#51 30-08-2007 14:15:17

laurent
Banni(e)
Lieu : Citoyen du monde né à Dakar
Inscription : 16-05-2005
Messages : 1 894
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Office de tourisme de Tréguier

Salut les MUL,

Un p'tit bonjour du poète vagabond au long cours. J'avance de plus en plus lentement mais j'avance encore et toujours ! Que la côte bretonne est belle voire sublime et si variée mais qu'elle est longue ! Mes chaussures sont dans un état pitoyable et je pense les changer bientôt. Mais je les enverrai par collisssimo à mon amie Jacqueline ! Elles méritent bien la retraite dorée que je leur ai promise. Le moral est moyen car le temps est toujours aussi froid et gris et je suis bien fatigué... Le dépassement des deux mois est assez difficile. Quel été de chien ! C'est le cas de le dire !

A bientôt,

Laurent

PS: merci beaucoup Manou pour tes sms...

PPS: vous préparez une nouvelle rando pour octobre dans la région parisienne ? J'aurai beaucoup de choses à vous raconter !


La poésie est à la vie ce qu'est le feu au bois. Elle en émane et la transforme. (Pierre Reverdy)
La fragilité est une grande force comme le sont les bambous dans le vent, les brins d'herbes à la rosée du matin et nos cils pour le chagrin. (Laurent bavella)
http://laurentbavella.com/ - Corsica

Hors ligne

#52 30-08-2007 15:31:08

facol
Etre soi...
Lieu : Var
Inscription : 25-01-2005
Messages : 477

Re : Vagabondage sur le long cours...

Courage Laurent et Bravo ce vagabondage dans de tels conditions...mais bon je pense que tu as assez de soleil dans le coeur pour garder du plaisir malgré tout...

Hors ligne

#53 31-08-2007 08:41:22

Sybilline
Membre
Inscription : 08-06-2005
Messages : 44
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Ton chien a trouvé une place de rêve, c'est cool.


Super voyage, bon courage...


Sibylline

Hors ligne

#54 31-08-2007 09:10:13

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : Vagabondage sur le long cours...

Salut Laurent, prends un jour ou deux de repos, tu peux bien faire ça non? Pour la météo, les chinois comptes 5 saisons, c'est normal, les cinq éléments et tout et tout... Bref, La saison supplémentaire est l'été indien! Je souhaite que cet été te soit agréable et doux sur le plan physique et moral. Ralenti, recule même... Retourne vers cet endroit magique que tu as laissé derrière toi, redécouvre-le. Prends du bon temps, tu t'en fout du planning wink.

Amitiés et bises,
Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#55 07-09-2007 18:14:01

laurent
Banni(e)
Lieu : Citoyen du monde né à Dakar
Inscription : 16-05-2005
Messages : 1 894
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Saint Quay Portrieux (un peu avant Saint Brieuc)

Salut les MUL,

Mon séjour sur l'île de Bréhat a été extraordinaire ! Logé chez l'ami Dom le deuxième soir ! Une générosité incroyable... Et l'ami JB et tant d'autres... Des fêtes dantesques et quels coeurs... Décidément ces bretons m'enchantent ! Un vagabondage merveilleux... Le récit va être quelque chose, je vous le dis ! Et mon matos a parfaitement tenu le coup.

Je suis très fatigué mais le moral est bon et le temps est redenu très beau.

Amitié, merci pour vos messages !

Laurent

PS: le nombre de personnes à revoir devient impressionnant... Quand je pense que je ne connaissais personne en Bretagne... Rien ne vaut la marche seul au long cours pour créer des rencontres surnaturelles, croyez-moi !

Dernière modification par laurent (07-09-2007 18:17:20)


La poésie est à la vie ce qu'est le feu au bois. Elle en émane et la transforme. (Pierre Reverdy)
La fragilité est une grande force comme le sont les bambous dans le vent, les brins d'herbes à la rosée du matin et nos cils pour le chagrin. (Laurent bavella)
http://laurentbavella.com/ - Corsica

Hors ligne

#56 11-09-2007 18:15:50

laurent
Banni(e)
Lieu : Citoyen du monde né à Dakar
Inscription : 16-05-2005
Messages : 1 894
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Erquy, la salle des Jeunes !

Salut les MUL,

Le Cap d'Erquy est une pure merveille... Et comme je suis bien fatigué, je vais y rester deux jours pour visiter plus longtemps le coin.

Je suis presque à trois mois de route et j'ai senti la différence par rapport aux deux petits mois de l'an dernier... J'ai passé un Cap ! Au bout de trois mois on sent une force étonnante voire troublante en soi. La route devient une véritable façon de vivre, de voir, de sentir les choses, de rencontrer les gens, etc. Je parle facilement à tout le monde avec une décontraction incroyable. Je peux dormir partout quasiment sans crainte. La route m'a changé profondément, avec la grande dame Bretagne tout de même !

Ce tour de la Bretagne aura été un moment dans ma vie assez inespéré... J'ai dépassé des choses en moi.

Spirituellement, artistiquement et peut-être humainement, je me sens transformé.

Le vagabondage solitaire au long cours est une chose très profonde qui touche à l'essentiel, croyez-moi !

Le retour va être très difficile mais j'ai le sentiment de pouvoir passer à la seconde partie de ma vie plus sereinement.

Amitié à tous,

Laurent

PS: Et cette rando en île de France en octobre ? Lord Peyo ? (tu sais que je te fais de la pub en permanence depuis trois mois?) Manu ? Manou ? Fab ? Kai ? etc.

PPS: Et ces photos Sir Olivier ?

Dernière modification par laurent (11-09-2007 18:30:29)


La poésie est à la vie ce qu'est le feu au bois. Elle en émane et la transforme. (Pierre Reverdy)
La fragilité est une grande force comme le sont les bambous dans le vent, les brins d'herbes à la rosée du matin et nos cils pour le chagrin. (Laurent bavella)
http://laurentbavella.com/ - Corsica

Hors ligne

#57 11-09-2007 19:53:17

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : Vagabondage sur le long cours...

Salut Laurent le "Wanderer", citoyen du monde,

Je me réjouis de lire une part de ton récit, je me doute que cela transforme un homme, surtout après... au fait depuis quand?

Reposes toi bien et à bientôt,
Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#58 12-09-2007 02:16:05

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 10 735

Re : Vagabondage sur le long cours...

Salut Laurent, salut les muls.

Laurent, j'ai enfin pris le temps de mettre tes photos en ligne sur mon site. Je suis désolé, je ne pouvais pas le faire avant le 1er septembre car je n'avais plus d'accès facile à internet. Et depuis le 1er septembre, cette histoire de photos m'était sortie de la tête hmm
Les photos de bretagne sont donc accessibles ici :

Edition : le lien a changé, il faut aller sur le site web de Laurent. wink

Comme d'hab, vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir. wink

Dernière modification par BigCactus (27-07-2010 18:36:14)

Hors ligne

#59 12-09-2007 05:20:34

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 9 946
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Salut Laurent,

A te lire, on sent effectivement qu'il se passe "quelque chose". Je ne sais pas si c'est la Bretagne, ou si c'est parce que c'était le moment, mais nombreux sont ceux qu'elle a inspirés.

J'y ai passé une bonne partie de ma vie, oui il y fait souvent mauvais, le ciel est gris et les gens pas toujours gais et volubiles wink, mais c'est là où je veux finir mes jours. Je pourrais donner des raisons logiques et cohérentes (si si !), mais ce ne sont pas les vraies, il y a "quelque chose" d'autre, d'inexprimable, qui me lie à cette région et au Finistère en particulier.

Voici enfin les photos: Roscanvel, sentier entre Morgat et le Cap de la Chèvre et démonstration matos au long cours dans le jardin (cliquer pour agrandir):

img_01.jpg img_02.jpg img_03.jpg img_04.jpg img_05.jpg img_06.jpg img_07.jpg  img_09.jpg
img_10.jpg


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#60 12-09-2007 10:53:25

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : Vagabondage sur le long cours...

oli_v_ier a écrit :

Salut Laurent,

A te lire, on sent effectivement qu'il se passe "quelque chose". Je ne sais pas si c'est la Bretagne, ou si c'est parce que c'était le moment, mais nombreux sont ceux qu'elle a inspirés.

Tafdak! Les contrastes... les Constrastes. Tout est fortement contrasté en bretagne. La normandie aussi, nous y avons fait un joli périple familial en partant du Mont-Saint-Michel en suivant la côte ouest. Ces régions font la joie des marcheurs, des cyclo-touristes et sont encore agréable à parcourir en camping-car.

L'air océanique est frais, vivifiant et iodé comme jamais au bord de la mer. On y distingue parfois des senteurs douces de curry dans les prés salés. Lorsque le vent souffle, il peut devenir brutal, quands les embruns se mêlent à la pluie, rien ne lui résiste, aucune veste aucun goretex ne fait l'affaire. Le principal dans ce cas est de ne plus lutter contre le « mouillon » ambiant, de prendre patience en conservant sa chaleur corporelle comme ultime mesure de protection en attendant un air plus sec. Lorsqu'il fait mauvais, c'est souvent pour de bon, et lorsque pointe enfin le soleil, on en mesure toute sa valeur, on profite de chaque rayon qu'on aspire par tous les pores de la peau. Faites face au soleil, tombez le t-shirt, écartez les bras, laissez vous baigner par sa douceur, aspirez-le, sentez sa chaleur pénétrer vos os.  Lorsque le ciel est à la traîne, les gros nuages huileux et menaçants, alternent avec les trouées de beau temps qui panachent d'un bleu qu'aucun peintre n'a pu reproduire. Ces trouées lumineuses agissent comme des projecteurs qui illuminent tel ou tel détail du relief, que le spectacle commence.

Par grandes marées, il arrive de ne plus pouvoir distinguer l'océan qui peut se retrouver a des kilomètres. Sensations de vide et de désolation, immensité perçue comme sublime lorsque le mental est élevé mais dépressive dans le cas contraire. Lorsqu'il y fait chaud, l'air est humide et vous écrase lourdement sur place. Seules les odeurs de marées putrides arrivent à se décoller du sol et s'insinuent dans les recoins insoupçonnés de vos narines, remontant dans les sinus et se frayant un chemin au fond de vos entrailles. Mais pour qui sait regarder, on découvre une vie généralement insoupçonnée dans le sable faisant la joie des chasseurs de coquillage et de crustacés, tel cette vieille grand-mère avec son panier rempli de sa cueillette, tenant par sa main libre sa petite fille chaussée bottes en caoutchouc et son sceau rouge. La quantité d'insectes volants au ras du sol comblera de bonheur un entomologiste. Ce vide fait du bien. Du haut d'un phare on prend conscience de l'immensité et on apparçoit l'océan malgré la marée, on contemple les eaux stagnantes verdâtres piégées par des dépressions de terrain que la marée n'a pu emporter, tels des taches de gouaches à la surface du sable.

Les lignes côtières sont parfois déchirées par les falaises qui, par endroits, s'écroulent dans l'océan en y emportant une partie du sentier. Les vagues se fracassent en grondant contre les gigantesques éboulis rocheux en contrebas. La force du vent pourrait vous faire vaciller et perdre l'équilibre, précipitant votre minuscule corps sur les rochers acérés. La vague suivante lavera vos misérables restes comme si vous n'aviez jamais existé. On se sent petit et prend conscience de la force et de la grandeur de notre mère nature. Votre tarp ne sera qui qu'un grain de poussière balayé négligemment par son souffle. Ne la bravez pas, elle est bienveillante mais souvent sévère dans ces contrées, il n'est pas rare de découvrir une carcasse de navire rouillé, échoué sur un bas fond ou cloué contre un éperon rocheux.

Le gens qui peuplent ces région sont à l'image de son climat, doux, amers, rudes mais rarement indifférents. La guerre a laissé sa marque tant dans les esprits que sur la terre, en témoignent les bunkers qu'on retrouve de ci et de là dont certains sont transformés en musée commémoratif. Ce que j'aime chez eux c'est qu'ils parlent rarement pour rien dire. Les silences sont aussi importants que les mots. La pêche est un métier rude et exigeant et ce ne sont pas les moyens modernes qui en on supprimé la pénibilité. Non, la mécanisation n'a pas réduit le travail de l'homme, elle a juste permis de pêcher plus dans le même temps, décimant les populations de poissons, à l'image des usines flottantes qui déchargent à quai des tonnes de bâtonnets de poissons panés dont se régalent nos enfants, empaquetés et déjà surgelé. Je préfère les petits villages de pêcheurs où les odeurs de poissons dominent celles du gazole qui flotte à la surface de l'eau. En se promenant le long des quais et des jetées, on reconnait les bateaux non utilisés par la croûte de guano  qui les recouvrent, déchirant la bâche de protection par son poids. J'aime acheter mes fruits de mer chez le poissonnier local, même si parfois, comble de l'ironie, les produits qu'il vend ne proviennent pas la pêche locale.

Je ne crache pas non plus sur une promenade dans les grands ports maritimes, au milieu de ces chalutiers disproportionnés qui sont parfois  dans un état lamentable, ou les odeurs de vieille huile noircies et de rouille dominent celles de l'océan. S'y mèle également l'odeur de la 17ème couche de peinture fraîche, tellement épaisse qu'elle semble tenir le bateau à flot, tel un sandwich de contreplaqué sur la carcasse qu'on devine rouillée. On dit que la mouette est rieuse mais dans ces grands ports son rire parait sinistre. Elle semble sonner le glas de l'humanité, se riant de notre imbécilité. Combien de ces vieux navires décrépis vont encore passer par le fond, déversant leurs cargaisons de produits toxiques dans les eaux pures. Combien ? Je préfère retourner en direction de ce petit port de pêche, retrouver la dimension humaine qui y règne, je suis ici en vacances et rien d'autre mais j'ai le sentiment que je pourrais y vivre mais là le rapport avec cette région serait différent.

Laurent, je suis en pensées avec toi, en me nourrissant de mes souvenirs de cette région.

Dernière modification par Kai (18-09-2007 12:52:14)


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#61 14-09-2007 14:03:27

Hio-Tin-Vho
Penseur et pensif
Inscription : 14-09-2007
Messages : 8

Re : Vagabondage sur le long cours...

Bonjour à tous,

Je sais que comme premier message c'est assez particulier mais je voulais dire un petit mot et en vous lisant je n'ai pas pu résister.

Il s'avère que durant son périple ce cher Laurent est passé de part chez moi. Au coeur du pays des Pierres Debouts c'est-à-dire à Trégunc à côté de Concarneau et de sa ville close. Mes parents ont croisé sa route c'était si ma mémoire est bonne est Mai ou Juin (22 et déjà des trous de mémoire c'est triste). C'est surtout son chien et son petit sac qui a fait tilté mon père. C'est vrai que c'est original.

Alors puisqu'ils se sont croisés à nouveau au supermarché du coin ils ont discuté. Au final nous l'avons invité à manger. J'ai alors pu rencontrer un garçon charmant, original certes mais intéressant et vivant. Et puis il y avait aussi son chien. Le petit Kasper a nous l'a t-il avoué permit de faciliter les rencontres en priorité avec les gens qui avaient des enfants.

Je suis donc heureux qu'il est trouvé une charmante famille sur l'Île même si je me doutes cela à dû faire un petit quelque chose à notre ami Laurent. Autre chose en passant, je tiens juste à signaler que ce canidé à en fin de compte fait plus de kilomètres que moi et à visité plus d'endroits aussi. Quel chanceux.

Bon avec ma vie d'étudiant je ne pense pas pouvoir m'aménager des vagabondages comme vous tous mais il faut reconnaître que le mode de vie s'avère tentant.

Je tiens sinon à aller dans le sens de tout ceux qui ont parler du petit quelque chose de la Bretagne. Moi même en étant Breton et en ayant connu quasiment que cette univers je dois reconnaître qu'il y a une certaine énergie particulière sur ce bout de terre, un quelque chose. J'ignore ce que c'est mais j'invite tout ceux qui le souhaite à visiter notre belle région vous serez accueilli sans problèmes.

Certes nous sommes un peu brusque au premier abord et les bretons ont une réputation (en partie fondée) d'être méfiant vis à vis des étrangers même d'autres régions. Mais ne vous inquiétez pas. Passer le premier contact on est chaleureux et conviviaux, il faut juste savoir nous prendre.

Autre chose j'ai aussi proposé à Laurent dès qu'il sera rentré de rédiger des chroniques de ses vagabondages. Si les administrateurs ne veulent pas de pub ils peuvent sans problème couper ce passage. Je diriges en effet un webzine et je souhaites développer la rubrique voyages. J'ai trouvé que ce mode de découverte pourrait être fortement intéressant et je suis beaucoup d'entre vous aurait plein de choses à raconter. Note cher Laurent à sembler intéressé mais si d'autres veulent nous rejoindre ce sera avec plaisir. Et puis vous pourrez écrire aussi sur d'autres choses ensuite. Donc c'est sûr http://echo.levillage.org

Bon même si je ne participerais sans doute jamais à nos épopées je sens que je vais au strict minimum prend du plaisir à vous lire ici.

Donc à bientôt j'espère.


[img]http://images.hack.free.fr/images/7co9njpi.jpg[/img]

Hors ligne

#62 14-09-2007 15:50:30

levoyageur
Membre
Inscription : 12-04-2007
Messages : 360
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Bonjour,
Bravo pour ce périple Laurent, j'attends avec impatience, le moment ou on pourra se faire une sortie autour de Paris, afin que tu nous racontes tes aventures.
Bon courage à toi et Casper.
Richard


Richard alias Le voyageur

Mes balades à travers le monde ...

Hors ligne

#63 14-09-2007 17:59:36

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 9 946
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Kai a écrit :

Lorsqu'il fait mauvais, c'est souvent pour de bon, et lorsque pointe enfin le soleil, on en mesure toute sa valeur, on profite de chaque rayon qu'on aspire par tous les pores de la peau.

Salut Kai,

C'est exactement ça. Et ton regard sur les vagues aussi (combien de fois je suis resté hypnotisé...), et les petits ports aussi, et ... Bref, à lire tes souvenirs, je m'y croyais !
Effectivement on ne brave pas les éléments, mais ça n'empêche pas d'aller s'y frotter de temps de temps smile
Cet été, on était en plein juillet, 21h il fait froid et gris, il pleut et il vente assez fort, on met un blouson pour aller marcher un peu sur la côte, respirer le vent et les embruns. En 1h de marche, on y a vu un gars en footing torse nu ainsi qu'une mère et sa fille se baigner en maillot (15 ou 16°C l'eau). smile Certains parleront de masochisme, de défi, d'autres essaieront de comprendre d'où vient ce besoin d'être en prise directe avec la nature, qu'elle soit déchainée ou ensoleillée.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#64 14-09-2007 20:49:42

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : Vagabondage sur le long cours...

oli_v_ier a écrit :
Kai a écrit :

Lorsqu'il fait mauvais, c'est souvent pour de bon, et lorsque pointe enfin le soleil, on en mesure toute sa valeur, on profite de chaque rayon qu'on aspire par tous les pores de la peau.

Salut Kai,

C'est exactement ça. Et ton regard sur les vagues aussi (combien de fois je suis resté hypnotisé...), et les petits ports aussi, et ... Bref, à lire tes souvenirs, je m'y croyais !
Effectivement on ne brave pas les éléments, mais ça n'empêche pas d'aller s'y frotter de temps de temps smile
Cet été, on était en plein juillet, 21h il fait froid et gris, il pleut et il vente assez fort, on met un blouson pour aller marcher un peu sur la côte, respirer le vent et les embruns. En 1h de marche, on y a vu un gars en footing torse nu ainsi qu'une mère et sa fille se baigner en maillot (15 ou 16°C l'eau). smile Certains parleront de masochisme, de défi, d'autres essaieront de comprendre d'où vient ce besoin d'être en prise directe avec la nature, qu'elle soit déchainée ou ensoleillée.

tongue MERCI smile

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#65 15-09-2007 00:47:53

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 10 735

Re : Vagabondage sur le long cours...

Hio-Tin-Vho a écrit :

Bon avec ma vie d'étudiant je ne pense pas pouvoir m'aménager des vagabondages comme vous tous mais il faut reconnaître que le mode de vie s'avère tentant.

Je relève juste cette phrase pour signaler que très peu de membres sur ce forum font du vagabondage comme Laurent. Badabouille le fait, Fabrice vient de partir pour un tour de France de 2 ans. Je n'en vois pas d'autre personnellement. Pour beaucoup, seuls les week end ou les vacances permettent de randonner.

Hors ligne

#66 15-09-2007 01:13:37

mad
Jaguar anar
Lieu : Essonne et reste du monde
Inscription : 06-07-2007
Messages : 3 117

Re : Vagabondage sur le long cours...

Salut Laurent,
Dis, tu n'avais pas dit quelque part que tu pensais être vers le Mont St Michel ou l'ouest du Cotentin vers le 20 et qq septembre, et rentrer en stop après?
Je serai par là-bas (Briqueville sur Mer, juste au dessus de Granville) à partir de jeudi, et rentrerai en voiture sur Paris le dimanche 24 au soir. Si ça te dis de passer un moment avec nous (nous pourrions t'héberger à partir du samedi et partager une ou deux bonnes bouffes) et de profiter de la voiture, envoie moi un mail, je te donnerai les coordonnées.
De toutes façons, bon courage pour cette dernière partie!
Amitiés


Un bon hamac vaut mieux qu'un long discours !

Hors ligne

#67 15-09-2007 08:46:05

petra
Pieds agités
Lieu : Où tu veux
Inscription : 03-07-2005
Messages : 442
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Si quelqu'un possède le numéro de Laurent pour le donner à Mad, ça peut sans doute lui rendre un bon service au cas où il ne puisse pas lire ce message.


"Dès les premiers pas de son parcours et vraisemblablement jusqu'aux derniers, il aura emprunté un chemin tortueux hérissé d'obstacles, de préférence à une route droite qui n'a pas l'attrait de l'imprévu, n'engendre tout au long qu'un insurmontable ennui."
Louis-René des Forets

Hors ligne

#68 15-09-2007 08:57:59

manou
bohémienne et pèlerine dans l'âme
Lieu : Rhône
Inscription : 02-10-2005
Messages : 1 391
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Boujour Petra, je viens de'envoyer un texto à Laurent, communiquant l'invitation de Mad.
Mais quelle bonne idée, de donner le portable de Laurent à Mad. Je le fais de suite.
                                                               Manou


Qui veut, qui peut.      Sois gentil avec toi même.
http://picasaweb.google.com/manou.rando

Hors ligne

#69 15-09-2007 17:19:09

Hio-Tin-Vho
Penseur et pensif
Inscription : 14-09-2007
Messages : 8

Re : Vagabondage sur le long cours...

BigCactus a écrit :
Hio-Tin-Vho a écrit :

Bon avec ma vie d'étudiant je ne pense pas pouvoir m'aménager des vagabondages comme vous tous mais il faut reconnaître que le mode de vie s'avère tentant.

Je relève juste cette phrase pour signaler que très peu de membres sur ce forum font du vagabondage comme Laurent. Badabouille le fait, Fabrice vient de partir pour un tour de France de 2 ans. Je n'en vois pas d'autre personnellement. Pour beaucoup, seuls les week end ou les vacances permettent de randonner.

C'est-à-dire que je dois l'avouer je viens tout juste d'arriver sur ce forum suite à ma rencontre avec Laurent alors je ne sais pas trop comment cela se passe. Merci en tout cas pour la précision. Je réitère en tout cas ma remarque Laurent fut un type vraiment sympa et intéressant.


[img]http://images.hack.free.fr/images/7co9njpi.jpg[/img]

Hors ligne

#70 15-09-2007 21:46:22

manou
bohémienne et pèlerine dans l'âme
Lieu : Rhône
Inscription : 02-10-2005
Messages : 1 391
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Bonsoir les muls,

Je viens d'avoir la joie d'avoir des nouvelles de Laurent, notre ami est dans un champ près de Lunaire.

Voici son message :
Salut les Muls, merci pour vos messages de soutien et de fraternité sur la route, cela aide à marcher avec le vent, je vais bientôt terminer mon tour de bretagne et que de rencontres surnaturelles...et vous ? Pourquoi cette magie ? Amitiés.
                                                                                             Laurent


Qui veut, qui peut.      Sois gentil avec toi même.
http://picasaweb.google.com/manou.rando

Hors ligne

#71 17-09-2007 00:08:46

manou
bohémienne et pèlerine dans l'âme
Lieu : Rhône
Inscription : 02-10-2005
Messages : 1 391
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Notre ami Laurent est à Saint Malo !


Qui veut, qui peut.      Sois gentil avec toi même.
http://picasaweb.google.com/manou.rando

Hors ligne

#72 17-09-2007 08:01:45

levoyageur
Membre
Inscription : 12-04-2007
Messages : 360
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Vivement qu'il nous raconte ces rencontres surnaturelles.
A ceux qui étaient avec lui dans la forêt de Fontainbleau, et aux autres que pensez vous d'organiser une nouvelle balade le temps d'un week-end, en sa compagnie ?
Rdv vous sur "Randonnons ensemble"


Richard alias Le voyageur

Mes balades à travers le monde ...

Hors ligne

#73 17-09-2007 13:22:14

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 10 735

Re : Vagabondage sur le long cours...

ouais, ce serait sympa de remettre ça. wink
(depuis le temps qu'on doit le faire)

Hors ligne

#74 18-09-2007 00:02:40

manou
bohémienne et pèlerine dans l'âme
Lieu : Rhône
Inscription : 02-10-2005
Messages : 1 391
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Notre ami Laurent est à Cancale.


Qui veut, qui peut.      Sois gentil avec toi même.
http://picasaweb.google.com/manou.rando

Hors ligne

#75 18-09-2007 11:51:48

laurent
Banni(e)
Lieu : Citoyen du monde né à Dakar
Inscription : 16-05-2005
Messages : 1 894
Site Web

Re : Vagabondage sur le long cours...

Cancale, un bar très sympa

Salut les MUL,

Je suis arrivé à Cancale hier après-midi complètement trempé. Une journée difficile mais toujours et encore des paysages sompteux. Ici le vent est roi et cela a soufflé pendant la nuit force 9 ! Mais rassurez-vous j'étais bien à l'abri dans un petit bois planté en lignes près de la zone commerciale, un coin charmant, même si le sol est très bosselé. Il faut que je le labourre avec mon bâton de rando ce soir. Je vais rester ici quelques jours car c'est la dernière ville avant le Mont Saint Michel. Alors je retarde un peu mon retour à Montreuil qui va être bien difficile probablement... Et puis Mad doit normalement venir me chercher samedi à Avranches que je rejoindrai en stop du Mont.

Merci à tous pour vos messages chaleureux et fraternels ! Merci l'ami Raphaël pour la galerie de photos. Je t'enverrai un petit cadeau cet hiver !

Très beau texte Kai, comme d'habitude !  Merci pour les photos Olivier. J'espère qu'on se reverra l'an prochain entre Sein, les Monts d'Arrée et Bréhat !

Je vais certainement repasser ici pour vous laisser un autre message.

Amitié à tous,

Laurent qui porte fièrement un tee-shirt marin manches longues pour fêter la fin de son grand tour de la Bretagne en 100 jours et sans un centime pour se loger !

PS: j'imagine que ce tour n'est pas une première (encore qu'en mode vagabondage...) ; connnaissez-vous quelqu'un qui l'a fait ? J'aurais été curieux de le rencontrer pour échanger nos expériences. Ou partiellement sur au moins deux mois !

Dernière modification par laurent (18-09-2007 11:55:06)


La poésie est à la vie ce qu'est le feu au bois. Elle en émane et la transforme. (Pierre Reverdy)
La fragilité est une grande force comme le sont les bambous dans le vent, les brins d'herbes à la rosée du matin et nos cils pour le chagrin. (Laurent bavella)
http://laurentbavella.com/ - Corsica

Hors ligne

Pied de page des forums