Annonce

Le Camp Itinérant 2018 est terminé ! Il s'est déroulé du 14 au 21 juillet 2018 dans le Vercors
Plus d'informations sur le forum.

#1 04-09-2009 12:55:53

JA29
Membre
Inscription : 06-01-2008
Messages : 93

10 jours au août dans le Sarek

De retour de Suède (Sarek) et Norvège (Lofoten), voici un résumé de la première partie de notre expédition.

On est parti à deux, 5 ans après avoir été en Islande, on avait besoin de regoûter aux plaisir des pays nordiques. Mais à la différence de l'Islande, on a fait ces 10 jours de rando dans une démarche entièrement MUL (la liste arrivera plus tard). Pour décrire le concept en 3 idées je dirai :

_ trails aux pieds
_ réchaud à bois
_ tarp

Maintenant qu'on connaît Rando Léger ça nous parait naturel de randonner comme ça, mais une fois rendu là-bas on s'est senti bien seul au milieu de tous ces descendants de vikings qui portent des sacs de 30 kg!!! On se demande encore si on est passé pour des touristes qui vont de refuges en refuges ou au contraire pour des fous-furieux inconscients de randonner si léger...!?

On est parti de Paris direction Stokholm avec SAS, puis Stokholm direction Gallivare en Laponie avec cette fois NextJet. Une nuit à Gallivare, puis bus en direction du Sarek (celui qui va vers Ritsem). Le bus nous a déposé à Suorva, un barrage entre Ritsem et Saltoluokta. Au total cette partie du voyage a du nous couter dans les 180-200 €.

La rando a donc commencé à Suorva, avec pour objectif de traverser le Sarek pour rejoindre la Norvège à Sulitjelma, puis Fauske et Bodo pour pouvoir ensuite enchainer avec nos copines aux Lofoten.

plansarek.th.jpg

On avait 10 jours pour faire ça, sachant qu'à partir de Sulitjelma on retrouvait la civilisation et qu'on pourrait prendre un bus pour aller plus vite.

Le début du trajet était hors-piste, on avait environ 1 jour avant de retrouver le chemin qui va de Rinim à Mikkastuggan. Le début était chiant, beaucoup de marécage, des passages boisés bien denses, mais ensuite on est arrivé sur de la plaine caillouteuse qui permettait d'avancer vite. On a ensuite retrouvé ce fameux chemin pour nous emmener vers Mikkastuggan, puis Alkavare Kappell. De là on a traversé le lac sur une barque puis on a pris direction plein sud. 20 km de hors-piste avant de retrouver la Padjelantaleden, un chemin de rando aménagé (des planches pour traverser les marais, des refuges tous les 15 km). Arrivés à Tarraälvshyddan, on a pris à l'ouest la Nordkalottleden, un sentier beaucoup moins balisé que le précédent, limite hors-piste. A Pieskehaurestuggan on avait le choix pour rejoindre Sulitjelma par le nord (glaciers) ou par le sud (lacs). Vu qu'on était crevé et que le temps était exécrable, on a assuré en passant par le sud, mais ça c'est révélé quand même assez difficile.
Vu qu'on a eu un temps très dur (beaucoup de pluie et de froid), on a fait des journées bien longues, donc on a vite avancé. Au final on est arrivé à Sulitjelma avec 2 jours d'avance, et par chance on a trouvé une allemande qui nous a amenés direct jusqu'à Bodo où on a pu passer 3 jours à se refaire une santé.

Les paysages étaient superbes, on les a vu essentiellement sous les nuages et la pluie mais ça renforçait encore plus la dureté et l'austérité du Sarek. Voir des rennes au milieu de cette Nature est un spectacle dont on ne se lasse pas, ils sont vraiment beau à regarder courir surtout quand c'est des troupeaux entiers. En plus bien souvent c'est les seuls êtres vivants qu'on voit dans la journée!
Au niveau de la randonnée à proprement parler, pas de grandes montées, tout notre parcours a du se faire entre 500 et 1500 mètres. Des bons coups de culs à prévoir, mais jamais une journée entière de grimpette. Par contre le terrain est assez difficile : beaucoup de marécages, de rivières, de torrents plus ou moins durs à franchir, de longs passages dans les buissons, et beaucoup de caillasses!!! Donc quand on est dans la plaine on a moyen d'avancer très vite, par contre on peut passer 2h pour faire 2 km au milieu des marécages et des buissons!

Je commenterai en détail tout notre matos dans un autre post, en attendant voici quelques photos :

02sarek.th.jpg

03sarek.th.jpg

04sarek.th.jpg

05sarek.th.jpg

06sarek.th.jpg

07sarek.th.jpg

08sarek.th.jpg

10sarek.th.jpg

11sarek.th.jpg

voila voila... wink


- Tant qu'il y aura des gens pour jeter des assiettes en plastique, le monde n'ira pas si mal ! -
mon blog : matos et photos, sans prétention!
Viens défier ma Brute si tu l'oses...

Hors ligne

#2 04-09-2009 14:45:14

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 730

Re : 10 jours au août dans le Sarek

Bonjour,

Merci pour ce compte rendu MUL dans une région où c'est peu fréquent.


Déjà quelques questions : wink

*Je suis impatient de savoir comment s'est passée la cohabitation "tarp/moustique".

* Avez-vous eu beaucoup de vent+pluie battante ?

* As-tu trouvé suffisamment de bois pour ton réchaud ?


did


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#3 04-09-2009 15:32:25

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : 10 jours au août dans le Sarek

ith a écrit :

*Je suis impatient de savoir comment s'est passée la cohabitation "tarp/moustique".

Comme l'escadre - vue par des marins de la mar-mar, ou de la pêche - les moustiques de Norvège ou de Suède sortent par beau temps.
Si JA29 et son compagnon de route ont eu un temps dur, froid et venteux, ils ont été dégagés des moustiques.
En tout cas, voilà mon expérience de ces lieux là. Et août est déjà de l'arrière-saison, si au Nord.

De plus, sous tarp, en cas de calme et de moustiques, une spirale te les fait dégager.
La grande souffrance aux moustiques, je l'ai eue le long du Gjevilvatn avec du soleil, et en redescendant du Svartisen vers Mo i Rana, en plaine de taillis, avec temps lourd. Et dans les deux cas, c'était en juillet.

On n'a pas tous les emm..dements simultanément. Ce qui est impératif, et que je n'avais pas, c'est la moustiquaire de tête.

Dernière modification par Vaer_dig_selv (04-09-2009 15:38:50)


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#4 04-09-2009 22:24:00

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 461

Re : 10 jours au août dans le Sarek

Salut JA29, waouh géniale cette rando de 10 jours. wink
Quelles sont belles les photos!
Je me demandais juste, ce n'était pas la première fois pour vous de marcher tous les jours par temps rude? Vous dormiez à 2 sous la tarp avec des sacs en duvet, j'imagine que vous aviez des sursacs? J'attends avec impatience la liste d'équipements. Ah oui, et les photos des copines aussi. big_smile


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#5 05-09-2009 00:11:59

JA29
Membre
Inscription : 06-01-2008
Messages : 93

Re : 10 jours au août dans le Sarek

Concernant les moustiques, je suis pas rentré dans le détail du récit, mais on a beaucoup souffert la première nuit à Gallivare, on a dormi à l'arrache entre la gare et le fleuve, c'était blindé de moustiques, ils m'ont complètement défiguré (rien que sur les deux mains j'avais plus de 60 piqures!!! et au moins autant sur une épaule et sur une joue). A ce moment là on a beaucoup craint pour la suite du périple, mais quand on est arrivé dans le Sarek ça s'est calmé. Quelques moustiques les premiers jours, mais avec la moustiquaire de tête et en prenant soin de pas laisser de peau exposée ça passe.
Après je sais pas si c'est l'arrivée de la pluie et du vent ou le fait qu'on ait changé de coin, mais ils ont arrêté de nous faire ch**r le soir, juste quelques fois en journée dans des marécages.
Je pense pas que le fait d'être en tarp nous ait handicapés à ce niveau, comme dit avant, une fois que t'es bien couvert tu crains plus grand chose, faut juste veiller à ce que la moustiquaire de tête ne soit pas collée sur ta joue pendant que tu dormes sinon ils te piquent au travers (idée pour les bricoleurs : un petit arceau pour moustiquaire ??? smile )

Pour ce qui est de la pluie et du vent, on a été gâté ! Le début a été assez calme, mais au bout de 2 jours il s'est vraiment mis à pleuvoir, et là ça devient dur! Notre matos était bon, pourtant quand il pleut 5-6 heures non stop et qu'il faut monter le bivouac c'est pas facile moralement... Le vent n'était pas un problème en soit, mais combiné à la pluie, la sensation de froid n'est jamais très loin! Là encore je ne pense pas que le tarp ait été un mauvais choix par rapport à la météo : chaque soir on prenait bien soin d'étudier d'où venait le vent (et donc la pluie) et on faisait un montage qui résistait aux pires conditions. De mémoire il n'y a qu'une nuit où le vent avait changé et où on s'est retrouvé avec les pieds sous l'eau (mais dans le sursac heureusement!)

Concernant le bois, tu trouveras très peu d'arbres et donc de bois à proprement parler. On a traversé une forêt où on a fait le plein d'écorces de bouleau pour allume-feu, et le reste du temps on arrivait à trouver notre bonheur avec des racines ou des petits buissons rampants. On a mangé froid 2 ou 3 soir, mais c'était plus parce que tout était trempé par la pluie que par manque réel de bois.

Enfin, on dormait effectivement à 2 sous le tarp (je le décrirai dans ma liste, mais c'était un modèle Solo Plus, heureusement qu'on se connaissait très bien wink ). On avait deux RAB Top Bag, et des sursacs Hunka de Alpkit.


- Tant qu'il y aura des gens pour jeter des assiettes en plastique, le monde n'ira pas si mal ! -
mon blog : matos et photos, sans prétention!
Viens défier ma Brute si tu l'oses...

Hors ligne

#6 05-09-2009 07:07:48

Régis Cahn
Banni(e)
Lieu : Grenoble
Inscription : 11-05-2007
Messages : 98
Site Web

Re : 10 jours au août dans le Sarek

Merci pour ton retour.Ce coin est vraiment exceptionnel, surtout par beau temps :-) C'est à mon sens l'un des plus beau de Laponie Suédoise et bien moins chargé que le voisin Kungsleden. Pour être très précis, vous étiez en bordure du Sarek dans le Padjelanta (tu l'a précisé) mais le Sarek est le massif à droite qui lui est encore plus difficile d'accès car sans chemin, balisage, refuge....des rivières à traverser...

Enfin je me régale à lire ce récit surtout en Mul.
Bravo et merci
Régis


[url]http://www.skirandonnenordique.com[/url] Ski de Randonnée Nordique - Pulka - Tests de Matériel Outdoor.

Hors ligne

#7 05-09-2009 10:26:52

JA29
Membre
Inscription : 06-01-2008
Messages : 93

Re : 10 jours au août dans le Sarek

tout le trajet de Suorva à Alkavare Kapell est bien dans le Sarek, cela dit on était dans les vallées et non dans les sommets. Mais même si on est resté dans ces vallées, je pense que ça ne présente pas de difficultés particulières à rentrer plus dans le lard et quitter le peu de chemins balisés. De toute façon dans cette partie les sentiers sont très vagues, on les distingue quand c'est la plaine, par contre dès qu'on est dans des buissons ou du marécage, il y en a plus une trace à des kilomètres!

Pour ce qui est de la Padjelantaleden, c'est la partie que j'ai la moins aimé : ici pour le coup le sentier est très balisé, au milieu de la forêt, avec beaucoup de passage sur planches. On y perd le plaisir de la découverte et on est beaucoup moins libre d'aller où on veut. En plus ce passage est une immense forêt au fond de la vallée, donc c'est pas franchement intéressant pour les paysages. On y a passé environ 2 jours et on était bien content de la quitter!

Pour la Nordkalottleden, le sentier est balisé mais beaucoup moins qu'avant. On ne croise quasiment personne, et on sent que les rares personnes qu'on y voit sont des bons guerriers! smile Niveau paysage, c'est superbe, très aride, et pour peu que le vent se calme un instant et qu'on soit éloigné d'un cours d'eau, c'est le silence absolu qui s'abat! C'est la partie du voyage que j'ai préférée, la plus sauvage en tout cas.


- Tant qu'il y aura des gens pour jeter des assiettes en plastique, le monde n'ira pas si mal ! -
mon blog : matos et photos, sans prétention!
Viens défier ma Brute si tu l'oses...

Hors ligne

#8 05-09-2009 11:30:26

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : 10 jours au août dans le Sarek

JA29 a écrit :

Concernant les moustiques, ... faut juste veiller à ce que la moustiquaire de tête ne soit pas collée sur ta joue pendant que tu dors, sinon ils te piquent au travers (idée pour les bricoleurs : un petit arceau pour moustiquaire ??? smile )
...

Voilà : Moskitonetz Kopfbedeckung
http://cgi.ebay.de/Moskitonetz-Kopfbede … 286.c0.m14

ou là avec plus de constance :
http://cgi.ebay.de/Moskito-Kopfnetz-Mos … 286.c0.m14


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#9 05-09-2009 12:37:34

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : 10 jours au août dans le Sarek

JA29 a écrit :

tout le trajet de Suorva à Alkavare Kapell est bien dans le Sarek, cela dit on était dans les vallées et non dans les sommets. Mais même si on est resté dans ces vallées, je pense que ça ne présente pas de difficultés particulières à rentrer plus dans le lard et quitter le peu de chemins balisés. De toute façon dans cette partie les sentiers sont très vagues, on les distingue quand c'est la plaine, par contre dès qu'on est dans des buissons ou du marécage, il y en a plus une trace à des kilomètres!

Pour ce qui est de la Padjelantaleden, c'est la partie que j'ai la moins aimé : ici pour le coup le sentier est très balisé, au milieu de la forêt, avec beaucoup de passage sur planches. On y perd le plaisir de la découverte et on est beaucoup moins libre d'aller où on veut. En plus ce passage est une immense forêt au fond de la vallée, donc c'est pas franchement intéressant pour les paysages. On y a passé environ 2 jours et on était bien content de la quitter!

Pour la Nordkalottleden, le sentier est balisé mais beaucoup moins qu'avant. On ne croise quasiment personne, et on sent que les rares personnes qu'on y voit sont des bons guerriers! smile Niveau paysage, c'est superbe, très aride, et pour peu que le vent se calme un instant et qu'on soit éloigné d'un cours d'eau, c'est le silence absolu qui s'abat! C'est la partie du voyage que j'ai préférée, la plus sauvage en tout cas.

Pour rejoindre Sulitjelma, vous êtes passés plus au sud que mon trajet pour quitter Sulitjelma par le Ned Sårjusjaure, et passer le long du Virijaure.
http://img181.imageshack.us/img181/5118/plansarek.jpg

A l'époque (1969), pas de route entre Sulitjelma et Fauske, mais un train à voie métrique. Les choses ont bien changé.


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#10 07-09-2009 20:19:03

waluyo
rêve de grands voyages
Lieu : Rauma, Finlande
Inscription : 16-10-2006
Messages : 1 479
Site Web

Re : 10 jours au août dans le Sarek

Magnifique!!!

en tout cas,  je trouve assez joueur l'idée de partir dans ce coin avec une tarp!!! hihi Bravo!!

Je ne sais pas si je m'y testerais...

Comment vous y etes vous pris pour l'orientation? achat de cartes sur place? impression depuis ce qui est disponible sur le net? Vous aviez des outils de navigation particuliers?

Question ravitaillement, ca s'est passé comment? autonomie complete de 10 jours?

et puis finalement, La traversée du Sarek vous a pris combien de temps?  tu parles de 10 jours... mais est-ce pour le Sarek seulement ou pour votre sejour complet en scandinavie?
pourrais tu nous faire un descriptif un peu plus détaillé des etapes (temps de marche et eventuellement km approx. )
J'ai encore du mal a me representer les distances...

merci d'avance


Xavier

Hors ligne

Pied de page des forums