Annonce

Les inscriptions pour le camp itinérant de cet été 2019 sont ouvertes !
7 jours de randonnée légère itinérante dans les Pyrénées avec l'association Randonner léger, pour se rencontrer et partager notre passion.
La discussion sur le forum.

#901 22-06-2018 11:33:51

Naxh
Marmotte Pyrénéenne
Lieu : Bordeaux
Inscription : 28-07-2015
Messages : 529

Re : [Autre] Tiques

Bonjour Michel,

Effectivement, on m'a déjà conseillé l'HE de géranium contre les tiques.
Egalement la décoction de feuilles de noyers. Faut que je teste...

[HS]Si tu veux, tu peux indiquer dans ta signature que le français n'est pas ta langue maternelle, ça t'éviteras de devoir le rappeler à chaque fois et ça informera les autres utilisateurs du forum.
En tous cas, ton français semble très bon smile [/HS]


« L'homme qui va à pied, préparé à camper à toute place et par tout temps est le plus indépendant sur terre. »
Mon trombi d'apprentie MULe.

Hors ligne

#902 22-06-2018 11:55:04

MichelBXL
Membre
Inscription : 21-06-2018
Messages : 18

Re : [Autre] Tiques

Naxh a écrit :

Bonjour Michel,

Effectivement, on m'a déjà conseillé l'HE de géranium contre les tiques.
Egalement la décoction de feuilles de noyers. Faut que je teste...

[HS]Si tu veux, tu peux indiquer dans ta signature que le français n'est pas ta langue maternelle, ça t'éviteras de devoir le rappeler à chaque fois et ça informera les autres utilisateurs du forum.
En tous cas, ton français semble très bon smile [/HS]

Très bonne idée! Merci Naxh


PS: Désolé, sorry, ma première langue n'est pas le français, donc je fais pas mal de fautes  big_smile

Hors ligne

#903 22-06-2018 12:41:13

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 119

Re : [Autre] Tiques

Bonjour Diana-light,  smile

Sur le site francelyme.fr on lit que la prise de 200 mg en une dose dans les 72 h après piqûre par tique pourrait prévenir la maladie de Lyme.

Tu peux nous éclairer sur la nature de la dose dont il est question, stp ?  hmm

Suite à un précédent post, je m'étais interrogé sur les pathologies autres que la borréliose dont la tique est le vecteur. Il faut remercier Kodiak pour avoir mis en ligne ce lien très instructif.

C'est toujours bien de mettre un nom sur les choses, voici la liste des autres maladies vectorielles à tiques :

+ Méningo-encéphalites à tiques

+ Rickettsioses à tiques (groupe boutonneux)

+ Tularémie

+ Babésiose

+ Anaplasmose granulocytaire humaine

+ MVT d'importation (fièvres récurrentes à tiques, fièvres à tiques africaines, attestées dans le sud de l'Europe)

Afin de compléter l'information délivrée par Kodiak, vous pouvez prendre connaissance des caractéristiques de ces pathologies sur ce lien.

Jobig

Dernière modification par Jobig (22-06-2018 12:42:21)


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#904 24-06-2018 09:51:44

nasrudin
Membre
Inscription : 03-05-2014
Messages : 32

Re : [Autre] Tiques

point scientifique d'un chercheur d'un directeur de recherche cnrs sur la question (peut être déjà évoqué plus haut, je n'ai pas tout lu).
Sur le site de science et avenir :
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/a … nce_118731
Notamment, intéret d'un test pratiqué en milieu hospitalier, de présence d'adn permettant la mise en évidence d'agents co-infectieux.

Hors ligne

#905 02-07-2018 20:56:11

MFrançois
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 04-11-2015
Messages : 119

Re : [Autre] Tiques

Pour info le magazine Que Choisir a publié dernièrement un test de répulsifs à tiques :
https://kiosque.quechoisir.org/magazine … llet-2018/

Hors ligne

#906 02-07-2018 21:29:54

gergy
Membre
Inscription : 09-11-2013
Messages : 167

Re : [Autre] Tiques

Principalement des anti-moustiques ...

D'après nos confrères du Quotidien du pharmacien, 10 produits sur 13 se sont révélés efficaces c'est-à-dire qu'ils ont repoussé 100% des tiques pendant les 6 heures.

Parmi ces produits efficaces :Insect écran familles, Mousti fluid zones tropicales et à risques, Cinq sur cinq actif d’origine végétale, Mosi-guard natural lotion anti insectes, Cinq sur cinq spray UV, Apaisyl lait haute protection ou encore Puressentiel antipique bébé. Les trois autres n'ont pas repoussé les insectes ou que partiellement. Pour la rédaction de l'UFC-Que Choisir, le meilleur produit serait Insect Ecran Famille pour les adultes et Mosi-guard natural lotion anti insectes pour les enfants."

http://www.medisite.fr/a-la-une-tiques- … .2035.html

Mais, à l'instar du premier produit cité, les experts regrettent que les jeunes enfants (moins de 12 kg) risquent de développer des réactions d’intolérance avec cette concentration d’IR3535 (30 %). Le classement met également en avant trois produits contenant comme principe actif de l'huile d'eucalyptus citriodora : le spray antimoustiques « Cinq sur cinq Actif d’origine végétale » (3e place), le « Puressentiel Anti-pique bébé » (10e place) et la « crème antimoustiques Cinq sur cinq Peaux sensibles et atopiques » (12e place). » « Son principe actif PMD (p-menthane-3,8-diol) est un biocide bien connu très largement présent dans les insectifuges pour application cutanée. », affirment les experts.

https://www.santemagazine.fr/actualites … ier-332335

Dernière modification par gergy (02-07-2018 21:30:38)

Hors ligne

#907 03-07-2018 12:03:46

SpySNL
N°8
Lieu : Plus près des Vosges
Inscription : 07-06-2006
Messages : 5 796

Re : [Autre] Tiques

Merci gergy !

Hors ligne

#908 03-07-2018 13:14:21

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 922
Site Web

Re : [Autre] Tiques

Ah oui merci. C'est bien utile car je trouve qu'il y en a pas mal cette année (testé dans le Limousin)


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse - TBA

Hors ligne

#909 26-07-2018 18:30:06

hrrrk
Membre
Inscription : 24-03-2018
Messages : 45

Re : [Autre] Tiques

La vrai découverte pour moi est que l'huile essentielle d'eucalyptus citronnée est efficace.

Prévention?

https://www.youtube.com/watch?v=_IoOJu2_FKE

Bon appétit!

Hors ligne

#910 27-07-2018 14:33:00

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 119

Re : [Autre] Tiques

Bonjour tout le monde,  smile

On en remet une couche sur la maladie de Lyme avec ce billet du "Blog Social en question" de Mediapart qu'a rédigé Yves Faucoup, ancien directeur de l'action social du département du Gers, enseignant. Celui-ci propose un large état des lieux, son article a le mérite de croiser des sources internationales et des acquis très récents de la recherche. C'est assez long, mais très éclairant. J'ai pris la liberté de souligner des éléments peu connus du grand public.

Maladie de Lyme : des citoyens se mobilisent

La maladie de Lyme gagne l'ensemble du territoire français et devient une importante question de santé publique. Pourtant l’État a bien tardé à réagir. La Haute Autorité de Santé a fini par se prononcer mais elle est contestée par des sommités niant les cas nombreux de chronicité de la maladie. Des citoyens se mobilisent partout en France, comme c'est le cas à Auch dans le Gers.

Le 19 juillet, plusieurs sociétés scientifiques reprochaient, dans un communiqué, à la Haute Autorité de Santé (HAS) d'avoir publié, au sujet du traitement de la maladie de Lyme, une recommandation ne répondant pas "aux critères de qualité" requises. Des sommités montent au créneau pour contester ce qui est demandé par des médecins et des associations de défense : à savoir que la maladie peut s'installer et devenir chronique, malgré le traitement antibiotique, et donc diagnostic et soins doivent en tenir compte. Déjà, la HAS avait beaucoup tardé à publier le 20 juin un Protocole national de diagnostic et de soins (PNDS), aussitôt cloué au pilori dès le 22 juin par l'Association française pour l'information scientifique (AFIS), ainsi que par l'Académie nationale de médecine (2 juillet). De son côté, les associations, dont France Lyme, considèrent que ce protocole comporte des imperfections, tout en reconnaissant des avancées. Ces affrontements, parfois assez violents, plongent dans le désarroi des patients de plus en plus nombreux ayant le sentiment de ne pas être pris en considération par les autorités politiques et scientifiques.

C'est ainsi que se créent des associations de défense partout en France, ou des délégations d'associations nationales. C'est le cas à Auch, dans le Gers. Des bénévoles de l'Abri des Possibles (café associatif), constatant le peu d'informations publiques sur la borréliose ou maladie de Lyme, ont décidé d'agir et ont organisé le 24 juin, avec le soutien de France Lyme, une conférence suivie d'un film. Plus de cent personnes se sont déplacées, un dimanche après-midi, plusieurs d'entre elles étant directement concernées par cette maladie qui gagne du terrain. L'imprécision des diagnostics fait que les traitements tardent à être prodigués et des patients aux symptômes inexpliqués, suspectent Lyme.

Le conférencier, le Docteur Medynski, a insisté sur le grave problème de santé publique que représente cette maladie, première maladie vectorielle de l'hémisphère nord. Il a apporté à l'assistance de nombreuses données techniques. La maladie a été décrite en 1975, dans le comté de Lyme, dans le Connecticut, aux Etats-Unis. La bactérie borrélia a été découverte en 1982, en même temps que le Sida.

Le PNDS est, en général, prévu pour les maladies rares. Mais la maladie de Lyme, pour laquelle il n'existe aucun vaccin, n'est plus considérée comme une maladie rare du fait de l'augmentation du nombre de cas, multiplié par dix entre 2003 et 2016 (en 2015, 33 202 personnes étaient recensées, mais 55 000 en 2016). Quand on évoque cette maladie autour de soi, de nombreux témoignages confirment sa progression. Certains préfèrent se rendre en Allemagne, considérant que dans ce pays la maladie est prise au sérieux, avec des traitements mieux adaptés. Cette progression de la maladie est également constatée aux États-Unis, où la prise de conscience a conduit à investir considérablement dans la recherche, ce qui laisse augurer, dans une période proche, des avancées considérables.

Les maladies vectorielles transmises par des tiques (pas seulement la maladie de Lyme) sont encore mal connues. Les textes de dépistage, pour Lyme, sont de mauvaise qualité. En France, la recherche est insuffisante, les publications laconiques. Aux USA, deux écoles s'opposent sur la prise en charge de la maladie : pour l'une, les sérologies sont fiables, performantes et l'on peut diagnostiquer la maladie de Lyme, qui guérit très vite et sans rechute. Pour l'autre, malgré le traitement antibiotique, la borrélia peut résister et donc la maladie devenir chronique (étude de 2017 après des tests faits sur des macaques). Des publications vont dans les deux sens, avec une dominante sur la chronicité. La conséquence de ces tiraillements scientifiques est que les patients sont en errance, les malades sont sous-diagnostiqués, l'épidémiologie est sous-estimée, et ça se termine souvent par un envoi chez le psychiatre, car l'affection peut provoquer des symptômes d'ordre psychiatrique.

C'est pourquoi le ministère de la santé a finalement décidé de mettre en place un plan national, comportant plusieurs points : la prévention, la recherche, le diagnostic et le protocole national (PNDS).  Pour éviter les errances, faire le point sur les connaissances actuelles et mettre au plus vite en place une thérapeutique et proposer un parcours de soins. Le tout sous la responsabilité de deux instances : la Haute Autorité de Santé (HAS, indépendante du ministère) et la Société de pathologies infectieuses de langue française. On peut espérer que, d'ici deux ans, ce protocole sera opérationnel.

100 espèces animales sont susceptibles d'héberger des tiques : quelques prédateurs, des oiseaux, des poules, les chiens. Mais sans qu'on en connaisse la raison, le renard est réfractaire. Quant aux chats, ils sont rarement atteints. La tique est une seringue vivante chargée de nombreux agents infectieux (jusqu'à 57, dont la borrélia qui se présente sous 16 formes différentes). La tique, avec son rostre, se gorge de sang. La piqûre, lorsque borrélia est transmise, provoque dans la moitié des cas un érythème migrant, tâche rouge de 5 cm, avec cercles centrifuges (avec apparition 3 ou 30 jours après), érythème qui parfois n'est pas visible. Il n'est pas nécessaire de procéder à une sérologie sanguine : le traitement antibiotique doit être immédiat (Doxycycline, Amoxicilline) pendant 21 jours (28 jours selon les indications du protocole anglais). Les symptômes sont : myalgie, fatigue, état fébrile, et le plus fréquent des atteintes articulaires, cardiaques, oculaires (neuropathie optique), et parfois une paralysie faciale, des formes neurologiques et éventuellement des troubles psychiatriques (troubles de l'anxiété et de l'humeur, idées suicidaires). Dans de rares cas, on peut constater une acrodermatite, une atrophie cutanée. Une étude sur des personnes décédées qui étaient atteintes de la maladie d'Alzheimer, a révélé qu'elles hébergeaient 13 fois plus de borrélia que la population moyenne.

Ce protocole a été élaboré de mars 2017 à mars 2018, par un groupe mis en place par le ministère de Marisol Touraine : des associations, des médecins, des chercheurs, tous étant tenus à une stricte confidentialité, avec impossibilité de communiquer sur le sujet. Tout était prêt, car validé par les membres, le 11 mars 2018 et par la HAS le 11 avril. Mais si chacun dut faire une déclaration de conflits d'intérêt individuel, il n'y eut pas de déclaration de conflits d'intérêts de groupe. C'est ce qui entraîna quelques péripéties entre avril et juin 2018, et la sortie retardée de ce protocole le 20 juin, avec des modifications qui n'avaient pas été validées par le groupe de travail.

Le Haut Conseil de Santé Publique a admis en 2014 qu'il peut exister une sémiologie persistante polymorphe après morsure de tique (siglée SPPT), lorsqu'un patient, très longtemps après une morsure, présente des symptômes proches de la maladie de Lyme, alors même qu'il n'y a pas (ou plus) de traces de la borrélia : céphalées, lombalgies, palpitations, douleurs musculo-squelettiques, fatigue, besoin excessif de sommeil, irritabilité, troubles cognitifs, du comportement, de la mémoire récente. Un choc psychique peut relancer la maladie.

Le PNDS doit mettre en place en janvier 2019 un centre de compétence dans chaque département. L'Agence Régionale de Santé (ARS) doit lancer prochainement un appel d'offre auprès des hôpitaux. Les médecins libéraux sont mobilisés ainsi que les associations de malades. Le Protocole sera actualisé au bout de deux ans.

Les conseils de prévention sont les suivants : vêtements couvrants, longs et clairs, chaussettes recouvrant le pantalon, chapeau (en particulier pour les enfants), répulsifs sur la peau ou les vêtements lors des balades en forêt ou dans des herbes hautes. "Les scouts, c'est une catastrophe", dit le conférencier.

La tique peut être retirée avec un tire-tique, sans produit préalable, car l'animal risque de régurgiter, et donc de déverser ses bactéries. Les anticorps ne protègent pas définitivement. Certaines études évaluent entre 1 et 5 %  le taux de contamination après une piqûre, mais ce pourcentage n'est pas certain, quand on sait que 60 % des tiques sont infectées.

Un forestier, dans la salle, témoigne : il pense avoir été piqué un millier de fois, sans conséquence, cas rare d'immunité sur la durée (il est applaudi comme un héros). Une personne suggère que son cas soit étudié par la science. Il est indiqué cependant que 50 % des forestiers sont atteints par la maladie. Un autre témoigne : il a été piqué par 20 tiques. Son médecin ne pensait pas que ses symptômes relevaient de la maladie de Lyme, qui finalement a été diagnostiquée, mais, comme souvent, bien tard. Le Docteur Medynski atteste que la maladie n'est quasiment pas enseignée durant les études de médecine.

L’infection peut être transmise par la mère à son enfant pendant la grossesse. La transmission par voies sexuelles et sanguine n'est pas attestée, mais aux USA les malades atteints de la maladie de Lyme ne peuvent donner leur sang. Plusieurs personnes citent des exemples qu'elles connaissent : un enfant atteint à 2 ans.

Au terme de cette conférence et après la diffusion du film "Quand les tiques attaquent", les bénévoles de l'Abri des Possibles ont décidé de lancer sur Auch une antenne locale de l'association France Lyme. Un "Café Lyme" sera organisé fin août à l'Abri des Possibles ainsi qu'une conférence à destination des médecins avec le Dr Medynski, courant septembre ou début octobre. Ensuite, les bénévoles seront sollicités pour mettre en place des stands de prévention.

Voici le lien sur Médiapart, pour les abonnés : Maladie de Lyme : des citoyens se mobilisent

Le documentaire "Quand les tiques attaquent" peut être visionné ici

Jobig

Dernière modification par Jobig (27-07-2018 14:40:49)


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#911 27-07-2018 19:27:55

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 119

Re : [Autre] Tiques

Je viens de regarder "Quand les tiques attaquent", une réalisation de Chantal Perrin, c'est un documentaire de sensibilisation réellement remarquable ! cool

Je le recommande à toutes et à tous ! smile

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#912 28-07-2018 00:35:33

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 11 421
Site Web

Re : [Autre] Tiques

Merci pour ces infos récentes.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#913 03-08-2018 20:52:34

Crossover
Membre
Lieu : No go zone
Inscription : 16-11-2011
Messages : 45

Re : [Autre] Tiques

Nouveau symptome provoqué par les morsures de tiques.

Quand la morsure d’une tique provoque une allergie à la viande rouge

...L’allergie à la viande rouge associée aux tiques est encore peu connue, ce qui explique que cette pathologie soit sans doute sous-diagnostiquée, voire mal diagnostiquée, soulignaient récemment des urgentistes américains dans l’American Journal of Emergency Medicine...

http://realitesbiomedicales.blog.lemond … nde-rouge/

Hors ligne

#914 03-08-2018 22:47:22

Pala2
MUL frites
Lieu : Bruxelles
Inscription : 16-07-2015
Messages : 1 125

Re : [Autre] Tiques

Un pote a moi a eu ça récemment. Pour le coup, ça a été assez vite diagnostiqué chez lui.
Pour être tout à fait exact, ça concerne la viande de mammifères, du coup le porc c'est non, mais le canard c'est oui, malgré la couleur.

La bonne nouvelle c'est que ça passe tout seul.
La mauvaise c'est que ça dure 2-3 ans....


Pierre

(C'est comme ça que je m'appelle dans la vraie vie)

Mon trombi, parce que je sais jamais comment le retrouver facilement...

Hors ligne

#915 07-08-2018 16:58:04

Jolin
Membre
Inscription : 18-07-2014
Messages : 104

Re : [Autre] Tiques

Info inquiétante, une "nouvelle tique" débarque aux us, potentiellement mortelle (taux de mortalité du virus 46%)...

Hors ligne

#916 07-08-2018 18:45:31

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 119

Re : [Autre] Tiques

Bonjour Jolin,  smile

Merci pour m'avoir fait découvrir cette source d'information.

D'après l'article cité, la tique incriminée (longhorned tick) sévit en Asie du Sud-Est, principalement en Corée. Elle est porteuse d'un virus dénommé SFTS susceptible de provoquer chez ses victimes une thrombopénie (je ne connaissais pas : c'est un déficit des plaquettes dont les symptômes se manifestent par des saignements, des ecchymoses, des hématomes cutanées, et surtout des fièvres hémorragiques graves potentiellement mortelles, de 16 à 46 % de mortalité dans les cas d'infection observés en Corée du Sud pour l'année 2013). neutral

Les autorités américaines prennent très au sérieux la menace (7 Etats US ont été contaminés en très peu de temps) mais l'auteur de l'article souligne qu'aucun test n'a encore mis en évidence que ces tiques nouvellement apparues sur le sol américain étaient infectées par le virus SFTS. hmm

Jobig

Dernière modification par Jobig (09-08-2018 07:12:23)


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#917 15-01-2019 12:35:51

nomadecueilleur
Long cours, plaine, Europe
Inscription : 24-01-2015
Messages : 939

Re : [Autre] Tiques

29 messages ci-dessous déplacés de cette discussion : Pharmacie légère.

Ballast a écrit :

Je retrouve les mêmes remarques que nous nous sommes faits concernant le choix de ce qu'il fallait y mettre ou non.
Je rappelle que le cahier des charges est une trousse minimaliste, avec le moins d'éléments possibles et multi-usages (peut-on enlever une écharde ou les débris d'une plaie avec un tire-tique ?), et en évitant les médicaments à effets secondaires ou sur prescription.

D'accord pour le principe, sauf que là, le truc fait 1 gramme et tient dans la main d'un playmobil. Je suis pas certain que vous (avec DDN17) l'ayez beaucoup utilisé. Car il permet d'enlever quasi 100% des tiques entièrement et proprement.

Alors qu'avec une pince à épiler, une fois sur 10-15, on y laisse la tête et on se torture l'épiderme pour aller choper la tête. Et une fois sur 10, on écrase la tique et on se retrouve avec de la bouillie de tique au bout de la pince à épiler qu'il faut nettoyer. Et je dis "on" parce que j'ai vu 6-7 personnes le faire régulièrement depuis des années et on a le même résultat.

S'il fallait ne prendre que l'un ou l'autre, je prendrais le pied de biche direct. Je ne me souviens pas avoir utilisé la pince à épiler en rando. Et pourtant, quand j'y suis, c'est "dans" la nature, avec les jambes couvertes de griffures d'épines.

Perso, je la conseille automatiquement à des proches, sauf s'ils vont dans des lieux où il est certain qu'il n'y aura pas de tiques.

D'autre part, avec DDN17, si vous utilisez votre expérience en utilisant le "je", ce sera bienvenu. Un avis de quelqu'un qui pratique, c'est un vrai plus.

Dernière modification par oli_v_ier (16-01-2019 21:35:54)

En ligne

#918 15-01-2019 13:41:49

Serval
Carpe diem
Lieu : Mont Parnasse et Mont Martre
Inscription : 15-06-2018
Messages : 280
Site Web

Re : [Autre] Tiques

nomadecueilleur a écrit :

D'accord pour le principe, sauf que là, le truc fait 1 gramme et tient dans la main d'un playmobil. Je suis pas certain que vous (avec DDN17) l'ayez beaucoup utilisé. Car il permet d'enlever quasi 100% des tiques entièrement et proprement.

Alors qu'avec une pince à épiler, une fois sur 10-15, on y laisse la tête et on se torture l'épiderme pour aller choper la tête. Et une fois sur 10, on écrase la tique et on se retrouve avec de la bouillie de tique au bout de la pince à épiler qu'il faut nettoyer. Et je dis "on" parce que j'ai vu 6-7 personnes le faire régulièrement depuis des années et on a le même résultat.

S'il fallait ne prendre que l'un ou l'autre, je prendrais le pied de biche direct. Je ne me souviens pas avoir utilisé la pince à épiler en rando. Et pourtant, quand j'y suis, c'est "dans" la nature, avec les jambes couvertes de griffures d'épines.

Perso, je la conseille automatiquement à des proches, sauf s'ils vont dans des lieux où il est certain qu'il n'y aura pas de tiques.

OK concernant la facilité d'emploi et l'efficacité des tire-tiques en pied-de-biche. En relation avec ce que tu disais plus haut à propos des toutes petites tiques, j'en emporte même toujours deux, le gros et le petit, et ne me rappelle pas avoir jamais eu d'échec à les retirer ainsi, en "dévissant" la bête (et j'en ai retiré beaucoup ! roll)

Si on les retire à la pince à épiler, l'important est de ne pas bousiller la bestiole, risque principal de la méthode. Ce qui est ennuyeux si tu écrases la tique, ce n'est pas tant le fait que tu obtiennes de la bouillie de tique, c'est que tu laisses la tête fichée dans le derme pendant "un certain temps", et surtout que la bébête a toutes les chances d'y régurgiter son dernier repas, y compris les borreliae (les bactéries responsables de la maladie de Lyme) si elle en était porteuse.

Dernière modification par Serval (16-01-2019 22:55:18)


Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans les voyages que j'ai faits seul, et à pied. (J.-J. Rousseau)
Trombinoscope | Tour de Bretagne (GR 34) - De Concarneau à Auray

Hors ligne

#919 15-01-2019 15:05:31

nomadecueilleur
Long cours, plaine, Europe
Inscription : 24-01-2015
Messages : 939

Re : [Autre] Tiques

Serval a écrit :

Si on les retire à la pince à épiler, l'important est de ne pas bousiller la bestiole

Et t'y arrives à chaque fois à la pince à épiler ?

Une tique peut être plate ou un peu gonflée, si la pince est plate elle peut l'exploser si pas plate, elle peut la trancher.

Et des fois c'est impossible à la pince, on tire graduellement et elle est si enfoncée que c'est le corps qui vient. D'où les recettes avec l'huile etc.

En ligne

#920 15-01-2019 16:15:21

Adrienne
Apprentie MULe
Lieu : Région parisienne
Inscription : 27-10-2017
Messages : 328

Re : [Autre] Tiques

nomadecueilleur a écrit :

Et t'y arrives à chaque fois à la pince à épiler ?

Ça doit faire 30 ans que j'enlève des tiques à la pince à épiler (en commençant à 9 ans chez les scouts), je n'ai jamais laissé une tête...
Je ne sais pas si ça vaut le coup d'épiloguer sur cette question pince / tire-tique ?
La pince a l'avantage d'avoir d'autres usages, contrairement au tire-tiques.
Pour le poids que ça rajoute, laissons les gens qui préfèrent en prendre un en + ?


Si tu n'arrives pas à penser : marche. Si tu penses trop : marche. Si tu penses mal, marche encore.
(Jean Giono)

Trombi

Hors ligne

#921 15-01-2019 16:39:48

hrrrk
Membre
Inscription : 24-03-2018
Messages : 45

Re : [Autre] Tiques

Merci DDN17 et highpictv big_smile

Serval a écrit :

OK concernant la facilité d'emploi et l'efficacité des tire-tiques en pied-de-biche. En relation avec ce que tu disais plus haut à propos des toutes petites tiques, j'en emporte même toujours deux, le gros et le petit, et ne me rappelle pas avoir jamais eu d'échec à les retirer ainsi, en "dévissant" la bête (et j'en ai retiré beaucoup ! roll)

De l'experience des autres que j'ai vu galérer, ça me semble essentiel : un pour les adultes et un pour les nymphes.
J'utilise une pince du type Sliver Gripper bien ajustée pour que les pointes se touchent exactement, ça permet de retirer les tiques de toute taille sans soucis.

Serval a écrit :

Si on les retire à la pince à épiler, l'important est de ne pas bousiller la bestiole, risque principal de la méthode. Ce qui est ennuyeux si tu écrases la tique, ce n'est pas tant le fait que tu obtiennes de la bouillie de tique, c'est que tu laisses la tête fichée dans le derme pendant "un certain temps", et surtout que la bébête a toutes les chances d'y régurgiter son dernier repas, y compris les borreliae (les bactéries responsables de la maladie de Lyme) si elle en était porteuse.

Oui, les lames de la pince à épiler du couteau suisse (photo de Ballast sur la page wiki) sont trop flexibles pour enlever une tique, c'est même dangereux et à ne pas tenter : on écrase le corps, la tique régurgite et la tête reste plantée à tous les coups.


J'attends également les explications sur les pansements high-tech, chuis déjà presque convaincu d'emmener un anti-douleur smile Pour l'instant, je découpe un bout de compresse que je pose sur un scotch pour me fabriquer un pansement. Duct tape ou du microporeux/machin plus poreux suivant la position et la nature du bobo...totalement pas professionnel.

Hors ligne

#922 15-01-2019 16:39:52

DDN17
Vegan & light bikepaker
Lieu : Rochefort
Inscription : 08-09-2018
Messages : 294

Re : [Autre] Tiques

Adrienne a écrit :

Ça doit faire 30 ans que j'enlève des tiques à la pince à épiler (en commençant à 9 ans chez les scouts), je n'ai jamais laissé une tête...
Je ne sais pas si ça vaut le coup d'épiloguer sur cette question pince / tire-tique ?
La pince a l'avantage d'avoir d'autres usages, contrairement au tire-tiques.
Pour le poids que ça rajoute, laissons les gens qui préfèrent en prendre un en + ?

+1, c'était l'idée.


"il y a deux catégories de randonneurs à vélo : ceux qui voyagent à vélo pour voyager, et ceux qui voyagent à vélo pour faire du vélo" (je fais partie de la deuxième catégorie)
https://lighterpack.com/r/bvw9hp

Hors ligne

#923 15-01-2019 16:54:01

DDN17
Vegan & light bikepaker
Lieu : Rochefort
Inscription : 08-09-2018
Messages : 294

Re : [Autre] Tiques

hrrrk a écrit :

Merci DDN17 et highpictv big_smile
J'attends également les explications sur les pansements high-tech, chuis déjà presque convaincu d'emmener un anti-douleur smile Pour l'instant, je découpe un bout de compresse que je pose sur un scotch pour me fabriquer un pansement. Duct tape ou du microporeux/machin plus poreux suivant la position et la nature du bobo...totalement pas professionnel.

Avec plaisir.

Pansements hydrocellulaires : https://e-pansement.fr/dispositifs/urgotul-border
Le problème des pansements c'est que la littérature existe essentiellement sur les plaies post-opératoires et les plaies chroniques type escarres et ulcères. Les hydrocellulaires remplissent les conditions les plus favorables à la cicatrisation : maintenir le milieu humide et respecter l’écosystème, c'est pour ça que nous les avons choisis. Ils peuvent être utilisés sur les dermabrasions (écorchures), les plaies simples et sur les ulcérations liées au frottement (ampoules par exemple) en sachant que comme dit plus haut la littérature sur ce sujet est plus que pauvre et dans ce cas le mieux est de se faire une idée soi même et/ou d'écouter les conseils des anciens wink Au passage, c'est pour ça (impossible de trancher avec les données disponibles) que les pansements anti-ampoules font partie de l'équipement optionnel. Donc ta façon de faire "unprofessional" en vaut probablement une autre !

Edit :

hrrrk a écrit :

Oui, les lames de la pince à épiler du couteau suisse (photo de Ballast sur la page wiki) sont trop flexibles pour enlever une tique, c'est même dangereux et à ne pas tenter : on écrase le corps, la tique régurgite et la tête reste plantée à tous les coups.

ça c'est une idée intéressante en effet : si la pince est trop flexible et pas assez robuste il peut être difficile d'enlever la bestiole sans l'écrabouiller. Dangereux, je ne sais pas, je doute de trouver des données fiables sur le sujet wink Nous allons laisser un peu reposer et réévaluer la question de la pince à épiler dans quelques temps une fois le débat plus paisible. Merci pour tous vos retours en tout cas.

Dernière modification par DDN17 (15-01-2019 16:59:22)


"il y a deux catégories de randonneurs à vélo : ceux qui voyagent à vélo pour voyager, et ceux qui voyagent à vélo pour faire du vélo" (je fais partie de la deuxième catégorie)
https://lighterpack.com/r/bvw9hp

Hors ligne

#924 15-01-2019 17:21:35

Serval
Carpe diem
Lieu : Mont Parnasse et Mont Martre
Inscription : 15-06-2018
Messages : 280
Site Web

Re : [Autre] Tiques

nomadecueilleur a écrit :
Serval a écrit :

Si on les retire à la pince à épiler, l'important est de ne pas bousiller la bestiole

Et t'y arrives à chaque fois à la pince à épiler ?

Comme je te le disais, j'utilise toujours des tire-tiques et n'ai jamais essayé de retirer une tique avec une pince à épiler.

Le risque d'abîmer la tique est forcément plus grand avec une pince puisqu'on serre le corps de la bestiole alors que le tire-tique "dévisse" la tête et le rostre hors du derme sans appuyer sur le corps, mais certaines personnes sont très habituées à la pince à épiler et y arrivent très bien ainsi, alors...

Dernière modification par Serval (15-01-2019 17:25:20)


Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans les voyages que j'ai faits seul, et à pied. (J.-J. Rousseau)
Trombinoscope | Tour de Bretagne (GR 34) - De Concarneau à Auray

Hors ligne

#925 15-01-2019 19:08:42

nomadecueilleur
Long cours, plaine, Europe
Inscription : 24-01-2015
Messages : 939

Re : [Autre] Tiques

DDN17 a écrit :

si la pince est trop flexible et pas assez robuste il peut être difficile d'enlever la bestiole sans l'écrabouiller. Dangereux, je ne sais pas, je doute de trouver des données fiables sur le sujet wink Nous allons laisser un peu reposer et réévaluer la question de la pince à épiler dans quelques temps une fois le débat plus paisible. Merci pour tous vos retours en tout cas.

Le débat est très paisible.
Retirer une tique n'est pas un geste médical, il est pratiqué par les personnes elles-mêmes, donc on peut attendre de la littérature (qui est une récolte statistique sur des personnes) qu'elle colle à l'expérience.

Je trouve aussi que la pince très plate du couteau suisse n'est pas idéale pour les tiques pleines. Et c'est à prendre en compte car elle équipe peut-être la majorité des sacs de rando.

Utile aussi les retours d'Adrienne et de hrrrk qui arrivent à les retirer à 100% avec des pinces à épiler, c'est la première fois que j'ai des retours que c'est possible. Alors que je l'ai fait et vu faire des centaines de fois, et avec des pinces différentes, de rando ou de maisons. Y'aurait peut-être un ou des modèles de pinces à conseiller dans ce wiki, et d'autres à déconseiller.

Y'a quelques années, ce n'était que désagréable de rater un retrait de tiques, sauf que depuis la maladie de lyme, plus c'est retiré rapidement et proprement, mieux c'est.

En ligne

Pied de page des forums