Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 06-06-2011 14:27:24

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 086

[Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Irréductible gaulois et pas rancunier pour un sou, je suis aller trainer mes guêtres (si seulement je les avait prises) dans le Vercors. A l'origine pour une traversée par les crêtes à l'instar de ce topo de scal sur bivouak.net. Si je ne suis pas rancunier, le Vercors à en revanche clairement un problème avec moi puisqu’après 2 mois de canicule printanière asséchant les sources, j'y ai rencontré la pluie et la neige. J'ai malgré tout vécu de bons moments que je voulais vous faire partager. Partons donc pour 5 jours en Terre du Milieu, de la verdoyante et paisible Comté au terrible, sombre et imprévisible Mordor...

J0 / Lans en Vercors - Collet du Furon

Après divers changements de trains et de cars, j'arrive à Lans en Vercors vers 17h30. Il fait beau, il fait chaud smile L'objectif du jour : planter le bivouac près de l'eau. Je me dirige vers une fontaine au niveau du hameau des Bernards mais il y a trop de maisons à mon goût donc je continue. Je ne fait pas trop gaffe au chemin et je me retrouve sur un sentier qui fait le balcon entre les Bernards et la Combe du Crêt. C'est plutôt joli ma foi, je continue vers le ruisseau du Furon puis vers le collet du même nom. Je chipe de l'eau au gîte et rempli mes 2 cubi pour 9L au total qui me feront l'eau, la bouffe et la toilette. La gérante m'indique que sa source est déjà à sec et que la commune l'a livrée avec une cuve. Ça ne lui est jamais arrivé si tôt, l'état de sècheresse est décrété.
Le bivouac est sympa et l'air de rien j'ai marché 2h30. Tant mieux, la journée de demain sera un peu plus soft comme ça. Juste avant de fermer les yeux je vois un renard, et à la tombée de la nuit j'entends les sangliers brailler à l'orée de la forêt toute proche smile

p1020945mr.jpg
Un peu au-dessus du collet on peux admirer le coucher de soleil, ici vue sur le Pic Saint Michel

p1020954h.jpg
Bivouac au collet du Furon


J1 / Collet du Furon - Pic Saint Michel - Col de l'Arc - Col Vert (Balcon Est) - Bivouac Péronnard

Départ à l'aube après un plein d'eau au gîte. La montée au Pic Saint Michel se fait au frais, le ciel est bleu, la journée (et la rando) s'annonce bien smile En chemin je croise un troupeau de moutons, quelques chèvres et un chien. Je les mène malgré moi au Pic Saint-Michel (1966m). Il est 8h30, c'est génial j'adore arriver en début de matinée au col ou au sommet du coin. Le vent souffle très fort au sommet et la vue dégagée est superbe. Je vois la Meije et le Mont-Blanc. Je descends ensuite au col de l'Arc (1736m) pour récupérer le Balcon Est que je vais suivre jusqu'au col Vert, il paraît que c'est la meilleure portion. Une fois dessus effectivement c'est superbe. En balcon légèrement aérien, très intéressant et beau à parcourir. Pas spécialement difficile par temps sec, mais à éviter très fortement par temps humide. Il y a quand même quelques passages où il faut éviter de trébucher sous peine de dégringoler jusqu'à la vallée 1000m plus bas. Il commence à faire chaud lorsque j'arrive près du col Vert (1766m) un peu avant midi. Ni une ni deux je me pose pour un dîner-spectacle offert par les chocards à bec jaune, formidables esthètes de la voltige cool Je découvre aussi le beef kerky acheté sur Internet, c'est exellent et remplace avantageusement le saucisson.
Peu après midi, des randonneurs arrivent petit à petit, il est temps pour moi de dégager d'ici. J'oblique vers le sentier Péronnard où m'attends mon bivouac et de l'eau. Pour l'eau ce ne sera pas terrible même si j'arrive à fabriquer 8L en 2h30. Il est 17h, le temps se couvre, je me lave et plante le double-toit de ma laser compétition (664g) sur le ressaut côté 1665 avec une petite pensée pour patbald, son précédent proprio. Je maudit intérieurement scal car trouver un terrain plat qui ne soit pas dans une cuvette relève du défi. Alors que je m'apprête à manger vers 18h30, un vent terrible se lève. Un peu en panique je remballe tout et m'installe sous le double-toit prêt à décoller si jamais ça se gâte. Au bout d'une heure je craque et remballe la toile de tente hmm Je vais me chercher un coin plus cool smile Et voilà que rebroussant chemin je vois un abri sous un gros bloc. Mille diable ! Mais c'est donc de ça que parlait scal pour son « bivouac Péronnard » ?! Je le bénis intérieurement wink et m'y dirige le cœur en fête. La place est envahie d'ortie mais par de larges coups circulaires de bâtons de rando je fait place nette. Aaah, on est mieux ici smile Le vent souffle mais je m'en fiche et je mange tranquillement. Tandis que je 'écoute quelques chapitres de 20 000 lieues sous les mers sur mon mp3 (50g), j'aperçois un chevreuil (ou une biche) au loin. Mais les gouttes forcent un peu et je vais au dodo bien à l'abri. La nuit sera très (très très) venteuse, j'ai peiné à m'endormir à cause du boucan d'enfer. Au milieu de la nuit, je me rappelle avoir pris des boules-quiès au cas où je devais dormir en refuge. Une fois dans les oreilles,je dors enfin comme un bébé.

p1020969b.jpg

p1020970r.jpg

p1020977n.jpg

p1020980.jpg

p1020998o.jpg

p1030004b.jpg

p1030010g.jpg

p1030024gq.jpg
Panneau d'avertissement : sentier dangereux !

p1030044t.jpg

p1030046a.jpg

p1030052.jpg

p1030056xc.jpg

p1030063e.jpg

p1030065d.jpg

p1030066g.jpg

p1030068.jpg

p1030086x.jpg

p1030092b.jpg

p1030093y.jpg

p1030100yl.jpg

p1030114v.jpg

p1030118g.jpg

p1030121h.jpg

p1030122w.jpg

p1030123b.jpg

p1030124b.jpg

p1030127x.jpg

p1030133po.jpg

p1030138lc.jpg

p1030136i.jpg

J2 / Bivouac Péronnard - Pas de l'Oeille - Pas de la Balme - Grand pot

A nuit agitée, réveil tardif : j'ouvre les yeux à 7h45. Presque une gasse mat' ! Le vent s'est un peu calmé, mais le ciel est tout gris et les Moucherolles sont dans les nuages sad Après avoir fait un peu d'eau à la source, je pars enfin pour le Pas de l'Oeille à 9h30. La montée depuis le sentier Péronnard est très chouette, je croise quelques névés. Le ciel fonce petit à petit mais il ne pleut pas. En revanche le sol est très humide et la descente du Pas de l'Oeille (1960m) est un peu casse-gueule hmm Sous les falaises, je vois une petite troupe de jeunes bouquetins. Après avoir fait le plein à la source des Clos (très bon débit) je fait une petite pause à la baraque du même nom (1557m). Il se met à pleuvoir, grrrr. Je devais traverser les Moucherolles depuis le col des Deux-Soeurs mais là je le sens pas. Je laisse tomber et poursuis très sobrement par le Balcon Est jusqu'au Pas de la Balme, que je sais plus sûr. Le brouillard s'invite avec la pluie et la montée est très solitaire neutral Je croise malgré tout quelques bouquetins, dont un qui surgit du brouillard juste devant moi. On se regarde tout étonné pendant une vingtaine de seconde puis il semble prendre conscience de ma présence et s'écarte prestement sur les rochers glissants. La montée se termine par une jolie petite vire et je déjeune à l'abri à quelques mètres du Pas de la Balme (1839m). Au Pas, je fait fuir 2 tétras-lyre qui planent mollement hors de ma vue. Puis j'attaque les crêtes des Rochers de la Balme, toujours dans le brouillard. Je suis la ligne de crête main gauche sans faire trop attention et au bout d'un moment, GPS aidant, je voit que j'ai fait demi-tour. Ah ? neutral C'est possible sur une crête ? Je sors la boussole pour vérifier et effectivement, le GPS à raison. Je rebrousse chemin et récupère la véritable ligne de crête. Le vent souffle fort et projette une pluie glacée contre mon flanc droit. Ça caille sévère ici hmm Je poursuis malgré tout et manque de me faire avoir par de fausses-crêtes à plusieurs reprises. Avec le brouillard j'ai l'impression que le vide est proche alors que non hmm Finalement vers 15h j'oblique enfin vers le Grand Pot, j'ai hâte. Je retrouve finalement la faille cairnée qui m'y amène tout droit. Je fatigue et trébuche régulièrement. S'ensuit une petite ballade d'une heure et demie dans le triangle des Bermudes à la recherche d'une cabane mystérieuse. Je la trouve finalement, je suis à bout de nerf, épuisé, trempé et frigorifié, mais terriblement soulagé. Nuit au sec bien à l'abri. Je mange, me lave et fait sécher quelques affaires. Vers 21h je suis intrigué, la pluie est bizarre dehors, elle tombe plus lentement. Je sors la tête et, mille diable ! Il neige ! ! Bon c'est encore gentil, à peine de quoi saupoudrer le sol, je ne m'en inquiète pas plus que ça...   

roll

p1030149a.jpg

p1030151h.jpg

p1030172v.jpg

p1030177y.jpg

p1030184w.jpg
Sur la portion du Balcon Est après la Baraque des clos, le sentier est envahis d'escargots gros comme le poing, un vrai champs de mines.

p1030187z.jpg

p1030209p.jpg

p1030217m.jpg

p1030224x.jpg

p1030231e.jpg


J3 / Grand Pot - Darbounouze - Tiolache du Milieu - Jasse du Play

Très bonne nuit quoique fraîche, 4°C dans la cabane au réveil. Je me réveille en douceur, mes affaires sont sèches et je m'apprête à partir. Et surprise ! Dehors il y a 15 cm de neige fraiche ! Argh hmm Je revois mes plans et abandonne les crêtes du Pleynet, le Pas Morta, la vire de Serre-Brion, les crêtes de Rocheherbe et le bivouac à la fontaine de la Chau. Direction Carette pour récupérer le GR91 et dormir à la Jasse du Play. Je brasse la neige jusqu'à Carette (1355m), où la couche est déjà plus fine (5cm). Je poursuis vers Darbounouze (1300m, 2-3cm de neige), le Pot du Play et le Canyon des Erges que je remonte. Comme en février c'est à ce moment là que la neige se fait plus épaisse, je suis très rapidement dans 25cm de neige. Je commence à fatiguer. En sortant du canyon je croise 4 randonneurs qui viennent de la Jasse du Play. Ils sont tout heureux de me voir, cela fait 4h qu'ils avancent à tâtons en se perdant toutes les 5 minutes. Je suis heureux aussi de pouvoir compter sur leurs traces. Mais pour l'heure je fait fuir 2 tétra-lyre et je me dirige vers Tiolache du Milieu pour manger. Il est 13h30 et je crève la dalle. Je fait une pause mais j'ai les pieds qui gèlent sérieusement hmm et je repars vers 14h pour la Jasse du Play. J'y arrive à 16h. Ici il semble que la neige se fasse moins épaisse et commence déjà à fondre. Je vois arriver 2 randonneurs que je prends pour des gardes du parc qui décident de dormir sous tente à la Jasse de la Chau. Je passe une bonne soirée seul dans la cabane près du poêle smile ou je fait fondre de la neige. J'entends des tétras-lyre à l'extérieur et aperçois un gros lérot à qui je laisse des pelures de fromage à l'étage en espérant qu'il me laissera en paix une fois rassasié.

roll

p1030245dv.jpg

p1030247.jpg

p1030251k.jpg

p1030258a.jpg

p1030260gk.jpg

p1030261s.jpg

p1030270p.jpg

p1030273.jpg

p1030275p.jpg
Cabane de Tiolache

p1030277c.jpg
Un oiseau à l'aile cassée perdu sur la neige qui pleurait à me fendre le coeur. Il a probablement mouru par un renard.

p1030282r.jpg

p1030295.jpg
Enfin arrivé !


J4 / Jasse du Play - Pas de la ville - Grand Veymont - Pas des Bachassons - Queyrie - Chaumailloux

La nuit fût bonne quoique courte (merci le lérot, grrr). Ce matin le brouillard se lève et j'aperçois les crêtes de temps à autre smile Le cœur en fête je pars faire le plein d'eau à la fontaine de la Chau et monte au Grand Veymont. Je laisse la mélasse et la neige fondante derrière moi et arrive rapidement au Pas de la Ville (1925m). Quelques minutes après mon passage, il est envahit par le brouillard venant de la vallée Est venu se déverser sur les plateaux. C'est superbe. Je continue la montée et laisse des mots dans les névés pour les 2 types d'hier qui me suivent de loin. J'arrive au Grand Veymont (2341m), la mer de nuage s'étend tout autour de moi, c'est magique. Plusieurs chocards voltigent autour de moi, vite rejoins par des avions de chasse volant à 300km/h en piqué : des martinets des montagnes. Impossible à photographier pour moi, je me contente de les observer filer avec le bruit d'un stuka, très impressionné. Les deux randonneurs me rejoignent, on papote 2 minutes en partageant des en-cas puis je repars. C'est que ça fait 30 minutes que je suis là et qu'il est déjà 11h. J'ai rencard avec Doumy dans 30 minutes à la fontaine du Pas des Bachassons ! ( roll  )Je sens que je vais être en retard... Dans la descente je croise une harde de bouquetin et plusieurs randonneurs montant au Grand Veymont pour manger. Je croise de nombreuses marmottes profitant du soleil. A 12h j'arrive à la fontaine. Je fais le plein d'eau et attends Doumy. A 13h en ne le voyant toujours pas arriver, je décolle pour Chaumailloux, il me retrouvera là-bas, pensé-je alors. Le brouillard se réinvite bien sûr et la traversée jusqu'au refuge me donne l'impression d'être seul au monde smile Le balisage se résume à quelques cairns et une vague sente qui disparaît par endroit. L'herbe est pleine d'eau et me mouille les petons. J'arrive à 15h à Chaumailloux. 4 randonneurs sont posés là depuis le matin en attendant que le brouillard se lève, le poêle tourne. Un peu inutile à mon avis, le soleil chauffe à travers le brouillard il fait pas si froid que ça hmm Je pose mon sac et vais me laver à la source chevalière toute proche. Vers 17h des randonneurs commencent à affluer. Pas spécialement conviviaux, ils s'étalent sur la table comme des rois opulents ou des touristes à l'hôtel hmm Ça me dégoûte et sors manger dehors peinard. Vers 20h alors que je finis ma soupe je vois sortir du brouillard une dizaine de randonneurs exténués. Le soulagement est sur tout les visages quand je leur dis que le refuge est juste à la limite du brouillard derrière moi. De mon côté je récupère mes affaires à l'intérieur et sors planter la tente en espérant que Doumy me trouvera. Aaah, on est mieux ici. Quand je pense qu'à l’intérieur ils sont tous collés dans un mélange chaud saturé d'odeurs de chaussures humides, de transpiration et de nourriture... beurk ! Je m'endors au bout d'un ou deux chapitre de mon livre audio.

p1030298y.jpg

p1030300v.jpg

p1030310p.jpg

p1030330n.jpg

p1030336b.jpg

p1030351v.jpg

p1030365l.jpg

p1030369v.jpg

p1030381.jpg

p1030385.jpg

p1030386d.jpg

p1030400ec.jpg

p1030404w.jpg
Cabane des Aiguillettes

p1030411b.jpg

p1030424c.jpg

p1030426j.jpg

p1030431a.jpg

p1030433.jpg

p1030436n.jpg

p1030438.jpg

p1030441x.jpg

p1030453qw.jpg

p1030455r.jpg

p1030459p.jpg

p1030463xx.jpg
Refuge de chaumailloux

p1030465.jpg


J5 / Chaumailloux - Rochers de Bourez - Vire des Heures - Glandasse - Pié Ferré - Châtillon

Au réveil le brouillard est levé, la surprise visuelle est belle, je n'imaginais pas mon environnement comme ça wink Je décolle rapidement après avoir essuyé le double-toit de ma laser comp saturée de condensation tandis que le refuge s'éveille peu à peu, et je suis le premier sur les sentiers. J'apprendrais à mon retour que Doumy s'est perdu au col de l'Aupet et qu'il est rentré sur Paris. Je suis donc seul sur les haut-plateaux, avec le soleil smile (c'est passager). J'aperçois à nouveau 2 tétra-lyre, à croire qu'ils se baladent en couple d'arbres en arbres. Arrivé près de la Jasse de la Ville, je quitte le GR pour rejoindre via une faible sente les Rochers de Bourez et la vire des Heures. Celle-ci est très belle, courte et se fait en aller-retour. Malheureusement la batterie de mon APN est au bord de l'agonie et je dois économiser les photos. Au retour je récupère mon sac que j'avais posé à l'entrée de la vire et monte directement rejoindre le GR sur le Glandasse. Il y a une barre rocheuse mais je trouve un petit couloir qui me permets de la passer et de pendre pied sur l'arête. Toute la traversée est très jolie et peu balisé. Le ciel se couvre sérieusement et la pluie se rapproche tandis que je prends pied au sommet du Pié Ferré (Dôme du Glandasse). Je prends quelques photos, finis mon chocolat et dégage de là, j'aimerais attendre les cabanes de Châtillon avant la pluie. Peine perdue elle me rattrape dans la descente vers le Roc d'Ambane. Mais ce n'est qu'une averse, ce n'est pas méchant. Mais déjà le brouillard envahit le sommet du Pié Ferré, c'était juste ! J'arrive à midi aux cabanes de Châtillon et m'arrête pour manger. Il est midi et vu le mauvais temps qui arrive des Écrins je n'ai pas le courage d'attendre ici tout l'après-midi juste pour bivouaquer. Je descends donc directement sur Châtillon par une descente sacrément violente (un mur de 1200m de dénivelé). Arrivé en bas je tends le pouce et au bout de 20 secondes je suis en route pour Die dans une voiture de luxe qui me dépose à la gare. Royal ! 35 minutes après je prends le car qui m'amène chez mes parents à Valence. Banco, fin de la rando ! smile

p1030466m.jpg

p1030471r.jpg

p1030475k.jpg

p1030486w.jpg

p1030488b.jpg

p1030490l.jpg

p1030493h.jpg

p1030495h.jpg

p1030504r.jpg
Pié Ferré

p1030505i.jpg

p1030509xy.jpg

p1030514k.jpg

p1030519b.jpg

p1030527zh.jpg

p1030529.jpg
C'est fini !

Matériel

Liste

J'ai oublié de pesé les cubi et les ai jeté à mon retour. Indispensables dans le Vercors vu que les sources sont rares, surtout que je mets un point d'honneur à me laver correctement tout les soirs. Avec mon nouveau duvet et ses 600g de plume (-7°C) je n'arrive plus à faire rentrer 5 jours de bouffe dans mon Exos 34, donc là avec 6 jours j'ai été obligé de prendre mon Atmos, plus lourd. Si j'avais les finances je prendrais un Exos 46. Pour la bouffe les 3000 kcal sont bien, un chouia plus serais idéal, disons 3500 kcal pour être tranquille.

Pour le reste j'en suis satisfait. Je finis mes journées tôt (16-17h) et passe donc beaucoup de temps au bivouac à observer la nature, me ballader autour du camp, etc. Des vêtements thermiques sont donc indispensable pour moi, je ne conçois pas de marcher toute la journée et de me pieuter aussitôt pour repartir le lendemain aussi sec.

Je pense recouper mon néoair de 30cm car je ne l'utilise pas en entier.

Je suis déçu du gorillapod, qui est plus pénible que prévu.

Bref, cette liste confort sera la liste typique de mes randos cet été entre 2000 et 3000m, Atmos mis à part.

Hors ligne

#2 06-06-2011 14:47:17

Phil75014
E-Mul
Lieu : Paris ! Paris! Paris !
Inscription : 14-04-2010
Messages : 498
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Pas le temps de lire là, mais de très belles photos, bravo, et tu as un beau temps au tout début quand même.

par contre tu t'es pas gouré avec les photos de février ? smile


cordialement

Philippe.


mon blog :  des astuces, des récits sur la randonnée
"simplifiez, simplifiez, simplifiez." (H.D. Thoreau)

Hors ligne

#3 06-06-2011 15:12:01

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 662

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Tes photos sont splendides, spécialement la mer de nuage. smile


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#4 06-06-2011 15:12:34

Akouelle
Membre
Lieu : Cernay, Haut-Rhin, Elsass
Inscription : 22-06-2010
Messages : 59

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Salut MonsieurHenri,

Comme à ton habitude, tu nous gâtes avec tes récits abondamment illustrés.

Je te lis toujours avec le même plaisir.

Bonne continuation.

Akouelle


Denne vun Milhüse esch's égàl wenn d'Strosburier in de rhin brùnze
Les gens de Mulhouse se moquent bien que les Strasbourgeois pissent dans le Rhin

Hors ligne

#5 06-06-2011 15:47:28

Nyckeau
Palmipède de combat
Inscription : 24-03-2011
Messages : 430

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Tes photos sont superbes et la mer de nuages est à pleurer de beauté.
Merci pour ce superbe récit qui est une véritable invitation au voyage.


La perfection du voyage est de voyager sans bagage
Henry David Thoreau

Hors ligne

#6 06-06-2011 15:54:46

GLaG
Membre
Lieu : grenoble
Inscription : 28-06-2005
Messages : 815
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Ouaip, récits et photos sympas ; et finalement, le voyage n'a quand même pas été trop affreux, tu as réussi à voir du soleil, et une seule journée avec neige au sol ! Les nuages déversant au niveau des crêtes sont toujours aussi fascinants...

Pour le trépied, que reproches-tu au Gorillapod ? Pour avoir testé les deux je conseille plutôt l'Ultra Pod II (j'ai le "grand" modèle, comparable au Gorillapod le plus grand mais en plus léger et plus pratique - Arklight vent le "petit" modèle qui devrait être très suffisant pour un compact).

Petite précision : sur les deux premières photos, tu ne montres pas pas le pic Saint-Michel (qui serait tout à gauche)
mais la crête des Crocs, le rocher de l'Ours et, à droite, le Cornafion.

Hors ligne

#7 06-06-2011 15:56:29

dixplat
esprit nature
Inscription : 14-02-2011
Messages : 38
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Merci beaucoup pour ce voyage et ces photos magnifiques :-)

d.

Hors ligne

#8 06-06-2011 16:32:48

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010
Messages : 833

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Belles photos !

Tu es parti quand ?
On s'est peut être croisé, j'ai fais la traversé du Vercors vendredi, départ de Villard et arrivée à Luc en Diois.
Temps correct mais presque pas de neige à part 2-3 mini plaques.

Hors ligne

#9 06-06-2011 16:37:25

Tyler
Membre
Inscription : 31-05-2009
Messages : 187
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Superbe photos et récit très sympa, je retrouve pleins d'endroits où je suis passé le mois dernier, génial!

Incroyable la neige, encore la preuve qu'il faut s'attendre à tout!

Comme il a été dit mention au photos de la mer de nuages, j'aurai voulu voir ça! smile


Light is Right!

Blog Trail et Voyage

Hors ligne

#10 06-06-2011 17:56:43

ibili
Libre Penseur
Lieu : The Basque Coast
Inscription : 03-01-2010
Messages : 235

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Sacré " Monsieur Henri " !  smile  A l'élégance drôle de son pseudo , il ajoute de la verve à ses récits .C'est un de ces "Jeunes Chevaliers Jedi"  de RL  qui en a sous la semelle , le bougre  wink

Hors ligne

#11 06-06-2011 18:11:21

L'artdeschoix07
Membre
Inscription : 04-05-2010
Messages : 111
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Vraiment de très belles photos avec une très bonne lumière.  cool

Hors ligne

#12 06-06-2011 18:24:26

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

smile  smile
ça fait plaisir de voir le Vercors aussi bien illustré !


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#13 06-06-2011 21:22:23

Doumy
Membre
Inscription : 22-04-2010
Messages : 497
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Hey bah ! J'ai raté un beau périple !

Super récit, de même pour les photos !
Au plaisir de t'accompagner (mais en se donnant rendez vous dans un coin paisible xD)


"La culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale", Pierre Desproges

Hors ligne

#14 06-06-2011 22:47:55

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 086

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Merci pour vos commentaires enthousiaste, ça me fait plaisir smile Pour la mer de nuage, comme le ciel était couvert en altitude, cela donnait une impression bizarre d'être entre les 2 couches d'une crêpe à la chantilly lol En tout cas après la mélasse, on se dit qu'on a pas galérer pour rien finalement !

Pour les photos je suis loin d'être un photographe en herbe, je me contente de respecter à peu près la règle des tiers et le truc du regard des animaux (astuces lues sur ce forum je sais plus où). Et puis là pour le coup le paysage m'a beaucoup aidé finalement ! cool

Je rajoute quelques vidéos prises sur le terrain :

Video ventue au Pic Saint-Michel
Chocards qui font du sur place au col Vert
Bouquetins dans la montée au Pas de la Balme
Roucoulement du tetra-lyre à la Jasse du Play
Marmottes qui se chamaillent près de la cabane des Aiguillettes
Vague de nuage au Pas de la Ville

Bien vu GlaG pour les deux premières photos wink , le pic st Michel est effectivement sur la gauche des photos (sommet invisible). Pour le gorillapod je le trouve "pénible" à installer et il ne tient pas si bien que ça dans des positions spéciales (poteau, etc.). Enfin si ça tient mais il y a du jeu. Rien de dramatique non plus hein, mais à force c'est un peu relou quoi. Pour la neige il semblerait qu'il en soit plus tombé sur la partie nord du Vercors, quand je suis sur le Grand Veymont (au sec) on voit les Moucherolles bien saupoudrées. Dans mon malheur j'ai eu de la chance on va dire wink

wwwfabien, tu parles de quel vendredi ? Je suis arrivé dimanche 29 mai à Lans (J0) et suis arrivé samedi 4 juin à Châtillon (J5).

Doumy ce sera pour une autre fois, si j'ai du rab de congé peut-être que j'y retournerai en loucedé pour pas me faire repérer et profiter du soleil sur les crêtes wink

Hors ligne

#15 06-06-2011 22:58:40

GLaG
Membre
Lieu : grenoble
Inscription : 28-06-2005
Messages : 815
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

MonsieurHenri a écrit :

Pour le gorillapod je le trouve "pénible" à installer et il ne tient pas si bien que ça dans des positions spéciales (poteau, etc.). Enfin si ça tient mais il y a du jeu. Rien de dramatique non plus hein, mais à force c'est un peu relou quoi.

L'avantage de l'UltraPod c'est la rotule : on peut fixer le mini-trépied sur une branche ou au sol, au mieux, et ajuster ensuite
l'horizonalité en ne touchant plus que la rotule.

Hors ligne

#16 07-06-2011 08:54:47

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010
Messages : 833

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

MonsieurHenri a écrit :

(...)
wwwfabien, tu parles de quel vendredi ? Je suis arrivé dimanche 29 mai à Lans (J0) et suis arrivé samedi 4 juin à Châtillon (J5).
(...)

Je parle du 3 juin, avec un départ de Villard pour une arrivée à Luc en Diois, en passant par les crêtes, le Glandasse, ...

Hors ligne

#17 07-06-2011 09:51:28

HexCore
MULvivor
Lieu : Berlin
Inscription : 20-12-2007
Messages : 144

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Ouah, très joli récit, les photos sont magnifiques.

J'y serais dans une semaine, je trépigne d'impatience !!!

Merci  cool


"Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes, l'univers est égal à son vaste appétit. Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes. !" Charles Baudelaire.

Hors ligne

#18 07-06-2011 17:34:05

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

L'ambiance neige et brouillard est tellement bien rendue que tu as réussi à me rendre nostalgique des randos en milieu tempéré. Le charme particulier de l'incertitude, de la navigation incertaine dans la neige, voire un brin d'angoisse. Et soudain : un refuge, un lac, un point de repère, qui te remet d'aplomb.
Magnifique.

Hors ligne

#19 07-06-2011 19:24:02

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 086

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Ok GlaG merci pour l'info, si je peux me débarrasser du gorillapod je regarderais attentivement cet ultrapod big_smile

wwwfabien : le vendredi 3 je faisais Chaumailloux - Châtillon, j'étais donc un peu en avance sur toi. Tu es passé par le canyon des Erges ? Là aussi il n'y avait plus de neige quand tu es passé ? Je viens de mesurer sur mon bâton, quand je suis passé il y avait environ 30cm !

Incrédule : le GPS est un élément de confort très appréciable quand le moral est déjà fragilisé par la solitude dans le brouillard, l'humidité, le froid et la neige wink On sait où on est, ça permets de positiver et "d'apprécier" (gros guillemets hein wink ) la météo de chiotte. Je suis d'accord, le brouillard ça peut être très excitant si on est pas perdu big_smile

Hexcore : profites-en bien, c'est beau de sauvagerie (sens noble) dès que tu quitte le GR. Le sentier se transforme en vague sente et le balisage en cairns plus où moins visible.

Hors ligne

#20 07-06-2011 20:53:16

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010
Messages : 833

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Il restait juste 2-3 névés très clairsemés.
Je suis plus à l'ouest de la réserve, et du canyon des erges.

2 photos d'un pote :
dsc03173t.jpg
dsc03176k.jpg

Dernière modification par wwwfabien (07-06-2011 20:56:35)

Hors ligne

#21 08-06-2011 12:50:06

pmnx
Membre
Lieu : Haute Marne - Langres
Inscription : 28-04-2006
Messages : 267

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Très belles photos. D'ailleurs je me pose la question : avec quel appareil obtiens-tu un bokeh pareil ? Reflex? Fuji x100? autre?

Concernant le passage aérien du début, peut-on s'appuyer voire agripper sur des rochers en amont? Est-il long?

Hors ligne

#22 08-06-2011 13:37:39

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

MonsieurHenri a écrit :

Ok GlaG merci pour l'info, si je peux me débarrasser du gorillapod je regarderais attentivement cet ultrapod big_smile

wwwfabien : le vendredi 3 je faisais Chaumailloux - Châtillon, j'étais donc un peu en avance sur toi. Tu es passé par le canyon des Erges ? Là aussi il n'y avait plus de neige quand tu es passé ? Je viens de mesurer sur mon bâton, quand je suis passé il y avait environ 30cm !

Incrédule : le GPS est un élément de confort très appréciable quand le moral est déjà fragilisé par la solitude dans le brouillard, l'humidité, le froid et la neige wink On sait où on est, ça permets de positiver et "d'apprécier" (gros guillemets hein wink ) la météo de chiotte. Je suis d'accord, le brouillard ça peut être très excitant si on est pas perdu big_smile

Hexcore : profites-en bien, c'est beau de sauvagerie (sens noble) dès que tu quitte le GR. Le sentier se transforme en vague sente et le balisage en cairns plus où moins visible.

Pour le GPS : ça n'existait pas (ou du moins ce n'était pas courant) "de mon temps" (mince je parle comme un vieux). Ici je n'en ai pas l'utilité en marche. Par contre je l'utilise régulièrement en navigation dans le cadre du sauvetage en mer. L'évolution des mentalités entre "avant" et "après" GPS a été énorme. C'est un instrument de sécurité indéniable il est vrai. Mais par certains côtés ça ramollit le ciboulot, et c'est toute une ambiance qui se perd, on se repose plus sur le matériel, on est moins vigilant, et celà peut parfois conduire à des accidents. M'enfin bon c'est comme toute chose : il faut savoir l'utiliser à bon escient et savoir aussi faire sans, ce qui n'empêche pas d'apprécier ce que le progrès nous offre.

Hors ligne

#23 08-06-2011 16:35:27

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 086

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011


@pmnx
: Bon j'ai du aller voir sur wikipedia ce qu'était un "bokeh"  wink  Donc concernant le bokeh, je le trouve encore très soft. J'aimerais qu'il soit encore plus grand, que mes arrière-plan soit plus flous. Pour la photo de la pierre avec le fond flous, j'ai utilisé la fonction macro de mon appareil. C'est la seule manière que j'ai trouvé pour avoir un "bokeh" et ça ne marche pas toujours dès que je m'éloigne du plan que je veut net. Même en jouant sur la profondeur de champs (mode A) je trouve que le rendu est pas super flou. Je dois faire un truc de travers (je suis pas du tout un photographe)
L'appareil est visible dans ma liste, c'est un appareil compact, le panasonic Lumix TZ8. J'en suis satisfait dans l'ensemble.

@Incrédule : tout à fait d'accord. En fait je pense que le débat pour/contre GPS n'a pas lieu d'être. Le GPS est foncièrement utile, superflu dans certains cas, vital dans d'autres. Dans tout les cas je pense il faut en user avec sagesse et ne pas se baser uniquement dessus. Il m'arrive de douter de lui et la boussole est immédiatement de sortie pour confirmer/infirmer ce que me dis le GPS  wink (voir exemple sur les crêtes des rochers de la Balme)

Hors ligne

#24 08-06-2011 17:04:02

lexxx
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 29-07-2010
Messages : 143

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

J'avais aussi été agréablement étonné par le bon piqué de tes photos.

En ce qui concerne le bokeh, si tu veux le maximiser, il faut que tu zoomes au maximum et que tu ouvres le plus grand possible (petit chiffre, dans ton cas f:4.9 au zoom max).
Pour le calcul qui va suivre, je raisonne sur le fait qu'il est équivalent de dire que maximiser le bokeh revient à minimiser la profondeur de champ.
Il faut savoir que la profondeur de champ est aussi déterminée par la taille du capteur, qui est plus petit sur le TZ8 que sur un reflex, par exemple mon eos 7D.

A titre d'exemple, prenons un sujet distant de 50cm.
En utilisant les paramètres possibles du DMC-TZ8, i.e. F=49,2mm et ouverture f:4.8 on obtient une profondeur de champ de 0,43cm.
La focale de F=49,2mm correspond en plein format à F=300mm ce qui donne pour l'eos 7D une focale "quivalente de F=187,5mm.
Pour un eos 7D: F=187,5mm et f:4.8 donne une profondeur de champ de 0,08cm.

Sources:
- Panasonic Lumix DMC-TZ8
- DOF Master: Depth of Field Calculator

Hors ligne

#25 08-06-2011 20:57:58

Alligator
Membre
Inscription : 26-12-2010
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Traversée du vercors 2011

Là wwwfab, tu es à l'est du col du Rousset, vers le but Sapiau. vous avez du aller jusqu'au pas des écondus, puor ensuite plonger vers die (passage vers la cabane du chateau ?)

Joli récit M Henri.

Hors ligne

Pied de page des forums