#26 09-08-2011 21:14:24

Matt81
Membre
Inscription : 22-02-2008
Messages : 118
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

fredlafouine a écrit :

où que c'est qu'on clique pour tomber sur les Géoportails Suédois/Norvégiens/Finlandais? smile

Ben là: http://ut.no/kart
Il existe d'autres liens qui renvoient vers les mêmes cartes (même sur visitnorway on y a accès).
D'autres posts sur ce même forum recensent plein d'info wink

Criss > yes, merci pour ces quelques infos. Sur les cartes, ça m'avait l'air plutôt "facile" niveau orientation aussi (du nord au sud). Tant pis si trop de balisage, c'est moins amusant, mais bon smile
Je m'empresse d'aller voir tes photos/vidéos (pwa ces marécages en forêt - 1ère vidéo) smile

a+
Matthieu

Hors ligne

#27 09-08-2011 21:15:38

ju_belledonne
Membre
Lieu : Somewhere in Canada
Inscription : 29-11-2006
Messages : 501
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

fredlafouine a écrit :

Niveau carto, une liste des liens les plus utiles pour parcourir l'intégralité de la Nortkalottleden serait un + indéniable.

Bref, où que c'est qu'on clique pour tomber sur les Géoportails Suédois/Norvégiens/Finlandais? smile

Y'a qu'a demandé :
Norvège : http://kart.statkart.no/adaptive2/defau … i=1&lang=2
Suède : http://www.hitta.se/MapPage.aspx?ShowSa … archType=4 ou ca http://kartor.eniro.se/ malheureusement pas très bonne qualité
Finlande : http://www.retkikartta.fi/retkikartta.php

Edit : oula réponse en synchro par trois personnes big_smile!

Dernière modification par ju_belledonne (09-08-2011 21:16:52)


Apprenti MUL ayant pris gout aux périples aux "longs cours".
Liste 1400km en laponie https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=18111
Récit 1300 km dans les rocheuses canadiennes https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=24005

Hors ligne

#28 09-08-2011 21:18:34

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 909

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Quelle force de frappe! tongue

Ils n'étaient pas tous présents sur la page carto du wiki. Edition en cours. wink


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#29 09-08-2011 21:34:06

Criss Kenton
Membre
Inscription : 11-01-2009
Messages : 254

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Matt81 a écrit :
fredlafouine a écrit :

où que c'est qu'on clique pour tomber sur les Géoportails Suédois/Norvégiens/Finlandais? smile

Criss > yes, merci pour ces quelques infos. Sur les cartes, ça m'avait l'air plutôt "facile" niveau orientation aussi (du nord au sud). Tant pis si trop de balisage, c'est moins amusant, mais bon smile
Je m'empresse d'aller voir tes photos/vidéos (pwa ces marécages en forêt - 1ère vidéo) smile

En aout ce ne sera pas trop dur de suivre le balisage. En finlande et suède c'est un jeu d'enfant. Un peu plus tendu en Norvège parfois mais bon dans mon cas c'était à cause de la neige et du mauvais temps. Mais avec une bonne carte (courbes de niveau et détail, parfait avec le site Norgeskart) il est très facile de se repérer en orientant simplement la carte. Après le problème peu venir du brouillard. Ce n'est pas élevé en altitude mais les conditions sont celles de la haute montagne donc il n'est pas rare de se retrouver dans un nuage.

Pour les marécages (vidéo) faut savoir que c'était pire la veille (grosse pluie+vent+gros gués) dans les hauteurs, ça ruisselait de partout, comme si on avait jeté un seau gigantesque sur le paysage, une véritable machine à laver. Et le lendemain rebelotte...  La vidéo a été faite pendant une rare accalmie et a fonction de témoignage (heureusement non posthume), cette journée était d'autant plus pénible qu'elle se déroulait majoritairement en forêt donc tu ramasses aussi la flotte venant de la végétation. 3 jours à marcher dans au minimum 5cm de flotte. Ce que j'ai nommé les "Tahiti Days": la douche et le bain en même temps lol
Super expérience cela dit, pas la plus plaisante mais très instructive. Là tu peux tester les limites du gtx, des sealkinz, des vêtements de pluie, etc.


PS: Tain je me rends compte que j'ai plus posté ici en une journée qu'en 4 ans... s'en est fini de ma pratique du MUL (Message ulta léger)
big_smile

Hors ligne

#30 10-08-2011 02:21:38

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 914
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Suivre les sentiers c'est bien smile . Mais si je disais que je m'intéresse à ce qui peut s'y faire hors sentier, vous diriez quoi ceux qui connaissent ? Impossible ? Aucun intérêt ? De toute façon c'est pareil ? Tout à fait faisable ?


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#31 10-08-2011 06:20:58

ju_belledonne
Membre
Lieu : Somewhere in Canada
Inscription : 29-11-2006
Messages : 501
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

oli_v_ier a écrit :

Suivre les sentiers c'est bien smile . Mais si je disais que je m'intéresse à ce qui peut s'y faire hors sentier, vous diriez quoi ceux qui connaissent ? Impossible ? Aucun intérêt ? De toute façon c'est pareil ? Tout à fait faisable ?

Je dirais fonce! Les barres rocheuses sont très rares, ont trouve toujours un moyen de passer quelque part! Sur certaines zones il y a de gros marécages à traverser mais avec ton expérience c'est un jeu d'enfant. Je pense que c'est le pays révé du hors sentier, les sommets sont bas et on peut donc naviguer a vue avec grand plaisir et sans aucun risque, et je te raconte pas le paysage au sommet! Beaucoup de locaux n'ont que faire de la présence de sentier, les pêcheurs par exemple vont de lacs en lacs en tracant au plus court sans aucun problème, le hors sentier est donc vivement conseillé! Criss en a fait l'expérience il me semble, moi aussi mais sur de plus courtes distances.
Une bonne carte permettra d'éviter les gros gués et les quelques difficultés tel glaciers ou marécages.

Matt81 a écrit :

Ensuite, quelques autres questions: - j'ai un tarp sans moustiquaire: on va souffrir sur la 4e partie ? - c'est balisé correctement ? (je pensais que non) - 1400km en 40 jours: ça fait plus de 30km par jour: c'est quand même beaucoup avec un telle masse sur le dos, des conditions météo pas forcément optimales. C'est du fait que le dénivelé n'est pas énorme ? Mais bon, quand même: il faut les tenir. Tu marchais combien d'heure par jour ? Ha si, j'ai vu sur ta galerie photo que cet hiver, nous étions aux Lofoten sous un salle temps en même temps wink voir le live sur mon site. Oui moi aussi, j'adore cette région du globe, surtout en hiver (haaa... skier sur la mer ... soupir).

Les moustiques sont cénsés être moins présent en Aout, check bien ta carte et programme tes bivouacs loin des marécages, toujours un peu dans le vent et de préférence aux alentours des 800m 900m et ca devrait passé. Procure toi un baume antimoustique au cas ou c'est pas mul mais si tu te fais attaqué par des milliers de moustiques tu en seras bien content smile ou en trouve partout dans cette région.
Sur la Nordkalottleden, les dénivelés sont de l'ordre de 500 a 1000 par jour sur mes étapes, du fait que je marche entre 30 et 45 km par jour je passe souvent par plusieurs cabines or la configuration entre les cabines est souvent : cabine, col ou sommet et redescente sur la cabine, l’ascension vers le col est souvent de 300m a 400m donc si tu veux deux ou trois cabines par jour ca te donnes environ 500 - 1000m par jour.
J'avais ce programme de marche : 3H de marche => pause chocolat => 2H de marche => repas du midi => 4H de marche => pause chocolat => 3 à 4 H de marche et bivouac. Ce qui me permettait même en prenant un peu mon temps de faire au moins 36km. J'ai fait en moyenne 35km jours avec 5 jours "repos" entre 15km et 25km pour raisons multiples (discussion dans une cabine ( wink Criss), ravitaillement).

Pour les photos du soleil de minuit, j'ai fait les lofoten (été et hiver) l'année dernière et je vis en laponie du coup ce n'était pas vraiment inédit pour moi, d'autant qu'en montagne on ressens beaucoup moins ce soleil de minuit du fait du relief. Et puis j'avoue que j'étais plus en mode marche que photo, un peu feignant sur le coup big_smile!
Prend ton reflex tu le regretteras si tu ne le prends pas wink


Apprenti MUL ayant pris gout aux périples aux "longs cours".
Liste 1400km en laponie https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=18111
Récit 1300 km dans les rocheuses canadiennes https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=24005

Hors ligne

#32 10-08-2011 06:52:22

Criss Kenton
Membre
Inscription : 11-01-2009
Messages : 254

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

oli_v_ier a écrit :

Suivre les sentiers c'est bien smile . Mais si je disais que je m'intéresse à ce qui peut s'y faire hors sentier, vous diriez quoi ceux qui connaissent ? Impossible ? Aucun intérêt ? De toute façon c'est pareil ? Tout à fait faisable ?

Les "sentiers" en Norvège n'ont rien à voir avec ce que nous on appelle sentiers. Comme je le disais à Matt81, tu as juste des cairns qui forment une ligne directrice mais au sol c'est pareil que tu hors sentier. En gros le marquage n'est qu'une indication. En ça la Nordkalottleden est intéressante parce qu'elle te permet vraiment d'appréhender les difficultés de la Laponie tout en ayant la sécurité d'un fil d'arianne entre les huttes.

Pour le hors sentier, tout dépend de l'adéquation bonhomme/matos/terrain  wink Pour un gars expérimenté comme toi qui a déjà fait une traversée minimaliste de l'islande en solo, c'est exactement ce qu'il faut!

Après côté difficultés de terrain, tout dépend de la date du périple. Fin Juin, début Juillet tu peux avoir encore pas mal de neige en altitude et trouver des lacs encore englacés, et une semaine ou 10j plus tard quasiment plus rien mais des rivières gonflées par l'eau de fonte... En aout il y a moins d'eau, c'est plus facile. Mis à part le Sarek où si tu sors des vallées c'est direct de l'alpi, le terrain est accessible, y a toujours moyen de trouver un passage. Faut juste prévoir de la souplesse au niveau de l'itinéraire pour pouvoir au besoin éviter ou contourner des obstacles impromptus. Mais bon c'est justement ce que permet la randonnée légère.
A savoir aussi qu'il n'y a pas de réseau en 99% du temps donc pas de 112 possible, il y a des téléphones d'urgence disséminés côté Suédois (présents sur les cartes), mais rien en Norvège. En hors sentier et en solo, en cas de pépin faut être capable de se débrouiller seul. Personne ne viendra à votre rescousse...

La laponie c'est quand même le paradis du hors-sentier, avec de bonnes cartes et un GPS (brouillard/nuages fréquents) t'as devant toi un immense terrain de jeu. D'ailleurs les sentiers c'est bien pour se faire les pieds et appréhender les spécificités du milieu, mais ce qui est vraiment intéressant c'est de jouer les explorateurs  smile
Les randonneurs/pêcheurs suédois ou norvégiens ne font d'ailleurs que du hors-sentier de lac en lac. Et les scandinaves expérimentés et accros à la Laponie ont abandonné les sentiers depuis très longtemps et sillonnent la région dans tous les sens en hors-sentier smile


NB: La Nordkallotleden malgré son nom n'a absolument rien à voir avec la Kungsleden ou la Padjelantaleden d'un point de vu difficulté. Ce sont des conditions similaires à du hors sentier, surtout sur la partie Abisko-Vaisakuokta (marquage très pauvre sur environ 60km). Le terrain est très exigeants et les gués à traverser très nombreux et parfois profonds et puissants. Les personnes s'attaquant à la Nordkalott pensant trouver un trek similaire à la Kungsleden, risquent une grosse déconvenue. Il me semble que sur ce tronçon Ju_Belledone avait croisé un mec tétanisé à l'idée de continuer après être tombé en traversant une rivière puissante...

Edit: Grillé par Ju_Belledone. J'avais loupé ton post!

Dernière modification par Criss Kenton (10-08-2011 06:56:32)

Hors ligne

#33 10-08-2011 12:43:40

Matt81
Membre
Inscription : 22-02-2008
Messages : 118
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Hello.
Merci pour toutes ces infos, même si ça brise un peu le côté "inconnu" vers lequel on va smile

J'ai une autre question, malgré votre rythme de course, n'avez-vous pas pensé à prendre une ligne de pêche pour profiter de l'abondance des poissons ?

a+
Matthieu

Hors ligne

#34 10-08-2011 13:44:00

ju_belledonne
Membre
Lieu : Somewhere in Canada
Inscription : 29-11-2006
Messages : 501
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Matt81 a écrit :

Hello.
Merci pour toutes ces infos, même si ça brise un peu le côté "inconnu" vers lequel on va smile

J'ai une autre question, malgré votre rythme de course, n'avez-vous pas pensé à prendre une ligne de pêche pour profiter de l'abondance des poissons ?

a+
Matthieu

J'avais pour ma part une canne à pêche lors du début du voyage, jusqu'a Kautokeino, ensuite la plupart du parcours se fait dans les parcs nationaux et vu la distance parcourue si j'avais voulu être en règle j'aurais du acheter pour 500 euros de licence (j'en sais rien mais sachant que chaque commune a sa propre licence sur 1400km ca doit faire beaucoup). J'ai donc juste péché sans licence dans les zones a faible pression de pêche entre Inari et Karasjok et Karasjok et Kautokeino, j'ai pu péché quelques brochets longs comme mon bras ainsi que quelques belles perches. Ce qui est un exploit pour moi qui suis un piètre pêcheur... m'enfin une canne et une cuiller c'est facile a utiliser big_smile. Je n'ai pas pesé mais il me semble que mon kit pêche faisait 400g, je ne l'ai pas ajouté a ma liste puisque je ne l'ai pas porté tout du long et ma co-randonneuse la porter la plupart du temps.


Apprenti MUL ayant pris gout aux périples aux "longs cours".
Liste 1400km en laponie https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=18111
Récit 1300 km dans les rocheuses canadiennes https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=24005

Hors ligne

#35 10-08-2011 14:40:09

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 914
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Merci pour vos réponses, c'est très tentant effectivement smile .

Criss a écrit :

Ce sont des conditions similaires à du hors sentier, surtout sur la partie Abisko-Vaisakuokta (marquage très pauvre sur environ 60km). Le terrain est très exigeants et les gués à traverser très nombreux et parfois profonds et puissants.

Ok, en fait quand j'ai posé ma question je ne pensais pas "sentier". J'aurai du parler de hors "itinéraire classique". En Islande j'ai emprunté (dans l'ordre de préférence inverse smile):
1- des pistes: bof
2- des sentiers: rares
3- des itinéraires balisés (sans trace au sol): dans le Lonsoarefi quelques cairns, parfois même des peintures et (pire) des poteaux en bois
4- des itinéraires classiques non balisés: empruntés régulièrement par des guides ou les locaux, mais sur place il n'y a rien pour indiquer l'itinéraire. On sait que les gens passent par là régulièrement donc à priori ça passe. Pour les suivre, soit c'est tracé sur la carte, soit la trace GPS existe. L'absence de balisage est déjà un gros + pour moi.
5- des itinéraires inconnus (pour moi) non balisés: aucune idée de si ça passe ou pas, c'est la différence avec le cas précédent. On est en A, sur la carte il y a un point B à 100km qu'on voudrait rejoindre, à part la carte (au 1:250.000 roll ), c'est l'inconnu et la liberté totale: pas de balisage à chercher et pas d'itinéraire à considérer en se demandant si on est dessus ou à côté.

Vos réponses, semblent indiquer que les 4 et 5 foisonnent là bas smile .

Criss a écrit :

toi qui a déjà fait une traversée minimaliste de l'islande en solo

Hopala, pas minimaliste en fait: au niveau fringues j'étais laaaaarge big_smile !


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#36 13-08-2011 08:28:50

Criss Kenton
Membre
Inscription : 11-01-2009
Messages : 254

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

oli_v_ier a écrit :

Merci pour vos réponses, c'est très tentant effectivement smile .
Vos réponses, semblent indiquer que les 4 et 5 foisonnent là bas smile .

Absolument, c'est pour ça qu'en Laponie y a de quoi faire pour plusieurs vies smile J'ai croisé un suédois de 70 ans super expérimenté qui a pas mal crapahuté en scandinavie et ça fait 15 ans qu'il se concentre uniquement sur la zone du Sarek,  et il trouve toujours quelque chose de nouveau à faire!

oli_v_ier a écrit :
Criss a écrit :

toi qui a déjà fait une traversée minimaliste de l'islande en solo

Hopala, pas minimaliste en fait: au niveau fringues j'étais laaaaarge big_smile !

Il fallait lire minimaliste pour le commun des mortels... lol

Plus sérieusement, vu qu'on est sur RL tongue , j'ai réfléchi ce matin sur le problème des trails en Laponie sur des durées supérieures à 1 mois et je crois avoir trouvé une piste. Comme je l'ai dis précédemment, le seul facteur rédhibitoire pour l'usage de trails dans ce contexte est la solidité, pour le reste rien à dire, d'un point de vue mobilité c'est même le top. Plus que le caractère abrasif ou destructeur du terrain, ce qui va limiter l'usage et accélérer le vieillissement c'est l'humidité constante. Il n'est pas rare de devoir patauger dans plus de 5 à 10cm de flotte pendant des journées entières (Exemples vidéo / photo). Et ça combiné aux rigueurs du terrain et répété pendant plusieurs semaines c'est super éprouvant pour les coutures, les matériaux, etc. Lors d'un trip longue durée en Laponie à la fin du printemps et en été, il plus que probable qu'une paire de trails légère lâche en cours de route. Une solution consisterait à prévoir une ou plusieurs paires de rechange (solution des Thru-Hikers) ou en racheter sur place. Mais 1/Ça reviendrait cher et 2/Ça impose de la logistique supplémentaire et un retour à la civilisation (colis en poste restante ou achat par exple) qui peut faire "sortir" du trip. Bref cher et contraignant.

Le système suivant pourrait être une solution valable, efficace et durable: crocs + sealskinz + trails légères. Pour les traversées humides, les marécages, le pataugeage on utilisera les crocs + les sealskinz. Dans ces conditions la progression est obligatoirement plus lente, le pas plus mesuré, il n'est pas trop possible de tracer et il s'agit de terrain relativement plat. Les crocs seront parfaitement adaptées et les Sealskinz maintiendront le pied au chaud et éviteront l'effet peau frippée. On préservera ainsi les trails, d'un point de vue mobilité c'est une solution très efficace, les pieds seront mouillés mais confort (il est aussi toujours possible de mettre une VBL ou un sachet plastique dans les chaussettes), c'est une solution légère (env. 420g). Bien sûr ce n'est pas adapté à la marche dans des pierriers ou champs de pierres humide et glissant, etc. Mais dans ces conditions on peut porter les trails + les sealskinz ou VBL. Ce type de terrain se rencontre très fréquemment mais il est rare que l'on y marche des journées entières, plutôt une heure ou deux sur une journée et il sera facile de basculer des crocs aux trails et inversement.
Pour le reste les trails assureront sans problème et sous la pluie: trail + sealskinz et/ou VBL. Des guêtres basses et légère seront utiles en tant que protection mécanique et pour éviter de se ramasser trop de saletés dans les chaussure, l'imperméabilité elle n'est pas nécessaire. C'est un des avantages de ce système d'ailleurs car en situation crade on portera les crocs et les chaussettes imper (et un pantalon de pluie) et en temps normal sous la pluie pas besoin de guêtres imperméables puisque les chaussures ne le seront pas.
Après d'un point de vue polyvalence c'est top puisque les crocs sont aussi des chaussures de gué efficaces et des chaussures de bivouac confortables, sans compter qu'il est aussi possible de randonner avec. On peut aussi guéer des rivière avec les seules sealskinz wink Et les trails apportent tout ce dont on a besoin d'un point de vue mobilité, confort, maintient, etc. C'est aussi une solution économe puisqu'en épargnant les pires conditions aux trails on prolonge leur durée de vie et ce sont les crocs qui se boufferont les pires atrocités. Donc entre les deux si on doit remplacer une paire ce sera surement les crocs (30€ en france, 40-45 en suède).

Si on prend l'hypothèse d'une paire de crocs de 300g, de sealskinz de 150g et de trails à 900g (je vois large) ça nous fait un système à 1350g (<< poids de grosses + guêtres + chaussures gué/bivouac) et un poids aux pieds ou dans le sac compris entre 300 et 1050g smile

Bon ça impose de ne pas avoir un sac trop lourd et d'avoir le pied relativement sûr, mais d'après ma "modeste" expérience de la Laponie ça me semble parfaitement viable. Je vais essayer de tester ça en France et en Allemagne cette année et si c'est concluant en Laponie l'été prochain* smile


* avec en solution de replis une paire de grosses en cuir et de guêtres à disposition dans un endroit stratégique, juste au cas où... tongue

Dernière modification par Criss Kenton (13-08-2011 11:12:04)

Hors ligne

#37 13-08-2011 10:21:33

chouxrave
Membre
Lieu : Bugey
Inscription : 13-10-2006
Messages : 1 450

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Salut,

J'ai un doute pour les crocs dans les terrains marécageux et/ou les traversées de gué.
Les crocs ne sont que des sabots qui tiennent assez mal aux pieds, il me semble. Le risque est assez important de les perdre dans la boue ou un courant un peu fort dans un mauvais gué, non ?
Dans ces conditions là, j'ai utilisé des sandales à scratch. Pour la protection eau froide, je préfèrerais plutôt un chausson néoprène léger avec la sandale, mais bien sûr peau "fripée à l'arrivée. Pas très grave il me semble. J'en ai utilisé à longueur de journée en canoë et sans en être autrement importuné. Le soir chaussettes sêches et vbl dans les trails si le terrain est trop humide.

Hors ligne

#38 13-08-2011 11:06:59

Criss Kenton
Membre
Inscription : 11-01-2009
Messages : 254

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Salut Chouxrave smile ,

chouxrave a écrit :

J'ai un doute pour les crocs dans les terrains marécageux et/ou les traversées de gué.
Les crocs ne sont que des sabots qui tiennent assez mal aux pieds, il me semble. Le risque est assez important de les perdre dans la boue ou un courant un peu fort dans un mauvais gué, non ?

J'avais une paire de Crocs (Bayas) lors des derniers 400km de mon trip en Laponie cet été. Les retours sur les crocs sont généralement dithyrambiques et ith (Kilbith chez DM) m'en avait encore vanté les mérites avant mon départ. Je dois dire que je n'étais pas vraiment emballé par le fait de me trimballer des sabots de 300g relativement encombrants mais je ne veux pas mourir idiot donc test.
Et c'est vrai que c'est confortable et fonctionnel. Perso je trouve la tenue au pied relativement bonne lorsque l'on utilise la bride de talon. J'ai passé quelques gués avec pour tester et c'est nickel, le grip et bon, les sabots tiennent bien au pied, les sensation au niveau du sol/lit son bonne. C'est une solution que je trouve viable et fonctionnelle même avec du courant. Si vraiment la prise au courant est trop forte on peut traverser avec les sealskinz seules, d'après Olivier ça le fait. Amha il faut vraiment s'attaquer à des gué puissants pour risquer de perdre les crocs. Lambda de chez DM qui est un habitué de la Laponie a validé cette solution depuis longtemps pour les coupures de traversées humides. Plusieurs personnes ici aussi utilisent les Crocs comme chaussure de gué, il me semble que la plupart sont satisfait mais peut-être que certains ont eu de grosses déconvenues ? Je sais pas. Pour l'instant ça me semble viable.


Concernant les marécages et zones humides, c'est vrai que je n'ai pas précisé: la majorité des conditions que j'ai rencontrées (Norvège et Suède) étaient plus humides que bourbeuses, cela tenait plus du terrain inondé qu'autre chose. Ça consistait à marcher dans l'eau en fait, très peu de problèmes de succion ou autre. C'est à ce type de marche que je faisais référence et pour ces conditions je maintiens que les crocs seront efficaces. Par contre en terrain bourbeux (les marécages de Finlande je pense, Julien?) alors oui tu as raison on risque de laisser ses crocs dans la boue ou la vase. J'avoue ne pas en avoir traversé beaucoup vu qu'en règle générale ce sont des zones bien délimitées et donc possible de contourner.

Dans ces conditions là, j'ai utilisé des sandales à scratch. Pour la protection eau froide, je préfèrerais plutôt un chausson néoprène léger avec la sandale, mais bien sûr peau "fripée à l'arrivée. Pas très grave il me semble. J'en ai utilisé à longueur de journée en canoë et sans en être autrement importuné. Le soir chaussettes sêches et vbl dans les trails si le terrain est trop humide.

L'avantage des crocs par rapport aux sandales à scratch est qu'elles ne se mouillent pas. C'est du plastique, elle ne retiennent pas l'eau et par conséquent sèchent presque automatiquement et n'entrainent pas de poids supplémentaire. Les chaussettes ou chaussons néoprene ça met des plombes à sécher... les sealskinz aussi tu me diras, mais l'avantage est que s'il s'agit de doublures merino elles resteront confortables, même portées longtemps et c'est un poil mieux d'un point de vue hygiène amha.

Mais bon pour l'instant ce n'est qu'une piste. En théorie et par expérience elle me semble pas mal, mais le mieux pour trancher c'est de tester smile

Hors ligne

#39 13-08-2011 14:26:06

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 914
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Je précise juste à propos des Sealskinz que j'ai utilisées pour traverser quelques rivières puissantes: ce fut totalement improvisé, j'ai fait avec ce que j'avais face au problème, mais il y a certainement beaucoup mieux (mais pas des crocs vu que c'est la prise à l'eau qui m'empêchait d'y aller en trail wink ).

En 2008 j'ai traversé des dizaines de rivières avec mes trails au pied, d'autres pieds nus, certaines en chaussettes, d'autres en chaussures avec surbottes.
Quand le courant est trop fort pour traverser avec les trails (peu importe la hauteur d'eau) et que le fond risquait de me blesser si je passais pieds nus, j'ai choisi de traverser avec les chaussettes les plus épaisses que j'avais smile .


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#40 13-08-2011 15:19:17

Criss Kenton
Membre
Inscription : 11-01-2009
Messages : 254

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

oli_v_ier a écrit :

Je précise juste à propos des Sealskinz que j'ai utilisées pour traverser quelques rivières puissantes: ce fut totalement improvisé, j'ai fait avec ce que j'avais face au problème, mais il y a certainement beaucoup mieux (mais pas des crocs vu que c'est la prise à l'eau qui m'empêchait d'y aller en trail wink ).

Il faut savoir faire avec ce que l'on a, c'est le plus important. De toute façon on ne peut pas avoir du matos 100% efficient face à chaque situation rencontrée sinon on ne s'en sort plus, il y a un calcul à faire. Genre 80/20, cad du matos qui permet de gérer efficacement 80% des situations et de s'en sortir pas trop mal pour les 20% restants. Les gués puissants par exple représentent une minorité, généralement on se débrouille pour les éviter ou trouver un autre passage, donc pas la peine de chercher la solution ultime, solution qui sera overkill pour le reste. Une solution passable suffit. Concernant les crocs, j'ai bien précisé dans mon post précédent qu'en cas de courant puissant entrainant une forte prise à l'eau, il fallait trouver une autre solution 

En 2008 j'ai traversé des dizaines de rivières avec mes trails au pied, d'autres pieds nus, certaines en chaussettes, d'autres en chaussures avec surbottes.
Quand le courant est trop fort pour traverser avec les trails (peu importe la hauteur d'eau) et que le fond risquait de me blesser si je passais pieds nus, j'ai choisi de traverser avec les chaussettes les plus épaisses que j'avais smile .

C'est vrai qu'avec des trails, si on a la possibilité de les sécher facilement (soleil, beau temps, etc.), on peut traverser avec. C'est ce que j'avais fait au Kirghizistan il y a 2 ans. Les chaussons néoprenes étant relous, j'ai fini par garder les trails au pied (Asics Torana 3) ça le fait bien aussi (A part à 3000m quand il géle la nuit... big_smile). Pour la traversée des gués il y a pleins de solutions viables et pas vraiment de consensus, l'idéal étant d'avoir plusieurs solutions sous le coude. Comme toi en Islande par exemple.
Mais là j'essaye surtout de trouver une solution légère, efficace et durable pour quand tu dois marcher dans un pédiluve géant pendant plusieurs jours... pour les gués ça va, je commence à avoir l'habitude. J'aime bien le cuir ( lol ), c'est une solution efficace et l'entretien des pompes fait partie des petits moments sympas au bivouac, mais si je peux trouver une solution aussi efficiente et durable mais plus légère et polyvalente alors je ne réfléchirai pas deux fois...

Edit: Dans le cadre de cette discussion, quand je parle de gués, ce sont ceux pour lesquels on est obligé de mettre les pieds dans l'eau. Il y en a beaucoup pour lesquels on peut se débrouiller pour traverser les pieds relativement secs, de pierre en pierre, pour cela on y va avec les chaussures.

Dernière modification par Criss Kenton (13-08-2011 15:39:30)

Hors ligne

#41 03-09-2011 14:22:46

Matt81
Membre
Inscription : 22-02-2008
Messages : 118
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Bonjour,

Ca y est, c'est déjà fini  sad
Mais quel beau voyage ce fut  smile

Et d'abord au niveau météo, que 3 jours de pluie sur 3 semaines ...  cool  cool
Sur le topo en lui même, nous n'avons finalement pas fait la route initialement prévue à cause d'un problème physique de mon compagnon de voyage (que j'avais essayé de convertir à la mul avant le voyage). Donc je ne vais pas m'étendre trop sur le parcours.

En gros nous n'avons fait que 3 jours de marche sur na Nord-K sur la 4e partie comme je vous l'avais annoncé avant. Pas déçu de ce détour. C'est vraiment le genre de paysage que j'aime. Mais nous avons marché dans plein d'autres lieux magiques et divers avant et après ce détour.

Merci à ju_belledonne pour le titre de ce post qui m'a mis dans la tête au cours de ces 3 jours sur la Nord-K le "goood bye ... laplandou" de Polnaref (arfff) smile smile

Pour la liste du voyage, j'étais en mode inter-saison française:

  • portage:
    - Talon 44L  1110gr  (que 2 sorties avant pour tester. Un régal à porter. Beaucoup de sangles quand même. Pas agréable si à demi-vide)
    - 2 sacs étanche: 60 + 36 gr (un pour habit du soir+doudoune / l'autre pour duvet)
    - sur-sac: 80gr

  • Habits secs pour le soir
    - T-shirt ML merino 260gr
    - pantalon-coton 225gr
    - chaussette nuit 34gr
    (RAS, com' d'hab)

  • Habits chauds
    - doudoune 000 ama: 372gr
    - donnet polaire: 69
    - gants polairs: 90
    (finallement, je ne me suis servi de rien ... ha si, la doudoune comme oreillé confortable smile )

  • Habits impreméable
    - veste Haglof: 280gr
    - pantalon pluie patagonia: 314gr
    (2 vêtements neufs pour ce voyage - rien à dire, du très bon et beau matos - surtout la veste vraiment géniale à utiliser - je n'ai mis le pantalon pluie que 3 fois RAS).

  • Autres habits
    - boxer merino 2: 84gr
    - chaussette quechua 2: 77gr
    - chapeau: 65gr
    - crocks: 440gr

    Alors là, du commentaire:
    >2e paire de chaussette: luxe aprécié pour ne pas avoir à porter tout le temps la même paire, je jonglais avec nettoyage le soir.
    >chapeau: je le préfère souvent à la capuche de la veste qui tient chaud - et bien par gros soleil.
    >crocks (grande taille = lourde): achetée pour le voyage pour le soir et passage de rivière. 440gr encombrants mais o combien agréable. C'est aussi un autre "luxe" smile

  • Couchage
    - Walden: 550gr voir moins, il perdait des plumes fréquemment smile
    - NeoAir: 380gr (plus jamais sans lui, top confort)

  • Accessoires
    - scotch américain: 40gr
    - couteau suisse: 60gr
    - frontale UL: 22gr (pas assez puissante en fin de trip = nuit noire revient)
    - essuie-tout: 24gr
    - serviette MSR: 105gr
    - baladeur MP3: 36gr
    - tel: 130gr
    - cardio (montre+ceinture): 127gr
    - toilette (brosse à dent, dentifrice,savon,gant,lingette): 300gr
    - boussole: 30gr
    - PQ+Kleenex: 75gr
    - APN Lumix FT2: 218gr
    - batterie supp: 23gr
    - carte supp: 11gr
    - papiers: 70gr
    - Pharmacie: 300gr (très mal faite, pas utilisée...)

  • Tentes
    - Origami 2: 820 gr
    - poly+sardine+ficelle: 300 gr

  • Cuisine
    - Titan Kettle: 125 gr
    - pocket rocket: 95 gr
    - timballe Ti: 50 gr
    - cartouche gaz: 191 gr
    - briquet: 5gr (non pesé, estimé)
    - cuillère: 25gr
    - cartouche gaz: 191gr
    - gratounette: 4gr

    Pour la nord-K, nous avons choisi l'option des Hyttas, donc pas de tente de prise, juste le duvet et tapis de sol au cas où.

Ce qui fait une masse totale raisonnable et théorique dans le sac de 7900 gr.

Sur moi, je portais:
- T-shirt Odlo: 109 gr
- Buff: 35 gr
- pantalon North face: 310 gr
- chaussette decath: 77gr
- boxer merino: 84gr
- montre (la même que celle dans le sac smile )
- Salmon 3D Ultra Pro (je ne sais plus leur dénomintaion exacte)
- bâtons de marche MC Kinley acheté Intersport à Tromso (poids NC)

Pour la nourriture, j'étais parti de Fr. avec (pesé par sac):
- 6 iophilisés+lait+thé+cuillère: 876 gr
- 2 riz au lait (luxe du début): 270 gr
- 1 saucisson + céréale: 635 gr
- charcuterie + fromage: 1500 gr
- micropur ...

Arrivé sur place, il a fallu acheté:
- pain
- chocolat
- pot norvégien
que j'estime à 1200/1400 gr env.

Soit 5 Kgr env. pour 7 jours (en arrondissant).
Rajouter 1 litre d'eau (rempli dans les ruisseaux).

Au final, il y en avait pour 8/9 jours (donc 7 jours avec de la marge - je me suis surpris à ne pas beaucoup manger et ne pas avoir spécialement faim).

Soit un total de 14 Kg pour 7 jours prévus initialement d'autonomie.

Mes remarques/conseils:
- il est très facile de faire moins lourd en virant tente+cuisine (et même duvet pour les extrémiste, il y a des couettes) en particulier et ne jouer qu'avec les Hyttas. Elles sont magnifiques, c'est un bon moyen de rencontrer du monde, il y a tout ce qu'il faut dedans (même des poêles et du bois)... C'est un choix.
- rien d'inutile dans ma liste si nous avions fait le plan initialement prévu.
- l'anti-moustique était porté par mon pote (pas dans la liste): à cette saison, c'est gérable au niveau quantité. De plus il est à souligner que ce ne sont pas des hypers agressifs quand même apparemment smile
- nous n'en avons pas eu beaucoup, mais une cyclo polonaise rencontrée nous a parlé de mini-mouche/moustiques par banc qui se glisse par les mailles des moustiquaires pour faire des mini-piqures très désagréables. Mon pote a vécu lors d'une toilette en ruisseau, moi pas vu.
- la Nord-K est super bien balisée sur la section que nous avons faites. Parfois le chemin n'est plus tracé, mais les Cairns très présents.
- D'autres randos se sont avérées plus "sauvages" que la partie de Nord-K effectuée. Très facile niveau orientation (on suit la vallée glaciaire), ça reste du bon hors piste avec bucheronnage de rigueur, marécages à gogo, pierriers bruts pour avancer. Voir le site de Simon sur les Alpes de Lyngen par exemple.
- Ca fait quelques fois déjà que je vais en Norvège, les norvégiens rencontrés dans les Hyttas sont les plus sympas et ouverts (voir même hyper bavards et folklo) rencontrés depuis que je vais sur leur territoire.
- Je n'ai pas regretté le Reflex même si nous avons eu tous ce qu'il fallait pour faire des photos à tomber !
- Il a fait bien beau, donc tous les vêtements chauds étaient de trop sur ce coup là (même si nous avons fini le trip sous des températures très fraiches).
- les chaussures trails Salomon ont encore tenu leur promesse de confort. Pour les marécage, c'était très très juste puisqu'on s'enfonce à la limite en permanence et en faisant hyper gaffe où on pose les pieds (touffe d'herbe par exemple, etc). Leur étanchéité est très bonne dans la durée (2 ou 3 heures dans marécage, ça tient).
- les norvégiens aiment porter TREEEEES volumineux et certainement pas très léger, c'est un fait smile
- on croise régulièrement (enfin tout est relatif, au moins 1 ou 2 personnes par jour) du monde sur la Nord-K.

Voilà pour mon retour à chaud (je suis rentré hier smile - ce qui est fait n'est plus à faire).
Pour la description complète des différents parcours faits, plus tard (ou beaucoup plus tard) sur mon site.
Merci au forum pour toutes les idées, commentaires, en particulier niveau matos.

a+ smile

Dernière modification par Matt81 (03-09-2011 23:33:13)

Hors ligne

#42 11-04-2012 02:20:19

ju_belledonne
Membre
Lieu : Somewhere in Canada
Inscription : 29-11-2006
Messages : 501
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Merci pour ton retour,
Je suis maintenant en Alaska et selon comment se profile mon stage je serais peut etre libre en Septembre pour un trip d'un mois quelque part en Amerique du Nord.
Je compte changer quelques item dans ma liste :
- Passage au matelas autogonflant (je ne recupere pas suffisament sur les matelas mousse) certainement un prolite XS
- Pas de polaire, j'ai vu sur arklight des choses comme ca Montane - Fireball Smock qui me plaise bien
- Un packcraft celui la certainement http://flyweightdesigns.com/FlytePacker.aspx
- Un sac a dos 50 - 60 L , le haglofs matrix 60 sur conseil de Criss Kenton
- J'hesite a passer au synthetique pour le sac de couchage afin de pouvoir la jouer un peu plus bourrin big_smile
- Changement de batons de randos, pour plus leger
- Appareil photo... soit mon 5D + 16-35mm (plus lourd que le precedent) soit si je gagne au loto un compact expert genre powershot g12
- Un short plus leger, une chemise antimoustique, une veste legere et imper genre eVent Spektr Smock (mais la le budget flambe)
- Je reflechis au chaps de fjallraven
- Et suis hesitant sur les chaussures

Je posterais certainement un article de preparation quand j'en saurais plus sur mon avenir professionnel big_smile

Dernière modification par ju_belledonne (11-04-2012 02:26:17)


Apprenti MUL ayant pris gout aux périples aux "longs cours".
Liste 1400km en laponie https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=18111
Récit 1300 km dans les rocheuses canadiennes https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=24005

Hors ligne

#43 29-04-2012 15:31:24

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 130

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

EDIT : Erreur sujet...

Dernière modification par Ontheroad33 (29-04-2012 15:32:36)


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#44 27-01-2013 12:15:37

niouss
Membre
Inscription : 07-01-2012
Messages : 116
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

ju_belledonne a écrit :

Bonjour,
Je vais vous présenter un projet qui me tenais à cœur et que j’ai baptisé : « Goodbye lapland », je vais essayer de faire ça bien, donc en introduction je vais décrire le pourquoi du comment de ce projet ainsi que les conditions pour lesquels a été faite cette liste. Ensuite viendra la liste a proprement parlé, ensuite mes commentaires sur cette liste et enfin un court récit du trip.

[...]

3ème partie : Kautokeino – Kilpisjarvi 192km (carte générale trouvée ici : http://www.fjaellwanderung.de/pdf/noerd … fjaell.pdf qui m'a beaucoup servi!)


Hello, j'avais déjà parcouru ton super projet et d'abord toutes mes félicitations  big_smile .
J'ai depuis longtemps comme projet d'aller randonner au delà du cercle arctique et après m'être équipé et acquiert de l'expérience sur des randos plus courtes voici le temps venu d'y aller pour cet été !
Je pense y aller pour la mi-août pour limiter les moustiques.

Initialement, je pensai suivre la Padjelantaleden mais comme j'aime bien faire un parcours à ma sauce, je pensai y rajouter des variantes avec la Nordkalottleden que tu as suivi un moment.
Mon idée est quelque peu de partir de kvikkjokk, sur la padjelanta puis au lieu de continuer au nord, suivre la variante de la Norkalottleden jusqu'à Sulitjelma en Norvège, puis ensuite piquer au Nord et finir de récupérer la Padjelanta à Staloluokta..

à la louche, ça rajouterait 25/30kms en + (soit 1 journée de marche ou 1 et demie) et me ferait passer par des paysages plus montagneux et splendides comme tu l'as dit  tongue

Confirmes tu mes hypothèses ?
Enfin à Sulitjelma, y a t-il de quoi se réapprovisionner ? ça permettrait d'embarquer moins de nourriture par exemple..

Merci.

Dernière modification par niouss (27-01-2013 12:30:38)

Hors ligne

#45 28-01-2013 18:07:22

ju_belledonne
Membre
Lieu : Somewhere in Canada
Inscription : 29-11-2006
Messages : 501
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Effectivement c'est une option plus que faisable, la plupart des trails sont pas trop mal marqués. Il y a supermarché a sulitjelma, un peu déprimant parce qu'il t'oblige a descendre de la montagne faire les courses et remonter par le même chemin mais bon au moins avec le ventre plein big_smile!
C'est un beau parcours que tu prévois la avec des difficultés vraiment limitée, tu vas en prendre plein les yeux. Pour les moustique je n'en avais pas trop souffert sur cette partie, c'est assez haut et exposé au vent donc c'est gérable et fin Aout la tu risque plus grand chose!
J'avais du mettre pas mal de lien dans mon récit vers deux trois sites qui permettent de planifier facilement un trip, j'ai fait cette zone sans carte donc c'est faisable m'enfin c'est toujours sympa d'avoir une carte en souvenir a la fin du voyage egalement.
Fait gaffe si tu fais cette partie tu risques d'avoir envie de faire la partie Nord qui est plus sauvage, un peu plus compliquées peut être mais plus sauvage big_smile!
Amuse toi bien et hésites pas!


Apprenti MUL ayant pris gout aux périples aux "longs cours".
Liste 1400km en laponie https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=18111
Récit 1300 km dans les rocheuses canadiennes https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=24005

Hors ligne

#46 29-01-2013 18:27:22

niouss
Membre
Inscription : 07-01-2012
Messages : 116
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

ju_belledonne a écrit :

Effectivement c'est une option plus que faisable, la plupart des trails sont pas trop mal marqués. Il y a supermarché a sulitjelma, un peu déprimant parce qu'il t'oblige a descendre de la montagne faire les courses et remonter par le même chemin mais bon au moins avec le ventre plein big_smile!
C'est un beau parcours que tu prévois la avec des difficultés vraiment limitée, tu vas en prendre plein les yeux. Pour les moustique je n'en avais pas trop souffert sur cette partie, c'est assez haut et exposé au vent donc c'est gérable et fin Aout la tu risque plus grand chose!
J'avais du mettre pas mal de lien dans mon récit vers deux trois sites qui permettent de planifier facilement un trip, j'ai fait cette zone sans carte donc c'est faisable m'enfin c'est toujours sympa d'avoir une carte en souvenir a la fin du voyage egalement.
Fait gaffe si tu fais cette partie tu risques d'avoir envie de faire la partie Nord qui est plus sauvage, un peu plus compliquées peut être mais plus sauvage big_smile!
Amuse toi bien et hésites pas!


super, merci, mais par contre, confirmes tu qu'en traçant directement entre kvikkjokk et sulitjelma, c'est entre 20 à 30 kms en plus que de suivre de façon classique la padjelanta ?

de quelle partie Nord parle tu ? celle entre ritsem et abisko ?

et merci pour les liens vers les cartes, ça va permettre d'en faire quelque chose  big_smile

Hors ligne

#47 29-01-2013 19:08:40

ju_belledonne
Membre
Lieu : Somewhere in Canada
Inscription : 29-11-2006
Messages : 501
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

niouss a écrit :
ju_belledonne a écrit :

Effectivement c'est une option plus que faisable, la plupart des trails sont pas trop mal marqués. Il y a supermarché a sulitjelma, un peu déprimant parce qu'il t'oblige a descendre de la montagne faire les courses et remonter par le même chemin mais bon au moins avec le ventre plein big_smile!
C'est un beau parcours que tu prévois la avec des difficultés vraiment limitée, tu vas en prendre plein les yeux. Pour les moustique je n'en avais pas trop souffert sur cette partie, c'est assez haut et exposé au vent donc c'est gérable et fin Aout la tu risque plus grand chose!
J'avais du mettre pas mal de lien dans mon récit vers deux trois sites qui permettent de planifier facilement un trip, j'ai fait cette zone sans carte donc c'est faisable m'enfin c'est toujours sympa d'avoir une carte en souvenir a la fin du voyage egalement.
Fait gaffe si tu fais cette partie tu risques d'avoir envie de faire la partie Nord qui est plus sauvage, un peu plus compliquées peut être mais plus sauvage big_smile!
Amuse toi bien et hésites pas!


super, merci, mais par contre, confirmes tu qu'en traçant directement entre kvikkjokk et sulitjelma, c'est entre 20 à 30 kms en plus que de suivre de façon classique la padjelanta ?

de quelle partie Nord parle tu ? celle entre ritsem et abisko ?

et merci pour les liens vers les cartes, ça va permettre d'en faire quelque chose  big_smile

A vu de nez ca me parait un peu plus voir ici http://www.fjaellwanderung.de/pdf/noerd … fjaell.pdf , je dirais 40km +-10km c'est dur a dire vu qu'en norvege il parle en heures, je me suis presque exclusivement servi de ce bout de carte pour mon trip, c'est dire la clarté des tracés. Il y a un dépliant de la DNT qui aide pas mal mais je le retrouve plus.

Oui entre Ritsem et Abisko ou encore mieux au nord d'Abisko, Paltsa, Kilpisjarvi c'est des coins sympas aussi.


Apprenti MUL ayant pris gout aux périples aux "longs cours".
Liste 1400km en laponie https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=18111
Récit 1300 km dans les rocheuses canadiennes https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=24005

Hors ligne

#48 28-02-2013 21:22:05

ju_belledonne
Membre
Lieu : Somewhere in Canada
Inscription : 29-11-2006
Messages : 501
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

*Erreur de post*

Dernière modification par ju_belledonne (28-02-2013 21:23:03)


Apprenti MUL ayant pris gout aux périples aux "longs cours".
Liste 1400km en laponie https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=18111
Récit 1300 km dans les rocheuses canadiennes https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=24005

Hors ligne

#49 03-03-2013 17:40:48

chouxrave
Membre
Lieu : Bugey
Inscription : 13-10-2006
Messages : 1 450

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

Si tu passes par Kvikkjokk et tu veux rejoindre Ritsem, passe à travers le Sarek.
Ambiance garantie.
Après tu peux remonter vers Abisko le tout le long de la frontière commune entre Suède et Norvége pour rejoindre le Troms Border, avec au bout, la Finlande.

Hors ligne

#50 03-03-2013 18:53:58

niouss
Membre
Inscription : 07-01-2012
Messages : 116
Site Web

Re : [Récit + liste] "Goodbye lapland" 1400km au pays des moustiques

chouxrave a écrit :

Si tu passes par Kvikkjokk et tu veux rejoindre Ritsem, passe à travers le Sarek.
Ambiance garantie.
Après tu peux remonter vers Abisko le tout le long de la frontière commune entre Suède et Norvége pour rejoindre le Troms Border, avec au bout, la Finlande.

j'avoue, passer par le Sarek me botterait bien, mais à l'heure actuelle, je n'ai que peu d'expérience de la randonnée en milieu complètement sauvage et d'autant plus tout seul.
Je préfère me tester, me rassurer sur la padjelantaleden/norkalottleden.. et si tout se passe bien, tenter éventuellement des choses un peu en dehors sans aller très très loin  big_smile  mais à terme, oui, j'ai très envie d'aller au sarek ou de faire tout le norkalottleden, mais pas tout de suite  smile

d'ailleurs en parlant de ça ju_belledonne, pourrais tu me répondre,
- y a t-il des gués à traverser sur padjelantaleden/norkalottleden sur les secteurs dont je t'ai parlé ? j'avais cru lire que oui, mais en faite aux dernières infos, il n'y en a pas un seul, il n'y a que des ponts. alors qui croire ?
- en lien avec la recommandation qui m'a été effectuée, si les conditions sont bonnes, quel passage dans le sarek aux abords de la padjelantaleden/norkalottleden me conseillerait tu en option ? la navigation devrait aller, mais je préférerai éviter éboulis et caillasses (je serai tout seul normalement).

j'ai pris hier le billet d'avion pour y aller mi août, j'ai hâte !

Dernière modification par niouss (03-03-2013 18:54:32)

Hors ligne

Pied de page des forums