#26 20-11-2011 23:06:07

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 682

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Bonsoir smile
Toujours un beau moment d'émotion
Merci pour la trace gpx
Je n'ai jamais fait d'aussi longue route en solo mais ton aventure m'en donne vraiment envie, peut-être pas aussi long pour commencer
mais c'est un bel exemple.
Encore merci d'avoir pris le temps de nous communiquer ces belles pages. cool

Hors ligne

#27 22-11-2011 18:32:32

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 580
Site Web

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

spigi a écrit :

Un quilt finalement, ce n'est rien d'autre qu'une couette refermée aux pieds, ce que je trouve être un avantage, car sous couette, les pieds ont souvent tendance à chercher la sortie !?!...

Il me semble que la traduction de "couette" en Anglais, c'est quilt... ? Sous couette rectangulaire, un bon noeud et une sangle élastique forment un foot-box* infranchissable (* boîte à pieds?).

Il y a 3 ans on a dormi également dans la cabane de Marinet , plutôt inconfortable mais d'une beauté incroyable avec ses pierres multicolores au-dessus des deux lacs. Elle mériterait d'être classée!
Tes belles photos  me rappellent plein d'excellents souvenirs, merci!  smile


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#28 22-11-2011 23:38:42

Hegoa
MUL in progress
Lieu : Bordeaux, Saint-Jean-de-Luz
Inscription : 19-06-2010
Messages : 28

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Superbe HRA avec des passages visiblement ardus (Col de Ciaslaras !). Sur quelle autre étape que la 4ème as-tu chaussé les crampons ?

J'ai jeté également un oeil sur ta liste qui est déjà bien optimisée. Mais quand même : 206 g pour les sandales de bivouac roll !

Merci pour ce récit.

Hors ligne

#29 22-11-2011 23:47:31

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 415

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

hegoa a écrit :

Sur quelle autre étape que la 4ème as-tu chaussé les crampons ?

pour le col de Corborant.
encore un petit peu de patience, la fin arrive très bientôt! smile


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#30 23-11-2011 21:44:35

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 415

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Lien Trace VISUGPX étapes 22 à 30 :  http://www.visugpx.com/?i=1322051823



Etape 22 : cab sous col des Fourches – Lac de Rabuons : D :21.8 km +1550m –1130m
          Par le Pas de Morgon, col de fer, collet de Tortisse, col des Babarottes, Chemin de l’Energie.

Ce matin, grand beau ! je remonte le Salso Moréno qui est totalement à sec puis le vallon de la Cabane

6253_p1040061.jpg

jusqu’aux lacs de Morgon.

6253_p1040062.jpg

6253_p1040064.jpg

Après un petit collet à 2600m, j’accède à la partie supérieure de la vallée de Gorgeon Long qui mène au Pas de Morgon, 

Vaut mieux ne pas se la prendre sur la tête, celle là

6253_p1040065.jpg

La vue en arrière depuis le pas de Morgon

6253_p1040067.jpg

Le collet de Tortisse au second plan et le pas de Vens au fond

6253_p1040068.jpg

Pierrier  jusqu’au col de Fer

6253_p1040069.jpg

Au collet de Tortisse,  roches au formes improbables.

6253_p1040071.jpg

6253_p1040074.jpg

La roche en anneau avant la descente au refuge de Vens.

6253_p10400802.jpg

Il est 13h00. Je fais une pause devant une bon plat de pâtes au basilic et parmesan ;
Je dois prendre une décision : attendre ici jusqu’à demain matin, pour être dans de bonnes conditions , pour affronter le long et raide névé du pas de Vens puis de la brèche de Borgonio. (Il est bien trop tard et déraisonnable de se lancer en ce début d’après-midi) ou poursuivre par le chemin de l’Energie. J’opte finalement pour la deuxième solution afin de m’avancer pour demain.

Les lacs de Vens

6253_p1040079.jpg

6253_p1040086.jpg

Passé la crête des Babarottes, le cheminement est facile mais long ! il est véritablement creusé dans la roche avec plusieurs passages de tunnels

6253_p10400911.jpg

6253_p1040093.jpg

Arrivée au lac de Rabuons vers 17h00,

6253_p1040095.jpg

Le refuge est bondé, tous les bons emplacements pour planter la tente sont déjà occupés, je me replis avec 2 compagnons rencontrés sur le chemin de l’Energie, dans un des bâtiments situés un peu avant l’arrivée au lac.


Etape 23 : Rabuons – lacs de colle longue: D= 9.6 km + 750m –900m   
        Par le col de Corborant, sierrara di Barbacana, col à D du col de Ceccia

Grand jour, aujourd’hui, le passage du col de Corborant.
J’ai essayé de me renseigner, hier, auprès du gardien. Il me le déconseille : le passage serait encore beaucoup trop enneigé. Il me propose de passer soit par le col de Rabuons ( ce qui fait faire un grand détour mais  la neige y est absente) soit par une sorte de chemin d’Energie bis permettant de rejoindre le pas de Barbacane ou de colle longue par le versant français (pas très enthousiasmant, si c’est pour se retrouver encore sur une « piste » taillée à coup de Bulldozer par l’homme.
Vous l’aurez compris, je tente de passer par le col  de Corborant, me réservant la possibilité de faire demi-tour si je me sens en difficulté et de rejoindre le pas de rabuons.

Un pare-terre de linaigrettes :

6253_p1040096.jpg

Je passe par le rive Sud du lac, le cheminement se fait sur un pierrier, pas véritablement de sentier « stabilisé ».

6253_p10400981.jpg

6253_p1040103.jpg

Après coup, il aurait été probablement plus simple et rapide de suivre la rive Nord, parfaitement tracée, bien que plus longue en distance. Mais peu importe, après quelques tergiversations, je rejoints le couloir menant au col.

6253_p10401042.jpg

C’est vrai qu’il reste beaucoup de neige, mais le névé est dure juste ce qu’il faut ; la progression au départ est peu pentue, par contre la fin est raide ; j’assure chacun de mes pas    ( n’ayant plus de piolet), et arrive finalement au col sans encombre (j’ai mis 3h00 depuis le refuge au lieu des 2h30 du topo).

6253_p1040109.jpg

6253_p1040111.jpg

La descente aux lacs de Lansfer, me prendra plus de temps,

6253_p1040112.jpg

début de la descente en se retournant

6253_p1040116.jpg

de nombreux névés me font perdre la sente et je part direct, après un replat, dans un pierrier difficile et abrupte juste au dessus du lac. C’est alors que j’aperçois 2 randonneurs en train de montée nettement sur ma gauche sur une bonne sente. Pas grave, j’arrive tout de même au lac 1H00 après le passage du col. Je m’octroie une pause, je l’ai bien méritée !

A 13h30, je redécolle en direction de la crête de Barbacane mon prochain objectif de la journée. Le coin est très sauvage et bien sûre je suis seule. Que du pierrier mais, moi, j’adore, enfin jusqu’à cet instant. Le lendemain, je changerai brutalement d’avis !

6253_p1040121.jpg

L’arrivée au col

6253_p1040126.jpg

La vue au col est totalement dégagée et me permets de voir mon cheminement depuis le col de Corborant tout au fond sur la droite

6253_p1040127.jpg

et, les chaînes montagneuses à l’Est.

6253_p10401311.jpg



Puis c’est la descente sur les lacs dell colle longue, en évitant les nombreux barbelés laissés pelle-mêles par les militaires ! Quelle horreur !

6253_p10401321.jpg

Je refais le plein d’eau à partir de la fonte d’un névé.
Beaucoup de vent près des lacs, je préfère repasser en Italie et me trouve un petit plat herbeux à côté du sentier remontant du refuge del Laus et au pied du départ du sentier de demain..


Etape 24 : colle longue-Santa-Anna- puis stop isola 2000 : D=12 km +700m –940m
                par éperon N du l'Autaret, col de guercha, passo del de bue, tête de rognouse, col de saboulé, pas de saint-anne

Je traînes ce matin. Il est 8H00 quand je me mets enfin en route. 15 minutes après mon départ, je vois la sente redescendre « inutilement » et décide de poursuivre à hauteur dans le pierrier.
Quand soudain, tout bascule ! je suis déséquilibrée lors d’un appui, probablement sur une pierre instable et je tombe brutalement sur le dos. Le choc est amorti par le sac. Malheureusement, une grande dalle inclinée entraîne ma chute et je me retrouve impuissante les bras bloqués sous le corps par les bâtons et la tête en avant. Je suis stoppée net par un rocher, « grâce » à mon menton…Je mets plusieurs minutes à me dégager, à me remettre dans le bon sens et à enlever mon sac à dos. Là, je comprends qu’il y a un petit problème ! je pisse le sang… je me remets debout pour ouvrir mon sac et trouver la trousse à pharmacie afin de comprimer la plaie ? tout en essayant de ne pas m’en mettre partout ! puis me rassoie pour reprendre mes esprits. Bon, maintenant faut que je regarde, je sort mon petit miroir. « M…e ! la plaie est très profonde ce qui signifie point de suture… j’ai aussi un hématome sur la pommette et la mandibule inférieure droite qui ont du aussi participer à stopper ma chute ainsi que quelques égratignures aux coudes, et aux doigts, mais rien de grave.
Je sorts la carte : le refuge del Laus est assez proche, mais une fois sur place, je ne serais pas plus avancée ; descendre sur saint Etienne de Tinée : sûrement la structure de soins la plus proche, mais cette solution est peu motivante pour la suite de mon parcours. J’opte pour isola 2000. Après tout, je n’ai aucune douleur et je peux tout à fait marcher.
Allez, après un pansement de fortune, je me remets en route. Je prends pied par de raides lacets sur un petite crête au niveau de l’éperon Nord du L’autaret et rejoints le col de la Guercha

6253_p1040135.jpg

6253_p1040137.jpg

vue depuis le col en direction du colle longue

6253_p1040136.jpg

puis le pas du Bœuf,  un peu vertigineux mais sympa, surtout l’arrivée par un passage étroit entre la roche.

6253_p1040140.jpg


vue sur le col de la Guercha

6253_p1040139.jpg

Suis la montée à la tête de Rougnouse, puis la descente au col de Saboulé dans de gros blocs, inutile de dire que je prends le temps, aucune envie de me recasser la figure !
A l’arrivée aux lacs du Lausfer, je croise mes premiers congénères de la journée.

6253_p1040156.jpg

Au pas de Saint-Anne,

6253_p1040158.jpg

je dois réfléchir à la suite, il est déjà 14H00. Si je veux être à Isola 2000 à une heure raisonnable pour trouver un toubib, poursuivre par la crête de la Lausette me paraît trop long. Tant pis, je me résout à descendre sur Santa Anna di Vinadio. Je vais bien trouver une « bonne âme » dans ce lieu assez touristique. Effectivement, la première voiture est la bonne, il s’agit d’un couple de retraités français en villégiature depuis leur « camp de base », situé à Isola. Il me dépose devant la galerie marchande, où se trouve la pharmacie. Tout s’enchaîne très vite, appel au médecin du coin, RDV pris à son cabinet et 1H00 plus tard, je me retrouve sur sa table d’examen. J’aurais droit à 7 points de suture. Doc super sympa, qui m’invite à venir chez lui. Il a envie que je lui raconte mes « aventures ». Mais bon, j’avais pas franchement la tête à çà. Je préfère me réfugier dans une petite chambre d’hôtel, laver mes fringues souillés et me reposer.


Etape 25 : Isola 2000- camp de Soubran: D= 16.4km +860m –570m
                           par la baisse de Druos et le col de prefouns


Au réveil, je suis à nouveau d’attaque !
La montée aux lacs de Terre Rouge est tranquille, et bien marquée, « y a qu’à suivre » sans se poser de questions, c’est reposant !

6253_p1040163.jpg

6253_p1040166.jpg

Lac de terre rouge

6253_p10401681.jpg

Passage de la Baisse de Druos

6253_p1040173.jpg

Côté italien, les lacs de Valscura

6253_p1040174.jpg

6253_p10401751.jpg

Chemin empierré assez spectaculaire
6253_p10401871.jpg

Pause au lac del Claus

6253_p1040189.jpg

J’aperçois le col de Prefouns sur la gauche, la montée finale à l’air rude.

6253_p1040188.jpg

J’avance un peu à « reculons », probable contre-coup d’hier, quelques réticences plus psychologiques qu’autre chose, à me reconfronter à des difficultés. J’ai l’impression que mes appuis ne sont plus aussi sûres qu’avant…
Je me force un peu, surtout que la météo annonce des orages pour demain. Je dois absolument passer aujourd’hui.

J’ai du loupé le chemin  en haut du virage et me retrouve au fond d’un pierrier,

6253_p10401931.jpg

6253_p1040194.jpg

le sentier est quelques 50 m au dessus, je le rejoints  à vue. La suite est finalement assez facile, même s’il reste des névés et pas mal de passage rocheux ,

6253_p1040198.jpg

seul la dernière portion est un peu pénible en terrain instable.

6253_p1040197.jpg

Les bouquetins m’observent du coin de l’œil depuis le col, peut-être avec un sourire moqueur, qui sait ?

L’un d’autres eux :

6253_p10402011.jpg

Je découvre le lac Négré

6253_p1040210.jpg

Et décide de descendre au Camp Soubran, avec de la bonne herbe bien tendre.

6253_p1040216.jpg

Seuls les moustiques et les mouches viennent gâcher cette fin de soirée.
Je me débats sous ma tente pour réduire leur nombre, un vrai massacre !
Heureusement à la tombée de la nuit, çà se calme et je passe une nuit paisible.


Etape 26 : Camp Soubran-refuge de Cougourde : D= 13.8km +685m –840m
                             
La pluie est au rendez-vous ce matin, comme prévu.
Tout est gris et brumeux. Une fois emmitouflée, je descends sur le Boréon, et trouve abri sous le porche du gite d’étape. Personne en vue, tout est fermée. Je profite d’une accalmie pour repartir et me dirige vers le refuge de Cougourde ; peu avant l’arrivée, la pluie s’arrête.
Je me réfugie au chaud, à l’intérieur. J’en profite pour faire sécher la toile de tente. Le gardien m’apprend qu’il attend un groupe de 11 personnes ce soir. Au moins, je ne serais pas seule ce soir !


Etape 27 : ref Cougourde-ref de Valmasque: D= 19.3km +1550m –1437m
               par le Pas des Ladres, col de fenestre, le Pas du Mont Colomb, Baisse de Druos


Le groupe se dirige vers la baisse de bastos, et m’invite à me joindre à eux. Pourquoi pas ! un peu de compagnie me fera du bien. J’emboîte leurs pas.

En direction du pas des Ladres, le lac de Trécolpas.

6253_p1040222.jpg

Au col, je me sépare du groupe, je préfère aller au col de Fenestre

Lac de fenestre

6253_p1040233.jpg

pour redescendre directement au vallon Cabret en espérant pouvoir traverser, à guet le torrent, afin de  rejoindre le GR 52.  Tout se passe comme prévu, et je débute tranquillement l’ascension menant au pas du Mont Colomb.  Il reste de grandes plaques de neige :

6253_p1040238.jpg

Le groupe me rejoint un peu plus tard au col,

6253_p1040242.jpg

ils se sont bu un petit café à la Madone de Fenestre, mais sont surpris de me retrouver devant eux ! j’avoue mon petit raccourci…

La vue depuis le col

6253_p1040239.jpg

La descente est bien raide.

6253_p1040240.jpg

On fait la pause déjeuner sur la terrasse du refuge de Nice. Que de monde ! je suis un peu étourdie au milieu de toute cette agitation.

6253_p1040245.jpg
6253_p1040246.jpg

Le ciel se remplit de nuages menaçants, il ne faut plus tarder si on veut passer la Baisse du Bastos, 3° grand col de la journée.

Enfin, j’arrive à figer (correctement) sur la « pellicule » 2 des nombreux chamois rencontrés depuis mon entrée dans le Mercantour

6253_p1040248.jpg

6253_p1040250.jpg

« Vue » sur la Baisse de Bastos

6253_p1040252.jpg

Tout le long, de jeunes bouquetins nous accompagnent de leur regard bienveillant

6253_p1040258.jpg

6253_p1040256.jpg

6253_p1040264.jpg

Les derniers mètres

6253_p1040261.jpg

Lac du Basto

6253_p1040266.jpg

J’avais prévue de bivouaquer ici, mais je me laisse « entraîner » jusqu’au refuge de Valmasque . Cà me rallonge pour demain, mais c’est pas très grave.

Arrivée au refuge à 17H00 dans le brouillard, je goûte aux joies de la promiscuité et autres bruits nocturnes !



Etape 28 : refuge de Valmasque- après la vacherie d’Authion : D=20.1km +980 –1410m
                       par la baisse de Valmasque, le Pas du Diable

Ce matin, je repars en sens inverse mais sous le soleil, l’ambiance est tout autre

6253_p1040270.jpg

6253_p1040272.jpg

6253_p1040271.jpg

Passée la baisse de Valmasque,  on entre dans la vallée des Merveilles.

Des gardes armés  de jumelles et de talkies-walkies surveillent la zone.
Interdiction de quitter le sentier et  d’utiliser les bâtons. Gare à celui qui faillie.
Les fresques sur le sentier sont des reproductions pour préserver les originaux.
Trop de monde.
Bref, je passe mon chemin sans demander mon reste et me dirige vers le pas du Diable.

Le lac Fourca

6253_p1040278.jpg

6253_p1040243.jpg

Lac de la Muta

6253_p1040279.jpg

Au col, après un dernier regard sur le panorama « montagnard », je plonge sur la Baisse Cavaline. La fin du voyage est proche et çà sent bon la mer.

6253_p1040283.jpg

6253_p1040285.jpg

La crête un peu avant la pointe des 3 communes

6253_p1040297.jpg

Passé la vacherie de l’Authion, je mets en quête de la seule source jusqu’à Sospel.
Il s’agit d’un tuyau alimentant un abreuvoir. L’eau qui en sort est un peu boueuse, mais bon, je vais pas faire la difficile. Il ne me reste qu’un litre pour tenir jusqu’à demain midi. 
Je plante l’abri un peu plus haut sur un replat herbeux bien gras. Je ne suis pas loin de la route. Mais je n’entendrais qu’une seule voiture à la nuit tombée.


Etape 29 : vacherie d’authion - source de l’Albarea: D= 18.9km +565 –1627m


Au réveil, il fait soleil, mais la toile de tente est trempée à l’extérieur comme à l’intérieur. Je passe la serviette microfibre pour absorber un maximum d’eau. Et profite des premiers rayons de soleil, pour faire sécher un maximum. Je ne suis pas pressée ce matin, une petite journée m’attends.

Le sentier suit les derniers ondulations du relief

6253_p1040299.jpg

Puis le décor prend de plus en plus des allures et des senteurs typiquement méditerranéennes.

A Sospel, petite station de villégiatures, je m’offre une salade niçoise et une bonne bière. J’ai envie de frais et de légumes !
Puis je refais le plein d’eau, 3 L, avant de remonter en direction du col du Razet, à la recherche de températures plus clémentes. Je ne suis plus habituée à  cette chaleur torride.

J’atteints la source de l’Albera ; le débit est modeste mais suffisant.

6253_p1040316.jpg

Après avoir nettoyer 3 m2 de tous les cailloux, j’installe ce qui sera mon dernier bivouac.


Etape 30 : source de l’Albera-menton : D= 16.2km +750m-1440m
                       par le col du Razet et le col du Berceau

Départ de bonne heure, car le temps ne devrait pas rester longtemps au beau. Des orages sont annoncés dès la fin de matinée. J’ai envie d’apercevoir la mer !

Chose faite à 9H00 au col du Razet,

6253_p1040319.jpg

Puis le ciel se couvre définitivement.
J’atteints le dernier col de la traversée celui du berceau sans voir à plus de 20m.
Je me retrouve face à face avec une vingtaine de jeunes et leurs tentes venus bivouaquer pour le WE. La vue n’est pas au RDV mais visiblement, cela n’entame pas leur bonne humeur !
Il m’invite à partager leur petit déjeuner avec café et pains au chocolats. Miam, le retour à la civilisation n’est décidément plus très loin.

L’arrivée sur Menton, entre 2 nuages et bourrasques de vent, il est temps de rentrer à la maison !

6253_p1040334.jpg

6253_p1040335.jpg



Voilà, c’est fini !
J’espère avoir pu vous faire partager un peu mon périple et mon ressenti au fil des jours. C’était mon premier exercice du genre et j’espère pas le dernier !

Encore un grand remerciement à ce site RL et à tous les MULS !


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#31 23-11-2011 22:03:52

Nayana
Helix pomatia
Lieu : Cote d'Or
Inscription : 05-10-2010
Messages : 1 778

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Superbe. Les photos donnent envie malgré beaucoup trop de vide et de pierrier pour moi tongue .

J'ai eu mal pour toi au récit de ta mésaventure. Tu as géré comment ? Compresse bien serrée + sparadrap ? Sucre à portée de main en cas de chute de tension (contrecoup) ?


Lentement mais surement...

Hors ligne

#32 23-11-2011 22:25:09

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 415

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Nayana a écrit :

Tu as géré comment ? Compresse bien serrée + sparadrap ? Sucre à portée de main en cas de chute de tension (contrecoup) ?

En fait, j'ai essayé compresse + duct tape mais comme cela n'arrêtait pas le saignement et finissait par se décoller, j'ai opté dans un second temps pour un compeed et nickel, en plus cela a l'avantage de bien rapprocher les berges de la plaie!   smile
sinon, j'ai pas eu besoin de me resucrer, simplement de m'asseoir car je suis sujette au "malaise vagal" et j'ai sentie que j'en était pas loin... j'ai simplement attendu que çà passe.


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#33 23-11-2011 22:33:35

bojolbob
Membre
Lieu : pommers en beaujolais
Inscription : 03-11-2011
Messages : 4

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

tu m'as foutu  les ch'tons avec ta gamelle, j'ai eu peur que ce superbe reportage ne s'arrête là.

dans quelle circonstance as tu utilisée le gps, avais tu une trace préenregistrée et de quelle provenance
est-ce un élément de sécurité à emporter pour des virées en solo?

robert

Hors ligne

#34 23-11-2011 22:34:08

fyf66
Membre
Lieu : Perpignan
Inscription : 11-07-2011
Messages : 29

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Bon, déjà, la HRA je ne connaissais pas... ensuite, c'est superbement décrit et enfin c'est une Nana seule qui l'a fait !!!
Je dois revoir toute mon échelle d'appréciations !

En tout cas : Chapeau bas, bravo, hip hip hip houra, olé olé, et j'en passe.

Encore un truc à ajouter à la liste des choses à faire avant de mourir, mais à prioriser.
Un grand MERCI pour cette bouffée d'air pur.


La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible (Woody Allen).

Hors ligne

#35 23-11-2011 22:51:02

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 415

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Bojolbob a écrit :

dans quelle circonstance as tu utilisée le gps, avais tu une trace préenregistrée et de quelle provenance
est-ce un élément de sécurité à emporter pour des virées en solo?

Le choix du GPS
Déjà c'est un compromis fait avec mes proches pour partir en solo: çà les rassure!   smile
Bon, ils ne sont pas très au fait des dangers de la montagne, leur crainte principale étant que je me perde!
Puis finalement, j'ai été convaincue, même si j'essaye d'utiliser toujours en première intention la boussole et l'altimètre. Quand on est seule, on doute plus vite, et à certains moments, je l'utilise simplement pour confirmer ma position et que je suis bien sur la "bonne voie", et alors, en cas de brouillard, c'est peu dépanné, je me rappelle lors de ma HRP m'être complètement perdue dans la fôrêt d'Iraty, et le GPS m'a facilement tirée d'affaire.
En général, oui, j'ai avec moi, une trace pré-enregistrée à partir de Mapsource ou de géo-rando.


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#36 26-11-2011 23:08:43

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 104

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Salut Florencia ! Joli récit bien imagé ! Merci à toi de nous le faire partager smile

J'ai revu ou vu sous un autre angle des paysages croisé cet été dans le Mercantour et dans le Queyras, ou l'été passé. smile

Je me suis littéralement écroulé de rire devant ton récit en arrivant au bivouac de Camp Soubran et ses moustiques infernaux ! big_smile Moi je les ais pas supporté, je suis remonté en courant au lac Nègre à la tombée de la nuit pour leur échapper ! big_smile big_smile

Ah oui au fait, il y a des câbles au col de l'Infernetto ??? Tu as pu éviter le couloir hyper raide ?

Même sentiment que toi à propos du chemin de l'énergie, c'est pas marrant et loooong... J'avais pas d'équipement du coup je l'ai aussi suivi après Rabuons et franchement, t'as rien loupé hmm

Pour le petit Rochebrune tu as bien fait de partir en travers depuis le col de Crousette, j'y suis monté (dans l'autre sens que toi) et le couloir final est limite malsain hmm

Bon j'espère que tu as bien cicatrisé du menton en tout cas ? wink

Au plaisir.

PS : idem que toi je doute hyper facilement en solo, c'est vrai que le GPS est un copilote très apprécié smile

Hors ligne

#37 26-11-2011 23:24:02

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 415

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Merci à toi, MonsieurHenri

venant de toi, cela me touche car j'adore tes récits  smile

Je me suis littéralement écroulé de rire devant ton récit en arrivant au bivouac de Camp Soubran et ses moustiques infernaux !

iem pour moi, quand je t'ai lu!  big_smile

Ah oui au fait, il y a des câbles au col de l'Infernetto ??? Tu as pu éviter le couloir hyper raide ?

Oui, à mi-ascension, sur la droite part une vire. le départ est balisé en rouge et bleu , si je ne fais pas d'erreur.
Et elle est équipée de 2 cables, pas indispensables, car lla vire a, elle seule, facilite bien la fin de l'ascension.

Sinon, oui, j'ai parfaitement cicatrisé, c'est quasi invisible aujourd'hui. Très beau boulot de la part du doc!  big_smile

A+


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#38 27-11-2011 09:52:09

snop
Marcheur vertébré invétéré
Lieu : LA YAUTE
Inscription : 06-06-2007
Messages : 1 080

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Salut florencia !

Un petit message qui sera rapide et peu original, mais j'ai passé un très bon moment à lire et regarder les magnifiques photos de ton long récit de ta HRA. J'imagine à quel point cela a pu être jubilatoire par moments, et moins à d'autres aussi...
Enfin, tu as fais remonté à la surface des souvenirs de balades d'il y a peu de temps, et puis tu es aussi passé au début de ton périple logiquement à travers la Haute Savoie qui est mon terrain de jeu habituel. Plein de souvenirs dans la tête, vus à travers t'objectif de ton appareil photos.
Il faudra que je fasse un tour au Pas de la Bide un jour ! smile


"Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière". Ma liste 3 saisons montagne - X-lite 350 custom

Hors ligne

#39 28-11-2011 12:09:06

Hermelin
Vieux MUstéLidé
Inscription : 03-09-2008
Messages : 475

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Magnifique itinéraire, magnifique compte rendu, et magnifiques photos ! smile
Une belle tentation alpine pour un pyrénéen qui n'est pas retourné là bas depuis un bon moment...
Merci !


"Quand le chameau de nos efforts s'enfonce dans la boue, qu'importe que la destination soit proche ou lointaine".
Ustad Khalilullah Khalili.

Hors ligne

#40 28-11-2011 16:30:36

bencas
Membre
Lieu : Mons - Belgique
Inscription : 09-03-2011
Messages : 232

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Merci pour ton récit, vraiment très chouette de te lire, ça fait du bien et ça donne envie.
Ben

Hors ligne

#41 28-11-2011 22:28:06

fiannae
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 17-08-2008
Messages : 2 097

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Merci pour ce retour d'expérience et la trace.

En te lisant, je me dis qu'il me manque vraiment le p'tit miroir pour regarder de suite les dégâts d'une chute ou mieux repérer les éventuelles tiques. Et puis il peut-être utile pour signaler sa présence en cas de soucis mais pour cela il faut du soleil.

Les GPS font-il aussi altimètre de façon fiable ? Pour l'instant, je m'en passe car je fais peu de hors sentier, sauf lorsque la vue est dégagée.

Hors ligne

#42 28-11-2011 23:13:47

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 682

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Bonsoir,
Cette dernière partie regorge de paysages variés et très attirants. Certains me rappellent des souvenirs. Gràce à toi je commence à faire le projet de cette traversée  tongue
Encore de très belles photos et à ce sujet que penses-tu de ton appareil photo (les + et les moins ?) et comment fais-tu pour la batterie?
Mon appareil n'est pas techniquement performant, Coolpix 2200, j'aimerais le changer mais n'arrive pas à me résoudre à ne plus avoir de viseur hmm

Encore merci!

Hors ligne

#43 29-11-2011 00:05:16

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 415

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

fiannae a écrit :

Les GPS font-il aussi altimètre de façon fiable ?

Honnêtement, je ne l'utilise pas pour cette fonction possédant une montre-altimètre sunto altimax
qui me satisfait entièrement. Et, je n'ai jamais eu la curiosité de comparer les 2. Je laisserais donc répondre d'autres personnes plus compétentes que moi dans ce domaine...

Myrtille88 a écrit :

que penses-tu de ton appareil photo (les + et les moins ?) et comment fais-tu pour la batterie?


Principales caractéristiques du Lumix DMC-TZ7
-    10 mégapixels
-    Objectif 12x équivalent 25-300 mm
-    Ouvertures F3,3-4,9
-    Distance de MAP mini de 50cm et 3cm en mode macro
-    Stabilisateur Mega O.I.S.
-    Intelligent Auto
-    Détection de scène
-    Détection des visages
-    Correction des yeux rouges
-    Suivi AF du sujet
-    Exposition intelligente
-    Rafale 2,5 i/s (et 6 i/s en 3 mégapixels)
-    Vidéo AVCHD 1080 x 720, 60 i/s, 720p
-    Son Dolby Digital Stéréo
-    Ecran 2,7" 230 000 points
-    Batterie lithium (300 images)
-    206 grammes sans batterie ni carte


Les + je dirais:
le grand angle et le zoom de qualité avec stabilisateur
la qualité d'images

les moins:
-effectivement l'absence de viseur optique. Moi aussi, j'ai eu du mal à m'adapter.
En plein soleil, le cadrage de la photo est parfois pas évident.
-Le poids: tout compris avec batterie + carte 230 gr , il existe plus léger.
-autonomie de la batterie

j'ai fait le choix sur la HRA de ne pas prendre de chargeur (80 gr) et d'emmener 2 batteries de rechange
(40 gr) ce qui fait tout de même une autonomie de près de 900 photos.
j'ai refait le plein de 2 batteries chargées lors de mes 2 envois de colis à J13 et J21 et renvoyé les "usagées" via la poste ou mon amie de passage.

Myrtille88 a écrit :

Gràce à toi je commence à faire le projet de cette traversée

heureuse de t'avoir donnée envie. smile

N'hésites pas si tu as besoin de renseignements en MP


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#44 29-11-2011 01:46:00

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

D'abord un grand merci pour ce superbe récit : je rajoute la HRA dans la (trop longue) liste de choses à faire (mais pas avant plusieurs années : enfants trop  jeunes)...

florencia a écrit :
fiannae a écrit :

Les GPS font-il aussi altimètre de façon fiable ?

Honnêtement, je ne l'utilise pas pour cette fonction possédant une montre-altimètre sunto altimax
qui me satisfait entièrement. Et, je n'ai jamais eu la curiosité de comparer les 2. Je laisserais donc répondre d'autres personnes plus compétentes que moi dans ce domaine...

Réponse très simple : NON absolument pas si on se base uniquement sur le signal GPS. Il existe des GPS avec baromètre intégré qui corrigent les erreurs de signal et qui sont fiables (forcément). Par contre il est illusoire (et dangereux) de compter sur une altitude fiable en mode GPS "pur" même en s'accordant une marge d'erreur de 20m (ce qui est déjà beaucoup).

Au passage je n'en vois pas trop l'intérêt vu qu'on a une position fiable en général à moins de 10m d'erreur : la navigation par carte avec courbes de niveau sera forcément beaucoup moins précise.

Je viens encore de l'expérimenter ce soir en allant courir avec ma montre cardio + GPS :
   - données GPS : distance = 24,5km / en mode "lissé" lors de l'import sur PC : D+ = D- = 800m / en mode "brut" : D+ = 3760m, D- = 3960m avec des plongeons de -150m et +150m en 100m (tout en gardant un signal et une position fiable) ! yikes
   - tracé "openrunner.com" sur fond de carte IGN : distance = 24,5km (idem) / D+ = D- = 660m (-140m par rapport au mode "lissé")

florencia a écrit :

Principales caractéristiques du Lumix DMC-TZ7
-    10 mégapixels
-    Objectif 12x équivalent 25-300 mm
-    Ouvertures F3,3-4,9
-    Distance de MAP mini de 50cm et 3cm en mode macro
-    Stabilisateur Mega O.I.S.
-    Intelligent Auto
-    Détection de scène
-    Détection des visages
-    Correction des yeux rouges
-    Suivi AF du sujet
-    Exposition intelligente
-    Rafale 2,5 i/s (et 6 i/s en 3 mégapixels)
-    Vidéo AVCHD 1080 x 720, 60 i/s, 720p
-    Son Dolby Digital Stéréo
-    Ecran 2,7" 230 000 points
-    Batterie lithium (300 images)
-    206 grammes sans batterie ni carte


Les + je dirais:
le grand angle et le zoom de qualité avec stabilisateur
la qualité d'images

les moins:
-effectivement l'absence de viseur optique. Moi aussi, j'ai eu du mal à m'adapter.
En plein soleil, le cadrage de la photo est parfois pas évident.
-Le poids: tout compris avec batterie + carte 230 gr , il existe plus léger.
-autonomie de la batterie

j'ai fait le choix sur la HRA de ne pas prendre de chargeur (80 gr) et d'emmener 2 batteries de rechange
(40 gr) ce qui fait tout de même une autonomie de près de 900 photos.
j'ai refait le plein de 2 batteries chargées lors de mes 2 envois de colis à J13 et J21 et renvoyé les "usagées" via la poste ou mon amie de passage.

J'ai un Sony DSC-HX5V (le concurrent direct du TZ7, mais 203g avec carte et batterie wink) et j'arrive aux mêmes conclusions, mais :
   - il "bouffe" les batteries très vite même en coupant le GPS intégré
   - pour le cadrage en pleine lumière je ne me casse plus trop la tête : je me laisse un peu de marge sur les bords en cadrant plus large et je recadre chez sur PC avec un retaillage JPEG  sans perte
   - il a 2 modes bien pratiques en pleine nature : un "simili-HDR" automatique qui débouche les zones de basses lumières et évite de brûler les hautes lumières (mais on peut aussi le faire manuellement avec un bracketing +2EV / -2EV) et un mode "crépuscule" sans trépied idéal à l'aurore ou au crépuscule (il prend une rafale d'une 10aine de photos en pose courte qu'il superpose)

Je m'interroge également sur la meilleure stratégie : rechargement via panneaux solaires (pouvant également recharger d'autres appareils) ou batteries de rechange (un peu plus léger). Je vois que tu n'as pas fait dans la demi-mesure : 6 batteries de rechange en tout ! Du coup la solution du chargeur redevient économiquement rentable...

Dernière modification par Phil67 (29-11-2011 01:48:13)


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#45 29-11-2011 09:57:36

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 415

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Phil67 a écrit :

Je vois que tu n'as pas fait dans la demi-mesure : 6 batteries de rechange en tout ! Du coup la solution du chargeur redevient économiquement rentable...


En fait, je n'ai "que " 3 batteries en tout.

les 2 envoyées à Modane m'ont été prêtées par un ami qui possède le même appareil photo que moi
et les 2 autres de J21 sont celles emmenées au départ que j'ai envoyée à J13 à mon amie qui avait mon chargeur... ce qui restait économiquement viable.

Mais bon, peu importe, moi aussi j'envisage une solution plus autonome via panneaux solaires qui pourrait recharger l'APN, le téléphone voir un MP3 (que j'envisage d'emmener avec moi pour un prochaine rando de longue durée).

mais le fait d'avoir un appareil avec batteries compliquent les choses surtout que je ne bricole pas en ce qui concerne "l'électricité".


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#46 02-12-2011 16:49:16

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 682

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

florencia a écrit :

heureuse de t'avoir donnée envie.

N'hésites pas si tu as besoin de renseignements en MP

je pense envisager cette traversée pour 2013, ayant déjà prévu pour 2012 (sauf changement ça arrive toujours!), en tout cas merci de proposition j'aurai sûrement besoin d'aide, je vais potasser l'itinéraire et le topo que tu as utilisé. Je me demande aussi si je ne vais pas prévoir l'achat d'un walden 250, mon duvet Pure warmth 600 pèse quand même 1kg, je pourrais gagner 500g sur un long court ça peut être intéressant et laisser de la place pour d'autres équipements comme les crampons. Tu ne sembles pas avoir eu froid, pourtant en juin c'est plutôt frais en altitude, est-ce que c'était limite parfois en confort?
 
Merci aussi pour les données précises de ton appareil numérique. je pense que je vais me décider à changer le mien malgré l'absence de viseur hmm
je vais voir un modèle plus léger.
Intéressant aussi le compeed qui peut servir comme pansement pour blessure ouverte...

à+ smile

Hors ligne

#47 02-12-2011 19:20:58

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 415

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Pour ma part, j’ai trouvé que le Walden 250 était bien adapté aux conditions rencontrées.

L’estimation de température confort par Arklight design est assez juste.

Pas de problème jusqu’à 1° avec mon caleçon de bivouac pour le bas , l’Icebreaker 200 pour le haut et mon écharpe pour la tête.
En dessous, je rajoute ma doudoune Montbell UL Don Inner Parka ( avec capuche) et je reste confort jusqu’à -1-2° ( je n’ai pas rencontré de températures plus basses) et j’avais encore en réserve mon gilet Montbell.

A+   smile


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#48 03-12-2011 22:57:16

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 682

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

merci pour retour smile

Hors ligne

#49 05-12-2011 03:14:30

marcapied
Membre
Lieu : DIJON
Inscription : 18-11-2010
Messages : 49

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

Un grand merci pour ce partage Florencia ! Je m'étais procuré le Topo de la HRA, et de te lire me donne encore plus envie. Et tes photos sont vraiment superbes. Quand j'étais monté au col du Grand Marchet c'était sous un brouillard à couper au couteau ! Le dernier éboulis je l'ai grimpé sans voir à plus de deux mètres devant moi. Mais à la descente sur l'autre versant, le ciel s'est déchiré pour me dévoiler les cascades qui descendent du glacier, c'était grandiose, et j'ai compté une harde de 3O chamois ! C'est un de mes plus beaux souvenirs...
Chapeau bas pour ton périple !!!


La montagne nous offre le décor... à nous d'inventer l'histoire qui va avec. (Nicolas Helmbacher)

Hors ligne

#50 27-01-2015 01:00:54

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 906

Re : [Récit + liste] une HRA en solo (17/06 au 16/07/2011)

m’apercevant que je n'avais pas mis de commentaires................un gros oubli vu que ce parcours m'a beaucoup aider à organiser une traversée qui était une première pour moi, depuis je ne me lasse plus d'avoir des projets.
Merci à toi Florencia smile

un lieu de bivouac que j'avais aimé dans ton CR, que j'ai redécouvert en y passant et y ai posé mon abris
7304_img_3873_26-01-15.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums