Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#226 14-01-2016 22:08:36

aderin
Membre
Inscription : 16-11-2014
Messages : 206

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Hello,

Corrigez moi si j'ai rien compris :

SRN = skis à écaille, talon non bloquable si j'ai bien compris, à l'aise sur le plat en longues distances mais galère en descente

SRA = ski avec utilisation de peau, talon bloquable, à l'aise sur de la montée et la descente mais moins en longues distances

C'est ça ?

Hors ligne

#227 14-01-2016 22:12:39

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 845

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

PAS GALERE EN DESCENTE !
rien compris au thème de départ de ce matin  lol  lol  lol


oui, en gros c'est ça  smile ...en corrigeant par "moins facile en descente"

Hors ligne

#228 14-01-2016 22:16:09

aderin
Membre
Inscription : 16-11-2014
Messages : 206

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Ok merci pour les précisions, je retiens le "moins facile en descente"  big_smile

Hors ligne

#229 14-01-2016 22:54:16

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 056
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

ith a écrit :

C'est seulement quand on "charge" un des skis en levant l'autre (comme lors de la progression) que la partie de la semelle au niveau de la chaussure colle au sol (et donc les écailles ou le fart de retenue accroche la neige ce qui permet la propulsion). Pour cette raison un ski SRN de qualité devrait être adapté au poids du skieur, éventuellement avec son sac.

Un peu aussi à sa technique : chez les débutants l'appui est statique, en progressant il devient de plus en plus dynamique, la pression augmente.
Au début aussi dans les pentes on a tendance à se retenir avec les bâtons en appuyant de dessus, c'est totalement contre productif puisqu'en faisant ça on déleste les skis et compromet leur accroche.

J'ai compris ça en galérant dans une pente : j'ai arrêté d'appuyer sur les bâtons (verticalement en tout cas), ça tenait mieux. Puis j'ai commencé à monter par impulsions, sans m'arrêter à chaque appui, ça tenait encore mieux !
"Écraser les orteils", c'est exactement ça.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#230 14-01-2016 23:20:45

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 845

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

N_75 a écrit :

Il y a également une différence de culture qui peut entrer en ligne de compte, et ça c'est vachement subjectif !

V'là maintenant que je m'auto-cite ! il est grand temps de passer au lit, ou de sortir les planches...
SRA vs SRN : je crois tout simplement que le plaisir recherché n'est pas le même, et ce, même sur un parcours commun.
Pas la peine de chercher la différence d'un point de vue technique car elle est trop évidente... smile

Hors ligne

#231 14-01-2016 23:20:51

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 056
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

velox a écrit :

Je lis avec attention, j'essaie de suivre, mais plus je lis, moins je suis.
Savez quoi, ça me rappelle un peu les débats sur les vélos couchés. Pleins de concepts différents, rien qui sorte vraiment du lot, juste une confusion grandissante, du coup, on en reste à ce qu'on connait (les vélos pas couchés, ou les raquettes).

Rien ne sort du lot, parce que l'analyse qu'on fait ici est assez fine. Si on va plus loin que l'analyse "SRN ou SRA", dans le SRN il y a plusieurs gammes de matériel.
-> Les skis à écaille ou sans écailles (fart ou peaux).

Dans les skis à écailles, il y a :
-> les skis larges assez plats et les skis étroits et cambrés.

Etc.

Et rebelote pour les fixations et les chaussures smile .

Ce classement de Mc Carty était pas mal je trouve : il explique les différents types d'équipements pour pratiquer SRN.

2_srn_matos_c_14-01-16.jpg

Après, je pense que tout celà serait plus clair si le vocabulaire permettait de distinguer l'équipement et l'activité sportive : une même activité peut se faire avec des équipements différents et avec le même équipement on peut faire des activités différentes.

Exemple, se promener à ski sur des grands espaces peu pentus, c'est une activité sportive, qu'on pourrait appeler : glisse nordique (par exemple). La glisse nordique peut se faire avec différents équipements : SRN, SRA.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#232 15-01-2016 08:27:57

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 845

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Et à une activité très technique, sur des terrains variés, praticable avec une grande diversité de matériel qui évolue au fil du temps, qui induisent une technique différente, se rajoute la complexité de l'élément neige qui est très variable ! roll roll roll


j'ai ajouté un outil dans la caisse avant le déchaussage ! smile
https://www.randonner-leger.org/forum/v … 63#p425163

Dernière modification par N_75 (15-01-2016 09:11:11)

Hors ligne

#233 15-01-2016 08:42:51

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 1 036

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

N_75 a écrit :

Je ne suis monté qu'une fois au Gd Veymont à pieds (alors que j'ai parcouru à plusieurs reprises ce qui est en-dessous) mais je n'ai pas le souvenir d'un truc archi-pentu de 35/40°. J'aurais plus parié sur 35/40 %, en choisissant les parties les plus faciles.
Il me semble qu'un moniteur de ski de fond m'avait dit qu'eux y montaient (et descendaient !) en ski de fond ???
Par contre je fais allusion à une traversée type Corrençon - Combeau, ou Rousset, pas un départ de Gresse. (tu habites la région j'espère !)
Sur le coup, tu me sauves peut-être la vie sans le savoir, parce que ça aurait pu être un objectif en SRN lol

Pour le Grand Veymont à skis de rando, que tu partes de Gresse ou du plateau, les itinéraires les plus évidents se rejoignent au Pas de la Ville, et c'est à partir de là que se situe la partie la plus raide, environ 200 m à 35/40°. A skis, ça passe sans problème. En skis de fond, je ne dirais pas que c'est impossible, mais alors il faut vraiment bien maîtriser la technique ; c'est quand même vraiment bof, une descente sans plaisir à se faire peur, ça m'étonnerait que ça soit pratiqué couramment.

EDIT : grillé par Glag au #225

Dernière modification par enrico (15-01-2016 08:56:47)


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

Hors ligne

#234 15-01-2016 08:51:18

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 1 036

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

N_75 a écrit :

je repars !  lol
écailles vs peaux :
les écailles font du bruit, nuisent à la glisse, mais perturbent également les virages (pour ceux qui savent les prendre  lol )
par contre, lors d'une descente d'un sommet (on compare avec les ski ALPIN), il est facile de remonter quelques mètres pour s'offrir une autre trajectoire, voir pourquoi pas aller encaper un autre vallon, sans se faire chier à la manipulation de peaux.

Bah, en fait, en skis de rando, ou skis alpins, c'est quand même bien facile de remonter en escalier sur de courtes sections, mettons sur 10 ou 20 mètres de dénivelé. Au-dessus, se pose effectivement la question de repeauter ou pas et c'est vrai que ça prend alors plus de temps qu'avec les skis à écailles, mais avec à la clé un plaisir à la descente plus important avec des skis de rando, fixations arrière enclenchées, et pas d'écailles perturbant la précision des courbes, comme tu le fais justement remarquer.


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

Hors ligne

#235 15-01-2016 09:04:48

miniping
Où ça un sommet?
Lieu : Rhône Alpes
Inscription : 18-07-2012
Messages : 1 086

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

oli_v_ier a écrit :

Au début aussi dans les pentes on a tendance à se retenir avec les bâtons en appuyant de dessus, c'est totalement contre productif puisqu'en faisant ça on déleste les skis et compromet leur accroche.

J'ai compris ça en galérant dans une pente : j'ai arrêté d'appuyer sur les bâtons (verticalement en tout cas), ça tenait mieux. Puis j'ai commencé à monter par impulsions, sans m'arrêter à chaque appui, ça tenait encore mieux !

D'où l'intérêt (en SRN mais aussi en SRA) de rallonger les bâtons, ce qui te fera avoir une poussée de bâton plus proche de la parallèle des skis que de leur perpendiculaire.

En ligne

#236 15-01-2016 09:14:59

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 1 036

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

oli_v_ier a écrit :
ith a écrit :

Au début aussi dans les pentes on a tendance à se retenir avec les bâtons en appuyant de dessus, c'est totalement contre productif puisqu'en faisant ça on déleste les skis et compromet leur accroche.

J'ai compris ça en galérant dans une pente : j'ai arrêté d'appuyer sur les bâtons (verticalement en tout cas), ça tenait mieux. Puis j'ai commencé à monter par impulsions, sans m'arrêter à chaque appui, ça tenait encore mieux !
"Écraser les orteils", c'est exactement ça.

Oui, c'est ça. Si on ne peut pas monter selon une pente adaptée où on n'a pas trop à se servir des appuis sur tes bâtons, mais une pente un peu plus forte dans un passage imposé, par exemple sur un chemin en forêt, alors on est bien obligé d'appuyer sur les bâtons pour ne pas glisser en arrière, les écailles ne suffisant pas à tenir. Alors il faut avoir le poids de son corps au maximum à l’aplomb de ses pieds, en pratique en appui talon, et surtout ne jamais se pencher en avant, meilleur moyen de repartir en arrière, donc ne pas planter les pointe des bâtons en avant des skis, et doser ces appuis sur les bâtons au minimum requis pour ne décharger son poids sur les écailles qu'au minimum, profiter aussi de son élan, ne pas s'arrêter au milieu du passage.

Un excellent jeu d'apprentissage à faire à plusieurs est de partir à tour de rôle face à une pente qui monte de plus en plus fortement et de voir où chacun est capable d'arriver. Excellent pour travailler les sensations.  smile


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

Hors ligne

#237 15-01-2016 09:20:00

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 1 036

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

miniping a écrit :
oli_v_ier a écrit :

Au début aussi dans les pentes on a tendance à se retenir avec les bâtons en appuyant de dessus, c'est totalement contre productif puisqu'en faisant ça on déleste les skis et compromet leur accroche.

J'ai compris ça en galérant dans une pente : j'ai arrêté d'appuyer sur les bâtons (verticalement en tout cas), ça tenait mieux. Puis j'ai commencé à monter par impulsions, sans m'arrêter à chaque appui, ça tenait encore mieux !

D'où l'intérêt (en SRN mais aussi en SRA) de rallonger les bâtons, ce qui te fera avoir une poussée de bâton plus proche de la parallèle des skis que de leur perpendiculaire.

Oui, d'où l'utilité des bâtons télescopiques vs les bâtons de longueur fixe, de manière à pouvoir ensuite les raccourcir pour la descente, parce que des bâtons trop longs à la descente ont tendance à faire skier à cul.
Personnellement, j'utilise quand même des bâtons fixes légers de longueur adaptée à la position descente, ce n'est peut-être pas l'idéal pour pousser sur les grands plats, mais c'est pour du ski de rando, en principe sans trop de plat. C'est en souvenir d'un bâton télescopique qui s'est replié intempestivement au mauvais moment, juste en faisant un fort appui dessus au déclenchement d'un virage sauté en pente raide.  roll

Dernière modification par enrico (15-01-2016 09:33:45)


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

Hors ligne

#238 15-01-2016 09:30:00

miniping
Où ça un sommet?
Lieu : Rhône Alpes
Inscription : 18-07-2012
Messages : 1 086

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

@enrico: soit tu les attrapes sous la poignée si vraiment nécéssaire, soit c'est pas un problème de bâtons, mais de niveaux de ski.

Suivant les sorties, j'ai des bâtons de 140 ou 145cm. Je crois pas être si mauvais skieur, et surtout ça passe à l'aise dans les couloirs. Juste une question d'habitude. Sachant qu'avec mes ski et chaussures, si je suis en arrière, ça pardonne pas.

En ligne

#239 15-01-2016 09:41:15

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 1 036

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

miniping a écrit :

@enrico: soit tu les attrapes sous la poignée si vraiment nécéssaire, soit c'est pas un problème de bâtons, mais de niveaux de ski.

Suivant les sorties, j'ai des bâtons de 140 ou 145cm. Je crois pas être si mauvais skieur, et surtout ça passe à l'aise dans les couloirs. Juste une question d'habitude. Sachant qu'avec mes ski et chaussures, si je suis en arrière, ça pardonne pas.

Oui, c'est vrai, on peut les prendre au-dessous de la poignée. Moi je me débrouille comme ça, avec une seule paire de bâtons de 125cm pour 1,73m. Dans les couloirs, ça me force à me baisser un peu plus pour trouver mes appuis, dans une position résolument plus engagée vers l'aval. Mais bon, je ne discute pas, tu dois certainement avoir un niveau à ski que je n'ai pas. wink

Dernière modification par enrico (15-01-2016 09:42:32)


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

Hors ligne

#240 15-01-2016 09:47:05

Richard Weng
Membre
Lieu : Metz
Inscription : 19-08-2014
Messages : 210

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

miniping a écrit :

Suivant les sorties, j'ai des bâtons de 140 ou 145cm. Je crois pas être si mauvais skieur,

C'est peut-être justement parce que tu es bon skieur que tu peux te permettre de skier avec des bâtons plus longs wink


Qui regarde la météo reste au bistrot

Hors ligne

#241 15-01-2016 12:12:28

NikoJorj
Oeil émerveillé
Inscription : 10-09-2008
Messages : 1 448
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

ith a écrit :

C'est clair que le matériel SRA actuel est très léger ce qui le rapproche du matériel de SRN "lourd".

Comme dit, le matériel SRN limite télémark que tu montres est bien plus lourd que du SRA de compétition (poids typiques à la paire environ 3kg ski+fix+pompes).

Mais il me semble que la grande différence c'est le cambre.

Toutafé! Même si on peut aussi glisser en SRA (des peaux de compète qui glissent me semblent indispensables, surtout de nos jours où la superficie des skis augmentant on a moins de soucis d'accroche), le SRN est mieux fait pour ça, pas de doutes.


N_75 a écrit :

Ensuite, en faveur du SRN, je mettrais les chaussures souples en cuir, et le déroulé de pied qui va avec. Mais je ne connais absolument pas le confort des coques plastiques de SRA, sauf que les jours derniers ça se frictionnait pas mal quand au bon choix que quelqu'un demandait...

Déroulé de cheville en SRA, pas de pied, c'est moins confort sur le plat (mais ça aide au moment de mettre des crampons, pour repartir dans le HS). La même rigidité du pied oblige à trouver des pompes assez exactement à son pied ce qui complique un peu le choix (pµt@!n de TLT6 trop étroites).


Pour la longueur des bâtons, c'est un compromis montée/descente et aussi un problème d'habitude oui, et qui se pose de la même façon en SRA et SRN je pense.


Quotation, n: The act of repeating erroneously the words of another.”
― Ambrose Bierce, The Unabridged Devil's Dictionary

Hors ligne

#242 15-01-2016 12:23:58

NikoJorj
Oeil émerveillé
Inscription : 10-09-2008
Messages : 1 448
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

N_75 a écrit :

Je ne suis monté qu'une fois au Gd Veymont à pieds (alors que j'ai parcouru à plusieurs reprises ce qui est en-dessous) mais je n'ai pas le souvenir d'un truc archi-pentu de 35/40°. J'aurais plus parié sur 35/40 %, en choisissant les parties les plus faciles.

Les pentes sommitales sont indubitablement raides (30-35° au moins côté sud, 35-40° vers le Pas de la Ville), et même depuis le sud et la cabane des Aiguillettes, il faut les traverser en haut. A la descente, il est malaisé de rester sur le fil de l'arête et on gagne donc beaucoup à pouvoir skier dans ces pentes.


Quotation, n: The act of repeating erroneously the words of another.”
― Ambrose Bierce, The Unabridged Devil's Dictionary

Hors ligne

#243 15-01-2016 12:35:49

NikoJorj
Oeil émerveillé
Inscription : 10-09-2008
Messages : 1 448
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

lamarmotte63 a écrit :
N_75 a écrit :

Fischer a sorti ou va sortir une semelles à écailles qui se colle comme des peaux de phoque.

https://pasquedescollants.wordpress.com … r-profoil/

Et voir aussi http://communitytouringclub.com/on-a-te … e-fischer/ assez dithyrambique (dixit : bonne accroche, meilleure glisse et pas de bottage), mais l'accroche en toutes neiges reste quand même à valider.


Quotation, n: The act of repeating erroneously the words of another.”
― Ambrose Bierce, The Unabridged Devil's Dictionary

Hors ligne

#244 22-01-2016 19:44:31

lamarmotte63
Randonneur
Lieu : au milieu des volcans
Inscription : 07-01-2011
Messages : 642

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Pour celles et ceux qui seraient intéressés

[url]http://www.skirandonnenordique.com/actus-outdoor/aventure-nordique-session-2016/[/url]


Pour marcher au hasard,il faut être seul. Dès qu'on est deux,on va toujours quelque part

Hors ligne

#245 02-03-2016 11:15:35

Richard Weng
Membre
Lieu : Metz
Inscription : 19-08-2014
Messages : 210

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Salut !

Je ne suis pas spécialement intéressé par le SRN, mais je suis ces topics par curiosité et j'ai été très étonné et intrigué en lisant ça sur l'autre fil :

florencia a écrit :

Je m’interroge par rapport à des destinations prochaines type Finlande Laponie et je cherche aussi à m’alléger, parce que à porter, c'est lourd neutral. Même sans les câbles, je suis à 4kg500 roll

Mes skis de rando, altitrail powder (82 au patin) en 170 avec leurs fix vertical ST font quasiment 1 kg de moins que ces SRN, et c'est pas du matériel particulièrement léger (surtout les fix !).

Comment ça se fait que des SRN soient plus lourds que des skis de rando ? Il me semblait que n'étant pas censé skier de grosses pentes sur neige dure, ce matériel pouvait plus facilement être allégé.

Dernière modification par Richard Weng (02-03-2016 11:16:15)


Qui regarde la météo reste au bistrot

Hors ligne

#246 02-03-2016 11:31:55

jeanjacques
.
Lieu : Bordeaux
Inscription : 05-06-2010
Messages : 3 960
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Il s'agit du poids avec les chaussures smile

Edit: mais il est vrai que la R&D sur le SRN est peu développé. Le poids des ensembles SRN / ski de rando peut être assez proche (500g dans mon cas).

Dernière modification par jeanjacques (02-03-2016 11:37:39)


Super poney

Hors ligne

#247 02-03-2016 11:52:53

Richard Weng
Membre
Lieu : Metz
Inscription : 19-08-2014
Messages : 210

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Ah oui ok je comprends mieux ! smile


Qui regarde la météo reste au bistrot

Hors ligne

#248 02-03-2016 13:25:48

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 845

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Le SRA bénéficie en effet de l'effet de mode actuel et du développement des compétitions. donc je pense que les marques n'hésitent pas à investir en matière grise et en moyens de production.
A contrario, le SRN est toujours marginal, peu de marques s'y intéressent, certaines qui étaient leader s'en désintéressent, ce qui fait que "la technologie" stagne.
De plus, le SRN est à la croisée du ski de fond et du SRA, donc un critère supplémentaire à remplir par rapport au SRA.
Si un jour des compètes de SRN voyaient le jour ( sad  beurk), le matériel évoluera probablement... A moins qu'une évolution ne provienne du Telemark...un peu comme il m'avait semblé à l'époque, que le VTT avait apporté du neuf dans le vélo de route !
Mais ça traine !

Hors ligne

#249 03-03-2016 08:16:17

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 845

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

peu de marques s'y intéressent, certaines qui étaient leader s'en désintéressent, ce qui fait que "la technologie" stagne.

...et que les tarifs s'envolent du côté des fixations où une marque se retrouve quasiment toute seule, faute de combattants  sad  mad

Hors ligne

#250 12-01-2017 11:47:53

jeanjacques
.
Lieu : Bordeaux
Inscription : 05-06-2010
Messages : 3 960
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Salut, quelqu'un aurait il déjà essayé des lacets type triathlon (système à boule par exemple) sur des chaussures de SRN ? Ce serait pas mal en hiver de ne plus avoir à faire/défaire des lacets smile


Super poney

Hors ligne

Pied de page des forums