Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#51 04-12-2011 23:17:32

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 667

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#52 05-12-2011 18:04:03

Swipe
Membre
Lieu : Dans les bois
Inscription : 18-02-2008
Messages : 1 230

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Un exemple de matériel de rando nordique plus polyvalent, avec des fixations 75mm à câble qui sont plus stables en descente, comme la Chili de Rottefella :
http://www.rottefella.no/en/Products/Telemark/Chilli/

ou la Voilé 3 pin cable :
http://www.voile-usa.com/Merchant2/merc … t_Code=601

Après les chaussures qui vont avec sont lourdes (environ 2kg voir plus, les fabricants indiquent rarement leur poids), quelques exemples :

La Fischer BCX 875 :
http://www.fischersports.com/en/Nordic/ … 1323103672

La BCX 11 de Rossignol :
http://www.rossignol.com/US/US/bc-x-11_ … boots.html

Plusieurs modèles chez Alpina :
http://www.alpinasports.com/index.php/b … untry-75mm

Hors ligne

#53 05-12-2011 19:49:31

Jobar
Banni(e)
Inscription : 10-09-2009
Messages : 213

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

sad

Dernière modification par Jobar (27-03-2012 22:02:34)

Hors ligne

#54 05-12-2011 20:13:32

Swipe
Membre
Lieu : Dans les bois
Inscription : 18-02-2008
Messages : 1 230

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Salut Jobar,
Je suis plutôt d’accord avec toi. J’ai indiqué ce matériel qui est à la limite entre la rando nordique et le télémark parce que j’ai cru comprendre que certains voulaient pouvoir faire de la descente avec.
Mais on trouve plus léger avec des fixations NNN BC ou X-ADV chez Salomon. Le contrôle en descente est assez moyen (mon niveau aussi remarque). Je trouve que les skis avec carres sont aussi un plus pour le contrôle ou les passages verglacés.
Après on s’amuse aussi avec de pures skis de fond (on tombe beaucoup plus aussi).
a+

Hors ligne

#55 05-12-2011 21:37:34

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005
Messages : 2 826

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

J'ai hésité à un moment entre acheter des ski de fond à écaille et des skis de randonnée nordique. J'ai pris les premiers car les seconds, plus larges que les premiers, ne sont pas adaptés pour suivre une piste de fond (rails trop étroits). Ce que je fais de temps à autre.

Sinon, une question qui me turlupine, pour les adeptes de la randonnée nordique : où trouver dans les Alpes du Nord (jusqu'au Queyras) des endroits pour des randos de ce type de quelques jours ?

Car à part j'en ai cherché à un moment et, à part la haute trace des escartons et les plateaux du Vercors, je ne connais pas de terrain alpin adaptés à ces skis. En rando itinérante j'entends. Et sachant que je ne connais pas bien du tout les Alpes au sud du Queyras.

Avec les traversées su Jura, les crêtes des Vosges, je trouve que le terrain de jeu de ce type de ski est assez limité, hormis peut être les Pyrénées que je ne connais pas. Surtout sachant que :
l

  • a haute trace des escartons peut se faire en ski de fond

  • idem pour les traversées du Jura

  • Pour les crêtes des Vosges, je ne sais pas

  • il me parait plus adapté d'aller sur les plateaux du Vercors en ski de rando, car on peut alors monter au Grand Veymond, puis ne pas terminer la traversée à Corrençon mais faire quelques sommets : pic Saint Michel, etc.


Bref, concrètement, où pratiquez vous le SRN sur plusieurs jours dans les Alpes du nord, pour ceux qui possèdent ce matériel ?

Dernière modification par Oscar (05-12-2011 21:39:18)

Hors ligne

#56 05-12-2011 21:57:57

Jobar
Banni(e)
Inscription : 10-09-2009
Messages : 213

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

sad

Dernière modification par Jobar (27-03-2012 22:28:26)

Hors ligne

#57 05-12-2011 22:55:27

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Comme il semble qu'on doive skier toujours plus haut (limite pluie-neige), j'ai un peu peur que les seuls terrains de jeu restant ne soient accessibles qu'aux skis de rando alpine sad


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#58 06-12-2011 06:52:49

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Oscar a écrit :

Avec les traversées su Jura, les crêtes des Vosges, je trouve que le terrain de jeu de ce type de ski est assez limité, hormis peut être les Pyrénées que je ne connais pas.

Oui et non. Les Vosges, par exemple, on peut y retourner souvent, sans vraiment se lasser.
Mais tu n'a pas parlé du Massif Central; Margeride, Aubrac, Cévennes,...
Et, j'allais oublier: hors de France, la Foret Noire, les massifs d'Europe centrale. Et tous les pays scandinaves.

Dernière modification par velox (06-12-2011 06:58:56)

Hors ligne

#59 06-12-2011 08:17:32

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005
Messages : 2 826

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

velox a écrit :
Oscar a écrit :

Avec les traversées su Jura, les crêtes des Vosges, je trouve que le terrain de jeu de ce type de ski est assez limité, hormis peut être les Pyrénées que je ne connais pas.

Oui et non. Les Vosges, par exemple, on peut y retourner souvent, sans vraiment se lasser.
Mais tu n'a pas parlé du Massif Central; Margeride, Aubrac, Cévennes,...
Et, j'allais oublier: hors de France, la Foret Noire, les massifs d'Europe centrale. Et tous les pays scandinaves.

Disons que je me déplace essentiellement en train, pour des sorties de 2 à 7 jours. Et, venant de Paris, le nord des Alpes est le plus pratique. Massif central, cévennes, Aubrac, ce n'est pas pratique en transport en commun. Faisable, mais en pratique on perd une journée dans les transports. Alors qu'en prenant des trains de nuit pour les Alpes, on peut profiter pleinement des premiers et derniers jours sur place. Idem avec le TGV pour Grenoble, qui permet de chausser les ski vers 1h de l'après midi en Vercors et Chartreuse.

De plus, on préfère les paysages où on voit des sommets alpins plutôt que les paysages vallonnés.  D'où ma question, centrée sur les Alpes et ma pratique personnelle. En effet, il me plairait bien d'y partir en rando SRN avec une personne qui ne pratique pas le ski de randonnée. Nous avions visé à 2 reprises la traversée du Jura (avorté manque de neige), puis réalisé la haute trace des escartons, et cherchons maintenant un autre itinéraire de ce type. Dans les Alpes. Et si possible accessible en train.

Mais c'est clair que je ne partirais pas en Laponie avec des ski de rando. Sauf que je prévois pas d'y aller...

Dernière modification par Oscar (03-02-2013 09:51:43)

Hors ligne

#60 06-12-2011 08:21:49

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Au fait, ça se dit comment en anglais et en allemand, SRN?

EDIt: Backcountry ski (ou skiing). Pareil en allemand. Voir par ex. sur le site de Salomon.
Mais j'ai l'impression que ça regroupe des pratiques plus larges que le SRN.

EDIT2: "Nordic backcountry ski"

Dernière modification par velox (06-12-2011 12:06:26)

Hors ligne

#61 06-12-2011 09:28:03

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 913

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Bonjour,

Il me semble que le ski de randonnée nordique et le ski de randonnée ne sont absolument pas la même pratique et ne poursuivent pas les mêmes objectifs.

Revenons au départ :
Au départ le ski c'est n moyen utilisé par les nordiques pour se déplacer en hiver sur des terrains plats ou légèrement vallonnés. A la différence des raquettes, c'est plus adapté aux espaces ouverts et comme on glisse plutôt qu'on ne soulève, le rendement est meilleur.

Au début, la fixation est on ne peut plus simple : le bout recourbé des chaussures se glisse sous une corde. Cela permet de garder les pieds au chaud (chaussure souples) et ne pose pas de problème sur le plat et les petites bosses.


Vers le XIX la pratique évolue. On commence à assimiler la notion de sport et il faut descendre les premières pistes. La technique évolue et on met au point les premières méthodes pour tourner dans une pente. C'est l'invention du telemark...à Telemark. Comme l'objectif n'est plus vraiment de se déplacer mais plutôt de prendre du plaisir en descente...on cherche plus de contrôle les chaussures se rigidifie. La limite, c'est que les remontent pente n'existant pas, il faut toujours pouvoir remonter les pistes donc des chaussures relativement souples.

Début XXème, sous l'impulsion des militaires le ski "sportif", celui "de pente" se développe en Europe. Le terrain est différent de la Scandinavie. Le matériel évolue vers ce que l'on pourrait appeler le "ski de randonnée" qui est adapté pour se déplacer dans nos massifs qui nécessitent de descendre et de monter. Les riches bourgeois adoptent un peu cette pratique pour descendre les pistes et se font remonter soit par des mules, soit par des cables, soit en espalier pour les plus sportifs...Cela dure jusque vers la 2GM. La matériel de l'époque est constitué de skis relativement semblable aux nôtres (bois+carres), de chaussures de montagne renforcées sur les cotés, de fixation à câble que l'on peut relâcher.

Parallèlement en Scandinavie et dans le Minnesota le ski nordique évolue sous une forme sportive "ski de fond", une forme de descente avec des planches plus lourdes avec des carres mais le talon reste détachable "ski de télemark" à cette époque très proche du matériel européen de ski de randonnée/ski de piste et subiste le ski traditionnel hors piste ou "ski de randonnée nordique".

Le grand changement c'est après la 2GM avec le développement du tourisme sportif et la généralisation des remontes pentes. Il n'est plus nécessaire de pouvoir remonter les pistes. Les talons deviennent fixes et les chaussures se rigidifient pour procurer plus de plaisir à la descente. On aboutit à nos skis alpins modernes. Il subsiste du vieux matériel adapté à la randonnée dans nos massifs et utilisé par les "barbus_culottes de velours_chaussettes_rouges" qui désirent continuer à pratiquer une activité hors des stations. Les chasseurs alpins entretiennent aussi le vivier en Europe (conscription).

Ce qui caractérise le matériel européen c'est que, même pour le ski de randonnée, le talon doit pouvoir être fixé à la descente car nos reliefs sont escarpés. De ce fait, les fixations doivent être bloquantes mais pouvoir libérer le talon de temps en temps. En Scandinavie ou aux USA on a une évolution inverse : les talons doivent être libres, mais ont doit pouvoir bloquer le talon de temps en temps. En Europe on a le matériel de randonnée (80% descente), aux USA le matériel de télémark (50% descente) et en scandinavie le matériel "de fond" pour la ballade (100% plat) et celui de randonnée nordique pour la randonnée nordique (20% descente).

Récemment (disons depuis les années 90) les choses évoluent. Les pratiques se spécialisent, le matériel se spécialise, l'écologie émerge, les pratiques se diffusent.
Par exemple:
- le ski de fond évolue vers "l'hyper sport" sous l'influence du "pas de patineur" et ne peut se pratiquer que sur piste préparée. Les skis d'alternatifs s'allègent au point d'être obligé de suivre les pistes.
- le ski de télémark se pratique sur piste de plus en plus. Naturellement il suit le chemin du matériel de ski européen des années 50 : les chaussures deviennent de plus en plus rigides et les fixations se renforcent pour mieux contrôler le ski en descente au détriment de la montée.
- comme le matériel "de fond" devient impropre à la ballade : on redécouvre le ski de randonnée nordique (au départ simplement du matériel de ski de fond plus costaud). Lui même a tendance à évoluer ces dernières années vers du matériel plus adapté à nos reliefs et équipement..et se transforme en matériel de télemark ayant 15 ans de retard.
- le matériel de "ski de randonnée" évolue vers une tendance "hors piste descente" qui apporte du fun à la descente mais pas du tout à la montée. Il y a la tendance "sport dépassement de soi" qui donne un matériel très léger adapté à la montée mais "juste suffisant" à la descente. Reste les descendants des "barbus_culottes de velours_chaussettes_rouges" mais qui n'ont plus la référence "chassbits" et arrivent souvent des villes situés à 100/300km dans le cadre d'activité de WE (exode rurale) qui conservent un matériel polyvalent, mais allégé. Dernière tendance le "ski alpinisme", le ski est adapté à la haute montagne (donc matériel light) afin de mettre les crampons le plus tard possible, c'est une évolution des "barbus_culottes de velours_chaussettes_rouges" qui emportaient une corde dans leur sac Millet/lafuma.


Pour conclure :

ski de randonnée : ski de descente et adapté à la haute montagne. Chaussures prévus pour la descente.
ski de randonnée nordique : ski de progression sur le plat, adapté aux régions légèrement vallonnées.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#62 06-12-2011 16:31:15

oz67
Membre
Lieu : Bas-Rhin
Inscription : 27-04-2011
Messages : 231
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Merci pour cet historique, j'avais a peu près cette vision dans ma tête, mais la, avec la séparation us/europe/scandinavie, tu fais bien sortir les grosses tendances qui ont donner naissance a ce qu'on connait aujourd'hui.
Il est clair que le SRN se segmente, avec une tendance "polyvalent léger" et une tendance "telemark", pour ceux qui veulent envoyer en descente.
Pour ma part j'ai recu mes skis aujourd'hui, j'attend juste que la sous-couche se fasse avant d'aller attaquer les crêtes du Hohneck.

PS s'il y a des partants pour une sortie vosgienne ou jurassienne, dans quelques semaines, qu'ils me fassent signe :D


Les Vosges, parce que je le vaux bien !

Hors ligne

#63 04-04-2012 19:05:32

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 667

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Un article de ForrestMcCarthy agrémenté de quelques vidéos, offrant un bon aperçu ce qu'est et permet le ski nordique (et telemark).

wink


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#64 19-02-2013 03:14:57

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 090
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Ce message (et quelques suivants) a été déplacé de cette discussion: [Récit + liste] Petite traversée hivernale du Vercors par jeanjacques

------------

xROMUx a écrit :

Faudra un jour que j'aille par là, soit en raquette, soit en SRN histoire d'essayer comme ça, un jour. (les SRN, ce sont les ski avec les espèces "d'écailles"??désolé pour mon ignorance).

Ouaip c'est ça. Ce qu'il faut surtout piger, c'est que ce sont des skis cambrés vers le haut. En appui sur les deux skis, normalement les écailles ne frottent pas beaucoup et n'accrochent pas la neige: le ski est en appui principalement sur la spatule et le talon. Pour que les écailles accrochent il faut mettre tout le poids sur un seul ski + une impulsion pour rajouter de l'appui, le ski se "décambre" écrasé au sol: les écailles accrochent.
Pas évident à piger au début, quand on se met à glisser en arrière en montée, on a tendance à reporter du poids sur l'autre ski ou à s'appuyer sur les batons ce qui fait qu'on perd encore plus d'accroche avec les écailles. Faut monter en impulsions quand ça tient limite.

Choisir ces skis en fonction de ton poids et du dynamisme de tes impulsions. S'ils sont trop cambrés (trop grands): tu auras du mal à accrocher pour monter et bien déclencher la glisse sur le plat. S'ils sont trop peu cambrés (trop courts): tu vas te trainer en descente et sur le plat.

Pour le virage, ben ça tourne très mal à cause de la cambrure et de ses lignes de côte très peu creusées, contrairement aux ski alpins qui sont plats (voire à cambre inversée) et aux lignes de côtes creusées. Les skis alpins tournent beaucoup mieux parce qu'en virage ces skis penchés sur le côté suivent plus ou moins leur rayon de courbure (s'il n'y a pas de dérapage), difficile à expliquer, il faut visualiser ou voir en vrai smile .

Menfin c'est ce que j'ai compris, je ne suis pas du tout spécialiste, d'autres corrigeront/complèteront. smile

Pour tourner, je faisais des conversions ou de légères courbes dans les schuss, pas plus. Les bons font des virages sautés, mais pas évident dans la poudreuse.

Exemple de virages sautés (on dit "coupés" apparemment smile ) sur piste damée en conditions idéales: http://www.youtube.com/watch?v=LISNNDnFLQU

Sur les terrains faiblement vallonnés c'est du bonheur (j'ai pratiqué autour des Bouillouses et dans le Jura suisse). Je n'ai jamais mis de peaux sur ces skis, enchainer les montées, les plats en impulsion/glisse et les descentes sans avoir de manip à faire: le pied.

Dernière modification par oli_v_ier (21-02-2013 22:04:09)


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#65 19-02-2013 17:06:45

nanne
Membre
Inscription : 11-09-2012
Messages : 132

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Disons que le comportement des SRN est bien plus proche de celui des skis de fond à écailles que de celui des skis de piste.
Effectivement, ils sont cambrés, plus longs que des alpins, et avec des écailles. Ils sont plus larges, plus courts et bien plus lourds que des skis de fond, et avec des carres en métal qui permettent de se lancer dans des terrains plus accidentés. Comme sur les skis de fond, le talon est libre. Donc les techniques pour prendre les virages sont les mêmes qu'en ski de fond "traditionnel" (ou "alternatif") :
=> virages sautés
=> chasse neige
=> arrêt, petits pas pour tourner puis on repart
=> et le grand classique, le posage de cul dans la neige, la difficulté étant alors de se relever...
=> la classe, c'est le style "télémark". Très chic. Mais pas facile !

Hors ligne

#66 19-02-2013 20:30:27

xROMUx
Membre
Inscription : 31-05-2008
Messages : 3 191

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Ok merci Oli_v_ier,

Même si tu dis ne pas être un expert, ton explication est très claire, ça me donne une idée du comment.
Faudra que j'essaie.

Hors ligne

#67 19-02-2013 23:47:22

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

oli_v_ier a écrit :

Les bons font des virages sautés, mais pas évident dans la poudreuse.

Exemple de virages sautés (on dit "coupés" apparemment smile ) sur piste damée en conditions idéales: http://www.youtube.com/watch?v=LISNNDnFLQU

Heureusement que tu as rajouté la vidéo : pour moi (skieur / snowboarder alpin) il me semblait totalement inconcevable de faire un virage sauté avec une fixation à talon libre !

Dans le jargon habituel du ski / snowboard le virage sauté se pratique justement en pente raide ou couloirs et neige profonde : http://www.youtube.com/watch?v=_E2wBno6kpU

Indépendamment de la pente, c'est clairement impossible à faire en SRN avec talons libres (mais il doit certainement y avoir quelques pointures en télémark alpin moderne capables de ce genre de technique).

Dans la vidéo de SRN çà ressemble plus à un virage en conduite coupée style carving en "rentrant" dans le cambre de la / les planche(s) mais avec très peu de prise d'angle et sans la conduite sur le rayon de courbure de la carre. Le "saut" ressemble plus à une extension en jouant sur l'effet ressort du cambre pour s'alléger pendant le changement d'appuis  avant d'"écraser" à nouveau le cambre dans la courbure du virage en jouant avec la force centrifuge.


Est-ce qu'il existe différents types de SRN plus ou moins exploitables en descente pépère (comme dans vidéo mais en conditions non damées en ayant déjà une bonne base technique en ski alpin) quitte à être un peu moins performants sur le plat ou en montée et sans pour autant devoir passer au ski de rando classique (avec les inconvénients des chaussures pour la marche et de la gestion des peaux) ?


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#68 20-02-2013 01:44:23

seb0b0
Membre
Lieu : Yvelines
Inscription : 01-07-2007
Messages : 508

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

eraz après 20 ans d'entraînement

Oui il existe différents types de SRN, historiquement un ski pour se déplacer de villages en villages sans recherche de plaisir.
La gamme est très large et va du "ski de fond un peu plus large" au ski "back-country" (hors piste) et même "cross-country" (descente hors piste).
En plus, pour compliquer l'affaire, on peut avoir des chaussures cuir souples (mieux pour le mouvement de glisser alternatif comme en ski de fond) ou à coque rigide (mieux pour la descente), et des fixations avec différents standards (NNN-BC, 75mm), et avec ou sans câble pour rigidifier l'articulation en descente.
(J'étais par hasard justement en train de me renseigner sur le SRN - je cherchais quelque chose de moins risqué et plus "rando" que le ski de... rando - quand Yann m'a appelé et dit qu'il avait acheté des skis pour le Vercors) .

Un lien avec différents types de SRN, choisis en fonction du terrain (en anglais):
http://forrestmccarthy.blogspot.fr/2012 … ordic.html

Pendant longtemps, les SRN ressemblaient tous à des skis de fond à spatule droite, en un peu plus large.
Une tendance récente est d'avoir des skis beaucoup plus larges et paraboliques : des skis plus ludiques, facilitant les virages, qui passent très bien dans la poudreuse.
En fait, on revient aux cotes originelles des skis de Telemark (région suédoise plus pentue que les forêts de Laponie)... avant que la mode soient aux spatules toutes droites typées ski de fond.

En synthèse, on a (avec des exemples de modèles de la gamme Madshus):
- des SRN typés ski de fond pour le plat (Madshus Glitterind par ex., pour les grandes traversées en Scandinavie et Laponie) : vitesse et efficacité
- des SRN un peu plus larges pour le hors piste plat et les faibles pentes (Madshus Eon)
- des SRN très larges pour la grosse poudreuse et les descentes (Madshus Epoch et encore plus large le Madshus Annum)

Yann et jeanjacques ont des Madshus Eon, plus adapté en Laponie et sur les plats du Vercors, que dans le Jura ou les dévers du Vercors.
Moi, c'est plutôt l'Epoch avec fixation à câble qui me faisait de l’œil. Un ski plus adapté pour ton programme, Phil67.

Mais:
- dans tous les cas, tu auras sans doute besoin de peaux (les écailles accrochent bien sur neige de printemps mais montrent leur limite en poudreuse et neige très froide)
- une pratique du ski de fond te sera AMHA beaucoup plus profitable que celle du ski alpin (me rappelle mes débuts à me casser la gueule dans tous les tournants verglacés en descente en ski de fond, alors que j'allais sans problème sur des pistes noires en ski alpin)
- si tu veux te faire vraiment plaisir en descente en SRN > technique Telemark > très technique


Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !
Le voyage, Charles Baudelaire

Hors ligne

#69 20-02-2013 04:49:35

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 090
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

De beaux virages en SRN sur une des vidéos de la page donnée par Seb:
- 1ere séquence: http://www.youtube.com/watch?v=v4BwMOBO1nM#t=1m2s . On voit que les skis tournent peu. Les extensions dans le geste servent surtout à soulager les skis pour pouvoir les faire pivoter autour d'un axe vertical, pour les replacer dans la direction de sortie de "virage" j'ai l'impression.
Les traces doivent plus ressembler à des segments de droite qu'à des courbes smile .
- 2ème séquence: http://www.youtube.com/watch?v=v4BwMOBO1nM#t=2m0s . Bien serrés à 2:20 (hélas pris de trop loin).


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#70 20-02-2013 07:25:04

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 623
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

@ Phil : oui c'est sûr que je vois bien qu'ils ont la caisse !

Merci Sebobo autrement pour tes explications, c'est intéressant.


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#71 20-02-2013 13:42:37

xROMUx
Membre
Inscription : 31-05-2008
Messages : 3 191

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Sympa toutes ces infos.

Dernière modification par xROMUx (10-12-2014 20:39:57)

Hors ligne

#72 21-02-2013 15:48:30

Ultra
Banni(e)
Inscription : 03-11-2012
Messages : 265

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

.

Dernière modification par Ultra (01-04-2016 17:48:28)

Hors ligne

#73 21-02-2013 16:46:44

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 090
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Merci pour ces précisions.

Alors fait-on pour tourner avec les SRN que tu décris smile ?


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#74 21-02-2013 16:47:46

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 667

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
tongue


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#75 21-02-2013 16:54:14

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 623
Site Web

Re : [Questions multiples] Le ski randonnée nordique SRN

fredlafouine a écrit :

Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
Tu vises un arbre, PAF, conversion
tongue

Ah OK je vois. lol
Bon sinon il y a les raquettes step in, ça permet de bien tourner...


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

Pied de page des forums