#1 16-07-2006 14:57:32

Artiguel
chat errant
Inscription : 24-04-2006
Messages : 415

[Sursac] Bivanorak Hilleberg

Le bivanorak de chez Hilleberg : Sursac transformable en cape de pluie, nylon ripstop (très dense) siliconé, respirant, 600 g.

Testé au cours d'une randonnée du 29 juin au 7 juillet, tour du lac d'Annecy et Aravis.

En mode sursac

  Lors des nuits claires. Aucune condensation. Parfaitement coupe-vent.

  Lors de la nuit du 4 juillet, bivouac près du plateau des Follières (au-dessus de Thônes). Orage violent.

. Première averse : orage, pluie torrentielle, grêle. Je suis les instructions dans ce genre de situation : je me mets accroupi, pieds serrés, enveloppé dans mon sac de couchage, lui-même recouvert du Bivanorak. La tourmente dure environ 25 minutes. Je sens que mes pieds nagent dans une flaque glacée. Je vérifie : mes pieds sont parfaitement au sec, mais je subis le froid par conduction (mon sac de couchage est compressé sous mes pieds). La tourmente s'arrête. J'ai mal aux oreilles à cause des pétards. Je vérifie l'état du matériel : tout est sec. Je m'allonge, j'essuie le dessus du Bivanorak pour lui permettre de respirer.

. Seconde averse, quelques minutes plus tard : je me remets accroupi. Cela dure à nouveau une vingtaine de minutes. Mes pieds sont toujours au sec. En revanche, le nylon du Bivanorak ne déperle pas assez, il sature. L'eau ne traverse pas, mais le tissu ne respire plus. Du coup, mon duvet est tout humide. Heureusement, j'ai une doudoune étanche (Protect Guronz). Une fois l'averse arrêtée, je me dépêche de monter mon abri.

En mode cape

  Il pleut toute l'après-midi le 5 juillet aux abords de la Tournette, et une partie de la journée le 6 juillet aux Dents de l'Anfon. Je mets le Bivanorak.
  Mon sac étanche Ortlieb est placé par-dessus le Bivanorak, celui-ci n'étant pas assez large pour l'accueillir à l'intérieur.
  Il y a du vent, il pleut fort.
  Sur le plat et la descente, il n'y a pas de condensation. En montée, le Bivanorak ne respire pas aussi bien que mon poncho imper respirant. Je suis autant mouillé à l'intérieur qu'à l'extérieur.
  La capuche du Bivanorak est mal conçue. On ne peut pas la serrer au niveau du cou, elle pend au devant de la tête, si bien le champ de vision est considérablement réduit. Je m'égare dans la brume. De plus, le vent s'engouffre par la capuche, gonfle le Bivanorak et me fait ressembler à une grosse poire. En revanche, la cape sert bien le corps et protège de l'humidité même par grand vent contrairement au poncho.

  Le Bivanorak est plutôt un bon sursac, malgré son manque de déperlance. En tant que cape de pluie, je préfère le poncho : plus facile à mettre, plus léger et plus respirant.

135hj2.jpg

151lebivanorakzr3.jpg

Dernière modification par Artiguel (02-08-2006 09:50:24)

Hors ligne

#2 17-07-2006 00:23:34

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Artiguel a écrit :

le nylon du Bivanorak ne déperle pas assez, il sature. L'eau ne traverse pas, mais le tissu ne respire plus. Du coup, mon duvet est tout humide.

merci Artiguel pour toutes ces informations. Ton retour d'expérience
sur cette rando de 9 jours est très intéressant et édifiant.


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#3 19-07-2006 14:35:21

konrad
Marcheur Universellement Lent.
Lieu : Baléares
Inscription : 04-02-2005
Messages : 297

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Salut,

J'ai un bivanorak dont je me sers comme bivi, tapis de sol et poncho bien sur.
Je l'utilise en complément de ma tarptent.
Je glisse le matelas autogonflant dedans, puis le duvet ainsi je ne glisse dans tous les sens sur mon matelas.
Et comme je n'emporte pas de tapis de sol, le bivanorak est parfait.
En mode poncho je le trouve bien aussi, il recouvre mon sac à dos et je suisbien protégé.
En plus comme je ne suis pas très grand, une fois replié sur moi au niveau des hanches, il descend presque sur mes chaussures.
j'utilise rarement la capuche, j'ai toujours un chapeau, mais il a derrière la capuche un élastique (on le voit bien sur ta photo) qui permet de tirer la capuche vers l'arrière afin de ne pas avoir celle-ci dans les yeux.
J'ai remarqué aussi que le bivanorak  est davantage d'un usage statique ou peu engagé, si l'effort est trop intense il sature.
Je trouve ce produit excellent pour ma part, pratique et polyvalent.
Je vais bientôt partir sans prendre mon bivanorak et tester le produit le plus respirant qui soit....le parapluie !
Je ferais un compte rendu à mon retour, fin août.
A bientôt.
Konrad.

Hors ligne

#4 19-07-2006 21:04:33

Artiguel
chat errant
Inscription : 24-04-2006
Messages : 415

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Salut Konrad,

  C'est grâce à toi que j'ai découvert le Bivanorak sur ce site et je t'en remercie.
  J'ai utilisé le Bivanorak en combinaison avec le sac de couchage "Rab Quantum Top bag", dans lequel il faut glisser le matelas pour un meilleur apport de chaleur. Il y a largement assez de place dans le Bivanorak pour accueillir tout cela.
  Si la capuche tombe en avant sur la photo, c'est parce que je porte une casquette. Mes lunettes sont ainsi protégées de la pluie. La ficelle derrière la tête permet effectivement de réduire le flottement de la capuche, mais pas au niveau du cou: impossible de rétracter la capuche de manière à ce que le menton ou une partie du menton reste dehors. Et cela même lorsque je mets la visière de la casquette à l'extérieur.

  Une question: l'usage du Bivanorak en guise de tapis de sol me paraît téméraire à première vue. C'est vrai que le ripstop du Bivanorak est extrêmement dense. Mais n'as-tu pas eu des petites déchirures à cause d'herbes ou de petites ronces au bivouac ?

Dernière modification par Artiguel (19-07-2006 21:04:58)

Hors ligne

#5 30-10-2006 22:27:35

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Je suis tombé par hasard sur ce message et la réponse à la question de Artiguel m'intéresse beaucoup.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#6 02-11-2006 20:22:41

konrad
Marcheur Universellement Lent.
Lieu : Baléares
Inscription : 04-02-2005
Messages : 297

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Bonsoir,

Je réponds tardivement à la question d'Artiguel, relancée par kai.
Prit par cette question à laquelle je n'avais pas pensé et de retour de ma sortie à Palma, je regarde attentivement mon bivanorak.
Déjà je le trouve très fonctionnel et pratique.
J'ai dormi à la belle étoile, sur un sol relativement dégagé de toutes pierres ostensibles et branches pernicieuses.
Et bien à première vue, le bivanorak ne recèle aucune trace visible de déchirure ou griffure intempestive.
Le matériaux est solide.
Je m'en sers systématiquement comme bivy, je n'emporte pas de tapis de sol. Je glisse mon duvet dedans et hop, dodo.
J'ai essayé plusieurs autres solutions mais à poids équivalent, mon bivanorak est le plus polyvalent.
Bivy, protection pluie, il couvre aussi mon sac à dos.
Le seul petit inconvénient est de le mettre sur le dos avec son sac.
Konrad.

Hors ligne

#7 02-11-2006 22:59:00

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Merci Konrad,

Je vois une utilisation intéressante pour moi lors de randonnées hivernale en altitude, au dessus du niveau des arbres plus engagée que ce je fais lorsque je reste en moyenne montagne. Les raisons en seraient qu'a la pause on dispose d'un ensemble fonctionnel qui recouvre le corps entier, créant de ce fait une bonne bulle de chaleur qui enveloperait le corps en entier. Lors de cette pause on ne chargerait pas les habits et le pantalon avec de la neige, idem lors de la création de l'espace habitable comme la tranchée pour sabriter du vent, le tarp servant toujours comme recouvrement au niveau de la tête. Il permetrait à ces altitudes, de mettre le matelas dedans, augmentant de ce fait l'efficacité du système de couchage, contrairement au survival bag de chez rab.

Dans ce dernier scénario, on peut repartir sur une softshell avec une bonne cagoule portée pendant la journée et abandonner la veste imper respirante car à ces altitudes là, la neige mouillée, donc le risque d'être mouillé avec un softshell (ce qui m'est arrivé malgré les traitement DWR) n'existe plus. Dans les partie basses et moyenne montagne ou se phénomène pourrait toutefois toujours exister, le bivanorak créerait cette protection manquante. Bref le bilan au niveau du poids porté dans le sac à dos reviendrait quasiment au même malgré que le bivanorak pèse 700gr, car le sursac survival de rab pèse 350gr, idem pour ma veste dryedge de millet, si on exclu le fait que si il fait chaud, le softshell doit être enlevé et porté sur le sac auquel cas le bilan global est défavorable.

Au moment du bivouac, le sac de couchage serait placé jusque sous les bras, le haut du corps ayant toujours le vêtement chauds, on peut sortir les bras du sursac par les manches pour "vivre" et se faire à manger tout en maintenant cette bulle de chaleur crée par le sursac. Il a du reste une largeure suffisante pour se mettre en position assise et allumer une bougie pour renforcer cet effet de chaleur si d'aventure les températures et les conditions devaient chuter bien en deça de ce qui est tolérable pour l'organisme, ce qui me semble une soupape de sécurité supplémentaire en cas de conditions vraiment adverses qui apparaîtraient en cours de nuit qui nous empâcherait de ce faire de redescendre avant le lendemain.

Le système de serrage en bas du bivanorak pourrait laisser passer de l'air et potentiellement de la neige en cas de vents plus violents, il suffit pour ça de mettre un petit bout de mousse qui serait écrasée par le serrage de la cordelette, étanchant de ce fait l'entrée. Cette technique peut s'avérer également utile lors de pluies. Autre problème potentiel étant le fait que la cagoule est très large, c'est grâce à cela que le sac de couchage peut être mis dedans, et bien pour éviter que la capuche en question ne tombe sur le visage pendant les pauses, il suffit de porter une casquette, on profitera dans ce cas de prendre une casquette avec isolant et rabats pour descendre et passer sous le manton, offrant une protection efficace contre les vents glacés au niveau des joues, le tour de cou windstopper que je prends d'habitude pour protéger le visage complèterait cette protection.

Ch'sais pô si je suis clair là hmm.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#8 03-11-2006 09:55:17

Artiguel
chat errant
Inscription : 24-04-2006
Messages : 415

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Bonjour Kai,

  Les remarques de Konrad ne m'étonnent pas: le Bivanorak est constitué d'un nylon ripstop épais et très dense.
  De plus, si c'est pour un usage hivernal, c'est-à-dire posé sur de la neige, alors ça ne craint rien, et l'imperméabilité est excellente.
  Lors des fortes pluies, j'avais retroussé le bas vers l'intérieur, puis fait un noeud : étanchéité totale.
  La casquette permet en effet de maintenir la capuche au niveau du visage, mais pas au niveau du menton, d'où une visibilité réduite. Une solution: se passer une ficelle autour du cou (pas de noeud coulant, j'entends), ou rajouter des velcros collés avec du silnet - comme me le suggérait une amie couturière.

  Le Bivanorak pèse 600 g et non 700.

  Je ne l'ai jamais testé en conditions hivernales. Je suppose que la condensation en marchant doit être moins importante. Je suis curieux de lire ton retour d'expérience.

Dernière modification par Artiguel (03-11-2006 10:34:14)

Hors ligne

#9 03-11-2006 15:04:17

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Artiguel a écrit :

Je ne l'ai jamais testé en conditions hivernales. Je suppose que la condensation en marchant doit être moins importante. Je suis curieux de lire ton retour d'expérience.

J'avoue que j'ai craqué, je l'ai commandé hier... Je vais d'abord le tester en conditions jurassiennes le vedredi 17 et samedi 18 novembre en expérant ne pas avoir un temps trop clément. Je le prendrais ensuite pour une sortie normale hivernale avant de m'aventurer à faire un bivouaque à des altitude plus élevées. Je ne manquerais pas de vous tenir au courant de mes expériences.

Kai

Dernière modification par Kai (03-11-2006 15:10:15)


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#10 03-11-2006 15:08:24

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

J'en reviens à ce que j'ai dit plus haut sur la réintroduction du softhell dans mon équippement avec l'utilisation conjointe du bivanorak, je me rétracte sur ce point! En effet, il est bcps plus intéressant de conserver une bonne polaire et prendre une windjacket. C'est nettement, mais alors nettement moins cher, la possibilité d'utiliser la windjacket sans l'isolation que procure le softshell permet une utilisation plus polyvalente et finalement le poids est inférieur. Donc re-exit mon softshell noir Millet, je vais le conserver pour les soirées "village people" lol.

Kai

PS: Je rappelle que l'usage du bivanorak que j'entrevois est dans l'optique de sorties plus engagées que ce ma liste hivernal actuelle me permettrait d'affronter.


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#11 03-11-2006 15:44:23

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 737
Site Web

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Kai a écrit :

Je ne manquerais pas de vous tenir au courant de mes expériences.

Cool ! Avec plein d'photos j'espère !


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#12 09-11-2006 10:58:31

Pouz
Motard Ultra Lourd
Inscription : 16-10-2006
Messages : 96
Site Web

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Je viens de trouver le prix de ce poncho amélioré.
180€ jawdrop.gif

Rheeeuuuh ! Je comprends pourquoi on appelle ça "randonner léger". Clair que le larfeuille, il est tout léger après le passage en caisse

Hors ligne

#13 09-11-2006 12:41:28

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Pouz a écrit :

Je viens de trouver le prix de ce poncho amélioré.
180€ http://www.opiom.net/forums/images/smil … awdrop.gif

Rheeeuuuh ! Je comprends pourquoi on appelle ça "randonner léger". Clair que le larfeuille, il est tout léger après le passage en caisse

Cela dépends comment on compte:

- Une veste imper respirante
- Un pantalon imper respirant
- Un sursac de couchage

Avec ce poncho amélioré je ne prends qu'un seul article et à la base. J'ai vu l'ancien modèle non respirant chez Point Break à Genève et c'est une construction très soignée en fait, c'est beaucoup plus compliqué à fabriquer qu'un poncho, c'est fait dans un ripstop maillé très fin et résistant avec une enduction respirante.

Tout pesé, le prix me semble juste.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#14 20-11-2006 18:01:29

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Je viens de recevoir mon bivanorak, malheureusement pas à temps pour ma rando nocturne de ce vendredi à samedi sous une bonne pluie avec des vents forts. Cela aurait été un bon test...

Je rejoins donc les heureux possesseurs que sont Konrad et Artiguel qui ont été, en ce qui me concerne, le point de déclenchement de cet achat. Je ne manquerais pas de vous livrer mes impressions sur ce matériel que je destine à un usage hivernal plus engagé, saison oblige.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#15 29-11-2006 03:34:26

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Je viens de voir dans le catalogue en ligne d'un magasin belge (c'est en neerlandais donc ca sert à rien que je mette un lien wink ) un "bivanorak light" à 149 euros et qui pèse... 320g tongue smile.

J'avais lu que Hilleberg préparait une version light pour 2006, que je n'avais jamais vu arriver.
J'ai fait un peu de recherche, rien trouvé (même pas sur le site de hilleberg)... hmm

Etrange mais interessant!

P.S.: j'ai lu ça sur le site de hilleberg :  "As a sleeping bag cover, the Bivanorak improves the comfort temperature range of a sleeping bag by up to 4 ° C /7 ° F (Data determined by Thelma AS, an independent testing lab in Trondheim Norway, in accordance with European Requirements for Sleeping Bag standard EN 13537)."


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#16 11-03-2007 19:03:28

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Modération : fusion des deux discussions sur le bivanorak.

Photos: Hilleberg, Artiguel, Konrad, désolé j'en ai pas mon appareil photo y fait la gueule!

J'ai découvert cette pièce d'équippement grâce à Konrad, Artiguel a ensuite été convaincu, j'ai décidé de vous donner mes impressions sur cet équippement, on en a également aux liens suivants (à voir absolument, c'est en les lisants que je me suis convaincu de cette solution) :

https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?pid=2395
https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?pid=3753

Je l'utilise maitenant depuis quelques mois et j'ai passé quelques bonnes nuits avec lui dans des conditions très diversifiées, mais souvent humides et enneigées, jamais en été par contre, bcps en hiver.

Bivanorak-green-e.gif

Je confirme l'excellence de cet équippement qui est initialement conçu comme pièce de survie dans l'armée de l'air suédoise. Il trouvera une grande utilité, surtout pour ceux qui randonnent avec un petit tarp et qui prévoient potentiellement pas mal de pluie. En effet, en une seule pièce d'équippement il combine tout ce qui suit:

- Sursac de couchage (350gr)
- Housse couvre sac à dos (50gr)
- Veste de pluie (350gr)
- Pantalon de pluie (250gr)
- Tapis de sol (100gr)
- Ajoute 5C au sac de couchage (poids?)

Les poids que j'ai mis sont pour des équippements qui résistent efficacement à une bonne pluie et en taille XL en matériaux légers (mais pas XUL hein, les driducks, mp+ et autres XUL percent rapidement!) pour moi, soit un total de 1100gr, donc une économie de 500gr. Un autre membre parlait de la possibilité d'en faire un bcps plus léger, cela serait parfaitement possible car il est très, mais très large et très long, c'est prévu pour les gros sacs de couchage hivernaux et pour les grands gabarits. Je pense qu'on devrait arriver à faire un de 150-200gr de moins, ce qui serait le nirvana, respirable en plus!

Une autre économie c'est la place. En effet, tous les équippements sus-mentionnés doivent être rangés dans le sac et prennent bcps plus de place globalement que le bivanorak seul, d'autant plus que celui-ci sera généralement conservé à l'extérieur du sac par commodité, comme le fait konrad.

Konrad le garde sous la main (pas très compressé je trouve wink il se compresse bien mieux que ça je vous assure
monsactres2ff.jpg

Pour la question du prix... 270 CHF soit pas loin de 180 EUR, cela paraît cher mais si il est utilisé pour remplacer tous les équippements mentionnés ci-dessus, c'est en fait économe comme solution!

bivano2.jpg

A noter qu'en mode sursac, il est très confortable car il est très large et dispose d'une généreuse fermeture éclaire. Je l'utilise avec un sac de couchage avec une grande fermeture éclaire, les possibilités de couchage et donc de gestion de la température sont très diversifiées. A la pause, si il fait très froid et/ou bcps de vent, il suffit de vite l'enfiler et disposer d'un cocon de chaleur et de protection redoutable tout en ayant une faculté de déplacement et les bras libres pour préparer sa soupe. Au bivouac idem, mais on pourra en plus enfiler le sac de couchage jusqu'au buste. En mode survie, cet abri est suffisament ample pour permettre de brûler une petite bougie pour créer de la chaleur additionnelle. A deux on pourra survivre en se serrant un peu.

Je trouve ce tarp surdimensionné wink
bivano4.jpg

Tout n'est pas parfait malheureusement. Lorsqu'il y'a bcps de vent, le vêtement est très ample et la capuche idem, il faut bien régler le tirant arrière, mettre une casquette (exit les visières doublées avec du carton!) pour éviter que la cagoule descende devant les yeux et on arrive quand-même a créer une bonne étanchéité autour du visage. Pour le buste, il suffira d'une cordelette autour de la taille pour éviter qu'il batte. Cet aprés-midi, j'ai testé ce mode avec une bise noire avec des rafales à 80km/h et y'a pas de soucis.

La grande longueur permet de couvrir les jambes et sa largeur ne gêne pas la marche. Par contre, si il pleut des cordes, je vois quand-même le risque d'eau de ruissellement qui pourrait mouiller les chaussures, même problème qu'avec un poncho ceci dit.

Porté mi-long (il peut descendre jusqu'aux chevilles)
bivano5.jpg

Porté court
bivano6.jpg

Ce qui est cool avec le bivanorak c'est la simplification l'équippement, peu d'équippements: peu de choses à perdre. Continuez sur la lancée, une doudoune avec capuche et exit le bonnet et écharpe ou masque facial, exit la windshell. Transformez votre tarp de 150x150 en sac à dos, une ceinture pour la gourde avec poche filet pour les éléments à avoir rapidement sous la main et hop, vous êtes paré pour l'aventure sans superflus, sur le dos que du super léger, le lourd autour de la taille.

Je me rappelle la première fois que j'ai essayé le bivanorak en mode pluie avec du vent, je me suis dit, ça va être galère, mais j'ai vite découvert les deux trois astuces qui m'ont rapidement fait changer d'avis. Je prévois de prendre cet équippement pour le TMB fin juin.

Le bonheur d'Artiguel sous la pluie, une colonne de protection de la tête aux chevilles smile
151lebivanorakzr3.jpg
Kai

Dernière modification par Kai (12-03-2007 10:29:02)


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#17 12-03-2007 12:04:35

Bipbip
Membre
Lieu : Montpellier
Inscription : 31-03-2006
Messages : 562

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Aah ! Ça fait envie ! Dommage qu'ils ne le fassent qu'en une taille.

Hors ligne

#18 12-03-2007 12:28:20

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Bipbip a écrit :

Aah ! Ça fait envie ! Dommage qu'ils ne le fassent qu'en une taille.

Ce qui est grand va aller pour quelqu'un qui ne l'est pas, il y'a sans doute une limite à ce que je viens de dire. Je mesure 195cm, faudrait demander à Artiguel et Konrad combien ils mesurent et essayer d'extrapoler si cette solution te conviendrait.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#19 12-03-2007 12:43:11

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Voici un site qui donne un review:

http://outdoors-magazine.com/s_article. … rticle=195

Carn, tu avais mentionné un modèle plus léger, t'aurais pas un lien?

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#20 12-03-2007 15:12:03

zaack77
Somewhere else, high above...
Inscription : 22-03-2006
Messages : 3 096

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Tu as oublié de parler de la fonction protège pluie pr les... chiens (vu sur le site)! LOL!

En tout cas, ce bivanorak semble une pièce d'équipement vraiment versatile! Dommage qu'il soit assez cher...


"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles."  Sénèque

Mon matériel :: HRP 2010

Hors ligne

#21 12-03-2007 16:16:31

fab
Membre
Inscription : 02-02-2006
Messages : 1 056
Site Web

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

En tapant Ecotat dans google, on trouve à peu près le même concept mais avec armature pour la tente.

http://www.geocities.com/ecotat/ecotatTMP.htm

Hors ligne

#22 12-03-2007 18:01:43

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Kai a écrit :

Carn, tu avais mentionné un modèle plus léger, t'aurais pas un lien?

Oui effectivement, j'avais vu dans le catalogue d'un magasin Anversois...  Elle se retrouve dans les listes de leur "tent selector" que voici :

http://www.kampeerder.be/TentSelector.aspx?MessCat=30
(Je pense que vous devriez vous en sortir malgré le neerlandais... sinon criez au secours wink )

Malheureusement, c'est juste une liste, pas de photos etc...
Le plus bizarre c'est que je n'ai jamais entendu parlé de ce truc ailleurs hmm et surtout, pas sur le site de hilleberg!


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#23 12-03-2007 21:10:52

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

fab a écrit :

En tapant Ecotat dans google, on trouve à peu près le même concept mais avec armature pour la tente.

http://www.geocities.com/ecotat/ecotatTMP.htm

Le Ecotat est surnommé le "leaktat", "leak" veut dire fuites lol mais merci pour l'info, il y'a des inconditionnels de ce matos mais à 1.8kg ...

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#24 12-03-2007 21:16:30

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Carn mor Dearg a écrit :

Le plus bizarre c'est que je n'ai jamais entendu parlé de ce truc ailleurs hmm et surtout, pas sur le site de hilleberg!

Ok, je pose la question à Hilleberg et rend compte ici lorsque j'ai la réponse. Merci Carn.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#25 14-03-2007 18:35:04

Bipbip
Membre
Lieu : Montpellier
Inscription : 31-03-2006
Messages : 562

Re : [Sursac] Bivanorak Hilleberg

Kai a écrit :

Ce qui est grand va aller pour quelqu'un qui ne l'est pas, il y'a sans doute une limite à ce que je viens de dire. Je mesure 195cm, faudrait demander à Artiguel et Konrad combien ils mesurent et essayer d'extrapoler si cette solution te conviendrait.

Kai

C'est possible, mais je fais qu'en même 30 cm de moins que toi...

Hors ligne

Pied de page des forums