#26 25-08-2012 11:43:52

Patou33
Membre
Lieu : Sadirac
Inscription : 18-06-2011
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Super récit !! La suite.... la suite !

Hors ligne

#27 26-08-2012 12:15:15

arofarn
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 09-02-2011
Messages : 793
Site Web

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Merci pour ce superbe récit smile


Projet réalisé : 3 mois à vélo en Laponie

Hors ligne

#28 26-08-2012 17:11:16

rochelaise
Membre
Lieu : la rochelle
Inscription : 18-10-2011
Messages : 411

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

merci pour ce récit ! un délice !
petite question sur le matériel : qu'as tu pensé de l'utilisation du tapis fitness D4 à 88g (je ne sais pas quelles températures noctures tu as rencontré)? je parle en terme d'isolation... L'as tu utilisé dessous ou dessus ton matelas ?  smile
(J'en ai acheté un j'espère pouvoir bientot le tester sur mon exped)

Dernière modification par rochelaise (26-08-2012 17:12:16)


La peur n'évite pas le danger, le courage non plus. Misha Defonseca

Hors ligne

#29 26-08-2012 19:37:36

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

rochelaise a écrit :

merci pour ce récit ! un délice !
petite question sur le matériel : qu'as tu pensé de l'utilisation du tapis fitness D4 à 88g (je ne sais pas quelles températures noctures tu as rencontré)? je parle en terme d'isolation... L'as tu utilisé dessous ou dessus ton matelas ?  smile
(J'en ai acheté un j'espère pouvoir bientot le tester sur mon exped)

Je pensais en parler dans le retour matos
Il a eu trois utilisations :
- Mousse de sac à dos
- sit pad
-plié en deux, matelas de jambes.
T° mini : je dirais 5°C.
Parfait pour toutes les utilisations, plié en différentes configurations.
88g de bonheur

Hors ligne

#30 26-08-2012 20:31:01

rochelaise
Membre
Lieu : la rochelle
Inscription : 18-10-2011
Messages : 411

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

5° c'est parfait ! c'est la limite d'utilisation de mon sac de couchage ! merci pour ton retour d'expérience  ! et encore merci pour ce magnifique récit !


La peur n'évite pas le danger, le courage non plus. Misha Defonseca

Hors ligne

#31 27-08-2012 16:03:33

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Jour 3

Cette fois je suis prévenu, nous partons à 8h30. Je suis prêt à l'heure mais en fait nous décollons seulement à 9h15. Apparemment il y a du monde qui est un peu vaseux ce matin. La journée s'annonce difficile, puisque il est prévu que nous marchions 28 km! Ouh la la je m'inquiète, transposé à la Réunion cela donne 12 heures de marche environ. Plus avec l'altitude?
Comme je trépigne un peu, du coup j'attaque aussitôt avec 3 autres marcheurs et nous ouvrons le chemin.
4629_p7150156.jpg
Bonne idée puisque nous tombons sur un loup! Qui détale le long du sentier à notre arrivée ! Seul je suis pas sûr que j'aurais pu faire la différence avec un chien de taille respectable, mais les guides nous confirment qu'il s'agit de loups. Ceux-ci ne sont pas craints par les habitants, mais attaquent parfois les yacks (si je n'avais pas vu dans le passé un reportage sur les loups chassant les bisons, cela m'aurait semblé impossible vu la carrure d'un yack). Désolé, pas eu le temps de dégainer l'appareil! Je n'y connais rien en loup, mais le peu que j'ai vu je l'ai trouvé ressemblant avec les loups européens.
La grande nouveauté dans la rando d'aujourd'hui, ce sont les passages de rivières. Même le guide semble surpris par la hauteur et la force de l'eau. Je passe les premières pieds nus. L'eau est glaciale, on s'enfonce à mi-cuisse et limite de se faire renverser en trébuchant sur les cailloux. Finalement je décide que c'est un vrai casse pattes et vu que de toutes façons mes trails sont trempées en permanence par l'herbe humide, je décide de passer en chaussures. Floc, floc!
4629_p7160183.jpg
Avec le recul, je pense que ces passages de rivière constituent le seul danger de cette rando si elle est réalisée en solo. Une patte cassée ici, on peut attendre pendant des jours avant de voir passer quelqu'un, et de ce que j'ai compris il n'y a pas de couverture téléphonique.
4629_p7160185.jpg
Au bout de 4 heures, nous sommes arrivés. Je tente d'argumenter un peu sur le fait que pour moi nous avons parcouru 10 ou 12 km maxi, puis je laisse tomber, de toutes façons je m'en fiche combien on a marché, et pas envie de vérifier sur ma carte russe au 200000ème illisible, (ah oui j'aurais pu vérifier au gps, oublié sur le coup). Le campement s'appelle winter pasture, car les yack peuvent paitre ici même en hiver.

Au campement, un espèce d'imbroglio commence, qu'il me faudra un peu de  temps pour comprendre. La troupe veut absolument que je dorme sous une espèce d'avancée de toit, adossée contre un mur. C'est un peu boueux, humide. Il n'y a pas la place pour mon tarp, surtout en hauteur, mais pas contrariant pour un sou, je dis oui et commence à installer ma cds et mon sdc (j'avais aussi mon gps mais pas mon gsm et aucune trace de MAM lol ). Je dormirai sans tarp. Comme ça goute dessus, je rabattrai la cds sur moi. Je demande donc à d'autres randonneurs de planter leur tente tout prêt de moi pour me couper le vent, qui commence à se lever. Quand les chinois comprennent que je vais dormir la belle étoile, ils me demandent pourquoi." ben parce que l'endroit que vous m'attribuez ne permet pas de monter mon tarp". Finalement, je comprends que ça part d'un bon sentiment : ils ont tout simplement peur que mon tarp s'envole et prenne la flotte. Au passage j'ai aussi le sentiment qu'ils me prennent pour un inconscient qu'il faut protéger à tout prix. Ca ne me vexe pas plus que ça, dans ma période MULET j'aurais sans doute réagi comme eux. Mais bon il est temps de remettre les pendules à l'heure, donc je ramasse tout le fatras et part installer mon tarp sur une place "normale". Tout en leur expliquant la démarche MUL (avec mon chinois à deux balles je suis pas sûr qu'ils aient tout saisis). Mais quand ils apprennent que je fais régulièrement des randos en montagne seul avec mon chien, leur regard change tout à coup. (La rando solo semble inconcevable pour les chinois).
4629_p7170203.jpg
On a tellement de temps libre jusqu'au soir qu'une fois les tergiversations terminées, on peut préparer la popotte avec plein de bonnes choses, et descendre du thé à profusion. Les derniers arrivent vers 17h00, plus de 3h00 après les premiers. Sur une rando de 4h00, cela devient inquiétant. mais bon on est à moins de 4000m, et demain on redescend encore donc il ne me vient pas à l'idée que cela puisse être un prémisse de MAM. Tsss tsss...
La décontraction aidant, on est trois ou quatre à écluser un bon "bai jiu" (gnôle), offert gracieusement par un des guides. Re tsss tsss.

Les guides (excellents d'ailleurs, qui m'ont faits reconsidérer ma position quant au fait de randonner avec guide)
4629_p7160197.jpg

Dernière modification par Profil supprimé 14 (27-08-2012 16:25:43)

Hors ligne

#32 27-08-2012 17:02:54

polochon777
Membre
Inscription : 09-09-2010
Messages : 792

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Il est vachement spacieux ton tarp dis donc!  big_smile

Ça fait envie!  wink

Hors ligne

#33 27-08-2012 17:11:00

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

big_smile  Ah ah oui, j'aurais bien dormi dans la cabane d'ailleurs, mais les soirées dans la salle commune étaient vraiment trop longues pour moi, je suis plutôt un couche tôt.

Hors ligne

#34 28-08-2012 10:25:42

rochelaise
Membre
Lieu : la rochelle
Inscription : 18-10-2011
Messages : 411

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Incrédule a écrit :
rochelaise a écrit :

merci pour ce récit ! un délice !
petite question sur le matériel : qu'as tu pensé de l'utilisation du tapis fitness D4 à 88g (je ne sais pas quelles températures noctures tu as rencontré)? je parle en terme d'isolation... L'as tu utilisé dessous ou dessus ton matelas ?  smile
(J'en ai acheté un j'espère pouvoir bientot le tester sur mon exped)

Je pensais en parler dans le retour matos
Il a eu trois utilisations :
- Mousse de sac à dos
- sit pad
-plié en deux, matelas de jambes.
T° mini : je dirais 5°C.
Parfait pour toutes les utilisations, plié en différentes configurations.
88g de bonheur


petite info : j'ai pesé le mien (tout neuf) : 94g...


La peur n'évite pas le danger, le courage non plus. Misha Defonseca

Hors ligne

#35 28-08-2012 10:28:22

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

oui le mien à à 86 g, il doit y avoir des variations.
Attention pour les températures indiquées : n'oublie pas que je l'utilisais pour les jambes, et avec un énorme sac de couchage.

Hors ligne

#36 28-08-2012 10:39:04

rochelaise
Membre
Lieu : la rochelle
Inscription : 18-10-2011
Messages : 411

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

HS : Oui, je souhaite l'utiliser avec mon exped AirMat Basic très peu isolé (0.7RV), j'ai eu froid dans le Queyras à 8 °(2200m) avec mon sac de couchage synthé Mac Kinley extrem 1000 prévu pour température confort 5° (j'avais aussi des sous vetement thermiques, chaussettes, doudoune, je pense que je n'avais pas assez mangé + début désydratation)... donc je prend les choses en main ! je pensais mettre cette natte entre le matelas et le sac de couchage.  C'est Vrai que ton sac de couchage assure grave. Un jour j'aurai peut etre les moyens !

En tout cas merci pour ce retour, ce produit est assez polyvalent pour en parler ici AMHA.


La peur n'évite pas le danger, le courage non plus. Misha Defonseca

Hors ligne

#37 28-08-2012 10:55:35

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Je te rassure : les T° confort des SDC ne me conviennent pas non plus : mon quilt golite synthé que j'utilise à la Réunion est censé être un 4°C confort et à 12°C je caille, c'est pourquoi maintenant je prends une marge de 5°c minimum entre la T° annoncée et la T° sur le terrain.

Hors ligne

#38 28-08-2012 11:27:47

Nyckeau
Palmipède de combat
Inscription : 24-03-2011
Messages : 430

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

C'est dur de devoir attendre la suite. wink
Ton récit est passionnant et très dépaysant ! smile


La perfection du voyage est de voyager sans bagage
Henry David Thoreau

Hors ligne

#39 28-08-2012 11:36:02

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Nyckeau a écrit :

C'est dur de devoir attendre la suite. wink
Ton récit est passionnant et très dépaysant ! smile

Merci nickeau. La suite ce soir je pense

Hors ligne

#40 30-08-2012 18:27:24

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Jour 4

Nous décollons vers 8h, sous un ciel couvert comme d'habitude. Nous n'avons toujours pas vu le magique konkashan qui culmine à 7500m. Le début du sentier, comme hier est rendu difficile par les passages de rivière.
4629_p7170204.jpg
Ensuite le chemin devient plus facile et nous arrivons à cha lu kou, une intersection où pour la première fois je vois une indication. A gauche nous prenons vers le temple konka.
4629_p7170207.jpg
Il s'agit d'un grand temple coloré à l'extérieur mais plus maussade à l'intérieur, comme on retrouve dans les maisons tibétaines d'ailleurs. Partout sur le chemin des drapeaux multicolores battent au vent. En fait il ne s'agit pas de décoration mais de drapeaux de prière : le vent se charge d'envoyer les prières aux dieux qui sont écrites sur les drapeaux.
4629_p7170213.jpg
Dans le temple, je suis un peu surpris car l'accueil sans être désagréable est vraiment froid. Est ce dû au fait que nous sommes un groupe de chinois essentiellement? Karys me confirme que dans cette région de Chine elle sent une certaine hostilité à l'égard des chinois.On nous fait payer 4 euros juste pour rentrer dans une petite pièce avec quelques statues de dieu. Ca a l'air d’intéresser le groupe. Je trouve ça vraiment trop kitsch.
Par contre l'environnement autour du temple est vraiment chouette, perché à presque 4000m.
Nous redescendons à l'intersection et prenons tout droit en descente. Le sentier, très facile, se sépare en deux : un qui descend à gauche et un qui reste presque plat, tout droit. En fait les deux sentiers sont presque parallèles au début.
Mes compères s'enfilent joyeusement vers celui de gauche à ma surprise. C'est que je suis tellement fainéant qu'avant de choisir un chemin qui descend j'y réfléchis à deux fois : faut tout remonter ensuite! Vu qu'on a largué les guides et le leader et que le seul GPS est le mien sans cartographie...Mais mon interrogation tombe dans l'oreille de plusieurs sourds qui continuent à descendre. Bon alors je suis comme un benêt. Et évidemment on se retrouve au mauvais village!
S'ensuit une remontée de 1 heure par une petite route peu agréable, alors qu'on pouvait accéder par l'autre sentier.
Nous arrivons à san li mei village après 8 heures de marche. Sur les  rotules en ce qui me concerne.
Par contre bonne nouvelle : nous dormons en intérieur, dans une maison tibétaine qui ressemble à un palais de l'extérieur, et très simple à l'intérieur. Vraiment chouette de pouvoir faire sécher le duvet, le tarp, etc. j'en ai un peu soupé de la pluie et autre condensation.
4629_p7170229.jpg
En voyant nos hôtes, je me fais la réflexion que les tibétains sont vraiment différents physiquement des chinois, et parfois très beaux.
Je demande l'autorisation à la maitresse de maison de la photographier en train de traire, mais elle refuse. C'est la seule fois du séjour.
Alors à la place je vous mets cette photo, qui n'a pas été prise pendant la randonnée, mais pour une fois que j'ai l'impression de faire une belle photo hein, vous allez pas me chercher des noises? Oh et puis zavez qu'à faire comme si c'était deux petits tibétains à côté d'une rivière sacrée (en fait c'est dans un parc à Pékin lol )
4629_p8060129.jpg
Comme la maison palais ne possède pas de toilettes, je m'éloigne un peu dans la nature et dérange un lièvre (?). Tiens avec le recul je me rends compte qu'on a été gâté pour les animaux terrestres mais rien concernant le oiseaux.
La soirée est un peu étrange : certains dont bibi sont joyeux et festoient (la bouteille de gnôle prend une claque), d'autres sont complètement maussades et restent la tête baissée, incapables d'avaler quoique ce soit.
Comme d'ab, je vais me coucher avant tout le monde
Dans la nuit, je suis réveillé par pas mal de bruit et par le leader qui revient prendre toutes ses affaires dans la chambre. On m'explique que deux membres de la troupe vont très mal : leur visage est enflé et ils ne parlent pas. le leader a pris la décision de les descendre à un village à environ 1000m plus bas. (je suppose que les guides l'ont aidé à trouver une voiture). Gêné de rester peinard au lit, je demande si je peux aider mais on me fait signe de me recoucher.
4629_p7170220.jpg

Dernière modification par Profil supprimé 14 (30-08-2012 18:36:23)

Hors ligne

#41 30-08-2012 22:25:58

Clem
Membre
Inscription : 11-09-2008
Messages : 102

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

arrrrgghhhh c'est tellement bien ! encoooooooore !!!

Hors ligne

#42 30-08-2012 22:28:54

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Merci  smile

Hors ligne

#43 31-08-2012 13:21:08

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 580
Site Web

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Sympa ton récit! Pourquoi seulement 5 jours? C'est une partie d'un voyage plus long? smile


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#44 31-08-2012 14:41:04

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

arroux a écrit :

smile smile "plus belle la vie" en mode MUL ??  smile

Çà commence maintenant à tourner à Koh-Lanta : déjà 2 candidats éliminés sur 1 seule journée !

Incrédule va-t-il tenir jusqu'à l'épreuve finale des poteaux ? ... Vous le saurez après la page de pub ! lol

(Chouette récit : on s'y croirait...)


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#45 02-09-2012 15:22:27

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Jour 5

Après un petit déjeuner d'une espèce de céréale broyée avec de l'eau (c'est pas terrible et faut vraiment que je me force pour avaler ça), nous décollons vers 8h00. Il faut dire qu'il n'y a rien à plier puisque nous avons tous dormi à l'intérieur. A ma grande surprise, nous attaquons le sentier à 6 seulement. Entre les 2 qui ont été évacués, le leader avec eux et d'autres qui n'en peuvent plus, il ne reste plus grand monde. Au programme : 1000 mètres de dénivelé jusqu'à cimei pass à 4500m, qui offre un point de vue magnifique sur le konkashan.
4629_p7140121.jpg
Très rapidement, le brouillard nous tombe dessus tandis que nous longeons la rivière. Une partie du chemin se fait sur la route forestière, une partie sur un sentier. Au bout d'une heure trente on y voit plus qu'à quelques mètres, ça a un certain charme mais on risque encore de passer à côté de la vue sur le konka.
4629_p7140130.jpg
Ennui ou stupidité (ou les deux sans doute), on est 4 à allonger le pas mine de rien. Incrédule vire aux poteaux en tête (merci phil pour l'inspiration) accompagné d'un...chinois (vous auriez deviné je pense), mais hélas, alourdi par les céréales mal digérées, il voit ce dernier prendre peu à peu le large, et n'a que le temps de photographier son dos dans un ultime élan de désespoir...Oui bon je sais mais on passe le temps comme on peut. lol
4629_p7180238.jpg
Finalement on atteint le col en 3 heures, dans un brouillard à couper au couteau. le leader est là avec les guides et deux vans qui nous attendent. Il me demande où sont les autres.. Ben je réponds qu'il y en a déjà un devant moi mais non, celui-ci n'est pas arrivé. Je me propose de le chercher avec lui mais encore une fois on décline mon aide.
Ca caille méchamment au col, même avec la doudoune (qui pourtant en possède un). Le "perdu" va errer dans le brouillard pendant 1h30 avant de nous retrouver, à peu près en même temps qu'arrivent les derniers.
De puis le col. Au fond le konkashan (bon bien sûr il faut imaginer wink )
4629_p7180241.jpg

Comme prévu, je paye ma quote-part pour le van qui nous ramène à kangding. Contrairement aux guides, les chauffeurs du van sont désagréables, et d'ailleurs nous demandent de rallonger la sauce avec un "pourboire". Je m’apprête à les envoyer sur les roses mais je n'ai pas le temps : quand ils apprennent que je suis français, ils renoncent à mon pourboire car "ils aiment bien les français" (sympa pour les chinois qui m'accompagnent). A mon avis ils ont aussi senti qu'un conflit s'annonçait et ont préféré laisser tomber.
Photo trouvée sur internet de ce qu'on aurait "pu" voir:
4629_china_2002_1530a.jpg

On passe les 7h30 suivantes coincés comme des sardines dans le van, sur une route défoncée, avec vidéo de musique tibétaine revisitée façon rap-house, et klaxon toutes les 5 secondes. A l'arrivée je me fais la réflexion que cette partie m'a plus épuisé que la rando elle-même.
Le long de la route, de très belles maisons tibétaines, et aussi des moulins à prière actionnés par l'eau des rivières. A un moment je me rends compte d'un truc bizarre : la route descend mais pourtant on remonte le courant de la rivière...Il me vient une idée idiote (ça fait plusieurs depuis le début de cette rando...): Les lois de la physique ne sont donc pas universelles mais valables dans l'hexagone seulement? On m'aurait menti?
Eh bien non c'est une illusion d'optique et on m'explique que nous montons et que nous passerons un col à plus de 5000m.
Le chauffeur dépose la troupe au centre ville. Je refuse de rester seul avec lui, donc je descends aussi et termine à pied jusqu'à mon hôtel. On se quitte un peu rapidement à mon gout, mais je vais revoir certains le lendemain à la gare routière.
Durant le voyage, j'explique au leader que j'aimerais remercier la troupe en les invitant tous au restaurant à kangding.
Réponse : "Dans une équipe, personne ne paye seul pour les autres. Et toi maintenant tu fais partie de notre équipe."
La vache... roll

ET un dernier yack pour la route:
4629_p7170201.jpg

Même s'ils ne peuvent lire ce compte-rendu, je tiens vraiment à remercier la "caravane" chinoise pour leur accueil et leur générosité, simple, et sans jamais rien me demander en retour. Comme si c'était une "évidence".

Je suis venu pour découvrir la rando à haute altitude, mais ce que j'ai découvert ou redécouvert avec eux était bien plus intéressant

Au fait un compte-rendu sans photo de tarp? Allons allons
4629_p7140133.jpg

Dernière modification par Profil supprimé 14 (02-09-2012 15:27:05)

Hors ligne

#46 02-09-2012 15:34:01

Nyckeau
Palmipède de combat
Inscription : 24-03-2011
Messages : 430

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Encore merci pour ton récit qui rappelle que le voyage, même quand le paysage est absent (ou caché wink ), permet de belles rencontres.


La perfection du voyage est de voyager sans bagage
Henry David Thoreau

Hors ligne

#47 02-09-2012 15:49:57

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Merci nickeau. C'est vrai qu'au final ce n'est pas tant la rando qui m'a intéressée que les parties connexes : yacks, bergers, ambiance avec l’équipe, loup, expérience acquise : gestion du froid (pas vraiment au rendez vous) et de l'humidité (là j'ai été servi).

Hors ligne

#48 02-09-2012 16:07:24

arroux
Membre
Lieu : autun en bourgogne
Inscription : 19-08-2012
Messages : 72
Site Web

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

mais c'est pas en grande partie pour "ça" (les "parties annexes") que l'on choisit la rando ? enfin c'est ce que je pense, car ce mode de voyage fait vivre des choses que jamais on ne vivrait autrement.
superbe ton recit.

Hors ligne

#49 02-09-2012 16:12:45

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Merci arroux.
Si tu as sans doute raison mais je l'avais un peu oublié. Depuis 14 ans je ne randonne qu'à la Réunion, donc, connaissant bien le terrain, les parties "annexes" ont perdu un peu de leur importance pour moi, pour me concentrer sur la beauté des paysages.
Là j'ai redécouvert un autre mode de randonnée.

Hors ligne

#50 02-09-2012 16:46:51

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Le Konkashan en Chine

Retour matos

Précision sur la température : J'attendais des températures mini aux alentours de -5°C, j'étais bien loin du compte. Mon thermomètre D4 était aux alentours de +8°C les quelques fois où je l'ai regardé (je me suis même demandé s'il était coincé). Je pense qu'au bivouac on est jamais descendu sous les +5°C, et peut-être un peu moins au dernier col.

Vêtements

Les choix ont été assez bien adaptés aux conditions rencontrées, ce qui signifie que j'étais à côté de la plaque par rapport à mes prévisions de -5°C. Du coup je suis inquiet pour mes projets dans les Andes car je ne pourrai pas du tout me fier à ce qui est dis sur le forum, étant beaucoup plus frileux.
Le bonnet a été inutile, le tour de cou suffisait. La polaire pas assez épaisse au niveau poitrine, mais parfois je me sentais moite dedans à cause des manches. En fait je voudrais partir sur un pull épais sans manche (la régulation étant faite par la veste coupe vent) et sans fermeture éclair. (des idées?). Ou un poncho en laine.
Le pantalon de jogging, pourtant très fin, a toujours été suffisant, même au bivouac.
La frogg togg est une merveille.
Le principe de la jupe de pluie sans doute bien et pas gênant pour marcher, mais en sac poubelle ce n'est pas pratique, les liens sont difficiles à nouer et dénouer. Je vais en faire une en polycree avec velcro.
Le parapluie : devenu indispensable pour moi. même si c'est un truc "en plus" qui fait doublon avec les autres protections pluie, sa praticité donne un confort extraordinaire.
Le short slippé : super même si la partie short n'a pas été utile. Je cherche toujours un slip en mesh wink

Orientation

Ma carte russe au 1/200000 était peu lisible, même imprimée en A3, je ne l'ai pas utilisé. Le GPS sans cartographie, pourquoi pas mais dans ce cas il faut rentrer plus de points que je n'avais fait. J'aurais pu me retrouver en difficulté parfois sans l'équipe. Au passage, j'ai été surpris de la consommation, d'autant que le gps ne mémorisait pas ma position quand je l'éteignais (?), donc scannage complet à chaque fois. Pas fait exprès au départ, mais le fait que ma lampe frontale, que j'utilise très peu ait les mêmes piles était rassurant. Je vais garder ce principe de voir la lampe comme une réserve à pile.

Nourriture

J'étais complètement à la masse. Du froid, ok pas de souci mais alors de la nourriture appétente : saucisson, chocolat etc. J'ai l'habitude d'être sous alimenté en rando mais là c'était trop : le matin et le midi, j'avalais un peu de pain du bout des dents. Heureusement que le soir je me gavais de petits plats chinois!

Abri

Mon abri est un peu spécial : https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=14122
J'en étais très fier jusque là, validé et revalidé sur le terrain. Mais randonner à la Réunion dans un minuscule golite synthé et randonner 5 jours sous la flotte avec un ansabère 800 c'est pas du tout pareil. Entre l'asymétrisation du bazar, le silnylon que je considère maintenant comme une matière à ch...(car il se détend trop), et les dimensions justes de l'abri en longueur, l'ensemble s'est révélé être une usine à gaz, difficile à monter, impossible à maintenir tendu. Du coup le sdc était mouillé en permanence, et le bas avait perdu une partie de son gonflant (retrouvé depuis). Ca me fait mal au cœur mais j'ai décidé de changer d'abri et de passer au pittari tarp de kinpu.

Chaussures

Après 2 ans de rando en basse, c'était mes premières trails. Légères, confortables, et surtout les meilleurs crampons que j'ai vus : de vrais ventouses, même sur roches mouillés. Le seul bémol : les pieds trempés tout le temps, et elles ne sèchent pas si vite que je pensais. Comme je n'ai pas l'intention de changer de chaussures, j'imagine des chaussettes étanches (mais est-ce efficace?) Le seul modèle à la Réunion ce sont les raidlight. Ou un sachet plastique autour des pieds? Des avis?

Couchage

Le contraire des vêtements : sans doute bien adapté aux conditions prévues, donc pas du tout aux conditions rencontrées. Tout nu dedans (juste un collant, torse nu et un tour de cou), je n'ai jamais réussi à le fermer complètement. Overkill. Jamais utilisé la capuche. Je me sens en confiance pour attaquer des températures négatives avec ce bestiau. C'est le yack des sac de couchage!
Le A100 de D4 : mon premier autogonflant. beaucoup plus confortable qu'un mousse, et je n'ai pas eu de fuites. Bien.
Le tapis de fitness domyos : sitpad, mousse de sac à dos, matelas de jambes : impeccable, très modulaire puisqu'on peut le plier selon plusieurs dimensions.

Sac à dos

Le KS2 m'a permis de porter je dirais entre 10 et 12 kg sans soucis pendant toute la rando. Juste une petite douleur à la nuque le dernier jour, dû je pense au fait d'avoir forcé comme un âne et de m'amuser à ramasser des fleurs en même temps! On va dire que c'est le signe que l'on atteint la limite de portage de ce sac, ce que je trouve remarquable pour un sac aussi simple. Je l'adopte donc définitivement (?). Si je devais porter plus lourd, je le complèterais en ventral avec le petit sac D4 (arpenaz 15 ultralight)

smile Un grand merci au forum sans qui cette aventure n'aurait pas eu lieu, et aux membres qui m'ont aidé à préparer cette rando! (ils avaient été nombreux)

Dernière modification par Profil supprimé 14 (02-09-2012 19:35:06)

Hors ligne

Pied de page des forums