Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 11-09-2012 14:50:44

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

[Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Hello smile
Saume Longe est un petit village de Haute-Bléone, au sud de Barcelonette en Ubaye. En juin nous y avons rencontré Iréné et Laure, avec qui nous avions taillé un brin de causette.
    Pour mon bivouac du mois d’août (fin Août exactement), je décide de partir à nouveau de Saume Longe pour faire le pic des Têtes, descendre par le Bois de Cheiniers, passer par l'Abbaye de laverq et la jolie vallée du même nom et retour par le Puy de la Sèche ou l'Estrop selon le temps (time and weather!).
    Départ de Saume Longe à 9h30 et bien malin de bon matin, mon portable refuse de s’allumer. J’entrevois rapidement mais suffisamment clairement ce que seront 3 jours sans contact avec mon Gentil Epoux... sad
    Mon projet semble vite se rappeler à ma mémoire puisque je prends le chemin du départ entre Coquette , la chienne d’Iréné, et quelques vieux tas de bois.
3889_dsc01673_copier.jpg
    1ère étape : La cabane de Val Pousane.
L a sècheresse a changé les couleurs et les sols, « du jamais vu de vie de paysan » a dit Laure. Les paysages sont doux et, comme souvent, bien déserts.
3889_dsc01676_copier.jpg
3889_dsc01669_copier.jpg
Le chalet de Val Pousane
3889_dsc01679_copier.jpg
J’ai finalement décidé de monter au Pic des Têtes par Pié Gros en suivant les indications déjà données par Scal et Herdubreid.
    Je pensais faire le plein d’eau à la source du Vaillet mais j’ai dû la rater... Tiens des edelweiss !
3889_dsc01682_copier.jpg
Dommage car toute la montée est rude et bien pentue et je dois économiser l’eau.
3889_dsc01690_copier.jpg
    La vue au sommet vaut largement l’effort. Pas de portable pour raconter le paysage et encore moins de randonneurs. Par contre quelques volatiles bien équipés sillonneront le ciel jusqu’à pas d’heure. Pour ma part j’ai encore de la route.
3889_dsc01694_copier.jpg
3889_dsc01697_copier.jpg
    La descente est  un peu alambiquée. Quelques équipements et quelques passages exposés (ça passe peut-être plus facilement dans le sens de la montée ?) avant d’atteindre le vallon qui passe au Nord de la barrière du Vautreuil, vallon sauvage peu dérangé par les randonneurs !
3889_dsc01708_copier.jpg
    Toujours plaisir à voir des moutons et à les photographier, mais là j’ai surtout associé cabane de berger avec EAU, car depuis la source du Vaillet ratée, je suis loin d’avoir bu ma ration habituelle. yikes
    Très chouette la cabane du berger, personne, je n’ose pas rentrer, je fais le tour et suis les tuyaux des yeux, mais rien.
3889_dsc01714_copier.jpg
Le loup garou local monte la garde ! lol
3889_dsc01717_copier.jpg
    Moins de 10 minutes après, ma déception s’envole vite au premier clapotis d’un torrent. Léger vent de précipitation pour atteindre le lieu magique au plus vite, mais bon finalement pas de casse et je remplis mes gourdes.
    Comme dit Yves Montand dans « A bicyclette », « quand le soleil à l’horizon profilait sur tous les buissons nos silhouettes » , je décidai de mettre sac à terre.
Le lieu est habité : un renard vient faire le tour du propriétaire, peu farouche et l’air sournois... je le reverrai plus tard.
3889_dsc01721_copier.jpg
Puis c’est au tour du chevreuil de faire savoir que le lieu est occupé. Il se dirige vers moi en « aboyant » pour m’intimider ?? Je ne semble pas être la bienvenue !  hmm
3889_dsc01729_copier.jpg
Qu’importe, il est tard et je suis fatiguée. Je lance ma popote. Le jour tombe et n’ai pas l’intention de dîner aux chandelles.
    A minuit, en plein sommeil, je suis réveillée par des tiraillements violents sur ma tente au niveau des pieds. Quelques secondes me suffisent pour comprendre que le renard a décidé de lancer une offensive contre mon sac de nourriture . Je crie « dégage! », il revient à la charge, encore « dégage! », puis plus rien. Je sors avec la lampe et inspecte les lieux : il est hors de question que j’aille dormir à nouveau dans la tente. Je plie tout en ni une ni deux, me disant que je trouverai bien un autre endroit plus loin. Oui mais il fallait marcher en pleine nuit... sad Et là me reviens qu’il y avait une cabane non loin. Tant pis si je dois réveiller le berger, et la bergère ? ... Et si la porte est fermée à clé ? Bon, allons-y ! Ouf la porte s’ouvre. big_smile  Personne. J’ai terminé la nuit ici. Le lendemain j’ai constaté les dégâts:  mad
3889_dsc01822_copier.jpg
3889_dsc01820_copier.jpg
3889_dsc01819_copier.jpg
    Jour 2 : Le soleil ne cherchera guère à se montrer et c’est sous la pluie que je terminerai la journée.
    Au village des Clarions, je fais un petit brin de causette avec une villageoise qui me prête aimablement son téléphone.
3889_dsc01741_copier.jpg
Je ne pars pas sans faire le portrait de Dame Brebis qui s’est épinglée de drôles de boucles d’oreilles !
3889_dsc01743_copier.jpg
    La vallée de Laverq dévoile au fil du chemin des paysages marqués par son époque glacière.
3889_dsc01763_copier.jpg
Les résurgences des Eaux Tortes ont séchées, dommage, mais cela reste très joli.
3889_dsc01768_copier.jpg

    Vers la côte 2371 je repère un endroit plat pour bivouaquer et surtout à proximité d’un abri sous les rochers. Je monte la tente sous la pluie mais fais la dînette à l’abri, assez confort. Il me reste un peu de whisky et une cigarette, par temps de pluie ça réchauffe ! Le souvenir du rusé renard toujours présent à l’esprit, j’accroche mon sac à provisions sur un béquet du rocher, bien en hauteur. wink
3889_dsc01769_copier.jpg
    Monter le Puy de la Sèche c’est mieux avec le soleil ! Il a dû m’entendre car le lendemain matin je déjeune au soleil à côté de mes chaussettes trempées de la veille (idem pour les chaussures !)
3889_dsc01774_copier.jpg
    Le lac de Vautreuil m’émerveille. Aussi je reste un moment à prendre des photos, avec un penchant pour les linaigrettes nacrées sous le soleil.
3889_dsc01792_copier.jpg
3889_dsc01793_copier.jpg
    De là part un itinéraire vers la Tête de l’Estrop, il y a même une baume pour faire un bivouac. J’aurais aimé faire l’ascension mais les orages menacent déjà et je manque de temps.
3889_dsc01801_copier.jpg
    En Juin, le versant nord du Puy de la Sèche était recouvert de neige, impossible à descendre vu l’inclinaison. Là c’est du « gâteau », c’est tout sec, mais très raide tout de même. J’entends un chamois ou bouquetin faire rouler des pierres mais ne le vois pas.
3889_dsc01802_copier.jpg
    Le retour jusqu’au village figure déjà dans un compte-rendu précédent.
3889_dsc01813_copier.jpg
3889_dsc01814_copier.jpg
Au village, Laure aidait Iréné à étendre le linge. Laure nous a offert le café, on a parlé du potager, du loup, de la sécheresse... En partant j’ai demandé à Laure si je pouvais prendre son poêle en photo... C’est ainsi que les gens vivent ici.
3889_dsc01816_copier.jpg
On s’est dit à bientôt.

Cette fois je ne terminerai pas par une photo de fleurs de montagne mais par une de mes réparations de mon Tarp! Je vois que je ne suis pas la seule, CLec et aussi Boitagateau (je retiens le fil à linge).Satané renard lol
3889_dsc01821_copier.jpg
Merci à vous de votre passage.
A une prochaine,
Myrtille smile

Hors ligne

#2 11-09-2012 15:17:01

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Jolimment raconté, comme si on y était! smile

Hors ligne

#3 11-09-2012 16:51:31

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 621
Site Web

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Arf les histoires de renard !
Gonflés quand même, je n'aurais pas pensé qu'ils essayent jusque dans la tente !


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#4 11-09-2012 17:24:30

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Salut Myrtille smile

J'adore ce coin, et tes retours, jolis et concis.

Quand je pense à tous ces c... qui nourrissent ces horribles pigeons en ville, feraient mieux de s'occuper des renards roll

A bientôt


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#5 11-09-2012 19:04:20

Bourrichon
ex-tête de mule
Lieu : Juvisy (Essonne)
Inscription : 03-07-2009
Messages : 394

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Qu'y avait-il dans le sac à nourriture ?

Très belles photos.


Puisse ce Chemin des mulets rappeler à chacun quelques (humbles) souvenirs.

Hors ligne

#6 11-09-2012 20:50:13

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

hi!

merci pour vos gentils commentaires, ça change des dents du renard smile

tu as raison Domweb, on va emmener les Mamies qui nourrissent les pigeons dans nos montagnes

Bourrichon a écrit :

Qu'y avait-il dans le sac à nourriture ?

ben des trucs un peu odorants notamment camenbert, parmesan et jambon cru...

Hors ligne

#7 11-09-2012 21:00:38

Nyckeau
Palmipède de combat
Inscription : 24-03-2011
Messages : 430

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Argl, la sale bête a osé abîmer une Sublite Sil !
C'est scandaleux !

Joli récit, merci du partage.  smile


La perfection du voyage est de voyager sans bagage
Henry David Thoreau

Hors ligne

#8 11-09-2012 21:04:45

sabbish
Sabbish
Inscription : 01-02-2007
Messages : 57

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

j'aime bien le " un peu odorant", lol car avec un clacos qui pu, bien coulant, dans le sac... le renard t'avais certainement déjà repéré à 15km à la ronde; Après tu comprends pourquoi, il n'était pas farrouche  big_smile

Dernière modification par sabbish (11-09-2012 21:06:33)

Hors ligne

#9 11-09-2012 21:54:38

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Maître CorbeauMyrtille88, sur un arbre perché dans sa tente endormie
Tenait en son bec sac un fromage.
Maître Renard, par l'odeur alléché...

lol
(Il a du baver en se léchant les babines toutes la soirée en prenant son mal en patience...)


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#10 13-09-2012 13:07:20

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Phil67 a écrit :

Maître CorbeauMyrtille88, sur un arbre perché dans sa tente endormie
Tenait en son bec sac un fromage.
Maître Renard, par l'odeur alléché...

lol
(Il a du baver en se léchant les babines toutes la soirée en prenant son mal en patience...)

merci d'avoir revisité La Fontaine pour mon aventure, trop drôle! lol


Pour sabbish
ça n'était qu'une petite part de camembert, mul oblige wink
et pas du 10 ans d'âge
alors si on peut plus manger ce qu'on veut ... roll:lol:

Hors ligne

#11 13-09-2012 14:14:31

ovisgmelini
Nature...
Lieu : nowhereland
Inscription : 14-09-2007
Messages : 720

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Myrtille88 a écrit :

Un renard vient faire le tour du propriétaire, peu farouche et l’air sournois...

Bizarrement les renards ont toujours l'air sournois... ou rusé ! D'ici au voleur de poules qu'il n'est pas il n'y a qu'un pas..

Myrtille88 a écrit :

Le lendemain j’ai constaté les dégâts:  mad

Ce n'est que le modeste prix que la nature t'as fait payer pour tous les magnifiques paysages qu'elle t'a offert ! Enfin, ce n'est que ma vision de petit naturaliste...
En tout cas très beau récit, ça donne envie  !

SP

Hors ligne

#12 13-09-2012 20:46:22

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

j'approuve  smile
je dirai juste qu' il ne faut pas forcément "payer" pour voir les merveilles de la nature cela donne un air de culpabilité à notre présence, je me sens dans ces moments comme faisant partie de la nature, (n'est-ce pas notre relation originelle d'ailleurs?), cela est simplement les aléas de la vie dans la nature.

c'est vrai qu'il avait l'air sournois, voleur de poules je ne sais pas, prédateur sûrement car carnivore (comme nous...)
3889_dsc01723_copier.jpg

parfois sympathique aussi
3889_dsc01725.jpg

Hors ligne

#13 14-09-2012 21:16:03

chatpacha
Membre
Lieu : nancy
Inscription : 03-10-2008
Messages : 12
Site Web

Re : [Récit + liste] Virée de 3 Jours entre Pic des Têtes et Estrop

Merci Myrtille pour ce joli récit.
J'aurais adoré me faire détrousser par un renard!
Et j'adore ces paysages "pelés"...
A+
Marie

Hors ligne

Pied de page des forums