Aller au contenu

#26 13-01-2013 00:47:19

Eddie1964
Voyageur UL
Inscription : 14-06-2009

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Merci Eraz...pour ce tuto super structuré et les supers dessins.
Cela fait toujours rêver.


Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit,celui-ci voudrait souffrir en face du poêle et celui-là,croit qu'il guérirait à côté de la fenêtre!Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis pas et cette question de déménagement en est une que je discute sans  cesse avec mon âme!C.Baudelaire.

La vie est une aventure dont on ne sort jamais vivant (Alphonse Allais)

Hors ligne

#27 13-01-2013 05:26:02

suo0
Membre
Inscription : 05-08-2010

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Si on a pas le moyen de découper les bloc servant a la toiture, il y a toujours l'alternative de la cave a neige. Le résultat est le même, sauf qu'au lieu de construire un toit, on creuse un tunnel sous la neige - ca nécessite une belle épaisseur de neige, mais ca permet d'avoir un toit très épais -. La cave a neige n'est pas plus simple a construire ni plus rapide a construire, mais elle nécessite juste une pelle, et des qu'on a construit la tranchée initiale on est "sous" la neige pour la suite de la construction. En montagne c'est plus facile, pour creuser le tunnel, mais ca marche aussi sur le plat en commencant par une tranchée perpendiculaire au vente puit en creusant le tunnel face au vent.

90fb5fd3cd91cf70d146c04cbefd9f64bc9edb.jpg

Hors ligne

#28 13-01-2013 05:37:52

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Site Web

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

suo0 a écrit :

Si on a pas le moyen de découper les bloc servant a la toiture, il y a toujours l'alternative de la cave a neige.

Déjà testé, c'est simple mais je trouve que l'inconvénient de toutes les techniques qui consistent à creuser loin sous la neige (cave, kinzee et variantes) est qu'on passe du temps à ramper et à se trainer dedans, ça devient vite humide. Les trous à neige et igloos permettent de travailler dans des positions plus confortables en étant moins en contact avec la neige.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#29 13-01-2013 10:07:04

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Je pense que très peu de personnes randonnent en hiver avec une scie à neige, et que la neige est assez rarement propice à des abris réalisés en blocs de neige.

Aussi, je pense que les techniques à connaitre pour réaliser un abri d'urgence dans la neige sont celles qui peuvent se faire dans toutes les conditions de neige, avec le matériel qu'aura le randonner sur lui. A savoir une pelle, ses équipements de progression (skis ou raquettes + bâtons), son sac à dos (isolation) et éventuellement bâche ou sac poubelle ou couverture de survie.

Je crois qu'il faut s'entraîner à réaliser des igloos avec la méthode que j'appelle "russe", c'est à dire de faire un tas de neige et de creuser l'igloo dedans. ET un trou à neige dasn une congère, une pente bien inclinée. Puis aussi le trou à neige à plat avec un toit réalisé avec bâche et skis et bâtons.

Dans un second temps, connaitre les techniques de réalisation d'abris plus "confort" réalisables avec des blocs de neige peut être utile.

Avec le peu d'expérience que j'ai eu de galère en montagne, j'ai constaté qu'en général la loi de Murphy s'applique bien. Si on se retrouve dans une situation délicate qui nécessite d'envisager un bivouac en hiver, et bien on cumulera sans doute une mauvaise qualité de neige pour réaliser l'abri, et d'autres paramètres défavorables (type : température juste supérieure à 0 ==> pluie, situation avalancheuse qui nécessite de bien choisir l'endroit pour réaliser l'abri en dehors des possibles coulées, la frontale qui n'a plus de piles, etc).

Ce qu'il est important de préciser, c'est que n'importe quel abri est "physique" à réaliser. Lorsqu'on s'entraîne, on manie la pelle et la scie avec diligence. Et on se retrouve quelquefois en sueur. Et comme le souligne Olivier, on est beaucoup en contact avec la neige, qui mouille. En situation d'urgence, il faut y aller plus cool : ne pas se mettre en sueur, car on aura froid ensuite lorsqu'on se réfugiera dans l'abri en position statique. Et essayer de ne pas trop se mouiller. ET aussi de n'être pas trop exposé au vent lors de la construction de l'abri, comme l'indiquent ChP et Eraz.

En résumé, rien ne vaut d'essayer en situation maitrisée pour savoir le faire en situation d'urgence. Avec le matériel qu'on prend habituellement avec soi en hiver.

Hors ligne

#30 13-01-2013 11:51:55

kstt
de bonne humeur
Lieu : Savoie
Inscription : 02-10-2012

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Bonjour Eraz,

je pensais à un truc l'autre jour : lorsque le manteau neigeux est suffisamment épais, par exemple à partir de 1m de profondeur, pense-tu qu'on peut gagner du temps de construction avec une méthode "hybride" ?

* on bâtit selon ta méthode sur la moitié de la longueur, ce qui donnera de la hauteur au niveau du buste
* on creuse un tunnel directement dans le manteau pour les jambes, à la scie ou à la pelle selon le type de neige

C'est juste théorique, mais ça pourrait éventuellement être une variante utile si on est pressé ou si il y a du vent. Dans ce dernier cas, on peut même imaginer commencer à bâtir en premier pour avoir au plus vite un "saute-vent" suffisant, puis s'atteler ensuite à évider le tunnel pour les jambes, à l'abri du début de construction.

Bon, j'ai fait un dessin. Prière de ne pas rire  smile

7272_abri-neige.png

J'aimerais bien aller tester ça, mais je suis bien loin du terrain smile  Alors à ton avis, variante utile ou inutile  ?

à+

Dernière modification par kstt (13-01-2013 14:07:43)


« Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher. » - Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Hors ligne

#31 13-01-2013 12:11:10

Profil supprimé 8
Membre
Inscription : 12-02-2012

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

ith a écrit :
scal a écrit :
Iksarfighter a écrit :

Sauf qu'en spéléo on a le lampe acéto à se mettre entre les jambes pour chauffer la tortue, alors que dans d'autres pratiques on n'a rien... Ou peut-être un réchaud oui.

Iksar nous l'avons déjà évoqué wink

une bougie fera aussi l'affaire pour réchauffer le milieu confiné ; c'est sûr que ça ne vaut pas l'écéto notamment parce que celui ci
permet de chauffer directement les fémorales

En dehors de la bougie, on peut aussi penser aux grosses chaufferettes thermiques :

testé et approuvé sous terre :
http://www.mathaba.net/shop/pocket-heater-summary.htm
faut juste ne jamais mouiller le produit miracle qui sert à bruler l'essence.
Si le produit e question est perdu faut racheter l'appareil complet. Et c'est plus cher qu'une bougie...
Comme c'est un appreil très léger je peux ( si ce n'est as déjà fait ?) le présenter sous un nouveau fil de discussion ici :
https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=22234

Dernière modification par Profil supprimé 8 (16-01-2013 19:43:08)

Hors ligne

#32 13-01-2013 13:19:45

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Kikoo à tous wink

Je vais essayer de répondre aux différentes remarques/questions :

suo0 : j'ai effectivement déjà réalisé ce genre de trou à neige. Le principe en est très simple, mais en pratique c'est très pénible : on passe son temps couché dans la neige, on brasse un maximum de neige qui doit être ensuite évacuée par le trou/tunnel dans lequel on se trouve, quand on est à la partie finale (l'abri proprement dit ou la chambre) on s'en prend un max sur la tête lorsque l'on creuse le plafond (ce qui est très pénible physiquement). Les débris de neige sont également pénible à évacuer... En bref, il vaut mieux avoir une bonne protection extérieure pour ne pas finir trempé. Mais c'est une solution qui a le mérite de fonctionner, on peut chauffer la chambre quand le point le plus haut de l'ouverture (tunnel) se trouve plus bas que le sol de la chambre (comme c'est le cas sur ton dessin). Ils ont toutefois un petit avantage sur mon type de trou à neige : on peut avoir une protection du vent plus importante et ceci plus rapidement.

Oscar : je suis d'accord avec toi pour la scie à neige en France. Par contre, c'est beaucoup plus employé au Canada par exemple et je pense que c'est un outil très léger (on peut bricoler un truc encore plus léger comme ce qu'à fait Oli_v_ier, mais cela a ses limites avec de la neige très glacée) que l'on devrait emmener plus souvent. Elle ne quitte jamais mon sac-à-dos lors de mes sorties hiver.

Pour l'igloo en méthode russe, pour en avoir réalisé quelque-uns, il apporte les mêmes inconvénients que le trou à neige de suo0 : même s'il est simple de conception, il est assez pénible à réaliser. Et contrairement au trou à neige, on reste en plein vent un bon moment : le temps de faire un gros tas de neige + celui nécessaire à creuser la première partie de l'abri.

Pour la qualité de la neige, j'ai environ 15/20 igloos à mon actif... et sur cette quantité je n'ai qu'un seul échec pour qualité de neige : neige fraiche en poudreuse qui ne s’amalgamait pas et neige ancienne zébrée de couches de glaces (les blocs se cassaient tous sur la glace). De plus, contrairement à un igloo ou la neige doit "coller" pour plus de facilité, les blocs sont posés les uns sur les autres dans le cas du toit du trou à neige : donc très peu de chance de trouver une neige qui ne tienne pas. Et dans ce cas un igloo ou un trou à neige ne fonctionnerait pas davantage...

Un des gros avantages de mon trou à neige, c'est que justement on peut travailler dans de bonnes conditions, on est pas à quatre pattes ou en train de ramper dans un tunnel étroit, on travaille debout pour monter le toit et l'on finit en étant sec, avec un abri pratique et très confortable. Comme je l'ai indiqué en préambule, ce n'est pas forcément l'abri le plus simple, ou le plus rapide, mais celui qui à mon sens comporte "le meilleur compromis en terme de confort/rapidité/solidité/sécurité".

Une chose par exemple pas évidente du tout à gérer lors de la construction d'un abri russe (ou d'un trou à neige à la suo0) c'est l'épaisseur du plafond lorsque l'on creuse : on peut simplement passer au travers (pas évident forcément à reboucher et consolider ensuite) mais surtout faire des parties trop fines... et d'autres trop épaisses : les parties trop fines ne supporteront pas le poids de la partie épaisse et celle-ci s'effondrera sur le creuseur... ou le dormeur sad). Petite astuce : les gens expérimentés enfoncent des brindilles de 30 cm partout dans le tas de neige extérieur pour pouvoir ainsi avoir une idée de l'épaisseur quand ils creusent l'intérieur...

eraz

Hors ligne

#33 13-01-2013 13:27:36

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

reveric a écrit :

testé et approuvé sous terre :
http://www.mathaba.net/shop/pocket-heater-summary.htm
faut juste ne jamais mouiller le produit miracle qui sert à bruler l'essence.
Si le produit e question est perdu faut racheter l'appareil complet. Et c'est plus cher qu'une bougie...
Comme c'est un appreil très léger je peux ( si ce n'est as déjà fait ?) le présenter sous un nouveau fil de discussion

Oui, oui, çà mérite un sujet séparé (regroupant éventuellement les chaufferettes à usage unique et celles "rechargeables" à l'eau chaude)...

J'avais un "pocket heater" à essence du même style acheté à un prix raisonnable dans un surplus lors de ma période obligatoire en kaki en vue de manœuvres hivernales dans un coin surnommé la "Petite Sibérie" (Stetten). Finalement je n'ai jamais testé cette chaufferette en conditions réelles (ayant échappé aux manœuvres smile), mais il me semble qu'il avait tendance à fuir légèrement ou à se vider plus ou moins par évaporation (il valait mieux garder l'essence à part)...


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#34 13-01-2013 13:55:08

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Merci Eraz pour toutes ces explications et retours d'expériences concrètes (je n'ai pas encore pris le temps de tout lire mais c'est très instructif) ! cool

eraz a écrit :

Pour la qualité de la neige, j'ai environ 15/20 igloos à mon actif... et sur cette quantité je n'ai qu'un seul échec pour qualité de neige : neige fraiche en poudreuse qui ne s’amalgamait pas

Dommage... c'est ce que je cherche en priorité (je commence à avoir la flemme de sortir pour tracer de la neige trop tassée). wink

En revanche avec de la neige poudreuse j'ai déjà essayé de creuser à flanc d'une grosse congère (sans aller jusqu'à faire un trou complet) : çà tient relativement bien si on garde une bonne épaisseur de neige en attaquant à la base de la congère. Généralement les grosses congères sont plus fréquentes dans les coins de grosse poudreuse (p.ex. suite à de grosses chutes avec du vent lors d'un bon retour d'Est dans les Alpes).

Il faut bien évidemment tester au préalable la consistance des strates de neige avec une sonde (ou au pire un bâton à l'envers, mais c'est moins précis).

Cette technique de la "congère" a permis aux fameux "rescapés de la Vanoise" en 1999 de survivre 10 jours à 3000m dans la tempête : http://www.liberation.fr/societe/010127 … ecouristes


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#35 13-01-2013 16:57:00

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

kstt a écrit :

Bonjour Eraz,

je pensais à un truc l'autre jour : lorsque le manteau neigeux est suffisamment épais, par exemple à partir de 1m de profondeur, pense-tu qu'on peut gagner du temps de construction avec une méthode "hybride" ?

* on bâtit selon ta méthode sur la moitié de la longueur, ce qui donnera de la hauteur au niveau du buste
* on creuse un tunnel directement dans le manteau pour les jambes, à la scie ou à la pelle selon le type de neige

C'est juste théorique, mais ça pourrait éventuellement être une variante utile si on est pressé ou si il y a du vent. Dans ce dernier cas, on peut même imaginer commencer à bâtir en premier pour avoir au plus vite un "saute-vent" suffisant, puis s'atteler ensuite à évider le tunnel pour les jambes, à l'abri du début de construction.

Kikoo kstt wink

Ca fonctionne parfaitement. J'indique d'ailleurs une variante assez proche dans la version "Dans le cas de matériel réduit". Sauf que sur tes schémas, on se rends bien vite compte d'un problème : avec la place de la fosse à froid et celle de la marche de sortie, il faut faire une partie couverte de 2m et une partie creusée de 1m (ce rapport est bien visible sur ton 4e dessin, avec le randonneur endormi). L'intérêt de faire 1m de toit en moins est assez limité par rapport à l'inconvénient de devoir à nouveau creuser un tunnel dans la neige sur 1m. Donc quitte à creuser un trou et à risquer de se mouiller et s'embêter avec la neige, je conseille la version que j'indique : 1m de toit environ (remplaçable par un bâche sur des skis par exemple) et d'ensuite de faire une niche de 2m perpendiculaire à la tranchée du toit. Je joins un croquis plus explicite :
1808_tan06.jpg
Un des inconvénients est que l'on dort sous une bonne couche de neige : les claustrophobes, même léger n'apprécieront pas wink pour les autres, il faut avoir un peu confiance et surtout faire une voute arrondie!

1808_tan07.jpg
Cela permet de garder un maximum de confort avec moins de construction de toit, mais le creusage est plus pénible, davantage de risques de se mouiller avec la neige. Mais c'est une bonne solution avec moins de matériel et/ou pas d'expérience en taillage de blocs.

eraz

PS : et j'aime bien tes petits croquis, ils sont bien fun... mais amener une Kro en rando MUL, est-ce bien raisonnable? wink

Hors ligne

#36 16-01-2013 19:34:21

varuna
en transition , comme tout
Lieu : landes
Inscription : 04-01-2013

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

excellent
chapeau bas ; pour le tuto pour les retx pour la réflexion.
Je cherchais des infos sur un trou a neige : je suis servi ! Au dela de ce que je voulais bien sur. Mon idée ( de newbie) était de remplacer un tarp ( je viens d'acheter une bache mili a 15 roros densité 125) par trou plus bache dessus tenu par des blocs. Avec une cordelette.
Loin du compte.. mais je vais m'entrainer des que possible . pres de la cabane comme une tanche !!  roll


tout est dans l'instant.

Hors ligne

#37 14-12-2013 02:06:37

anthony50
Membre
Inscription : 16-03-2013

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Salut eraz  smile

A quoi sert la trou de ventilation dans ton trou à neige ?
Est ce uniquement pour l' utilisation du réchaud ou bien ça apporte autre chose ?

Merci

Edit : une autre question : Pour aligner les blocs entre eux, ça diffère selon les schémas ... est ce que tu les pose sans recoupe, ou est ce que tu fais une coupe sur l' arrête de l' abri permettant aux blocs de bien s 'emboiter ? Ou pas de coupe et on met de la neige dans le creux sur l' arrête ?
(je sais pas si c'est clair  hmm )

Dernière modification par anthony50 (15-12-2013 03:00:33)

Hors ligne

#38 16-12-2013 10:36:53

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Kikoo anthony50 wink

anthony50 a écrit :

Salut eraz  smile

A quoi sert la trou de ventilation dans ton trou à neige ?
Est ce uniquement pour l' utilisation du réchaud ou bien ça apporte autre chose ?

J'ai lu pas mal de choses sur le net (parfois contradictoires) sur l'intérêt d'avoir une ventilation. Cela permet de réduire la quantité de monoxyde de carbone en améliorant la ventilation. Donc j'essaie en général d'avoir un abri avec une ventilation pour passer une meilleure nuit. C'est très souhaitable (indispensable?) AMHA pour une utilisation de réchaud dans l'abri.

anthony50 a écrit :

Edit : une autre question : Pour aligner les blocs entre eux, ça diffère selon les schémas ... est ce que tu les pose sans recoupe, ou est ce que tu fais une coupe sur l' arrête de l' abri permettant aux blocs de bien s 'emboiter ? Ou pas de coupe et on met de la neige dans le creux sur l' arrête ?
(je sais pas si c'est clair  hmm )

Bonne question! Je les pose comme indiqué sur ce schéma (arête contre arête pour les 2 premiers) et je les recoupe au fur et à mesure comme sur celui-ci : les blocs ne bougent plus du tout. Ensuite en fait, lorsque tu poses un bloc, l'arête de celui-ci doit arriver sur le haut du demi bloc qui lui sert d'appui, et quelques aller retour avec la scie permettent d'ajuster et de le faire descendre. Une autre technique consiste à tailler le bloc en biais avant de le poser : mais j'aime pas car l'arête de celui-ci est alors très fragile et le bloc est difficile à manipuler...

eraz

Hors ligne

#39 21-01-2016 12:33:20

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Je vais éviter le HS sur le fil "sortie dans les Vosges"  wink

Dans la sortie du nouvel an de JJ et Olivier, tu disais qu'ils auraient pu se faire un trou à neige. Seulement, j'imagine qu'ils n'avaient pas de scie pour découper les blocs, comment auraient-ils du procéder pour le toit ?

En Norvège le mois dernier, j'ai essayé de découper des blocs en utilisant mes skis et ma snow claw. Sur le papier ça aurait du le faire, en vrai ça l'a pas fait du tout. J'imagine que la neige n'était pas des meilleures, mais je n'ai pas réussi à sortir un bloc sans qu'il ne se casse. J'étais dans un endroit exposé au vent, en théorie le meilleur endroit pour une carrière. Mais comme les températures dans le coin faisaient le yoyo positif/négatif, et qu'il avait plu quelques jours auparavant, ça rendait peut-être la tache plus difficile ?


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#40 21-01-2016 13:15:29

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Kikoo Archimboldi wink

Archimboldi a écrit :

Je vais éviter le HS sur le fil "sortie dans les Vosges"  wink

Dans la sortie du nouvel an de JJ et Olivier, tu disais qu'ils auraient pu se faire un trou à neige. Seulement, j'imagine qu'ils n'avaient pas de scie pour découper les blocs, comment auraient-ils du procéder pour le toit ?

Dans ce cas là, quand on a pas d'outils parfaitement adaptés, je préconise un toit court (expliqué dans le tuto et redétaillé ensuite) de moins d'un mètre, soit 6 blocs à découper (5 pour le toit et le 6e pour les 2 triangles). On peut découper des blocs avec un ski, un piolet, un bâton de ski,... Et 6 blocs c'est pas la mer à boire wink.

Archimboldi a écrit :

En Norvège le mois dernier, j'ai essayé de découper des blocs en utilisant mes skis et ma snow claw. Sur le papier ça aurait du le faire, en vrai ça l'a pas fait du tout. J'imagine que la neige n'était pas des meilleures, mais je n'ai pas réussi à sortir un bloc sans qu'il ne se casse. J'étais dans un endroit exposé au vent, en théorie le meilleur endroit pour une carrière. Mais comme les températures dans le coin faisaient le yoyo positif/négatif, et qu'il avait plu quelques jours auparavant, ça rendait peut-être la tache plus difficile ?

Alors tu as peut-être eu une mauvaise neige, mais je pense plutôt que tu t'y es pris comme un manche mal pris big_smile.

La technique consiste à bien dégager 2 tranchées parallèles de 5cm de large, sur 40 cm de profondeur et distantes de 50/60 cm. Ensuite tu fais un trou avec ta snowclaw à l'extrémité du début des rails (70/80 cm de long, 50 cm de profond, perpendiculaire aux rails). Tu vas alors scier ton premier bloc (environ 15 cm d'épaisseur) par le dessus avec ton ski sur 40 cm de profond, entailler la base du bloc à 40cm de profond depuis ton trou avec ta snowclaw, et tu n'as plus qu'à sortir ton bloc qui va venir tout seul...
Et pareil pour les suivants...

eraz

Hors ligne

#41 21-01-2016 13:19:56

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Kikoo Archimboldi wink

Archimboldi a écrit :

Je vais éviter le HS sur le fil "sortie dans les Vosges"  wink

Dans la sortie du nouvel an de JJ et Olivier, tu disais qu'ils auraient pu se faire un trou à neige. Seulement, j'imagine qu'ils n'avaient pas de scie pour découper les blocs, comment auraient-ils du procéder pour le toit ?

Dans ce cas là, quand on a pas d'outils parfaitement adaptés, je préconise un toit court (expliqué dans le tuto et redétaillé ensuite) de moins d'un mètre, soit 6 blocs à découper (5 pour le toit et le 6e pour les 2 triangles). On peut découper des blocs avec un ski, un piolet, un bâton de ski,... Et 6 blocs c'est pas la mer à boire wink.

Archimboldi a écrit :

En Norvège le mois dernier, j'ai essayé de découper des blocs en utilisant mes skis et ma snow claw. Sur le papier ça aurait du le faire, en vrai ça l'a pas fait du tout. J'imagine que la neige n'était pas des meilleures, mais je n'ai pas réussi à sortir un bloc sans qu'il ne se casse. J'étais dans un endroit exposé au vent, en théorie le meilleur endroit pour une carrière.

Alors tu as peut-être eu une mauvaise neige, mais je pense plutôt que tu t'y es pris comme un manche mal pris big_smile.

La technique consiste à bien dégager 2 tranchées parallèles de 5cm de large, sur 40 cm de profondeur et distantes de 50/60 cm. Ensuite tu fais un trou avec ta snowclaw à l'extrémité du début des rails (70/80 cm de long, 50 cm de profond, perpendiculaire aux rails). Tu vas alors scier ton premier bloc (environ 15 cm d'épaisseur) par le dessus avec ton ski sur 40 cm de profond, entailler la base du bloc à 40cm de profond depuis ton trou avec ta snowclaw, et tu n'as plus qu'à sortir ton bloc qui va venir tout seul...

Et pareil pour les suivants...

Archimboldi a écrit :

Mais comme les températures dans le coin faisaient le yoyo positif/négatif, et qu'il avait plu quelques jours auparavant, ça rendait peut-être la tache plus difficile ?

C'est également une des possibilités : que des gels/dégels successifs aient créé des couches de glace dure entre la neige plus tendre : les blocs se cassent systématiquement à la jonction glace/neige. Dans ce cas tu peux encore couper des blocs horizontalement sir la strate de neige entre les couches de glace fat au moins 15 cm. J'ai fait une fois tout un igloo comme cela... (ça m'a pris des plombes...) parce qu'il n'y avait que 15/20 cm au sol avec une couche glacée dessus...

eraz

Hors ligne

#42 25-01-2016 00:11:52

anthony50
Membre
Inscription : 16-03-2013

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

J' ai pu construire un trou à neige il y a quelques jours lors d' une sortie dans les Vosges avec Samy. Depuis le temps que je voulais tester !
En préambule, je précise que je sais déjà construire un igloo et donc que je maîtrise la découpe et coupe/ajustement des blocs de neige.
Aussi, lorsque j' ai construit ce trou à neige, la neige n' était vraiment pas idéale (trop fraiche et poudreuse). Impossible de faire une boule de neige par exemple. Du coup ça m' a considérablement compliqué la tache et pris beaucoup plus de temps. Les blocs se cassaient soit lors de la découpe et de leur sortie, soit lors du portage ou de l' ajustement.
Il y a aussi des détails, des choses auxquelles il faut faire attention, et ce n' est pas les mêmes que pour un igloo. Ca aussi ça m' a fait perdre du temps et ça se reproduira pas la prochaine fois.

D' abord quelques photos et ensuite mon avis.
7623_20160121_092008_24-01-16.jpg
7623_20160121_092200_22-01-16.jpg
7623_20160121_092229_24-01-16.jpg
Bon les deux derniers blocs, c' était n' importe quoi, j' ai fait au plus vite.
7623_20160121_092107_24-01-16.jpg
Contrairement aux apparences, une fois la nuit tombée, ça a gelé et l' abri était très solide.
7623_20160121_092032_24-01-16.jpg
7623_20160121_000426_24-01-16.jpg

Points positifs :
- C' est toujours aussi génial de construire son abri en neige. Je suis toujours comme un gamin.
- C' est beaucoup plus facile et rapide qu' un igloo.
- On est isolé du vent et de la neige.
- On est isolé du bruit. Quel bonheur de pas avoir le bruit de la toile qui claque.
- On est isolé du froid.
- Et des souris, ronfleur, etc etc.
- C' est léger puisqu' on le porte pas.

Points négatifs :
J' ai du mal à en trouver mais :
- Ca demande quand même un certain temps à faire.
- Ce qui m' a le plus embêté c' est l' espace intérieur exigu. Pas pour le sommeil, mais pour mon entrée dans l' abri, et l' installation dans mon duvet et sur mon matelas. J' ai frotté un peu partout le toit, ce qui a foutu un peu neige sur le matelas, que j' ai vite frottée pour l' enlever. Je pense que avec plus de travail, j' aurai pu me créer un espace intérieur plus grand, empêchant ce problème. Je n' ai pas fait de fosse à froid ni de "marge" en longueur pour rentrer ce qui a compliqué les choses.
- Je trouve ça compliqué de fermer l' abri, j' ai pas trouvé la technique pour saisir le bloc fermant de l' intérieur.


Au final, j' ai très bien dormi, 9 heures d' une traite, et j' ai pas eu froid alors que mon duvet était un peu léger. La température mini était d' environ -8/-10 dehors. Au matin les 3 occupants de la cabane à côté avaient mal dormi à cause du froid (problème d' équipement) ou des souris.

Le problème que j' ai rencontré lors de la construction en dehors de la neige qui collait pas, fut que j' ai progressivement élevé mon toit comme vous pouvez le voir sur les photos, sans m' en rendre compte au début. Du coup je galérais car les blocs devenaient trop courts et je rajoutais des demi blocs sur les côtés pour pouvoir continuer...  roll   J' ai fini par faire une carrière à côté pour aller plus vite et couper des blocs énormes.
En fait j' avais l' impression que la largeur des blocs et donc du trou, était insuffisante pour que les blocs se rejoignent pour former le toit. Et, qu' il valait mieux faire une carrière à côté avec des blocs plus grand que la tranchée. ( Eraz, une idée de mon erreur ? ). Ceci est pas logique, et ça retire le fait d' être protégé lors de la construction. A ce propos, (mes conditions étaient superbes mais) je me suis pas trouvé vraiment protégé puisque le toit m' arrivait au nombril. Le fait d' élargir le trou à la fin permet un bel espace intérieur qui devrait convenir à deux personnes si c' est bien fait.
On doit pouvoir faire ça avec un ski ou autre si la neige est idéal, mais une scie à neige c' est quand même top.

J' y ai passé 2h30 de A à Z, avec pleins pleins de blocs que j' ai jetés car la neige ne collait pas et était poudreuse, et mon inexpérience.
Je pense qu' avec une neige correct et 2 ou 3 abris à son actif, on peut facilement faire un abri en 30 minutes.
Je comptais acheter une vraie bonne tente hivernale, mais je suis en train de remettre tout en question. Il faut comparer le temps de faire son abri en neige (si j' arrive à 30 minutes), avec celui du montage et démontage d' une tente, ainsi qu' au confort, absence de toile qui fait du bruit et autres. Et le poids de pas avoir d' abri ou quelque chose de plus minimaliste, surtout avec les tentes conçues pour l' hiver.

Dernière modification par anthony50 (25-01-2016 00:51:17)

Hors ligne

#43 25-01-2016 01:08:54

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Site Web

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Quelques images prises en 2012 : Eraz nous avait fait une super démonstration.

2_trou_a_neige_01_25-01-16.jpg

2_trou_a_neige_02_25-01-16.jpg

2_trou_a_neige_03_25-01-16.jpg

2_trou_a_neige_04_25-01-16.jpg

2_trou_a_neige_05_25-01-16.jpg

2_trou_a_neige_06_25-01-16.jpg

2_trou_a_neige_07_25-01-16.jpg

2_trou_a_neige_08_25-01-16.jpg

Je n'ai pas pris ces photos, donc si l'auteur veut que je les retire, pas de soucis.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#44 25-01-2016 09:01:59

nobru75
Membre
Inscription : 17-01-2010

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

oli_v_ier a écrit :

Je n'ai pas pris ces photos, donc si l'auteur veut que je les retire, pas de soucis.

le copyright © revient plutôt à Eraz wink
super !

Hors ligne

#45 25-01-2016 09:10:48

nobru75
Membre
Inscription : 17-01-2010

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Anthony ,un chouillat petit à mon gout mais top realisation !, pour avoir tater la neige hier dans les vosges , je ne sais pas comment tu as fait ,elle n'avait en effet aucune consistance...

Ah la neige est vraiment charmante et pleine d'atouts !
smile

A+

Hors ligne

#46 25-01-2016 09:33:40

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

anthony50 a écrit :

J' y ai passé 2h30 de A à Z, avec pleins pleins de blocs que j' ai jetés car la neige ne collait pas et était poudreuse, et mon inexpérience.
Je pense qu' avec une neige correct et 2 ou 3 abris à son actif, on peut facilement faire un abri en 30 minutes.
Je comptais acheter une vraie bonne tente hivernale, mais je suis en train de remettre tout en question. Il faut comparer le temps de faire son abri en neige (si j' arrive à 30 minutes), avec celui du montage et démontage d' une tente, ainsi qu' au confort, absence de toile qui fait du bruit et autres. Et le poids de pas avoir d' abri ou quelque chose de plus minimaliste, surtout avec les tentes conçues pour l' hiver.

Dans mon esprit, les abris à neige sont une option intéressante SI (et seulement si) :

- On randonne dans une situation où la neige est abondante et de qualité (sinon c'est impossible ou trop long)
- On dispose du matériel adapté et si possible optimisé (Pelle, sonde, scie, gants imper, vêtements imper/respi haut et bas : activité "froide/humide/trempante", matelas lisse, sursac)
- On a du temps (c'est long surtout en mauvaise condition. moins vrai si très expérimenté)
- On est en bonne santé (donc pas blessé ou malade)
- Pas facile à faire pour un groupe, or il n'est pas toujours souhaitable d'être séparé durant une nuit glaciale.

En haute montagne, le premier point est très difficile à assurer. Le vent détermine souvent la quantité de neige présente localement. Par exemple il souffle souvent la neige sur les crêtes ou dans des les axes exposés. On n'est donc pas toujours assuré d'avoir de la neige là où on le souhaiterais (ou là où on devrait).

C'est la raison pour laquelle je pense que construire un abri dans la neige est plus une solution de confort et parfois d'urgence qu'une solution "standard". Sauf si on randonne dans une région ou la neige est abondante et répartie de façon constante. Mais même dans ce cas je prendrais un abri minimaliste.

Ce qui donne de l'intérêt à cette formule, c'est qu'elle ajoute très peu de poids à l'équipement standard dont on dispose en haute montagne (full goretex, sursac....) à part la scie (et encore, elle est souvent présente dans un groupe pour tester la neige).


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#47 25-01-2016 09:50:21

N_75
hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Et 4 murs verticaux, une charpente "à plat" avec skis et bâtons, une bâche ou tarp étalée, et de la neige par-dessus ? en option une fosse à froid en pied de murs
Réalisé quand j'étais bidasse, et quelques fois ensuite pour s'amuser...


J'en ai plein le cul de la circulation aérienne qui vient  pourrir le silence qui régnerait sur mes bivouacs sans les avions !

Hors ligne

#48 25-01-2016 10:43:36

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Kikoo anthony50 wink

anthony50 a écrit :

Points négatifs :
- Ce qui m' a le plus embêté c' est l' espace intérieur exigu. Pas pour le sommeil, mais pour mon entrée dans l' abri, et l' installation dans mon duvet et sur mon matelas. J' ai frotté un peu partout le toit, ce qui a foutu un peu neige sur le matelas, que j' ai vite frottée pour l' enlever. Je pense que avec plus de travail, j' aurai pu me créer un espace intérieur plus grand, empêchant ce problème. Je n' ai pas fait de fosse à froid ni de "marge" en longueur pour rentrer ce qui a compliqué les choses.

L'idée est de creuser sa tranchée en premier (largeur d'épaules soit environ 50cm)... agrandir ton trou à neige sur les côtés au fond de cette tranchée : servira d'espace de confort, pour poser ses affaires, etc... et ensuite seulement d'installer le toit. En cas de grosse tempête, construire 1m de toit rapidement offre un très bon abri pour ensuite élargir le fond du trou. Une fosse à frod t'aurais également apporté besoucoup de confort de "circulation/position"dans ton abri : pour avoir un siège confortable, une table pour cuisiner/manger, etc (voir les petits croquis dans le tuto).

anthony50 a écrit :

- Je trouve ça compliqué de fermer l' abri, j' ai pas trouvé la technique pour saisir le bloc fermant de l' intérieur.

Pour fermer l'abri, le dernier bloc vient simplement s'appuyer sur la rampe et le bloc de toit opposé : c'est très simple (et tu peux ensuite colmater/jointoyer de l'intérieur).

anthony50 a écrit :

Le problème que j' ai rencontré lors de la construction en dehors de la neige qui collait pas, fut que j' ai progressivement élevé mon toit comme vous pouvez le voir sur les photos, sans m' en rendre compte au début. Du coup je galérais car les blocs devenaient trop courts et je rajoutais des demi blocs sur les côtés pour pouvoir continuer...  roll   J' ai fini par faire une carrière à côté pour aller plus vite et couper des blocs énormes. En fait j' avais l' impression que la largeur des blocs et donc du trou, était insuffisante pour que les blocs se rejoignent pour former le toit. Et, qu' il valait mieux faire une carrière à côté avec des blocs plus grand que la tranchée. ( Eraz, une idée de mon erreur ? )

Cela me fait penser à mon premier igloo qui ressemblait à un pain de sucre au final. Je pense que le problème principal venait de la qualité de la neige (très mauvaise effectivement, j'ai pu le vérifier ce week-end). Si tu avait découpé tes blocs dans la largeur de ta tranchée comme expliqué dans la tuto, tous les blocs auraient eu une taille homogène et ton toit aurait été régulier. Le fait que tu tailles tes blocs dans une carrière ouvrait la voir à des blocs de dimensions hétérogènes => d'où ta galère wink.

Un ou 2 montage de trou à neige sont AMHA indispensables pour acquérir l'expérience nécessaire.

Merci pour le retour wink.

eraz

Hors ligne

#49 25-01-2016 10:45:37

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

Kikoo N_75 wink

N_75 a écrit :

Et 4 murs verticaux, une charpente "à plat" avec skis et bâtons, une bâche ou tarp étalée, et de la neige par-dessus ? en option une fosse à froid en pied de murs
Réalisé quand j'étais bidasse, et quelques fois ensuite pour s'amuser...

C'est AMHA au moins aussi long à réaliser, moins solide, moins isolant,... mais plein de formes/solutions sont enviseageables wink.

eraz

Hors ligne

#50 25-01-2016 10:59:06

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Site Web

Re : [Abri] Construction d'un trou à neige

eraz a écrit :

Pour l'igloo en méthode russe, pour en avoir réalisé quelque-uns, il apporte les mêmes inconvénients que le trou à neige de suo0 : même s'il est simple de conception, il est assez pénible à réaliser. Et contrairement au trou à neige, on reste en plein vent un bon moment : le temps de faire un gros tas de neige + celui nécessaire à creuser la première partie de l'abri.

Atténué si on a entassé tout le matériel possible (sacs et autres) et réalisé le tas de neige par dessus avant de récupérer le sac. Ou de le déplacer pour réaliser progressivement un abri-tunnel.
Et pour une fois, le mulet a l'avantage : son sac est plus gros, permet de gagner plus de volume  lol

Lorsqu'il y a une forte épaisseur de neige, on peut aussi faire un abri au pied d'un arbre, en plaçant juste un bâton pour soutenir des branches basses souples qui servent de charpente au toit tout en redescendant jusqu'au sol.

Pas testé en situation d'urgence, mais par jeu un hiver bien neigeux.


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

Pied de page des forums