Aller au contenu

Annonce

Camp de base / Camp itinérant 2022 du 9 au 16 juillet, pensez à réserver vos congés ! ✅

#1 30-07-2013 17:06:54

Brydou
Membre
Inscription : 14-12-2012
Messages : 148

[Récit + liste] Brydou - Islande 2013

Rentré depuis déjà un petit moment je prend enfin le temps de faire un petit retour sur ma petite escapade au pays de feu et de glace. Un de plus, c’est que cette année il y avait foule là-bas d’après le nombre de retour que l’on peut lire ici (façon de parler).


Préparation

La décision de partir en Islande a été prise en fin d’année dernière. Un voyage professionnel bien trop court sur place de 36h m’avait donné envie d’y retourner et de découvrir un peu plus ce pays qui semblait si différent et merveilleux. Il a tenu ses promesse !
Nous sommes donc parti à deux pour la classique Nord-Sud si souvent détaillé maintenant sur ce forum. Nous avons donc lu beaucoup de retour su le net et en particulier sur RL. Un merci particulier à FLF qui m’a fourni des infos. Nous décidons de partir fin Juin – début Juillet, soit au tout début de la saison. Ce fut même un peu tôt pour cette année comme vous le verrez, mais cela ne fut pas un problème.
Côté logistique nous avons pris les billets pour Reykjavik en Janvier, les prix commençant déjà à monter. Le billet Pour Akureyri peut quand à lui être pris au dernier moment, c’est comme prendre le bus.
Vient ensuite la phase d’affinement de l’itinéraire en rêvant devant cartes et photos. On s’y voit déjà . Puis nous dressons la liste du matériel et de la nourriture. Nous testerons nos options lors d’une traversée des plateaux du Vercors de St-Nizier à Die du 4 au 7 Mai, surtout nécessaire pour évaluer les denrées. Les conditions météo de cette année déjà décrite par certains récits sur la même période dans ce lieu nous ont déjà mis dans le bain, le vent en moins.
Ensuite tout est aller très vite et nous voila le 21 Juin, jour du départ !


Récit

Jours 0 : Atteindre Mývatn, le point de départ

Nous n’y avions pas fait attention, mais partir un 21 Juin n’est VRAIMENT pas une bonne idée : c’est la fête de la musique. Partant d’Aix-en-Provence, je vous laisse imaginé l’encombrement dans les rue, le train, les transports parisiens avec les valises. Mais : c’est les vacances.
Nous finissons par atterrir le 22 Juin au matin à Reykjavik. Direction la station de bus BSI pour régler la question de la dépose, puisque nous avons décidé d’envoyer la moitié des vivres à Nyidalur. Arrivé là-bas petit souci : l’hivers a été tellement rude que la route devrait être ouverte avec 1 ou 2 semaines de retard, donc trop tard pour qu’ l’ont ai le paquet à temps. Ca commence bien… Les solutions :
-    partir avec la totalité de la nourriture, mais cela implique d’alourdir substantiellement le sac et donc de réduire le plaisir de la marche. De plus la place risque de manquer.
-    changer l’itinéraire pour atteindre un lieu desservi par une route ouverte. Au dernier moment, à l’arrache, à 4h du vol pour Akureyri, cela ne nous enchante guère.
-    décaler le projet, c'est-à-dire commencer par la semaine découverte et finir par les deux semaines de rando. Le fromage ne va pas apprécier, et nous préférons commencer par le « sport » et finir par la « détente ». Surtout que nous ne sommes pas certain que la route ouvrir quand même à temps.
La réflexion s’amorce.
Entre temps nous sommes rejoins par un ami local qui nous prête sa balise spot. Suite à notre explication, il nous propose de prendre nos provisions et nous assure – je cite – qu’il trouvera un moyen de nous les faire parvenir vers Nyidalur. Deal, merci beaucoup.
Nous prenons à présent notre vol pour Akureyri au Nord, le grand jour approche. Double bonne surprise en ce qui me concerne, il y a là-bas un musée de l’aviation ET un meeting aérien à lieu à notre arrivé. Que du bonheur pour quelqu’un qui aime l’aéronautique big_smile.
Nous passerons la nuit ensoleillée au camping de la ville après avoir acheté le gaz et mangé un bon restau.


Jour 1 : Mývatn - Sellandafjall

Réveil tôt le matin pour attraper le bus qui nous déposera à Mývatn, point de départ de notre périple. Nous achetons une carte 1:300000, une petite photo tout beau tout propre, et c’est parti pour l’aventure.
Première chose, Mývatn, « le lac des mouches » littéralement, porte affreusement bien son nom. Nous sommes assailli de ces petites bêtes insidieuse qui nous harcèlerons pendant 3 jours sans relâche sinon durant les bref moment de vent que nous viendrons à bénir. D’ailleurs durant tout le reste du voyage, nous repenserons à cela lorsque le vent soufflera très fort afin de relativiser.
Après une partie le long d’une route, nous quittons enfin la civilisation pour nous enfoncer dans le désert. La route étant fermée aux véhicules, nous enjambons la barrière en étant certain de ne trouver personne au-delà, un vrai bonheur. Nous prendrons un bain dans la rivière et poserons le campement à Sellond.

Fin de la civilisation à la pause déjeuner
1182cf106885d04fd07eba36113a8e5fc192f3.JPG

Elimination des mouches
dcb823213e1f45c32875f3c20bc5417bc277ac.JPG

Le Sellandafjall se rapproche dans le désert
29da168f42d3edd31e8505f45eb022d00999ce.JPG

Premier champ de lave dépourvu de végétation
bbdd21217a7bd012c2320885d64579e5fca00c.JPG

Fin de la journée, il est temps de monter la tente
d72ac5623220801f38dc681be265f0c665e1c6.JPG


Jour 2 : Sellandafjall - Botni

Au réveil, les mouches sont toujours là. Mais elles mangent quoi pour survivre quand il n’y a rien ni personne ?
Nous marcherons a travers des déserts de lave, cailloux, herbes, sable. C’est bon de varier. Nous décidons de prendre le déjeuner à Botni. Du coup nous déjeunerons un peu tard car nous marchons moins vite que nous ne le pensions, entre le terrain inhabituel et le fait d’utiliser le gps. Quel chance : nous arrivons juste au moment où il se met à pleuvoir. Nous prendrons ensuite l’après midi pour vagabonder autour de la hutte.

Direction sur la droite
b523f6fe06876520479e1d2060a5d93994ba6c.JPG

Passage dans la végétation
4566b2bf717faa00d9ca8c92cbd413e0727251.JPG

Arrivé à Botni : on lève les couleurs
8b0f8dfe3d05669a584287bc222a8f9b9b003f.JPG

Repas traditionnel du midi
fd7b3dd93715674a311b1330fc6809cbbfc3ff.JPG


Jours 3 : Botni - Dyngjufell

Nous n’avons pas envi de courir et nous avons largement le temps, donc nous décidons que nous stopperons à Dyngjufell et n’enchainerons pas directement pour l’ascension de l’Askja vers Dreki.
Nous traversons d’abord une zone très abrasive et instable puis rejoignons la piste sur une plage de sable noir.
A l’arrivée nous prendrons le temps de nous promener autour du refuge et de monter les collines alentours.

Passage abrasif
df1e4f2036a4bade498c9bbd2474c696bd1697.JPG

Déjeuner sur le sable
a36fd87cee0755d2e2fd0f7f12b100cf4033f6.JPG

Dyngjufell, couleurs levées
6f6dfd31ce9c4843d9a0b9551100d1ea40120c.JPG

On s’arrête et on prend le soleil
0d705ecb5509233c780f69acec594988f7678c.JPG


Jour 4 : Dyngjufell - Dreki

La veille nous faisions les malins en prenant des photos en sous vêtements dans le désert pour dire en rentrant aux collègues « vous voyez qu’il fait bon en Islande ». Mais ce matin c’est comme si l’Ile a voulu nous rappeler qui était le patron : un vent à décorner les bœufs (et à faire disparaitre les mouches !).
Nous entamons l’ascension de l’Askja. Au fur et à mesure le vent s’intensifie d’autant que la température chute. Arrive un moment la grêle tombe – à l’horizontale – et nous penons à avancer. D’autant que les piquets sont difficiles à repérer, merci le gps. A un moment en dégustant une barre, assis dos au vent sur quelques pierres non enneigées, je me souvient m’être dis qu’en France je ne sortirai pas dans la montagne avec un temps pareil.  Enfin le sommet se profil avec un coin de ciel bleu. Nous mangerons au sommet pour traverserons la caldeira certes dans le vent mais maintenant sans la grêle. Que c’est agréable, « calme », on croirai une traversée de l’arctique ! De l’autre côté nous apercevons des être humains. En fait la route qui passe de l’autre côté et arrive à Dreki est ouverte depuis quelques jours amenant son lot de touriste. Le car nous proposera de nous emmener mais niet : on marche ! Nous arrivons à Dreki sous un temps merveilleux, rien à voir avec l’autre côté apocalyptique. Avant de nous coucher nous contactons rapidement mon ami islandais à propos des vivres. S’il n’arrive pas à les déposer à Nyidalur, ce sera Hrauneyjar. Considérant que nous avons gagné un jour, et que nous avons un jour de marge, si nous prenons 3 jours depuis Nyidalur pour aller à Hrauneyjar c’est envisageable mais cela fera de grosses étapes. Bah, l’avenir nous le dira.

Ascension d’Askja
dd4caf8f07fccaa8a3577277a9f2dba219a36e.JPG

La fin de l’ascension…et du mauvais temps
a3121da92820e93e1c84b982777bb0442453fa.JPG

Traversée de la caldeira
622d244102069c91bbf9e42bf2e2f8ec6071ed.JPG

Soleil à l’arrivée
91f38bda8945e9bae3e72d4c43620d6ee938dd.JPG


Jour 5 : Dreki - Kistufell

Longue étape. Nous aurons tous les temps: vent et tempête de sable, bruine, pluie, neige, grêle. Quelque chose comme 13h de marche. Des déserts après des déserts, infini. On se sent petit ici. Et le Vatnajokull qui nous regarde au loin.

Traversée dans le vent
0c19a7dd8c2485753f07dc3d122189a124aa08.JPG

Pause déjeuner sous le (seul) « abri »
1bf455c7c5b27fce39ccd2c0b5ced87042f7e5.JPG

Sans repère dans la tempête de sable, on vérifie régulièrement le gps
48af343b728ea5be2de57e1e77929d1cd4c2c5.JPG


Jour 6 : Kistufell - Gaesavotn

Nous décidons de faire une petite étape pour nous reposer de celle de la veille. Nous partons donc relativement tard. Il fait déjà meilleur temps. Arrivé à Gaesavotn, nous faisons deux fois le tour de la maison qui semble très accueillant mais fermée. Nous trouverons la clé à côté de la porte, comme indiqué dans une des messages sur le guestabok de Kistufell (nous les lisons systématiques). Quel confort ! Bon, nous apprendrons à 23h qu’il s’agit d’un refuge privé lorsque quatre 4x4 débarquerons et nous demanderons ce que nous fichons ici. Il neige dehors…mais nous sommes gentiment autorisé à aller dormir dans la chambre du haut. Ouf, la flemme de monter la tente surtout lorsque l’on est à moitié endormi.

Départ sous un soleil de retour
0c982f53c836f41417513f8a67cfbcac679771.JPG

De jolis névés … avec des rivières dessous
5629b81eb24d93f233ea8297acef2412b69843.JPG

Arrivé à la hutte
efd4df72758c9ba69006a55c03208ee5f89d12.JPG

Jour 7 : Gaesavotn - Nyidalur

Nous ne faisons pas de bruit le matin pour ne pas réveillé les touristes et guides qui on fêtés toute la nuit... Nous prenons le petit déjeuner dehors, saluons un des guides qui se lève et partons. La nous faisons un détour vers le nord puis redescendons plus aller à Snapadalur où il y a des sources chaude. Je commencerai à avoir mal au mollet droit. Nous longeons ensuite la Nyidalur, les pieds dans l’eau, de plus en plus fatigué. Rude étape pour nous. J’arrive au refuge et dès que je m’arrête, mon mollet est tout dure, impossible de marcher correctement désormais. Mon compagnon quand à lui a des ampoules de partout. Bah, on est arrivé, çà ira mieux demain ! Là aussi, la route est ouverte depuis peu (mais pas les lignes de bus) et des park rangers sont là. Ils nous proposerons de nous déposer à Landmannalaugar, mais il n’en est pas question :demain ca ira mieux et on continuera à pieds (espérons le). Nous réalisons que nous sommes à la moitié de l’aventure.

Départ avec un reste de la neige de la « nuit »
063c8161c7cc521d83417d1dc47fa98ce46723.JPG

Un détour pour voir ces chutes
671da2a69eb33e4d138c12e2b42e8eb62c15d1.JPG

Direction derrières les montagnes
550c23abc227ae95854581d6b0ab9a4a19bec3.JPG

Ca fume à Snapadalur
7a82f9faddd128b129c1150f9d47e68dba4c12.JPG

Vatnajokull nous regarde
f1d3621418e3d1a63d8c2c4ca0d86d3b7141be.JPG

Enfin arrivé à Nyidalur
a3f1901195678306348f56de0b4dc21db2528d.JPG

Jour 8 : Nyidalur - Skrokkalda

Bonne nouvelle, çà va mieux. C’est reparti. Nous entamons notre traversée du désert : quatre jours dans le même décors. A un moment nous entendons un bruit. Nous nous retournons mais pas de véhicule, levons les yeux, et…je reconnais le véhicule de mon ami. Ils ont fait un détour pour nous ravitailler. Vraiment un type en or et une livraison cinq étoiles. En prime, café chaud, coca frais et oreo big_smile. Nous les remercions milles fois de nous éviter de courir jusqu’à Hrauneyjar et reprenons la route.

Récupération de la « dépose »
b35bcced235eee7662a92d1aea766b0fbee1fe.JPG

Repos du soir
8ed9bcc5781839273967f714d7c8472fc5b5e8.JPG


Jour 9 : Skrokkalda - Aerodrome

Le désert.

Les routes sans fin
3bfe78b6508b2a3bc4ddaceb9c07eebf1be301.JPG

Des signes de vie
ca871ea8eefab7acf6d1fc2008c9170f896224.JPG

Bivouac sur les bords de l’aérodrome
7565a47e972c59e4c73016b900335938dd599d.JPG


Jour 10 : Aerodrome - Hrauneyjalon

Le désert.

Þorisvatn
ba1c30baa7df8fea40aceace9d25f63b7f49ac.JPG

Les mouches : le retour
ca044ac14f143f107b9572345912842a599b79.JPG

Jour 11 : Hrauneyjalon - Landmannalaugar

La fin du désert. Nous croisons alors énormément de véhicules. Ca nous change drôlement. Et même des cyclistes :bon courage ! Enfin le désert se dissipe et le décors change radicalement. Incroyable. En revanche quel choc d’arrive dans ce camp surpeuplé !

Landmannalaugar se dessine avec la fin de  plusieurs jours de désert
af44932c59b78f7162647045e5795688c32e0e.JPG

Les couleurs se révèlent
48f5bc6809c5a8dcae255f8642768b90b6cdde.JPG

Choc « civilisationel »
949370ea01403de5f284e7e41d129904ccd811.JPG


Jour 12 : Landmannalaugar - Hraftntinnusker

Nous nous levons tard et partons tard pour ne faire qu’une étape. Aujourd’hui on se repose, tranquile, et on profite. A l’arrivée la nuit sera froide.

C’est déjà plus peuplé
bfe9f8f803125e1ad2561915349d63e4003f8e.JPG

Mais tout de même agréable à regarder
d1a1495a1ebec3d66a6d44d41106ac283a2916.JPG
Cette tente blanche et grise fait ressortir le paysage
d75a0b51322c6030666dc8a0d9afa81be23233.JPG


Jour 13 : Hraftntinnusker - Emstrur

Départ à la fraiche pour éviter le monde. Des paysages toujours plus merveilleux. Arrivé à Álftavatn on nous annonce une alerte tempête pour 15h. Nous avons le temps, nous continuons. Nous arriverons avant et aurons le temps de monter la tente. Ca soufflera durant la nuit !

D’où nous venons
cca663ea963f4eb2b9648cad27a3d56d446935.JPG

Et on redescend
bbe4ce603fcfc2de48cc268d5243e01c361eb9.JPG

Passage de gué : 1 chaussure sur 2, çà c’est MUL
c02baef9c76538e70f0b12ad5dc2b6f7274231.JPG


Jour 14 : Emstrur - Þórsmörk

Aujourd’hui le temps est vraiment mauvais. Nous réalisons alors que nous avons jusque là été plutôt chanceux. Nous partons encore tôt afin d’éviter la foule. Nous arrivons en fin de matiné à Þórsmörk. Là on nous annonce que le temps est  très mauvais sur la route de Skogar, qu’ils songent à fermer le chemin, et qu’il y a une alerte pour deux jours. Nous décidons d’arrêter ici, nullement envi d’attendre deux jours et encore moins de tenter de passer dans ces conditions. Nous prenons le bus en début d’après midi pour Reykjavik. Fin d’une merveilleuse aventure. Nous continuerons une semaine à faire le tour de l’Ile.

Une journée très ventée et humide
a260dc91678f9b9e994c79f2c7eaaa3960480c.JPG

Þórsmörk est de l’autre côté
ae6fd35b4707826f3c0e34274b78cac0f50f7f.JPG

Fin de l’aventure !
90b0c2500f2828a015c6b8890002603fc37009.JPG

Bonus : Sommet de Hekla
4b526c246ef7af2bf06a40adc4a715bdbc888e.JPG

Toutes les photos


Liste:
7394_liste_islande_2013.png

A noter que les poids sont approximatifs car ma balance est peu précise.

Portage :
Là il y a une énorme marge d’amélioration, un boulevard pour gagner de précieux grammes kilos. J’ai découpé par-ci par-là quelques inutilités mais il faudrait en changer. Cependant je suis long à  me décider et le budget n’était pas là.

Couchage :
Tapis de sol : parfait. Je ne suis pas fana des gonflables suite à une mauvaise expérience et de toute façon je trouve la mousse assez confortable. Et puis enroulé dans le SAD c’est parfait, je n’aime quand ca dépasse du sac. Découpé en « sarcophage », je pourrais encore réduire sa taille en longueur cependant.
SDC : très bon aussi. Je n’ai eut froid que deux nuit un moment et eut besoin de me couvrir comme un oignon (TS mc + polaire + doudoune + boxer + collant) qu’une seul fois. J’ai aussi eut trop chaud deux ou trois nuits ce qui m’a étonné vu que je suis frileux, une fois car j’étais trop couvert au coucher. Mais du coup transpiration et la fraicheur qui suit.
Tente : suffisant pour deux surtout que je ne suis pas épais. Les SAD dans l’apside, on peut quand même cuisiner dedans. J’ai en revanche changer les sardines qui sont trop limite (souvenir de Corse) avec ce qui trainait chez moi : des D4 lourdes de base (pas taper).

Vêtements :
Tout a été utile et utiliser, sans redondance donc.
J’ai souvent porté buff + bonnet + polaire + coupe vent après les 3 premiers jours, ce qui finalement allégeait le sac .
Ayant oublié ma paire de chaussures pour les gués nous avons partagé une paire pour deux : un pied chaussé qui fait appui et un pied nu qui souffre sur les cailloux. Bwah, ca passe très bien.
Les gants en revanche ne résistent pas à une humidité prolongée telle que rencontrée durant l’ascension de l’Askja : j’en ai encore frais aux menottes !
Petite déception, j’ai déchiré mon sur pantalon en grimpant le Hekla. D’ailleurs, vous savez si et comment je pourrais le réparer (ductape) ?

Cuisine :
Réchaud : rien à redire.
Gaz : nous avions deux petites recharges et heureusement car l’une était défectueuse dès le troisième jour.
Gobelet : un « luxe » dans la mul, mais j’aime faire chauffer mon infusion dedans le soir.
Bouteille d’eau : n’a été utile que durant la cinquième étape. Je bois déjà peu alors là-bas encore moins surtout que l’on trouve de l’eau souvent, j’ai d’ailleurs fini par ne porter qu’un litre dans ma poche à eau.


Nourriture:

En pleine préparation
f7a1de56228c5a6a6683068f9a4b37d0fe7343.JPG

Matin:
Country Crisp Choco + lait en poudre (très peu)
Café
Lion ou Kinder Country ou Grany Coco

Journée:
Lion
Kinder Country
Grany Coco
Fruits Sec
Noix divers
Saucisson
Fromage
pâte de fruit

Soir:
Soupe
Purée + Lait en poudre ou Semoule ou Nouille chinoise
Infusion

Pas de lassitude et pas de grosse faim. Pour le soir nous faisions ½ purée, ¼ semoule et ¼ nouille chinoise.

Quelques panoramas pour finir:

19b68777e0c5e3c1d674a680a885f0aa500953.jpg

3c08fe9a31c5085b22d698c0f8fb7182251acf.jpg

6f099cde165e819bd53951ec09e16a89edc14f.jpg

91a1c461b19b0a50cb4492ae0157fe50f4da7d.jpg

bf1ed3643a6dd4961a1721b43a7877734de7b3.jpg

b1ea3b888571c1fb6ad17d8b7132260ae46a82.jpg

Dernière modification par Brydou (01-08-2013 10:08:30)


.() ()
(^.^)
.(")")

Hors ligne

#2 30-07-2013 19:55:49

Matt81
Membre
Inscription : 22-02-2008
Messages : 131
Site Web

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

Toujours très intéressante à lire cette expérience de traversée !
Sympa la livraison du ravito en hélico ... big_smile

Hors ligne

#3 30-07-2013 22:58:48

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 566

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

Matt81 a écrit :

Sympa la livraison du ravito en hélico ... big_smile

Ouais, on se demande pourquoi on n'y pense pas plus souvent wink

Hors ligne

#4 31-07-2013 10:52:30

Brydou
Membre
Inscription : 14-12-2012
Messages : 148

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

ventcalme a écrit :
Matt81 a écrit :

Sympa la livraison du ravito en hélico ... big_smile

Ouais, on se demande pourquoi on n'y pense pas plus souvent wink

Quand les relations pro peuvent aussi servir en vacances c'est assez simpa smile. Et puis pour un amoureux de l'aéro c'est tout simplement incroyable comme expérience, au beau milieu de nul part. Ceux qui s'y connaisse apprécierons d'ailleurs le modèle de la machine.

J'ai rajouté quelques commentaires sur la matériel et les denrées.


.() ()
(^.^)
.(")")

Hors ligne

#5 31-07-2013 10:57:24

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 954

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

Salut Brydou! Merci pour le récit et les photos, ça ravive de beaux souvenirs. smile


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#6 31-07-2013 11:01:12

Brydou
Membre
Inscription : 14-12-2012
Messages : 148

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

fredlafouine a écrit :

Salut Brydou! Merci pour le récit et les photos, ça ravive de beaux souvenirs. smile

Merci flf. J'ai d'ailleurs pensé à toi lors de l'étape 7 Gaesavotn - Nyidalur, car j'avais souvenir d'avoir lu dans ton retour que c'est à ce moment là que tu avais eut mal au genou, et justement j'avais un mollet ruiné. Bon, on avait tout de même fait plus soft comme étapes. Sinon dans mon trombi j'ai posté quelques photos dont une ou deux qui devraient aussi ta rappeler quelque chose...


.() ()
(^.^)
.(")")

Hors ligne

#7 31-07-2013 11:14:45

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 954

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

Gaesavotn - Nyidalur vous avez fait le détour par la piste et le pont au lieu de tracer tout droit à travers les rivières glaciaires, c'est ça? Plus long, mais moins prise de tête. Certainement beaucoup plus chiant aussi, les sables mouvants ça met un peu de piment. lol
Par contre après au lieu de marcher dans la Nyidalur, il vaut mieux passer sur les crêtes de Mjohals à l'ouest, je pense que c'est beaucoup moins fatiguant (et le spectacle est grandiose sur les hauteurs). Quelques névés au début, mais une fois sur les crêtes ça va tout seul.

Ouais j'ai vu sur ton trombi, ça fait bizarre... D'ailleurs tu as loupé les messages d'Oli_v_ier. Vas falloir y retourner, héhé. wink


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#8 31-07-2013 11:28:54

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 892

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

Kikoo Brydou wink

Merci pour le retour et ces images d'Islande... wink.
Cela plante le planning travail du matin mais cela fait tellement de bien ....

eraz

Hors ligne

#9 31-07-2013 11:54:57

Brydou
Membre
Inscription : 14-12-2012
Messages : 148

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

fredlafouine: Oui c'est ca. En fait au départ nous avions prévu de passer par les rivières glaciaires, puis nous avons hésité, et le matin nous n'avons pas fait attention et tracé tout droit au nord ouest. Arrivé au pont nous avons vu le panneau a propos de Snapadalur et hop changeant de programme, on repart dans l'autre sens. Donc dans les 2h dans un sens "pour rien", la cascade comme seule consolation. Et nous avons été déçu justement de ne pas faire face aux sables mouvants. Une prochaine fois?

Eraz: Ravi de distraire une journée de travail en plein été (la mienne y compris).


.() ()
(^.^)
.(")")

Hors ligne

#10 31-07-2013 12:22:48

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 613
Site Web

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

Encore de magnifiques photos qui font rêver!


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#11 01-08-2013 14:58:04

Brydou
Membre
Inscription : 14-12-2012
Messages : 148

Re : [Récit + liste] Brydou - Islande 2013

fredlafouine a écrit :

[...] D'ailleurs tu as loupé les messages d'Oli_v_ier. Vas falloir y retourner, héhé. wink

Par contre je n'ai apparemment pas loupé son frère le 6-7 Mai dans le Vercors, à la cabane de Pré Peyret^^

J'ai mis à jour un bref retour matos et nourriture. Si j'ai je prends le temps je ferai mieux.

Dernière modification par Brydou (01-08-2013 14:58:29)


.() ()
(^.^)
.(")")

Hors ligne

Pied de page des forums