Aller au contenu

Annonce

Réservez vos dates pour le Camp d'été 2024 : 10 au 17 août dans le Queyras !

#76 14-11-2014 19:38:37

moudugenou
Membre
Lieu : Oslo
Inscription : 01-11-2012

Re : [Abri] Dormir sans tente ni abri ? Est-ce possible ? • [SRSR]

Clairement : après une cinquantaine de bivouac dans une grande et célèbre forêt du sud-est de la région parisienne, nous n'avons jamais croisé de garde forestier ou d'hommes en bleu, malgré un mode de couchage peu furtif (hamac).
On a l'habitude de s'éloigner des parkings, lieux d'escalade et autres lieux de fort passage (l'hippodrome mais surtout le polygone, lieu d'entrainement de la gendarmerie (entres autres, je suppose) ainsi que planter tard et replier tôt. Après, je n'exclue pas qu'on ait eu de la chance (et le fait d'avoir des week-end décalés doit aider).
Pour tout dire, on n'a appris qu'au retour de ce week end que le bivouac y était interdit.


« On arrête tout, on réfléchit, et c'est pas triste » - L'An 01

Hors ligne

#77 22-11-2014 07:33:08

Olivier_91370
Membre
Inscription : 13-08-2014

Re : [Abri] Dormir sans tente ni abri ? Est-ce possible ? • [SRSR]

Bon, sursac de l'armée anglaise commandé et reçu.
Première impression avant essai: il est grand, très grand, et très large. Du coup je réfléchis pour adapter un arceau afin d'avoir une sorte de ""bivvy shelter". On est plus à 100g près. lol
Je vais faire des tests avec un morceau de bambou, juste pour voir ce que cela donne.

Dernière modification par Olivier_91370 (22-11-2014 07:33:42)


Tâchez de garder toujours un morceau de ciel au-dessus de votre vie (M. Proust).

Hors ligne

#78 21-02-2018 20:25:40

SoGaia
Membre
Inscription : 21-02-2018

Re : [Abri] Dormir sans tente ni abri ? Est-ce possible ? • [SRSR]

A chaque fois que j'ai tenté, avec beau temps prévu, c'est la rosée qui m'a douchée.

Je prévois de recommencer l'essai, cette fois-ci avec :
-le polycrio en tapis de sol
-mon sac de couchage en PLUME (question poids/chaleur je ne peux pas choisir autre chose)
-mon matelas gonflable INERTIA XLITE (il est vraiment minimaliste et ne fait pas les jambes d'où la nécessité du polycrio)
- et pour protéger la plume de la rosée et moi avec je recouvre le tout du polycrio qui dépasse, donc une couche dessous, une couche dessus, mais pas enroulé complètement histoire que ça respire. Pour la tête c'est pareil, ça respirera en passant sur le sac à dos pour ne pas avoir le film plastique sur le nez... histoire que ça ne soit pas mes derniers instants, certes beaux (peut-être!).

Quelqu'un a essayé? Sur le papier ça me parait simple et super light...

Hors ligne

Pied de page des forums