Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 07-09-2013 12:26:46

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

[Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Salut,
Voici l'adresse du blog de notre balade en kayaks gonflables Hélios Gumotex sur la côte Est de la Sardaigne en août 2013: 300 km avec 3 kayaks Hélios Gumotex sur la côte est

Quelques "copier-coller" pour ne pas laisser la page blanche:

Carte du trajet et matériel utilisé

Notre trajet en rouge:

Première partie: 12 jours d'Olbia à Torre di Barri (187 km ; 52 h de navigation; 3.6 km/h de moyenne)
Deuxième partie: 7 jours de Santa Teresa Gallura à Olbia (113 km ; 34 h 45 de navigation ; 3.25 km/h de moyenne)

carte+Sardaigne.jpg

Ces mesures sont approximatives, n'ayant pas de GPS et ne surveillant la montre que d'un œil distrait. Avec le même matériel et les mêmes conditions météo, il y a moyen de gagner facilement 1 km/h de moyenne, nous étions vraiment sur un mode dilettante (n'est-ce pas A...?).

Nous sommes vraiment emballés par ce mode de voyage, avec ces kayaks gonflables qui permettent une grande liberté dans le choix de l'itinéraire (en association avec les transports en commun). Nous avons adoré la Sardaigne, même en cette période qui a coïncidé avec le pic de fréquentation estival.






Matériel:

Navigation:
1 kayak Gumotex Hélios 1 (13 kg) ; 2 kayaks Hélios 2 (16 kg) _ [cale-pieds ôtés]

5 pagaies démontables Décathlon (40 €, 1110 g) : vendues pour un usage occasionnel, elles suffisent à nos ambitions
pompe à main (10 l?) :très efficace et suffisante, tant au gonflage qu'au dégonflage

kit de secours, valve de secours, clé : n'ont pas servi

sacs Gumotex "étanches" de 70 l: pour le transport des kayaks, impeccables; pour l'aspect sac étanche sous le pont , à éviter ou à doubler de sacs poubelle comme on a fait au bout de 2 semaines ("tilt" un peu lent)
3 ailerons: costauds, ils ont souvent raclé le fond et indispensables à la tenue de cap

3 gouvernails: Avis partagés (Denis ne s'en sert pas, même sur le bi-place, Cathy ne peut s'en passer, étant moins à l'aise dans la onduite du kayak).

sacs polochons étanches 50 l Cotten: beaux, utilisés en bagage à main en avion, par contre ils ont pris l'eau sous le pont, surtout si on met le pli de fermeture vers la pointe du bateau là où l'eau stagne. Une fois doublés d'un sac poubelle, bonne étanchéité

sac polochon étanche Tribord 30 l: le seul qui n'a jamais pris l'eau et pourtant le plus léger...

5 bidons étanches 7 l Egalis: pour les affaires personnelles de chacun (vêtements, apn,...), ils ont été pris à l'intérieur des sacs polochon en bagage à main en avion, leur diamètre de 20 cm leur permettant de passer dans les gabarits des avionneurs). Pratiques, glissés sous les filets sur les ponts devant chacun ou posés verticalement entre les jambes sous le pont gonflable. Par contre, une erreur de vissage suivie d'un dessalage  a mis fin à la carrière de mon apn hybride préféré :-(

cartes:  une carte au 250 000ème de la Sardaigne + cartes topographiques imprimées des zones prévues (cartes topo Sardaigne) + étude de Google earth pour repérer les coins de bivouac (en fait, c'est surtout la carte au 250 000ème qui a servi, finalement il suffit de vérifier que l'île principale reste bien sur notre droite:-); cette carte papier a fini en une dizaine de morceaux en décompositon avancée (à plastifier?)

5 boléros D4: des vieux boléros encombrants qui ont fait leur travail. C'est sur ce point qu'on peut envisager une optimisation (boléro servant de matelas?)

Vêtements: Pour la navigation, un maillot de bain et un tee-shirt, pour le soir, une ou deux tenues restant sèche (pour moi, pantalon en soie habituel et chemise en lin manches longues). Chapeaux et lunettes de soleil + crème solaire évidemment! On avait également des coupe-vent en Pertex ( appréciés les jours de grand vent) et des sous pulls d4 en licra ml (pas indispensables). On avait tous des mitaines de vélo (anti-ampoules) : appréciation mitigée suivant les personnes (Denis leur reproche de garder l'humidité au contact de la peau, Joséphine attrapait des ampoules avec! Cathy les a toujours appréciées (elles protègent également le dessus de la main des UV). Pas de vêtement de pluie ni polaire: inutiles en Sardaigne en août!



Chaussures: Tongs et chaussures de marche aquatique Tribord  ou Faux "Crocs" et Trails légères Inovate (option de Denis: les trails n'ont servi à rien, ayant la flemme de courir vu la chaleur et les Crocs permettent de marcher confortablement, ne gardent pas l'eau, bref, idéal à mon sens)

Couchage: 2 abris en toile de spi avec seulement 5 piquets, polycree et silnylon en tapis de sol, montés avec les pagaies (ils n'ont servi que 2 ou 3 fois, dans les campings principalement, nous avons dormi çà la belle étoile 90% du temps) => pas indispensables. 2 hamacs en spi (1 biplace et un 1 place) , très appréciés, ont également servi de voile. Imperméables, ils pourraient servir d'abri en cas d'orage et resteraient léger en cas d'immersion (à étudier)...
Les matelas mousse Arklight associés à un morceau de Zlight ou Prolight autogonflant xs ont été à la hauteur comme d'habitude; Youenne et Joséphine ayant acheté sur place deux "bêtes" matelas gonflables de plage qui étaient confortables (aucune isolation mais ça ne sert à rien), encombrants toutefois. Sur le poste matelas (à repenser/ boléros), on peut gagner beaucoup de volume en utilisant des gonflables légers type Thermarest...
1 quilt en duvet pour Apolline et deux couettes en en soie ou nylon léger garnies d'Apex comme isolant . Les couettes ont suffi sauf une fois ou deux où la nuit a été fraîche: on a rajouté le hamac par-dessus...

Plongée: 2 masques et tubas qu'on se passe (les palmes sont des palmes de piscine courtes ultra-légères Arena, elles flottent, ce qui rend difficile l'immersion ;-) J'avais prévu un système de lestage à bas de chambres à air remplies de sable aux chevilles: pas terrible => il faudra trouver autre chose!

Alimentation:
4 vaches à eau Ortlib et MSR (Dromadaire): Ont servi à prendre des douches (une chaque soir par personne, condition sine qua non du bivouac pour les filles) . Nous utilisions en moyenne 2.5 l d'eau /douche.
L'eau étant signalée non-potable à l'aéroport, nous avons préféré acheter des packs de bouteilles de 2 litres, faciles à coincer aux pointes des bateaux. Nous, n'avons jamais eu trop chaud, notre consommation est donc restée modérée, l'eau n'a jamais été un problème, on en trouve dans toutes les marinas, les hôtels, campings, etc...

Supermarchés: Pas un souci non plus, il y en a dans chaque station balnéaire + alimentations dans les campings


Matériel de cuisine: On n'a pas fait de feu de bois, toujours utilisé un réchaud à alcool topnotch parfait pour cinq sous notre habituelle moule à charlotte en alu-téflon. On trouve de l'alcool partout...
A part ça, cuillères en plastique jetables , verres en PP (ex pots de yaourt), mini-couteau suisse égaré  remplacé par un couteau en céramique (acheté par hasard, ne rouille pas, mais lourd!)

APN: Parti avec mon Sony Nex C3 et un boîtier étanche Polaroïd utilisable jusqu'à 40 m de profondeur, j'ai du l'extraire de sa coque protectrice dès le premier jour, le boîtier en polycarbonate transparent créant un effet de serre amenant une surchauffe de l'appareil. J'ai donc rangé mon apn dans le bidon étanche en vissant et dévissant celui-ci à chaque photo, jusqu'à ce que chavire malencontreusement et que cela noie l'apn à l'intérieur du bidon (mauvais vissage ?). J'ai acheté en remplacement à Caletta un petit Nikon Coolpix S30 anti-choc, étanche à 3 m... mieux que rien mais terriblement frustrant (photos grises, floues, capteur nul dès que la lumière décline, prend la buée rapidement)

Amélioration principale prévue:
Des roulettes sous les sacs de transport Gumotex (roller par exemple) pour ne pas avoir à courir après les chariots de supermarché ! :-)

Quelques images extraites du blog:

DSC01228+(Copier).JPG

DSC01287+(Copier).JPG

DSC01362+(Copier).JPG

DSC01423+(Copier).JPG

DSC01504+(Copier).JPG

DSC01834+(Copier).JPG

DSCN0130+%2528Copier%2529.JPG

DSCN0161+%2528Copier%2529.JPG

DSCN0279+(Copier).JPG

Dernière modification par denq (07-09-2013 12:50:34)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#2 09-09-2013 08:39:54

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 393

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Kikoo denq wink

Merci pour le retour et pour le lien vers le blog wink. La Sardaigne est bien différente vue de la mer : cela semble beaucoup moins épineux que dans mes souvenirs big_smile.

eraz

Hors ligne

#3 09-09-2013 08:48:41

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Moi ce qui m'impressionne toujours dans tes aventures, et que me semble admirable, c'est la cohésion de ta famille autour d'un projet long et d'envergure, avec toutes les difficultés techniques mais aussi humaines : bel exercice d'équilibre, de compromis, de tolérance. Avec pour tous le même moteur : la rando!
Bravo! smile

Hors ligne

#4 09-09-2013 09:25:30

powknee
Membre
Lieu : sud ouest
Inscription : 08-02-2010
Messages : 297

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

une belle aventure familiale 
c’était un choix délibéré la cote Est ? vent dominant , de choses a voir ?
et votre HRP ?


Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas

Hors ligne

#5 09-09-2013 12:07:31

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

eraz a écrit :

Kikoo denq

Merci pour le retour et pour le lien vers le blog. La Sardaigne est bien différente vue de la mer : cela semble beaucoup moins épineux que dans mes souvenirs

Salut eraz! Je suppose que tu as parcouru cette île en dehors de l'été wink (dès qu'on s'éloignait de la côte c'était une fournaise, par contre sur l'eau, jamais chaud. Je ne sais pas si j'en ai parlé sur le blog mais il y a pas mal d'activités possibles à faire en plus du kayak : spéléo , plongée (évidemment), rando sur la crête l'île de Tavolara, escalade (bloc au-desus de l'eau), pour les footings je n'ai pas eu le courage :-)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#6 09-09-2013 12:11:26

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Moi ce qui m'impressionne toujours dans tes aventures, et que me semble admirable, c'est la cohésion de ta famille autour d'un projet long et d'envergure, avec toutes les difficultés techniques mais aussi humaines : bel exercice d'équilibre, de compromis, de tolérance. Avec pour tous le même moteur : la rando!
Bravo! smile

Merci Incrédule, je n'insiste pas trop sur les moments de tension-négociations qui arrivent immanquablement sur un trajet aussi long, c'est propre aux activités en groupe (le groupe commençant à 2 ;-) Honnêtement, tout le monde garde un super-souvenir de cette période, vraiment magique le kayak ans ces conditions!


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#7 09-09-2013 12:17:57

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Powknee a écrit :

une belle aventure familiale
c’était un choix délibéré la cote Est ? vent dominant , de choses a voir ?
et votre HRP ?

Merci Powknee! Je m'étais renseigné sur le forum de Carnets d'aventures où on trouve pas mal de kayakistes et voileux: la Sardaigne Est est un très bon plan pour débuter, les vents les plus forts étant au Nord et à l'ouest (mistral), comme en Corse. D'autre part, le golfe d'Orosei  ("gorges du Verdon sur mer") vaut à lui seul le voyage + les îles de la Maddalena (granite rose poli, sculpté). Le sens nord-sud c'est après avoir lu les "charts", courants et vents plutôt dans ce sens en août (hors Sirocco qu'on a quand même eu régulièrement).
Pour notre bout de HRP (3 semaines à deux), il faut que je m'y mette :-)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#8 09-09-2013 13:39:22

guibole
Membre
Inscription : 03-01-2012
Messages : 73

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Bonjour Denq

comme toujours, super interessant

1 - J'ai vu sur leur site que le Helios est typé promenade et non randonnée. Quel est ton avis ? est-ce normal selon toi de désaler dans les conditions que vous avez rencontrées ?
Quel était votre niveau de maîtrise du Kayak en mer auparavant et y a-t-il des moments ou vous vous êtes sentis limites en sécurité ?

2 - tu te posais des questions au moment de la préparation sur les couettes. Quel est ton retour sur la couette en Apex ?

3 - pour la voile, tu utilisais le hamac, ça me parait plus toilé que ce qu'on voit habituellement ?

Pour ces 2 derniers points, comment gérais tu le sel et l'humidité. A force de dormir dans des éléments sans cesse au contact du sable et du sel : la cohabitation s'est bien passée ? certaines personnes supportent moins bien la sensation permanente du sel sur la peau.

Sinon félicitations pour le rendu très lomographique de tes photos   lol

Hors ligne

#9 12-09-2013 07:18:26

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Bonjour guibole,

1 - J'ai vu sur leur site que le Helios est typé promenade et non randonnée. Quel est ton avis ? est-ce normal selon toi de désaler dans les conditions que vous avez rencontrées ?
Quel était votre niveau de maîtrise du Kayak en mer auparavant et y a-t-il des moments ou vous vous êtes sentis limites en sécurité ?

Ce bateau convient parfaitement à une randonnée en mer si on a un matériel de bivouac peu encombrant ( inspiré de ce qu'on peut lire sur Randonner léger; à lire d'ailleurs l'intéressant article de Mad sur la kul dans le dernier Carnets d'aventures). Le bateau est très stable, on a fait des erreurs de débutants: éviter de se trouver trop près d'un endroit où les vagues déferlent, ne pas soulever le bassin avec des vaques qui arrivent par le côté. Deux dessalages dans une eau à 26 °C en trois semaines c'est supportable ;-) On ne s'est jamais senti en danger, les bateaux ayant un très bon comportement, même dans le vent soutenu et il est très facile d'y rentrer une fois à l'eau et on ne reste pas coincé dedans en cas de chavirage. On avait trois bateaux, l'eau était chaude, des gilets de sauvetage, pas de vent de terre violent, aucune raison de stresser (seul danger objectif à surveiller: les zones où il y plus de bateaux à moteur.
Pour notre pratique précédente du kayak, c'est plutôt sur fleuves côtiers, là c'est notre première grande promenade en mer.

2 - tu te posais des questions au moment de la préparation sur les couettes. Quel est ton retour sur la couette en Apex ?

Les couettes ont suffi, un peu juste la dernière semaine plus fraîche la nuit ( on dormait "habillés" et on a même rajouté un hamac par-dessus. Elles se compressent super bien, gros avantage en volume. Celle en soie était un peu étroite, mais quand il fait 24 °C minimum, ce n'est pas un problème.

3 - pour la voile, tu utilisais le hamac, ça me parait plus toilé que ce qu'on voit habituellement ?

Un bidouillage relativement efficace et rapide à mettre en place, c'est vrai que ça fait une grande surface, le principal inconvénient c'est qu'on ne voit rien à travers! En tout cas ça marche très bien , peut-être une évolution vers des hamacs imperméables ? Il y a des kayakistes qui ont des surfaces de voile encore plus grandes il me semble? En vent arrière et< force 3/4 ça se tient bien.

Pour ces 2 derniers points, comment gérais tu le sel et l'humidité. A force de dormir dans des éléments sans cesse au contact du sable et du sel : la cohabitation s'est bien passée ? certaines personnes supportent moins bien la sensation permanente du sel sur la peau.
Douche chaque soir, on dort habillés, avec des oreillers gonflables où gilets sous la tête; la surface de peau en contact avec le matelas n'est pas très grande. Le problème du sel c'est surtout dans la journée (la Méditerranée est très salée) quand on a une blessure, ça surcreuse et ça ne cicatrise pas. La peau des mains souffre beaucoup d'être toujours dans l'eau (au bout de trois semaines, frippage très rapide, peau usée? big_smile )


Sinon félicitations pour le rendu très lomographique de tes photos   lol Pas évident les photos en kayak, surtout avec un appareil pourri (j'ai passé un temps fou à tout redresser/ ligne d'horizon et tenter de rendre plus net )


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#10 12-09-2013 17:56:21

mad
Jaguar anar
Lieu : Essonne et reste du monde
Inscription : 06-07-2007
Messages : 3 121

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Well done  cool !


Un bon hamac vaut mieux qu'un long discours !

Hors ligne

#11 14-09-2013 08:45:55

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

mad a écrit :

Well done  cool !

Thanx! (Bravo pour le très bon article KUL sur CA!)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#12 14-09-2013 10:07:10

Hermelin
Vieux MUstéLidé
Inscription : 03-09-2008
Messages : 475

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Well done, en effet. Extraordinaire, une fois de plus.
Dans l'idée comme dans la réalisation.
Merci! smile


"Quand le chameau de nos efforts s'enfonce dans la boue, qu'importe que la destination soit proche ou lointaine".
Ustad Khalilullah Khalili.

Hors ligne

#13 16-09-2013 12:11:18

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Hermelin a écrit :

Well done, en effet. Extraordinaire, une fois de plus.
Dans l'idée comme dans la réalisation.
Merci! smile

Merci Hermelin, rien d'extraordinaire cependant,ça peut même devenir un classique du "kul" débutant ;-)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#14 16-09-2013 12:24:04

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 128

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

C'est une belle virée. Merci de partager. smile

Par contre, Sadaigne en août sur un kayak en mer, faut être complètement dingue ! Je pense que je serais mort desséché... lol


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#15 16-09-2013 12:29:24

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 678

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Salut Denq,

Belle virée effectivement et beau moyen de découverte smile

Même si pour ma part, je préfère avoir les 2 pieds sur terre big_smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#16 16-09-2013 12:34:31

Grimperic
Membre
Lieu : Isère
Inscription : 16-03-2012
Messages : 270

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Merci de partager ces images, ça donne des envies smile
Faut que je ressorte mon Solar ...

Hors ligne

#17 17-09-2013 18:22:51

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

OnThe Road33 a écrit :

C'est une belle virée. Merci de partager. smile

Par contre, Sadaigne en août sur un kayak en mer, faut être complètement dingue ! Je pense que je serais mort desséché... lol

Merci! Détrompe-toi pour la chaleur, c'était notre crainte, mais on n'a jamais eu trop chaud ni même soif, on buvait très peu en comparaison à de la rando en montagne.

Florencia a écrit :

Salut Denq,

Belle virée effectivement et beau moyen de découverte smile

Même si pour ma part, je préfère avoir les 2 pieds sur terre big_smile

Flo

Merci! la Corse vue de la mer ça doit valoir le détour également ;-)

Grimpéric a écrit :

Merci de partager ces images, ça donne des envies smile
Faut que je ressorte mon Solar ...

De rien, il paraît que le Solar est très marin également... (j'ai lu des récits de navigation en Solar en Croatie et autour d'une île à Hawaï)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#18 18-09-2013 22:25:45

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 667

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Salut Denq. smile

Bin comme d'hab, merci de prendre le temps de partager vos petites aventures en famille, c'est toujours un grand plaisir à lire. wink

J'adore cette photo, elle claque!
DSC01823.JPG



Ca me rappelle une photo de moi il y a quelques années, dans un tout autre style...
Prise pile poil au moment d'une magnifique vautre en arrière en sortant de l'eau. lol
img3633r.jpg

Question idiote : vous n'en avez jamais eu marre de cette position assise, le cul dans l'eau? Pas de fourmis dans les jambes, l'envie d'aller un peu crapahuter ces bouts de côte sauvage? Même faire un peu de bloc?


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#19 20-09-2013 12:18:50

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 semaines de kayak gonflable en Sardaigne (300 km)

Je transmets tes compliments à Joséphine, c'est Youenn qui a pris la photo! wink

A mon avis, aimant la plongée et la mer, tu t'éclaterais en Sardaigne!

On n'avait pas pris de chaussons pour l'escalade (+ légère tendinite main gauche). Pas de durillons aux fessiers, kayak top confort. 5 h en deux fois 2/3 h avec pause à midi, ça passe très bien.
Pour les jambes, le palmage ça le fait bien également (reste à voir le meilleur ratio poids /encombrement/efficacité pour les palmes).


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

Pied de page des forums