#1 12-09-2014 16:19:36

bencas
Membre
Lieu : Mons - Belgique
Inscription : 09-03-2011
Messages : 232

[Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

Bonjour à tous,

Un petit retour sur ma tentative de faire une grande partie du tour du massif des Ecrins sur base de 7 jours (Départ et arrivée aux Deux Alpes).
Je réussis enfin à me libérer de toutes mes obligations et me prépare en quelques jours. Pas grand changement dans ma liste habituelle, donc pas trop compliqué de faire mon sac sans me prendre la tête.
Je suis très fatigué avant le départ et ça dure depuis plus d’un mois, mais j’ai besoin de partir me vider la tête. Pour me préparer je n’ai eu le temps que de randonner 20 à 25 km une foi par semaine pendant +- 6 semaines et sans dénivelé.
Donc je pars en me disant que j’arriverais où je suis capable d’arriver.
J’ai la mauvaise idée de partir jeudi soir vers 21h, j’ai du mal à quitter ma petite famille, c’est plus facile tôt le matin. J’ai +- 900km à faire et je me dis que je dormirais dans ma voiture quand je serais fatigué. Mais je n’ai plus 20 ans, je ne dors quasi pas (j’avais oublié comme on pouvais mal dormir dans une voiture) et le lendemain je suis claqué.
Je me remets en route vers 5h du mat pour devoir me rendormir, une heure, vers 8h.
La fatigue laisse place à l’excitation une foi passé Grenoble, il fait bon et c’est déjà très beau. 
J’arrive vers 13h aux Deux Alpes où je gare ma voiture (gratuit). Stop jusqu’au barrage du Chambon. Départ à 14h pour le Plateau d’Emparis.

Vue du barrage.
5578_dsc03189-copie_12-09-14.jpg

Ca commence raide et il fait vraiment chaud, mais dans l’euphorie du départ, ça passe. Enfin j’ai déjà perdu une de mes deux bouteilles d’eau, sans doute en déchargeant du véhicule qui m’a pris en stop. Heureusement il y a une petite épicerie à Mizoën.

Mizoën.
5578_dsc03194-copie_12-09-14.jpg

Je suis le Gr 50, qui après le dernier parking un peut avant le chalet Joubert, est plutôt sympa.

5578_dsc03200-copie_12-09-14.jpg
5578_dsc03201-copie_12-09-14.jpg

J’arrive au refuge les Clots, vraiment un super endroit. Mais après, les choses sérieuses commencent et je comprends pourquoi on dit que les Ecrins, c’est sportif.
Il me reste +-900 m de montée jusqu’au plateau et je sens la fatigue reprendre le dessus, en gros, j’en chie. Je dois m’arrêter souvent pour récupérer, heureusement le paysage et vraiment beau ainsi que la cascade de la Fontaine Pétrifiente.

Vue refuge les Clots.
5578_dsc03207-copie_12-09-14.jpg

La cascade.
5578_dsc03209-copie_12-09-14.jpg
La Meije.
5578_dsc03211-copie_12-09-14.jpg
Refuge les Clots.
5578_dsc03212-copie_12-09-14.jpg
Cascade.
5578_dsc03220-copie_12-09-14.jpg

5578_dsc03223-copie_12-09-14.jpg
Au dessus de la cascade.
5578_dsc03228-copie_12-09-14.jpg

5578_dsc03231-copie_12-09-14.jpg

5578_dsc03242-copie_12-09-14.jpg

5578_dsc03243-copie_12-09-14.jpg

J’arrive au Plan de la Cavale prêt des différents chalets et refuges. Content d’être sur du presque plat, je retrouve un bon rythme mais l’heure tourne, il est +- 20h. Je sens que je n’ai plus les jambes pour monter sur le plateau, pourtant il n’est que 250m plus haut, je me trouve un endroit plat pas loin du cours d’eau en contre bas.

5578_dsc03247-copie_12-09-14.jpg

5578_dsc03252-copie_12-09-14.jpg

5578_dsc03253-copie_12-09-14.jpg

5578_dsc03260-copie_12-09-14.jpg

Là, je suis vraiment crevé, en 20 minutes mon état physique c’est vraiment dégradé, je n’ai pas souvenir d’avoir déjà ressenti ça. Je n’ai vraiment pas faim mais me force à manger, après 4 cuillères j’ai envie de vomir. C’est bon, je vais me coucher. Heureusement il fait beau, pas de vent et personne. Allez demain ça va le faire…

A suivre...

Dernière modification par bencas (15-09-2014 14:15:30)

Hors ligne

#2 12-09-2014 16:50:00

Hareotoko
But alors....
Lieu : Hte Normandie
Inscription : 08-01-2013
Messages : 1 156

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

Salut

Tu avais pu te préparer un peu physiquement avant de partir ? Pour faire le tour d'un massif ( vanoise, écrins , beaufortin , mont-blanc...) il faut l'être à minima.
Pour ton état de fatigue persistant, as tu songé à faire un bilan sanguin ?


Quand Bruce Banner est énervé, il devient Hulk. Quand Hulk est énervé, il devient......Chuck Norris.

Bénir....ramollit ; Maudire.....tonifie.

Hors ligne

#3 12-09-2014 22:56:35

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 780

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

Salut Bencas,

de chouettes images qui me donnent envie de repartir.

En revanche enchainer la route depuis la Belgique sans dormir correctement avec une rando en altitude  hmm  bof bof plus que bof. Cherches pas c'est ça qu'il faut que tu changes dans ta liste pour te sentir plus léger

smile

Hors ligne

#4 13-09-2014 12:22:49

nanne
Membre
Inscription : 11-09-2012
Messages : 132

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

Ca + la fatigue accumulée sur le mois précédent + démarrer par une grosse étape. N'empêche que si la fatigue persiste, un petit bilan sanguin n'est pas inutile...

Hors ligne

#5 13-09-2014 19:27:36

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 232

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

Salut Nanne,

Evoquer ton vague à l'âme au moment du départ est plutôt bien vu et courageux. smile Ce sentiment d'abandonner les siens "pour profiter égoïstement de congés en solitaire" a de quoi provoquer de la culpabilité. sad

Je ne sais pas pour toi, mais pour moi ce fut le cas jusque cette année. J'avais beau rationnaliser en me disant : bon, je suis le seul dans la famille que cela intéresse, j'ai attendu la majorité des enfants pour repartir en montagne sur une durée limitée, c'est un peu légitime car l'âge venant il n'est pas sûr que dans dix ans (pourquoi dix ans ?) je sois encore en état d'accomplir des "prouesses"... Ce sentiment me frippait l'âme même lorsque je partais 1 ou 2 jours dans mes Monts d'Arrée, c'est dire...

En fait, c'est véritablement à mon retour de ma première expérience solitaire l'année dernière au Pays Basque (où mon état émotionnel était au moins aussi maussade que le temps... yikes ) que les choses se sont dénouées : la joie qui se lisait chez mes proches de me revoir n'était pas feinte et leur approbation (surtout celle de mon épouse) totale. De plus, l'accueil sur place par les Basques avait été des plus amène et des plus humain. J'en ai été touché.

C'est donc l'esprit entièrement libéré et léger que cet été - non sans quelques attermoiements d'ordre professionnels - je suis retourné dans les Pyrénées et là ce fut un bonheur intense !  cool

Je pense être guéri !  lol


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#6 13-09-2014 19:33:51

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 232

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

Oups, je me suis un peu emmêlé les pinceaux dans les pseudos : salut à toi Bencas et bonjour quand même à Nanne... lol


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#7 15-09-2014 14:14:56

bencas
Membre
Lieu : Mons - Belgique
Inscription : 09-03-2011
Messages : 232

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

La suite...

Il me semble avoir passé une bonne nuit, je suis encore à l’ombre et la tente est givrée. Je me prépare vraiment tranquillement en attendant le soleil.
Je me dis que je vais quand même allez voir le fameux plateau d’Amparis, mais après moins de 100m de montée je suis de nouveau cassé ??? « Allez Ben, ça va allez encore un effort »… mais non, mon corps refuse, il a apparemment eu son compte hier. Bon et bien on va prendre simplement le Gr 54 et descendre sur Le Chaselet.
Étonnamment, sur le plat, petites montées et les descentes, tout va bien et j’ai même un bon rythme.

5578_dsc03271-copie_15-09-14.jpg

Contrairement à hier, où j’ai croisé 2 personnes, c’est l’autoroute, le nombre de gens qui monte vers le plateau en venant de Chaselet… en juillet et août ça ne doit pas être drôle.

5578_dsc03276-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03278-copie_15-09-14.jpg

Chaselet.
5578_dsc03279-copie_15-09-14.jpg
 
Arrivé au Chaselet, vu ma grande forme, je décide de faire du stop pour tous les tronçons de GR qui longe la route. Je rejoins La Grave et ensuite le Col du Lautaret pour passer par le sentier des Crevasses. Il parait c’est plus sympa que le GR pour rejoindre le col d’Arsine et surtout c’est presque plat.
Le sentier est sympa, malgré le monde. De retour sur le GR 54, vers le refuge Villar-d’Arêne, moins de monde et beaucoup de possibilité de bivouac vers le col.

5578_dsc03280-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03281-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03284-copie_15-09-14.jpg

La dernière montée, qui pourtant n’a rien d’exceptionnel, m’est encore bien pénible. Mais je suis content d’arriver au col, encore un bel endroit. Je ne trouverais pas la force d’aller voir glacier 130m plus haut. Quand ça ne veut pas…ça ne veut pas.

5578_dsc03299-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03305-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03306-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03315-copie_15-09-14.jpg

Après une petite pause, je descends en direction du Casset. Belle descente jusqu’à la cabane pastorale, ensuite c’est raide est un peut moins joli.
Je planterais la tente un peut avant le Pont du Clot du Gué. Je me sens mieux et le moral est bon, mais le torrent trop proche m’empêchera de passé une bonne nuit.

5578_dsc03319-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03327-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03331-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03333-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03342-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03349-copie_15-09-14.jpg

Au matin, il fait beau, je me mets en route rapidement en direction de Le Casset et ensuite Le Monêtier les Bains, où j’en profite pour m’acheter un casse croûte. Ce que j’avais prévu pour mes repas de midi (biscuits, saucisson et fromage) ne s’avère vraiment pas terrible.

5578_dsc03356-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03370-copie_15-09-14.jpg

J’avais prévus de ne pas prendre le Gr54 pour cette étape et de passer par le lac de l’Eychauda, mais il y a encore plus de dénivelé. Donc je prends par le Gr qui, jusqu’au Col de l’Eychauda, n’est pas terrible. La montée me semble encore bien longue.

5578_dsc03375-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03378-copie_15-09-14.jpg

Juste avant le col.
5578_dsc03380-copie_15-09-14.jpg

Après le col, par contre c’est vraiment beau, longue descente vers le vallon Chambran.

5578_dsc03382-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03389-copie_15-09-14.jpg

Vallon Chambran.
5578_dsc03391-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03392-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03395-copie_15-09-14.jpg

A la fin du vallon je ferais du stop jusqu’à Vallouise.
Super petit camping avec piscine, personnel très sympa et tarif randonneurs à 6,5 euros.
Après installation et une bonne douche, je vais me faire un petit resto. Je me dit que vu la suite du parcourt et ma condition physique, je ne suis pas sur que se soit une bonne idée de poursuivre le Gr54, on verra demain pour la suite de mon périple.

La nuit porte conseil… au matin je ne sais toujours ce que je vais faire.
Je repère quelques randonneurs, dont un jeune couple, qui fait le Gr et vais leur demander quelques infos.
Les infos : Gr54 en direction du Col de L’Aup Martin enneigé au dessus de 2500m, sans crampon pas possible. Possibilité par le Gr541 jusqu’au Pas de la Cavale sans crampon, car il y une belle trace dans la neige. Déviation d’une partie du Gr541, car glissement de terrain, donc détour assez long hors sentier… Houlà, ça en fait des infos…
Bon, je ne suis pas en super forme, même si aujourd’hui je me sens bien. Je n’ai pas de crampons. Je n’ai pas une grande expérience de la montagne… Hé merde, je dois me rendre à l’évidence, si je me retrouve la haut, à bout de force, dans la neige et que le temps change (ce qui est prévu en soirée) et bien ça ne sera pas bon pour moi…
Je décide donc de prendre le Gr50 en direction de Briançon. Je randonnerais tranquillement et ferais du stop jusqu’à un camping (pas terrible) proche de la ville, en soirée un petit orage. Le lendemain, visite de la ville au matin et ensuite stop jusqu’au Deux Alpes pour récupérer ma voiture. Et ensuite direction Le Bourg D’Oisans pour une dernière nuit en camping avant le retour en Belgique.

5578_dsc03411-copie_15-09-14.jpg

5578_dsc03420-copie_15-09-14.jpg

Un petit village désert.
5578_dsc03423-copie_15-09-14.jpg

Au camping je retombe sur le jeune couple de Vallouise. Ils m’expliquent que la déviation du Gr541 leur à mi 2h30 en plus dans les dents. La dessus ils ont du dormir dans une cabane en dessous de 2500m, un énorme orage en début de soirée et nuit leur a bien fait peur. Le lendemain à 200m du Col, plus une trace sur la neige, donc assez dangereux sans crampon et donc demi tour…
Tous mes regrets s’envolent aussitôt… Les Ecrins n’étaient pas pour moi cette année.

Conclusion : les Ecrins c’est vraiment très beau.
Je ne dormirais plus jamais dans une voiture.
Je ne prévoirais plus la totalité de mes repas si un ravitaillement est possible pour varier un maximum.
Je partirais dans des endroits en adéquation avec ma forme physique.
Je pense que pour quelqu’un en bonne forme physique et avec une météo correcte, le parcourt, en 7 jours, que j’avais prévu (départ et arrivée aux Deux Alpes) est réaliste, sans neige.

A part ça, j'ai passé un bon moment smile.

A bientôt.

Ben

Dernière modification par bencas (15-09-2014 15:12:37)

Hors ligne

#8 15-09-2014 21:48:58

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 666

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

Merci de ton compte-rendu
pas toujours facile de raconter quand ça ne se passe pas comme on avait prévu hmm

Suivant l'époque et les années (et justement 2014) certains cols restent enneigés longtemps.
Tu t'es bien débrouillé tout de même et gardes un bon souvenir,
et tu auras plein de bonnes idées pour le prochain voyage et tu feras ce tour une autre fois
Les Ecrins c'est vraiment très beau smile

Myrtille

Hors ligne

#9 16-09-2014 18:15:05

makhno
Membre
Lieu : Alpes de haute Provence.
Inscription : 05-01-2013
Messages : 666

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

tes photos me donne faim de montagne (quel appareil?) par contre j'ai l'impression que tu es partis bien fatigué.En as tu bien profité quand même?.
je ne vois pas ta liste .

Dernière modification par makhno (16-09-2014 18:16:41)


Paix dans le monde

Hors ligne

#10 16-09-2014 21:20:22

TO
Membre
Inscription : 23-02-2013
Messages : 568

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

Salut
"quand ça passe pas ça passe pas, mais quand ça passe ça passe " ( proverbe mul fataliste) hmm
Tu as bien fait de suivre ton intuition et écouter ton corps smile
mais sur ce coup, tu n'a pas mis toutes les chances de ton coté
j'espère que tu as repris du poil de la bête, sinon il faut rechercher les causes de ta baisse de régime
Est ce que la patronne du charmant refuge des Clots t'a fait le coup du jacuzzi dans la source pétrifiante? tongue
Sympa mais réfrigérant non?
a+

Hors ligne

#11 17-09-2014 00:10:18

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 780

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

bencas a écrit :

La suite...

Conclusion : les Ecrins c’est vraiment très beau.
Je ne dormirais plus jamais dans une voiture.
Je ne prévoirais plus la totalité de mes repas si un ravitaillement est possible pour varier un maximum.
Je partirais dans des endroits en adéquation avec ma forme physique.
Je pense que pour quelqu’un en bonne forme physique et avec une météo correcte, le parcourt, en 7 jours, que j’avais prévu (départ et arrivée aux Deux Alpes) est réaliste, sans neige.

A part ça, j'ai passé un bon moment smile.

A bientôt.

Ben

Que de bonnes résolutions ne t'inquiètes pas, on fait souvent les mêmes erreurs. Ne pas oublier qu'il faut un temps d'adaptation à l'altitude => fatigue ressentie après la première nuit. ex: Quand j’arrive chez mes parents (hautes Alpes 1100m) je fais 1000mD+ en promenade digestive le premier jour histoire d'aller voir comment c'est là haut. ça me prend moins de 3 heures AR sans courir dans la descente. Et bien, Les autres jours ça n'est plus la même chanson, je rame.

Pour le ravito c'est tellement évident qu'il faut profiter de tout ce que l'on peut trouver en chemin pour ne pas l'emporter....on est sur RL quand même smile  pas sur fait toi mal à porter plus qu'un autre lol

Pour ce qui est de la durée..... pourquoi toujours vouloir mettre un temps c'est très masculin et très C..(tu sais qu'en coupant tu pourrais encore gagner un ou deux jours et être rentré chez toi plus vite - on peut t'indiquer les raccourcis lol lol )...  Dis toi plutôt combien ai je de temps disponible et donne toi de la marge (mauvais temps, fatigue, passages mauvais ou infranchissables etc.) randonner léger c'est randonner serein.... mais pas avec la montre.

Hors ligne

#12 17-09-2014 08:09:01

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 232

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

TO a écrit :

Pour ce qui est de la durée..... pourquoi toujours vouloir mettre un temps c'est très masculin et très C..(tu sais qu'en coupant tu pourrais encore gagner un ou deux jours et être rentré chez toi plus vite - on peut t'indiquer les raccourcis )...  Dis toi plutôt combien ai je de temps disponible et donne toi de la marge (mauvais temps, fatigue, passages mauvais ou infranchissables etc.) randonner léger c'est randonner serein.... mais pas avec la montre.

+1000  lol


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#13 17-09-2014 11:35:22

bencas
Membre
Lieu : Mons - Belgique
Inscription : 09-03-2011
Messages : 232

Re : [Récit + liste] Tentative tour des Ecrins

Salut et merci pour vos commentaires.
Je vais essayer de répondre à tout le monde.

Hareotoko

Salut

Tu avais pu te préparer un peu physiquement avant de partir ? Pour faire le tour d'un massif ( vanoise, écrins , beaufortin , mont-blanc...) il faut l'être à minima.
Pour ton état de fatigue persistant, as tu songé à faire un bilan sanguin ?

Comme dit au début :   « Pour me préparer je n’ai eu le temps que de randonner 20 à 25 km une foi par semaine pendant +- 6 semaines et sans dénivelé. » donc pas assez, mais rien de plus fort que l'idée
:-).
Et pour mon état de fatigue, ça va beaucoup mieux, je suis en forme. Merci.

Jobig

Evoquer ton vague à l'âme au moment du départ est plutôt bien vu et courageux. smile Ce sentiment d'abandonner les siens "pour profiter égoïstement de congés en solitaire" a de quoi provoquer de la culpabilité. sad

Pas vraiment un vague à l’âme, mais un grand besoin de prendre l’air dans la nature.
Pas vraiment de culpabilité pour partir, Madame n’aime pas ça et ma fille est encore trop jeune pour me suivre sur ce type de randos. Donc j’en profite ;-). C’est plus le fait de partir au moment ou d’habitude tu te pauses dans fauteuil avec ta petite famille.
Pour moi, ça fait toujours du bien à tout le monde de prendre un peut de distance quelques jours par an.

makhno

tes photos me donne faim de montagne (quel appareil?) par contre j'ai l'impression que tu es partis bien fatigué.En as tu bien profité quand même?.
je ne vois pas ta liste .

Oui j’étais trop fatigué pour une sortie « sportive » et avec cette très mauvaise nuit dans l’auto en plus…
Appareil photo : Sony WX 100.
Liste à venir…

TO

j'espère que tu as repris du poil de la bête, sinon il faut rechercher les causes de ta baisse de régime
Est ce que la patronne du charmant refuge des Clots t'a fait le coup du jacuzzi dans la source pétrifiante? tongue
Sympa mais réfrigérant non?
a+

Non, pas fait le coup du jacuzzi, mais ça m’aurais peut être fait du bien :-).

bruno7864

Pour le ravito c'est tellement évident qu'il faut profiter de tout ce que l'on peut trouver en chemin pour ne pas l'emporter....on est sur RL quand même smile  pas sur fait toi mal à porter plus qu'un autre lol

Pour ce qui est de la durée..... pourquoi toujours vouloir mettre un temps c'est très masculin et très C..(tu sais qu'en coupant tu pourrais encore gagner un ou deux jours et être rentré chez toi plus vite - on peut t'indiquer les raccourcis lol lol )...  Dis toi plutôt combien ai je de temps disponible et donne toi de la marge (mauvais temps, fatigue, passages mauvais ou infranchissables etc.) randonner léger c'est randonner serein.... mais pas avec la montre.

Le ravito: Oui, mais j’aime aussi l’idée d’être en autonomie complète, mais là, j’ai fait un mauvais choix. 

Pour le durée : ce n’est pas une question de rapidité, mais plus une question de jours libres. Si je coupe le Gr 54 par les Deux Alpes c’est aussi pour ça.
Je m’en fou d’allez vite. Mais quand on a 9 jours de libre, dont 2 de voyages et bien on essaye de faire avec. Surtout quand on a planifié sont projet et qu’on attend avec impatience. Encore une foi, 7 jours c’est réaliste pour ce parcours.
Ma marge c’était « je pars en me disant que j’arriverais où je suis capable d’arriver », comme je le dis au début…
Je n’ai jamais de montre. smile .

Hors ligne

Pied de page des forums