#51 13-10-2014 20:22:14

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 2 329
Site Web

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

en tout cas c'est très sympa de voir en photo des endroits que l'on n'a vu  si on peut dire que sur une carte suisse au 1:50 0000 smile

edit de la nouvelle version est ce plus clair  lol

Dernière modification par Magne2 (13-10-2014 23:06:15)


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#52 13-10-2014 20:48:33

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Magne2 a écrit :

en tout cas c'est très sympa de mettre un non de voir une photo de ce que l'on a vu que en carte au 1:50 0000 smile

Désolé, mais je n'ai pas compris ta phrase. neutral

Hors ligne

#53 13-10-2014 21:13:42

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 636
Site Web

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Bonjour,
Merci pour le retour et la belle balade en images.  smile


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#54 14-10-2014 01:11:53

xROMUx
Membre
Inscription : 31-05-2008
Messages : 3 195

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Et pas de photo de ces italiennes matinales?...dommage. Les moutons...c'est joli mais bon. lol

Hors ligne

#55 14-10-2014 12:46:17

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 13 - Biv. Conti CAI 2600m => Airolo 1180m
D+ 1560m D- 2980m

Je profite un maximum de mon matelas confortable et décolle assez tard.
L'activité hydro-électrique est bien développée de ce côté-ci de la frontière. Lago Vannino.
PTAS2014-133.JPG
Passo di Nefelgiu.
PTAS2014-134.JPG
Je me dirige ensuite en direction du Griespass qui me ramène en Suisse, à nouveau en Valais. Vue arrière sur le Lago di Morasco.
PTAS2014-135.JPG
Griessee et Griesgletscher.
PTAS2014-136.JPG
Vue en direction du Nufenenpass.
PTAS2014-137.JPG
Le sentier bifurque ensuite à l'est et permet de rejoindre Le Passo del Corno, situé à quelques centaines de mètres. Me voilà enfin au Tessin.
À cause de la bise toujours présente, les températures ont du mal à décoller, même si le temps est magnifique et dépourvu de tout nuage.
PTAS2014-138.JPG
Je longe le flanc du Val Bedretto par un sentier en balcon durant toute l'après-midi jusqu'à l'Alpe di Pesciüm, avant de descendre sur Airolo. Bivouac près de la lisière de la forêt, proche de la station de départ du téléphérique.

Suite du récit

Dernière modification par Nolok (22-10-2014 19:42:38)

Hors ligne

#56 17-10-2014 11:18:51

Sylco
Membre
Inscription : 27-08-2013
Messages : 170

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Bonjour !
merci pour ce récit !
J'aurai juste une question : dans quel état son vos unique vêtement ( haut surtout ) après 30 jours de randonnée sans lavage ( si j'ai bien compris ) ?
L'intérieur de votre duvet est encore " respirable" ( sans "sac à viande" ) ? wink

Hors ligne

#57 20-10-2014 09:31:29

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Le T-shirt a un peu décoloré, mais ce n'est qu'esthétique. Sinon, rien à signaler. Tout est en très bon état et prêt à continuer quelques milliers de bornes.
Le duvet n'a absolument aucune odeur. Vu que je dors habillé, ce sont les vêtements qui ont pris. Et pourtant j'ai fait les 21 derniers jours sans me laver. Comment peut-on encore remettre en doute l'inutilité d'un sac à viande? wink

La suite du récit arrive bientôt. J'étais absent ces derniers jours.

Hors ligne

#58 20-10-2014 10:06:59

Sylco
Membre
Inscription : 27-08-2013
Messages : 170

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Nolok a écrit :

Le T-shirt a un peu décoloré, mais ce n'est qu'esthétique. Sinon, rien à signaler. Tout est en très bon état et prêt à continuer quelques milliers de bornes.
Le duvet n'a absolument aucune odeur. Vu que je dors habillé, ce sont les vêtements qui ont pris. Et pourtant j'ai fait les 21 derniers jours sans me laver. Comment peut-on encore remettre en doute l'inutilité d'un sac à viande? wink

La suite du récit arrive bientôt. J'étais absent ces derniers jours.

Merci pour ces précisions qui fleurent bon les difficultés et dilemme  des  choix d'allègement, très personnel donc, pour ce qui est de décider de porter un vêtement de plus  , un bout de savon ou autre ustensile  roll  !
Pour ma part en saison chaude plus de trois jours sans lavage  et je ne supportes même plus  l'odeur de mes propres vêtements.
Et ceux qui me cotoient non plus !

Dernière modification par Sylco (20-10-2014 18:56:42)

Hors ligne

#59 20-10-2014 10:23:55

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 597

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Nolok a écrit :

Et pourtant j'ai fait les 21 derniers jours sans me laver.

Je comprends maintenant ceux qui disent ne pas rencontrer grand monde big_smile

Hors ligne

#60 20-10-2014 19:14:11

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Sylco a écrit :

Pour ma part en saison chaude plus de trois jours sans lavage et je ne supportes même plus l'odeur de mes propres vêtements.
Et ceux qui me cotoient non plus !

C'est une façon de voir les choses. Si je vais dans la nature, c'est d'abord pour profiter de la nature et m'éloigner de la civilisation.
Ensuite, on ne sent pas plus mauvais après 1 mois qu'après 2 ou 3 jours. L'utilité de se laver lorsqu'on ne fait jamais de pause de plus d'une heure est donc très faible. Une odeur excessivement forte démontre une transpiration excessive et donc une incapacité à gérer son effort et son habillement. Même par temps chaud, je transpire très rarement, à part au dos et aux pieds. Mes chaussettes, mes pieds et mes mains sont les seules choses que je lave régulièrement.
Un autre point à relever est que cela facilite les rencontres avec les gens qui sentent tout autant mauvais : les marcheurs sur plusieurs jours, qui sont en général très reconnaissables à leurs sacs à dos volumineux.
Enfin, un autre avantage de ne pas se laver sur de longues périodes est la redécouverte de son odorat. Un véritable festival d'odeurs auxquelles on ne fait pas attention en temps normal apparaissent soudainement très fortement. En rando, je sens les choses (randonneurs, fleurs, etc...) en général avant de les voir.

Hors ligne

#61 20-10-2014 19:39:04

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 597

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Nolok a écrit :

e une transpiration excessive et donc une incapacité à gérer son effort et son habillement.

Non du tout , je fais un sport avec pas mal de fractionné, à l'échauffement certains transpirent beaucoup après 5 min, d'autres seulement après 20 min... et ce indépendamment de leur condition wink

Hors ligne

#62 20-10-2014 19:58:53

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Évidemment, mais si tu sais que tu vas transpirer au bout de 5 minutes, pourquoi ne pas enlever ton T-shirt préventivement?

Hors ligne

#63 20-10-2014 20:08:33

Sylco
Membre
Inscription : 27-08-2013
Messages : 170

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Bilbox a écrit :
Nolok a écrit :

e une transpiration excessive et donc une incapacité à gérer son effort et son habillement.

Non du tout , je fais un sport avec pas mal de fractionné, à l'échauffement certains transpirent beaucoup après 5 min, d'autres seulement après 20 min... et ce indépendamment de leur condition wink

Il me semble effectivement que notre ami fait une petite erreur.
Chaque individu réagi différemment à la sudation pour un même l'effort  avec à habillement identique.
Et je ne parle pas des odeurs corporelles qui tôt ou tard imprègnent les vêtements. 
En ce qui me concerne je ne fais pas de mon cas ( particulier )  une généralité puisque je connais au moins une personne qui effectivement ne sent rien (ou presque) même après des efforts répétés sur une longue période sans se laver.

Dernière modification par Sylco (20-10-2014 20:10:12)

Hors ligne

#64 20-10-2014 20:15:54

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Sylco a écrit :

Chaque individu réagi différemment à la sudation pour un même l'effort avec à habillement identique.

Je n'ai jamais dis le contraire! Je me répète et signe :

Nolok a écrit :

si tu sais que tu vas transpirer au bout de 5 minutes, pourquoi ne pas enlever ton T-shirt préventivement?

Cela fait partie de l'adaptation bonhomme-matos-terrain wink

Hors ligne

#65 20-10-2014 20:19:58

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 597

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

parce que potentiellement tu peux choper une bonne crève;  et tu pourris moins ton sac wink  (avec un mérino par  ex, la transpiration ne vient pas trop déborder les capacités du tshirt)

Hors ligne

#66 20-10-2014 20:28:07

Sylco
Membre
Inscription : 27-08-2013
Messages : 170

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Nolok a écrit :
Sylco a écrit :

Chaque individu réagi différemment à la sudation pour un même l'effort avec à habillement identique.

Je n'ai jamais dis le contraire! Je me répète et signe :

Nolok a écrit :

si tu sais que tu vas transpirer au bout de 5 minutes, pourquoi ne pas enlever ton T-shirt préventivement?

Cela fait partie de l'adaptation bonhomme-matos-terrain wink

Parce que si les hommes peuvent se trimballer torse nu les femmes non.

Et que d'autre part transpirant dès que l'effort est généré quelque soit la température extérieur, en montée ou en descente, je passerai toute les journée ou presque avec la peau exposée aux intempéries ce qui n'est pas possible pour moi surtout avec du soleil.

J'ai  toujours résolu le problème en dédoublant certains vêtement importants dans mon bardas et en rajoutant un bout de savon et deux petite pince à linge ( et bientôt une poche à eau pliante !).

Dernière modification par Sylco (20-10-2014 20:29:47)

Hors ligne

#67 20-10-2014 20:44:32

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Bilbox a écrit :

parce que potentiellement tu peux choper une bonne crève

C'est là qu'entre en scène la couche coupe-vent.

Sylco a écrit :

Et que d'autre part transpirant dès que l'effort est généré quelque soit la température extérieur, en montée ou en descente, je passerai toute les journée ou presque avec la peau exposée aux intempéries ce qui n'est pas possible pour moi surtout avec du soleil.

Ce que j'entends par "gérer son habillement" comprends aussi le choix des matières. Je ne peux que te conseiller de changer ton T-shirt pour un mérinos.

Je maintiens qu'un système de couches adapté et bien géré, de la conception de la liste à l'utilisation sur le terrain permet d'éviter tous les problèmes que vous citez, et que transpirer excessivement n'est pas un prétexte pour s'alourdir. Cela vient avec l'expérience. Il m'a fallu des années et des milliers de bornes pour commencer à m'en apercevoir. Je ne me considère pas comme quelqu'un qui transpire peu et pourtant j'y arrive plus ou moins. Pourquoi pas vous?

Dernière modification par Nolok (20-10-2014 20:54:03)

Hors ligne

#68 20-10-2014 20:55:58

Sylco
Membre
Inscription : 27-08-2013
Messages : 170

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Nolok a écrit :
Bilbox a écrit :

parce que potentiellement tu peux choper une bonne crève

C'est là qu'entre en scène la couche coupe-vent.

Sylco a écrit :

Et que d'autre part transpirant dès que l'effort est généré quelque soit la température extérieur, en montée ou en descente, je passerai toute les journée ou presque avec la peau exposée aux intempéries ce qui n'est pas possible pour moi surtout avec du soleil.

Ce que j'entends par "gérer son habillement" comprends aussi le choix des matières. Je ne peux que te conseiller de changer ton T-shirt pour un mérinos.

Je maintiens qu'un système de couches adapté et bien géré, de la conception de la liste à l'utilisation sur le terrain permet d'éviter tous les problèmes que vous citez. Cela vient avec l'expérience. Il m'a fallu des années et des milliers de bornes pour commencer à m'en apercevoir. Je ne me considère pas comme quelqu'un qui transpire peu et pourtant j'y arrive plus ou moins. Pourquoi pas vous?

En c'est qu'en trente ans  j'ai tout essayé de changer wink !
La boisson.
la nourriture.
Les régimes (sauf saucissons et  fromages( Suisse) exclusivement pendant 20 jours roll )
les vêtements en  tissus divers et variés (et ajourés)
les cadences.
les partenaires. tongue
faudrait que je change de peau ! hmm

Dernière modification par Sylco (20-10-2014 21:01:05)

Hors ligne

#69 20-10-2014 20:56:12

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 597

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Perso un pur coupe vent m'irait sur le plat, en montagne je transpire trop pour ça; en fait tant qu'il ne pleut pas un simple mérino d'env. 150g/m2 régule bien, absorbe ta transpiration, mais il ne la fait pas disparaître big_smile

Hors ligne

#70 20-10-2014 21:27:45

domweb
Membre
Lieu : Marseille / Jausiers (04)
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 898

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Salut Nolok smile

beau périple, merci pour ces photos, d'une magnifique région qui m'est, malheureusement, inconnue, et pour la qualité de ce retour.

Je n'ai qu'une petite expérience de quelques jours sans repas chauds, sur la durée ça ne t'a pas trop manqué?


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#71 22-10-2014 19:35:55

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Non, pas du tout. Au contraire, même : Je ne me vois plus emporter un réchaud pour une rando en solo.

Hors ligne

#72 22-10-2014 19:41:29

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 14 - Airolo 1180m => Forêt de Blenio 1240m
D+ 2140m D- 2080m

Première mission de la journée : le ravitaillement. Coup de bol, c'est jour de marché dans la rue piétonne d'Airolo! Je m'arrête à deux différents stands vendant du fromage et du saucisson et barragouine quelques mots d'italien afin d'en achèter plusieurs sortes. Après un petit tour au supermarché pour compléter ce qui me manque, je prends mon petit-déjeûner devant l'église.
J'attaque la montée vers un petit col "Botta di Föisc" et redescends sur le Lago Ritom. De nombreux pêcheurs y taquinent la truite.
PTAS2014-140.JPG
La montée se poursuit en pente douce en direction du Passo del Sole. Le temps se couvre et quelques gouttes font leur apparition. Un comble sur ce col! tongue
PTAS2014-141.JPG
PTAS2014-143.JPG
Je me dirige ensuite en direction de la frontière grisonne et arrive à un col routier, le Passo del Lucomagno ; Cuolm Lucmagn en romanche. Je ne m'était jamais intéressé à cette langue et c'est la première fois que je la vois écrite. Je pensais qu'elle n'était parlée que dans les coins les plus reculés des Grisons (à l'extrême est). En fait, je me trompais : elle est parlée principalement dans la partie occidentale du canton, là où je me rends.
PTAS2014-144.JPG
Pour le moment, je reste du côté tessinois et continue en direction du Passo di Gana Negra, toujours sous des petites averses intermittentes. Dans la descente, je tombe sur des chasseurs en pleine reconnaissance : la saison de la chasse est sur le point de débuter.
PTAS2014-145.JPG
Je pose le camp au fond de la vallée, dans la forêt entre les villages de Campo et de Cozzera.

Hors ligne

#73 23-10-2014 11:42:48

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 15 - Forêt de Blenio 1240m => Col entre Piz Mundaun et Hitzeggerkopf 1920m
D+ 2130m D- 1450m

La forêt où j'ai dormi est très humide et je suis envahi par les limaces au réveil. Beurk...
Montée matinale au Passo della Greina, à la fontière grisonne.
PTAS2014-146.JPG
PTAS2014-147.JPG
Arrivé en haut, la vallée s'élargit et laisse la place aux majestueux Hauts Plateaux de la Greina, un endroit que je me réjouissais de découvrir depuis longtemps.
PTAS2014-148.JPG
PTAS2014-149.JPG
PTAS2014-150.JPG
La rivière (une des branches du Rhin) y serpente de manière totalement sauvage et crée au passage de nombreux marécages.
PTAS2014-151.JPG
Je prends ensuite de l'altitude au Pass Diesrut afin de basculer dans le Val Lumnezia.
PTAS2014-152.JPG
Depuis hier, la météo a adopté un schéma qui sera toujours le même pendant encore plus d'une semaine : beau temps le matin, couverture nuageuse à la mi-journée, averses l'après-midi et éclaircies le soir.
Je traverse quelques petits villages aux noms très étranges, voire tendancieux pour nous autres francophones. C'est par exemple le cas du hameau de Cons (non, les habitants ne sont pas tous des **** tongue )!
Il est temps pour moi de quitter le Chemin des Cols Alpins et de trouver un itinéraire qui me permette de rejoindre la Via Alpina. Symboliquement, il me faut traverser le Rhin Antérieur situé dans la vallée voisine, le Val Surselva.
C'est ainsi que je me dirige vers un petit col sans nom situé entre les sommets de Piz Mundaun et du Hitzeggerkopf. Il se trouve que ce col est un endroit idéal pour passer la nuit et donnera lieu à l'un des plus beaux bivouacs de cette randonnée.
PTAS2014-153.JPG
PTAS2014-154.JPG
PTAS2014-155.JPG

Hors ligne

#74 25-10-2014 11:50:35

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 16 - Col entre Piz Mundaun et Hitzeggerkopf 1920m => Wichlenmatt 2040m
D+ 2510m D- 2390m

La journée commence par une longue descente vers le fond du Val Surselva et le Rhin Antérieur, que je traverse par un vieux pont en bois.
PTAS2014-156.JPG
Je fais ensuite une pause pour réparer les trous qui commencent à apparaître dans le mesh de mes chaussures.
Le délire avec les noms de villages bizarres continue. Aujourd'hui, je bloque sur le village qui est mon objectif de la mi-journée : Pigniu.
Je remonte le Val da Pigniu jusqu'au Lag da Pigniu. Le lac est littéralement entouré par des barres rocheuses et un cirque glacière impressionnant. Je m'aperçois que j'ai mal regardé ma carte et qu'aucun sentier ne monte au Panixerpass depuis cet endroit. Je tente un peu de hors sentier en mode sanglier afin de m'élever, en vain. J'abandonne et finis par redescendre au village pour prendre un autre chemin.
PTAS2014-157.JPG
Dans la montée, je tombe sur troupeau de mouton atypique. Ici, ce sont les moutons qui gardent le chien! (vidéo). lol
Le patou, que je n'avais pas vu car il était en train de dormir au milieu des moutons, s'est réveillé au moment où je suis passé près de lui. J'ai pensé qu'il allait m'attaquer, mais j'ai vite compris qu'il ne ferait pas de mal à une mouche.
Trève de moquerie, je me dirige vers le Panixerpass sous une bonne grosse pluie, qui m'accompagnera également sur toute la descente qui suit.
PTAS2014-158.JPG
PTAS2014-159.JPG
Je me trouve maintenant dans le canton de Glaris, et ai la surprise de me retrouver en plein milieu d'une... Place d'armes. yikes Le vallon que je dois remonter pour rejoindre la Via Alpina est en fait une place de tir pour chars d'assaut. Heureusement, tout est désert. Je remonte la vallon en rive droite puis arrive le moment où je dois traverser le torrent. Grosse galère! Les précipitations des dernières heures l'ont fortement gonflé et la rive est des plus inhospitalière : gros ravin, éboulements, buissons en pagaille, etc... Il me faut remonter sur plusieurs centaines de mètres avant de trouver un endroit accessible et franchissable à pied sec. Je passe ensuite devant la zone des buts de la place d'armes : les tirs répétés ont créé de gros trous inésthétiques dans la montagne, tellement profonds qu'on dirait des grottes.
Je parviens beaucoup plus tard que prévu à la jonction avec la Via Alpina et y installe mon bivouac. Un paysan qui vient de terminer de rentrer ses vaches vient me voir alors que je monte l'abri. Je lui demande si je dérange et il me fait signe que non. En fait il s'inquiétait de me voir dormir dehors à cause du froid. Il s'intéresse à mon parcours et nous discutons quelques minutes avant de nous souhaiter une bonne nuit.

Hors ligne

#75 27-10-2014 13:29:22

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 17 - Wichlenmatt 2040m => Ruosalp 1760m
D+ 2460m D- 2740m

Je me retrouve rapidement au sommet du Richetlipass, qui surplombe de 200 mètres l'endroit où j'ai passé la nuit.
PTAS2014-161.JPG
De l'autre côté, le vallon de Durnachtal, qui descend sur le village de Linthal.
PTAS2014-160.JPG
En ce samedi matin, mon objectif est de me ravitailler. Je tombe sur un tea-room, le Café Spörri, où j'achète quelques morceaux de gâteaux maison absolument délicieux. J'en profite pour demander s'il y a une épicerie au village. Il y en a effectivement une, située juste à côté.
Linthal étant situé à 650 mètres, je passe le reste de la matinée et une partie de l'après-midi à remonter en direction du prochain col. Je traverse Braunwald, un petit village suspendu, accessible uniquement en téléphérique et dépourvu de tout véhicule motorisé, avant de me diriger vers le Bärentritt (littéralement Pas des Ours).
PTAS2014-162.JPG
Ce qui m'a frappé ici, c'est la ressemblance entre ce massif et celui du Haut Giffre, que je connais bien. Des cirques glacières au éboulis de schiste, en passant par les lapiaz, tout est extraordinairement ressemblant. Même la configuration des cols, sommets et lacs est similaire. Ainsi, on pourrait considérer le Bärentritt comme l'équivalent local du Pas d'Encel aux Dents-du-Midi ; le Furggele est un jumeau des cols d'Emaney et de Barberine ; et la chaîne rocheuse se situant à mon sud ressemble comme deux gouttes d'eau à celle des Fiz avec le Glattalpsee à son pied, tel un Lac d'Anterne bis. C'est dingue, j'ai la sensation d'être un peu perdu au milieu d'un endroit familier.
Comme les jours précédents, le temps se gâte en début d'après-midi et la pluie m'accompagne au passage du Furggele, à 2402 mètres. Le Glattalpsee dans le fond de la vallée.
PTAS2014-163.JPG
PTAS2014-164.JPG
Je contourne encore un autre cirque glacière et atteinds l'alpage de Ruosalp en début de soirée.
PTAS2014-165.JPG
Trouver un endroit de bivouac au milieu d'un pâturage n'est pas une mince affaire, Il n'y a que des bosses, des trous et des beuses! Heureusement, les vaches se tiendront à l'écart.

Suite du récit

Dernière modification par Nolok (28-10-2014 12:53:57)

Hors ligne

Pied de page des forums