Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 31-10-2014 21:08:18

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

[Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

De Pontivy à l’île de Groix – De l’Argoat à l’Armor - octobre 2014…

en traversant le pays Pourleth et en longeant l’aven Duig

Voici qui devient presque une litanie, mais pourtant le fait est réel, j’ai manqué de temps pour préparer mon projet.
Une trace rapide, faite de grandes lignes droites approximatives, me donne dans les 130 km (à recalculer, ça me paraît  bien peu).


Les points d’approvisionnement possibles :

   
- Pontivy    Tout
- Le Sourn    Boulangerie - Pharmacie
- Guern    Alim. (fermé le lundi) -  café-crêperie-chambres
- Bubry    Alim + inter
- Quistinic    Café, crêperie, petite alimentation  (attention aux horaires)
- Plouay    Tous commerces
- Guilligomarc'h    boucherie
- Quimperlé    Tous commerces
- Guidel (HS)   
Larmor   
- Lorient     Tous commerces   
- Tour de Groix    Le bourg : supermarkets
- Locmaria : 2 cafés (dont un petit dépôt de pain)


Les transports éventuels :

- une ligne de bus relie l’entrée de Quimperlé (Bois Joly) au centre (1.20 €) ;
- un  bateau relie Le Pouldu (rive droite) au Bas Pouldu (rive gauche) près de Guidel, mais seulement en période estivale ;
- de Guidel, Ploemeur, fort Bloqué à Lorient, lignes de bus de l’agglomération de Lorient (1.40 €) ;
- Lorient-Groix : 32 € A-R (il vaut mieux prendre un aller simple, la réservation est payante)
- Lorient-Pontivy en car, Ligne 17 à la gare routière, 1 h 30 de trajet pour 2 €

Les hébergements possibles :

Typés « randonneurs bienvenus » et petits budgets :

- Pontivy  Auberge de Jeunesse FUAJ  (avec carte ffrp)
- Bieuzy-les-Eaux  Gîte d'étape Ty Bihui
- Ile de Groix  Auberge de Jeunesse FUAJ (avec carte ffrp)
- Ile de Groix Port-Tudy  Cabines marines
- Lanvaudan  Gîte d'étape et de séjour le Roseau
- Lorient  Auberge de Jeunesse FUAJ (avec carte ffrp)



Liste à 7.200 kg prévue pour des  bivouacs (4 repas du soir + 2 pique-niques, 9 p’tits déj’ et 1 litre d’eau) - châtaignes et champignons

6077_sad_pontivy_31-10-14.png

[edit : pas d'utilisation d'Aquatabs ! C'est juste une erreur de copier-coller de ma liste "montagne" !
J'ai toujours réussi à trouver de l'eau (dans un bourg ou chez l'habitant).
La purification de l'eau ne suffit pas en Bzh (à quelques très rares exceptions près).]

J 0 :
Je passe la soirée du dimanche à Pontivy chez mes amis. C’est un cocktail d’émotions dans la maison de Marie, ma défunte meilleure amie, avec son mari et la nouvelle cellule familiale de celui-ci.
Je dors peu, les souvenirs affluent dans cette maison.

J 1 : Pontivy - Quelven
Lundi matin, après un moment de partage, chacun doit repartir vers ses projets.
Ça me fait bizarre de quitter cette maison seule, sac au dos et à pied.
Heureusement, un sérieux mobile me pousse à la Poste : je dois expédier la boîte Mul à Josp1 ; la Poste ferme à midi. Plus que 30 minutes, vite !
J’enfile mon poncho « chaperon rouge » pour défier la pluie (qui cessera rapidement) et c’est parti. 1.600 kg en jeu !

Les postières semblent vivre à un rythme hors du temps. Elles discutent avec chacun, je me croirais presque en pays arabe : « Et ton mari, ça va ? » « et ton fils ? », «et ta fille ? », « et ta mère ? »…
Moi, je ne suis pas pressée, il pleut toujours... J’inspecte la boîte Mul sous tous ses angles, pourvu qu’elle tienne encore ce voyage !

Lundi matin, c’est jour de marché à Pontivy. Il y a foule sur la place. Ça sent bon les crêpes ! J’ai passé la limite du territoire de la galette-saucisse, hamburger du Haut-Breton !

Je franchis enfin le Blavet et prends le temps de d’immortaliser l’instant. Incrédule, j’assiste à une scène inattendue : les voitures s’arrêtent pour ne pas gâcher mon cadrage !
Le Breton est fier de son patrimoine, Degemer mad ! (Bienvenue !)

6077_dsc05546_31-10-14.jpg

Jusqu’à Bubry, j’utilise une ancienne carte au 1/100 000ème. Pas de Gr là où il est indiqué sur ma carte. Je me débrouille en sortant la boussole. Tout chemin S/est est bon à prendre.
1 heure après, je quitte enfin les faubourgs de Pontivy.
Je demande à un jeune homme s’il connaît la chapelle Ste Tréphine qui devrait être tout près... « Nan », il vient d’arriver ici ; déjà il a trouvé le terrain foot…
Je me replonge dans la lecture de ma carte, grimpe encore 150 m et j’atteins la fameuse chapelle !


6077_dsc05548_31-10-14.jpg

Point de Gr.
Tant pis, je trouve des chemins agréables que je ne connaissais pas. La petite chèvre retrouve sa liberté. 


6077_dsc05549_31-10-14.jpg

6077_dsc05550_31-10-14.jpg

6077_dsc05551_31-10-14.jpg

J’arrive au Sourn (boulangerie fermée ce jour). Toujours pas de Gr.
Je continue par la route pour joindre « Pierre fendue » ; là, je trouve à nouveau des chemins (orientation S-ouest cette fois) et je finis par trouver des balises.

Rassérénée, je pense maintenant à l’agréable : une boisson chaude !
A peine me suis-je écartée du sentier balisé qu’une voiture tractant une petite remorque stoppe. 2 hommes en tenue fluo sortent. Flûte, une partie de chasse, me dis-je.
Avant de sortir mon service Bushcooker Ultra-Light, je les rejoins pour prendre quelques infos sur le territoire de leur chasse.

Ce sont finalement des baliseurs du cdrp du Morbihan. J’apprends ainsi que le gr ne passe plus à Pontivy mais plus à l’ouest, vers Malguenac, afin d’éviter la longue sortie de la ville…
Je n’ai pas d’info particulière à leur transmettre sur le balisage, vu que je viens seulement de le rejoindre.
Ils me font l’éloge du village où je vais arriver, Quelven, plus célèbre pèlerinage après Auray. Je prends l’info un peu à la légère. Je ne suis pas pèlerine pour un sou, mais en tant qu’amatrice de patrimoine je m’attends donc à découvrir une jolie chapelle sculptée.

Après coup, malgré mon esprit laïc et ma débaptisation, je me fais un petit rappel à l’ordre : prendre très au sérieux toute information religieuse que l’on aura la générosité de me transmettre.

En arrivant à Quelven, je ne suis pas déçue, en effet ! Je dirais même, je suis aux anges !


6077_dsc05552_31-10-14.jpg

Le Breton est plein d’ingéniosité pour inventer des concepts. 
Je déchante un peu en lisant les horaires d’ouverture… Rien n’est parfait. tongue

La « chapelle » est franchement imposante, surtout dans un aussi petit hameau. Chapelle qu’on appelle aussi Basilique, d’ailleurs.
Un tour à l’intérieur ; c’est si richement décoré que si je commence à détailler, je dors ici. Quand même une photo de St Georges terrassant le dragon, bois polychrome du XIVème. Je souris devant l’air placide des personnages.


6077_dsc05557_31-10-14.jpg


A l’extérieur, la façade affiche un beau gothique flamboyant. Le clocher culmine à 70 m.


6077_dsc05556_31-10-14.jpg

Une Scala sancta du XVIIème avec oratoire, chaire à prêcher voûtée en pierre et 2 escaliers à balustres.


6077_dsc05554_31-10-14.jpg



(je viens de faire qq recherches pour vous donner les détails, hein !)

Revenons aux choses plus terrestres… mais cependant non négligeables pour un Mul…
Un point sanitaire nickel me servira de cabinet de toilette particulier et d’approvisionnement en eau.
Il y a aussi un très beau spot d’herbe bien plat, le tout en plein bourg. Voilà le type d’endroit qui plairait à Mr Guichen, me dis-je. 

Trop central pour moi. Je m’éloigne.

Passage à la fontaine Notre-Dame (XVème).


6077_dsc05559_31-10-14.jpg

En Bretagne, les fontaines et autres lieux de culte anciens (arbres édifiants, menhirs, sources… ) ont très souvent été « catholicisés ». En voici un exemple.

Car qui dit fontaine, dit aussi « piscine », niche à « Saints », sculptures, enceinte de pierres de taille le long de laquelle dépassent des pierres permettant de s’asseoir tout autour, perrons d’accès (en général 2, en vis-à-vis).
Voilà de quoi décrypter ce qu’on appelle ici, humblement, « fontaine » !


6077_dsc05560_31-10-14.jpg

Rassurez-vous, je ne ferai pas ça pour chaque monument !

Le jour commence à décliner. Je ne serai manifestement pas à Guern ce soir.

6077_dsc05563_31-10-14.jpg

Je m’éloigne dans une allée forestière et après avoir vérifié qu’elle n’est pas empruntée par des véhicules motorisés, je m’installe.

6077_dsc05564_31-10-14.jpg

A 20 h, la première chouette se fait entendre.
La nuit retentit du bruit des bogues qui tombent.

A 8 h, les premiers chants d’oiseaux prennent la relève ; les chouettes regagnent leurs perchoirs.

Edit : amélioration mise en page -
Correction hébergements (30.11.14)
Ne pas utiliser d'Aquatabs ! Prendre l'eau à des robinets ou la demander (gentiment) chez l'habitant. (1.1.15)

Dernière modification par ester (01-01-2015 19:18:18)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#2 01-11-2014 10:37:02

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

J 2 : Quelven - Bubry

Pendant que je chauffe l’eau de mon café, un renard passe à 5 mètres, mi-surpris, mi-curieux.

C’est reparti dans les chemins creux !

6077_dsc05567_31-10-14.jpg

A Guern, pas de doute, l’église n’a pas le faste extérieur de celle de Quelven.
La porte est fermée à clé.

Je profite de l’épicerie-boulangerie et de la conversation de l’épicière. Petite innovation à mon menu, je teste l’achat de 2 œufs, tout en m’inquiétant de leur transport. L’épicière accepte que je découpe un morceau de carton alvéolé pour les envelopper, ce qui n’était pas gagné...

Les sanitaires sont nickels là aussi, l’idée du toit en puits de lumière est bonne. J’y oublierai les quelques cotons-tiges emportés… allègement quand tu nous tiens…

Après Guern, les premiers km sont sans grand intérêt. Mais je revis en arrivant du côté du Quilio. C’est ici qu’il y avait, « autrefois », la taverne de Corn er Pont, qui grouillait de monde les week-ends. La trouver, de nuit, en plein hiver, sans gps, exigeait une certain entêtement. 
Mais, comme vous le savez, le Breton est têtu ! tongue
Et quand il y a une bonne soirée festive en jeu, il parvient à ses fins.
Il y avait donc foule et une bonne ambiance de pub irlandais à la mode bretonne. smile

6077_dsc05570_31-10-14.jpg

Ce que je n’avais pas pu apprécier à l’époque, c’est l’environnement de jour.
Et là encore, c’est le ravissement. Ici commence la vallée de la Sarre.

6077_dsc05571_31-10-14.jpg


Puis le sentier longe la Sarre…

6077_dsc05573_31-10-14.jpg

Parfois le chemin redevient creux, tout en longeant la rivière.

6077_dsc05574_31-10-14.jpg

La Sarre est bordée d’osmondes royales…

6077_dsc05575_31-10-14.jpg

L’osmonde royale, une fougère rare et protégée.

6077_dsc05576_31-10-14.jpg

J'en verrai également sur les rives du Scorff.

Jusqu’à Bubry, c’est très sauvage ; les sentiers sont très peu empruntés. Et pourtant, quelle qualité pour grimper, descendre, se faufiler dans les chemins creux. Beau terrain de jeux pour retrouver la forme !

Vue l’heure qui avance, il me faut songer au bivouac. Bubry est un point d’approvisionnement. Y repasserai-je demain ?
Je fais d’abord un détour vers un petit camping indiqué sur ma carte (1/25 000ème cette fois). C’est le camping municipal de Bubry, il est fermé mais sans clôture, il ressemble à un grand parc ; les gens d’ici viennent y promener leur chien ; le sentier le traverse.  Il jouxte le terrain de foot.

Coup d’œil au terrain de foot (lui aussi sert de balade canine) pour y dénicher un robinet. Bingo, c’est gagné !

Je vais faire quelques courses au bourg (pain, crêpes, chocolat, noix de cajou, yaourts, fromage), puis reviens au camping. Il fera nuit bientôt. En longeant le terrain de foot, je m’aperçois que j’ai oublié de m’informer des jours d’entraînement. Voyons, voyons, nous sommes mardi… Les matchs se déroulent le dimanche, à ma connaissance… Alea jacta est !

S’ensuit la phase nettoyage du sol, puis je sors la Power Lizard.
Un couple passe, qui termine sa balade du jour. Ma présence les questionne ; surtout en cette période… Et puis, il fait bien frais ce soir (ils sont tous les 2 en doudoune, je suis encore en tee-shirt, mais ils ont raison, les températures ont chuté).
Ces rencontres sont souvent le fruit de passions communes : ils aiment marcher, et rentrent tout juste de Crête, où ils font régulièrement du caravaning.

Pendant ce temps, la luminosité continue à baisser. Les bonnes relations avec les gens du bourg sont importantes aussi pour eux, ça les rassure de savoir ce qui se trame ici.

Ils se demandent même si je ne suis pas venue en voiture (une voiture est parquée à l’entrée du camping). Non, non, la mienne est à Pontivy ! 
Le temps que j’enfonce deux ou trois sardines, ils reviennent. Réflexion faite, après concertation entre eux, avec ce froid qui tombe et le camping désert à l’écart du village, ils m’invitent à profiter d’un bon lit chez eux !
Ils ont pitié de moi. La proposition me touche beaucoup.
Je décline poliment ; bivouaquer ainsi, c’est pour moi un choix et un plaisir, pas une contrainte subie.

Ce soir, couscous à la soupe de potiron, puis au lit !
Je teste les trails basses… et ça met de la couleur sur les photos ! 

6077_dsc05578_31-10-14.jpg

Ma grande occupation vespérale terminée (le repas), je m’aperçois (enfin !) que le terrain de foot est éclairé de mille feux, l’entraînement commence !
Moi qui privilégie la discrétion pour ma sécurité, c’est râpé. J’essaye tout au moins de ne pas montrer que je suis une fille. Ils sont sous les feux des spots et moi dans le noir, c’est un avantage.
Pour les toilettes du soir, je m’éloigne jusqu’à de hauts buissons qui ne permettent pas de voir que je m’accroupis.
Puis je m’endors, assez sereine. Je serai réveillée à la fin de l’entraînement par un jeu de phares bon enfant. Je sais que les ombres se dessinent au travers de ma toile. Je reste allongée et j’attends. Le calme et la nuit reviennent. Tout le monde est parti.
Bonne nuit !

Edit : ortho

Dernière modification par ester (01-11-2014 19:12:41)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#3 01-11-2014 12:39:18

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Salut Ester, merci de mettre en lumière ce coin de Bretagne qui mérite d'être connu, il n'y a pas que les sentiers côtiers ici! smile


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#4 01-11-2014 13:36:29

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 552

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

La Sarre est une des plus belles rivieres de Bretagne.
Pour info, elle fait partie d'un site Natura 2000 (il y en a environ 80 en Bretagne).

Hors ligne

#5 01-11-2014 16:29:32

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Denq a écrit :

il n'y a pas que les sentiers côtiers ici! smile

Bien vrai, Denq !
Un régal aussi, dans les terres ! smile

Ventcalme a écrit :

La Sarre est une des plus belles rivières de Bretagne.
Pour info, elle fait partie d'un site Natura 2000 (il y en a environ 80 en Bretagne).

Merci pour la précision, Ventcalme.   
Je vois que tu es connaisseur !  smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#6 01-11-2014 20:27:24

JJondalar
Membre
Lieu : Estérel
Inscription : 15-06-2011
Messages : 1 226
Site Web

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Mon item préféré dans la liste : chouchou 3 grammes  big_smile
J'ai adoré marcher en Bretagne aussi. Il est des pays où le regard embrasse tout l'horizon. En Bretagne, on peut s'attendre à une découverte ou un mystère tous les 12 mètres. Et sans mystère et sans mythe que serions nous ? Hein ? Je vous le demande  smile .
Je conseille d'écouter cette magnifique chanson de Glenmor Les chemins de la bohême. On peut l'entendre sur Dizer. Un peu vieillot, mais bon...

Dernière modification par JJondalar (01-11-2014 20:36:56)


La mésange à tête noire et la sittelle sont d'une compagnie bien plus vivifiante que celle des hommes d'État ou des philosophes; au retour on va considérer ces derniers comme de bien piètres compagnons."
H.D.Thoreau, Une promenade en hiver.

Hors ligne

#7 01-11-2014 21:28:35

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Merci JJondelar pour cette belle contribution !  smile

Vu de Bzh, on peut dire que Glenmor n'a pas pris une ride.
Très belles paroles sur un air de valse (sauf erreur).


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#8 01-11-2014 23:49:49

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 781

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Hello la vilaine du nord-est... smile

Le breton est fier de son patrimoine mais le jeune breton situe plus facilement les terrains de foot... lol

Oui, heureusement que tu n'allais pas poster tous les monuments....quand je pense au nombre de calvaires dans les campagnes... lol

Excellent le récit du bivouac n°2... big_smile

Rassures-moi: généralement, tu éloignes tes chaussures du Bushcooker?
Parce que là à 11,5  centimètres... tongue

guichen, un vilain du sud...

NB: tu ne m'as toujours pas révélé la marque du slip... wink

Hors ligne

#9 02-11-2014 09:11:56

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Oui, oui, oui, je vous rassure tous, les chaussures à côté du Bushcooker, c'est juste pour la photo ! Une forme de Nature Morte, quoi ! smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#10 02-11-2014 09:27:53

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

J 3 : Bubry – Quistinic


Au réveil, une rosée blanche a recouvert la campagne.
Sous les arbres, je suis à l’abri.

Une évidence s’impose, je n’avance vraiment pas vite. Il est vrai que je prends du temps à admirer l’environnement, que le balisage est « discret » (autrement dit sommaire), que, par obligation,  j’ai manqué d’entraînement depuis mon retour de la Hrp… qu’une pause Bushcooker est bien agréable pour couper la journée, que le terrain est quand même loin d’être plat…

Ce troisième jour, la moyenne sera peut-être encore pire…
Je profite de l’eau chaude au robinet du terrain de foot pour la toilette, un lavage de chaussettes grand luxe et même un shampoing !

L’arrivée de la tondeuse sur le terrain de foot modère mon ardeur subite au lessivage…
Hop, c’est reparti !

Les premiers km sont assez dégagés, sur un plateau, champs et cultures succèdent, pour un petit moment, aux bois, vallées et chemins creux d’hier.

6077_dsc05580_01-11-14.jpg


A Locqueltas, je passe près de la chapelle N-D de la Salette, dont le nom me rappelle quelque chose. Ah oui, sa petite sœur est sur le Tmb ; celle-ci intègre une source près du mur du fond. Elle vient d’être rénovée.

Puis je retrouve les bois.  A nouveau bois et chemins creux alternent.

Petit pont durable…

6077_dsc05582_01-11-14.jpg

Au Helleguy, très joli petit parc privé savamment agencé, avec pont japonais… So British !
La chaumière a été rénovée avec beaucoup de goût. C’est un cottage à louer pour les vacances.

6077_dsc05583_01-11-14.jpg

De Placello à Lerveno, sur un itinéraire dans les bois, qui, à la lecture de carte, paraît des plus simples, le balisage n’est plus sommaire, mais disparaît tout à fait. Les dernières traces sont aux routes d’accès. Basique, faire route plein est, me direz-vous… Certes… mais en réalité, il n’est pas toujours plein est… et plusieurs sentiers (qui ne semblent pas nouveaux) existent sur le terrain et n’apparaissent pas sur la carte. Ce sera souvent le cas aujourd’hui et demain !

A ce titre, c’est un bon terrain d’orientation pour qui souhaite vérifier ses compétences… et tester sa résistance mentale…
Keep cool et rester zen…

6077_dsc05584_01-11-14.jpg

Je vais, je viens, je vérifie, boussole à la main, yeux sur tous les troncs, j’examine les traces au sol. Ce n’est pas la forêt amazonienne mais le bois fait quand même plus de 2 km de long et j’aimerais autant ne pas y passer la journée. Il s’agit manifestement d’un terrain privé ; un sentier équestre le traverse également.
Gr et équestre sont finalement identiques, mais ça, on ne peut le savoir que lorsqu’on l’a parcouru intégralement.


Je fais une pause pique-nique au milieu de ces bois.
C’est là que je reçois un appel de Joëlle (la sœur de Marie). Elle trouve la météo parfaite pour me rejoindre aujourd’hui sur le sentier et j’en suis ravie.
La question « Où es-tu ? » restera entière…
« Dans les bois de Mané er Lann, au Nord de Quistinic, je ne sais pas quand j'en sortirai ! ».
Finalement, l’organisation sera complexe pour aujourd’hui, nous reportons la rencontre.

Lorsque j’arrive à Quistinic, je ne sais plus à quel Saint me vouer… il y a deux églises sur la place du village, à 5 mètres l’une de l’autre ! Souffrirais-je soudain de strabisme ???

6077_dsc05589_01-11-14.jpg

Il y en a aussi deux sur la carte, de ce côté-ci, pas de surprise.
Mes yeux vont donc à peu près bien.

Je fais un arrêt au café-crêperie du bourg ; j’en profite pour recharger la batterie de mon appareil-photo et pour discuter avec la patronne. Le service du midi est fini ; elle souffle un peu.

Les deux églises sont en fait une église (St Pierre) et une chapelle (St Mathurin). L’été, avec l’afflux touristique (n’ayons pas peur des grands mots), les cérémonies ont lieu dans l’église. A partir de cette semaine, et pour tout l’hiver, elles se dérouleront dans la chapelle.

Afflux touristique, afflux touristique… à Quistinic ?
Mais oui, c’est là que se situe le fameux village-musée de Poul Fétan !

Je repars par la fontaine St Mathurin (XVIIème), construite sur le même principe que celle de Quelven (et que beaucoup d’autres en Bzh).
Est-ce bien une vierge à l’enfant à gauche et un St-Pierre à droite ? Je m’y perds…
Et St Mathurin en haut ???

6077_dsc05590_01-11-14.jpg


Dans ce « pays », les bâtisses, à l’image du « cottage » sont particulièrement remarquables, et forcent l’admiration, pas étonnant qu’on y trouve un village musée.

Dans un hameau, un étendage me fait sourire. Ça doit être la lessive du twirling-club…  (en tout cas, pas du groupe de danse traditionnelle du bourg ! big_smile )

6077_dsc05592_01-11-14.jpg

Toute la partie de Quistinic à Plouay sera un jeu d’orientation.

J’ai un peu l’impression qu’on y pratique le balisage en voiture : près d’une route, des balises.
Et d’un autre côté, que les baliseurs sont les autochtones qui, sachant par où il faut passer, ne voient pas les nécessités.

Pourquoi un tel écart entre la carte ign et le terrain ? Sans doute parce que ce sont les « remontées » qui font avancer la cartographie. Moi-même, je n’ai pas pris la peine de noter les signalements que j’aurais pu faire.

Du côté du moulin du Bodéry, beau point de vue sur le Blavet, auquel mon appareil photo ne rend pas hommage.

6077_dsc05596_01-11-14.jpg

Ici, le moindre terrain plat est exploité. Je m’approvisionne en eau dans une ferme, discute 2 minutes avec l’agricultrice. Elle randonne aussi, avec le groupe du mardi ! Je lui envoie un regard appréciateur… J’ai retenu la discussion au café, le groupe du mardi, c’est le groupe « sportif » !

Avec son autorisation et bien qu’elle me propose leur pelouse bien plate autour de la maison…, je plante dans un bosquet situé en haut d’un champ. Je fais un peu de terrassement pour égaliser la pente…

6077_dsc05598_01-11-14.jpg

Je suis bien ici. Un beau point de vue. Sous les arbres pour me protéger de la rosée.
Ce soir, repas de châtaignes ramassées au fil de la journée ! Miam !

Le nom de la commune, Quistinic, pourrait être dérivé du Breton Kistini ou Kistén qui signifient  châtaigne et –ic = petit, donc petite châtaigne ai-je lu quelque part. Je démens formellement, les châtaignes de mon dîner furent de très beaux spécimens ! tongue


Sur le blason de Quistinic : trois châtaignes d'or, fleurs de lys d'or, une fontaine couverte (St Mathurin)

6077_blason_ville_fr_quistinic_morbihan_svg_01-11-14.png

Je suis bien, je suis bien… jusqu’à ce que je ferme le zip de ma tente… car les ultra-sons provoqués par la fermeture déclenchent les hurlements d’une meute de chiens, sur le vallon opposé, à 300 m à vol d’oiseau. C’est rare, mais cette fois j’ai peur. Je pense au danger que je cours si les chiens cassent leur chaîne, ou si on les libère. J’entends un cri d’homme (une seule syllabe prononcée fermement). Le silence revient.

Il reste les ¾ du zip extérieur à fermer, et l’intégrité du zip intérieur. J’étouffe tant que je peux le bruit du zip, j’avance à vitesse d’escargot, cran par cran…  C’est comme pendant l’orage, la lumière franchit l’air plus rapidement que le son. Là, j’avance d’un cran, 2 secondes plus tard les aboiements reprennent, puis se calment… et ça recommence, cran par cran… Mes nerfs sont à rude épreuve. Je ferme tout l’extérieur de cette manière.

Pour le zip intérieur, je craque. Ouste, je ferme tout d’un coup, ça va peut-être changer la nature des ultra-sons… gros aboiements, puis tout finit par se calmer.

Toute la nuit sera sur le même modèle car le néo-air woman aluminisé est un peu bruyant… chacun de mes mouvements est suivi, à quelques secondes d’intervalle, par des aboiements. Ce qui ne m’empêche pas de dormir pour autant…
Lorsque les chiens se taisent, les chouettes (hulotte) prennent le relais…

Dernière modification par ester (02-11-2014 09:32:42)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#11 02-11-2014 10:07:15

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 848

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

ester a écrit :

Je suis bien, je suis bien… jusqu’à ce que je ferme le zip de ma tente… car les ultra-sons provoqués par la fermeture déclenchent les hurlements d’une meute de chiens...

Toute la nuit sera sur le même modèle car le néo-air woman aluminisé est un peu bruyant… chacun de mes mouvements est suivi, à quelques secondes d’intervalle, par des aboiements.

...et de là donc la démonstration des intérêts du tarp, du pied d'éléphant ou du quilt, et du matelas mousse  lol  lol  lol

Hors ligne

#12 02-11-2014 10:12:07

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 848

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

guichen a écrit :

NB: tu ne m' nous as toujours pas révélé la marque du slip... wink

Ha, ha ! RL en train de surclasser Paris-Match ???  lol  lol  lol

Hors ligne

#13 02-11-2014 10:17:43

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Concernant les slips à 17 g, je me désole d'avoir coupé les étiquettes...  cool
Mais je vous assure que ce ne seraient pas des cadeaux inoubliables de St Valentin pour vos compagnes !  tongue

N75 a écrit :

...et de là donc la démonstration des intérêts du tarp, du pied d'éléphant ou du quilt, et du matelas mousse  lol  lol  lol

Je suis depuis longtemps convaincue de l'intérêt du tarp.
J'utilise une DT uniquement pour me protéger des tiques (j'ai un passé à ce sujet).


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#14 02-11-2014 20:56:15

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 674

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Salut ester  smile

Merci pour cette balade à l'intérieur des terres de Bretagne et la découverte de son riche patrimoine cool

Entre le bivouac sur le terrain de foot, un soir d'entrainement, et celui rythmé au son des aboiements des chiens, tu m'as bien fait rigoler big_smile

Question de néophyte, tu les fais cuire comment tes châtaignes en rando, bouillies dans l'eau ou grillées ?

Pour info, mon slip de rando fait 19 g, je suis battue big_smile

Merci pour ce récit, agréable à lire et amusant parfois smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#15 02-11-2014 21:52:11

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Merci Flo d'être passée par ici.  smile

Un bivouac à la campagne réserve plus de surprises qu'un bivouac en montagne, disons.  big_smile

Ma recette de châtaignes est basique, je les épluche et les cuis dans un peu d'eau, pile al dente... si je peux !
Je crois avoir lu un post il y a quelque temps...  Clic

Pour l'écart de 1 ou 2 gr sur les slips, ça peut venir de la précision des balances. smile
Cet item-là version rando, je le trouve chez C*rr*f*r. Il y a plusieurs modèles à 17 et 18 g - T 38.40 (une fois les étiquettes retirées !).  cool


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#16 02-11-2014 23:12:28

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 848

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

florencia a écrit :

Pour info, mon slip de rando fait 19 g, je suis battue big_smile
Flo

Donc 17 g quand tu en arraches un morceau dans tes cabrioles !  lol  lol  lol

RL mieux que Paris-Match en ce qui concerne les dessous des vedettes !  tongue

Hors ligne

#17 03-11-2014 06:08:38

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

J 4 : Quistinic – Lanvaudan

Ce matin, pour gagner un peu de temps avec la chauffe d’eau, je sors mon nouveau Top Notch à 5 gr tout beau ! Oups, j’ai dû l’oublier dans la liste…

6077_dsc05601_01-11-14.jpg

Parfois, à défaut de balisage, suivre l’axe indiqué par la flèche senestre du calvaire…
Ici, un Christ entouré des 2 larrons, peut-être…

6077_dsc05602_01-11-14.jpg

Aujourd’hui, une belle journée de chemin creux !

6077_dsc05603_01-11-14.jpg

A Fétan Güéen, la profondeur du chemin est telle que l’Ign le code comme un chemin en déblai !

6077_dsc05605_01-11-14.jpg

C’est vous dire s’il est profond !

6077_dsc05606_01-11-14.jpg

Je profite du ruisseau du moulin de Chauzel pour faire une halte toilette et lavage des chaussettes…

Puis c’est reparti dans un réseau de chemins creux digne d’un véritable labyrinthe.
Comme hier, tous les chemins n’apparaissent pas sur la carte ; les balisages sont plus que discrets et franchement insuffisants. Je m’oriente à la boussole.

6077_dsc05607_01-11-14.jpg

Mais qu’est-ce que c’est beau !

Etrange d’ailleurs de dire ça, parce que les talus sont si hauts qu’on ne voit rien d’autre que le chemin creux… devant soi, derrière soi… les essences des arbres… les feuilles tombées au sol… les châtaignes… (difficile parfois de s’empêcher d’en ramasser tellement elles sont belles !).

Malgré cet enfermement, je ressens une impression de « grand wild » : enfermée dans ce chemin, le reste du monde disparaît ! De grand wild à l’envers, si vous préférez.
Et vous vous retrouvez à analyser ce qui vous entoure de très près. Des kilomètres, des heures, des jours en tête à tête avec soi-même. Sans exagération aucune, ces chemins creux à n’en plus finir ont vraiment duré plusieurs jours !

Au moulin de Botconan, cependant, un peu de distraction. 
Une pancarte annonce « Pizzéria-concert » ou quelque chose comme ça, je n’ai pas noté… mais le concept m’a paru original.
Le genre d’endroit festif et convivial ouvert les w-ends. Près d’un petit étang, l’endroit me plaît bien, mon estomac approuve totalement… mais c’est jeudi midi et tout est fermé !

Tout ? Mais non ! 2 jeunes hommes sont en train d’emménager dans l’un des bâtiments ! J’en profite pour remplir une bouteille d’eau et échanger 2 minutes.

Après quoi, rapidement, je fais une pause pique-nique et café… Tout est tellement humide dans ce chemin creux où la lumière du soleil peine à pénétrer que j’ai bien du mal à trouver du bois sec.

6077_dsc05608_01-11-14.jpg

Je repars dans le dédale des chemins creux…

Le vibreur de mon téléphone résonne. Joëlle a la bonne idée de me proposer de se garer dans un bourg et de me rejoindre à rebours, sur le gr. L’idée est excellente en soi, mais ici, vue l’absence notoire de balisage, c’est la meilleure façon de ne pas se croiser… Nous finissons par trouver la solution : Rv à Lanvaudan !

Réjouie par cette bonne nouvelle et par la perspective des retrouvailles, mon esprit vagabonde… j’en oublie la boussole, file un peu au hasard… et me retrouve à Talhouët en y accédant par un chemin qui n’apparaît pas sur ma carte ign…
Je ne regrette pas ce vagabondage, les chemins étaient magnifiques ! Mais j’ai pris du retard…

J’ai la chance qu’une agricultrice passe en tracteur juste à ce moment-là. Je gagne du temps pour me localiser…

De Talhouët à Lomelec, ce très beau calvaire au coin d’un champ !

6077_dsc05610_01-11-14.jpg

Le hameau de Lomelec est lui aussi doté d’une chapelle.
En cherchant mon sentier plein est ouest*, j’arrive dans une cour de ferme.
Une dame d’un certain âge (dans les 80 ans) vient me renseigner. «Qu’est-ce que tu cherches ? ». Pas de doute, je suis en terre bretonnante ! En Breton, le vous de politesse n’existe pas, c’est donc tout naturellement que les anciens s’adressent à tous en utilisant le tu.

Nous échangeons un moment.
Me voici à nouveau sur le sentier.
A la bifurcation suivante, je suis les conseils « au panneau, tu descends vers la voie ferrée » (je traduis intérieurement, au panneau, plein sud vers la vallée). Le conseil n’aura pas été superflu car le panneau a été tourné et indique Lanvaudan vers l’Est…

J’accède à l’ancienne voie ferrée transformée en voie verte et j’allonge le pas.
Peu avant « la gare », je retrouve Joëlle.
Suite et fin de la rando pour aujourd’hui (il doit être dans les 3 heures)…
A Lanvaudan, nous avons le temps d’admirer les magnifiques chaumières du bourg, tout en discutant, et en attendant l’ouverture du café.

A nous, cette fois ! « Et ta mère, ça va ? », «Et ton mari ? », «Et les enfants ?», « et les neveux ? ».  La famille bigouden est grande, c’est un plaisir d’avoir des nouvelles.

Oui, mais… je pense aussi à ma nuit…
Ça tombe bien, à Lanvaudan, j’avais pris les références d’un gîte d’étape dont par contre, j’ignore totalement la localisation. J’ai de la chance, son propriétaire est présent, il y a de la place et il est situé à quelques pas, en plein bourg !
C’est même la plus jolie maison du bourg ! 

6077_dsc05611_01-11-14.jpg   6077_dsc05612_01-11-14.jpg


Avec Joëlle, nous visitons les lieux. Patrick, le propriétaire, nous en fait humblement l’historique. C’est une maison de famille qui était totalement à l’abandon et à ciel ouvert. Il en a assuré la rénovation en respectant la tradition. L’intérieur est à l’image de l’extérieur. On y resterait volontiers plus d’une nuit.
18 € pour une nuit dans la chaumière, c’est à ne pas y croire…

* Merci Jobig.
Edit : gramm.

Dernière modification par ester (12-11-2014 13:13:42)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#18 03-11-2014 11:34:39

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 169

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Salut Ester,  smile

Quelle délicieuse surprise ce matin que ton récit de cette jolie balade sur les terres du Haut Vannetais ! Désolé pour cette réaction un peu tardive mais les fêtes de Toussaint sont passées par là... sans ma dose habituelle de RL !  :

J'ignorais l'existence de ce GR qui traverse le Pays de Pondi, le sud du Pays Pourlet et le pays de Baud (Géorando ne le mentionne pas dans la version dont je dispose). Pas trop de bitume ? Il semblerait que le tracé que j'essaie de reconstituer mentalement laisse à l'écart Bieuzy et le Castennec, dommage.
Certains chemins creux sont en revanche admirablement bien conservés, fiskal !  lol

J'ai dû traîner une fois mes guêtres à Korn er pont, moi aussi ! Mais c'est quand même un peu loin de mes bases. wink

Quand tu étais à Lomelec, pourquoi cherchais-tu ton chemin vers l'Est ? C'est pas vraiment la direction de Lanvaudan...   smile

J'ai hâte de connaître la suite.

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#19 03-11-2014 21:02:21

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Merci Jobig,

Tu auras des infos plus récentes sur www.geoportail.fr, le site de l'Ign. smile
En particulier, si j'avais eu le temps de regarder, j'aurais vu que le gr passe dorénavant bien à l'Ouest de Pondi, effectivement.
Je ne regrette rien, j'ai trouvé de très beaux chemins creux (peut-être bien ceux qui ont été délaissés parce que trop "humides" l'hiver).

J'ai acheté certaines cartes avant de partir, mais, même les dernières éditions sont un peu "dépassées". Enfin, elles restent une très bonne base.

Très peu de bitume ! Enormément de chemins, et surtout de chemins creux. Je n'ai pas fait de pourcentage... mais largement en-dessous des 10 % (valeur estimée au ressenti, mais pour avoir souvent fait ce genre de calcul, je sais que ce ressenti est fiable).
Plus cependant que sur ton circuit perso-tout terrain dans les Monts d'Arrée.
Je n'ai rien préparé, quoi...

ça fait longtemps que j'avais ce pays-là en tête.
Je regrette bien aussi le passage vers Bieuzy et Melrand. Il y a moyen de passer plusieurs jours par là avec bonheur.
Il faut "juste" du temps...

A Lomelec, le panneau indique Lanvaudan vers l'Est, je pense qu'il a été tourné par blague. Bien sûr, il faut d'abord descendre plein Sud vers la vallée (voie verte), puis suivre celle-ci vers l'Ouest. Je ne me suis pas franchement attardée sur ce panneau, j'aurais aussi pu le remettre correctement. En montagne, c'est ce que j'aurais fait pourtant. 

Sinon, j'ai "atterri" à Talhouët sans le vouloir, je ne faisais plus attention... Je suivais de beaux chemins, toute guillerette à l'idée des retrouvailles qui m'attendaient. Par contre, grand classique, ça faisait longtemps que je m'étais rendue compte que je n'allais visiblement pas au bon endroit... Tout en continuant pour profiter de ma trouvaille.
J'ai fait des enjambées doubles, après, pour rattraper mon retard...

smile

Dernière modification par ester (03-11-2014 21:04:30)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#20 04-11-2014 06:12:10

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

J 5 : Lanvaudan – Guilligomarc’h

Ce vendredi matin, je profite des lieux, je ne me presse pas trop. J’ai même espéré qu’il pleuve à torrent pour me donner une bonne excuse de rester !
Mais décidément, il fait beau !

Enfin, pour gagner un peu de temps et éviter la longue route (voie verte peut-être ?), je fais du stop pour Plouay.

J’arrive un peu avant midi (c’est vous dire à quelle heure je suis partie)… fais les courses pour les pique-niques à venir ; puis repars, voie verte toujours…

La proximité de la forêt de Pontcallec et du Faouët me font hésiter un peu ; je suis prise entre deux pôles, un peu comme deux aimants. Allez, pas de regrets, ce sera pour une autre fois !

6077_dsc05613_01-11-14.jpg

Je longe les rives du Scorff jusqu’au Moulin du Stang.

Le paysage change et le champ visuel s’ouvre.

6077_dsc05614_01-11-14.jpg

C’est apaisant de marcher au bord de l’eau, j’ai l’impression de sortir de mon cocon fait de chemins creux. Les murs tombent, le regard se pose sur tout ce qui châtoie ;

6077_dsc05615_01-11-14.jpg

je profite de la diversité des formes, des essences, des espaces…

6077_dsc05617_01-11-14.jpg

Un petit crachin passe pendant que suis sous les arbres...

A Guilligomarc’h, je fais le tour de l’église pour trouver le point d’eau.
Je passe devant un très beau calvaire représentant Marie-Madeleine soutenant Jésus à la descente de la Croix (corrigez-moi).   une Pieta*.

6077_imgp39842_01-11-14.jpg
(photo trouvée sur le net)

Pendant que j’observe, une petite fille d’environ 7 ans arrive, elle est tout de noir vêtue (comme moi). Elle monte les marches d’un pas lent et décidé, s’arrête, lève les yeux vers le haut de l’église, d’un air grave et pénitent, puis baisse le front et enfin égrène un signe de croix au ralenti. Ses lèvres articulent (sans le son) un « Au nom du Père… ». Elle joint les mains et se fige dans un moment de recueillement.

J’ai l’impression de vivre un moment surréaliste, comme si plusieurs époques se superposaient, que c’était une femme âgée, là, sous l’apparence d’une fillette.

Toutes les deux tout en noir face à l’église, nous symbolisons des extrêmes opposés.


Je repars vers l’Ellé avec cette image lancinante en tête (je l’ai toujours d’ailleurs, c’est une scène inoubliable).

A la sortie de Guilligomarc’h se trouve une très belle fontaine St Quelquechose.
J’avoue que j’ai ma dose de patrimoine religieux pour aujourd’hui… Je passe devant avec un air blasé…

Allez, priorité à un bivouac sur les bords de l’Ellé pour ce soir ! Mais y serai-je ?

Je n’ai qu’un demi-litre d’eau. Je tenterai mon possible pour ne me charger qu’à la dernière minute.

Au dernier hameau, personne… je remplis mes 2 litres à un robinet extérieur.

L’Ellé, Quimperlé… me reviennent à l’esprit des posts que j’ai dû lire ici ou là sur Rl… ne serais-je pas sur l’un des territoires de prédilection de Flf ?

Le spot escompté dépasse largement mes espérances.
L’Ellé pour la toilette, les pins pour le couvert sous les arbres et du bois pour mon Bushcooker, tout est parfait !
D’ailleurs, là, au milieu du champ, j’aperçois un foyer... je ne suis visiblement pas la première à apprécier les lieux ! 

Soupe indienne au menu du soir.
La soirée est d’une douceur digne de l’été.
Le bruit de l’Ellé pour me bercer pendant la nuit.
Et le halo des lumières de Quimperlé qui m’arrive jusqu’ici, sur le bout de tente qui dépasse des pins !
La ville approche !

6077_dsc05618_01-11-14.jpg

*encore merci à Jobig.  smile

Dernière modification par ester (04-11-2014 19:17:18)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#21 04-11-2014 11:51:15

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 169

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Salut Ester,  smile

La très belle photo de descente de croix représente une vierge de Pitié (ou vierge de Miséricorde), probablement du 15ème siècle, à l’origine polychrome.  wink

La scène touchante et hautement significative (peut-être pas pour tous) que tu dépeints si justement fait partie de ces moments précieux, uniques même, qu’une pérégrination pédestre procure plus sûrement que n’importe quelle autre mode de déplacement. Lenteur, profondeur, immersion, insolite, mise en abîme. Rencontre de soi-même et de l’autre en soi. Ce qui peut s’avérer un peu dérangeant. Le propre du voyage, quoi !

Voilà ce qui s'appelle un épisode marquant au contraste saisissant entre ceux et celles qui « mettent un drapeau noir sur l’espoir » et le rituel enfantin toute de révérence envers une autorité « d’arrière-monde », pour citer Onfray, pétrie de verticalité (qui n'est pas propre qu'aux enfants, hélas !). Deux stades de conscience humaine antagonistes, mais une même humanité. Deux sens opposés pour une même couleur…

Peut-être aussi qu’en Bretagne, on est plus sensible à la portée symbolique de ce genre d’image qu’ailleurs. Vraiment très fort et je compatis, mignonez !  smile

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#22 04-11-2014 16:56:28

Myrdhin
Membre
Inscription : 04-11-2014
Messages : 62

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Depuis plusieurs années je parcours ce forum, et depuis longtemps je me demandais quel serait mon premier message.. C'est chose faite !

Merci Ester pour ce beau récit, qui me touche particulièrement.
J'ai toute ma famille dans le pays de Pontivy, et depuis une petite trentaine d'années je vais à Groix tous les ans ;-)

Il y a quelques années il y avait une crêperie qui valait aussi le détour à Corn er Pont, tu aurais pu faire taverne + crêperie ;-)
C'est dommage et appréciable à la fois que ce coin soit si méconnu.

Que dire de ces chemins, haies, talus, fossés, bocages qui font le charme de l'intérieur des terres de cette région.

Comme tu le dit si bien les bretons sont souvent très pieux et la majorités fontaines sont reliées a un Saint.

Ton anecdote à la poste au départ de Pontivy m'a particulièrement fait rire. J'ai moi même l’habitude de dire que je "vais au bled" quand je rentre voir ma famille en bretagne ^^.

J'ai hâte de voir ton arrivée (pleine de poésie) sur Groix.

Difficile pour moi de retranscrire ce que je pense tant je connais ces lieux, et tant ton récit me touche, mais en tout cas, trugarez a toi !


"D'après une théorie, le jour ou quelqu'un découvrira exactement à quoi sert l'Univers et pourquoi il est là, ledit Univers disparaîtra sur-le-champ pour se voir remplacé par quelque chose de considérablement plus inexplicable et bizarre."..."Selon une autre théorie,la chose se serais en fait déjà produite."

Douglas ADAMS - H2G2

Mon premier retour terrain

Hors ligne

#23 04-11-2014 19:17:29

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

Bonjour Ester,

J'ai passé un bon moment à lire ton récit. L'épisode sur le terrain de foot et en plus la lessive me font dire que tu aimes la provocation lol

La nature bretonne est une nature que je ne connais pas donc un réel plaisir à la découvrir: la Sarre, l'Osmonde royale, on se sent immergé dans une ambiance mystérieuse, on s'attend presque à voir des trolls dans  ces chemins creux, non?

Moins mystique la photo des tee-shirts à l'étendage mais trop drôle, bien vu!

Je suis surprise que le seul bruit d'un zip puisse déclencher tant d'aboiements, là c'était presque Le Chien des Baskervilles pour la trouille lol

Merci pour ces moments savoureux smile

Myrtille

Hors ligne

#24 04-11-2014 21:32:27

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 640

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

@ Jobig :

Merci pour la Vierge de Pitié ! smile
J'avais complètement oublié la notion de Pieta !...
Effectivement, maintenant que tu le dis, on reconnait bien la V. Marie.

Tu dis qu'elle était probablement polychrome à l'origine. ça suppose qu'elle était plutôt exposée en intérieur ?

J'image que pour quelqu'un qui ne connaît pas bien la Bretagne, la scène de "la prière" doit être inimaginable.
J'ai hésité à la transcrire.



@ Myrdhin :

Bienvenue à l'enchanteur sur Rl ! smile

Ah oui, "tavarn-crêperie", ça manque au registre ! A moins que ça n'existe quelque part ! big_smile
C'est incroyable, ces lieux isolés en pleine campagne vers lesquels tout le monde converge, le soir venu (le w-end en tout cas).
Ces lieux attirent surtout les "locaux", vu qu'ils ne sont pas vraiment signalés, si ce n'est d'un panneau une fois que tu es arrivé au bout du chemin !
smile
Mais ils sont ouverts à tous, hein !

A la fois, on peut tout à fait comprendre qu'après une semaine de travail, assez solitaire dans son hameau, on ait envie de voir du monde et d'échanger. C'est alors la vie sociale qui ressurgit.
Après le labeur, la fête !  smile

Eh oui, la Bretagne est très vallonnée, et les zones où le bocage persiste sont des trésors ! Qui hélas, risquent de ne pas durer...
J'ai entendu dire qu'il y a des idées de remembrement dans l'air...
Jusqu'à présent, certaines communes en ont été préservées, si j'ai bien compris !
C'est la raison pour laquelle il y a un tel réseau de chemins creux, au point qu'ils ne sont pas tous sur les cartes, c'est dire ! Et il n'en manque pas un, mais un bon nombre, rien que sur le circuit que j'ai pris.

C'est le monde à l'envers, pour un randonneur ! D'habitude, on cherche un chemin qui n'existe plus... roll



@ Myrtille :

Bonjour Myrtille, smile

Et merci de passer par ici !

J'ai bien pensé à vous, le w-end du 25, sur le Ventoux !
Je me suis même dit que ça manquait un peu de Pastaga dans mon eau ! tongue

A Quistinic, lorsque la meute aboyait, ça allait ; c'est quand elle hurlait que j'ai eu peur.
Je ne m'y connais pas spécialement, une question d'ultra-sons sans doute.

Côté littérature, à refaire avec des contes et légendes bien choisis concernant les lieux traversés ! smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#25 04-11-2014 21:53:24

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 667

Re : [Récit + liste] De Pontivy à l'île de Groix - oct 2014

ester a écrit :

ne serais-je pas sur l’un des territoires de prédilection de Flf ?

On y arrive, on y arrive.  cool


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

Pied de page des forums