Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 04-11-2014 22:56:16

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 781

[Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Hello les muls... smile

Après le GR 70 - CHEMIN DE STEVENSON, je suis reparti vers l'Aigoual...

La Tata Suzanne que j'ai évoqué précédemment me prend en stop: elle me raconte sa vie, ses difficultés, ses moments de danse à Alès (il n'y a pas de club de danse à Florac permettant de faire des rencontres...).
Elle pilote comme elle converse: des petits moments d'emphase succèdent à d'autres plus paisibles...imaginez donc ce que je ressens sur la route sinueuse entre Alès et Florac...je n'arriverai jamais à destination!!! lol

J'arrive sain et sauf à Florac avec dépôt direct au camping sortie sud de la ville (celui que j'avais évité quelques jours plus tôt).

La nuit arrive vite...un campeur m'invite à un feu près de la rivière: après l'installation du bivouac, de la douche tiède et du souper, je rejoins le couple qui s'est installé auprès du feu déjà allumé.

J'aurai droit à un verre de vin un peu tiède et nous refaisons le monde...

Je me couche vers minuit...

Réveil pendant la nuit vers 4h45: mes pieds ont froid!!! mad

Impossible de me rendormir...à 7h30, je lève le camp pour jouer du pouce vers Meyrueis...où je projette d'y stopper jusqu'au lendemain matin.

Le stop fonctionne bien: d'abord un professeur des écoles style baba mais une conduite "vite, je n'ai plus de Job ni de persil et le marchand va fermer" puis un VRP spécialiste du "rond de serviette de Rocamadour, béni par la Vierge" à la conduite "t'inquiète, le marchand est ouvert toute la journée"...

Bref Meyrueis à 9h45...puis à 10h00, je profite du soleil, derrière une fenêtre, tout en dégustant café et biscuits: température du petit matin annoncée à 3 degrés (expliquant mon réveil matinal), soleil pour la journée, le lendemain mais retour du gros mauvais temps après sur plusieurs jours...

Je repère un robinet avant la rivière et me lance dans une grosse opération linge: 2 bancs publics + un grillage permettent de bien faire sécher les vêtements...

Je ne tiens plus en place...non, non... je dois partir, attiré irrésistiblement par l'Aigoual... smile

1000 excuses pour l'absence de photos... hmm

Un petit lien vers cette contrée magnifique et le GR 66!!!


Vendredi 26 septembre: étape de Meyrueis à Dourbies.

Initialement, je devais faire le tour dans le sens des aiguilles d'une montre...
Comme il est tard (12h45), je me contenterai de l'étape la plus courte vers Dourbies soit 20 km...

Donc traversée de Meyrueis vers le sud, je regarde un peu la carte, repère des marques et déroule...
Au bout de 10 minutes, je trouve que je ne monte pas assez et que je ne coupe pas la D39...je reviens sur mes pas, repars d'où je viens puis rebelote vers Meyrueis.

J'étudie un peu plus sérieusement la carte, opine du chef: bref, minable sur ce coup là, maugréant après les marques...

La honte: obligé de demander mon chemin...il est entre l'Hotel de l'Europe et la boutique de souvenirs... mad

OKAY, okay, okay, understood...le GR66 est indiqué légèrement sud est mais SUR MA CARTE, c'est d'abord un peu vers l'ouest puis sud ouest, sud...

Ouf, il est 13h20, je pars enfin dans la bonne direction: c'est un vrai chemin, celui qui reliait les villages, qui traverse la partie orientale du Causse Noir...

Au bout de Côte, j'embraye sur une piste sur 2 km (aïe, aïe, aïe, c'est reparti...) puis prends un sentier à tribord...

Avant Saint-Sauveur-des-Pourcils (Saint-Sauveur sur la carte), j'aperçois 2 biches: enfin de gros animaux sauvages après environ 260 km!!!

Le hameau de Saint-Sauveur apparaît, complètement perdu dans un océan vert, enfin plutôt isolé (il y a un jardin potager...).

Je descends vers le Bramabiau, rivière célèbre pour son abîme que je ne verrai pas: je passe à côté d'arbres venus d'ailleurs...sur le sentier des Arbres et des Arbustes.

Dans le cadre du reboisement du massif de l'Aigoual à la fin du 19ème siècle, plusieurs arboreta (un arboretum est une collection d'arbres) ont été implantés sur le massif, en particulier celui de la Foux (au nord ouest de Saint-Sauveur).

Après la rivière, de nouveau, passage en sous-bois jusqu'à Ribauriès, quelques hectomètres sur la route et je retrouve un sentier d'antan me menant à Les Monts.

Il est 17h00: pause au milieu d'un hameau rénové avec sa fontaine...

Je repars plein sud, je monte mais c'est agréable, pas de fatigue, juste du plaisir...un dernier effort, je coupe une départementale puis peu après arrive sur un replat avant la crête: quel panorama méridional!

Dourbies apparaît peu après...à ce moment là, je sais que ce village comptera pour moi... smile

Je descends vers ce petit village même pas impatient de m'y trouver.

Sur la gauche, j'aperçois un cerf qui se désaltère (vers le point 1059 sur la carte)...

Au village, les boules de pétanque sont de sortie sur la place de l'église...il est 18h30...j'ai l'impression de me retrouver en Balagne...ne manquent que Dùme, Ceccè, Orso, Bati...

Je décide de me faire plaisir: le gîte communal est géré par la patronne du bar...et je m'allège de 13 €. tongue

Après une soupe à la guichen (tout est mélangé), je m'endors...je sais que désormais j'ai le massif de l'Aigoual dans la peau!!!

Edit: ajout d'un lien...

Dernière modification par guichen (04-11-2014 23:05:33)

Hors ligne

#2 05-11-2014 11:57:14

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 169

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Salut Guichen,  smile

Même sans photos, voilà un récit qu'il est charpenté ! On entend presque les cigales ! les effluves du pastis nous titillent quasiment les muqueuses !  big_smile

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#3 12-11-2014 21:11:00

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 781

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Je traîne à faire ce retour... roll


Samedi 27 septembre: étape de Dourbies au Mont Aigoual.

Départ vers 7h15 dans la pénombre: juste de quoi voir les balisages...

Après avoir franchi la Dourbie, le sentier s'élève vers le sud ouest puis sud est...je traverse la Rouvière, hameau isolé...

Un peu de route, je franchis le Crouzoulous puis je retrouve de la forêt...

Je vais bouffer ensuite de la piste en me dirigeant vers l'est: pas le choix et pas trop envie de m'embêter à faire du hors GR.

Juste avant l'embranchement avec le GR 71 autour de 9h00 (vers Saint-Guiral), je vois un abri sur la piste (très sommaire, abri tout court de quoi éviter un grain).

J'abandonne la piste vers le Col de l'Homme mort: tiens, le GR est dévié...
Au lieu de partir direction est, le chemin grimpe plutôt vers le nord est et j'espère ainsi que celui-ci va finalement longer le lac des Pises...

J'arrive au Col des Pises vers 9h45: sur un rocher, s'y trouve un canif d'une banque x...allez je l'embarque...les résineux ont fait place à des herbes folles et il y aurait largement de quoi bivouaquer!!!

A 10H20, je me trouve au dessus du lac, près de l'observatoire des Pises: très bel endroit avec vue sur lac...

7797_lac_12-11-14.jpg photos récupérées sur le net... roll 7797_3299574432_12-11-14.jpg

                                                       7797_4331928157_8c97ef33af_z_12-11-14.jpg

Sur ma droite, une nana arrive affolée me bredouillant je ne sais quoi et désignant quelque chose sur ma gauche: je tourne la tête et un cerf se trouve à peu près à 30 mètres de moi et passe sans demander son chemin...

Puis un mec arrive avec son appareil photo: il est où, il est où???

Le cerf sera reparti...moi ébahi, la nana encore étourdie et le photographe fort marri: ce dernier vient régulièrement assurer l'entretien de l'observatoire et est désespéré (n'arrive pas à rencontrer les cerfs mad )...

A noter un robinet sur rocher près de la maison: fontaine pour les randonneurs smile

Petite pause...et hop, je me dirige vers le barrage...

Un coup d'oeil à la carte: je me dis alors que le chemin va couper le Lingas au nord est: je vais donc économiser du temps, des efforts...

Que nenni, le chemin infléchit pour passer vers la baraque de Pialot puis via une piste retrouver le GR vers la mare près du Col des Portes (moment pendant lequel je me trouverai nez à nez avec des biches puis des chasseurs moins sympathiques, enfin à l'air bourru, comme je le suis parfois... tongue).

Avant le Pont des Vacquiers, par 2 fois, je m'écarterai du chemin, faute d'avoir toujours la carte à la main...

En arrivant à l'Espérou sur la D329, je m'aperçois que le nouveau tracé devait se situer un peu plus à l'ouest...peu importe, j'y suis...il est 14h30...

Ca sent le village de vacances près de la station de Prat Peyrot: chalets de toutes les formes...et le plus important des commerces...

Je m'arrête à l'épicerie: tiens, je vais faire comme au Pont-de-Monvert soit baguette et une tranche de jambon sec du pays...et une bouteille de rosé...je me ferai donc plaisir là haut...

Je débute la montée vers 14h45 (altitude de 1 222 mètres) et en plein effort, je craque...enfin, je décide de stopper pour déjeuner (juste avant le Col de l'Esperou)...non, je craque, je sandwiche et débouche la bouteille de rosé, acte complètement irrationnel!!!

J'ai la foi, non je me suis dopé...après 2 verres de rosé de ce vin des Cévennes, je chauffe dur et met le turbo: le raidillon du Col de la Serreyède est avalé...je fonds sur Prat-Peyrot où le tracé est erratique...et speede au milieu de la forêt avant d'arriver sur l'Aigoual...

A 16h20, j'atteins l'Aigoual...(1 565 mètres)...

Quelles vues!!!

Je repense alors au téléfilm que j'avais vu naguère... 7797_aigoual-la-foret-retrouvee_12-11-14.jpg

Bon, je crois que ça va souffler ce soir: allez guichen, réserves-toi une place au gîte (je croise les doigts)...

Yes...après une bonne douche, j'enfile la doudoune et me dirige vers la cuisine par l'extérieur.

Je me fais un chocolat: un sachet traîne sur le frigo...ah, que c'est bon!!! smile

Je décide de faire le touriste parmi la foule (ce n'est pas le Trocadéro tout de même!)...

Je lorgne vers le nord ouest du plateau: j'y vois un rocher qui me semble aussi haut qu'ici...mais le courage me manque...tant pis pour le Portalet...pour 2015? roll


Je paresse tellement que j'aurai juste le temps de voir l'exposition dans la station météo......

Je ne serai pas tout seul dans le gîte: un groupe de randonneurs âgés est arrivé de Vallerauge en empruntant la montée des 4 000 marches....

Ce groupe mangera au restaurant...je pense être seul pour le souper et tombe sur un autre groupe: une famille de 4 personnes et 2 autres adultes.

Ils viennent pour le brâme du cerf: les brâmes résonnent fréquemment autour de l'Aigoual !!!

J'aurai loupé l'apéro...et le cuisinier du groupe s'agite autour d'un fait tout regorgeant de spaghettis...

Ca doit se voir au milieu de ma figure...gloup, ces spaghettis, ces magnifiques spaghettis dégoulinant de sauce tomate et de viande  hachée... tongue

Je dois faire pitié...je suis invité à partager le souper...j'apporte ma modeste contribution, du pain, du vin...

J'aurai même droit à un vrai café et à de l'eau de vie à la mirabelle...

Je fais la plonge...la moindre des choses en remerciement pour ces bons moments...

Le cuisinier prépare la table pour le petit déjeuner: je le vois manipuler le panier où se trouvait le sachet de cacao...la honte, je croyais que c'était mis à disposition pour les clients du gîte!!! hmm

Je regagne ma chambre...je n'ai même pas eu à implorer Saint Christophe, mes voisins ne ronflent pas!!! lol

Hors ligne

#4 12-11-2014 21:31:31

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Ah génial, la souiiiite !  smile

Mr Guichen a écrit :

Je débute la montée vers 14h45 (altitude de 1 222 mètres) et en plein effort, je craque...enfin, je décide de stopper pour déjeuner (juste avant le Col de l'Esperou)...non, je craque, je sandwiche et débouche la bouteille de rosé, acte complètement irrationnel!!!

J'ai la foi, non je me suis dopé...après 2 verres de rosé de ce vin des Cévennes, je chauffe dur et met le turbo: le raidillon du Col de la Serreyède est avalé...je fonds sur Prat-Peyrot où le tracé est erratique...et speede au milieu de la forêt avant d'arriver sur l'Aigoual...

big_smile

Y'en a à qui un verre de rosé coupe les jambes, y'en a d'autres à qui il décuple les enjambées !  big_smile  big_smile 

Merci Guichent !


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#5 12-11-2014 22:12:08

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Sympa, ce récit smile

J'étais dans les Sud Cévennes, en août dernier, et nous sommes montés (en voiture lol ) au Mont Aigoual: je me suis promis d'y aller randonner tongue .

La vue sur ces plateaux est somptueuse.

On a mangé très correctement au resto, l'observatoire vaut la visite (l'entrepreneur a fini le chantier ruiné, comme simple maçon sad ).

Nous avions loué une maison cévenole près de St Roman de Codières, dans une vallée sauvage et préservée qui rappelle bien la Corse, c'est vrai.


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#6 12-11-2014 22:37:51

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 847

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Dépêche toi Guichen ! tu vas te faire prendre par la neige... lol
Je suis ton parcours avec la carte sous les yeux...heuuuuu...tu mets quoi dans le bidon  roll

Hors ligne

#7 22-11-2014 23:56:01

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 781

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

@N_75...je suis rentré avant la neige... big_smile

Mais l'annonce certaine du mauvais temps cévenol (meurtrier 10 jours avant) m'a donné de la motivation et du jus pour avancer...dopage très naturel!!! smile

@domweb...merci pour le compliment...si tu repasses en Corse, fais-moi signe! wink

@beuretons...trugarez wink


Dimanche 28 septembre: étape du Mont Aigoual à Meyrueis.

La nuit a été correcte sans plus...non à la faute des autres dormeurs mais plutôt au souper de la veille...

J'ai peur de louper le lever du soleil: vers l'est, je devrais normalement distinguer les Alpes, vers le sud les Pyrénées... smile

Je me dépêche de faire mon sac et quitte le refuge douillet: dehors ça caille (vent) et c'est humide (bruine)...

Toujours sans APN donc irrésistible envie de voir quelque chose malheureusement les brouillards m'ont privé de récompense...je n'ai eu droit qu'à quelques instants d'Alpes, le tout enveloppé des couleurs du Levant...le souvenir est là, l'essentiel... wink

Ce que j'ai aperçu brièvement (photo d'un internaute chanceux) smile 7797_panorama-alpes_22-11-14.jpg

Je quitte la station vers 8h30 en Frogg, dommage pour cette dernière journée...
A part ce chemin vers l'est, je ne vois donc pas grand chose...au bout d'une heure, je sens que l'humidité recule...je traverse une forêt toujours sur une piste...la monotonie est brisée parfois quand je rencontre davantage de feuillus: à ce moment là, l'automne fait son oeuvre et d'autres couleurs plus chatoyantes succèdent au vert des résineux...

Après le Col de l'Estrade, le chemin s'élève mollement et enfin je peux commencer à émerger et voir autre chose que des arbres...en marchant, sur ma gauche, je scrute la pente nord de l'Aigoual et essaye de retrouver le GR 60 qui coupe le GR 66 plus loin au niveau du hameau de Cabrillac.

Belle descente sur le Caumel: au niveau du village, après la route, je dois alors emprunter une parcelle encombrée de bovins et ces dernières ne semblent pas prêtes à m'autoriser le passage...
Je pense à ce moment là (je le jure, sur la tête de mon chat) à la discussion sur le trombi à marcheur75 au sujet des bovins...

Je ne vais quand même pas faire 2 km de plus pour 35 têtes de cochons... mad me voilà donc à longer le champ, au milieu de ronces...ca y'est, çà roule.

A mi-chemin avant Cabrillac, je trouve une housse de Thermolite Reactor que j'embarque illico-presto (si un mul l'a perdu, il peut me contacter wink).

Cabrillac à 12h30, je fais une pause...c'est un petit hameau isolé à 1 200 mètres...petite pelouse...du soleil...

Allez zou, c'est reparti... et je retrouve de nouveau un peu de crête...trop cool...

Juste avant le Puench Pouchut que je laisserai, il y a un abri avec une belle vue (vers le sud).

La piste se prolonge vers l'est et je prends le temps de cueillir des mûres...

Grosse descente vers Meyrueis...des voitures inondent le bourg: c'est la foire de Saint-Michel, dernier dimanche de septembre...qui durait jadis dix jours (marché hebdomadaire attesté dès 1033) et attiraient les négociants des trois provinces.

Ces foules justifiaient ainsi l'existence de nombreuses auberges (dont la maison Portalier) ainsi que la présence d'un minuscule quartier juif (la Judarié).

Le négoce portait sur les céréales, la laine, les bestiaux, les chevaux et mulets employés au transport des marchandises et marquait aussi localement le terme des paiements à crédit, des contrats d'embauche des bergers et autres salariés ainsi que celui des baux de fermage.

J'arrive à Meyrueis vers 15h00...je sirote un perrier-citron, savoure un délicieux gâteau à la meringue et fais des emplettes pour la famille guichen dont un fameux caramiel (pâte à tartiner à base de cacao, noisettes, crème fraîche et miel à 40%): destiné à madame guichen, finalement, c'est bibi qui le déguste quotidiennement... et il y en a encore après près de 2 mois, le miracle! tongue

Je ne m'inquiète pas pour le stop...il y aura nécessairement du monde à repartir du bled...

Départ de Meyrueis vers 16h00...et via Sauveterre, Balsièges, Marvejols par Chirac, Clermont-Ferrand, Pontaumur, j'arrive vers minuit au dessus de Limoges, hébergé par une ancienne infirmière libérale qui conduit encore plus dangereusement que la tata  Suzanne de Florac: elle conduit d'une main et essaye de me faire signer chez les protestants (je n'ai rien contre eux) surtout ceux qui guérissent à tour de bras (si, si, elle me confirme).

Très belle rencontre humaine...le lendemain, elle me dépose à Nieul ( à éviter absolument, en statique de 6h45 à 8h30, sous la pluie pendant une heure).

Nouvelle journée de stop et arrivée à Redon vers 18h30... smile


Merci aux automobilistes qui malgré ma tenue de grenouille défraîchi m'ont embarqué dans leurs carioles... smile

Merci à ester pour les prêts de docs et de cartes... wink

Enfin, merci à vous tous... smile

Edit: correction du titulaire du post (marcheur75  et non N_75!!! smile

Dernière modification par guichen (23-11-2014 19:25:59)

Hors ligne

#8 23-11-2014 15:11:38

N_75
Cancre du fond du forum et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 847

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Ouh là là, Monsieur Guichen n'aurait-il pas abusé du Clinton ? Pas étonnant que ce tour fût aussi long lol

C'est "marcheur75" qui avait causé de photos de bestiaux en rando ! impossible que ce soit moi, je ne fais jamais de photos smile

Hors ligne

#9 23-11-2014 17:10:03

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour lire un retour de randonnée légère   pour faire plaisir à un ami !  tongue
Je prends des notes pour exploiter cette carte, moi aussi ! smile

En combien de morceaux l'Aigoual réintègrera-t-il sa géographie ? That's the question...  big_smile

Merci Mr Guichen pour le retour, super bien écrit, comme d'hab ! smile

N_75 a écrit :

impossible que ce soit moi, je ne fais jamais de photos smile

Jamais, jamais... 
presque jamais... ???
Ou de plus en plus souvent ? tongue


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#10 23-11-2014 19:41:48

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 781

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Hello les 2... smile

@ester: j'ai tenté de protéger au maximum ta carte 2641 ET, et contrairement à d'autres sauvages, je n'ai donc ni déchiré, ni démembré, ni brûlé le précieux... lol

@N_75: j'ai corrigé...quelle confusion!!!

Autant, j'ai un peu forcé le rythme pour ce tour de l'Aigoual, j'ai effectivement paressé pour le retour...je reconnais mon indolence... tongue

Avec un peu de recul, j'ai un peu de regret sur l'après "L'Aigoual": j'avais posé des congés jusqu'au lundi 6 octobre donc largement de quoi effectuer d'autres parcours (Causse Méjean) sinon d'explorer davantage ce massif.

La perspective, je répète, d'un nouveau temps d'intempéries m'a refroidit...: d'un côté, ça n'a pas été terrible les jours d'après mais de l'autre, j'ai manqué d'envie (moins d'ambition et de courage...).

Je consacrerai mes congés économisés pour une autre randonnée.  wink

Hors ligne

#11 23-11-2014 21:27:10

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] GR 66 - TOUR DU MONT AIGOUAL...

Mr Guichen a écrit :

contrairement à d'autres sauvages, je n'ai donc ni déchiré, ni démembré, ni brûlé le précieux... lol

Aaaaaaaah bon, il y en a qui font ça ?!?!?   wink


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

Pied de page des forums