#26 27-04-2008 14:12:36

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Coco a écrit :

Pas d'accord avec Carn mor Dearg !!!!
Pour chasser encore plus efficacement le poids, plutôt que d'utiliser des Strings côté corde, un bon coup de strap au ras du mouskif et allez !!! N'importe quel scotch peut faire l'affaire et il sera toujours plus léger et moins honéreux !!!

Sinon pour des dégaines longues et légères, je prends des sangles que je stocke en bandouillère. Quand j'ai besoin de rallonger une dégaine, je clippe la sangle dans le mouskif côté coinceur et je décroche l'autre pour le passer dans la sangle !!! Je trouve ça mieux parce que dans les voies où on ne sait pas où on va les utiliser ça permet de pouvoir mieux gérer. Sinon, comme variante, si tu tiens à ton mouskif stringé/strapé, tu peux mettre qu'un mouskif sur la sangle, le strapper et clipper ça au besoin sur la dégaine à rallonger. Au choix.

Je crois pas que tu vas gagner de poids en utilisant du scotch...   de toute façon la plupart des dégaines récentes de qualité intègre d'office le string.
Ce petit plus est surtout intéressant dans des voies où le clifage doit se faire rapidement c-à-d les voies dures.
Dans une voie où t'as la possibilité de bidouiller ta dégaine avec une sangle, les strings n'ont pas vraiment d'intérêt puisqu'à priori tu dois être relativement bien mis.


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#27 26-06-2008 11:11:47

fredd
Membre
Lieu : Toulon
Inscription : 26-06-2008
Messages : 1
Site Web

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

un monstre... de légèreté:
http://www.bugaboo.ch/fr/aktuell-f.htm
j'ai pas plus de renseignement sur ces dégaines, dsl.

P.S. Camp Nano dyneema 2008 à 53g!

Hors ligne

#28 25-03-2010 18:43:25

Coco
Membre
Inscription : 24-04-2008
Messages : 22

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Camp Nano Dyneema à 53g !!
Eh oui ! Sauf qu'on oublie le principal : elles sont parfaitement inutilisables ! C'est certes une prouesse technologique, mais c'est parfaitement inutile. Le mousqueton est beaucoup trop petit, l'ouverture est vaiment rikiki et je te garantis que si tu te retrouves en grandes voies à faire des manips là-dessus, tu vas vite comprendre pourquoi on achète des dégaines classiques, plus lourdes ok, mais pratiques !

Voilou, sinon, chapeau à CAMP, on n'arrête décidément pas le progrès

Coco


Mieux vaut un piton qui chante qu'une femme qui crie. Christophe Moulin

Hors ligne

#29 16-04-2010 06:11:38

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Salut, à tous, smile
Je rode encore de temps à autre sur RL et j'en profite pour relancer ce sujet que je trouve intéressant avec une question bien complexe qui m'occupe depuis un temps et qui je l'espère amènera de longues discussions productives :
quelles sont vos trucs pour alléger votre rack en terrain d'aventure ?

Pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec l'escalade en montagne, on appelle terrain d'aventure les terrains de grimpe dits « non-aseptisés », c-à-d où l'équipement en place (spits, broches au relais et/ou dans les longueurs) est limité, voir inexistant.  On rencontre ce cas de figure le plus souvent dans les vieilles classiques où l'équipement présent est celui placé par les ouvreurs.  Imaginez ce que cela donne, par exemple, dans certaines classiques dolomitiques qui datent des années 30 !!

Outre les 5 premiers de la liste qui sont des indispensables, on appelle « rack » l'ensemble de la quincaillerie emportée pour évoluer dans ces terrains, à savoir :

Corde(s)
Assureur/descendeur
Mousquetons
Dégaines
Prussik

Sangles de toutes tailles (en général 60 et 120cm)
Maillons de remplacement pour les rappel
Cordelettes kevlar (anneau 240 cm pour les relais et un peu de rab pour les lunules)
Coinceurs câblés (nuts)
Coinceurs à effet de came (hexcentrics, rockcentrics)
Friends (coinceurs à cames mécaniques)
Pitons et marteau (éventuellement)
Décoinceurs (crochet pour récupérer le coinceurs coincés)

Au vu de la liste, tout le monde aura compris que le poids de tout ce nylon et ce métal est plutôt conséquent… et qu'en plus il le faut le trimballer à l'approche, en grimpant (parfois toute la journée) er en descendant !
Je trouve que encore plus que pour un sac de rando, gérer le poids d'un kit TA est un casse-tête chinois !!
Je ne reviens pas sur le casque léger, le harnais léger, ni sur le poids du grimpeur du lui-même lol

J'y vais point par point (désolé pour ceux qui n'y comprendrait rien mais les questions sont bienvenues wink )

Cordes :
Corde à double obligatoire en ce qui me concerne : moindre sollicitation des points en cas de chute, meilleure gestion du tirage, rappel, approche ou corde tendue encordés sur un brin, transport partagé,… que du bon !
Actuellement, les cordes deviennent de plus en plus fines… on trouve des cordes à double pour le TA à 8mm soit environ 42g.  Ce qui place les 100m règlementaires à 4,2 kg.  Pas trop trop mal finalement !  Noter quand même qu'en montagne et TA, où la progression corde tendue, le frottement est  fréquent, une bonne proportion de  gaine (donc un diamètre plus grand) est gage de durabilité.  La corde ça coûte cher et c'est aussi votre dernière assurance vie !

Assureur/descendeur :
On a  déjà discuté du huit ici.  Excellent descendeur, le huit se révèle être en fait un piètre engin d'assurage du second : mal positionné au relais, le freinage est quasi inexistant, et la fonction auto-bloquante est inconcevable.
On lui préfèrera alors un type plus polyvalent.  Le « seau »  dans ces versions modernes offrent à mon sens ce qui se fait de mieux : utilisable avec corde à simple, double et jumelée, léger, compact, auto-bloquant du second.  Il nécessite néanmoins deux mousquetons HMS pour cet usage.
Je ne suis pas fan du demi-cabestan et autre noeud de coeur.  Y en a-t-il parmi vous qui les utilisent ?

Mousquetons :
Chacun voit midi à sa porte ici.  Certains ne supportent pas le mousquetons légers, trop petits.
Pour ma part, je suis assez impressionnés par ce que certains fabricants arrivent à faire de nos jours, notamment la marque galloise DMM.
En règle générale, on trouve des micros HMS à environ 55g et DMM a un offset D a 42g !!!  ce dernier serait idéal pour trianguler les points du relais. Mais  certains utilisent pour cet usage des mousquetons sans fermeture, avec des modèles à environ 25g, le gain de poids est alléchant mais qu'en est-il en cas de retournement du relais ??  Pour bien faire le relais devrait toujours être bloqué par le bas car, plus que l'ouverture inopinée d'un mousqueton, l'arrachement d'un, plusieurs ou de tous les points du relais me paraît être un problème plus conséquent lors d'un retournement ;-)

La solution la plus légère serait donc d'utiliser des mousquetons doigts-fil ultra-léger (Camp Nano 23, 23g !!! ; Phatom DMM ; Oz Black Diamond,…)

Reste le choix du mousqueton pour la tête de relais.  Pour ma part, je ne sacrifie pas le confort ici : un HMS grande capacité me paraît idéal pour longer les deux grimpeurs sur cabestan, placer le dispositif d'assurage et le renvoi du leader.  On trouve des mousquetons légers de ce type pour un peu plus de 80g.

Petit mot sur la longe tant qu'on est dans le sujet : tout simplement pas de longe !! (et vous...?)

Dégaines :

Plus que le poids (il existe des dégaines de 60g !), c'est ici la structure même de la dégaine qui est à discuter.  Tout ceux qui ont déjà grimper sur coinceurs le savent, ces petites choses on une fâcheuse tendance à s'arracher sous les mouvements de la corde.
D'où l'intérêt d'avoir des dégaines assez longues.
J'ai choisi la solution suivantes : mes dégaines sont dotées d'une sangles de 60cm.  Par une simple manipulation, on passe facilement d'un dégaine de 30 à 60cm selon les besoins.  Pas besoins de chipoter, toutes les dégaines sont pareilles.  Néanmoins, les dégaines sont un peu plus lourdes.

Prussik :

J'avais l'habitude de confectionner mes nœuds auto-bloquants avec de la cordelettes de 6mm.
On pourrait faire plus léger avec de la cordelette kevlar 5,5mm mais il paraît que le point de fonte du kevlar est bien inférieur à celui du nylon et que, donc, en cas de frottement excessif, le prussik peut fondre.  Un guide m'a dit récemment que dans la théorie c'est vrai mais qu'en pratique, ses prussiks en kevlar n'avaient jamais fondus.  A tester donc !  Des retours peut-être ??

Sangles :
L'heure est au dyneema, dynex et autre fibre ultra solide et légère.  On trouve des sangles de résistance 22kn qui font 8mm de large amenant les sangles de 60 et 120cm à respectivement à moins de 20 et 40g.
Notez qu'hormis la différence de largeur, ce qui différencie les sangles de  8mm de celle de 10mm c'est la structure.  Le plus souvent les sangles de 10mm sont tubulaires, donc bien plus durables.  En effet, une sangle dyneema plate une fois endommagée sur sa tranche devrait ne plus être utilisée alors qu'une tubulaire sera moins handicapée par cette usure.  Perso, je choisis des 10mm pour cette raison.

La cordelette kevlar :
On en a déjà parler.  La rigidité de cette corde est idéale pour insérer dans les trous et fermer ensuite en anneau.  C'est aussi une cordelette légère très solide pour doubler un maillon de rappel.
Personnellement, je trouve qu'avoir un anneau de 240cm est bien pratique pour trianguler des relais à 3 points.  Il est plus facile de faire des nœuds (queue de vache, cabestan,…) dans de la cordelette que dans de la sangle.  Juste mon avis.


Les maillons :

Parfois, les maillons de rappel ne sont plus tout jeunes et il est bon de les remplacer !
Un maillon de 8mm classique est assez lourd mais économique.  On trouve des maillons très légers mais trop couteux que pour être abandonnés volontairement in situ !
La solution : grimper des voies où l'on peut descendre ailleurs qu'en rappel ;-) ou rappeler directement dans les cordelettes…

Les coinceurs en tout genre :
Alors là… il existe tellement de modèles qu'il est difficile d'attaquer le  sujet.  Je ne place pas le poids eu premier rang des priorités ici.  C'est plutôt l'usage qui me fait préférer certains modèles à d'autres.
Si des spécialistes veulent se lancer… wink

Si j'ai le courage wink je me lancerai sur l'organisation du rack sur le harnais...  là encore, chacun doit avoir son mode opératoire !

Voili, voilou…  Un premier jet sur le sujet, les grandes lignes de ma façon de concevoir le truc.  Je ne suis pas guide, ni moniteur d'escalade breveté.  Donc que tout les fanas d'escalade traditionnelle (encore en vie lol ) se sentent libre de partager expériences, trucs et astuces…


Choisir de la quincaillerie légère n'est pas compliqué… mais garder de la maniabilité et de la rapidité d'exécution dans les manoeuvres, c'est aussi un poids en faveur de la sécurité.
La grande difficulté reste pour moi de mettre en adéquation le rack de protection avec la voie grimpée.  Ce qui nécessite d'avoir de bonnes infos, un bon topo et d'anticiper… mais est-ce encore vraiment l'aventure ??? ;-)

Dernière modification par Carn mor Dearg (16-04-2010 17:50:54)


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#30 19-04-2010 18:30:03

monkeyjumpingboy
gourmand de montagne (et de chocolat)
Lieu : Toulouse
Inscription : 03-09-2007
Messages : 428

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Haaaaa! en voilà un sujet intéressant!

Alors dans l'ordre:

Cordes:

Sans hésité: corde à double. Mais avec une nuance.
Jusqu'à maintenant je n'avais qu'un rappel et j'ai tout fait avec (un Edelweiss, très content 8,2mm). Je dois le changer bientôt, je me rachèterais un rappel de 50m entre 8 et 8,4mm pour l'été et les voies en rocher ou arête mais j'investirais dés l'hiver prochain dans un deuxième rappel de 60m dédié à la neige et la glace de 7,9mm.
En effet en neige et glace la corde nécessite un traitement pour absorbé moins d'eau, les frottements sont moindre et les longueurs en glace ou mixte font souvent 60m.
En rocher les frottements sont beaucoup plus important donc une gaine costaude est plus important et une fois effiloché par le rocher la corde si elle est utilisé en hiver se gel plus rapidement. Donc 2 corde mais un usage spécifique qui me permettra de les utilisés plus longtemps chacune.

Assureur:

Reverso 3. léger, solide, efficace. J'ai eu le ghost un moment, a évité selon moi, blocage très moyen des rappel un peu fin... En général les nœuds d'assurage vrille les cordes et sont plus long à installé (dans certaine voie il est nécessaire de grignoté chaque minute possible sur l'horaire...)

Mousquetons:

J'ai toujours 4 mousquetons à vis sur mon baudrier: black D, agréable à manipuler, taille suffisante pour les manips... 52g de mémoire. Je trouve que 4 vis permettent de tout faire en sécurité.
Pour TOUS mes autres mousquifs: black D Oz, pour le rapport qualité/poids/prix. Si j'avais eu plus de sous j'aurais choisis des mousquetons dotés d'un système type keylock qui évite des emm*****ent sur les manips...
Pas de longe en alpi, parfois en escalade sportive.

Dégaines et sangles:

En fonction de la voie. Je possède 2 types de dégaines: des 20cm en sangle dynema de Fixe et des dégaines à rallonge avec sangles de 60cm. En règle générale je prends pour des voies dur (à partir de D ou TD en fonction) 8 dégaines de 20cm et 4 à 6dégaines de 60. Les dégaines rallongeables c'est bien mais ça pèse et ça prend de la place au baudard. je les pose en premier dans les longueurs pour diminuer le tirage puis je pose les 20cm et si besoin je peux rallonger avec des sangles. Ensuite toujours au mois 2 sangles de 120cm, parfois 2 ou 4 de 60cm en plus et 1 de 180cm chacune sur un mousquetons. Elles me permettent aussi bien de cravater un bloc ou un piton, d'installer mon relais ou de rallonger un point.  Autant que possible en remplaçant mes sangles j'essaie de prendre du dyneema.

Prussik:

Cordelette de 6 ou 7mm.

Coinceurs:

Je pars toujours en TA avec coinceurs classique et friends, la quantité varie en fonction des voies. J'aime bien les ballnuts également pour les voies durs.
Si je pars avec 6 coinceurs: tous sur un mousquetons. Si 8 coinceurs + 2 ballnuts 5 sur chaque mousquetons.
Pour les friends ça dépend, j'aime bien dans les voies dures avoir un friend par mousqueton, ou 2 friends de taille voisine ce qui permet de choisir le mousqueton avec les tailles qui semble convenir et de choisir le mieux adapté entre les deux, en plus on peu laisser le mousquif et rallonger avec un sangle ou le ranger avec le friend restant et mettre une dégaine. Sur 8 ou 10 friend on économise 4 ou 5 mousquetons.
Perso black D toujours! camalot et coinceurs.

Pitons et marteau:

Souvent 3 ou 4 au fond du sac. Marteau: le fox de simond, léger, sert de piolet à l'approche si nécessaire, la lame fait levier pour dépitonner, suffisament efficace pour pitonner de temps en temps.

Je connais un guide qui dit qu'en TA, si on n'est pas fort il faut du matos. Vu qu'il est plutôt fort et qu'il prend pas mal de matos. Ca confirme un peu mon sentiment: à moins d'avoir une grosse marge ou un gros mental, je préfère poser un peu plus de points et avancer que tergiverser et perdre du temps voir faire demi tour parce que je ne peux pas me protéger correctement. j'ai tendance à me dire qu'il vaut mieux pêcher par excès tout en restant raisonnable. AMHA rechercher et étudier les topos, trouver des témoignages, préparer la course et le matos, ça fait parti de l'aventure. Lorsque je parcours une voie avec ce qu'il faut, en sécurité et sans m'alourdir de matos superflu je considère que j'ai bien géré Contrairement lorsque je grimpe avec un rack de matos que je sors pas de la voie, j'ai merd*, j'aurais pu être plus en sécurité en allant plus vite ou en me fatiguant moins tout en me protégeant pareil.

Le problème est différent pour des ouvertures ou des voies peu répéter et dur. Là, faut prévoir de tout...

Et si on parlait aussi d'artif?!?!?  tongue  (joke)

Hors ligne

#31 19-04-2010 20:02:37

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

monkeyjumpingboy a écrit :

Et si on parlait aussi d'artif?!?!?  tongue  (joke)

lol lol
Perso, au-delà d'un peu de A1 en dépannage, l'artif ça me gave fortement wink

Merci pour ton messages, je désespérais un peu... smile

Je suis assez d'accord avec :

si on n'est pas fort il faut du matos

mais je nuancerais...   "fort" ou pas n'est pas vraiment le terme que j'utiliserais, tout est une question d'engagement par rapport à son propre niveau et comme tu le dis, de mental.
Perso, je ne vois pas tomber sous le 6... le 4 peut être fait à corde tendue, le 5 avec des protections au cas où...


Pour l'assurage, j'ai un ghost depuis quelques années, pas de soucis avec de la 8,5mm pour ma part.  Jamais testé plus fin.

Pour les moustifs, j'ai découvert cette marque aujourd'hui : http://www.climbingtechnology.it
J'ai vu dans un magasin, leur offset D à 42g pour 10,80 euros !!!  Par contre leur mini hms n'est pas très léger hmm
Notez que Mammut à quelques beaux moustifs légers de même manufacture que DMM qui fait aussi de bien belles choses légères.
Je comprends que tu sois dévoué à Black D, c'est aussi du tout beau matos smile  J'aime particulièrement leurs sangles Dynex 10mm, un peu plus cher que des Petzl ou Edelrid mais mieux à mon sens : tubulaires mais tissage très serré (pas comme les dyneema Edelrid), de plus la couture est très compact et à peine plus large que la sangle elle-même (pour ça Edelrid est une calamité et Petzl pourrait faire mieux!)

Pour ce qui est des coinceurs, j'ai un jeu de wallnuts DMM (1-11), vraiment bien!  Toutes les tailles sont utilisables pour enrayer une chute (contrairement aux petite tailles de BD).
Je les range sur un seul mousqueton.
J'ai aussi quelques Hex de BD, c'est assez polyvalent mais bien plus complexe à placer que les friends. Rangés sur un mousqueton également.
Pour les friends, j'ai chipoté avec quelques marques et au final, c'est malheureux mais les plus cher sont tellement mieux qu'on peut difficilement cracher sur les C4 de BD...  jusqu'il y a peu les seuls coinceurs à deux axes de rotations.  DMM vient de sortir des cames du même type, les Dragon Cams.
Les C4 sont hyper cher mais je pense que c'est pas un truc qu'on achète dix fois dans sa vie autant se payer la rolls directement big_smile
Perso, je les range individuellement mais je vais tester par deux, ça me parait être un bon plan.

Dans 3 semaines, je vais faire un stage de 4 jours avec un as des as du TA de mon Club Alpin (genre de gars qui libère des big wall dans le 7b obl. entièrement sur coinceurs), il y aura de l'eau à apporter au moulin de cette discussion cool

Dernière modification par Carn mor Dearg (19-04-2010 20:39:18)


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#32 20-04-2010 12:08:49

monkeyjumpingboy
gourmand de montagne (et de chocolat)
Lieu : Toulouse
Inscription : 03-09-2007
Messages : 428

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

J'attends ton retour d'expérience avec impatience.

Pour la chute en dessous du 6, plusieurs autres guides (dont Christophe Moulin pour ne pas le citer...) m'ont répéter qu'il faut TOUJOURS protéger, même dans du facile. Comme je considère leur expérience comme immensément supérieur à la mienne, j'essaie d'appliquer leurs conseils au mieux.
La plupart des accidents ont lieu dans du terrain facile. Une roche qui part et qui te frappe, une prise tiroir, un gratton verglacé... Bref les raisons objectives de chutes sont souvent plus nombreuse que les subjectives. Lorsque j'avance corde tendu dans du facile je pose toujours au moins un voir deux points sur la corde, excepté en arête où le relief offre une protection naturel.

Cet été je part grimper 3 semaines dans les Alpes, dont une avec un guide, j'aurais des choses à raconter je pense... smile

Hors ligne

#33 20-04-2010 13:09:14

charly
Membre
Inscription : 28-06-2008
Messages : 276

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Si tu t'appelles Herman Buhll, ou Jean Desmaison, je dirai que tu n'as pas besoin de grand chose tongue
Suis pas un grand spécialiste du terrain d'aventure, mais on parle pas ici d'équipement en vu d'ouvrir de nouveaux itinéraires, si ?
Dans le cas contraire une bonne étude du topo de la voie signale le plus souvent le matériel à emporter.
Ensuite tout dépend de ton niveau (physique, psychologique, d'engagement).
En terrain d'aventure je pars toujours sur des choses en dessous de mon niveau, je bétonne les relais, et comme Monkey je protège les passages faciles, car j'ai déjà fait la mauvaise expérience de chutes dans des passages qui ne présentaient pas de difficultés particulières.
Du coup il m'est difficile de donner mon équipement, vu que celui ci varie énormément d'une voie l'autre.
Le second de cordée peut porter plus lourd aussi !
Et puis on ne laisse presque rien à demeure.
Pour exemple la première de la classique Nord du Vignemale s'est faite sans poser une seule protection si je me souviens bien. Quelqu'un l'a déjà tenté corde tendue ? big_smile
Si quelqu'un à déjà testé les tout nouveaux DMM (dragon Cam) je serais intéressé par son avis.

Hors ligne

#34 21-04-2010 10:32:40

monkeyjumpingboy
gourmand de montagne (et de chocolat)
Lieu : Toulouse
Inscription : 03-09-2007
Messages : 428

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Ben de toute façon la face nord du Vignemale, dans la majorité de la voie tu peux mettre des points que tous les 20 ou 30m... Donc en fait j'imagine assez bien 2 grimpeurs qui se connaissent, avec de la marge technique et qui savent assurer à l'épaule grimper cette voie sans poser de points... Ça augmente l'engagement mais pas tant que ça.
Le plus "rigolo" dans l'histoire, c'eest qu'ils avaient des pitons avec eux mais ils ne les ont pas utilisés!
Par contre chapeau bas pour les 3 premières longueurs... Là il faut en avoir pour passer sans points (j'avais fait la variante 30m à droite au départ, mais c'est le même style que le départ classique, et en grosse j'étais content de pouvoir mettre des points!)

Hors ligne

#35 27-05-2010 22:32:27

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

monkeyjumpingboy a écrit :

J'attends ton retour d'expérience avec impatience.

Voilà voilà...  déjà presque deux semaines après le stage, un petit point sur les enseignements :

D'abord, le mono est un extraterrestre.  Je l'ai vu grimper du 6C à vue sur 30m avec 3 friends comme protection en quelques minutes...  pour bien situer et surtout pour les yeux
Le gars est d'origine irlandaise, donc il ne conçoit pas du tout le TA comme de l'aventure mais comme la "vraie" grimpe.  Il faut savoir qu'en Angleterre, Ecosse, Pays de Galles, Irlande, on équipe pas du tout les voies.  Tout les gens qui grimpent hors salle pratiquent le trad climbing (escalade traditionnelle).

Donc déjà avec lui, exit le "chute interdite" ... donc j'ai testé correctement mes placements des protections et gagner en confiance et donc en maitrise.  J'ai pu sortir mon max en falaise à vue en tête dans des voies à protéger entièrement alors qu'habituellement je restais dans du "gèrable sauf imprévus". Bien mis, je vous le jure, tout ces machins en métal sont bétons.

C'est surtout sur le plan tactique et mental que c'est porté le stage mais pas que :

Lui confectionne ses relais avec la corde (et parfois des sangles en plus quand il faut beaucoup de points).  Sur des relais à trois points, la corde suffit amplement et est facilement gérable.
Très peu de mousquetons à vis, juste la tête de relais et un pour le panier d'assurage.
J'ai pu tester une 8,1mm... ça descend vite en rappel, faut presque des gants, en tout cas avec mon ghost, je lui préfère le 8,5mm, perso.

Donc pas de trucs miracles pour grimper MUL, juste expérimentés et faire les bons choix pour soi, pour son niveau, pour le terrain (j'ai déjà entendu ça quelque part wink )

LE conseil du stage : le grès c'est pas béton, multipliez les points !!!
Applications aux relais :
trad5.jpg
trad7.jpg

Dernière modification par Carn mor Dearg (19-09-2010 15:08:17)


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#36 28-05-2010 09:22:01

monkeyjumpingboy
gourmand de montagne (et de chocolat)
Lieu : Toulouse
Inscription : 03-09-2007
Messages : 428

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

J'adore cette vidéo, je comptais acheter le dvd...

Le 17 et 18 juillet avec l'équipe espoir du CAF midi-pyrénées on va faire la traversé des arrêtes du balaîtous (2,5 km d'arête en D+).
C'est une course avec monté et nuit au refuge ou au pieds de la voie, puis un premier jour de grimpe, bivouac à 3000m, 2ème jour de grimpe et descente. C'est typiquement le genre de voie où le poids du sac doit être bien optimisé. Je posterai probablement ma liste de matos qui ressemblera beaucoup à ce que j'emmènerai dans les alpes.

Les relais avec la corde c'est sympa sauf quand la longueur est proche de ta longueur de corde...

Hors ligne

#37 28-05-2010 10:34:31

luccio33
MUL sans grade
Inscription : 24-11-2005
Messages : 962

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

monkeyjumpingboy a écrit :

...la face nord du Vignemale...

Si tu veux la refaire un de ces quatre et que tu es en mal de coéquipier, ça m'intéresse ! smile


petit poids,
avec joie!

Hors ligne

#38 08-06-2010 23:32:32

papounet
La tete dans les montagnes
Lieu : Bruxelles
Inscription : 13-12-2006
Messages : 194

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Bonsoir,

Voila ma petite contribution:

En terrain d'aventure, il ne suffit pas d'alléger le rack, il faut tout alléger et cependant garder l'essentiel pour ne manquer de rien.
Cela veut dire d'abord alléger la tête en développant la confiance dans des pratiques sûres totalement maîtrisées.
Enfin chercher le matériel à plusieurs usages et pour chaque matériel, chercher le plus léger.

Voici une liste exhaustive pour des grandes voies qui requièrent une équipement lourd et une autonomie maximale.
Suivant la difficulté de la voie et la marge par rapport à la voie, on peut se retrouver dans une configuration montagne avec un demi-jeu de coinceurs, 4 friends, 10 mousquetons  et 6 sangles , ou même pire (progression en solo)

Pour le matériel d'escalade:
sur soi
chausson confortables
harnais si possible pas trop lourd mais dote de porte-matériels
sangle porte-matériel parceque le confort économise l'énergie
chemise à col et manche longues (éviter le coton)
pantalon corsaire ou long(éviter le coton)
lunettes solaires
casque
mitaines
copie du topo si il existe ou photo de la paroi sur appareil numérique


dans le sac léger (genre BD RPM 26 / Mammut Lithium),
gilet ou polaire fine (decathlon)
veste pluie (Marmot Precip)
buff
gants polaire fins
eau (avec Isostar dilué)
barre energétique
crème solaire
couteau
kit anti aventure épique (6*400 Ibuprofen, 50gr dextrose, 3 mouchoirs papier, tape, briquet, boussole, couverture survie, frontale) (chacun de ces outils m'a déjà servi au moins une fois :-) )
éventuellement marteau + 6 pitons
vielle corde ou cordelette 7mm pour les rappels
chaussures d'approche (800gr)

sur le baudrier:
1 mousqueton vis pour se vacher avec la corde (BD Positron taille correct, poisd mini, pas top pour le munter hitch/demi cabestan)
2 mousqueton a vis + sangle 240 pour le coeur du relais (sinon cordelette 7mm pour faire une équalette) (pas de kevlar trop rigide pour le relais)(il m'arrive régulièrement d'utiliser des mousquetons sans vis pour un point dans le relai, jamais pour tous)
optionnel un mousqueton HMS grande capacité pour faire le point d'ancrage central
1 mousqueton à vis pour fixer l'assurance du second
1 mousqueton a vis pour l'assurage
1 système d'assurage premier et second (le BD guide XP est un poil supérieur au reverso 3 car légerement asymétrique il permet de donner du mou sur une corde alors que l'autre est bloquée, de plus il fonctionne mieux que le reverso 1 et 2 avec des cordes très fines)
1 mousqueton à vis sécurité avec poulie, tibloc, et 180cm de kevlar 5,5mm pour les systèmes de hissage et sauvetage
1 décoinceur
si sac à pof, remplacer la sangle par de la cordelette 6 mm pour prussik d'urgence ou point de rappel
2 prussiks court en 6mm

pour la grimpe proprement dit
2*50m dry (d'accord pour séparer corde à usage rocher plus costaude et corde à usage glace/glaciaire)
6 dégaines classiques 17 ou 25cm  (les plus légères utilisable par des grande mains: DMM spectre ou phantom)
4 sangles 60 cm
2 sangles 120 cm
10 mousquetons libres (sur les sangles)
2 dégaines explose avec mousquetons (comme point central pour les relais en terrain foireux)
1 -1,5 jeux de coinceurs (DMM plutôt que BD) sur 2 mousquetons
4-10 friends (par exemple BD camalot 0,5; ,75; 2*1; 2*2; 3) 2-3 petits friends par mousqueton, 1 gros friend (3 ou 4) par mousqueton 
(les hexentrics seulement en calcaire)

perso, je range les dégaines sur le baudrier (ouverture des mousquetons même coté) devant, les mousquetons à vis derrière,
les mousquetons libres, les coinceurs puis les friends triés de petit à grand accrochées sur la sangle porte matériel
les sangles 120 cm fermées par un mousqueton et croisées sur une épaule
les sangles 60 cm croisées sur l'autre épaule

Pour utiliser un tube (panier ou seau), on n'a pas besoin de mousqueton vraiment spécifique (genre HMS), mais un mousqueton symétrique ne toronne pas autant la corde (Cf; Petzl attache) qu'un mousqueton en forme de D
On n'a de toute façon besoin que d'un seul mousqueton (pas deux).
pour descendre en rappler, le reverso ezst asymetrique, donc on peut descendre moins vite en choississant le bon coté.
Le demi cab est indispensable à maitriser pour les progressions type montagne.
Le noeud de coeur n'est intéressant que pour le hissage, ne se pratique pas à l'assurage


Pour le Kevlar, le problème est la rigidité des fibres: plier et déplier la cordelette affaiblit la cordelette.
Il est IMPERATIF de changer régulièrement les prussiks en Kevlar, de les cantonner au situation d'urgence ou de persister à utiliser des prussik en cordelette de 6mm minimum (le CAB exige d'ailleurs du 7mm)


La sécurité des manoeuvres dans des conditions difficiles (terrain peu aseptisé, fatigue, mauvais, temps..) s'acquière avec beaucoup de pratique et d'humilité.
Idem pour la rapidité de décision et d'exécution.


Le MUL n'a besoin de rien puisque tout sert a tout et reciproquement.

Hors ligne

#39 09-06-2010 19:12:01

ice
Membre
Lieu : 1°38'05''E 42°49'00"N
Inscription : 24-08-2006
Messages : 356

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

elle est pas mal cette liste ci dessus !

Pour ma part si je cherche a être (trés léger)
Ice line 2*60  cela passe presque partout 1 brin en corde tendue en double...
44g au m (ce n'est pas elle qui a la meilleure durée de vie c'est Beal...)

1 seul prussik (toujours un couteau dés que je suis avec une corde donc si perte ou autre on peu tailler!)

longe dynema (je sais pas de facteur 2 !) avec un noeud pour les rappels longe, dessous l'Atc (ou le piu) bien mieux sur tous diametre que le reverso. sur le pontet autobloquant a demeure.

sac Manu de grivel (leger 13L et porte matos et sifflet integré)
1L d'eau (je suis un chameau)
sangles dynema en 6 ou 10mm. dessus un mousquif sur chaque sangle en anneaux de buste fermé par le mousquif qu'a déclipper et tirer pour défaire.

Dégaines positron BD systeme keylock (mousquif aussi leger que le spirit mais un peu moins cher) sangle minimaliste avec string integré.

attache petzl nb 4
e-lite au cas ou.

marteau pitons friends cablés selon le profil de la voie.

pour tenir le sac a pof un maillon n°5 (premier prix et resistance plus que correcte). Un maillon par grimpeur suffit dans la plupart des cas.

pas de kevlar malgré mais 38 ans j'ai pas assez de recul sur le comportement (UV, frottements, statique...)

xa pro ou si terrain cassant Garmont veta light (basse, legere, suffisament rigide et en IVsup no problem avec).

Baudrier ayant un souci de taille (l'hirundo par exemple tour de taille trop grand et cuisse trop petite) l'adjama me va bien mais lourd. Aprés avoir essayé l'Arteryx j'ai cassé la tirelire ! pas d'utilisation possible en hiver car aucun caritool ne s'y adapte (dommage).

allez j'ai fini de bosser je vais aller grimper tiens !

Hors ligne

#40 29-11-2010 21:08:28

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Salut les grimpeurs,

Petit message pour signaler une nouveauté chez Kong : le bloqueur Duck.

file_84_34.jpg
Fichier .pdf du produit

Assez proche d'un ropeman sauf que :
*un seul modèle pour tous les diamètres de cordes.
*bloque aussi sur les sangles (pour faire une perso réglable)
*La came de blocage n'a pas de dents (contrairement au ropeman 2, celui pour les petits diamètres de corde).  Et ça c'est vraiment bien ! 
Je m'explique : Dans des courses où la distance d'encordement doit varier souvent, une technique intéressante est de s'encorder avec un bloqueur de ce type qui permet de donner/reprendre des anneaux en un éclair sans défaire aucun noeud (à la place d'un encordement classique ou sur cabestan)
Le souci c'est que tous les bloqueurs finissent par ne plus bloquer sous une certaine charge et, pire, les bloqueurs à dents déchirent littéralement la corde !!  Pas de problème de déchirement avec celui-ci.  (Noter tout de même qu'un choc de 400-500kg est nécessaire pour trouver les limites d'un bloqueur)
Avec l'encordement sur bloqueur, on peut aussi très rapidement assurer son second dans des petits passages délicat avec un simple point de renvoi sur un becquet ou l'un ou l'autre coinceurs.

Le hic c'est que c'est pas super léger : 70g (contre 85g pour le ropeman 2 quand même)

Dernière modification par Carn mor Dearg (30-11-2010 01:04:57)


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#41 29-11-2010 21:56:57

weenie
Membre
Lieu : autour d'Aix en Pce
Inscription : 14-10-2009
Messages : 177

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Salut,
j'ai acheté un duck en début d'année (ce n'est plus vraiment une nouveauté) et j'en suis très satisfait.
Je l'ai choisi pour un kit glacier (remontée sur corde beaucoup plus pratique si on remplace le machard/prussik/français lié au baudrier par un duck) et finalement je l'utilise aussi occasionnelement pour de l'escalade en solo (en top rope).

C'est principalement l'absence de picots qui m'a decidé pour cet appareil, comme tu le dis cela permet de moins abimer la corde.

A noter qu'il est plus facile d'utilisation avec un mousqueton symetrique dont la bague de fermeture n'est pas trop epaisse. Le duck peut alors coulisser et faire le tour du mousqueton.

a+

Hors ligne

#42 04-12-2010 12:21:01

toxic-benji
Membre
Lieu : Vosges
Inscription : 28-04-2006
Messages : 212

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Tu fais du Toprope avec un ropeman ?!

Tu es vraiment sur que c'est conçu pour ?  Moi je me sers d'un basic de petzouille, AMHA le ropeman est un peu juste non?


"Ni dieu, ni maitre, seul mon bon plaisir"   Adolphe Retté

Hors ligne

#43 04-12-2010 21:18:13

weenie
Membre
Lieu : autour d'Aix en Pce
Inscription : 14-10-2009
Messages : 177

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

...avec un Duck!
Mais ça doit pas être très differend avec un ropeman smile
Certainement que le constructeur ne recommande pas le toprope, ces appareils ne sont pas prévus pour encaisser des chocs. Cependant, si l'autobloquant coulisse en même temps que tu montes alors les chutes sont minimes, les forces en jeu assez faibles au regard de la norme  (20KN environ). Pour l'instant je lui fais confiance, et je ne fais que de (très) petites voies. Idéalement il faudrait doubler le dispositif (un noeud français par exemple) mais ça devient fastidieux (ou cher avec 2 duck).
a+

Hors ligne

#44 05-12-2010 20:51:33

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Tu peux aussi connecter ton bloqueur à ton harnais avec une dégaine explose ou une sangle asap'sorber petzl (il en existe une assez longue bien pratique).
En travaux acro, on évite de solliciter potentiellement les anti-chutes mobiles (type asap, voir shunt) au-delà du facteur de chute 1.


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#45 05-12-2010 21:47:15

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 529
Site Web

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Carn mor Dearg a écrit :

Salut les grimpeurs,

Petit message pour signaler une nouveauté chez Kong : le bloqueur Duck.

Nouveauté ?
Ça doit faire plus d'un an que j'en ai un ...

Attention c'est fragile si mal utilisé !!! J'en ai foutu un en l'air (ressort HS) en l'utilisant à "l'envers" et pas pris en garantie en plus hmm

Dernière modification par highpictv (06-12-2010 22:02:56)


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#46 06-12-2010 01:48:14

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Désolé de ne pas être à la pointe de l'information...  J'ai découvert ce truc il y a 2-3 mois seulement.

C'est bien normal qu'ils ne le reprennent pas puisque tu l'as utilisé à l'envers.

Dernière modification par Carn mor Dearg (06-12-2010 03:04:15)


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#47 06-12-2010 09:15:39

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 529
Site Web

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

Carn mor Dearg a écrit :

C'est bien normal qu'ils ne le reprennent pas puisque tu l'as utilisé à l'envers.

Oui c'est normal mais c'était pour dire qu'ils n'étaient pas complaisants. Il faut donc bien faire attention , dans le feu de l'action on a vite fait de la poser à l'envers et dans ce cas il est fragile.

Dernière modification par highpictv (06-12-2010 22:03:20)


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#48 06-12-2010 14:40:26

weenie
Membre
Lieu : autour d'Aix en Pce
Inscription : 14-10-2009
Messages : 177

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

@Carn mor Dearg : ok, je ne connaissais pas les sangle asap'bsorbeur, je vais regarder. Par ailleurs il me semble qu'en top rope les chutes ne sont même pas de facteur 1?

@highpictv : peux-tu préciser comment tu l'as monté?
Dans un sens il bloque (et n'est pas spécialement fragile) et dans l'autre, il laisse passer la corde sans resistance. Je ne comprends pas comment tu as pu forcer suffisament pour le casser.
Tu as fait passer le mousqueton dans la came? big_smile

a+

Hors ligne

#49 06-12-2010 17:11:06

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

weenie a écrit :

@Carn mor Dearg : ok, je ne connaissais pas les sangle asap'bsorbeur, je vais regarder. Par ailleurs il me semble qu'en top rope les chutes ne sont même pas de facteur 1?

L'asap'sorber est une sangle qui s'utilise avec l'anti-chute ASAP de Petzl (un produit plutôt d'usage professionnel).

Pour le facteur, ça dépend comment tu connectes le bloqueur au harnais.   Si tu mets une sangle pour de donner un peu plus de liberté de mouvement, le risque de se retrouver au-dessus du bloqueur est plus grand, d'où l'intérêt d'utiliser une sangle-absorbeur.

Note quand même que le Duck (bloqueur - EN 567) n'est pas normé comme "anti-chute mobile sur support d'assurage flexible" (EN 353-2).  A bon entendeur... wink

Dernière modification par Carn mor Dearg (06-12-2010 17:16:06)


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#50 06-12-2010 20:49:56

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 529
Site Web

Re : [Autre] Escalade légère [SRSR]

weenie a écrit :

@Carn mor Dearg : ok, je ne connaissais pas les sangle asap'bsorbeur, je vais regarder. Par ailleurs il me semble qu'en top rope les chutes ne sont même pas de facteur 1?

@highpictv : peux-tu préciser comment tu l'as monté?
Dans un sens il bloque (et n'est pas spécialement fragile) et dans l'autre, il laisse passer la corde sans resistance. Je ne comprends pas comment tu as pu forcer suffisament pour le casser.
Tu as fait passer le mousqueton dans la came? big_smile

a+

Mieux vaut une petite photo :
duck.jpg

La mauvaise utilisation entraine la butée du taquet en métal sur la structure du Duck et force le ressort interne qui lâche. Donc si vous avez cette marque sur votre Duck :
duck1.jpg

Il n'est plus sous garantie !!

Dernière modification par highpictv (06-12-2010 22:01:06)


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

Pied de page des forums