Annonce

Le Camp Itinérant 2018 est terminé ! Il s'est déroulé du 14 au 21 juillet 2018 dans le Vercors
Plus d'informations sur le forum.

#1 17-10-2015 22:07:59

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

[Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

6253_dsc00910-233-border_12-10-15.jpg


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#2 17-10-2015 22:09:00

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Sa devise smile

6253_hrp_20150314_15-10-15.jpg


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#3 17-10-2015 22:10:49

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Présentation

Retour à mes premiers émois en montagne, les Pyrénées, le massif de ma toute première randonnée de plusieurs jours.

C’était  il y a fort longtemps, 1987 de mémoire wink, entre le Pont d’Espagne et le cirque de Gavarnie, avec l’ascension du petit Vignemale et une montée à la brèche de Roland tongue

Difficile de ne pas prendre goût à la beauté des lieux et de ne pas conserver une relation particulière avec ces montagnes smile

Pourtant, je n’y retournerai pas avant 2009, ben oui quand même, l’appel du voyage et la curiosité du monde m’avaient happé entre temps. Reprise de contact, donc, en parcourant, avec quelques digressions, le chemin des Bonhommes, suivit de 15 jours d’errance entre l’Andorre et la Haute Ariège.

En 2010, suivra une traversée intégrale, en suivant le topo VERON dans les grandes lignes.

5 ans se sont de nouveau écoulés, et ces chères Pyrénées commençaient sérieusement à me manquer.

Je me suis donc replongée dans les cartes et ai commencé à imaginer un itinéraire,  l’essence même de l’idée de la haute route pyrénéenne, il me semble ; L’expérience glanée au cours de ces dernières années, me permet désormais une plus grande liberté et d’oser un peu plus.

Je rêvais d’une certaine forme d’élégance dans le parcours, avec la possibilité de l’agrémenter de quelques ascensions faciles pour les panoramas qu’ils peuvent offrir.

Pour cela, je me suis aidée du site de Les Topos Pyrénées Mariano, pour étudier les sommets et évaluer leurs niveaux de difficultés. Ne pratiquant pas l’escalade et partant en solitaire, la plupart de ceux retenus sont classés niveau randonneur, à quelques exceptions près, qualifiés de « montagnard », plus pour des raisons de longueur d’accès ou de qualité de terrain,  que de réelles difficultés techniques.
J’ai ainsi coché une trentaine de sommets dans l’ordre du possible, bien consciente, que la météo serait un facteur déterminant, tout comme les jambes et l’état d’esprit du jour wink
Pas de volonté de performance, aucune obligation de fixée, juste être « prête » si l’opportunité et l’envie étaient réunies en même temps smile

Une intégrale ne faisant plus aujourd’hui partie de mes envies, le départ est fixé à Arles sur Tech, pour me retrouver au plus vite dans une ambiance montagnarde et pour éviter toute tentation de vouloir atteindre à tout prix l’Atlantique, désolée pour les puristes big_smile

Une volonté d’immersion, au départ, en cherchant à limiter les retours à la civilisation, donc les points de ravitaillement, quitte à porter un peu plus lourd, et en ayant une indépendance énergétique, en emmenant un panneau solaire, une première pour moi.

Tout cela a été largement perturbé par quelques  aléas météos, le coté parfois pesant de la solitude, sans parler des défaillances ou incidents électroniques qui m’ont poursuivi durant cette balade sad

En somme, juste partir à la découverte des trésors que recèlent le massif Pyrénéen, sans tenir compte des détours éventuels ou me mettre de pression particulière sur un timing à tenir. Avec tout de même l’idée de progresser, cette fois-ci, d’Est en Ouest, juste pour changer d’horizon, même si je n’oublie jamais de regarder en arrière wink

Pour cela un grand luxe, le temps, procuré par les quelques 43 jours de disponible, voyage aller-retour compris cool

Voilà pour la présentation et l’état d’esprit, maintenant place au début du récit smile


PS :   Désolée, pas d’envolée lyrique, ni de talent humoristique, juste le récit d’une balade, avec ses hauts et ses bas wink           

PS : Merci d’avance pour votre patience, je ferai de mon mieux, et tâcherai de ne pas m’essouffler en cours de route …    neutral   



Trace GPX complète de la traversée



Jour -1 : 13 Août, veille du départ
Jour  1 : Arle-sur-Tech - col de Descarga 
Jour  2 : Col de Descarga – Pla Guillem
Jour  3 : Pla Guillem - Étang de Mourens
Jour  4 : Étang de Mourens – Pla de Cedelles
Jour  5 : Pla de Cedelles – Sous le Puig Carlit
Jour  6 : Sous le Puig Carlit – L’Hospitalet-Près-L’Andorre
Jour  7 : L’Hospitalet-Près-L’Andorre - Étang de Joclar
Jour  8 : Étang de Joclar – près de la cabane de Quioulès 
Jour  9 : Près de la cabane de Quioulès – Cabane de Llassiés
Jour 10 : Cabane de Llassiés – Étang Fourcat
Jour 11 : Étang Fourcat - Étangs de la Gardelle
Jour 12 : Étangs de la Gardelle – Pic du Montcalm
Jour 13 : Pic du Montcalm – Sous le Port de l’Artigue
Jour 14 : Sous le Port de l’Artigue – Estany Xic
Jour 15 : Estany Xic – Estanyola del Clot de Moredo
Jour 16 : Estanyola del Clot de Moredo – Refuge de Mataro
Jour 17 : Refuge de Mataro – Estany del Port del Colomers
Jour 18 : Estany del Port del Colomers - au-dessus de l'Hospice de Vielha
Jour 19 : Au-dessus de l'Hospice de Vielha – Camping d’Aneto
Jour 20 : Camping d’Aneto – Pla de Remuñe
Jour 21 : Pla de Remuñe - Refuge du Portillon
Jour 22 : Refuge du Portillon – refuge de la Soula
Jour 23 : refuge de la Soula - Rioumajou
Jour 24 : Rioumajou - sous le Port de Héchempy
Jour 25 : Sous le Port de Héchempy – Sous la Hourquette de Héas
Jour 26 : Sous la Hourquette de Héas – Chapelle d’Héas - Luz-St-Sauveur
Jour 27 : Luz-St-Sauveur - Lac des Gloriettes - Brèche de Tuquerouye
Jour 28 : Brèche de Tuquerouye – Refugio de Góriz
Jour 29 : Refugio de Góriz - Torla
Jour 30 : Torla – Bujaruelo – Cabane de Labassa
Jour 31 : Cabane de Labassa – Cabane de Bachimaña
Jour 32 : Cabane de Bachimaña – Refuge d’Arrémoulit
Jour 33 : Refuge d’Arrémoulit – Sous le col de Pourtalet
Jour 34 : Sous le col de Pourtalet – Sallent de Gallego
Jour 35  : Sallent de Gallego - Col de Causiat
Jour 36  : Col de Causiat – Plana Mistresa
Jour 37  : Plana Mistresa – Sous El Castillo de Acher
Jour 38  : Sous El Castillo de Acher – Ibón de Acherito
Jour 39  : Ibón de Acherito – Source de Marmitou
Jour 40  : Source de Marmitou - Lescun

     
                     
Flo

Dernière modification par florencia (13-12-2015 21:23:56)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#4 17-10-2015 22:13:50

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Liste de nourriture


Lieux possibles de ravitaillement à proximité de la HRP


Réseau GSM et WIFI sur la HRP (à compléter)



Liste matériel


Le fil de discussion des préparatifs


Liste de départ , qui a légèrement évoluée en cours de route, en lien avec les différents soucis électroniques


0257    portage   
0240    sac à dos DIY
0017    Poche amovible 4 L DIY

1390    bivouac   
0242    Abri A-frame asymétrique DIY + 2 haubans
0069    sardines 4*9 ( titane)+5*6 (titane vargo)
0320    matelas Xlite Women
0065    tapis de sol cuvette cuben 25 g/m2 DIY
0660    sac de couchage Quilt WM 350 modifié DIY
0034    sac étanche silnylon 8 L

0661    Vêtements   
0200    doudoune duvet 110 g DIY
0006    gants étanches latex
0119    jupe-gilet-quilt APEX 67 DIY
0045    legging nylon   
0040    Chaussettes bridgedale trail ultralight
0185    veste imper/respi Ozo haglofs
0038    jupe de pluie- porte abri cuben 25 g/m2 DIY
0028    sac étanche silnylon 4 L

0227    cuisine/hydratation   
0085    réchaud bois Fire Profi 105 mm + socle et parevent titane DIY
0057    popote  bol SnowPeak 650 ml + couvercle alu
0024    bol plastique
0003    cuillère plastique
0008    sac rangement mesh + fond silnylon DIY
0004    couteau opinel n°2
0035    Poche à eau platypus 2L
0011    briquet mini bic

0338    divers/orientation/énergie   
0010    lampe Nitecore tube 45
0171    Smartphone Galaxy S3
0105    chargeur solaire Bushnell mini  + câble 8 cm + adaptateur mini-USB/micro USB
0020    kit réparation 4 m dyneema 1,25, kit thermarest, ducte tape, aiguille, fil
0004    compeed   
0015    CB, photocop CI, 1 chq, liquide   
0013    sac cuben 25g/m2 4,5L DIY
   
0046    hygiène   
0005    serviette éponge 10*10 cm
0024    brosse cheveux   
0003    brosse à dent coupée   
0005    savon   
0002    micropure forte   
0003    dentifrice   
0001    lime à ongle carton
0003    ziplock

2919    TOTAL SAC hors sécurité neige
   
0250    Sécurité neige   
0250    piolet Camp Corsa nanotech

3169    TOTAL SAC   
       
       
2298    Hors sac   
1377    vêtements sur moi   
0264    pantalon   
0150    TS ML Icebreaker Aero Long Sleeve Half Zip
0060    chapeau Schoeffel
0019    slip   
0760    chaussures Adidas Terrex Scope 39 1/3
0040    chaussettes bridgedale trail ultralight
0018    mini guêtres DIY
0042    foulard   
0024    lunettes
   
0921    Autre   
0440    bâtons fizan compact exclusif
0005    boussole recta clip
0046    bouteilles 2*50 mL
0130    GPS + piles Etrex 30
0252    APN + batterie SONY RX100 + housse étanche DIY
0048    montre alti Suunto Altimax, bracelet recoupé


046 consommables   
0014    Esbit 1 pastille 14 g
0017    ½ Cartes photocopies A4 recto jusqu’à Benasque
0015    PQ   

3215 TOTAL SAC+ neige + consommables hors eau et bouffe

5513 TOTAL SAC+ + neige + hors sac + consommables hors eau et bouffe


Modifications effectuées en cours de route :

Je me suis chargée d’un chargeur à 31 g et d’une batterie externe 5000 mAh avec câble, à 137 g, à Font-Romeu J5

Je me suis débarrassée du panneau solaire Bushnell mini à l’Hospitalet –105 g J7, de l’APN et de sa pochette à Gèdre –252 g J27

Donc un allègement au final de 189 g smile

Mais comme ce sont rajoutés J20 les crampons + sac cordura  à 408 g +36 g wink



Retour sur le matériel

En dehors du problème d’imperméabilité de l’abri et de la défection du chargeur solaire, j’ai été globalement très satisfaite du matériel emporté. Rien ne m’a réellement manqué et tout a servi, en dehors du kit de réparation, bien que j’ai utilisé la cordelette dyneema pour l’ajout, en cours de route, de 2 haubans latéraux pour l’abri.

Retour déjà effectué, sur d'autres postes

L’abri

Les chaussures


SAD

Pas grand chose à dire de plus, volume juste suffisant, malgré le volume des crampons et une autonomie de 7 jours, même s’il faut faire attention au rangement.
Le Dyneema Xgrid 140 est suffisament résistant pour ce genre de balade. Aucun accroc. Juste une trace de boulochage au niveau du grip du piolet qui frottait un peu contre le sac. Pas d’aggravation de l’usure sur la face interne du sac, contre le dos, probablement lié à la transpiration apparue, au retour de Corse.
Les différents accrocs, également subit en Corse, ne bougent pas non plus.
Confort de portage toujours au rendez-vous.


Quilt WM

Chargé à 350 g de duvet 800 CUIN, utilisé depuis 2012.
T° confort avoisinant 0°C, avec un TS merino 150 et un fin legging + chaussettes.
Avec la veste imper/respi +/-doudoune et le mini quilt synthétique, j’ai pu descendre à 0°C ou en dessous sans souci.
Jamais eu froid.
J’apprécie le tissu extérieur solide, aucun accroc, et bien déperlant.
J’ai pu bien le faire sécher 2 nuits consécutives en milieu de traversée, près d’un radiateur.
Le gonflant en toute fin de rando était un peu moindre quand même, mais sans grande conséquence, avec l’ajout de vêtement thermique selon besoin.


Matelas X-lite Women

Top confort toujours, très appréciable pour une balade de plusieurs semaines.
Choix pour la R-value et la pleine longueur.
Pas de fuite intempestive à déplorer, avec la seule protection du tapis de sol cuben 25 g


Doudoune DIY

110 g de duvet 860 CUIN, coutures traversantes.
Sans capuche.
2 poches.
Charge parfaite pour un mois de septembre avec bivouac au dessus de 2000 m.
Il me fallait ça, en statique au bivouac, pour être confort, avec l’enchaînement des journées de marche.
Le zip long, outre la rapidité et commodité pour l’enfiler, permet de facilement réguler la température.
L’ajout de la veste imper/respi par dessus apporte un gain de chaleur très net compensant effectivement les ponts d’air froid dus aux coutures traversantes.
J’ai pu régulièrement mesurer la différence.

N’ayant pas pris de gants autre que ceux en latex, les poches étaient bienvenues le soir pour se balader autour du bivouac. Une petite bulle de chaleur immédiate smile
Aucun regret vis à vis de l’absence de capuche.
Quand besoin, le chapeau + la capuche de la veste était suffisant.
Par contre, un col un peu moins large ou que l’on puisse resserrer avec une cordelette serait plus efficient, quelques courants d’air à ce niveau, si porté sans la veste.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 
Rectangle Apex 67

Pouvant servir selon besoin de gilet pour le haut du corps, de jupe pour les jambes ou de mini-quilt.
C’est cette dernière configuration, qui m’a le plus servi.
Complément thermique au niveau des jambes, fonction coupe-vent supplémentaire, protection contre l’humidité et la condensation. Très efficace pour protéger la footbox, zone sensible à l’humidité.
Petit confort pour le reste, plaid sur les jambes pour popoter et manger tranquillement, tout en pouvant se déchausser et faire respirer les petons sans avoir froid wink ou enfilé en gilet pour démarrer un matin frisquet, par dessus la veste imper/respi, donc très rapide et facile à retirer.


Veste imper/respi Ozo Haglof

Paclite 2.5 couches.
4 années désormais d’utilisation, uniquement en rando, donc sac au dos.
Quelques accrocs au compteur et signes d’usure au niveau des poignets, mais sinon état encore correct.
Je l’avais relavée avant le départ et réimperméabiliser par sécurité.
Fait toujours le job côté pluie.
Je m’en sers aussi beaucoup comme coupe-vent et couche thermique.
Portée parfois toute la journée. Bonne respirabilité pour moi et mon rythme de montée modéré, rare coup de chaud dans le dos, et donc faible transpiration.


TS ML Icebreaker Aero Long Sleeve Half Zip

120 g/m2
90 % laine mérino
10% nylon

Très doux et agréable à porter
Grammage idéal pour l’été, bien moins chaud que le 200, que j’ai du mal à supporter pour l’été.
Seulement porté une bonne cinquantaine de jours pour l’instant, mais comme neuf.
A voir sur le plus long terme, mais me semble plus résistant à l’usure que mon ancien TS mérinos 150 pure laine, qui commençait déjà à présenter des trous et à boulocher par endroit, au même nombre de jours de portage.
La présence de nylon, mais en faible quantité, n’a pas modifié la qualité anti-odeur de la laine.
Porté 12 jours d’affilé sans lavage, sans que je sois gênée aucunement.



Réchaud Fire Profi 105

Allégé à 85 g avec socle et parevent cf modifications ici
Changement de grille et exit la paroi intérieure, et donc la double combustion.
Pour compenser un foyer plus large.
Très contente wink
On peut facilement le charger par l’ouverture, mettre des bons diamètres et pousser au fur et à mesure de la combustion. Donc beaucoup moins d’attention nécessaire, pour entretenir le feu.
J’ai chauffé entre 1 L et 1.2 L quasi tous les soirs sans souci.
Tout y est passé bois évidemment, herbes à vaches, crottes de biquettes big_smile
J’ai pu faire mijoter mes prépa déshydratés, parfois à longue cuisson autour de 15 minutes, avec le constat, peut-être dû au foyer plus large, d’une accroche quasi nulle au fond de mon bol Snow Peak, contrairement avec l’Evernew, où ça avait tendance à accrocher très vite.

Par 5 fois, j’ai utilisé les pastilles d’alcool solide, dont 2 fois pour me faire une boisson chaude le matin. Le soir, à cause de la pluie, le matin, par flemme de ressortir le réchaud.

Bémol, le volume supérieur à l’Evernew, moins facile à case dans mon SAD. D’autant plus s’il y a les crampons et 7 jours d’autonomie en bouffe.

Seul vrai point noir, le côté salissant, certes commun avec tous les réchauds à bois, mais beaucoup plus qu’avec mon Evernew. Peut-être dû à la difficulté à trouver du bois sec, mais quand même, beaucoup plus de suie sur les mains lors des manipulations et rangements…



Bol Snow Peak

Il m’accompagne maintenant depuis 5 ans, 650 ml.
La contenance idéale en solo pour moi, quand on ne veut pas manger que de la purée ou de la semoule, en particulier pour les aliments comme les pâtes (non asiatiques) qui prennent plus de volume et nécessite plus d’eau.
La facilité de nettoyage, pas de recoin, forme évasée +++

Grattoir, outil appréciable pour nettoyer les bords de la popotte, surtout quand on utilise un réchaud à bois.

Serviette éponge, carré 10*10 cm, un peu à tout faire, se laver, essuyer la popotte, absorber la condensation le matin sur l’abri, éponger son tapis de sol wink
Se lave facilement au savon.

Micropur forte, très peu utilisé. Assez facile de trouver de l’eau, dans les Pyrénées, relativement protégée. Sources, robinets près des refuges, ruisseaux descendants de falaises ou sommets, torrents à fort débit etc…

Gants en latex, une bonne taille au dessus, pour éviter toute compression.
Du dépannage, car forcément fragile, mais efficace contre la pluie et le vent.
Demande un peu d’attention pour les retirer correctement, doigts non retourner, pour les réenfiler facilement, sans prendre une crise de nerfs, sinon souffler dedans avant, ça marche aussi wink


Bâtons Fizan Aria 3 Concept

3 brins téléscopiques
Taille jusqu’à 140 cm, ce qui me les a fait choisir, pour faciliter un montage jusqu’à 130 cm de hauteur pour l’abri. 
Plus robuste que mes Compact de la même marque, mais plus lourd.
Je préfère le système de blocage.
Même si j’ai eu des difficulté de serrage sur un brin des 2 bâtons, qui cédait lorsque je m’appuyais dessus de tout mon poids dans des descentes très raides, pour franchir un pas trop haut, ce qui n’est pas sans risque d’être déséquilibré, alors qu’on est dans une position par définition peu confortable.
Probablement que j’aurais pu le serrer de toute mes forces, pour y remédier, mais avec le risque ensuite de ne plus pouvoir le desserrer…
A noter aussi qu’avec le gel de la nuit, je devais parfois patienter pour pouvoir les régler de nouveau à la bonne hauteur. Il m’est arrivé plusieurs fois de démarrer avec un bâton à 130 cm et l’autre à 80 cm big_smile. Pas pratique, mais après un petit quart d’heure de marche, tout rentrait dans le bon ordre wink


Guêtres anti débris fabrication, discussion et retour ici


Crampons Air Tech light

Allégé à 408 g la paire au lieu de 578 g, cf modifications ici
S’adapte parfaitement à mes chaussures basses d’approche et à leurs semelles relativement rigides en latéral.
Sentiment de bonne tenue et donc de sécurité.
10 pointes alu, donc à adapter au terrain.

Utilisation très restreinte lors de cette balade.
Uniquement à 2 reprises, la traversée du glacier sous le col du Cylindre, et une descente de névé, dans le secteur des Gourgs Blancs.


Voilà smile

Flo

Dernière modification par florencia (02-01-2016 17:00:52)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#5 17-10-2015 22:15:18

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

13 Août, veille du départ

La veille au soir, après une journée de boulot bien remplie, je finalise le sac. Double check liste, histoire de ne rien oublier big_smile

Je me couche donc prête à partir le lendemain 8h00, heure du départ en train.

Mais voilà, une pensée saugrenue, une prémonition, je dirais plutôt une négligence, me taraude et m’empêche de trouver le sommeil. Je n’ai jamais testé le téléphone sur la batterie externe du panneau solaire… Et si ça ne fonctionnait pas, ben oui, mais pourquoi ce serait le cas, alors que cela marche pour le reste (APN et lampe)...

Le doute m’envahie. Par acquis de conscience, je me relève et branche le fameux Pico RX 180 et là effectivement mauvaise surprise, aucun voyant ne s’allume. Je le branche sur le PC et rien ne se passe non plus. Incroyable, il n’accepte que le chargeur de la marque sad

Me voilà bien. Le calcul est vite fait. Pour une autonomie de plus de 40 jours, en ayant promis de donner des nouvelles plus régulièrement que d’habitude wink, des opportunités de rencontres MULS nécessitant de communiquer un minimum, pour s’accorder sur le timing et points de RDV, ça fait trop juste, surtout pour conserver une marge de sécurité en cas de coup dur.

Branle-bas de combat, je farfouille dans mon barda (euh, bordel big_smile) de matériel de rando, à la recherche de la 2° batterie emportée l’année dernière en Corse. Mais là encore, nouvelle déconvenue, elle est out. Quelle poisse, décidément roll

Le destin était en marche et l’histoire déjà écrite, mon Smartphone devait faire partie du voyage…  smile


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#6 17-10-2015 22:20:13

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Jour 1 : Arle-sur-Tech - col de Descarga


Tracé Openrunner


07h15, je me rends à la gare située à une quinzaine de minutes de marche de chez moi. Le temps est maussade, limite pluvieux, tout comme les dernières infos météos, pour les 2 premiers jours qui m’attendent dans les Pyrénées Orientales.

Mon esprit est comme en phase avec la couleur du ciel. Je ne ressens pas cette habituelle petite boule au creux de l’estomac, mélange d’excitation et d’appréhension que tout se passe bien, sans gros bobo, comme avant les autres grands départs et séparation d’avec ses proches. Une forme d’accoutumance, autre ?, ça m’interroge.

13h00, je débarque à Perpignan et me rend à la gare routière. En voulant vérifier les horaires de bus pour Arles-sur-Tech, je m’aperçois que j’ai oublié mes lunettes loupe. Ben, oui, je les avais sur le nez lors de la check-list, mais après, no se. Et oui, désormais, j’en ai besoin pour lire les détails des cartes…
Demi-tour précipité à la gare ferroviaire et sa galerie marchande. Bingo, une superbe et clinquante enseigne d’optique. Le petit instant de surprise passé de la vendeuse, me voyant rentrer sac au dos et piolet arrimé, elle me sort toute sa collection, il faut le dire plutôt pléthorique, mais pas vraiment le temps de jouer les coquettes, la première paire fera l’affaire big_smile

14h00, l’heure du bus à 1€ a sonné et avec ponctualité. L’arrivée, elle, se fera en retard, en lien avec un AVP, heureusement sans blessé grave, mais qui nous bloquera tout de même près de ¾ d’heure. 16h00, je suis enfin à destination.

Le sol est détrempé témoignant d’une ondée récente, et il dégage toute la chaleur emmagasinée sous forme de vapeur d’eau, rendant l’ambiance chaude et moite, malgré le temps gris et nuageux. Le début de la montée se fait en sous-bois sur un sentier agréable, bien marqué et balisé puisque emprunté par le GR10.

6253_dsc00508-border_13-10-15.jpg


6253_dsc00509-border_13-10-15.jpg


J’adopte un rythme tranquille mais régulier, mon objectif étant d’atteindre les alentours de Batère voir le col de Cirère, quelques 1200 ou 1600 m plus haut, il ne faut pas trop que je traine non plus, si je veux arriver avant la tombée de la nuit.

La pluie fait rapidement son arrivée.

6253_dsc00511-border_13-10-15.jpg


A hauteur de la cabane des Vigourats, la tentation de m’y abriter me traverse l’esprit, un bref instant seulement, car la vision de ce grand bâtiment, laissé quelque peu à l’abandon et ouvert aux quatre vents, au sein d’une forêt sombre et sans  grande perspective de surcroît, ne me transcende pas vraiment. D’autant plus que je n’ai pas fait le plein d’eau, dans le torrent situé quelques 100 m plus bas. Je poursuis donc, tout comme la pluie, qui se fait même de plus en plus virulente.

Finalement, je décide de stopper au col de la Descarga,  il n’est pas encore 20h00, mais quelques endroits plats et l’eau à proximité me font de l’œil. C’est l’opportunité de pouvoir faire le plein avant la journée de crêtes, au programme de demain, et puis je doute pouvoir trouver beaucoup mieux plus haut. Seul bémol, la route est toute proche mais vu l’heure et le temps, peu de risque de passage, même si la pluie a l’air de vouloir se calmer.

Je n’aurai croisé âme qui vive, depuis la sortie d’Arle-sur-Tech, la  météo explique sans doute cela.

Premiers rituels de fin de journée avec le montage de l’abri, l’installation du couchage, la préparation du repas et enfin un dodo bien mérité smile



dodo à 1393 m smile

Dernière modification par florencia (06-12-2015 13:34:36)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#7 17-10-2015 22:26:01

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Jour 2 : Col de Descargar – Pla Guillem


Tracé Openrunner



Au réveil, même temps que la veille, mais sans la pluie, c’est toujours ça smile

Je me débarrasse rapidement du tronçon de route me séparant de la verte. Des aboiements retentissent en guise de bienvenue. Je lève la tête et aperçois un patou qui se dresse au-dessus de moi, m’avertissant de la présence plus que probable d’un troupeau à proximité. J’avance prudemment mais rien, pas de brebis en vue et le patou a disparu.  Je grimpe donc dans les pentes herbeuses menant aux Roques Blanches. Là, je tombe nez à nez avec le troupeau, à flanc de falaises rendant son contournement difficile neutral

A quelques mètres, un pelage se distingue des autres, pas de signe d’agressivité apparent, je l’appelle donc de ma voix la plus chaleureuse et enjouée possible big_smile, et effectivement le chien se fraye rapidement un chemin pour venir recueillir son lot de caresses. Cool, mais la perception d’un bruit de grondement me fait lever la tête, un autre patou se cache quelque part… J’encourage mon nouvel ami à passer devant, mais rien à faire, seuls les câlins l’intéressent. Comme rien ne bouge, je me décide à avancer prudemment, le plus près du bord possible, pour ne pas séparer les brebis. Ouf, je suis de l’autre côté wink

6253_dsc00514-border_13-10-15.jpg


J’accélère sans demander mon reste. Soudain, j’aperçois le second patou, tête basse, dans un recoin de la falaise, regardant au loin son troupeau, la mine penaude de l’avoir ainsi abandonné, mais il faut bien le dire, pour mon plus grand bonheur. L'aurais-je effrayé ? big_smile

6253_dsc00516-border_13-10-15.jpg


Le col de Cirère est en vue avec le début de la ligne de crêtes à suivre

6253_dsc00524-border_13-10-15.jpg


L’ambiance est presque champêtre

6253_dsc00519-border_13-10-15.jpg


Puis laisse progressivement place à un univers minéral et brut

6253_dsc00527-border_13-10-15.jpg


La couche nuageuse s’élève inéluctablement et vient lécher les flancs des crêtes puis, périodiquement, orne d’un couvre-chef les sommets, me plongeant alors dans une ouate épaisse, à la visibilité réduite.

6253_dsc00530-border_13-10-15.jpg


Heureusement le cheminement est assez évident dans cette première partie. Après un peu plus de 1000 de D+, le pic Gallinasse est enfin atteint, s’en suit une succession de grimpettes et descentes

6253_dsc00537-border_13-10-15.jpg


Des isards à foison égayent les lieux, même si difficile à immortaliser avec mon zoom restreint, rapidement, je préférerais profiter de ces instants et admirer leur silhouette du seul regard smile

6253_dsc005433-2-border_13-10-15.jpg


6253_dsc005421-border_13-10-15.jpg


Aux abords du Puig del Roc nègre, le relief se fait un peu plus abrupt, mais sans difficulté

6253_dsc00544-border_13-10-15.jpg


6253_dsc00548-border_13-10-15.jpg


A l’approche de la Portella de Leca

6253_dsc00545-border_13-10-15.jpg


Elle offre une belle vue sur les Gourgs de Cadi, enfin de la couleur, dans cette ambiance faite de nuances de gris. Dommage le Canigou ne daigne se dévoiler.

6253_dsc00549-border_13-10-15.jpg


Contraste avec le côté plus austère des Plans du Canigou situés au Sud, il faut aimer les cailloux big_smile

6253_dsc00546-border_13-10-15.jpg


La remontée à la Portella dels Tres Vents se fait à flanc, dans un pierrier assez raide, et donne accès au Puig Roja puis au pic de Bassibès. Arrivée au sommet, je n’y vois désormais plus goutte, et je me laisse sournoisement attirée par une crête accueillante, avec sa pente descendante. Mais après plusieurs centaines de mètres, et une perte d’altitude non négligeable, je commence à m’inquiéter de ne pas voir se dresser devant moi, le 5 ° et dernier pic de la journée. Faut se rendre à l‘évidence, j’ai dévié trop au Sud. Les jambes commençant à être un peu lourdes, la flemme me fait repartir à flanc, au lieu de faire simplement demi-tour… ce qui me vaudra plus d’une heure d’effort, dans un mic-mac de blocs rocheux, de up and down, et autres obstacles végétaux, pour me frayer un chemin jusqu’au pic des 7 hommes. Mais j’y suis tongue, cela signe enfin la descente sur le Pla Guillem.

Le ciel est de plus en plus noir et un vent glacial me saisit littéralement, lorsque je pose les pieds sur ces vastes prairies, ouvertes aux 4 points cardinaux.

6253_dsc00554-border_13-10-15.jpg


Refroidissant par la même, mes envies de bivouacs.  Difficile de trouver un lieu protégé et l’image d’une soirée bien au chaud au coin d’une cheminée, fait vite pencher la balance. Je file donc sans regret à la cabane éponyme, située à quelques encablures.

6253_dsc00555-2-border_13-10-15.jpg


3 sacs à dos sont adossés contre l’un des murs de la pièce principale et le feu est déjà allumé. Chic, du monde tongue Fausse joie, lorsque je m’aperçois que tout ce petit monde est déjà au lit dans le dortoir sad. Il est 19h45. Pas grave smile

Je m’endormirais en douceur, bercée par le crépitement du bois et la danse hypnotique de ses flammes cool



dodo à 2276 m smile

Dernière modification par florencia (30-10-2015 11:48:20)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#8 17-10-2015 22:31:19

guichen
Membre
Inscription : 06-05-2013
Messages : 691

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Bonsoir florencia. smile

Encore de belles pages à lire et autres somptueuses images des Pyrénées...sans aucun doute...

Et déjà une interrogation, que vient faire ici ce Marc de Bourgogne? tongue

En ligne

#9 17-10-2015 23:10:25

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 025

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Bonsoir Flo,  smile

Ah ! Le retour de terrain que nous attendons tous depuis des semaines !  big_smile

Les premières étapes font déjà rêver le randonneur immobile que je suis à cette époque de l'année... wink

PS : Merci d’avance pour votre patience, je ferai de mon mieux, et tâcherai de ne pas m’essouffler en cours de route …

Je suis convaincu que "notre" patience t'est totalement acquise, et tu ne donnes pas l'impression de quelqu'un qui s'essouffle si facilement !  cool

Le marc de Bourgogne, c'est un morceau d'ivresse des sommets... arrosé au marc de Bourgogne ? tongue

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#10 17-10-2015 23:19:41

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 966

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Je pense que Florencia nous a fait une HRP très personnelle passant par la Bourgogne, où elle a rencontré Marc. Un homme. Ou un cheval.

J'ai déjà hâte de lire la suite, ne faiblis pas. big_smile

Merci d'avoir recapitulé tes retours déjà faits, j'étais passé à côté de celui de ton abri.  smile


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#11 17-10-2015 23:34:55

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011
Messages : 1 309

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Bonsoir Flo,  smile

Tu as trouvé là un titre qui va faire saliver et nous tenir en haleine !
Super contente de retrouver la "Florencia touch" dans l'écriture et le regard.

Grand merci à toi. smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#12 18-10-2015 00:05:49

kodiak
Membre
Inscription : 09-06-2014
Messages : 2 129
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

C'est parti, enfin le CR de florencia qu'on attendait. Dur d'apprendre que malgré tous ces préparatifs méticuleux, l’électronique t'a fait faux bon.
On va vite oublier la défaite de l’équipe de France. La suite, la suite!


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Wiki: indexsujets-clés et fiches-conseil - Comment contribuer à RL

Hors ligne

#13 18-10-2015 01:15:43

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 545

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Salut Florencia

je n'ai lu que le post de départ, je me garde le reste pour le savourer plus tard

florencia a écrit :

Pas de volonté de performance, aucune obligation de fixée, juste être « prête » si l’opportunité et l’envie étaient réunies en même temps smile

cool cool cool cool

florencia a écrit :

Une intégrale ne faisant plus aujourd’hui partie de mes envies, le départ est fixé à Arles sur Tech, pour me retrouver au plus vite dans une ambiance montagnarde et pour éviter toute tentation de vouloir atteindre à tout prix l’Atlantique, désolée pour les puristes big_smile

j'ai longtemps songé à cet aspect d'un point d'arrivée symbolique lors de ma traversée alpine. Je n'y ai trouvé de réponse que par son  aspect fédérateur. En quelques mots, si cela peut pousser d'autres à aller découvrir et apprécier, le pari est gagné. wink

florencia a écrit :

Une volonté d’immersion, au départ, en cherchant à limiter les retours à la civilisation, donc les points de ravitaillement, quitte à porter un peu plus lourd, et en ayant une indépendance énergétique, en emmenant un panneau solaire, une première pour moi.

Tout cela a été largement perturbé par quelques  aléas météos, le coté parfois pesant de la solitude, sans parler des défaillances ou incidents électroniques qui m’ont poursuivi durant cette balade sad

Sur l'aspect solitude, appréciant la liberté, j'ai toujours été en admiration devant tes récits de randos solitaires. Suivant cette idée, il y a deux ans je suis parti marcher seul en Corse à la mi octobre, n'ai croisé personne pendant 2 jours. Au petit matin du troisième jour, ma seule envie était d'aller dans un village pour rencontrer des gens. Depuis je ne conçois plus une rando sans rencontres. Le bivouac, la popote dans son coin etc. je les garde pour des endroits exceptionnels, ou lorsque je ne peux faire autrement. cool

Concernant les problèmes électroniques, j'espère ne pas y avoir contribué wink , sinon mille excuses

Dernière modification par bruno7864 (18-10-2015 01:16:14)

Hors ligne

#14 18-10-2015 07:44:38

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées
Inscription : 07-06-2011
Messages : 1 940

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Coucou Flo ! smile

Le ptit compte-rendu tant attendu, le voilu, merci déjà pour ce début ! big_smile

Je vais suivre ta virée avec beaucoup d'attention, à plus tard. cool


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#15 18-10-2015 08:55:50

Rouquemoute
Membre
Inscription : 05-09-2015
Messages : 416

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Salut Florencia, merci j'aime beaucoup tes récits et celui-lui m'intéresse tout particulièrement. Les photos sont superbes et j'ai hâte de connaître la suite !

une remarque pour la cabane des vigourats: le refuge proprement dit est "caché" au fond du bâtiment à moitié en ruine. On ne le voit pas de l'extérieur, mais tout au fond de cet espèce de hangar il y a une porte bien cachée qui donne sur le véritable refuge, qui n'est pas mal du tout.

Dernière modification par Rouquemoute (18-10-2015 09:01:17)

Hors ligne

#16 18-10-2015 09:29:58

martie
Membre
Inscription : 04-03-2011
Messages : 441

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Florencia saison n°???  (on ne compte plus!)
un feuilleton très attendu!
merci Florencia de nous faire partager aventures, péripéties et états d'âme...

A suivre donc assidument...

bonne journée

martie

En ligne

#17 18-10-2015 09:51:00

xROMUx
Membre
Inscription : 31-05-2008
Messages : 3 154

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Aaah, promis je vais lire le récit, mais je ne peu qu'appuyer ton engouement pour les Pyrénées, que j'ai personnellement découvert tard dans ma vie il y a 7ans (déjà, seulement), petit je traversé 1 à 2 fois par an les Alpes...dans un camion, c'était ça mes vacances, des routes, des usines, et un grand bol de montagne lors de ces traversées. Jusqu'à ce qu'avec ma compagne on fasse une semaine dans les Pyrénées...Val d'Azun, Ordesa, Cauterets, je suis tombé amoureux, comme envouté, et là, j'ai décidé d'essayer d'y aller au moins une fois par an, sauf impératif. Ce qui pour le moment est le cas.
Ta traversée, je le sais aura ce gout de l'amour, et pas de l'exploit, des journée que l'on peut suivre de tête comme de jambe sans devoir être un sportif de haut niveau, mais sans non plus être une balade de campagne...

D'avance merci pour cette bouffée de Pyrénées, ce massif qui se fais aimer sans forcer...je les vois dans la tête tous ces gens que j'ai rencontré grâce à elles, certain ici du forum...d'autre sur les chemin, et une pensée à 2 personnages de ce forum qui aimaient ce massif plus qu'eux-même...P et B...

Hors ligne

#18 18-10-2015 10:01:35

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 1 011

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Bonjour Florencia smile , et merci pour ce début de récit prometteur. Déjà, s'annoncent une belle originalité du parcours effectué, mais aussi certaines difficultés au départ que même une préparation des plus abouties n'a pas réussi à anticiper. Comme quoi, on reste toujours des humains, avec notre part de tâtonnement et d'incertitude. Et c'est bien comme ça. Je vais suivre ton récit avec beaucoup d'intérêt.


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

Hors ligne

#19 18-10-2015 11:36:33

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Déjà un grand merci à tous cool

Ah, ah, le titre, il faut dire que je l’ai cherché big_smile

Seule inspiration qui m’est venue, et que vous avez parfaitement décryptée, la symbolisation d’un mélange  d’ivresse des montagnes, teintée d’une petite touche personnelle smile



bruno7864 a écrit :
florencia a écrit :

Une intégrale ne faisant plus aujourd’hui partie de mes envies, le départ est fixé à Arles sur Tech, pour me retrouver au plus vite dans une ambiance montagnarde et pour éviter toute tentation de vouloir atteindre à tout prix l’Atlantique, désolée pour les puristes big_smile

j'ai longtemps songé à cet aspect d'un point d'arrivée symbolique lors de ma traversée alpine. Je n'y ai trouvé de réponse que par son  aspect fédérateur. En quelques mots, si cela peut pousser d'autres à aller découvrir et apprécier, le pari est gagné. wink

Je n’ai plus, si d’ailleurs je ne l’ai jamais eu, ce besoin d’appartenance, de suivre une mode ou ce qui est convenu, ça doit être mon petit, et modéré, côté  transgressif des règles wink

Sans doute, le besoin de personnaliser un projet pour le faire mien et m’y sentir à l’aise. Mon caractère indépendant, trop, peut-être, comme la signature de Jobig, je ne cherche ni à suivre ni guider wink


T’inquiète pour l’électronique, cela m’a permis de relativiser sur beaucoup de choses matérielles smile


Merci Rouquemoute pour l’info, je ne suis effectivement pas rentrée à l’intérieur smile


Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#20 18-10-2015 12:20:08

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées
Inscription : 07-06-2011
Messages : 1 940

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Rouquemoute a écrit :

une remarque pour la cabane des vigourats: le refuge proprement dit est "caché" au fond du bâtiment à moitié en ruine. On ne le voit pas de l'extérieur, mais tout au fond de cet espèce de hangar il y a une porte bien cachée qui donne sur le véritable refuge, qui n'est pas mal du tout.

florencia a écrit :

Merci Rouquemoute pour l’info, je ne suis effectivement pas rentrée à l’intérieur

D'acc avec Rouquemoute et je me permet d'ajouter qu'en plus, il est très souvent joliment décoré avec des végétaux, mais c'est vrai que ce n'est pas très engageant vu de l'extérieur. smile

Dernière modification par zorey (18-10-2015 12:21:31)


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#21 18-10-2015 13:49:17

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Jour 3 : Pla Guillem - Étang de Mourens


Tracé Openrunner



Mes colocataires ont déjà décollé, quand je me lève aux premières lueurs du jour.

Bonne nouvelle, il fait beau tongue

J’avale mon p’tit déj avec hâte, pour ne pas en perdre une miette.

Le fond de l’air est encore frisquet, mais les lumières sont belles smile

6253_dsc005591-border_13-10-15.jpg


6253_dsc00560-border_13-10-15.jpg


A défaut d’êtres humains, je salue un troupeau de vaches à la fière allure

6253_dsc0056111-border_13-10-15.jpg


A l’arrivée du soleil, les prairies s’embrasent

6253_dsc005621-border_13-10-15.jpg


Je retrouve avec plaisir l’ambiance particulière de ce cheminement de crêtes, ciselé de roches blanches, reposant et ouvert de tous les côtés

6253_dsc00564-border_13-10-15.jpg


6253_dsc00565-1-border_15-10-15.jpg


Vue panoramique  depuis les Esquerdes de Rotja

6253_dsc005671-border_13-10-15.jpg


La vallée du Tech

6253_dsc00569-border_13-10-15.jpg


Je croise les premiers randonneurs partis d’Ull de Ter, des espagnols, en mode plutôt athlétique et pressée smile

Juste le temps d'un hola, qu'ils sont déjà loin big_smile

Ces vastes espaces entre le Mont Comb et la Porteille de Mantet, ont l'effet inverse sur moi. Ils m’invitent plutôt à lever le pied et me laisser aller à la rêvasserie tongue
6253_dsc005711-border_13-10-15.jpg


6253_dsc005751-border_13-10-15.jpg


Après avoir grignoté un bout, je me remets en route et bifurque en direction du Pic de la Dona, mon objectif du jour.

Une grimpette un peu raide et gravillonneuse m’attend au départ, puis le sentier se fait débonnaire avant la montée finale jusqu’au sommet

6253_dsc00579-border_13-10-15.jpg


La vue plongeante sur la station de ski de Vallter 2000, me conforte dans mon choix de rester en hauteur yikes

6253_dsc00580-border_13-10-15.jpg


Au sommet

6253_dsc00581-border_13-10-15.jpg


Je suis rapidement rattrapée par la couche nuageuse venue d’Espagne

6253_dsc00582-border_13-10-15.jpg


Si si, Espagne à gauche, France à droite, la frontière est bien délimitée tongue

6253_dsc00587-2-border_13-10-15.jpg


Il n'est que 14h00 et j'hésite à poursuivre, l'eau est un élément manquant depuis ce matin et les lieux de bivouacs avec points d'eau sont assez limités. Le Pla de les Nou fonts me parait, en effet, trop éloigné pour aujourd'hui et dans ces conditions. Pas grave, j'avais justement repéré l'étang de Mourens, situé juste au fond. Je préfère stopper là et poursuivre demain, en croisant les doigts pour que le beau temps soit de nouveau au rendez-vous  smile

6253_dsc00589-2-border_13-10-15.jpg


J'assisterai aux chamailleries d'une petite bande de vautours, alertée par des cris non identifiés. Pour dire, j'ai cru un instant qu'il s'agissait de ceux d'un veau dévoré vivant, tellement c'était déchirant et sonore. Heureusement, il n'en était rien, mais le spectacle plutôt impressionnant.

Puis les nuages finissent par franchir la barrière de crêtes et m'engloutissent à mon tour. Un froid humide s'installe, il est temps de filer sous l'abri smile

J’en profite pour prendre le temps de recharger mon APN, en le branchant sur la batterie externe du panneau solaire.

Mais il faut croire que la poisse me poursuit, puisque je constate, presque fataliste, que la petite lumière de charge de l’APN ne s’allume pas. Idem pour le téléphone… je vérifie le fonctionnement du panneau solaire, la led verte s’allume et puis s’éteint, la batterie est bien pleine, confirmant un problème de connectique. Une faiblesse à priori connue du Bushnell mini… sad

Je réalise ainsi, un peu brutalement, et après 3 jours seulement, que je peux déjà faire une croix sur l’autonomie électronique, modifiant par la même, l’esprit initial de cette balade. Que dire, si ce n’est que je m’endors un peu contrariée et morose…



dodo à 2608 m smile

Dernière modification par florencia (30-10-2015 11:49:43)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#22 18-10-2015 14:51:05

kodiak
Membre
Inscription : 09-06-2014
Messages : 2 129
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Dur de s'apercevoir que ce qu'on a prévu ne marche pas. Découvrir soudain qu'on manque de carburant, de vivres, de jus pour son électronique, qu'on a oublié le câble USB, les sardines de la tente, la moitié des cartes... on l'a tous vécu.
Je compatis, et en même temps suis fort curieux de découvrir comment cela va se passer. J'espère pouvoir dépasser le voyeurisme ("comment va-t-elle s'en tirer?") pour ne retenir que les leçons ("aurai-je fait aussi bien à sa place?").

Au passage, félicitations pour le choix d'itinéraire. On sent que c'est pensé.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Wiki: indexsujets-clés et fiches-conseil - Comment contribuer à RL

Hors ligne

#23 18-10-2015 16:04:24

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Désolée de répondre ici, mais ma boite mail ne veux plus envoyer de mail depuis quelques jours sad

C'est bien le Pic Gallinasse, le premier sommet de J12, je corrige, merci zorey wink

Flo

Dernière modification par florencia (18-10-2015 16:05:03)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#24 18-10-2015 16:23:24

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées
Inscription : 07-06-2011
Messages : 1 940

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Avec plaisir, bon c'était plutôt pour faire ça discrétos, raté ! big_smile
Je connais les noms car c'était ma première rando dans le massif en octobre 2007 ou 2008. Après avoir dormi à Batère en y arrivant en voiture au pif, les gardiens nous avaient indiqué le chemin du Canigou qu'on voulait faire à la journée le lendemain, en fait on a fait le Roc Negre en croyant que c'était le Canigou ! lol

Ajout pour ne pas encombrer le récit d'un message de plus : euh je précise que l'on avait ni carte, ni boussole et qu'arrivé en haut, on s'est étonné de ne pas voir de croix car on avait entendu qu'il y en avait une : "bah ils ont du l'enlever..." big_smile
Maintenant je connais un peu mieux le massif et c'était plutôt marrant quelques années après quand j'ai constaté notre erreur. lol

Dernière modification par zorey (18-10-2015 19:53:24)


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#25 18-10-2015 16:28:26

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 234

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

ah, ah, belle confusion  lol

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

Pied de page des forums