Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 29-10-2015 17:08:55

Papal
Membre
Lieu : Belgique
Inscription : 12-11-2014
Messages : 317

[Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

De Saint Denis au Piton des Neiges en faisant le tour de Mafate

9284_img_1846_29-10-15.jpg

Comme il souvent de tradition de réaliser un voyage de noces après un mariage, et que mon épouse toute neuve et moi même détestons faire les crepes sur une plage, nous avons opté pour une rando. Afin d'y adjoindre le petit coté paradisiaque et pouvoir paraitre normaux auprès de la famille lorsque nous montrerons les photos du voyage (comment ca la pluie des Highlands ce n'est pas sexy?), nous avons donc opté pour une grande traversée de la Réunion.

Nous avons fait cette rando au tout début du mois d'octobre, durant une éruption volcanique dans l'enclos du Piton de la Fournaise, ce qui nous a poussé à changer nos plans et ne pas suivre scrupuleusement le GR R2.
De plus, comme c'était notre première rando de plus d'une semaine, notre premier 3000 et surtout, qu'en bon belge du plat pays, nous n'étions ABSOLUMENT pas préparés pour le genre de dénivelés que peut offrir la Réunion, nous avons opté pour le luxe et la facilité : la demi pension en gite. La seule autonomie que nous avions était pour les midis et les snacks, que nous avions acheté "en métropole" (comprendre : n'importe où qui n'est pas la Réunion) pour 10 jours de marche à deux.

Un grand merci aux différents rédacteurs de récits sur la réunion, et à Incrédule qui a répondu à beaucoup de questions par mail, toujours de facon très complete et utile. Je regrette encore une fois de lui avoir fait faux bond deux fois d'affilée pour boire un coup et/ou se balader, mais comme nous n'avons pas fait toute l'ile à pied, ce n'est que partie remise : nous reviendrons !


Voici l'itinéraire suivi :
(qui deviendront par la suite des liens hypertextes vers les récits jours par jours et les photos correspondantes)

Jour 1 :
Saint Denis "plage" -> Gite de la roche écrite : 1800m D+, 6h

Jour 2 :
Gite de la Roche Ecrite -> Roche écrite -> Casabois : 700m D+ 1200m D-, 6h

Jour 3 :
Casabois -> Sentier Scout -> Ilet à Malheur les bas : 400m D+ 700m D-, 4h

Jour 4 :
Ilet à Malheur les bas -> Grand place les haut : 800m D+ 800m D-, 4h

Jour 5 :
Grand place les haut -> Roche Plate : 1000m D+ 600m D-, 5h30

Jour 6 :
Roche Plate -> Trois Roche -> Marla : 800m D+ 200m D-, 4h30

Jour 7 :
Marla -> Col du Taïbit -> Cilaos : 500m D+, 1000m D-, 5h

Jour 8 :
Cialos -> Gite de la Caverne Dufour : 1300m D+, 4h30

Jour 9 :
Gite de la Caverne Dufour -> Piton des Neiges -> Cilaos : 600m D+ 1800m D-, 6h30

Jour bonus :
Lunch en tête à tête avec la lave

La liste :

En attendant, et puisque la liste était déjà préparée, voici ce qui se trouvait "dans mon sac". Je nuance le "dans mon sac", car la pharmacie, l'appareil photo, le couteau, les divers etc... sont pour deux personnes, et donc à répartir dans deux sacs.

Au final, avec 3L d'eau prévus par jour, ainsi qu'environ 2kg de nourriture au départ du trajet (snacks + repas de midi pour plusieurs jours), nous étions chargés avec environ 8 à 9 kg le premier jour, et beaucoup moins le dernier (plutot 7 chacun, eau comprise).

Impression globale sur la liste : le sac ne m'a pas dérangé du tout, mais il est possible de prendre BEAUCOUP moins d'eau, surtout lorsqu'on a compris que dans Mafate, tous les robinets donnent de l'eau qui viennent de captages de surfaces. Donc remplir sa bouteille au gite ou à la premiere source trouvée.. c'est la même chose. A refaire, porter beaucoup moins d'eau. Et aussi changer de sac à dos. Il est très confort, mais pese un ane mort et surtout le fait que ce ne soit pas un top loader mais une ouverture zip style sac à dos Eastpack, c'est une vraie plaie. Dès qu'il faut reprendre quelque chose dans le sac à dos, tout déborde et tombe par terre. Bref, à remplacer ! Personne n'a un bon 30-40L pour pas cher? tongue

Les commentaires "détaillés" sur la liste seront inclus dans le récit qui viendra par la suite.

sur moidans le sac
 
Sac à dos 
deuter futura AC 28118001
 
Conteneur Eau
camelbak 2L13701
Gourde molle 1L Liquitainer2701
 
Dormir
Silk liner quechua mummy11001
 
vetements
Tshirt merino D4 MC semizip15910
Tshirt merino D4 MC13201
short kalenji déslippé8001
pantalon modul forclaz 100 (full)29310
polaire forclaz 2003271
polaire forclaz 20 femme XL1921
boxer kalenji6411
chaussettes Forclaz 5005211
veste gore-tex millet7961
buff synthétique D43610
gants polaire forclaz 100631
tour de cou polar Btwin441
Baton karimor18520
Salomon LTR CS WP (44)111810
tongs2601
 
electronique
Galaxy S4mini1101
appareil photo2361
Adaptateur prise-usb231
chargeur USB appareil photo1181
batterie externe 5200mAh1241
cable usb-mini usb122
batterie nb-6L de rechange212
Frontale led781
 
Divers   
portefeuille tyvek131
papiers+cash401
opinel N°8 outdoor611
lunette orao ridge231
essuie microfibre2121
montre5310
 
Hygiene
brosse a dent51
dentifrice (20ml)261
minisavon d'hotel101
shampoing (30ml)321
PQ dans zip101
coton-tiges0,16
deo1001
lingettes36
pince ongle151
 
Soins / bobo
compeed (6 gros, 6 petits)251
pince a tique81
compresses 5*5cm24
fond de tube homeoplasmine121
bandes elastiques 5cm*4m72
sparadrap51
pansements110
lingette alcool 3*6cm18
motilium0,38
imodium0,38
anti inflam. (ibuprofene 400mg)18
anti douleur (dafalgan forte 1g)18
creme solaire 50ml601
labello91
 
Divers
lacet rechange72
kit couture11
ductape +/- 2m71
sac crotte chien (poubelle journée)54
briquet minibic121
sifflet/boussole/thermomettre D431
couverture survie531
 
total 21455074,4

Dernière modification par Papal (01-12-2015 08:41:43)


Voyager, c'est aussi savoir s’arrêter.

Hors ligne

#2 29-10-2015 19:25:47

Papal
Membre
Lieu : Belgique
Inscription : 12-11-2014
Messages : 317

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

J 1 : De Saint Denis au Gite de la Roche Ecrite
14km, 1800m D+, 6h

Après un petit déjeuner plus que moyen à notre hôtel de Saint Denis, nous démarrons la randonnée en plein coeur de la ville (0m d'altitude environ, on est à la côte), au milieu des bouchons matinaux. Il est 7h du matin, il fait déjà très chaud car ici, le soleil se lève avant 6h. La saison est encore fraiche, ce n'est que le début du printemps. A peine 25 à 30°C sur les côtes, et à peine moins dans les cirques. Une chose est certaine, nos polaires prévues pour l'ascension du Piton des Neiges vont bien nous enmerder pendant les prochains jours...

Nous quittons rapidement la ville pour arriver aux jardins botaniques, ou parc de la providence. C'est le point de départ officiel du GR R2. Une petit côte de 800m nous y attend, jusqu'au hameau du Brûlé, point de départ officieux pour le GR R2 pour la plupart des fainéants.

9284_img_1483_29-10-15.jpg

La fleur au fusil, le chapeau sur la tête et... les bâtons sur le sac, nous enquillons gaiement les marches d'escalier naturelles pendant deux bonnes heures. Ni elle ni moi n'en avons jamais utilisé pour marcher, et n'en avons jamais ressenti l'intérêt. L'Ile Intense nous fera vite changer d'avis durant les jours suivants...

Au bout de deux heures d'ascension au final plutôt agréable, nous arrivons au Brûlé et rencontrons notre premier kiosque (les aires de pique nique ou les familles se retrouvent fréquemment pour de grands repas dominicaux, une véritable institution à la Réunion). Une petite pause, un coup d'eau sur la nuque avec le robinet se trouvant juste à coté des tables du kiosque.
Nous jetons un dernier regard (et photo) sur les hauteurs de Saint Denis, la côte, et nous sommes parti pour Mammode Camp (1100m), ou nous visons de faire notre pause de midi.

9284_img_1502_29-10-15.jpg

Les quelques kilomètres entre le Brulé et Mammode camp suivent une route sinueuse et bétonnée, sans trottoir. Du moins, lorsque l'on suit l'itinéraire du GR R2 ! Beaucoup de portions de cette route sont évitables lorsque l'on suit le balisage "Sentier Roche Ecrite" ou RPC, tagué en jaune sur la route. Ces chemins, peu entretenus mais heureusement plus loins de la route, passent derrière voir dans les jardins des quelques cases  ("kaz") que l'on trouve encore à cette hauteur.

Nous finissons par arriver à Mammode Camp vers 11h10, avec une sérieuse envie de se mettre quelque chose sous la dent et de faire une petite sieste. Après tout, il nous reste moins de 700m de dénivelé à faire sur la journée, et moins de 4km à parcourir. Nous profitons donc encore des kiosques et du point d'eau pour faire une longue et très agréable pause. A ces kiosques, comme à tous les kiosques que nous trouverons dans l'ile, des chiens errants, habitués des lieux, viennent quémander timidement de la nourriture. Certains d'entre eux font peine à voir tant ils sont maigres et bouffés par les puces. D'autres, en revanche (souvent les plus mignons) ont la peau du ventre bien tendue, et se font visiblement gâter.

9284_img_1503_29-10-15.jpg
9284_img_1512_29-10-15.jpg

Après avoir avalé quelques galettes de céréales et un peu de saucisson, nous reprenons la route et entrons enfin dans le parc national (ou régional? ou départemental? d'un panneau à l'autre, l'appellation change). A partir d'ici, nous ne croiserons quasiment plus jamais de route jusqu'à notre arrivée à Cilaos, 7 jours plus tard. Nous rentrons dans le domaine des Tuituis, de petits oiseaux à la tache orangée, que l'on ne trouve que dans la zone de la Roche Ecrite, et qui est protégée. En 2013, on avait recensé 34 couples, et l'objectif était d'atteindre 50 en 2020.

En quelques minutes et dizaines de metres de dénivelé, le paysage a totalement changé, nous arrivons dans une nature beaucoup plus sauvage et luxuriante, certains recoins empiérrés et recouverts de mousse ont des ambiances de l'ile au trésor.

9284_img_1527_29-10-15.jpg
9284_img_1534_29-10-15.jpg



Vers 14h30, le brouillard monte des côtes, comme chaque après midi sur l'ile. Nous sommes surpris à la vitesse à laquelle le phénomène se produit et nous finissons la rando dans une purée de poix, pour arriver au gite vers 15h. En plein travaux, nous croisons deux charpentiers en train de se disputer car l'un des deux a débranché la disqueuse de l'autre pour recharger son GSM. Hé oui, les prises sont rares lorsque tout se fait via panneau solaire et groupe électrogène.
On nous explique que seul un dortoir de 8 personnes est disponible, et qu'il est complet. Nous nous retrouvons donc à 4 couples, tous réalisant une traversée de l'ile plus ou moins longue.

La taille des sacs à dos de nos voisins de lit m'atterre. Un couple qui fait le même parcours que nous, sur la même durée, et également en demi pension en gite ont des sacs de respectivement 60L pour elle, et 70+10 pour lui. Personne ne comprend ce que nous faisons avec nos sacs de 28 et 35L.

Le soir, c'est punch, et le classique (et lassant) : riz, grain (lentilles) et porc boucané. La bouffe de montagnard par excellence : du gras et des féculents. José, le gardien du gite nous explique que la descente de la Roche Ecrite vers Grand Ilet (plus connue sous le nom du Kilomètre vertical, une portion de sentier évitée par la Diagonale des Fous depuis qu'il y a eu un tué), ce n'est pas si difficile. Ce qu'il ne nous a pas dit, et que nous découvrirons par la suite, c'est qu'il vit a Grand Ilet, et fait ce chemin toutes les semaines, qu'il pleuve ou qu'il vente. Nous déchanterons vite le lendemain.
Mais pour l'heure, nous sommes lessivés de cette ascension, il fait noir et il se met à pleuvoir. Nous filons au lit après avoir utilisé notre jeton de douche chaude (+/- 4 à 5 min d'eau chaude), il doit être 21h30, peut être 22h. Demain, petit dej à 6h tapante.

Comme je suis une buse, pas de photo du gite ce soir ci.

Dernière modification par Papal (30-10-2015 06:07:13)


Voyager, c'est aussi savoir s’arrêter.

Hors ligne

#3 30-10-2015 05:52:19

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Salut papal! smile
Un bien beau compte-rendu qui s'annonce là. smile
L'anecdote du monsieur du gite qui vous explique que le kilomètre vertical c'est facile, ça m'a fait rire.
Un classique : les habitants des hauts sont parfois des extra terrestres. J'avais entendu que le monsieur du gite du piton des neiges montait du bloc au gite en 1h30...avec une grande bouteille de gaz sur l'épaule (la même que j'ai du mal à soulever en ahanant de mon jardin à ma cuisine...). mad

Sinon, eh bien pour des habitants du plat pays "non préparés", vous vous êtes bien débrouillés avec des temps raisonnables. C'est beau l'amour tongue  tongue

Hors ligne

#4 30-10-2015 08:14:30

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 091

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Wopéla Papal ! smile

Mi spér ou sa mét la suite vitman !

Nartrouv ! cool

PS : j'aimais bien la purée de poids ! wink  tongue


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#5 30-10-2015 08:17:08

snop
Marcheur vertébré invétéré
Lieu : LA YAUTE
Inscription : 06-06-2007
Messages : 1 077

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Salut Papal !

Ca va être super de se replonger un moment sur l'île avec ton récit, après mon passage cette année fin mai / début avril.
Ca me rappellera des souvenirs !

On attend la suite !  smile

PS :  la veste gore-tex Millet à 800 ? Pas un peu trop "overkill" ? La microfibre à plus de 200g, tu peux probablement gratter la dessus non ?


"Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière". Ma liste 3 saisons montagne - X-lite 350 custom

Hors ligne

#6 30-10-2015 08:52:35

Papal
Membre
Lieu : Belgique
Inscription : 12-11-2014
Messages : 317

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Comment y lé zorey ?

zorey a écrit :

PS : j'aimais bien la purée de poids ! wink  tongue

C'est la déformation "professionnelle" de RL.org. Et aussi la rédaction après une journée de boulot. J'ai corrigé ce matin : oui, étrangement, j'ai une orthographe moins mauvaise au saut du lit qu'après le café du soir.


snop a écrit :

Salut Papal !
Ca va être super de se replonger un moment sur l'île avec ton récit, après mon passage cette année fin mai / début avril.
Ca me rappellera des souvenirs !
On attend la suite !  smile
PS :  la veste gore-tex Millet à 800 ? Pas un peu trop "overkill" ? La microfibre à plus de 200g, tu peux probablement gratter la dessus non ?

Merci à toi, j'avais bien vu ta liste prévisionnelle pour mai 2015, mais pas de retour.. enfin je dis ca... tongue

Sinon oui, la veste gore-tex est un ancetre que j'ai récupéré lorsque j'étais étudiant et que je n'avais pas un franc pour m'acheter du matos de rando. Comme je le raconterai par la suite, nous avons eu quasiment trois jours de pluie farine, donc j'étais bien content d'avoir autre chose qu'un raincut qui fasse étuve. Car même s'il pleut toute la journée, il fait également un bon 20°C. Dans un k-way, c'aurait été invivable pour moi.
A moins que quelqu'un veuille me vendre une imper-respi légère pour pas cher, pour le moment, je continue à l'user. Malheureusement, Millet fait du matos indestructible, donc ce n'est pas demain la veille que je serai contrain de changer.

Pour le microfibre, c'est une grande taille oui. Mais parfois en gite il n'y a pas de crochets pour pendre des vetements propres, et a peine la place de mettre la serviette. Et comme je n'ai pas envie de traverser les dortoirs avec "tout déballé", j'aime bien avoir assez de longueur que pour la mettre autour de la taille. Idem lorsqu'on croise une plage, un lac, une rivière, ca me sert de serviette de plage.



Bonne journée a zot tout, la suite arrive.

Dernière modification par Papal (30-10-2015 08:58:01)


Voyager, c'est aussi savoir s’arrêter.

Hors ligne

#7 30-10-2015 09:41:14

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Imper, respi, légère, pas chère : frogg togg  smile  wink

Hors ligne

#8 30-10-2015 11:03:12

Papal
Membre
Lieu : Belgique
Inscription : 12-11-2014
Messages : 317

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Jour 2 : Gite de la Roche Ecrite -> Roche écrite -> Casabois
700m D+ 1200m D-, 6h

Lorsque le réveil sonne, nous sommes encore tous profondément endormis. J'entrouve un oeil, je souleve la capuche de mon drap de soie : il fait très sombre dehors. Pourtant, j'ai mis mon réveil à 6h00, et hier à cette heure là, il faisait clair. Je regarde la montre, il est bel et bien 6h, sauf qu'aujourd'hui matin, nous sommes toujours dans le brouillard le plus complet, et qu'il pleut. Pour quelqu'un qui est habitué aux grosses draches belges, la pluie farine, c'est particulier : il suffit du trajet entre le dortoir et le réfectoire pour être tout à fait humide, mais pas mouillé pour un sous, comme si les gouttes étaient trop légères que pour rentrer dans les mailles des vêtements et les imbiber.

Nous avalons le plus mauvais petit déjeuner du séjour : quelques biscottes, de la confiture en dosette individuelle, du café tiede et du jus "Diego" (qui contient AU MOINS 15% de jus dedans).

9284_img_1552_30-10-15.jpg

Nous ficelons les sacs et sommes sur la route vers 7h15. Direction la Roche écrite ! Ou presque. Dans le brouillard et dans la hâte, nous avons suivi les indications du GR R2, qui lui se dirige vers Dos d'Ane. Il nous a fallu une bonne vingtaine de minutes de descente dans un sentier boueux avant de réaliser que quelque chose ne trounait pas rond. Nous étions supposés monter, pas descendre ! Nous rebroussons donc chemin, pestant contre notre distraction (ok, ma distraction, elle n'y est pour rien), et repassons devant le gite. Les premiers viennent seulement de démarrer et tout le monde n'a pas encore quitté les dortoirs alors qu'il est presque 8h. Je pense que personne n'est encore habitué aux horaires réunionnais, et que ce n'est pas dans ce groupe que nous trouverons des fans des petits déjeuners "grand matin" (4h du matin).

Il nous faudra environ une heure quart de plus pour traverser la plaine des chicots (une grande surface de pierres de lave lisses et de végétation sous forme de buissons épars), et arriver à un sommet de la Roche Ecrite.. totalement bouché.

9284_img_1586_30-10-15.jpg

9284_img_1556_30-10-15.jpg

Au bout d'une quarantaine de minute d'attente (je n'étais pas pressé d'attaquer le km vertical), le cirque de Salazie se dévoile sous nos yeux ébahis, et même si Mafate fait toujours son timide, nous avons l'occasion (5 minutes, pas plus) de prendre quelques très belles photos.

Pendant le brouillard:
9284_img_1566_30-10-15.jpg

Salazie et la côte, après 40 min:
9284_img_1575_30-10-15.jpg

Le piton des neiges, et Mafate couvert, sur la droite :
9284_img_1572_30-10-15.jpg


Après cette longue pause qui, au final, n'a pas été du tout une perte de temps, nous redescendons donc jussqu'au bord de la plaine des chicots, direction l'unique chemin permetant d'accéder au cirque de Salazie depuis ce sommet : le kilomètre vertical.
Etant sujet au vertige, c'est le passage que j'appréhendais le plus, et à juste titre. Sur environ 1.5km de carte, un chemin sinueux, escarpé, raide et accidenté nous fait descendre de plus de 1000m d'une traite. On dit que les trailers les plus aguérris mettent 25 minutes pour descendre et 35 minutes pour monter. Dans mon souvenir, le topo guide prévoit 2h pour descendre ce chemin. Des amis marathoniens l'on fait en 2h45.
Il nous faudra pas moins de 4h pour arriver, sans aucune pause possible (pas la place de s'asseoir hors du "sentier"), avec une crampe au ventre constante due à ma peur du vide, la pluie battante sur le visage et le pantalon trempé par le sentier humide et les passages soit à quattres pattes, soit sur le derrière.

Nous croisons très peu de gens, seulement deux trailers, qui nous regardaient tous les deux avec un air inquiet. En relisant le guide le soir, je réaliserai que le sentier est fortement déconseillé avec un sol humide. Et aujourd'hui, il a plu non stop.

Les photos sont rares, car j'étais bien trop occupé à vouloir sortir de ce sentier rapidement. Je vous en fournis quand même quelques unes, plus une vidéo piquée sur youtube, ou l'on peut mieux se rendre compte de la chose.

Le départ du haut du sentier :
9284_img_1589_30-10-15.jpg

9284_img_1591_30-10-15.jpg

9284_img_1606_30-10-15.jpg


Vidéo qui n'est pas de moi.
Pour la version courte, le passage suivant représente le mieux le sentier :  3:35 --> 5:30

Avec le recul, je pense que c'est l'une de mes expériences de rando les plus désagréables, et pourtant j'ai déjà marché 80km avec les deux tendons d'achille enflammés et 18kg sur le dos. Cela étant dit, je suis fier d'avoir surpassé ma trouille du vide, et cette expérience m'a aidé à affronter les jours suivants avec beaucoup plus de sérénité : "Franchement, comparé au km vertical, c'est du pipi de chat les ravines".

Une fois en bas, nous avons encore 5km de bitume à faire pour arriver jusque Casabois, où nous allons dormir à la chambre d'hôte de Jean-Yves Robert. Ce personnage haut en couleur (à défaut d'être haut tout court) nous fait découvrir une gastronomie créole succulente, et nous apprend quelques expressions.

On discute avec deux couples qui eux aussi "sont la pour randonner plusieurs jours". En réalité, ils ont loué une voiture, et vont d'endroit en endroit, pour faire des petites randos d'une journée ou d'une demi journée, maximum 2 jours (une nuit dans Mafate). Avec notre parcours de 9 jours, nous passons pour des aliens. Je regrette notre groupe de la veille qui étaient beaucoup moins touristes pantouflards voitures, et avec qui il était bien plus facile d'échanger des annecdotes. Heureusement que notre hôte est la pour nous distraire !

Nous profitons du fait que Casabois soit relié au réseau électrique pour recharger nos GSMs et l'appareil photo. Demain, nous entrons dans Mafate et nous ne verrons plus une prise de courant avant 6 jours. Mon genou me fait mal, j'ai certainement fait un (ou plusieurs) faux mouvement durant la descente. J'espère que cela ne me pénalisera pas les jours suivants.
Nous allons dormir au chaud, avec des vêtements lavés et secs pour le lendemain, et surtout avec l'estomac bien calé parce que bon, "goni vide i tien pas deboute".
Malheureusement, ce soir, la pluie n'a pas cessé.

Comme je suis une buse, pas de photos de la maison d'hôte non plus.

Dernière modification par Papal (30-10-2015 11:46:43)


Voyager, c'est aussi savoir s’arrêter.

Hors ligne

#9 30-10-2015 11:09:30

Papal
Membre
Lieu : Belgique
Inscription : 12-11-2014
Messages : 317

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Incrédule a écrit :

Imper, respi, légère, pas chère : frogg togg  smile  wink

Ah et j'oubliais : que je puisse porter dans la vie civile de tous les jours (comprendre : aussi pour aller travailler), ce qui est un peu difficile avec une frogg troggs quand on sais que le drescode a mon boulot, c'est chaussures cirée, pantalon dockers et chemise.


Voyager, c'est aussi savoir s’arrêter.

Hors ligne

#10 30-10-2015 11:11:16

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Ah? Pourquoi faut-il que ta veste de rando puisse être utilisée au boulot???

Hors ligne

#11 30-10-2015 11:19:48

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Sinon, pour t'alléger et surtout te sentir mieux, je te conseille de remplacer les grosses par des trails, plus confortables et avec une excellente accroche. Tu seras comme dans des chaussons et n'aura même pas besoin de chaussures de rechange ou tongs au bivouac  smile

Hors ligne

#12 30-10-2015 11:28:12

Papal
Membre
Lieu : Belgique
Inscription : 12-11-2014
Messages : 317

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Incrédule a écrit :

Ah? Pourquoi faut-il que ta veste de rando puisse être utilisée au boulot???

  • Parce que madame ne me laisse pas énormément de place dans les armoires

  • Parce que si je peux faire 1 fois du shopping au lieu de deux ca m'arrange

  • Parce que à budget équivalent je préfère avoir 1 objet de meilleure facture que deux moyens

  • Parce que lors d'un voyage mixte (rando/visites/...), je n'ai besoin que d'une seule veste et je ne dois pas réfléchir à quoi prendre

  • Parcqu'en Belgique, il pleut tout le temps et une veste imper c'est plus pratique qu'une veste en laine + parapluie + béret (parce que oui, j'ai 26 ans et je porte un béret)

Incrédule a écrit :

Sinon, pour t'alléger et surtout te sentir mieux, je te conseille de remplacer les grosses par des trails, plus confortables et avec une excellente accroche. Tu seras comme dans des chaussons et n'aura même pas besoin de chaussures de rechange ou tongs au bivouac  smile

Déjà essayé, des chaussures de course à pied, des trails, des chaussures rigides basses... Rien à faire, je ne suis pas convaincu. Comme déjà dit dans un autre retour de terrain, je n'ai jamais ressenti cette fameuse adéquation "terrain-homme-matos" avec des chaussures plus légères. Du coup, je me cantonne aux tiges moyennes, en essayant de les trouver le plus léger possible (mélange mesh/nubuk par exemple sur celles ci). Old habits die hard...  smile
De plus, les tongs ne sont pas seulement pour se déplacer le soir, mais aussi pour avoir quelque chose aux pieds dans certaines douches un peu limite... et pour les passages à gué. Bon, ici, en octobre à la Réunion il n'y a rien comme eau, mais de façon générale, je m'imagine mal me séparer totalement d'une paire de clapettes/fake crocs/ tongs ou autre.

Dernière modification par Papal (30-10-2015 11:33:01)


Voyager, c'est aussi savoir s’arrêter.

Hors ligne

#13 30-10-2015 18:08:05

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Merci Papal pour cet intéressant récit qui va me rappeler de bons souvenirs.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#14 31-10-2015 21:43:12

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 048

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Merci pour ce récit Papal, ça donne envie malgré la chaleur.

Je n'ai pas compris (et j'ai pourtant googlé) ce qu'était une "pluie farine" ? C'est une "bruine" ?  neutral

Ce "kilomètre vertical" ne semble pas si vertigineux sur la photo. Les chiffres donnent le vertige en revanche ! C'est toujours plus facile quand on est confortablement assis. ^^
Pour la gestion de la pluie, je suis adepte du poncho, mais c'est difficilement utilisable en société. Le parapluie par contre est utilisable partout, surtout si vous n'utilisez d'habitude pas de bâtons de marche. Moi je n'écarterais pas cette solution. 

J'attends la suite avec impatience.  smile


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#15 01-11-2015 06:33:42

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Le poncho à la Réunion : effort intense+humidité+chaleur+dénivelé important en faisant attention où on met les pieds: pas adapté selon moi.
Le parapluie, pas mal (je l'utilise parfois) car assez peu de vent dans les cirques et permet de s'abriter des grosses chaleurs aussi. smile

Hors ligne

#16 01-11-2015 09:07:20

snop
Marcheur vertébré invétéré
Lieu : LA YAUTE
Inscription : 06-06-2007
Messages : 1 077

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Incrédule a écrit :

Imper, respi, légère, pas chère : frogg togg  smile  wink
[...]
Le poncho à la Réunion : effort intense+humidité+chaleur+dénivelé important en faisant attention où on met les pieds: pas adapté selon moi.

Je ne peux qu'abonder dans ce sens, mais à chacun aussi ses habitudes.
Pour avoir été confronté à de la pluie à la Réunion, plus "effort intense + humidité + chaleur + dénivelé important", comme le dit très bien Incrédule, associé à la présence d'un terrain parfois piégeux (ou du moins qui requière de l'attention), être libre de ses mouvements avec une veste légère est très appréciable.
J'avais environ 20 degrés de mémoire lorsqu'il pleuvait, bref, l'idée avec la DriDucks frogg toggs (XXL) était plus de protéger le sac à dos de la pluie que le bonhomme qui, a cette température, ne craignait pas grand chose : j'ai marché une journée sous la pluie, en tee-shirt léger manche courte, avec juste par-dessus la DriDucks, la plupart du temps avec le zip ouvert : cette solution m'a donné entière satisfaction. Pas une étuve, affaires sèches, liberté de mouvement, possibilité de moduler l'ouverture de la veste avec le zip.
Cela fait maintenant plusieurs années que cette solution m'offre entière satisfaction, et pour pas cher, il faut le signaler aussi.

Pour le kilomètre vertical, je pense que j'aurais de mon côté beaucoup plus apprécié de le monter que de le descendre, surtout avec la pluie et le terrain mouillé que tu as rencontré, Papal. Comme je ne suis pas passé au Cirque de Salazie, je n'ai pas mis les pieds sur le chemin. Mais comme il faudra que j'y retourne, n'ayant pas pu "boucler la boucle", ce sera à tester pour une prochaine fois. Moi ça me donne envie une bonne grimpette comme cella là !  smile


"Heureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière". Ma liste 3 saisons montagne - X-lite 350 custom

Hors ligne

#17 01-11-2015 09:09:52

boitagateau
.
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 183
Site Web

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

.

Incrédule a écrit :

Le parapluie, pas mal (je l'utilise parfois) car assez peu de vent dans les cirques et permet de s'abriter des grosses chaleurs aussi. smile

Je l'imagine tout de même plus facilement utilisable dans la plaine des Sables ou dans l'enclos Fouqué,
que sur les sentiers de l'est du genre Plaine des Palmiste - Piton des Cabris - Piton de l'Eau, ou pire,
Bellevue - Plaine des Lianes - Plateau de Bélouve...


.


Penser le changement... plutôt que changer le pansement.
Si à cinquante ans, on ne peux pas se passer de montre, on a quand même raté sa vie ! (inspiré par J.S.)

Hors ligne

#18 01-11-2015 09:42:50

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

oui, sur les derniers sentiers dont tu parles le parapluie n'est à mon sens utilisable qu'en statique : tu te mets dessous en esperant que la grosse drache s'arrête, ensuite tu repars.
Sinon, ben tu t'en prends plein la tête et tu sécheras plus tard  lol
Tu as fait le sentier plaine des lianes-plateau de belouve?

Dernière modification par Profil supprimé 14 (01-11-2015 09:43:07)

Hors ligne

#19 01-11-2015 10:13:58

boitagateau
.
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 183
Site Web

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

.

Incrédule a écrit :

Tu as fait le sentier plaine des lianes-plateau de belouve?

Oui, j'ai même commencé par ça ! ! ! T'imagines ?
J'étais parti pour au moins 12 jours de rando, mais après ce sentier de fou, et une nuit glacée à Bélouve, je suis rentré au cabanon  lol

800m de dénivelée positive entre la fin du goudron et la crête, rien d'extraordinaire... en théorie. 
Je n'avais pas compris "Bélouve 11h" sur le panneau. J'ai même traité les Réunionnais de "mollassons" hmm
Mais j'ai finalement assez vite compris, et j'ai mis... 26h roll

Je me suis dit "fini les sentiers de l'est", et j'ai pu par la suite repartir pour des périples de 10-12 jours dans les cirques  cool

Puis lors d'une rando à la journée sur le volcan, quand ma moitié m'avait rejoint, on était redescendu du Piton de l'Eau
par le sentier du Piton des Cabris pour qu'elle ait une petite idée de de type de sentier...


.


Penser le changement... plutôt que changer le pansement.
Si à cinquante ans, on ne peux pas se passer de montre, on a quand même raté sa vie ! (inspiré par J.S.)

Hors ligne

#20 01-11-2015 11:13:43

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

lol Tu cherches les ennuis!
Sentier piton cabris piton de l'eau : raide, mal entretenu, mais pas dangereux.
Pour le sentier Bélouve-plaine des lianes, j'ai failli le faire en juillet. Après m'être aligné les échelles qui sont présentes entre le dimitile et kerveguen, et où j'ai cru ma dernière heure arrivée (j'ai le vertige), j'ai croisé le gérant d'un gite du Dimitile (un gars hyper sympa qui refusait de me donner de l'eau du robinet car pas propre et voulait m'offrir de l'eau en bouteille!). Il m'a expliqué avoir fait le sentier dont tu parles il y a une trentaine d'années. C'est selon lui le sentier le plus difficile de la Réunion (mais aussi le plus beau selon les amateurs de végétation). Il l'a terminé à la nage. Dans le guide il est fortement déconseillé aux personnes sensibles au vertige.
Bref quand je suis arrivé à Bélouve, il pleuvait en plus, j'ai renoncé. La trouille  hmm

Dernière modification par Profil supprimé 14 (01-11-2015 11:19:16)

Hors ligne

#21 01-11-2015 17:24:57

boitagateau
.
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 183
Site Web

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

.
1 heure après avoir quitté le goudron, j'ai croisé un amoureux du secteur,
et il m'a été de bon conseil pour trouvé mon lieu de bivouac. Mis à part
que j'ai mis 1h30 pour arriver à "son" 3/4 d'heure, je ne m'attendais pas
à une végétation aussi... végétale. À part en hamac, il n'y a qu'un seul
lieu possible pour bivouaquer sur ce sentier de la plaine des Lianes.

Arrivé en haut, il y a la descente pleine pente, certainement du style
du km verticale de Roche Écrite, mais sur seulement 200m de dénivelée.
Avec la purée de poids que j'avais, tu n'aurais peut être pas le vertige !

Ensuite, c'est presque facile, tu marches sur des galets hyper humides,
plus glissant qu'une patinoire (mon coccyx n'a pas apprécié à 3 reprises,
et mes bâtons ont prouvé qu'ils n'étaient pas si fragiles que ça...).
Et enfin, un final pénard sur les pistes forestières.

Bien fatigué, j'aurais pu bivouaquer dès la première possibilité, mais
j'ai préféré rejoindre le gîte pour faire le plein d'eau pour me passer
le gant de toilette !

Papal, désolé, on squatte un peu ton CR !

.


Penser le changement... plutôt que changer le pansement.
Si à cinquante ans, on ne peux pas se passer de montre, on a quand même raté sa vie ! (inspiré par J.S.)

Hors ligne

#22 26-11-2015 10:19:32

Papal
Membre
Lieu : Belgique
Inscription : 12-11-2014
Messages : 317

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Désolé pour le long silence radio, petit pépin de santé sans gravité.

Jour 3 :Casabois -> Sentier Scout -> Ilet à Malheur les bas
400m D+ 700m D-, 4h

Nous nous levons le matin dans un brouillard ambiant et un ciel totalement bouché. Il est 6h et il pleut toujours. Le petit déjeuner nous remonte le moral, même si nous somme les deux seuls debout. En effet, nos "courageux" camarades de gite ont commandé le petit déj pour 8h. Du pain frais, de la confiture maison, beaucoup de café et de fruits: on ne se refuse rien ce matin. Ca n'a rien a voir avec les biscottes et les dosettes uniques de confiture que nous avions eu la veille.

On boucle les sacs et nous nous mettons en route vers 7h30, sous la pluie. Une boutik dans Casabois nous permet de racheter une baguette pour le midi.

Ensuite, jusqu'au sentier scout, c'est environ 1h, 400m D+ et 3km de bitume. Chouette. Sous la pluie, re chouette. Mais au bout de quelques lacets, la carte propose un petit sentier parallèle, qui sur place est indiqué "départ du sentier scout : 30 min" (de mémoire).

9284_screen_shot_2015-11-26_at_090653_26-11-15.png

Cette alternative au bitume est franchemement sympa... quand il fait sec. Les hautes herbes et l'humidité ambiante nous trempent jusqu'au genoux sur les quelques centaines de metres de ce morceau de sentier. Tant pis, ca sechera. Sans doute pas avant un moment vu la météo, mais ca séchera.

Nous arrivons enfin au sentier scout. Une petite photo du panneau de départ, pour prouver qu'il pleut bien comme il faut :

9284_img_1626_26-11-15.jpg


Et c'est partit pour les 3 heures du sentier scout ! Environ 700m de descente en direction de Ilet à Malheur-les-bas ou nous attendra une surprise... (oui, je tiens mon lecteur en haleine !)

Le début du sentier se fait dans une végétation dense et très humide. Le brouillard termine de nous empécher de profiter des éventuels points de vue. Cependant, le chemin est assez large et les marches sont régulières. Bien que boueux, et malgré mes douleurs à un genou dues à la descente de la veille, nous avançons tranquillement.

Ce n'est probablement pas aujourd'hui que nous ferons un long pique nique allongés sur le sol ou dans un kiosque...

9284_img_1637_26-11-15.jpg

9284_img_1639_26-11-15.jpg

Au bout d'une bonne heure de marche, nous sommes à présent totalement dans le cirque de mafate, nous avons totalement changé de versant et le dénivelé aidant, nous nous retrouvons sous la nappe de brouillard. Nous profitons de cette relative "sécheresse" pour faire une petite pause, avaler une barre de céréales, et faire quelques photos supplémentaires.
Quand on voit ce que les paysages donnent lorsque c'est bouché, on ose a peine imaginer la beauté des cirques lorsqu'il fait clair. Mais jusqu'à présent, nous n'y avons pas encore eu droit ! Ca sera peut être pour demain...

9284_img_1647_26-11-15.jpg

9284_img_1651_26-11-15.jpg

Une petite pause sur un chemin de crête ou je ne me sens pas tout à fait à l'aise. On ne dirait pas comme ça, mais il y a une ravine de plusieurs centaines de metres de chaque coté (Grande Ravine et Ravine Savon).
Après la petite centaine de mètres de crête qui ne me plait pas, nous arrivons sur un élargissement qui forme un plateau, le "Plateau de la Sale", une espèce d'anomalie plate au milieu de ces pentes escarpées. On y trouve, comme a maintes reprises le long des sentiers réunionnais, des petites chapelles.

9284_img_1659_26-11-15.jpg

A partir de la, la descente recommence, et se fait dans une végétation tout à fait différente. Nous passons dans une foret de conifères, où le sol est recouvert d'un beau matelas d'aiguilles qui semblent bien sèches.
Sauf qu'en fait, au dessous, c'est assez détrempé ce qui rend le tout assez glissant, surtout en descente. Cela étant dit, nous croiserons plusieurs groupes d'ados (voyage scolaire) qui remontent deux fois plus vite que nous, alors que la moitié d'entre eux sont en tongs. Vraiment, ces mafatés, ils ne sont pas cablés comme les autres...

9284_img_1660_26-11-15.jpg

Après plusieurs tentatives de manger au sec (comprendre : des accalmies de 5 minutes, parce que oui, il a recommencé à pleuvoir), nous finissons par nous résigner à manger en marchant et finir cette journée au plus vite. Apparement, il y a une boutik à Ilet à Malheurs, nous allons nous réconforter avec une dodo et un morceau de chocolat. Peut être même une douche chaude.

Nous arrivons vers 13h à La Plaque, embranchement auquel nous devront revenir demain pour nous diriger vers Grand Place.
Il ne reste que 45 minutes jusqu'à Ilet à Malheur les bas, et nous prenons notre temps... Surtout lorsqu'on croise un hélicoptère en bois !

9284_img_1672_26-11-15.jpg


Après une autre pause a un kiosque à Ilet à Malheur les hauts, puis un petit détour par le "point de vue panoramique" de ilet à malheur les bas (comprendre : le chemin du cimetière), nous arrivons à notre destination un peu avant 14h. Le gite lui, n'ouvre qu'à 15h (enfin, c'est ce que nous pensions...cf. la surprise mentionnée au début !)

9284_img_1681_26-11-15.jpg

Durant notre attente en face du gite, un chat (probablement nourri par tout le monde) vient se poser entre nos sacs, afin de vérifier s'il n'y a pas un peu de nourriture pour lui. D'abord les chiens ensuite les chats... J'espère que l'étape suivante ce n'est pas la visite des souris dans les kiosques ! smile

9284_img_1699_26-11-15.jpg

A quinze heures tapante, on nous fait signe de venir. Le gérant nous explique que ce matin, ils se sont fait livrer 8 filets par hélicoptère (+/- 850kg de matériel par filet), et que comme le gite est également la boutik pour tous les alentours (vivre, gaz, matériel, ...) le gite est normalement fermé les jours de ravitaillement. Sauf que nous avions payé à l'avance en réservant par internet, et qu'ils n'avaient pas prévus ça. Du coup, ils nous acceptent tout de même, et nous nous retrouvons donc à deux, dans un gite de 30 personnes... Surprise !

Notre petite "terrasse privée" nous sert à faire sécher tout ce qu'on peut. Mes deux jeux de chaussettes sont mouillées. Cette nuit, je vais devoir dormir avec pour les faire sécher. J'en suis déjà heureux d'avance !

9284_img_1702_26-11-15.jpg

Mais l'apéro est vite la pour nous remonter le moral. Dodo et Crunch, un mélange peu commun.

9284_img_1707_26-11-15.jpg

Le soir, nous nous sentons bien seul tout au bout de notre loooooooongue table. Heureusement, le gérant vient discuter avec nous, et nous resservir en rhum arrangé. Il nous explique qu'ils ont fait livrer un four à pain et le technicien qui va avec, et qu'ils vont travailler au finish pour le faire fonctionner. Le technicien repart demain à 5h du matin, car il doit prendre une jeep à la Rivière des Galets pour retourner dans "les bas" (comprendre : la côte). Il est 21h et rien ne fonctionne, les plombs sautent... Mais le gérant est confiant.
In Shaa Allah, nous aurons du pain frais demain !

9284_img_1721_26-11-15.jpg

Dernière modification par Papal (26-11-2015 10:25:15)


Voyager, c'est aussi savoir s’arrêter.

Hors ligne

#23 01-12-2015 08:40:54

Papal
Membre
Lieu : Belgique
Inscription : 12-11-2014
Messages : 317

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Jour 4 : Ilet à Malheur les bas -> Grand place les haut
800m D+ 800m D-, 4h

6h, le réveil sonne. Aujourd'hui sera une petite journée et nous sommes biens reposés. Nous ouvrons la porte de la chambre... il fait magnifique !
Ouf. Cette vue de l'ensemble des crêtes qui entourent le bas Mafate est un réel soulagement après deux jours avec une météo crapuleuse.
Le ciel est tellement dégagé que nous entendons venir les hélicoptères de loin.
A la Réunion, ils tournent 7 jours sur 7, et dès 7h du matin, voir par fois plus tôt, ce qui ne fait pas toujours plaisir à la population car une bonne partie sont des promènes touristes.
Mais pas celui que nous entendons ce matin. Non, il s'agit de filets supplémentaires qui doivent encre être livrés à la boutik. Décidément, quand ils font un ravito, ca ne plaisante pas... En moins de 24h, ils auront donc réceptionné stocké et rangé plus de 8 tonnes de matériel... à trois personnes.

9284_img_1725_29-11-15.jpg

Au petit déj', nous avons du pain frais et chaud ! Le four fonctionne apparement, et c'est une excellente nouvelle, pour nous comme pour tous les prochains randonneurs du gite, mais surtout pour les habitants des ilets voisins, qui auront droit a du pain frais plutôt que de la baguette surgelée/réchauffée (enfin, quand ils ne mangent pas de riz).

Nous reprenons la route tranquillement, sachant que nous n'avons qu'une toute petite journée devant nous. A peine sortis du gite que nous attaquons une bonne petite côte  jusqu'à La Plaque. La douleur au genoux se fait ressentir et je prend mon temps. A un point tel que je me fais surprendre par une voix fluette "Bonjour!". C'est un gamin d'à peine 5 ans, petit cartable et tongs au pieds, qui trouve que je n'avance pas assez vite.
On le laisse passer, et on continue à notre train de petits vieux..

Premiere descente de la journée "La grande ravine". Le Lonely Planet prévient que la descente est assez raide, mais au final il n'en est rien, le sentier est assez régulier et fait des lacets assez larges. Une fois en bas, un petit pont suspendu permet de passer de l'autre coté, mais attention, un seul piéton à la fois !

9284_img_1750_29-11-15.jpg

9284_img_1755_01-12-15.jpg

De l'autre coté de la ravine, moins de verdure, le sentier est sur un flanc plus rocailleux. On remonte les 100 ou 200m de dénivelé avec une main courante en acier, sur laquelle je ne manque pas de m'entailler la main avec les brins qui dépassent. Nous somme en plein soleil et ca commence à taper sérieusement. Une fois arrivés en haut, on en profite pour faire sécher tous nos vetements et sous vetements mouillés ou humides.

On croise l'un des couples rencontrés au gite de la roche écrite. Ils ont pris un autre chemin que nous et viennent de Grand Place, ils nous préviennent que d'ici deux heures nous serons arrivés. Il est a peine dix heures... Il va falloir trouver un moyen de faire des détours ! Nous sommes en pleine forme, il fait beau, nos vêtements sèchent... Bref, se balader tranquillement et prendre des détours nous enchante !

Voici en gros le trajet parcouru durant la journée, puis quelques photos plic ploc de la journée.

9284_screen_shot_2015-12-01_at_081653_01-12-15.png

9284_img_1799_01-12-15.jpg
L'église d'ilet a Bourse

9284_img_1806_01-12-15.jpg
Mince, on a raté la kermesse et les bouchons... Il nous faudra attendre Marla pour pouvoir en gouter.

9284_img_1846_01-12-15.jpg
Une vue sur une partie du Bas Mafate et sur le chemin parcouru ajd.

Le gite "Coeur de Mafate", encore 100m plus haut que Grand Place les hauts. Ce soir nous partagerons le gite avec un groupe scolaire qui vient de La Possession. Certains d'entre eux voient le centre de l'ile (les cirques) pour la première fois.

On discute beaucoup pendant le repas avec les profs et les ??? (un acronyme bizarre utilisé en France pour, si j'ai bien compris, dire "éducateur") qui accompagnent le groupe. Sur les 4, 3 ont fait la Diagonale des Fous et/ou le trail de Bourbon, bref les deux épreuves les plus rudes du Grand Raid. Ils nous expliquent la folie, l'engouement et surtout la logistique qu'implique cette épreuve sportive mythique. On est très heureux de passer la soirée à discuter avec des créoles, on en apprend un peu plus sur les réunionnais, et c'est autrement plus instructifs qu'un Lonely Planet ou que la discussion que nous avions peu avoir avec un couple de zoreilles installés depuis quelques mois seulement.


Voyager, c'est aussi savoir s’arrêter.

Hors ligne

#24 21-12-2015 13:27:46

René94
Membre
Lieu : Mont Griffon (du 9-4)
Inscription : 30-12-2009
Messages : 1 293

Re : [Récit + liste] Saint Denis - Tour de Mafate - Piton des neiges

Merci pour le récit smile

La suite, la suite...


"Je ne suis pas ce qui brille..." (F. Marchet)
Mon trombi

En ligne

Pied de page des forums