Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 06-11-2015 20:03:49

Funz
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 14-10-2015
Messages : 22

[Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Salut,

Etant nouveau sur ce forum, voici ma présentation sur le trombinoscope.

Depuis ma sortie dans les Pyrénées centrales, les deux premières semaines de septembre, je voulais repartir marcher. C’est donc pour les vacances scolaires de la Toussaint que je compte partir. Au début, je voulais m’orienter vers le tour du Mont-Blanc mais aux vues des températures et du risque d’enneigement, n’ayant encore aucune expérience de la haute montagne en automne, je décide sagement d’aller explorer une région que je connais déjà un peu : les lacs et volcans d’Auvergne. Je serai ainsi en terrain plus ou moins familier pour ma première randonnée en solitaire. Cela a un côté rassurant même si je n’avais exploré qu’une infime partie du GR30, en été, quelques années auparavant. Cette fois ce sera en automne avec des températures entre 0° la nuit et jusqu’à 15-20° la journée en plein soleil.

Décision prise, il ne me reste que quelques jours pour préparer la randonnée :
-    organiser une feuille de route prévisionnelle en évaluant les distances en fonction des temps de marche du topo-guide
-    bivouaquer autant que possible au bord d’un lac
-    prévoir les ravitaillements en eau et nourriture
-    décider quel matériel emporter

Voici les tracés (parcouru et prévisionnel) avec pour légende :
-    tracé rouge plein : tracé parcouru
-    tracé rouge barré par des carrés blancs : tracé prévisionnel non parcouru
-    tracé noir : raccourcis emprunté (à vol d’oiseau)
-    croix bleue : départ/fin d’étape parcourue
-    croix noire : départ/fin d’étape prévisionnelle
-    bulles A et D : inutiles, correspondent aux fichiers GPX découpant le GR30 en 2
10050_trace_carte_gr30_octobre_2015_06-11-15.jpg
-    J1 : vendredi 23.10 / de la Bourboule au lac de Guéry / de 14h30 à 17h30 / 3h de marche
Météo : 15-20° et grand beau la journée / 5-10° la nuit
-    J2 : samedi 24.10 / du lac de Guéry à Orcival / de 10h30 à 14h30 / 3h de marche
Météo : 15° et nuageux la journée / 5° la nuit
-    J3 : dimanche 25.10 / d’Orcival au lac d’Aydat / de 9h à 16h30 / 6h de marche
Météo : 15° et nuageux/éclaircies et vent la journée / 5° la nuit
-    J4 : lundi 26.10 / du lac d’Aydat au lac Chambon / de 8h15 à 17h30 / 7h de marche
Météo : 15° et belles éclaircies la journée / 5° et pluie la nuit
-    J5 : mardi 27.10 / du lac Chambon au lac Chauvet / de 8h30 à 17h30 / 8h de marche
Météo : 10-15°, nuages, pluie et vent la journée / 2-5°, vent et pluie la nuit
-    J6 : mercredi 28.10 / du lac Chauvet au col du Couhay / de 11h30 à 17h30 / 5h de marche
Météo : 10°, nuageux, petite pluie et vent la journée / 0-2°, pluie et vent la nuit
-    J7 : jeudi 29.10 / du col du Couhay à la Bourboule / de 6h à 14h30 / 5h de marche
Météo : 0-2°, brouillard et vent le matin / 10-15°, belles éclaircies et vent la journée

Il est important de noter que les températures ainsi que les temps de marche sont approximatifs, soit à quelques degrés prêts, soit à la demi-heure prête ! Pour ce qui est du kilométrage, vu que le GR30 entier fait environ 190km, j’ai dû en faire peut-être 130 ou 140.

Et c’est parti pour l’aventure !



J1 : vendredi 23.10 / de la Bourboule au lac de Guéry / de 14h30 à 17h30 / 3h de marche
Météo : 15-20° et grand beau la journée / 5-10° la nuit

Arrivée à la gare de la Bourboule à 14h30, je me mets tout de suite en marche vers l’Intermarché pour acheter l’ingrédient manquant des repas du soir : le St Nectaire !
10050_20151023_144139_06-11-15.jpg

A 15h j’arrive sur le GR et commence enfin le tracé. Ca grimpe dur. J’y vais doucement au début dans la montée. Il fait beau et chaud. Je suis content d’être ici, seul. Mais j’accélère rapidement le pas de peur d’être en retard au lac et d’arriver de nuit. Je me dis (à tort) que je dois absolument arriver avant le coucher du soleil à 18h30 pour ne pas marcher de nuit. J’ai à ce jour une fausse conception de la marche nuit et m’en apercevrai le dernier jour.

Je vois la Bourboule se faisant de plus en plus petit et les montagnes qui se dessinent. C’est beau l’Auvergne !
10050_20151023_153457_06-11-15.jpg
10050_20151023_160612_06-11-15.jpg

Puis la vue du Mont-Dore juste avant le puy Gros. Derrière on peut voir le puy de Sancy (le plus haut).
10050_20151023_161543_06-11-15.jpg

Depuis le puy Gros.
10050_20151023_162404_06-11-15.jpg

Et ça descend ! Le sac pèse encore plus lourd sur les articulations ! La prudence est de mise.
Arrivée sur un passage technique plutôt casse-gueule, je croise un couple en sens inverse et décide généreusement de m’écarter du sentier pour les laisser passer. Et juste au moment où je prends la pose  en les regardant monter je glisse et me retrouve les fesses par terre, la honte ! Le gars me dit que ça glisse par ici pour me réconforter mais je sais pertinemment que la faute revient au poids du sac.
Je continue donc ma descente et me trompe de chemin en prenant un sentier à gauche au lieu de longer la clôture. Je compte couper mais m’aperçois très vite que c’est marécageux… Retour en arrière…

Vue sur le puy de l’Ouire au centre si je ne me trompe pas, le puy de Chantauzet à droite que le chemin contourne, et tout à gauche (pas entier) le puy May.
10050_20151023_164046_06-11-15.jpg

Le puy de l’Ouire étant juste derrière le lac de Guéry, lui-même juste après la forêt, j’accélère le pas en voyant la distance qu’il me reste à parcourir.

Le soleil est bien dégagé mais il baisse, et baisse…
10050_20151023_165446_06-11-15.jpg

J’accélère encore et croise un trailer hyper zen, gros sourire aux lèvres en me disant bonjour et me fixant pendant un temps qui m’a paru long. J’admire ceux qui marchent ou courent sur les sentiers sans regarder où ils posent leurs pieds. Personnellement, je regarde presque toujours mes pieds (peut-être à cause du sac trop lourd smile).

De l’eau en vue !
10050_20151023_173104_06-11-15.jpg
10050_20151023_173127_06-11-15.jpg

J’essaye de récupérer de l’eau à l’hôtel, à droite en arrivant sur le lac, mais celui-ci est fermé. Je demande aux pêcheurs à côté s’il y a un robinet autour de la résidence. Négatif, tant pis j’ai les pastilles pour purifier l’eau du lac qui est hyper claire. Note pour plus tard : ne plus perdre de temps à la recherche d’un robinet.
Là je m’engage sur le chemin du GR à gauche pour rejoindre des coins plus propice où installer le bivouac. Je déchante vite sur les pierres et les feuilles humide. Ça glisse, non merci, pas encore !

Je rebrousse chemin et prend la route à droite. En plus je suis au soleil, parfait !
10050_20151023_175528_06-11-15.jpg

Je rejoins le lac un peu plus loin par un sentier et trouve d’autres pêcheurs en activité, une famille et un solitaire. Je pose mon sac un peu plus loin après avoir étudie le plancher où poser ma tente et réalise les derniers tirages photos de la journée.
10050_20151023_180832_06-11-15.jpg
10050_20151023_180846_06-11-15.jpg

Je fais quelques petits étirements avant le montage de tente. Une fois tout monté, je mets le son et prend l’apéro cajoux-ricard en voyant la lumière du jour s’éteindre sur le lac. La solitude m’envahit alors. Première randonnée en solitaire et ça sera toujours au moment de l’apéro qu’une compagnie me manquera…
Je me lave ensuite. La vache ça caille ! Note pour plus tard : toujours faire sa toilette avant l’apéro juste après la marche quand on est encore chaud !
Il est temps de manger et je ne serais jamais déçu de mon plat du soir. C’est tellement bon ! Dernière clope avant dodo et extinction de la frontale à 22h.



J2 : samedi 24.10 / du lac de Guéry à Orcival / de 10h30 à 14h30 / 3h de marche
Météo : 15° et nuageux la journée / 5° la nuit

Réveil à 7h, il fait encore nuit. Je prends mon petit déjeuner au bord du lac avec le lever du jour. C’est calme et paisible. Je sens une petite douleur à la fesse gauche…

Le moment redouté arrive : le caca dans la nature et sans PQ smile. J’aurais l’occasion d’améliorer ma technique au fil des jours. Une barrière psychologique de passée, je me sens fier smile. De plus, l’eau et le savon lave, contrairement au PQ qui ne fait qu’essuyer. Et le résultat est incroyablement meilleur : fraicheur et pas d’irritations, que du bonheur pour marcher dans de bonnes conditions. Et pas de pollution du paysage avec du PQ. Pratique, hygiénique et écologique !
La technique finale rapidement expliquée (si vous voulez plus de précisions, demandez moi tongue) pour celles et ceux qui auraient des doutes quant à l’hygiène : l’essuyage et le rinçage, puis le lavage et le rinçage, se font main gauche, tandis que la main droite ne sert qu’à verser de l’eau ou du savon dans la main gauche, et je finalise le lavage des mains par du gel hydro-alcoolique.

Je finis de ranger mon sac, me prépare mon sandwich du midi ainsi que la ration de fruits secs pour la marche et c’est parti ! Il est déjà 10h30… Note pour les prochains jours : faire plus vite le matin !

Seulement 10 minutes après le départ que la douleur à la fesse gauche augmente de façon inquiétante. Après quelques étirements ça ne diminue pas… Tant pis je continue doucement avec une douleur qui ne fera qu’augmenter, à tel point que je devrais modifier ma façon de marcher jusqu’à même boiter en fin de marche.

Pendant cette marche désagréable, je cherche d’abord à identifier la douleur. Cela ne peut pas être une courbature, peut-être une contracture ou une tendinite ? Bref je ne suis pas médecin… Par contre je peux en trouver la cause ! A peine quelques minutes plus tard j’en viens aux 3 conclusions suivantes :
-    Aucune préparation physique durant le dernier mois en condition de charge lourde sur le dos
-    Je suis parti beaucoup trop vite la veille
-    Je n’aurais pas dû prendre ceci et cela, remplacer ceci et cela…
Vous imaginez bien la suite, je maudis le poids de mon sac et cherche comment l’alléger pour la prochaine fois. Après quelques minutes et calculs de poids (et oui j’avais tout pesé et les connais presque tous par cœur smile), j’arrive facilement à 7kg de matériel au lieu des 11 actuels en retirant ou en remplaçant par du plus léger. Mais bon, là où je n’ai vraiment pas assuré, c’est au niveau de la bouffe. Apporter 7.7kg de bouffe (pour les 7 jours) était une grosse erreur, prétextant le fait que je ne sois pas certain d’en trouver pendant la marche. 2 jours de bouffe auraient largement suffis. Pas grave, il n’y a qu’à se gaver pendant les prochains jours smile (chose que je ne ferai pas). Et concernant l’eau, pourquoi porter presque 3L d’eau ? Il ne fait pas si chaud que ça, je ne suis pas en haute montagne, et il y a de l’eau partout ! 1L suffit largement avec une réserve d’1L vide dans le sac à remplir avant le bivouac. Au final, j’aurais pu me contenter de maximum 13 ou 14kg sur le dos sans changer quoi que ce soit au matériel emporté…

Bref revenons au récit wink

En chemin vers le col de Guéry, une vue sur le lac de ce matin
10050_20151024_111851_06-11-15.jpg

Et vue sur les roches Tuilière et Sanadoire
10050_20151024_112159_06-11-15.jpg

Je marche ensuite vers le col de l’Ouire (à gauche) avec une vue sur la forêt domaniale de Guéry (à droite)
10050_20151024_113336_06-11-15.jpg

Dans la descente vers le lac de Servières
10050_20151024_115139_06-11-15.jpg
10050_20151024_115153_06-11-15.jpg

J’aperçois enfin le lac à travers les arbres
10050_20151024_122208_06-11-15.jpg

J’amorce la descente finale vers le lac
10050_20151024_122218_06-11-15.jpg
10050_20151024_123838_06-11-15.jpg

Et je prends ma pause-déjeuner bien méritée dans le vent mais face au lac
10050_20151024_124810_06-11-15.jpg
10050_20151024_124830_06-11-15.jpg

C'est finit pour les photos de cette journée, le moral est au plus bas de ces vacances. Je finirai la marche à Orcival en boitant et en maudissant mon sac. J’installerai le bivouac juste avant ce village, après le pont de son entrée sud dans un champ donnant sur le ruisseau.

Je décide donc de me reposer tôt et de voir comment évoluera la douleur le lendemain. La nuit sera réparatrice wink



J3 : dimanche 25.10 / d’Orcival au lac d’Aydat / de 9h à 16h30 / 6h de marche
Météo : 15° et nuageux/éclaircies et vent la journée / 5° la nuit

Lever 6h et départ à 9h. Je suis plus rapide qu’hier mais quand même extrêmement lent à me préparer. Aujourd’hui on a changé d’horaire, moins 1h. La douleur est toujours présente mais bien moindre comparé à hier. Je ne force pas et je continue avec une sorte de marche en canard, des pas plus écartés que d’habitude qui semblent me soulager.

Il fait très nuageux ce matin et je sors d’Orcival en prenant de la hauteur. En me retournant :
10050_20151025_092952_06-11-15.jpg

Doucement mais sûrement, j’avance vers Recoleine pour la pause-déjeuner vers midi. Je dois dire qu’à partir d’aujourd’hui je ferai des étirements presque toutes les heures (mollets, cuisses et fessiers), ou à chaque pause pipi.

Sur la route, quelques paysages :
10050_20151025_094142_06-11-15.jpg
10050_20151025_094147_06-11-15.jpg
10050_20151025_094425_06-11-15.jpg
10050_20151025_095316_06-11-15.jpg
10050_20151025_111453_06-11-15.jpg
10050_20151025_111901_06-11-15.jpg
10050_20151025_112430_06-11-15.jpg

Je repars… Vue sur le puy de Pourcharet
10050_20151025_125257_06-11-15.jpg

Et l’arbre qui me fait de l’ombre pendant la pause photo avec le puy de Montgy à gauche
10050_20151025_125351_06-11-15.jpg

En route vers l’entrée de la forêt, je suis entouré par les puys de Montgy, de Pourcharet et de Montjugeat
10050_20151025_125845_06-11-15.jpg
10050_20151025_130919_06-11-15.jpg

Promenons-nous dans les bois… Entre les puys de Montjugeat, de Lassolas et de la Vache. Je croiserai dans ces bois VTTistes et une cavalière.
10050_20151025_133038_06-11-15.jpg
10050_20151025_133405_06-11-15.jpg

Arrivée dans une lande
10050_20151025_133916_06-11-15.jpg
10050_20151025_133925_06-11-15.jpg

Et retour en forêt
10050_20151025_140753_06-11-15.jpg

L’objectif de la journée arrive bientôt : le lac de la Cassière.

Après un passage sous une route départementale par un trou de souris,
10050_20151025_143853_06-11-15.jpg

J’ai le lac en vue et décide de passer par le village, hors GR, pour le voir de plus près.
10050_20151025_144236_06-11-15.jpg
10050_20151025_145149_06-11-15.jpg
10050_20151025_145511_06-11-15.jpg
10050_20151025_145521_06-11-15.jpg

Joli lac, mais je ne m’y attarde pas… Il est encore tôt, à peine 15h, et je décide de continuer jusqu’au lac d’Aydat à 1h d’ici.

Arrivée au lac d’Aydat je commence à avoir mal aux pieds, sur le dessus des petits orteils plus exactement. Normal, je marche en canard et je compense sur des appuis externes qui forcent sur les orteils extérieurs : les petits. Pas grave, je verrai ca plus tard au bivouac. Il sera un peu moins de 16h quand j’apercevrai le lac pour la 1ère fois. Un très beau lac avec un chemin boisé qui en fait tout le tour.
10050_20151025_155014_06-11-15.jpg
10050_20151025_155056_06-11-15.jpg

En continuant sur le GR autour du lac, je trouve l’endroit idéal pour le bivouac !
10050_20151025_161137_06-11-15.jpg
10050_20151025_162907_06-11-15.jpg

Je prends une pause clope bien méritée n’ayant pas trop mal marché aujourd’hui malgré la douleur. J’installe ensuite la tente, fais une toilette et petite lessive pour mes chaussettes puis arrive déjà l’heure de l’apéro tant attendu avec vue de nuit sur Sauteyras, le village d’en face.
10050_20151025_182839_06-11-15.jpg

Je réponds à mes voisins les canards en préparant le repas. « COIN ». Là un curieux viendra me tenir compagnie pour le dîner. Je recroiserai mon pot le lendemain matin au petit déjeuner. Il est déjà 21h, au dodo !



J4 : lundi 26.10 / du lac d’Aydat au lac Chambon / de 8h15 à 17h30 / 7h de marche
Météo : 15° et belles éclaircies la journée / 5° et pluie la nuit

Lever 6h il fait encore nuit mais je suis partiellement éclairé par la lune. Je prends mon petit déjeuner tranquillement en regardant le jour se lever et croise mon pot de la veille, Coin. Je décide généreusement de lui envoyer un morceau de mes gâteaux. Il le gobe, « un autre ? Allez ! Je mange le reste, moi aussi j’ai besoin de carburant ! ».

Une petite photo du bivouac à 7h30, le soleil commençant à percer.
10050_20151026_073243_06-11-15.jpg

2h15 pour décoller, je m’améliore de jour en jour ! La marche débute et OH ! Je n’ai plus de douleur à la fesse gauche !

En sortant du bois autour du lac,
10050_20151026_082915_06-11-15.jpg

Je croise les panneaux de distance pour St Nectaire : 20kms, ça pique !
10050_20151026_083134_06-11-15.jpg

Cela veut dire que j’ai un peu moins de 30kms à faire aujourd’hui jusqu’au lac Chambon. Mais qui a prévu cet itinéraire de malade ? C’est parti à bons pas sous une belle matinée.

Une dernière vue du lac d’Aydat.
10050_20151026_083206_06-11-15.jpg

En chemin entre Phialeix et le Mas…
10050_20151026_092230_06-11-15.jpg
10050_20151026_092826_06-11-15.jpg
10050_20151026_092925_06-11-15.jpg
10050_20151026_093258_06-11-15.jpg

Arrivée au dolmen de Cournols pour une pause aération de pieds qui commencent à être assez douloureux.
10050_20151026_102159_06-11-15.jpg

Je m’aperçois que j’ai vraiment déconné de ne pas soigner mes pieds hier. De plus, la douleur à la fesse refait partiellement surface. Le pire de tout c’est que je repars sans avoir soigné mes pieds. C’est peut-être mon cerveau qu’il faudrait soigner me dis-je en écrivant ces lignes… Sur le coup je remarque que les ampoules ne me font souffrir qu’en début de marche et moins quand les pieds sont chauds… Mais bon, ce n’est pas bien d’être paresseux smile.

En chemin vers Olloix…
10050_20151026_110537_06-11-15.jpg
10050_20151026_110904_06-11-15.jpg
10050_20151026_113753_06-11-15.jpg

Arrivée à Olloix je trouve des tables pour préparer mon sandwich mais le mangerai plus tard car il y a trop de vent ici. Pourtant j’ai faim mais je repars quand même.

Résultat quelque temps plus tard, j’ai un coup de pompe et je m’arrête sur ce chemin qui contourne le puy d’Olloix.
10050_20151026_125050_06-11-15.jpg

Il est déjà 13h et ça fait plus de 6h depuis mon petit déjeuner ! Note pour plus tard : mieux gérer les écarts de temps entre les repas pour éviter les coups de pompe.

La vue est magnifique et le soleil me réchauffe le corps et le cœur.

10050_20151026_124424_06-11-15.jpg
10050_20151026_124429_06-11-15.jpg
10050_20151026_125020_06-11-15.jpg
10050_20151026_125028_06-11-15.jpg

Après cette longue et agréable pause, je repars en direction de St Nectaire.

Allez, une dernière photo de cette vue sur ce chemin.
10050_20151026_135034_06-11-15.jpg

Le paysage en descendant vers Lenteuge.
10050_20151026_140319_06-11-15.jpg
10050_20151026_141741_06-11-15.jpg

Ca y est, j’aperçois St Nectaire au milieu de cette nature magnifique.
10050_20151026_152427_06-11-15.jpg

Et 20mins plus tard je suis au pied de son église.
10050_20151026_154325_06-11-15.jpg

Il est déjà presque 16h quand je vois qu’il reste à peu près 2h de marche pour le lac Chambon. Ça va pas le faire : je fatigue, j’ai mal aux pieds et je n’ai pas envie de marcher de nuit. Alors je me mets à la recherche d’un gîte voir d’un hôtel mais au bout de 2 échecs (fermés) et en voyant une pancarte indiquant Chambon sur la départementale, je me dis que je pourrais faire du stop et me rapprocher du lac facilement. A peine 5min d’attente et un gars du coin m’emmène à Murol, non loin du lac. Merci l’ami ! 1h de gagnée et j’arrive au lac vers 17h.

20mins après je trouve le lieu idéal pour bivouaquer : plat, herbe, bancs derrière pour manger et petit bois pour la discrétion du matin.
10050_20151026_172011_06-11-15.jpg

Au programme de ce soir et pour changer smile : montage de tente, toilette et cette fois soins des pieds à coup de compeeds, apéro smile, miam et dodo. Une petite pluie s’invitera pendant la nuit.



J5 : mardi 27.10 / du lac Chambon au lac Chauvet / de 8h30 à 17h30 / 8h de marche
Météo : 10-15°, nuages, pluie et vent la journée / 2-5°, vent et pluie la nuit

Réveil à 6h30. Je m’étais dit la veille qu’un réveil 1h avant le lever du jour était trop tôt. Du coup je gratte 30mins dans le duvet par rapport à hier.

Petit déjeuner sous les 1ères lueurs du jour avec vu sur le lac.
10050_20151027_070242_06-11-15.jpg
10050_20151027_070257_06-11-15.jpg

Petites dernières photos du bivouac au lever du soleil.
10050_20151027_080006_06-11-15.jpg

Je décolle aujourd’hui à 8h30. Cela me fait donc 2h de préparation depuis le réveil. C’est mieux !

Je prends le chemin autour du lac composé en partie de pontons en bois pour traverser des marais et je rejoins un chemin forestier avec vue sur le lac cette fois.
10050_20151027_084602_06-11-15.jpg
10050_20151027_085457_06-11-15.jpg
10050_20151027_085641_06-11-15.jpg

Cette matinée est très nuageuse et ça durera toute la journée avec de la pluie et beaucoup de vent l’après-midi.

J’arrive au bout du lac où se trouve une jolie plage.
10050_20151027_090113_06-11-15.jpg

Et je continue ma route en passant par le petit village de la Ribeyre. Le temps ne se prête pas trop à l’envie de tout photographier sur le chemin de Besse-en-Chandesse mais je prends quand même quelques clichés…
10050_20151027_103449_06-11-15.jpg
10050_20151027_105720_06-11-15.jpg
10050_20151027_114352_06-11-15.jpg

« MARGUERITTE ! » : les plus proches ne se sentent pas concernées par ma stupidité à crier leur nom.
10050_20151027_114712_06-11-15.jpg

Déjà midi et la faim est là. Cela fait déjà 5h depuis le petit déjeuner et je me mets donc en quête d’un endroit à l’abri du vent pour manger. C’est à la sortie de Leylavaux que je vois une jolie maison avec un jardin très bien ordonné.
10050_20151027_120304_06-11-15.jpg

Après la pause déjeunée, j’arrive en vue de Besse… Sous une pluie qui ne durera que quelques minutes.
10050_20151027_130929_06-11-15.jpg
10050_20151027_131706_06-11-15.jpg

Un petit chemin avec de belles couleurs juste avant l’arrivée dans le village.
10050_20151027_132058_06-11-15.jpg

En arrivant je trouve une source avec un panneau en métal posée dessus renseignant « Eau non potable », et une dame remplissant son sceau d’eau. Elle m’expliquera que les autorités ne faisant pas d’analyses d’eau dans les petits villages se couvrent juridiquement en posant ces panneaux, mais que tout le monde en bois, que personne n’en est encore tombé malade, et qu’elle est déjà à température pour le ricard ! C’est de l’eau de source…

Quelques photos dans le centre du village. Vraiment mignon ce village !
10050_20151027_133227_06-11-15.jpg
10050_20151027_133544_06-11-15.jpg

En route vers le lac Pavin d’abord entouré de champs…
10050_20151027_135517_06-11-15.jpg
10050_20151027_140305_06-11-15.jpg

Puis en forêt.
10050_20151027_142519_06-11-15.jpg

En arrivant au lac (flaque) d’Estivadoux où le panneau indique « Tourbière en formation ».
10050_20151027_144645_06-11-15.jpg

J’arrive à 15h15 au « Point Sublime », apparemment le seul point de vue photographiable du lac Pavin qui est entouré par un bois.
10050_20151027_151526_06-11-15.jpg
10050_20151027_151536_06-11-15.jpg

En cherchant mon chemin pour le lac de Montcineyre, mon point de chute de la journée, je tombe sur un panneau indiquant 8.5km pour le lac Chauvet et 4km pour le 1er. Là je me dis que c’est cool, il n’est même pas 15h30 et 2h pour faire ces 8km est faisable, me faisant arriver pour le coucher du soleil au pied d’un lac encore plus loin que prévu. En plus je vais bien, mes pieds plus ou moins aussi et ma fesse ne présente maintenant qu’une gêne dérisoire comparé aux pieds tongue… Mais où est ce fichu lac Chauvet sur la carte, je ne le trouve pas… Ça sera grâce à mes gants, en faisant une erreur de glissement sur le tactile du téléphone que je tomberai dessus. Je m’aperçois alors que c’est un sacré raccourcis qui me ferait économiser 2 jours de marche en regardant ma feuille de route. Je n’hésite pas très longtemps et décide qu’il serait sage de raccourcir la randonnée sachant que j’avais déjà perdu 1 jour à cause de ma blessure à la fesse. De plus, afin de ne pas rentrer à Paris trop cassé pour le boulot (je pense à mes pieds), mais surtout pour assurer mon objectif du dernier jour (le puy de Sancy au lever du soleil), je confirme donc mon nouvel itinéraire !

J’essaye de prendre un dernier cliché du lac à travers les bois, mais c’est difficile, la forêt est dense.
10050_20151027_152732_06-11-15.jpg

Et c’est parti pour une ballade dans les bois.
10050_20151027_153130_06-11-15.jpg
10050_20151027_153700_06-11-15.jpg

Sur ce chemin, le long des lignes électriques, je croise un trailer qui le remonte avec une foulée impressionnante !
10050_20151027_154449_06-11-15.jpg

1h plus tard, après les chemins forestiers, je traverse des marais sous la pluie sur ce chemin en bois.
10050_20151027_165354_06-11-15.jpg
10050_20151027_165408_06-11-15.jpg

Pour finir la marche, j’enquille 2km de bitume (aie mes pieds !) et arrive enfin au lac Chauvet.
10050_20151027_173124_06-11-15.jpg

J’aurais quand même marché à peu près 8h aujourd’hui. Je suis content de moi ce soir. J’installe la tente dans le vent avant qu’il ne fasse complètement noir, à côté d’une table de pique-nique. Il y a beaucoup de vent ce soir et je suis certain que la pluie va encore tomber. Une fois terminé je m’installe pour l’apéro. Pas de toilette à l’eau ce soir ! Je suis trop fatigué et je n’ai pas envie de me refroidir davantage en me mettant à poil dans le vent. Ça sera donc une toilette au gel hydro-alcoolique smile. Je cuisinerai dans la tente car il me manque un isolant à mettre entre mes fesses et le banc froid et humide. Même à 0° ressentit voir un peu moins, mon équipement tient le coup. Solution à explorer donc pour le coussin…



J6 : mercredi 28.10 / du lac Chauvet au col du Couhay / de 11h30 à 17h30 / 5h de marche
Météo : 10°, nuageux, petite pluie et vent la journée / 0-2°, pluie et vent la nuit

Réveil à 6h30 comme d’habitude, il pleut et décide donc de faire une grasse matinée. Je me lèverai finalement à 8h sans pluie et prendrai excessivement mon temps !

Le bivouac 4 étoiles
10050_20151028_082832_06-11-15.jpg

Il est déjà presque 11h quand 2 randonneurs déboulent sur le chemin. Ça fait du bien d’avoir de la compagnie pour un brin de causette après 5 jours en solitaire smile. On discute de nos itinéraires respectifs… Ils font la petite boucle sud en 4 jours en partant du lac Pavin, celle que j’ai coupé la veille en prenant mon raccourcis et ils me disent qu’ils n’en peuvent plus de la boue jusqu’aux mollets. En effet, il a beaucoup plu cette nuit, ça m’a même réveillé plusieurs fois (ça plus le vent). Brefs calculs dans ma tête et je me dis j’aurais pu faire cette boucle en maximum 3 jours. Je n’ai pas un rythme de marche si désespérant après tout smile. Ensuite nous discutons du « comment » de la randonnée : « - En autonomie. – Ah la jeunesse, j’admire ça ! Nous, il nous faut un minimum de confort et on s’arrête en gite d’étape ». Ils abordent ensuite le poids du sac. Je leur dit honteusement environ 20kg au départ de la randonnée, plutôt 14-15 à l’heure actuelle… On aborde ensuite des prises de poids de chaque objet répertorié dans un fichier excel. Ça sent la MUL à plein nez ! Je leur fait part de ma modeste expérience et leur affirme que je peux descendre sous les 10kg, nourriture et eau comprise. Là ils rigolent et me disent un « non, impossible, 12-13kg je veux bien mais pas en dessous de 10 ». Pas MUL après tout, ou en devenir comme moi wink. Même après mes explications, ils n’en sont pas convaincus. Ce n’est pas grave, de toute façon on est là pour les mêmes raisons, peu importe les modalités. On parlera encore un petit moment et ils m’indiqueront le gite dans lequel ils s’arrêteront ce soir pour se reposer, à Chareire. Pourquoi pas, on verra sur le chemin… Ils repartent sur le GR et je suivrai 30min plus tard, après avoir préparé mon sandwich, en espérant les rattraper sur le chemin.

En partant je décide de couper par la départemental afin d’éviter de refaire les 2km de bitume que j’ai fait hier. Quitte à enquiller du bitume, autant bien le faire en prenant un raccourci ! Au final, ça me fera 5km de route mais 1h de marche de gagnée !

Sur le chemin, il ne fait vraiment pas beau mais ne pleut pas.
10050_20151028_120013_06-11-15.jpg

Vu l’allure que j’ai, à peine 50min pour faire ces 5 bornes, c’est sûr que je ne croiserai plus les randonneurs de ce matin… Tant pis. J’arrive à Picherande et j’ai déjà faim. J’ai trop pris mon temps ce matin.

Je me pose donc derrière l’église où se trouvent des tables et un joli point de vue.
10050_20151028_122918_06-11-15.jpg

Je ne traine pas et en sortant de Picherande et je tombe sur de vrais MULETS (les animaux) ! Encore un signe pour s'alléger wink
10050_20151028_125339_mulets_entouas_en_rouge_06-11-15.jpg
10050_20151028_125339_mulets_entouas_en_rouge_zoom_06-11-15.jpg

Je n’aurais pas pris beaucoup de photos par la suite, le temps ne si prêtant pas du tout à cause de la brume. De plus je n’ai pas la tête à ça étant toujours indécis quant à l’endroit du bivouac de ce soir, si possible le plus proche du puy de Sancy pour ne pas avoir à me lever trop tôt demain matin. Je me ravitaille en eau grâce à un ruisseau traversant le chemin juste avant le col du Couhay.

Sur le chemin
10050_20151028_152718_06-11-15.jpg
10050_20151028_161846_06-11-15.jpg

Arrivée au col du Couhay…
10050_20151028_172019_001_06-11-15.jpg

Je me dis que c’est suffisamment près du site visé le lendemain. En plus, les panneaux m’indiquent seulement 2km pour le sommet. Par contre il y a énormément de vent (et oui, c’est un col tongue). Je finis de monter la tente vers 18h et n’en sortirai plus jusqu’à 5h le lendemain matin ! Il fait trop froid dehors et il n’y a de toute façon rien à voir aux alentours à cause du brouillard.



J7 : jeudi 29.10 / du col du Couhay à la Bourboule / de 6h à 14h30 / 5h de marche
Météo : 0-2°, brouillard et vent le matin / 10-15°, belles éclaircies et vent la journée

Réveil 4h. Je ne dormais plus depuis un moment déjà alors autant se bouger les fesses smile. Peut-être à cause du stress de ma 1ère marche de nuit, mais surtout et surement à cause du vent et de la pluie durant la nuit ! Je prends le temps de préparer mon traditionnel petit déjeuner. Chaud et bon ! Je finis d’emballer mon sac à 6h. Parfait ! Je suis dans les temps.

Je commence donc ma marche de nuit dans les nuages et sous les lumières de la lune (à 90% pleine) et de la frontale.
10050_20151029_060616_06-11-15.jpg

Mais qu’est-ce que c’est chouette en fait de marcher de nuit ! Il fait froid mais je ne le sens pas du tout. J’ai gardé mes collants, T-Shirt manches longues et doudoune pour l’ascension. J’ai même trop chaud de temps en temps… Je passerai mon temps à ouvrir et fermer les écoutilles smile.

Arrivée au col de la Cabane, se présente à moi 2 chemins. Le 1er sur 300m et l’autre sur 1km mais sur des marches en bois. Je choisis la prudence et emprunte le chemin le plus long. A peine 5min plus tard je croise un panneau « chemin fermé ». OK, je retourne sur l’autre chemin plus pentu mais au moins plus rapide. J’ai juste un peu peur de glisser s’il y a de la glace vu qu’il a plu une bonne partie de la nuit… La terre n’est pas gelée, cool ! Je monte rapidement et j’arrive sur les 1ères marches en bois juste à côté de la Table d’Orient. Ça glisse, la vache ! La terre ne gèle pas, mais les planches, si ! A ce moment précis je me dis « et si il n’y avait pas eu ce panneau sur le chemin le plus long, j’aurais dû grimper toutes les marches en mode patinoire ». Encore heureux qu’il y est des rambardes là où je suis. Je m’y tiens avec les 2 mains et arrive tout en haut. OH YEAH !

Il est 6h45, j’ai le temps… S’en suis toute une série de photos dans un 1er temps puis je sens qu’il fait froid, plus exactement il fait froid aux mains. Note pour plus tard : apporter des sous gants en laine. Je tape alors des mains et me dis autant le faire avec du son… J’allume l’enceinte et c’est parti pour un « Dance floor sur le puy de Sancy ». Je peux même m’entraîner sur le moon walk tellement ça glisse ! Allez, place aux photos maintenant…

A peine arrivé
10050_20151029_064349_06-11-15.jpg

Mon soleil de nuit au-dessus d’une mer de nuage
10050_20151029_065056_06-11-15.jpg

Mon fardeau
10050_20151029_065757_06-11-15.jpg

Un petit panorama de nuit (en espérant que les panoramas rendent bien sur le forum)
10050_20151029_065210_06-11-15.jpg

Je suis heureux devant ce spectacle. Comment finir les vacances en beauté !
10050_20151029_071142_06-11-15.jpg

Le lever du soleil pris sur 20min à intervalle plus ou moins régulier
10050_20151029_070807_06-11-15.jpg
10050_20151029_071221_06-11-15.jpg
10050_20151029_071941_06-11-15.jpg
10050_20151029_072138_06-11-15.jpg
10050_20151029_072350_06-11-15.jpg
10050_20151029_072355_06-11-15.jpg
10050_20151029_072758_06-11-15.jpg
10050_20151029_072803_06-11-15.jpg

Derniers panorama avant de dévaler la piste de marches glacées. Il est 7h30 passé
10050_20151029_072319_06-11-15.jpg
10050_20151029_073734_06-11-15.jpg

Je redescends, ça glisse et les rambardes ne font que 50cm de haut, imaginez pour un gabarit d’1m90… En plus je m’y tiens des 2 mains, une en-dessous et la main opposée au-dessus. Il n’y en a pas partout. Du coup je marche sur le côté des planches dès que je peux. Il m’aurait fallu un snowboard smile.

Petite vue du chalet où arrive le téléphérique :
10050_20151029_074603_06-11-15.jpg

En effet, ça a un peu gelé cette nuit, preuve à l’appui par terre et sur le sac
10050_20151029_075153_06-11-15.jpg
10050_20151029_075805_06-11-15.jpg

La descente sur le GR est plus que plaisante. Je suis content de trouver enfin des chemins de montagne avec quelques grosses pierres où il faudra mettre les mains.
10050_20151029_075618_06-11-15.jpg

Une petite fenêtre sur le Mont-Dore à gauche
10050_20151029_080416_06-11-15.jpg

Regard en arrière…
10050_20151029_083500_06-11-15.jpg

Et je continue la descente avec le soleil dans le dos
10050_20151029_083509_06-11-15.jpg

Puis j'arrive au puy de Cliergue
10050_20151029_084634_06-11-15.jpg

Au puy de Cliergue, je décide de me changer et donc d’enlever tout ce qui est couche thermique de nuit et doudoune. C’est parti pour une séance de strip-tease intégrale !

Un petit panorama avant de partir du puy. L'Est est bien découvert, contrairement à l'Ouest.
10050_20151029_084740_06-11-15.jpg

Je croiserai pas mal de panneau disant de ne pas quitter les chemins, avec des câbles pour les délimiter :
10050_20151029_091305_06-11-15.jpg
10050_20151029_091311_06-11-15.jpg

Je commence déjà à avoir très faim. Il n’est que 9h mais déjà midi pour mon ventre. C’est un coup à faire 4 repas durant cette journée smile. Je mange donc mon sandwich avec les pieds à l’air en plein soleil et très peu de vent. Que du bonheur ! J’en avais même oublié mes ampoules avec l’euphorie des belles images de ce matin mais en remettant mes chaussures pour repartir, aie aie aie ! Ça passe au bout de 10-15min quand les pieds sont chauds...

Juste après le repas, à 8km environ de la Bourboule :
10050_20151029_102204_06-11-15.jpg
10050_20151029_102211_06-11-15.jpg

Et un peu plus bas en forêt :
10050_20151029_105847_06-11-15.jpg

Une jolie maison à Rigolet-Bas :
10050_20151029_121425_06-11-15.jpg

C’est fini pour les photos !

Vers 12h30, après avoir dépassé Rigolet-Bas et franchi la route départementale moins d’1km plus bas, suivie de quelques mètres après par la voie ferrée, à cet endroit précis, je sais qu’il y a 2 sources chaudes très rapprochées l’une de l’autre. La 1ère étant une sorte de bunker, environ 50m plus loin dans le sens inverse du GR mais sur le même sentier (celle où je suis allé), et la 2ème une sorte de grotte dans une maison abandonnée, un peu plus loin sur le GR. Une petite baignade bien méritée et j’arriverai à la Bourboule à 14h30 après un passage au Simply Market pour acheter 2 St Nectaire entier (environ 4kg tongue).

FIN



Ici je fais un retour d’expérience sur les points à améliorer ou à changer en fonction de mes ressentis, de mon matériel et du terrain.

Voici la liste du matériel emporté :
10050_liste_matos_gr30_octobre_2015_06-11-15.jpg

Et la liste de la nourriture emportée (323kcal/100g) :
10050_liste_nourriture_gr30_octobre_2015_06-11-15.jpg

Bilan physique
-    Partir moins vite
-    Faire des étirements dès le premier jour, ne pas attendre d’avoir mal pour les commencer
-    Préparer mes pieds quelques semaines avant en marchant pieds nus chez moi
-    Tester la crème NOK ou autre crème anti-ampoules
-    Desserrer mes chaussures au fur et à mesure que mes pieds gonflent

Bilan matériel et nourriture
Bivouac :
-    Couverture de survie à découper pour épouser la forme du sol de la tente
-    Matelas très confortable et isolant mais glissant pour le duvet
Portage :
-    Sac trop lourd évidement et trop volumineux pour mon matériel. Je ne remplissais qu’à peine mon 60L et n’utilisais jamais la réserve de 15L, ceci avec le volume impressionnant de nourriture emportée. De plus, je compte enlever et remplacer certains articles et donc gagner en volume. Cela dit, les poches extérieures étaient remplies. Je pense donc qu’un volume de 50L suffirait amplement. A vérifier et à changer une fois certain
Vêtements :
-    Prévoir une paire de sous-gants en laine pour les prochaines sorties froides
Hygiène :
-    Pas besoin de serviette, le buff suffit
-    Pas besoin de gant de toilette, le buff ferait aussi l’affaire
-    125ml de savon est de trop. 30 ml suffit amplement pour une semaine
-    30ml de gel hydro-alcoolique est de trop. 15ml suffit pour une semaine à raison de 2 utilisations par jour
Sécurité et pharmacie :
-    Couverture de survie : est-ce vraiment indispensable ? Si non, pourquoi ne pas la remplacer par un autre tissu plus léger en guise de protection pour le sol de la tente
-    1 compresse de gaz suffit
-    1 bande de gaz suffit
-    Remplacer le rouleau de sparadrap par du duct tape qui servirai au kit de réparation
-    Pas besoin de collyre
-    Pas besoin d’immodium
-    Pas besoin de doliprane
-    Compeed : prendre des petites et moyennes tailles uniquement. Peut-être ne prendre que des moyennes tailles s’il est possible de les découper aux ciseaux ?
-    Remplacer le couteau suisse par un mini avec paire de ciseaux
-    Prévoir 10ml de crème solaire pour les journées ensoleillées
Cuisine, nourriture, apéro et hydratation :
-    2 bouteilles d’1L suffisent dont une vide à remplir avant ou pendant le bivouac
-    Prévoir une éponge en cas de cuisine à base de fromage smile
-    Porter 2 jours de nourriture maximum. En terme de sécurité, 1 jour de nourriture suffirait surement en veillant à s’arrêter le plus possible dans des restaurants, bars, boulangeries ou épiceries
-    Ricard : 25cl suffit amplement pour une semaine wink
-    Gaz : 140g suffit pour une semaine en comptant large (pour faire bouillir 1L d’eau par jour)
High tech et gestion de l’énergie :
-    Mes besoins en énergie se situent aux alentours de 2500mAh par jour sans faire d’effort d’économie d’énergie
-    Chargeur solaire trop lourd et trop puissant, 5-6W suffirait
-    Batterie trop grande capacité, 5000mAh suffirait
-    Vérifier la résolution photo sur le téléphone ! J’ai pris toutes mes photos en 6M de pixels au lieu de 16M… Je n’aurais qu’à refaire la randonnée tongue, en entier cette fois wink
-    Enceinte trop lourde et même superflue ! Si je voyage seul, autant prendre des écouteurs



Au final, c’est une randonnée vraiment plaisante, les paysages sont très beaux, très vert. Les couleurs automnales sont magnifiques, et je dirais même que je préfère randonner dans ce coin en automne plutôt qu’en été. De plus, les températures sont la plupart du temps douces la journée, idéal pour marcher, mais froide le soir et la nuit ce qui ne me dérange pas étant bien équipé. J’ai dû faire face à de la pluie et de la boue de temps en temps, mais cela ne m’a pas dérangé.
Les ravitaillements en eau sont nombreux : source, villages, ruisseaux et lacs. Il suffit juste de prévoir des pastilles purificatrices. J’en ai utilisé exactement 16 pendant ces 6 jours, n’utilisant presque que l’eau des ruisseaux et lacs sur le chemin. Niveau nourriture, il est possible de se ravitailler tous les jours, voir tous les 2 jours sans aucuns problèmes. C’est sur ce point que fut ma plus grosse erreur en prenant 7 jours de nourriture non-optimisée au niveau poids/jour.

Ce voyage fut donc une réussite compète de mon point de vue. J’en garderai de très bons souvenirs, d’autant plus ancré dans ma mémoire en écrivant ce récit, et j’aurai appris de mes erreurs. Je suis encore très jeune dans le domaine de la randonnée légère. J’ai donc hâte de faire d’autres randonnées ponctuées d’erreurs pour progresser (plutôt lourdes que grosses tongue), et d’écrire d’autres récit ! wink
Si vous avez des remarques à faire, des critiques (positives ou négatives) en ce qui concerne l’écriture du récit ou le matériel, le bonhomme, la nourriture… Tout est bon à prendre si je peux en tirer quelque chose et m’améliorer. Evidemment je vais faire des recherches de mon côté pour préparer au mieux ma prochaine sortie.

A bientôt pour de nouvelles aventures !
Funz

EDIT 07.11.2015
- changement du titre ("Tour des lacs d'Auvergne" à la place de "Volcans et lacs d'Auvergne")
- ajout de la durée de marche du J5

Dernière modification par Funz (07-11-2015 10:10:50)

Hors ligne

#2 06-11-2015 20:59:16

Denis_0009
Denis
Lieu : Pays Cathare et Cévennes
Inscription : 09-12-2011
Messages : 331

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Hello Funz!
Je ne vais pas entrer dans les détails (liste matériel + consommables) car d'autres vont s'en charger, si je puis dire, mais j'avoue que les 25cl de Ricard m'ont fait de l'effet smile
Il faut se "chouchouter" comme disent les triplés suisses cool
Chouettes photos et puis, tu en conviens, il faut prendre le temps parfois... Et l'essentiel est toujours de se faire plaisir.


Si, au lieu de gagner beaucoup d'argent pour vivre, nous tâchions de vivre avec peu d'argent ? Jules Renard

Hors ligne

#3 06-11-2015 22:44:42

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 1 930
Site Web

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

merci pour ce compte rendu très sympathique
belles lumiéres

Dernière modification par Magne2 (07-11-2015 06:33:07)


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#4 07-11-2015 01:11:45

thanjuzo
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 21-08-2015
Messages : 218
Site Web

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Belles photos ! C'est une bonne idée de destination, je la note. Peut être risquée en météo pour la Toussaint.
600g de sonorisation, ouille, pauvres vaches qui ont subi Maître Gims.

Hors ligne

#5 07-11-2015 07:59:07

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Merci pour ces récit et photos qui me rappellent de bon souvenirs. J'ai treké par là en 2011, encore en mode mulet mais plutôt à 14-15 kg que 20. Je me suis demandé pourquoi tu prenais tant de bouffe.
Pour l'eau et les commodités au lac de Guery, si mes souvenirs sont bons, il y a un parking avec des toilettes.
Concernant ta liste, tu vois déjà les points qui interpellent :

  • le sac de plus de 3 kg !

  • panneau solaire + batterie ! Tu as fait fort là wink

  • Enceinte ! Quitte à vouloir de la HIFI autant embarquer quelque chose qui en vaille la peine, une paire de Tannoy Prestige Kingdom Royal par exemple smile


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#6 07-11-2015 09:47:53

ninizone
Membre
Lieu : chateauroux les alpes 05
Inscription : 23-06-2008
Messages : 201

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

bon a part ta liste qui peut bien sur etre "optimisée " , ce qui m'a fait " bondir" c'est ton utilisation du gel hydro alccolique, ce n'est pas fait pour faire la toilette!!!!
il doit juste etre utilisé pour se désinfecter les mains avant certains soins propres (pansements, changements de lentilles de contact...)
ça ne lave pas mais ça desinfecte!
a ne surtout pas utiliser sur certaines parties du corps, ça tue toute la flore et desseche...
sinon une jolie rando surtout a cette epoque avec les couleurs d'automne!

Hors ligne

#7 07-11-2015 09:50:57

Funz
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 14-10-2015
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Merci pour vos encouragements.

Denis_0009 a écrit :

Hello Funz!
Je ne vais pas entrer dans les détails (liste matériel + consommables) car d'autres vont s'en charger, si je puis dire, mais j'avoue que les 25cl de Ricard m'ont fait de l'effet smile
Il faut se "chouchouter" comme disent les triplés suisses cool
Chouettes photos et puis, tu en conviens, il faut prendre le temps parfois... Et l'essentiel est toujours de se faire plaisir.

Pour la petite histoire concernant le Ricard: après une dose légère le premier soir et pas d'apéro du tout le deuxième soir car voulant récupérer de ma blessure, je me suis lâché à partir du troisième soir en me servant de vrais yaourts, d’une part pour écouler les consommables et voyager plus léger, d’autre part car le contenant était le couvercle de ma popote (dur à doser). Du coup oui, après chaque apéro à partir du troisième jour, je sentais l’ivresse si agréable du premier verre, sans qu’il n’y en ait un second (efficience !). Il me restait 25cl au retour.
Sinon, qui sont les triplés suisses ?

thanjuzo a écrit :

Belles photos ! C'est une bonne idée de destination, je la note. Peut être risquée en météo pour la Toussaint.
600g de sonorisation, ouille, pauvres vaches qui ont subi Maître Gims.

Ça peut être risqué par rapport à la météo en effet. C’est pour ça que le la vérifiait tous les jours grâce à mon téléphone, notamment la veille de l’ascension du puy de Sancy. En ce qui concerne les marches glissantes tout là-haut, je suppose (à vérifier) que même sans présence de givre, donc seulement en présence d’eau après une pluie, elles doivent glisser (ou pas ?)…
D’après le topo guide de la FFR, je cite « Le GR30 est praticable d’Orcival à Courbanges d’avril à décembre et de Courbanges à Orcival de mai-juin à novembre, en année normale. »
Je suis certain que les vaches préfèreraient Maître Gims à mes cris big_smile ! « MARGUERITE ! ». Et 600g devrait être assez pour calmer une vache rebelle tongue.

Glop^2 a écrit :

Merci pour ces récit et photos qui me rappellent de bon souvenirs. J'ai treké par là en 2011, encore en mode mulet mais plutôt à 14-15 kg que 20. Je me suis demandé pourquoi tu prenais tant de bouffe.
Pour l'eau et les commodités au lac de Guery, si mes souvenirs sont bons, il y a un parking avec des toilettes.
Concernant ta liste, tu vois déjà les points qui interpellent :

  • le sac de plus de 3 kg !

  • panneau solaire + batterie ! Tu as fait fort là wink

  • Enceinte ! Quitte à vouloir de la HIFI autant embarquer quelque chose qui en vaille la peine, une paire de Tannoy Prestige Kingdom Royal par exemple smile

J’ai pris autant de nourriture par manque de préparation et de connaissances du terrain.
En ce qui concerne les commodités, c’était un choix délibéré et je n’en suis pas déçu.
Et oui ce sac… Je ne l’ai pas changé avant le départ faute d’expérience concernant le volume de ma liste matos finale.
J’ai déjà repéré un chargeur solaire qui correspondrait à mes besoins énergétiques : le Lumtrack. Pour la batterie, je cherche encore.
Pour la sono, j’y penserai quand je voudrai organiser une rave party big_smile (après avoir gagné au loto). Celle que j’avais met déjà le feu dans une cabane ou à quelques mètres en plein air, et la qualité est au rendez-vous.

Hors ligne

#8 07-11-2015 09:55:17

Funz
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 14-10-2015
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

ninizone a écrit :

bon a part ta liste qui peut bien sur etre "optimisée " , ce qui m'a fait " bondir" c'est ton utilisation du gel hydro alccolique, ce n'est pas fait pour faire la toilette!!!!
il doit juste etre utilisé pour se désinfecter les mains avant certains soins propres (pansements, changements de lentilles de contact...)
ça ne lave pas mais ça desinfecte!
a ne surtout pas utiliser sur certaines parties du corps, ça tue toute la flore et desseche...
sinon une jolie rando surtout a cette epoque avec les couleurs d'automne!

Merci du conseil ! C'est bon à savoir ! Du coup j'espère être un peu moins faignant niveau toilette la prochaine fois que je finirai une journée chargée. Je ne m'en suis servi que sous les bras histoire de parfumer, le gel étant à l'amande douce.

EDIT: orthographe

Dernière modification par Funz (07-11-2015 09:56:16)

Hors ligne

#9 07-11-2015 11:40:38

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Bonjour,

Faire un lever de soleil en haut du Sancy, j'y avais jamais pensé. A prévoir. Le Sancy étant victime de son succès des travaux de restauration du sentier ont été entrepris cette année, c'est ce que tu as dû rencontrer lors de ton ascension.
Sinon c'est une belle ballade avec en plus cette année un automne flamboyant, c'est juste dommage qu'en partant du lac chauvet tu ne sois pas passé par la cascade de la Barthe, elle est sympa.


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#10 07-11-2015 12:03:21

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014
Messages : 2 595
Site Web

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Merci pour ton CR! Ajouté au Wiki.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher! |k|
« Strong, light, cheap, pick two' » (Keith Bontrager)

Hors ligne

#11 07-11-2015 13:30:42

Funz
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 14-10-2015
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

clems190 a écrit :

Bonjour,

Faire un lever de soleil en haut du Sancy, j'y avais jamais pensé. A prévoir. Le Sancy étant victime de son succès des travaux de restauration du sentier ont été entrepris cette année, c'est ce que tu as dû rencontrer lors de ton ascension.
Sinon c'est une belle ballade avec en plus cette année un automne flamboyant, c'est juste dommage qu'en partant du lac chauvet tu ne sois pas passé par la cascade de la Barthe, elle est sympa.

Salut,

Merci pour ton lien. Je me disais bien que le sentier (l’ascension finale du Sancy en partant du col de la Cabane) avait changé depuis la dernière fois que je l'avais emprunté ! Avant, il était vraiment glissant. Maintenant, composé de sortes de gros paliers (grosses marches) en pierre, ce sentier est vraiment sécurisant. Les gars ont bien bossés ! Merci à eux.
Pour la cascade, j’aurai l’occasion de voir ça quand je bouclerai la partie sud du GR. Peut-être pendant les vacances de Pâques…

kodiak a écrit :

Merci pour ton CR! Ajouté au Wiki.

Cool smile, content que ça plaise !

Hors ligne

#12 10-11-2015 20:46:26

merlin06
The Mulvivor Project.
Lieu : Auvergne
Inscription : 18-02-2015
Messages : 56

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Salut, merci pour le retour et les photos. big_smile


Le délicat équilibre entre "je vais le regretter si je le fais pas" et "90% de chances de me faire mal si je le fais". wink

Hors ligne

#13 11-11-2015 12:49:12

mknod
Banni(e)
Lieu : Paris
Inscription : 08-01-2015
Messages : 812

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Salut,

Funz a écrit :

Note pour plus tard : toujours faire sa toilette avant l’apéro juste après la marche quand on est encore chaud !

Tu peux aussi la faire quand il fait encore bon, une petite heure ou deux avant d'arrêter de marcher. Repartir tranquillement te permettra de te réchauffer, et tu n'auras pas à perdre de temps en statique pendant le bivouac, qui plus est en accentuant le phénomène de refroidissement avec de l'eau sur ton corps. En poussant cette logique, on peut même imaginer se passer d'une couche thermique lourde pour le bivouac. L'organisation aussi permet de s'alléger. smile

Autre option : sur ce genre de durée et par ces températures, ne pas en faire du tout. Tu semble heureux de ta méthode pour les parties intimes, c'est bien suffisant à mon avis.

Funz a écrit :

Et pas de pollution du paysage avec du PQ

Ce n'est pas une fatalité. Du PQ ça s'enterre, ou ça se crame (si au passage on peut éviter le débat du PQ cramé dans les zones à risque... avec un peu de bon sens il n'y a PAS de risque).

Funz a écrit :

Note pour plus tard : mieux gérer les écarts de temps entre les repas pour éviter les coups de pompe.

Idem, avec une meilleur organisation ça peut se régler facilement. Je te conseille de manger en continu et par petites quantités. Tu disposes ainsi toujours d'énergie et tu évites à ton corps un lourd processus de digestion en t'engouffrant 250g de bouffe d'un coup.


A vegan, an atheist and an ultra-light backpacker walk into a bar - I only know because they told everyone within the first three minutes.

Hors ligne

#14 12-11-2015 21:18:18

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 554

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Très joli retour!
Pour un nouveau tu te défends super bien pour les compte-rendus roll  Bienvenue à toi smile

Hors ligne

#15 22-11-2015 23:02:43

Funz
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 14-10-2015
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Salut,

Myrtille88, merci beaucoup pour les encouragements ! J'ai beaucoup pris d'informations sur ce forum, donc si je peux apporter quelque chose à mon tour, c'est avec plaisir que le fait smile. C'est une façon de remercier les acteurs de ce site génial.

Sympa tes astuces mknod, merci. Le fait de faire sa toilette 1 ou 2 heures avant d'arrêter de marcher est très judicieux. D'ailleurs cela pourrait même profiter le fait de faire une lessive (si nécessaire) du boxer et T-Shirt car ils sécheraient sur moi pendant la fin de la marche.

Hors ligne

#16 24-04-2016 20:51:40

muztiko
Membre
Lieu : Le Mans
Inscription : 24-04-2016
Messages : 8

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Merci pour le partage d'expérience. Visant le GR30 pour débuter en solo, je suis bien content de pouvoir apprendre des expériences de plusieurs sur le forum.
Je prends note de tes petits conseils et je vais devoir m'atteler en premier lieu à la configuration du sac pour éviter de me surcharger ou de manquer de quelque chose qui s'avérera utile.

Hors ligne

#17 27-04-2016 19:10:34

Funz
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 14-10-2015
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

muztiko a écrit :

Merci pour le partage d'expérience. Visant le GR30 pour débuter en solo, je suis bien content de pouvoir apprendre des expériences de plusieurs sur le forum.
Je prends note de tes petits conseils et je vais devoir m'atteler en premier lieu à la configuration du sac pour éviter de me surcharger ou de manquer de quelque chose qui s'avérera utile.

Salut. Je te souhaite une bonne balade. Il fait chaud là-bas en juillet. Fais gaffe aux muztikos wink.
Tu l'auras bien compris, ma liste matériel est lourde et tu trouveras de nombreux conseils sur ce forum pour en faire une légère et adaptée à tes besoins.
Concernant l'hydratation, j'ai surtout puisé l'eau des lacs et utilisé des pastilles purificatrices...  En fait, même si l'eau était claire, il y avait quand même quelques particules visibles en suspension après le remplissage. Et les pastilles sont moins efficaces en présence de particules. Je n'ai pas eu de coulante pendant le séjour, mais pour ma prochaine sortie (j'ai une fenêtre de 36 jours de marche maximum pour faire le GR10 en juillet), je suis en train de me renseigner sur l'ajout éventuel d'un filtre avant d'utiliser les pastilles. A toi donc de voir ce qui te correspond le mieux.

Hors ligne

#18 03-05-2016 07:08:12

zqren35
Membre
Inscription : 10-08-2009
Messages : 323

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Ça me rappelle de très bon souvenirs ce périple smile

Hors ligne

#19 07-05-2016 00:40:25

Pétrocorien
Invité

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

.

Dernière modification par Pétrocorien (13-09-2019 05:05:03)

#20 07-05-2016 18:21:44

DOM42
Membre
Inscription : 17-03-2009
Messages : 185

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Excellent ce récit.

J'envisage aussi de faire le même parcours début juin.

Hors ligne

#21 07-05-2016 19:22:07

Funz
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 14-10-2015
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

zqren35 a écrit :

Ça me rappelle de très bon souvenirs ce périple smile

Après déjà 3 passages dans ce secteur, je ne m'en lasse pas et compte bien y retourner.

Pétrocorien a écrit :

Bonjour, juste un petit rajout sur le gel hydroalcoolique (et plus généralement sur les désinfectants). L'utilisation sur une surface (peau, sol, etc) sale est relativement inefficace. En principe d'abord on lave ET ensuite on désinfecte, détergent et ensuite désinfectant. L'utilisation d'une savon (marseille ou alep) est largement suffisant, et possède un pouvoir désinfectant (du calme tes en auvergne pas en afrique^^). De plus, l'usage est pas vraiment recommander sur le long terme, pas bon pour le derme tout ca. Perso je l'utilise rarement au travail (je bosse en secteur hospitalier).
Faire l'économie d'un anti-diarrhéique au regard du poids, c'est prendre le risque de jouer le petit poucet et de souffrir de déshydratation. Alors pour qq grammes, franchement... De manière plus générale vouloir faire l'économie d'une petite trousse pharma pour gratter un peu de poids je trouve cela très très moyen.
Pour tes fringales je rejoint mknod, grignote !!! La rando c'est que du bonheur, on mange gras, salé, sucré et entre les repas.
Sinon en principe je suis ta trace à la fin du mois, j'espère prendre autant de plaisir que toi.

Salut et merci pour le retour concernant le gel hydroalcoolique. C'est son côté pratique (sans eau) qui m'a séduit. Mais comme tu dis, c'est vrai que le savon suffit. Je le retire de ma liste matos pour cet été. Et si vraiment il me manque, j'en trouverai sur le chemin. Du coup j'en profite pour rajouter 3 cachets d'immodium à ma pharmacie wink.
Concernant la nourriture, je te rejoins et je pense avoir bien étudier la question et sa logistique en vue de ma prochaine longue sortie.
Je te souhaite bonne route et passe le bonjour aux Marguerite wink

DOM42 a écrit :

Excellent ce récit.
J'envisage aussi de faire le même parcours début juin.

Idem, bonne ballade et salut aux Marguerite smile

Hors ligne

#22 07-05-2016 19:28:30

Funz
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 14-10-2015
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Pétrocorien a écrit :

La rando c'est que du bonheur, on mange gras, salé, sucré et entre les repas.

Attention quand même à l'équilibre alimentaire wink

Hors ligne

#23 30-10-2017 22:26:48

funzypalabaltringulevrai
Banni(e)
Inscription : 30-10-2017
Messages : 1

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Pas de merci pour ce récit en voici les raisons :

[modération]

Merci de respecter les règles de discussion de la charte du forum.
Et merci à Funz d'avoir réagi avec humour wink.

Hors ligne

#24 30-10-2017 22:37:35

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 636

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Message signalé. roll


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#25 30-10-2017 23:38:32

Funz
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 14-10-2015
Messages : 22

Re : [Récit + liste] Tour des lacs d'Auvergne (GR30) 6 jours 23-29.10.15

Haha j'ai un fan! Moi aussi je t'aime wink

Hors ligne

Pied de page des forums