Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 15-11-2015 08:33:04

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

[Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Bonjour,

7744_corse2015-teaser_11-11-15.jpg

Hummm, le sauté de veau corse … j’ vous raconte pas …
Si ? Bon … Et aussi charcuteries, fromages, Pietra, rencontres, chants, joies, difficultés, solitude, temps qui passe, paysages, canicule, baignades …  Je vous raconte aussi ?
Un séjour de 19 jours pleins pour lequel je n’avais pré-dessiné qu’une quinzaine d’étapes sans trop fouiller : un œil sur les cartes, le net, et bien sûr les récits de Florencia. En laissant une large place à l’improvisation ou l’adaptation aux conditions, sur le terrain j’ai largement réadapté mes parcours selon mes envies du moment. Rien d’extraordinaire, mode cool pas très engagé mais, Corse oblige, tout n’est pas facile.

Voici ma liste, aucune raison d'en être fier, il y a de la marge de progression mais je stagne. Je n’ai pas gagné de poids par rapport à mon dernier trek, bien qu’ayant allégé certains items (tente notamment), j’en ai ajoutés d’autres (balise PLB, doudoune, alcool réchaud).

Total (hors bouffe et eau) : 9008   
Sur moi : 2808
Sac à dos : 6200

Au départ j'avais 3.5 kg de bouffe afin de tenir 5 à 6 jours.

ItemQté TotalePoids TotalQté sur moi
 
Abri552
Heptaglop 2 Cuben1296
Pinces222
Piquets alu Ultralight D4872
Kit rallonge bâton pour montage tente150
Tapis de sol Cuben (240x100 cm)1112
 
Couchage1071
Taie d'oreiller en soie115
Matelas gonflable Axemen rectangulaire 185x60 cm1335
Matelas mousse 1 face alu D4, coupé 120x50 cm1156
Couette CSC M3501565
 
Cuisine - Hydratation267
Popote inox 0,5 l162
Cat stove16
Pare vent et couvercle alu117
Cuiller plastique16
Couteau Opinel N°8140
Poche à eau Liquitainer 1 l256
Sawyer Squeeze Mini (filtre+poche 1 l)180
 
Divers712
Ziplock papiers + cartes + argent + clés180
Kit Dépannage165
Lunettes de vue130
Lunettes de soleil + strap1351
Bâtons bambou DIY 123 cm (paire)13571
Boussole125
Cartes dans ziplocks1120
 
Electricité - Electronique1192
Lampe Clic V2 D4143
Sony Nex 6 + PZ 16-5014751
Smartphone Galaxy A7 + ecouteurs1185
Batterie Astro 10000mAh (+ câbles et chargeur)1300
Balise PLB RescueMe1143
Montre - Altimètre - Thermomètre Casio SGW-300H-1AVER146
 
Hygiène - Soins221
Sac PQ + gel désinfectant + petits sacs poubelle120
Gant microfibres D4 + Evolon 20x105 cm139
Ziplock hygiène168
Ziplock pharmacie194
 
Portage - rangement1110
Sac photo Lowepro Dashpoint 301841
Sac à dos Eureka Nigor ZéroG 50 L (taille L)(sans son armature et mousse)1984
Sac étanche 8L Ultra Sil Drysack130
Sac étanche 7L Cuben DIY112
 
Vêtements - Chaussures3641
Frogg Toggs - Ensemble Dri Ducks Ultra Lite2 M1278
Short D41105
Corsair running Kalenji Essential XL1147
Pantalon running Deefuz Essential XL12501
Micropolaire L (190g/m²)1268
Doudoune Pajak Phantom L1290
Casquette Visor Buff1531
T-Shirt m.l. merinos TechWOOL 100 warm Zip1219
T-Shirt m.l. merinos Mens Tech T Lite11951
Domyos Boxer Respi 50 XL21681
Chaussettes Xsocks Trek Extrem Light 39-4121101
Coupe vent1130
Gants soie (paire)126
Chaussures Tribord Aquashoes (paire en 41)1182
Chaussures Cosmic 4D GTX (paire en 42)112201
 
Consommables242
Pompote d'alcool2192
PQ150

Le matelas mousse c’est pour un appoint thermique au matelas gonflable. En même temps il a servi à rigidifier le sac à dos où j’ai enlevé l’armature et la mousse dorsale pour compenser côté poids. Je ne l’ai pas utilisé souvent mais une nuit j’ai nettement senti le froid venant du sol alors je l’ai installé directement sous moi (sur le gonflable), ensuite c’était OK.

Tapis de sol DIY en Cuben à améliorer : l’effet cuvette ne se fait pas bien car les bords s’aplatissent, il faut que j’ajoute des renforts rigides aux coins. Autre point : j’ai eu la mauvaise idée de laisser accrochées au tapis les cordelettes de fixation (du tapis aux sardines), ça s’emmêle et fait des nœuds, à désolidariser donc.

L’Heptaglop Cuben a subi une nuit très venteuse (60-80 km/h) avec une bonne tenue et sans dommages, mais très bruyante. Aussi la toile se creuse pas mal, je ne suis pas sûr que d’ajouter des attaches pleine toile améliorerait vraiment. Va falloir que j’y réfléchisse.

Popote et réchaud : ces dernières années ne n’en prenais pas mais cette fois j’ai voulu tester un Cat Stove (6 g) et une petite gamelle inox 0.5 l (62 g). C’est une solution d’appoint simple, légère et peu encombrante, dont je me suis servi 5 fois. Il me restera à perfectionner pare-vent, couvercle et dosage d’alcool. Je n’ai utilisé qu’une seule pompote (partiellement) sur les deux. Avec une je pense pouvoir chauffer 7 ou 8 gamelles, à mesurer plus précisément.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#2 15-11-2015 08:48:54

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J1 Porticcio – Col St Georges
(Marches à l’ombre)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5295772

Ferry de nuit, arrivé à Ajaccio avec 3 heures de retard, le stop à la sortie du port ne donne rien. Vers midi j’aurai un bus ou une navette maritime, mais mieux vaut ne pas trainer car l’étape du jour est longue. Heureusement une femme qui distribuait des tracts propose de me déposer à l’entrée de Porticcio, chouette ! Il me restera encore une bonne demi-heure de marche pour joindre le cœur du village, boire un coup dans un bar, me gaver d’eau et faire mon plein de 2 litres, puis encore une bonne demi-heure pour arriver au début du Mare a Mare Centre. Ouf, il est presque midi quand j’attaque. La journée est caniculaire et le sentier démarre au cimetière, un avertissement ?
7744_corse2015-03531_11-11-15.jpg
C’est partiiiiii !

Toute la journée et le lendemain je verrai tourner les Canadair pour des feux vers Bastelica (pas dans mon itinéraire prévu).

L’étape s’avère de peu d’intérêt, toujours dans une végétation haute offrant peu de point de vue, avec une longue portion en bord de route (D302), et sans point d’eau. Si c’était à refaire je prendrai plutôt le bus depuis Ajaccio pour me faire déposer directement au col St Georges (où il faut absolument s’arrêter, voir plus bas).
7744_corse2015-03532_11-11-15.jpg
J’ai été chanceux de trouver des cantonniers travaillant en bord de route qui avaient un tuyau sous une trappe, j’ai pu me réapprovisionner et me gaver d’eau, sans quoi l’étape aurait été autrement plus pénible. En quittant la route j’attaque la grosse grimpette parfois raide dans les heures les plus chaudes.
7744_corse2015-03534_11-11-15.jpg
Après une pause à l’ombre pour grignoter et faire sécher les pieds, je poursuis très mollo pour ne pas surchauffer, je peine et sens parfois mes jambes flageoler, je fais de nombreuses petites pauses. En approche de la Bocca di Travu le sentier reprend une allure plus plane, quelques jeunes sangliers se sauvent devant moi. C’est ensuite une large piste forestière jusqu’au col St Georges où j’arrive vers 18h à cours d’eau et assoiffé malgré les 6 litres consommés aujourd’hui.
Le gîte est géré par l’auberge, où on mange si on prend la demi-pension, ce que je fais : Bon choix ! Car, après une excellente et copieuse soupe corse, j’y mange le meilleur sauté de veau de Corse (peut-être du monde !!!). Celui-là a dû mijoter tout en douceur durant des heures bercé par un chef amoureux de son œuvre. Il arrive sur ma table tout fumant, juteux, onctueux, fondant, parfumé, et tout aussi copieux que les pates qui l’accompagnent. Il lance à tous mes sens un délicieux message de bienvenue en Corse.  Je n’ai d’autre choix que tout manger, en négliger une bouchée m’aurait paru comme une insulte à la Corse et à ma gourmandise. Je fini gavé.
Nuit tranquille, je suis seul dans le gîte.
(* Note : ne jamais prévoir une longue étape pour le 1ier jour sur place)

Intérêt : 1/5
Approvisionnement : Porticcio
Eau : Pas de fontaine ni ruisseau. Robinet au cimetière au départ. Eventuellement demander dans les maisons avant de descendre sur la D302.
Bivouacs : quelques emplacements de dépannages en bord de piste dans les derniers km avant le col St Georges.

(Pour l'eau en nature je filtre toujours)


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#3 15-11-2015 10:07:41

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 671

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Aaaah, génial  tongue

Merci Glop^2, je sens que ça va être ma petite bulle d'oxygène entre 2 pages d'écritures  cool

6 litres d'eau pour cette première journée, c'est clair que tes besoins ne facilitent pas les choses pour ce terrain smile

Hâte de lire la suite wink

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#4 15-11-2015 10:58:12

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 781

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Salut Glop... smile

J'étais bien curieux de savoir ce que tu avais fait en définitive...avant et après notre rencontre...

6 litres: quel soiffard!

Les meilleurs veaux de corse sont balanins, pas ceux du Taravo, non mais! tongue

L’étape s’avère de peu d’intérêt, toujours dans une végétation haute offrant peu de point de vue,

Sauf les odeurs du maquis...

A prestu.

Hors ligne

#5 15-11-2015 11:28:01

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Salut!
Je vais suivre ça avec intérêt! smile
La taie en soie c'est une idée que je retiens... Tu le remplis avec la doudoune?
Je suppose que tu as fait des longues pauses nocturnes (batterie astro?)
Pourquoi ne pas avoir opté directement pour un matelas Therm a Rest X Therm, plutôt que mousse + gonflable non isolé? (le prix?). Pour rigidifier le dos du sac, un matelas gonflable un peu gonflé fonctionne très bien également.

Dernière modification par denq (15-11-2015 11:30:25)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#6 15-11-2015 17:05:04

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Salut à vous tous et merci.

@Florencia : c'est moi qui te remercie surtout smile . A vrai dire j'ai hésité à poster car mon récit sera moins passionnant que les tiens, mais certaines photos te rappelleront de bons souvenirs je pense  wink
6 litres, oui au moins, dans les tous premiers jours et avec un temps très chaud, j'avais commencé comme ça aussi l'an dernier. Ensuite l'organisme prends ses marques et la consommation devient un peu plus raisonnable.

@Guichen : je vais essayer de satisfaire ta curiosité  smile , passes mon bonjour à ton pote, et à l'occasion il faudra nous raconter votre périple.
Soiffard oui, mais je bois un peu d'eau entre deux Pietra  smile (hum hum, ne parlons pas déjà de rhum hein wink )
Les odeurs du maquis m'ont plus emballé sur d'autres étapes.
Pour le veau, je vais faire confiance à ton expérience de la Corse plus grande que la mienne. Je vais donc être obligé d'y retourner pour gouter ce veau encore meilleur que celui que j'ai dégusté là. Bon, faudra que je prévois 3 jours de jeûne avant.

@Denq : La taie en soie fait environ 25x90 cm, je la remplis avec un ou des vêtements que je ne porte pas la nuit, souvent la micropolaire, et je la referme en la nouant sur elle-même. C'est un petit item de confort assez appréciable.
La batterie "Astro" c'est juste son nom (marque Anker), rien à voir avec les étoiles wink . Cela dit je me suis essayé à la photo de ciel nocturne deux soirs, sans succès mais j'ai beaucoup appris de ces essais à l'improviste, la prochaine fois je ferai mieux.
L'an dernier je n'avais utilisé que le matelas gonflable (non  isolé). Là, je me suis dit qu'en septembre il fallait un appoint thermique, et j'avais ce matelas mousse en placard. Voilà pour ce choix.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#7 15-11-2015 19:53:03

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J2 Col St Georges – Quasquara
(Auprès de mon arbre)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5295794

Départ vers 8h30 avec 2 l d’eau. Déjà 25 °C, bien que le soleil soit un peu voilé la journée s’annonce très chaude aussi. La végétation se dégage et offre enfin de la visibilité sur les environs.
7744_corse2015-03542_11-11-15.jpg
Après avoir emprunté une piste et longé un captage d’eau (pas vu de possibilité d’en prendre mais je n’ai pas trop cherché), on grimpe vers la Punta di a Crena pour parcourir une première jolie crête.
7744_corse2015-03547_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03551_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03555_11-11-15.jpg
Puis redescente sur Bocca di Sant’Antonu avant de remonter sous la Punta d’Urghjavari. C’est joli et je m’y régale de bonnes mures.
7744_corse2015-03557_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03559_11-11-15.jpg
A Bocca di Foce je contemple le début des crêtes vers le nord-est que j’avais prévu d’explorer en aller-retour ou en descendant sur le col d’Arusula si possible.
7744_corse2015-03561_11-11-15.jpg
Un coin de bivouac possible.
7744_corse2015-03562_11-11-15.jpg
Mais il est 14h, ça chauffe dur, je n’ai pas envie de me taper de la grimpette dans la grosse caillasse sous le cagnard. J’entame donc la descente et, dès que je trouve un coin d’ombre correct, me fait la pause de demi-journée. Mon intention initiale était de passer Quasquara et Frasseto pour monter au col d’Arusula et bivouaquer par là. Compte tenu de la fatigue due à la chaleur, je décide de m’arrêter à Quasquara si possible. Vers 15h je descends, belle foret de châtaigniers, ruisseaux, et arrive au gite vers 16h ou je ne prends que la nuitée (faut bien que je m’allège des 3.5 kg de bouffe que je porte). Là aussi je suis seul. Après les douche et lessive je fais un tour au village, d’un calme !
7744_corse2015-03566_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03567_multi_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03569_11-11-15.jpg

Intérêt : 4/5 La plus belle étape du Mare a Mare Centre, m’a-t-on dit.
Approvisionnement : rien
Eau : Ruisseau traversé par le sentier 20-30 mn après le col St George. Source en bordure du sentier sous la Punta di Cardiglione, (non exploitable en 09/2015). Ruisseaux dans la forêt en descendant sur Quasquara après la Bocca di Foce.
Bivouacs : Sur les hauteurs du col St Georges un emplacement de dépannage sous un bel arbre en bordure du sentier, à Bocca di Foce.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#8 15-11-2015 20:15:42

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J3 Quasquara – Refuge de Vizziluga
(Ma cabane au canada)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5295920

8h, départ de Quasquara, puis passage à Frasseto.
7744_corse2015-03581_11-11-15.jpg
L’intention initiale de joindre Vizziluga via le col d’Arusula m’avait semblé intéressante dans l’optique d’un bivouac vers le col. Mais ayant laissé tomber cela la veille, à Bocca di Lera (ya des cochons) je choisi de basculer versant Est avec option de remonter sur les crêtes si possible, sinon de passer par Tasso.
7744_corse2015-03582_11-11-15.jpg
Je quitte un peu le Mare a Mare pour le raccourci et faire le petit détour sur la Punta di Bozzi, dont le point de vue et la table d’orientation constitueront le principal point d’intérêt de cette étape. J’y entrevois en face une partie du plateau du Coscione que je comptais parcourir vers la fin de mon périple, aussi les crêtes d’Usciolu à priori hors de mon trajet.
7744_corse2015-03586_11-11-15.jpg
Lorsque le raccourci retrouve le Mare a Mare (point côté 955) je fais ma pause de demi-journée (grignotage, séchage pieds, chaussettes, chaussures, T-shirt, mini-sieste). Pour continuer j’avais repéré sur la carte un sentier remontant sur les crêtes et, oh, il y a ici justement un départ de sentier qui plus est balisé en jaune qui semble bien correspondre. Je suis bien hydraté, j’ai  encore 1.5 l d’eau, j’attaque donc cette grimpette dans la forêt, le sentier et le balisage sont bien lisibles. Tout va bien, c’est bien le bon sentier, sauf qu’après 30-45 mn j’en perds complètement la trace. Je passe une bonne demi-heure à explorer les environs GPS en main, je suis bien sur le sentier mais je ne trouve pas sa suite : ni trace convaincante, ni balise. N’ayant pas envie de me retrouver plus haut en mode sanglier et ayant bien le souvenir des récits de Florencia, je suis bon pour redescendre sur le Mare à Mare et passer par Tasso.
7744_corse2015-03593_11-11-15.jpg
J’y fais une autre longue pause à l’ombre d’un arbre (pas de bar sad), me gave d’eau et rempli 2 l, puis prends le sentier (indiqué) vers le refuge de Vizziluga. Grimpette tranquille et agréable dans une forêt de pins avant de déboucher au col de Bottaggio sur de très jolies crêtes bien dégagées qui appellent à la balade.
7744_corse2015-03597_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03599_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03600_11-11-15.jpg
En approche du refuge, j’adore cet endroit, je me prends mon premier grand pied de ce séjour.
7744_corse2015-03602_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03606_11-11-15.jpg
Et le refuge est mignon tout plein, parfait pour un ermitage.
7744_corse2015-03607_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03608_11-11-15.jpg
Bonne nouvelle, la source coule, mauvaise nouvelle, je me suis porté 2 l pour rien. Je décide d’un changement de programme : je vais y rester deux nuits.
7744_corse2015-03615_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03613_11-11-15.jpg
Ce soir, grand luxe, je mange chaud en inaugurant mon cat stove et ma gamelle inox. Au menu : soupe légumes, purée et poisson séché, fromage, brownies chocolat et gimgembre confit.
Puis je déguste la tombée du jour et le début de la nuit. J’écoute les animaux qui s’agitent dans le noir, ici on chasse, là on s’intrigue de la présence d’un intrus, ou encore on vient carrément vérifier de quoi il retourne. La soirée est calme, le ciel époustouflant,  je m’allonge sur le banc et reste longuement à songer en promenant mon regard autour du triangle d’été.
Regarder … le … temps … qui … passe …
7744_corse2015-03618_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03628-multi_11-11-15.jpg
Intérêt : 3/5 (2/5 en majorité mais 4/5 à la fin)
Approvisionnement : à Frasseto
Eau : Frasseto (fontaine au village et un tuyau fuyant abondamment lorsque le sentier quitte la route au-dessus du village), plusieurs ruisseaux dans la forêt tout au long du trajet, fontaine à Tasso.
Bivouacs : à Bocca di Lera (mais ya des cochons), à la côte 955 où le raccourci rejoint le Mare a Mare, au col de Bottaggio, au col de Vizziluga.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#9 15-11-2015 20:28:04

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 671

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Ah, ah, trop bien le refuge de Vizziluga, avec la vue qui va avec. Bonne initiative que d'y rester 2 jours  cool

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#10 16-11-2015 22:06:06

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J4 Refuge de Vizziluga – Refuge de Vizziluga
(je marche seul)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5295879

Après une bonne nuit je pensais à une journée cool en allant explorer les crêtes entrevues hier vers le Sud jusque Punta Malvezza. Mais avant, je décide d’aller reconnaitre un peu le début du parcours vers le Val d’Ese.
7744_corse2015-03649_11-11-15.jpg
L’itinéraire est évident et bien balisé, et passe en dessous d’un beau mur de pierre qui attire ma curiosité.
7744_corse2015-03653_11-11-15.jpg
Ainsi je suis tenté de poursuivre au-delà.
7744_corse2015-03655_11-11-15.jpg
Puis, de sentes incertaines en cairns épisodiques (que j’améliore en passant), me trouve embarqué dans une exploration des crêtes vers le nord : je passe en dessous (versant ouest) de Punta Niella
7744_corse2015-03658_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03663_11-11-15.jpg
Puis au sommet de Punta di a Vena.
7744_corse2015-03666_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03667_11-11-15.jpg
De là j’ai envie de continuer sur les crêtes et voir s’il serait possible de redescendre vers le Val d’Ese. J’irai jusque vers Gialgheta Nera, la suite des crêtes semble toujours parcourable, resterai à trouver où passer pour descendre, rien d’évident vu de là-haut (voir demain pour la suite de cette évaluation).
Je rentre en passant cette fois en dessous de Punta di a Vena (versant ouest) par une sente pas trop mal cairnée.
7744_corse2015-03674_11-11-15.jpg
7744_corse2015-03675_11-11-15.jpg
Une journée entière sans voir quiconque.
Soirée identique à celle de la veille.
7744_corse2015-03681_11-11-15.jpg
Intérêt : 4/5 Joli parcours de crêtes sans grosse difficulté avec de belles vues des deux côtés et de nombreuses possibilités de pauses confortables et ombragées.
Approvisionnement : rien
Eau : Source à 50m du refuge.
Bivouacs : Plein d'endroits possibles


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#11 17-11-2015 17:10:09

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 671

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Belle exploration de crêtes tongue

Il est vrai que l’accès depuis le Val d’Ese est encombré, en tout cas depuis en bas.
Le plus simple m'avait paru de partir de la Foce d’Astra, monter en direction de la source Spaola Canina puis gagner le Monte Giovanni.  C’est la seule section potentiellement délicate, niveau végétation wink Trace bien visible par satellite.

Ajout : ou inversement, suspense tongue

Flo

Dernière modification par florencia (17-11-2015 17:15:09)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#12 17-11-2015 22:22:03

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J5 Refuge de Vizziluga – Pozzi du Renoso
(Le loup dans la bergerie)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5297993

7744_corse2015-03687_16-11-15.jpg
Je rejoins la station du Val d’Ese par le sentier balisé.
@Florencia : c’est plus facile dans ce sens, tu avais dû louper ce passage à gauche :
7744_corse2015-03696_16-11-15.jpg
Oh mais qui c'est qui a sali le beau chemin ?
7744_corse2015-03700_16-11-15.jpg
C'est toi ?
7744_corse2015-03703_16-11-15.jpg
J'avais déjà vu tourner ce couple de rapaces la veille
7744_corse2015-03710_16-11-15.jpg
Passé la station, je prends mon temps en explorant tranquillement jusqu’au refuge de Foce d’Astra, le vallon est magnifique, j’adore ce genre d’endroit.
7744_corse2015-03715_16-11-15.jpg
7744_corse2015-03716_16-11-15.jpg
Parallèlement, j’examine souvent le versant S-E à la recherche de passages pouvant potentiellement mener vers les crêtes, juste histoire d’imaginer une liaison avec mon exploration de la veille.

florencia a écrit :

Le plus simple m'avait paru de partir de la Foce d’Astra, monter en direction de la source Spaola Canina puis gagner le Monte Giovanni.

He he, ton œil aguerri ne loupe rien, c'était aussi mon impression vu du terrain, ça donne cela :
7744_corse2015-03719_16-11-15.jpg
Puis je reviens vers la station, monte aux crêtes de Scaldasole, pousse un peu vers la Punta Scaldasole. Je vois pas mal de monde en dessous, mais les nuages arrivent et lorsque je descends aux pozzi, c’est désert.
7744_corse2015-03726_16-11-15.jpg
7744_corse2015-03727_16-11-15.jpg
7744_corse2015-03729_16-11-15.jpg
7744_corse2015--1_16-11-15.jpg
7744_corse2015-03736_16-11-15.jpg
Je vais à la bergerie et papote longuement avec le berger, il me propose de loger dans sa « grotte » ce que j’accepte volontiers vu le ciel et la pluie qui semble s’annoncer.
7744_corse2015-03770_16-11-15.jpg
En fait il ne tombera que quelques gouttes. Je lui achète un fromage, on fait une pétanque.
7744_corse2015-03745_16-11-15.jpg
Je retourne sur les pozzi faire des photos.
7744_corse2015-03739_16-11-15.jpg
7744_corse2015-03768_16-11-15.jpg
Le berger parti se coucher très tôt, je fini la soirée tranquillement.

Intérêt : 5/5 Le Val d’Ese est très joli, puis les crêtes au-dessus des pozzi, et enfin les pozzi, lieu magique.
Approvisionnement : juste des fromages (excellents) à la bergerie des pozzi
Eau : ruisseaux du Val d’Ese, aux pozzi
Bivouacs : partout.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#13 18-11-2015 00:14:22

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 704

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Salut Glop,

ça aurait été dommage de ne pas poster ton récit. On retrouve la Corse comme on peut la voir lorsqu'on ne court pas le long d'un certain sentier les uns derrières les autres. Des images simples mais tellement pleines de vérité. Alors que nous sommes beaucoup trop préoccupés à être les plus léger, à faire la plus belle photo, à monter notre abri dans l'endroit le plus improbable, à réaliser le parcours le plus fabuleux, toi loin de ces compétitions absurdes, tu te promènes et apprécies ces instants simplement sans emphase. Bravo !!!!!!!!!!! smile

Pour l'eau, La vie est tellement remplie de contraintes alors pourquoi se priver lorsqu'on a soif. Sans doute l'habitude du chanteur qui n'aimen pas avoir le gosier sec, tu ne t'es pas restreint et tu as bien fait.

Pour le tapis de sol, je ne sais pas si tu avais vu le miens monté, mais il n'a pas de partie rigide pour former la cuvette et ça fonctionne. L'abri est planté à 15-20cm du sol hauteur à laquelle est attaché le tapis et ça suffit.

Sinon, je reste fan de tes bâtons fabrication maison, ainsi que de ton tour de cou porté façon fichu de vieille dame. ça te donnes un look corsaire parfait pour le maquis Corse wink
   
merci pour ton partage et vivement la suite smile smile

Dernière modification par bruno7864 (21-11-2015 10:31:22)

Hors ligne

#14 18-11-2015 08:31:18

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 671

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Ouep, j’avais effectivement manqué la bifurcation wink

A ma décharge, ma carte (ancienne) n’indiquait pas que la piste principale s’était prolongée de 2 km entre temps big_smile donc pour moi, le sentier partait dans son prolongement.  À la place, je me suis retrouvée face au vide roll

Une partie de pétanque ? Il a abandonné le golf tongue

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#15 18-11-2015 09:12:23

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 091

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Salut Glop^2 !  smile

J'aime bien comment tu raconte et les précisions en fin de journée sur les lieux de bivouac possibles, l'intérêt et l'approvisionnement en eau, c'est une bonne idée. smile

Pas vraiment passionné par les paysages broussailleux mais dès que tu prends un peu de hauteur ça pète, ces "pozzi" c'est vraiment très classe. cool

Et :

bruno7864 a écrit :

tu te promènes et apprécies ces instants simplement sans emphase.
Bravo!!!!!!!!!!!

+1 wink


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#16 18-11-2015 13:52:42

Nebue
Membre
Inscription : 03-11-2014
Messages : 348

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Je ne connais pas du tout la Corse, et ton récit est le premier que je lis ici (je n'ai pas encore fait toutes les archives du forum big_smile ). Je l'apprécie beaucoup, le GR20 me rebutait (notamment le fait de ne pas pouvoir bivouaquer en dehors des abords des refuges), mais je vois qu'il y a plein de belles choses disponibles. Merci pour tous les détails pratiques que tu donnes !

Hors ligne

#17 18-11-2015 18:35:48

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Salut à vous et merci, vous faites trop d'honneurs à mon humble récit  smile

@Nebue : tu vas voir qu'il y a ici d'autres très beaux récits dont certains ont inspiré mes trajectoires (suivez mon regard ...  wink )
En principe le bivouac est interdit quasiment partout en Corse. Discret et respectueux de l'environnement je ne me suis risqué qu'à peu d'écarts, et j'ai aussi fait du GR20, à suivre ...

@Zorey et Bruno : oui, j'avais dit dans un autre récit que je me sentais plutôt marcheur-contemplateur. Dans la rando c'est surtout le fait d'être dehors et de profiter des paysages qui me plait, plus que de viser un objectif particulier ou de rechercher systématiquement la nouveauté ou une certaine difficulté. Vous allez en avoir quelques exemples ici ...
Bruno, oui j'avais vu ton tapis de sol. Le mien est accroché directement aux sardines, donc au niveau du sol.

@Florencia : non, le terrain de golf et les clubs sont toujours là. Je suis un peu rouillé côté golf et je n'avais pas envie d'aller rechercher ma balle dans le maquis, c'est sans doute pour ça qu'il m'a proposé la pétanque.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#18 18-11-2015 19:00:56

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J6 Pozzi du Renoso – Capannelle
(La foule)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5298015

L’intention initiale était de joindre les autres bergeries des Pozzi au-dessus du col de Vizzavona par les crêtes (Pietradone, Punta Orlandino, Renoso, Punta Bacinello, Pinzi Corbini, Punta dell’Oriente, Punta Scarpiccia), itinéraire pompé à Florencia wink .
Lorsque je suis prêt à partir, vers 7h, le ciel n’est pas très engageant, mais le berger m’encourage. J’attaque donc comme prévu sous la belle lumière du soleil levant, revêtu d’un coupe-vent car l’air est frisquet et agité.
7744_corse2015-03771_16-11-15.jpg
7744_corse2015-03772_16-11-15.jpg
Les nuages bien présents ne font que caresser les crêtes sans les dépasser et ma progression jusqu'aux environs de Punta Orlandino est agréable et sans problème.
7744_corse2015-03777_16-11-15.jpg
7744_corse2015-03781_16-11-15.jpg
Mais là je perds la trace, ne trouve plus les cairns, le vent forci, et le brouillard gagne les sommets. Je m’abrite une bonne demi-heure derrière un rocher, enfile la polaire sous le coupe-vent et attends une amélioration qui ne vient pas. Je commence à sentir le froid et ne suis pas motivé à continuer sur cette voie dans le brouillard. Je renonce donc et décide de redescendre aux pozzi pour prendre le GR20. Sauf qu’en repassant au-dessus des jolis lacs de Rina, au col de Pruno, je constate qu’il est possible d’y descendre et la carte montre ensuite un sentier pour rejoindre le GR, adopté !
7744_corse2015-03779_16-11-15.jpg
En arrivant vers le lac un jeune taureau semble montrer de l’intérêt envers moi en s’agitant, je contourne donc largement dans les aulnes et ne m’attarde pas. Pendant que les crêtes s'ennuagent de plus en plus,
7744_corse2015-03789_16-11-15.jpg
je passe au-dessus du second lac
7744_corse2015-03788_16-11-15.jpg
et trouve facilement le sentier qui s’annonce bien lisible et cairné.
7744_corse2015-03790_16-11-15.jpg
Certes un peu plus bas dans les aulnes il faut y regarder à deux fois pour ne pas s’engager n’importe où et se perdre, mais pas d’angoisse. Ça se complique arrivé dans la forêt, d’un coup plus de trace évidente ni cairn. Là, je n’ai plus trop envie de faire demi-tour et tout remonter. La forêt est clairsemée et praticable, la pente est constante bien que raide, je dois pouvoir y aller au cap. Je mets quand même le smartphone / GPS en route histoire de rester au plus près de la trace sur la carte. En la suivant ainsi, je retombe plus tard sur quelques rares cairns. La pente est garnie d’un épais tapis de feuilles qui ne facilite pas la tenue de route, et je ne vois toujours pas le GR alors que le GPS m’indique que je l’ai dépassé. Je me doute bien que ce n’est pas possible et continue donc de descendre, je suis rassuré quand je vois 20 m en dessous passer deux randonneurs. Fin de la petite aventure, me voilà sur l’autoroute, parcours très agréable cependant, au milieu de magnifiques pins, offrant de belles vues et quelques possibilités de baignade.
7744_corse2015-03802_16-11-15.jpg
7744_corse2015-03803_16-11-15.jpg
Après une longue pause de mi-journée, je vais jusqu’à Capannelle où je décide de faire halte pour la nuit au gîte (celui d’en bas).
7744_corse2015-03804_16-11-15.jpg
Choc : se retrouver au milieu de 60 à 80 personnes après ces jours de solitude. Paradoxalement je continue de me sentir seul car les gens sont en groupes déjà formés. Néanmoins au dîner les conversations s’engagent et la soirée est sympa.

Intérêt : 4/5 Les crêtes de Pietradone et vers le Renoso, Lacs de Rina, quelques beaux endroits sur le GR 20 et de magnifiques arbres.
Approvisionnement : Gîtes de Capannelle
Eau : nombreux ruisseaux
Bivouacs : plein : sur les crêtes, aux lacs, et en bordure du GR.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#19 18-11-2015 20:39:57

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 671

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Décidément  le brouillard apprécie les crêtes de Pietradone , mais les lacs de Rina valaient largement le coup d’œil  tongue

Les 2 photos de lever de soleil à la bergerie sont magnifiques smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#20 18-11-2015 22:38:30

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J7 Gîte de Capannelle – Renoso – Bergeries des pozzi
(Laisse béton)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5298045

Grand beau temps, j’ai l’intention de retenter les crêtes pour joindre Vizzavona. Le début de matinée ici est superbe mais toute la côte Est est sous les nuages qui semblent se rapprocher.
7744_corse2015-03807_18-11-15.jpg
je monte au lac de Bastani puis au sommet du Renoso par la voie standard (il est possible d’y monter directement au-dessus du lac).
7744_corse2015--2_18-11-15.jpg
7744_corse2015-03819_18-11-15.jpg
7744_corse2015-03822_18-11-15.jpg
Si j’adore ce large espace que forme le versant Ouest du Renoso et les crêtes vers le nord
7744_corse2015-03815_stitch_18-11-15.jpg
en approche de Pinzi Corbini je suis moins enthousiasmé quand je cherche du regard le passage versant Ouest.
7744_corse2015-03823_18-11-15.jpg
Quelques passages peu lisibles et une première descente raide dans de la grosse caillasse continuent d’altérer ma sérénité, en plus les nuages se pointent. Arrivé vers le point côté 2113 je vois des cairns qui indiquent un passage versant Ouest, pendant que les nuages se font de plus en plus présents. A mes côtés un allemand avec son chien cherche, lui, à redescendre versant Est pour rejoindre sa voiture au gîte. J’y vais, j’y vais pas ? Par grand beau temps j’y serai allé mais là, n’écoutant que mon courage qui ne me disait rien, et profitant de la présence de ces compagnons de route temporaires, je renonce une fois de plus. Avec l’allemand nous recherchons une voie de descente Est. J’ai souvenir qu’il y a un peu plus au nord la voie balisée de rose fluo que Florencia avait empruntée à l’insu de son plein gré, mais l’allemand qui est allé explorer n’a rien vu qui lui sembla praticable d’ici. En examinant bien le versant Est nous trouvons une voie qui nous semble jouable, et nous engageons donc. Quelques posages de mains ou menus pas d’escalade nous ont été nécessaires mais rien de difficile. On est descendu par là (le ciel s'est redégagé) :
7744_corse2015-03830_18-11-15.jpg
Pinzi Corbini vu d'en dessous de ce côté :
7744_corse2015-03831_18-11-15.jpg
Plus bas nous tombons sur les marques rose fluo, puis sur les pistes menant au gîte. Le temps sur les crêtes continue d’alterner entre le dégagé et le bouché. J’ai peut-être renoncé un peu trop facilement mais n’ai aucun regret.
Au gîte (celui du haut) j’offre une Pietra à l’allemand et nous papotons une bonne heure. Il est 15h, il ne faut plus trop que je traine si je veux être vers Vizzavona avant le soir. Heureusement cette partie du GR 20 est très roulante et je peux aller d’un bon pas soutenu, ce qui m’est très agréable.
7744_corse2015-03834_18-11-15.jpg
7744_corse2015-03835_18-11-15.jpg
7744_corse2015-03836_18-11-15.jpg
En fait, va savoir pourquoi, j’ai toujours en tête de viser les bergeries des pozzi, ce qui n’est plus une trajectoire cohérente en venant par le GR 20. Mais en même temps j’ai envie ce soir d’éviter la foule supposée à Vizzavona. Avec le recul j’aurai pu me contenter d’un bivouac aux bergeries d’Alzeta, ou à Bocca Palmente,
7744_corse2015-03842_18-11-15.jpg
(avec sa source un peu plus bas)
7744_corse2015-03846_18-11-15.jpg
mais emporté par mon élan je poursuis. J’ai un peu sous-estimé la longueur de ce détour et suis un peu stressé par la tombée du jour en montant à la Madonuccia,
7744_corse2015-03848_18-11-15.jpg
heureusement j'ai peu après les bergeries en vue.
7744_corse2015-03851_18-11-15.jpg
Fermées et désertes, j’ai juste le temps d'y monter ma tente avant qu’il fasse noir. Je peux ensuite contempler le Monte d'Oro sur fond de ciel rouge.
7744_corse2015-03853_18-11-15.jpg

Intérêt : 4/5
Approvisionnement : Gîtes de Capannelle
Eau : ruisseaux, bergeries d’Alzeta, Fontaine de Palmente
Bivouacs : Bergeries d’Alzeta, Bocca palmente, Bergeries des pozzi


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#21 18-11-2015 22:59:26

Nebue
Membre
Inscription : 03-11-2014
Messages : 348

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Glop^2 a écrit :

En principe le bivouac est interdit quasiment partout en Corse. Discret et respectueux de l'environnement je ne me suis risqué qu'à peu d'écarts, et j'ai aussi fait du GR20, à suivre ...

Le montage de tente est interdit, mais pas dormir à la belle étoile, n'est-ce pas ? Dans les Alpes en été je ne me suis pas trop posée la question, quand j'étais dans une zone interdite je posais le matelas par terre et fini. J'ai simplement respecté la règle (parce qu'il faisait beau et que je n'avais pas besoin de réfléchir) mais je n'ai pas réussi à savoir exactement ce qui gênait avec la tente : abîme-t-on le sol ? Le fait d'interdire le bivouac diminue-t-il le nombre de personnes (et le nombre d'incivilités) ? Je suis plus gênée par les gens qui coupent les lacets dans les sentiers raides que par des tentes plantées discrétos, cela dit.

Edit : coquille.

Dernière modification par Nebue (19-11-2015 09:38:19)

Hors ligne

#22 18-11-2015 23:10:44

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Nebue a écrit :

...mais pas dormir à la belle étoile, n'est-ce ça ? .

Je serai effaré si c'était le cas.

Nebue a écrit :

Je suis plus gênée par les gens qui coupent les lacets dans les sentiers raides

Oui, +1, et par les PQ qui trainent aussi.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#23 18-11-2015 23:14:34

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 781

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Bonseir Glop... smile

Et pourtant il existe ce passage entre Le Renoso et Vizzavona arpenté notamment par ceux qui potassent le soir le " Fabrikant corse" (pages 255 et suivantes). smile smile

Plus facile à dire (à lire) que faire notamment dans la descente! hmm

Je l'ai fait dans les 2 sens: plus facile à la montée pour le repérage, plus difficile à la descente...

Glop, t'es un vrai contemplateur...c'est bien...: "A chi va pianu va sanu e va luntanu". wink

Hors ligne

#24 19-11-2015 00:13:27

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 602
Site Web

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Belle balade. smile

Glop^2 a écrit :
Nebue a écrit :

Je suis plus gênée par les gens qui coupent les lacets dans les sentiers raides

Oui, +1, et par les PQ qui trainent aussi.

La justification qu'on m'a donné dans la Vanoise, c'est que la nature n'est pas faite pour accueillir un afflux de bivouaqueurs : aires de bivouac "célèbres"  (genre au bord d'un lac) rapidement abimées, pollution des sols et des eaux, dérangement de la faune…
Personnellement, je ne peux m'empêcher de penser que des raison pécuniaires entrent aussi en compte…


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#25 19-11-2015 08:49:13

boitagateau
.
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 182
Site Web

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Glop^2 a écrit :
Nebue a écrit :

...mais pas dormir à la belle étoile, n'est-ce ça ? .

Je serai effaré si c'était le cas.

C'était le cas dans les calanques de Marseille avant la création du parc.
Camping et bivouac interdit, à la belle étoile toléré. (je ne sais pas si cette règle
était écrite noir sur blanc, mais c'est la réponse que j'avais eu par téléphone).

Pour la Corse, j'ai l'impression que tu exagères en disant que le bivouac est interdit
presque partout. Où alors, ça c'est durci depuis mes dernières vadrouilles.
Il y a quelques zones côtières réglementées (extrémité du Cap Corse, Agriates,
Scandola), et le parcours du GR20. Pour le reste, je n'ai jamais vu d'interdiction.

Si j'avais cru deviner une approche un peu différente de la mienne pour ta rando
à la Réunion, je vois que nos vadrouilles Corse se ressemblent bien.

.


Penser le changement... plutôt que changer le pansement.
Si à cinquante ans, on ne peux pas se passer de montre, on a quand même raté sa vie ! (inspiré par J.S.)

Hors ligne

Pied de page des forums