Aller au contenu

Annonce

Réservez vos dates pour le Camp d'été 2024 : 10 au 17 août dans le Queyras !

#26 19-11-2015 10:43:05

Nebue
Membre
Inscription : 03-11-2014

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Je n'ai pas le temps de corriger ma coquille d'écriture que tout le monde l'a déjà citée big_smile
Il me semblait qu'on avait le droit de dormir quasi n'importe où (hors proximité d'agglomération) à condition de ne rien installer. Du moins c'est ce qu'on m'avait dit. Et du coup la différence essentielle que je voyais entre ça et le camping, c'était l'aspect psychologique : avec une tente, on se sent un peu plus installé, on fait moins attention à nos gestes.

boitagateau a écrit :

Camping et bivouac interdit, à la belle étoile toléré. (je ne sais pas si cette règle était écrite noir sur blanc, mais c'est la réponse que j'avais eu par téléphone).

Le camping, c'est quoi par rapport au bivouac du coup ?

Hors ligne

#27 19-11-2015 10:49:07

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées, Aure et Louron
Inscription : 07-06-2011

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Coucou Nebue. smile

Camping je crois que ça veut dire planter les tentes et les laisser à demeure toute la journée.

Glop^2, j'adore la première photo du J6. cool


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#28 19-11-2015 12:18:22

boitagateau
<(°_°)>
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

.

Nebue a écrit :

Le camping, c'est quoi par rapport au bivouac du coup ?

Déjà, il faut distinguer camping et camping sauvage, et je suppose que ta question
est en fait la différence entre camping sauvage et bivouac.
(wikipédia manque de précision).

Pas sûr qu'il existe une définition immuable pour le bivouac !
Quelques points glanés durant ma vie de randonneur :

- il faut monter l'abri "à la tombée de la nuit" et le démonter "tôt" le matin.
( certains Parcs Nationaux donnent des temps précis ).

- l’abri ne doit pas dépasser les 1m20 en hauteur.

- il faut s'installer à au moins 1h de marche des limites de (certains) Parcs Nationaux.


Si l'abri reste monté la journée et/ou qu'il dépasse les 1m20 de hauteur, cela devient
du camping sauvage.

.


Tout se pourrit (Théorie du compost)
Tant que nous continuerons d’obéir, ils n’arrêteront pas...
Penser le changement... plutôt que changer le pansement.

Hors ligne

#29 19-11-2015 15:06:58

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Réglementation variable selon les Parcs (National, Naturel, réserve) et la zone (coeur ou aire d'adhésion).
Les grandes lignes figurent dans les messages ci-dessus mais il y a des particularités. Une page du wiki (que je vous invite à compléter) regroupe les points les plus importants de la réglementation, et contient des liens vers les textes particuliers.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Il y a toujours un objet plus léger que celui que tu portes dans ton sac : celui que tu as eu le courage de laisser chez toi.
« Strong, light, cheap, pick two » (*)

| k

Hors ligne

#30 19-11-2015 19:52:00

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

guichen a écrit :

Glop, t'es un vrai contemplateur...c'est bien...: "A chi va pianu va sanu e va luntanu". wink

Salut Guichen, merci mais je pense avoir encore des progrès à faire en contemplatitude  smile


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#31 19-11-2015 20:01:19

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J8 Bergeries des pozzi – Vizzavona – Corte
(J’entends siffler le train)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5298057

Je descends tranquillement au col où un hélicoptère se pose à 15 m de moi, ça déménage !
Puis je poursuis jusqu’à l’ancien fort en ruines avant de redescendre vers la route pour rejoindre le GR 20 via le parc aventure.
7744_corse2015-03857_18-11-15.jpg
L’autoroute GR 20 jusqu’à Vizzavona est chargée de quelques randonneurs, mais surtout de touristes en promenade vers la cascade des anglais je présume. J’arrive à Vizzavona vers 11h,
7744_corse2015-03859_18-11-15.jpg
7744_corse2015-03862_18-11-15.jpg
le sommet du Monte d’Oro est bien ennuagé, pas motivant pour y monter. Je regarde un peu curieux le petit train pour Ajaccio qui s’enfonce dans son tunnel. Sur un coup de tête, je décide de prendre celui de 12h18 pour aller à Corte passer la soirée et la nuit. En attendant, une Pietra s’impose.
Balade sympa, le train n’est pas très peuplé, je peux confortablement profiter des paysages. A Corte je me fais un bon resto, puis je me serai bien installé dans un hôtel mais tout est plein. Ce sera donc camping, celui au pied de la citadelle, après-midi toilette et lessives. Et le soir un bon verre de vin dans un caveau, puis un bon resto (beignets au brocciu, cannellonis au brocciu avec sauté de veau, glace châtaignes).
7744_corse2015-03864_18-11-15.jpg
7744_corse2015-03867_18-11-15.jpg
7744_corse2015-03872_18-11-15.jpg

Intérêt : 2/5
Approvisionnement : Vizzavona
Eau : Bergeries des pozzi, Vizzavona
Bivouacs : Bergeries des pozzi, Vizzavona


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#32 19-11-2015 20:15:02

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J9 Corte – Vizzavona – Monte d’Oro
(Signore delle cime)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5393115
http://www.openrunner.com/index.php?id=5298081

Au matin, retour à Vizzavona par le train (hyper bondé cette fois). J’occupe la matinée en allant à l’abri Southwell,
7744_corse2015-03879_18-11-15.jpg
7744_corse2015-03881_18-11-15.jpg
puis repas au resto de la gare. Je lève les yeux pour constater que le sommet du Monte d’Oro reste dans les nuages. J’hésite. Je consulte la météo qui annonce une nuit calme et dégagée. C’est décidé, je monte. Ayant bien bu, optimiste et afin de préserver mes efforts je ne prends qu’un litre d’eau car par-là les ruisseaux coulent bien et il y a une source quasiment au sommet. Après une demi-heure de grimpette je trouve une coulée d’eau issue du ravin de ghilareto à laquelle je me gave (après filtrage). Plus haut je croise deux randonneurs qui arrivent de l’autre côté du mont et qui me confirment qu’une source est indiquée plus haut. Aux bergeries de Pozzatelli en ruines je ne trouve pas d’eau. Je m’y repose un peu et deux autres randonneurs qui redescendent me confirment que la source en dessous du sommet coule bien, ils l’ont entendu. Ceci me rassure car je me dis que j’ai péché par excès d’optimisme et que je risque d’être très juste en eau. Arrivé sous Bocca di Pozzi il y a un panneau indiquant une source. Je suis la trace et les cairns mais ça semble à sec. En persévérant je fini par entendre de l’eau couler, mais c’est dans un trou sous un rocher et impossible à atteindre. Je ne trouverai pas d’eau exploitable par ici. Déjà bien fatigué et économisant mon eau, je reprends mon ascension et attaque la partie la plus pénible : « la scala ». Un couloir raide de grosses caillasses dans lequel la trace et les balises sont peu lisibles. Peinant et voyant l’après-midi tirer à sa fin et je regarde en dessous pour repérer un coin de bivouac « de replis » au cas où je ne viendrai pas à bout de cette rude grimpette et de cet environnement qui n’est pas trop ma tasse de thé. Il me semble possible de me rabattre sur les hauteurs de Bocca di Pozzi si besoin,
7744_corse2015-03884_18-11-15.jpg
mais je poursuis mes efforts.
7744_corse2015-03885_18-11-15.jpg
Après avoir passé un petit seuil je découvre, sans grande surprise à vrai dire, qu’il faut encore grimper mais je devine un peu d’herbe qui me fait espérer le replat tant convoité. Encore un effort et, ouf, le coin de bivouac rêvé vers le Pratu Scampicciolu est bien là, youpi ! Après rapide inspection des lieux, ma première préoccupation est d’aller voir la source (indiquée). Malheureusement celle-ci est à sec, quelques traces d’eau mais rien d’exploitable pour recharger une poche à eau, j’ai juste pu me faire une micro toilette. Il faudra que je fasse la soirée et la descente de demain avec le litre un peu entamé qu’il me reste. Heureusement que je m’étais bien gavé d’eau, la soif ne se fait pas trop forte. La soirée est calme, je peux me faire chauffer une petite soupe, et la nuit très paisible.
7744_corse2015-03890_18-11-15.jpg
7744_corse2015-03891_18-11-15.jpg

Intérêt : 4/5
Approvisionnement : Vizzavona
Eau : Vizzavona, ravin de ghilareto, source à Bocca di pozzi (tarie en sept 2015), source à Pratu Scampicciolu (tarie en sept 2015)
Bivouacs : Piste en début de montée, Bocca di Pozzi , Pratu Scampicciolu


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#33 19-11-2015 20:33:30

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Ah, chouette, un bivouac que je rêvais de faire. J’espère que le lever de soleil sera à la hauteur tongue

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#34 20-11-2015 20:02:35

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J10 Monte d’Oro – Vizzavona
(La montagne)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5298093

@Florencia : je me doutais qu'il te plairait ce bivouac wink, le lever de soleil était pas mal.
7744_corse2015-03893_18-11-15.jpg
Au matin je profite du lever de soleil, puis poursuis l’ascension en laissant mes affaires dans la tente,
(Note : pas glop, s'il m'arrivait un gros pépin je n'avais ni ma balise ni mon smartphone avec moi hmm )
7744_corse2015-03897_20-11-15.jpg
mais je ne vais même pas tout à fait au sommet en délaissant les 10 ou 20 derniers mètres. Je profite suffisamment des vues, de la lumière, de l’air, et « faire le sommet » en soit ne m’apporterai aucune satisfaction supplémentaire.
7744_corse2015-03901_20-11-15.jpg
7744_corse2015-03902_20-11-15.jpg
Après un bon moment je redescends, démonte la tente, puis petit-déjeuner à la douce chaleur du soleil matinal en goutant pleinement ces instants et cet environnement.
Ensuite il faut bien redescendre, reprendre ce raide couloir de pierre casse-genoux,
7744_corse2015-03916_20-11-15.jpg
refaire d’autres photos sous une nouvelle lumière,
7744_corse2015-03918_20-11-15.jpg
et je me retrouve de nouveau à Vizzavona vers midi.
Envie de repos, je me prends une chambre à l’hôtel, puis repas au restaurant de la gare. Après-midi : réapprovisionnement chez Rosy, toilette, lessive, sieste et cocooning au calme dans la chambre. Dîner au restaurant de la gare, puis cogitations sur le programme de mes prochaines journées avant un gros dodo dans le bon lit smile .

Intérêt : 4/5
Approvisionnement : Vizzavona
Eau : Vizzavona
Bivouacs : Vizzavona


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#35 20-11-2015 21:24:34

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Waouh, super ambiance effectivement, avec les lumières rosées se reflétant sur l'abri, trop classe  wink

Tu n'as pas eu envie de faire la boucle, plutôt que de faire demi-tour ?
Ton impression sur les 20 derniers mètres m'intéressent, difficile ?

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#36 20-11-2015 23:03:37

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Bonsoir Glop^2

J'avais hâte de venir lire ton CR, et voilà, que du bonheur smile

Je remarque que la chaleur est difficile dès le début d'après-midi à faible altitude
Entre la Corse et les Pyrénées tous ces paysages incroyables de variétés donnent envie d'être là

Tes photos sont superbes, tu as bien fait de retourner photographier les pozzi! wink
et les lumières du soir ou du matin avec les nuages au Mont d'Oro
j'imagine le bonheur à vivre cela, en plus tu prends ton temps et adapte ton parcours à tes envies et à ton rythme, c'est reposant cool

Ton abri est aussi très bien tendu, belle réalisation

à bientôt pour la suite smile

Myrtille

Hors ligne

#37 20-11-2015 23:12:14

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées, Aure et Louron
Inscription : 07-06-2011

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Yo ! smile

Myrtille88 a écrit :

en plus tu prends ton temps et adapte ton parcours à tes envies et à ton rythme, c'est reposant cool

Ouaip c'est vrai ça, Glop^2 on devrait aller glander randonner ensemble ! lol wink


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#38 21-11-2015 00:03:40

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

@Florencia
Je me rend compte, et certaines étapes de ce séjour me l'ont confirmé, qu'en solo je ne suis pas à l'aise dans les voies minérales et raides : psychologiquement pas serein, et physiquement les genoux ont un peu de mal dans de telles descentes. Ce serait sans doute un peu différent en groupe, ou si j'arrivai à m'alléger encore. C'est sans doute pour cela que je n'ai pas envisagé la boucle d'autant plus que la première partie de la descente côté Ouest me semblait assez incertaine sur la carte.
Quant aux 20 derniers mètres, ça n'est pas la difficulté qui m'a fait renoncer car d'où j'étais je n'en voyais pas d'insurmontable. C'est juste que j'étais bien et me sentais en harmonie avec ce moment et cet endroit et, comme je l'ai dit, que je ne ressentais aucun besoin ni envie d'aller au sommet. A la limite j'avais presque le sentiment que cela aurait été déplacé ou vulgaire (pas sûr d'avoir trouvé le bon mot) d'y aller (sans vouloir jouer une forme de snobisme  smile ).

@Myrtille
Salut et merci, je suis content si tu apprécie ma modeste contribution  smile
Effectivement j'ai eu des moments de grand bonheur dans ce trek, le bivouac au Monte d'Oro en fut un, d'autres encore plus grands à venir ...

@Zorey
Yo ! je serai ravi de glander randonner avec toi et Morse (avec les autres aussi)  smile

Dernière modification par Glop^2 (21-11-2015 00:34:34)


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#39 21-11-2015 00:20:20

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J11 Vizzavona – Bocca di Verde
(Singin' in the Rain, hein !)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5298103

Bon, il est temps de me déscotcher de Vizzavona où je suis resté plus longtemps que prévu. J’avais originellement programmé ensuite sur deux jours une descente à Ghisoni puis Col de Verde, avec exploration des crêtes à l’Est de cet axe (Punta di Taoria etc …). Mais lorsque j’étais aux pozzi le berger m’avait dissuadé de passer par Ghisoni : pourquoi redescendre autant ? Après cogitations j’ai décidé de filer direct à Bocca di Verde par le GR20 en un jour. Il faut beau, je prends peu d’eau puisque je suis sûr d’en trouver en route. Après la chapelle « A Signora di a Furesta »
7744_corse2015-03926_20-11-15.jpg
7744_corse2015-03927_20-11-15.jpg
c’est la douce montée jusqu’à Bocca Palmente à travers la forêt de pins. Je m’abreuve abondamment à la fontaine avant de rejoindre le col où de nombreux randonneurs font une pause.
7744_corse2015-03930_20-11-15.jpg
7744_corse2015-03935_20-11-15.jpg
7744_corse2015-03936_20-11-15.jpg
Puis je poursuis sur cette portion de GR 20 déjà empruntée quelques jours avant.
7744_corse2015-03939_20-11-15.jpg
7744_corse2015-03947_20-11-15.jpg
A Capanelle je fais la pause Pietra – grignotages et je reprends un peu d’eau. En poursuivant sur le GR vers Bocca di Verde le temps se couvre et la pluie arrive, légère d’abord puis plus présente, m’obligeant à enfiler la tenue Frogg-Toggs. Elle cesse après une bonne heure, alors que j’arrive vers Gialgone. Il y a là une « bergerie » (je n’ai pas souvenir de son existence lorsque j’étais passé là il y a quelques années) qui propose boissons, petit snack et locations de tentes. Mais je poursuis ma route car la journée est bien avancée. Dans la descente sous Gialgone il y a plein de salamandres que la pluie a faites sortir, je surveille bien mes pas pour ne pas en écraser une.
7744_corse2015-03953_20-11-15.jpg
Au gîte du col de Verde je prends la formule demi-pension. Je me retrouve dans un dortoir principalement occupé par un groupe de jeunes pompiers chtis qui me font un accueil des plus sympathiques et chaleureux, il va y avoir de l’ambiance ce soir. Le temps d’étendre quelques affaires, de me doucher, et l’heure du dîner est là. A table je discute avec deux finlandaises qui font le GR 20 vers le sud. De retour au dortoir les chtis sont en phase apéro et préparation de leur dîner. Immanquablement ils m’invitent à boire quelques coups de rhum et à rester en leur compagnie. Soirée super sympa faite de discussions, de chants, et autres plaisanteries non racontables. C'est encore mieux que dans le film. Un autre gars non chti s’est aussi retrouvé là et nous échangeons quelques phrases. La consigne négociée entre les chtis et le responsable du gîte était un arrêt des festivités à 22h, ce qui fût respecté, permettant à tous un repos réparateur.

Intérêt : 3/5
Approvisionnement : Vizzavona, Capanelle, Verde
Eau : Partout
Bivouacs :


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#40 21-11-2015 10:11:37

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J12 Bocca di Verde – Refuge d’Usciolu
(Fatigué)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5298117

Mon trajet prévisionnel était d’aller à Chisa, puis Bergerie de Tova le jour suivant, suivi de Bavella. Mais la météo annonce des orages dans la journée où je devrai me trouver dans les aiguilles, une perspective qui ne m’enchante guère. J’inverse donc mon programme et décide de rejoindre d’abord le plateau du Coscione, par le GR 20 et Usciolu.
Je pars vers 8h, l’itinéraire commence par une montée douce en forêt de pins, puis se dégage avant d’arriver sur les sommets à Bocca d’Oru ou paissent des brebis.
7744_corse2015-03960_20-11-15.jpg
7744_corse2015-03967_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03970_21-11-15.jpg
La suite jusque Prati est magnifique, une sorte de petit plateau bien dégagé et donnant envie d’y gambader.
7744_corse2015-03973_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03980_21-11-15.jpg
Je regrette de ne pas être venu dormir par ici, il est probable que j’y serai resté pour une belle journée. Mais j’aurai loupé les chtis et probablement aussi quelqu’un d’autre : Au refuge de Prati où je fais une pause, le gars avec qui j’avais causé la veille au milieu des chtis est là en pause aussi. Il souhaite essayer mon sac à dos qui a un bon air de famille avec son Golite. Assez rapidement la conversation nous mène à notre fréquentation du forum et les présentations se font : c’est Guichen smile , il est avec un ami. Nous échangeons plus longuement que la veille, puis ils repartent avant moi. La suite de l’itinéraire est une longue et cassante série de crêtes où l’on navigue d’un côté à l’autre dans de gros rochers.
7744_corse2015-03981_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03982_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03986_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03987_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03990_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03992_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03993_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03996_21-11-15.jpg
7744_corse2015-03999_21-11-15.jpg
C’est magnifique mais les genoux souffrent, les passages reposants sont rares, et j’avance lentement. [Mode psycho pour les nuls] Avec le recul je me dis que, n’ayant pas prévu cette étape dans mon itinéraire initial, je ne m’y étais pas psychologiquement préparé ce qui a amplifié ma perception de difficulté [/Mode psycho pour les nuls].
Plus loin je rattrape les finlandaises de la veille au soir, comme moi elles fatiguent et espèrent l’arrivée. Nous marchons de concert les deux heures restantes pour arriver à Usciolu vers 16h avec un certains soulagement.
7744_corse2015-04005_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04006_21-11-15.jpg
Guichen et son pote sont là. Après la Pietra, l’installation de ma tente, la douche et la lessive, je les retrouve pour le casse-croute du soir. Vous devinez sans peine la teneur de nos discussions. Nuit calme.

Intérêt : 5/5
Approvisionnement : aux refuges de Verde et Usciolu
Eau : rien d’autre qu’aux refuges (Verde, Prati, Usciolu)
Bivouacs : aux environs de Prati


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#41 22-11-2015 09:00:55

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J13 Refuge d’Usciolu – Bergerie de Groci
(Dès que le vent soufflera)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5299630

Après un au revoir à Guichen et son pote qui partent vers l’Incudine par la variante du GR 20, je petit-déjeune puis pars vers 8h30.
7744_corse2015-04007_21-11-15.jpg
Et c’est reparti sur les crêtes comme la veille, pfff, joli mais pénible.
7744_corse2015-04013_21-11-15.jpg
En me soutenant des mains sur les rochers lors d’une grosse marche descendante un peu délicate je laisse échapper un bâton qui vient sous mon pied alors que celui-ci se pose lourdement. Crac ! Pliage de bâton. Un peu plus loin je me pose et envisage une réparation. Un bâton aluminium ou carbone aurait été définitivement hors d’usage. Avec le bambou, quelques tours de Power Tape et c’est reparti.
7744_corse2015-04034_21-11-15.jpg
Quelques passages nuageux me plongent parfois dans le brouillard mais globalement le temps est dégagé et beaux. Je peux contempler les montagnes d’en face que je parcourais une dizaine de jours auparavant (Vizziluga).
7744_corse2015-04015_21-11-15.jpg
Le parcours de crête ne dure que deux heures et me voilà aux abords du Plateau Cuscionu sur lequel je fondais quelques espoirs de très belles balades.
7744_corse2015-04017_21-11-15.jpg
A peine arrivé je vois que je ne serai pas déçu, j’adore, je frissonne et mes yeux s’embuent.
7744_corse2015-04021_21-11-15.jpg
Ca me rappelle un peu les hauts plateaux du Vercors, grands espaces où l’on peut naviguer à vue qui me donnent des sensations de liberté et de sérénité intenses. Je vais voir la source (point 1679 au N-O du Monte Occhjatu, elle est indiquée sur le terrain, et coule),
7744_corse2015-04023_21-11-15.jpg
puis zigzague très tranquillement dans ce paysage clairsemé de hêtres, et enfin trouve un beau coin d’herbe à l’ombre pour une longue pause.
7744_corse2015-04033_21-11-15.jpg
Je déguste pleinement l’instant. L’après-midi je poursuis sans empressement et avec un arrêt photo tous les 50 m vers la bergerie de Groci qui m’avait été recommandée par les chtis.
7744_corse2015-04036_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04041_21-11-15.jpg
Lors de la conception de mon trek j’envisageais de pouvoir rester par ici 2 ou 3 jours, c’est maintenant décidé.
7744_corse2015-04057_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04064_21-11-15.jpg
A la bergerie l’accueil est très sympathique, il n’y a plus de place en dortoirs, j’installe donc ma tente en zone de bivouac et réserve mon dîner. Fin d’après-midi occupée en toilette, Pietra, lessive, Pietra, parties de pétanque, Pietra ... Dîner tôt car il faut ensuite laisser la place à deux groupes de belges et auvergnats qui font la fête tardivement.
7744_corse2015-04076_21-11-15.jpg
La nuit est très venteuse, la météo avait annoncé des rafales de 60-80 km/h si ma mémoire est bonne. La tente prends le vent par l’arrière, le mât ne bouge pas trop mais la toile se courbe beaucoup et vient souvent frôler ma tête. Pas de condensation heureusement, donc pas d’éclaboussures. Mais quel bruit fait le Cuben dans ces conditions ! Donc nuit peu reposante.

Intérêt : 5/5
Approvisionnement : Refuge d'Usciolu, Bergerie de Groci
Eau : partout sur le plateau du Coscione (source, ruisseaux)
Bivouacs : partout sur le plateau du Coscione (techniquement possible mais interdit)


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#42 22-11-2015 10:52:06

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J14 Bergerie de Groci - Bergerie de Groci
(Ma liberté)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5299725

Après un bon petit déjeuner à la bergerie je demande conseil pour la balade du jour. Ainsi je pars plein sud
7744_corse2015-04083_21-11-15.jpg
et lorsque j’arrive vers les ruines et la fontaine « A Marinasca » je suis subjugué par les paysages.
7744_corse2015-04084_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04088_21-11-15.jpg
Je gambade, je photographie à tout va, je vais et je viens autour des tas de rochers Cuparchiata et Pian d’Ornucciu. Et le changement de temps, nuageux puis ensoleillé, me donne des lumières et ambiances variables amplifiant mes sensations. Je suis aux anges !
7744_corse2015-04095_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04098_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04099_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04101_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04104_21-11-15.jpg
Je poursuis sur le sentier des pâturages, plein de frissons devant la beauté de ces endroits.
7744_corse2015-04111_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04112_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04119_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04123_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04126_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04127_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04132_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04144_21-11-15.jpg
Parfois j'entrevois Bavella.
7744_corse2015-04146_21-11-15.jpg
Au petit col sous le Monte Canoso je fais une longue pause grignotage et sieste. Puis je descends au gîte de Bucchinera, malheureusement fermé donc pas d’arrêt Pietra. C'est un point d'entrée pour le plateau accessible en auto.
7744_corse2015-04150_21-11-15.jpg
De là je pars Nord jusque vers Funtana di Giavingiola et un peu au-delà.
7744_corse2015-04151_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04154_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04161-2_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04166_21-11-15.jpg
Puis Est pour venir sur le sentier qui me ramène à « A Marinasca » puis à Groci.
7744_corse2015-04179_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04182_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04183_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04185_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04190_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04200_21-11-15.jpg
7744_corse2015-04202_21-11-15.jpg
Je viens de vivre ce que je considère comme la plus belle balade de ce séjour en Corse. Je classe cet endroit comme un des plus beaux au monde, dans la même catégorie que les canyons du Colorado, Bora Bora, le cirque de Mafate, les hauts plateaux du Pérou, etc ...

Le soir je bivouaque et dîne de nouveau à la bergerie de Groci, mais le menu est identique à la veille : excellent saucisson maison, omelette et haricots verts, pomme. La nuit est tranquille et pleine de beaux souvenirs.

Intérêt : 6/5 (si si !!!)
Approvisionnement : Bergerie de Croci
Eau : fontaine « A Marinasca »
Bivouacs : partout sur le plateau du Coscione (techniquement possible mais interdit)


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#43 22-11-2015 13:08:03

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Les sentiers des Pierres et des Bergers sur le plateau de Coscione sont vraiment beaux et permettent de bien s’imprégner de l’ambiance à part du plateau de Coscione.
La vue sur les aiguilles de Bavella, depuis le col sous le Monte Canoso, n’est pas en reste et vaut vraiment le détour smile

Les couleurs sont différentes qu’au Printemps, mais c’est toujours aussi chouette tongue

Merci cool

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#44 23-11-2015 22:54:33

guichen
Membre
Inscription : 06-05-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

Bonsoir Glop^2... smile

C'était bien sympa ces petits moments de discussions entre lecteurs de RL... smile

Mon ami, au final, a bien entendu ce qu'était de randonner léger: je lui avait prêté la Gatewood mais au bout de quelques nuits un peu fraîches (son sac était plutôt 10 à 15°confort), je l'ai suivi dans des abris bien fermés...

Les 2 grandes filles étaient donc des finlandaises: mince, j'aurais pu leur dire que je kiffais dur Paasilinna!!! tongue

Je n'ai jamais pris le temps de bien parcourir le Coscione: merci pour ces moments de vagabondage...
Comme les Pozzi, après Verde, c'est un territoire qui reste très fragile (moins pour les Pozzi): les pistes gâchent bien tout de même cet endroit ainsi que les animaux...

Faut venir en hiver: ma découverte du ski de fond s'y est déroulé...

A peine arrivé je vois que je ne serai pas déçu, j’adore, je frissonne et mes yeux s’embuent.

Nous y étions même 3 semaines trop tôt: les couleurs auraient été fabuleuses...

Si tu reviens un peu sur le GR fin septembre: il y a un un petit refuge au niveau du Col de Laparo, juste après sur la gauche, avec un petite source...

L'arrière du refuge est ouvert: juste 2 places par terre sinon bivouac sur balcon avec magnifique vue côté est de l'île...

guichen.

PS:

C’est magnifique mais les genoux souffrent, les passages reposants sont rares, et j’avance lentement. [Mode psycho pour les nuls] Avec le recul je me dis que, n’ayant pas prévu cette étape dans mon itinéraire initial, je ne m’y étais pas psychologiquement préparé ce qui a amplifié ma perception de difficulté [/Mode psycho pour les nuls].
Plus loin je rattrape les finlandaises de la veille au soir, comme moi elles fatiguent et espèrent l’arrivée. Nous marchons de concert les deux heures restantes pour arriver à Usciolu vers 16h avec un certains soulagement.

Boire du rhum ou s'abstenir: faut choisir!!! lol

Hors ligne

#45 23-11-2015 23:05:28

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J15 Bergerie de Groci – Gîte de Matalza
(Ah c’qu’on est bien quand on est dans son bain)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5299732

La nuit est tranquille mais au petit matin je perçois des éclairs puis entends le tonnerre. Les orages annoncés sont déjà là ! Ca se rapproche. Je sors la tête de la tente et jette un coup d’œil, c’est très actif et juste de l’autre côté de la montagne qui nous surplombe (Punta di Tozzarella), donc en gros sur l’Incudine. Par précaution j’entreprends un rangement de toutes mes affaires en vue d’un repli dans la bergerie si les choses se gâtaient par ici. Mais finalement nous n’avons que quelques petites gouttes de pluie. Plus tard lorsque je pars le temps est encore assez nuageux et un peu frais mais je maintiens mon choix, suivant ce qui m’avait été conseillé, d’aller « aux piscines ».
7744_corse2015-04205_23-11-15.jpg
Il s’agit de retrouver brièvement la variante du GR20 qui va à l’Incudine pour s’engager ensuite dans la vallée du Rau de Forcinchesi. Il y a sur ce ruisseau de nombreux bassins pour la baignade, éventuellement on peut ensuite monter sur les crêtes et rejoindre le GR. Lorsque j’arrive à la passerelle le temps est plus clément mais pas encore très motivant à la baignade.
7744_corse2015-04207_23-11-15.jpg
Je traverse puis longe tranquillement le ruisseau plein Sud et arrive dans une pozzine offrant de belles vues sur les alentours.
7744_corse2015-04209_23-11-15.jpg
J’explore vaguement la suite assez floue du sentier et décide de rester là : photographie, grignotage, sieste.
7744_corse2015-04217_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04220_23-11-15.jpg
L’après-midi bien engagée le soleil est assez présent, je redescend le ruisseau et me trouve un bassin dans lequel une bonne baignade s’en suit.
7744_corse2015-04222_23-11-15.jpg
Plus tard je repasse la passerelle et me dirige vers le gîte de Matalza. Je n’ai rencontré personne aujourd’hui jusqu’à mon arrivée au gîte vers 17h après avoir traversé de nouveaux magnifiques paysages.
7744_corse2015-04227_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04230_23-11-15.jpg
Il y a peu de monde, 7 ou 8 personnes, je m’approvisionne auprès du berger pour améliorer et compléter ce qui me reste en stock et m’installe dans une des grandes tentes du gîte. Je discute avec un couple de quasi-voisins (lyonnais) en me faisant chauffer une soupe. Le soir les salamandres sont de sortie.
7744_corse2015-04233_23-11-15.jpg

Intérêt : 4/5
Approvisionnement : gîte de Matalza
Eau : partout sur le plateau du Coscione (source, ruisseaux)
Bivouacs : partout sur le plateau du Coscione (techniquement possible mais interdit)


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#46 23-11-2015 23:22:56

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

guichen a écrit :

C'était bien sympa ces petits moments de discussions entre lecteurs de RL... smile

Salut Guichen,
oui tout à fait, j'espère que d'autres occasions se présenteront. Si ce n'est en Corse, probable que j'aille un peu explorer vers la Bretagne une de ces prochaines années.

Les 2 grandes filles étaient donc des finlandaises: mince, j'aurais pu leur dire que je kiffais dur Paasilinna!!! tongue

A vrai dire après le rhum je ne sais plus trop : finlandaises, danoises ?

Faut venir en hiver: ma découverte du ski de fond s'y est déroulé...

Ah tiens ça ne m'étais pas venue à l'idée mais je retiens pour un petit trek raquettes.

Nous y étions même 3 semaines trop tôt: les couleurs auraient été fabuleuses...

Oui c'est aussi ce que je me suis dit, mais je n'aurai peut-être pas pu résister à plus de beauté, faut en garder sous le coude pour une autre fois.

Si tu reviens un peu sur le GR fin septembre: il y a un un petit refuge au niveau du Col de Laparo, juste après sur la gauche, avec un petite source...
L'arrière du refuge est ouvert: juste 2 places par terre sinon bivouac sur balcon avec magnifique vue côté est de l'île...

Exact, j'ai oublié de le mentionner mais je suis allé le voir, pas vu la source par contre.

Boire du rhum ou s'abstenir: faut choisir!!! lol

tongue


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#47 24-11-2015 20:36:48

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J16 Gîte de Matalza - Quenza
(Qui c’est celui-là ?)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5299784

Ces jours ci je m’interrogeais sur mes options pour terminer le séjour : Bavella ou la côte ? Mon choix est fait, ce sera la côte, et je décide de quitter le plateau en me rendant à Quenza. Un superbe soleil matinal éclaire les paysages verdoyants lorsque je quitte Matalza en suivant le GR 20.
7744_corse2015-04234_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04237_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04245_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04252_23-11-15.jpg
Cela me fait repasser à Groci où je vais faire un petit bonjour, puis reprendre une partie de mon trajet de l’avant-veille avant d’atteindre la bergerie de Chiralbella où je m’abreuve à la source (indiquée mais bien cachée).
7744_corse2015-04265_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04267_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04269_23-11-15.jpg
Ensuite je suis le sentier qui longe par le bas les crêtes de Piana Longa, celui-ci n’est pas toujours bien lisible et les cairns y sont rares.
7744_corse2015-04270_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04273_23-11-15.jpg
Plus bas, vers Cantonacciu, on doit traverser le ruisseau mais de multiples débuts de traces me mettent un peu en mode sanglier. Par chance un groupe et son guide arrivent en face, ce qui me permet de repérer le bon endroit pour traverser et aussi trouver la voie pour y descendre. Le guide est étonné de trouver quelqu’un sur ce sentier peu emprunté, et ce seront les seuls randonneurs que je verrai aujourd’hui.
7744_corse2015-04275_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04277_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04278_23-11-15.jpg
Plus loin quelques belles « piscines » sont bien tentantes mais difficiles d’accès.
7744_corse2015-04283_23-11-15.jpg
A défaut de randonneurs, ce sont les vaches qui se mettent sur mon chemin et pas possible de les contourner ici, le maquis est trop dense. Elles me regardent bizarrement, qu’est-ce qu’il fout ici celui-là ? Je n’ai d’autre choix que d’avancer doucement, elles s’enfuient devant moi mais en restant sur le sentier. En quelques endroits certaines s’écartent et le peux les dépasser mais elles suivent toujours si bien que je me retrouve au milieu du troupeau. Petit à petit je fini par toutes les passer et elles restent dans le maquis.
En même temps il faut faire attention à n'écraser personne :
7744_corse2015-04284_23-11-15.jpg
La descente finale laisse entrevoir les aiguilles de Bavella.
7744_corse2015-04289_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04290_23-11-15.jpg
Je suis à Quenza vers 16 h, au centre du village il y a tout ce qu’il faut pour s’approvisionner, se restaurer, et dormir.
7744_corse2015-04292_23-11-15.jpg
Je me renseigne sur les transports, malheureusement il n’y a plus de bus quotidien à cette époque, le prochain est le vendredi. Il faudra donc faire du stop, ce que je remets au lendemain. L’hôtel est complet, j’appelle le gîte situé sur les hauteurs du village, en fait c’est plutôt chambres et table d’hôte, il y a de la place. Après une bonne Pietra je m’y rends et suis sympathiquement accueilli par la maitresse de maison au milieu d’une bande de chats câlins et d’un gentil chien. Après la toilette et un peu de repos vient l’heure de l’apéro d’accueil puis du dîner, préparé par son mari, et excellent de bout en bout (notamment une truite en papillote à tomber tongue ).

Intérêt : 4/5
Approvisionnement : A Quenza
Eau : source à la bergerie de Chiralbella
Bivouacs : encore techniquement possible jusque environ 500 m après Chiralbella, ensuite plus possible jusque Quenza.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#48 25-11-2015 23:22:03

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J17 Quenza – Campomoro – Cala d’Agulia
(La madrague)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5299800

Après le petit déjeuner je descends au village et fais quelques achats à l’épicerie. Puis je me positionne pour l’auto-stop : Je serai globalement très chanceux en me retrouvant à Campomoro en 3 coups et 15-20 mn d'attente au total. Il est bientôt midi, je mange au restaurant.
7744_corse2015-04298_25-11-15.jpg
D’avoir quitté les hauteurs de la Corse me ramène aussi à certaines réalités météorologique : forte chaleur. Après le repas je repars avec mon plein d’eau afin de tenir jusqu’au lendemain. Je visite longuement la tour pour y profiter d’un peu de fraîcheur avant de m’engager le long du bord de mer.
7744_corse2015-04309_23-11-15.jpg
Evidemment différents de ceux que j’ai vus jusque-là, les paysages sont tout aussi magnifiques. Il reste cependant un air de famille avec ces roches aux formes tourmentées et intrigantes.
7744_corse2015-04321_23-11-15.jpg
J’avais envisagé de pousser jusqu’à Tizzano, pas forcément dans la journée, j’aurai pu y finir le lendemain. Mais la fatigue liée à la chaleur ainsi que quelques cogitations me font revoir mes plans. Souhaitant être à Ajaccio le lendemain soir, je me dis que Tizzano était peut-être un peu trop paumé et aussi je crains d’avoir déjà usé toute ma chance à l’auto-stop. J’estime les probabilités meilleures depuis Campomoro, quitte à me rendre à pied jusque Propriano. Ainsi, je décide d’en rester là, je vais me trouver une belle plage pour la nuit et demain je rentrerai par où je suis venu. En fin d’après-midi j’arrive à la très belle petite crique « Cala d’Agulia » qui me semble l’endroit parfait.
7744_corse2015-04330_23-11-15.jpg
Il y a encore deux petits bateaux mais ils s’en vont le temps que je fasse un aller-retour jusque Cala d’Arana histoire d’entrevoir le cap de Senetosa. La méteo s’annonce excellente et calme, je ne sors donc pas la tente, juste mon tapis de sol, pour une nuit à la belle étoile. Séchage des vêtements trempés de transpiration, baignade du soir, rinçage en économisant mon eau, contemplation du coucher de soleil puis du ciel, casse-croute, dodo tranquille.
7744_corse2015-04340_23-11-15.jpg

Intérêt : 4/5
Approvisionnement : Campomoro
Eau : Campomoro
Bivouacs : Plages


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#49 25-11-2015 23:32:00

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J18 Cala d’Agulia - Campomoro - Ajaccio
(Voilà c’est fini)
http://www.openrunner.com/index.php?id=5299804

Je profite bien de ma crique personnelle avant de déclencher le mode retour qui marque le début de la fin.
7744_corse2015--4_23-11-15.jpg
Je reprends à l’envers le même chemin que la veille, mais la lumière et l’orientation différentes me le font redécouvrir comme une nouveauté.
7744_corse2015-04352_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04354-2_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04358_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04359_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04370_23-11-15.jpg
De retour à Campomoro vers midi, j’y mange au restaurant, fais le plein d’eau, puis entame la session d’auto-stop qui s’avèrera bien plus laborieuse que la veille. Les voitures de touristes peu enclins à prendre un auto-stoppeur passent mais ne s’arrêtent pas. Je me résigne à marcher en bord de route, pas d’autre chemin possible ici, en me disant que j’allais joindre Propriano à pied. Heureusement après 1 h environ une voiture s’arrête, c’est un pêcheur qui rentre. En roulant je me rends compte que la distance est bien plus grande que je le pensais, à pied ça m’aurait fait une très longue journée. Arrivé à Propriano j’ai une heure d’attente pour le bus de l’après-midi qui va à Ajaccio. Par internet je me réserve une chambre d’hôtel idéalement située au centre-ville à côté du port. Soirée resto à Ajaccio et préparation au voyage de retour.

Intérêt : 4/5
Approvisionnement : Campomoro
Eau : Campomoro
Bivouacs : Plages


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#50 25-11-2015 23:35:16

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013

Re : [Récit + liste] Tournicotages en Corse Sud – Septembre 2015

J19 Ajaccio
J’occupe la journée d’abord par le marché et les achats de charcuteries et autres gourmandises. Puis je vais et viens en ville, visitant monuments et musées, sans oublier les pauses Pietra et restaurants.
7744_corse2015-04372_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04373_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04374_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04376_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04379_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04380_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04386_23-11-15.jpg
7744_corse2015-04388_23-11-15.jpg
Ferry de nuit, Toulon au petit matin, TER Marseille, TGV Lyon, TER et maison.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

Pied de page des forums