Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 07-12-2015 12:30:16

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 602
Site Web

Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Ça y est, de la neige ! Enfin, un peu. Assez pour faire des raquettes ? C'est ce qu'on va voir. Direction le Vercors, pour une mini-traversée sud → nord avec nuits en cabane. L'occasion pour moi de découvrir tranquillement la rando en hiver.

Un grand merci à Yno et son frère pour m'avoir prêté la paire de raquette. smile


Jour 1 : Chichilianne → Chaumailloux
Le train me dépose à Clelles-Mens. J'ai normalement quelques kilomètres peu intéressant avant d'attaquer les réjouissances, mais la première voiture qui passe est émue par mon pouce. C'est un accompagnateur en montagne, et la courte route jusqu'à Chichilianne se fait en parlant du Vercors. Malheureusement, il n'est pas encore monté depuis les chutes de neige, donc il ne peut pas me renseigner sur ce à quoi je peux m'attendre.

À Chichilianne, je remplis les réserves d'eau, mange un pomme, et attaque la montée. Le début est plutôt tranquille, puis ça monte franchement. La neige ne m'embête pas jusqu'à environ 1500m, où je mets les guêtres. En montant droit dans la pente au soleil plutôt qu'en restant sur le chemin à l'ombre, j'évite le plus gros de la neige et peux donc avancer sans les raquettes.

Au pas de l'Essaure, je tourne au nord pour rester sur la crête et monter directement à la tête Chevalière. La progression est facile et je zig-zag entre les plaques de neige. En chemin, je croise de beaux mâles bouquetins qui prennent la pose devant les haut-plateaux. C'est beau. Je grignote à la tête Chevalière, avant d'enfiler les raquettes et de descendre dans la combe Chevalière. La neige est lourde, même à l'ombre ; j'ai l'impression de faire une rando de printemps plutôt que de début d'hiver. Au moins pour ce passage, je suis content d'avoir pris les raquettes.

J'arrive assez tôt à la cabane de Chaumailloux, déserte mais à la porte grande ouverte (il y a même un peu de neige à l'intérieur). Je me pose une petite heure pour lire, avant d'aller prendre de l'eau à la source (qui coule) puis d'aller me balader vers la plaine de la longue Fissole et les pentes de la tête des Baumiers pour admirer le coucher de soleil.

Dodo seul dans la cabane. Vu sa fréquentation habituelle, il faut savourer. J'en profite pour commencer, continuer et finir The Princess Bride de William Goldman, plutôt sympa.


Le mont Aiguille vu du bas
DSC03032.JPG

Neige, montagne et lune
DSC03034.JPG

Piste verglacée pour commencer
DSC03036.JPG


DSC03040.JPG

Arrivée au pas de l'Essaure
DSC03042-DSC03044.jpg

Tête Chvalière, Grand Veymont, Mont Aiguille
DSC03049-DSC03050.jpg

En chemin vers la tête Chevalière
DSC03059.JPG

Quelques bouquetins flannent
DSC03062-DSC03064.jpg

Et savourent le paysage
DSC03067.JPG

Ciel et neige
DSC03071.JPG

Montée finale vers la tête Chevalière
DSC03072-DSC03077.jpg


DSC03078.JPG


DSC03080.JPG


DSC03095.JPG

Le Mont Aiguille fait son timide
DSC03099.JPG

Vue depuis la plaine de la longue fissole
DSC03101-DSC03103.jpg

Coucher de soleil depuis les pentes de la tête des Baumiers
DSC03111.JPG


DSC03121-DSC03123.jpg


DSC03128.JPG

Jour 2 : Chaumailloux → Tiolache du milieu
Comme prévu, le ciel est nuageux. Je pars vers 8h sur les sentes qui traversent Peyre-rouge. Il faut être un peu attentif pour trouver les cairns sous la neige, mais l'orientation se fait sans souci grâce à la bonne visibilité. Par contre, je découvre avec effarement ma vitesse de progression avec des raquettes. C'est moitié moins qu'à pied ! Heureusement que je m'étais prévu de petites journées… La montée finale vers le col des Bachassons se fait en naviguant entre les zones enneigées et celles sèches. Parfois, mon bâton (celui sans rondelle) s'enfonce de près d'un mètre, et quelques pas plus loin je marche sur l'herbe… On voit là l'œuvre du vent.

La fontaine des Bachassons coule sous la neige, ce qui me permet de me recharger en haut. Une fois n'est pas coutume, je passe au pied du Veymont sans monter lui dire bonjour : les pentes raides et enneigées ne m'inspirent pas confiance. Je continue par le pas de Chattons et coupe ensuite pour rejoindre la fontaine des Serrons. Là encore, l'orientation est facile, et j'arrive pile-poil sur la fontaine alors que je n'ai pas réussi à suivre les cairns. Je grignote et je repars sur le GR (pas de trace).

J'arrive à la Chau (la fontaine coule un peu sous la neige, je reprends de l'eau) et continue. Malgré quelques détours plus ou moins volontaires, j'arrive à rester sur le GR jusqu'à la jasse du Play, où j'arrive assez tôt. Je me pose pour lire, avant d'avoir un moment d'inspiration : pourquoi ne pas aller me poser à Tiolache ? Il est tôt, et ce sera ça de fait pour demain.

Il est 16h quand je repars, et j'ai une heure avant le coucher du soleil (soleil qui est au dessus des nuages d'ailleurs). Sauf que je suis en raquette et je me traine, et surtout je perd plusieurs fois le GR. Je finis en coupant droit dans la forêt pour rejoindre la clairière de Tiolache du milieu, non sans avoir perdu pas mal de temps à tourner en rond en cherchant le GR. J'arrive avec la nuit à la cabane, à 17h30. Je ne serais pas seul cette nuit : deux skieurs arrivés juste avant moi et venant de Corrençon sont là aussi.

Soirée tranquille. J'utilise pour la première fois mon réchaud à gaz pour faire fondre de la neige et faire des réserves pour le lendemain.

Vue du pas de la porte au petit matin
DSC03149.JPG

Chemin vers le ciel
DSC03171.JPG

Traversée du plateau des Aiguillettes
DSC03174.JPG

Les pentes du Grand Veymont
DSC03178-DSC03180.jpg

À travers la forêt
DSC03185.JPG

Selfie par ombre interposée
DSC03195b.JPG

Jour 3 : Tiolache → Grand Pot
Comme prévu, c'est très nuageux aujourd'hui. D'après la météo, ça doit se lever à la mi-journée. Je pars donc assez tard, vers 9h, avec pour idée de profiter du retour du soleil une fois sur les crêtes. Je rejoins tranquillement Tiolache le haut en suivant les traces des skieurs, avant de continuer droit dans la pente pour rejoindre le pas de Serre-brion. De temps en temps, je croise des cairns qui m'indiquent que je suis sur le bon chemin.

Une grosse zone de ciel bleu me passe derrière moi et va se poser au sud, alors que je reste sous les nuages. La crête est dégagée, donc je ne m'inquière pas trop et me lance dans la traversée. Du pas de Serre-brion au pas Étoupe, c'est long, très long. Je m'y arrête pour manger un bout et attendre que les nuages qui sont venus encombrés les crêtes veuillent repartir, mais c'est peine perdue. Je continue dans la purée de pois, me fiant à mon alti pour savoir à peu près où je suis. Je passe le pas Morta sans rien voir, et arrive bien plus tôt que ce que je commencais à craindre au pas Ernadant. En chemin, je croise bouquetins et chamois. La progression est difficile, en devers dans cette neige lourde. Plusieurs fois, je mets en pratique l'arrêt "coude-genou-bâton" : quand je me sens partir en glissade, je plante tout dans la neige. Peu académique, mais ça marche bien.

Du pas Ernadant, c'est facile. Enfin, normalement ; mais avec ce brouillard, j'espère ne pas me tromper de talweg pour redescendre vers le grand pot. Heureusement, assez rapidement je sors des nuages pour me retrouver dans la pluie. Au moins, maintenant je vois le grand pot, que j'atteins rapidement.

Je vais me poser à la cabane. Session fonte de neige, et je me pose au lit pour lire. Il est 16h, je me prévois une bonne session lecture. J'aime.

Peine perdue : à 17h30, trois femmes arrivent, et m'indiquent que 3 hommes doivent les rejoindre. L'une d'entre elle est "Sherpanette", et fait partie du groupe de personne se sentant le devoir d'entretenir la cabane. Et plus tard, un autre groupe de 4 personnes arrive, malgrè les efforts de Sherpanette pour les faire aller dormir à Carette. Pas grave, ils n'auront pas de place sur les matelas. Soirée plutôt moyenne, avec Sherpanette qui se prend pour une gardienne de refuge et clamant plusieurs fois (et jusqu'à 23h passée) que le fait d'entretenir la cabane "leur donne le droit d'en jouir comme ils le veulent". Bref, leçon retenue : ne pas venir ici un samedi soir.

Pas de Serre-brion
DSC03203.JPG

Le ciel bleu n'est pas loin
DSC03204-DSC03206.jpg


DSC03207.JPG

Petite pause au pas Étoupe
DSC03209-DSC03210.jpg

Progression à l'aveugle sur les crêtes
DSC03212.JPG

Silhouette
DSC03217.JPG

Jour 4 : Grand Pot → Corrençon
Je me lève vers 8h30, réveillé par Sherpanette qui scie du bois à l'intérieur (oui oui…). Le ciel est encore bien bouché, et donc règle mon problème d'indécision concernant un retour sur la crête pour profiter de la vue. Je ne m'attarde pas trop et prends le chemin bien tracé qui passe par le ranc de l'abbé pour rejoindre les pistes de ski de fond de Corrençon. Vers 1400m je retire définitivement les raquettes, qui m'auront finalement bien servies.

Deux voitures en stop plus tard, je suis à Villard, d'où je prends le bus pour Grenoble. Voilà, c'est fini pour cette fois. Comme voulu, j'ai eu droit à une petite introduction facile à la rando raquette. Malgré le peu de difficulté de mon parcours (encore que, les crêtes dans le brouillard, c'était pas super malin) j'ai pu apprendre quelques petits trucs. Le plus important est probablement de ne surtout pas surestimer ma vitesse de progression raquettes au pied. J'étais à 2 ou 2,5km/h, ça fait peur…

Je ne sais pas si je l'ai déjà dit, mais j'aime le Vercors, sous le soleil ou le brouillard, en été comme en hiver, à pied ou en raquette. smile

Premier chemin déjà tracé depuis 3 jours
DSC03222.JPG

Dans l'immédiat, pas de liste, parce que j'ai un peu fait un sac de bourrin : le même qu'en été, mais avec des couches en plus. Les deux soirs où je n'étais pas seul, j'ai eu des questions sur la taille de mon sac (les skieurs avaient des 60l pour 3 jours…). Par contre, il faudra parler chaussures et pieds, parce que là ça n'allait pas tellement.

Dernière modification par Shanx (11-12-2015 22:27:17)


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#2 07-12-2015 13:12:21

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 671

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Salut Shanx,

Bien d’accord avec toi, sympa à toutes les saisons, à pied, en raquettes, ou à ski tongue
Dormir seule à Chaumailloux, je n’ai pas souvenir que cela me soit déjà arrivé big_smile
Par contre à Tiolache ou du côté du grand Pot toujours, mais c’est vrai qu’il vaut mieux éviter le WE.
Bientôt prêt à dormir dehors, alors wink

Flo

Dernière modification par florencia (07-12-2015 13:18:36)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#3 07-12-2015 13:33:03

Seraph'
Randonneur occasionnel et léger.
Lieu : St Maurice La Souterraine
Inscription : 08-02-2011
Messages : 737

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Shanks a écrit :

... Par contre, je découvre avec effarement ma vitesse de progression avec des raquettes. C'est moitié moins qu'à pied !...

Ouais, donc la prochaine qu'on s'en fait une, tu mettras des raquettes, j'aurais une chance d'aller à ton rythme. big_smile

Chouette le Vercors... comme tu me l'as si bien dit....

Dernière modification par Seraph' (07-12-2015 15:00:26)


"MULisez"-vous l'esprit, vous aurez gagné la moitié de votre vie.

"L'essentiel dans la vie n'est pas de faire ce qu'on veut mais de faire ce qu'il faut. Et des fois ça prend plus qu'une vie".

"La moitié du monde rit de l'autre et la sottise gouverne tout. Selon votre point de vue, tout est bon ou tout est absurde. Ce qui passionne l'un, l'autre le méprise. Celui qui juge de toutes choses à l'aune de ses propres opinions est un insupportable idiot." Baltasar Gracián

Hors ligne

#4 07-12-2015 14:05:52

Yno
Suseïa
Inscription : 20-05-2009
Messages : 1 237

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Sans raquettes ton pied déroule, la plante du pied travaille, le sang circule, t'as chaud.
En raquettes ton pied est immobilisé sur une plaque rigide, serré par des sangles, t'as froid.

C'est un peu réducteur mais c'est vrai que des chaussures un peu plus chaudes en raquettes ça fait pas de mal.

Pour le reste c'est vraiment top de pouvoir aller comme ça en montagne, le train de Clelles est vraiment pratique (et la route à pieds c'est pas un calvaire non plus, y'a même un petit canal presque bucolique à un moment)

Vive la Vie !

PS : déprimant ce peu de neige, et la semaine qui vient va pas aider ...

Dernière modification par Yno (07-12-2015 14:11:59)


Je lève les yeux vers les hauteurs ...
Débarrassons nous de tout ce qui n'est pas nécessaire. Voyageons légers. [Grand-Pas]

Hors ligne

#5 07-12-2015 15:30:27

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014
Messages : 2 597
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Belle balade!
J'aime beaucoup tes photos, même celles où ne figure pas Sa Majesté Mont-Aiguille. Sherpanette... raison de plus pour éviter les cabanes.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher! |k|
« Strong, light, cheap, pick two' » (Keith Bontrager)

Hors ligne

#6 07-12-2015 15:37:23

Magic Manu
Magicien itinérant
Inscription : 12-11-2011
Messages : 1 850

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Merci pour ton très beau retour! J'avais traversé le Vercors à Pâques (quasiment pas de neige, donc marche rapide, de Chatillon en Diois à Grenoble) et vais y repartir fin février (en raquette, avec des marches moins longues!!)
2 questions:
- la technique "coude-genou-bâton", c'est quoi?
- la "Sherpanette", c'est fréquent? C'est un tire "officiel"? J'avais plutôt un a priori positif sur les gens qui s'occupent des cabanes!


"Il en faut peu pour être heureux" (Baloo, le Livre de la Jungle)

Hors ligne

#7 07-12-2015 16:56:56

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 902

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Magic Manu a écrit :

- la "Sherpanette", c'est fréquent? C'est un tire "officiel"? J'avais plutôt un a priori positif sur les gens qui s'occupent des cabanes!

Certaines personnes pensent jouir d'un droit de propriété sur ce qui ne leur appartient pas.

C'est aussi, parfois, un réflexe "local". A l'inverse, il m'est arrivé de me faire apostropher par des randonneurs trouvant anormal de ne pas les héberger dans un chalet privé appartenant à un club privé. Alors que ce n'était pas une situation d'urgence et qu'un refuge se trouvait un peu plus bas (certes : payant).

Personnellement, lors de la lecture du récit : J'ai trouvé le groupe de 4 très généreux pour laisser les matelas à des personnes "non encore là". Normalement, on ne fait pas de réservation dans un refuge : "premier arrivé, premier servi". Ce n'est pas comme à la piscine de l’hôtel de la plage où on peut envoyer un éclaireur poser des serviettes sur les transats vers 6h du mat afin de les réserver.

Ce qui n'exclue de se montrer aimable...avec les gens aimables. D'une part, il m'est arrivé d'aller coucher dehors pour laisser un jeune couple tranquille alors qu'ils ne demandaient rien. Sur la base du volontariat, tout est possible. D'autre part, il m'est arrivé d'être pénible avec des gens pénibles (un souvenir me revient en mémoire dans le Vercors lors d'une virée avec ceux d'en face).   roll


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#8 07-12-2015 17:43:29

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 602
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Merci pour vos messages. smile

florencia a écrit :

Bientôt prêt à dormir dehors, alors wink

Je ne sais pas trop… Les chaussures mouillées avec le froid, ce serait pas top. Et surtout, j'aime le confort que donnent les cabanes.

Yno a écrit :

Sans raquettes ton pied déroule, la plante du pied travaille, le sang circule, t'as chaud.
En raquettes ton pied est immobilisé sur une plaque rigide, serré par des sangles, t'as froid.

C'est un peu réducteur mais c'est vrai que des chaussures un peu plus chaudes en raquettes ça fait pas de mal.

Je n'avais pas froid en marchant (en même temps les températures n'ont jamais été négatives), mais à l'arrêt, le soir. J'avais une paire de (grosses) chaussettes, mais j'avais beaucoup de mal à réchauffer mes pieds. Le mieux que j'ai trouvé était de les mettre rapidement dans mon duvet, mais ce n'était pas pratique. J'aurais adoré avoir des chaussons en duvet, ou au moins d'autres chaussures/chaussons pour le bivouac. Bref, je vais me pencher sur la question.

Les chaussures sont des grosses en cuir/gore-tex qui datent d'avant ma MULisation. Longue à mouiller, mais après le second jour à patauger dans cette neige, le mal était fait et impossible de les faire sécher. Elles ont prêt de 1000km sans aucun entretien, faudra peut-être que je le réimperméabilise. Bref, des trucs à revoir.

Pour le reste c'est vraiment top de pouvoir aller comme ça en montagne, le train de Clelles est vraiment pratique (et la route à pieds c'est pas un calvaire non plus, y'a même un petit canal presque bucolique à un moment)

Je l'ai déjà fait (dans l'autre sens), mais si je pouvais gagner 1h ça m'allait. C'est sympa, mais ça ne vaut pas les plateaux. big_smile

PS : déprimant ce peu de neige, et la semaine qui vient va pas aider ...

Je vais peut-être y retourner ce week-end. big_smile D'ailleurs, ça ne vous dérange pas si je garde les raquettes dans l'immédiat ?

Magic Manu a écrit :

Merci pour ton très beau retour! J'avais traversé le Vercors à Pâques (quasiment pas de neige, donc marche rapide, de Chatillon en Diois à Grenoble) et vais y repartir fin février (en raquette, avec des marches moins longues!!)

Si tu as des questions pour le parcours, n'hésite pas. wink

- la technique "coude-genou-bâton", c'est quoi?

C'est rien du tout. tongue Une petite blague que je me suis faite à moi-même au bout de la dixième glissade. big_smile
En gros, quand je me sentais glisser (j'étais en dévers), je plantais le bâton du haut (qui n'avait pas de rondelle), le coude qui tenait ce bâton et un genou dans la neige lourde. Très efficace pour s'arrêter. Après, c'est pas forcément le mieux. big_smile


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#9 07-12-2015 17:50:48

Magic Manu
Magicien itinérant
Inscription : 12-11-2011
Messages : 1 850

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Shanx a écrit :
Magic Manu a écrit :

Merci pour ton très beau retour! J'avais traversé le Vercors à Pâques (quasiment pas de neige, donc marche rapide, de Chatillon en Diois à Grenoble) et vais y repartir fin février (en raquette, avec des marches moins longues!!)

Si tu as des questions pour le parcours, n'hésite pas. wink
D

Merci! Mais j'y vais avec Scal (et mon fiston de 17 ans). Je pense qu'il a d'ores et déjà une idée du parcours big_smile !


"Il en faut peu pour être heureux" (Baloo, le Livre de la Jungle)

Hors ligne

#10 07-12-2015 18:03:00

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 602
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Magic Manu a écrit :

- la "Sherpanette", c'est fréquent? C'est un tire "officiel"? J'avais plutôt un a priori positif sur les gens qui s'occupent des cabanes!

Alors tout ça c'est un peu compliqué, et je ne suis pas sûr d'avoir tout suivi. Mais pour résumer :
En gros la cabane a été construite y'a pas mal de temps par Goupette. Il est mort, et la cabane a survécu grâce aux randonneurs de passage, tout en ayant quelques problèmes récurrents (notamment avec la porte qui fermait mal, etc.).
Il y a quelques années "sherpa" a entrepris de mieux entretenir la cabane, aidé par "sherpani" et "sherpanette" (je n'invente pas les noms, ils se donnent ces noms dans le livre d'or).

Bien sûr, ils ont beaucoup apporté à la cabane : ils ont réparé les fuites, la portes, ont fait tout l'entretien nécessaire, etc. C'est vraiment top. Mais ils ont aussi fait des modifications plus contestables : gazinière, ajout d'un auvent, électricité via panneaux solaires… Voir même des trucs franchement inutiles, genre un potager. Tout ça sans aucune concertation. Par exemple, l'auvent, "pour protéger de la neige", rend la cabane très sombre et l'agrandie, ce qui fait que l'ONF ou les gardes pourraient être moins tolérants… Bref, il y a débat.

La question est de savoir quelle est la motivation. S'ils font ça par amour du coin et pour aider, c'est génial ! Mais j'ai plus l'impression qu'il y a un sentiment d'appropriation, genre "c'est notre cabane, notre potager, et on est bien gentil de la laisser ouverte". D'ailleurs, Sherpanette a parlé d'un projet de la fermer à clé et de ne la donner que sur demande. Pour moi, ce serait vraiment perdre tout l'esprit de cette cabane.

Quand le groupe de 4 est arrivé, Sherpanette a vraiment été à la limite de l'impolitesse. Elle a refusé de leur laisser la table et les a fait manger avec un tabouret en guise de table ! Plusieurs fois elle s'est vanté auprès de ses amis, à haute et intelligible voix pour que tout le monde le sache, de ce qu'ils avaient fait pour la cabane, en clamant plusieurs fois son droit d'en "jouir" (c'est son mot) comme elle le voulait. Et ce jusqu'à tard le soir, avant de reprendre le matin en sciant du bois alors qu'elle était la première levée.

Bref, c'est dommage d'en arriver là…


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#11 07-12-2015 18:03:43

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 602
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Magic Manu a écrit :
Shanx a écrit :
Magic Manu a écrit :

Merci pour ton très beau retour! J'avais traversé le Vercors à Pâques (quasiment pas de neige, donc marche rapide, de Chatillon en Diois à Grenoble) et vais y repartir fin février (en raquette, avec des marches moins longues!!)

Si tu as des questions pour le parcours, n'hésite pas. wink
D

Merci! Mais j'y vais avec Scal (et mon fiston de 17 ans). Je pense qu'il a d'ores et déjà une idée du parcours big_smile !

Ah zut, moi qui voulais proposer à Scal de faire une balade avec moi pendant mes vacances ! sad tongue


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#12 07-12-2015 18:06:09

Magic Manu
Magicien itinérant
Inscription : 12-11-2011
Messages : 1 850

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Shanx a écrit :
Magic Manu a écrit :
Shanx a écrit :

Si tu as des questions pour le parcours, n'hésite pas. wink
D

Merci! Mais j'y vais avec Scal (et mon fiston de 17 ans). Je pense qu'il a d'ores et déjà une idée du parcours big_smile !

Ah zut, moi qui voulais proposer à Scal de faire une balade avec moi pendant mes vacances ! sad tongue

MP envoyé!


"Il en faut peu pour être heureux" (Baloo, le Livre de la Jungle)

Hors ligne

#13 07-12-2015 20:20:05

GLaG
Membre
Lieu : grenoble
Inscription : 28-06-2005
Messages : 815
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Shanx a écrit :

En gros la cabane a été construite y'a pas mal de temps par Goupette. Il est mort, et la cabane a survécu grâce aux randonneurs de passage, tout en ayant quelques problèmes récurrents (notamment avec la porte qui fermait mal, etc.).

Au réveillon 2002 j'étais à Carette et des gens sont arrivés tard après s'être plus ou moins vu interdire l'accès à Goupette par ses "gestionnaires". Les memes ou d'autres avaient insisté sur refuges.info pour que sa localisation soit cachée, suite à des dégradations.

Je ne suis pas au courant du détail de l'historique, la cabane est depuis "longtemps" entretenue/gérée par des volontaires qui ont tendance à se l'approprier.  Je n'ai aucune idée des intentions de "Goupette" lors de la création de la cabane, si elle était au départ à vocation publique, ou moins publique comme d'autres cabanes (abris de spéléos, de chasseurs, de bergers, peut-être de charbonniers pour les plus anciens...), mais la situation que tu évoques n'est pas récente même si le petit groupe a sans doute changé.

En tout cas son statut est sans doute douteux : elle n'est pas dans la réserve donc les gardes n'y peuvent rien, mais est-ce une forêt ONF, ou communale, ou privée ? Sans doute n'apparaît-elle pas au cadastre...

Hors ligne

#14 07-12-2015 21:24:52

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

merci Shanx smile  Un régal
Très belles photos avec les bouquetins

"sherpanette" je retiens sad

ça donne plutôt envie de bivouaquer

Hors ligne

#15 07-12-2015 22:54:32

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 621
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Bonjour,
Sympa encore ton compte rendu, merci !
Pour Goupette j'ai aussi été un peu déçu la dernière fois que j'y suis passé par l'accumulation des nouveaux aménagements et ton récit me convainc que le bivouac, c'est pas mal...


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#16 08-12-2015 00:31:39

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Magic Manu a écrit :

Je pense qu'il a d'ores et déjà une idée du parcours big_smile !

Oui et même plusieurs smile qui trottent déjà... à adapter le moment venu en fonction des conditions
d'enneigement.   

Shanx a écrit :

Ah zut, moi qui voulais proposer à Scal de faire une balade avec moi pendant mes vacances ! sad tongue

Y'aura bien un weekend pendant tes vacances... et de quoi passer au moins deux jours ensembles par là haut smile


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#17 08-12-2015 00:52:18

MossHart
Membre
Inscription : 03-10-2015
Messages : 11

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Magnifiques images, ça donne quelques idées pour une petite excursion prochaine smile

Hors ligne

#18 09-12-2015 22:20:25

Phil75014
E-Mul
Lieu : Paris ! Paris! Paris !
Inscription : 14-04-2010
Messages : 498
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

chouette retour et belles photos.

tu as quel appareil ?


je ne pensais qu'il y avait déjà autant de neige pour que cela  nécessite les raquettes, peut etre davantage pour les crampons des raquettes que pour la couche de neige non ?


a plus

Phil

Dernière modification par Phil75014 (09-12-2015 22:32:57)


mon blog :  des astuces, des récits sur la randonnée
"simplifiez, simplifiez, simplifiez." (H.D. Thoreau)

Hors ligne

#19 10-12-2015 00:24:49

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 602
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

@scal : on verra ça une fois mes partiels passés, en janvier. wink

Phil75014 a écrit :

chouette retour et belles photos.

tu as quel appareil ?

Sony RX100 première génération. Je suis fan.

je ne pensais qu'il y avait déjà autant de neige pour que cela  nécessite les raquettes, peut etre davantage pour les crampons des raquettes que pour la couche de neige non ?

Sans raquettes, je serais encore là-haut. tongue
La plupart du temps, il y avait une bonne cinquantaine de neige non portante (neige de printemps), donc sans raquettes ça aurait été vraiment épuisant. Je n'ai pas regretté de les avoir.


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#20 10-12-2015 07:56:47

Richardu63
Membre
Inscription : 30-03-2015
Messages : 348

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Merci pour ce retour Shanx smile
La vitesse de progression fait un peu peur d'autant plus que tu as plutôt une très bonne cadence à pieds en temps normal. Bon après au vu du décors et des animaux à observer rien ne sert d'aller vite une fois sur place tongue

Hors ligne

#21 10-12-2015 15:17:46

Phil75014
E-Mul
Lieu : Paris ! Paris! Paris !
Inscription : 14-04-2010
Messages : 498
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Shanx a écrit :

@scal : on verra ça une fois mes partiels passés, en janvier. wink

Phil75014 a écrit :

chouette retour et belles photos.

tu as quel appareil ?

Sony RX100 première génération. Je suis fan.

je ne pensais qu'il y avait déjà autant de neige pour que cela  nécessite les raquettes, peut etre davantage pour les crampons des raquettes que pour la couche de neige non ?

Sans raquettes, je serais encore là-haut. tongue
La plupart du temps, il y avait une bonne cinquantaine de neige non portante (neige de printemps), donc sans raquettes ça aurait été vraiment épuisant. Je n'ai pas regretté de les avoir.


merci pour les précisions,

non mais je ne doute pas que les raquettes étaient bien nécessaire, si tu le dis, c'est toi qui a été sur le plateau ce week end smile   depuis mon bureau à Paris je te crois wink


mon blog :  des astuces, des récits sur la randonnée
"simplifiez, simplifiez, simplifiez." (H.D. Thoreau)

Hors ligne

#22 11-12-2015 22:24:48

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 602
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Pas rancunier pour deux sous, j'ai profité de la motivation de quelques amis qui voulaient découvrir la rando et le dodo en cabane pour retourner chez Goupette. En plus de ça, on a pu profiter des crêtes au soleil. smile Ce message a simplement pour but de partager quelques photos que j'aime bien…

Cette fois-ci, pas besoin de raquettes : la  neige est bien dure, même en plein après-midi. Une micro chute de neige a légèrement saupoudré les arbres, c'est sympa.

Départ à 15h30, après les cours. La montée est régulière et sympathique, même si un de nous a du mal (la gueule de bois ne pardonne pas tongue ). On retrouve la neige à 1400m, et on voit une partie du coucher du soleil au grand Pot avant de rejoindre la cabane. Petite déception, nous ne seront pas seuls ce soir, il y a déjà quelqu'un. Mais à 5 dans la cabane, ont ne sera pas serré comme la dernière fois… On profite des dernières lueurs pour aller faire un peu de bois (réserve un peu faible), avant de passer une soirée tranquille autour d'une bonne fondue (pas si mul tongue ).

Le lendemain, on part vers 7h pour profiter du lever du soleil depuis la crête. La vue est sympa, même si le soleil se lève juste avant que nous arrivions au sommet du rocher du Playnet. Un bouquetin nous fuit, accompagné de deux cabris (étonnant). La neige dure rend la progression difficile pour ceux qui n'ont pas de grosses bien rigides, mais la descente est rigolote.

On repasse par la cabane, on va au grand Pot faire du bois (on ramène deux troncs bien secs, les suivants auront de la chance), on mange un bout et on repars. On est à Grenoble avant 16h, après une balade qui a contenté tout le monde. smile


DSC03251.JPG

DSC03257.JPG

DSC03259.JPG

DSC03262-DSC03264.jpg

DSC03269.JPG

DSC03274-DSC03276.jpg

DSC03277-DSC03279.jpg

DSC03281.JPG

DSC03283.JPG

DSC03284-DSC03286.jpg

DSC03289.JPG

DSC03290-DSC03292.jpg

DSC03310-DSC03312.jpg

DSC03323.JPG

DSC03326.JPG


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#23 11-12-2015 22:29:57

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 1 038

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Bien belles photos, Shanx !  smile


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

Hors ligne

#24 11-12-2015 23:13:04

thanjuzo
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 21-08-2015
Messages : 218
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Jolies perspectives

Hors ligne

#25 12-12-2015 11:17:15

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014
Messages : 2 597
Site Web

Re : Mini-traversée du Vercors en raquettes (le retour)

Shanx a écrit :

La neige dure rend la progression difficile pour ceux qui n'ont pas de grosses bien rigides, mais la descente est rigolote.

Shanx a écrit :

On est à Grenoble avant 16h, après une balade qui a contenté tout le monde.

Adéquation (matériel + conditions neige + capacités individuelles + durée) = clés d'une ballade réussie !
Si on rajoute les superbes photos, on a un CR qui fait saliver... ceux qui sont obliges de faire une pause rando. Merci d'avoir partagé.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher! |k|
« Strong, light, cheap, pick two' » (Keith Bontrager)

Hors ligne

Pied de page des forums