#76 12-01-2016 12:54:23

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 049

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

@Bilbox : c'est sûr que ça n'a rien à voir avec la forêt. Sur seulement quelques jours, j'ai apprécié, mais clairement, laissez-moi un mois dans cet environnement et je deviens chèvre. Si je fais un jour quelque chose aux poles, ou même en Islande, pour ma santé mentale il faudra que je sois accompagné. Et je suis pourtant un gros solitaire (pas de blague sur le ver wink ).

@Beb71 : les différentes états de neige ne m'ont embêtés que pour skier. Rester à l'ombre, éviter la glace, ce n'est pas toujours possible. Pour poser la tente, si le sol était glacé (à la pêche big_smile ), j'allais ailleurs, si la neige était légère, je la tassais plus.
Pour la fonte de neige, j'essaie de trouver de la neige assez compacte, pour avoir moins de manipulations pour la faire fondre. Un morceau dans la bouilloire, je vérifie la vitesse de fonte, je remets le couvercle et j'attends que l'eau remonte en température. Lors d'autres sorties, il m'est arrivé de n'avoir rien d'autre que de la poudreuse, là pas question de remettre le couvercle, j'en ajoutais en permanence.

@Flo : en effet, les refuges rouges et blancs sont non-gardés. Les gardés sont fermés en hiver, mais ceux-là sont sensés être ouverts. Reste qu'il faut vérifier au cas par cas sur le site internet de la DNT s'ils ne sont pas verrouillés par un cadenas.
95% des refuges fermés par cadenas le sont par un cadenas standart, dont j'ai acheté la clé l'an dernier à Tromso. Aderin dans son récit de cet été dans ce coin ne parle pas de cadenas, mais comme mon accès à internet a été coupé juste avant mon départ, je n'ai pas pu aller vérifier.

A noter qu'il existe d'autres refuges que ceux de la DNT, je l'ai remarqué sur une carte affichée sur le mur de la gare.

@Nif : C'est vrai que ça a coûté plus cher que prévu, mais je m'y suis pris à la dernière minute (240 € de billets d'avion, 90 de train, plus les navettes pour aller à l'aéroport de Bruxelles. Quand même...).
J'ai relu ton récit au Vercors, tu as bien mieux maitrisé que moi. Ton équilibre est sûrement bien meilleur que le mien, tu m'avais épaté en te relevant sur une jambe sans aucun effort.

On aura d'autres occasions de skier ensemble. Tu fais quoi l'hiver prochain ? big_smile

Pour le dodo, mes calculs approximatifs étaient :
*La couette de 500 grammes de duvet me permet -testé et validé plusieurs fois- de dormir autour des -10 en étant légèrement habillé (t shirt merinos fin et polaire 200 gr/m²). Avec les fringues que j'ai là, veste en laine épaisse et veste p&p, je devais être bon pour du -15 sans problème.
*Le x lite 250 est bon pour 5° légèrement habillé, sûrement un peu plus bas mais jamais testé. Donc il me permettra de descendre d'une quinzaine de degrés en combinaison avec la couette.
*Le sursac apex, d'après les retours j'estimais qu'une simple couche de 133 permettait elle aussi de gagner 15 degrés. C'est désormais validé.

Ça reste du bricolage, c'est pas le top du confort, ça prend pas mal de volume (13L+8L+4L, un peu moins puisque couette et sursac pouvaient être compressées plus que ça sans que ce soit gênant), ce n'est pas optimisé niveau poids (817+575+460), mais ça m'évite d'acheter un gros sac d'hiver.
A noter aussi que je ne suis pas frileux et que j'ai validé tout ça petit à petit pour moi, ne partez pas camper sur le Baikal en vous basant sur ces chiffres.

Dernière modification par Archimboldi (12-01-2016 13:29:33)


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#77 12-01-2016 15:05:45

N_75
hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 931

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Archimboldi a écrit :

J'ai relu ton récit au Vercors, tu as bien mieux maitrisé que moi. Ton équilibre est sûrement bien meilleur que le mien, tu m'avais épaté en te relevant sur une jambe sans aucun effort.

C'est ce qu'il ressort des deux récits effectivement ! mais le contexte n'est pas le même.

Archimboldi, tes chaussures ont-elles une semelle souple ?
C'est ce qu'il est requis sur le descriptif des fixations (lu sur la page d'une boutique en ligne), et un copain les a eues, et avait détesté à cause du fait qu'il fallait (en exagérant) des bottes en caoutchouc pour être bien avec. Du coup, revendues !
En te lisant, on ne te sent pas du tout libéré, tu ne parviens pas à te lâcher. C'est vrai que du fart les pleines écailles n'est pas fait pour mettre en confiance, mais la deuxième partie s'est mieux passée sur ce point. Et il te faut faire gaffe à la mauvaise chute !
Mais si tu es coincé dans des fixations n'aide pas à remettre le moral à l'endroit, et du coup tu t'accroches ailleurs pour le retourner.
Evidemment, la priorité était de gérer ta survie, le côté funky passant au troisième plan !
En tout cas, l'inconnu ne te fait pas reculer...mais tu aurais peut-être mieux savourer avec des raquettes !


nif a écrit :

T'as vu, c'est un plaisir le SRN ? big_smile

smile

Dernière modification par N_75 (12-01-2016 15:52:48)

Hors ligne

#78 12-01-2016 18:38:47

aderin
Membre
Inscription : 16-11-2014
Messages : 206

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Hello smile

Archimboldi a écrit :

Aderin dans son récit de cet été dans ce coin ne parle pas de cadenas, mais comme mon accès à internet a été coupé juste avant mon départ, je n'ai pas pu aller vérifier.

Une occasion pour moi d'intervenir !

Tout d'abord j'ai vraiment été scotché par ton récit. Tu arrives vraiment bien à retransmettre le vécu dans tes écrits, même si c'était surement encore plus intense en réalité. Malgré les péripéties, tu m'as donné envie de faire la même chose ! Mais je sais déjà skier et je vais tester le ski de rando dans les Vosges pour commencer, pas trop la même expérience donc  wink

Au niveau des refuges, nous n'en avons pas croisé beaucoup. Nous n'étions d'ailleurs pas longtemps sur les terres du Hardangervidda ! Les refuges sur le chemin du Trolltunga, nous n'en avons croisé qu'un et il était en piteux état : porte arrachée, fenêtres cassées, matelas dehors au vent... Bref pas beau à voir, mais c'était un cas unique. Nous avions fait une pause sur le chemin du Folgefonna dans un abri non-gardé et non-cadenassé "simple", c'est à dire qu'il n'avait pas de nourriture à disposition et une taille assez réduite. Puis dormi dans un grand refuge toujours non-gardé et non-verouillé, mais avec à disposition de la nourriture, plusieurs pièces, une cuisine, un étage, des bouquins etc...

Nous avons vu d'autres refuges durant notre périple mais en effet, jamais cadenassés. C'est peut-être différente entre l'hiver et l'été !

Hors ligne

#79 12-01-2016 21:39:54

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 222
Site Web

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Je voulais juste dire que de prendre un peu de temps pour apprendre à utiliser le matériel avant de s'engager ne rend pas les sorties moins plaisantes wink ... et n'empêche pas de partir non plus.

Effectivement on peut descendre du Mont Blanc à ski de rando en n'en ayant fait qu'une fois ou deux, qu'on peut faire du kayak de mer en hiver dans les fjords norvègiens en étant novice, ou encore aller apprendre le SRN en solo en hiver par -20°C.
On peut aussi prendre un pied fabuleux à réellement profiter du potentiel de glisse que permettent ces engins lorsqu'on a un minimum de technique.

Il y a un juste milieu entre le pressé qui veut tout faire en même temps et celui qui passe son temps à se préparer sans rien concrétiser. Celà dit, entre ces deux extrêmes c'est le premier que je trouve le plus intéressant smile .

Bref comme d'autres l'ont dit ci-dessus, j'apprécie beaucoup le ton de ton récit et ton côté pédago smile .


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#80 12-01-2016 22:27:39

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 717

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

oli_v_ier a écrit :

Je voulais juste dire que de prendre un peu de temps pour apprendre à utiliser le matériel avant de s'engager ne rend pas les sorties moins plaisantes wink


Tu voulais dire: Le manque de maîtrise gâche TOTALEMENT le plaisir, c'est ça? lol Bon, il faut bien commencer, certes on pourrait penser que ça fait cher le pédalage dans la semoule, mais quand tu y réfléchis, en France ça coûterait à peine moins cher, au billet près... autant avoir son instant norvégien en prime non?

Dernière modification par Bilbox (12-01-2016 23:03:33)

Hors ligne

#81 12-01-2016 23:29:26

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 049

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

En plus de l'instant norvégien, n'oublions pas la nuit à -30 dans des conditions parfaites, et le renne qui vient me rendre visite, que je n'aurais jamais vécu en France. Rien que pour ça, ça en valait la peine ! smile

Une meilleure technique aurait rendu la sortie plus plaisante en effet. Il paraît que faire une conversion est l'une des choses les plus basiques qui soit, j'en ai fait une seule au début, j'ai trouvé que c'était vachement délicat, j'en ai plus refait, j'avais plein de place pour tourner. Pour situer mon niveau.  tongue

Le plaisir n'a pas été gaché, je savais que j'allais avoir des soucis dans les descentes. Je ne pensais juste pas que ce serait dans ces proportions et que mon équilibre était si mauvais qu'un dos d'âne pouvait me flanquer par terre. Il va me falloir acquérir un peu de technique, voilà tout.  wink

En raquette ça aurait été totalement différent, là je passais au milieu des collines, en raquettes je serais passé tout droit en évitant les lacs et les longues parties planes. C'est un plaisir différent.

@N_75 :

N_75 a écrit :

En te lisant, on ne te sent pas du tout libéré ...

délivréééééééééé
Tu l'as fait exprès !

Les bugaboot sont très souples pour des grosses. Pas tout à fait des bottes en caoutchouc, mais elles se déforment bien.  wink
Je ne crois pas qu'il faille blamer les fixations, mon problème c'est plutôt que je ne suis pas téméraire, donc je flippe dès que je prends un peu de vitesse. En général vient s'ajouter une erreur technique, souvent les genoux que je resserre, les skis ne sont plus parallèles, se touchent, et vlan par terre. Ça passera avec la pratique.

@Aderin : merci des précisions !
Possible aussi que seul le coin de Tromso soit cadenassé. Il faut dire que presque tous les refuges sont facilement accessibles depuis la civilisation, en général à une dizaine de km d'un arrêt de bus. Là où ça m'avait gêné dans cette région, c'est que rien n'était laissé ouvert pour le randonneur en galère. Souvent même pas les toilettes.  hmm

Dernière modification par Archimboldi (13-01-2016 00:18:39)


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#82 12-01-2016 23:59:05

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 222
Site Web

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Bilbox a écrit :

Bon, il faut bien commencer, certes on pourrait penser que ça fait cher le pédalage dans la semoule, mais quand tu y réfléchis, en France ça coûterait à peine moins cher, au billet près... autant avoir son instant norvégien en prime non?

Dans ces paysages, je pense que je serai hyper frustré de pédaler dans la semoule, j'aurai juste envie de glisser et filer à perdre haleine. Je me rappelle de mes débuts à SRN entre Mouthe et Les Rousses (ça caille aussi par là bas), je passais plus de temps à regarder devant mes skis que les paysages lol .


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#83 13-01-2016 00:07:00

N_75
hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 931

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Archimboldi a écrit :

Il paraît que faire une conversion est l'une des choses les plus basiques qui soit, j'en ai fait une seule au début, j'ai trouvé que c'était vachement délicat, j'en ai plus refait, j'avais plein de place pour tourner. Pour situer mon niveau.  tongue

En effet, tu as bien fait de monter là-haut ! Tu en aurais trop chié dans les forêts des Vosges, de plus sur les feuilles lol

Archimboldi a écrit :

délivréééééééééé
Tu l'as fait exprès !

Tes goûts musicaux sont très diversifiés ! wink non je ne connaissais pas...
Une nuit de plus au milieu de nulle part, et tu aurais peut-être rencontré une fée qui t'apporte la maîtrise du talon libre. Mais tu as déjà eu le renne qui a suffit à ton bonheur.

Super pour ton ensemble godasses-fixations !

Dernière modification par N_75 (13-01-2016 00:07:28)

Hors ligne

#84 13-01-2016 00:17:06

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 4 097
Site Web

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Par sa facilité d'accès et les deux trois photos trouvées sur le web, ce plateau commence à m'intéresser pour y faire un tour. Mais après une rapide recherche, j'ai l'impression que c'est un endroit hyper touristique avec des sentiers balisés partout. Alors en plus si il y a des refuges hmm
Pour quelqu'un qui fait pas mal de bornes par jour, il y a tout de même moyen de pas croiser de la civilisation ? Des refuges ? Et d'y rester une semaine à 10 jours ?

Dernière modification par jeanjacques (13-01-2016 00:18:40)


Super poney

Hors ligne

#85 13-01-2016 00:24:56

N_75
hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012
Messages : 931

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Archimboldi a écrit :

En général vient s'ajouter une erreur technique, souvent les genoux que je resserre, les skis ne sont plus parallèles, se touchent, et vlan par terre.

Difficile à distance, mais tu devrais peut-être penser à mieux écarter les skis.
C'est peut-être que tes jambes veulent faire un chasse-neige, mais que ta tête n'a pas capté roll

Hors ligne

#86 13-01-2016 00:34:47

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 504

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

@JJ: De ce que j'ai lu, peu de pistes hivernales balisées avant Pâques, la haute saison.

La traversée classique est d’Haukeliseter à Finse, le plateau Ouest est plus accidenté et plus sauvage wink

Fonctionnement des différents refuges.

Flo

Dernière modification par florencia (13-01-2016 00:38:35)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#87 13-01-2016 00:38:41

Doc
Membre
Lieu : Région Parisienne :(
Inscription : 19-04-2015
Messages : 1 222

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

N_75 a écrit :
Archimboldi a écrit :

délivréééééééééé
Tu l'as fait exprès !

Tes goûts musicaux sont très diversifiés ! wink non je ne connaissais pas...

Tu devais bien être la dernière personne sur Terre à ne pas connaître ^^.

Pour le reste Archimboldi, je dois dire que ça fais très envie ... Je sens que mon passage étudiant en Scandinavie l'année prochaine va se terminer par un truc dans le genre.


L'humour est une disposition d'esprit qui fait qu'on exprime avec gravité des choses frivoles et avec légerté des choses sérieuses - Alfred Capus -

Hors ligne

#88 13-01-2016 00:41:33

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 049

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Possible pour le chasse neige inconscient, j'y penserai la prochaine fois.  big_smile

@JJ : en hiver ou en été ?
C'est en effet touristique comme coin, mais en hiver la saison commence avec le retour du beau temps et l'allongement de la durée du jour, vers fin mars. A skis, tu ne devrais pas croiser grand-monde  avant ça, les motoneiges ne semblent pas s'aventurer très loin en ce moment. Par contre, si tu veux aussi ne pas voir de refuge, ça va être compliqué, le maillage est assez dense :

Hardangervidda_National_Park_map.JPG

En été, je pense que tu peux oublier la solitude.

Si ce n'est pas absolument du plateau que tu veux (tester ton matériel pour l'antarctique ?  wink ), il y a aussi de quoi se promener au nord de Finse : http://explore-photo.com/raid-en-norveg … pratiques/
Et un récit passé injustement inaperçu ici même, dans le Jotunheimen : https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=29474


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#89 13-01-2016 21:26:40

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 717

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

J'ai aussi quelques souvenirs cuisants de non-maîtrise tongue

Mais on ressent bien chez Archimboldi cette pressurisation du temps, les milliards de projets etc. Quand il sera vieux il se dira "putain, j'ai fait plein de trucs mais j'ai rien vécu!"

Et ma grand-mère disait "touche-à-tout, bon à rien" lol 

Mais je ne suis pas entièrement d'accord avec tout ça wink d'une part, pour le dépaysement, qui quoiqu'il advienne sera là ( même si c'est mieux quand on n'en chie pas pour avancer, comme la plupart d'entre nous ne sont pas milliardaires il faut faire des choix...), la nuit avec le rêne ( roll ), et d'autre part parce que le SRN, maîtrisé ou pas, ça reste de la merde smile  (c'est bon je déconne big_smile )

Dernière modification par Bilbox (13-01-2016 22:21:16)

Hors ligne

#90 14-01-2016 12:16:28

nif
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 25-09-2010
Messages : 578

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Archimboldi a écrit :

C'est vrai que ça a coûté plus cher que prévu, mais je m'y suis pris à la dernière minute (240 € de billets d'avion, 90 de train, plus les navettes pour aller à l'aéroport de Bruxelles. Quand même...).

Mon A/R dans le Vercors depuis Bordeaux m'avait coûté dans les 200 € de transport... Au prix du km tu t'en tires bien mieux finalement.

Archimboldi a écrit :

J'ai relu ton récit au Vercors, tu as bien mieux maitrisé que moi.

Footing et gainage aident bien. Pourtant il me semble que tu t'étais (bien) préparé physiquement le mois avant ton départ. Et puis, les jours où tu as skié, à 20-25 km par jour, tu es loin d'être ridicule.

Archimboldi a écrit :

On aura d'autres occasions de skier ensemble.

J'espère bien smile

Archimboldi a écrit :

Pour le dodo, mes calculs approximatifs étaient :
*La couette de 500 grammes de duvet me permet -testé et validé plusieurs fois- de dormir autour des -10 en étant légèrement habillé (t shirt merinos fin et polaire 200 gr/m²). Avec les fringues que j'ai là, veste en laine épaisse et veste p&p, je devais être bon pour du -15 sans problème.
*Le x lite 250 est bon pour 5° légèrement habillé, sûrement un peu plus bas mais jamais testé. Donc il me permettra de descendre d'une quinzaine de degrés en combinaison avec la couette.
*Le sursac apex, d'après les retours j'estimais qu'une simple couche de 133 permettait elle aussi de gagner 15 degrés. C'est désormais validé.
[...]
A noter aussi que je ne suis pas frileux et que j'ai validé tout ça petit à petit pour moi, ne partez pas camper sur le Baikal en vous basant sur ces chiffres.

Tu fais bien de préciser car en se basant sur la formule du wiki, 700 g de duvet 800 cuin = - 9° de t° confort.

Ith en parlait au réveillon : il y a autant de différence entre + 30° et 0° qu'entre 0 et - 30. C'est une lapalissade vous me direz, mais la relation en ce qui concerne l'isolation thermique n'est pas aussi linéaire : à 30°, on dort à poil ; à 0° il faut 300 g de duvet (environ) ; mais pour - 30, 600 g de duvet ne suffiront pas. Le grand froid ça s'appréhende avec prudence... et en lisant bien RL wink

Une petite vidéo sur le SRN dans le Jura : intéressant surtout à partir de 3"30, une petite histoire du ski suivie d'une démonstration de maîtrise (mais bordel, comment y fait ?!! roll )

Dernière modification par nif (14-01-2016 12:18:02)

Hors ligne

#91 14-01-2016 15:15:55

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 222
Site Web

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Les messages techniques sur le SRN ont été déplacés dans la discussion dédiée : https://www.randonner-leger.org/forum/v … 72#p425072

Dernière modification par oli_v_ier (14-01-2016 15:26:37)


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#92 14-01-2016 21:10:43

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 049

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

oli_v_ier a écrit :

Les messages techniques sur le SRN ont été déplacés dans la discussion dédiée : https://www.randonner-leger.org/forum/v … 72#p425072

Rho les bourrins !  big_smile
Je vais répondre ici aux quelques remarques, pour ne pas faire descendre le niveau du topic dedié :
Pour moi, les fixations ne sont pas (encore) à mettre en cause. Je suis simplement pas doué, j'ai un mauvais équilibre.

Début décembre j'avais trouvé un test d'équilibre qui consistait à se mettre sur une jambe, talon de l'autre contre le genou, en fermant les yeux. Un mauvais résultat était à priori 15 secondes, j'en tenais .... 2 maximum.
Aujourd'hui, j'arrive à 5, l'entraînement paie.  big_smile
maxresdefault.jpg

Après, oui ces fixations sont lourdes, mais j'assume.  wink
Je ne veux pas avoir 50 paires de chaussures différentes, dont une qui ne sort que quelques semaines par an spécifiquement pour skier. Et même si les semelles des N75 permettent de marcher, le bec est certainement embêtant pour mettre les raquettes.
Car oui, moi je ne compte pas abandonner la raquette, je me déplace principalement en covoiturage, et même avec un chauffeur que l'on connaît, prévenir qu'il y aura une paire de skis qui va traverser tout l'habitacle et venir se caler contre le frein à main, ça ne passe pas. J'ai essayé.  tongue
Toutes les compagnies de bus n'acceptent pas non plus de transporter les skis.

J'avais demandé à un utilisateur plus experimenté ce qu'il pensait de ces fixations en terme de maintien, il ne s'en plaignait pas, y compris en descente.

Nif a écrit :

Une petite vidéo sur le SRN dans le Jura : intéressant surtout à partir de 3"30, une petite histoire du ski suivie d'une démonstration de maîtrise (mais bordel, comment y fait ?!!

Ah le saligaud ! Ma vidéo de démonstration, je l'ai posté dans le récit, c'est plutôt ça.
lol  lol  lol

Dernière modification par Archimboldi (14-01-2016 21:13:58)


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#93 14-01-2016 21:19:47

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 4 097
Site Web

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Archimboldi a écrit :

je me déplace principalement en covoiturage, et même avec un chauffeur que l'on connaît, prévenir qu'il y aura une paire de skis qui va traverser tout l'habitacle et venir se caler contre le frein à main, ça ne passe pas. J'ai essayé.  tongue

Skis à gauche du siège passager, une extrémité là où le passager met ses pieds et l'autre vers le plafond à coté du siège: cela rentre dans n'importe quelle voiture, cela ne dérange personne et il y a extrêmement peu de risque d'abimer quoique ce soit.

Dernière modification par jeanjacques (14-01-2016 21:21:01)


Super poney

Hors ligne

#94 14-01-2016 21:29:04

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 049

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Ça ne passe pas dans la twingo de ma mère, mais il y a peu de covoitureurs en twingo il est vrai, en général on utilise plutôt une voiture.
Et je crois que le paquetage pour l'avion était déjà fait au moment de l'essai, donc bien plus volumineux que les skis seuls.
Merci du conseil.  wink


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#95 14-01-2016 21:32:53

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 724

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Archimboldi a écrit :

Ça ne passe pas dans la twingo de ma mère,

Si c'est une Twingo 1 on peut baisser complètement vers l'arrière le siège : tout rentre. A l'origine on pouvait faire deux couchettes en baissant aussi les sièges arrières.
Mais la norvège en Twingo1 c'est en soit une expédition. roll


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#96 15-01-2016 20:11:35

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 682

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Hello Archimboldi,

Très contente de lire ton histoire, enfin tongue !

C'est très fort  roll
Plein de choses m'ont amusées et ce que j'ai aimé ce sont tous les sons que tu nous fait entendre à travers ton récit, important dans cet univers sans couleurs et parfois complètement bouché
d'ailleurs je me disais que c'est presque une aventure abstraite, tellement on ne voit rien et tellement on est conduit par la météo, par contre le froid lui n'est pas abstrait lol   mais bien concret

- 30° c'est quand même chouette, en plus on imagine voir une aurore boréale et on entend Rudolph!

Déjà dit mais super utiles tous les détails sur le matériel et les stratégies, (le rond pour faire les 100 pas wink ) et les infos sur les gants données par d'autres toujours intéressants, du coup je vais revoir mon système "protection des mains"

Au fait, le masque en néoprène c'est super pour le froid et le vent, avec le masque que tu avais.

"prendre des vacances pour partir"
+1   (si on n'a pas besoin de réserver à l'avance...)
donc: Prendre des vacances pour partir où on n'a pas besoin de réserver à l'avance smile

Merci pour ton travail smile en plus je ne connaissais pas le Hardangervidda roll

Myrtille

Hors ligne

#97 16-01-2016 04:08:02

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Super le récit! Tu m'as beaucoup fait rire, t'es un grand malade. Tu nous en feras un de la Finlande? J'prefere la Finlande a la Norvège...

Comment t'as put aimer être a -30?! J'reviens d'Inari, après 1h a -30, vu les nuits annoncées a -35... J'ai loué une jolie cabane au bord du lac et j'ai allumé le sauna!! C'était très désagréable, même avec un pantalon polaire, un pantalon d alpi, des gants polaires et des gants d'alpi j'avais froid en marchant! Sans vent et sans nuages! Et le visage... J'avais jamais senti l'humidité de mes yeux geler! J'aurais bien mis des lunettes, mais vu la luminosité de la nuit polaire j me serais pris un arbre. Y avait que le corps et les pieds qui allaient. J avais pris comme les locaux : une bonne grosse veste de ski!

Par contre c'est sur que l'ambiance est trop géniale! Ca n'a rien a voir avec nos montagnes, la lumière, l'énergie, le silence... c'est toujours un plaisir de monter là haut.

Rien a dire sur ta technique de ski... J'y connais pas grand chose et j'prefere les raquettes.

Edit : En fait la journée, en activité, t'avais pas moins que -10 c est ca? Parce que a Ivalo et Inari c'est -30 H24 en ce moment, pendant plusieurs jours! Y a pas vraiment de variation de température, vu qu'il y a pas vraiment de jour. En activité a -30 tu penses que tes vêtements auraient suffit? (quand je suis partie y commençait a faire chaud cependant. Y faisait -15. Bah ça fait une sacrée différence!)

Dernière modification par Caroline73 (16-01-2016 04:19:28)

Hors ligne

#98 16-01-2016 08:44:01

FB
Membre
Lieu : Luchon (31), La Forêt F (29)
Inscription : 16-04-2006
Messages : 499
Site Web

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Bah, le ski c'est comme beaucoup d'activités un peu techniques : patins à glace, voile, navigation, alpinisme, VTT, etc. En quelques heures on sait faire les trucs faciles, en quelques semaines on se débrouille bien, et pendant des années on continue d'apprendre.
L'important est d'être conscient de ses lacunes et d'y adapter ses activités.

Edit : je ne veux pas dire qu'il faut manquer d'ambition, mais seulement être conscient qu'un même projet ce sera plus difficile et qu'on va y passer plus de temps quand on débute que quelqu'un qui a plus de pratique.

... et merci Archimboldy pour ton récit. J'aime toujours autant smile

Dernière modification par FB (16-01-2016 09:26:10)


François

Hors ligne

#99 17-01-2016 00:27:33

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 049

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Merci à vous. smile

Pffff, faudrait que je finisse le retour matos, mais mon ordi rame tellement que c'est une horreur, je crois que je vais laisser ça comme ça. De toute façon l'essentiel est dans le récit, pas grand-chose à y ajouter :

Le ziploc plein de petites bricoles ne contient rien d'exceptionnel : une lampe de secours (pico e lite), le petit morceau de tube pour réparer la tente, une bougie chauffe plat et des allumettes, deux morceaux d'esbit comme réchaud de secours (je les aurais fait bruler dans le couvercle de la bouilloire, posé sur mon sitpad), et une dizaine de mètres de cordelettes. Coupés en morceaux de 1m à 1m 50, je leur fais à l'avance un noeud coulant. C'est un noeud que j'aime bien, pas très difficile à faire et qui ne bouge plus une fois bien serré.
J'avais encore 3 AA au lithium (frontale et gps), le kit de réparation du matelas, mon multi tool leatherman PS4 (tournevis, couteau), et un firesteel.

Dans ce que j'ai oublié de mentionner au chapitre Hygiène, c'est que mes lingettes pour bébé se sont retrouvées totalement agglomérées sous les -20. Obligé de réchauffer le tout pour pouvoir en attraper une sans tout arracher. Amusant.  big_smile

Le poids du sac, je ne sais pas trop, mais il était très contenu au regard des conditions. Pour ce type de sorties, je ne compte de toute façon pas essayer différentes combinaisons pour gratter qui 10 grammes par ci, qui 20 par là. Il y avait quelques objets inutiles que je ne reprendrai plus (le gilet polaire, la doudoune et la boussole avec miroir ne m'ont jamais servis par exemple), mais à contrario je vais un peu m'alourdir sur d'autres plans. Un vrai oreiller fait partie de mes nouvelles priorités.

J'ai beaucoup plus à gagner à optimiser la nourriture. J'avais organisé mes rations jour par jour, un ziploc numéroté à ouvrir chaque soir, pour éviter les manipulations inutiles (et pouvoir dormir avec les barres chocolatées à faire décongeler). Comme je le disais, je suis revenu avec presque tous mes sachets de repas à faire cuire, y compris un lyo délicieux. Manger chaud n'est pas une priorité pour moi, il faudra que j'en tienne compte à l'avenir.

Au niveau des changements à apporter :
La tente sera remplacée. Je regarde un peu les différents modèles, pour le moment l'Akto de Hilleberg me fait de l'oeil, mais il a un défaut : les 4 piquets aux extremités, qui soit empêchent de bourrer la tente en vrac dans le sac, soit obligent à les retirr systématiquement. Une forme avec deux arceaux qui se croisent serait surement plus facile à monter par mauvais temps, mais est-ce que ça encaissera aussi bien qu'une tente tunnel ?
Et quid du nombre de places ? 1 place pour gagner du poids (critère non prioritaire) ? 2 pour s'éloigner au maximum des parois et de la condensation ? 3 si je trouve un partenaire régulier pour mes sorties grand froid ? (les candidatures sont ouvertes.  wink ).
J'ai encore le temps d'y réfléchir, pour le moment il n'y a aucune sortie venteuse hivernale programmée d'ici à 2018.  big_smile

Pour le visage, il va me falloir un masque néoprène. Le cache visage de la veste Buffalo fait le travail, je n'ai jamais eu froid, mais il n'est pas évident à mettre parfaitement en place avec les moufles (il se scratche). Et couvrir parfaitement le nez est un peu délicat (eu égard à la taille de l'appendice en question).

Pour les pieds... Bah mes pieds c'est toujours la catastrophe. Je n'aurais jamais pensé qu'une seule paire de wool 200 et des vbl pourraient être suffisants pour ces températures. Seulement même ainsi, la chaussette était bien humide le soir, j'avais transpiré.
Et après quelques jours de port, au matin c'est difficile de dire simplement en la regardant si la chaussette est gelée ou rigide de crasse. En journée en remuant les orteils, je sentais bien que c'était rapidement humide. Je pourrais essayer d'abandonner les vbl, mais vu tout ce que je relache en flotte, c'est sûrement une très mauvaise idée. Pour l'hygiène je préfèrerais rester sur des modèles en laine, mais une wool 200 n'est déjà pas bien épaisse, ça doit être difficile de faire moins chaud.
Le pantalon pas assez respirant est sûrement une partie du problème. L'air devrait être légèrement renouvelé dans la chaussure à chaque pas par effet soufflet, mais comme le pantalon n'arrive pas à évacuer toute cette humidité, ça s'accumule, s'accumule, et finit par saturer sous le pantalon.


Caroline73 a écrit :

Tu m'as beaucoup fait rire, t'es un grand malade.

Dixit la nana qui même pas encore rentrée de Finlande s'engage pour une sortie raquettes à 500 km de chez elle, 4 jours seulement après son retour.  tongue

J'ai eu des températures sous les -20 (poils du nez gelés, c'est un thermomètre qui ne se trompe pas) même en journée, ça dépendait si soleil ou ombre, j'ai aussi marché de nuit. Aucun souci à noter, même au démarrage en journée, les zips sur les côtés de la veste restaient ouverts. Pour du -30, avec cette combinaison de vêtements je ne me fais pas de souci tant que je bouge ou suis en semi-statique pendant une heure.

Je ferai un récit de ma sortie en Finlande , mais je ne pense pas le poster ici, ou alors dans mon trombi : déjà que simplement en me basant sur mes souvenirs, mes récits sont verbeux, là je compte emmener un carnet pour noter mes impressions au fur et à mesure. Comme il y aura en plus dans mon paquetage de l'alcool et un bouquin de poésie, ça risque de donner un résultat pas très MUL.  roll

Dernière modification par Archimboldi (17-01-2016 00:32:29)


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#100 17-01-2016 01:08:25

Doc
Membre
Lieu : Région Parisienne :(
Inscription : 19-04-2015
Messages : 1 222

Re : [Récit + liste] Le Hardangervidda en décembre

Pour les chaussettes, tu peux essayer avec des chaussettes en soie plutôt qu'en laine, hygiéniquement parlant c'est pas mal non plus et c'est moins chaud.


L'humour est une disposition d'esprit qui fait qu'on exprime avec gravité des choses frivoles et avec légerté des choses sérieuses - Alfred Capus -

Hors ligne

Pied de page des forums