Annonce

Merci de faire un tri dans vos abonnements pour soulager le serveur, en supprimant les abonnements aux discussions qui ne sont pas nécessaires.
Vous pouvez avoir la liste de vos abonnements en allant dans votre profil, en bas à droite : "Afficher les discussions suivies". Pour supprimer un abonnement à une discussion, affichez la discussion puis cliquez en bas sur le bouton "Ne plus suivre".

#1 09-12-2016 12:57:39

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 430

Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Bonjour,

Un sujet qui nous intéresse souvent sans que nous ayons des avis très argumentés. Notez que l'on opère souvent une confusion entre la présence d'odeur décelable et la présence de bactéries.

Toutes les bacteries (y compris les pathogènes) ne développent pas de mauvaises odeurs. Ce n'est donc pas parce qu'un tshirt "sent bon" qu'il n'est pas un nid de de bactérie pouvant causer des irritations, de l'acné ou de l'impétigo. L'odeur c'est essentiellement un problème de confort dans un système social donné.

Voici une référence au sujet d'une étude sur le sujet des odeurs :

Callewaert C, De Maeseneire E, Kerckhof FM, et al. Microbial Odor Profile Of Polyester And Cotton Clothes After A Fitness Session. Applied and Environmental Microbiology. 2014

lien : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4249026/

lien partiel : https://archive.org/stream/pdfy-JWc4ma5 … 4_djvu.txt

Callewaert a donné un conférence tex sur ce sujet : https://www.youtube.com/watch?v=9RIFyqLXdVw#t=192


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#2 09-12-2016 14:03:12

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 2 135

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Très intéressant.
On y apprend par exemple (si j'ai bien compris) que la laine permet à toutes les bactéries de se développer, sans distinction, alors que les autres tissus sont plus sélectifs, et que la viscose est très peu propice au développement des bactéries.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … /table/T2/

"This corroborates earlier findings, where higher odor intensities were detected in polyester fabrics (10). The first reason for the different odor profile is explained by the difference in odor adsorbance. Polyester is a petroleum-based synthetic fiber and has no natural properties. Synthetic fibers hence have a very poor adsorbing capacity, due to their molecular structure. Cotton is a natural fiber, originating from the Gossypium cotton plants. These cotton fibers almost purely consist of cellulose, which has a high adsorbing capacity (32). Next to moisture, odors are adsorbed, and less malodor is emitted. A second reason can be explained by the dissimilar bacterial growth on the different textiles, where the malodor causing Micrococcus spp. tends to grow better on synthetic textiles. The poor adsorbing properties and the selective bacterial growth of micrococci may account for the malodor emission by certain synthetic sport clothes."

En gros, nos t-shirts en mérinos adorés que l'on porte plusieurs jours de suite en rando sont des nids à bactéries, mais aucune ne prend réellement le dessus, et ils sentent peu car la laine absorbe bien l'humidité... et les odeurs.

J'ai bon ?


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)
Si Edition sans raison indiquée : GolgOrth, Saint Taxe, petites précisions diverses...

Hors ligne

#3 09-12-2016 22:30:07

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 430

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

You a écrit :

En gros, nos t-shirts en mérinos adorés que l'on porte plusieurs jours de suite en rando sont des nids à bactéries, mais aucune ne prend réellement le dessus, et ils sentent peu car la laine absorbe bien l'humidité... et les odeurs.

J'ai bon ?

Je comprend aussi comme ça, sur la base de cet article (idéalement il faudrait se baser sur un corpus). Ce qui ne veut pas dire qu'à un moment le nombre de bactéries ne se stabilise pas sur un tissu donné, par exemple parce que sur un tissu absorbant il y a moins d'humidité disponible.

En revanche, ce qui est certain c'est qu'on ne doit pas considérer "absence odeur" = "pas de bactéries".  hmm


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#4 10-12-2016 10:34:26

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 444

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Ca reste un mystère en effet, vu que l'article n'explique pas pourquoi  et comment ces fibres naturelles absorbent, de quoi est faite une odeur au niveau  moléculaire...?

Hors ligne

#5 10-12-2016 11:37:28

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 2 135

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

La stabilisation des populations de bactéries est une piste intéressante, de même que leur mise en concurrence, qui limite la prépondérance de certaines espèces plus nocives que d'autres.

Un parallèle (sans le langage scientifique as hoc, je vous laisse chercher) : un fromage au lait cru dont la croute fleurit limite en fait la prolifération des souches de listéria ; souches qui, si jamais elles sont présentes, on champ libre dans un fromage pasteurisé (et ça peut rendre bien malade).

Un autre parallèle plus proche de notre sujet : une utilisation raisonnée du savon sur la peau, voire quand cela est possible, pas de savon du tout, aide à équilibrer notre flore bactérienne - et du coup à corriger pas mal de problèmes de peau (*).


*idem, je vous laisse chercher la littérature scientifique ou demander à votre dermato. Mais un fil intéressant en face donne des retours d'expériences intéressants (modulo les individus, les modes de vie, l'eau à disposition etc... Ça marche pour moi, mais ça ne conviendra pas à d'autres)


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)
Si Edition sans raison indiquée : GolgOrth, Saint Taxe, petites précisions diverses...

Hors ligne

#6 10-12-2016 14:52:18

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 444

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

You a écrit :

Un autre parallèle plus proche de notre sujet : une utilisation raisonnée du savon sur la peau, voire quand cela est possible, pas de savon du tout, aide à équilibrer notre flore bactérienne - et du coup à corriger pas mal de problèmes de peau (*).


Perso ce que je fais en rando: du savon parfumé, pour laver les fringues, et rasage des aisselles: même avec du synthé je ne fouette jamais trop , en tout cas pas cette transpiration aigre /macérée qui est dégueu (à moins- voir le fil cité- que je ne m'habitue à ma puanteur). Je ne porte plus du tout de coton, et pas de mérino pur . Je testerai bien le Icebreaker avec 10% de nylon pour voir.

Hors ligne

#7 10-12-2016 16:25:31

uN3zii''
Invité

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

J'ai remarqué quand j'avais une alimentation presque totalement vegan,
que je n'avais aucune odeur corporelle (pieds, aisselles, entre-jambes, etc..)
et ce même après 3 ou 4 jours sans me laver.

Même si je transpirais bien sous les bras par exemple, ou pieds, pas d'odeur.

Depuis que je me suis mis à remanger un peu de viande régulièrement,
les odeurs sont revenues.
j'ai vite une odeur forte sous les bras. mes chaussures de travail (chantier)
sentent vite très fort.

On m'a dit aussi qu'une alimentation acide favorisait les bactéries, donc les odeurs.
A vérifier.

D'autres ont t-ils remarqué une absence d'odeur corporelle avec un régime végan ??

Dernière modification par uN3zii'' (10-12-2016 16:26:32)

#8 10-12-2016 16:32:25

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 444

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

uN3zii'' a écrit :

D'autres ont t-ils remarqué une absence d'odeur corporelle avec un régime végan ??

Faudrait le mettre dans un  fil sur l'alimentation mais perso je mange une fois par semaine de la bidoche et oui ça change, odeur plus forte et nauséabonde lol

Hors ligne

#9 10-12-2016 19:02:34

boitagateau
.
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 240

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

.

uN3zii'' a écrit :

D'autres ont t-ils remarqué une absence d'odeur corporelle avec un régime végan ??

Les centres qui proposent des séjours de jeûnes conseillent d'éviter
le plus possible la consommation de viande pendant la semaine qui
précède pour limiter les odeurs corporelles pendant le jeûne.


Mon anglais ne me permet ni de lire ni d'écouter les liens proposés
au début de ce post, mais en randonnée ou en vadrouille sur plusieurs
jours, je me préoccupe bien plus des odeurs corporelles qui pourraient
déranger l'entourage, que des bactéries qui sont partout et font parti
du vivant qui nous entoure...

.

Dernière modification par boitagateau (10-12-2016 19:12:31)


Penser le changement... plutôt que changer le pansement.
Si à cinquante ans, on ne peux pas se passer de montre, on a quand même raté sa vie ! (inspiré par J.S.)

Hors ligne

#10 10-12-2016 20:51:22

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 2 135

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Pareil en ce qui concerne les odeurs corporelles (qui ne sont pas au départ le sujet du post).

A une période mon alimentation contenait plus de protéines : par convenance, déjeunant à mon bureau devant mon ordi, je filais chercher 500g de fromage blanc et une salade de lentilles le midi. Avec ce régime très (trop) protéiné, mon odeur corporelle s'est très vite modifiée : sueur acide, odeur très désagréable pour moi comme pour mon entourage. Alors que j'étais sédentaire et que je n'ai pas un boulot physique.
Mais en mangeant équilibré, pas de souci : je vélotaffe 2x15 bornes par jour, et ne sens rien.

Mais l'on s'éloigne du sujet.


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)
Si Edition sans raison indiquée : GolgOrth, Saint Taxe, petites précisions diverses...

Hors ligne

#11 11-12-2016 07:00:38

SolAhimsa
Membre du CFFH
Inscription : 31-10-2016
Messages : 270

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Le fait que les milieux laine et coton soient plus propice au développement des bactéries parait logique, étant donné que ce sont des matières plus "vivantes". Personnellement ça ne me dérange pas de savoir que j'abrite un écosystème, c'est même plutôt confortant, tant que notre propre organisme est en accord avec cet écosystème. Est la preuve de l'accord est peut-être l'absence d'odeurs.
Dans ma tête c'est assez simple : si il y a interaction entre deux éléments, et si l'interaction pose un problème à un des deux éléments ou se fait mal, alors il y aura un signe extérieur pour l'indiquer. Par ex le fait de fumer des grandes cigarettes industrielles ou de manger trop de sucre qui rend les dents jaunes (c'est un exemple complètement random, à priori pleins de signes physiques que beaucoup de bipèdes arborent sont des signes de disfonctionnement interne, la mauvaise haleine, les cernes etc etc). Dans cette logique, peut-être que la présence d'odeurs forte lorsque l'on porte des vêtements synthé indique une non compatibilité des deux éléments amha. Je n'affirme rien, c'est mon hypothèse smile

Pour ce qui est des odeurs corporelles, si il y en a que ça intéresse de sentir bon après l'effort physique, le fait de manger du fenugrec (en germé par exemple) donne une odeur sucré à la sueur (sirop d'érable paraît-il). big_smile
Bon après il faut en mager une certaine dose je pense, je n'ai jamais atteint cet état wink


Lentement seulement, le vivant se déploie à nos yeux, nous propose sa vérité. A chacun appartient alors de l'écouter

Hors ligne

#12 11-12-2016 09:45:04

romseguy
Membre
Inscription : 09-11-2015
Messages : 442

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Mangez de l'ail c'est antibactérien lol

Plutôt d'accord avec le message précédent sinon.

Hors ligne

#13 11-12-2016 10:05:45

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 444

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

SolAhimsa a écrit :

notre propre organisme est en accord avec cet écosystème. Est la preuve de l'accord est peut-être l'absence d'odeurs.


entendons nous bien big_smile après 1 mois à beaucoup transpirer dans du mérino ou coton, on ne peut décemment parler d' absence d'odeur

Hors ligne

#14 12-12-2016 09:45:54

SolAhimsa
Membre du CFFH
Inscription : 31-10-2016
Messages : 270

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

A moins de vouloir tenter des tentatives de fusion épiderme/vêtement. Mais là ça dépasse de loin mon expérience.

Non pour sur, une hygiène mimnimum est requise, mais c'est assez évident smile


Lentement seulement, le vivant se déploie à nos yeux, nous propose sa vérité. A chacun appartient alors de l'écouter

Hors ligne

#15 13-12-2016 19:17:46

mouais
Invité

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Concernant la gestion des odeurs des vêtements laine/synthétique/coton, j'utilise désormais du bicarbonate de soude. Exit donc les déodorants commerciaux.
Toutefois le seul souci avec le bicarbonate de soude, ce sont les auréoles blanches sur le vêtement au niveau des aisselles.

#16 13-12-2016 19:23:32

Pala2
MUL frites
Lieu : Bruxelles
Inscription : 16-07-2015
Messages : 1 933

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Tu l'utilise comment? J'en emporté de toute façon comme dentifrice, ça pourrait le faire une utilisation en plus.


Pierre

(C'est comme ça que je m'appelle dans la vraie vie)

Mon trombi, parce que je sais jamais comment le retrouver facilement...

Hors ligne

#17 13-12-2016 19:33:50

mouais
Invité

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

En appliquant 2-3 pincées sous les aisselles (de préférence propres) et en massant pour que ça pénètre un peu. C'est tout.
Efficace 2 jours facilement. Plus j'ai pas testé.

Dernière modification par mouais (13-12-2016 19:35:19)

#18 13-12-2016 22:14:20

uN3zii''
Invité

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Le bicarbonate redresse le Ph visiblement.
Donc évite l'acidité qui favorise le dévellopement des bactéries.. donc les odeurs  wink

#19 16-05-2018 02:32:41

Ludomero
Membre
Inscription : 03-08-2012
Messages : 422

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

uN3zii'' a écrit :

D'autres ont t-ils remarqué une absence d'odeur corporelle avec un régime végan ??

Je ne suis pas végan (et ne cherche pas à l'être) mais ces dernières années mon alimentation est de plus en plus végétalienne (ni viande, ni produits laitiers), or j'ai effectivement observé que les fameux sous-vêtements Damart qui jadis puaient au bout de seulement 1-2 heures de balade résistent désormais plusieurs jours aux odeurs excessives.

Hors ligne

#20 16-05-2018 17:38:30

lamouchy
Membre
Inscription : 26-08-2013
Messages : 369

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

mon grain de sel de bicarbonate  wink
J'utilise depuis plusieurs années maintenant le bicarbonate comme déodorant : action vraiment efficace et a priori sans risque (pas comme les déo vendus).
Mais pour cet usage, je prends le bicarbonate très fin, tellement fin qu'il en a presque une consistance de talc ; celui plus grossier (genre grains de sel), je le réserve pour les casseroles ou le ménage. Le premier est vendu sous le terme de bicarbonate "technique" (en paquet kraft chez mon fournisseur), tandis que le second est dit "alimentaire".  Avec le bicarbonate très fin, c'est facile : on sortant de la douche, le doigt encore humide trempé dans ce pseudo-talc me donne la quantité suffisante que j'applique sous les aisselles... Je n'ai pas de traces blanches sur mes vêtements.
En revanche, je n'avais pas fait le lien entre mon alimentation de moins en moins carnée et la diminution significative du besoin de déodorant ! Merci pour cet éclairage  smile .
En rando, j'ai remarqué aussi que le premier (voire les 2 premiers) jour, ma sueur peut être odorante ; en tout cas, en fin de journée, une toilette s'impose car elle me pique la peau (surtout le dos, aux points de contact avec le SAD). Passé ce délai, j'ai la sensation de suer de l'eau : pas d'odeur, pas de picotis de la peau comme fait le sel quand je sors d'un bain de mer... Je bois pas mal en rando, 3-4 litres/jour (ce qui rejoint un autre sujet), plus qu'au quotidien (2-3 litres) : l'hydratation joue-t-elle aussi un rôle sur les odeurs ? Plus que la nature des tissus portés ?
Enfin, je suis étonnée moi aussi des résultats de l'article cité en début de conversation : pour moi, avec merinos, odeurs minimes (voire nulles), par contre coton et synthétiques, c'est moins glamour ! hmm Je croyais que tout ça était seulement de la faute des bactéries, pas du taux d'humidité restitué par le tissus, etc... Bref, on en apprend tous les jours ! smile

Lamouchy

ps : à propos du fenugrec, c'est, pour moi, à proscrire. L'odeur de ma sueur (et de mon urine yikes ) était très forte (pas du tout sucrée) et "incrustée" dans le TS, tellement que j'ai dû le jeter car plusieurs lessives ne l'ont pas remis "à neuf" ni question odeur ni question aspect (auréoles). En gros, il était comme cuit au niveau des aisselles !  sad

édit : fôtes

Dernière modification par lamouchy (16-05-2018 18:52:48)

Hors ligne

#21 16-05-2018 18:07:25

multitude
Membre
Inscription : 05-02-2015
Messages : 66

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Une de mes connaissances utilise de l'eau de sauge en vaporisateur et y rajoute au contenu 2 cuillères à café de bicarbonate.
C'est désormais son unique déodorant.
Je ne l'ai pas encore testé.

Hors ligne

#22 16-05-2018 18:35:20

valetona
Membre
Inscription : 24-01-2018
Messages : 90

Re : Un article sur la gestion des odeurs dans les vêtements

Ludomero a écrit :
uN3zii'' a écrit :

D'autres ont t-ils remarqué une absence d'odeur corporelle avec un régime végan ??

Je ne suis pas végan (et ne cherche pas à l'être) mais ces dernières années mon alimentation est de plus en plus végétalienne (ni viande, ni produits laitiers), or j'ai effectivement observé que les fameux sous-vêtements Damart qui jadis puaient au bout de seulement 1-2 heures de balade résistent désormais plusieurs jours aux odeurs excessives.

même régime alimentaire et diminution significative des odeurs. par contre dès que je remange des produits carnés, j'observe quelques odeurs pendant 1 jour ou 2, le temps d'éliminer les substances.

Hors ligne

Pied de page des forums