Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#51 29-09-2011 06:53:45

Hermelin
Vieux MUstéLidé
Inscription : 03-09-2008
Messages : 475

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

kinpu san a écrit :

La pique dont parle Oli_v_ier c'est la lame dans le lien (si j'ai enfin compris ?).

Il y a la description du piolet sur cette page.

http://montagne.et.loisirs.pagesperso-o … paglis.htm

Le terme "pique" est en général utilisé pour la pointe qui se situe "en bas" du piolet.
"En haut", on a la "panne" (la partie large) et la "lame" (des fois "pic" ou "pointe"), la partie acérée, qu'on plante.

Quant à l'utilisation, je suis plutôt du côté de Highpic: l'essentiel étant, en cas de chute, de se placer le plus rapidement possible sur le côté (ou sur le ventre, en relevant les pieds si crampons), le fait que la lame soit dirigée vers l'arrière ne présente pas un avantage, au contraire, me semble-t-il.
Ça le serait si on glissait sur le dos, mais c'est justement de cette position qu'il faut sortir le plus rapidement possible.  sad

L'essentiel est de s'entraîner au mouvement des main pour attraper le plus rapidement possible le manche en bonne position avec la bonne main (gauche, pour les droitiers), et la panne fermement avec la main droite, pour que le "planté" de la lame soit le plus efficace possible, en y reportant le plus possible le poids du corps.

Ajout:
Comme la question de l'utilisation du piolet revient souvent, on pourrait peut-être rassembler l'essentiel sur une page "wiki", ou sur un "fil unique" pour ne pas le laisser dispersé sur le forum ?...

Dernière modification par Hermelin (29-09-2011 06:57:52)


"Quand le chameau de nos efforts s'enfonce dans la boue, qu'importe que la destination soit proche ou lointaine".
Ustad Khalilullah Khalili.

Hors ligne

#52 29-09-2011 07:36:17

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 516
Site Web

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Hermelin a écrit :

Ajout:
Comme la question de l'utilisation du piolet revient souvent, on pourrait peut-être rassembler l'essentiel sur une page "wiki", ou sur un "fil unique" pour ne pas le laisser dispersé sur le forum ?...

Très bonne idée, avec quelques bons liens et photos.


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#53 29-09-2011 10:08:53

toufou
Membre
Inscription : 23-05-2005
Messages : 556

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

je suis peut être neuneu mais je n'ai pas trouvé le wiki sur le sujet.
ensuite les experts, vous pourriez mettre à jour le post sur les crampons/piolets ?

oui, je ne demande rien de plus, merci wink

Dernière modification par toufou (29-09-2011 10:09:31)

Hors ligne

#54 29-09-2011 10:21:14

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 137
Site Web

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Hermelin a écrit :

Le terme "pique" est en général utilisé pour la pointe qui se situe "en bas" du piolet.

Ah oui tiens smile , en bas je l'appelle la pointe et au bout de la lame, la pique, mais c'est pas courant (j'aurai peut-être du dire "pic" comme sur le lien): je corrige dans mes messages ci-dessus "pique-> lame". Merci !


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#55 29-09-2011 10:31:37

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 137
Site Web

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Hermelin a écrit :

Quant à l'utilisation, je suis plutôt du côté de Highpic: l'essentiel étant, en cas de chute, de se placer le plus rapidement possible sur le côté (ou sur le ventre, en relevant les pieds si crampons), le fait que la lame soit dirigée vers l'arrière ne présente pas un avantage, au contraire, me semble-t-il.
Ça le serait si on glissait sur le dos, mais c'est justement de cette position qu'il faut sortir le plus rapidement possible.  sad

C'est tout le contraire smile . Highpictv sera d'accord là dessus, on en a parlé au camp de base 2010.

En mettant la lame à l'opposé du pouce, tu as directement la bonne prise pour faire l'arrêt piolet.
En mettant la lame côté pouce tu dois retourner le piolet dans ta main pour faire l'arrêt.

Très bien expliqué sur le site donné par weenie: http://alpinismes.free.fr/TerrainsGliss … iolet.html
TG_SensPiolet_Efficacitey.png


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#56 29-09-2011 15:18:51

Hermelin
Vieux MUstéLidé
Inscription : 03-09-2008
Messages : 475

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Je suis d’accord, mais en partie seulement. wink
Là encore, il faut préciser, je crois:

D’abord, lorsqu’on monte face à la pente en « piolet-canne », la lame doit être vers l’avant, bien évidemment.
Ensuite, en traversée, sur le schéma que tu présentes, la lame est vers la pente, et non vers l’arrière comme dit en #45. Ce n’est certes pas pareil.
Mais tu avais toi-même corrigé (#49). Sur ce coup, je n’ai pas été assez attentif, en effet !

Dans ce cas précis, je ne vois pas d’inconvénients. Bien au contraire ! smile

Avec une réserve, pour ma part, cependant.
(Mais elle vaut pour moi. Je ne dis absolument pas que mon avis est le meilleur :chacun doit privilégier la position dans laquelle il se sent le plus en sécurité, et s’entraîner en conséquence).
La réserve, c’est que cette position me semble sûre, en « piolet canne » (comme sur le schéma), lorsqu’on a la pente du côté de sa « bonne » main (la droite pour les droitiers et pour moi).

Mais, pour ma part, je ne la sens pas sûre lorsque je suis en « piolet-canne » avec la pente à gauche, et donc que je tiens le piolet de la main gauche. hmm
Si je glisse dans ce cas, je préfère opérer un changement de main, pour « planter » avec la main droite, même si cela prend, en effet, un peu plus de temps. Mais c’est affaire d’entraînement.
Je ne fais pas assez confiance à ma main gauche pour assurer un bon planté dans ce cas de figure.
Ceci dit, d’autres sont peut-être plus ambidextres que moi ! Tant mieux. wink

D’autre part, cette position n’est valable qu’en « piolet canne ».

Or, dès que la pente augmente (et donc aussi les risques de chutes), la position la plus conseillée est celle du « piolet-ramasse », qui me paraît plus efficace et sécurisante.

http://www.google.com/imgres?q=%22piole … 29,r:4,s:0

Et là, la pointe en avant s’impose, bien évidemment. A moins de vouloir faire hara-kiri à la première occasion !
Peut-être Kinpu-San aurait-il là dessus des choses à nous dire ? wink

Mais là, dans le cas de la pente à droite cette fois pour un droitier (qui tiendra donc la tête du piolet avec la main gauche ...on suit ?... wink ), il faudra de toute façon opérer un changement de main.
Mieux vaut donc s'entraîner pour être capable de le(s) faire le plus rapidement possible !

edit: orth

Dernière modification par Hermelin (29-09-2011 15:36:13)


"Quand le chameau de nos efforts s'enfonce dans la boue, qu'importe que la destination soit proche ou lointaine".
Ustad Khalilullah Khalili.

Hors ligne

#57 30-09-2011 00:33:59

kinpu san
En lecture seule
Inscription : 22-05-2010
Messages : 1 808

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Hermelin a écrit :

Et là, la pointe en avant s’impose, bien évidemment. A moins de vouloir faire hara-kiri à la première occasion !
Peut-être Kinpu-San aurait-il là dessus des choses à nous dire ? wink

Les traditions se perdent  roll


Je ne désire plus participer, mes interventions étant rendues complexes par la possibilité d'un conflit d'intérêt.

Hors ligne

#58 30-09-2011 17:55:35

fab05
Membre
Lieu : Vers Briançon (Hautes Alpes)
Inscription : 16-07-2008
Messages : 944

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Mon mien est le Snowracer de Petzl (cité par Zaack) : 50 cm pour 344 g. Parfait pour la neige (couloirs en skis, passages délicats et expos pour finir les sommets l'hiver), très bien en neige dure. J'avais plus léger avant, un Camp tout alu dans les moins de 300 g qui devait être l'ancêtre de celui-ci :ici à 205 g ! mais je l'ai perdu depuis dans une grosse chute de couloir à cause d'une plaque qui m'attendait juste sous la sortie (j'avais eu le culot l'année d'avant de faire le couloir des italiens, face N de la Grande Casse, avec ce seul piolet, les skis sur le dos, la face apparaissant toute en neige; quand j'ai trouvé la glace bleue dessous dans la raide pente sous la sortie  : yikes, bien difficile sortie... ). Donc l'alu c'est bon pour la neige dure en ski de rando ou la compète, sur des pentes, pas pour l'alpi même facile.
Bon je crois que c'est évident pour tous, mais en dérive MUL on pourrait être tenté par cette solution ultra light...dangereuse et pas rentable, l'alu étant trop fragile.
Le Snowracer est donc bien plus sérieux avec sa tête en acier même si le tube est en alu creux et convient pour les courses de neige pas trop dures. Sans parler des piolets cascades, rien ne vaudra une bonne enclume avec tête en acier forgé d'une pièce avec manche gainé comme le fameux Goulotte de Charlet.

(Pour les crampons, encore moins l'alu pour moi même pour le ski de rando; après une dizaine d'années avec des charlets dont j'ai fini aussi par en perdre un, j'ai a présent des Sarken de la même marque à 1 kg ou un peu moins. Pas MUL de ce côté mais je veux pouvoir taper partout en mixte ou glace et ça dure la vie.)

Hors ligne

#59 30-09-2011 19:14:33

weenie
Membre
Lieu : autour d'Aix en Pce
Inscription : 14-10-2009
Messages : 177

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

fab05 a écrit :

Donc l'alu c'est bon pour la neige dure en ski de rando ou la compète, sur des pentes, pas pour l'alpi même facile.

La conclusion n'est pas évidente pour moi.

Pour de l'alpi facile, un piolet en plastique suffirait en utilisation piolet-canne.
Quand à casser un piolet en alu de qualité correcte sur un manoeuvre d'arret de chute, j'ai de gros doutes.

Quelqu'un a-t-il cassé un piolet alu et dans quelles circonstances?

Un avis qui en vaut un autre sur le Corsa Nanotech : Essai en cascade, voir post #9 et #11


Je suis plus sceptique concernant les crampons, les sollicitations sont très differentes.

a+

Hors ligne

#60 30-09-2011 23:54:34

fab05
Membre
Lieu : Vers Briançon (Hautes Alpes)
Inscription : 16-07-2008
Messages : 944

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

En fait, si on utilise le piolet qu'en piolet-canne, un bâton ferait l'affaire (d'autant plus avec crampons) et ce n'est plus de l'alpi F mais de la rando neige (F veut dire facile techniquement mais pas forcément pas exposé, on est au-delà de la rando difficile) . Un piolet sert à s'assurer dans le raide* ou à se hisser quelque peu, c'est pourquoi une trop grande longueur (>50- 55 cm) ne sert à rien.

Ce n'est pas tant le fait de casser le piolet en alu ou même en plastique, comment le pourrait-on en effet à moins de rouler dessus au parking, que de son manque d'inertie à pénétrer, d'autant que la pointe s'arrondit comme du beurre si bien que l'on ressent un certain manque de sécurité quand on a besoin de quelque chose d’acéré qui accroche d'un geste sans rebondir dans quelque passage glacé.

*Sur des pentes plus faibles la glissade est possible mais des crampons ou des prises de carres expertes, devraient l'éviter. Donc crampons+piolet ne sont pas forcément nécessaires même si on a tendance à prendre les deux justement parce que le piolet est léger, en alu.

Dernière modification par fab05 (01-10-2011 00:05:27)

Hors ligne

#61 01-10-2011 10:10:14

Hermelin
Vieux MUstéLidé
Inscription : 03-09-2008
Messages : 475

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

fab05 a écrit :

En fait, si on utilise le piolet qu'en piolet-canne, un bâton ferait l'affaire

Tout de même!
Même sur des pentes "à piolet-canne" il peut être bon d'avoir un outil plus efficace que le bâton pour enrayer une glissade.
Au dessus de barres en particuliers, de lacs, etc. le piolet sécurise drôlement (Quand on sait s'en servir, bien sûr).
Tout jeune randonneur, je me souviens d'avoir dû passer sur un névé à peine dur et à peine en pente au-dessus d'un lac, et qui avait suffi cependant pour qu'un touriste prenne un bain impressionnant!
Il a été rattrapé de justesse, dans les deux sens du terme: heureusement qu'il avait une bonne constitution, parce qu'il aurait pu y rester.

Donc l'alu c'est bon pour la neige dure en ski de rando ou la compète, sur des pentes, pas pour l'alpi même facile.
Bon je crois que c'est évident pour tous, mais en dérive MUL on pourrait être tenté par cette solution ultra light...dangereuse et pas rentable, l'alu étant trop fragile.

(Pour les crampons, encore moins l'alu pour moi même pour le ski de rando; (...) Pas MUL de ce côté mais je veux pouvoir taper partout en mixte ou glace et ça dure la vie.)

rien ne vaudra une bonne enclume avec tête en acier forgé d'une pièce avec manche gainé comme le fameux Goulotte de Charlet.

TAFDK. Quand ça commence à se redresser, je ne me sens jamais aussi en sécurité qu'avec des crampons aciers et mon brave Goulotte!
Ah le Goulotte! wink

Comme on le disait sur un autre fil, Rando Mul, ça va, mais Alpi Mul, ça commence à être une contradiction dans les termes...

Maintenant [pour Weenie] le Corsa Nanotech est peut-être en effet un compromis intéressant, puisqu'il associe alu et acier.

Mais il n'échappe pas pour autant sans doute à la légèreté et au "manque d'inertie" qui fait  "que l'on ressent un certain manque de sécurité quand on a besoin de quelque chose d’acéré qui accroche d'un geste sans rebondir dans quelque passage glacé", comme le dit si bien Fab05 (on s'y croirait... wink ).

La légèreté est loin de n'avoir que des avantages, il faut le reconnaître, et prendre la mesure des inconvénients et des limites lors de ses choix.

Dernière modification par Hermelin (01-10-2011 10:10:57)


"Quand le chameau de nos efforts s'enfonce dans la boue, qu'importe que la destination soit proche ou lointaine".
Ustad Khalilullah Khalili.

Hors ligne

#62 01-10-2011 10:27:45

weenie
Membre
Lieu : autour d'Aix en Pce
Inscription : 14-10-2009
Messages : 177

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

fab05 a écrit :

En fait, si on utilise le piolet qu'en piolet-canne, un bâton ferait l'affaire (d'autant plus avec crampons) et ce n'est plus de l'alpi F mais de la rando neige

Je ne te suis pas.
Mettons l'Ailefroide orientale ou le Pelvoux (les voies normales, je pense que tu connais). C'est de l'alpi F et PD (dans les topos) et le piolet ne sert que de canne (sauf chute). Pour autant je ne le remplacerais pas par un bâton.

Hermelin a écrit :

Maintenant [pour Weenie] le Corsa Nanotech est peut-être en effet un compromis intéressant, puisqu'il associe alu et acier.Maintenant [pour Weenie] le Corsa Nanotech est peut-être en effet un compromis intéressant, puisqu'il associe alu et acier.

Je ne cherche pas à vendre le Nanotech smile. Et les inserts en acier ne change pas le problème du manque d'inertie, il est clairement plus difficile à ancrer dans la glace. Mais je ne crois pas que ce soit gênant pour arrêter une chute.

Comme tu dis c'est un compromis, qui me paraît couvrir les besoins en alpi facile (et même un peu plus) ou la nécessité de traction en glace est assez rare  roll

Hors ligne

#63 01-10-2011 10:36:41

Hermelin
Vieux MUstéLidé
Inscription : 03-09-2008
Messages : 475

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

weenie a écrit :

Comme tu dis c'est un compromis, qui me paraît couvrir les besoins en alpi facile (et même un peu plus) ou la nécessité de traction en glace est assez rare  roll

Oui, j'ai moi même comme piolet léger un vieux Camp jaune, dont j'ai oublié le nom.
Mais si je le change un jour, pour l'usage "alpi facile", il y a de fortes chances que je prenne un Nanotech.


"Quand le chameau de nos efforts s'enfonce dans la boue, qu'importe que la destination soit proche ou lointaine".
Ustad Khalilullah Khalili.

Hors ligne

#64 01-10-2011 10:43:28

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 137
Site Web

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Hermelin a écrit :

Comme on le disait sur un autre fil, Rando Mul, ça va, mais Alpi Mul, ça commence à être une contradiction dans les termes...

Pas d'accord du tout smile . L'alpinisme léger existe depuis bien longtemps, avant que la randonnée légère devienne un loisir wink .

Comme en randonnée, c'est une affaire de pratique, de réflexion, d'adaptation. Le bricolage y a peut-être moins sa place, parce que c'est une discipline très technique, mais l'alpinisme MUL n'est absolument pas à mon avis une contradiction dans les termes.

C'est d'ailleurs peut-être dans l'alpinisme et la randonnée au long cours que la MUL peut apporter le plus (autonomie, mobilité, sécurité).
Alpinisme léger extrême

Maintenant tu veux dire qu'en alpinisme on est forcément plus lourd qu'en rando, bien évidemment, mais c'est pas pour ça qu'on ne peut pas être MUL en alpi wink .
MUL ou léger ?


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#65 01-10-2011 11:02:15

Hermelin
Vieux MUstéLidé
Inscription : 03-09-2008
Messages : 475

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

oli_v_ier a écrit :

Pas d'accord du tout smile . L'alpinisme léger existe depuis bien longtemps, avant que la randonnée légère devienne un loisir wink

.

Oui, bien sûr ! Je connais et j'admire (et j'envie.. wink ) les pratiquants du genre d'alpinisme présentés sur le site fil "alpinisme léger extrême".
J'aurais rêvé - bien sûr - de pratiquer le libre intégral.
Mais je n'en suis pas capable. sad

Maintenant tu veux dire qu'en alpinisme on est forcément plus lourd qu'en rando, bien évidemment, mais c'est pas pour ça qu'on ne peut pas être MUL en alpi wink .

C'est plutôt cela que je veux dire, en effet.
Quand Messner partait en "technique alpine" pour le K2, il est bien évident qu'il n'emportait pas de piolet alu ni de crampons alu ! wink. Je pense qu'on serait un peu effrayé par le poids de son sac !

La légèreté est relative à la course envisagée, et, dans le cas de l'alpi de haute difficulté, elle sera forcément un peu...lourde!

Même si, en rocher, le "libre" peut être effectivement assez, voire très léger.
cf. P. Edlinger, P. Berhault, Alain Robert ou autres...

edit: correction

Dernière modification par Hermelin (01-10-2011 11:22:16)


"Quand le chameau de nos efforts s'enfonce dans la boue, qu'importe que la destination soit proche ou lointaine".
Ustad Khalilullah Khalili.

Hors ligne

#66 01-10-2011 11:02:26

Herdubreid
Membre
Inscription : 15-06-2008
Messages : 1 199

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

weenie a écrit :
fab05 a écrit :

En fait, si on utilise le piolet qu'en piolet-canne, un bâton ferait l'affaire (d'autant plus avec crampons) et ce n'est plus de l'alpi F mais de la rando neige

Je ne te suis pas.
Mettons l'Ailefroide orientale ou le Pelvoux (les voies normales, je pense que tu connais). C'est de l'alpi F et PD (dans les topos) et le piolet ne sert que de canne (sauf chute). Pour autant je ne le remplacerais pas par un bâton.


Tu réponds toi-même à ton objection : "sauf chute" signifie que tu enviseages la possibilité de te servir du piolet autrement que comme canne (et heureusement), d'où l'exclusion du bâton. Relis le message de fab05, quand il parle de rando neige il exclut l'exposition. En effet dans ce cas un bâton pourrait suffir.

La question qui reste est : en cas de voie facile neigeuse, potentiellement exposée, l'usage du piolet alu est-il adapté ? D'après moi la réponse à y donner dépend des conditions : risque de rencontrer de la glace aux endroits exposés, présence de crevasses ...

Hors ligne

#67 01-10-2011 11:51:14

weenie
Membre
Lieu : autour d'Aix en Pce
Inscription : 14-10-2009
Messages : 177

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Ok smile

Hors ligne

#68 03-03-2012 10:57:24

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 515

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Bonjour !

Comme je le disais là:

Fil du Comité IdF a écrit :

Je suis entrain de préparer une rando de 12 jours avec M.Henri, dans le Queyras en juin/juillet, et on va avoir besoin de piolets.

J'ai fais des recherches, étudié les différentes possibilités, et bien sur j'hésite encore.

D'après ce que j'ai lus, les tout aluminium ne permettent pas le passage de nevé trop dur, mais on l'avantage de la légèreté. En revanche, les tête acier sont bien plus polyvalents, mais plus lourd, et permettent un plantage plus sérieux.
Je n'ai jamais utilisé de piolet, donc en situation je ne sais pas trop ce que ça donne: quel sont les limites exact du piolet alu ? Est-ce suffisant pour le passage de nevé en rando ?

Pour plus de polyvalences et avoir une marge de sécurité, je pense m'orienter vers une tête acier.

Quelle longueur. 10cm sous la main, ok, mais comment place t'on son bras, le long du corps ? perpendiculaire ? La première solution me parait juste.
De plus sont distingués les piolets tractions des non-tractions. Qu'entend t-on par traction exactement: porter tout son poids ? porter son poids alors que les pieds sont posés au sol ?

Que pensez-vous de:

Alu:
-Camp nevé
-Camp Corsa
-Edelrid Snow Light

Tête acier:
-Black Diamond Raven ultra / pro (j'ai lus de bon retour plus haut dans la discussion)
-Petzl Snowracer
-Grivel Haute Route

Merci !  smile

Edit: Qui pour faire un wiki sur les piolets / crampons ?  big_smile

Dernière modification par Cacahouete (03-03-2012 12:22:30)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

#69 03-03-2012 12:01:51

GLaG
Membre
Lieu : grenoble
Inscription : 28-06-2005
Messages : 815
Site Web

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Cacahouete a écrit :

D'après ce que j'ai lus, les tout aluminium ne permettent pas le passage de nevé trop dur, mais on l'avantage de la légèreté.

Pour le Queyras en juin-juillet ça devrait largement suffire. Début juin il peut rester encore de beaux névés dans les faces nord en altitude...mais fin juin-début juillet les névés sont quand même bien rares, sauf dans le secteur du Viso : c'est quand même les Alpes du Sud (et en plus l'année a été, pour le moment, très sèche dans le coin).

Par ailleurs, sur un névé assez dur pour qu'un piolet alu ne suffise pas, vous risquez d'avoir bien du mal sans crampons, et ça ne sera plus de la randonnée ! Je ne sais pas ce que vous comptez faire comme randonnée, mais à mon avis en cette saison vous risquez seulement de croiser, de temps en temps et sur quelques centaines de mètres, un névé (pas très dur le matin et en soupe l'après-midi) ; pas de marcher en continu sur la glace. N'importe lequel des piolets, alu ou non, devrait suffire..

De plus sont distingués les piolets tractions des non-tractions. Qu'entend t-on par traction exactement

Ca se sont les piolets faits pour tirer tout son poids (ou presque) dessus. Plutôt court et courbés avec une lame spécifique. Pas adaptés du tout à la randonnée. Vous ne visez pas le couloir nord de la Font Sancte ? :-)


Pour proposer une autre solution, que j'utilise très souvent (et encore ce matin dans le Vercors :-)) : si vraiment tu tiens au piolet acier, et si tu utilises par ailleurs des bâtons de marche (ce qui est à mon avis plus utile que le piolet sur des névés de juillet) tu peux regarder du côté du piolet Snowscopic de Petzl : tête de piolet et pointe de bâton de marche, il peut être utilisé en bâton tout le temps et en piolet en cas de glissade. Lame acier, et poids raisonnable en comparaison d'un piolet + un bâton.

Hors ligne

#70 03-03-2012 12:10:15

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 669

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Camp corsa nanotech

Son point faible étant sa faible masse, et le pouvoir d'impact qui va avec. M'enfin bon, pour du passage de névé estival ça devrait aller tout-de-même. wink


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#71 03-03-2012 12:12:26

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 515

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Ok merci.

GlaG a écrit :

Par ailleurs, sur un névé assez dur pour qu'un piolet alu ne suffise pas, vous risquez d'avoir bien du mal sans crampons, et ça ne sera plus de la randonnée ! Je ne sais pas ce que vous comptez faire comme randonnée, mais à mon avis en cette saison vous risquez seulement de croiser, de temps en temps et sur quelques centaines de mètres, un névé (pas très dur le matin et en soupe l'après-midi) ; pas de marcher en continu sur la glace. N'importe lequel des piolets, alu ou non, devrait suffire..

Dans cette situation précise, l'alu devrait suffire, mais j'aimerais de la polyvalence, pour pas racheter dans le cas où j'ai besoin d'acier.

GlaG a écrit :

Pour proposer une autre solution, que j'utilise très souvent (et encore ce matin dans le Vercors :-)) : si vraiment tu tiens au piolet acier, et si tu utilises par ailleurs des bâtons de marche (ce qui est à mon avis plus utile que le piolet sur des névés de juillet) tu peux regarder du côté du piolet Snowscopic de Petzl : tête de piolet et pointe de bâton de marche, il peut être utilisé en bâton tout le temps et en piolet en cas de glissade.

J'avais vu, mais honnêtement, ça ne me parait pas pratique et assez redondant.

Erratum: plus haut j'ai noté le Camp nevé dans alu, mais c'est un tête acier.

Dernière modification par Cacahouete (03-03-2012 12:37:23)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

#72 03-03-2012 12:13:42

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 515

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

Fred a écrit :

Camp corsa nanotech
Son point faible étant sa faible masse, et le pouvoir d'impact qui va avec. M'enfin bon, pour du passage de névé estival ça devrait aller tout-de-même.

Un peu hors-budget !

Pourquoi pas le Corsa tout simple, si l'alu suffit ?

Dernière modification par Cacahouete (03-03-2012 12:14:04)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

#73 03-03-2012 12:17:57

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 669

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

C'est toi qui voit. smile


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#74 03-03-2012 12:46:57

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 086

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

fredlafouine a écrit :

C'est toi qui voit. smile

C'est ce que je lui ai dit par mail  lol

... sont foutrement chiants ces muls, y'en a pas un pour choisir à la place de l'autre ! tongue  hihi



Une tête acier est plus lourde mais permets d'avoir un piolet qui va servir autant sur le passage de névés qu'en rando glacière ou alpi facile. Et que tu n'hésitera pas à utiliser sur des passages très raides en terre/pierre (ben oui ça arrive wink ). Si tu estimes probable que ta pratique évolue, ça peut être un bon investissement. C'est le choix que j'ai fait.

Pour un usage occasionnel l'été sur des névés, l'alu est aussi un bon choix.

GlaG a écrit :

Vous ne visez pas le couloir nord de la Font Sancte ? smile

Héhé, non. On devrait pouvoir se passer de piolet-traction lol

cascade_de_glace_medium.jpg

Cacahouète je ne crois pas t'avoir donné par mail ce lien très intéressant sur l'usage du piolet (entre autre) : Alpinismes

Hors ligne

#75 03-03-2012 12:48:49

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 515

Re : [Autre] Piolet : le choix des muls ?

M.Henri a écrit :

C'est ce que je lui ai dit par mail

big_smile

Je vais prendre une tête acier.
Il fait quelle taille le tien M.Henri ? (édit: sans ambiguité...  lol )

Dernière modification par Cacahouete (03-03-2012 12:51:39)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

Pied de page des forums