Aller au contenu

#51 01-07-2018 09:52:35

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Les jambons secs sont salés à utiliser avec modération à mon avis

Dernière modification par Magne2 (01-07-2018 09:53:09)


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#52 01-07-2018 10:25:45

Scaramouche
Banni(e)
Lieu : Languedoc
Inscription : 25-08-2016

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Ah flûte, ou alors à ne manger que le soir pour éviter la soif dans la journée.
Bon je vais devoir me restreindre, ou faire des essais dans des randos à la journée, histoire de voir comment je réagis.
J'avais déjà prévu de partir avec un énorme morceau et de ne me ravitailler qu'en pain à mi-distance.

Hors ligne

#53 01-07-2018 11:26:01

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Scaramouche a écrit :

Au fait Johnny Weissmüller (Je sais que tu t'appelles Tolliv mais j'avais envie de t'appeler Johnny Weissmüller), quand tu dis :
J'ai prévu d'emporter force tranches de jambon cru sur une sortie de 8 jours, en quoi c'était une fausse bonne idée, ce jambon était trop salé ?
Ou tous les jambons crus auraient été trop salés ?
Je pensais aussi que c'était une bonne idée (prend pas trop de place, protéine + gras, et surtout succulent quand il est bien choisi smile )
et je m'en faisais un régal d'avance sad

coucou Jane (tu me permets de t'appeler Jane lol), oui je pense qu'il était trop salé, surement cette marque là car j'avais déjà fait l'expérience une fois et je n'avais pas eu le problème. On n'en trouve pas partout des jambons crus qui se conservent à température ambiante (enfin sur le paquet, c'est marqué 25°C max) et le plastique d'emballage est plus épais. Mais comme tu dis, je trouve ça super en rando, cela a beaucoup de goût.
A moins que tu emportes un jambon cru non industriel, que tu maintiens dans un torchon ?
Allez, dis-moi tout ..


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

Hors ligne

#54 01-07-2018 12:36:25

Scaramouche
Banni(e)
Lieu : Languedoc
Inscription : 25-08-2016

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

tolliv a écrit :

Allez, dis-moi tout ..

Pas de problème Gustave !
J'ai deux sources d'approvisionnement, Couleurs paysannes à Manosque (place du Terreau ou route de Vinon, juste après le pont enjambant la Durance) qui vend une jambon fermier délicieux, vendu sous plastiques, quelques tranches à 33€ le kilo environ (32,90€, dans le genre ou 33,90€)

Et à Montpellier il y a une famille d'Italiens qui sont présents à de nombreux marchés (le jeudi à Tastevin, le samedi aux Arceaux, le dimanche matin Plan Cabanes et aussi... je sais plus, encore ailleurs) qui vendent moult excellentes denrées fort délectables, j'achète chez eux chaque semaine une mozzarella di tracia qui est la meilleure que j'ai jamais mangée, incroyablement crémeuse et goûteuse.
Et à l'occasion d'autres trucs, parmesan, gorgonzola, pancetta etc.
Ils vendent aussi toutes sortes de jambons, je leur ai dit que je prévoyais d'en acheter pour partir en rando ils m'en ont tout de suite conseillé un - je sais pas pourquoi celui-là, mais je leur fais confiance. Et dans les 33€ le kilo aussi - je suis maudit !

Je vais donc prendre l'un des deux, voilà tu sais tout.
Je suis difficile en jambon parce que quand j'étais petit mon père en faisait fumer un dans la cheminé, ensuite ça nous faisait tout l'hiver.
Et depuis, je suis déçu par la plupart des autres jambons, ça ressemble à du chewing-gum goût jambon mais pas à du VRAI jambon.
Le prix au kilo est cruelle pour la charcuterie, qui doit sécher longtemps pour être vraiment bonne. Et donc perdre du poids, et donc avoir un prix au kilo qui augmente doublement (par le poids qui baisse et le temps qui augmente, par rapport au moins cher)
Du coup j'en achète jamais, ou alors comme celui de Manosque : du kré bon. Non pardon : du kré bon. Tiens c'est marrant j'arrive plus à dire "très" ?
Du... kré bon ! Bon tant pis.
Ah je sais ! Je n'arrive plus à dire "très" chaque fois que c'est vraiment kro bon smile (Ah mince)

Bref le jambon de Manosque est à la fois kré bon et kro bon, celui des Italiens je ne l'ai pas encore goûté mais je pense que ça va le faire aussi.
Et j'hésite à le prendre en tranche ou avoir le plaisir de le couper, en rando je n'aurai pas de planche à découper mais bon, il y aura toujours moyen de moyenner ? je sais pas trop.

Voilà tu sais tout de mes tergiversations jambonnières.
Je réfléchis aussi à une manière, pas trop dégueu si possible, de prendre des sardines à l'huile sans leur boîte (pour l'instant je vois pas), j'adore en manger avec du pain dans mes randos à la journée, ainsi que du fromage de chèvre fermier (j'ai repéré deux femmes aux Arceaux le samedi matin qui en font de kré bons) mais là ça ne pose pas de problème de transport.
C'est mon triptyque de ce que je prévois de manger avec du pain : jambon cru, sardines à l'huile, fromage de chèvre.
J'avais aussi envisagé de prendre le pâté de sanglier que fait la voisine de ma mère (kro bon), mais c'est en bocal de verre sad
Tout ça avec du pain au levain, qui pourra durer 4 ou 5 jours sans problème, en tout cas j'espère.

tolliv a écrit :

coucou Jane (tu me permets de t'appeler Jane lol)

Ça dépend comment tu me regardes hmm

Dernière modification par Scaramouche (01-07-2018 13:06:48)

Hors ligne

#55 01-07-2018 13:25:39

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

La sardine à l'huile se conserve assez mal hors de la boite métallique qui a fait son succès.
Il m'est arrivé d'en émietter dans un sachet de purée FLF (préparée à l'avance). La purée en flocons absorbe l'huile et cela cohabite assez bien 2-3 jours dans le ziploc.
Pour des durées plus longues (vers les 6 jours), je remplacerai la sardine par du poisson fumé (hareng, maquereau, truite); préparation idem : en petits dés dans le ziploc de purée.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Il y a toujours un objet plus léger que celui que tu portes dans ton sac : celui que tu as eu le courage de laisser chez toi.
« Strong, light, cheap, pick two » (*)

| k

Hors ligne

#56 01-07-2018 14:02:24

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Je ne parierais pas lourd sur la conservation du hareng (ni autres poissons fumés)…

Il m'arrive d'acheter des sardines à l'huile, ponctuellement, sur les longs périples. Je ne l'ouvre que si, et seulement si, je sais que je trouverai une poubelle pour la boîte. J'avoue que dans ce cas, je me contente d'une poubelle généraliste (sauf s'il y a un tri sélectif tout près).


[il y a quelques décennies, une amie avait voulu enterrer une boîte de sardines au pied du menhir contre lequel nous pique-niquions... Je me souviens encore de la galère des 10 km à suivre... roll big_smile ) Et c'était une sacrée chance d'avoir un village au bout de 10 km !]


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#57 01-07-2018 18:16:07

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Scaramouche a écrit :

J'ai deux sources d'approvisionnement, Couleurs paysannes à Manosque (place du Terreau ou route de Vinon, juste après le pont enjambant la Durance) qui vend une jambon fermier délicieux, vendu sous plastiques, quelques tranches à 33€ le kilo environ (32,90€, dans le genre ou 33,90€)

Mais quid de la conservation ? Des jambons cru, j'en ai mangé plein. Mais peu se conservent à température ambiante. Peut être que ceux qui sèchent longtemps le permettent ?
Sinon, il y a le magret séché maison aussi !

La sardine c'est bien. Mais il y a un truc que j'adore, ce sont les miettes de maqueraux de la Belle-Iloise :
f91c39471592b327ea22e7c3f86ee42071a51e.png
Mais je n'ai jamais emporté de boite de conserve en rando. Je le ferais peut être une fois, que je mangerai au début de la rando pour ne pas la transporter longtemps.

Dernière modification par tolliv (01-07-2018 18:18:46)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

Hors ligne

#58 01-07-2018 21:21:02

Scaramouche
Banni(e)
Lieu : Languedoc
Inscription : 25-08-2016

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

kodiak a écrit :

La sardine à l'huile se conserve assez mal hors de la boite métallique qui a fait son succès.

Ah bon ? Je pensais que confites à l'huile comme elles sont, elles se conservaient sans problème longtemps, comme tout ce qui est très gras.

kodiak a écrit :

purée FLF (préparée à l'avance)

Dans sa recette, FredLaFouine prend du lait en poudre 1er âge, quel intérêt par rapport au lait en poudre tout simple ?

tolliv a écrit :

Mais quid de la conservation ?

J'avoue que je pensais que ça se conservait bien, sans y réfléchir, a priori le jambon cru est fait pour se conserver d'un an sur l'autre à température ambiante.

tolliv a écrit :

Sinon, il y a le magret séché maison aussi !

Ah ok, je note.

tolliv a écrit :

les miettes de maqueraux de la Belle-Iloise

Ahhh ben la Belle-iloise forcément, oh l'autre ! Là c'est de la triche, ça passe pas au contrôle anti-dopage ce truc-là, faut une dérogation ministérielle, dans les parcs naturels j'aurais trop peur d'avoir des ennuis avec !
– Mais enfin je vous jure que c'est pour ma consommation personnelle !
– Mais oui mais oui, t'expliqueras tout ça au juge.
La Belle-iloise ! Tu sais que t'es dangereux toi, des fois ?

Ils ont entre autres les sardines à la Luzienne, piment d’Espelette et jambon de Bayonne.
10731_sardines-a-la-luzienne-au-piment-d-espelette-et-jambon-de-bayonne-la-belle-iloise-s153_01-07-18.png
C'est très bon mais t'as pas le droit de sortir de l'espace Schengen avec, ou alors en valise diplomatique.
C'est elles qui m'ont donné envie de trouver un moyen de les emmener sur une semaine de marche.
Toutes seules dans le placard elles se languiront trop de moi, les pauvres, je ne peux pas les laisser comme ça !

Dernière modification par Scaramouche (01-07-2018 23:00:16)

Hors ligne

#59 02-07-2018 13:03:03

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Scaramouche a écrit :
kodiak a écrit :

La sardine à l'huile se conserve assez mal hors de la boite métallique qui a fait son succès.

Ah bon ? Je pensais que confites à l'huile comme elles sont, elles se conservaient sans problème longtemps, comme tout ce qui est très gras.

De mon expérience personnelle (YMMV), la sardine sèche et perd son goût assez rapidement (1-2 jours, de mémoire) quand elle n'est plus immergée dans l'huile. Ce qui exclut pratiquement tout transport hors de la boite-à-sardines.

Scaramouche a écrit :
kodiak a écrit :

purée FLF (préparée à l'avance)

Dans sa recette, FredLaFouine prend du lait en poudre 1er âge, quel intérêt par rapport au lait en poudre tout simple ?

Fred a peut-être besoin de retrouver les sensations de sa petite enfance  lol . Je prends du lait en poudre 1er prix, ça marche aussi bien!

ester a écrit :

Je ne parierais pas lourd sur la conservation du hareng (ni autres poissons fumés)…

N'oublions pas que salage, fumage, saumurage et salaison sont des procédés de conservation bien plus anciens que l'appertisation.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Il y a toujours un objet plus léger que celui que tu portes dans ton sac : celui que tu as eu le courage de laisser chez toi.
« Strong, light, cheap, pick two » (*)

| k

Hors ligne

#60 02-07-2018 13:22:23

Ezequiel54
MULimaliste
Lieu : Lorraine
Inscription : 19-10-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Le lait en poudre premier age est plus calorique que le lait en poudre "normal".
520kcal contre 430 en demi écrémé.

Hors ligne

#61 02-07-2018 13:47:27

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Bien vu.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Il y a toujours un objet plus léger que celui que tu portes dans ton sac : celui que tu as eu le courage de laisser chez toi.
« Strong, light, cheap, pick two » (*)

| k

Hors ligne

#62 04-07-2018 14:20:56

xROMUx
Membre
Inscription : 31-05-2008

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Oh tient sympa le récit merci Tolliv.

Je dois aller par là, chez des amis, pour "pendaison de crémaillère" (la pauvre elle n'a rien fait...),

(Allez petite pub pour les gens du coin, La "Chrysalide" à Chénier, maraîchage agro-éco, perma, tout bon, avec un accent d'outre-Quiévrain wink  ).

Du coup j'hésite, un petit circuit comme celui-ci tout près, pas besoin de grand chose ou une descente à kayak, à voir, pas important je prends quand même le kayak ^^

Hors ligne

#63 16-06-2020 09:08:47

divad
Membre
Lieu : 14
Inscription : 30-07-2018

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Salut Tolliv,

Comme toujours, super sympa ce retex et cela me donne des idées de balades dans ce coin. Je regarde en ce moment pour remonter à pied le Val de Creuse suivant: Argenton -> Le Menous ...> Crozant. La question c'est rive gauche, rive droite ou un mixte des deux entre Le Menous et Crozant? Qu-est ce tu conseillerais? Merci d'avance!

D

PS: Le lien vers ton aventure depuis la page Récits du wiki est erronée/

Hors ligne

#64 16-06-2020 13:27:00

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Salut divad,
merci pour ton commentaire, je suis content que des personnes s'intéressent à des parcours champêtres !
J'ai corrigé le lien dans le Wiki, et j'en ai profité pour mettre tous mes autres liens (qui apparaissent également dans ma signature).

Concernant le parcours, la partie rive droite (donc à gauche de la rivière quand tu remontes) est 10 fois plus jolie car elle est bien exposée au soleil, la végétation n'est pas la même. La rive gauche est très souvent à l'ombre et longe beaucoup moins la rivière car c'est la jungle.

Comme tu as pu le constater, je suis parti de Le Menoux donc la portion Argenton->Le Menoux, je ne connais pas.
Les points importants sur cette rive droite sont :
- Le Menoux : intérieur de l'église
- La boucle du pin : depuis le parking de la D40
- Gargilesse : petit village (c'est là ou écrivait Georges Sand, il y a sa maison)
- Barrage de la Roche aux moines
- Barrage d'Eguzon
- Plages de Fougères
- Ruines de Crozant depuis le rocher de la fileuse
- Fresselines Petite Creuse
- Fresselines Grande Creuse (moulin de Vervy)
- Fresselines (village où est né l'impressionnisme)

Si tu passes par la rive gauche, les points importants sont :
- La Sédelle (rivière entre le Pont Charreau et Crozant)
- Crozant (bof, on ne voit pas grand chose des ruines)
- La boucle du pin : depuis le village de Ceaulmont


Autres informations :
- Il y a des tiques là-bas. Et des vipères également. Je m'étais mis du spray anti-tiques mais j'en n'ai pas trouvé des anti-vipères.
J'ai eu 3 tiques mais pas de vipère.

- les coins pour le bivouac dans les champs ne manquent pas, surtout s'il n'y a pas de vache.

N'hésite pas si tu souhaites plus d'informations.


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

Hors ligne

#65 17-06-2020 00:05:24

divad
Membre
Lieu : 14
Inscription : 30-07-2018

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Merci Tolliv pour ta réponse expresse. La rive droite haut la main donc! Un avantage de la rive gauche est de pouvoir ravitailler à Eguzon-Chantome mais comme je compte continuer en suivant le GR654, j'ai repéré une possibilité à une 10aine de bornes après Crozants et donc cela devrait le faire sans trop se charger.

Pour les tiques, c'est bon à savoir et il va falloir que je me renseigne un peu plus surtout après le retour d'Ytreza qui dit avoir été embêté lors de son week-end récent en Touraine: une occasion pour utiliser un sursac tout neuf qui traîne dans un carton! Par contre pour les vipères, je n'ai plus peur après avoir visionné la dernière vidéo de Mike Horn tongue

D

Hors ligne

#66 17-06-2020 06:09:56

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Il y a une épicerie à Crozant.
Comme c'est là que tu quittes le GRP pour rester sur le GR654, ça correspond à ce que tu souhaites.
Renseigne toi par contre pour les horaires.


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

Hors ligne

#67 17-06-2020 09:27:38

divad
Membre
Lieu : 14
Inscription : 30-07-2018

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Effectivement, j'avais repéré l'épicerie ( https://maps.google.com/?cid=16561249501476259059 ) mais la devanture ainsi le manque de descriptions ou de photos ne m'avaient pas inspiré confiance pour en faire un point de ravito fiable sur le chemin.

D

Hors ligne

#68 11-02-2021 10:11:35

MX87
Membre
Inscription : 09-06-2020

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

tolliv a écrit :

#499254

Récit

Il me restait 3 jours de congés à écouler avant la fin juin. Qu'en faire ? Rester à la maison pour couper les haies, tondre la pelouse, repeindre les volets, .. bof !
Il y a des personnes qui partent dans des contrées reculées, en Islande, en Papouasie, faire le Pacific Crest Trail, moi je vais partir dans un endroit encore plus reculé : la Creuse !
Il y a un GRP de 110 km qui longe la rivière la Creuse et qui passe par des endroits bien sympathiques. J'en connais quelques-uns car j'y ai passé toutes mes vacances étant plus jeune, en famille, et en voiture.
Pour des raisons stratégiques, je veux éviter la grande ville d'Argenton-sur-Creuse et me limiter aux petits villages.
https://c1.staticflickr.com/1/837/28182 … 3e44_n.jpg
Parcours

L'idée principale du parcours est de remonter la rivière "la Creuse" par la rive droite en passant par Gargilesse jusqu'à Fresselines puis de redescendre par la rive gauche en passant par Crozant. Cela ne fait plus ainsi que 90 km et D+2500m, à faire sur 1 après-midi + 3 jours pleins + 1 matinée (4 nuits de bivouac), en autonomie complète. Ce parcours ne devrait pas poser de problème : pas de loup comme dans le Larzac, pas d'ours comme dans les Pyrénées, pas de veuve noire comme au Salagou (ou alors si mais que dans les cimetières), pas de scorpion jaune comme à Saint-Guilhem-le-Désert. Le pire qui pourrait m'arriver, me dis-je, c'est de marcher dans une bouse de vache, et encore du pied droit car du gauche cela porte bonheur. Non, je rectifie, le pire serait de marcher dans une bouse de vache du pied droit OU du pied gauche car j'ai DES CHAUSSURES TOUTES NEUVES que je ne veux pas salir : des Salomons Cross Speed 4 non GTX. Qu'elles sont belles mes chaussures !
Bon, j'avoue, j'appréhende les ampoules à cause des chaussures neuves.

Note culturelle importante associée à cette promenade : je vais passer par un village qui s'appelle Gargilesse. C'est dans ce village que venait écrire Georges Sand dans les années 1850. Elle était tombée amoureuse de cette région et elle en a parlé à toutes ses copines sur Tweeter ("le paysage est si riche que le peintre ne sait où s'arrêter" disait-elle). Du coup, plein d'artistes peintres sont venus dans la région dont un célèbre : Claude Monnet. C'est là qu'ils ont inventé la mode de l'impressionnisme. Ils ont même créé "l'école de Crozant" et la vallée de la Creuse était leur modèle préféré. Bon, c'est tombé à l'eau, si je puis m'exprimer ainsi, quand des ingénieurs ont voulu mettre, en 1923 un gros barrage à Eguzon et du coup, toute la vallée de la Creuse a été inondée. Et les peintres sont partis, ils sont partis "plein tubes", ah ah ah !

Les photos sont visibles en format original ici :
Album des photos Flickr

Jour 1
Je laisse ma voiture à un petit village qui ne paye pas de mine : le Menoux (voir à la fin du récit que l'église n'est pas si anecdotique qu'elle en a l'air). Je commence vers 14h00, en m'assurant 3 ou 4 fois que la voiture est bien fermée à clef (ce n'est pas une maladie ça ?) et que la clef est bien rangée dans mon sac.
https://c2.staticflickr.com/2/1763/4299 … bbe3_b.jpg


Dans ce village et dans d'autres aussi, j'ai rencontré pas mal "d'œuvres d'artistes"
https://c1.staticflickr.com/1/846/41236 … d076_b.jpg


Il y a même un cabinet d'astrologie mais pour trouver mon chemin, je préfère me fier à ma bonne étoile
https://c2.staticflickr.com/2/1829/2817 … 6b1c_b.jpg


Le chemin de Saint Jacques de Compostelle n'est pas loin, il y a plusieurs signes qui ne trompent pas
https://c1.staticflickr.com/1/917/42145 … 3f28_b.jpg


Dans le coin, il y a des artistes et .. des comiques
https://c2.staticflickr.com/2/1784/4123 … 028c_b.jpg


Ça y-est, je rejoins la Creuse (je suis venu pour ça, non ?)
Un panneau m'inquiète : il dit de faire attention et de ne pas rester dans le lit de la rivière ou aux abords car l'eau peut monter à tout moment lors des "lâchers d'eau des barrages". Arggh ! Pas rassurant tout ça. Je regarde autour de moi comment faire pour m'échapper si l'eau monte. Pas possible, c'est trop touffu. Aurais-je le temps de gonfler mon Neoair Xlite pour ne pas périr noyé ?
https://c2.staticflickr.com/2/1801/2917 … 6e50_b.jpg


J'arrive au premier barrage : le barrage de la Roche Bat-l'Aigue. Comme on peut le voir, la couleur de l'eau n'est pas la même que celle des gorges du Verdon ! Moi qui pensais ne pas manquer d'eau lors de la randonnée, cette eau là ne me dit rien qui vaille.
https://c2.staticflickr.com/2/1827/4304 … a352_b.jpg


Sur le parcours, je vais rencontrer 3 barrages, du plus petit au plus grand : La Roche Bat-l'Aigue, La Roche aux Moines et Eguzon.
https://c1.staticflickr.com/1/925/41236 … 2d95_b.jpg


Ah, enfin de la vraie eau transparente. Il faut prendre l'eau des ruisseaux qui se jettent dans la Creuse.
https://c2.staticflickr.com/2/1784/4299 … a5f9_b.jpg


Quand j'avais créé mon itinéraire, j'avais été surpris du D+2500m. En fait, on ne peut pas longer tout le temps la rivière, cela serait trop facile. Parfois, il y a des falaises abruptes de 50m..100m de haut qui se jettent directement dans la rivière et il faut y grimper (mais le chemin est toujours facile) pour redescendre après et revenir le long de la rivière. L'avantage est que l'on a parfois de beaux points de vue.
https://c1.staticflickr.com/1/839/42328 … 54ff_b.jpg


Il y a un endroit très connu de la région : la Boucle du Pin. De la rive, cela ne paye pas de mine alors je décide de monter à un parking d'où on peut la voir en entier (j'y étais venu il y a 40 ans et cela n'a pas changé, pas Mac Do à la place, ni de Kebab).
https://c2.staticflickr.com/2/1826/4232 … b35b_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1765/4299 … a9a1_b.jpg
 

Je vois beaucoup de barques de pêcheurs sur l'eau à différents endroits de la rivière.
https://c2.staticflickr.com/2/1809/4232 … 1d7f_b.jpg


Je vois même un sous marin qui est accosté il y a très longtemps.
https://c2.staticflickr.com/2/1765/4299 … 02b5_b.jpg


J'arrive au Pont Noir, à proximité de Gargilesse. Il est célèbre car Georges Sand aimait y venir pour se baigner.
https://c2.staticflickr.com/2/1782/4304 … bd5e_b.jpg


Gargilesse, classé comme l'un des plus beaux villages de France. Je fais vite le tour, il y a une dizaine de maisons à tout casser.
https://c2.staticflickr.com/2/1824/4123 … 3cd6_b.jpg


J'aime errer dans les vieux villages pour m'en imprégner et en imaginer la vie il y a 200 ans.
J'aime bien aussi trouver de beaux points de vue pour faire des photos.
https://c1.staticflickr.com/1/836/42997 … a40f_b.jpg


Je passe devant la maison de Georges Sand qui est très petite. Je pense même qu'elle est tellement petite que nous ne pouvons pas entrer moi et mon sac à dos en même temps, l'un d'entre nous doit rester dehors. Tant pis, je l'avais déjà visitée de toutes façons, il y a 40 ans. Cela n'a pas du changer dedans, à moins que Valérie Damidot ait refait la déco.
A la place, j'avise le bar à proximité. Car, comme je l'ai dit, je suis en autonomie totale .. mais pas pour la bière !
A Gargilesse, il y a une petite église comme je les aime : elle date du Xe .. XIIe siècle, très peu restaurée, avec les marches creusées par des dizaines de milliers de pèlerins venus prier la Vierge, et une crypte de toute beauté.
https://c1.staticflickr.com/1/924/42145 … 5847_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1810/4304 … d2bd_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1764/2817 … b762_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1806/4299 … b454_b.jpg
   

Je reprends ma route le long de la Creuse. Il y a des pêcheurs à tous les endroits accessibles facilement en voiture.
Je passe par le camping de la Chaumerette. Il y a une petite ile avec de l'herbe bien coupée, sous des arbres qui fait partie du camping. C'est tentant de faire le bivouac ici, c'est bientôt l'heure de s'arrêter justement. Personne sur cette ile, mais pas mal de monde dans le reste du camping, avec des têtes bizarres. Du genre "patibulaire mais presque". Bon, peut être qu'ils aiment bien mettre un blouson en cuir par ici pour aller dans les campings les week-ends.
Je continue donc ma route et j'arrive au barrage de la Roche aux Moines. Là, je sais que je dois quitter la rive de la Creuse pour grimper et bivouaquer plus haut. Mais ça m'arrange, comme ça pas de risque que l'eau monte jusqu'ici. Et je serais peinard en plus.
https://c2.staticflickr.com/2/1804/4214 … 9428_b.jpg


Je trouve un champ tout en pente mais avec une petite partie plate. Je monte mon nouvel abri : le Tarpatou (c'est un flat tarp fait avec un tissu imper/respi qui peut me servir de sursac également si je n'arrive pas à planter mes sardines). Mais c'est drôlement grand dedans, même si je vide tout mon sac, j'ai encore de la place pour dormir !
https://c1.staticflickr.com/1/927/29175 … c780_b.jpg


Je domine toute la vallée de la Creuse
https://c2.staticflickr.com/2/1787/4299 … 2958_b.jpg


Je me couche et profite du calme, j'ouvre mes oreilles pour profiter des petits grillons, j'ouvre mes yeux pour profiter de la verdure et des dernières lumières.
https://c1.staticflickr.com/1/833/42997 … 3d10_b.jpg


22h00 : les grillons s'arrêtent de chanter. Du moins, je n'entends plus leurs magnifiques stridulations car je n'entends que le VACARME D'UNE MUSIQUE ROCK. Hard ? Métal ? Pfff .. la musique vient du camping plus bas que je viens de traverser. L'acoustique est malheureusement excellente, eux en bas, moi en haut. Imaginez un gramophone, et installez-vous juste au bord du pavillon ! Ahhhh ça fait chi(bip)er. Mais ça ne va pas durer, non ? J'en profite pour écouter mon audiolivre : "François le Champi" de Georges Sand.
4h00 : la musique s'arrête enfin. Je vais enfin pouvoir dormir tout mon saoul, quoique dans 2h je me lève..

Jour 2
Je me lève un peu vaseux et prend un bon petit déjeuner avec des céréales mélangées avec .. des fraises Tagada. Délicieux !
Je reprends la route.
https://c2.staticflickr.com/2/1808/4304 … c9d5_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1762/4123 … 3204_b.jpg


Une station service en tant que commerce de proximité dans le hameau "les Cerisiers". Bon du gasoil uniquement, ce n'est pas super !
https://c1.staticflickr.com/1/842/42145 … 3334_b.jpg


De l'autre côté, il y a "la Grande Roche" : ils ne sont pas trop foulé pour trouver un nom.
https://c2.staticflickr.com/2/1825/2917 … eec3_b.jpg


Les chemins sont tous différents mais tous très bien entretenus. Ceux en bord de Creuse sont souvent à l'ombre.
https://c2.staticflickr.com/2/1768/4304 … 4c11_b.jpg


Dans la vallée de la Creuse, c'est le coin des pêcheurs. De TOUS les pêcheurs.
https://c2.staticflickr.com/2/1764/4123 … 4f05_b.jpg


Ça monte, ça descend, ça remonte. Après les Chérons, on arrive à très beau point de vue.
https://c1.staticflickr.com/1/927/28178 … d4e1_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1810/4299 … 6a5d_b.jpg
https://c1.staticflickr.com/1/914/42997 … 80b3_b.jpg
   

Plus on remonte la rivière et plus on voit de la roche.
https://c2.staticflickr.com/2/1809/2917 … 6af3_b.jpg


12h00 : pour cette rando, contrairement à mes habitudes, je n'ai prévu que des repas froids le midi. L'avantage est que c'est rapide à composer et donc je peux faire une petite sieste réparatrice juste avant de repartir, hé hé.
Je trouve un endroit à l'ombre sur la rive, très calme, très désert. Après ma collation, je m'apprête à m'allonger quand une voiture vient se garer, sans mentir, à 2m de moi. Un jeune homme ouvre sa vitre et me demande si je pêche. "Je pêche oui, mais par orgueil" lui répondis-je. Il ne comprend pas trop la blague. Il me redemande :
- vous avez prévu de pêcher ici ?
- euh, non je randonne seulement
- ça vous dérange si je vous roule dessus avec ma voiture je m'installe ici ?
- bah, euh, c'est à dire ..
- OK merci.
Et il commence à sortir tout son matériel de son C15. Je sais exactement ce qu'il sort puisqu'il déballe tout en se parlant à lui-même à voix haute.
https://c2.staticflickr.com/2/1783/2817 … b309_b.jpg


Je commence à comprendre que je ne ferai pas ma sieste ici, donc je commence à lui poser des questions sur son attirail. Il m'explique tout, qu'il s'entraine pour les compétitions, il me fait sentir la poudre qu'il met dans ses cages, me montre ses pots remplis de (beurk) vers. Il règle son fil pour lancer à 20m et il lance (admirez la précision du photographe qui a appuyé sur le déclencheur exactement au bon moment).
https://c1.staticflickr.com/1/915/43047 … 56ba_b.jpg


Je reprends la route (ou plutôt le chemin) et j'arrive au lac d'Eguzon. Là, on ne rigole plus, tout est interdit, on est bien mis en garde. Chaque année, ils forment des jeunes multi-langues qui "patrouillent" sur les berges pour avertir les badauds inconscients et/ou étrangers (ce n'est pas incompatible).
https://c1.staticflickr.com/1/921/42328 … b951_b.jpg


Le barrage d'Eguzon peut vous sembler petit mais c'est l'emblème de la modernité de la région. Le projet initial date des années 1914 et devait servir à alimenter les usines d'armement de Bourges. A l'époque c'était le barrage le plus puissant d'Europe.
https://c1.staticflickr.com/1/847/42997 … cefb_b.jpg


Le chemin monte sur le côté du barrage pour arriver à un belvédère. C'est là que j'ai rencontré Marcel, maçon à la retraite, qui m'a expliqué que lors du coulage du béton, la procédure ne devait en aucun cas être interrompue sans risque de fragiliser la structure. Un ouvrier est tombé mais ils n'ont pas pu le récupérer car ils devaient continuer à couler le béton. C'est triste.
https://c2.staticflickr.com/2/1768/4232 … aeda_b.jpg


Le barrage d'Eguzon forme une importante retenue d'eau qui forme le lac de Chambon. Un endroit bien sympathique et touristique. J'en profite pour m'arrêter boire un thé au bord du lac. Mais j'en profite pour faire une petite sieste, tout en regardant tout autour que ce n'est pas un endroit propice à la pêche.
https://c2.staticflickr.com/2/1825/4123 … ec34_b.jpg


Le GRP s'éloigne du lac pour passer par Bonnu, via une portion de bitume. Mais franchement, cela vaut largement le coup car on passe devant le château de Bonnu, un mini château en super état, avec des douves. Une merveille.
https://c1.staticflickr.com/1/914/43046 … f621_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1822/4214 … f0f2_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1806/4304 … b449_b.jpg
   

C'est bien connu qu'il y a encore des sorcières dans le Berry. Je suis même passé devant la maison de l'une d'entre elles. Par précaution, j'ai du changé de trottoir..
https://c2.staticflickr.com/2/1829/4299 … 955a_b.jpg


Je rejoins le lac avec une petite pause crêpe à la Chtite Gamelle. Dans le restaurant, je me dirige vers le fond de la salle avec mes 2 bidons pour faire le plein d'eau. La patronne m'interpelle :
- vous cherchez kek chose ?
- je cherche de l'eau de toilette (!)
La patronne m'observe pendant quelques secondes (ou alors elle me hume) puis son regard tombe sur mes bidons.
- attendez, j'vas vous l'remplir avec de l'eau ben fraiche.
Et là, je lui passe mes bidons en sachant que je n'ai pas besoin d'eau fraiche puisque c'est pour pour faire chauffer l'eau de mes pâtes chinoises ce soir. Et voilà t-y pas (mince, je parle comme eux maintenant) qu'elle passe mes bidons dans un appareil pour les ébouillanter. Mais ma pov'dame, sur le bidon c'est marqué de ne pas dépasser 70°C ! Dépité, je pense à mes pâtes aux phtalates..
https://c2.staticflickr.com/2/1829/4299 … 10ca_b.jpg


La Maison Richard avec vue sur le lac (on l'appelle ici la Maison des richards)
https://c2.staticflickr.com/2/1809/4232 … bfc6_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1825/4123 … 29d4_b.jpg
 
   
En pleine nature, je trouve la statue d'un demi-dieu
https://c1.staticflickr.com/1/840/42997 … 8e5f_b.jpg


Et je trouve un spot incroyable pour faire un bivouac, où l'herbe est tondue !
https://c2.staticflickr.com/2/1805/4123 … 38a6_b.jpg


Mais c'est encore trop tôt, je dois être au Rocher de la Fileuse pour le coucher du soleil, c'est l'endroit le plus connu des peintres. Le chemin entre Fougères et Crozant est de toute beauté, magnifié par la lumière du soir.
https://c2.staticflickr.com/2/1766/4299 … 2f27_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1782/4232 … 6b20_b.jpg
https://c1.staticflickr.com/1/841/43046 … 1c4b_b.jpg
   

J'arrive enfin à cet endroit magnifique qu'est le Rocher de la Fileuse. On ne peut le voir que d'en face, mais en fait c'est une falaise de 60m. Il y a une légende qui raconte, que naguère, les fileuses du coin se donnaient rendez-vous en haut pour une fête annuelle : la première qui touchait l'eau de la rivière avec sa quenouille avait gagné un prix donné par le seigneur qui habitait dans le château en face.
https://c2.staticflickr.com/2/1826/4232 … 3f9a_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1786/2917 … cc79_b.jpg
 

Je trouve un champ juste au dessus loin de toute source sonore polluante ! Là, je monte mon abri Tarpatou avec le 2e bâton à l'intérieur. Les sangles d'attaches sont adaptées aux sangles de mes bâtons carbone que j'ai bricolé. Montage instantané. C'est royal.
https://c1.staticflickr.com/1/927/42328 … fee1_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1806/4214 … 647d_b.jpg
 

Après m'être fait piqué par des moustiques même avec mes vêtements de nuit, je mets mon spray anti-moustiques et anti-tiques. Je vois les moustiques qui se posent sur moi puis, semblent dégoûtés et décampent. Efficace mais sent très fort l'eucalyptus et la citronnelle.
Au crépuscule, je vois une forme sombre bouger dans le champ. Je ne bouge pas. Je comprends que c'est une biche. C'est amusant, elle s'arrête pour manger, repart en sautillant puis s'arrête un peu plus loin. A 50m de moi, il y a un truc qui la chiffonne, soit mon abri, soit mon odeur. Elle part en courant et fait un détour par la forêt. Je l'entends aboyer avec comme un ton de reproche "ah mais y-en a marre des touristes qui nous polluent nos prés".

Jour 3
Au petit matin, petite bruine. Comme on dit en Bretagne : "horizon pas net, reste à la buvette". Petit déjeuner copieux et je remballe la toile mouillée. Je la ferais sécher dans la journée.
https://c2.staticflickr.com/2/1804/4214 … de43_b.jpg


Je refais un petit tour du côté du Rocher de la Fileuse pour voir un autre rendu de la lumière. Il y a une belle demeure en face, le château de Vitrat. La vache, ils ont une belle vue.
https://c1.staticflickr.com/1/917/41236 … 33ce_b.jpg


Je repars sur mon petit chemin séculaire. Ces chemins sont assez vieux, j'ai lu. Ils datent des gaulois. Je regarde le sol, ah oui, c'est vrai, ils ont raison : je vois des mégots, ce sont bien des Gauloises !
https://c1.staticflickr.com/1/839/42996 … ba48_b.jpg


Sur mon chemin, je trouve une grenouille pétrifiée. Je savais bien qu'il y avait encore des sorcières dans la région !
https://c2.staticflickr.com/2/1807/4304 … 7399_b.jpg


Je redescends sur Crozant et je vois un truc bien sympathique : l'Hôtel du Lac. Il est un peu tôt pour une bière (il est 8h30) mais peut être pas pour un 2e petit déjeuner ?
https://c1.staticflickr.com/1/839/41236 … d848_b.jpg


Sur la pancarte, c'est indiqué que c'est fermé aujourd'hui mais je tente quand même, voyant des gens en sortir. Les patrons hésitent, ils ne savent pas s'il reste à manger pour moi, un groupe vient de partir. Je m'installe dehors et m'apportent le modeste repas :
3 verres de jus d'orange, 3 tasses de chocolat chaud, un pain au chocolat, un croissant, du pain, 2 pots de confiture, une pomme, une banane, une orange, tout ça pour la modique somme de 9€. J'ai l'impression d'avoir gagné une épreuve de confort dans KOH LANTA ! La patronne me dit :
- vous avez de la chance qu'on soit ouvert pour que vous ayez à manger
- mais .. j'ai déjà pris mon petit déjeuner, ça c'est juste un bonus !
https://c1.staticflickr.com/1/918/42328 … b92a_b.jpg


Allez, aujourd'hui jour de lessive.
https://c1.staticflickr.com/1/834/42328 … 8f29_b.jpg


J'arrive à Fresselines, en face du confluent. Ici se rejoignent la "Petite Creuse" et la "Grande Creuse" pour donner, je vous le donne Emile : la "Creuse".
https://c2.staticflickr.com/2/1785/2817 … 49b9_b.jpg


Il y a 40 ans, quand je venais, il fallait traverser la rivière sur un gué. Je m'en souviens, on avait la trouille de tomber dans l'eau. Le gué existe toujours mais ils ont fait une passerelle, beaucoup plus pratique à côté.
https://c2.staticflickr.com/2/1765/4214 … abda_b.jpg
https://c1.staticflickr.com/1/838/42996 … ce52_b.jpg
 

Ici passe le sentier découverte "Claude Monnet" avec des tableaux de lui (des copies, hein !). Je ne passe pas sur la passerelle mais sur le pont suivant beaucoup plus vieux, plus massif. C'est ici que commence le retour vers mon point de départ, rive gauche.
https://c1.staticflickr.com/1/838/42144 … 7b50_b.jpg


Le sentier remonte par Fresselines, la ville des mes aïeux.
https://c1.staticflickr.com/1/920/43046 … 44a1_b.jpg


Cela me fait bizarre de me trouver là. Je reste un bon moment au centre du village à regarder. Tout me parait plus petit, évidemment puisque j'ai des souvenirs d'enfant. Finalement, rien n'a changé à part certaines maisons qui étaient fastes avant sont décrépies maintenant. Les maisons dont les propriétaires sont décédés n'ont pas trouvé de nouveaux propriétaires.
https://c1.staticflickr.com/1/846/43046 … 5b92_b.jpg


Une certaine nostalgie s'empare de moi. Le temps est passé si vite (je ne parle pas de la randonnée, je parle des 40 ans). Comme disait Disraeli "la vie est trop courte pour être petite". Il faut en profiter.
Je m'arrête pour déjeuner et sort mon super jambon cru qui se conserve à température ambiante.
Ce jambon cru est une fausse bonne idée. Il apporte des protéines animales mais j'ai crevé de soif toute la journée.
Je m'installe dans un coin bien tranquille, sous un arbre. Et là, paf : un oiseau laisse tomber sa fiente sur mon jambon fraichement sorti de son emballage. Pffff ! C'est dégoûtant. Impossible de voir l'oiseau pour lui proférer des insultes de nom d'oiseau. J'en profite pour mettre mon APN à recharger sur ma super batterie solaire autonome. C'est le top, c'est super géni.. PUREE ÇA NE SE RECHARGE PAS ! Impossible de recharger mon APN, je change de câble, j'enlève la batterie, la remets, change de port USB, change de câble USB, allume l'APN, l'éteins, le rallume, le jette.. Je m'escrime mais sans succès. PLUS DE PHOTO. Est-ce que la vie vaut toujours la peine d'être vécue ? Je suis d-é-g-o-u-té ! Surtout que je vais passer pas l'endroit le plus mythique de la Creuse : Crozant et sa rivière la Sédelle, le berceau de l'humanité l'impressionnisme et que je pensais y prendre de belles photos. J'avais emporté mon trépied carbone pour faire exprès des pauses longues. Il me reste un petit espoir : recharger mon APN à Crozant dans un bar, avec un chargeur de téléphone portable hyper classique, micro-USB (car mon APN se recharge avec une prise micro-USB classique).
https://c2.staticflickr.com/2/1782/4123 … 2523_b.jpg


Je repars en trainant et la patte et mon câble USB derrière moi. Je change mon itinéraire pour aller directement à Crozant.
J'arrive à Crozant, plein d'espoir car je vois que le bar est ouvert. Et un chargeur de téléphone portable, qui n'en a pas de nos jours, hein ?
Je rentre fébrile dans le bar où se terre le tenancier.
- Bonjour, j'ai une requête un peu spéciale, auriez-vous de quoi recharger un téléphone portable ?
- Un quoi ?
- un téléphone portable, vous savez, on peut téléphoner avec et on peut l'emporter avec soi, mais il faut le recharger de temps en temps..
- Euh non !
Mes jambes flageolent.
- Ah si, y-en a là-bas sous la table
Je me redresse et regarde le ciel en marmonnant et joignant les mains discrètement. Je me dirige vers la table indiquée et je vois ..................... une prise électrique.
- Non, mais vous n'avez pas l'appareil électrique qui va avec ?
- Euh non !
- Pffff !
Je prends une bière, par dépit et aussi parce que j'ai super soif à cause du jambon cru hyper salé à la fiente d'oiseau.
Je m'installe en terrasse avec mon sac à dos à côté de moi.
A la table voisine, une petite fille m'observe attentivement. Sa maman lui dit "tu as vu le monsieur comment il a un gros sac à main !"
Re-Pfffff !

Avec tout ça, j'ai perdu du temps. Je décide quand même de faire le parcours initialement prévu. Il est 18h00 et il me reste encore 10km pour aller au point de bivouac prévu, en passant par la Sédelle.
Je prends mon mal en patience et quelques photos avec mon téléphone qui ne me sert qu'à la randonnée. Jamais pris de photo avec.
Pas fait pour. Ça donne un style, cela ressemble aux photos d'il y a 200 ans, comme les maisons d'ici.
Je tombe sur une réserve de gros petits pois.
https://c1.staticflickr.com/1/845/42996 … c599_z.jpg


J'arrive à la Sédelle : c'est très beau. Je me souviens quand je venais sauter de cailloux en cailloux. A l'époque, les cailloux étaient plus gros
https://c2.staticflickr.com/2/1805/4304 … 6492_z.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1807/4214 … 6c98_z.jpg
https://c1.staticflickr.com/1/916/43046 … 6b92_z.jpg
   

Autant le chemin sur la rive droite était au bord de l'eau, autant celui de la rive gauche remonte assez haut et il se poursuit dans les terres. Je traverse des champs, des hameaux, des champs, des hameaux..
Je rencontre les fameuses vaches limousines.
https://c2.staticflickr.com/2/1768/4304 … d9af_z.jpg


20h00 : j'arrive à mon point de bivouac, juste au bord du lac de Chambon, à un endroit qui paraissait dégagé quand je l'avais regardé en vue satellite. Effectivement, c'est dégagé. Tellement dégagé qu'il y a plein de pêcheurs. Des voitures sont garées sur le seul emplacement plat du coin. Je mange en attendant qu'ils remettent leur barque sur leur remorque et qu'ils me laissent seul.
Je me fais griller, sur mon assiette titane, des galettes de blé aux pomme de terre, aux oignons et au fromage. Sympa, surtout avec de l'huile de noisette dans le fond.
22h00 : il y a encore des pêcheurs, peut être qu'ils attendent que les poissons sortent de l'eau pour aller en boîte où ils seront serrés comme des sardines ?
Finalement, le lieu de bivouac ne me plait plus du tout. Je décide de tout remballer et de trouver un autre coin plus loin. Ici, juste au bord de l'eau, cela me parait très humide surtout qu'il a fait très beau aujourd'hui, l'humidité relative va vite atteindre les 100%.
Je pars, la frontale sur le front et m'enfonce dans les ténèbres de la forêt. Je n'ai jamais marché de nuit, cela donne .. des sensations, des frissons .. AHHHHHHHH UN GROS TRUC NOIR vient de traverser juste devant moi. Penaud, je comprends que c'était l'ombre d'une branche que j'éclairais. Je marche doucement, le chemin n'est pas si plat que ça, d'ailleurs il n'y a plus d'endroit plat. Je me dis que j'ai peut être fait une bêtise, l'endroit prévu était finalement pas mal. Mais fier comme si j'avais un bar tabac, je continue, bravant les obstacles et les pierres glissantes.
23h00 : j'arrive à Chambon, en pleine ville, 3km plus loin. Il n'y a pas de terrain plat, d'ailleurs il n'y a pas de terrain du tout, il n'y a que des maisons. Je suis fatigué, j'aimerais bien me coucher, ayant décollé à 7h00 ce matin.
Je regarde un peu partout et j'atterris dans une sorte de jardin public (une base nautique) au bord du lac avec de l'herbe bien tondue mais un peu en pente et cela n'a pas l'air d'être un endroit autorisé. Tant pis, je m'y installe, ferme mon tarp pour qu'il ne soit pas trop haut (70cm) et être plus discret car je suis à 10m de la maison qui gère la base nautique.

Jour 4
Pour éviter d'être réveillé par la maréchaussée, je me lève à 6h00 et décampe aussitôt. Tout est trempé à l'extérieur, et humide à l'intérieur. Seul mon sac de couchage est sec grâce à mon sursac déperlant. La quantité de rosée déposée est énorme.
Même à 6h00 du matin, il y a déjà des pécheurs qui tentent quelques touches avant d'aller au travail. La pêche est ici le sport national. L'endroit est superbe. Je mets instinctivement la main sur mon APN mais le souvenir qu'il est déchargé me revient en mémoire. Bouuuuu ! Par dépit, j'utilise mon téléphone.
https://c2.staticflickr.com/2/1789/4214 … 8663_z.jpg


Je reprends le chemin qui longe le lac de Chambon jusqu'au barrage d'Eguzon.
https://c2.staticflickr.com/2/1806/4214 … 5c14_z.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1785/4304 … df56_z.jpg
 

Plus loin, je m'arrête petit-déjeuner car il y a un brouillard important. Je comprends que c'est ce brouillard qui a tout mouillé ce matin.
https://c1.staticflickr.com/1/917/29174 … 70b9_z.jpg


Le GRP passe par le camping de Montcocu qui possède un bel espace herbeux. J'installe mes affaires pour les faire sécher et fais une petite sieste pour être en forme pour manger.
Hé hé, il y a un restaurant.
Ho ho, il est fermé aujourd'hui.
J'en profite pour prendre de l'eau potable aux sanitaires du camping.
Une pancarte m'interpelle :
"Saviez-vous que .. jamais un homme ne s'est fait tué par sa femme pendant qu'il faisait LA VAISSELLE"
je ne comprends pas du tout le sens de la phrase. Si on pouvait m'expliquer. Oui, qu'une femme m'explique !
Et dire que le camping s'appelle Montcocu..
https://c2.staticflickr.com/2/1822/2917 … 119d_z.jpg


Aujourd'hui, il fait très chaud. Je m'arrête souvent pour boire. Je vais d'ombre en ombre.
A Chamorin, je fais une halte au centre du village. Je me sens observé. Je me retourne brusquement et oh stupeur, une peluche est plantée dans la haie.
https://c1.staticflickr.com/1/846/42996 … b8f8_z.jpg


Je vois de vieilles maisonnettes et toujours ces hortensias très colorés
https://c2.staticflickr.com/2/1804/4214 … a118_z.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1808/2817 … 2432_z.jpg
 

Sur le chemin de la Grande Roche, je me retrouve nez à museau avec une biche qui sautillait gaiement, insouciante, un peu comme une écolière qui fait l'école buissonnière. Je lui fait un clin d'oeil, elle me fait ses yeux de biche.. non je divague, elle détale dès qu'elle sent l'eucalyptus. Il y a de grandes herbes et je sais qu'il y a des tiques par ici. J'essaye d'écarter au maximum ces herbes à l'aide de mes bâtons de randonnée. Mon fameux spray répulsif Care Plus Natural a l'air efficace. Je me frotte souvent les jambes avec les mains pour éventuellement les faire tomber. En 5j, j'en ai attrapé 2 mais je pense que le produit était mal mis, il faut apparemment l'étaler avec la main, et non juste vaporiser.
J'ai prévu de dormir à proximité de Ceaulmont car il y a apparemment un point de vue.
Il a fait super chaud aujourd'hui. Malgré la chaleur, j'ai fait une pause thé chaud l'après-midi. Cela redonne un coup de boost.
J'espère qu'à Ceaulmont, il y aura un bar pour prendre une bière.
Il y a effectivement un bar : "au vieux sabot, spécialités du pays". Il y a un panneau Fermé, mais je m'en doutais un gros peu.
https://c1.staticflickr.com/1/917/29174 … 5557_z.jpg


Je vais au point de vue, derrière l'église : c'est GRANDIOSE. On voit toute la Boucle du Pin avec le village Le Pin au centre.
https://c2.staticflickr.com/2/1826/4123 … e7c3_z.jpg


Je pensais dormir à cet endroit. Le point de vue est extraordinaire, l'herbe est fraichement tondue mais .. c'est complètement en pente. Quel dommage. Je reste assis à l'ombre profitant du spectacle.
Là dessus, vient un vieux monsieur avec son chien, surement celui qui s'occupe de fermer l'église le soir.
On commence à discuter, il est très sympathique. Je lui dit qu'il n'y a pas trop d'endroits plats pour bivouaquer dans le coin. Effectivement, tout est en pente ici (même lui a tendance à marcher penché, un peu comme le dahu). Il me dit qu'il y a un endroit très joli en bas, la plage, ce n'est pas loin, ils allaient se baigner à pieds quand ils étaient jeunes. Je regarde sur la carte de mon GPS, et euh .. pas loin, c'est encore à 4km ! Je pensais m'arrêter plus près tout de même. Plus trop de courage !
Nous devisons tranquillement et je lui dis :
- c'est dommage qu'il n'y a pas bar dans ce village, j'aurais bien bu une bonne bière fraiche
- ah oui, il n'y en a plus depuis 20 ans, celui du village appartenait à ma belle-mère.
Effectivement, c'est dommage. Nous parlons encore 5mn puis il repart avec son chien.
Je me lève alors pour faire le plein d'eau fraiche au cimetière, avec l'option Platypus 2L remplie pour me faire une bonne douche ce soir.
Et revoilà le monsieur avec une bouteille de 1664 bien fraiche à la main ! Il me dit "c'est pour vous donner du courage et continuer jusqu'à la plage". Il n'a pas voulu que je l'embrasse, alors je lui juste serré la main et je suis resté encore 5mn au frais à siroter ma bière.
https://c2.staticflickr.com/2/1825/2917 … 70bd_z.jpg


Je m'éloigne du centre du hameau pour trouver un endroit sympa pour bivouaquer. C'est l'époque de la fenaison, alors beaucoup de champs ne sont pas encore coupés ou ceux qui sont coupés ont encore le foin à terre. Pour ne pas tomber dans l'excès de la veille, je me donne 10mn pour trouver le meilleur emplacement. J'avise un champ où une partie du foin a été coupé et ramassé. Il y a un endroit plat contre une haie, en plein soleil. Chouette me dis-je, je vais pouvoir prendre une douche au soleil. Sauf que 19h00, c'est encore le plein soleil et j'ai du attendre 21h00 pour avoir de l'ombre et pouvoir me laver car je transpirais à grosses gouttes. J'ai entendu les moissonneuses batteuses jusqu'à 23h00. J'avais vraiment peur qu'elles viennent dans mon champ finir de couper le reste du foin. Mais non. Ouf !


Jour 5;
Le matin, je sors de l'abri en même temps qu'une biche sors d'un taillis. On a eu aussi peur l'un que l'autre.
Je sais qu'aujourd'hui, je n'ai que peu de marche pour regagner ma voiture. J'avais prévu de la marge au cas où j'aurais du retard sur mon planning. C'est très bien ça, je le referai, cela m'a permis de faire la grasse matinée sans inquiétude jusqu'à 7h00.
J'arrive à Le Menoux vers 10h30 et me jette sur mon chargeur de voiture pour savoir si je vais réussir à recharger mon appareil photo. Effectivement, cela fonctionne. J'ai 143 câbles micro-USB chez moi et j'en avais pris 2 non compatibles avec mon APN. Rageant. Je le recharge, vais visiter la petite église et là je tombe sur un chef d'œuvre : une fresque de 400m2 de Jorge Carrasco orne les murs et le plafond. Voilà qui finit bien cette petite promenade.
https://c2.staticflickr.com/2/1784/4232 … 1c35_b.jpg
https://c2.staticflickr.com/2/1804/4232 … 3f92_b.jpg
 


Ce que j'en retiens

Environnement
J'avais envie de me mettre au vert (pas à cause de mes différentes exactions) mais pour un retour aux sources. Là, j'ai été servi.
En 5 jours, on est vraiment imprégné de cet environnement. Comme disait Claude Monnet :
"à force de regarder, je suis enfin entré dans la nature de ce pays, je le comprends à présent et vois mieux ce qu'il y a à en faire" (1889).

Parcours
Beau parcours, surtout la rive droite (l'aller). On peut faire plus court en partant du pont des piles, juste avant Eguzon.
Ou un peu moins court en partant de Gargilesse.

Ampoules
Mes pieds ont tenu le coup, pas d'ampoule. Chaque matin et chaque midi, je mettais un peu de NOK aux endroits stratégiques. Surprenant, car mes chaussures étaient neuves de chez neuves et j'avais encore des restes d'ampoule de ma précédente randonnée. Cela faisait longtemps que je n'étais pas revenu sans ampoule. Speed Cross 4 adoptées.

Matériel non utilisé
J'ai tout utilisé sauf :
- mon pantalon de pluie. Il n'a pas plu, en tous cas pas assez pour que cela justifie l'utilisation du pantalon de pluie (je suis resté en short pendant 5j).

- mon sifflet de sécurité. Je pars TOUJOURS en randonnée avec un sifflet de sécurité car je tombe TOUJOURS sur des chasseurs et je préfère qu'ils sachent que je suis un humain, pas un animal. Là, avec des pêcheurs, j'ai moins ressenti le besoin de les prévenir que j'étais là. Et même, je dirais que siffler aurait pu les gêner !

Tarpatou
C'est bien, j'en suis content. Je peux le monter de différentes façons en Tarp ou en Sursac. Le tissu 50D m'inspire confiance mais par contre il prend vraiment beaucoup l'eau et devient lourd mouillé. Sèche assez bien par contre.


Matériel

Liste tout confort :

Portage724
Sac à dos Virga2500
SitPad 52cmx27cm Thermarest ZLite50
Sac pour SDC48
Sac pour nourriture sucrée20
Sac pour nourriture salée20
Pochette Salomon pour téléphone36
Housse APN50
Couchage1383
Matelas NeoAir Lite350
Xlite200365
Tarpatou avec haubans420
6 sardines alu D4 + 1 micro DIY58
sac sardines10
Sursac DIY180
Hygienne et sécurité353
Stick lèvres Montagne25
Spray moustiques/tiques70
Trousse hygienne et petit matériel205
Produit anti-tique, anti-moustique53
Cuisine et hydratation649
Ensemble réchaud popote 650ml TOAKS202
Assiette titane TOAKS61
Bidon alcool 250ml17
Couteau Opinel N°627
Cuillère GiFi11
Filtre Sawyer mini + bouchon62
2 bidons Puma180
2 Bols en plastique54
Platypus 2L35
Electronique852
Chargeur USB solaire 10000mAh230
Trépied157
Rallonges trépied carbone DIY45
Câble USB9
Casque audio avec sac15
Frontale NU20 modifiée36
Téléphone Blackview A5150
APN G9X Mark II210
Vêtements817
Chaussettes rechange47
Tee shirt Millet rechange142
Boxer rechange48
Caleçon long gris166
Pantalon imper/respi Kanlenji Trail156
Veste imper/respi Kanlenji Trail258
 
TOTAL4784

J'ai encore quelques efforts à faire pour :
- passer à des bouteilles en plastique 2 x 05.L et le reste dans ma Platypus
- faire un autre trépied entièrement en carbone (à part la rotule bien sûr)
- je me pose la question pour passer au smartphone pour les photos, donc nouvel achat (en liste : S7, LG G6, Samsung Note 5, Huawei Pro 20) mais j'ai peur d'être décu


Edit : ajout du lien pour l'album complet des photos, ajout de la liste




petit up pour ce chemin,   je connais bien la région, pour l 'avoir sillonné en voiture pour le travail,  c'est un coin hors du temps très mais vraiment très préservé,  pas ou très peu de maisons neuves bas de gamme qui défigurent le paysage, pas de rond point ni de zone commerciale
par contre je ne connaissais pas le chemin pédestre que je vais ajouter à ma liste pour cette année, merci de l'avoir mis en ligne
je vous recommande vivement cette région sud indre, creuse  toute en douceur, en petits chemins creux, d'arbres majestueux....

Hors ligne

#69 11-02-2021 11:48:41

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

MX87 a écrit :

#600367je vous recommande vivement cette région sud indre, creuse  toute en douceur, en petits chemins creux, d'arbres majestueux....

+1


Ne pas oublier les autres circuits de la région qui se situe entre Limoges et Châteauroux :
GRP Tour des Maitres sonneurs (Indre)       - pour les amateurs de Georges Sand -
GRP Tour des Cascasdes, landes et Tourbières (Creuse)
GRP Tour de la Brenne (Indre)
GR440 Tour de la montagne Limousine (Corrèze, Haute-Vienne, Creuse)
..


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

Hors ligne

#70 11-02-2021 12:19:32

gafyroots
Membre
Lieu : Dax
Inscription : 10-02-2017

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

J'ai découvert ce coin récemment en amenant mon fils en formation à Argenton sur Creuse.
Je me suis encore bien marré en lisant ton aventure Tolliv!


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#71 11-02-2021 14:16:45

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

gafyroots a écrit :

#600387Je me suis encore bien marré en lisant ton aventure Tolliv!

Suprenant, je viens de le relire également !
Hé, franchement .. je dois passer pour un débile parfois, non ?


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

Hors ligne

#72 11-02-2021 15:26:08

gafyroots
Membre
Lieu : Dax
Inscription : 10-02-2017

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Pas du tout! J'aime bien ton humour.


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#73 01-03-2021 22:36:14

M1ms
Atchoum
Lieu : Héro!!
Inscription : 01-11-2014

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Salut Tolliv,

Joli promenade et chouette récit...

En farfouillant dans le forum à je ne sais plus quelle occasion, je suis tombé sur un post ou il était question de bâtons Chullanka particulièrement raisonnable au niveau poids et tarif et d'un bricolage dessus qui m'avait bien intéressé. Bien sûr, impossible de remettre la main sur le post, mais à la lecture de ce CR, je m'aperçois par hasard sur une de tes bonnes photos que c'est sans doute de toi et de tes bâtons qu'il s'agit. Je ne les vois pas dans ta liste, en a tu parlé quelque part ? Si non, peut tu nous en parler un peu ?


- ... T'es lourd!
- Oh, de moins en moins!

Hors ligne

#74 03-03-2021 23:40:30

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

Salut M1ms, si tu veux parler de mon bricolage, j'avais fait une discussion dédiée : ICI
Edit : et j'en suis toujours aussi content, c'est un vrai plaisir de les utiliser.

Dernière modification par tolliv (03-03-2021 23:44:56)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

Hors ligne

#75 04-03-2021 10:59:42

M1ms
Atchoum
Lieu : Héro!!
Inscription : 01-11-2014

Re : [Récit + liste] Val de Creuse

tolliv a écrit :

#602730Salut M1ms, si tu veux parler de mon bricolage, j'avais fait une discussion dédiée : ICI
Edit : et j'en suis toujours aussi content, c'est un vrai plaisir de les utiliser.

Super merci, j'y file.


- ... T'es lourd!
- Oh, de moins en moins!

Hors ligne

Pied de page des forums