Aller au contenu

Annonce

Réservez vos dates pour le Camp d'été 2024 : 10 au 17 août dans le Queyras !

#26 15-10-2018 07:12:41

philip
achemeneu !
Lieu : Nice
Inscription : 25-05-2010
Site Web

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Encore un magnifique retour de Florencia qui fait bien rêver une fois de plus !  cool

Merci beaucoup Flo !

La chance sourit aux audacieux dit-on, tu as prouvé que c’etait vrai ! cool smile

Toujours aussi impressionné par cette capacité d’adaptation dont tu fait preuve, surtout sur une sortie aussi engagée de par l’isolement et le terrain...

Encore de bien belles recettes culinaires sur cette sortie... Je ne peux qu’imaginer ce que ça devait être de déguster de si bons plats devant un tel paysage sauvage aux couleurs de l’été indien... inoubliable c’est certain !

Tu es partie avec un DIY Packraft ? Pas de problème de fuite à déplorer ?

J’espère que tu as pleins d’autres anecdotes à nous faire partager ! cool
Sans oublier le retour sur le matos aussi ! tongue  wink


"On n'accumule pas, on élimine. Le sommet de l'éducation ramène toujours à la simplicité" B.WILLIS

"Ce que nous persistons à faire devient plus facile, non que la nature de la tâche ait changé, mais parce que notre capacité à l'accomplir s'est accrue." R.EMERSON

Hors ligne

#27 15-10-2018 11:17:40

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

super jaloux comme d'habitude.  wink


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#28 15-10-2018 12:33:26

vinc-coup
Membre
Lieu : Franche-Comté
Inscription : 04-06-2009

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Pour les cartes bien précises en Finlande, il existe ce site : https://www.mapant.fi/
C'est une génération automatique de cartes de course d'orientation réalisée à partir des données Lidar et topographiques de l'IGN finlandais (voir https://www.mapant.fi/about.php pour en savoir plus).
Difficile de faire plus précis je pense, mais il manque des zones, notamment sur le nord de la Finlande.

Merci pour le retour smile

Hors ligne

#29 15-10-2018 12:51:52

patou
Membre
Inscription : 11-05-2014

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Bonjour Florencia
Tout comme certains, pas trop le temps de te lire tout de suite mais je découvre avec grand plaisir tes nouvelles aventures. Je les relirais plus tard mais déjà d'avance merci. 
cool


Mul part ailleurs

Hors ligne

#30 15-10-2018 12:54:23

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Ah que c'est chouette !
Moi si je vais là-bas, cela serait pour voir le Père Noël. Mais il doit être encore en vacances à cette époque !
Chouette petit récit mais trop court, pfffff..


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#31 15-10-2018 13:39:06

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Encore merci à tous pour votre intérêt smile

philip a écrit :

Tu es partie avec un DIY Packraft ? Pas de problème de fuite à déplorer ?

Non, j'ai pas osé wink
Je raconterai prochainement plus en détails, mais la balade avec packraft a failli ne pas avoir lieu  wink

Merci vinc-coup pour ce site de cartes en ligne que je ne connaissais pas smile
Après un coup d’œil rapide, outre les zones manquantes, qui à priori devraient être comblées dans un avenir +/- proche, d'emblée, je remarque que la finesse de description des marécages est beaucoup moins précise, sans différence entre les verts barrés et les "jaunes caca d'oie", or c'est une donnée essentielle...
Les courbes de niveau sont peut-être plus lisibles, mais le relief est rarement un problème en finlande peu accidentée.

Tolliv a écrit :

Chouette petit récit mais trop court, pfffff..

Faut un début à tout, jusque là, je n'arrivais jamais à faire court big_smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#32 15-10-2018 16:51:47

JJondalar
Membre
Lieu : Estérel
Inscription : 15-06-2011
Site Web

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

florencia a écrit :

Sinon, j’ai traversé 2 villages lapons, enfin je crois, au moins d’éleveurs de rennes, l’un près du lac de Salvasjärvi et un autre près du lac de Kämppäjärvi, mais pas âme qui vive.

Bonjour Florence, notre Waldgänger préférée big_smile
J'ai repris ta phrase sur les villages Samis car c'est aussi l'impression que j'avais eu pendant mon voyage en Laponie à vélo y'a ben longtemps. Même Inari m'avait paru bien vide. Mais ce qui est sûr, c'est que sur les pistes ou les routes on ne fait qu'effleurer la nature. Toi tu t'en imprègnes, tu explores ses limites et on sent que tu la respectes. Encore un beau périple qui nous comble, bien que courtement, de récit et d'images, merci (...surtout si tu poursuis ce retour wink ).


La mésange à tête noire et la sittelle sont d'une compagnie bien plus vivifiante que celle des hommes d'État ou des philosophes; au retour on va considérer ces derniers comme de bien piètres compagnons."
H.D.Thoreau, Une promenade en hiver.

Hors ligne

#33 15-10-2018 17:10:07

domweb
Membre
Lieu : Marseille / Jausiers (04)
Inscription : 19-10-2011

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Merci pour ce retour, Flo smile .

Je suis toujours impressionné par ce mélange de culot et de maîtrise.

Tu as choisi de ne pas emporter ton poêle parce que tu prévoyais majoritairement de dormir dans des cabanes ?


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#34 15-10-2018 20:58:46

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Salut Dom smile

Tu as choisi de ne pas emporter ton poêle parce que tu prévoyais majoritairement de dormir dans des cabanes ?

Là-haut, le poêle est réservé uniquement à l'hiver  wink
Pas de poêle ou autre réchaud, pour limiter le poids, et parce que facilement dispensable comme déjà expliqué, ressource en bois abondante et, effectivement, commodités à disposition fréquentes.


Salut JJondalar smile

notre Waldgänger préférée big_smile

ah, ah, "le recours aux forêts" wink

Merci à tous les 2 smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#35 15-10-2018 21:09:51

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Site Web

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Jolis paysages smile
Tu l'as peut-être déjà dit, mais qu'est ce qui t'attire là-haut ? Ça semble quand même assez répétitif après plusieurs voyages non ?


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#36 15-10-2018 21:24:49

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Site Web

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Bonsoir,

Photos superbes et parcours original : un grand merci pour ce beau partage !!   smile


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#37 15-10-2018 21:57:52

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Merci CLeC smile


Salut Shanx smile

Tu l'as peut-être déjà dit, mais qu'est ce qui t'attire là-haut ? Ça semble quand même assez répétitif après plusieurs voyages non ?

Parce que la Laponie finlandaise est d’une douceur inégalable smile

Cela peut être étonnant de dire cela à propos d’une région au climat subarctique, avec des températures potentiellement rudes en hiver ou un terrain en apparence inhospitalier, lorsque la neige disparaît.

J’aime ses lumières, ses couleurs, ses grands espaces, le sentiment de solitude, la possibilité de se déplacer en toute liberté, sans autre contrainte que celles qu’on se donne.

Peut-être que je suis à ma manière un Waldgänger dixit JJondalar, et que j’ai besoin régulièrement de faire un pas de côté, de me mettre en retrait, pour moi, en ce moment, c’est là-haut wink

J’aime découvrir les particularités d’un milieu que je ne connais pas (la particularité de l’automne n’est pas la même qu’en hiver).

J’aime approfondir plutôt que ne faire que passer, m’imprégner, m’immerger.

Parce que je pense avoir une bonne résilience par rapport aux éventuelles difficultés à progresser, d'autant plus, si une belle promesse m’attends au bout, un beau bivouac ou une cabane douillette où se réfugier, et la Finlande offre cela. La possibilité de se recréer un petit cocon, lorsqu’on en ressent le besoin.

J’aime ces petits bonus magiques aux lumières vertes dansantes parfois jusque tard dans la nuit.

Parce que les finlandais, sous leurs airs un peu fermés parfois, sont très respectueux de leur environnement, et adorables, toujours prêt à aider, j’en ai fait l’expérience cet hiver.

Enfin, tout cela à la fois, et j’y retourne 3 semaines début 2019, à croire ça me manque déjà big_smile

Flo

Dernière modification par florencia (15-10-2018 22:00:10)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#38 15-10-2018 22:46:16

René94
Membre
Lieu : Mont Griffon (du 9-4)
Inscription : 30-12-2009

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

florencia a écrit :

...qu'il m'a fallu apprendre, dépasser mes appréhensions, faire preuve d'adaptation, mais que ce fut une belle balade, qui m'a encore appris beaucoup de chose sur moi-même

Impressionnant le niveau d'engagement de cette randonnée faite à partir de choix raisonnés et d'une belle force mentale !


"Je ne suis pas ce qui brille..." (F. Marchet)
Mon trombi

Hors ligne

#39 16-10-2018 09:12:36

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Florencia, j'aime bien ce que tu dis. je me reconnais dans le besoin d'approfondir plutôt que passer.

perso, j'ai tellement aimé l'Islande, que nous construisons le projet d'y séjourner une année complète.

Je souhaite vivre une révolution des saisons à connaitre le froid, la nuit, le jour. A apprendre les rudiments d'islandais et à s'imprégner de la culture, pour mieux pénétrer ce pays.

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#40 16-10-2018 10:06:57

Greewy
Membre
Lieu : Belledonne
Inscription : 30-06-2011

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

laxmimittal a écrit :

Je souhaite [...] connaitre le froid,

qui a piqué les identifiants de connexion de Laxmimittal ? lol

Tu vas acheter plusieurs duvets dimensionnés pour gravir l'everest pour les empiler pour réussir à dormir ? lol

Hors ligne

#41 16-10-2018 12:08:15

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Merci René94, mais cette balade est quand même largement réalisable, si on en a le temps et l'envie, pour quelqu'un possédant l'expérience suffisante du hors sentier et en orientation, et que la solitude n'effraie pas smile

Bonjour laxmimittal,

Un degré d’immersion encore bien supérieur, même si différent en soi, très chouette projet, je te souhaite qu’il se réalise !

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#42 16-10-2018 13:37:27

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

@ greewy,
lol lol lol lol lol

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#43 16-10-2018 21:11:18

Ptilapon
Membre
Inscription : 03-12-2015

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Salut Flo,

J'attendais ton retour avec impatience. Et bien c'est toujours un régal de suivre tes périples. Je n'ai jamais été en Finlande, j'ai un faible pour la Suède, mais je devrais y aller.  Questions: quelle est la raison pour avoir évité la Norvège? Comment as-tu gérer les pieds "sec" en fin de journée? Je suis étonné que tu ai pris si peu d'Omble arctique, c'est principalement celui là que j'attrape, aussi bien à la mouche qu'au leurre.
La suite, la suite

Hors ligne

#44 17-10-2018 09:34:30

tacheton
Membre
Inscription : 05-09-2018

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

je lisais ton compte rendu plus en détail et bim, j'apprends le déces de Arto paasilinna... Du coup je t'imagine avec ta canne à pêche et un lièvre dans ton sac...

Hors ligne

#45 17-10-2018 13:24:36

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Salut Ptilapon

Questions: quelle est la raison pour avoir évité la Norvège? Comment as-tu gérer les pieds "sec" en fin de journée?

Je répondrais plus précisément dans le poste dédié sur la liste de matériel, mais j'ai utilisé la solution de facilité et de confort, l'emport d'une paire de sandales plastiques en sus, 100% satisfaite, même si ma paire de piscine D4, 100 g plus légère aurait suffit wink

Pourquoi seulement la Finlande, pas de raison précise, si ce n'est que j'aimais l'idée smile
Passer en Norvège permet de bien raccourcir la traversée par endroit, mais aller plus vite ne m'intéressait pas. J' ai malgré tout dû y avoir recours sur environ 6 kms, pour m'éviter une large zone de marécages côté finlandais. Je n'avais aucune garantie que ce serait mieux de l'autre côté de la frontière, puisque je ne disposais pas de la carte, mais ce fut un pari gagnant wink

J'espère que tu nous feras un petit retour sur ta propre virée, la Suède commence à me titiller wink

Flo

Dernière modification par florencia (17-10-2018 13:27:21)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#46 17-10-2018 13:27:45

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

tacheton a écrit :

j'apprends le déces de Arto paasilinna...

  sad  Reste ses livres...

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#47 17-10-2018 15:52:18

micolett
Qui marche au pied-de-biche
Lieu : lyon
Inscription : 16-01-2006

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

2 ou 3 Paasilinna en epub, en voyage/rando en Finlande, c'était plutôt sympa!

Merci pour le CR et les photos, ça donne envie d'y retourner  wink !

Hors ligne

#48 17-10-2018 15:54:46

JJondalar
Membre
Lieu : Estérel
Inscription : 15-06-2011
Site Web

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

florencia a écrit :
tacheton a écrit :

j'apprends le déces de Arto paasilinna...

  sad  Reste ses livres...

Flo

Ah zut. Mon dernier livre papier emporté en rando de plusieurs jours est justement Le Dentier du maréchal, Madame Volotinen et autres curiosités.


La mésange à tête noire et la sittelle sont d'une compagnie bien plus vivifiante que celle des hommes d'État ou des philosophes; au retour on va considérer ces derniers comme de bien piètres compagnons."
H.D.Thoreau, Une promenade en hiver.

Hors ligne

#49 17-10-2018 21:58:20

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

J’avais beaucoup rêvé smile

D’un beau premier bivouac en face du mont Saana. pour inaugurer cette balade.

De pêcher de bons poissons, cuits au feu de bois, avec cette image clichée du packraft en arrière- plan, m’attendant sous une forêt de bouleaux, sur fond d’un lac calme et serein, et dans la quiétude d'un soir sans moustique, comme disait si bien You wink

De pagayer tranquillement, sur une jolie rivière idyllique, au milieu de nulle part tongue

En 24h00 tout a bien failli s’écrouler  neutral

Après 2 jours de voyage, 2 trains, 2 avions, 1 courte nuit à Rovaniemi, et enfin quelques 6h00 du bus, je me retrouve à Kilpijärvi, mon point de départ, à l’extrémité NO de la Finlande.

Il est 17h00 passé, il pleut des cordes, tout est gris et semble désert. Le vent souffle et fait descendre encore, les 5 petits degrés extérieurs. Le contraste me saisit après la longue période de canicule que je viens tout juste de quitter. Brrr, j’ai froid et ne tarde donc pas à me mettre en route.

Heureusement, la petite grimpette pour accéder au plateau, situé au-dessus de la ville, me réchauffe un peu.

Je me trouve rapidement une petite place protégée pour monter le tipi, au bord du lac. Le mont Saana est bien sûr totalement invisible, et le lac, enfouit sous une brume épaisse…


Vous connaissez sans doute déjà Gaston Lagaffe en Islande, voilà maintenant Gaston Lagaffe au féminin en Finlande roll ou comment remettre en cause les fondements de cette balade en moins de 24h00...

Quelques 2 étapes plus tard et 40 km plus loin, à l'Est du Mont Saana, me voilà en approche du lac Njamatjávri.

Alors que j’avais imaginé pouvoir naviguer sur cette enfilade de lacs et rejoindre ainsi la rivière Kaskajoki, afin d’échapper aux marécages, nombreux et denses, qui bordent les berges, déception, le vent est fort et surtout contraire.

Plus très envie de me lancer, dans une très probable galère annoncée.

Après un nouveau coup d’œil sur la carte, j’opte finalement pour la rive gauche, plus accessible, et en apparence moins pire que celle de droite, seulement du bleu pâle et du jaune caca d’oie, qualifiés de faciles à peu difficiles par les cartes. Les premiers 500 m me confirment cette classification, rien de méchant, même si régulièrement les pieds dans l’eau.

De vastes zones hydriques emplit de longues herbes jaunes. Le sol est ferme et ne fait même pas ventouse, j’avance donc bien.

Soudain, sans avoir perçu de changement visuel perceptible, au moins pour mon œil de néophyte, seulement un pas de plus, puis je me sens chuter brutalement. A peine le temps de mettre les bras en avant pour me rattraper, mais rien, je les vois disparaître dans une eau sombre, jusqu’aux coudes, sans aucune prise solide à laquelle se raccrocher. Après 2-3 mouvements de battement, j’arrive à me redresser pour me remettre à l’aplomb, malgré mon sac qui pèse encore une blinde, plus de 11 kg quand même.

Je me retrouve immergée jusqu’au-dessus des hanches, comme en suspension, sans sol ferme sous les pieds, mais je ne m’enfonce pas non plus… Gloups roll

Bizarrement, je ne panique pas, je suis étrangement calme, plus sidérée par la surprise et l’incompréhension de ce qui est arrivé.

Je me surprends même à regarder autour de moi, comme si quelqu’un pouvait me voir…, non pas pour qu’il puisse me venir en aide, mais juste à cause du ridicule de la situation (fierté mal placée big_smile)

Je suis surtout agacée par le fait de me retrouver trempée et dégueu, et surtout de n’avoir rien vu venir, de m’être laissée ainsi surprendre…

Comment s’en sortir viendra seulement après...

Alors que je baisse la tête, je vois tout un cercle de bulles remontant à la surface tout autour de moi. Je ne sais pas si c’est à raison, mais cela occasionne chez moi un déclic.
Un souvenir d’une vidéo sur les sables mouvants, visionnée avant de partir en Islande.
Voilà, il faut que j’augmente ma surface portante !

C’est alors que je me mets à agripper et rassembler toutes les tiges des hautes herbes jaunes qui dépassent largement de la surface, pour former un joli bouquet. Je lui tords le cou puis le courbe à 90°. la résistance semble être au RDV, plus qu’à tester …

Prenant appui d’une main dessus, j’arrive à remonter doucement une jambe puis à y poser le genou, youpi, ça à l’air de tenir, même chose pour l’autre et je me retrouve désormais agenouillée, sur cette surface mouvante en équilibre instable, mais suffisante pour supporter mon poids, même si à une 20 aine de cms sous la surface, c’est déjà pas si mal wink

Bon maintenant reste à avancer…

Je répéterai la manœuvre sur 3 ou 4 m avant de retrouver des herbes plus denses, puis enfin la terre ferme. Je suis recouverte de boue, il vente. Je ne me retourne même pas pour regarder ce que je n’ai pas su voir. Ce n’est pas la première fois que je réagis comme ça. Je ne réaliserai que plus tard qu’il est plus judicieux d’essayer de comprendre pour apprendre, plutôt que de rester avec de l’irrationnel. Mais cela ne se fera sentir que plus tard.

Pour l’heure, je repars sans plus de formalité pour ne pas me refroidir, presque comme si de rien était.

Quelques heures plus tard, j’arrive à la cabane de Kaskasjoki, et tout est déjà oublié. Située entre un lac et une rivière, je suis toute excitée à l’idée d’aller pêcher pour la première fois de la balade, le vent ayant jusque là réfréner mes envies.

Après repérage d’un beau spot, premier lancé… ma cuillère reste bloquée dans les rochers affleurants. Rrrr, j’aperçois 2 beaux poissons en chasse, re Rrrr mad

Je cours à la cabane chercher un autre leurre. J’en oublie le sas présent dans tous les abris pour une meilleure protection hivernale. Soudain j’entends un gros « crac ». La première porte vient de se refermer sur ma canne à pêche, et manque de bol, exceptionnellement, elle est montée sur un gros ressort…
Je dégage la canne, l’examine succinctement et repars. 2° lancé, et la canne se plie brutalement en 2… le carbone ultra léger n’a bien sûr pas résisté roll

Pfff, je suis dépitée… Décidément, ce n’est pas ma journée, et déjà un autre rêve qui s’envole neutral

Qu’à cela ne tienne, demain, c’est le grand jour, la grande descente d'une rivière qui devrait me mener à sa grande sœur, la rivière Lätäseno, potentiellement une bonne trentaine de kms de navigation tongue
Cela me redonne du baume au cœur.

J4, le soleil n’est toujours pas au rendez-vous, qu’à cela ne tienne, 7h00 du matin, je me mets en route.

5 kms à parcourir pour arriver au pied, la pluie se met de la partie, mais ma motivation ne faiblit pas.

Je dépose le sac, gonfle contentieusement le siège du bateau, le gilet de sécurité, monte la pagaie et déploie enfin le packraft. Une vision me saisit, je ne vois que ça, en fait, l’absence de la valve de gonflage et anti-retour. Je commence à fouiller dans les hautes herbes, sous les branchages, mais rien !

Ah, comment est-ce possible, perdue pendant la marche, (packraft roulé au-dessus du SAD), lors du voyage, pire, oubliée à la maison ? roll

Re Pfff, c’est le coup de massue. La mine sombre, je remballe tout et décide de faire demi-tour. Hors de question de toute façon de poursuivre dans cette direction, la zone est entourée de marécages dangereux, et franchement, je n’ai qu’une pensée, me poser et réfléchir à la suite à donner, après tous ces incidents et mauvais gags qui ne cessent de s’accumuler, trop c’est trop….

Adieu, 3° rêve.

Décision est donc prise de retourner à la cabane, demain sera un autre jour.

Je coupe au plus court, et donc ne réemprunte pas le cheminement de l’allée. Il me faut retraverser 2 rivières, et trouver de nouveaux passages à gué. Sur la première, par inattention, je mets le pied dans un trou. Les berges sont en effet parfois très piégeuses, avec de hautes végétations recouvrant des pierres et possiblement des trous profonds.

Réflexion de l’instant, « attention, te voilà prévenu »

2° rivière, je re-commets l’erreur d’avancer le long de la berge tout en cherchant un bon passage, perdant de vue quelques instants le sol, rebelote, cette fois-ci le trou est plus profond et la chute me déséquilibre, je plante par réflexe le bâton pour me rattraper, lui-même se plante dans un autre trou, je le vois se plier puis rompre brutalement.

Décidément, il y a des jours où l’on se dit que l’on aurait mieux fait de rester au lit !

Bilan, que me reste-t-il après ces dernières 24h00, la santé et mes 2 jambes, c’est déjà ça !

Et puis, après tout, et avant tout, je suis une simple marcheuse, c’était peut-être le destin…

On se console comme on peut big_smile

Dernière modification par florencia (17-10-2018 22:12:32)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#50 18-10-2018 00:05:35

philip
achemeneu !
Lieu : Nice
Inscription : 25-05-2010
Site Web

Re : [Récit + liste] Ruska in Lapland - Finlande

Et bé !!! On peut dire que tu les as bien enchaînées, les galères !!!  yikes 

Un savant mélange entre Gaston et Pierre (Richard) lol

En tout cas, bravo pour avoir gardé le moral et la volonté de continuer, alors que tous les indicateurs s'allumaient au rouge !

Plus sérieusement, ton anecdote montre bien à quel point la précipitation peut être dangereuse...

Un terrain que tu ne connaissais pas, des réflexes non encore acquis, même si on apprend de ses erreurs, celles-ci auraient pu avoir des conséquences plus grave... hmm

Heureusement que tu t'en ai tirée qu'avec de la casse matérielle... même si j'avoue que tu as fait fort en 24h... une envie inconsciente de renouveler ton matos ?  lol tongue.

PS : la valve du Packraft a été retrouvée au final ?


"On n'accumule pas, on élimine. Le sommet de l'éducation ramène toujours à la simplicité" B.WILLIS

"Ce que nous persistons à faire devient plus facile, non que la nature de la tâche ait changé, mais parce que notre capacité à l'accomplir s'est accrue." R.EMERSON

Hors ligne

Pied de page des forums