Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 23-11-2018 00:14:08

Adrienne
Apprentie MULe
Lieu : Région parisienne
Inscription : 28-10-2017
Messages : 560

[Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

11646_dsc04405_22-11-18.jpg

Le WE dernier, nous sommes parties, Laxmimittal et moi-même, faire une petite balade dans le Morvan.

L’idée de cette sortie revient à Laxmimittal qui me l’a proposée après qu’on se soit rencontrées pour la vente d’un sac à dos au printemps, et ma foi on avait plutôt bien accroché toutes les deux smile

Nous sommes donc parties vendredi dernier matin de Paris en voiture, pour un retour vers 17h30-18h le dimanche.

Pour ceux qui connaissent le coin (où qui voudraient y aller), j’avais préparé un itinéraire sans difficultés aucune et d’une quarantaine de kilomètres (les jours sont courts et nous n’avions aucune envie de performance) inscrit grosso modo entre Quarré-Les-Tombes au Nord, Saulieu à l’Est, Montsauche-les-Settons au Sud et Dun-les-Places à l’Ouest.

Voici une capture d’écran de l’itinéraire brossé à grand trait à notre retour, et le lien vers la carte.

11646_capture_daacran_de_2018-11-22_18-24-34_22-11-18.png

La carte en ligne

Récit à deux voix :

Jour 1 : Champeau en Morvan - chapelle Saint-Michel (Lac de Saint-Agnan) : 8 km


[Adrienne] Nous arrivons vers 13h à Champeau-en-Morvan après un trajet depuis Paris dans le brouillard, on prend le temps des transferts de matériel dans les sacs (je récupère la tente tipi prêtée par René94 et un sac de couchage (modèle  spart III seatosummit) un peu plus sérieux pour le froid que mon Millet Alpine ATK 800, prêté par Laxmimittal. Déjeuner rapide. 

11646_dsc04384_22-11-18.jpg
Laxmimittal en pleine action à l'entrée des bois morvandiaux

Puis on part en direction du lac de Saint Agnan. La montée sur les premières collines est superbe, le temps doux (grosse bataille sur la météo, Laxmimittal dit qu'il va faire doux, moi je soutiens qu'il va faire froid. Bilan : il fait très doux ce vendredi après-midi, ensuite ça se rafraîchit nettement.). Le soleil est de la partie, on grimpe une colline puis descente vers le petit village de Saint-Agnan où on prend de l'eau pour la soirée. 

On longe ensuite le lac jusqu'à notre bivouac, à côté de la Chapelle Saint-Michel qui a servi de refuge à 12 maquisards pendant tout l'hiver 1942-43. Un lieu chargé d'histoire, et en ce soir de novembre qui tombe, inévitablement ça se sent. Le lac (artificiel) qui est là depuis les années 70 adoucit un peu la rudesse du lieu, mais ça devait être quelque chose de très dur, passer l’hiver ici.

11646_dsc04399_22-11-18.jpg
Le lac de Saint-Agnan à la tombée du jour. Il est incroyablement bas par rapport au printemps. À vue de nez il a du perdre 4 ou 5 mètres... on voit les berges dénudées en beige clair sur la photo... la sécheresse a été rude !

Le bivouac est vite monté au bord du lac. C'est assez humide. Je teste le montage de la Duomid, vraiment très facile. Mais je l'ai sans doute montée un peu trop haute pour cette 1ère nuit. Je pensais n'avoir que la tente donc j'avais pris une feuille de polycree, placée quand même sous la tente en plus de la chambre intérieure.

11646_dsc04390_22-11-18.jpg
Premier montage de la Duomid

La nuit tombe vite. On descend sur la berge du lac allumer un feu pour la soirée, le bois est trempé mais on y parvient sans trop de difficulté, ce qui tombe bien, car j'ai (qui n'a pas de tête mais sait allumer un feu !) a oublié ma cartouche de gaz... (2e fois en 6 mois !). Et Laxmimittal, pour une fois, est partie avec juste assez d'alcool pour son réchaud. 

[Laxmimittal]  il va falloir se rationner. Tant pis pour les tisanes d'aiguilles de pins (recette d'ester) pour le rhume de Laxmimittal. 
    
[Adrienne] Si on veut manger chaud, il faut faire du feu absolument… On y parvient sans trop de difficulté malgré le bois complètement imprégné d’humidité. C’est là que je suis contente d’avoir un quart en métal un peu grossier, mais qui ne craint pas le feu direct !

On dîne fraîchement mais bien sympathiquement. La nuit était noire à 18h, à 20h on est au fond de nos sacs de couchage.

J’aurai pas mal de condensation dans la nuit, et la chambre intérieure m'est un peu tombée dessus. À part cela, une nuit excellente avec une qualité de silence que je savoure particulièrement. Au petit matin, je suis bien au chaud dans mon sac de couchage, j'entends Laxmimittal qui commence à farfouiller dans la chapelle à côté (elle prépare son petit dèj et fait sécher ses affaires), lever dans un froid un peu brumeux mais calme. Un homme pêche sur le lac, seul sur son bateau.

[Laxmimittal] Il fait froid. Un silence impressionnant règne sur le lac, rarement brisé par le cris de quelques poule d'eau ou autre oiseau. L'esprit ne peut s'empêcher de divaguer vers le souvenir de ces jeunes hommes qui ont pris le maquis pour sauver notre pays. Ils ont passé tant de temps à vivre cachés dans cette petite chapelle dans le froid et la neige, risquant leur vie à chaque instant. Que vivaient-ils ? Comment pensaient-ils ? Ressentaient-ils la beauté de l'endroit ? 50 ans après, je ressens encore leur présence silencieuse parmi les arbres. Respect à leur mémoire. 

11646_dsc04404_22-11-18.jpg
11646_dsc04406_22-11-18.jpg
La chapelle et le monument en mémoire du Maquis Vauban

Au réveil, mauvaise surprise.  Enooorme condensation dans la Enan Hilleberg, même la chambre intérieure est couverte de gouttes !!! Évidemment, le gros Astazou 600 a léché la toile pour se mouiller à chaque mouvement, ce qui l'a humidifié sérieusement. Quelle bêtise ! Dans ces tentes tunnel toutes petites, la ventilation est toujours un souci. Il ne faut jamais tout fermer (chambre intérieure et double toit) lorsqu'on bivouaque au bord d'un lac, sans un souffle de vent, et en pleine brume.  gggrrrr

11646_dsc04394_22-11-18.jpg
Laxmimittal en train de planter les sardines de sa Enan Hilleberg

Jour 2 : Lac de Saint Agnan - hauteurs de la vallée de la Cure : environ 18-20 km

[Laxmimittal] Réveil sublime dans la brume et petit déjeuner frugal. Puis nous marchons d'un pas alerte jusqu'à l'Abbaye de la Pierre qui Vire que nous visitons rapidement. Très bel endroit. Nous suivons la rivière Trinquelin par un sentier un peu abandonné (ce qui sera une constante tout au long de la balade). Quel dommage car il est magnifique. Le soleil nous accompagne toute la matinée alors nous en profitons pour faire une pause séchage au déjeuner. 

11646_dsc04410_22-11-18.jpg
Traversée du Trinquelin sur un pont bien glissant...

[Adrienne] Longer le lac, remonter vers les hauteurs, traverser des hameaux perdus et replonger dans la forêt profonde : je refais, en sens inverse, une partie du chemin de ce printemps avec mes enfants. Le soleil chasse progressivement la brume, mais le temps reste frisquet. À l’arrivée à La Pierre qui Vire, après une rapide visite nous hésitons à faire sécher nos affaires devant l’abbaye mais un reste de respect des convenances nous fait renoncer. Ce sera fait sur le bitume d’une toute petite route en même temps que le déjeuner, parce qu’il fallait non seulement du soleil mais un endroit dégager pour qu’il puisse faire son travail de séchage, et dans le Morvan on a quand même surtout des forêts !

11646_dsc04416_22-11-18.jpg
Le long du Trinquelin

11646_dsc04422_22-11-18.jpg
« Mais dehors, les romanos !! » Opération séchage, Laxmimittal trouve que le bitume c'est quand même mieux pour faire sécher ! La circulation automobile intense dans le Morvan nous a épargnée... big_smile

[Laxmimittal] Bien nous en prend car l'après midi est moins généreux en soleil.  Nous traversons de splendides forêts de pins peuplées d'elfes et de lutins et d'autres splendides forêts de chênes secs peuplées de fées. Partout le silence, le bruit cristallin des ruisseaux, le froufrou de nos pas dans les feuilles mortes, la lumière. Partout l'automne en majesté avec, déjà, le parfum d'un hiver que l'on devine rigoureux. Je rêvais de découvrir le Morvan qui m'attire depuis longtemps. Adrienne a concocté un circuit parfait et on sent combien elle a son pays dans le sang.

11646_dsc04424_22-11-18.jpg
11646_dsc04425_22-11-18.jpg
11646_dsc04426_22-11-18.jpg
Sans être outrageusement chauvine... Avouez que c'est beau, non ? smile


[Adrienne] C’est vrai que ces chemins d’après-midi sont beaux et entraînent à la rêverie. On est sortis des chemins balisés pour aller explorer des chemins plus aléatoires, et jusqu’ici c’est magnifique, on sent, réellement, que très peu de gens passent ici. Pas une trace de pas, pas un papier traînant par terre, pas un signe d’utilisation humaine.
Au bord du Trinquelin, en marchant en tête je surprend, en pleine journée, un sanglier en train de s’abreuver dans la rivière. Plus tard un cervidé au loin qui traverse gracieusement une pâture en bordure de forêt.
Nous nous inquiètons un peu cependant de notre itinéraire, et de l’endroit où nous pourrons passer la nuit. Après l’abbaye j’ai choisi des chemins qui sur le papier semblent beaux, et de quoi faire une boucle raisonnable. Jusque là tout est bon, mais j’ai du mal à estimer notre vitesse (évidemment quand on marche à 2 on n’a pas le même rythme que seule) et ce qu’on peut faire dans des journées aussi courtes. Et puis nous voulons éviter au maximum de redormir en fond de vallée, pour éviter trop d’humidité, or notre chemin nous mène vers la profonde vallée de la Cure.

On adapte un peu, on commence à chercher du regard si des endroits pourraient convenir. Mine de rien ce n’est pas si facile de trouver le bivouac de rêve.

[Laxmimittal] Vers 17 heures (la nuit tombe vite) nous découvrons le spot parfait. Il nous permet de rester sur les hauteurs et sous le couvert des arbres afin d'échapper à l'inévitable humidité glacée qui nous attend cette nuit en creux de vallon au bord de la rivière la Cure.

Un feu de bois, une soupe, des nouilles, et des nonnettes de La Pierre qui Vire, trempées dans le thé... que faut-il de plus pour être heureux ?

11646_dsc04427_22-11-18.jpg
11646_dsc04428_22-11-18.jpg
11646_dsc04435_22-11-18.jpg

[Adrienne] Gros coup de cœur pour ce bois de chênes et châtaigniers bien sec en haut de colline ! Les tentes sont vites montées avant la nuit, je monte la Duomid plus bas que la veille (135 cm à vue de nez plutôt que 140) afin de bien coller au sol. Malgré le fait de retendre plusieurs fois entre le montage et mon coucher, elle persistera quand même à se détendre beaucoup et à me finir sur le nez… mais j’apprécie grandement l’espace en hauteur de la forme tipi qui me change de ma fidèle Ferrino Lightent, bien basse – mais bien protectrice et chaud aussi…

J’arrive à épater Laxmimittal avec mes compétences en allumage de feu( lol ), malheureusement toute cette crédibilité n’arrive pas à m’imposer assez d’autorité pour lui faire accepter la différence entre les craquelins qu’elle a achetés à l’abbaye, et des nonnettes, spécialité bourguignonne qui n’a rien à voir et je prie ici les nombreux bourguignons de RL de lui pardonner;) (je lui offrirai des vraies nonnettes un jour)
Un peu après nos couchers respectifs dans nos tentes éloignées d’une vingtaine de mètres, on entend soudain des chiens aboyer au loin, puis une grosse bestiole passer à toute vitesse entre nos tentes pour s’enfoncer dans la forêt. Le lendemain on se rendra compte qu’on a eu exactement la même pensée : pourvu qu’il n’y ait pas une battue de nuit en cours !


Jour 3 : vallée de la Cure - Champeau en Morvan :environ 13-15km avant stop

[Adrienne] La nuit a été meilleure que la précédente pour moi : après un peu de temps en début de nuit pour me réchauffer, je dors quasiment d’une traite. Mais Laxmimittal a eu froid, surtout en fin de nuit, pas cool pour elle…
Le choix des hauteurs était définitivement le bon : pas d’humidité outre mesure, notamment sur le sol au petit matin. On peut petit déjeuner au sec avant de paqueter et repartir. Un immense merci à Laxmimittal qui se rationne en alcool à brûler pour que je puisse prendre un thé chaud avant de partir sans devoir rallumer un feu...

11646_dsc04437_22-11-18.jpg
11646_dsc04441_22-11-18.jpg
Lumière du matin en haut de la colline...


[Laxmimittal] Lorsque nous descendons, le spectacle est féerique. En l'espace d'un WE nous sommes passées de la fin de l'été au début de l'hiver. Les feuilles glacées crissent sous nos chaussures. Dieu que c'est beau le Morvan !!! Cette fois-ci nous suivons la rivière La Cure qui semble bien être la préférée d'Adrienne par un sentier complètement abandonné et notre progression est un peu ralentie par les arbres en travers et les détours du chemin. Une fois passé le pont, nous remontons allègrement et - de bavardage en papotage - ratons tout aussi allègrement la bifurcation du tracé prévu. 

11646_dsc04443_22-11-18.jpg
11646_dsc04444_22-11-18.jpg
... dans la vallée c'est déjà l'hiver !

[Adrienne] La gelée blanche a envahi la vallée. Le contraste avec le haut de la colline est flagrant. Les lumières sont superbes, la vallée de la Cure est magique. La rivière bouillonne comme pour s’affirmer en bon petit torrent de montagne (dans le Morvan on est presque des montagnards, bon sang!). Nous la longeons pendant au moins une heure, dans un paysage de forêt un peu chaotique striée de rayons de soleil rasant. Oui, c’est vrai que je suis totalement attachée à ce coin et ces paysages, et comme j’aime partager ce que j’aime, je suis particulièrement contente de les montrer sous leur meilleur jour à Laxmimittal !
Tout va donc pour le mieux, jusqu’à ce que, comme dit Laxmimittal… nous loupions très franchement le bon chemin… 

11646_dsc04448_22-11-18.jpg
11646_dsc04449_22-11-18.jpg
11646_dsc04456_22-11-18.jpg



[Laxmimittal] On s'en rend compte une demi-heure plus tard, donc pas question de rebrousser chemin. On attaque alors la séquence "écossaise" de la rando, en tentant de suivre les chemins noirs chers à Tesson qui n'ont plus d'existence que sur nos cartes IGN. J'ai enfin le droit de sortir ma boussole et d'utiliser Iphigénie, qui nous aide tout de même bien à trouver notre... euh... direction, pour rejoindre une route sur laquelle nous ferons les derniers kms en stop, car je suis contrainte par l'horaire de retour vers Paris.

[Adrienne] La séquence « écossaise », c’est pour le hors sentier, pas pour l’humidité heureusement ! Le soleil est magnifique, mais on n’en profite pas trop, le nez au sol à chercher un chemin, enjamber des sapins écroulés par terre n’importe comment depuis une précédente tempête, lever le nez pour trouver où passer entre les houx et les taillis. Bref, le réseau de chemins noirs qu’on a voulu prendre pour rattraper notre erreur d’itinéraire n’existe pas ou plus DU TOUT et nous finissons à l’azimut dans les bois, mais dans la joie et la bonne humeur !

11646_dsc04461_22-11-18.jpg
11646_dsc04467_22-11-18.jpg

Le soleil nous aura accompagnées toute cette troisième journée.

Bilan


[Laxmimittal] Au total une rando vraiment agréable qui m'aura permis de découvrir le Morvan cher à Adrienne. Elle a eu la grande gentillesse de régler son allure sur la mienne sans me demander de forcer mon rythme, ce qui m'a permis de profiter des beautés du paysage sans tirer sur la bête.

je ne sais pas trop quoi dire pour un retour matos, car j'utilise toujours les mêmes choses et je les ai déjà commentées. J'en ai déjà écrit des tartines sur la tente Enan de hilleberg mais - cette fois-ci - elle s'est révélée décevante car j'ai eu de la condensation dans la chambre intérieure (néanmoins, c'était vraiment ma faute), du coup, mon duvet était mal séché et j'ai eu froid. C'était bien la peine d'emporter 600 g de plumes pour se geler. 

je signale de même que chez Tarptent une nouvelle Moment DW 2019 vient de faire son apparition. Elle ressemble fortement à la Enan (double-toit qui descend plus bas, aérodynamisme redessiné, arceau de 9 mm, fermeture éclair solide et à double sens). Elle reste moins étanche mais semble avoir une meilleure gestion de la ventilation. Le meilleure tente tunnel du marché ?... à voir.


[Adrienne] Je ne suis pas une habituée des randos à 2 ou plus, loin de là. Cela fait des années que j’ai une pratique très solitaire de la marche, à part avec mes enfants parfois, et j’avoue que la proposition de Laxmimittal était un peu un défi à ma sauvagerie naturelle smile
Mais cela s’est vraiment très bien passé, d’abord parce qu’on s’entend bien naturellement, et aussi parce que le fait d’être expérimentées et indépendantes toutes les deux rend les choses beaucoup plus agréables : pas besoin de prendre en charge (matériellement ou en charge mentale) l’autre, qui est tout aussi indépendante. Ne reste donc plus que le plaisir d’être ensemble, mais aussi parfois de marcher à quelques mètres devant un peu plus vite et retrouver le silence et le plaisir de la solitude.

Donc un grand merci à Laxmimittal de m’avoir réconciliée avec la marche non-solitaire !

Côté matériel : plusieurs retours à faire

- Je reste sur mon sac à dos 40L avec armatures à 900g pour l'instant, et je vais essayer de gratter du poids à droite à gauche dessus. Je voulais prendre le "Sac de Bruno" que j’avais acheté au printemps à Laxmimittal, et en le sortant de ma malle j’ai vu qu’une bretelle se décousait un peu, j’avais la flemme de la recoudre sur le moment. J’ai bien fait de reprendre mon ancien sac, je suis vraiment très très bien avec, donc à défaut de vraiment mieux je le garde et tant pis pour l’allègement sur ce point. Il faut juste que je bricole quelque chose pour les poches en mesh de côté qui sont mal foutues et ne me permettent pas vraiment de sortir et rentrer ma bouteille d’eau sans poser le sac.

- Laxmimittal m’avait proposé de me prêter un sac de couchage plus chaud que le mien (spart III seatosummit). Je n’ai pas été super convaincue, même si certainement c’était mieux que mon Millet par temps froid. Mais même s’il était très correct, ill ne donne pas vraiment une impression d’enveloppement, de chaleur, c’est un peu bizarre.
Du coup j’ai testé le SOL  bivy à l’intérieur du sac de couchage, entre le drap de soie que j’avais pris pour gagner 1 ou 2 degrés et ne pas salir le duvet, et le duvet. C’est vraiment radical. Il faut quelques minutes à une demi-heure pour que la chaleur s’emmagasine, mais ensuite c’est royal. J’ai dormi juste avec leggings polaire / chaussettes de laine / tshirt polaire ML et veste polaire D4 (assez chaude), mais sans doudoune, et la 2e nuit j’avais presque trop chaud en fin de nuit !

- J’ai acheté juste le matin du départ chez D4 un coupe-vent de trail femme indiqué « 0-10°c ». J’ai été vraiment bien inspirée. Pour à peine 300g en taille L (il est très proche du corps, prévoir 1 taille de plus pour le mettre avec une polaire), il m’a tellement bien isolée que même le soir et le matin tôt je n’ai pas eu à mettre ma doudoune du tout… (je rappelle qu’il gelait). Aération / respirant nickel, j’ai marché avec quasiment tout le temps en jours 2 et 3 sans du tout suer.

- Donc un combo tshirt ML Mérinos, polaire D4 bien chaude et coupe-vent respirant absolument parfait. En revanche en bas j'avais juste un pantalon déperlant un peu coupe-vent mais trop frisquet (et qui me laissait un courant d'air aux chevilles avec mes chaussures basses), c'était vraiment limite, j'ai mis mon leggings de nuit en dessous le 3e jour.

- côté abri, Laxmimittal m’a prêté (avec son accord) la Duomid que René94 lui a prêtée pour test. Je voulais tester un tipi donc c’était vraiment parfait. Au départ je pensais qu’il n’y aurait que la toile externe donc j’ai pris ma feuille de polycree en plus. Finalement il y avait la chambre intérieure aussi, et j’ai gardé le polycree en dessous pour isolation. Je ne sais pas si la chambre intérieure aide à garder un peu plus la chaleur, mais ce n’était pas flagrant. En tous cas côté poids : bonheur. C’est moitié moins que ma tente habituelle…
Je suis assez contente du volume, j’en avais marre d’être coincée dans ma tente tunnel. Je suis moyennement satisfaite de la tension de la toile, je trouve qu’elle se détend trop la nuit. Quant à la fermeture éclair de la tente, elle est trop fragile pour mon usage. Je ne sais pas si c’est juste ce modèle ou pas, je re-testerai des tipis tout de même, le bilan est positif, reste à savoir si ces défauts constatés sont récurrents ou pas sur ce type de produit. Pour une utilisation 3 saisons ça doit en tous cas être idéal.

- Sur le reste du matériel rien à dire, j’ai pris mes trucs habituels. Et oublié mes trucs habituels, genre la cartouche de gaz… (arghhhhhh!!!)

Je suis partie avec un sac à 6 kgs + 2L d’eau + 1,9 kgs de nourriture (oui, c’est l’hiver, il fait froid, j’ai besoin de trucs qui me réchauffent. Fromage, saucisson, lait concentré big_smile)

LISTEQUANTITÉPOIDS (en grammes)COMMENTAIRE
Sur moi2564
Chaussures rando basses D41613Chaussures 1er prix D4 que j’ai prises un peu pour tester au fond de mon tiroir à chaussures. Nickel pour ce terrain sans difficultés.
Chaussettes « double peau »142
pantalon léger D41348Trop frais pour cette saisons, et un peu court : courant d’air désagréable entre le pantalon et la chaussure, OK si chaussettes hautes
polaire à capuche Decathlon1381Polaire lourde mais qui continue à être vraiment impeccable sur temps frais (validée de nombreuses fois)
Sous-vêtements285
Tshirt ML merino1211
tour de cou polaire140
bonnet polaire122
Veste running Evolutiv Kiprun Kalenji1312Excellente veste par temps frais. Passe-pouce, aération nickel, coupe-vent/froid très bon
bâtons de marche Forclaz 7002510
Dans le sac4946
sac à dos Forclaz 40 Air1900
Vêtements (dans le sac)535
doudoune uniqlo1163pas utilisée du tout
Chaussettes hautes187utilisées la nuit, et le jour en jour 3
tshirt nuit ML Polyester chaud1130
Leggings polaire D41193
Sous-vêtements125
gants et sous-gants2100Sous-gants coton utilisés, mais pas les gros gants
Bivouac2127
Tipi Duomid1500Test René94
Sac de couchage  spart III seatosummit1600prêt de Laxmimittal
sac à viande soie1117
Matelas Therm a Rest Prolite Women + housse1535
Sardines + sachet12180j’ai repris des vieilles sardines alu, n’arrivant pas à remettre la main sur mes sardines titanes…
feuille polycree145
sursac SOL escape lite1150
Cuisine304
Réchaud MSR Rocket1110oublié la bonbonne de  gaz… #boulet
Popote plastique hermétique128pot mousse au chocolat « Michel et Augustin »
Quart métal154
Couteau Opinel n°6126
spork110
boule à thé116
Bouteilles d’eau 1L260
Toilette / Secours165
Serviette microfibre123
Savon Marseille18
éponge15
Trousse toilette  / pharmacie1129Trousse, brosse à dents coupée, dentifrice en petit tube, mini brosse, petit pot crème Apivita (mains/pieds), 2 cure-dents, 2 pansements, 2 compeed, 4g de paracétamol
Divers915
cartes IGN21002 cartes 2822O et 2823O
Lampe frontale180
batterie de recharge1113
sacoche argent / CB / CNI / Clés155
téléphone portable1176
Appareil photo Sony Cybershot DSC RX-1001276
Livre1115
Nourriture (au départ)19006300KCal
eau2000
TOTAL SAC (matériel, nourriture et eau)8846
TOTAL SAC + HORS SAC11410

edit :rajout de la liste d'Adrienne

Dernière modification par Adrienne (24-11-2018 13:10:30)


Si tu n'arrives pas à penser : marche. Si tu penses trop : marche. Si tu penses mal, marche encore.
(Jean Giono)

Trombi

Hors ligne

#2 23-11-2018 00:51:20

martie
Membre
Inscription : 04-03-2011
Messages : 621

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Merci pour ce retour à deux mains bien sympathique!
Et de bien belles photos qui donnent envie d'aller y voir de plus près...
Encore une région que je ne connais pas mais que j'avais déjà ajoutée à ma liste...

martie

Edit: correction fautes

Dernière modification par martie (23-11-2018 12:33:21)

Hors ligne

#3 23-11-2018 01:22:21

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 1 540

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

QUOI !!!

c'était pas des nonnettes  mad  mad  mad

les pères m'auraient menti ? tongue  tongue  tongue  tongue

bon, malgré tout, voici la liste du matériel emporté + environ 1,3 kgs de nourriture tous sacs et emballages compris pour ces trois jours.

L. big_smile

(merci Martie de ton message, c'est bien beau aussi ta Normandie de la cote smile )

COUCHAGE
ENAN HILLEBERG1.150 g
TDS icarex DIY90 g
PA 600940 g
TARxlite W320 g
arkmat 40x5030 g
TOTAL COUCHAGE2.530 g
VETEMENTS
buff polaire35 g
leggings uniclo100 g
chaussettes25 g
doudoune 000270 g
pelerine elementerre240 g
TOTAL VETEMENTS670 g
ALIMENTATION
couteau victorinox ambassador35 g
Gourdes source 1 L + 2 L55 g
cuillère5 g
mug MSR + couvercle55 g
pot bouteille lait15 g
réchaud toaks + grille45 g
pare-vent10 g
bouteille alcool vargo 250 ml30 g
TOTAL ALIMENTATION250 g
AUTRE
lampe D425 g
CSS/CB/Clé20 g
recharges40 g
toilette/farma/réparations/PQ70 g
lunettes vue20 g
briquet clipper10 g
carte/boussole40 g
TOTAL AUTRE250 g
SUR MOI
collants TNF260 g
guetres DIY85 g
Tshirt MC shoeffel100 g
micro polaire150 g
chaussettes smartwool35 g
batons fizan320 g
Iphone SE115 g
lunettes soleil25 g
bonnet/foulard/gants70 g
chaussures saleva1000 g
gilet uniclo120 g
TOTAL SUR MOI2.280 g
PORTAGE
HMG windrider 3400 noir950 g
STS 13 L nano25 g
STS PUMPSAC 20 L50 g
pochette10 g
TOTAL PORTAGE1.035 g
TOTAL DANS LE SAC3.700 g
TOTAL SUR LE DOS4.735 g

Dernière modification par laxmimittal (23-11-2018 01:44:43)


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#4 23-11-2018 11:08:11

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014
Messages : 2 594
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Adrienne a écrit :

... on entend soudain des chiens aboyer au loin, puis une grosse bestiole passer à toute vitesse entre nos tentes pour s’enfoncer dans la forêt. Le lendemain on se rendra compte qu’on a eu exactement la même pensée : pourvu qu’il n’y ait pas une battue de nuit en cours !

La chasse de nuit est interdite en France.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher! |k|
« Strong, light, cheap, pick two' » (Keith Bontrager)

Hors ligne

#5 23-11-2018 12:54:08

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 658

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Un récit en duo agréable à parcourir, qui nous immerge bien dans l’ambiance de cette balade et met en évidence, ce joli coin, qu’est le Morvan.
Les photos de sous-bois et de brumes matinales sont très sympas.
Pas mal le coup du séchage sur le bitume big_smile

cette crédibilité n’arrive pas à m’imposer assez d’autorité pour lui faire accepter la différence entre les craquelins qu’elle a achetés à l’abbaye, et des nonnettes, spécialité bourguignonne qui n’a rien à voir et je prie ici les nombreux bourguignons de RL de lui pardonner;)

En tant que Bourguignonne, je te pardonne laxmimittal big_smile

Merci à toutes les 2 smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#6 23-11-2018 14:19:42

Naxh
Marmotte Pyrénéenne
Lieu : Bordeaux
Inscription : 28-07-2015
Messages : 823
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Très agréable ce retour !

J'adore ces paysages féériques, ça invite au rêve...


« L'homme qui va à pied, préparé à camper à toute place et par tout temps est le plus indépendant sur terre. »
Mon trombi de Marmotte ici.

Hors ligne

#7 23-11-2018 14:22:15

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 2 483
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Merci pour le retour les filles,
moi qui souhaite faire un tour dans le Morvan, je signe.
Les photos dans les sous-bois sont top.

600g de plumes ? C'est top pour les frileuses  big_smile

Hors ligne

#8 23-11-2018 14:35:29

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 617
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Bonjour,
Effectivement, récit vivant et jolies photos dans les sous bois ; merci pour le partage !


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#9 23-11-2018 15:42:48

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 840

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Jolie promenade qui donne envie, merci  big_smile  !

Va falloir que je me bouge pour réapprendre le bivouac d'hiver …


“La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux” Pierre Bourgault
Hervé27-éMULe - ma liste 3.2 kg / 3 saisons
GTA2017 Menton-Modane 12j
HRP2018 Hendaye-Cerbère 35j
HRA2019 Menton-St Gingolph 24j

Hors ligne

#10 23-11-2018 17:23:27

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 1 540

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Merci à vous de votre passage, Hervé27, CleC, Tolliv, Naxh, Florencia, Kodiak  smile

maintenant pour gouter les "vraies" nonnettes... faut qu'on y retourne  smile  smile  smile  smile

L.

Dernière modification par laxmimittal (23-11-2018 17:28:05)


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#11 23-11-2018 18:01:30

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 840

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

laxmimittal a écrit :

Merci à vous de votre passage, Hervé27, CleC, Tolliv, Naxh, Florencia, Kodiak  smile

maintenant pour gouter les "vraies" nonnettes... faut qu'on y retourne  smile  smile  smile  smile

L.

Partant !


“La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux” Pierre Bourgault
Hervé27-éMULe - ma liste 3.2 kg / 3 saisons
GTA2017 Menton-Modane 12j
HRP2018 Hendaye-Cerbère 35j
HRA2019 Menton-St Gingolph 24j

Hors ligne

#12 23-11-2018 19:35:46

Nayana
Helix pomatia
Lieu : Cote d'Or
Inscription : 05-10-2010
Messages : 1 447

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

cette crédibilité n’arrive pas à m’imposer assez d’autorité pour lui faire accepter la différence entre les craquelins qu’elle a achetés à l’abbaye, et des nonnettes, spécialité bourguignonne qui n’a rien à voir et je prie ici les nombreux bourguignons de RL de lui pardonner;)

En tant que Bourguignonne aussi, ça ira pour cette fois mais n'y revient pas wink

Je note l'itinéraire et s'il y en a qui sont partant, pour la balade j'en suis smile

Edit : pour la Duomid (que je possède), l'astuce pour la tendre, c'est de garder le maximum de longueur sur les haubans au sol (les 4 coins) pour pouvoir les retendre plus tard sans bouger les piquets, puis de bien mettre en tension (voire en surtension) tous les élastiques des haubans. L'élastique va absorber la détente au cours de la nuit.

Ensuite, il faut de toute façon retendre avant de se coucher si bien humide. En retirant encore un coup les élastiques, mais surtout en remontant le mat tout simplement, ce qui peut être fait une deuxième fois avant de s'endormir si vraiment la tente s’affaisse, directement depuis l'intérieur de la tente (on desserre le bâton, on l’agrandit, on ressert et paf, c'est tendu). Si le bâton est trop petit, on prévoit une pierre plate à placer en dessous.

Dernière modification par Nayana (23-11-2018 19:44:50)


Lentement mais surement...

Hors ligne

#13 23-11-2018 20:40:36

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 168

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Coucou Laxmimi et Adrienne,  smile

J'ai beaucoup apprécié ce retour tuilé à deux voix. Les paysages du Morvan ne sont pas sans évoquer les coins les plus boisés de mon Argoat natal.

Je te promets de prévoir des nonnettes la prochaine fois qu'on se voit, Laxmimi ! tongue

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#14 23-11-2018 20:47:59

bohwaz
Membre
Lieu : @Terre
Inscription : 26-04-2011
Messages : 1 846
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Chouette récit et coin, j'ai aussi dormi dans la chapelle il y a quelques années en faisant la traversée du morvan en VTT (il faisait assez froid, j'ai même eu de la neige), c'est un endroit très sympa.

Merci pour le récit smile


Trombi: Australie, NZ, et les autres…
Some nomads are at home everywhere.
Others are at home nowhere,
and I was one of those.
    — Robyn Davidson

Hors ligne

#15 23-11-2018 20:52:04

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011
Messages : 1 606

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Bonjour Laxmimi, bonjour Adrienne,  smile


Je me souviens d’un récit, lu ici il y a plusieurs années, où quelqu’un (qu’il m’excuse, je ne me souviens plus qui) avait aussi été surpris de nuit par des tirs et des aboiements de chiens, en forêt. Ça braconne…

La Henan et l’humidité -> Laxmimi, je pense qu’il serait temps de réimperméabiliser ta TI, pour que les petites gouttes qui tombent du DT sur la TI coulent sur l’extérieur de la TI. Il me semble que j’avais repéré ça aussi, sur ma PL.
J’avais aussi remis une couche de White/Silicone sur la toile extérieure et le tapis de sol, et bien m’en avait pris !

Concernant le thé aux aiguilles de pin -> je déconseille fortement le soir (sauf pour assurer le quart de surveillance, la nuit), c’est bourré de vitamine C ! tongue

Merci à vous 2 pour la balade ! smile J’en ai pris une part au p’tit déj, et deux parts entre 2 galettes ce soir !

Bon alors, vous repartez quand ???


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#16 23-11-2018 22:35:41

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 1 540

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Merci de votre passage Jobig, Bowhaz, Nayana et Ester,


ester a écrit :

Bonjour Laxmimi, bonjour Adrienne,  smile


La Henan et l’humidité -> Laxmimi, je pense qu’il serait temps de réimperméabiliser ta TI, pour que les petites gouttes qui tombent du DT sur la TI coulent sur l’extérieur de la TI. Il me semble que j’avais repéré ça aussi, sur ma PL.
J’avais aussi remis une couche de White/Silicone sur la toile extérieure et le tapis de sol, et bien m’en avait pris !

Merci pour cette bonne idée. J'ai réimperméabilisé le double-toit cet été et le tapis de sol est toujours OK, mais je n'ai pas pensé à la chambre intérieure. comment fais-tu ? Bombe nikwax ?

L.

Dernière modification par laxmimittal (23-11-2018 23:11:44)


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#17 24-11-2018 09:59:40

anatta
Membre
Lieu : Bourgogne
Inscription : 27-06-2017
Messages : 89

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Merci pour le récit et les photos smile

Je note aussi l'idée de la balade pas très loin de chez moi.
Nayana si ça te dit et si ça dit à d'autres, je suis dispo le week end cool

Hors ligne

#18 24-11-2018 11:15:19

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011
Messages : 1 606

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Bonjour Laxmimi, smile

laxmimittal a écrit :

Merci pour cette bonne idée. J'ai réimperméabilisé le double-toit cet été et le tapis de sol est toujours OK, mais je n'ai pas pensé à la chambre intérieure. comment fais-tu ? Bombe nikwax ?

L.

J'ai vidé le fond d'une bombe imperméabilisante lambda que j'utilisais pour ma tente coton de camping-de-fond-de-vallée.
Après "traitement", la tente intérieure est redevenue déperlante.
Pour la renouveler, je passerai sans doute à du Nikwax, version "à tremper".

Bon w-end à tous !


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#19 24-11-2018 11:24:39

René94
Membre
Lieu : Mont Griffon (du 9-4)
Inscription : 30-12-2009
Messages : 1 281

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Chouette récit smile
Vous avez bien retranscrit l'ambiance de ce Morvan humide... Un récit riche à tous points de vue

Adrienne a écrit :

Je suis moyennement satisfaite de la tension de la toile, je trouve qu’elle se détend trop la nuit. Quant à la fermeture éclair de la tente, elle est trop fragile pour mon usage.

La Duomid date d'octobre 2010, elle a bien servi et la fermeture éclair est usée (peut-être un manque d'entretien lors de randos "poussiéreuses").

Dernière modification par René94 (24-11-2018 11:35:34)


"Je ne suis pas ce qui brille..." (F. Marchet)
Mon trombi

Hors ligne

#20 24-11-2018 13:13:10

Adrienne
Apprentie MULe
Lieu : Région parisienne
Inscription : 28-10-2017
Messages : 560

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Merci pour tous vos retours !
Et l'indulgence des bourguignons sur les nonnettes wink

J'ai rajouté ma liste à la fin du post initial.

Pour ceux qui veulent l'itinéraire précis, n'hésitez pas à me demander de vous l'envoyer avec commentaires / précisions, certains chemins semblent ne pas vraiment apparaître sur OSM ou autres applis de carto, et certains chemins qui apparaissent notamment sur Iphigénie n'existent plus !

On se disait avec Laxmimittal qu'une sortie MUL dans le Morvan serait intéressante à organiser, notamment pour les parisiens (train jusqu'à Avallon). Si ça vous intéresse en fin d'hiver ou printemps, on peut y réfléchir ensemble !


Si tu n'arrives pas à penser : marche. Si tu penses trop : marche. Si tu penses mal, marche encore.
(Jean Giono)

Trombi

Hors ligne

#21 24-11-2018 14:06:36

aphelie
Membre
Lieu : Ardennes
Inscription : 06-04-2018
Messages : 39

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Joli retour de balade, merci beaucoup !
Ca me donne bien envie d'y aller aussi, j'aurai quelques jours de libres début mars, je garde l'idée au chaud  smile


"Il y a un but, mais pas de chemin ; ce que nous nommons chemin est hésitation." F. Kafka

Hors ligne

#22 25-11-2018 11:24:05

nomadecueilleur
Long cours, plaine, Europe
Inscription : 24-01-2015
Messages : 1 287

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Adrienne a écrit :

- J’ai acheté juste le matin du départ chez D4 un coupe-vent de trail femme indiqué « 0-10°c ». J’ai été vraiment bien inspirée. Pour à peine 300g en taille L (il est très proche du corps, prévoir 1 taille de plus pour le mettre avec une polaire), il m’a tellement bien isolée que même le soir et le matin tôt je n’ai pas eu à mettre ma doudoune du tout… (je rappelle qu’il gelait). Aération / respirant nickel, j’ai marché avec quasiment tout le temps en jours 2 et 3 sans du tout suer.

- Donc un combo tshirt ML Mérinos, polaire D4 bien chaude et coupe-vent respirant absolument parfait.

Je trouve aussi la combi parfaite.

Je m'étonne du poids du coupe-vent, le mien fait dans les 100g.

https://www.decathlon.fr/helium-wind-50 … 28920.html
Y'a le même au féminin.

Hors ligne

#23 25-11-2018 12:13:23

Adrienne
Apprentie MULe
Lieu : Région parisienne
Inscription : 28-10-2017
Messages : 560

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

nomadecueilleur a écrit :

Je m'étonne du poids du coupe-vent, le mien fait dans les 100g.

https://www.decathlon.fr/helium-wind-50 … 28920.html
Y'a le même au féminin.

Ce n'est pas du tout le même matériel. Celui que j'ai acheté est nettement plus isolant pour des températures fraîches

https://www.decathlon.fr/veste-evolutiv … 88207.html

Il est beaucoup plus isolant et beaucoup plus respirant qu'un coupe vent classique. Pour rappel : porté au petit matin à 0°c avec simplement un tshirt et une polaire, sans avoir froid. Pas sûre que ton coupe vent minimaliste permette ça. De même que marcher longtemps avec sans avoir aucun souci de transpiration.
J'avais regardé ces coupes-vent très légers, c'est intéressant pour les saisons intermédiaires mais pour un début d'hiver/l'hiver ça ne me semble pas suffisant.


Si tu n'arrives pas à penser : marche. Si tu penses trop : marche. Si tu penses mal, marche encore.
(Jean Giono)

Trombi

Hors ligne

#24 25-11-2018 14:45:49

nomadecueilleur
Long cours, plaine, Europe
Inscription : 24-01-2015
Messages : 1 287

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Si si, avec un merinos 200, une micro polaire forclaz 20 et ce coupe-vent, autour de 0 c'est bon. J'ai le modèle "bouclette" ou brossé de la polaire, relativement récent. Je la trouve même un poil trop isolante.

Le coupe-vent n'est pas censé avoir d'apport "d'isolation", tu vois la diff&rence quand tu l'ouvres ; si tu marches un peu rapide ou s'il y a le moindre vent, à travers le mérinos et la polaire, tu le sens direct. Quand y'a pas un poil de vent, je peux enlever le coupe-vent, je sens pas la différence.

A ces températures, par météo humide, je le garde fermé, même sans vent. Par temps sec, je l'ouvre. Des fois, je pourrais l'enlever et il est si léger que je ne prends pas la peine de le faire.

Il est impec ; "respirant" (aucune humidité dedans). Le seul retour négatif est sur sa déperlance qui ne tient pas (traitement superficiel), sinon il aurait été parfait.

Autre sujet ; quand t'as testé le SOL, y'avait quelle température/humidité extérieure stp ? Car je vais avoir la même config ;un SOL (le vert) et un duvet 400g.

Dernière modification par nomadecueilleur (25-11-2018 14:47:46)

Hors ligne

#25 26-11-2018 12:13:39

tacheton
Membre
Inscription : 05-09-2018
Messages : 226

Re : [Récit + liste] 3 jours dans le Morvan à deux MULes

Sympa ce retour ! j'avoue j'ai vu les photos avec le soleil et j'ai pensé : MENSONGE ce n'est pas le Morvan, puis je me suis souvenu, qu'une fois, j'y ai vu le soleil, un peu.
Je ne sais pas si ça existe encore mais pour moi l'immanquable du coin étaient les gauffres du boulanger de Carré les Tombes (le nom du patelin  lol ) qui nous réchauffaient sur le retour faute de nous sécher.

Vous parlez des arbres en travers, je me suis fait la même remarque, est ce avec le classement du parc qu'ils ne débarrassent plus les arbres tombés ? Je suis retourné cette années 10 ans après ma dernière visite et ça m'a surpris ce nombre d'arbres au sol.

Hors ligne

Pied de page des forums