#1 01-12-2018 01:22:14

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 729
Site Web

[Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Récit

Cela faisait au moins 2 ans que je voulais faire ce circuit à l'automne, en fait depuis que j'avais vu des photos colorées sur mon livre de randonnées. Je suis parti mi-novembre, en ayant l'espoir de voir encore des feuilles accrochées aux branches des arbres.
43 km, D+2800m du vendredi soir au dimanche soir.

Jour 1
Je démarre la rando à Arras-en-Lavedan vendredi en fin d'après-midi, avec mon appareil photo chargé et plein de pellicules (sur la tête les pellicules puisque c'est un appareil numérique !).
Il fait beau. La météo annonce de la pluie pour samedi soir et dimanche toute la journée. Mais bon, je ne fais jamais confiance aux prévisions, j'ai souvent eu de la chance de ce côté là.
J'ai la pêche et je trottine vers le raidillon du Chemin du Château. Au bout de 3mn, je m'arrête complètement essoufflé.
"cela doit être l'altitude" me dis-je.
(Je ne réponds rien, car je suis essoufflé).
Il faut dire que je suis monté avec 2.5L d'eau pour ce soir et le lendemain car je vais rester sur la crête un bon bout de temps et je préfère avoir de la réserve.

Les couleurs sont superbes, comme je le souhaitais.
46057488432_c328e967c6_b.jpg


Pour ce soir, j'ai prévu de bivouaquer au col de Liar, après 2h20 de marche.
31168173087_0a9556e71c_b.jpg


J'espère pouvoir marcher suffisamment longtemps, étant en altitude le soleil doit se coucher plus tard, non ?
En fait non, la luminosité baisse assez vite.
31168170387_c34851605b_b.jpg


Etant donné que je pars d'en bas (700m), il y a plein de montagnes tout autour et à 17h00 il n'y a plus de soleil.
A partir ce moment là, il y a un méchant courant d'air froid qui me fait comprendre que je n'irais peut être pas jusqu'au col de Liar et je cherche un coin sympa sous les arbres pour limiter la condensation.
Mais il n'y a plus d'arbre dans le coin et en plus il y a des crottes de cheval partout sur le chemin. En effet, ce circuit peut se faire à cheval aussi. Mais je trouve un bel endroit plat, inespéré, sans crotte avec vue sur la vallée et le Pic de Peyre derrière moi. Tant pis pour la condensation, je vais voir si mon Tarpatou en tissu imper/respi va faire la différence avec un tissu imper seul.
46107443761_a1605c9729_b.jpg


En principe à cette époque de l'année je prends mon sac de couchage Millet Summiter +4°C/-2°C. Mais pour cette fois, je veux tester jusqu'à quelle température je peux dormir avec mon XLite200 365g (donné pour +8°C/+3°C) et mon Pied d'Eléphant DIY en Polartec Alpha (110g). Pour le haut du corps, je n'ai pas d'inquiètude car j'ai une doudoune D4 Top Warm, même si je n'ai jamais dormi avec.
Finalement, ça marche super bien. Il faisait +2°C le soir et 0°C le matin : impeccable, j'ai trouvé cela très homogène au niveau température. Super content.
Et un truc important, c'est aussi le sac en tissu imper/respi avec moustiquaire sur la tête (le sac qui contient mes affaires de rechange) qui me protège efficacement du froid sur le visage la nuit. Auparavant, j'étais obligé de mettre mes lunettes de soleil la nuit et encore cela me réveillait, mais là non. Et en plus cela évite d'être gêné par la plein lune. Nickel ! Cela me permet d'envisager d'avoir un tarp transparent dans le futur.

Jour 2
Je me lève de bonne heure (6h20), je grignote une pâte de fruits et une barre de céréales. Pas de boisson chaude, je la prendrai quand le soleil sera levé, lui aussi.
Un peu de condensation à l'intérieur de mon tarp ouvert, mais pas au dessus de moi ! La chaleur de mon corps a été suffisante pour évaporer l'eau et la faire passer au travers du tissu. A l'extérieur, la rosée a bien mouillé la toile. Mais je le savais d'avance, il y a une telle différence de température entre le jour et la nuit que l'air se sature vite.
La montée au col de Liar est complètement .. fatigante de bon matin. Après de multiples arrêts, j'arrive au col où je trouve un enclos et un abreuvoir.
46107441611_416792e182_b.jpg


Sur l'abreuvoir, il y a un panneau indiquant "Tour du Val d'Azun" et un autre "Passages Délicats". Mais qu'est-ce que cela veut dire "Passages Délicats" ? Peut-être qu'il faut je fasse attention de ne pas marcher sur des fleurs protégées, des fleurs délicates ? Ou des passages très jolis qu'il ne faut pas abimer ? Pff, je verrais bien..
46107439821_71eef61099_b.jpg


Je pensais prendre mon thé ici mais je préfère le prendre là-haut, cela ne devrait pas me prendre trop de temps pour y arriver.
Je continue de grimper vers le Soum de Laya. Au moins je serais au soleil. Le givre que je trouve à l'ombre me dit que j'ai bien fait d'avoir dormi plus bas cette nuit.
31168165977_d616511eb1_b.jpg


J'aime beaucoup ce contraste de couleurs chaudes/froides. Mais ne flânons pas, cela grimpe dur et il faut bien regarder où je mets les pieds pour .. éviter les crottes de cheval. Certaines sont fraiches, les anciens propriétaires ne doivent pas être loin.
31168164517_bfec1cce7b_b.jpg


Ah, je les vois. Effectivement, la quantité d'herbe fraiche en haut explique la quantité de ..
On voit le Pic de Bazès derrière. Si j'ai le temps, j'essaierai d'y monter cet après-midi.
44291235660_036cd30da5_b.jpg


Sur la crête, le chemin est étroit. Un cheval m'empêche de passer. Ici, les chevaux sont l'équivalent des vaches sacrées en Inde : on ne peut pas les pousser pour les faire partir. C'est interdit. J'ai beau lui faire une grimace, lui tirer la langue, rien n'y fait. J'essaye la blague hyper connue comme quoi les chevaux sont les pires rapporteurs car "Ch'val dire à ma mère" : aucune réaction.
44291234390_9f1c4d97db_b.jpg


Alors j'essaye de descendre d'un pas pour le contourner mais je glisse en jurant de tous les noms. Le cheval outré, s'éloigne. Je comprends mieux pourquoi c'était marqué "Passages Délicats" : ici, il faut surveiller son langage.

Je ne me lasse pas du paysage, content de faire cette crête à la bonne heure de la journée.
45383460504_0e97576ed4_b.jpg


J'arrive à la "Soum de la Péne" non sans mal (bien vue le jeu de mot involontaire). C'est assez escarpé, c'est vraiment pentu de chaque côté. Moi qui ai le vertige, j'essaye de prendre des photos et de prendre sur moi. Prendre des photos me permet de relativiser et de ne pas trop y penser.
44291231690_384c87c09b_b.jpg


Oulala, mais c'est quoi ce chemin ? Je me demande si je ne me suis pas trompé. Mais non, je vois les marques rouges et jaunes.
44291230090_f0f8f44cfb_b.jpg


Je décide de ranger mes bâtons car j'ai besoin de mes mains. Ouf, je vois qu'après c'est tout plat. Je souffle et je prends des photos, mais que d'un oeil car l'autre regarde le chemin. Je serre bien les sangles de mon sac à dos pour ne pas être déséquilibré par son poids et un éventuel déplacement du centre de gravité.
44291228540_1c947d52d9_b.jpg


Plus j'avance et moins ça va. Je m'accroche aux rares buissons pour les passages difficiles ("Difficiles, c'est largement au dessus de "Délicats" pour moi). Je n'y arrive pas. Obligé de faire de la désescalade car de face j'ai les jambes trop courtes pour descendre. A un moment, je suis obligé d'avance à quatre pattes. Il faudrait que je déplace un pied pour le poser plus bas mais ma jambe ne veut pas répondre. Allo, y-a quelqu'un ?
Mais qu'est-ce je fous là. Maintenant je me souviens, au col de Liar, il y avait un panneau indiquant un itinéraire bis. Je pensais que c'était pour les chevaux.
Rien que de le raconter aujourd'hui, j'en ai les moins moites.
Il faut que je me décide. Vais-je faire demi-tour ? Est-ce que le chemin inverse ne sera pas aussi difficile ? Que vais-je dire à mes petits-enfant plus tard ? Que j'ai abandonné lâchement ?
J'ai les jambes qui tremblent. Mes mains ne veulent pas lâcher les prises. Mais il le faut bien, l'hélicoptère ne pourras pas se poser pour venir me chercher. J'essaye de changer l'angle de déplacement à 4 pattes toujours mais en crabe. A un moment le chemin ne fait que 20cm de large et contre une paroi. Dessous c'est le vide. Si je le pouvais, je m'accrocherais avec les dents.
Petit à petit, j'avance. Je ne regarde plus en bas, juste devant moi.
Au moment où je pensais que c'était fini, ça continue, ça descend et ça remonte. De vraies montagnes russes.
44291226770_35614f6dc9_b.jpg


J'arrive enfin au bout, je vois le Col de Couret à 5mn. Je m'affale et je m'autocongratule : "Trop facile, hein ? Même pas peur".
Je me fais mon thé de 10h .. quoi ? il est déjà 11h30 ? En faisant le point, je calcule qu'entre le Col de Liar et le Col de Couret, je devais mettre 1h15 et j'ai mis 2h45 ! Pfffff !

Depuis le col de Couret, on voit bien la crête et je vois surtout qu'il ne fallait pas glisser.
Je me demande si je continue ou si je prends un raccourci pour aller directement vers le col de Bazès.
31168149697_f8b37f1c5a_b.jpg


Pas de raccourci, je m'enfonce dans la forêt profonde et sombre vers la "Cure Areys".
31168147567_2efa5790f8_b.jpg


Je ressors de l'autre côté, dans une autre vallée comme au paradis.
46107421651_c87976d76d_b.jpg


Je prends la direction du gîte d'étape Haugarou où je m'arrête. Mais je vais manger dans le pré d'à côté car un chien n'arrête pas d'aboyer après moi. Surement que je sens la "peur" à pleine truffe.
Arrivé au col de Bazès, après une bonne montée, je décide finalement de ne pas monter au Pic de Bazès, ce qui me rallongerait le temps de 1h30.
Je hâte le pas jusqu'au Col De Berbeillet. Mais il faut se rendre à l'évidence : il est 16h30 et il me reste encore au moins 2h de marche pour rejoindre l'endroit de bivouac prévu à Arrens-Marsou. Il faut que je trouve une autre solution car je n'ai pas envie de marcher de nuit sur des chemins pas forcément faciles. Cela m'embête car je n'aime pas changer mes plans comme ça. Pas de réseau et je ne peux pas prévenir ma compagne que je change d'itinéraire.
J'hésite car je souhaite continuer mais la voix de la raison me dit de redescendre vers la vallée pendant qu'il y a encore de la lumière plutôt que de rester coincé là-haut ou de vouloir continuer absolument et de me me blesser bêtement.
Je n'ai plus d'eau, je décide de redescendre. Je baisse les bras, je vais mettre fin à la rando et descendre sur Aucun où je pourrais faire du stop et revenir à ma voiture, quitte à passer la nuit à un camping en bas. Tant pis, je reviendrais faire la rando l'année prochaine. Je me console en me disant que j'ai vu des choses extraordinaires sur la "Soum de la Péne", je n'ai pas tout perdu. Je vois sur mon plan IGN qu'il existe un chemin qui descend sur Aucun. Un chemin en pointillé.

Le pointillé, c'est assez explicite, cela veut dire que des fois tu vois le chemin, des fois tu ne le vois pas. Les feuilles mortes se ramassent à la pelle masquent le chemin. Obligé de naviguer avec la carte IGN et les courbes de niveau. Il ne fait pas trop sombre, je n'ai pas encore trop peur. Ça va.
Le chemin n'a pas du être utilisé depuis des dizaines d'année.
Il se trouve entre l'arbre et .. l'arbre !
45383456314_cd55fdcb03_b.jpg


Cela devient un peu plus pentu. Je me serais bien arrêté dans cette forêt qui parait bien abritée du vent froid qui commence à descendre. Mais pas d'endroit plat.
46107417261_767153cb05_b.jpg


Mais je rejoins une piste forestière avec une source à proximité où je refais le plein. Je mets ma frontale autour du cou en prévision de tout à l'heure quand il fera nuit.
Un monsieur passe en 4x4. J'hésite à lui faire un signe pour qu'il me descende au village. Mais je me dégonfle. Ou plutôt je ne me dégonfle pas et je décide de faire le chemin à pied.
J'arrive aux Puits d'Aubès d'où part un chemin redescendant à Aucun. Je commence à regarder un coin pour savoir si je ne pourrais pas dormir dans le coin et regagner la voiture demain matin.
La vue est sympa mais pas d'endroit possible.
44291212930_54ec420c6f_b.jpg


J'arrive à Aucun, il fait bien nuit. Et là, j'hésite. Que faire ? Je suis un peu plus rassuré maintenant que je suis dans la vallée. J'ai encore de la réserve d'énergie. Et si je regagnais l'endroit du bivouac prévu (du côté de la Chapelle Pouey Laün) ? Je dors là-bas et demain je fais du stop pour rentrer ? Allez, je tente.
Et à partir de là, s'ensuit un long chemin dans la nuit pour aller à Arrens. De grands champs me tentent mais des cloches de vaches tintent et résonnent dans toute la vallée. Je passe à côté d'un camping où je vois de la lumière. J'y vais ? J'y vais pas ? J'hésite ..  mais non, je continue jusqu'à Arrens-Marsou.
C'est très joli la chapelle Pouey Laün ! Non, je rigole, il fait nuit noire, je ne vois absolument rien du tout. Je cherche un endroit de bivouac assez loin du ruisseau car c'est méga humide et encore ce n'est rien de le dire. Rien, mais je garde espoir.
Finalement, je retrouve le GRP et je commence à grimper comme si j'allais continuer la rando. Le chemin au début est commun au GRP et au GR10, c'est dans la forêt comme je le souhaitais. C'est bien ici, il faut absolument que je trouve un coin plat pour le bivouac, j'en ai assez fait pour aujourd'hui. Ah, si j'avais un hamac ! Et pourquoi pas sur le chemin ? Mais si il y a des VTTistes qui passent par là en pleine nuit ? Pfff !
J'arrive à trouve un endroit presque plat, 1m20 de large : c'est étroit mais c'est faisable en calant les chaussures sur le côté du matelas. Il ne faudra pas que fasse le somnambule cette nuit, sinon je vais me retrouver 10m plus bas enroulé en pyjama dans du barbelé !
46107413991_bde706cdb4_b.jpg


Finalement, je passe une bonne nuit à +2°C, j'essaye de ne pas bouger pour ne pas rouler hors du tarp et sortir du plateau.
Je me dis quand même vive le tarp ! Cela permet d'adapter le montage à l'environnement en l'attachant aux arbres, aux racines, tout en étant toujours tendu (le tarp) et protégé (moi).

Jour 3
Je me réveille de bonne heure (si, 6h20 pour moi, c'est de bonne heure), et je commence à ranger mon matériel à la frontale en mode 4 lumens, toujours habillé de ma doudoune Top Warm bien gonflée, du style des vêtements des dresseurs de chien. Pourquoi cette similitude ?
Tout à coup, j'entends un chien qui aboie fortement à proximité. Je ne l'avais pas entendu arriver. Pour ceux qui ne le savent pas, j'ai ET le vertige ET peur des chiens ! Je tourne la tête rapidement vers lui pour l'éclairer avec ma frontale et je ne vois que 2 yeux brillants et pleins de canines (au moins une dizaine) qui brillent. Je lève la main pour mettre la pleine puissance de ma frontale mais dans l'élan je vise mal et pfffff la frontale disparait de mon front. Il fait nuit noire et il y a un chien qui m'aboie dessus. Je tâtonne le sol rapidement pour retrouver la frontale mais rien ! Elle a du s'enfouir sous les feuilles quand je me suis déplacé. Je ne la vois pas, je panique, je commence à hurler après le chien des trucs comme "couché panier", "gentil le chien", "à la niche", "téléphone maison". Devant mes propos vindicatifs, il s'enfuit la queue entre les pattes. Moi je suis toujours à 4 pattes en train de chercher ma frontale. Je vais chercher mon téléphone portable pour éclairer le sol, rien non plus. Je suis un peu dégouté pour ma Nitecore NU20 modifiée. Mais bon je me fais une raison.
Je finis de remballer mes affaires, j'enlève ma doudoune car elle est trop chaude pour marcher avec et devinez ce que je trouve dans la capuche ?
Une frontale NU20, la même que celle que j'ai perdu. C'est dingue, non !

Sur le site de Tameteo.com, la pluie est annoncée pour .. maintenant avec alerte vigilance orange pourà côté. Mais il y a un grand ciel bleu. Finalement, je poursuis le GRP. J'y suis j'y reste.
Ça monte dur, à froid, en partant de 900m. Je ne suis pas du matin. Pas du soir non plus..
31168124507_6d11671f9e_b.jpg


La lumière commence à arriver. J'adore.
31168122727_8387cd9654_b.jpg


J'arrive (difficilement) au Pic de Predouset (1340m). Cela en valait vraiment la peine. La vue depuis la haut offre un très beau panorama. Je vois en face, la crête de la Soum de la Péne que j'ai parcouru la veille.
A partir de là, cela va être facile.
45195981755_0191665a3a_b.jpg
45195980225_920c5a88bf_b.jpg

Mais après ça monte encore pour aller au Cap du Soc (1420m). Et après, ça continue encore de monter pour aller à Habourade et Peyrelade (1530m). Et puis on arrive dans l'autre vallée, la vallée du lac d'Estaing. C'est chouette, je n'ai plus qu'à tout redescendre de ce côté. En prenant le GR10, je n'aurais pas eu besoin de grimper tout ça, ça l'aurait contourné !
Je reprends des forces en mangeant de la vitamine C. "C" comme Cynorrhodons.
31168117067_d1c9da3c7c_b.jpg


Il fait toujours beau. Mais je vois des gros nuages gris déverser des rideaux de pluie à 10km d'ici. Le vent n'a pas l'air d'aller dans ma direction, donc je continue.
45195977145_99eb7c6e7f_b.jpg


Je dois traverser un endroit désagréable. Un endroit légèrement humide. Je vise les mottes d'herbe pour marcher. Au début ça va puis les mottes sont de plus en plus molles. Je sonde avec mes bâtons mais pas assez vite par rapport à mon déplacement, je m'enfonce au fur et à mesure que j'avance. Par endroits, le bâton s'enfonce à mis hauteur (60cm). "Purée, c'est du purin" ! Mes chaussures en prennent un coup. Arghhh, c'est un chausse-trappe, ou plutôt un attrape chaussettes ! Heuseusement que j'aime Eddy Mitchell car avec mes chaussettes noires ..
Je m'extirpe en essayant de conserver mes 2 chaussures aux pieds.
Beurrkkk !
45195975595_5ef9db5210_b.jpg


La descente est bien sympa et assez longue (style j'ai le temps de prendre des photos).
Le chemin que dois prendre ensuite se trouve juste en face, en lisière de forêt.
45195973935_70cf88fe2a_b.jpg


Les chemins sont bien délimités. Si tu en sors, les taureaux te chargent ou les éleveurs te tirent dessus (c'est aussi l'époque de la chasse, il faut marcher la tête baissée).
32236172748_57852a01c7_b.jpg


J'arrive au Pont de Miaous. "Chat alors !"
32236170798_aec9af205b_b.jpg


J'attaque le chemin qui va m'amener à Sireix (dans 8km si je ne me trompe pas de sens). Le chemin est entièrement à l'ombre l'après-midi. Mais bon, ce n'est pas grave, il n'y a plus de soleil.
32236168978_027f342275_b.jpg


Impossible de se perdre, il n'y a qu'un seul chemin.
32236167178_6e0347d318_b.jpg


Il surplombe toute la vallée d'Estaing.
32236165158_5928be2d56_b.jpg


Il y a pas mal de source sur ce trajet. Ici, on ne s'enfonce pas dans la boue, il y a un pont fait avec la même matière que le chemin : des feuilles sèches.
46107393561_0fb5777575_b.jpg


Je vois derrière moi le mauvais temps qui s'installe. Il commence à pleuvoir. J'enfile ma veste de pluie. Les nuages diffusent la lumière, les couleurs ressortent. J'adore.
45383441374_2e41215c42_b.jpg
45195963705_630a926dd8_b.jpg

Il y a un peu de bitume, entre 2 et 3 km. Cela semble long. C'est le point noir de cette rando. Mais au vu de la carte IGN, il n'y a pas trop de solution.
Enfin, j'arrive à l'église de Arras-Lavedan en fin d'après-midi. Cela s'est beaucoup mieux passé que la veille au niveau horaire. Cela commence à sentir le vestiaire. Dans les 2 sens du terme.
45383440364_4ac1700b00_b.jpg


Je profite d'une exposition d'oeuvres contemporaines en plein air pour me faire un selfie. J'ai de la chance, il n'y avait pas de gros mots dessinés sur le miroir mais cela aurait pu, je n'ai pas fait attention sur le moment.
45195958615_14713a5ae4_b.jpg



Epilogue
De retour à la maison, je me renseigne sur le passage vertigineux du "Soum de la Péne". Je tombe sur le site de Mariano qui raconte cette rando accompagné d'une randonneuse de 85 ans !! Dégoûté, je débranche mon ordinateur et je vais me coucher !


Matériel

Dans le sac :

Portage720
Sac à dos Virga2497
SitPad 52cmx27cm Thermarest ZLite50
SitPad rigide D437
Sac pour SDC DIY48
Sac pour vêtements avec moustiquaire DIY48
Sac pour nourriture sucrée20
Sac pour nourriture salée20
Couchage1494
Matelas NeoAir Lite350
Xlite200365
PE Polartex Alpha DIY110
Tarpatou DIY avec haubans420
6 sardines alu D4 + sac69
Sursac DIY180
Hygienne et sécurité181
Stick lèvres Montagne25
Lunettes vue modifiées6
Trousse hygienne et petit matériel150
Cuisine et hydratation448
Ensemble réchaud popote 650ml TOAKS202
2 Bols en plastique + 2 couvercles78
Bidon alcool 250ml17
Cuichette Titane + Opinel N°645
Filtre BeFree71
Platypus 2L35
Electronique499
Powerbank 8000mAh180
2 Câbles USB23
Chargeur LX10033
Trépied carbone DIY160
Casque audio avec sac15
Frontale NU20 modifiée36
Pompe matelas électrique52
Vêtements1180
Chaussettes XSocks51
Tee shirt ML D4 Wedze206
Boxer bleu/jaune D4 Kanlenji61
Caleçon polaire D4 Solignac176
Pantalon imper/respi Kanlenji Trail156
Doudoune noire D4 top warm530
***** TOTAL dans sac *****4522

Hors sac812
Bidon 0.5L D4 running100
Support bidon avec poche téléphone D490
Téléphone Samsung S7150
Housse LX10072
LX100400
***** TOTAL avec hors sac *****5334


Remarques sur mon matériel

SitPads
J'ai 2 SitPads, l'un à l'intérieur de mon sac à dos (c'est un morceau de tapis de Gym D4), le 2e (ZLite recoupé) à l'extérieur entre mon dos et le sac qui est super facile à mettre et enlever pour chaque pause. Je trouve que le ZLite est très vraiment confortable pour mes petites fesses endolories, bien isolant en hiver.
Pour le Sitpad à l'intérieur du sac entre la toile et le reste des affaires, il rigidifie vraiment bien mon sac Virga 2 qui ne possède pas d'armature. Avant, je mettais mon matelas NeoAir mais il fallait que je le plie d'une certaine façon, que je le mette correctement dans le sac, ça m'énervait un peu. Là, c'est 37g de pur confort qui me sert aussi au bivouac.

Sac pour vêtements avec moustiquaire DIY
Ça c'est le super truc. C'est mon sac à vêtements sur lequel j'ai cousu une moustiquaire et remplacé le cordon par un fil de fer.
Avant, j'avais toujours froid au visage la nuit en dessous de 5°C, même avec la capuche de mon SDC serrée à fond, des lunettes de soleil. Maintenant, je mets ma tête dans le sac (qui est en tissu imper/respi), le fil de fer permet de garder éloigné la moustiquaire et je ne ressens plus aucun courant d'air. En plus, je ne suis plus gêné par la lumière extérieure (lune) donc cela joue le rôle aussi de cache-yeux, en plus de protéger des moustiques.


Pied d'Eléphant en Polartec Alpha
Cela parait tout bête, mais c'est super simple à faire et je trouve cela super efficace. Attention, cela n'arrête pas du tout le vent puisque c'est plein de trous.
Le PE à l'intérieur de mon sursac coupe-vent, j'ai dormi à +10°C.
Le PE à l'intérieur de mon sdc +8°C/+3°C lui-même dans mon sursac, j'ai dormi à +0°C.

Tarpatou
J'adore la forme simple de ce flat Tarp qui me permet de m'installer presque partout aisément. J'ai ajouté 2 D-Rings (en bas sur le plan).
45408497764_7e34350182_b.jpg
Ainsi, je peux fermer l'abri en mode tipi simplement en passant un hauban dedans et en tirant dessus. Pour la toile qui pend à l'intérieur, il suffit d'accrocher la pointe à l'une des sardines du coin et c'est tout.
Cette forme est facile à faire à partir d'une bâche 3x2.5m que l'on peut trouver partout.

Sursac
L'idée initiale était d'avoir un tapis de sol assez solide pour limiter la crevaison de mon matelas gonflable NeoAir XLite. Donc c'est du groundsheet 80g/m2 qui ne glisse pas du tout. Pour que tout reste en place, je me suis dit qu'un bout de tissu léger serait pas mal. Donc c'est du laminé 22g/m2 un peu déperlant, bien coupe-vent, orange flashy car cela peut servir en montagne, avec une grande fermeture éclair de 80cm pour pouvoir m'installer convenablement (il n'y a pas de zip sur mon sdc). Donc ce sursac fait partie intégrante de mon système de couchage, surtout depuis que j'ai mon PE.

2 Bols en plastique + 2 couvercles
J'ai un bol pour le salé (soupes épicées) et un pour le sucré (céréales, crèmes chocolat, thé). Je ne mélange jamais les bols, ils ont chacun une couleur différente, de la même couleur que le sac nourriture salé, ou le sac nourriture sucrée.
Qui a dit que j'étais maniaque ?
Les 2 bols empilés isolent vraiment bien, quitte à mettre une serviette microfibre entre les 2 bols pour que cela isole encore plus. Je dois pouvoir faire du riz avec, il faudrait que j'essaye. J'ai 2 couvercles plastique également, qui viennent de salades de Fastfood et qui se posent dessus, empilés eux aussi.
Mais ils ont tous les 2 fondus pendant cette rando, juste avec la vapeur chaude de la soupe.
Il faut que je trouve une autre solution. De préférence avec un couvercle qui tient bien car j'ai renversé ma soupe l'autre soir alors que je vaquais à d'autres occupations..

APN LX100 et chargeur USB
Cela fonctionne bien. Le LX100 n'ayant pas la réputation d'avoir une bonne autonomie, le chargeur USB avec la powerbank c'est top.
Note : le LX100 version 2018 possède la recharge directe par USB.
Le LX100 est très facile à utiliser quand on l'a configuré à sa sauce (toutes les photos ont été prise en map manuelle, mais expo automatique).

Pompe matelas électrique
Ça, une fois qu'on l'a essayé, on ne peut plus s'en passer. Plus besoin de me contorsionner pour gonfler mon matelas sous l'abri quand il pleut dehors, savoir si c'est trop gonflé ou pas assez. Là, c'est toujours nickel en 2mn30 sans ajouter d'humidité dans le matelas en le gonflant avec la bouche.

Vêtements
Le Caleçon polaire D4 Solignac (au rayon chasse) est très confortable. Je dors avec (il fait donc partie de mon système de couchage), je peux le mettre sous mon pantalon de rando s'il fait très froid, je le mets le soir au bivouac après mes ablutions avec mon pantalon de pluie par dessus.
La doudoune D4 Top Warm qui fait partie de mon système de couchage est bien chaude avec une capuche bien enveloppante.
Et je peux dormir les mains dans les poches s'il fait trop froid.
En remontant mon sdc et en le serrant au niveau du cou, il n'y a pas de courant d'air. Pas de besoin de collerette anti-froid avec cette combinaison SDC+doudoune. C'est simple et efficace.

Support bidon avec poche téléphone D4
C'est un accessoire de running de D4. Me permet d'avoir la boisson toujours à portée de main, mais aussi le téléphone car il y a une poche non imperméable mais pas grave car le S7 est suffisamment étanche.
C'est lourd mais je rien de plus pratique. En plus, c'est indépendant du sac à dos que j'utilise.
Je suis en train de réfléchir à mettre des supports bidon souple sur les bretelles, et mon téléphone sur la ceinture ventrale, ou alors sur la ceinture pectorale. A voir.


Tracé et Navigation

Voici le tracé initial :
46084142132_4f9f6a5fb9_o.jpg

Si vous cliquez sur ce LIEN vous verrez sur une carte précise le tracé initial (rouge) et le tracé que j'ai réellement effectué (bleu).

Concernant la navigation, j'utilise avec bonheur ViewRanger. Je crée des Points de passage, ce qui me permet, avec un logiciel de ma conception (vive le DIY), de connaitre l'heure de passage calculée en fonction de l'inclinaison, la distance, l'altitude cumulée, le nombre de kilomètres effort et tout ça je le rentre dans la partie commentaire de mon tracé. Ansi sur le terrain, j'ai ce listing je peux savoir vers quelle heure je vais finir, où je serais pour le repas, la pause ou le bivouac.
31208867497_f28dc77923_o.jpg

Edit du 02/12/2018 : ajout Tracé et Navigation

Dernière modification par tolliv (02-12-2018 19:18:19)


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse

Hors ligne

#2 01-12-2018 07:47:11

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 1 743
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Que d'aventures, que de belles photos, merci l'automne, merci Tolliv.


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#3 01-12-2018 09:58:36

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 279

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Très belle randonnée! Un coin que j'aime beaucoup...


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Hors ligne

#4 01-12-2018 10:23:11

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 596
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Bonjour,

Récit vivant et belles photos, merci pour le partage !
Ca donne bien envie d'en faire autant, mais j'ai regardé (le nom ne me dit rien) et forcément ça ne me dit rien, c'est dans les Pyrénées, tellement plus loin que les Alpes...  wink


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#5 01-12-2018 11:07:01

einganien
Membre
Inscription : 30-12-2015
Messages : 1 062

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Slt Tolliv,
Très belle rando d'automne en solitaire.
Mais dis-moi... tu as un humour décapant !!  lol  lol  lol

Sinon, ça fait plusieurs fois que je lis dans tes messages ta configuration pour dormir la nuit avec ton Pied d'Eléphant DIY en Polartec Alpha (110g).
T'as donné des explications, mais je comprends toujours pas comment il est !! Aurais-tu une photo ?
Avant tout dérapage, je préfère vous informer par avance que je sais ce qu'est un pied d'éléphant !  lol  lol

Hors ligne

#6 01-12-2018 11:51:23

beus
Membre
Inscription : 04-01-2007
Messages : 344

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

RhÔooo !!

Je suis dégouté d'être au taf et pas sur le sentier...  big_smile

Merci.
Chouette compte rendu, belle photos.
Et puis: "Passages Délicats"  lol  lol

Hors ligne

#7 01-12-2018 12:08:14

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 729
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Coucou, merci pour vos commentaires.
Je suis en train de rédiger un rapport exhaustif sur mon matériel.
Mais pour ceux et celles qui sont pressé(e)s, d'en savoir un peu plus sur mon "Pied d'éléphant en Polartec Alpha 110g", comme Einganien par exemple, il suffit d'aller sur la discussion dédiée.
Bon j'avoue, il n'est pas facile à retrouver avec son titre et il est assez vieux, le titre actuel c'est : "[Couchage] Pied d'éléphant en Polartec Alpha 110g" avec une mise à jour du 23/11/2018 lol :
https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=35159

Dernière modification par tolliv (01-12-2018 12:09:15)


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse

Hors ligne

#8 01-12-2018 12:20:35

Hegemonie
Membre
Inscription : 24-04-2018
Messages : 57

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Les photos sont vraiment superbes et le cr très vivant. Ca donne envie!

Hors ligne

#9 01-12-2018 12:36:34

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 729
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Hegemonie a écrit :

Les photos sont vraiment superbes et le cr très vivant. Ca donne envie!

Ah, grand merci.
J'ai toujours des trucs à raconter, ça peut être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup  wink
Tant mieux que cela donne envie, c'est fait pour ça.

Dernière modification par tolliv (01-12-2018 12:37:06)


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse

Hors ligne

#10 01-12-2018 13:33:55

Serval
Carpe diem
Lieu : Mont Parnasse et Mont Martre
Inscription : 15-06-2018
Messages : 226
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Chouette récit et super photos, comme d'hab.
Et puis, pas de doute : tes petits-enfants seront fiers de toi !  wink


Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans les voyages que j'ai faits seul, et à pied. (J.-J. Rousseau)
Trombinoscope | Tour de Bretagne (GR 34) - De Concarneau à Auray

Hors ligne

#11 01-12-2018 14:04:06

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 279

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

CLeC a écrit :

Bonjour,

Récit vivant et belles photos, merci pour le partage !
Ca donne bien envie d'en faire autant, mais j'ai regardé (le nom ne me dit rien) et forcément ça ne me dit rien, c'est dans les Pyrénées, tellement plus loin que les Alpes...  wink

Si train, Paris Bordeaux 2heures, ensuite je sais pas trop mais un Bordeaux/Pau ca doit pas etre non plus, plus de 3h.
Les Pyrénées sont vraiment de très belles montagnes! Et le secteur Val D Azun est tres ranquille meme en pleine saison estivale, en tout cas moins qu'a Marcadau pont d'Espagne.


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Hors ligne

#12 01-12-2018 17:57:41

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 979

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

merci pour ce nouveau récit toujours aussi agréable à lire.

comme quoi, pendant que certains tentent la traversée du Groenland en autonomie, d'autres savent que l'aventure est en bas de chez nous.

Tolliv, tu es un héros.

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#13 01-12-2018 18:03:45

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 729
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

gafyroots a écrit :

Si train, Paris Bordeaux 2heures, ensuite je sais pas trop mais un Bordeaux/Pau ca doit pas etre non plus, plus de 3h.
Les Pyrénées sont vraiment de très belles montagnes! Et le secteur Val D Azun est tres ranquille meme en pleine saison estivale, en tout cas moins qu'a Marcadau pont d'Espagne.

Le Val d'Azun n'est pas très loin de Lourdes donc cela doit être assez bien desservi jusqu'à là-bas. Mais honnêtement, il y a plein d'endroits comme ça dans les Pyrénées et certains doivent être peut-être plus accessibles que d'autres en train, par exemple proche des stations de ski.


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse

Hors ligne

#14 01-12-2018 18:07:04

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 729
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

laxmimittal a écrit :

merci pour ce nouveau récit toujours aussi agréable à lire.

comme quoi, pendant que certains tentent la traversée du Groenland en autonomie, d'autres savent que l'aventure est en bas de chez nous.

Tolliv, tu es un héros.

L.

Merci Laxmimittal,
je me perçois plutôt comme un anti-héros, qui a le vertige et peur des chiens (ne parlons pas des loups et encore moins des bûcheronnes). Pas téméraire pour 2 sous, j'écoute toujours ma petite voix intérieure.

L'aventure est présente dès que l'on sort de chez soi !


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse

Hors ligne

#15 01-12-2018 18:36:52

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 279

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

tolliv a écrit :
gafyroots a écrit :

Si train, Paris Bordeaux 2heures, ensuite je sais pas trop mais un Bordeaux/Pau ca doit pas etre non plus, plus de 3h.
Les Pyrénées sont vraiment de très belles montagnes! Et le secteur Val D Azun est tres ranquille meme en pleine saison estivale, en tout cas moins qu'a Marcadau pont d'Espagne.

Le Val d'Azun n'est pas très loin de Lourdes donc cela doit être assez bien desservi jusqu'à là-bas. Mais honnêtement, il y a plein d'endroits comme ça dans les Pyrénées et certains doivent être peut-être plus accessibles que d'autres en train, par exemple proche des stations de ski.

Oui plein d'endroits magnifiques dans les Pyrénées!
Cauterets est certainement plus facile d'accès, mais pour le Val d Azun  plus compliqué, peut etre depuis Argeles Gazost existe t'il des liaisons.
Meme Lescun est accessible pour aller marcher vers les aiguilles d Ansabere wink


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Hors ligne

#16 01-12-2018 19:06:16

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 729
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Ajout de ma liste de matériel et retex sur celui-ci.


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse

Hors ligne

#17 01-12-2018 19:55:29

Ezequiel54
MULimaliste
Lieu : Lorraine
Inscription : 19-10-2016
Messages : 1 085
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Hey Tolliv !
Encore un super retour dis moi smile

Une question concernant ta liste, tu n'as pas de veste contre la pluie dans ta liste ?
Tu l'as constamment gardé sur toi ?

En tout cas, content que tu donnes une seconde vie à ce XLite 200 smile

Hors ligne

#18 01-12-2018 20:26:30

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 91

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Magnifiques photos !
Ça donne envie...
Merci beaucoup tolliv pour ce récit !

Hors ligne

#19 01-12-2018 20:48:02

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 729
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Ezequiel54 a écrit :

Hey Tolliv !
Encore un super retour dis moi smile

Une question concernant ta liste, tu n'as pas de veste contre la pluie dans ta liste ?
Tu l'as constamment gardé sur toi ?

En tout cas, content que tu donnes une seconde vie à ce XLite 200 smile

Coucou, oui, je garde ma veste sur moi, je l'enlève si j'ai trop chaud. C'est vrai que je ne décris jamais ce que je porte sur moi.
J'ai aussi un bonnet de running et un buff D4 que je garde en permanence. Il faudrait que je fasse un retour sur le bonnet car il est bien surtout que je me suis fabriqué un sous-bonnet en Polartec Alpha de 8g


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse

Hors ligne

#20 01-12-2018 21:11:50

gergy
Membre
Inscription : 09-11-2013
Messages : 152

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Merci pour ce récit, très vivant ! cool

Hors ligne

#21 01-12-2018 22:52:17

martie
Membre
Inscription : 04-03-2011
Messages : 510

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Belles photos aux couleurs magnifiques!
Merci pour ce retour sympa et le récit de tes aventures...
C'est bien beau les Pyrénées mais bien loin aussi vu de chez moi...

martie

Hors ligne

#22 01-12-2018 23:01:28

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 416

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Toujours bien agréable de te lire et une très jolie balade pyrénéenne, comme ce massif en réserve de nombreuses, avec les émotions qui vont avec wink
Merci smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _


« Chaque jour de plus est un jour en moins. Vis chaque jour à fond, tu n’as rien à perdre alors voyage, explore, profite, crie, cours, et ne t’arrête surtout pas. Demain, il sera trop tard » D.Flori

Hors ligne

#23 02-12-2018 08:03:46

anatta
Membre
Lieu : Bourgogne
Inscription : 27-06-2017
Messages : 67

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Merci pour ce récit très vivant. Je l'ai lu avec beaucoup de plaisir.
Les photos donnent bien envies d'y aller aussi !
smile

Hors ligne

#24 02-12-2018 19:19:59

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 729
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Merci pour tous ces commentaires.
L'avantage des Pyrénées, c'est que c'est plus intime, on a moins à parcourir pour changer d'ambiance.
"Viendez les gens chez nous, y-a de la place".


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse

Hors ligne

#25 02-12-2018 19:21:11

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 729
Site Web

Re : [Récit + liste] GRP du Val d'Azun, novembre 2018

Je viens d'ajouter un chapitre Tracé et Navigation à la fin de mon post initial.


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse

Hors ligne

Pied de page des forums