Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 09-12-2018 11:44:16

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 091
Site Web

[Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Sujet créé à l'initiative de Redfish
_________________________
Topic dédié aux discussions sur les réchauds et popotes.

- Leur consommation et leur optimisation.
- Que ce soit en été ou hiver (fonte de neige).
- Centralisation des ressources externes (blog, forum, test, etc...).
- Centralisation des ressources interne (liste des topics traitant de sujet en rapport, sur notre forum).
- Bidouilles et astuces.
- Etc...

Le but étant de récupérer des infos et d'échanger en vue d'alimenter le wiki.
smile
_____________________________

Messages extraits d'une autre discussion :

Redfish a écrit :

Je pense à avoir fait un peu le tour cette semaine... faut vraiment que j'arrive à écrite la synthèse sur le topic Vercors.
hmm

En résumé rapide:
-Le gaz de nos bouteille contient une énergie de 50kj/g (edit: en fait plutôt 46, car 8% de perte de chaleur dans la vapeur d'eau).
-Faire fondre de la neige demande 0.334kj/g > il faut donc 6.68g de gaz pour transformer 1kg de neige en 1l d'eau.
-Faire passer de l'eau de 0 à 100° demande 0.419kj/g > il faut donc 8.38g de gaz pour faire bouillir 1l d'eau.
-Total, 15gr environ pour passer de la neige à de l'eau à 100°....

Ca, c'est théorique, quand il n'y a aucune perte (si toute l'énergie servait à chauffer l'eau), en pratique ce n'est pas le cas (métal popote à chauffer, perte dans l'air, évaporation quand on ouvre pour mettre la neige, rayonnement IR, etc...).
En pratique, on compte +20% pour un réchaud optimisé (type MSR Windburner) en condition classique... ils sont annoncés pour 8.3gr/l pour 20>100°, soit 10gr/l pour du 0>100°.

En hiver, dans des conditions variables, je tablerai sur +20% en plus.
Après, sur les plateaux du Vercors, avec une altitude moyenne de 1500m, l'eau bout à 95°... donc -5% (toujours ça de gagner).
Bref, par rapport à la théorie, un bon +35% (voir plus si réchaud ou popote pas optimisé).

En pratique, pour notre pérille hivernal sur dans le Vercors:
-Pour transformer 1kg de neige en 1l d'eau, il faut 15*1.35, environ 20gr de gaz.
-En partant d'un besoin de 2.5l/j (1l boisson journée, 1l boisson soirée et 0.5l pour réhydrater les repas), pendant 5j +1j de marge, ça fait 15l.
-Ce qui nous fait 300gr de gaz... soir plus que ce que contient une cartouche moyenne (230gr).

Il faut donc plutôt partir, si réchaud optimisé: sur une moyenne (230gr) + une petite (100gr)... et ça nous donne 10% de marge environ.
Si pas optimisé, sur 2 moyennes.
wink


PS: Avantage de 2 cartouches, si on a pas de réchaud inversé:
On peu dédier la petite cartouche à chauffer un peu d'eau tiède (45° max), pour la mettre dans son bol et réchauffer la cartouche moyenne si elle commence à manquer de pression vers la fin.
smile

Donc tu veux pouvoir :
- (boisson) : fondre et chauffer (à 10°C ?) un peu 12L d'eau
- (repas) : fondre et bouillir 3L d'eau

Tu as ce tableau, créé par Chourave (message) : https://docs.google.com/spreadsheets/d/ … edit#gid=0

Je ne l'ai jamais utilisé et je n'ai pas été fouiller dans les formules pour évaluer sa pertinence. Mais je vois qu'il indique 0,55 comme rendement pour un réchaud gaz et que c'est une constante, or c'est la donnée critique et elle varie grandement suivant les conditions (température et vent essentiellement).

Pour illustrer voici un exemple qui nous a surpris tous les deux, fin 2015 au Campbiel JeanJacques et moi avons vidé une cartouche moyenne (230g) en une seule chauffe un soir pour faire fondre de la neige, boire et manger. Il y avait du vent certes, nous avions mis un parevent et couvercle (et nous étions derrière un muret de neige), pas très froid (peut-être -5°C, la neige était aussi sans doute à -5°C), pas très haut (3000m), il nous restait de l'eau à faire chauffer avant de mettre la neige, etc.

Ce n'est qu'un exemple et si cette consommation nous a surpris tous les deux c'est que d'habitude c'est moins, mais rester très prudent dans les estimations.
La clé c'est de limiter les pertes au niveau de la popote, puis de trouvez la bonne puissance de chauffe :
- éviter trop de puissance et il y a des pertes (évidemment)
- éviter trop peu de puissance et les pertes (inévitables) au niveau de la popote ne seront pas suffisamment compensées, la chauffe prendra un temps infini, du coup on épuise le carburant.
Avec les réchauds à cartouche droite (non inversée) c'est le deuxième cas le plus fréquent.

A noter que vu le poids d'une cartouche de gaz vide, il y a tout intérêt à utiliser la mutualisation de l'équipement que permet un groupe soudé.
Dans cette situation (rando hivernale 5 ou 6 jours à 3 ou 4) on peut envisager d'emporter aussi un réchaud essence avec une bouteille d'1L (bouteille 1L Primus pèse environ 210g) ou 1,5L de carburant, qui permet d'emporter deux fois plus de carburant qu'une cartouche gaz grand format pour une masse de contenant similaire.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#2 09-12-2018 15:55:31

Ballast
Membre
Inscription : 03-10-2018
Messages : 95

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Du coup quelqu'un a (et a l’expérience d') un réchaud à essence ?

Hors ligne

#3 10-12-2018 00:03:22

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

oli_v_ier a écrit :

Donc tu veux pouvoir :
- (boisson) : fondre et chauffer (à 10°C ?) un peu 12L d'eau
- (repas) : fondre et bouillir 3L d'eau

Je parlais bien de faire fondre et bouillir 15l d'eau au total...
wink

L'eau de boisson pouvant être souillée, même sur une neige apparemment immaculée.
Le vent peut emporter très loin de la neige contaminée par des excréments ou un cadavre d'animal.
Les récits de certains sur le forum vont dans ce sens (avec un seul cas de problème reporté dans je ne sais plus quel topic).

Après, on peut utiliser de la micro-pur pour l'eau de boisson, ça permet en effet d'alléger le poste gaz, mais plusieurs inconvénient:
-J'aime pas le goût.
-Pas envie de boire de l'eau javellisée pendant 5-6j (pas de soucis en dépannage, mais je ne veux pas en usage continu).
-Long à agir sur de l'eau froide.

De plus, monter seulement l'eau à 10° prive de certains avantages:
-Si fonte neige le soir, pas possible d'utiliser l'eau pour faire bouillotte dans le sdc (avant d'aller se coucher pour préparer la place, ou pendant la nuit si froid) ou l'utiliser dans un sac congel avec les chaussures pour maintenir celles ci au chaud toute la nuit (je suis sûre que ça passe avec  les 1.5l)... et même hors usage bouillotte, ça veut dire garder dans le sdc une eau à 10° pour qu'elle ne gèle pas (longue à réchauffer).
-Si fonte le matin... faut garder cette eau isolée toute la journée, 10>0° ça peut aller vite, non ? (et ça veut dire deux tours de chauffes: le soir pour le repas et le matin pour l'eau de la journée).
Et puis en général plus de temps le soir pour faire la fonte...

Autre possibilité, utiliser un filtre type saywer.
Mais il faut le garder hors gel en permanence, sinon le filtre casse et devient inopérant (et on ne le voit pas).
Autant en stockage, il suffit de le garder sur soit... mais en usage, si il fait très froid et avec du vent, ça peut aller vite je suppose.

oli_v_ier a écrit :

Tu as ce tableau, créé par Chourave (message) : https://docs.google.com/spreadsheets/d/ … edit#gid=0

Je ne l'ai jamais utilisé et je n'ai pas été fouiller dans les formules pour évaluer sa pertinence. Mais je vois qu'il indique 0,55 comme rendement pour un réchaud gaz et que c'est une constante, or c'est la donnée critique et elle varie grandement suivant les conditions (température et vent essentiellement).

Je l'avais vu, ainsi que d'autres (sur le forum et sur d'autres forum, dont certains Us/Uk).

Pour celui de Chourave, il ne semble pas fonctionner correctement.

Si je met 1l d'eau (sans fonte, juste chauffe):
-De 0>100°, il me dit 30gr de gaz et 79gr d'alcool.
-De 1>100°, il me dit 12gr de gaz et 24gr d'alcool.
-De 20>100°, il me dit 13gr de gaz et 33gr d'alcool.
Totalement incohérent.

Pour le rendement de 0.55, ça veut juste dire qu'il considère 45% de perte par rapport au rendement théorique de 8.4gr/l (soit 12.18gr/l).
Mais ça ne dit pas dans quelles conditions (réchaud basique ou puissant, popote basique ou à ailettes, avec ou sans paravent, etc...).

Perso, sur mes tests à la maison, pour passer 1l de 16>100° j'utilise 12gr de gaz (BRS-3000, le petit à 25gr, sans paravent) et 25gr d'alcool (groove stove, sans paravent).

Sinon, avant de répondre à ton poste, j'ai pris encore plus de temps pour lire des retours et infos sur encore plus de forums... en particulier US (quelques 100aines de pages depuis ton message).
A part quelques cas particulier (40-60gr/l), la très grande majorité se situe dans les 20-30gr/l pour faire de l'eau à 100° depuis la neige en condition habituels et 30-35gr/l en conditions plus difficile.
Pour l'essence, c'est environ 10-20% de plus apparemment mais dans les mêmes fouchettes, donc cohérent.
Après, il n'y a pas toujours les détails malheureusement (popote optimisée ou pas, taille de la popote, température extérieur, etc...).

Bref, difficile de savoir.
Il en est de même pour la conso en usage estivale.

Je trouve quand même hallucinant qu'aucun site indépendant n'ai fait test de tests sérieux, au moins pour comparer (classer) les réchauds les plus courant entre eux...

Les plus "complet" (hum) que j'ai vu sont ceux ci:
https://www.expemag.com/article/rechaud … -optimises > Aucun classement, aucun protocole de test donné, aucun résultat chiffré,  juste du "on pense que"...
https://www.msrgear.com/blog/stoves-101 … d-i-carry/ > Ne compare que les produits MSR (donc pas de classement avec la concurrence) et quid de la fiabilité quand c'est sur le site d'un fabricant.
De manière général, tous se focalisent sur le temps de chauffe (et jamais rien sur le rendement).
Et je ne parle pas des 10aines de sites qui mettent juste une note, les caractéristiques fabricants et un lien vers un site de vente... sans aucun détails sur un quelconque test.
Exemple: https://www.switchbacktravel.com/best-b … ing-stoves (et c'est de loin le meilleur "comparatif" pub trouvé).
Si on les écoutes, il faudrait forcément acheter le MSR windburner...

Bref, bien pauvres sources d'infos...

oli_v_ier a écrit :

Pour illustrer voici un exemple qui nous a surpris tous les deux, fin 2015 au Campbiel JeanJacques et moi avons vidé une cartouche moyenne (230g) en une seule chauffe un soir pour faire fondre de la neige, boire et manger. Il y avait du vent certes, nous avions mis un parevent et couvercle (et nous étions derrière un muret de neige), pas très froid (peut-être -5°C, la neige était aussi sans doute à -5°C), pas très haut (3000m), il nous restait de l'eau à faire chauffer avant de mettre la neige, etc.

Ce n'est qu'un exemple et si cette consommation nous a surpris tous les deux c'est que d'habitude c'est moins, mais rester très prudent dans les estimations.

Assez étonnant en effet...
La question est, que s'est il passé ?
hmm

Possible problème de la cartouche ?
J'ai retenu des mes lecture du forum qu'il valait mieux tester toutes ses cartouches emportées avant le départ.
-Quelqu'un a rapporté un mauvais lot acheté dans le même magasin au même moment (brûlait mal) sur le forum, alors que sur son achat suivant, aucun soucis.
-Un autre, un pas de vis de cartouche mal usiné... la pointe de son réchaud a cassé et est resté dans la cartouche (donc là c'est pire, même si on à deux cartouches, on se retrouve sans réchaud).
-Le cas de Florencia qui avait une fuite au niveau du pas de vis de sa cartouche (qu'il fallait donc visser plus fort que d'habitude).
-Etc...

Après, est ce que suite à ce soucis il faut en tenir compte pour toutes les autres sorties (en particulier en solo) ?
Ca peut arriver, mais on ne peut pas en faire une généralité, sinon on ne sort pas... ^^
-On prend 1 cartouche de 230gr par jour par personne ? Pour 6j, bonjour le poids.
-Un extincteur avec un réchaud à pétrole ?
-Etc...
Difficilement envisageable en pratique (même si il faut une marge et prévoir le plus probable).
Pourtant sans ça, ça peut conduire à annulation pure et simple d'une rando en cours...

Dosage toujours délicat, en particulier en hiver et sur un terrain sans refuges gardés (et encore, on a les cabanes et des échappatoires, ça pourrait être pire ^^).

oli_v_ier a écrit :

La clé c'est de limiter les pertes au niveau de la popote,

En effet, déterminant.
Et clairement pas évident sur un réchaud gaz classique (genre BRS-3000)... un paravent qui englobe toute la popote et le brûleur, mais sans intégrer la cartouche (au risque de la surchauffer) est forcément délicat à mettre en œuvre (si on veut quelque chose de léger, peu encombrant et facile d'usage).

Après, l'idéal c'est la popote à fond avec ailettes... améliore grandement le rendement (+20/25% d'après ce que j'ai compris, forcément moins que ce qu'annonce les fabricants qui tablent sur +30%), malgré un net surpoids.
Autre avantage, les ailettes absorbant plus de chaleur, les gaz sortant sont plus froid, donc ont peu mettre un isolant néoprène autour de la popote sans qu'il brûle/fonde (plus pratique pour la prise en main, éviter les brûlures, isole du froid extérieur et du vent).

Enfin, c'est clair que pour bien isoler la popote du froid/vent, optimiser la réflexion de la chaleur (infra-rouge) vers la popote et la stabilité (sécurité, facilité d'usage), sans se préoccuper de température de la cartouche, le réchaud inversé est idéal (même si aussi, plus lourd).

Reste le cas des réchauds optimisés (Jetboil/MSR)... mais pas forcément plus léger et reste le soucis de la température de la cartouche (même si on peu se débrouiller, avec un peu d'eau tiède et son bol par exemple, vu que la puissance des engins rend l’opération bien plus rapide).
De plus, le rendement "semble" encore meilleur que les inversés (la zone de brûleur est petite et optimiser en isolation/réflexion).
Après, il restent cher et/ou souvent limité à 0.8l réel (sur 1l annoncé, trop peu pour de la neige ?)... les modèles plus grand sont encore plus cher (et lourd, et moins stable).
roll

oli_v_ier a écrit :

puis de trouvez la bonne puissance de chauffe :
- éviter trop de puissance et il y a des pertes (évidemment)
- éviter trop peu de puissance et les pertes (inévitables) au niveau de la popote ne seront pas suffisamment compensées, la chauffe prendra un temps infini, du coup on épuise le carburant.
Avec les réchauds à cartouche droite (non inversée) c'est le deuxième cas le plus fréquent.

Surtout qu'avec un réchaud classique, si on met la flamme très fort, la cartouche se refroidi d'autant plus vite...

oli_v_ier a écrit :

A noter que vu le poids d'une cartouche de gaz vide, il y a tout intérêt à utiliser la mutualisation de l'équipement que permet un groupe soudé.
Dans cette situation (rando hivernale 5 ou 6 jours à 3 ou 4) on peut envisager d'emporter aussi un réchaud essence avec une bouteille d'1L (bouteille 1L Primus pèse environ 210g) ou 1,5L de carburant, qui permet d'emporter deux fois plus de carburant qu'une cartouche gaz grand format pour une masse de contenant similaire.

Le soucis de l'essence, c'est qu'aucun de nous n'en a.
-Donc aucun habitué à son usage.
-Relativement cher à l'achat.
-Pour ma part, pas rentabilisable (mes prochaines sorties neige seront de 2j max, donc essence pas intéressant).
-Rendement moins bon (sur le fichier excel, la constante est à 0.37 au lieu de 0.55 pour le gaz), donc poids du carburant plus important.
-Et d'autres contraintes (odeur, sécurité, etc...).
-Si problème sur ce réchaud, quel backup ? Tout le monde prend la quantité de gaz prévu au départ en plus ?

Et si au final (avant le départ bien sûre), on décide de faire un départ commun et ensuite deux groupes (traversée - boucle), qui prend le réchaud à essence ?
Que fait l'autre groupe avec juste le gaz ?
Rentable pour un demi-groupe ?
Faut il envisager l'achat de 2 réchauds essence ?


Bref, compliqué tout ça...


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#4 10-12-2018 09:14:32

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 913

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

On prend 1 cartouche de 230gr par jour par personne ? Pour 6j, bonjour le poids.

On peut lire avec profit  la page d'andrew skurka (et commentaires) : https://andrewskurka.com/2015/gear-list … ve-system/

Les résultats sont en accord avec mon expérience.

*Il préconise 90 à 120g de gaz par personne et par jour (environ une petite cartouche ou une demi cartouche moyenne à visse).

*Son système est relativement optimisé (large gamelle, couvercle, pare vent....) et on petu penser qu'il a une bonne expérience.


* Il ne boit que de l'eau de fonte et en quantité suffisante (plus de 4l par jour).

* On est en Amérique du nord, donc les températures sont plus froides que ce que l'on a chez nous habituellement (-20°C n'est pas rare).


Une petite remarque pour les bricolages. C'est sympa en été, mais en hiver il faut penser que l'on doit manipuler les objets avec  les mains très froides et/ou des gants et parfois des moufles. Cela implique d'utiliser des trucs simples. Par exemple la molette d'un briquet bic, ce n'est pas simple avec des gants.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#5 10-12-2018 16:04:16

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Désolé,  je suis sur un (petit) smartphone, j'ai lu la page, mais pas facile de lire toutes les autres pages connectées facilement...
Je n'ai donc pas trouvé si il faisait bouillir son eau de boisson ou si la faisait juste fondre.

Si on part du fait qu'il fait tout bouillir:
Plus de 4l par jour, on peut donc estimer à 4.5l.
On va dire 120gr par jour en prenant sa limite haute*.
Ce qui nous fait environ 26gr/l au max (dans la moyenne que j'ai cité plus haut).
Soit 65g/j pour 2.5l... un bouteille de 230gr faisant donc 3.5j.


PS: Pour la limite mini, 90gr/4.5l ça fait 20gr/l.

Dernière modification par Redfish (10-12-2018 16:22:47)


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#6 10-12-2018 16:23:20

Pala2
MUL frites
Lieu : Bruxelles
Inscription : 16-07-2015
Messages : 1 510

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Remarque: pour purifier l'eau par ébullition il ne suffit pas de l'amener au point d'ébullition, il faut encore maintenir la température un certain temps (de 1 à 5 min selon le wiki)
À mon avis, la consommation en gaz en devient rédhibitoire. En ce qui me concerne, ce sera micropur.


Pierre

(C'est comme ça que je m'appelle dans la vraie vie)

Mon trombi, parce que je sais jamais comment le retrouver facilement...

Hors ligne

#7 10-12-2018 18:30:32

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Pala2 a écrit :

Remarque: pour purifier l'eau par ébullition il ne suffit pas de l'amener au point d'ébullition, il faut encore maintenir la température un certain temps (de 1 à 5 min selon le wiki)

Chez D. Manise:
http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=66933.0
1min d’ébullition au niveau de la mer plus 1min par 1000m d'altitude pour écarter 99% des soucis... soit 2min à 2min30 sur les plateaux du Vercors.
Note: Maintenir ébullition demande beaucoup moins de carburant (en particulier avec couvercle pour éviter les déperditions par évaporation) que pour faire monter en température de l'eau.

Après, il faut mettre ça en relation avec la fréquence et la probabilité de rencontrer un soucis.
-Il est très important en plaine sur eau stagnante ou en montagne près des troupeaux (je pense que dans ce cas, on filtre/boue/traite tous sur le forum).
-Il est devient quasi inexistant sur un source en montagne avec aucun troupeau au dessus et pas utilisé par les animaux sauvages (dans ce cas, aucun de nous de filtre/boue/traite son eau à ma connaissance).
-Quid de la neige ?

Après lecture de tout ça, 95° (vu qu'on a pas de cocote minute, on pourra pas monter plus haut de toute façon) et laisser refroidir (donc ça reste plusieurs minutes à 80°, autant à 70°, ...) me suffiront personnellement.
Les cas de contamination de la neige semble rares et les bactéries/virus présent dedans ne sont pas les pires qui existent... donc précaution oui, stérilisation façon bloque opératoire, non.

Cf post #20, du topic en question, qui me semble le plus pertinent.
wink


PS: A rapprocher des normes pour un chauffe-eau électrique: https://www.mychauffage.com/blog/reglag … odynamique
Qui est contradictoire avec ceci > http://www.eau-adour-garonne.fr/fr/info … table.html
roll

Dernière modification par Redfish (10-12-2018 18:38:42)


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#8 10-12-2018 20:37:22

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 678

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Redfish a écrit :

Ce qui nous fait environ 26gr/l au max (dans la moyenne que j'ai cité plus haut).
Soit 65g/j pour 2.5l... un bouteille de 230gr faisant donc 3.5j.

PS: Pour la limite mini, 90gr/4.5l ça fait 20gr/l.

Je n'étais donc pas totalement dans l'erreur avec mon estimation de "55 g de gaz pour obtenir 2.2 L d’eau liquide bouillante" wink

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#9 10-12-2018 23:29:00

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 091
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Redfish a écrit :

Sinon, avant de répondre à ton poste, j'ai pris encore plus de temps pour lire des retours et infos sur encore plus de forums... en particulier US (quelques 100aines de pages depuis ton message).
A part quelques cas particulier (40-60gr/l), la très grande majorité se situe dans les 20-30gr/l pour faire de l'eau à 100° depuis la neige en condition habituels et 30-35gr/l en conditions plus difficile.
(...)
Après, il n'y a pas toujours les détails malheureusement (popote optimisée ou pas, taille de la popote, température extérieur, etc...).

Bref, difficile de savoir.

Merci pour cette récolte d'infos cool , vu le temps que tu y as passé, ça serait très utile d'en faire une synthèse dans le wiki.
Ici par exemple, en rajoutant un paragraphe "Consommation estimée" (ou équivalent) : https://www.randonner-leger.org/wiki/do … on_rechaud

Effectivement la consommation peut être très variable. Bouillir de l'eau à partir de neige, selon qu'on est dans une cabane parfaitement à l'abri du vent sur une table en bois, ou dehors dans le vent sur la neige, ça change tout.

Redfish a écrit :

Je trouve quand même hallucinant qu'aucun site indépendant n'ai fait test de tests sérieux, au moins pour comparer (classer) les réchauds les plus courant entre eux...
(...)
De manière général, tous se focalisent sur le temps de chauffe (et jamais rien sur le rendement).

Peut-être que le rendement n'est pas si différent que ça selon le réchaud, toutes choses égales par ailleurs. C'est à dire que ce serait les autres paramètres qui interviennent le plus : parevent, popote (taille, matériau), etc.

Redfish a écrit :
oli_v_ier a écrit :

(...) avons vidé une cartouche moyenne (230g) en une seule chauffe un soir pour faire fondre de la neige, boire et manger.

Assez étonnant en effet...
La question est, que s'est il passé ?
hmm

Aucun problème technique je pense. Je suppose des pertes thermiques importantes : vent tourbillonnant difficile à bloquer. Ta fourchette haute ci-dessus est à 60g/L, on doit y être : nos 230g de carburant ont du nous permettre de fondre et chauffer 4L d'eau pour nous deux (j'étais à sec ce soir là, JJ quasiment et on en a fait pour le lendemain).

Redfish a écrit :

Après, est ce que suite à ce soucis il faut en tenir compte pour toutes les autres sorties (en particulier en solo) ?

Oui. Mais pas pour déterminer la quantité à prendre au départ, pour avoir à l'esprit que dans certaines conditions en hiver le carburant peut partir très vite et donc pouvoir prendre les mesures nécessaires pour les éviter. Parfois on a la flemme wink  et savoir ce qu'il peut se passer si on ne se bouge pas est une aide non négligeable.

Redfish a écrit :
oli_v_ier a écrit :

A noter que vu le poids d'une cartouche de gaz vide, il y a tout intérêt à utiliser la mutualisation de l'équipement que permet un groupe soudé.
Dans cette situation (rando hivernale 5 ou 6 jours à 3 ou 4) on peut envisager d'emporter aussi un réchaud essence avec une bouteille d'1L (bouteille 1L Primus pèse environ 210g) ou 1,5L de carburant, qui permet d'emporter deux fois plus de carburant qu'une cartouche gaz grand format pour une masse de contenant similaire.

Le soucis de l'essence, c'est qu'aucun de nous n'en a.
-Donc aucun habitué à son usage.

Même pas la peine d'aller plus loin : savoir l'utiliser est essentiel effectivement. Démonter le réchaud dans le froid, désencrasser le gicleur, mettre la bonne pression dans la bouteille, allumer sans mettre le feu à la tente ou au voisin, etc.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#10 11-12-2018 00:20:31

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

florencia a écrit :

Je n'étais donc pas totalement dans l'erreur avec mon estimation de "55 g de gaz pour obtenir 2.2 L d’eau liquide bouillante" wink

Flo

Tout à fait... en fait c'est moi qui est totalement dans l'erreur.
Quand j'ai posté, je n'avais pas compris que tu parlais de la conso neige>eau>eau bouillante.
Je pensais que tu parlais de la conso uniquement pour faire bouillir l'eau (donc sans la fonte).
De ce fait, je partait sur une conso 2 fois inférieur à tord.
Me culpa, j'avais mal interprété.
smile

oli_v_ier a écrit :

Merci pour cette récolte d'infos cool , vu le temps que tu y as passé, ça serait très utile d'en faire une synthèse dans le wiki.
Ici par exemple, en rajoutant un paragraphe "Consommation estimée" (ou équivalent) : https://www.randonner-leger.org/wiki/do … on_rechaud

Je vais déjà essayer de faire un post regroupant les infos que j'ai glané (et surtout les liens les plus intéressant, il y a beaucoup de trucs inutiles dans ce que j'ai lu).
La partie "chauffe" regroupe tellement de facettes, que ça fait beaucoup d'info... et beaucoup de notes (astuces, bidouilles, etc... ).
yikes


oli_v_ier a écrit :

Peut-être que le rendement n'est pas si différent que ça selon le réchaud, toutes choses égales par ailleurs. C'est à dire que ce serait les autres paramètres qui interviennent le plus : parevent, popote (taille, matériau), etc.

De ce que j'ai lu, en effet, ce sont les autres paramètres les plus importants.

Reste qu'un grosse partie de mes lectures étaient au départ pour voir l'apport des popotes avec ailettes, plutôt vendues avec les réchauds optimisées ou des pacsk réchaud+popote+paravent... donc les systèmes de réchaud que les réchauds seuls.
C'est donc en effet moins sur les réchauds que j'ai cherché, mais ces systèmes.

Après, certains réchauds ont une flamme plus large (apparemment plus optimisé popote large), d'autre plus concentrés (popote étroite), voir sans réelle flamme (windburner)...
C'est pas tant un classement que je recherchais à titre perso, mais comprendre la théorie et avoir des ordres de grandeurs (donc des chiffres).
Typiquement savoir quel gain on peut attendre d'un réchaud deux fois plus cher qu'un autre, ou d'un réchaud plus adapté à la casserole de tel taille qu'un autre... pour pouvoir estimer plus finement la conso de gaz (et surtout l'optimiser).

Idem pour les popotes à ailettes (très peu de test sur la popote seul, comparés à une classique sur le même réchaud basique).

Exemple: Un popote à ailette ne peut pas être en titane, forcément en alu*... donc forcément bien plus lourde (de par sa matière et ses ailettes).
Bref, à capacité équivalent,e on tourne à quasi 2 fois plus lourd.

Par rapport à une toaks 1.3l de 100gr (hors couvercle), passer à 200gr... bah faut voir si c'est rentable par rapport à prendre 100gr de gaz en plus.
Faut aussi prendre en compte le gain de temps et donc de confort.
Et aussi le prix...

Au départ, pas trouvé de retour vraiment probants (environ 25% à la louche, mais rien de précis).
J'ai finalement trouvé quelques bons retour chiffrés... avec des gains réels de 20% (flamme très forte) à 40% (flamme moyenne).
Compris pourquoi il fallait vraiment un paravent efficace (les ailettes avec le vent peuvent faire perdre plus de chaleur que le gain de la flamme), là aussi grâce au test d'une personne qui a sacrifié une bouteille 230gr pour ce test, sans jamais arrivé à ébullition).
D'ailleurs, sur Expemag, une popote de ce type est testée dans le cadre d'un kit, avec résultat chiffré (alors que les autres tests non)... ils compare la popote à ailette à la même sans ailettes > passage de 16gr/l à 9gr/l (43% de gain environ).

Bref, avec ce genre d'info, j'avance vraiment... ce qui n'est pas le cas de 99% des tests, retours, avis lus.
L'impression de brasser dans la poudreuse.
smile

*Problème pour souder titane sur titane, et des ailettes en alu sur une popote titane finissent par fondre (le titane non, mais étant mauvais conducteur par rapport à l'alu, le titane accumule beaucoup plus de chaleur, trop pour la l'alu et vu que le titane conduit mal, l'alu n'arrive pas à évacuer ce trop plein de chaleur vers le titane.
(Je sais pas si je suis très clair, faudra que je détail plus le fameux post).

PS: Faudra aussi que je parle des paravents trop optimisé pour le BRS-3000 (et équivalent), réchaud à fond, ça chauffe trop et les pattes de support du réchaud ramollisse... et avec une popote et 1l d'eau dessus (lourd), tout se casse la figure en pleine chauffe.
Une fois froid, il suffit de détordre la patte et ça repart comme si rien n'était.
hmm

oli_v_ier a écrit :

Aucun problème technique je pense. Je suppose des pertes thermiques importantes : vent tourbillonnant difficile à bloquer. Ta fourchette haute ci-dessus est à 60g/L, on doit y être : nos 230g de carburant ont du nous permettre de fondre et chauffer 4L d'eau pour nous deux (j'étais à sec ce soir là, JJ quasiment et on en a fait pour le lendemain).

Ok... je pensais que c'était juste l'eau pour le repas (réhydratation nourriture et un peu de boisson pour aller avec), plus dans les 1l pour deux.
Et donc 230g/l et non pas 230g/4l...
Ca me fait moins peur d'un coup.
lol

oli_v_ier a écrit :

Même pas la peine d'aller plus loin : savoir l'utiliser est essentiel effectivement. Démonter le réchaud dans le froid, désencrasser le gicleur, mettre la bonne pression dans la bouteille, allumer sans mettre le feu à la tente ou au voisin, etc.

Clairement... ça me semble plus sage.
smile


PS: Il n'y aurait pas moyen de déplacer tous les posts parlant de nos problème de chauffe dans un nouveau topic ?
J'ai peur qu'on pollue un peu trop le topic de pala2 à force...
tongue


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#11 11-12-2018 10:04:40

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

----Fin du déplacement----

Merci beaucoup à Olivier.
Et aussi à Pala2 pour nous avoir accueilli temporairement sur ton trombi.
wink

----Le topic est à vous----

Dernière modification par Redfish (11-12-2018 10:04:50)


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#12 11-12-2018 10:14:05

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 913

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Reste qu'un grosse partie de mes lectures étaient au départ pour voir l'apport des popotes avec ailettes, plutôt vendues avec les réchauds optimisées ou des pacsk réchaud+popote+paravent... donc les systèmes de réchaud que les réchauds seuls.

A la lumière de mon expérience, en accord avec mes lectures, les popotes avec ailettes sont surtout efficientes dans le cadre d'un système complet. Il faut que la puissance du réchaud soit optimisée (ni trop, ni trop peu) pour que cela fonctionne.


J'ai pas mal testé avec l'accessoire "ailette" de chez MSR : http://www.backpackgeartest.org/reviews … %20Gibson/

Pour moi ce n'est guère pratique sur le terrain (manipuler un radiateur en alu par -15°C n'est pas chose plaisante), c'est encombrant et le gain n'est pas évident par rapport à un parevent plus simple à utiliser et plus compact. Encore plus avec une gamelle titane. C'est probablement bien en camp de base (installantion quasi statique) accompagné d'une "cloche" isolante.

En revanche les réchauds de type "jetboil" c'est pratique, compact et efficient. Un avantage non négligeable c'est la bonne résistance au vent. Le windburner est encore plus résistant au vent, mais je trouve qu'il est moins simple d'utilisation.  En hiver, en condition sérieuse sur  plusieurs jours, même avec les mélanges "winter" c'est inadapté.

Les réchauds essences sont capricieux (dangereux), lourds et pénibles à mettre en œuvre sur le terrain (fuiteS, difficulté pour les allumer..). Ils nécessitent un entretien méticuleux.
En revanche ils sont performants et bien pour un "camp de base" quand on doit faire chauffer de façon statique de grosses quantité d'eau. Ce sont les meilleurs réchauds à utiliser quand on ne peut pas faire autrement. Mais quand on peut s'en passer, c'est toujours une bonne idée.

Pour la question de faire bouillir l'eau, la chauffer est suffisant dans 98% des cas. Avec de la neige bien choisie cela ne me semble pas nécessaire. Si on a un doute, de la micropure "simple" (seulement dérivé d'argent) fait le taff : elle est bactéricide, les parasites sont tués rapidement par la chaleur, les virus aussi sauf exception. En cas de vrai doute..ébullition. En revanche les micropur, cela nécessite d'avoir des contenants d'un litre.

Ce qui va dans la pratique réellement faire faire des économies de carburant pour de grosses fontes c'est :
- connaitre son matériel en condition hivernale
- s'installer à l'abri du vent
- un couvercle pratique à utiliser.
- s'installer à l'abri du vent
- une bonne technique pour faire fondre la neige (avoir d'abord de l'eau, puis incorporer au fur et à mesure de la neige compactée sans absorber toute l'eau...etc)
- un réchaud stable, installé de façon stable (l'eau renversée est perdue! parfois elle vous blesse et/ou trempe vos isolants),
- un parevent efficace protégeant du vent et rabattant les gaz chauds le long des bords de la gamelle et une gamelle si possible assez large.
- un réchaud dont on a réglé la flamme de façon optimale (pour chauffer la gamelle et ses bords et pas les oiseaux).

C'est aussi :
- pouvoir récupérer en chemin facilement l'eau qui s'offre à nous (même par grand froid on arrive souvent à trouver de l'eau liquide). Et pouvoir le faire sans tremper ses moufles/gant.
- avoir une gamelle pouvant facilement fonctionner sur un poêle ou dans un feu (ce qui s'oppose  souvent aux systèmes à ailettes optimisés)

C'est aussi :
- Par grand froid utiliser un thermos. Car c'est souvent plus facile de faire de l'eau dans une cabane ou le soir qu'en cours de route.
- Le thermos c'est la possibilité de boire toute la journée et d'éviter la déshydratation (un vrai problème par grand froid). C'est aussi un bon moyen de "se réchauffer" rapidement en cas de "coup de mou". C'est bien d'en avoir un dans un groupe.
- Le thermos doit être protégé par du ductape (cela peut être très froid au touché un thermos).
- Le thermos doit être utilisable facilement avec des gants et peut être des moufles.
- On peut utiliser une gourde à large orifice, mais c'est plus délicat. Il faut la ranger dans le sac enveloppée dans un vêtement isolant, les risques de fuite dans votre couche principale d'isolation sont réels. On peut utiliser une enveloppe isolante, mais c'est volumineux et bien moins efficace qu'un thermos.
A défaut de ces précautions, l'eau gèle. Et dans certaines gourdes, elle gèle définitivement.


Après le Vercors, ce n'est pas le pôle nord. Du moins pas de façon habituelle. Et en cas de vrai pépin on n'est pas isolé.

wink

Dernière modification par ith (11-12-2018 11:26:11)


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#13 11-12-2018 11:36:03

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

ith a écrit :

J'ai pas mal testé avec l'accessoire "ailette" de chez MSR : http://www.backpackgeartest.org/reviews … %20Gibson/

Je l'ai vu celui là... et écarté de suite.

En fait, je suis dans le watercooling pc (référent sur plusieurs sites, écriture de wiki et d'articles) depuis près de 15 ans, donc je connais un peu la théorie, qui reste similaire (échanges de chaleur).

Les ailettes ne sont pas soudées à la popote, sachant qu'un métal en contact d'un métal à finalement très peu de surface en contact (beaucoup de vide, la surface n'étant pas lisse à 100%)... sur un truc comme ça, même pas 10% (le reste c'est de l'air, bon isolant).
Avec un ponçage finition miroir on peut monter bien haut, mais sur une surface non plane (courbe ici), même pas sure de beaucoup améliorer ce %.
Bref, c'est pour ça qu'en informatique, on utilise de la pâte thermique entre les éléments (mauvais conducteur de chaleur comparé au métal, mais bien meilleur que l'air)... et les ailettes des radiateurs sont soudés à l'étain (conducteur de chaleur correcte et sur un pc la température de max 100° ne pose pas de soucis, il ne fond pas) avec la base cuivre.

Bref, sur ce modèle, même avec serrage, quasi aucun contact directe métal/métal pour diffuser la chaleur.

De plus, si on regarde bien la photo:
msr_heatex_345910[640x480].jpg
La zone d'ailettes touchant la popote est très petite... plus petite que la zone plate du côté opposé, au contact avec l'air extérieur.
Ca aurait due être l'inverse.
Entre ça et la grande surface de métal de ce système en contact avec l'air extérieur, beaucoup plus de perte à attendre que de gain (que ce soit par les IR ou les transfères des chaleurs direct).
Donc faut un paravent qui couvre tout pour que ce soit à minima utile... et encore faut pas que le paravent touche le système à ailettes, sinon transfert de chaleur vers l'extérieur important.

Bref, en l'état (et même avec paravent), ça semble plus un (guide pour que l'air chaud monte contre la popote, plus qu'a améliorer les transferts de chaleur (comme c’est le cas avec une popote avec ailettes).

Et usage à considéré que sur popote alu, pas titane (dont les transferts de chaleur ne sont pas assez intéressant vu le système).

Ensuite, niveau poids... +170gr (adapté sur popote 1.5/2l de la marque!)
Déjà que pour une popote avec des ailettes dessous, avec +100gr en moyenne, et un bien meilleur apport (gain réel et important), faut réfléchir sérieusement au gain potentiel (par rapport à prendre plus de gaz pour le même poids).

Bref, fausse bonne idée ce truc MSR...

PS: Je ne comprend pas pourquoi on ne trouve pas de popote sur le système des casseroles de qualité en cuisine.
Fond plus épais, avec une couche de cuivre (très bon transfert de chaleur) inséré dans l'inox (sandwich).
Certes le cuivre c'est lourd, mais je ne parle d'un fond de 1cm d'épaisseur comme sur une casserole, mais une toute petite feuille insérée dans fond (pas possible dans le titane apparemment, question de soudure/usinage)... ça permet répartir très efficacement la chaleur sur tout le fond.

ith a écrit :

En revanche les réchauds de type "jetboil" c'est pratique, compact et efficient. Un avantage non négligeable c'est la bonne résistance au vent. Le windburner est encore plus résistant au vent, mais je trouve qu'il est moins simple d'utilisation.  En hiver, en condition sérieuse sur  plusieurs jours, même avec les mélanges "winter" c'est inadapté.

J'avoue pas mal lorgner dessus quand même (plutot MSR que jetboil, car pas besoin d'un paravent en plus, ce qui plomberait la simplicité d'usage du concept).
Faut gérer la température de la cartouche, mais c'est plus simple du fait que le système est solidaire d'un seul tenant.
Reste le prix qui est élevé et la taille de la popote trop juste en contenance pour la neige (on peut acheter plus gros, mais le poids s'envole et le prix aussi vu que souvent faut acheter le kit de base et une popote compatible en plus à part).

Mais le concept est séduisant.

ith a écrit :

En revanche les micropur, cela nécessite d'avoir des contenants d'un litre.

Tu dis ça pourquoi ?
Pas de 1/2 micropu pour 1/2l ou à l'inverse, on peut pas mettre 2 micro-pur dans 2l ?

ith a écrit :

- un couvercle pratique à utiliser.

Et je dirai même, bien isolé (pas juste le couvercle de base en alu, mais un truc réellement isolant (plastique ou métal +néoprène, voir titane plutot que l'alu si pas le choix) et pas trop aéré (pas de mode passoire avec pleins de trous).

ith a écrit :

avoir une gamelle pouvant facilement fonctionner sur un poêle ou dans un feu (ce qui s'oppose  souvent aux systèmes à ailettes optimisés)

C'est vrai sur un feu, les ailettes rapidement pleine de suie, doit pas être facile à nettoyer après.
Sur un poêle, juste rendement bien plus faible, mais on est en général dans de meilleur condition (pas de vent, air moins froid), pas pressé et avec assez de bois pour ne pas s'occuper du rendement justement.

ith a écrit :

Par grand froid utiliser un thermos. Car c'est souvent plus facile de faire de l'eau dans une cabane ou le soir qu'en cours de route.

Je me posais d'ailleurs la question de la pertinence de faire toute l'eau le soir (gros volume qui sert de bouillotte, 1 seule grosse chauffe).

Où faire une chauffe le soir (conso repas/boisson soir/nuit) et une le matin (conso repas matin et boisson journée)... pas de bouillotte pour la nuit, mais de risque d'eau qui gèle dans la nuit (si pas de place ou envie de stocker dans le sdc), et besoin de faire 2 chauffes (plus petites).
Avantage, le matin on peut avoir une cartouche de gaz bien chaude si on a dormi avant.

Dans tous les cas, tout chauffer le matin ne me semble pas intéressant!
Ca veut dire porter toute la journée l'eau total (matin+soir), soit 2.5kg au lieu de 1kg.

De plus, autant le soir beaucoup d'eau chaude peut être utile (réchauffer mains car froid en statique, chauffer duvet avant couché, bouillotte nuit, etc..).
Autant le matin... à part chauffer l'intérieur du sac à dos, bof.
Et faudra de toute façon refaire chauffer l'eau le soir pour le repas et/ou le thé (pas grosse quantité, mais ça gaspille du gaz).

Enfin, faire une chauffe pour le repas de midi... à oublier je pense (sauf si vraiment envie de boisson chaude).
Les journées sont courtes, autant faire la fonte quand il fait nuit.


ith a écrit :

A défaut de ces précautions, l'eau gèle. Et dans certaines gourdes, elle gèle définitivement.

On peut toujours récupérer au bain marie une gourde gelée... mais à nouveau gaspillage de gaz.

ith a écrit :

Le thermos c'est la possibilité de boire toute la journée et d'éviter la déshydratation

Perso, j'aime pas boire chaud pendant l'effort (mais beaucoup au bivouac).
Une flasque souple (1/2l) dans la polaire pendant l'effort suffit à ne pas craindre le gel.
Une gourde souple de (1/2-1l) dans le sac, avec plastique à bulle ou mousse (bien ajusté) devrait suffire à ce que ça ne gèle pas.
Ca me semble plus optimisé que le thermos (qui sera doute plus pratique à l'usage, mais tellement lourd et encombrant).

ith a écrit :

En vous lisant j'apprends à chaque fois quelque chose.

Idem... après le forum est là pour ça (et c'est tant mieux). !
big_smile


Tiens, première fois que je vois parler d'encrassage avec du gaz en inversé... bon à savoir.

Dernière modification par Redfish (11-12-2018 11:42:50)


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#14 11-12-2018 12:20:27

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 913

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

PS: Je ne comprend pas pourquoi on ne trouve pas de popote sur le système des casseroles de qualité en cuisine.
Fond plus épais, avec une couche de cuivre (très bon transfert de chaleur) inséré dans l'inox (sandwich).
Certes le cuivre c'est lourd, mais je ne parle d'un fond de 1cm d'épaisseur comme sur une casserole, mais une toute petite feuille insérée dans fond (pas possible dans le titane apparemment, question de soudure/usinage)... ça permet répartir très efficacement la chaleur sur tout le fond.

il existe des gamelles de randonnée en inox ou des bouilloires avec un revêtement de surface en cuivre ou autre métal optimisant la diffusion de chaleur.

ex chez Eagle Products, optimisé feu de bois et  typique en scandinavie :
2722515.jpg



Et Trangia a dans son "Duossal" de l'aluminium attaché à l'inox : https://www.pyrene-bushcraft.com/27-7-d … 100277.cfm


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#15 11-12-2018 15:08:43

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 901
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Je me permets d'apporter ma très modeste contribution, laquelle ne concerne pas les conditions hivernales sur lesquelles je n'ai pas d'expérience.

Ce que je décris est valable pour un mode solo, mais la logique doit être transposable à plusieurs personnes avec des volumes / dimensions / poids revisités.

S'agissant d'optimiser le poids réchaud + carburant, on peut évidemment opter pour le "manger froid", ce qui n'est pas mon cas. Dès lors il convient de penser son alimentation pour ne brûler que le minimum de combustible, quel qu'il soit.

J'ai donc pour ma part retenu l'option de ne jamais avoir à faire cuire quelque chose (en tout cas pas par nécessité), et seulement à faire chauffer de l'eau en petite quantité (300 ml max) tout au plus jusqu'à frémissement, pour des usages type boisson chaude (café, thé ...), soupes ou plats déshydratés, semoule complète … Mon mode alimentaire me fait privilégier les boissons chaudes et le grignotage en journée, et un repas chaud uniquement le soir.

Sur une option mini-P3RS + mug 300 ml, la déperdition de chaleur peut être forte, la force du jet de vapeur d'alcool pouvant le projeter loin au-delà du bord de mon mug/popote. Pour limiter cette déperdition, j'ai découpé un haut de canette juste à bonne hauteur (ça se joue au 1/2 mm ...), pour servir de support, "casser" la flamme et la maintenir autant que possible sous ma mini-popote. Cela ralentit et optimise plutôt la combustion.

Doublé d'un pare-vent montant sur toute la hauteur du mug/popote, le système permet de maximiser l'utilisation de la chaleur produite en protégeant bien le mug/popote de la déperdition face à l'air froid extérieur.

Le bilan est de n'avoir besoin que de ~7 g d'alcool pour chauffer ~250 ml, et donc ~30 chauffes avec un flacon d'alcool de 250 ml / 200 g. Avec en générale une chauffe le matin pour le petit-déj (un café), une à la mi-journée (re-café) et une ou deux le soir (soupe et semoule, parfois mélangés avec une seule chauffe), je suis en totale autonomie pour une bonne semaine, et bien plus si viennent s'intercaler des arrêts refuge.

Bien sûr, dans des conditions un peu extrêmes (températures basses, eau de départ à 3-4°C, rafales de vent …), il m'arrive de devoir relancer la chauffe et de surconsommer par rapport à mes ~7g habituels, mais il en serait de même avec tous les autres systèmes.

J'estime que les 6 g du support / réducteur (autant que le mini-P3RS) me permettent de gagner plusieurs chauffes sur un flacon d'alcool (difficile à évaluer, mais je dirai ~10-20%) : je reste donc globalement gagnant en poids.


Ci-dessous les photos de mon système, bien usé par une saison 2018 intensive wink. Le pare-vent s'est délité après la fin de ma HRP et je ne l'ai pas encore remplacé (je le referai en titane plutôt qu'en acier ou alu canette) :

mini-P3RS + support, séparés
11652_2018-12-11-1436-1_11-12-18.jpg


mini-P3RS + support, emboîtés
11652_2018-12-11-1437-2_11-12-18.jpg


mini-P3RS + support + mug/popote
11652_2018-12-11-1437_11-12-18.jpg


“La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux” Pierre Bourgault
Hervé27-éMULe - ma liste 3.2 kg / 3 saisons
GTA2017 Menton-Modane 12j
HRP2018 Hendaye-Cerbère 35j
HRA2019 Menton-St Gingolph 24j

Hors ligne

#16 11-12-2018 22:51:03

Baloofix
Membre
Inscription : 03-12-2017
Messages : 164

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Bonsoir,
Testé l'hiver dernier en bivouac hivernal dans le Vercors, températures soir et matin entre -10 et -15 : réchaud Fire Maple King Kong. Se trouve pour environ 50€ sur le net (vu moins cher sur Aliexpress). Tube de préchauffage, fonctionne donc en inversé. Donné pour 200g, je ne l'ai pas pesé (en partie en titane). Prend (relativement) peu de place replié, très stable. On trouvera plus puissant (2450W) mais pour de la fonte de neige, je ne vois pas l'intérêt d'avoir un lance flamme. Surtout que je ne l'ai pas trouvé gourmand en gaz (cartouche mélange hiver), mais sans élément de comparaison. 
Une belle surprise.
Utilisé avec une popote Primus ETA de 3 litres (à ailettes). Le combo m'a donné toute satisfaction. En effet, le réchaud s'intègrait parfaitement avec la popote et les ailettes jouaient un rôle supplémentaire de pare feu (les supports du réchaud reposaient sur le fond de la popote et non sur le cercle fait par les ailettes (j'espère être clair).
Bonne soirée.
Tschüss

Édit : erreur orthographe du modèle dans le 1er lien

Dernière modification par Baloofix (11-12-2018 22:52:35)


Je préfère le vin d'ici à l'eau de là.
Marcher sur l'eau, Éviter les péages, Jamais souffrir, Juste faire hennir Les chevaux du plaisir (Bashung)

Hors ligne

#17 13-12-2018 23:44:47

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

ith a écrit :

il existe des gamelles de randonnée en inox ou des bouilloires avec un revêtement de surface en cuivre ou autre métal optimisant la diffusion de chaleur.

ex chez Eagle Products, optimisé feu de bois et  typique en scandinavie :
https://cdn.pji.nu/product/standard/800/2722515.jpg

Et Trangia a dans son "Duossal" de l'aluminium attaché à l'inox : https://www.pyrene-bushcraft.com/27-7-d … 100277.cfm

Merci pour l'info !
Ca ne semble pas très orienté light par contre.
Mais joli matos.
wink

PS: Par contre, je ne pense pas être sur le bon site > https://www.eagle-products.de
Il n'y a que des vêtements...


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#18 13-12-2018 23:59:03

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Hervé27 a écrit :

Pour limiter cette déperdition, j'ai découpé un haut de canette juste à bonne hauteur (ça se joue au 1/2 mm ...), pour servir de support, "casser" la flamme et la maintenir autant que possible sous ma mini-popote. Cela ralentit et optimise plutôt la combustion.

La flamme reste bien bleue ?
Pas de problème de manque d'oxygène pour la combustion ?

Par contre, ton système isole aussi le réchaud du sol, ça peut aider quand il fait froid.
wink

Hervé27 a écrit :

Doublé d'un pare-vent montant sur toute la hauteur du mug/popote, le système permet de maximiser l'utilisation de la chaleur produite en protégeant bien le mug/popote de la déperdition face à l'air froid extérieur.

T'aurais pas une photo de ton paravent ?

Hervé27 a écrit :

En effet, très étroit et haut pour une 375ml...

Baloofix a écrit :

réchaud Fire Maple King Kong. Se trouve pour environ 50€ sur le net (vu moins cher sur Aliexpress). Tube de préchauffage, fonctionne donc en inversé.

Le brûleur à l'air bien large et bien foutu.
Plus la petite collerette pour réduire un peu les courants d'air au niveau du brûleur.
A noter les pattes de support doublés... pas sure que ce soit réellement utile pour la stabilité (et ça rajoute du poids).

Je me demande ce qu'il donne par rapport au Elderid Opilio (3000w).
En particulier niveau rendement...

Baloofix a écrit :

Donné pour 200g, je ne l'ai pas pesé (en partie en titane).

Si tu as le courage, une petite pesée serait vraiment appréciée...
smile

Baloofix a écrit :

Utilisé avec une popote Primus ETA de 3 litres (à ailettes). Le combo m'a donné toute satisfaction. En effet, le réchaud s'intègrait parfaitement avec la popote et les ailettes jouaient un rôle supplémentaire de pare feu (les supports du réchaud reposaient sur le fond de la popote et non sur le cercle fait par les ailettes (j'espère être clair).

Très claire...

Dernièrement, je me posais la question de savoir ce qui étais le plus rentable en fait.
Le brûleur plus près de la popote, ou le brûleur plus éloigné, niveau rendement.
Sur une popote alu, intuitivement j'aurai dis plus éloignée (mais l'intuition, ça vaut ce que ça vaut).
Par contre, ce qui est sure, c'est que plus près de la popote, ça améliore la stabilité.
wink

Dernière modification par Redfish (14-12-2018 00:09:53)


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#19 14-12-2018 07:54:34

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 678

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#20 14-12-2018 10:02:55

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Merci.
Je sais pas pourquoi, impossible à faire sortir sur Google.
Même avec le mot stove...

PS: Peut être car il n'y a pas de version anglaise du site.
^^

PS': Comment tu fais pour tout trouver à chaque fois !?
tongue


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#21 14-12-2018 10:41:43

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 901
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Salut Redfish,

Redfish a écrit :

La flamme reste bien bleue ? Pas de problème de manque d'oxygène pour la combustion ?

Belle flamme bleue. La découpe du support est critique pour l'oxygénation : trop haut = pas assez d'oxygène, trop bas = flamme trop puissante. Il m'arrive parfois d'avoir des extinctions intempestives dans un courant d'air quand je néglige d'utiliser mon pare-vent, ou qu'il est mal positionné.


Redfish a écrit :

Par contre, ton système isole aussi le réchaud du sol, ça peut aider quand il fait froid wink

Affirmatif, d'autant que je déplie aussi une feuille d'alu pour éviter qu'une projection d'alcool ne mette le feu. Près de la tente en sylnilon, ça pourrait faire désordre roll


Redfish a écrit :

T'aurais pas une photo de ton paravent ?

Une ancienne version avec 2 canettes, on ne voit pas les trous faits à la base pour l'oxygénation avec une trouilloteuse à papier, car à l'époque j'utilisais un ancien moule alu pour tartelette …
11652_pare-vent_2_14-12-18.jpg

En fait, ça ressemble exactement au titanium windscreen, mais avec de l'alu ou acier canette, retaillé à la bonne circonférence et une entaille pour les anses. L'alu se dégrade trop à la chaleur et l'acier à la corrosion (même si j'ai tenu 5 semaines de HRP...), je bascule donc sur le mode titane dont j'attends livraison sous peu, j'enverrais la photo pour compléter.


Redfish a écrit :

En effet, très étroit et haut pour une 375ml...

pire : 300 ml

Dernière modification par Hervé27 (14-12-2018 10:41:56)


“La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux” Pierre Bourgault
Hervé27-éMULe - ma liste 3.2 kg / 3 saisons
GTA2017 Menton-Modane 12j
HRP2018 Hendaye-Cerbère 35j
HRA2019 Menton-St Gingolph 24j

Hors ligne

#22 14-12-2018 12:56:31

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Nickel comme montage.
wink

-----------------

De mon côté, quelques tests sur mon réchaud BRS-3000 et ma Toaks 650ml.
J'ai sorti mon multimètre, qui se trouve avoir une sonde de température (-20 à +1000°).
Je donne les températures approximatives (pas d'intérêt à donner la mesure à 0.1° ni même à 5°, le but est de voir ce qui chauffe ou pas).
Il fait 22° dans la pièce...
Réchaud pas à fond, mais avec déjà une bonne puissance...

Alors, sans paravent, une fois ébullition obtenue:

-Température de l'eau > 99°
-Paroi extérieur popote au niveau de l'eau > 90°
-Paroi extérieur popote au dessus du niveau de l'eau > 70°
-Air à proximité de la paroi de la popote, en bas > 110°
-Air à proximité de la paroi de la popote, a mi hauteur > 90°
-Air à proximité de la paroi de la popote, en haut > 70°
-Couvercle > 40°
-Poignée > 60° (proche de la popote) à 35° (bout de la poignée).
-Juste sous le brûleur (1cm) > 40°
-Dessus de la surface de la cartouche de gaz > 30°
-Mi hauteur de la surface de la cartouche de gaz > 25°
-Flamme... pas insisté quand j'ai vu que ça montait à plus de 700-800° instantanément.

Bref, on voit que l'air se refroidi vite en montant le long de la paroi de la popote.
La cartouche de ne gaz ne chauffe pas vraiment (mesure en surface).
Le couvercle ne chauffe jamais vraiment (sans doute plus si je maintenant longtemps l’ébullition), rien à avoir avec l'alu.
Il vaut mieux prendre la poignée par le bout... l'air léchant la paroi de la popote la réchauffe sensiblement (Après, pas besoin d'isolation comme sur la poignée d'une popote alu).


Avec paravent*, une fois ébullition obtenue:

-Température de l'eau > 99°
-Paroi extérieur popote au niveau de l'eau > 95°
-Paroi extérieur popote au dessus du niveau de l'eau > 75°
-Air à proximité de la paroi de la popote, en bas > 130°
-Air à proximité de la paroi de la popote, a mi hauteur > 110°
-Air à proximité de la paroi de la popote, en haut > 90°
-Température du paravent en bas > 110°
-Température du paravent a mi hauteur > 100°
-Température du paravent en haut > 90°
-Couvercle > 40°
-Poignée > 35° (proche de la popote) à 25° (bout de la poignée).
-Juste sous le brûleur (1cm) > 55°
-Dessus de la surface de la cartouche de gaz > 50°
-Mi hauteur de la surface de la cartouche de gaz > 30°

L'air se refroidi moins en montant (moins de diffusion), car plus canalisé.
Le paravent est très chaud et de température plus homogène que l'air qui monte (logique).
La poignée est plus froide que sans paravent, faut dire, le paravent est collé à la popote de ce côté, donc peu d'apport de chaleur.
Pas de changement au niveau couvercle.
La cartouche prend plus de chaleur (en surface), mais sur une courte période, ça doit peu jouer sur l'intérieur (mais ne pas joueur sur une chauffe longue... réflecteur sous brûleur indispensable !).
Le paravent renvoie donc plus de chaleur/IR vers le bas... on le sent juste avec la main, c'est flagrant.

*Deux demi cercles en canette alu.
Côté poignée: collé à la popote au niveau de la poignée même (bloqué maintenu par la poignée), du haut de la popote à 5cm sous elle (au niveau de la molette de réglage du réchaud).
Côté opposé, 0.5cm d'écart avec la paroi de la popote en moyenne (moins de 1cm maxi au bord opposé à la poignée), du haut de la popote à 2.5cm sous elle (au niveau du brûleur).
Les deux feuilles d'alu sont maintenu ensemble par des trombones.
Paravent adapté à mon réchaud alcool, donc pas optimisé pour le réchaud à gaz...

J'ai fait aussi un petit test en plaquant du plastique à bulle allumisé (feuille métallique sur chaque face).
Ca isole très bien (mieux que 3 épaisseurs de papier bulle classique, pour le poids de 2 épaisseurs), renvoie près de 100% des IR et je voulais voir la résistance à la chaleur.
J'avais testé dans de l'eau à 100° et ça tenait bien :les bulles se sont ramollies, mais n'ont pas fondu, ni percés... donc pas de soucis après refroidissement (après, je pense que si on appuie dessus à chaud, ça casse les bulles).

Bref, plaqué contre la paroi de la popote utilisée seule, tout le bas à fondu (bulle + faces alus) sur 2-3cm.
Échec donc...

Plaqué contre la paravent, 80% de la surface n'a eut aucun soucis... une zone de 20% est devenue plate (les bulles ont fondues dedans, mais pas les faces alus) en fin de chauffe, pas de soucis sur quasi toute la durée.
Donc 100-110° semble être le maxi.

Après, c'est sur un paravent alu.
Sur un paravent titane (moins conducteur, donc moins chaud), ça doit tenir.
Par contre, ça doit être parfait pour un isolant/réflecteur de sol sur un réchaud déporté !
wink




PS: Faudra que je fasse le test de comparaison de vitesse de chauffe et de répartition de la température avec ma popote alu, même diamètre, mais 585ml (un peu moins haute).

Dernière modification par Redfish (14-12-2018 13:04:47)


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#23 14-12-2018 14:19:30

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 901
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Reçu ce midi !

2 coups de ciseaux et voilà le résultat :

11652_2018-12-14-1402_14-12-18.jpg

mini-P3RS + support + pare-vent : 18 g (~6 g chaque),
mug 49 g + couvercle 10 g

Dans le vent, le pare-vent est plus ou moins "calé" par les anses et reste raisonnablement bien en place.


“La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux” Pierre Bourgault
Hervé27-éMULe - ma liste 3.2 kg / 3 saisons
GTA2017 Menton-Modane 12j
HRP2018 Hendaye-Cerbère 35j
HRA2019 Menton-St Gingolph 24j

Hors ligne

#24 14-12-2018 14:40:28

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 963
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Pour ma part, j'ai fais des encoches pour les hanses.
http://poissonrougelechat.free.fr/Rando … haud05.jpg
Le paravent peut donc facilement être enlevé quand elle sont à 90°.
Mais quand on elles sont serrées, façon poignée, le paravent ne peut plus bouger.
En contrepartie, pas de passage d'air chaud sur ce côté (mais ça permet d'avoir une poignée froide).

PS: Je n'ai fait de trous que sur l'une des deux feuilles, sur le côté poignée.
Pas de trous sur le côté exposé au vent...

Dernière modification par Redfish (14-12-2018 15:03:21)


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#25 14-12-2018 15:01:17

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 901
Site Web

Re : [Réchaud] [SRSR] Consommation réchaud (recherche d'infos)

Redfish a écrit :

Pour ma part, j'ai fais des encoches pour les hanses.
http://poissonrougelechat.free.fr/Rando … haud05.jpg
Le paravent peut donc facilement être enlevé quand elle sont à 90°.
Mais quand on elles sont serrées, façon poignée, le paravent ne peut plus bouger.
En contrepartie, pas de passage d'air chaud sur ce côté (mais ça permet d'avoir une poignée froide).

PS: Je n'ai fait de trous que sur la un des deux feuilles, sur le côté poignée.
Pas de trous sur le côté exposé au vent...



Très bonne idée, les encoches pour les anses. Avec mes versions "canettes" je n'arrivais pas à une oxygénation correcte avec un pare-vent aussi serré sur la popote (question de tirage ?). Je vais refaire des tests car si ça fonctionne, le rendement devrait s'en trouver encore amélioré.

Les trous du côté du vent servent plutôt bien justement à l'oxygénation, et puis de toute façon la feuille titane est livrée déjà percée ...


“La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux” Pierre Bourgault
Hervé27-éMULe - ma liste 3.2 kg / 3 saisons
GTA2017 Menton-Modane 12j
HRP2018 Hendaye-Cerbère 35j
HRA2019 Menton-St Gingolph 24j

Hors ligne

Pied de page des forums