#1 29-08-2019 22:20:44

Noiky
Couscous lover
Lieu : Belgique
Inscription : 23-01-2019
Messages : 230

[Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Bonjour à tous,

Petit retour après une super semaine de balade dans le Val d’Aoste où il y a 3 longues randonnées principales et bien balisées :
-    L’alta via 1 de Donnas à Courmayeur via le nord (passages proches du Cervin et du Mont Rose)
-    L’alta via 2 de Courmayeur à Donnas via le sud (PN du Grand Paradis, parc régional du Mont Avic)
-    Le Tor des Géants qui boucle les 2 (moyennant quelques raccourcis) et qui est en réalité une course d’ultra trail de 330km, 22 000m D+ à boucler en 150h (avis aux amateurs !)

Pour notre part, nous avons suivi l’alta via 2 de Courmayeur à Donnas, sauf sur la première section jusque La Thuile où nous avons suivi le balisage du Tor des Géants, pensant à tort que les tracés étaient identiques.
Au total, nous avons marché 56h en 7 jours pour effectuer les 184km, 12 000m D+ et 12.700m D-.

Le parcours est très joli mais exigeant avec beaucoup de longs cols (+ de 1200m de montée/ descente) et 2 cols à franchir au-dessus de 3000m. La faune est nombreuse (marmottes, bouquetins, chamois), beaucoup de fleurs en cette période et nous avons eu une météo au beau fixe sauf 1h de pluie le deuxième jour. Les ravitaillements sont extrêmement faciles puisque l’on passe tous les jours par des refuges et des petits villages en vallée qui offrent au minimum un hôtel/ restaurant et souvent même une épicerie. Concernant les bivouacs, la législation n’est pas extrêmement claire mais ils semblent tolérés au-dessus de 2500m (sauf peut-être dans le Grand Paradis) – nous avons toujours essayé de bivouaquer assez « haut », d’être discret et évidemment de ne laisser aucune trace, et nous n’avons jamais été inquiétés.

Après ces quelques mots d’introduction, le court résumé des étapes et quelques photos :

J1 : Courmayeur – avant le refuge Deffeyes / 07h55, 28km, 2140 D+, 1205 D-

Après une bonne nuit dans un hôtel à Courmayeur et un bon petit-déjeuner, départ de Courmayeur où le gérant accepte gentiment de garder notre voiture pour la semaine sur le parking de l’hôtel.
Arrivée à La Thuile pour le repas du midi où nous achèterons de la focaccia, des barres de céréales et des fruits avant de déjeuner et de faire une petite sieste.
L’après-midi, beaucoup de touristes sur la montée vers La Joux et les cascades un peu plus haut – cela semble être l’attraction du coin ! Une fois les cascades passées, plus personne sur le chemin, et nous trouvons (enfin !) où planter notre tente près d’un lac et d’un abri inoccupé.

J2 : Deffeyes - Planaval / 07h30, 20.2km, 1510 D+, 2100 D-

Pour le jour 2, la météo est annoncée extrêmement capricieuse. Nous sommes donc heureux de pouvoir replier la tente et de manger le petit-déjeuner au sec. Lorsqu’on se met en route, une pluie diluvienne nous cueille, les jambes et les pieds sont trempés en arrivant au refuge Deffeyes. Nous y faisons une pause pour sécher un peu et prendre une boisson chaude (et du chocolat pour le moral !). Finalement, plus aucune pluie après le refuge et les affaires sèchent très vites.

Nous passons par le Col Haut Pas (2857m), redescendons jusqu’à Promoud (2017m) et franchissons le deuxième et dernier col de la journée, le col Crosaties (2829m).
Nous pensions aller jusque Valgrisenche mais nous arrivons fatigués à Planaval et nous décidons de nous arrêter à l’hôtel/ restaurant du village. Ils n’ont malheureusement plus de chambre mais acceptent que nous plantions notre tente gratuitement dans leur jardin pour la nuit ! Tout heureux, nous acceptons et réservons deux menus entrée-plat-dessert pour le soir : pâtes à gogo et soirée au chaud pour étudier la suite du parcours et nous rendre compte qu’elle sera plus corsée que prévue ?

7wC2VSDlN.IMG_5237.jpeg

J3 : Planaval – dans la montée du Col Entrelor / 07h25, 24.6km, 1940 D+, 1310 D-

De Planaval, nous partons vers Valgrisenche et entamons ensuite la montée vers le chalet de l’Epée. La montée est très calme mais à l’arrivée, énormément de monde dans le chalet imposant – nous prenons une boisson au chalet et mangeons nos pique-niques sur les tables extérieures avant de s’empresser de repartir pour fuir la foule et franchir le col Fenêtre à 2840m.

S’ensuit une descente sur Rhemes-Notre-Dame dont le début est assez vertigineux. Arrivés à Rhemes, nous découvrons un petit village très sympathique avec un café où nous mangerons une glace, et une superbe épicerie. Nous faisons le plein de mortadelle, fromage et pain à l’huile d’olive excellents !
Nous repartons ensuite vers le col Entrelor et nous posons le camp dans la montée.

7wC34jRkm.IMG_5239.jpeg

J4 : Col Entrelor – dans la montée du Col Loson / 07h25, 25.2km, 1965 D+, 1380 D-

Au petit matin, nous terminons l’ascension du col Entrelor à 3000m – la montée est relativement technique dans un pierrier avec un court passage sur des échelles où nous bénissons nos sacs légers ?
Nous redescendons ensuite sur Eaux-Rousses où est indiqué une auberge. Finalement, le restaurant est relativement décevant : le personnel n’est pas accueillant, les prix pratiqués relativement hauts pour la région et la nourriture loin d’être la meilleure du séjour. Nous repartons cependant repus pour la plus longue montée de l’Alta Via 2 : 1600m pour franchir le col Loson à 3300m. Nous en ferons 1100 et planterons le bivouac dans une pâture à 2800m. Le temps est au beau fixe et nous sommes plein ouest, donc nous profitons du soleil jusqu’assez tard ce qui est très agréable : étirements sur le sitpad, lecture, etc.

7wC35RvKZ.IMG_5242.jpeg

J5 : Col Loson – près du refuge Sogno / 08h05, 30.3km, 1515 D+, 1815 D-

Réveil, repliage de la tente et départ à jeun pour franchir le col et retrouver le soleil. Le col est absolument sublime avec une vue magnifique sur le Mont Rose et les glaciers du massif du Grand Paradis.
La longue descente (1600m de D- !) nous emmène ensuite à Cogne pour la pause déjeuner où nous profiterons un max : sandwich à la mortadelle, double ration de focaccia et glace, le tout avec une vue imprenable au fond de la vallée sur les glaciers du Grand Paradis. Vraiment génial !
Nous repartons ensuite pour entamer l’ascension du col Fenêtre (2ième du nom) et nous plantons le bivouac pas très loin du refuge Sogno (~2500m). Comme la veille, nous sommes plein ouest et le ciel est hyper dégagé. Nous profitons du soleil jusqu’à son coucher et passons une soirée très agréable !

7wC399QMV.IMG_5245.jpeg
7wC3am4Qe.IMG_5252.jpeg
7wC3bbESo.IMG_5256.jpeg
7wC3cHL0G.IMG_5274.jpeg

J6 : Sogno – dans la descente du Colle Fricolla / 08h55, 31.1km, 1725 D+, 2020 D-

Surprise au réveil, puisque la tente et l’herbe qui nous entoure sont couverts de givre, malgré l’altitude plus basse que la veille. Un coté rassurant, nous n’avons pas eu froid pendant la nuit, ce qui veut dire que notre système de couchage est performant autour des 0°C. Je n’ai même pour ma part pas enfilé le bonnet ni la polaire, qui devraient me permettre de gagner encore quelques degrés supplémentaires. Cependant, le pliage de la tente à mains nues reste assez froid ?

Nous partons à jeun comme les jours précédents pour franchir ce fameux 2ième col Fenêtre à 2827m et retrouver le soleil. Nous descendons jusqu’au refuge Miserin où nous nous arrêtons pour manger le petit-déjeuner.
Ensuite, nous repartons vers Champorcher où nous effectuerons notre dernier ravitaillement dans une petite épicerie tenue par une dame qui doit avoir plus de 75ans ! On se rend quand même compte de la chance qu’on peut avoir en Belgique de ne pas avoir à travailler jusqu’à cet âge ! Nous mangeons également au restaurant à côté de l’épicerie : 3 belles assiettes de gnocchis pomodoro à deux, vive l’Italie !

Nous repartons ensuite vers le Colle Fricolla qui culmine à 2540m. Malheureusement, le haut du col n’est pas propice au bivouac et nous sommes donc contraints de franchir le col. Après 45 minutes de descente, nous trouvons (enfin) une belle zone herbeuse qui nous accueille pour la nuit. Cela sera la plus longue journée de marche du séjour (près de 9h) et nous sommes fatigués et heureux d’avoir trouvé un emplacement.

7wC3eCRit.IMG_5280.jpeg
7wC3foY7X.IMG_5297.jpeg

J7 : Fricolla – Donnas / 08h15, 24.4km, 1100 D+, 2910 D-

Finalement, ce dernier jour sera aussi plus long que prévu ! Après une relativement longue descente, nous arrivons à Crest où il n’y a pour ainsi dire qu’un hôtel-restaurant. Nous y prenons une boisson chaude qui accompagne la fin de notre muesli pour le petit-déjeuner.
Nous entamons ensuite la montée vers le colle Pousseuil, et là c’est la grande surpris !  Après 1h, nous atteignons une petite église où de nombreuses personnes pique-niquent avec une vue magnifique sur le massif du Mont Rose, le Cervin et la Dent Blanche !
Nous continuons l’ascension et la vue est de plus en plus belle, puisqu’avec l’altitude on distingue de mieux en mieux à quel point le Cervin est grand parmi les autres sommets. Nous nous retournons fréquemment durant la montée pour admirer le paysage dans lequel les nuages apparaissent et disparaissent.

Nous franchissons le dernier col de l’Alta Via 2 à 2100m, pour plonger dans une descente de 1800m vers l’arrivée à Donnas. La fin de la descente sera très pénible surtout pour Alix dont les quadriceps souffrent dans les 500 derniers mètres de dénivelé. Au total, la journée comportera presque 3000m de descente et nous sommes heureux d’en finir à Donnas.

Pour le retour de Donnas à Courmayeur, il est possible de prendre le train vers Aoste puis le bus vers Courmayeur. Nous avons opté pour le stop et un traileur préparant le Tor des Géants nous a gentiment déposé à Aoste d’où nous avons pris le bus après une rapide visite de la ville (qui vaut le détour !)

7wC3hs5ja.IMG_5300.jpeg
7wC3ijSti.IMG_5302.jpeg
7wC3juPpm.IMG_5316.jpeg

N.B.: Les temps donnés correspondent au temps de marche incluant les courtes pauses (manger, boire, ajuster les vêtements, faire une photo, …) mais ne comprennent pas les arrêts plus longs (repas en refuge ou en ville, courses)

Hors ligne

#2 29-08-2019 22:21:54

Noiky
Couscous lover
Lieu : Belgique
Inscription : 23-01-2019
Messages : 230

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

La liste pour cette rando:

Portage797
Sac à dosBerghaus FastHike 45703
Sac étancheExped 22 litres34
Portage diversSTS 4l15
Sac bouffeLOKSAK 31x51cm45
Couchage2038
TenteToile exterieure580
Toile interieure468
Petits piquets61
8 sardines + etui80
Sac de couchageCumulus x-lite 300 custom (+10g in footbox)556
MatelasNeoAir Xlite Small 120cm217
Matelas jambesMousse NoName 50cm x 80cm (184g/m²)76
Vêtements1031
BonnetBuff Midweight Merino Wool32
GantsPossumDown Gloves41
VestePatagonia Storm Racer168
Collant nuitRAB Merino+ 120118
T-shirt nuit MLPatagonia Capilene Air Crew172
PolairePatagonia Better Sweater 1/4 Zip314
Chaussettes nuitDarn Tough cycling Ultralight28
Pantalon pluieMontane Minimus Pants140
EssuieMicrofibre STS14
Gant en microfibreMicrofibre DIY4
Nourriture + hydratation187
Boite pour bouffe froideBoite de glace Delhaize54
Contenant huile20
CuillèreD4 plastique7
GourdeBeFree 1l65
Reserve eauPlatypus 2l41
Divers383
Ziplock electroniqueIKEA3
Passeport, carte, argent dans ziplock14
Boules quies5
FrontaleNitecore NU25 élastique modifié31
Cable de chargeurMontre Garmin15
Batterie externeAnker 3350 mAh80
SmartphoneiPhone XR215
Lunettes de soleilClips solaires dans étui20
TOTAL SAC4436

Sur moi:

Sur soi1446
ShortNike Running126
T-shirtML Outdoor Research98
ChaussettesDarn Tough 1/4 light cushion60
CasquettePatagonia86
ChaussuresAltra Lone Peak626
BatonsMicrotrail pro364
MontreGarmin Fenix 5s68
LunettesDe vue18

Quelques remarques pour accompagner la liste:

  • Nous mangeons froid (semoule, purée) d'où l'absence de réchaud et popote

  • Je porte la tente, ma copine porte l'APN et la trousse de toilette + pharmacie (d'où l'absence dans cette liste; j'essaierai de publier la sienne en complément plus tard)+ kit de réparation

Globalement très satisfait du matériel emporté, j'effectuerais les modifications suivantes pour la prochaine randonnée du même type:

  • Plus de petits piquets pour la tente puisque les batons de ma copine convienne (-61g)

  • Plus de ziplock pour l'électronique: en vrac dans le sac "divers" (-3g)

  • Changer l'essuie STS pour un D4 (+28g) beaucoup plus efficace

  • Rajouter l'armature du sac (+135g): lorsque j'étais chargé après les ravitaillements, le sac n'était plus aussi confortable

  • Remplacer mon matelas NoName par un ArkMat 127 (-25g)

N'hésitez pas si vous avez des questions ou des suggestions!
Je suis également en préparation d'un projet en Amérique du Sud pour lequel j'ouvrirai très prochainement une discussion dédiée avec ma liste prévisionnelle et mes nombreuses questions!

A bientôt!
Rémy

Dernière modification par Noiky (29-08-2019 22:39:38)

Hors ligne

#3 30-08-2019 08:50:50

einganien
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 30-12-2015
Messages : 2 285
Site Web

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Très beau reportage avec de belles photos.
Par contre, je regarde les distances effectuées par journée, c'est plus de la rando, c'est de la marche forcée !  lol  lol

Concernant ton couchage, je vois une configuration identique à la mienne avec un matelas court pour le haut et un mousse pour les jambes.
Par contre, le X-lite 300 de cumulus a t-il été suffisant ? Fait-il le job dans ses températures annoncées ??

Sinon, pas d'habits de rechange ?? vous avez lavé au fur et à mesure ??

Hors ligne

#4 30-08-2019 09:42:42

Noiky
Couscous lover
Lieu : Belgique
Inscription : 23-01-2019
Messages : 230

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Hello Einganien,

Pas l'impression d'énormément forcer, même si au-delà de 7h ça commence parfois à tirer - mais pour ma part j'aime aussi la dimension physique de la rando donc ça me plait smile

Pour répondre à tes questions:
- Très satisfait du Culumus X-Lite 300 qui je pense fait effectivement le job dans ses températures annoncées (je dors en collant super léger + un haut ML chaud, pas de drap en soie)
- Pour les vêtements de rechange, j'emporte un change pour le soir: mon collant RAB 120 et ma patagonia capilene air sont stockés avec le sac de couchage dans le sac étanche, donc parfait après la petite toilette de fin de journée. Sur une semaine, je n'ai pas vraiment lavé mon short ni mon T-shirt de marche car les odeurs ne m'incomodaient pas.

Hors ligne

#5 30-08-2019 10:48:34

Guiloup
Membre
Inscription : 18-05-2019
Messages : 245

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Super cool ton retour smile.

Pourrais-tu nous indiquer ce que tu as pensé du Berghaus 45l?

Hors ligne

#6 30-08-2019 12:12:57

Noiky
Couscous lover
Lieu : Belgique
Inscription : 23-01-2019
Messages : 230

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Alors je l'aime beaucoup ce sac, car j'y vois pas mal d'avantages:

  • Relativement léger

  • Fermeture à enroulement très pratique pour garder un sac compact

  • Enormes poches en mesh à l'arrière et sur les cotés (2 par coté)

  • Flexibilité armature ou non, ceinture ventrale ou non

  • Tissu solide et assez imperméable (je pense que Florencia avait fait un retour à ce sujet après son expé en Finlande avec les coutures étanchéifiées)

Cependant, je n'arrive pas toujours à ce qu'il soit 100% confortable: les sangles glissent et les réglages ne sont donc pas précis, la ceinture est assez fine donc le report sur les hanches pas optimal, et sans l'armature je trouve que le dos du sac avait tendance à se déformer (mais c'est probablement le cas de tous les sacs sans armature).

Au final je le garde pour l'instant, je vais remettre l'armature et vais essayer de bricoler quelquechose pour les sangles smile

Hors ligne

#7 30-08-2019 14:32:09

Guiloup
Membre
Inscription : 18-05-2019
Messages : 245

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Noiky a écrit :

#537716Alors je l'aime beaucoup ce sac, car j'y vois pas mal d'avantages:

  • Relativement léger

  • Fermeture à enroulement très pratique pour garder un sac compact

  • Enormes poches en mesh à l'arrière et sur les cotés (2 par coté)

  • Flexibilité armature ou non, ceinture ventrale ou non

  • Tissu solide et assez imperméable (je pense que Florencia avait fait un retour à ce sujet après son expé en Finlande avec les coutures étanchéifiées)

Cependant, je n'arrive pas toujours à ce qu'il soit 100% confortable: les sangles glissent et les réglages ne sont donc pas précis, la ceinture est assez fine donc le report sur les hanches pas optimal, et sans l'armature je trouve que le dos du sac avait tendance à se déformer (mais c'est probablement le cas de tous les sacs sans armature).

Au final je le garde pour l'instant, je vais remettre l'armature et vais essayer de bricoler quelquechose pour les sangles smile

Un grand merci pour ce retour.

J'ai longtemps hésité a le prendre également car je cherchais un sac de cette contenance mais les retours du forum concernant la ceinture particulièrement (je suis sensible des épaules et ai besoin d'un retour de charge bien foutu sur les hanches) et l'équilibrage du sac m'ont découragés (de même que leur site internet mal foutu, etc... ça ne m'inspirais pas confiance). Je suppose que j'ai du coup fait le bon choix par rapport à ce que tu me dis.

Du coup j'ai mis 50 balles de plus et j'ai pris un LiteWay.

Hors ligne

#8 30-08-2019 15:21:51

Noiky
Couscous lover
Lieu : Belgique
Inscription : 23-01-2019
Messages : 230

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Et tu es content de ton LiteWay? C'est quel modèle? Il possède une armature j'imagine?

Je pars début octobre et j'avoue encore hésiter de changer avant de partir...

Hors ligne

#9 30-08-2019 17:38:32

Pif
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 22-03-2016
Messages : 162

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Hello,

Sympa cette rando ! Vous avez fait des bonnes journées de marche smile

Merci pour le retour, je n'ai pas souvenir d'avoir lu d'autres récits sur ce coin sur RL, et ça fait partie des endroits que j'aimerais bien decouvrir.

Quid de la fréquentation de ce parcours ? Les ambiances sont-elles sauvages ?

Hors ligne

#10 30-08-2019 18:08:11

Noiky
Couscous lover
Lieu : Belgique
Inscription : 23-01-2019
Messages : 230

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

La fréquentation sur l'itinéraire complet semble assez basse.
En revanche, il y a des coins où on croise pas mal de randonneurs à la journée puisqu'on passe tous les jours par un village (plus ou moins gros) en vallée, notamment:

  • Entre La Thuile et les cascades au-dessus de La Joux

  • Au Chalet de l'Epée (mais les gens montent typiquement par un autre sentier)

  • Dans la descente vers Cogne et dans la montée qui suit (Cogne est LA ville du Grand Paradis)

  • Entre le refuge Miserin et Champorcher

Au final, nous n'avons jamais été gêné par ces personnes, que l'ont croise plutôt dans la moitié basse des cols. Les cols offrent eux des ambiances sauvages avec notamment beaucoup de marmottes, chamois et bouquetins à observer!

Dernière modification par Noiky (30-08-2019 18:08:57)

Hors ligne

#11 03-09-2019 22:04:19

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 682

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Merci pour cette découverte smile , ça me donne des idées pour une virée l'été prochain, et passer par un village c'est sympa

Les photos sont très belles , j'ai envie de demander avec quel APN?

c'est spécial comme chaussettes Darn Tough cycling Ultralight? roll

Myrtille

Hors ligne

#12 04-09-2019 08:54:10

Noiky
Couscous lover
Lieu : Belgique
Inscription : 23-01-2019
Messages : 230

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

Hello Myrtille,

Merci pour ton message - effectivement c'est vraiment une super région que je recommande chaudement!

Les photos ont été prises avec mon iPhone XR. D'habitude, on a un Sony Alpha-6000 mais on avait oublié de le recharger cette fois-ci et le cable micro-USB qu'on avait avec nous ne fonctionnait pas...

Pour les chaussettes, Darn Tough est une marque américaine (https://darntough.com/) qui promet de faire des chaussettes indestructibles et a dès lors une garantie à vie sur toute sa gamme. J'avais acheté des nouvelles Icebreaker que j'ai trouées au 5è jour de marche, donc j'essaie cette nouvelle marque :-)

Le pourquoi des cycling ultralight est qu'elles sont les plus légères de la gamme  lol

Rémy

Hors ligne

#13 04-09-2019 15:55:57

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014
Messages : 2 964

Re : [Récit + liste] Val d'Aoste - 7 jours sur l'Alta Via 2

J'ai des Darn Tough et c'est vrai qu'elles sont solides mais elles sont surtout garanties à vie. Tu rentres dans un magasin avec ta paire toute trouée et tu ressors avec des neuves... aux USA seulement.  sad

https://www.randonner-leger.org/forum/v … d=1940&p=2


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Il y a toujours un objet plus léger que celui que tu portes dans ton sac : celui que tu as eu le courage de laisser chez toi.
« Strong, light, cheap, pick two » (*)

| k

Hors ligne

Pied de page des forums