Annonce

Respectons les consignes officielles de lutte contre la propagation du coronavirus.

#1 20-02-2020 17:13:10

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 512

[Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Récit de la randonnée réalisée sur les hauts plateaux du Vercors du 14 au 17 février 2020

J'ai suivi le GR91 depuis Corrençon jusqu'à la cabane de Pré Peyret puis le GR93 de la cabane de Pré Peyret jusqu'à la station du col de Rousset.

Aucune possibilité de ravitaillement sur l'ensemble de l'itinéraire. L'accès à l'eau potable peut parfois être impossible.
A cette époque de l'année l'ensemble du parcours peut être fortement enneigé et les conditions météo peuvent être difficiles.
Le sentier est (un peu) balisé, mais un récepteur GPS avec cartographie intégré (sans connexion) me semble impératif pour s'orienter car la neige masque les traces.
Le réseau téléphonique est quasiment inexistant.

Ressources principalement utilisées

Programme

Mi février 2020, hiver doux, avec un déficit d'enneigement sur l'ensemble des massifs.
Les prévisions météo annoncent un temps ensoleillé pour les 3 premiers jours, mais du grain pour le 4eme jour, et beau le lendemain.
Je me décide donc de partir avec au programme :
J1 : Corrençon -> Cabane de Carette
J2 : Cabane de Carette -> Cabane de Jasse du Play
J3 : Cabane de Jasse du Play -> Cabane de Pré Peyret
J4 : Cabane de Pré Peyret -> Station du Col de Rousset (ou jour de repos à Pré Peyret si mauvaise météo)
J5 : libre (ou Cabane de Pré Peyret -> Station du Col de Rousset si météo mauvaise en J4)
Finalement, la perturbation initialement prévue toute la journée du J4 est arrivée un peu plus tard en fin de journée, ce qui m'a permis de faire l'itinéraire en 4 jours.

Jour 1/4 (Vendredi 14 février) : mini étape Corrençon -> Cabane de Carette

Le car me dépose à l'arrêt "Hauts Plateaux" de Corrençon à 11h30 après 1h15 et 5€90 de trajet depuis Grenoble.
Les pistes de ski sont enneigées mais tout le reste est vert.
Il est encore trop tôt pour manger. J'en profite pour passer jeter un oeil au gîte/refuge des Hauts plateaux : https://www.villarddelans.com/gite-de-g … teaux.html.
7B6PoxTz4.2020-02-14-11-50-34-BQ.jpeg
7B6PoKVpw.2020-02-14-11-50-49-BQ.jpeg
7B6PoDVFL.2020-02-14-11-50-43-BQ.jpeg
Le gîte est bien équipé. J'y retrouve un groupe de randonneuses qui ont prévu d'aller à Jasse du Play d'une traite le lendemain. On prend un café ensemble. Elles n'ont pas de raquettes et me disent que l'itinéraire jusqu'à Jasse du Play serait faisable sans raquette en ce moment. On devrait donc se retrouver le lendemain soir à Jasse du Play.
Midi arrive. Je passe au restaurant qui est juste à l'étage sous le gîte : http://www.les-hauts-plateaux.fr/
7B6PpfkF5.2020-02-14-13-02-13-BQ.jpeg
7B6Pp7zou.2020-02-14-12-19-12-BQ.jpeg
Le restaurant est au guide du routard et est fier d'afficher une trace du passage du multiple champion olympique Martin Fourcade.
Départ à 13h après un bon repas.
L'itinéraire à travers bois jusqu'à Carette est bien balisé. Les raquettes resteront sur le sac pour cette première étape. Par contre il y a des restes de neige plutôt glissants où il me faut avancer prudemment.
7B6PpyIY5.2020-02-14-14-02-39-BQ.jpeg
A un moment on passe devant une sphère marquant le passage par la latitude 45 degrés Nord. On serait aussi éloigné de l'équateur que du pôle, si la terre était une sphère parfaite.
En fait, on sait depuis les expéditions scientifiques (il y a 3 siècles) que ce n'est pas tout à fait le cas.
7B6Ppp1Vm.2020-02-14-13-48-54-BQ.jpeg
J'ai utilisé la polaire (zip ouvert) uniquement la première demi heure. Ensuite,  uniquement T shirt.
Les zip latéraux du pantalon sont restés ouverts toute la montée.
A 14h30, j'arrive à la cabane de Carette.
7B6PpLVrs.2020-02-14-14-29-07-BQ.jpeg
7B6PpUpK0.2020-02-14-14-31-56-BQ.jpeg
7B6Pq4BXO.2020-02-14-14-32-46-BQ.jpeg
7B6PqcgTF.2020-02-14-14-34-08-BQ.jpeg
J'ai cherché en vain la source indiquée un peu plus au sud de la cabane.
Je me suis couché assez tôt après avoir fait un peu de fonte de neige et pris un repas.
J'ai passé soirée et la nuit seul, en dehors du bref passage d'un couple en soirée, qui a finalement poursuivi vers une autre cabane située au Nord Ouest de Carette
Je n'ai pas allumé le poêle. La fin de nuit à été un peu fraîche dans le Panyam 450 + drap de soie. J'ai dû mettre un T shirt pour finir la nuit.

Jour 2/4 (Samedi 15 février) : Cabane de Carette -> Cabane de Jasse du Play

Départ à 9h de Carette.
J'ai gardé la polaire uniquement la première heure (le temps que le soleil commence à chauffer) puis brièvement à un passage exposé au vent. Sinon, T shirt manches courtes et zips de pantalon ouverts.
Sur le début de l'étape, la quasi absence de neige et la présence de nombreux cailloux rendent impossible l'utilisation des raquettes.
Comme la veille, j'ai regretté à plusieurs reprises de ne pas avoir de pointes sous les chaussures, tant le sol était glissant à plusieurs endroits.
Vers 10h, j'arrive à Darbounouse. La traversée est très agréable sous ce soleil.
7B6PqqHcC.2020-02-15-10-21-38-BQ.jpeg
Dans la montée qui suit, le sol est de plus en plus enneigé.
7B6Pqz0v5.2020-02-15-11-10-35-BQ.jpeg
A la dortie du canyon des Erges (altitude 1600 m), il commence à y avoir trop de neige et les pieds s'enfoncent. Parfait pour chausser les raquettes. Je les utiliserai pour le reste de la journée et les jours suivants.
7B6PqHjjW.2020-02-15-12-43-07-BQ.jpeg
De 13h à 14h, fonte de la neige et pause déjeuner à la cabane de Tiolache du milieu. La cabane est petite (2 places) mais vraiment charmante.
Par contre,  des sans gêne ont "oublié" leurs boîtes de conserve vides !
A l'extérieur, le banc de pierre exposé plein sud est parfait pour une pause ensoleillée. Lunettes de soleil et crème solaire. Je savoure ce moment.
7B6PqRJIB.2020-02-15-12-59-52-BQ.jpeg
7B6Pr0ahi.2020-02-15-13-01-28-BQ.jpeg
7B6Pr8T4d.2020-02-15-13-03-24-BQ.jpeg
La montée vers Jasse du Play est magnifique
7B6PrBqbT.2020-02-15-14-13-50-BQ.jpeg
7B6PrJLgO.2020-02-15-14-40-12-BQ.jpeg
7B6Ps8tcF.2020-02-15-14-46-58-BQ.jpeg
A 15h20, j'arrive à Jasse du Play.
7B6PsgJzK.2020-02-15-15-15-54-BQ.jpeg
7B6Psoq7e.2020-02-15-15-19-42-BQ.jpeg
7B6Pstskf.2020-02-15-15-19-54-BQ.jpeg
7B6Psz0lV.2020-02-15-15-20-36-BQ.jpeg
On est samedi et je n'ai toujours vu personne de la journée.
Je suis en train de faire fondre la neige quand un autre randonneur (David) arrive. Il fait exactement le même itinéraire que moi, mais dans l'autre sens.
C'est un local et il me dit avoir été surpris que toutes les sources coulent entre Jasse du Play et Pré Peyret. Je n'aurai donc plus besoin de faire fondre la neige les jours suivants.
Je monte quelques mètres sur la colline (1620 m) juste à côté de la cabane pour capter un peu de réseau (Bouygues) et consulter la météo.
La perturbation prévue pour lundi sera finalement retardée de quelques heures. Beau temps d'ici là.
7B6TL5S0h.Screenshot_2020-02-15-16-41-01.png
Retour à la cabane où sont arrivés entre temps Vincent et le groupe de filles que j'avais rencontrées à Corrençon.
Elles me disent avoir un peu galéré sans raquette et avoir été surprises par la durée effective de leur étape. Elles avaient en tête le temps de trajet estival, et ont mis deux heures de plus à cause de l'enneigement.
S'en suit une séance coupage de bois
David a cassé sa mini scie personnelle et la scie de la cabane scie très mal et à tendance à coincer dans le bois.
Je regarde les dents de plus près. Elles sont toutes rentrées. Avec la pelle de refuge, j'arrive tant bien que mal à corriger légèrement le problème : une dent à gauche, une à droite, la troisième à gauche,... Un petit essai. C'est bon ça coupe un peu mieux, mais un petit coup de lime pour affûter les dents serait bienvenu.
Pendant que le poêle commence à chauffer,  tout le monde s'installe et commence à faire la popote.
On pense passer la soirée à l'aise à 6 dans un refuge prévu pour une dizaine de personnes, quand soudain un groupe de dix jeunes randonneurs débarque ! Il va falloir se serrer ! On dormira finalement à 12 en haut et 4 en bas.
Avec un groupe aussi grand, il serait sans doute prudent de prévoir des nuitées en bivouac pour ne pas risquer de surcharger les cabanes.

Jour 3/4 (Dimanche 16 février) : Cabane de Jasse du Play -> Cabane de Pré Peyret

Départ de Jasse du Play un peu avant 9h. Un papillon est lui aussi réveillé à l'intérieur de la cabane. Je ne sais pas si c'est normal en février ?
Je suis l'avant dernier à partir.
Vincent est parti un quart d'heure plus tôt en direction de Pré Peyret lui aussi. Tous les autres redescendaient sur Corrençon.
Je demarre avec T shirt manches longues et polaire. En cours de matinée, la polaire sera rangée sur le sac à dos.
Petite pause à la source du Play (environ 20' au sud de la cabane de Jasse du Play) pour boire à la source et remplir la poche d'eau. C'est quand même plus agréable de ne pas avoir besoin de faire fondre la neige ni de filtrer !
7B6PsF95d.2020-02-16-09-17-49-BQ.jpeg
Même chose à la source des Serrons (au pied du grand Veymont) qu'il est facile de trouver avec ses cairns.
7B6PsSkwV.2020-02-16-11-11-46-BQ.jpeg
7B6Pt62t1.2020-02-16-11-12-19-BQ.jpeg
Un scialet est tout proche de la source.
7B6Ptfmx7.2020-02-16-11-21-33-BQ.jpeg
A midi, alors que je savoure la vue ensoleillée sur le grand Veymont, je commence à sentir les effets du soleil. Passage au T shirt manches courtes + crème solaire + lunettes de soleil.
7B6PtmLPT.2020-02-16-11-45-03-BQ.jpeg
7B6PtARMs.2020-02-16-11-58-14-BQ.jpeg
A peine rhabillé, j'entends soudain un bruit derrière moi... Un skieur arrive et s'arrête net, juste à mon niveau pour me demander si je suis seul, si tout va bien et quel est mon programme.
C'est un garde du parc. Nous restons discuter plusieurs minutes, entre autres de cette météo exceptionnellement douce. Il me confirme qu'il a plu récemment à cette altitude.
Je reprends ma route en direction de la bergerie de la Grande Cabane ou j'ai l'intention de m'arrêter faire ma pause déjeuner. Je me fait dépasser dans la descente par tout un tas de skieurs traînant des pulkas plutôt chargées.
7B6PtMQ64.2020-02-16-12-19-11-BQ.jpeg
Sur le plat, à l'approche de la bergerie, c'est moi qui les re-dépasserai.
Ils ont aussi prévu de s'y arrêter pour manger. Bon, je ne vais pas être tout seul ce midi...
C'est en discutant 2 minutes que je comprends qu'il s'agit de la sortie annuelle des skieurs de aventure_nordique.
Je retrouve aussi le garde, qui est venu à la rencontre du groupe le temps de midi pour leur présenter le parc,  la réserve...
L'intérieur de la bergerie n'est pas utilisable par les randonneurs, mais il y a un petit abri à l'extérieur qui peut être utile en cas d'intempérie (sauf si vent d'ouest).
7B6PtV43H.2020-02-16-12-35-02-BQ.jpeg
A l'extérieur de la bergerie, il y a de quoi s'assoir côté sud.
Ma pause repas + bain de soleil + écoute du topo du garde sera brève (30').
Au moment de repartir, je retrouve Vincent qui avait fait sa pause avant la bergerie.
Nous avons fait le reste de l'étape ensemble jusqu'à Pré Peyret où sommes arrivés à 14h20.
7B6Pu3q4o.2020-02-16-13-47-07-BQ.jpeg
7B6PuatG2.2020-02-16-13-50-45-BQ.jpeg
7B6PuqUBF.2020-02-16-15-31-44-BQ.jpeg
7B6PuF5Dk.2020-02-16-15-58-49-BQ.jpeg
7B6Puj8KJ.2020-02-16-15-23-10-BQ.jpeg
7B6Pux9P0.2020-02-16-15-50-04-BQ.jpeg
7B6PuMFgD.2020-02-16-16-08-25-BQ.jpeg
7B6PuV7Nw.2020-02-16-16-08-37-BQ.jpeg
7B6Pv1c7t.2020-02-16-16-09-00-BQ.jpeg
Vincent a prévu de bivouaquer un peu plus loin en direction de Chatillon (il fait l'aller-retour Corrençon-Chatillon).
Petite pause pour lui à Pré Peyret, où il me présente le fonctionnement de son réchaud essence. Après un café, le voila reparti.
Dans l'après midi, qui je vois arriver : le garde (troisième fois de la journée !).
Il vient de rappeler à l'ordre un groupe, et rappelle les règles :
Camping interdit, mais bivouac autorisé.
Feux interdits
On verra donc le groupe en question rappliquer à la cabane, où une famille avec 2 jeunes enfants passe aussi la nuit.
Le groupe ne fait pas dans le léger : fait tout en fonte, légumes frais,...
7B6Pv5IeD.2020-02-16-18-56-42-BQ.jpeg
Quand je me suis couché, ils étaient encore à essayer de cuisiner sur le poêle.
Dans la soirée, on avait profité de la hache de la cabane, bien pratique pour fendre le bois pour le poêle.

Jour 4/4 (Lundi 17 février) : Cabane de Pré Peyret -> Station du col de Rousset

Départ à 8h50 de Pré Peyret.
Il n'a pas gelé, mais le temps est couvert et humide avec du vent.
T shirt manches courtes + polaire toute l'étape.
Buff sur la tête + parfois capuche pour se protéger du vent.
Les raquettes m'ont été utiles jusqu'en haut du domaine "skiable" du col de Rousset.
NB : au Pas des Econduis, où l'enneigement était faible, mais je les ai quand même gardées aux pieds.
Le domaine "skiable" faisait peine à voir. Quasiment pas de neige, station fermée.
7B6Pvf2Pi.2020-02-17-10-33-52-BQ.jpeg
Le passage par les crêtes est superbe. La vue est magique. J'y ai été survolé par de nombreux rapaces. J'ignore si ce sont des aigles ou des vautours.
7B6Pvom4c.2020-02-17-10-49-37-BQ.jpeg
Descente jusqu'à la station où je tombe immédiatement sur un groupe de randonneurs.
Ils viennent aussi de Correçon, mais via le GRP qui passe plus bas que les GR91 et GR93.
Ils doivent retourner à Corrençon où ils ont déposé une autre voiture, et acceptent de me conduire jusqu'à Villars de Lans où j'ai trouvé une bonne spécialité à manger.
7B6Pvw6Ui.2020-02-17-13-26-24-BQ.jpeg
J'avais prévu de repartir en train depuis Die. Je repartirai finalement de Grenoble.

Jour 5 (Mardi 18 février) : Joker

Il a un peu neigé la nuit, et du soleil est annoncé. J'en profite avant de rentrer, pour consommer mon jour de marge, à skier sur les pistes de "Côte 2000" sur les hauteurs de Villars de Lans.
7B6PvBRtO.2020-02-18-10-15-59-BQcor.jpeg
7B6PvLY4g.2020-02-18-10-26-24-BQ.jpeg
7B6PvT5Se.2020-02-18-10-34-58-BQcor.jpeg

Conclusion

Pas de liste détaillée, mais plutôt un retour qualitatif sur ce qui m'a été utile et inutile avec cette douceur exceptionnelle.

  • Repas
    Petit déjeuner : 225g de céréales (1 demi sachet de Kellog's extra) + café soluble
    Déjeuner : 1 lyophilisé MX3 + pommes séchées maison
    Dîner : 1 ou 2 lyophilisés + pommes séchées + tisane

  • Consommable
    J'ai consommé moins de 100g de gaz, mais une marge de sécurité me semble indispensable.

  • Matériel

    • Ce qui m'a manqué
      Micro crampons pour progresser à basse altitude sur des restes de neige gelés.
      Une petite lime pour affûter les scies des cabanes.

    • Ce qui a été Indispensable
      Application GPS Offline OsmAnd
      Les raquettes (TSL 226) pour progresser beaucoup plus facilement sur les 3/4 de l'itinéraire
      Lanières sur les côtés du sac à dos pour fixer les raquettes
      Poche à eau (impossible de mettre des bouteilles d'eau sur les côtés à cause des raquettes)
      Crème solaire
      Lunettes de soleil
      Popote Toaks 1100 (suffisamment grande pour faire fondre la neige) + réchaud + filtre à eau
      Couchage supportant des températures très faibles la nuit (Cumulus Panyam 450 + matelas Exped Downmat)

    • Ce qui a été utile
      Une bonne météo
      Chaussures hiver imperméables
      Pantalon hiver Décathlon SH500 Warm avec zip latéraux
      Buff (pour la tête)
      1 power bank Anker 6700 mAh II

    • Ce qui n'a pas été utilisé, mais assure une marge de sécurité
      Tout le reste (complément duvet Xlite 200, doudoune, imperméable, 1 jour de nourriture, surplus de gaz,...)

Bilan

  • Ce que je n'ai pas aimé
    L'absence de latrines près des cabanes couplé à la flemme de certains usagers de s'éloigner de la cabane et d'enfouir leurs déjections. Je vous laisse deviner le spectacle...

  • Ce que j'ai aimé
    La météo !
    Les superbes paysages enneigés des hauts plateaux du Vercors.
    Les moments d'échanges avec les autres randonneurs (plus ou moins légers).

edit : orth

Dernière modification par Manche (20-02-2020 20:23:23)

Hors ligne

#2 20-02-2020 18:44:43

simon
PRO
Lieu : France
Inscription : 31-10-2006
Messages : 1 317
Site Web

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Tout le monde se croise et se recroise sur les hauts plateaux big_smile
On n'a quitté Pré Peyret dimanche matin (il devait encore avoir la trace de ma tente dans la neige) en direction du Nord, mais en passant par les hauteurs, par le refuge des Aiguillettes. Je me souviens avoir vu du monde en bas smile

Les oiseaux que tu as vu dans le ciel étaient des jeunes gypaètes et des vautours fauves.

J'ai aussi croisé le garde lol


Carnets d'aventures : mon trombi
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.

Hors ligne

#3 20-02-2020 20:31:55

Olly
Membre
Lieu : Liège
Inscription : 03-05-2019
Messages : 392
Site Web

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Merci pour ce chouette retour et les photos, surtout celles où la neige reflète le soleil au loin !..
Pendant tout le récit je me suis demandé ce que tu mangeais, j'ai vu a la fin que tu mangeais bien  cool

Édit: le garde a l'air très présent...

Dernière modification par Olly (20-02-2020 20:32:55)


Lorsqu'il m'est arrivé de rencontrer un immigrant qui chancelait sous un paquet contenant tout son bien -énorme tumeur, eût-on dit, poussée sur la nuque- je l'ai pris en pitié, non pas parce que c'était cela tout son bien, mais parce qu'il avait tout cela à porter.

- Henry David Thoreau -

Hors ligne

#4 20-02-2020 20:36:41

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010
Messages : 893

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Très beau malgré la météo trop douce pour un mois de février  tongue  sad  wink

Par contre je ne reconnais pas l'intérieur de Pré Peyret, l'espace couchages en bois au rez de chaussé était plus grand que ça avant non ? Et la table près de la fenêtre il me semble.
(NB : ça fait quelques années que je n'y suis pas allé...)

Hors ligne

#5 20-02-2020 22:09:22

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 512

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

simon a écrit :

#556962Tout le monde se croise et se recroise sur les hauts plateaux big_smile
On n'a quitté Pré Peyret dimanche matin (il devait encore avoir la trace de ma tente dans la neige) en direction du Nord, mais en passant par les hauteurs, par le refuge des Aiguillettes. Je me souviens avoir vu du monde en bas smile

Les oiseaux que tu as vu dans le ciel étaient des jeunes gypaètes et des vautours fauves.

J'ai aussi croisé le garde lol

Bonsoir simon,

J'ai ouï dire qu'il y avait un "photographe animalier" à Pré Peyret samedi soir. C'était toi ?

As tu vu l'hélicoptère ?

Hors ligne

#6 21-02-2020 09:35:30

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 549

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

c'est beau, merci pour le retour manche.
je redécouvre les paysages du camp de base 2018 mais sous la neige.


Profil / trombi ici

Hors ligne

#7 21-02-2020 12:20:34

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 4 678
Site Web

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Ca me rappel notre sortie de l'année dernière avec Pala2, Chamois06 et Gafyroots.
Après, la quantité de neige cette année fait peine à voir.

En tout cas, merci pour ce chouette récit.
smile

Hors ligne

#8 21-02-2020 13:47:23

simon
PRO
Lieu : France
Inscription : 31-10-2006
Messages : 1 317
Site Web

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Manche a écrit :

#556999J'ai ouï dire qu'il y avait un "photographe animalier" à Pré Peyret samedi soir. C'était toi ?

As tu vu l'hélicoptère ?

Ce n'était pas moi, son objectif était plus gros que le mien smile

J'ai vu l'hélicoptère dans le ciel quand j'étais au refuge des Aiguillettes. Il s'est posé à Pré Peyret de ce que j'ai eu écho, sûrement juste avant que tu y arrives.


Carnets d'aventures : mon trombi
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.

Hors ligne

#9 21-02-2020 13:55:42

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 4 678
Site Web

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Au passage, coup de bol pour le transport au retour.
Cet "aspect" du Vercors est toujours compliqué niveau organisation et timing.
wink

Hors ligne

#10 21-02-2020 15:15:17

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 921

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Merci Manche ça me rappelle de bons souvenirs, des moments intenses et la joie de partager ces instants.


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

https://lighterpack.com/r/x4high

Hors ligne

#11 21-02-2020 17:11:54

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 512

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Redfish a écrit :

#557093Au passage, coup de bol pour le transport au retour.
Cet "aspect" du Vercors est toujours compliqué niveau organisation et timing.
wink

Bonjour Redfish,
Le plus simple pour le retour, j'ai l'impression que c'est de réserver le TAD lorsqu'on arrive à Jasse du Play.
On peut, à cet endroit (qui est à peu près à mis parcours) avoir à la fois la couverture réseau et une une bonne estimation de la vitesse de progression.

Hors ligne

#12 21-02-2020 18:22:28

Lutosa
Membre
Lieu : 50ieme parallèle N
Inscription : 21-11-2018
Messages : 389

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

A condition que le retour ne tombe pas un dimanche ou jour férié.

Et par ailleurs d’avoir un portable français: à cause de la tarification spéciale, j’ai jamais pu les joindre avec mon téléphone belge qui, ironie du sort, capte presque partout sur les hauts plateaux (il choppe tous les réseaux).


« Il semble que la perfection soit atteinte, non quand il n'y a plus rien à ajouter mais quand il n'y a plus rien à retrancher » Saint-Exupéry

"Sutor, ne supra crepidam"

Hors ligne

#13 21-02-2020 18:30:08

gui3gui
Membre
Inscription : 22-10-2014
Messages : 1 311

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Lutosa a écrit :

#557162A condition que le retour ne tombe pas un dimanche ou jour férié.

Et par ailleurs d’avoir un portable français: à cause de la tarification spéciale, j’ai jamais pu les joindre avec mon téléphone belge qui, ironie du sort, capte presque partout sur les hauts plateaux (il choppe tous les réseaux).

Plutôt une sim française non ? Si ton tel est double sim, ça coute moins cher qu'un tel.

Hors ligne

#14 21-02-2020 18:42:35

Lutosa
Membre
Lieu : 50ieme parallèle N
Inscription : 21-11-2018
Messages : 389

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Oui, tout à fait, c’est la sim qui compte, pas l’appareil.

J’avais essayé l’email par dépit, mais jamais eu de réponse.


« Il semble que la perfection soit atteinte, non quand il n'y a plus rien à ajouter mais quand il n'y a plus rien à retrancher » Saint-Exupéry

"Sutor, ne supra crepidam"

Hors ligne

#15 21-02-2020 18:43:16

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 512

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Il y a aussi moyen de :

  • faire du stop (ça marche bien d'après plusieurs témoignages)

  • prendre la navette (quand la station est ouverte)

  • réserver le TAD pour le lendemain en arrivant au col de Rousset (et y passer la nuit)

  • redescendre à pied jusqu'à Die (4 h de marche).

Hors ligne

#16 21-02-2020 23:01:44

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 3 631
Site Web

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Très belles photos, une belle ambiance hivernales même dans neige.
Bravo et merci.
Il ne manque qu'une seule chose : un sac Tao Pack  wink


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#17 21-02-2020 23:12:13

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 512

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

tolliv a écrit :

#557247Très belles photos, une belle ambiance hivernales même dans neige.
Bravo et merci.

Merci à toi pour ton message

tolliv a écrit :

#557247Il ne manque qu'une seule chose : un sac Tao Pack  wink

Oui c'est bien vrai ça !... Je compte sur toi pour y remédier, comme convenu par MP !  wink

Hors ligne

#18 21-02-2020 23:30:35

Adrienne
Apprentie MULe
Lieu : Région parisienne
Inscription : 28-10-2017
Messages : 762
Site Web

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

wwwfabien a écrit :

#556984
Par contre je ne reconnais pas l'intérieur de Pré Peyret, l'espace couchages en bois au rez de chaussé était plus grand que ça avant non ? Et la table près de la fenêtre il me semble.
(NB : ça fait quelques années que je n'y suis pas allé...)

La cabane de Pré Peyret a été entièrement refaite en 2014 ou 2015 (je ne me souviens plus de l'année exacte). L'espace couchage semble petit sur la photo de Manche mais je pense que c'est dû à l'angle de prise de vue.

Sinon je confirme, le stop au col du Rousset marche plutôt pas mal, à condition d'accepter de descendre à Die. L'autre option depuis Pré Peyret est de descendre vers Chatillon mais c'est plus long...

Sinon, belle balade qui donne bien envie smile
Merci Manche !

Dernière modification par Adrienne (21-02-2020 23:31:06)


Si tu n'arrives pas à penser : marche. Si tu penses trop : marche. Si tu penses mal, marche encore.
(Jean Giono)

Trombi

Hors ligne

#19 22-02-2020 14:45:20

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010
Messages : 893

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Sympa que le refuge est été refait, je me souviens de beaucoup de courants d'air.
Et surtout ça montre qu'il y a un certains intérêt pour ces refuges smile

Ce récit me donne envie d'y retourner !


J'ai trouvé cette photo sur internet, dans mes souvenirs c'était comme ça :
8479-originale.jpeg?1203269251

Hors ligne

#20 22-02-2020 17:51:49

Dr jekyll
Membre
Lieu : Ansouis
Inscription : 11-02-2020
Messages : 35

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Belle promenade  ...
Dois monter au col de rousset mi mars en famille ! Je pense que je vais prendre les chaussures de rando plutôt que les skis ! !!
Il n'y a plus rien déjà  sad

Hors ligne

#21 23-02-2020 00:09:49

martie
Membre
Inscription : 04-03-2011
Messages : 697

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Merci pour ce retour de cette belle balade, récit illustré de jolies photos qui donne de plus:
- des indications sur les cabanes
- une "vue" sur l'enneigement cette année dans ce coin

chouette CR!

martie

Hors ligne

#22 23-02-2020 11:00:47

Ada
Membre
Inscription : 15-12-2014
Messages : 86

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

wwwfabien a écrit :

#557293
J'ai trouvé cette photo sur internet, dans mes souvenirs c'était comme ça :
https://www.refuges.info/photos_points/ … 1203269251

Je m'en souviens aussi comme sur cette photo, mais la dernière fois que j'y suis passée (et que j'y ai dormi) c'était en 2014...
Je me souviens qu'on était 5 ou 6 dans la cabane une bonne partie de l'après-midi et qu'on croyait être tranquilles pour la nuit, mais en début de soirée ont déboulé une quinzaine de randonneurs et vététistes et on a fini par dormir entassés à 20 big_smile Heureusement qu'il y avait les combles pour loger une partie de tout ce monde ! Et je me souviens aussi de m'être pelée une bonne partie de la nuit parce que je dormais juste en face de la porte et de ses courants d'air hmm


Utere, non numera

Hors ligne

#23 26-02-2020 22:27:37

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 662

Re : [Récit + liste] Vercors Corrençon->Col de Rousset 4 jours printaniers

Merci pour ce nouveau retour Manche, les photos de neige sont jolies smile
Je suis aussi étonnée du manque de neige, le Vercors est plutôt bien arrosé de neige habituellement !
Oui il y a toujours du monde sur ce parcours et de fait dans les cabanes, pas étonnée du pipi caca autour des cabanes, trop peu de randonneurs ont conscience des dégâts occasionnés
Pour les rapaces, forte probabilité que ce soit des vautours
Panam 450 et tee shirt : je m'interroge de plus en plus sur ma frilosité roll
Myrtille

Hors ligne

Pied de page des forums