Aller au contenu

Annonce

Le Camp d'été 2024 se tient du 10 au 17 août dans le Queyras ! Plus d'infos sur ce fil. Les inscriptions sont ouvertes et se font sur ce lien

#1 07-07-2020 00:45:58

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

[Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Salut les Muls ! 

De retour d'une chouette bambée entre la France et l'Espagne, je ne peux résister à l'envie de vous partager tout ça. Il est comme ça des itinéraires que l'on voudrait garder pour soi, et d'autres, tellement incroyables, que ça fait trop pour une seule personne ! (Enfin deux, Mousse a fait partie de l'aventure aussi bien sûr !)

J'ai peu marché depuis notre sortie collective sur le Massif de Tabe il y a un mois, pour cause de vie bien remplie et de nouvelle passion pour la grimpe. Seulement quelques sorties à la journée, un bivouac près du refuge du Rulhe avec ma famille venue me visiter, et bien sûr toujours les balades quotidiennes avec ma chienne. Ceci dit, ça commençait à sérieusement me manquer alors quand j'ai vu le temps radieux annoncé pour ce week-end, j'ai choisi mon camp !

Vendredi, je prends la carte et je regarde : bon alors, on va où ? J'ai une envie de retourner dans le Couserans que je n'ai pas vu depuis l'automne dernier, lorsque j'étais montée au Valier. Ah et puis le val d'Aran, c'est top aussi ! Tiens, mais je pourrais faire une boucle en Espagne, pour changer, ça fait longtemps que je ne suis pas partie à l'étranger ! big_smile

Et puis tout d'un coup il me revient que j'ai un topo qui traîne qui s'appelle "Par delà les frontières d'Ariège-Pyrénées vers l'Andorre et la Catalogne" et qui regroupe plusieurs itinéraires sur plusieurs jours.

J'en repère un, qui s'appelle "La boucle des saisonniers", ça me parle ! Je regarde vite-fait, cherche deux trois infos sur internet pour des éventuelles variantes/raccourcis, calcule en gros le dénivelé nécessaire (dans le topo, ils ne parlent qu'en temps de marche, ce qui ne veut pas dire grand chose ...), ça doit faire dans les 2800 en tout, impec pour une reprise ! Avec calculitineraires je mesure 34 kms, c'est tout bon !

D'habitude je prépare mieux que ça mes sorties mais là, je suis tellement prise par le temps que je n'y passe que quelques minutes. Tout ce que je sais, c'est que j'ai eu pas mal de regrets à avoir évité le Val d'Aran l'an dernier lors de ma traversée des Pyrénées car j'avais choisi de passer en Ariège sur le GR10 (si c'était à refaire ...) Du coup, c'est un peu l'occasion de me rattrapper !

Je décide aussi de partir encore plus légère que d'habitude : je sais que le sac va être lourd après un mois sans grosse sortie. Je laisse donc au placard mes habituels T-shirts et chaussettes de rechange, par contre je tergiverse un peu sur les couches chaudes et je finis par emporter polaire ET doudoune, ne sachant pas trop à quoi m'attendre. Au dernier moment, j'attrape aussi ma veste de pluie, la météo étant assez floue pour dimanche après midi. Je laisse aussi le polycree a la maison, et je remplace ma popote 750ml par une tasse 420ml amplement suffisante. Je crois que je prenais la popote uniquement pour pouvoir ranger le gaz dedans lol J'allège aussi ma pharmacie qui était restée la même depuis la traversée (un seul doliprane au lieu de 6, ce genre de choses ...) Au total : 5.126 kg.

Je compte par contre large pour la bouffe, je pressent que les journées risquent d'être longues ayant une petite idée du terrain à rencontrer quand même, et vu que je dors peu en ce moment je préfère de pas manquer de carburant : mon sac père au départ 8.375 kg, avec 2L d'eau. Peut mieux faire, j'ai en tête quelques changements qui viendront quand le budget suivra !

Donc, nous y voila !

Samedi, réveil à 6h30, une heure et demie de route, j'arrive à Bidous vers 9h15. Je me gare en face du gite de l'escolan, ce qui me permet de démarrer la journée par un agréable sentier qui longe la rivière. Il fait encore bon même si on sent qu'il va faire chaud, Mousse est toute en joie malgré les 500 gr de croquettes qu'elle porte sur son dos (pour elle aussi, j'ai prévu un peu plus que d'habitude).

7EDMkR1oo.IMG_20200704_092612.jpeg

Le sentier suit plus ou moins la route qui monte au Cirque de Cagateille, que je connais déjà. J'y avait posé mon camion pour une nuit après être grimpée à l'étang d'Alet, encore une rando que j'avais adoré ! Je traverse donc quelques jolis hameaux, passe quelques passerelles, puis finit par me retrouver a crapahuter dans la bouillasse à plusieurs reprises. Il faut dire qu'il a fait particulièrement humide ici depuis quelques semaines, ça ne m'étonne pas trop. Je marche en chaussures GTX, je garde les pieds au sec même si j'ai parfois la chaussure entièrement recouverte de boue. Finalement, j'arrive bientôt sur le parking du Cirque, ça fait une heure que je marche.

7EDMpvPNk.IMG_20200704_101134.jpeg
Je suis déjà bien en sueur, je profite des tables de pique nique pour faire une pause et enlever les jambes de mon pantalon, que je suis bien contente d'avoir prises avec moi au vu des sentiers à tiques bourrés d'orties que je viens de passer ! Un coup d'oeil à mon téléphone m'informe que je n'avance pas beaucoup : seulement 350m de dénivelé de grimpés, aïe, il est loin le temps des 750m/h !

Le sentier part ensuite à flanc pour atteindre le fond du cirque, d'où il me faudra commencer la grimpette !

7EDMvKQ0I.IMG_20200704_110811.jpeg

C'est joli par içi, et je suis surprise de ne pas y trouver plus de monde, pour un samedi ensoleillé ! Arrivée au pied du cirque, il me faut à présent entamer la montée vers l'étang de la Hilette. J'ai déjà hésite à y monter car je sais qu'il faut passer des échelles, des dalles inclinées et ce genre de réjouissances. Je craignais que Mousse ne passe les échelles (et que je bloque sur les dalles) mais depuis j'ai eu vent d'autres randonneurs l'ayant fait avec un chien, et puis moi j'ai de moins en moins peur du vide avec la grimpe donc ça devrait aller.

Il me faut donc m'enfoncer dans la forêt, particulièrement noire et humide. Le sentier monte franchement et sans discontinuer sur 800 mètres, ça suinte de l'eau de partout et je suis bien contente de monter plutôt que de descendre ! Je reste bien concentrée pour ne pas faire de zipette malencontreuse, surtout que mes chaussures sont un peu faibles sur caillou mouillé.

Il faut passer quelques grandes marches équipées de mains courante sur la fin, mais rien d'extraordinaire là dedans, c'est juste un peu glissant, mais pas au dessus du vide du tout. Je finis ensuite par sortir de la forêt, et je peux admirer ce que je viens de quitter ...

7EDN00JNy.IMG_20200704_115722.jpeg

... et ce qui m'attends !

7EDN3izLi.IMG_20200704_121352.jpeg

Arrivent alors les fameuses grandes dalles, qui une fois sèches ne posent pas de réelles difficultés même si il faut parfois poser les mains. Jusque là, je suis un balisage plutôt bien marqué, qui tout à coup semble partir dans deux directions. Sur ma carte, le sentier qui passe vers la droite est représenté par des petits points : ce sont les passages délicats et/ou équipés qui sont signalés de cette façon. Je choisis donc la difficulté et décide de tenter la descente de la fameuse échelle avec ma super chèvre chienne ! Même pas drôle, ça passe comme une lettre à la poste : je descend en premier, selon notre technique maintenant bien rodée du "Assis ! Tu attends", puis, à mon signal, Mousse descend jusqu'à la prochaine marche où elle gagne à nouveau le droit de s'asseoir en attendant que je descende. De cette façon, je reste toujours plus bas qu'elle pour la rattrapper si besoin. A un moment, je l'ai d'ailleurs aidée avec la poignée du harnais mais je crois qu'elle se serait très bien débrouillée sans moi !

7EDNoxQPu.IMG_20200704_122122.jpeg

C'est quand même assez gazeux, je déconseille aux vertigineux ! La technique c'est de se mettre face à la paroi pour descendre, ne surtout pas essayer de descendre en marche normale wink Personnellement, ça m'éclate !

Il ne me reste ensuite plus qu'à me poser près du magnifique étang de la hilette pour grignoter un peu.

7EDNFYrHQ.IMG_20200704_123242.jpeg

Au départ, j'aurai bien voulu faire toute la montée d'un coup (il y a 1800 mètres) et casse-crouter en haut mais il est déjà assez tard et mon ventre a commencé à gargouiller au sortir de la forêt, donc je mange rapidement un cracker et une vache kiri, un carré de chocolat pour le dessert, et un abricot  cool Mousse pendant ce temps se fait nourrir de croûtes de fromage par trois gars qui pique-niquent non loin.

Je ne m'attarde pas trop car je sais que le plus dur m'attends : il me reste plus de 600 mètres à faire pour atteindre le port de Couillac, il fait chaud, et, malgré le fait que j'ai peu mangé, je dois quand même digérer. Le sentier s'élève rapidement, maintenant seulement indiqué par des cairns.

7EDO1AvXd.IMG_20200704_132631.jpeg

Je prends de l'eau dans l'une des nombreuses résurgences qui jalonnent le parcours, ne sachant pas trop à quoi m'attendre lorsque je vais arriver sur la crête. J'ai déjà bu presque 1,5L, et Mousse au moins autant, elle profite de la moindre occasion pour se tremper !

J'arrive bientôt a un faux sommet marqué d'un gros cairn, tandis que quelques nuages peu menaçants passent par là ...

7EDOgdbQB.IMG_20200704_135205.jpeg

Pour moi, ça commence à être assez rude. Je ne me sens pas dans mon assiette, j'ai du mal à trouver mon rythme et, en plus, je crains de n'avoir pas choisi la meilleure eau en refesant le plein plus bas ... Je vois nettement à présent que les parages sont habités par des moutons, et mon estomac me signale par une nausée permanente que quelque chose ne tourne pas très rond. J'essaye d'avancer en me concentrant sur mes pas mais je manque de dégobiller par deux fois... Je vais lentement, mais je continue d'avancer, en m'auto persuadant que si je suis nauséeuse, c'est uniquement à cause de l'éffort que je fournis sous le cagnard et que je ne pas passer les prochaines heures à me vider au beau milieu de la montagne, non non non !
Je me concentre sur les cains qui me montrent le chemin, et je monte, un cairn, puis un autre, et encore un autre ...
A un moment, je n'y tiens plus, et, à peut-être 100 mètres sous le sommet, j'avise un beau rocher dressé vers le ciel à l'ombre duquel je peux m'écrouler pour une mini sieste improvisée. Allongée, ça va beaucoup mieux, je ferme les yeux, peinarde ! J'ai du rester une demi heure là à somnoler, la tête sur mon sac. Au réveil, je retrouve un peu d'énergie en mangeant mes petits beurres. Si j'ai faim, c'est que tout va bien ! Je ne saurais jamais si c'était l'eau (ça m'a déjà fait le coup), la fatigue, la faim mal gérée ... toujours est-il que je finis par aperçevoir le cairn qui marque le col, et, surtout, le versant espagnol tant attendu !

7EDOShNAr.IMG_20200704_151222.jpeg

Tadaaaaaaam !

7EDOUY1uY.PANO_20200704_151258.jpeg

En face, le massif du Montcalm est encore recouvert de névés. En bas, les étangs de Colatx, Seno, et Romedo de Dalt. A droite, ma destination pour demain : le Certescans !

7EDP9V2NW.IMG_20200704_151932.jpeg
Mousse contemple souvent le paysage lorsqu'on arrive en haut, pendant que moi je regarde les cartes smile

J'attaque la descente à 15h, et pour ça il faut d'abord piquer à l'est sous le pic de Couillac. A partir de maintenant, le balisage sera assez cahotique : tantôt un trait vert, tantot un double trait rouge et blanc, voire vert et blanc, ou bien seulement quelques petits cairns peu visibles dans cette étendue de cailloux. Le terrain est à l'image du balisage : tantôt herbeux, tantot rocheux, il faut rester vigilant !
Je m'égare plusieurs fois du sentier sans jamais être perdue (c'est simple, je dois rejoindre l'étang Romedo de Dalt !)

7EDPrHmnR.IMG_20200704_154649.jpeg
En regardant derrière ...

L'étang de Seno est bien photogénique, avec son ile au milieu ! Je profite d'avoir ce paysage pour moi toute seule, il n'y a absolument personne ici à part quelques marmottes que j'entends siffler sur mon passage. Quel bonheur ! Quelle quiétude !

7EDPBfJC7.IMG_20200704_161352.jpeg

7EDPEmTaa.IMG_20200704_171416.jpeg

Je ferais un deuxième repas de midi (à 16h) au bord du dernier étang, l'eau est délicieuse pour y tremper les pieds, mais pas pour la boire ! J'avais un temps envisagé de bivouaquer ici, mais je ne vois aucune eau potable dans les environs. Celle des étangs stagne pas mal (ce que confirme la bonne température de l'eau), et compte tenu de ma récente mésaventure, je décide de ne pas tenter le diable et de continuer. De toute façon, j'ai encore la pêche, il est tôt et les journées sont longues, autant en profiter ! Je repars d'un bon pas jusqu'à une jolie cascade ...

7EDPOymmH.IMG_20200704_172140.jpeg

... que je n'aurais jamais du voir puisque j'ai loupé la bifurcation ! Je m'en rends compte assez vite, la bifurcation n'est pas même signalée par un cain, et toute à mes pensées j'ai oublié de tourner à droite après l'étang ! Ce n'est que l'affaire de quelques minutes pour que je retombe sur le bon sentier, qui s'élève en balcon pour franchir la serra de Lluri.

J'arrive au col après quelques centaines de mètres de dénivelé montés d'un bon pas, je commence à retrouver quelques sensations, j'en aurais mis du temps ! Au col, la vue se dévoile sur mon objectif : le refuge de Certescan.

7EDQ4edSz.IMG_20200704_173808.jpeg
Il est là bas, niché dans le trou de l'autre col qu'on voit au second plan ! Au troisième plan, le col de Certescan et le pic sur sa droite.

Bon alors là, je pense que j'ai du cafouiller quelque part mais pourtant j'ai bien suivi des cairns pour arriver là, toujours est-il que je me retrouve à descendre une espèce de cheminée bien raide comme il faut, c'est bien simple, c'est un toboggan naturel ! Plus aucun cairn, je descend à vue pour retrouver le sentier que je vois sur l'autre versant (en cas de brouillard, bon courage !)

7EDQdZgl7.IMG_20200704_175833.jpeg
En me retournant, je vois que j'aurai probablement du passer par les lacets qu'on voit à droite, mais moi j'ai débouché de l'autre côté du mamelon rocheux, on distingue comme une légère sente au bas des rochers.

Après vérification sur Internet, il semblerait que ce soit un itinéraire peu emprunté puisque plus difficile mais bien plus court, donc je pense que même si j'avais su que j'avais le choix, j'aurai pris celui-là !

Il ne me reste ensuite plus qu'à gravir les derniers mètres de D+ pour atteindre le refuge où je remplirai mes gourdes sans traîner. Il n'y a que des espagnols sur la terrasse, et le refuge à l'air très sympa, mais je commence à avoir hate d'arriver ! Juste après le refuge, la vue se dévoile enfin sur le plus grand étang naturel des Pyrénées, j'ai nommé Cestescan !

7EDQv7R6k.IMG_20200704_182723.jpeg
Tellement grand qu'il ne rentre pas dans le cadre !

7EDQxMP2C.IMG_20200704_183001.jpeg

7EDQA4jjM.PANO_20200704_183013.jpeg

L'eau est d'un bleu terrible, je pense immédiatement à la Corse.

Je commence à longer l'étang pour rejoindre à mon avis l'un des seuls emplacements de bivouac corrects du coin : l'espèce de petite presqu'ile que l'on voit en face. Le lieu est idéal : la vue, l'herbe, le sol plat ... C'est extraordinairement parfait !
Je m'active pour monter le camp avant de laisser la fatigue m'envahir, pour une reprise c'est plutôt costaud puisque j'ai fait 2127 mètres de D+ et 612m de D-, le tout réparti sur 17.3km, mais j'ai passé une de mes meilleures journées en montagne de l'année ! Je crois que je commence sérieusement à aimer en chier  big_smile
Mousse en revanche s'endort dans les 5 minutes qui suivent notre arrivée !

7EDQU37Hv.IMG_20200704_190459.jpeg

Enfin, sa sieste ne sera pas bien longue, moins d'un quart d'heure plus tard là voila à courir partout un baton dans la bouche... Moi, je me rince, je mange, et je m'en vais bouquiner dans mon lit ! Le vent s'est levé avec la nuit tombante et je suis contrainte de fermer les portes de l'abri, dommage pour la vue !

7EDR490cV.IMG_20200704_200422.jpeg

7EDR6S7UZ.PANO_20200705_065201.jpeg
On peut pas dire que ça soit moche !

A demain pour le récit du deuxième jour, il est déjà assez tard comme ça smile

Dernière modification par Joy Supertramp (07-07-2020 00:55:06)


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#2 07-07-2020 02:03:46

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Jolie sortie.
Vivement la suite !
Et Mousse toujours aussi photogénique... une vrai star.
wink


Je ferais un deuxième repas de midi (à 16h) au bord du dernier étang
> On appel ça un goûter yikes

mais pas pour la boire ! J'avais un temps envisagé de bivouaquer ici, mais je ne vois aucune eau potable dans les environs. Celle des étangs stagne pas mal (ce que confirme la bonne température de l'eau), et compte tenu de ma récente mésaventure, je décide de ne pas tenter le diable et de continuer.
> Pas de filtre ?

Hors ligne

#3 07-07-2020 02:49:45

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Bonjour Joy, smile

Merci pour le retour, ce sont des endroits que j'adore !

Ton état nauséeux a des petits airs de Mal des montagnes (version soft)...
Si tu peux te souvenir dans quel contexte tu les as déjà éprouvés, ça pourrait te faire avancer (dans la programmation de tes itinéraires, en particulier en début de saison).


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#4 07-07-2020 08:45:32

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Redfish : si si, je filtre, mais ça ne m'empêche pas de ne pas prendre de l'eau n'importe où (en théorie), et l'eau stagnante des lacs je préfère l'éviter.

Ester : ah ouais, c'est vrai que je n'y ai pas pensé. Je suis assez sensible a l'altitude et en général toutes mes premières nuits au dessus de 2000 sont pénibles (battements du cœur accélérés et sommeil haché), donc ça pourrait coller. Là, j'ai bien dormi, mais peut être que j'avais decompensé lors de la descente et de ma pause "goûter" ?
J'ai dormi autour des 2200m et RAS !


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#5 07-07-2020 09:52:08

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Récit photogénique, superbe première journée


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#6 07-07-2020 09:55:46

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Oui, je pense que ta pause t'a fait le plus grand bien.

Le dénivelé est très raide pour arriver à l'étang de la Hillette, et tu as bien cavalé. Et l'espèce de cheminée qui monte après n'est pas mal non-plus.
A toi d'être observatrice, au fil des années et des randos (de début de saison) et tu sauras comment gérer le truc à l'avenir. wink


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#7 07-07-2020 13:21:22

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

ester a écrit :

#577313Oui, je pense que ta pause t'a fait le plus grand bien.

Le dénivelé est très raide pour arriver à l'étang de la Hillette, et tu as bien cavalé. Et l'espèce de cheminée qui monte après n'est pas mal non-plus.
A toi d'être observatrice, au fil des années et des randos (de début de saison) et tu sauras comment gérer le truc à l'avenir. wink

La dernière fois que ça est arrivé (la seule en fait), c'était aussi passé les 2000m, en effort continu en montée. Tu as raison, je vais y prêter attention maintenant !


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#8 07-07-2020 14:43:39

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

je connais bien le cirque de Catageille, l'étang de la Hilette, d'Alet.
C'est un joli coin et tes photos rendent hommage à ce paysage.
Merci pour ce demi-partage (j'attends la suite)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#9 07-07-2020 15:14:53

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Bon alors là, je pense que j'ai du cafouiller quelque part mais pourtant j'ai bien suivi des cairns pour arriver là, toujours est-il que je me retrouve à descendre une espèce de cheminée bien raide comme il faut, c'est bien simple, c'est un toboggan naturel ! Plus aucun cairn, je descend à vue pour retrouver le sentier que je vois sur l'autre versant (en cas de brouillard, bon courage !)

Non, pas de cafouillage, il y a bien des cairns qui partent sur la droite au col, pour un petit raccourci économisant pas mal de dénivelé 'inutile", au contraire des lacets de la Porta del Cel wink


6253_dsc009561-border_29-10-15.jpg
Raccourci tracé en rouge et la sente de la Porta del Cel qui remonte depuis le bas.

Merci pour ce joli retour, sous ce soleil éclatant smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#10 07-07-2020 20:32:00

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Salut Flo, oui mais moi j'ai déboulé directement au niveau du raccourci, les lacets, je les ai vus seulement en me retournant ? Enfin en tout cas le hasard a bien fait les choses puisque j'ai pris du plaisir dans ce passage smile
Je m'attèle a la suite !


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#11 07-07-2020 22:33:19

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Jour 2

La nuit a été bonne ! Le vent faisant claquer la toile, j'ai choisi de fermer l'abri en me couchant, pour finalement l'ouvrir entre deux heures et quatre heures environ, seul moment où le vent s'est arrêté. Mousse en a profité pour sortir dormir à la belle étoile, pelotonnée en boule non loin de ma tente. Moi j'ai eu bien chaud, après réflexion je me dis que ça aurait été une nuit parfaite pour dormir sans abri, mais sur le coup je n'y ai pas pensé.

Je me lève à 6h15, bien reposée, aucune douleur de la veille si ce n'est ma hanche droite, comme souvent. Derrière moi, la montagne s'illumine juste au moment où je commence à remballer mes affaires.

7EFcptUg4.PANO_20200705_065237.jpeg

Les habitudes du matin sont maintenant bien rodées, mais je prends le temps de contempler ce qui m'entoure, ce qui me fait décoller peu après 8h. Je n'ai pas du tout envie de me presser, car je vois bien qu'un névé me barre l'accès au col des Certescan (je l'avais repéré sur Sentinel avant de partir), et là il est en plein soleil, donc j'attends qu'il fonde !

7EFcFHRoe.IMG_20200705_081722.jpeg
On ne voit pas le col, il est caché !

Je suis bien en forme ce matin, ma grosse nuit m'a permis de bien récupérer de mon sommeil en retard, alors j'attaque à bon rythme. Je suis talonnée de près au démarrage par deux gaillards bien chargés qui ont probablement du passer la nuit au refuge tout proche, mais je les devançerai rapidement.

Me voilà bientôt arrivée au Névé, je vois tout de suite que la neige est suffisamment molle pour passer dessus, et je l'attaque par la droite, Mousse caracolant autour de moi, toute heureuse de voir la neige, comme d'habitude ! La pente est moyenne, je taille des marches assez facilement jusqu'au milieu du névé, où la neige commence à être plus dure. A un moment, par flemme ou par négligence, je n'assure pas assez ma prise sur le pied gauche, et zouiiip, je pars en zipette ! Heureusement, je m'arrête à peine plus bas grâce à mon bâton que j'ai bien solidement planté, à genoux sur la neige. C'est la première fois que je glisse sur un névé, à vrai dire il n'y avait pas grand risque ici à mon avis, mais ça remet les idées en place quand même : sur un névé, on ne doit pas avoir la flemme de se tailler une belle marche, voilà qui est bien ancré dans ma petite caboche à présent ! Ceci dit je suis assez rassurée de voir que j'ai immédiatement adopté la bonne position pour m'arrêter, et que ça a marché !

7EFdcJZQJ.IMG_20200705_085522.jpeg
Vu d'en haut !

Ensuite, il ne me reste plus qu'à reprendre mon souffle, puis a atteindre le col en évitant le second névé en passant par le rocher (c'est assez facile !)

Au col, la vue s'ouvre sur le Mont Rouch et ses voisins.

7EFdkIlRm.IMG_20200705_090751.jpeg

J'attendais d'y être pour prendre une décision quant au fait de monter ou non au pic de Certescans : vu d'en bas, ça n'a pas l'air bien dur même si le début de la montée paraît très raide. Je vois qu'il faut ensuite longer la crête par en dessous avant de s'attaquer au ressaut final. Je sais qu'il y a quelques passages techniques, mais je me sens en forme, alors je décide d'y aller. J'ai bien envie de profiter de la vue à 360° qu'offrent les sommets !

En avant Guingamp (j'ai pas arrêté d'avoir cette injonction dans la tête !), je pique à droite, et j'attaque la montée dans les petits cailloux qui roulent. Je repense à la montée au col de Tebarray, au moment où c'est trop raide pour que je puisse continuer de garder les talons au sol !

7EFdDg77I.IMG_20200705_092026.jpeg

Belle pente, non ?

J'arrive ensuite a un petit pas assez gazeux, on a le vide juste en dessous à main gauche, et il faut passer par des dalles assez lisses sur une petite dizaine de mètres.

7EFdLd49l.IMG_20200705_093302.jpeg

Il y a quelques bonnes prises qui permettent toutefois de passer comme il faut, mais bon, je suis bien concentrée quand même, c'est assez impressionnant ! A mon avis sur roche mouillée c'est l'enfer ... Je suis aujourd'hui bien contente de réussir à passer ça toute seule sans appréhension, sans paniquer, c'est ce que je recherchais en commençant à grimper en falaise, et je crois que je peux dire que je tiens le bon bout smile

Il ne me reste plus qu'a crapahuter dans le pierrier pour atteindre le sommet.

7EFdZFOEV.IMG_20200705_093757.jpeg

Sommet où j'arrive très heureuse, toute seule, j'ai bien l'intention d'en profiter avant que mes suiveurs ne me rejoignent ! (Vu la taille du sommet, il vaut mieux ne pas s'y retrouver à 10 !)

7EFe5SXLe.IMG_20200705_094721.jpeg
Mousse summiter !!!

7EFe9fYTu.PANO_20200705_095004.jpeg
Coucou là bas ! La vue est assez incroyable, du secteur montcalm/bassiès en passant par les encantats, Posets, les hauts sommets du Luchonnais et le massif du Valier, plus proche, c'est splendide !

7EFehjKg8.IMG_20200705_095101.jpeg
Vue sur le massif du Valier.

C'est bien beau tout ça mais maintenant que j'ai bien grimpé, il va bien me falloir redescendre ! Et pas qu'un peu, c'est une belle journée de descente qui m'attends. Je reprends le même sentier qu'à l'aller pour rattrapper le col, je croise alors tous les gens qui y montent depuis le refuge, et je suis bien contente d'être partie avant eux smile Ensuite, il me faut piquer vers l'estany blau, qui est magnifique et dont l'eau transparente donne terriblement envie de se baigner !

7EFeARTDF.IMG_20200705_110646.jpeg

7EFeEbZ3x.IMG_20200705_111638.jpeg
Blau, vous dis-je !

Le sentier devient ensuite assez roulant pour la première fois depuis le départ, et je rejoins rapidement l'estany du guerrosso. Vu d'en haut, il ne paye pas trop de mine, mais j'ai décidé d'y manger car je commence à avoir faim et je ne veux pas me mettre dans le rouge aujourd'hui. A 11h30, me voilà donc au bord de l'étang, qui en fait est absolument charmant !

7EFeUrINq.IMG_20200705_113900.jpeg

Je ne résisterai pas à la baignade au pied de la mini cascade, l'eau est fraiche mais c'est délicieux !

7EFeZVMQP.IMG_20200705_114248.jpeg

Théoriquement, j'avais prévu de piquer vers l'estany de flamisella en quittant la porta del cel afin de rattrapper en direct le port de Tavascan et d'éviter la descente sur Noarre. Seulement je n'ai aucun sentier sur ma carte, et je crois me souvenir d'avoir lu que c'était techniquement possible mais passablement inconfortable. Comme je me sens en forme et que je n'ai pas envie de m'embarquer dans un truc à la mord moi le jonc (c'est dimanche !), je décide finalement de descendre à Noarre. Il paraît que c'est joli smile Je n'ai fait que 6 kms à peine ce matin, il va me falloir passer la seconde si je veux arriver à la voiture à une heure raisonnable, je calcule rapidement qu'il m'en reste environ 18 ... En avant Guingamp ! lol

Je passe donc la seconde et dévale la descente pas si évidente que ça qui me mène jusqu'à un petit plateau où sont installées des clotures.

7EFfo9obi.IMG_20200705_123125.jpeg
Le paysage est toujours grandiose !

Rapidement, je rentre dans les sous bois, et, le bon chemin aidant, je force un peu l'allure. Il est agréable d'être à l'ombre car le soleil tape de plus en plus fort à mesure que je descend, j'entend Mousse haleter derrière moi car il n'y a plus d'eau autour de nous pour la rafraîchir.

A Noarre, je sais qu'il y a une fontaine où je pourrais remplir mes gourdes qui sont à présent presques vides (Je suis toujours sur les 4L pris la veille au soir au refuge !) J'arrive à Noarre et j'aperçois deux randonneurs qui finissent leur repas, nous nous saluons en espagnol puis ils s'adressent à Mousse en français : "Tiens mais on t'a vu ce matin toi !"

Ah oui, mes deux randonneurs-talonneurs ! Nous ne nous étions pas salués ce matin car j'étais déjà devant, mais Mousse était allée le faire à ma place, ils m'ont sûrement doublée quand j'étais au pic ! Je suis heureuse de parler avec eux car ils sont les premiers traversistes que je vois cette année. Ils suivent le bouquin du "Trek des Pyrénées' dont j'entends de plus en plus parler. Evidemment, nous discutons poids de sac et itinéraires, comme d'hab ! Pendant que nous discutons, je remplis mes gourdes puis il me faut repartir sans traîner, en suivant le sentier parallèle à la piste qui monte au port de Tavascan. Ce n'est pas la partie la plus intéressante du parcours mais elle a le mérite de permettre d'avancer assez vite !

7EFfXLiOD.IMG_20200705_123910.jpeg

En arrivant au parking de Tavascan, Mousse file se caler à la fraiche sous le petit préau ! Voyant qu'elle demande à récupérer, je fais une pause d'une quinzaine de minutes pour la laisser s'endormir un petit peu.

7EFg5jwmR.IMG_20200705_141145.jpeg
Je n'ai même pas eu le temps de lui enlever les sacoches !

Peu après, nous voilà reparties !

7EFgfrqg0.IMG_20200705_143531.jpeg

Peu avant d'arriver à l'estany del port, nous surprenons toute une bande d'isards qui s'enfuient à notre arrivée. Ceux là sont bouclés (entendre : avec une boucle d'identification à l'oreille) et ils n'ont pas l'air bien farouches, étant donné qu'il y a un peu de monde par ici ! Je croise même dans la montée des gens qui se promènent avec un masque !

7EFgpRvyW.IMG_20200705_145053.jpeg

Passé l'étang, il ne me reste plus que quelques deux cent mètres à monter pour atteindre le col de Tavascan (ou de Marterat, selon si l'on est en France ou en Espagne !), et c'est rapidement expédié. De l'autre côté du col, l'Ariège se dévoile à nouveau, avec ses à-pics vertigineux et ses crêtes sauvages. Ariège Ô belle Ariège, je t'aime !

7EFgA4NHm.IMG_20200705_150941.jpeg

Bon, me voilà à 2217 mètres, et je dois descendre à 700 ou 800 mètres, c'est parti, en avant Guingamp !

Le sentier contourne la cabane de Marterat (assez bien équipée !) et progresse ensuite en balcon (parfois assez impressionnant !).

7EFgKuD6Q.PANO_20200705_152834.jpeg

Nous marchons régulièrement dans le ruisseau sur des pierres et il me faut encore une fois rester bien concentrée pour éviter toute chute. Au bout de quelques centaines de mètres, j'avise un petit coin d'ombre où je vais m'enfiler à nouveau un deuxième midi à 16h ! J'avais emporté pas mal de rab en ayant des doutes sur le fait de réussir à boucler le tour sur deux jours, mais maintenant que j'y suis je vois bien que ça va le faire, alors je me goinfre. J'en profite pour chambrer Mousse qui s'affale à nouveau dans l'herbe fraiche :

7EFgZ0IRj.IMG_20200705_155255.jpeg

Ensuite, je repars avec l'intention de ne plus faire de pauses jusqu'en bas, en avant G ... Oui bon d'accord j'arrête !  big_smile

Ca descend sec par des petits lacets, mais du coup, ça descend vite !
7EFh6hY3X.IMG_20200705_163029.jpeg

Le sentier vient bientôt à disparaître presque entièrement sous les hautes herbes et les buissons de framboisiers, qui pour l'heure ne portent pas encore leurs fruits, dommage !

7EFhbSF6x.IMG_20200705_163901.jpeg
A pu d'sentier !

Il nous faut cheminer ainsi un bon moment, je mets Mousse devant pour que ce soit elle qui se récupère les tiques (elle est traitée contre, pas moi !), et on descend tant bien que mal sans voir où on pose les pieds. D'ailleurs, je m'étale à un moment, et vlan ! Rien de grave, c'est le sac qui amortit, je continue. Bizarrement, mes genoux ne me font pas du tout souffrir, et c'est tant mieux ! Je suis juste un peu déçue de cette portion du sentier qui est bien monotone après tout ce que je viens de traverser, mais bon, c'est pas moche non plus hein !

7EFht77h6.IMG_20200705_173333.jpeg

Nous traversons bientôt quelques estives, puis quelques bosquets, il fait chaud chaud chaud !

7EFhwSlNY.IMG_20200705_175307.jpeg

Enfin, le sentier rencontre quelques cabanes, puis quelques maisons, et nous voilà bientôt à Ossese ! Il ne nous restera plus qu'a rejoindre Bidous par des petits chemins mieux entretenus que ceux de l'aller, je retirerai tout de même une tique non encore accrochée de ma jambe ! Je pense alors à Hervé27 et Pala2 en me disant : "C'est vrai que c'est pas mal en short, on les voit tout de suite !"

J'arrive à la voiture 10h30 après mon départ ce matin, avec pas moins de 1304 mètres de grimpette dans les pattes mais surtout 2831 mètres de descente, pour 22.4 km !

Au total, la boucle approche les 3500 mètres de dénivelé pour une quarantaine de kilomètres, soit un peu plus que ce que j'avais prévu, ne prenant pas la variante par Flamisella ! C'était un régal du début à la fin, j'ai passé un week-end coupée du monde, juste ma chienne, la montagne et moi, et ça fait un bien fou après tout le stress des dernières semaines !

Au retour, j'ai emprunté la D8-D18 qui serpente entre Aulus les bains et Tarascon, cette route est une merveille (on y passe notamment le port de Lers), j'ai continué à me régaler !

Merci de m'avoir lue jusque là, voici la liste !



itemmarqueNombre ou  joursP.Upoids totalsur moidans sac
ABRI855855
tente3F ULLanshan 1 pro1855855
COUCHAGE13551355
Duvetferrinolightec 10001905905
MatelasTherm-a-restnéo air X lite Women1340340
MatelasTherm-a-resthousse11414
oreillerD4gonflable19696
PORTAGE915915
SacOspreyTempest 301830830
dry sacSea to summit8L15555
trousse toilette13030
CUISINE390390
tassetitanecouvercle+ housse15555
Réchaudmsrpocket rocket 217373
Réchaudbriquet11010
Couteauportugal11717
cuillèretitaneLixada11515
CombustibleCartouche gazprimus1104104
filtre a eauKatadynBe Free 1L15151
filtre a eauKatadynFlasque 1 L12929
poche a eauplatypus2L13636
VETEMENTS1680740940
T-shirt MLD4Merinos Gym1150150x
MicropolaireD4simple  mh1001170170
Pantalon/shortD4convertible1410410x
doudouneD4simond alpi light1310310
collantD4Mérinos1150150
Veste Imper respiPatagoniaTorrentshell1300300
chaussettesX socksTrek summer15050x
BoxerIce breakersprite hot merino12020
BrassièreIce breakersprite racerback13030x
Gantsd4running15050
BuffD4merino14040x
CHIEN146146
tapisD4mousse recoupée17676
laisseD4escalade diam. 3 mm17070
CONSOMMABLES32473247
Lyophilisédivers1140140
porridgemaison1153153
saucissonmaison1198198
Graines & fruits secsmaison280160
thémaison224
crackersbio3,557199,5
soupes32060
chocolatu2,52972,5
gâteauxdivers14848
barres énergie428112
kiri42080
gaz12020
eau210002000
 
HYGIENE174174
Brosse à dents11010
Dentifrice12727
savondiy177
gant toiletteDIYmicrofibre11515
stick solaireavèneSPF 5013030
mouchoirs12020
bouchons oreille122
pharmacie16363
DIVERS673320353
lampepetzlarctic core18383
téléphoneXIAOMIMi A2 Lite + coque1210210x
liseuseKobolibra1170170
lunettes soleil13535x
lunettes soleiletui15050
chapeauD4larges bords17575x
kit reparationrustines, colle15050rustines, colle, briquet secours, fil, aiguille.
AUTRES115011500
chaussuressalewaSpeedBeat 401700700x
bâtonsD42225450x
TOTAL SAC SEC5128
AVEC CONSOMMABLES8375
AVEC SUR MOI10585

J'aurai clairement pu me passer de la polaire et des gants, d'ailleurs je viens de me racheter une polaire sans manches mais full zip et avec poches zippées, ça revient au même niveau poids mais ça prendra moins de volume dans mon sac, et ça sera plus confortable (pour dormir éventuellement, les manches m'engoncent !), et puis les poches me manquaient un peu quand je traine en pyjama le soir au bivouac smile C'est le modèle à 10 € chez décath, appelé "MH120".

Je veux toujours changer de popote pour passer à la Toaks 550-L, et toujours aussi passer au Quilt pour gagner 300 gr. Quand j'en serais là, il y a des chances pour que je passe au tarp et au sac UL, mais ça ne rentre pas encore dans ma compta prévisionnelle smile

A vous les studios !


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#12 07-07-2020 22:46:45

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Merci pour le récit et les photos cela me fait patienter car  je compte les joursou plutôt les semaines  avant de rejoindre le Val d'Aran pour quelques randos smile journées avant de rejoindre Benasque et le Ht Aragon


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#13 07-07-2020 22:53:12

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Cool, c'est prévu pour quand ?


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#14 07-07-2020 23:04:17

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Départ de Paris pour le nord du Tarn le 2 août, départ pour les Pyrénées le 13... C'est encore loin  hmm


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#15 07-07-2020 23:34:44

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Ca va venir vite smile


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#16 08-07-2020 04:23:03

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Enfin la suite !
Et ça se confirme, le coin est superbe (et les photos aussi).
tongue

Et 2800m de D- dans la journée (en plus de la D+), chapeau... perso même pas en rêve.
lol

Hors ligne

#17 08-07-2020 07:36:04

René94
Membre
Lieu : Mont Griffon (du 9-4)
Inscription : 30-12-2009

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Il aurait été dommage que tu gardes cette magnifique sortie pour toi toute seule !
Toute expérience en escalade/alpinisme est bénéfique pour éviter le stress en rando alpine.
Merci pour le partage smile


"Je ne suis pas ce qui brille..." (F. Marchet)
Mon trombi

Hors ligne

#18 08-07-2020 07:56:43

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

@ Redfish, merci ! Oui, ça fait pas mal de descente mais c'est vraiment bien passé, même pas eu de courbatures ! Après, c'est sur que si tu pars demain sans entraînement faire une sortie comme ça tu vas en chier, mais je randonne quand même toutes les semaines (minimum 1 jour), plus mes 10 km quotidiens, plus les sorties grimpe... Ça fait les cuisses !

@René : Eh oui, c'était vraiment splendide ! Je suis vraiment très contente de prendre confiance sur des passages un peu techniques car c'était vraiment mon but : je me suis parfois retrouvée en rando a devoir grimper un peu, et avec le stress j'ai parfois fait des trucs pas terribles. Maintenant j'ai les billes pour analyser la situation et choisir la meilleure façon de passer, c'est bien mieux pour ma sécurité (je randonne quasiment toujours seule en plus !).


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#19 08-07-2020 08:23:14

lynx18
mulberry
Inscription : 27-12-2008

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Bonjour Joy,
Merci pour ce chouette retour!

Es tu passée facilement par le port de Lers avec ton fourgon?
J'avais hésité à l'emprunter tout récemment (j'étais en Ariège fin juin ) avec le mien,craignant l'étroitesse de la route ( info relayée par mon époux qui venait de le monter en vélo )

Hors ligne

#20 08-07-2020 10:32:38

Hervé27
éMULe
Lieu : Thann, Alsace
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Salut Joy et merci du récit  smile

Le site de Certascan est absolument extraordinaire au lever du Soleil, c'est un de mes souvenirs éblouis.

Je reconnais plusieurs passages que tu décris et notamment le raccourci de la Serra de Llurri que j'avais emprunté dans l'autre sens. Dans cette direction je comprends qu'on puisse manquer la bifurcation : lorsque je n'ai plus vu de cairns je me suis fié à la trace GPS calquée sur OpenTopo, laquelle m'a bien ramené vers le collet par un zig-zag dans les dalles rocheuses.

A mon passage l'Estany Blau avait une toute autre couleur, tirant sur le vert car très chargé de farine glaciaire (il y avait presque autant de neige au 10 août que ce que tu viens de voir en ce début juillet …). Ta petite pause au débouché de l'Estany de Guerrosso ne pouvait être mieux choisie : avec ses quelques arbres le petit bout de torrent est plein de charme pour profiter tout à la fois de l'eau, de l'ombre et du soleil tout en même temps.

Bref, un bien beau secteur où s'attarder  wink


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi, Récits & Liste(s)
Ma liste 2.5kg mini 3.5kg max

Hors ligne

#21 08-07-2020 13:51:09

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

lynx18 a écrit :

#577420Bonjour Joy,
Merci pour ce chouette retour!

Es tu passée facilement par le port de Lers avec ton fourgon?
J'avais hésité à l'emprunter tout récemment (j'étais en Ariège fin juin ) avec le mien,craignant l'étroitesse de la route ( info relayée par mon époux qui venait de le monter en vélo )

Salut, je ne l'ai pas faite en fourgon cette fois ci (il est vendu depuis !) Mais j'y suis déjà passée, il n'y a pas de problème !  C'est une route de montagne étroite où il faut se garer sur le bas côté pour laisser passer si besoin, mais la route est en super état ! Il ne faudra pas hésiter la prochaine fois wink

Coucou Hervé,  et oui, les années se suivent mais ne se ressemblent pas ! Peu de neige a déclarer, mais la montagne dégouline de partout ! Je pense avoir croisé de l'eau tous les 50 mètres sur certaines portions !


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#22 08-07-2020 16:38:04

lynx18
mulberry
Inscription : 27-12-2008

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Merci pour ta réponse.
Je craignais de me retrouver avec ...un autre fourgon en face sans avoir la place pour me mettre sur le bas côté

Hors ligne

#23 08-07-2020 22:45:17

moïse
Membre
Inscription : 15-04-2020

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

merci pour ce récit et ces magnifiques photos.
quelle belle rando!
c'est pratique de mettre la liste du matériel; c'est très instructif.

Hors ligne

#24 09-07-2020 02:16:49

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

moïse a écrit :

#577508c'est pratique de mettre la liste du matériel; c'est très instructif.

Normalement c'est le cas de tous les récits postés dans cette section (cf le tag [Récit + Liste] dans le titre des tous les topics).
wink

D'ailleurs, si on lit le topic avec les règles de cette section ("A propos de cette section du forum"), il est clairement indiqué:
"...présenter un récit accompagné de la liste de votre matériel (les deux étant indissociables)."
smile

Hors ligne

#25 09-07-2020 08:46:21

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre Couserans & Val d'Aran - plein les mirettes !

Oui, je l'ai remise même si c'est sensiblement la même que pour mon dernier récit s'il y a un mois !


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

Pied de page des forums