#26 08-08-2020 09:16:47

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011
Messages : 1 979

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Bravo Azerty ! smile

Eh oui, c'est l'étape la plus difficile, l'atterrissage... mais tu seras bien heureux de retrouver ta petite famille (et vice versa) ! wink
Les yeux et les oreilles d'Azerty Junior vont tout capter de ton retour, du rêve à l'état pur pour dans quelques années !


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#27 08-08-2020 09:57:52

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 1 284
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Bon retour parmi nous  smile

Je mentirai si je te disais de ne pas me compter parmi les envieux  roll


Sitôt sorti de maladie, on oublie son médecin.
La gratitude est la mémoire du cœur

Merci  smile

Hors ligne

#28 08-08-2020 12:42:06

Nayana
Helix pomatia
Lieu : Cote d'Or
Inscription : 05-10-2010
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Bravo Azerty  smile


Lentement mais surement...

Hors ligne

#29 08-08-2020 12:48:17

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 663

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Bonjour azerty,
A défaut d'eau, j'espère que tu as pris le temps de gouter une eguzki, bien méritée !
Bon retour en Bretagne.

Hors ligne

#30 08-08-2020 12:48:22

divad
Membre
Lieu : 14
Inscription : 30-07-2018
Messages : 232

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Félications pour cette traversée à rythme impressionant: compte tenu des températures annoncées tu ne doit pas avoir trop de regrets à ne pas rejoindre symboliquement l'océan. Reposes-toi bien

D

Hors ligne

#31 09-08-2020 11:25:31

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 1 968

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Bravo Azerty,

Bon retour chez "nous".

Kanteske tu viens nous raconter ça  tongue  tongue  tongue  tongue

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

En ligne

#32 09-08-2020 13:05:11

patou
Membre
Inscription : 11-05-2014
Messages : 233

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Hello
Ah oui on attend le récit et des photos !
Bon retour tout en douceur j'espère, malgré la chaleur, même ici en Bretagne.

cool


Mul part ailleurs

Hors ligne

#33 13-08-2020 20:27:49

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 639

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Sommaire :

1ère partie : Hervé27 + Pala2 + Azerty

DateEtapeKM*D+D-DépartDuréeIndice IBP
--Prologue 000--0
J0118 juillet 2020Cerbère m'a suer - Du cap Cerbère au Pic Sailfort (refuge Tomy)16,5176985911:0706:51126
J0219 juillet 2020Délices à Las Illas - Du Pic Sailfort à Las Illas31,231301175906:4408:58136
J0320 juillet 2020Le zèbre de Batère - De Las Illas au Refuge de Batère30,742187135305:4510:38162
J0421 juillet 2020ça ressemble à la montagne  - Du Refuge de Batère au Rec de Coma Ermada27,652002116206:3210:54190
J0522 juillet 2020Yoyos pour un Yéti - Du Rec de Coma Ermada à Bolquère 200030,581640222606:2709:58207
J0623 juillet 2020Le (de)tour du Carlit - De Bolquère 2000 à l'Hospitalet28,521265167406:3308:50168

2nde partie : Pala2 + Azerty

DateEtapeKM*D+D-DépartDuréeIndice IBP
J0724 juillet 2020Repos000--0
J0825 juillet 2020C'est pas le bon col ! - De l'Hospitalet au refuge Borda de Sorteny30,032785216906:1611:43256
J0926 juillet 2020Les colis - Du refuge Borda de Sorteny à L'Artigue23,211751250806:4009:53200

3ième partie : Azerty + Joy Supertramp + Mousse

DateEtapeKM*D+D-DépartDuréeIndice IBP
J1027 juillet 2020Certascan - De l'Artigue au vallon de Guerossos22,812059103806:4907:55187
J1128 juillet 2020Acherpééééééé16,831527180406:1208:45154

4ième partie : Azerty solo

DateEtapeKM*D+D-DépartDuréeIndice IBP
J1229 juillet 2020L'orientation - Du barranc de Comamala au Refuge Mataro26,422302186806:0911:16217
J1330 juillet 2020Les patatas bravas - du Refuge Mataro à l'hospice de Vielha23,091615242306:2709:19208
J1431 juillet 2020haut les corps - de l'hospice de Vielha au refuge du Portillon27,462882194806:2412:28250
J151 août 202016,891443181807:0407:48170
J162 août 202036,531911242106:2309:15205
J173 août 2020323073203707:0611:02251
J184 août 202027,32043242806:1510:36220
J195 août 202033,162127263506:5010:13210
J206 août 202022,931522171207:0308:20168
J217 août 202050,842248279806:3214:03244
--Épilogue000--0

Total

DateEtapeKM*D+D-DépartDuréeIndice IBP
--554,723945238640-198:45-

* Les traces sont enregistrées avec la montre Suunto Ambit 3 Peak en mode économie d'énergie. Ce mode permet d'accroitre l'autonomie de l'appareil au détriment de la précision. La distance mesurée étant généralement en deçà de la distance réellement parcourue sur le terrain. Une fois qu'on le sait , après on s'en fiche, l'essentiel étant d'enregistrer tous les jours avec le même équipement et dans les mêmes conditions .

Edit : MAJ du sommaire au fur et à mesure de l'avancée du récit.

Dernière modification par azerty (21-09-2020 23:38:18)


Profil / trombi ici

Hors ligne

#34 16-08-2020 14:30:20

Joy Supertramp
Membre
Inscription : 25-03-2019
Messages : 647

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Sympa ta dernière journée !   big_smile


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Hors ligne

#35 16-08-2020 15:05:25

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 850
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Le jour 17 surtout !


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#36 16-08-2020 15:10:20

martie
Membre
Inscription : 04-03-2011
Messages : 718

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Bravo pour cette quasi HRP Azerty!
Les dénivelés et distances quotidiens me laissent rêveuse...
surtout que j'imagine que ça reste du plaisir m^me à ce rythme-là... enfin... j'espère...

Une rando prévue à trois et qui s'est faite en grande partie en solo... Pas de déception à ce niveau?
Remarque quand on est seul on est tranquille et on choisit son rythme!

Y a plus qu'à attendre l'imminent compte-rendu...
merci!
martie

Hors ligne

#37 16-08-2020 18:37:35

Joy Supertramp
Membre
Inscription : 25-03-2019
Messages : 647

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

oli_v_ier a écrit :

#581084Le jour 17 surtout !

Ouais j'lai vu après celui-là ! Mais moi c'est les 14 heures de marche qui m'impressionnent, surtout quand on sait qu'il met pause à chaque arrêt  big_smile


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Hors ligne

#38 16-08-2020 20:03:58

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 639

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

salut à tous

Joy Supertramp a écrit :

Ouais j'lai vu après celui-là ! Mais moi c'est les 14 heures de marche qui m'impressionnent, surtout quand on sait qu'il met pause à chaque arrêt  big_smile

pour la dernière journée de 14h de marche; ça fait une sortie de 15h20 en ajoutant les pauses. Du lever au coucher du soleil, et même un peu plus. J'ai bien appris ma leçon en arrêtant de m’arrêter tout le temps big_smile. Toutes les 3 heures sur la première moitié, puis toutes les heures après parce que c'est dur quand même roll J'ai merdé sur l'eau et sur l'orientation au début, ça m'a mis les nerfs, mais après je me suis calmé et ça a déroulé sur le billard du pays basque.

7FGUl7FVx.Capture.png

oli_v_ier a écrit :

Le jour 17 surtout !

le jour 17, attention spoil, il y avait du dopage dans l'air  lol

martie a écrit :

Bravo pour cette quasi HRP Azerty!
Les dénivelés et distances quotidiens me laissent rêveuse...
surtout que j'imagine que ça reste du plaisir m^me à ce rythme-là... enfin... j'espère...

Bonjour martie et merci, bien sur que c'était du plaisir, tu imagines sinon ? personne ne m'a forcé à aller là bas.
le rythme ça n'est pas de la vitesse, c'est juste des journées bien remplies,
Plaisir du corps, plaisir des sens et plaisir de l'esprit. C'était un bon gavage de plaisir à 300%.

martie a écrit :

Pour Une rando prévue à trois et qui s'est faite en grande partie en solo... Pas de déception à ce niveau?
Remarque quand on est seul on est tranquille et on choisit son rythme!

pour être honnête, ma plus grosse crainte quand on a mis sur pied cette sortie à 3 c'était de ne pas avoir mon moment de solitude. Je pense que j'aurais pris quand même une petite semaine pour moi tout seul quoi qu'il arrive, soit au milieu, soit à la fin. Le groupe n'était pas figé, il y a tellement de raison pour lesquelles son aurait pu se séparer (rythme, ambiance, itinéraire, etc etc ) que c'était plus ou moins écrit dans les status de l'association, on ne voulait pas sacrifier notre plaisir ou notre indépendance à la volonté du groupe.

martie a écrit :

Y a plus qu'à attendre l'imminent compte-rendu...

mouais, mais ne soyez pas trop pressés, je n'arrive pas à m'y mettre. ça va être un peu plus long que je ne l'imaginais.
Et puis... ça me gène de griller la priorité à guichen, je vais attendre qu'il finisse le sien d'abord  smile


Profil / trombi ici

Hors ligne

#39 16-08-2020 20:38:20

Joy Supertramp
Membre
Inscription : 25-03-2019
Messages : 647

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Ah c'est cool ces grpahiques là pour se rendre compte des pauses ! C'est ta montre magique aussi qui fait ça ?


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Hors ligne

#40 16-08-2020 23:48:50

Gloock
Membre
Inscription : 10-10-2019
Messages : 85

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

azerty a écrit :

#580892
* Les traces sont enregistrées avec la montre Suunto Ambit 3 Peak en mode économie d'énergie. Ce mode permet d'accroitre l'autonomie de l'appareil au détriment de la précision. La distance mesurée étant généralement en deçà de la distance réellement parcourue sur le terrain. Une fois qu'on le sait , après on s'en fiche, l'essentiel étant d'enregistrer tous les jours avec le même équipement et dans les mêmes conditions .

tu l'as recharge combien de fois durant l'ensemble du parcours ?


Peux tu nous montrer un screen movescount d'un trace de la montre pour que l'on se rende compte de limprecision liée au mode éco ?

Hors ligne

#41 17-08-2020 13:35:53

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 639

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Bonjour Gloock,
J’ai rechargé la montre 4 ou 5 fois sur les 3 semaines. Mais je n’attendais pas nécessairement que la batterie soit à plat.

Le dernier jour je me suis aperçu qu’il restait moins de 5% et j’ai pu remettre en charge pendant la pause de midi sans stopper l’enregistrement . En quelques minutes c’était remonté à 20%. Ça n’est vraiment pas une grosse batterie.

Je pense que l’autonomie n’est plus celle que j’avais il y a 3 ans quand je l’ai achetée. Mais je fais aussi de plus longues journées.

Pour les traces je vais les ajouter sur le récit. Si tu es pressé regarde celles de mes précédent CR ou envoie-moi un MP et je t’en communiquerai quelques unes.

Pour juger la précision il faudrait faire 2 fois la même sortie et comparer 2 traces sur les 2 modes d’enregistrement.

Dernière modification par azerty (17-08-2020 13:37:15)


Profil / trombi ici

Hors ligne

#42 17-08-2020 22:36:08

Gloock
Membre
Inscription : 10-10-2019
Messages : 85

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Merci pour ces détails azerty. Étant possesseur de la ambit 3 peak, cette utilisation en mode rando itinérante mets utile.

Tu recharges donc avec le cordon d'origine ? Tellement dommage que le standard du micro USB soit pas etendu sur l'ensemble des appareils....


Concernant la précision du GPS, la comparaison peut se faire avec une trace déjà connue ou remarquable sur la carte de movescount. Mais c'est vrai que sur la HRP Il Y a beaucoup de hors sentier.

Hors ligne

#43 18-08-2020 06:23:38

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 639

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Gloock a écrit :

#581195Tu recharges donc avec le cordon d'origine ? Tellement dommage que le standard du micro USB soit pas etendu sur l'ensemble des appareils....
.

Oui , je l’ai un peu raccourci (14g) mais il reste encombrant.


Profil / trombi ici

Hors ligne

#44 18-08-2020 06:27:22

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 639

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Gloock a écrit :

#581195 Mais c'est vrai que sur la HRP Il Y a beaucoup de hors sentier.

Et quand bien même il y a un sentier encore faut il le suivre  big_smile Le cairn espagnol a ses raisons que la raison ne connaît point  roll


Profil / trombi ici

Hors ligne

#45 18-08-2020 10:41:52

divad
Membre
Lieu : 14
Inscription : 30-07-2018
Messages : 232

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Salut Azerty,

Merci pour le retour, j'ai deux petites questions:
- pendant ta marche est-ce que l'altitude données par la montre étaient raccord avec la carte ou les infos altimétriques que tu peux rencontrer sur le chemin ou as-tu ressenti le besoin de réétalonner ta montre?
- je trouve les indices IBP un peu bizarres quand tu compare par ex. J1 vs. J2 ou J14 vs. J21. Pour moi, J2 et J21 semblent largement plus dur que respectivement J1 et J14. Est-ce que tu penses que cela vient du fait que tu as utilisé ta trace 'imprécise' plutôt qu'un trace faite manuellement?

Merci d'avance!

D

Gloock a écrit :

#581139Peux tu nous montrer un screen movescount d'un trace de la montre pour que l'on se rende compte de limprecision liée au mode éco ?

Il y a une petite comparaison faite par Andrew Skurka qui assez instructive ici: https://andrewskurka.com/suunto-ambit3- … racy-okay/

Hors ligne

#46 18-08-2020 16:55:23

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 639

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

divad a écrit :

#581225Pour moi, J2 et J21 semblent largement plus dur que respectivement J1 et J14.

Bonjour DIvad.
Non J14 a été beaucoup plus dur que J21 ou il a 'suffit' de marcher longtemps.

le site IBPindex donne beaucoup de données en plus du simple indice que j'ai reporté dans le tableau. par exemple dans la section rampes on peut voir que J14 était plus engagé en terme de pentes.

J14
7FJV05Gyd.J14.png

J21
7FJUYiNYD.J21.png

edit : ortho

Dernière modification par azerty (18-08-2020 17:04:08)


Profil / trombi ici

Hors ligne

#47 18-08-2020 23:05:09

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 1 284
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Salut à tous,

C'est moi (Hervé27) qui m'y colle pour le début du récit, avec l'aide correctrice et photographique de mes collègues, dont les ajouts personnalisés sont signalés pour la bonne compréhension de qui s'exprime ...

Pour ceux qui prennent le sujet en marche, je rappelle qu'il m'avait fallu déclarer forfait à 10 jours du départ pour cause professionnelle : mes clients à l'arrêt total pendant le confinement reprennent un à un l'activité et se rappellent maintenant à mon bon souvenir. Tant mieux pour mon portefeuille, tant pis pour cette traversée en 21 jours mûrie pendant de si longs mois ... Ayant déjà parcouru la HRP en 2018, dans l'autre sens et en 35 jours, ce projet "retour" et "express" sera donc pour une autre fois ...

Initialement totalement forfait, j'ai malgré tout et à la dernière minute décidé de ne pas annuler mon billet de train, et de m'octroyer un long week-end pour participer au départ et "lancer" mes camarades sur les 3 premiers jours jusqu'à Amélie les Bains.

Me voilà donc lancé à débuter un récit qu'il appartiendra à mes comparses de poursuivre, après mon lâche abandon ...

Si vous ne l'avez déjà fait, je vous invite à lire en parallèle le récit imaginaire rédigé durant le confinement, histoire de comparer rêve et réalité. Les deux s'entrecroiseront parfois étrangement avant que je ne quitte l'histoire ... Ce fut écrit à partir d'ici

Disclaimer (azerty) : Après lecture ces derniers jours de nombreux récits HRP venteux, pluvieux voire brumeux, je conseille à leurs auteurs de stopper leur lecture à l'instant. En effet certains mots comme brouillard ne seront jamais utilisés, et ils risquent de ne pas comprendre dans quel pays ou dans quelle région se déroule l'action. Hydratez vous bien pour éviter d'attraper une insolation ou un coup de chaud rien qu'en lisant wink Nous avons bénéficié d'une fenêtre météo incroyable, exit la pluie, le mauvais temps et les orages du soir. Météo de ouf !! Chaud oui, très chaud oui, mais à choisir .... bonne lecture les amis.


J00 - 17 juillet : Prologue
Train de nuit Gare d'Austerlitz (22h05) - Cerbère (9h47) - azerty / Pala2 / Hervé27

Je pars de la Normandie, azerty de Bretagne et Pala2 de Belgique. A chacun sa gare d'arrivée, respectivement Saint Lazare, Montparnasse et Gare du Nord, pour formation du trio à Austerlitz. Depuis que le projet est né, nous n'avions jamais réussi à nous réunir tous les trois ...

Je traverse de Gare de Lyon à Austerlitz par le Pont Charles de Gaulle, profitant de la vue d'un beau coucher de Soleil. Sous le pont et sur une péniche, l'ambiance est festive avec sono et peut-être 200 personnes ... Un peu avant j'ai longé une file d'attente à l'entrée d'une salle de spectacle ... Dans un cas comme dans l'autre le public est agglutiné et sans masques, entre 2 gares où tout le monde se "couvre". Cherchez l'erreur ...
7FKeWDkqu.2020-07-17-21.jpeg

Vers 21h30, je retrouve Pala2 après un tour complet de la Gare d'Austerlitz (c'est grand !). azerty nous rejoint peu après sur le quai de départ, reconnaissable malgré son masque à son beau KS rouge (beau sac fait maison et tout en noir pour Pala2, autre KS gris & noir pour moi).

7FDftN1Cn.2020-07-17-21h31m26.jpeg

Pala2 avait réservé une couchette (il fit bien), tandis qu'azerty  et moi sommes en sièges inclinables dans un wagon bondé. On veut discuter un peu depuis nos sièges où Pala2 nous a rejoint, mais à trop baisser la voix pour les voisins qui veulent déjà dormir, on se décale un temps entre deux wagons, mais c'est cette fois trop bruyant et on ne s'entend pas plus, surtout avec les voix étouffées par nos masques ... L'exercice de la conversation est finalement trop difficile : pas possible de refaire le monde dès ce soir, chacun rejoint sa position pour la longue nuit.

Les arrêts s'égrènent au rythme du train de nuit, parfois longs. Au petit matin à Toulouse, je descends sur le quai pour des étirements et un réveil musculaire bienvenus. Après les courbatures nées de l'inconfort des sièges, c'est appréciable ... Le train reste là près d'une heure, après avoir abandonné la moitié des wagons qui poursuivaient sur Tarbes : nous occupons désormais les derniers sièges du dernier wagon. La nuit fut quasi-blanche pour azerty et moi, bien meilleure pour Pierre dans son compartiment couchettes.

7FDftOvbW.2020-07-18-08h34m35.jpeg

Après la (toute relative) monotonie des paysages du Lauragais, puis du défilé entre Montagne Noire (au Nord) et Corbières (au Sud), le train après Narbonne se faufile entre les étangs, et le Canigou est maintenant de plus en plus proche et dominateur ...

Les places se vident au fil des gares entre Perpignan et Port-Vendres. Nous sommes les derniers passagers de notre wagon sur le final à partir d'Argelès.

azerty cumule déjà les kilomètres dans un wagon vide
7FKfjCLIn.J01-01.jpeg

Arrivés en gare de Cerbère à 9h47 (c'était l'horaire prévu, je ne me souviens pas si nous étions ou non en retard ...), nous nous mettons enfin en marche sous un beau soleil pour enchaîner quelques cérémoniaux ...

7FDftQ98j.2020-07-18-09h56m50.jpeg

1er objectif : la Plage, atteinte en seulement quelques minutes via un tunnel piéton abondamment tagué (j'avais manqué cet itinéraire en 2018). En ce milieu de matinée elle est presque inoccupée, et pourtant températures de l'air et de l'eau sont idéales ... Nous nous y offrons une baignade express (ça laissera de belles croûtes salées sur nos shorts de marche au séchage). Impressions irréelles d'un début d'aventure, même si je sais que pour moi ce ne seront que 3 ridicules petites journées.

7FDftV8Sv.2020-07-18-10h07m44.jpeg

Finalement nos quelques images illustreraient bien un final de traversée Ouest - Est ... Loin de nous cependant l'idée de bidonner un récit fictif ...

2ème objectif : après un peu d'asphalte, le plein d'eau au cimetière marin. Nous nous "pré"-hydratons généreusement et remplissons au maximum de nos capacités respectives (de 3.5 à 5 litres !), étant donnés la sécheresse de l'itinéraire, l'air chaud et l'horaire tardif de départ. Nous nous attendons à transpirer, à juste titre ! Pas de point d'eau envisagé avant le bivouac de ce soir.

7FDfu4u8f.2020-07-18-10h49m40.jpeg

3ème objectif : le Phare Solaire du Cap Cerbère, départ "officiel" de notre projet (enfin, le projet des copains, maintenant ...), quelques centaines de mètres plus loin en passant cette fois par un sentier côtier qui nous permet de belles vues arrières sur Cerbère, la côte et l'horizon de la Grande Bleue.

7FDfu5Oz3.2020-07-18-10h57m18.jpeg

Après quelques photos rituelles au pied du phare, nous voilà en marche à 11h pile, avec 1h d'avance sur le départ envisagé. On ne sera pas à la bourre pour aujourd'hui.

7FDfugMsX.2020-07-18-11h03m46.jpeg


Sitôt sorti de maladie, on oublie son médecin.
La gratitude est la mémoire du cœur

Merci  smile

Hors ligne

#48 18-08-2020 23:13:21

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 1 284
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

J01 - 18 juillet - CERBERE M'A SUER !
Du cap Cerbère au Pic Sailfort (refuge Tomy) - azerty / Pala2 / Hervé27

Grand beau temps - températures max ~28-29°C

J'avais proposé 2 options pour notre plan de marche des 22 jours (il y a un samedi à chaque bout des 3 semaines, donc 22 jours), avec une estimation de 212 h de marche :
    - version 1 : une répartition linéaire de l'effort quotidien, soit des journées visées à ~10h de marche effective du 1er au dernier jour
    - version 2 : une répartition progressive, avec des journées de ~9h la 1ère semaine, 10h la deuxième et jusqu'à 11h sur le final. Cette répartition traduit autant la capacité à "produire" de plus en plus d'heures au fil de l'itinérance d'une part, qu'à être progressivement de plus en plus efficace dans les dénivelés (surtout les montées !) d'autre part.
   
Dans les 2 versions, il s'agit de démarrer au lever du soleil chaque matin pour se ménager le plus d'options au fil de la journée. A noter qu'il n'est pas prévu de jours zéro, sauf à prendre une avance qui le permette.

C'est la version 2 "progressive" qui est collectivement retenue, mais dans tous les cas et pour ce 1er jour tronqué l'objectif est fixé au Pic Sailfort, point de rencontre avec le GR10 et l'itinéraire HRP depuis Banyuls, mais où nous savons surtout pouvoir retrouver de l'eau ! Nous ne nous donnons pas d'horaire (les jours sont bien assez longs !), et donc toutes les chances de bien gérer la chaleur de ces altitudes basses ...

C'est ainsi que s'enchaîne la litanie des "premiers / premières" :

1ers pas
1ères photos & vidéos
1ère (petite) ascension
1ère borne frontière avec la n°601 tout en haut de la falaise (il y aurait une n°602 en contrebas)
1er poste frontière au Col des Belitres (165 m),  déserté : chance d'une frontière qui n'est plus une barrière, sauf le temps d'une épidémie ...
1er mémorial aux réfugiés de la Guerre Civile espagnole ("Chemins de la Liberté") : en ce temps-là, la frontière signifiait toute la différence entre la paix et la guerre, la vie et la mort, la liberté et l'oppression ... même si les réfugiés espagnols en sont passés par bien des vicissitudes avant de se faire accepter ...
1ers épineux qui nous chatouillent les guibolles (enfin, celles d'azerty et les miennes, puisque Pala2 marche en pantalon et guêtres)
1ères suées ...

Après 10 minutes de marche, la mer n'a jamais été aussi loin
7FDfuitUj.2020-07-18-11h16m21.jpeg

Nous nous offrons le petit mais indispensable aller-retour à la Tour de Querroig (671 m), pour un panorama somptueux et, déjà, l'ultime vue sur Cerbère nichée dans sa vallée.

Cerbère & Portbou, gares jumelles
7FDfux5gT.2020-07-18-13h18m43.jpeg

Nous poussons un peu en contrebas du pic pour trouver l'ombre (ouf !) d'un arbre et un agréable espace de déjeuner. La chaleur n'est pas extrême (~28-29°C sur mon petit thermomètre), mais l'effort, l'exposition au soleil et l'humidité marine nous étouffent ...

Cap à l'Ouest !
7FDfuu4xP.2020-07-18-13h16m30.jpeg

Il faut commencer d'affronter les épineux : c'est la pire journée sur ce point, mais on les subira encore épisodiquement jusqu'au 3ème jour. Comme précédemment indiqué, Pala2 échappe au massacre avec son pantalon, tandis que les mollets et tibias d'azerty seront les plus atteints. Je m'en sors à mi-chemin de mes comparses : passant pourtant par les mêmes buissons, je m'interroge sur la différence de résultat entre azerty et moi ...

7FDfuvCRU.2020-07-18-13h18m10.jpeg

Au pied du drapeau catalan que nous avons désemmêlé pour lui permettre de flotter à nouveau au vent (aucun message politique : c'est juste photogénique), nous marquons une pause minute au Puig d'En Jorda (754 m). Ayant eu plus d'opportunités que mes camarades pour me préparer physiquement (azerty : on pouffe de rire quand Hervé27 chambre sur sa préparation physique, on l'attendait plus affuté), je surveille en papa poule l'état de forme de mes "protégés" :  azerty espère la montagne, la vraie ... Pala2 a besoin de se refroidir ... Tous les 3 nous dégoulinons de sueur ...

Puig d'En Jorda
7FKfVlRad.J01-03.jpeg

borne frontière 595 ...
7FDfuzRER.2020-07-18-15h20m30.jpeg

... & borne frontière 595 bis
7FDfuCyp6.2020-07-18-15h20m55.jpeg

Au Col de Banyuls (357 m), arrêt au refuge éponyme : ancien fortin reconverti en cabane ouverte, ses épais murs de béton semi-enterrés en font un sombre mais idéal abri pour qui veut se refroidir de la chaleur extérieure. Nous étalons au séchage nos affaires imprégnées de sueur mais aussi de sel de mer (les croûtes de sel ont été une source d'irritations sur cette journée : si j'avais su, je me serai mis indécemment cul nu au cimetière pour rincer mon short !). En cette fin d'après-midi, l'espace est idéal pour s'abandonner à la siesta et laisser passer la chaleur avant les 600 m D+ de l'ascension finale au Sailfort (981 m).

Siesta !
7FKfBTSmg.J01-02.jpeg

azerty : Je me prends l'envie de photographier mes chaussettes tous les jours, peut être parce que je me demande pourquoi avoir emmené des chaussettes blanches quand on doit faire 21 jours avec les mêmes ? Un timelapse sur la survie des chaussettes en milieu hostile pourrait se révéler une bonne idée ... ou pas.

manque l'odeur
7FDfuE22c.2020-07-18-18h46m44.jpeg

Nous repartons reposés vers 19h et après plus d'une heure de pause, pour des retrouvailles progressives avec un air moins chaud / lourd au fur et à mesure de la montée. L'ascension est plutôt régulière sur un sentier bien visible, sauf sur la fin où plusieurs itinéraires se disputent (à flanc ou par la crête). Nous passerons par la crête et quelques passages plus raides (tout semble plus raide à la fin d'une journée chargée...).

azerty : Pendant la montée, la première bonne dénivelée du séjour, je cherche mon rythme. Le confinement n'a pas permis d'aller pratiquer cette activité et j'ai peur de me griller dans les montées. Je commence par monter tout doucement et je laisse le rythme s'installer tout seul. Malgré pratiquement 5 ou 6 litres d'eau avalés depuis ce matin je sens les crampes qui arrivent dans les mollets. Il me reste encore près de 2 litres d'eau sur la réserve des 5 litres prises au cimetière ce matin, alors je ne me prive pas pour boire régulièrement.

A l'approche des sommets (le Pic Sailfort peut s'assimiler à une longue et large crête avec 2 points dominants), les clarines nous accueillent pour nous offrir notre première ambiance de montagne, même si nous sommes juste sous le seuil des 1 000 m. Nous coupons à la perpendiculaire du GR10 en direction du "cadeau" de ce jour : le refuge Tomy vide de tout occupant, subtilement et photogéniquement aménagé à partir d'un creux dans le chaos rocheux. Pour moi, le plus beau refuge des Pyrénées, même si son exiguïté en fait aussi l'un des plus intimes !

7FDfuHHq1.2020-07-18-20h48m51.jpeg

Croisé un peu plus loin, un couple ira bivouaquer à la belle étoile plus avant sur la crête en direction de la croix qui domine la Méditerranée, en empruntant une partie de son couchage au refuge (mais alors, que pouvaient-ils bien porter dans leurs énormes sacs ??)

Comme prévu dans le récit imaginaire, je me dévoue aussitôt (la nuit est proche) pour l'A/R à la source François Grand. C'est un vieux compte à régler, car en 2018 je ne l'avais pas cherché assez bas, prenant un maigre filet d'eau sur le chemin pour la source que j'avais alors cru asséchée. J'en avais été quitte pour effectuer la descente sur Cerbère avec un maigre litre d'eau ... Il me faut une grosse 1/2 h en contrebas par le GR10, pour ne remonter "que" ~7 litres d'eau dans une bonbonne du refuge Tomy + la Platypus de Pala2. Le débit est en effet faible : la source est aménagée d'un caisson et d'un robinet pour optimiser la collecte, et je ne peux prendre que ce qui est disponible : il m'eut fallu trop attendre pour remplir aussi ma propre Platypus. C'est d'ailleurs accroupi devant le robinet de la source que les crampes du soir (nées de l'immense difficulté à se réhydrater dans les conditions de cette journée ...) vont commencer de se manifester. Autant dire que je n'avais aucune envie de rester assis là plus longtemps ...

Il est 21h30 quand je rejoins l'équipe : j'ai manqué le coucher du soleil sur les Corbières au Nord-Ouest ...

Avec une partie de l'eau ramenée, je m'offre une 1ère toilette de chat (friction au gant micro-fibre avec de minuscules quantités d'eau et quelques gouttes de savon d'Alep), ainsi qu'une lessive de mes affaires de marche (1 grand ziplock, 0.75 litre d'eau et toujours quelques gouttes de savon d'Alep). C'est une succession de "corvées" avant de penser à dîner, mais la petite lessive est indispensable (et efficace) pour laver le sel de mes affaires, et la toilette infiniment appréciable pour rester humain ! Mes vêtements de jour sont mis à sécher sur la pierre encore chaude, tandis que j'enfile mes affaires de bivouac.

Tout cela me met en retard pour le repas par rapport aux collègues qui ne m'ont pas attendu (azerty : nous avons déjà attendu qu'il monte l'eau pendant près d'une heure !! ça suffit.) . On partage nos fonds de sacs trop chargés malgré nos bonnes résolutions. Dès demain nous passons au Perthus et pourtant nous portons 3 jours de nourriture : en plus de l'eau, nous étions vraiment très (trop) chargés aujourd'hui, proches des10 kg ... Autant dire que nous n'hésitons pas à "taper" dans les réserves, pourvu que d'en avoir envie : certaines denrées échappent à notre appétit (notamment les fruits secs, dont il se confirme que l'envie s'étiole par temps de chaleur).

Pendant le repas, des crampes assez douloureuses se feront sentir dans les jambes, nous poussant à quelques cris et contorsions. Mais cela sera bien la seule fois de tout le séjour. Mis à part ces petits soucis musculaires liés à la mise en route, aucune douleur à signaler, ni ampoules, ni échauffements. La machine est lancée dans les meilleurs conditions.

azerty dort dans le refuge. J'aurai bien voulu y partager l'espace avec lui, mais nous n'avons pas trouvé de configuration permettant de dormir à 2 sans verser dans une intimité excessive ... Je lui abandonne donc les lieux, déjà expérimentés lors du bivouac final de ma traversée 2018.

7FDfuFwpN.2020-07-18-20h40m48.jpeg
azerty : Bonne nuit dehors les copains. La première journée à déjà bien tiré sur la machine, on fait moins les malins. Cette nuit dans le refuge Tomy sera ma meilleure nuit de sommeil de tout le séjour.

Pala2 et moi-même bivouaquerons en cowboy juste devant : je l'oblige à pivoter son installation initiale de 90°, car les bouses de vaches contraignent la disposition sur la terrasse du refuge. Sans elles, on alignerait facilement 5 à 6 couchages spacieux  les têtes vers le rocher et les pieds vers la mer, et peut-être 3 abris . Nous rencontrons (enfin, moi surtout) des difficultés à garder nos polycrees plaqués au sol pour que le vent ne les fasse pas crisser dans la nuit (pierres, bâtons etc. s'accumuleront sur les pourtours).

Nous aurons un peu de vent en soirée (rafales 30 km/h), mais assez bien protégés car essentiellement à l'abri du chaos rocheux. Ce petit vent tombera progressivement dans la nuit.

J'ai le regret rétrospectif de ne pas être allé prendre la vue nocturne depuis la Croix (lumières urbaines sur peut-être 400 km de littoral languedocien et catalan). Nuit, fatigue, peur de déranger le couple parti bivouaquer dans cette direction ...

Nous dormirons rêveusement la tête dans les étoiles : visibilité de la Voie Lactée, de Jupiter, Saturne et Mars en soirée, Vénus et un fin croissant de Lune au matin, quelques étoiles filantes, beaucoup de satellites, très rares avions ...

Les vaches divaguent longtemps en soirée pour pâturer. Je guette à l'oreille la direction et la distance des clarines, craignant par instinct - mais sans vraiment y croire - l'intrusion des bovidés dans notre espace réservé ...

Je suis heureux d'être de nouveau là, mais mélancolique car privé de la traversée complète à laquelle je rêvais. Soupir ...

Topo J01
7FKfmRcRf.2020-07-18.jpeg


Sitôt sorti de maladie, on oublie son médecin.
La gratitude est la mémoire du cœur

Merci  smile

Hors ligne

#49 19-08-2020 17:57:48

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014
Messages : 2 883

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

Je suis impatient de voir la suite du timelapse sur la survie des chaussettes en milieu hostile...  wink


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
L'objet le moins lourd est celui qu'on ne prend pas.
« Strong, light, cheap, pick two » (*)

| k

Hors ligne

#50 19-08-2020 18:31:16

elBlondin
Membre
Inscription : 30-06-2020
Messages : 12

Re : [Récit + liste] HRP2020 - J14 - haut les corps

ca promet un sacré récit, vite la suite  big_smile

Hors ligne

Pied de page des forums