Aller au contenu

#76 30-09-2020 06:59:23

06chamois
Membre
Lieu : Là-haut
Inscription : 13-11-2018

Re : [Récit + liste] HRP − Haute Route vers la Plage, juillet 2020

Romain merci de m'avoir embarqué sur ton périple, que dis je, magnifique périple.
Agrémenté de belles et nombreuses photos.

En fait chaque jour à la lecture fe ton récit je me retrouvais sur place.
Mais un jour je me la ferais cette traversée.

Encore merci.


La montagne entretient à la fois la tête et le corps, alors plus d’hésitation = vive la randonnée  big_smile

Mon trombi :   https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=35338

Hors ligne

#77 30-09-2020 07:09:49

patou
Membre
Inscription : 11-05-2014

Re : [Récit + liste] HRP − Haute Route vers la Plage, juillet 2020

Et voilà, encore un feuilleton de l'été qui se termine. sad
Bravo et merci pour le récit.
cool


Mul part ailleurs

Hors ligne

#78 01-10-2020 22:44:56

Rhomain
Membre
Inscription : 28-07-2012

Re : [Récit + liste] HRP − Haute Route vers la Plage, juillet 2020

Merci pour vos retours, ça fait plaisir à lire smile

Toufou : oui c'est prévu que je m'attaque au retour sur le matos maintenant, ce n'est pas terminé !

Samol : ah ben oui, j'ai commencé votre récit en plus ! J'ai pas tilté en voyant le jour de votre départ.

Hors ligne

#79 04-10-2020 09:46:58

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] HRP − Haute Route vers la Plage, juillet 2020

Ayé, c'est fini, sniff wink
Bravo Rhomain, pour ce mare a mare et le récit  cool

Flo

Dernière modification par florencia (04-10-2020 09:47:13)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#80 29-10-2020 22:42:11

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP − Haute Route vers la Plage, juillet 2020

Merci Rhomain  smile

Je finis avec toi de rattraper mon retard de lecture. Une HRP comme j’aurai aimé l’écrire  wink à défaut de la faire  roll . Lire, écrire, marcher : c’est mon tiercé, dans le désordre  cool

Le vallon de Moredo jusqu’au Pla de Boavi m’avait laissé (en 2018) un souvenir différent, avec notamment quelques dalles rocheuses glissantes à l’aplomb du ravin et plusieurs belles gamelles ... et profusion de grosses myrtilles  tongue. Dans le maquis de sa partie basse, à l’instant où je pestais à voix haute et empêtré dans les buissons et arbustes sur un chemin inexistant, un trailer faisait son apparition en petite foulée pour remonter tout ça avec une aisance tranquille ... J’en ai retenu une leçon de modestie...


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi & Récits
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

#81 07-11-2020 17:26:58

Rhomain
Membre
Inscription : 28-07-2012

Re : [Récit + liste] HRP − Haute Route vers la Plage, juillet 2020

Bon, j'ai un peu traîné, mais voici enfin le retour matos smile

Retour sur le matériel

Un aperçu du matos (il manque le PE et la doudoune) :
7H3lHCLTZ.DSC06446.s.jpeg


À part quelques exceptions, ce n'est que du matériel qui me sert depuis plusieurs années, donc assez bien éprouvé.

Portage

Marque/caractéristiquesPoids porté (g)
Portage435
sac à dosDIY 25 L363
pochette de ceintureDIY43
Sac étanchepolyethylene29

Sac conçu par mes soins, détaillé ici. J'en suis toujours très satisfait 6 ans après.
L'année dernière j'avais rajouté 2 petites poches en mesh sur les côtés du corps du sac pour y mettre des bouteilles de 500 mL pour libérer de la place sur la ceinture ventrale. Lors de cette HRP je suis parti avec une seule bouteille de 1 L. Les coutures sur le mesh n'ont pas trop supporté le poids du kilo d'eau, j'ai du les recoudre régulièrement. Je viens de les refaire en silnylon, ça devrait être plus durable.

Le fait d'avoir 1 kg d'eau d'un côté et 0 de l'autre n'était pas si gênant que ça, et puis ça descendait vite. Ça me permettait d'avoir mon filtre et ma poche à eau rapidement à disposition dans la poche opposée.

Comme mon sac n'est pas du tout étanche malgré plusieurs tentatives, je complète avec un liner en polyethylène acheté ici (annoncé à 21 g, pesé à 29 g hmm).

Mon sac est rigidifié avec mes 2 morceaux de matelas en cylindre à l'intérieur.

7H3lHuYyt.DSC06448.s.jpeg 7H3lHmwkE.DSC06450.s.jpeg

Abri

Marque/caractéristiquesPoids porté (g)
Abri434
abriDIY Skytex 39 g/m²303
Tapis de solPolycree68
Sardines × 863

L'abri est fait maison aussi, il doit avoir 7 ou 8 ans. Pareil, j'en suis toujours satisfait, même si des fois je me dis que j'essaierai bien un en A-frame pour voir. Je n'ai pas fait de retour nul part, mais il n'a rien d'exceptionnel et ressemble à la plupart des abris en demi-tipi de ce forum smile.

Pour le polycree, cf ma première nuit du récit, le film 3M c'est bien de la merde et il est maintenant à la poubelle. Je fais à présent avec du tyvex depuis que je suis rentré. Je rachèterai probablement du Polycree chez Arklight que j'avais trouvé bien plus résistant.

J'aime bien quand le tapis de sol recouvre toute la surface de mon abri, je trouve que ça limite beaucoup la condensation à l'intérieur et j'ai moins de craintes que mon duvet touche le sol humide en dormant.

Couchage

Marque/caractéristiquesPoids porté (g)
Couchage1366
matelas jambesmousse Arkmat 5mm53
matelas torsemousse Ridge Rest 10mm122
pied d'éléphantCumulus 300 g duvet519
doudouneCumulus 120 g duvet360
bonnetpolaire fin Decathlon23
chaussettesMérino Smartwool58
gants finsMérino Arc’Teryx37
tour de cou34
jupe/gillet/quilt thermiqueDIY Apex 133 g/m²160

J'utilise le combo pied d'éléphant/doudoune :
  - Pied d'éléphant Cumulus. J'avais fait un retour ici
  - Doudoune Cumulus Incredilite. Voir ici

Je fonctionne comme ça depuis que j'ai vraiment commencé à m'alléger, c'est un système qui me satisfait pleinement. Je dors habillé dedans avec mes habits de jour (pantalon de toile léger, haut en laine mérino 200 g/m²). Je complète toujours avec un bonnet fin (aussi pour protéger la capuche de la doudoune, j'ai les cheveux vite gras), des gants fins, un tour de coup et des chaussettes un peu plus chaudes que celles de jour.

Suivant la température, je remonte plus ou moins le pied d'éléphant sur moi, et je peux mettre la doudoune juste posée sur moi comme une couette si il fait trop chaud. Ça m'oblige par contre à avoir une doudoune avec un zip pleine longueur (pont thermique plus important et plus lourd). J'estime la limite confort de mon système entre 0 et -5 °C.

Je trouve par contre que ma doudoune est moins isolante qu'avant (difficile à estimer cependant). Après avoir subie plusieurs lavages, je n'ai jamais réussi à défaire correctement les boules de duvets au séchage, les compartiments étroits n'aident pas du tout. Du coup j'ai plein de « trous » sans duvet un peu partout. Les bandes élastiques aux manches et à la taille sont complètement détendues et ça laisse donc des ouvertures. Elle doit avoir environ 7 ans.

Ça a été une des raisons qui m'a fait prendre un complément thermique en prévision : un rectangle de Climashield Apex 100 g/m², très fortement inspiré de celui de Florencia. Il devait me servir dans les cas suivants :
  - lors de nuits fraiches, en mode gilet sous la doudoune. Ou autour des pieds, j'ai souvent froid au pieds
  - le soir, en plaid sur mes jambes si il fait frais ou si j'ai le pantalon mouillé. Comme je n'ai pas de change et que mon PE est en duvet, je veux éviter autant que possible de rentrer dedans en étant mouillé. L'idée était qu'en mettant le rectangle d'Apex sur mes jambes en arrivant au bivouac, je pourrai sécher mon pantalon avec la bulle de chaleur créée, à temps avant de rentrer dans mon PE. Je n'ai pas pu confirmer cette idée en pratique, puisque je n'ai quasiment pas eu de pluie big_smile.
Tout ça c'était la théorie, vu les températures je ne m'en suis en pratique jamais servi sauf en tant que oreiller de luxe. Alors oui c'était très confortable, mais à 160 g l'oreiller, on repassera !

7H3lHGQT9.DSC06445.s.jpeg

Vêtements de jour

Marque/caractéristiquesPoids porté (g)Poids sur moi (g)
Vêtements de jour3621381
pantalonColumbia synthétique fin270
chandail MLDecathlon manches longues laine mérino257
Boxer × 25555
chaussettesde trail X-Socks70
chapeauTilley92
veste de pluieMEC, membrane Pertex 2,5 couches164
Mini cape de pluieDIY40
moufles de pluieDIY33
coupe-ventDIY70
chaussuresSaucony Peregrine 10637

Pour la protection contre le soleil, j'ai apprécié le pantalon et le mérino manches longues. À condition d'avoir un petit vent, je n'ai pas plus chaud qu'avec les manches retroussées. La seule partie exposée a été mes mains, qui ont bien souffert au début, jusqu'à avoir des cloques qui démangeaient.

Pour la pluie, ma veste de pluie est fragile et peu efficace sous de grosses pluies, mais assez légère. J'ai un coupe-vent pour toutes les fois où j'aurais mis ma veste de pluie contre le vent/froid/humidité en actif.

Et concernant ma mini-cape de pluie, elle couvre le haut de mon sac et mes épaules et bretelles du sac. Elle descend pour couvrir mes avant-bras et mon torse. Je l'ai faite dans une chute de skytex 40 g/m². Pour qu'elle ne vole pas avec le vent, elle est attachée en 2 points à l'arrière de mon sac, et quand je l'enfile, je viens l'attacher en 2 points à l'avant sur la ceinture ventrale. Ainsi ce qui est le plus exposé à la pluie (épaules, bretelles et haut du sac) sont complètement protégés, le reste est assuré par ma veste de pluie. Si il ne pleut pas beaucoup il m'arrive juste de mettre ma cape sans ma veste (ou juste cape + coupe-vent). Je garde ainsi une très bonne ventilation en cas de gros effort physique, dans les montées notamment.

Je n'arrive pas à mettre ma cape sans enlever le sac par contre, il faut aller la chercher trop loin derrière. Et inversement, si je veux enlever mon sac je dois enlever ma cape avant (puisqu'elle est attachée au sac). Malgré ces 2 inconvénients, je trouve que ça reste assez pratique à l'usage.

Voici quelques photos :
7HP88pRwT.IMG_20201107_105216.s.jpeg 7HP88ybD9.IMG_20201107_105206.s.jpeg 7HP88FgNy.IMG_20201107_105228.s.jpeg 7HP88M0Q5.IMG_20201107_105544.s.jpeg 7HP88SNJc.IMG_20201107_105502.s.jpeg

Les moufles de pluie je ne les ai pas prise au dernier moment au final, j'ai bien fait.

Concernant les chaussures, j'ai bien apprécié la souplesse du chaussant et le fait qu'on sente bien les petites aspérités du terrain sous la semelle. Comparées à mes anciennes Saucony Xodus, je trouve l'adhérence moins bonne par contre, surtout sur terrain mouillé. À noter qu'en cas de chaussure mouillée, il y a une semelle intermédiaire sous la semelle de propreté qui a tendance à remonter le long de la cheville durant la marche (c'est assez surprenant de voir un machin jaune fluo sortir tongue. C'est chiant car il faut enlever la chaussure pour la remettre bien en place.

Cuisine

Marque/caractéristiquesPoids porté (g)
Cuisine291
boltitane Snow Peak54
couverclealu29
cozy potDIY14
cuillèrebois, recoupée3
réchaud alcoolDIY Jacoosy15
paravent/supporttitane DIY23
filtre à eauSawyer mini52
poche à eauPlatipus 1,8L, sans le bouchon46
bouteille d'eauJetable, 1 L23
flacons pour huile/sel/épicesflacons Nalgène25
contenant alcooltype compote pour bébé + 25g alcool/j7
Sacs pour bouffe24

7H3lGXkIK.DSC06456.s.jpeg

Rien de particulier à noter, sauf pour le couple paravent/réchaud. Avant j'utilisais une simple feuille d'alu en plusieurs épaisseurs. Mais comme le Jacoosy impose d'avoir la popote surélevée par rapport au réchaud, j'avais aussi un support à trois pieds en fil de fer. C'était moyennement stable, et le support pouvait s'enfoncer un peu trop suivant le type de sol et donc modifier la distance réchaud/popote, donc la hauteur de flamme n'étaient pas optimale.

J'ai donc fait un paravent dans une feuille de titane en cône type Caldera Cone suivant ce modèle, sur lequel je viens poser mon bol. Ça marche très bien, et je peux même remuer sans avoir besoin de tenir mon bol, donc super stabilité, je peux poser ma popote horizontalement même si le paravent lui ne l'ai pas à cause du terrain. Par contre une fois en place, je n'avais plus accès au réglage de l'entrée d'air du Jacoosy, d'où ce petit hack :

7H3lHabFN.DSC06453.s.jpeg 7H3lHej9W.DSC06452.s.jpeg 7H3lHia18.DSC06451.s.jpeg

Hygiène/soins

Marque/caractéristiquesPoids porté (g)
Hygiène/soins150
bandage de contention4
Pansements × 44
tire-tiques1
pince à épiler1
savonMorceau savon de Marseille13
serviette microfibresde ménage26
brosse à dents7
PQravitaillé dans les refuges/camping/toilettes publiques5
huiles essentielles (tea tree + lavande, eucalyptus + gaultérie)60
beurre karité24
bouchons d’oreille5
ciseaux22
rasoir10

Le beurre de karité est vite descendu, je l'ai tout utilisé entre le soin quotidien de mes pieds et de ma peau exposée au soleil.
Le mélange tea tree + lavande me sert généralement pour éviter le développement de champignons entre mes orteils quand je marche avec les pieds mouillés longtemps et comme dentifrice. Le mélange eucalyptus + gaultérie pour ma cheville encore un peu fragile et en prévention de problèmes d'articulations, tendinites…

Les ciseaux servent uniquement pour les ongles (obligé sur 1 mois…) et un rasoir car je ne supporte pas avoir une barbe trop longue. Je ne les prends pas sur des rando plus courtes.

Dans ma liste, j'ai oublié un masque jetable (+ 1 ou 2 g). Il n'était plus très bleu à l'arrivée hmm.

Outils/divers

Marque/caractéristiquesPoids porté (g)Poids sur moi (g)
Outils/divers611370
briquet × 233
lampefrontale Zebra Light, sans l'élastique62
couteauOpinel n°629
boussole24
sifflet7
lunette vue/soleil + housse soie29
cartes papier + ziplockEn tout 63 cartes 1:25000 imprimées en 4 par feuilles (2 par page impression et recto-verso) → 16 feuilles, moitié des cartes envoyées à mi-parcours → 8 feuilles maxi sur moi → 40 g40
montre altimètreSuunto Advisor51
kit de couture/réparationaiguilles, fils, tape, tissu, épingles23
appareil photo + pochetteSony DSC WX80136
Téléphone + ziplockSamsung Galaxy S2116
batterie téléphone supplémentaire35
chargeur + câble USB40
ID, carte bancaire, cash, carte CAF, carte vitale10
crayonBic5
bâtons de marchebambou DIY341
Total36491381

La frontale ne m'a servie qu'une fois un soir pour marcher et chercher un endroit de bivouac après la tombée de la nuit. J'aurai facilement pu m'en passer.
Ma montre altimètre, c'était la première fois que j'en avais une. Je ne me souviens pas d'une occasion où j'en ai eu réellement besoin. Avec du mauvais temps ça aurait probablement été différent.

Pour la carto, bien content d'avoir eu téléphone ET cartes papier puisque mon téléphone est devenu à moitié utilisable rapidement. D'ailleurs si mon téléphone était devenu complètement mort, ça aurait été encore plus compliqué pour faire réimprimer mes cartes en cours de route. Un adaptateur USB dans lequel je pourrai mettre la carte micro-SD de mon téléphone afin d'en faire une clé USB serait intéressant, pour quelques grammes de plus.
Mais plus généralement il me faudrait un meilleur moyen de protéger mon téléphone de l'eau. Les ziplocks aloksak que j'avais sont pas terribles, le zip se déchire rapidement et le plastique s'use vite aussi, rendant l'écran illisible en plein soleil à travers le ziplock. Du coup je ne le mettais jamais dedans…

Mes bâtons de marches sont ceux là, même si ils ont un peu évolués. J'ai notamment fendu le raccord en aluminium et mis des colliers de serrage en métal, à vis plate donc que je peux serrer avec mon couteau. Ça tient bien mieux et c'est plus simple à démonter.

Hors ligne

#82 25-03-2024 23:05:48

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP − Haute Route vers la Plage, juillet 2020

tout lu d'une traite ce soir. Vraiment chouette. Merci!
Je me garde ta Trans'Alpes pour demain soir.

Dernière modification par Olivier642 (25-03-2024 23:07:37)

Hors ligne

Pied de page des forums