#1 20-09-2020 14:41:38

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

[Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

Préparatifs
Confinement, …. , je tourne en rond, je cherche à m’évader.
Les nombreuses randonnées effectuées pendant cette période me rappellent que j’aime vraiment marcher, c’est encore plus vrai quand je suis accompagné d’un audiobook pour réviser mes classiques ou pour me faire quelques frayeurs avec des récits d’aventure.
Le récit fictif d’Hervé27 me convainc à préparer le parcours d’une HRP sans savoir si elle se concrétisera vraiment.
Après beaucoup de lecture et de cogitation, j’ai sous la main 13 cartes A4 recto-verso (des copies d’écran de la cartographie Topopirineos (sous Android / Oruxmap), une liste de matériel déjà bien éprouvée et un programme d’alimentation comprenant 1 colis en poste restante, 2 déposes et une liste de commerces sur mon trajet.
Je choisis une traversée d’Est en Ouest pour commencer par les Pyrénées orientales que je connais peu et pour avoir le soleil dans le dos. Ce dernier détail n’est pas si anecdotique qu’il n’y parait, nous avons peu apprécié les rares passages avec le soleil matinal dans les yeux.
Je disposerai de 3 semaines de vacances, je me suis donc inspiré du parcours de Nutzz effectué en solitaire en 20 jours (récit + carte HRP nutzz), cela me laisse 1 journée de marge en comptant les trajets en train depuis Périgueux.

A ma plus grande joie (restons quand même mesuré je ne suis pas du genre exubérant !), Yann m’indique que ce projet l’intéresse. Quelques jours plus tard, nos 3 semaines de congés sont posées et nous sommes tous deux extrêmement motivés.
C’est un challenge de réussir un tel parcours à 2 et dans un temps assez court. C’est Yann qui m’a initié à la rando soutenue et l’alpinisme. Nous nous connaissons bien, avons la forme tous les deux et quasiment le même rythme de marche, je suis sûr que nous arriverons au bout.

Nous organisons fin juillet un weekend cyclotouristique en Espagne pour réaliser nos 2 déposes à la sortie du tunnel de Vielha et au col du Somport. Nous sommes et il fait déjà très chaud !

Liste
Il s’agit de ma liste estivale habituelle avec de petits changements pour plus de confort :
-    Un pantalon plus léger, au tissus moins solide mais avec plus de liberté de mouvement
-    Une seconde chemise, seconde paire de chaussette et 2 slips
-    Un lecteur mp3 pour écouter des audiobooks
-    Un panneau solaire pour recharger mon téléphone et le mp3 (panneau générique chinois 10W sur lequel j’ai soudé un câble USB-C)
-    Ma carte bancaire, carte d’identité et quelques billets
-    Un masque jetable
Le tout reste très optimisé, 2kg560 dans le sac et 1.1kg d’habits sur moi.
Parfait pour aller loin sans fatiguer mon gabarit assez léger.

7GAtpU3fb.J0.1-matriel.s.jpeg
7GAtpZsgT.J0.3-liste.s.jpeg

Notre parcours complet :
trace GPS complète sur visugpx

Dernière modification par samol (21-09-2020 21:13:55)

Hors ligne

#2 20-09-2020 14:42:44

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J01    Banyuls / Perthus (ruines de Panissars)   
35km    D+ : 1861m    D- : 1572m        11h30    22h00
Jour de la quiche au saumon

7GAvIwmvr.01.png

C’est le grand départ, les dernières semaines ont été très longues et très prenantes pour tous les deux au travail. J’ai l’impression de vivre des événements mainte fois préparés dans ma tête (préparatifs du sac, trajet en train, derniers achats de viennoiserie, quiche au saumon et pain à la boulangerie de Banyuls).

Heureusement, un petit plongeon dans la Méditerranée et la montée raide et directe à travers les vignes nous mets directement dans le bain.

Le départ à 11h30, un 8 aout de canicule est idéal pour bien profiter du soleil ! L’excitation du départ nous fait oublier la température et malgré de grosses quantités d’eau ingérées je me retrouve en surchauffe dans la montée du Pic Neulos. Yann ne ralentit pas et j’en bave derrière, plus aucune force, trempé par la sueur, mon circuit de refroidissement est à sa limite. Un passage dans une forêt de hêtre ou une descente me permettent de vite retrouver mes forces.

Après un début de parcours visuellement très agréable (vue sur la Méditerranée, crête, forêt), la fin est constituée de pistes à 4x4 à travers la forêt ou les oliviers. C’est monotone mais très roulant ce qui nous permet d’atteindre le col du Perthus à la nuit tombante.

Yann se ravitaille en Coca et Estrella mais nous ne pensons pas à chercher de l’eau. Nous visons les 3 sources indiquées sur notre carte pour y planter le bivouac. Les 2 premières sources sont taries, la troisième est recouverte de végétation et probablement asséchée.
Nous posons nos matelas en bord de champ à 50m des ruines romaines de Panissars. La bière, quelques tomates et brugnons nous permettent de passer une nuit convenable malgré l’absence d’eau.
Nous partirons demain avant le lever du soleil et sans manger pour trouver de l’eau le plus rapidement possible.

7GAtq1Tnt.J1.1-banyuls.s.jpeg
7GAtq4Ao3.J1.2-source.s.jpeg
7GAtq6MGi.J1.3-perthus.s.jpeg
7GAtq9D86.J1.4-chemin.s.jpeg
7GAtqbuOY.J1.5-bivouac.s.jpeg

Dernière modification par samol (24-09-2020 20:23:57)

Hors ligne

#3 20-09-2020 14:43:46

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J02    Perthus (ruines de Panissars) / Amélie-les-Bains   
38km    D+ : 2066m    D- : 1768m        06h15    20h30
Jour du patou

7GAvJ9npg.02.jpeg

Quinze minutes après la sonnerie du réveil nous sommes prêts à partir, je cherche à jeter un œil sur les ruines sans succès. Dommage mais ce n’est pas le moment de s’attarder, il nous faut de l’eau.
Nous évitons un détour vers les habitations et nous nous persuadons que la prochaine source est proche. Ce n’est que 4 heures de pistes en béton et chemins forestiers plus tard que nous arrivons enfin à l’ancien lavoir du camp naturiste du Mas Nou.
Un mince filet d’eau coule dans un vieux chaudron ce qui suffit à notre …. bonheur (et accessoirement à manger, nous réhydrater et esquisser un brin de toilette).
Nous faisons une vraie toilette à Las Illas et rejoignons l’Espagne par un des chemins de la liberté. Le temps du Franquisme et du Nazisme n’existe heureusement plus que dans les mémoires mais le Patou nous donne quand même quelques frayeurs.
Nous replongeons dans le ruisseau annonçant l’ermitage de Les Salines et faisons une petite sieste pendant l’heure la plus chaude de la journée. Nous sommes un peu inquiet quant à notre progression, nous avançons toujours bien mais la chaleur nous limite et nous fatigue. L’itinéraire n’est pour l’instant pas montagnard mais est très varié et nous prenons beaucoup de plaisir à le parcourir.

Le vent se lève et quelques coups de tonnerre se font entendre alors que nous sommes proches du Roc de France, nous maintenons l’allure pour quitter la zone de crête. L’orage n’éclate pas mais nous descendons jusqu’à Amélie les Bains dans une moiteur étouffante.
Cette fois-ci nous refaisons notre stock d’eau. Bien nous en prend car notre second bivouac se fera sans eau, sur l’un des rares replats de la forêt surplombant Amélie.
Nous avons le choix entre avoir trop chaud dans le duvet ou se faire dévorer par les moustiques en dehors du duvet, après 2 jours dans la chaleur nous choisissons les moustiques.

7GAtqeIQI.J2.1-fontaine-mas-nou.s.jpeg
7GAtqhMNV.J2.2-amlie.s.jpeg
7GAtqjZKF.J2.3-bivouac.s.jpeg

Dernière modification par samol (24-09-2020 20:28:54)

Hors ligne

#4 20-09-2020 14:45:08

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J03    Amélie-les-Bains / Portella de Valmanya (sous Canigou)   
28km    D+ : 2375m    D- : 852m        06h15    19h00
Jour de l’abreuvoir à vache

7GAvJFAd8.03.jpeg

Ce matin, Yann traine un peu la patte, il s’est beaucoup entrainé au vélo et ses muscles sont douloureux. Pour ma part, j’ai arrêté le vélo 10 jours avant de partir et je me convaincs que mes quelques ampoules aux orteils vont s’améliorer, ce qui sera le cas, il faut être optimiste sur une HRP !
Le parcours de ce matin est assez monotone et nous attendons une nouvelle fois assez longtemps avant de trouver l’EAU, nous sommes pourtant plus prudents et n’hésitons plus un seul instant à remplir nos réserves de 3.5L chacun du précieux liquide.
Nous rejoignons le massif du Canigou. Le parcours devient plus montagneux et nous empruntons un premier raccourci hors sentier (balisage par des ronds jaunes et bleus).
Nous faisons une pause déjeuner sous mon tarp pour nous protéger de quelques averses orageuses puis nous nous précipitons vers l’abreuvoir dans lequel nous plongeons.
Le Portella de Valmanya est très venteux et nous dissuade de la conquête du Canigou. Nous préférons descendre pour poser le bivouac dans une prairie d’herbes sèches et profiter une nouvelle fois d’une bonne baignade avant le coucher du soleil. Nous plantons nos tentes pour la première fois du séjour.

7GAtqnodS.J3.1-raccourci.s.jpeg
7GAtqq4JC.J3.2-abreuvoir.s.jpeg
7GAtqsRVq.J3.3-bivouac.s.jpeg

Dernière modification par samol (26-09-2020 10:52:18)

Hors ligne

#5 20-09-2020 14:47:21

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J04    Portella de Valmanya (sous Canigou) / Vallée d'Eyne   
41km    D+ : 1839m    D- : 1660m        05h45    20h00
Jour des isards

7GAvKaI56.04.jpeg

Nous avançons légèrement l’heure du départ pour éviter le plus longtemps possible la chaleur. L’itinéraire d’aujourd’hui est simple, je n’ai pas à me soucier d'orientation. J’en profite pour me plonger dans les récits antarctiques de Scott, blizzards permanents, progression lente. Quelle contraste avec notre situation !
Nous arrivons à la station de ski Walter 2000 où nous faisons un petit encas, bière-coca. L’assiette de frites commandée par nos voisins de tablée nous fait envie mais ce n’est pas raisonnable nous avons ce qu’il faut  à manger et nous retrouverons notre colis de nourriture demain. Nous avons très bien géré la quantité de provisions pour cette première partie de HRP, il nous reste juste quelques soupes et semoules que nous n’avons pas pu manger en l’absence d’eau.
Nous repartons de la station pour nous baigner dans le ruisseau.
Un joli parcours de crête nous attend, les cumulus s’épaississent mais le vent chassera l’orage, nous ne goutterons qu’à quelques gouttes de pluie dans l’ascension du Neufont.
Nous posons le bivouac  en vallée d’Eyne sur un petit plateau qui s’avérera très venteux, m’obligeant à démonter mon tarp Hexamid pour le tourner dans le sens le plus résistant au vent.

7GAtqvUt7.J4.1-baignade.s.jpeg
7GAtqyR0J.J4.2-crte.s.jpeg
7GAtqABmb.J4.3-neufont.s.jpeg
7GAtqEQs7.J4.4-bivouac.s.jpeg

Dernière modification par samol (20-09-2020 16:01:21)

Hors ligne

#6 20-09-2020 14:48:23

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J05    Vallée d'Eyne / Coll de Coma d'Anyell   
41km    D+ : 1411m    D- : 1358m        06h00    19h00
Jour du canard

7GAvKLM8W.05.jpeg

Enfin l’heure de repartir après une nuit passée à me retourner, protéger mes affaires du vent, replanter la tente, tenir le mat central qui flambe dangereusement.
Yann a, comme toujours, dormi comme un loir dans son tipi Locus bien tendu par ses bâtons de marche.
Passé le village d’Eyne, le parcours de Topopirineos emprunte la route, nous lui préférons un chemin plus direct à travers les prairies et les dolmens.
Nous atteignons le supermarché de Bolquère puis la poste de Superbolquère où nous attend notre colis.
Nous achetons des piles neuves car à cause de la chaleur nous marchons plus longtemps de nuit que ce que nous avions prévu.
Brugnons et boîtes de conserve plein le sac, nous atteignons le lac précédant les Bouillouses pour déguster notre repas. Le vent complique la cuisson mais nous dégustons notre magret de canard légèrement brûlé accompagné de pommes de terre, ratatouille, fruits au sirop, crème anglaise, nutella, pain.
La météo menaçante nous empêche de gravir le Carlit et nous le contournons pas le Nord. Nous avons un choix d’itinéraire important à faire, passer au Sud de l’estany de Lanos direction le Pas de la Case ou passer par le Nord pour rejoindre l’Hospitalet. Nous retenons la deuxième solution et posons le bivouac à coté d’un névé juste sous le Coll de Coma d'Anyell , non sans s’être auparavant baigné dans l’estany de Lanos.

7GAtqHdtM.J5.1-paririe.s.jpeg
7GAtqJPAX.J5.2-colis.s.jpeg
7GAtqN7aZ.J5.3.s.jpeg
7GAtqQ0HQ.J5.4-baignade.s.jpeg
7GAtqTdVU.J5.5-bivouac.s.jpeg

Dernière modification par samol (24-09-2020 20:28:30)

Hors ligne

#7 20-09-2020 14:49:29

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J06    Coll de Coma d'Anyell /(sous le) Col de l'Homme mort   
34km    D+ : 1914m    D- : 1862m        06h00    19h30
Jour du vautour

7GAvLlyhx.06.jpeg

Comme souvent, la montagne est pour nous seuls ce matin et nous fait profiter d’une belle et douce matinée sans vent. Nous atteignons l’Hospitalet et savourons une pause café et viennoiseries. HRP oblige, après chaque descente il faut remonter. Yann s’attelle à la tâche, en tête, le long des conduites forcées de la centrale électrique, 1 heure plus tard pause comprise (ou plutôt arrêts minutes compris) nous avons grimpé de 500m, la forme est là.
Il n’y a pas d’aspiration en randonnée mais c’est quand même appréciable de se relayer régulièrement et de pouvoir compter sur son coéquipier pour s’accrocher à ses baskets.
Nous sautillons de blocs en blocs le long des lacs de Couart puis d’Albe jusqu’au col éponyme qui marque la frontière Andorrane. En Andorre, le vent m’oblige à enlever mon chapeau et nous incite à rebasculer immédiatement en Arriège en choisissant la variante la plus au Nord et la plus sauvage possible. Après une pause déjeuner à l’ombre d’un gros bloc de l’étang de Jonclar nous continuons notre chemin hors sentier dans le vallon de la Coume Varilhes. Un cirque imposant nous bloque le passage au fond du vallon et malgré la fatigue nous devons remonter à travers une pente herbeuse humide et raide pour retrouver la cabane privée de Mirabail. Nous remercions nos chaussures dont les crampons ne sont pas encore trop usés. Le gardien de la cabane nous demande si nous faisons « la traversée », un parcours à flanc, bien cairné et dans de gros blocs, nous lui répondons que nous allons effectivement au col de l’Homme mort. Il nous met en garde contre les pierres qui tombent ; étrange ! Il n’y a pas de risque de chutes de pierres, éventuellement de glissade mais vu notre entrainement et les muscles de nos pieds et chevilles nous n’avons pas beaucoup de crainte de ce point de vue. « La traversée » est effectivement assez impressionnante, la fatigue aiguise nos sensations et nous sommes ravis de trouver un replat herbeux sous le col pour y planter notre Bivouac.

7GAtqVvVQ.J6.1.s.jpeg
7GAtqYdAi.J6.2-lac.s.jpeg
7GAtr0yJ3.J6.3-vallon.s.jpeg
7GAtr3bU6.J6.4-traverse.s.jpeg
7GAtr6cqz.J6.6-bivouac.s.jpeg

Dernière modification par samol (26-09-2020 10:44:07)

Hors ligne

#8 20-09-2020 14:50:40

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J07    (sous le) Col de l'Homme mort    / Mounicou   
37km    D+ : 1871m    D- : 3166m        06h30    20h15
Jour de l’abeille

7GAvLXxmT.07.jpeg

Nous démarrons plus tard ce matin pour éviter de marcher trop longtemps de nuit hors sentier. Nous nous arrêtons au premier ruisseau pour un thé et un petit déjeuner. Nous poursuivons sur les pentes herbeuses et privilégions le port de Banyell/Soulanet à la portella de la cebollera qui nous a paru peu engageante.
Nous basculons en Andorre où nous retrouvons la civilisation : fête des alpages, distributeur de coca puis foule de vacanciers à la station d’Arcalis. Nous retrouvons la France en franchissant le col de l’Abeille, et nous faisons une pause déjeuner/toilette à l’étang de la Goueille. Le soleil tape mais le vent fort n’incite pas à la baignade. S’ensuit un parcours très chahuté (multiples montées, descentes, blocs, câbles) autour du refuge Fourcat avant d’entamer 1400m de descente.
Nos genoux chauffent mais tiennent le coup. Les petites douleurs « mécaniques » vont et viennent sans jamais empirer c’est bon signe !
Nous avions jusqu’à maintenant un peu d’avance par rapport à notre itinéraire « témoin » réalisé par Nutzz mais les longs passages hors sentier d’Andorre nous ont fait perdre du temps. Nous sommes maintenant un peu en retard ce qui nous tracasse car nous n’avons pas chaumé. Nous optons donc pour un retour en vallée, nous effectuerons plus de dénivelé et de distance mais sur un chemin plus fréquenté et plus facile. Nous bivouaquons en forêt juste avant le village de Mounicou.

7GAtr9pCH.J7.1.s.jpeg
7GAtrdKLv.J7.2-descente.s.jpeg
7GAtrilTA.J7.3-bivoauc.s.jpeg

Dernière modification par samol (26-09-2020 10:45:09)

Hors ligne

#9 20-09-2020 14:51:58

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J08    Mounicou / Estany de Llavera   
33km    D+ : 2943m    D- : 1880m        05h30    19h00
Jour de la mare au diable

7GAvMqMiT.08.jpeg

Ce matin, départ de nuit pour profiter de la route bien balisée. Nous avançons à bon rythme et faisons une pause petit-déjeuner à la sortie du village d’Artigue. La très belle voie de la narratrice de la Mare au Diable me berce le long de la montée au port de l’Artigue. Heureusement, nous ne tournons pas en rond autour de la mare mais nous avançons vers l’Est jusqu’au refuge de Certascan où nous attend une bonne bière pression !
Nous regrettons parfois ne pas pouvoir faire une sieste ou un détour mais notre rythme de progression ne le permet pas. Nous essayons tant que possible de finir nos journées assez tôt et nous faisons de bonnes nuits de 7 à 8 heures de sommeil. En contrepartie le reste du temps est très optimisé, la mise en route après le lever est rapide, 15 minutes pour moi qui ne mange pas et 30 minutes pour Yann. Nous buvons et prenons des photos en marchant et nos sacs sans superflu sont très rapides à défaire et refaire. La pause déjeuner, un peu plus longue, nous permet de faire un brin de toilette, notre lessive et le séchage des duvets.

Nous descendons jusqu’au joli village restauré de Noarres et nous remontons sous une pluie intermittente jusqu’au lac situé sous le refuge métallique du Mont Roig. Nous plantons la tente juste avant que n’éclate l’orage et nous assistons au spectacle bien confortablement.

7GAtrlIc1.J8.1-petit-djeuner.s.jpeg
7GAtroj3n.J8.2.s.jpeg
7GAtrrcVw.J8.3-refuge.s.jpeg
7GAtru6hW.J8.4.s.jpeg
7GAtrwoIb.J8.5-bivouac-orage.s.jpeg
7GAtryvtQ.J8.6.s.jpeg

Dernière modification par samol (20-09-2020 16:04:23)

Hors ligne

#10 20-09-2020 14:53:23

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J09    Estany de Llavera / Val d'aran (après Port de la Bonaigua)   
33km    D+ : 2086m    D- : 2489m        06h15    20h15
Jour des grenouilles

7GAvMQT3I.09.jpeg

Nous continuons notre parcours, les nappes de brumes se découvrent progressivement et nous profitons d’un beau lever de soleil.
Nous marchons sur des rochers marbrés polis par les anciens glaciers et nous franchissons plusieurs cols en tâchant de ne pas marcher sur les grenouilles !
Petite erreur d’inattention de ma part qui nous coute un aller-retour d’au moins 100m. Désolé Yann je tâcherai de faire mieux pour la suite de la HRP wink
Dans la descente vers le village d’Alos d’Isil nous croisons VinceLH qui termine sa HRP lui aussi en mode léger.
La montée depuis Alos d’Isil le long du val de Morredo est, comme pour tout les HRPistes, un peu chaotique, les anciens chemins ruraux sont parfois délaissés ou encombrés. Après quelques passages à travers les champs et les terrasses nous retrouvons la piste à 4x4 puis le sentier qui mène au joli refuge orange d’Airoto.
Le parcours qui suit est hors sentier dans un enchainement de blocs, de rhododendrons et de prairies. Avec une bonne cartographie et un sens de l’orientation affuté le cheminement ne pose pas de problème mais notre rythme de progression chute terriblement à cause des framboises, c’est une catastrophe lol
Après un rapide bain dans un lac nous atteignons le col de la Bonaigua envahi par la brume puis nous redescendons dans le val d’Aran où nous établissons notre bivouac.

7GAtrASLV.J9.1.s.jpeg
7GAtrCOek.J9.2.s.jpeg
7GAtrFFI8.J9.3.s.jpeg
7GAtrIGPb.J9.4.s.jpeg
7GAtrKTk5.J9.5.s.jpeg
7GAtrN6NB.J9.6.s.jpeg

Dernière modification par samol (20-09-2020 16:05:00)

Hors ligne

#11 20-09-2020 14:54:33

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J10    Val d'aran (après Port de la Bonaigua)    / Tunnel de Vielha   
27km    D+ : 1744m    D- : 1960m        06h00    16h00
Jour du thon en conserve

7GAvNo0te.10.jpeg

Nous rencontrons plus de randonneurs aujourd’hui dans le parc national des Encantats mais il reste bien assez de framboises et myrtilles pour tout le monde. La seconde partie de la journée est principalement fréquentée par les HRPistes, nous y croisons plusieurs groupes qui réalisent le parcours dans le sens opposé au notre. Pour nous c’est un jour de transition, nous avons hâte de retrouver notre dépose et de souffler un peu au bivouac.
Nous récupérons nos sacs de nourriture sous les rochers. Les souris les ont un peu visités, nous avons perdu quelques graines et gâteaux mais il nous reste quand même de quoi continuer sans inquiétude. Nous profitons de la fin d’après midi pour manger, manger et manger.
La boite de cassoulet mijote (où plutôt brûle) sous le réchaud à gaz de Yann pendant que les haricots et la ratatouille se réchauffent sur mon réchaud à alcool ….. notre corps ne connait plus la sensation de satiété mais il faut quand même s’arrêter de manger pour se laver et dormir.

7GAtrQAI7.J10.1.s.jpeg
7GAtrTMso.J10.2.s.jpeg
7GAtrYUPS.J10.3.s.jpeg
7GAts1eNm.J10.4.s.jpeg
7GAts3HDc.J10.5.s.jpeg

Dernière modification par samol (20-09-2020 15:42:23)

Hors ligne

#12 20-09-2020 14:55:33

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J11    Tunnel de Vielha / Rio d'Estos (cabana del tormo)   
33km    D+ : 2323m    D- : 2156m        06h00    19h00
Jour des groseilles

7GAvNMYcI.11.jpeg

Il a plu cette nuit et nous sommes dans les nuages pour commencer la remontée du vallon en direction du col de Mulheres, le fameux passage redouté par tous les HRPistes. Nous naviguons dans le nuage, la montée nous semble longue et nous n’osons pas trop regarder l’altimètre du GPS. Heureusement la visibilité est suffisante pour se repérer de cairn en cairn dans la partie supérieur du vallon. Il ne subsiste qu’un tout petit névé sous le col, nous le contournons et choisissons la cheminée qui nous semble la plus accessible. Après quelques pas d’escalade facile en montée sur le rocher mouillé nous atteignons le col et nous suivons la crête jusqu’au Tuc de Mulheres, mon 156ième « 3000 » pyrénéen.
La descente sur le granit poli est agréable mais les nuages nous privent de la vue sur le massif de la Maladeta.
Après une petite photo dans le gouffre du trou du Toro nous faisons une pause sandwich à la buvette de la Besurta. Nous continuons à descendre la vallée jusqu’au camping de banos de Benasque ou Yann renouvelle ses provisions de chips qui avaient été mangées par les souris.
Nous remontons dans le barranco de Literolla que nous quittons en traversant la crête et en descendant en forêt pour rejoindre le rio Estos.
Nous avons besoin de nous laver dans le ruisseau et nous posons nos tentes dans une prairie un peu humide. D’anciennes haies à l’abandon sont garnies de groseilliers, je me régale et nous profitons d’une belle soirée et d’une bonne nuit.

7GAts5DD7.J11.1.s.jpeg
7GAts888T.J11.2.s.jpeg
7GAtsaccz.J11.3-mulheres.s.jpeg
7GAtscNVF.J11.4.s.jpeg
7GAtsgjRo.J11.5.s.jpeg
7GAtsiKo8.J11.6.s.jpeg
7GAtskR4c.J11.7.s.jpeg

Dernière modification par samol (20-09-2020 16:06:33)

Hors ligne

#13 20-09-2020 14:56:34

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J12    Rio d'Estos (cabana del tormo)     / Collado de Pietramula   
49km    D+ : 2738m    D- : 2346m        05h30    20h00
Jour des gâteaux à l’anis

7GAvOf3BI.12.jpeg

Yann prend un peu plus de temps que d’habitude pour se lever ce matin, j’en profite pour faire une réserve de groseilles pour la journée. Par la suite, nous nous donnons uniquement une heure de départ, à chacun de mettre son réveil pour être prêt. Les jours suivants nous seront toujours prêts en même temps. Nous contournons le massif des Posets et empruntons le chemin de l’ibon de Urdiceto. Nous avions prévu de faire un détour par le sommet de la Robiniera mais la portion de route ne nous enchante guère. Nous ne souhaitons pas perdre l’avance que nous avons régulièrement regagnée sur notre programme et nous nous laissons convaincre par les friandises des ventas de Parzan, nous avons envie de gâteaux et sucreries.
Nous remontons le vallon de Chisagüés et nous prolongeons la journée pour admirer le coucher de soleil sur le Mont Perdu depuis le collado de Pietramula.
Le vent est fort et nous posons le bivouac en contrebas, face à la Robinera.
Ce soir je ne sais pas si j’écoute mon corps ou mon cerveau mais je ne mange que des sucreries et des fruits, ce n’est pas très équilibré ! Mon hexamide est par contre très équilibrée, je l’ai planté très basse pour me protéger du vent.

7GAtsnO6F.J12.1.s.jpeg
7GAtsqghh.J12.2.s.jpeg
7GAtsued6.J12.3.s.jpeg
7GAtswQyy.J12.4.s.jpeg

Dernière modification par samol (24-09-2020 20:34:34)

Hors ligne

#14 20-09-2020 14:57:34

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J13    Collado de Pietramula    / Barranco de Lapazosa (sous Boucharo)   
28km    D+ : 2322m    D- : 2415m        05h45    18h30
Jour Nuit du renard

7GAvOCipj.13.jpeg

Après le lever nous descendons dans une prairie encaissée entre des sommets et des pentes très escarpés ! Nous repérons les cairns avec nos lampes et engageons la descente à travers les éboulis de Lapiaz très coupants et glissants, une petite chute sur les fesses plus tard et mon poignet est tout écorché.
Le balisage est très bon (petits traits au sol indiquant précisément la direction du sentier à la manière des aiguilles d’une montre) mais la descente demande un gros effort d’équilibre et de concentration. La deuxième partie de la descente est tout aussi raide mais s’effectue en forêt jusqu’au refuge de Pineta. Nous remontons la falaise sous le col d’Aniclos et nous commençons l’ascension du Pic de las Olas par l’itinéraire Ouest composé d’éboulis très croulants. Nous ne nous attardons pas au sommet, le vent y est trop fort, nous redescendons donc par la voie normale Sud et nous déjeunons un peu plus loin.
Le refuge de Goritz est plein à craquer, nous continuons notre route sous un soleil de plomb et passons devant la grotte de Casterets puis la brèche de Roland.
Nous assistons à l’habituel spectacle des randonneurs crispés et bloqués dans la descente de la moraine menant au refuge des Sarradets. Nous les doublons, gambadant dans le terrain terreux et caillouteux.
Yann déterre sa mini-dépose au port de Boucharo.
Nous avons parcouru peu de distance aujourd’hui mais le vent nous a beaucoup fatigué et le contournement du massif pour rejoindre le gave d’Ossau menant au Vignemale ne nous enchante guère. Nous préférons descendre par le barranco de Lapazosa et nous plantons nos tentes au premier ruisseau venu en essayant de trouver, sans trop de succès, une zone un peu protégée du vent.
Après un bon repas et une bonne bouteille je prépare ma nuit en plaçant mon sac à dos et mon sac de nourriture près de ma tête pour bloquer le vent. Je me réveille, mon sac de nourriture est parti, j’éclaire le replat où il aurait pu glisser mais pas de sac, je sors alors la tête de la tente et je vois deux yeux brillants. Maitre renard, tu n’as pas été assez malin, et tu n’auras pas mon fromage. Je me rendors paisiblement en plaçant mon sac coté intérieur et en le nouant à la tente.

7GAtszAMG.J13.1.s.jpeg
7GAtsCYIU.J13.2.s.jpeg
7GAtsGxTm.J13.3.s.jpeg
7GAtsISuD.J13.4.s.jpeg

Dernière modification par samol (15-10-2020 21:28:24)

Hors ligne

#15 20-09-2020 14:58:34

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J14    Barranco de Lapazosa (sous Boucharo)     / Ibon de Arriel bajo   
35km    D+ : 1778m    D- : 1610m        05h30    18h30
Jour des brebis

7GAvOZFL6.14.jpeg

Nous reprenons le chemin que nous avons improvisé la veille en descendant jusqu’à l’aire de camping de Bujaruelo. La matinée est très agréable et nous empruntons le vallon du rio Ara qui nous procure une superbe vue sur l’imposant massif du Vignemale. Comme toujours nous ne croisons que des troupeaux, des marmottes et des isards. Nous devons travailler notre orientation et cheminer hors sentier dans de gros blocs jusqu’au collado del Letrero qui fait face au Vignemale. Le paysage est grandiose, nous nous sentons loin de tout. Après une petite pause saucisson nous réveillons tout un troupeau de brebis très bien camouflées parmi les rochers beiges. Nous avons les pics d’enfer en ligne de mire, nous nous rafraichissons au dernier lac sous les enfers puis repartons en direction du refuge de Respumoso et ses bières pression. La fatigue, la chaleur et la boisson nous procurent quelques sensations dans la montée vers les lacs d’Arriel. Si bien que nous sommes contents de finir la journée assez tôt au niveau du premier lac. Après la toilette, nous nous allongeons dans l’herbe couchée à l’abri d’un Orri, nous savourons les étoiles et la vue magnifique sur le Palas et le massif du Balaitous.
Nous avons passé les plus grosses difficultés, le temps exceptionnellement chaud et sec se maintient, nous sommes en grande forme et nous prenons toujours autant de plaisir à marcher. Nous n’avons plus beaucoup d’inquiétude quant à la réussite de notre traversée et nous esquissons le programme des jours à suivre en envisageant un dernier bivouac pour couper la dernière journée en 2 et arriver à la plage tôt le matin.

7GAtsLuzu.J14.1.s.jpeg
7GAtsOunP.J14.2.s.jpeg
7GAtsRrOL.J14.3.s.jpeg
7GAtsV719.J14.4.s.jpeg
7GAtsXsgn.J14.5.s.jpeg
7GAtsZxBG.J14.6.s.jpeg

Dernière modification par samol (20-09-2020 16:08:38)

Hors ligne

#16 20-09-2020 14:59:36

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J15    Ibon de Arriel bajo / Parking de Sansanet   
35km    D+ : 2015m    D- : 2857m        06h15    17h30
Jour du saucisson au sanglier

7GAvPoNuf.15.jpeg

Départ de nuit comme tous les jours, nous franchissons le col du Palas et descendons réveiller les campeurs du refuge de Respumoso. Nous empruntons le fameux et vertigineux passage d’Orteig et descendons jusqu’au Caillou de Socque. Nous y achetons un délicieux fromage certifié 100% anti-ours et un saucisson « rustique » au sanglier à la cabane du berger. La montée jusqu’au refuge de Pombie puis au col Peyreget est chaude et fatigante, je suis un peu à la traine, les 1.2kg de fromage pèsent dans mon sac ! Heureusement arrive bientôt l’heure de le déguster et il faut se faire violence pour ne pas tout manger d’un coup et en garder un peu pour les jours à venir. Nous poursuivons notre chemin jusqu’au col des Moines et la station de Candanchu. Il fait très chaud et beaucoup de touristes empruntent le téléphérique qui mène au lac. Mon pied droit me fait souffrir et je boite. Mes chaussures n’ont plus d’amorti et malgré le soin apporté au lavage et à la propreté des chaussettes mes orteils sont très sensibles.
Nous récupérons notre dépose quasiment épargnée par les rongeurs et nous poussons la descente jusqu’au parking de Sansanet. Nous reprenons nos forces en forêt le long du ruisseau. C’est l’habituel festin avec en guide de mise en bouche un pot de 200g de Nutella à finir impérativement pour pouvoir y transvaser du pâté.

7GAtt1ykd.J15.1.s.jpeg
7GAtt59Z2.J15.2.s.jpeg
7GAtt86ps.J15.3.s.jpeg
7GAttclze.J15.4.s.jpeg

Dernière modification par samol (20-09-2020 15:48:16)

Hors ligne

#17 20-09-2020 15:00:37

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J16    Parking de Sansanet / (sous le) Refugio Balagua   
47km    D+ : 2643m    D- : 2536m        05h45    20h15
Jour de l’âne

7GAvPTpOz.16.png

Nous repartons de bon matin en direction du refuge d’Arlet. Mon pied va mieux. La première partie du parcours est tranquille mais il fait de plus en plus chaud. Nous avons choisi de passer par le lapiaz pour éviter le détour du GR10 qui suit la frontière, nous ne trouverons pas d’eau mais sur la carte le raccourci semble valoir la peine. Après avoir rempli nos réserves d’eau nous atteignons les aiguilles d’Ansabère et nous nous engageons dans le Lapiaz. Le pic d’Ansabère est dans les nuages et nous préférons descendre dans un petit canyon qui nous amène beaucoup trop bas et nous oblige à remonter en sens inverse pour retrouver le plateau. Nous y laissons beaucoup de temps et d’énergie. Nous quittons le plateau en fin de journée pour retrouver de la végétation mais le sol poreux ne permet toujours pas la présence d’eau en surface. Nous continuons la descente puis nous remontons en direction du refuge si bien nommé « Belagua ».
Le bruit de l’eau qui surgit de la paroi est impressionnant mais subitement l’eau se coupe ! Il faut appuyer de nouveau sur le robinet du lavabo des toilettes, quelle curieuse invention !
Après une petite bière sur la terrasse du refuge, nous posons nos tentes à proximité en essayant de nous protéger du vent toujours aussi présent.

7GAttfxJ2.J16.1.s.jpeg
7GAtthL8W.J16.2.s.jpeg
7GAttkeYa.J16.3.s.jpeg
7GAttnNji.J16.4.s.jpeg
7GAttr5Pc.J16.5.s.jpeg
7GAtttNJv.J16.6.s.jpeg

Dernière modification par samol (20-09-2020 15:49:24)

Hors ligne

#18 20-09-2020 15:01:49

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J17    (sous le) Refugio Balagua / col d'Errozate   
44km    D+ : 2116m    D- : 2490m        05h45    19h30
Jour de la mûre

7GAvQAyRi.17.png

Ce matin nous empruntons les crêtes. Les nuages français sont poussés vers le Sud et traversent la ligne de faiblesse sur laquelle nous cheminons. Nous sommes dans le brouillard avec un vent fort et froid et avec les pieds trempés, nous subissons la météo plusieurs heures mais il n’y a rien à faire il faut avancer pour atteindre une zone plus protégée.
Passé le port de Larrau nous retrouvons le soleil et le sourire.
Nous faisons une pause toilette très apprécié à l’ombre, le long d’un petit filet d’eau puis nous continuons dans la forêt. Nous empruntons le GR11 pour éviter un passage hors sentier et retrouver le ruisseau Egurgiko. Nous poursuivons le long de la route jusqu’au col d’Errozate, les haies regorgent de délicieuses mûres. Un très joli spot de bivouac nous fait de l’œil sous le col, protégé du vent et des aboiements incessants des chiens. Alors que nous fermons l’œil, le ciel nous offre son plus beau coucher de soleil. Yann sort l’appareil photo mais moi je ne regarde même pas, ma tente est tellement bien protégée du vent que je ne peux en sortir qu’en me contorsionnant entre la toile et le rocher.
La fin du parcours approche et nous avons de plus en plus envie de terminer rapidement. Nous remettons en cause notre programme allégé de la dernière journée et nous choisissons de faire une ultime journée marathon en essayant de s’avancer le plus possible demain pour s’épargner quelques kilomètres le surlendemain.

7GAttwYQU.J17.1.s.jpeg
7GAttzEjl.J17.2.s.jpeg
7GAttDcsQ.J17.3.s.jpeg

Dernière modification par samol (24-09-2020 20:39:57)

Hors ligne

#19 20-09-2020 15:02:52

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J18    col d'Errozate / Belaungo Lepoa (Ouest des Aldudes)   
44km    D+ : 1606m    D- : 2155m        05h45    18h45
Jour de la confiture

7GAvR2ZXm.18.png

Nous commençons la journée par un parcours dans des prairies d’herbes hautes. Il fait nuit mais le vent chaud se lève déjà. Nous continuons la journée à travers les cromlechs. Nous faisons un détour par le village de Roncevales en espérant y trouver une épicerie. Manque de chance, celle-ci se trouve au village situé quelques kilomètres plus bas. Nous nous consolons avec le bistrot qui propose des sandwichs et des gâteaux. Nous remontons au col frontière qui nous ouvre la vallée des Aldudes que nous traversons. Nous faisons nos provisions de gâteaux, confiture, tortillas et bière à la petite épicerie avant de remonter au col qui nous ramène en Espagne.
Nous descendons du col et nous repérons un endroit de bivouac à l’orée du bois, près du cours d’eau.
C’est au tour de mon pied gauche d’être enflammé, j’improvise une semelle pour limiter la sensation de brûlure ressentie au moindre caillou. Ce n’est pas très grave, s’il faut je finirai en boitant ou en sautillant. Yann met son réveil à 4h et moi à 4h15 pour arriver demain soir à Hendaye.

7GAttFjLO.J18.1.s.jpeg
7GAttIkO3.J18.2.s.jpeg
7GAttLtqo.J18.3.s.jpeg
7GAttO3KL.J18.4.s.jpeg
7GAttQsEE.J18.5.s.jpeg

Dernière modification par samol (26-09-2020 20:33:00)

Hors ligne

#20 20-09-2020 15:03:54

samol
Membre
Lieu : Périgueux
Inscription : 01-05-2012
Messages : 395

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

J19    Belaungo Lepoa (Ouest des Aldudes) / Hendaye   
59km    D+ : 1946m    D- : 2449m        04h30    18h00
Jour du burger au boeuf

7GAvRAVhL.19.png

Que dire si ce n’est que la journée fut longue, ennuyeuse et épuisante !
Nous pensions n’avoir que 45km à parcourir mais au bout de quelques heures et avec 40km à vol d’oiseau restant à parcourir nous nous sommes rendu compte que je m’étais trompé dans le kilométrage, j’avais placé le dernier bivouac de notre guide « fictif » (Nutzz) du mauvais coté de la vallée des Aldudes.
Nous somme parti très tôt et n’avons pas beaucoup apprécié la première partie autour d’Elizondo, très urbanisée et pleine de méchants chiens.
Les horaires indiqués sur les panneaux étaient très déprimants, heureusement que nous allions encore vite.
J’ai commencé par boiter d’un pied pour préserver mon pied gauche puis le droit a suivi et je me suis trainé des deux pieds. Heureusement que mes chevilles, muscles et genoux n’ont pas bronché.
Nous avons fait une pause au col de Lizarrieta pour déguster un bon sandwich à la ventrêche puis nous avons contourné la Rhune par le Sud à travers les parcours de VVT, les routes, les forêts en restant bien concentré sur le GPS pour ne pas s’égarer.

Nous atteignons finalement le col d’Ibardin à l’ambiance complètement extravagante, nous sommes scotchés de voir autant de boutiques, de touristes et nous quittons vite les odeurs de poisson grillé. Nous continuons sans réfléchir sur le GR10 qui nous fait gravir puis redescendre le sommet du Xoldoko, nous ne sommes plus à 400m de dénivelés près. Le GR10 se meut comme il peut dans les faubourgs d’Hendaye en évitant les plus grandes routes et les zones industrielles, ce qui ajoute de la distance et du dénivelé. Il n’y a pas beaucoup d’effort réalisé pour tenter de rendre le tout agréable, ici les routes et les aménagements immobiliers priment sur la randonnée.

Nous atteignons enfin le port que nous longeons jusqu’au quartier de la plage. Embrassades, photos et plongeon dans l’eau salée.
Nous profitons du moment, ébahis, un peu hébétés et heureux, tout simplement.
Nous lézardons sur la plage jusqu’à la nuit, aidé en cela par quelques bières, et nous nous posons sur la terrasse du snack le plus proche pour déguster une double ration bien méritée de burger et de frite.

A minuit, nous repartons en sens inverse direction Banyuls. Nous nous arrêtons après quelques kilomètres en bord de champ pour une dernière nuit à la belle étoile avant le train du lendemain.

7GAttSyJU.J19.1.s.jpeg
7GAttVpCq.J19.2.s.jpeg
7GAttY6ov.J19.3.s.jpeg
7GAtu0pwi.J19.4.s.jpeg
7GAtu2ySE.J19.5.s.jpeg
7GAtu4q3X.J19.6.s.jpeg

Dernière modification par samol (15-10-2020 21:35:15)

Hors ligne

#21 20-09-2020 16:08:32

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 4 006
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

Il eeest des nôtreeuuu, il a fait sa HRP commeuu nous autres !
Super récit détaillé, encore un grand bravo à vous smile

Dernière modification par jeanjacques (20-09-2020 16:12:06)


Super poney

Hors ligne

#22 20-09-2020 16:29:40

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 2 012

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

Ah ben alors 18 jours sans courir (j'aime bien le 0,5...) c'est tout de même pas mal.

au rythme de ce forum ça va finir par prendre un week-end, la HRP.

wink wink wink

L.

Dernière modification par laxmimittal (20-09-2020 16:31:14)


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#23 20-09-2020 19:58:15

Palteza
Membre
Inscription : 25-07-2020
Messages : 54

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

Ah ben le(s) voilà le fameux mec de mon récit qui met 18 séjours pour faire la traversée entière lol

Bravo pour ce sacré crapahut, merci pour le retour.

Hors ligne

#24 20-09-2020 20:13:59

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 527
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

Maintenant on essaye de se motiver pour le faire en vtt  big_smile


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#25 20-09-2020 22:39:26

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 890
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP 2020 d’Est en Ouest, Yann et Samol, 18.5 jours

samol a écrit :

#584987A minuit, nous repartons en sens inverse direction Banyuls.

lol lol lol


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

Pied de page des forums