#1 15-11-2020 00:22:34

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 216
Site Web

[Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Prologue

A la demande générale (de 2 personnes en fait), je vais vous narrer mon récit.

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui je ne pars pas tout seul : je pars avec Clément, un jeune de 28 ans qui en veut. C'est un novice en randonnée mais un sportif confirmé de haut niveau (il est coach sportif et adepte du dépassement de soi).
C'est donc la première fois que je fais une rando solo en duo !

On avait le choix entre l'une de ces 3 semaines en septembre. Devinez laquelle on a choisi ?
50601456103_1db2df4666_o.jpg

L'itinéraire prévu passe par plein d'endroits sympathiques de la Montagne Noire, mais nous allons voir ça au fur et à mesure.
Une petite boucle de 65km et 2600m D+ en 3 jours (2 demi-journées et 2 journées complètes), c'est juste une petite promenade de santé mais cela permet de montrer les différents aspects de la randonnée en autonomie complète.
50602313577_8a586de595_o.jpg
Voir le parcours, les bivouacs, les points d'eau

Pourquoi avoir choisi la Montagne Noire au lieu des belles Pyrénées qui nous tendent les bras pas trop loin ? Bah tout simplement parce que la météo annoncée était pire !

Récit

Lundi
Le matin, Clément arrive la mine un peu défaite : il s'est pris un car de nuit (comme la phrase porte à confusion, je précise qu'il ne s'est pas fait écrasé par un car pendant la nuit, il a juste essayé de dormir pendant le long trajet Nantes-Toulouse).
On fait son sac avec du matériel léger et bien sûr, je n'oublie pas de lui couper le manche de sa brosse à dents pour gagner du poids. Même s'il s'entraine à faire des séances de sport avec un gilet de 8kg sur le dos, là il l'aura sur le dos pendant 3 jours.
Notre sac à dos pèse ~7.5kg chacun avec la nourriture pour 3.5 jours (il faut toujours prévoir un peu de réserves) auxquels il faut ajouter 2.5L d'eau chacun que nous devons trouver au fur et à mesure du parcours.

Départ de Caunes après en avoir fumer un petit. Ici, on se trouve une végétation méditerranéenne.
50601458043_c8e8fdc94f_o.jpg


Je lui montre une cazelle qui servait aux bergers mais qui ferait un bon abri sous un orage. Il n'est pas trop convaincu par l'espace trop exigu à l'intérieur pour s'y coucher, mais ça pourrait faire l'affaire si on lui racontait une histoire à dormir debout.
50602313527_39ca7538e2_o.jpg


Ça commence par la descente et la remontée des superbes Gorges du Cros. La pluie s'en mêle, nos pieds s'emmêlent. Les ennuis commencent : il faudrait descendre par un endroit extrêmement pentu, la roche commence à glisser. Il faudrait que je sorte la corde pour nous aider à descendre car vu comment Clément descend sur les fesses, il ne va pas lui rester beaucoup de son short en bas. Je décide de faire un détour en égard à son fond de culotte.
50602313487_ae5c5e2ce2_o.jpg


Content, l'honneur et le short sont saufs.
50601457938_c858c07f85_o.jpg


Le chemin prend de la hauteur nous permettant de voir toute la vallée sous un beau soleil
50602198561_6cc7e82b19_o.jpg


Biot : je m'attendais à voir un Chalet à Biot (c'est une contrepèterie). Il s'agit d'un village surmonté d'un moulin à vent qui servait à l'extraction du marbre rose.
50602198536_42a4f83852_o.jpg


Cette partie de la Montagne Noire est bien entamée de carrières de marbre rose. Histoire de se la péter un peu, ce marbre à servi à décorer toutes les cheminées du château de Versailles. Rien que ça !
50602313352_fe72471144_o.jpg


Vue de dessus de la carrière de Bessous !
50601456083_ebc6f9dbc2_o.jpg


On surplombe toute la vallée de Carcassonne avec une vue sur le Roc d'Alaric en face.
50601457833_fdcf52559f_o.jpg


Le Ventajou est en vue, c'est un ancien castrum entièrement détruit. C'est l'un des endroits prévu pour le bivouac ce soir.
50601457823_c6891b6cd7_o.jpg


Mais Clément ne veut pas s'arrêter.
50602198431_524e18020d_o.jpg


Après avoir obtenu de l'eau dans une maison qui fabrique le vin "Le Ventajou" à Bel-Soleil, on poursuit le PR jusqu'à Font Dal Rainard qui est un endroit plat bivouaquable. Mais comme il fait encore jour, on décide de continuer pour trouver un endroit abrité du vent car ça commence à souffler sur le plateau. Cela m'embête de faire trop de km le premier jour car lorsqu'on n'est pas habitué, on peut attraper des ampoules.
On marche, on marche, on marche au moins .. 5 minutes puisqu'il faut s'arrêter pour soigner l'un des pieds de Clément souffrant d'une ampoule bien avancée. Heureusement, la crème NOK et Tolliv sont là.
Un terrain plat bien sympathique nous attire même s'il est en plein vent puisqu'on est au bord des Gorges des Trémouls.
Je monte l'abri (310g) de Clément en premier (honneur aux invités) bien contre le vent puis je commence à installer le mien (140g) tout neuf fini quelques jours avant et jamais testé.
"- Hé Clément, pourquoi tu me prends en photo avec ton flash ?"
"- Mais ce n'est pas moi !"
Effectivement, l'orage arrive avec ses rafales de vent et ses éclairs mais cela n'empêchera pas Clément de bien dormir pendant que moi je retiens mon abri secoué toute la nuit, tout ça parce que je lui ai laissé la meilleure place de bivouac !
On a crevé de chaud, il a du faire au moins 14°C. Première nuit blanche.
50602198411_63444c99bd_o.jpg


Distance et dénivelés parcourus : 15.2km, 785m D+, 415m D-
Effort équivalent : 24.43km


Mardi
Au petit matin, le beau temps est revenu.
50602198371_6bca6b9d38_o.jpg


Cela nous permet de s'enfiler chacun une crème au chocolat et aux noisettes (400 kcal) en prévision de la longue journée qui nous attend. D'ailleurs, on peine à finir chacun sa gamelle, c'est un peu écoeurant.
50601457698_36dbbeae12_o.jpg


Les Fontanelles (y-a pas de quoi crâner !)
Il faut que l'on trouve de l'eau ce matin pour le reste de la journée, mais je n'ai pas l'impression qu'on va réussir à trouver de l'eau par ici.
50602313167_5feb0b8654_o.jpg


Mais j'ai confiance, sur la carte, lors du repérage, j'avais noté une source captée. Nous y allons d'un pied sûr.
50602311702_8b0f77ddc2_o.jpg


Mais la source est tellement bien captée qu'elle n'est plus accessible !
Plan B : le village de Masnaguine et son lavoir qui permet d'avoir le pied propre en plus d'avoir le pied sûr.
50602198291_c8f022d7fe_o.jpg
   

Une petite collation roborative s'impose suivie de très près d'une petite sieste non moins roborative.
50602313072_9392a3ea81_o.jpg


Ça monte tout le temps (et ce n'est pas fini) et moi je n'aime pas quand ça monte.
Clément est toujours devant et pour me narguer, il fait des pompes au somment en m'attendant.
En plus du dépassement de soi, je vois qu'il est aussi adepte du dépassement de moi !
La crête des Pierres Blanches est sublime avec cette bruyère rose clairsemée. Comme on peut le voir ici, il y a beaucoup de trous dans la bruyère.
50602313042_3bb095fdec_o.jpg


Ici, il y a tellement de vent que les arbres n'ont des branches que d'un côté.
50602198176_01f9aec25e_o.jpg


Clément jubile : il a vu une superbe côte qui lui assurera à coup sûr sa supériorité sur moi.
50602312947_b04c0c0c6e_o.jpg


C'est clair que je ne suis plus de la première jeunesse (j'ai presque le double de son âge) mais je serre les dents.
Lui marche à vitesse constante, mais moi je marche à effort constant ce qui est plus efficace sur le long terme.
"Rira bien qui rira le dernier" grommèle-je.
50602198091_a2116317ba_o.jpg


Il va peut-être falloir nous dépêcher car l'orage nous suit de près.
50602198081_aeedb7dbec_o.jpg


On se prend une belle saucée nous obligeant à nous abriter 30 minutes sous les arbres le temps que ça se calme. La pluie passe mais les nuages restent. C'est la purée de pois.
50602312857_44d5c57c0b_o.jpg


Il nous faut de l'eau pour ce soir et le lendemain matin mais la fontaine des Trois Evêques est clôturée ce qui est rageant car il y a de l'eau dans le bassin. J'invente un ingénieux système de flasque accrochée à une corde qui me permet de positionner à l'aveugle la flasque juste sous un tuyau pendant que Clément me guide d'en face.
Cette flasque est hyper importante car elle me permet de filtrer l'eau de toute bactérie et de tout protozoaire.
Ah, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour avoir de l'eau fraiche pour le Ricard !
50602196861_276ed29065_o.jpg


La forêt s'embellit sous les gouttes d'eau pendant que Clément râle parce qu'il a les pieds mouillés.
50602198031_1aed1895fa_o.jpg

50601457398_c2c35d6bdf_o.jpg


Le Roc de Peyremaux est en vu .. mais uniquement sur mon GPS car le fog londonien est arrivé jusqu'ici malgré le Brexit.
50601457343_18e92bfc67_o.jpg


Je sais, pour l'avoir fait il y a quelques mois, que l'on peut bivouaquer dans les bois juste au pied du Roc. Pas d'ascension ce soir, on verra demain.
A 1000m d'altitude, sur les feuilles détrempées, il fait un peu plus froid qu'en bas : 6°C.
50602197956_bd69a4aa3a_o.jpg


Distance et dénivelés parcourus : 19.85km, 736m D+, 322m D-
Effort équivalent : 28.28km


Mercredi
Au petit matin, le beau temps est encore revenu.
On plie bagage de suite et on file faire l'ascension du Roc de Peyremaux. On est encore avec les vêtements de nuits. Mais ce n'est pas grave, ce n'est pas comme si on allait se prendre mutuellement en photo !
(Aux lecteurs attentifs, on avait la même marque de caleçon polaire, mais je tiens à signaler qu'on avait chacun le sien).
Le lever du soleil est magique avec ses couleurs et la mer de nuages au loin.
50602197926_2be560a0c6_o.jpg

50601457283_e57e8309da_o.jpg

50602312687_736595f2e4_o.jpg


L'objectif de la journée est visible d'ici : le Pic de Nore, le point culminant de la Montagne Noire à 1210m.
50602312647_f437ea80b4_o.jpg


Le Panorama vu d'ici est à couper le souffle.
50601455963_3fe296654a_o.jpg


D'ailleurs, on décide de reprendre notre souffle ici en prenant notre petit déjeuner bien mérité.
Comme on est tout seul, on s'étale un peu comme dans un camp de gitans.
50601457168_7e678be90d_o.jpg


J'avais prévu de redescendre dans la vallée faire le plein d'eau mais finalement on se dirige directement vers le Pic de Nore avec l'eau qui reste.
Note importante : en fait, moi je n'ai plus d'eau puisque je prends d'abord celle de ma flasque filtrante pour les repas. Mais Clément a encore sa flasque pleine.
Ainsi, il porte presque toujours 2kg de plus que moi et moi ça m'arrange, cela va le ralentir dans les montées et ça va lui faire un peu les pieds wink
Sans rancune, hein ?
50602312607_f1fee99f2b_o.jpg


La forêt est superbe.
50602197746_54e86226f6_o.jpg


Le Pic de Nore est en vu.
Clément : "Pourquoi ils ont mis ici une fusée qui ressemble à celle de Tintin ?"
Ah c'est beau d'être jeune et naïf ! Mais c'est vrai qu'ils auraient pu faire une antenne de radiocommunications un peu plus discrète.
50601457078_3dc5a39fbb_o.jpg


Plutôt que de faire le grand tour par le Roc de Nouret et risquer de manquer d'eau, on préfère couper par le Roquo d'Astié comme ça on redescend directement vers le village de Pradelles.
50602197701_b9cb5ac1c4_o.jpg


Maintenant que ça descend, je suis toujours obligé d'attendre Clément qui n'est pas à l'aise dans les descentes et qui ralentit le rythme. Mais pourquoi dépenser de l'énergie pour ralentir ?
Peut-être que je devrais le soulager des 2L d'eau peut-être wink
A Pradelles, réapprovisionnement en eau et un brin de toilette car aujourd'hui il fait très chaud (au moins 18°C).
50601456998_c60d3bf499_o.jpg


Il faut chaud alors que c'est un village de glacières ! On n'y trouve pas des bouteilles de bières bien fraiches dedans, non pas du tout.
Petite minute culturelle : ces glacières servaient autrefois à alimenter Carcassonne tout l'été avec la glace qui avait été emmagasinée tout l'hiver dans ces trous de 10 mètres de large sur 10 mètres de haut recouverts par un couvercle de feuilles de hêtres.
50602197661_a7b38404c7_o.jpg


Montée par l'ancienne voie romaine avec ses traces de roues de chariot et traversée le Parc éolien du haut Cabardès.
50602312432_8e859b1ebf_o.jpg


Le Pas de Montsarrat nous permet d'apercevoir le Roc de l'Aigle plus loin.
Cela me fait penser au Belge qui voulait aller à Montsarrat, mais quand il a vu le panneau "Pas de Montsarrat" il a fait demi-tour !
50602312397_be268992e2_o.jpg


Ah, pour une fois que je suis sur une photo, je ne fais pas de blague.
50602311607_6954be16d5_o.jpg


Clément vérifie l'écartement des roues de charrettes. Il est bon !
50602197536_88ecbbb1a0_o.jpg


On continue sur La Voie Romaine. Les ornières creusées à la pioche évitaient au charrettes de glisser dans le ravin quand la pierre était mouillée.
50602312317_b777009da4_o.jpg


Fauteuil qui servait aux romains pour surveiller les chars et les arrêter avant ce passage délicat.
D'ailleurs, c'est ici même que Benhur s'est arrêté !
50601456753_4d0f31f167_o.jpg


Roc de l'Aigle à gauche et Roc d'Agnel à droite.
Que l'on ne se méprenne pas : le Roc de l'Aigle qui parait tout petit sur la photo, surplombe le village de Cabrespine avec un à pic de 350m.
50601456733_93c97caee3_o.jpg


Mais Clément, il n'a même pas peur.
50601456688_737e49aea6_o.jpg

50602312162_1f69b7968e_o.jpg


La descente est très difficile pour lui, chaque pas lui arrache une grimace. Je l'entends qui souffle et qui souffre dans mon dos.
50602312132_c23ff5fa2e_o.jpg


Il a mal à une chaussette !
50602312102_c187b87e67_o.jpg


Une ampoule ? Non, c'est un ongle lui entamant la chair de l'orteil voisin. Ce n'est pas le pied !
Mais ce n'est pas très grave, on est arrivé sur le parking du Gouffre de Cabrespine qui nous permet de nous approvisionner en eau, de soigner les pieds récalcitrants, de planter les abris pour la nuit et donc de se reposer.
L'endroit n'est pas trop glamour mais on a fait une longue journée de 10h30 aujourd'hui, donc cela suffirait.
Mais une fois approvisionnés en eau, une fois les pieds soigneusement manicurés, je suggère qu'on redescende au village se boire une bière sans alcool style Coca bien méritée et qu'on dorme dans un coin ou alors qu'on remonte juste en face à la frontale.
"Attention, dis-je, par expérience on sait quand on part mais on ne sait pas quand on va arriver."
"OK, pas de problème".
50601456523_2663c0c70c_o.jpg


Il n'y a qu'un seul café/restaurant à Cabrespine et bien sûr ses jours d'ouverture ne sont pas compatibles avec nos jours de randonnée.
50601455898_b62411f92b_o.jpg


Alors on sort les frontales, les tours de cou et c'est parti mon kiki pour la montée sur l'autre versant.
50601456508_2b4ef23518_o.jpg


On profite de la dernière lumière.
50602311997_163d058673_o.jpg


On se tape 300m de D+ à la frontale pour trouver un endroit plat repéré sur la carte (le Moural Blanc) mais .. gardé par un patou complètement égoïste qui ne veut pas du tout partager avec nous ce beau champ.
A partir de là, je sais que cela va devenir un peu moins rigolo car il va falloir trouver un endroit potable en pleine nuit, les forêts ne sont pas entretenues et elles sont remplies de ronces incompatibles avec des abris en toile légère.
Moi je ne suis pas fatigué et je peux marcher encore 2 ou 3 heures.
Mais Clément s'impatiente : "Hé mais moi je ne suis pas habitué à marcher autant !".
Je sais qu'il y a un abri en dur (Marcelly) un peu plus loin mais ça commence à faire beaucoup pour le p'tit jeune.
Finalement, 2h30 après avoir décidé de continuer, on trouve un emplacement plat sans ronce entre 2 arbres, mais la place est vraiment juste pour installer la toile pour 1 personne (moi j'ai mon hamac).
Le temps d'installer l'abri de Clément, l'orage s'abat sur nous, enfin surtout sur moi qui peine à trouver 2 arbres suffisamment éloignés pour monter le hamac sous une pluie battante. C'est un peu la galère, je peste après Clément qui n'a pas vu que la pluie rentrait par un côté et mouillait le pieds de son sac de couchage.
Je n'ai pas très faim alors je laisse Clément se dépatouiller avec mon réchaud à alcool. Je l'entends qui râle sous son abri et j'ai peur qu'il mette le feu à la toile. Finalement la toile résiste, en tous cas elle résiste mieux que ses doigts quand il prend les anses brûlantes de la popote !
00h30 : je suis enfin installé au sec, je grignote froid à l'abri de la pluie.
A moi les bras de Morphée !

Distance et dénivelés parcourus : 28.68km, 745m D+, 1075m D-
Effort équivalent : 39.71km

Jeudi
Un chant d'oiseau mélodieux nous réveille tous les deux vers 7h00 (non, ce n'est pas ma montre).
Il n'y a ni pluie ni vent.
Il fait à nouveau beau.
On est reposés.
On est bien, hein Tintin !
50602311952_6811497c40_o.jpg


Vu la distance parcourue hier, il nous en reste moins à faire aujourd'hui. Du coup, en se dépêchant, on doit pouvoir être au parking de Caunes Minervois à l'heure du déjeuner et manger un vrai repas sur de vraies chaises.
On part.
L'abri en dur Marcelly susnommé n'est pas si dur que ça : il est même complètement effondré. Heureusement qu'on s'est arrêté avant hier soir.
50601456373_90c2f9ac3d_o.jpg

50602311842_e82ae98cf8_o.jpg


Le chemin longe le ravin du Pujol du Bosc peu entretenu, voir pas entretenu du tout. Une machette aurait été la bienvenue.
50601456243_773e4a67c0_o.jpg


Il traverse le ruisseau d'Ourdivielle pour rattraper la belle route forestière de Villegause. On se marre !
50602311782_520b9d9796_o.jpg


Et enfin 12h00 : youpi, pari tenu, on se retrouve sur le parking de Caunes à temps pour s'offrir un bon repas de pizzas plutôt que de finir le saucisson et les noix de cajou.
50601455853_aaeb4daf15_o.jpg


Distance et dénivelés parcourus : 8.23km, 93m D+, 523m D-
Effort équivalent : 10.90km

Total sur 3 jours :
Distance et dénivelés parcourus : 71.96km, 2350m D+, 2350m D-
Effort équivalent : 103.30km


Retour matériel

Abri
Pour cette sortie, j'ai passé mon super abri Tarpatou à mon acolyte, ce qui m'a donné une bonne raison d'en fabriquer un nouveau pour moi.
Cet abri doit me permettre 2 choses :
- être utilisable simplement en mode abri pour hamac et couper les courants d'air sur les côtés mais également à la tête et aux pieds,
- être utilisable simplement en mode abri tipi fermé à 360°,
- être utilisable dans d'autres configurations suivant le terrain.
J'ai donc conçu cet abri en DCF12, qui a la même forme que mon Tarpatou mais avec des dimensions optimisées pour le hamac et des attaches spécifiques.
Cela me fait 140g d'abri avec les haubans (les haubans que je dois encore optimiser)
Cela me fait penser que je pense ouvrir un post sur des tests de hauban en condition humide que j'ai fait et surtout des linelock DIY fiables pour des haubans fins. C'est vraiment intéressant (je n'en dors plus la nuit).


Repas
D'habitude, je ne me prends pas la tête, le midi et le soir, je mange une soupe avec des céréales.
Voici les associations que je fais et que j'apprécie beaucoup :

Soupe ROYCOCérales
A l'indienneFlocons de riz CELNAT
Poulet croutonsFlocons de purée (sans lait) A GOUTER ABSOLUMENT
Velouté de tomatescoquillettes 3 minutes
Légumes du soleilsemoule
Patate douce linFlocons de pois chiche

Clément a toujours trouvé ça bon (ou alors il était très poli).

Et bien sûr les sempiternelles cacahuètes, noix de cajou, des pâtes de fruit, des barres chocolatées et aussi du saucisson.

Pour Clément, j'ai presque doublé la dose de céréales par rapport à moi.
Et comme j'avais peur qu'il soit en manque de nourriture (c'est que ça mange à cet âge là), j'avais caché dans mon sac des barres Clif pour les éventuels coups durs.
Bon, dès qu'il les a vues c'est ça qu'il a commencé à manger !


Gestion de l'eau
Ce n'était pas si facile que ça surtout qu'on est sur les crêtes. j'ai apprécié d'avoir un flasque Hydrapack 2L, et surtout qu'elle ait de quoi accrocher une corde pour récupérer l'eau du tuyau. Même prendre de l'eau dans un puit aurait été possible. Je ne cache pas que j'avais peur de coincer la flasque et de ne plus pouvoir la récupérer, ceci étant un peu embêtant car c'était le seul moyen de filtrer l'eau.


Réchaud et popotes
Réchaud TOAKS Typhon et popote 300ml pour 2 mais je faisais 2 chauffes.


Couchage
Hamac + Sangles : 200g
SDC X-Lite 200 : 365g très bien, je m'endors à 10°C sans le sac et je l'enfile la nuit (il n'a pas de zip). L'abri en DCF forme vraiment une bulle au dessus de moi, surtout le 12g qui est transparent, ressemble beaucoup à une bulle.
Matelas Neoair Regular : 350g fonctionne super bien avec ce hamac, avec ces boudins dans le sens latéral qui fait que le matelas reste à plat. Je me demande même si un matelas Wide ne serait pas mieux, ce qui protègerait mes épaules (pour l'instant, j'ai un mousse de 90cm de long que je mets en travers dans le hamac).

Dernière modification par tolliv (19-11-2020 23:20:56)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#2 15-11-2020 08:11:47

martie
Membre
Inscription : 04-03-2011
Messages : 839

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Sympa ce retour!
et ça donne envie d'aller se balader dans le coin!
Merci!
martie

Hors ligne

#3 15-11-2020 11:09:09

Stéphane_33
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 05-12-2018
Messages : 524

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Bonjour,
Merci Tolliv, ça donne très envie de se faire une sortie CMN solo à plusieurs smile
Stéphane.

Hors ligne

#4 15-11-2020 12:12:49

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 617

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Merci tolliv,

C’est fort inspirant.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#5 15-11-2020 12:28:05

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 1 549
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Salut Tolliv  smile

En ces temps de disettes peripat(h)étiques, c'est une bonne bouffée d'oxygène !


Sitôt sorti de maladie, on oublie son médecin. La gratitude est la mémoire du cœur, merci  smile ... encore hmm

Liste 3 kg - 3 saisons en tableau
Liste en images (à mettre à jour)
Trombi & récits

Hors ligne

#6 15-11-2020 12:41:15

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 2 345
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Toujours sympa ces RETEX, merci


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#7 15-11-2020 13:19:04

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 216
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Merci à tous,
je me disais bien que cela allait permettre de s'évader un peu.
Le parcours est superbe et éprouvé (une partie avait été effectuée lors de la sortie CMN). Donc c'est une compilation des meilleurs endroits que j'ai déjà parcouru là-bas, avec des solutions de repli en cas de problème. C'est toujours l'inconnu d'emmener quelqu'un avec qui tu n'as jamais marché.


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#8 15-11-2020 13:23:18

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 617

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

tolliv a écrit :

#591580Merci à tous,
C'est toujours l'inconnu d'emmener quelqu'un avec qui tu n'as jamais marché.

Encore plus quand c’est un djeun’ : ça parle mal, ça fait des fôtes d’aurtaugraffe, ça respecte pas les consignes sanitaires, ça veut socialiser, ça boit pas que du bon, ça marche vite et surtout surtout ça ressemble à nos gamins.


big_smile tongue


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#9 15-11-2020 14:14:21

einganien
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 30-12-2015
Messages : 2 225
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

tolliv a écrit :

#591580Le parcours est superbe et éprouvé (une partie avait été effectuée lors de la sortie CMN).

J'avais reconnu la paille Mac Do en haut du pic de Nore lol

Sympa de te voir un peu en photo smile
Vous n'avez pas eu trop froid avec tous ces ventilateurs ?
Concernant le camp de gitans, c'est quoi cette insinuation ?? big_smile Bon j'm'en fou, j'suis pas gitan lol lol lol

Sinon, super retour, comme d'hab ! smile

Dernière modification par einganien (15-11-2020 14:37:28)

Hors ligne

#10 15-11-2020 14:25:32

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 646

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Récit super sympa et belles photos, merci !


Bike is right.

Hors ligne

#11 15-11-2020 16:40:16

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 216
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

ith a écrit :

#591581Encore plus quand c’est un djeun’ : ça parle mal, ça fait des fôtes d’aurtaugraffe, ça respecte pas les consignes sanitaires, ça veut socialiser, ça boit pas que du bon, ça marche vite et surtout surtout ça ressemble à nos gamins.

On voit le vécu !
Tu as oublié de dire ça ne regarde pas où ça marche puisque ça randonne en regardant Netflix sur leur smartphone, ça marche vite mais ça s'arrête brutalement, ça croit tout savoir puisqu'ils ont Google, ça pense qu'il y a des prises secteurs partout dans la montagne pour recharger son smartphone, qu'on peut acheter un soda dans chaque abri en dur ..
Bref, ce n'est pas beau de vieillir, ça fait oublier qu'on était comme ça (à part internet qui n'existait pas à l'époque de la 1e guerre mondiale) !


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#12 15-11-2020 16:44:41

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 216
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

einganien a écrit :

#591595J'avais reconnu la paille Mac Do en haut du pic de Nore lol
Sympa de te voir un peu en photo smile
Vous n'avez pas eu trop froid avec tous ces ventilateurs ?
Concernant le camp de gitans, c'est quoi cette insinuation ?? big_smile Bon j'm'en fou, j'suis pas gitan lol lol lol

Cette fameuse paille Mac Do est une pièce unique maintenant puisqu'ils ne vendent plus de paille.
Pour les ventilateurs, si tu regardes bien, on se trouvait dans le bon sens : cela ne soufflait pas de l'air, cela nous aspirait (c'est bien plus facile pour monter).
Content que tu trouves ça sympa de me voir. Faudra que tu t'habitues à ma tronche, hein, parce qu'on s'est promis de faire une chouette rando ensemble à la sortie du confinement. Toi à la vidéo, moi à la photo : cela va être mémorable !


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#13 15-11-2020 17:47:32

brons07
Membre
Inscription : 27-06-2015
Messages : 171

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Un chalet à Biot ...certes... certes...

je m'attendais à voir..... l'extraction du marbre rose. lol

Celle là je ne sais pas si elle est volontaire...enfin vous faîtes ce que vous voulez...rando à deux ou solo ça dépend des goûts...

Super récit plein d'humour comme toujours.

Hors ligne

#14 15-11-2020 18:52:55

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 1 222

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Bonjour tolliv,
C'est toujours un régal de lire tes récits !
A voir tes photos, je n'ai pas l'impression que vous ayez eu finalement tant que ça de pluie ?!
A quoi étaient dû les problèmes d'ampoule de Clément ? Humidité, chaussures non rodées, pieds pas préparés,... ?

Hors ligne

#15 15-11-2020 19:21:06

moby59
à l'école des MUL
Inscription : 08-06-2006
Messages : 793

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Chouette rando et belles photos !

C'est sympa aussi de partager ses randos avec quelqu'un qui a des manières différentes de faire (le djeun) parfois on apprend des choses aussi.
Si le djeun n'existait pas on randonnerait encore avec des grolles de 4 kilos sur des sentiers "roulants" parce que nos ancêtres faisaient comme ça... sans parler du GPS sur le smartphone ou ce genre de chose.

Hors ligne

#16 15-11-2020 20:03:10

Phil82
Membre
Lieu : Montauban
Inscription : 22-08-2019
Messages : 1 883

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Toujours super tes photos et les détails du parcours merci... mais il manque une chose, la marque de la crème chocolat noisettes qu'on n'en achète pas! tongue

En ligne

#17 15-11-2020 22:07:09

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 216
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

brons07 a écrit :

#591625je m'attendais à voir..... l'extraction du marbre rose. lol

Euh .. vous pouvez répéter la question ?

Manche a écrit :

#591640A voir tes photos, je n'ai pas l'impression que vous ayez eu finalement tant que ça de pluie ?!

On n'a qu'à dire qu'on a eu un temps .. clément ! lol
On a eu de la pluie tous les soirs au moment du bivouac. Après, tu me diras, on n'avait qu'à planter le bivouac à 16h00 et diner à 17h00 comme ça pas de soucis !

Manche a écrit :

#591640A quoi étaient dû les problèmes d'ampoule de Clément ? Humidité, chaussures non rodées, pieds pas préparés,... ?

Chaussures neuves, pieds neufs (première rando). Mais c'est de ma faute, j'aurais du imposer l'arrêt plus tôt.

moby59 a écrit :

#591645C'est sympa aussi de partager ses randos avec quelqu'un qui a des manières différentes de faire (le djeun) parfois on apprend des choses aussi.

Ah mais je suis tout à fait d'accord. On a déjà pris RDV pour une vraie rando dans un an.
Et puis cela fait du bien de parler à quelqu'un plutôt que de parler à sa montre !

Dernière modification par tolliv (15-11-2020 22:07:21)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#18 15-11-2020 22:09:03

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 216
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Phil82 a écrit :

#591649il manque une chose, la marque de la crème chocolat noisettes qu'on n'en achète pas! tongue

C'est la crème noisette D4. Elle est super bonne pourtant. Mais quand on s'empiffre de biscuits et de pâtes de fruit juste avant, on a tout de suite moins faim wink


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#19 15-11-2020 23:14:59

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 2 235

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

ah chic chic chic.

miam. miam.

je me le garde pour demain soir.

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#20 16-11-2020 11:18:23

koreth
Hammocker !
Lieu : Montpellier, France
Inscription : 27-12-2018
Messages : 590

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Deux mot : « ahah » et « merci » wink
Ça va pas calmer mes envies de sorties tout ça …


« La route ? Là où on va, on n'a pas besoin de route ! »
Sauf mention contraire, edit = corrections de fautes / typos

Hacker, Hiker, Trekker – Hammock Lover
Trombi

Hors ligne

#21 16-11-2020 22:34:42

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 216
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

koreth a écrit :

#591700Deux mot : « ahah » et « merci » wink

Ah mais de rien. Si je peux rendre service ..


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#22 16-11-2020 23:16:52

Cat 09
Membre
Inscription : 04-03-2020
Messages : 265

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Wouahou, les belles lumières d'avant et après orage ! Ça donne envie d'y être ! smile

Je peux demander, encore ?  wink   Comme d'autres, apparemment, je prends l'habitude de la petite histoire du soir...

Hors ligne

#23 17-11-2020 10:57:36

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 2 235

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

ith a écrit :

#591581

tolliv a écrit :

#591580Merci à tous,
C'est toujours l'inconnu d'emmener quelqu'un avec qui tu n'as jamais marché.

Encore plus quand c’est un djeun’ : ça parle mal, ça fait des fôtes d’aurtaugraffe, ça respecte pas les consignes sanitaires, ça veut socialiser, ça boit pas que du bon, ça marche vite et surtout surtout ça ressemble à nos gamins.


big_smile tongue

Et en plus, il a même pas l'air fatigué le Clément sur la dernière photos !!! Ah les jeunes. PPPffff

Un grand merci pour ce bol d'air rigolo et photogénique.

Lorsque je suis allée dans les PO à l'automne (ricrac avant le confinement, ouf) j'ai découvert une très belle région qui donne vraiment envie de revenir. J'ai d'ailleurs pensé à toi car - vu de Paris - Perpignan, c'est pas si loin de Toulouse.

Je suis passée en voiture vers un coin qui a l'air sublime. Le cirque de Navacelle. Tu connais ?

En revanche, l'eau semble effectivement être un souci constant. ça change de "mes" pyrenées atlantiques ou un robinet naturel te sert toutes les heures une bonne eau bien fraiche.

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#24 17-11-2020 12:31:47

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 216
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

laxmimittal a écrit :

#591840Je suis passée en voiture vers un coin qui a l'air sublime. Le cirque de Navacelle. Tu connais ?

Coucou laxmimittal, oui je connais un peu, il est sur le GRP du Larzac Méridional que je devais faire en février 2018. J'avais tout bien préparé ce beau parcours mais quelques semaines auparavant, il y a des loups qui sont venus bouffer un troupeau en plein jour, la bergère s'est réfugiée au milieu et n'a rien pu faire. Les chiens non plus. Donc du coup cela m'a bien refroidi et j'avais raccourci ma rando à une petite boucle Saint Guilhem-le-Désert en mai 2018. Pendant cette rando, sur les plateaux, je n'avais vu aucun animal en train de paître, les bergers ne voulaient plus laisser leurs animaux à l'extérieur.
Pour l'eau, il y a des coins connus. Les retours RL de ce circuit sont bien utiles.


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#25 17-11-2020 12:33:07

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 216
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuit blanche dans la Montagne Noire, 3j, 2020

Cat 09 a écrit :

#591821Je peux demander, encore ?  wink   Comme d'autres, apparemment, je prends l'habitude de la petite histoire du soir...

Si cela ne tenait qu'à moi ..
Mais pour raconter une histoire, il faut déjà la vivre sad , chose un peu difficile en ce moment. C'est comme ça.

Dernière modification par tolliv (17-11-2020 12:33:18)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

Pied de page des forums