Annonce

Merci de faire un tri dans vos abonnements pour soulager le serveur, en supprimant les abonnements aux discussions qui ne sont pas nécessaires.
Vous pouvez avoir la liste de vos abonnements en allant dans votre profil, en bas à droite : "Afficher les discussions suivies". Pour supprimer un abonnement à une discussion, affichez la discussion puis cliquez en bas sur le bouton "Ne plus suivre".

#1 25-04-2021 19:39:20

Joy Supertramp
MiMulette
Inscription : 25-03-2019
Messages : 1 204
Site Web

[Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Salut à tous,

Il y a 10 jours, j'ai découvert subitement que j'étais en vacances pour quelques semaines. Manque de bol, il semblerait que nous soyons confinés, je ne prévois donc rien de spécial si ce n'est d'aller grimper dès que possible. Puis, là-dessus, Cat arrive avec son beau récit, "le tour du rond", et ça me donne une idée ... Tiens donc, et si je faisais moi aussi un tour de mon rond, mais en y ajoutant la petite composante rocher qui va bien ? J'ai la chance d'être entourée de falaises dans mes 10km, et d'avoir sous la main un copain motivé, go ?

Je prends mes cartes et me trace rapidement un beau circuit, qui devrait m'occuper 10 jours : 5 jours de marche en liaison entre les falaises, et 5 jours de grimpe avec le copain, un jour sur deux, ô bonheur ! Malheureusement, je me souviens d'un coup que j'ai un RDV inloupable mardi, mes chaussons s'éventrent sur une prise de pied malencontreuse et la pluie est annoncée en abondance cette semaine ... Il me faut revoir mes plans. Retour aux cartes, j'ai quatre ou cinq jours de beau temps devant moi, je pars de l'existant et je brode un truc en mode rando uniquement, qui combine à la fois la découverte de mon rayon de 10 km et mon envie d'aller passer un peu de temps sur les crêtes, c'est parti !
Pour cette sortie, je décide de pimenter un peu en gérant toute mon orientation à la carte et à la boussole, j'ai donc imprimé des cartes papier, le téléphone ne me servira que pour les photos, pas d'enregistrement de traces, rien. Pour ce qui est du matériel, il me faut jouer la carte de la modularité : je vise des bivouacs à des altitudes complètement différentes, la météo annonce à la fois grand beau, orages et pluie, bref, il me faut m'adapter. C'est par là l'occasion de tester ma config' mi-saison, chouette ! La liste et les détails, je les posterai à la suite du récit, que voilà :



Jour 1, de Saint Paul au col de Carlong, "Le retour de l'été".

Ce qu'il y a de bien quand on pars directement de la maison, c'est qu'on peut prendre tout son temps pour décoller, le temps de trajet étant réduit à néant. Il est donc 10h30 quand Mousse et moi franchissons le portail de la maison, avec quatre jours et demi d'autonmie dans nos sacs respectifs.

7MazAmDDk.IMG_20210422_103743.jpeg

Je n'ai pas marché sérieusement depuis un mois, je suis toute heureuse de repartir à nouveau sur les sentiers ! Je croise les doigts pour ne pas avoir mal à ma hanche droite, et j'emprunte, sourire aux lèvres, les chemins que je connais maintenant par coeur.

7MaAblmAT.IMG_20210422_104508.jpeg


7MaAbcYgV.IMG_20210422_110810.jpeg


Je sors de mon village en sachant très bien ce qui m'attend : 400 mètres de grimpette, pour monter jusqu'au pech. Comme c'est une montée que je fais souvent, je sais exactement doser l'effort, et ça passe tout seul. J'arrive bientôt en vue des montagnes !

7MaAb48ZF.IMG_20210422_113334.jpeg

Il fait bien chaud sur cette piste caillouteuse, ça sent bon le printemps ! Voire l'été en fait, il ait vraiment chaud, Mousse et moi tirons la langue. Ca va déjà un peu mieux quand nous redescendons vers le col de rouy.

7MaAaWRT8.IMG_20210422_115119.jpeg

Le col est absoluement fluo, c'est assez incroyable !

7MaAaNMDX.IMG_20210422_120324.jpeg

A partir de ce point, je m'engage en terres inconnues. Je sors donc la carte, et me tente un bel "à travers champs" afin d'attraper le sentier qui mène à Jarnat, au dessus de Mercus. Raté, par là, ce n'est que fougères et ajoncs, demi tour ! Ah, et par là, si je suis un peu le lit du ruisseau, ça passe ? Et bien oui, ça passe, j'atteris plus bas sur le sentier (qui en fait à l'air de rejoindre celui qui vient du col, comme ce n'est pas indiqué sur la carte). Pour m'aider à atteindre le chemin, "ils" ont même mis une échelle !

7MaAaJ3Ew.IMG_20210422_122229.jpeg

J'arrive bientôt à Jarnat, joli petit hameau, où je loupe le sentier qui coupe les lacets de la route, rien de grave, je le rattrape un peu plus bas et arrive bientôt à Mercus, juste quelques minutes après la fermeture de la boulangerie. Dommage, pour une fois que sur mon parcours je trouve des trucs un peu fun, j'aurai bien voulu en profiter ! Mousse doit se dire la même chose que moi, mais elle est plus chanceuse, une passante lui offre un quignon de pain, la veinarde !

7MaAaAfV3.IMG_20210422_125627.jpeg

Je fais la pause midi sur les bords de l'Ariège, à l'ombre, pour éviter la surchauffe.

7MaAasdyb.IMG_20210422_131113.jpeg

Je repars ensuite, allégée de deux kiri et deux crackers, ah ça, y a pas à dire, on sent tout de suite la différence roll ! Il me faut passer sous la N20 pour atteindre ensuite le village d'Amplaing, que je traverse bien vite pour fuir l'asphalte surchauffée et trouver le réconfort sous le couvert des arbres.

7MaAakHSv.IMG_20210422_141448.jpeg

Je fais le plein d'eau dans une source boueuse, tant pis, ça ira bien.

Après le dolmen de Peyrogall, le sentier louvoie à travers bois pour monter jusqu'au col de Teillet et ses 590m d'altitude. C'est vraiment magnifique, la forêt est emplie de blocs moussus, j'hésite un temps à faire un pause ici pour grimper un peu mais il me reste encore un bon bout à faire, je préfère continuer.

7MaAad2Dc.PANO_20210422_143330.jpeg

7MaAa6R29.IMG_20210422_144039.jpeg

Cette partie m'enchante vraiment, quel trésor ce sentier ! Il en émane une poésie que je ne saurais décrire. En revanche, mon eau boueuse me crée des petites crampes d'estomac, j'arrive donc à Arignac avec l'espoir d'y trouver une fontaine. Je m'écarte donc du chemin pour visiter ce village très agréable, mais d'eau, je ne trouve point. Je reprends ma route en direction du hameau de maisonnière. Sur la carte, voir toute cette piste m'avait quelque peu déplu mais en réalité, c'est un sentier parfaitement bucolique que j'emprunte à présent. L'eau coule à flots, claire et limpide, dans un ruisseau : je me sers, elle est fraiche et délicieuse.

7MaA9XxBu.IMG_20210422_150641.jpeg

7MaA9Qi2X.IMG_20210422_150653.jpeg

7MaA9HgRD.IMG_20210422_152034.jpeg

Dans le lointain j'aperçois la falaise de Bedeilhac, celle qui aurait du constituer la première étape de mon périple en chaussons. Enfin, disons que j'en aperçois la face que l'on ne grimpe pas !

7MaA9zOAC.IMG_20210422_152310.jpeg

Au lieu dit "Camp de la borde", je croise toute une famille armée de détecteurs de métaux. L'un d'entre eux est adossé à son véhicule, lunettes étranges sur la tête et joystick en main : il pilote un drone ! C'est une scène un peu surréaliste, et je m'en amuse encore lorsque je croise, quelques dizaines de mètres plus loin, un gars du cru qui me demande si je suis perdue. Point mon bon monsieur, j'ai ma carte, lui dis-je tout sourire ! En effet, je ne me suis pas encore perdue et c'est plutôt bon signe pour la suite. J'apprécie énormément le fait de ne pas sortir mon téléphone à chaque intersection, et comme j'ai une mémoire photographique, je n'ai pas non plus besoin de sortir la carte tout le temps.

A Mérac, je trouve une fontaine sur la petite place, je fais le plein pendant que Mousse drague un border-patou, la spécialité montagnarde. Ah, mais, c'est qu'elle y va vraiment la bougresse ! Je commence à me demander si elle ne serait pas un peu en chaleurs, des fois ...

Bon, euh, Mousse, viens, on y va ! Nous reprenons le sentier qui descend maintenant jusqu'au Saurat.

7MaA9rSUK.IMG_20210422_155432.jpeg

Peu après, je souhaite contourner la colline qui me fait face par le sentier, en pointillé sur ma carte, qui passe plus au nord. Malheureusement, je constate après exploration qu'il n'existe pas, il me faudra donc m'enquiller les 150m de D+ pour les reperdre ensuite, ainsi va la vie ! Je souffre pas mal de la chaleur, et je souffre aussi de mon manque d'entraînement, que j'avais peut-être un peu sous-évalué ... Il me faut faire une pause, à l'ombre, lorsque je rejoins la route qui monte à la grotte de Bedeilhac. Quelques fruits secs pour l'une et quelques croquettes pour l'autre, nous voilà requinquées, nous digérons dans la descente et arrivons bientôt à l'entrée du village. Bon, là, je peux ranger la carte, je connais, pour y venir souvent grimper.

Pour les grimpeurs qui voudraient se faire un petit trip rando-grimpe, autant que ça serve à quelqu'un, les topos sont disponibles ici. J'ai fait mes premiers pas verticaux sur le secteur d'initiation, et visité depuis les secteurs Papy, Grande Dalle et Presse Purée.

Je longe rapidement le pied des voies dans ces éboulis assez raides qui nous coupent le souffle à chaque fois, puis je cesse de monter pour suivre le balisage du GRP tour du Piuc des Trois Seigneurs. Passé l'accès à "Presse-purée", je sombre à nouveau dans l'inconnu.

7MaA9jejv.IMG_20210422_171939.jpeg

D'ailleurs, en parlant de sombre, la forêt s'épaissit drôlement par ici ! C'est tant mieux, je suis à l'ombre et j'apprécie, car le sentier continue de monter jusqu'à atteindre la crête, au pied de la roche ronde.

7MaA976AV.IMG_20210422_173954.jpeg

Encore une fois, ça se grimpe ! ! La vue s'ouvre sur toute la vallée, ça doit être vraiment sympa, mais je n'y ai jamais mis un chausson.

Je continue ma route, tantôt au nord, tantôt au sud de la crête, en travaillant un peu au mental puisque clairement, je suis claquée. Heureusement, le sentier est encore très beau, et j'arrive bientôt au col de Carlong, lieu que j'ai choisi pour mon bivouac puisqu'il est le seul à disposer d'un point d'eau !


7MaA8Zoft.IMG_20210422_182554.jpeg

7MaPBtvU6.IMG_20210422_183637.jpeg

Ca ira bien pour aujourd'hui, je trouve la source, me rince à l'eau fraiche tranquillement quand soudain, j'entends Mousse gronder sourdement. Que ne vois-je point arriver ? Un bel étalon, fougueux, qui arrive en renaclant, l'air de dire "Tu te rince dans MON eau ?!" d'un air outré ! Euh, oui, pardon monsieur, veuillez excuser ma nudité, je ne fais que passer ! Je tends la main, il s'enfuit au galop, allons bon, je vais finir ma toilette, et nous verrons bien... J'attends un peu avant de monter l'abri, je pressent l'entourloupe ... J'en profite pour me faire une bonne rasade de purée et un gros carré de chocolat, ça va déjà mieux ! J'étais en train de faire chauffer l'eau pour la tisane quand un sacré tintamarre de sonnailles se fait entendre : v'la t'y pas qu'ils ont tous décidé de descendre de la colline en même temps, veaux, vaches, cochons, tout le monde débarque au galop, puis s'arrête, interloqués devant cette humaine en doudoune bleue fluo !

Euh, ok les amis, je vous explique le topo : moi et ma chienne, on va dormir chez vous, et vous allez bien gentillement nous laisser tranquille, d'accord ? Personne ne s'amuse à jouer à "touche touche le hauban" ou bien à "saute-abri", d'accord ? Mousse a tendance à vouloir expliquer les choses de façon un peu moins diplomatiques que moi, plus dans un style "je tourne en rond tout autour de vous haha c'est vraiment rigolo j'adore courir je suis un border collie je cours tout autour en rond j'adore waouf c'est vraiment chouette vous partez tous au galop quand j'arrive youpi je cours je c..." STOP ! Au pied le chien, toi, tu gardes les affaires, et moi, je vais parlementer, ça ira mieux comme ça.

Je parlemente donc longuement, mais c'est un peu le bazar, y a un taurillon qui essaye de monter sa mère et deux étalons qui se battent en duel pour une jument qui protège son petit, ma chienne qui ne fait que de couiner et moi qui tente de temporiser au milieu, tasse de tisane dans la main. A grand coups de gratouilles sur l'encolure, je parviens à calmer les grosses bêtes, je me fache un peu sur la petite noire et blanche qui court partout, non mais !

Lassés, tout ce petit monde finit par s'éloigner, je peux enfin monter mon abri. Je choisis avec soin l'emplacement : il me le faut plat, et surtout, protégeable. Je trouve le spot parfait au beau milieu de la prairie : d'un côté, un bosquet d'aubépine me protège des taurillons et de l'autre, une pente assez sèche devrait calmer les vélléïtés des sauteurs d'obstacles nocturnes. Je m'octroie même le luxe d'être sous un arbre, afin de parer à toute attaque qui pourrait venir du ciel. Bon, je barricade un peu le tout quand même, on ne sait jamais !

7MaA8PqnI.IMG_20210422_205917.jpeg

Je me couche, au son des cloches, Mousse est enfin calmée, je ferme l'abri pour lui donner le sentiment de sécurité dont elle a besoin, et je m'endors. Enfin, presque, ça cloche fort quand même tout ce troupeau ! A chaque fois que je m'endors, j'ai l'impression qu'il y en a une qui vient carillonner juste à côté pour m'embêter, et ça me réveille. Je guette le moindre craquement de bois qui signifierait une avancée de l'ennemi sur mes positions fortifiées, mais à force, je finis par m'endormir.

Soudain, le craquement tant redouté retentit dans le noir ! Ah non, VOUS NE PASSEREZ PAAAAAS ! C'est ce que j'aurais du crier si je n'étais pas emmêlée entre deux buff et un quilt, le tout sanglé sur un matelas jaune, mais, peu importe, en bonne gardienne, Mousse est sortie en trombe de l'abri, et en deux aboiements bien sentis, met l'ennemi en fuite, je l'entends galoper au loin, yes, haha, on t'as eu, check ma soeur ! Je la rappelle, et je décide de lui faire confiance pour gérer les intrus pour ce qui reste de la nuit, j'enfile mes boules quies et m'endors comme une masse jusqu'à 06h38 le lendemain matin. L'histoire ne dit pas si les deux clans ont continué l'affrontement pendant la nuit, je dormais ...


Total jour 1 : 22.5 km, +1653m, -947m, et au moins 5 litres d'eau !

Dernière modification par Joy Supertramp (25-04-2021 19:40:52)


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#2 25-04-2021 19:48:47

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 2 321
Site Web

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Bonsoir, toujours très sympa tes retours Ariegois, et quelle nuit.


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#3 25-04-2021 20:14:09

Lou_is34
Lou_is
Lieu : Béziers
Inscription : 26-06-2019
Messages : 1 269
Site Web

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

L’œil de sauron est sur toi, méfie ! lol


7MaA9XxBu.IMG_20210422_150641.jpeg
Voilà, c’est ça que je veux voir tous les jours!!!


Comme dirait Fauve « on s’en branle c’est pas important »
Trombi
Listes: 0°C confort - Duo - 0°C confort - Équipement du chien Hades

Hors ligne

#4 25-04-2021 20:16:53

Ruz boutou
Traîne-savates tout-terrain
Lieu : Brest
Inscription : 03-10-2019
Messages : 147

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Merci Joy pour cette escapade ariégeoise. Finalement, un chien, c'est assez utile par moments... Notamment face au bouillonnement printanier des bêtes qui peuplent les prairies.
J'attends la suite des aventures...


Pour l'enfant amoureux de cartes et d'estampes, l'univers est égal à son vaste appétit. C.B.

liste lighterpack été 2021

Hors ligne

#5 25-04-2021 20:18:32

DDN17
Bikepacker
Lieu : Rochefort
Inscription : 08-09-2018
Messages : 1 380

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Merci Joy pour ce joli récit. J'ai décidé l'an dernier à la fin du premier confinement que je ne ferais plus que des randos au départ de la maison. Na.


"il y a deux catégories de randonneurs à vélo : ceux qui voyagent à vélo pour voyager, et ceux qui voyagent à vélo pour faire du vélo" (je fais partie de la deuxième catégorie)

Liste gravel : https://lighterpack.com/r/6dzk1h
Liste route : https://lighterpack.com/r/str5f2

Hors ligne

#6 25-04-2021 20:47:54

Joy Supertramp
MiMulette
Inscription : 25-03-2019
Messages : 1 204
Site Web

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Jour 2, Du col de Carlong au col de Bassibié - "Les crêtes c'est chouette".

Réveil comme une fleur au petit jour, gratouille à la meilleure chienne du monde qui s'empresse de sortir jouer avec un bâton. Moi, je m'étire tranquillement, j'ai finalement assez bien dormi ! Il a fait relativement frais, dehors une petite gelée blanche recouvre l'herbe, partout sauf sous mon arbre cool . Ma montre m'a montré jusqu'à 2°C sous l'abri, j'étais large.

J'émerge, c'est beau.

Le soleil apparaît derrière le massif de Tabe, promettant encore une chaude journée. Je m'active à ranger rapidement mes affaires, mais ça fait un moment que je n'avais pas utilisé mon Osprey Tempest 30 et je suis un peu perdue avec toutes ces poches, je ne sais plus trop quoi va où, je manque d'organisation ! Ce n'est que ma deuxième nuit sous cet abri, en configuration été c'est vraiment royal en place, aucun risque de toucher quoi que ce soit. D'ailleurs, je ne déplore pas de condensation, sauf un tout petit peu aux pieds, qui sèchera rapidement pendant que le thé chauffe sur le gaz. Il me faudra une heure et vingt minutes pour réussir à partir, il est donc 8h quand je me mets en marche.

La journée d'hier a visiblement tiré sur les mollets, il faut dire que j'ai marché 8h30, c'est pas mal pour une reprise. Je sens tout de suite que je ne suis pas en mode "speedy kangourou" et que non, aujourd'hui, le D+ ne sera pas une formalité. D'ailleurs, ça démarre tout droit dans la pente, pour prendre pied sur la crête en direction du roc de Peyrenegre. Je l'atteint, je me retourne, ouah, c'est beau !

7MaAr4qDn.PANO_20210423_082419.jpeg

Je continue de monter, la vue est dingue, et les sommets que je vais passer aujourd'hui s'étalent sous mes yeux : Sommet de Menties, roc de Pélades, cap de l'Escalot, cap de la Dosse, Journalade, pic de Goulurs, cap des Gragnots, Pic des trois seigneurs, pic de Crède, pic de Peyroutet, pic de Pioulou, pic de Bassibié ... Ils sont tous là, à me regarder avec leurs grandes langues blanches, et moi ça me donne le tournis... Je suis partie pour une journée montagnes russes en terrain typiquement ariégeois : hors sentier dans le gispet, yeah ! Ca sollicite fort les chevilles, qui ont un peu perdu l'habitude d'être libres à cause de l'hiver et des grosses chaussures qui l'accompagnent.

7MaSvNQvD.PANO_20210423_093451.jpeg

7MaArdjMd.PANO_20210423_094211.jpeg

Mentalement c'est dur, je ne fais que monter 200 mètres pour en redescendre 100 derrière et recommencer, le tout sous un soleil de plomb. La monotonie du gispet est brisée par la montée au cap de l'escalot, qui s'effectue dans les rochers, ça change un peu !


7MaArjY5g.IMG_20210423_094950.jpeg

Ah, voilà le sommet du cap de la Dosse et ses 1948m, il est 10h30, je fais une pause, je mange une barre, je bois un coup. J'ai du faire dans les 900 mètres d'ascension et déjà je manque de jus, ça promet ! En face, quasiment à la même altitude que moi, se dresse le pic de la Journalade, que je n'ai jamais gravi. Je prends la décision de le laisser de côté encore aujourd'hui, vu la petite forme que je me traine ! Je descend au col et remonte en face en espérant couper sous le sommet, mais une fois dans la face, je monte tout droit comme une mule et ne me rend compte de mon erreur qu'une fois 50m sous le sommet. J'hésite, pour 50m ça serait dommage de ne pas y aller quand même, oh et puis non, j'ai dit non, ça fera une bonne occasion de revenir, je commence à descendre. Mince, mais qu'est-ce qui m'arrive ? Elle est où la lionne des sommets là ?! Allez ma vieille, va falloir se secouer les puces si tu veux sortir de cette journée avec la banane !

Déja, il me faut de l'eau, et il y a un seul point d'eau sur ma route, la "fontaine d'aroulac", 25 mètres sous la crête où je me trouve. Je m'approche, jette un oeil plein d'espoir, damned, un gros névé oui ! Shit, je n'ai pas prévu de faire fondre de la neige, je suis short en gaz (confinement et départ improvisé obligent) et j'ai soif. Impossible de continuer sans eau cependant, je décide de faire le truc le plus sage du monde à cet instant : manger  big_smile . Ca va toujours mieux le ventre plein.

Je ressors la carte et observe mes options :
1) faire fondre de la neige,
2) descendre sous ce névé qui a l'air de descendre bien bas et voir si je peux trouver de l'eau au point côté 1718, mais ça fait descendre sous un gros bloc de neige, le dernier resté accroché en haut et qui ne demande qu'à partir,
3) continuer et descendre jusqu'à la cabane du col de Goulurs où il doit bien y avoir de l'eau, mais ça fait descendre 300m, et donc remonter 300m.

L'option 3 est vite écartée, j'hésite entre 1 et 2 et puis finalement opte pour la deux, en contournant au mieux la trajectoire de descente du gros bloc. Et c'est parti pour 150m de descente sur névé, une bouteille dans chaque main, pas de piolet, pas de bâtons, rien, juste moi et mes baskets. C'est pas très raide et si je glisse j'arrive dans une belle pelouse, no stress. D'ailleurs ça glisse un peu mais ça va, y a des rhodos qui dépassent. Finalement, j'entends le doux bruit de l'onde cristalline et ouf, à la confluence des deux ruisseaux, comme prévu, de l'eau ! Je m'y abreuve abondamment et remplit mes auges, slurp ! Allez, bah, y a plus qu'à remonter ! J'ai pris soin de me faire des marches en descendant, j'ai plus qu'à remonter par le même chemin. Je me rèche sur des rhodos et manque de faire exploser la flasque du befree en me retenant dessus, mais ouf, ça ne perçe pas, j'aurais l'air bête ! Apres reflexion j'aurais complètement du mettre les gourdes dans les sacoches de Mousse et lui faire porter le tout, au moins j'aurais eu les mains libres, mais je n'y ai pas pensé, alors elle caracole tout autour de moi, toute en joie d'être dans la neige.

Dans tout ça, je récupère mon sac à 12h30, ça va, je n'ai mis qu'une demi-heure à faire le plein, c'était pas la peine d'en faire tout un fromage ! Je repars donc bien décidée à me mettre dans ma bulle et à arrêter de compter les pas, en direction du pic des trois seigneurs. D'ici, ça a l'air carrément moins craignos que ce que je voyais de loin : j'avais peur de tomber sur une belle pente toute lisse et verglaçée, et alors mon joli piolet orange ne m'aurait pas sauvé la mise.

Je me retourne avant d'amorçer la montée finale, maintenant bien dans mes baskets :

7MaArqT9A.IMG_20210423_131206.jpeg

Et devant moi, je trouve ça :

7MaArwUNN.IMG_20210423_134427.jpeg

Bah ça va, c'est même tracé, impec ! La neige est bien transformée, au soleil depuis quelques heures, mais au pied des rhodos et des rochers c'est encore tout verglagla, faut quand même faire un peu gaffe où on pose le pied. J'arrive en haut donc, ah, yes, point culminant de la journée, je respire ! Et puis, c'est toujours si beau smile

7MaArJ1QV.PANO_20210423_140206.jpeg

Comme à chaque fois, je m'étonne qu'un si petit sommet (2199m) puisse avoir une si jolie vue, et je récite les sommets que je reconnais. Y en a de plus en plus ! Montcalm et Estats sont dans les nuages, la pique rouge de Bassiès est au premier plan et de gauche à droite je parviens à discerner toute une flopée de sommets, du Tarbesou au Valier, et encore, je dis ça pour ne citer que les sommets ariégeois !

Je ne reste pas bien longtemps là haut, le sommet est occupé déjà par trois personnes pas très causantes, j'attaque la descente, dernier morceau un peu technique avant de retrouver du roulant. Pour le coup, je sors le piolet, il reste quelques névés à traverser sur lesquels il ne vaut mieux pas jouer, sous peine d'atterir directement dans l'étang d'arbu.

7MaArQ6Vm.IMG_20210423_143957.jpeg

Je quitte le sommet vers 14h, puis la crête déroule sous mes pas toujours lourds, mais purée, qu'est-ce que c'est beau ! Je ne m'en remet pas ! Plus j'avance plus je vois que mon plan bivouac au col de Lastris est encore vachement loin, mais pas le choix, aucun point d'eau ne me semble jouable avant.

Avant de traverser un névé fragile au niveau du col de la Couillate, je fais une petite pause fruits secs. Mousse en profite pour faire la sieste dans une posture incroyable :

7MaArWOz7.IMG_20210423_153254.jpeg

Ca doit être un truc de yogi !


J'aborde bientôt le pic de Pioulou avec l'énergie du désespoir, vas-y, c'est la dernière grosse montée, you can do it ! Je suis perturbée car je croyais l'avoir déjà passé dans ce sens, et je voyais ça plus roulant, en fait il faut poser un peu les mains, j'ai du me tromper, je ne suis jamais venue ici ! Mais c'est fun !

7MaAs4vQR.IMG_20210423_163329.jpeg

A la descente au col de bassibié, je tourne la tête à droite, et je vois ça :

7MaAsaYjN.IMG_20210423_163659.jpeg

Je change instantanément de lieu de bivouac pour ce soir, il est bientôt 17h et ça va faire 9h que je marche, j'ai ma dose ! Et puis, le spot est parfait, avec ses petits étangs de fonte qui n'attendent que mes pieds, et sa petite pelouse moelleuse si accueillante ! Pas un brin de vent, je suis royale, je me lave, je bouquine, je mange, j'attrape même du réseau pour prévenir le copain que je change de spot de bivouac, au poil !

7MaAsg7rF.IMG_20210423_194916.jpeg

La vue est incroyable et je reste un long moment à contempler tout ça, redessinant visuellement toutes mes virées dans les pentes que je vois. Quel bonheur ! Je décide de monter l'abri malgré un temps radieux, je continue de le tester comme ça.


7MaAslVHd.IMG_20210423_194911.jpeg


Sitôt le soleil couché, le froid tombe, évidemment. Je me pelotonne sous le quilt et m'endors rapidement, avant de me réveiller une heure plus tard : j'ai trop chaud ! J'attrappe ma montre posée près de moi, elle me dit qu'il fait -2.5°C. Elle doit se tromper, c'est pas possible, j'ai si chaud ! Bon, en même temps, je suis en collant polaire, T shirt ML merinos et polaire sans manches en haut, les pieds dans la doudoune et ma jupette en apex sur les jambes, le tout bordé dans le quilt, mais quand même, je n'ai que 250gr de plumes ! Je me rendors, en glissant tout de même ma veste imper sur Mousse, pelotonnée sur son plastazote, on ne sais jamais, qu'il fasse vraiment moins deux ...



Total journée : 15.5km, +1857m, -1001m, et deux chevilles qui pleurent !

Dernière modification par Joy Supertramp (25-04-2021 20:54:39)


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#7 25-04-2021 20:56:25

Eric le rouge
AnthropoMUL[ET]
Inscription : 13-04-2018
Messages : 624

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Merci Joy pour ce tour du Rond remasterisé... smile Et c'est aussi sympa que chez Cat big_smile

C'est nul que le trip rando-grimpe soit tombé à l'eau (d'ailleurs, n'hésite pas glisser subrepticement quelques clichés des parois, histoire de nous faire la nique encore plus fort lol), mais tu sembles bien partie pour te rattraper.

Par contre pour ta nuit, tu es culottée de t'être posée au milieu de cette foule agitée : je n'aurai pas été rassuré  yikes (bon c'est vrai que je n'ai pas une Mousse protectrice de haut niveau).

Allez, la suite...

Hors ligne

#8 25-04-2021 22:00:46

Joy Supertramp
MiMulette
Inscription : 25-03-2019
Messages : 1 204
Site Web

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Jour 3, du col de Bassibié à l'Oratoire Pémissol (Larnat) - "Les belles rencontres"


J'ai dormi 11h :D Il est donc 8h quand j'émerge, en même temps que les premiers rayons du soleil atteignent le toit de l'abri. Je sors, il fait déjà bon, mais par contre, l'eau est bien gelée dans mes gourdes et dans les mares, et pas qu'un peu, ma montre avait donc raison ! Mon set up mi-saison en montagne est donc validé haut la main :) Bon, c'est pas tout ça, mais il va pas falloir traîner aujourd'hui, je me lance dans un repliage express et une heure plus tard, je suis prête à partir, y a du mieux !

La météo est toujours au grand bleu, et la météo du mental va bien mieux aussi, je suis dans un meilleur mood que la veille. La météo du physique fait un peu la tronche, globalement je sens tous les muscles du bas de mon corps un peu raidis, mais c'est la première fois que je marche aussi longtemps avec mes nouvelles semelles de posturologie, la posturologue m'a prévenu que ça pouvait arriver.

Je rattaque le pic de bassibié en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, et j'observe, amusée, mon bivouac de la veille.

7MaAFeQxZ.IMG_20210424_090849.jpeg

Un peu plus loin, l'étang d'Artax se dévoile sur ma gauche. J'avais un temps envisagé d'y bivouaquer mais je ne suis pas fan des bivouacs en versant Nord, si je peux éviter ...

7MaAFDXiK.IMG_20210424_093208.jpeg

Au loin, on voit même la montagne noire ! Coucou trois flèches ! Je descend rapidement toutes les bosses devant moi, roc de querqueou, pla de madame, c'est vrai que si j'avais eu ça à faire hier, je n'aurais pas aimé, mais aujourd'hui, ça passe tout seul. J'arrive au col de lastris et je m'amuse à tirer un azimut pour trouver la fameuse source, pile poil ! Bon, en guise de source, une eau boueuse, si en plus j'avais trouvé ça en arrivant, j'aurais encore moins aimé !

Au col, je discute avec une femme, qui, intriguée et visiblement touchée par notre duo, me questionne à propos des chiens. Nous papotons quelques minutes puis je pars vers le sud, en direction du col de la bène.

De ce col, j'avais prévu de rejoindre le site de Génat, écumé pendant deux jours en début de semaine. De là ou je suis, je vois la grotte, si vous êtes dans le 7/8, bienvenue au paradis !


7MaAFU73r.IMG_20210424_113150.jpeg

Pour l'heure, je me cale à l'ombre pour manger, il est midi moins dix et on ne plaisante pas avec l'horaire !

7MaAGffsl.IMG_20210424_121347.jpeg

A nouveau, je m'extasie de la vert-fluoritude de ces lieux. C'est absolument époustouflant ! Nous croisons au col un couple de randonneurs avec lesquels j'échange quelques mots, à propos de la montagne et du temps qui passe, et, aussi, de la beauté de notre cadre de vie. Puis, je prends le sentier qui descend vers Lapège, et je me vautre dans la descente, aïeuh, ma cheville déjà raide vient de se faire violenter à nouveau, mais rien de grave, ça réveille, c'est tout ! J'tteinds rapidement des jolies constructions de pierre, pfiou, j'adorerai vivre ici ! Problème, les lieux sont gardés par un terrifiant colosse aux grandes oreilles !

7MaAGxXIq.IMG_20210424_122646.jpeg

Mousse, toute fière de sa tactique d'esbrouffe maintenant éprouvée, passe directement à la phase "je cours je cours tu m'auras pas je suis un chien je cours partout avec mes sacoches roses et c'est rigolo j'adore courir et tourner autour de toi", sauf que le bougre, mal luné, ne l'entend pas de cette oreille ! Au lieu de déguerpir, ou au moins de la snober (oui bon j'avoue, ça, c'est pas facile !), il lui fait face et commence à faire mine de charger ! Oh là, vieux fou, touche pas à ma chienne où je t'étripe, m'interposes-je, main levée en guise d'avertissement. Et le poilu de changer de cible, c'est maintenant moi qu'il vise, l'asticot ! J'envoie Mousse devant, qu'elle se mette à l'abri et je me plante solidement face à lui, non mon beau, tu te fourvoies, car je n'ai pas peur ! Il s'arrête, visiblement désolé de voir qu'il n'a pas de prise sur moi, et nous laisse finalement passer, non mais ! Ca y est Mousse, je suis quitte, je t'ai protégée à mon tour, lui dis-je en lui grattant l'oreille.

J'en étais encore à me féliciter quand j'ai croisé un vieux monsieur avec un chapeau et un bâton, que j'ai salué d'un grand sourire, encore toute guillerette de ma victoire. "Bonjour, ça va ? Fait chaud hein !" Le vieux monsieur, à l'Ariégeoise, est d'abord circonspect, puis, au bout de deux phrases, affiche un sourire à son tour. Il me demande d'où je viens avec mon piolet, je lui explique mon petit trafic, et le voilà de sourire derechef. Il est du coin et il connaît tous les lieux dont je lui parle, ça à l'air de lui convenir. Il m'informe que, des deux sentiers qui descendent à Capulet, le plus beau est aussi le plus long, celui qui pars vers l'est. Ah ! Chouette, j'hésitais justement entre les deux, avec un petit penchant pour l'autre, merci m'sieur ! Je le quitte en me dirigeant vers Lapège donc, un magnifique hameau dont j'ignorais totalement l'existance, je suis aux anges !

7MaAGPpVv.IMG_20210424_124322.jpeg

7MaAHnBTK.IMG_20210424_125316.jpeg

7MaAHBdkX.IMG_20210424_124458.jpeg

Je refais le plein d'eau, et rejoins le fameux sentier, non sans m'être un peu égarée dans les ruelles. Waow, c'est beau, tout ce jaune, tout ce vert, et la vue, et l'air, et le caillou, quel plaisir !

7MaAHTvMP.IMG_20210424_125854.jpeg

7MaAI512N.IMG_20210424_130301.jpeg
Vue sur le chateau de Miglos

7MaAInzz9.IMG_20210424_130407.jpeg

Il fait une chaleur à crever, et plus je descend, pire c'est, évidemment. Heureusement, le sentier passe à l'ombre le long du vicdessos, je suis en nage et Mousse halète sévère, j'enlève ma montre pour voir quelle température il fait en vrai : je n'arriverai pas à la faire descendre en dessous des 27°C ... Du coup, la pose pres de la rivière est plus que bienvenue.

7MaAIVmab.IMG_20210424_133541.jpeg

J'arrive ensuite à Capoulet, d'ici, on voit mieux les ruines du chateau de Miglos.

7MaAJ51VX.IMG_20210424_135356.jpeg

Je remonte ensuite par un bon sentier jusqu'au hameau d'Arquizat, c'est dingue, tous ces magnifiques sentiers dont j'ignorais totalement l'existence ! Je suis la première surprise de prendre autant de plaisir sans être à la montagne, je ne savais absolument pas à quoi m'attendre, je n'ai traçé mon itinéraire que sur carte, mais jusqu'ici c'est un sans fautes !

7MaAJlvmA.IMG_20210424_135751.jpeg

A Arquizat, je me trempe dans la fontaine et reprend, encore, de l'eau pendant que Mousse sympathise avec un chihuahua.
Si j'avais suivi mes plans initiaux, je serais allée grimper à Baychon dans la foulée, mais là, je me dirige vers le hameau de Norrat, par un autre très joli sentier vert fluo.

7MaAJN2In.IMG_20210424_142838.jpeg

7MaAJZPhT.IMG_20210424_142842.jpeg

A Norrat, à nouveau nous prenons une pause à l'ombre du lavoir. En fait, si je fais autant de pauses, c'est parce que je n'ai pas décidé où je vais. Mes plans initiaux sont compromis par l'arrivée du mauvais temps annoncé pour le lendemain, je veux donc essayer de me trouver un itinéraire alternatif qui passe moins haut (les cols sous l'orage, j'aime bof !)
. Du coup, je n'arrête pas de changer d'avis et de consulter les augures mes cartes.

7MaAKaNgt.IMG_20210424_144358.jpeg

Rafraichie, j'attaque le dernier gros morceau de la journée : les 300m qui me séparent du col de Larnat. Fort heureusement, une bonne partie de la montée se passe à l'ombre, j'ai encore un peu d'énergie et ça se passe bien.

7MaAKsCcg.IMG_20210424_151030.jpeg

7MaAKJBsb.IMG_20210424_151459.jpeg


Juste sous le col, je croise un autre couple de randonneurs, tiens, justement, le monsieur est de Lapège, le veinard ! Eux aussi explorent leurs 10 kilomètres avec plaisir, et nous nous quittons sur un joyeux "finalement, merci Macron !"  :D

Au col, c'est un peu moche et c'est une grosse piste avec motos et quad qui passent, déception  :(
7MaAKV850.IMG_20210424_155909.jpeg

Je tranche finalement en faveur d'un bivouac au-dessus de Larnat, je vise un certain "Oratoire Pémissol" sur ma carte qui me semble tout indiqué : une belle vue, de l'eau au village juste en bas, feu ! Je descend sur la piste mais heureusement pour moi, on peut couper quelques lacets (pas tous cependant, la carte IGN est un peu mensongère sur le coup).

7MaAL5qHr.IMG_20210424_164356.jpeg

J'arrive à Larnat, je trouve une fontaine et m'y débarbouille en mode toilette de chat, ah, que ça fait du bien ! Je fais le plein d'eau et monte vers mon Oratoire, non sans recroiser à nouveau mon couple de randonneurs. Eh bien ma foi, c'est parfait, comme spot de bivouac !

Juste sous l'oratoire (un oratoire, c'est un gros caillou avec une croix dessus, pour ceux qui comme moi n'en savaient fichtre rien), se trouve une mignonne petite clairière parfaitement habilité à devenir mon bivouac pour la nuit !

7MaALnk6R.IMG_20210424_165221.jpeg

7MaALeORv.IMG_20210424_165040.jpeg

Le temps de redescendre de mon perchoir, Manon est arrivée abreuver ses chevaux. Nous nous rencontrons et sympathisons tout de suite, elle s'asseoit même à mes côtés pour un brin de causette !  :)  D'après elle, pas de soucis pour dormir ici cette nuit, je préfère demander, au cas où ... Aujourd'hui, petite journée de fonctionnaire : 9h-17h ! Il fait tellement bon que je reste à bouquiner et manger toute la soirée, assise sur un caillou. J'attends que le soir tombe pour monter l'abri, et j'essaye d'expliquer à Mousse que non, ces chevaux là c'est bon, ils sont séparés de nous par un fil, rien à faire, elle passera la nuit à se lever pour les surveiller, l'abri étant grand ouvert. Tant pis pour elle, moi, je dors !

7MaALBJkq.IMG_20210424_181516.jpeg

Total : 21.5km, +989m, -1944m et 7 belles rencontres.


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#9 25-04-2021 23:21:16

Joy Supertramp
MiMulette
Inscription : 25-03-2019
Messages : 1 204
Site Web

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Jour 4, de l'Oratoire Pémissol à la maison, "le jour de la pluie".

J'ai dormi en configuration été et j'ai eu trop chaud, c'est dit ! Il a fait 12 degrés cette nuit ... J'ai mis mon réveil à 6h, je n'ai même pas besoin de doudoune. La météo annonçant un corsage du temps pour le début d'après-midi, j'aimerais autant que possible éviter de me faire saucer, et puis je caresse le doux rêve secret de rejoindre ma boulangerie préférée avant son heure de fermeture pour m'envoyer un gros éclair au chocolat smile


7MaB0BmKo.PANO_20210425_064944.jpeg

Au réveil, il y a déjà des nuages, mais ils sont roses, alors, ça ne compte pas. En 45 minutes je suis nourrie, abreuvée, et le camp est replié, ça y est, c'est bon, j'ai retrouvé le truc ! Je redescend au village, fais le plein d'eau, et m'en vais le pas toujours un peu raide vers de nouvelles aventures.

7MaB0KyAD.IMG_20210425_065830.jpeg

En ligne de mire, les falaises de Sinsat ! Pfff, ça y est, je suis en manque d'escalade ! Je dois d'abord suivre un peu la route et ses lacets, parfois coupables (?) jusqu'à Bouan.

7MaB1399I.IMG_20210425_073715.jpeg

7MaB1daAS.IMG_20210425_074312.jpeg

Puis, je suis une piste verte fluo jusqu'à rentrer dans Sinsat.

7MaB1mnDq.IMG_20210425_074730.jpeg

7MaB1v0Ra.IMG_20210425_075338.jpeg

Je ne me suis même pas rendue compte que j'avais déjà traversé la N20, déserte à cette heure-ci, un dimanche, que j'arrive déjà sur le pont qui va me permettre de traverser l'Ariège, au pied des voies d'escalade.

7MaB1GWtN.IMG_20210425_080445.jpeg

C'est un peu douteuse que je m'engage sur un sentier, dans le prolongement du hameau de courtiels, j'ai un petit doute dans le fait qu'il m'amène au bout, mais si, il continue bien de longer l'Ariège tranquillement, tantôt proche de la rive tantôt à flanc de paroi.

7MaB1Ongk.IMG_20210425_081716.jpeg

7MaB1Vghx.IMG_20210425_083504.jpeg.

Ce n'est pas le plus beau sentier du monde mais ça y est, je suis en route, c'est le quatrième jour, je pourrais marcher toute la vie ! J'arrive au camping "Ariège évasion", que je longe, puis, bientôt, à Ussat Les bains. A Barray d'en bas, je cherche la sente qui monte jusqu'à Barry d'en haut, mais attention, le balisage est mauvais. Du style, une balise tournez à gauche qui mène dans une impasse avec un panneau "pas de chemin public". En fait, il faut tourner un peu plus loin. Je m'engage dans le sentier puis je décide de passer hors sentier au dessus du hameau, histoire de m'amuser un peu. Je progresse dans les ajoncs et autres rejouissances, mais ça va, c'est plutôt clairsemé, et je ne tarde pas à rejoindre le sentier qui mène au Clot de la Carbonnière, quelques 300 mètres plus haut. J'avais limite froid dans le fond de vallée ce matin et je marchais même avec la polaire, mais ça y est me voilà réchauffée !

7MaB22njk.IMG_20210425_093956.jpeg

7MaB29yzg.IMG_20210425_093347.jpeg

Il me faut ensuite longer toute la crête jusqu'au col d'Ussat, tantöt à découvert, tantöt sous les arbres. Je suis dans mes pensées, j'avance sans m'en rendre compte, c'est tellement agréable.

7MaB2gaeV.IMG_20210425_095259.jpeg


Au col, je prends la direction de la Chapelle d'Arnave, il paraît que c'est joli ! Et en effet, le sentier est une pure merveille :

7MaB2oKCe.IMG_20210425_102548.jpeg


7MaB2EZZI.IMG_20210425_103149.jpeg

Un bon shoot de vert fluo plus tard, j'arrive à la chapelle d'Arnave, où je décide de grignoter un morceau.

7MaB2Mpzr.IMG_20210425_104525.jpeg

Il est 11h, je calcule rapidement ce qui me reste à faire : un poil trop pour arriver à temps à la boulangerie, tant pis, je me vengerai demain ! Du coup, pour ce midi ça sera crackers-kiri, on ne se refait pas ! Je ne m'arrête pas longtemps, le ciel menace, et je voudrais bien ne pas trop me faire saucer. Du coup, hop, j'embraye sur la descente, assez raide, qui me mène à Arnave.

7MaB2Ul3C.IMG_20210425_111735.jpeg

C'est mignon Arnave, il y a une fontaine publique, des gens qui discutent, baguette sous le bras. Baguette ? Ah oui, il y a là une petite épicerie qui fait dépot de pain, j'hésite, peut-être qu'ils ont quelque chose qui ressemble à des éclairs au chocolat ? Et puis non, je préfère avancer, je m'engage donc dans la montée vers le col d'Ijou, allez, c'est le dernier de la journée, comme d'hab je lache les chevaux !

7MaB30ubh.IMG_20210425_120204.jpeg

Les premières gouttes m'accompagnent, ah non, c'est hors de question que je monte avec la veste de pluie, j'accélère, rha, c'est dur, je manque de m'arrêter pour reprendre mon souffle mais j'insiste, et avec la régularité d'un métronome, tac tac, j'arrive en haut, je m'étais fixée 30 minutes pour faire les 325m, j'en met 28, yes ! Je ne sais pas pourquoi j'aime bien me fixer des petits objectifs comme ça, ça travaille autant le mental que le physique, c'est agréable. Bon ça se voit que j'ai pas beaucoup marché ces temps-ci, normalement ça passe beaucoup plus facilement, mais il n'y a pas de petite victoire  cool.

Je me fais cueillir par la vraie pluie en arrivant au hameau de Croquié.

7MaB36C3b.IMG_20210425_120353.jpeg

Je prends le temps de m'abriter 2 minutes, le temps de faire baisser ma température corporelle avant d'enfiler ma veste de pluie, pour éviter d'en faire une étuve. Mais elle est vraiment bien cette LIM III, ça respire diablement bien, en tout cas pour moi qui ne transpire pas beaucoup.

On reprend une petite dose de vert fluo en arrivant au lieu dit Sallengues, sur la DFCI qui doit me ramener au col de Rouy.

7MaB3dh9n.IMG_20210425_123105.jpeg

De là, trop facile, c'est ma balade de tous les dimanches ! Mousse reconnaït les lieux et se remet à mettre ses odeurs partout, bienvenue à la maison smile

7MaB3kWcd.IMG_20210425_124957.jpeg

Nous arrivons bientôt à Antras, l'un des hameaux de mon village.

7MaB3rRY4.IMG_20210425_125758.jpeg

7MaB3zBwL.IMG_20210425_125900.jpeg

Il nous faut descendre pour traverser le ruisseau du Labat, celui-là même qui coule dans mon jardin et où je me trempe, l'été.

7MaB3HxmW.IMG_20210425_131132.jpeg

Puis, il ne nous reste plus qu'à suivre la route qui nous mènera là où tout à commencé : au portail de notre maison.

7MaB3NO5n.IMG_20210425_134007.jpeg


Total, 26.5km, +1050m, -1537m, et 4 jours de bonheur.


Bilan :

L'aventure n'est jamais bien loin, et ça peut valoir franchement le coup de s'amuser à découvrir ses proches environs. Je me sens un peu idiote d'avoir fait des kilomètres en voiture pour aller trouver des sommets alors que je n'avais jamais été à pieds jusqu'à Croquié, qui est pourtant juste derrière la colline. Y a pas que la montagne dans la vie !

Je ferais un retour matos demain, avec la liste et tout et tout !

Dernière modification par Joy Supertramp (25-04-2021 23:44:51)


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#10 25-04-2021 23:35:50

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 1 027

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Belle balade Joy supertrempée  smile
Chouette coin où tu vis.


Profil / trombi ici

Hors ligne

#11 25-04-2021 23:38:35

Stéphane_33
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 05-12-2018
Messages : 465

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

C'est beau l'Ariège, enjoy smile
Stéphane.

Hors ligne

#12 25-04-2021 23:40:08

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 1 104

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Bonjour Joy,
Merci pour ce beau récit, et pour nous faire découvrir la belle région où tu vis ! smile
Je te rejoins sur la conclusion.

Hors ligne

#13 25-04-2021 23:52:50

Joy Supertramp
MiMulette
Inscription : 25-03-2019
Messages : 1 204
Site Web

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Rha vous avez tous répondu trop vite, j'avais pas fini  smile

Merci pour vos petits mots à tous, et oui, c'est beau et c'est fluo !

@Louis, tu m'étonnes, vivement que vous débarquiez vous rincer les yeux vous aussi  smile

@Eric, je n'ai pas de photos des parois, je ne prend jamais de photos quand je grimpe, mais promis, c'est du vrai caillou ! Il y a quand même quelques photos en page d'accueil sur le site du CAFMA où je prend les topos. (Et on a tous les topos en ligne aussi, ça c'est top !  cool )


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#14 26-04-2021 01:21:22

claudius
Membre
Inscription : 02-02-2009
Messages : 113

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Merci pour ce beau récit; très intéressant et belles photos.

Hors ligne

#15 26-04-2021 06:39:59

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018
Messages : 243

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Coucou Joy  smile
Merci de ce chouette récit, plein de péripéties surtout nocturnes, et des belles photos qui donnent envie de re-decouvrir l'Ariège (que j'avais parcouru en moto et sous la pluie il y a bien des années).

Hors ligne

#16 26-04-2021 06:50:46

martie
Membre
Inscription : 04-03-2011
Messages : 822

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Belle balade dépaysante et chouettes photos...
Merci pour ce retour...

Alors, adoptée la Stealth1? Des avantages / Lanshan? Des inconvénients aussi ?

bonne journée
martie

Hors ligne

#17 26-04-2021 09:25:02

Phil82
Membre
Lieu : Montauban
Inscription : 22-08-2019
Messages : 1 717

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Je me disais aussi, pas de nouvelles de Joy sur RL, c'est qu'elle doit être encore partie crapahuter...
Ca doit être très sympa de pouvoir passer dans ces coins hors week-end pour profiter de la solitude, même si tu as pu y faire de chouettes rencontres apparemment.
Et ça fait du bien de lire une Joy écrire "je suis claquée"!  tongue

Hors ligne

#18 26-04-2021 10:00:28

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 538

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Beaux paysages à portée de main. Les sentiers en forêt sont magiques..J. J'ai de vagues souvenirs d'Antras qui remontent à 15 ans, j'avais trouvé ça plutôt sympa. On avait été accueilli par une rouquine marrante et un un peu grande gueule/garçon manqué.
Bref. Moi aussi c'est la première chose qui m'a marqué en Ariège, ces verts intenses qui font croire à un trafic de couleurs sur Photoshop mais non !

Hors ligne

#19 26-04-2021 16:16:51

anthony50
Membre
Inscription : 16-03-2013
Messages : 1 351

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Merci pour ce magnifique récit, qui donnerait envie de venir vivre dans le coin  smile

Hors ligne

#20 26-04-2021 19:47:40

Joy Supertramp
MiMulette
Inscription : 25-03-2019
Messages : 1 204
Site Web

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Salut à tous, contente de vous avoir montré un bout de mon vert fluo, et que ça vous ait plu ! smile

Je reviens avec la liste et l'analyse qui va avec. J'invite tous ceux qui ont des remarques à faire, des idées d'amélioration ou autre à les exprimer, j'aimerai bien perdre encore quelques centaines de grammes et je ne sais plus trop par où. N'ayez pas peur de me raboter tout ça à grands coups, ne soyez pas timides ! smile






ITEM MARQUEMODELE/INFOSNBREPoids (g)Poids total
ABRI533
abriTrekkertentStealth 1, avec haubans, sardines et housse.1463463
polycreeleroy merlin17070
COUCHAGE1112
QuiltcumulusQuilt 2501502502
Housse quiltcumuluslivrée avec Panyam12121
Sanglescumuluspour lier quilt et matelas13131
Couverturefait maisonApex 1001165165
MatelasTherm-a-restnéo air X lite Women1338338
oreillerKlymitX pillow15555
PORTAGE884
SacOspreyTempest 301830830
linerarklightnyloflume12828
sacaboufpoche plastique12222
ziplock pharmacie144
CUISINE & HYDRATATION438
popoteti time550ml19999
Réchaudmsrpocket rocket 217373
Réchaudbriquet11010
Couteauportugal11717
cuillèretitaneLixada11515
CombustibleCartouche gazprimus1104104
filtre a eauKatadynBe Free 1L15151
filtre a eauKatadynFlasque 1 L12929
bouteille eauflorette700ml14040
VETEMENTS PORTES 1319
T-shirt MLD4Merinos ML1130130
chaussettesX socksTrek summer14747
CulotteIce breakersiren merino12121
BrassièreIce breakersprite racerback16666
Buffd4merino, dans poche pantalon14040
casquettekalenji14040
Pantalon légerD4MH5001275275
chaussuressalewaSpeedBeat 401700700
VETEMENTS DANS SAC969
doudouneD4simond alpi light 110gr duvet 800 CUIN1310310
polaire sans manchesD41180180
collantD4synthétique gratté1110110
Veste Imper respiHaglofsLIM III1210210
Gantsd4running simple12929
BoxerIce breakersprite hot merino14040
ChaussettesX socksTrek summer14747
Bandeau polaireD414343
CHIEN38
tapisarklightarkmat recoupé13030
DermipredCortisone * 10 (piqure, entorse …)188
HIVER250
PioletPetzlRide1250250
CONSOMMABLES3581
puréeU290180
semouleU290180
petit dejbarre cliff272144
amandes450200
abricots secs450200
thémaison428
tisanes428
crackersbio550250
soupes11010
chocolatu450200
barres énergie425100
fromage2110220
kiri620120
gaz16161
eau1,710001700
HYGIENE78
Brosse à dents11010
Dentifrice12727
savondiy177
mouchoirs12020
bouchons oreille122
gant toilettefait maisonmicrofibre11212
PHARMACIE68
Doliprane 500122
Ibuprofene 400122
Duodermpansement hydrocolloïde11111
Tire tiquespetite taille111
Serum phy177
Ciseaux11111
Cicatrylmono dose crème cicatrisante133
Septimylcompresse nettoyage122
Stick solaireAvene 50+12929
REPARATIONS/SECOURS10
Fil + aiguille111
Seam gripcolle155
Rustine matelas+ lingette alcool133
Papier100
Crayongris recoupé111
DIVERS DANS SAC349
lampeD4vélo11515
argent144
masque144
liseuseKobolibra1170170
boussoleD4Boussole pouce13636
lunettes soleil12727
etui lunettesetui15050
cartes14343
DIVERS SUR MOI723
téléphoneXIAOMIMi A2 Lite + coque1210210
BâtonsD42225450
Montre altiLa Crosse16363
TOTAL SAC SEC4729
AVEC CONSOMMABLES8267
AVEC SUR MOI10309

Grosso modo, c'est ma liste été pimpée pour la mi saison avec un surpoids de 638 gr, incluant la couverture Apex, la polaire sans manches et le bandeau polaire ainsi que le piolet.

La principale évolution dans tout ça reste le passage d'une lanshan 1 pro à la stealth 1 de trekkertent. Je lui ai fait subir un petit alourdissement en rajoutant des haubans latéraux dignes de ce nom et des élastiques en bas, au milieu de chaque longueur, ce qui me permet, avec mes micro sardines gentillement envoyées par swipe et serval, de gagner beaucoup en habitabilité. J'ai également changé toutes les cordelettes qui tiraient la tronche et rajouté deux petits passants élastiques au niveau des bloqueurs de porte ouverte, ce qui était a mon avis un gros défaut de conception (sans ça, impossile à manipuler avec des gants par exemple). Je n'avais dormi qu'une fois dedans, en configuration hiver et sans les haubans, c'est nettement mieux ainsi. Par rapport à la Lanshan, le seul truc qui me chiffonne c'est de ne pas pouvoir avoir la vue tout en dormant sous l'abri (accès frontal au lieu de latéral), mais finalement ça m'encouragera peut-être plus à dormir à la belle et ce n'est pas plus mal. Je n'ai toujours pas eu de vent, ni de pluie, ni de condensation donc impossible d'en parler en ces termes. Ce que je retiens pour l'instant : le gros gain en volume dans le sac, qui m'a permis de ne pas compresser le quilt autant que d'habitude, la facilité de rangement (plus le soucis de ne pas mouiller le tapis de sol, etc...). Je pense alléger encore les sardines et ne garder des grosses que pour les deux haubans principaux, toutes les autres amarres pouvant à mon avis être allégées, pour un gain d'une vingtaine de grammes. Pour l'instant donc, je garde, et franchement quand je vois le volume de la lanshan à côté ça m'étonnerai que je fasse machine arière un jour !

Pour ce qui est du couchage, je retrouve avec bonheur mon quilt après l'hiver serrée dans le Panyam 630. Assorti avec la doudoune et ma jupette rouge, j'ai été vraiment large pour supporter les températures négatives. La jupette remplit donc parfaitement son rôle : pour Mousse à l'automne quand elle n'a pas encore ses poils, et en hiver quand je rotis dans le Panyam, et pour moi au printemps. Honnêtement je suis bluffée par le gain thermique du truc, je sens direct dès qu'elle est un peu mal mise un gros point froid. Je l'ai aussi utilisée le soir en mode jupe. Par contre, j'envisage d'en refaire une en Apex 67 et avec une enveloppe plus légère, histoire de gagner un peu en poids/volume.

J'ai troqué mon fidèle oreiller D4 à 100gr contre le Klymit X pillow envoyé par Serval, j'ai eu du mal à m'y faire les deux premières nuits et puis j'ai fini par trouver le truc la troisième. C'est quand même chouette de ne pas se réveiller avec l'oreille complètement écrasée, mais la matière n'est pas hyper agréable au toucher, je vais continuer de tester, les oreillers ça demande un temps d'adaptation. Je ne compte pas me délester de mon oreiller j'ai déjà essayé, plusieurs fois, et je me réveille toujours avec les cervicales en vrac (sensibles suite à accident de voiture). J'essaye de convaincre Mousse de dormir sous ma tête mais elle ne veut pas, c'est dommage !

Côté sac à dos, j'ai pas mal gambergé. J'ai hésité entre le Osprey et le sac que m'a fait JJ (qui fait 300 gr de moins pour 10 ou 15 L de plus !), et j'ai opté pour le Tempest pour le côté "petit sac" qui fait qu'on dirait que je pars à la journée, en sachant que j'allais bivouaquer près des zones urbanisées. Au départ, comme je l'ai dit dans le récit, je me suis retrouvée avec plein de poches qui ne servent à rien, plein de sangles exapérantes de longueur, mais j'ai vite retrouvé mes marques. Le dos respirant est agréable aussi, surtout lorsqu'il fait chaud comme ça. Bref, j'aime toujours bien ce sac mais ses qualités sont aussi ses défauts, en fait il me faudrait trouver un sac dans les 30L, avec une seule poche principale et 3 poches filet, qui soit aussi costaud que les miens (je n'aime vraiment pas me prendre la tête pour faire gaffe aux ronces et autres) et qui ne coute pas 300 balles. Je pense que c'est le gros poste sur lequel je peux gagner d'un coup plusieurs centaines de grammes.

Côté cuisine, je crois que je vais tenter les réchaud canette. J'ai toujours peur que Mousse m'envoie tout valser et que je foute le feu, mais faut essayer pour voir ... Y a quelques grammes à gagner là aussi j'imagine.

J'ai pris beaucoup moins de capacité d'emport d'eau que d'habitude, ce qui a plutôt tendance à me stresser, pourtant ça l'a fait, je fais continuer à me contraindre ça va m'habituer, le transport d'eau c'est quand même le meilleur moyen de gagner du poids. Du coup je me suis astreinte à la méthode chameau (boire beaucoup dès qu'il y en a) et franchement je me suis sentie parfaitement hydratée tout le long.

Côté fringues, ce pantalon MH500 est vraiment bien, je voulais le signaler. Il respire vraiment bien, sèche en 10 minutes et c'est bien costaud. Le mien est entamé par les crampons et les ronces mais pour autant il est toujours vaillant, je grimpe avec aussi la plupart du temps et rien à signaler, pour 30 € franchement, c'est banco. Les élastiques de serrage en bas me servent dans la neige pour éviter d'en mettre de trop dans les chaussures et c'est assez efficace. Les 3 poches sont de taille suffisantes pour moi.
Pour ce qui est du T-shirt, j'ai deux ML mérinos qui viennent de décathlon, l'un est beaucoup plus fin que l'autre et le plus épais des deux est trop épais pour marcher avec quand il fait chaud, c'est du 190g/m² apparement. L'autre est beaucoup plus léger mais commence a étre vraiment très troué, bientôt il y aura plus de trou que de T shirt, mais il ne se fait plus (c'était un rayon gym !) Bref, il va me falloir trouver des remplaçants, j'aime bien l'idée d'avoir deux T-shirts identiques avec lesquels je peux marcher, et j'alterne le lavage ce qui laisse à l'autre le temps de sécher. Quelqu'un sait en gros quel grammage représente un bon rapport solidité/pas trop chaleur ?

Je suis une grosse adepte de la polaire sans manches en hiver, ça permet de marcher en étant bien  et les poches me servent à garder au chaud ce dont j'ai besoin la journée. Mais à cette saison c'est un peu too much, je crois que je vais découper une vieille MH100 qui traine chez moi pour en faire une sans manches plus simple.

Je voudrais changer ma doudoune pour une synthétique, pour des utilisations hybrides de type relais en escalade ou pour pouvoir marcher avec si besoin, je trouve ça toujours un peu couillon d'avoir un truc dans mon sac que je ne peux pas mettre dans le brouilard par exemple, ou à la descente quand ça pèle. Je lorgne sur le nouveau PO d'EE qui sort demain et je guette les bons numéros du loto dans le même temps ...
Sinon, d'autres idées ?

En bouffe je suis toujours au poil avec mes classiques. Je suis rentrée avec 1 kiri et 1 crackers, ceux du dernier midi que je n'ai pas mangé car je savais que j'allais rentrer tôt à la maison, et avec une portion de semoule, que j'avais prévue au cas où je fasse durer un peu le plaisir. Sinon, je n'avais que deux petits dej pour 3 matins mais j'ai mangé des amandes et abricots secs le dernier jour. J'avais peur d'être un peu juste au début (470 gr/jour c'est pas bézef) mais finalement je n'ai manqué de rien, sauf peut-être de chocolat roll

Il y a un seul truc qui ne m'a pas servi : les gants. Le piolet ne m'a servi que sur quelques mètres mais pour autant j'étais heureuse qu'il soit dans ma main et pas chez moi à ce moment là, donc j'ai bien fait de le prendre. La lampe ne m'a servi que 10 minutes le dernier matin mais j'aurais pu m'en passer, ma liseuse est rétroéclairée. La boussole était là pour l'entraînement CO mais ne fait pas partie de ma liste de base. Je n'arrive pas à trouver d'étui à lunettes léger mais solide, des idées ?

Sinon, je marche de moins en moins avec mes batons, la plupart du temps avec un seul voire zéro, c'est con quand on vient de passer à un abri qui se monte avec deux bâtons ! Du coup, je réfléchis à prendr des bâtons plus légers car ils sont souvent sur mon sac, mais j'ai peur de la fragilité du carbone... Des avis là dessus ?

Voilà, j'ai expliqué mes choix, n'hésitez pas à les déconstruire, c'est en réfléchissant qu'on s'améliore ! smile


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#21 26-04-2021 19:49:40

Cat 09
Membre
Inscription : 04-03-2020
Messages : 195

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Salut Joy, belle balade ! Comme Phil, je me disais bien : pas de nouvelles, ça sent la vadrouille smile ...


Phil82 a écrit :

ça fait du bien de lire une Joy écrire "je suis claquée"!

Oui, ça c'est bien vrai ! Mais après, y' a ça sad sad sad :

Joy a écrit :

je m'étais fixée 30 minutes pour faire les 325m, j'en met 28, yes !

Mais contente de voir que tu as retrouvé la forme  smile !

Bon, je viens de revenir, et j'ai déjà envie de repartir, à lire tous vos récits...

Hors ligne

#22 26-04-2021 20:10:50

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 538

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Tu as essayé de dormir sans oreiller? Perso j'ai l'impression de mieux dormir sur un tshirt (sauf si rando longue sans possibilité de lavage roll )

Mini Victorinox : ciseaux + couteaux= 20g wink

Filtre à eau nécessaire dans ces coins assez préservés?

Polaire+ doudoune+collant c'est trop s'il fait pas trop froid non?

C'est quoi du savon diy?

Hors ligne

#23 26-04-2021 20:26:35

Joy Supertramp
MiMulette
Inscription : 25-03-2019
Messages : 1 204
Site Web

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Salut Cat, tu m'étonnes que tu veux repartir, quand on voit la météo pour la semaine ça donne envie de se barrer big_smile

Bilbox,

Joy Supertramp a écrit :

Je ne compte pas me délester de mon oreiller j'ai déjà essayé, plusieurs fois, et je me réveille toujours avec les cervicales en vrac (sensibles suite à accident de voiture).

big_smile

En fait je n'ai pas besoin des ciseaux. Je les ai pris sur cette sortie car j'ai pris une plaque de duoderm en cas d'ampoules (à cause de mes nouvelles semelles), mais je n'en ai pas eu donc le tout va sortir de ma liste, éventuellement replacé par un bout de sparadrap au cas où (je n'ai même pas de pansements ...)

Filtre à eau, je ne sais pas ... En vrai, en hiver je ne le prend pas et ça m'a fait suer de le prendre cette fois çi, d'autant que j'ai encore failli l'exploser en laissant l'eau geler dedans. C'est pas si préservé que ça car j'étais beaucoup dans la plaine, mais il faut dire que j'ai pris beaucoup d'eau dans les villages. Je réfléchis en effet à m'en passer !

Polaire + doudoune + collant c'est trop en été oui. Mais à +2000m en avril, c'est un peu moins trop ... Si je devais en enlever un ça serait la polaire, mais si et seulement si j'ai une doudoune avec laquelle je peux marcher, en tout cas à cete saison. J'ai marché en polaire les deux premières heures du dernier jour (descente & plat), mais c'est vrai qu'avec l'imper respi ça aurait pu passer. Bon, tu veux dire que l'hiver est fini et qu'il faut déjà passer en mode été en fait ! smile

Du savon DIY, c'est du savon que tu fais toi-même smile


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#24 26-04-2021 20:30:59

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 538

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Oups désolé pas vu ton passage sur l'oreiller...

Mafwa oui j'imagine, mais tu fais comment? Secret de fabrication?

Hors ligne

#25 26-04-2021 20:34:47

Joy Supertramp
MiMulette
Inscription : 25-03-2019
Messages : 1 204
Site Web

Re : [Récit + liste] "L'Ariège, c'est vert fluo", un tour de mon coin.

Tu mélanges de l'huile végétale de la soude et de l'eau et tadaaam, ça fait du savon ! Bon en fait il y a deux ou trois trucs à savoir quand même, je te laisse regarder sur internet tu vas trouver des milliers de site qui en parlent smile


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

Pied de page des forums