Aller au contenu

Annonce

Camp de base / Camp itinérant 2022 du 9 au 16 juillet, les inscriptions sont ouvertes ! ✅

#1 25-05-2021 17:52:53

Nicolas36
Padawan MUL
Inscription : 04-03-2021
Messages : 158

[Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

7MWzN3tKo.intro-1000-tangs.jpeg
J1 35km
Je me suis garé rue des malfaiteurs. Je ferme bien toutes les portes. 8H40, je débute dans Mézières-en-Brenne avec juste des feuilles A4 pour mon parcours. Au départ, je cherche à trouver une marque. Je trouve une croix.  Encore 4 voies.

_ Vous cherchez ?
_ Bonjour, non merci, j’ai trouvé la signalisation pour la randonnée.

Plus calme Nico, c’est l’ouverture de la marche, une personne te voit chercher, il est normal qu’elle veuille t’aider.

C’est parti. J’entends des coups de fusils. La chasse a repris ? Je suis dans l’ambiance de l’affaire Mis et Thiennot. Ça tombe bien, le lieu du crime est à Saint-Michel-en-Brenne, c’est le premier bourg traversé.
Un étang, un poste de chasse, un autre poste de chasse, un autre étang, puis un poste, un poste supplémentaire et encore un poste. Et j’entends toujours des coups de fusil. J’espère que ces coups proviennent d’un stand de tir.
Je continue dans cette ambiance entre étang et bois. Le sentier longe la D43 : cool, on reste sur l’herbe, jusqu’à Saint-Michel-en-Brenne. Ici vivent des femmes voilées. Mais celles-ci ne sont pas stigmatisées : l’air de la campagne fait-il du bien ?
7MWvfgxFV.DSCN1718.s.jpeg

Je ne dis rien, car sans les moines, pas d’étangs, donc pas de récit sur cette sortie.

Sortie de Saint-Michel-en-Brenne : longue ligne droite sur bitume.
7MWvxOEpi.DSCN1719.s.jpeg

Quelques fruits secs pour briser la monotonie. C’est sur cette route que je croise ce fameux panneau de signalisation triangulaire avec une tortue. Peut-être qu’elle morde ? Heureusement, j’ai mes bâtons.
Après avoir longer la réserve de Chérine, on la traverse. Attention ! Zone de silence, on écoute les oiseaux. Pourtant, une dame me dit bien fort « bonjour » quand j’entre dans l’observatoire.
7MWvE56ye.DSCN1723.s.jpeg

7MWvGgUvm.DSCN1728.s.jpeg


Sorti de la réserve, en prenant bien soin de rester SUR le sentier, je reprend le goudron. Qu’est-ce ces triangles blancs sur la route : un passage piéton pour cistudes ? Puis le parcours sinue entre les étangs. Je marche dans une ambiance bucolique accompagné du son de divers oiseaux.

Il y a beaucoup de panneaux ...
7MWvSaGPj.DSCN1828.s.jpeg
,,, ou encore « chasse privée ». L’un d’eux m’interpelle : « propriété de loups, chasse réservée ». Euh, non, je ne vais pas y rentrer. S’il y a des loups ici, ils chassent les humains.

On passe chemins et routes, c’est beau et reposant. Pause déjeuner à 13h10 après avoir longtemps chercher un endroit pour poser mes fesses. et faire prendre l’air à mes orteils. Un passager clandestin se trouve dans mon sac : je suis en possession de deux couteaux, je rajoute à ma liste 110g de plus.

Je repars trois quarts d’heure plus tard. Même topo, toujours aussi plat sauf ici : interdiction d’escalader ou d’utiliser un piolet. Ça va, la main courante est là pour nous aider. 7MWvW3UIy.DSCN1769.jpeg


Sur le topo, l’étape 1 s’arrête à Rosnay. Il est 15h. Le bar est fermé. Je passe au cimetière récupérer de l’eau. Je n’ai pas que ça à faire, on continue. J’aurais mieux d’arrêter et de m’abstenir. C’est pénible le goudron. En dehors d’un kilomètre et demi précédent le château du Bouchet, la suite ne sera pas terrible. La maison du parc est blindée tout comme sa restauration.

Même le tronc farceur ne me fera pas rire.
7MWw4tCsm.Tronc-farceur.jpeg

Le chemin devient intéressant qu’après 5km de goudron. J’arrive à la montagne précédente, et le parcours à 100m de commun avec celui de ce matin. Je poursuis sur un terrain beaucoup plus humide que ce que j’ai eu dans la journée. Avec les herbes hautes, j’ai souvent eu les pieds humides, mais ici les pieds s’enfoncent dans la boue. A propos de la météo: le temps changeait de très nuageux avec quelques petites gouttes à de belles éclaircies, surtout l’après-midi. Je suis resté en mérinos manche longue toute la journée.

Je ne m’arrête pas à l’observatoire suivant, 5 vélos sont garés devant.

Je continue avec pour objectif de rechercher un lieu de bivouac. Avec un hamac, je n’aurais pas eu de peine. Je vois un endroit, puis un autre près de l’étang du Sault. Jamais deux sans trois. Trois sans quatre ? Oui. Alors lequel ?
Assez loin de la dernière ferme : j’élimine le premier. Le sol est prisé par de gros animaux. J'en supprime un deuxième. Un arbre mort au-dessus de cette partie plate et un peu trop de vent. Je m’installerai sur le choix n°2. Je retourne en arrière.
Pour faire passer le temps et aussi en patientant que la semoule se prépare à froid, j’écris quelques notes sur ma journée.

Une limace s’est installée sur ma bouteille, une petite pichenette et oust.

Je mange, monte l’abri, examine mon corps comme je peux : une tique. Je prend la grosse tire-tique, c’est trop gros. Mes doigts mettent la main sur la petite, je dispose la tique dans la fente, un petite rotation, je lève et … raté. Deuxième chance : elle est enlevée. Je me désinfecterai, pas aujourd’hui, grave boulette, j’ai pas vérifié ma pharmacie. Photo de la scène de crime. La prochaine fois, je prendrai un feutre pour bien marquer.

Je m’enferme dans mon sac de couchage et une ampoule s’allume : je n’ai pas mis la tente dans le sens du vent. Ce n’est pas grave, tu es sous les bois. Bercé par le bruit du déversoir, je m’endors, sur ma moitié de mousse, les jambes sur mon sac à dos.

Bilan de cette première journée.
Jusqu’à Rosnay, j’ai trouvé ça génial : beaucoup de chemin, sauf entre Saint-Michel et Chérine, pas grave. A partir de Rosnay, c’est l’inverse, beaucoup plus de bitume, avec pas mal de circulation touristique. Je serai parti en mode touriste, j’aurai visité la maison du Parc mais je l'ai déjà fais plusieurs fois.
C’est la première fois que je pars en bivouac. Mon appréhension la plus importante a été de trouver le lieu de bivouac.
J’ai oublié un désinfectant, je n’avais pas non plus mon sifflet et j’ai perdu mon masque ...
7MWwjjAPT.Depuis-les-berges-dun-tang.jpeg

J2 : 32km
5h30 Je me lève? Non.
5H45 : C’est quoi ? C’est le test de résistance du pioulou 20D par l’arbre farceur.
7MWwmSQqi.Pioulou-attaqu.jpeg

Il a fait tomber une branche morte dessus. Pas d’accroc. Il me semblait hier soir m’être assuré de ne pas être sous un arbre mort.

Je regarde si cette nuit une tique aurait voulu dormir avec moi. J’allume la lampe torche du portable. Je n’ai rien trouvé. Je regarde le drap de soie, le sac de couchage. Rien et c’est tant mieux.
J’essaie de me mettre en condition de pluie : je tente de ranger mes affaires dans le sac sans sortir de l’abri. Je touche l’abri : ouf, pas une goutte de condensation. Sec de chez sec.

La limace a encore repris sa place sur ma bouteille. La pichenette ne suffit plus, j’utilise un morceau de bois pour la dégager.

6h20 : c’est parti, on se dépêche, il va pleuvoir comme vache qui pisse.
7MWwpQTjy.Etang-de-Brenne-au-matin.jpeg

Il est interdit d’interdire : Arbre révolutionnaire
7MWwsaKQV.Arbre-rvolutionnaire.jpeg

7h00 : Je mange quelques biscuits, bois un peu. Je vais garder ma veste imper respirante toute la journée et en faire le test dans l’heure qui suit. Encore beaucoup de bitume ce matin, hop, je rétrécis le parcours de 3 kilomètres dans l’espoir d’éviter une averse ou deux.
Après le goudron :
7MWwz6yoE.DSCN1808.jpeg

Je monte sur un poste de chasse voir ce qu’il y a d’intéressant. J’ai beau regarder, je ne vois rien. Je n’ai pas la patience, je continue le chemin.

La pluie devient plus forte puis se calme.
Fin du chemin, encore du bitume. Le temps est trop long pour moi avant de pouvoir retrouver un chemin. Il pleut régulièrement, plus ou moins fortement mais ma veste me protège. Je n’ai pas mis le pantalon de pluie, mon pantalon synthétique sèche très rapidement. Par contre, l’appareil photo reste souvent dans la poche. Voilà l’occasion de le sortir, lors d’une pause dans un observatoire, un peu avant Bellebouche.
7MWyJrXqx.Depuis-un-observatoire.jpeg

Après un court passage de goudron sur 800m, je suis un chemin pas très large, bien humide. J'arrive à sortir l'appareil photo entre deux passages pluvieux, parfois très violent : 7MWwDrWbe.Cabane-de-pche-et-de-chasse.s.jpeg7MWwJakk4.Ouverture-de-ltang.s.jpeg7MWwFvvWy.Iris-deau.s.jpeg

Cet étang ne sera pas asséché très longtemps si cela continue comme ça. 7MWwKpSoP.DSCN1830.jpeg

Après avoir traversée le hameau de la Roche Marteau, le soleil est là. Le pantalon est sec. Comme le ciel est contre moi et que je ne peux rien y faire, je ne peux prendre de bain de soleil : la couverture des arbres empêche la lumière de m’atteindre.
Je traverse la Claise ... 7MWwNF3Ss.La-Claise.s.jpeg.

… pour suivre l’un de ses affluents jusqu’à Mézières. Quatre randonneurs ont étendu leurs affaires. Ils s’étirent. Je dis juste bonjour, le temps est très menaçant. Ils ont des bâtons, des matelas mousse. Il est gros, ce sac.

Je file à la voiture garée rue des malfaiteurs. Ah ! Je n’ai pas fermée cette porte. Tout est en ordre. Je me dépêche de changer de pompe, pénètre dans l’habitacle. Le déluge s’abat. Je suis à l’abri. Après avoir passé deux coups de fil, je démarre. Qui traversent en courant devant moi ? Les quatre randonneurs de tout à l’heure.

7MWwQ3JKU.Fin-de-rando.jpeg


Bilan général
Entre chasse gardée et propriété privée, il y a souvent des portions de bitumes. L’étape 1 et les 10 derniers kilomètres de l’étape 3 du topo sont les plus intéressantes. L’étape 2 est intéressante pour les personnes venant pour la 1ere fois ici (visite du château du Bouchet, la maison du Parc).

Il faut suffisamment d’eau pour le bivouac : j’en ai pas eu assez, donc pas de toilette ou de vaisselle. Ca va pour une seule nuitée mais pas plus. J’aurai pu m’arrêter à Bellebouche récupérer de l’eau.



Bilan matériel :
La liste suivra mais en attendant, voici un retour.

la bave de la limace a déformé la bouteille. J’ai perdu un élastique qui tenait le matelas mousse. Je peux m’en passer des deux élastiques. J’ai perdu un masque, utilisé lors de mon passage éclair à la maison du parc. Mon tour de cou a fait office de masque si nécessité mais ça ne remplacera jamais un vrai masque.

J’ai testé le demi matelas mousse. Expérience à renouveler. Par contre, c’est quand même volumineux, il sera changé prochainement par un matelas gonflable ou auto gonflant. Il n’est pas tout neuf, l’épaisseur s’est réduite.

Le sac de couchage synthétique a fait son taf pour ces conditions.
Le sac à dos, d’un volume que j’estime entre 35 et 40l, a subit des modifications grâce à vous. J’ai supprimé deux trois poches, couper les sangles et retirer les barres d’armature. Première expérience après mutation : ok.

Tshirt mérinos : c’est vrai, je ne me suis pas plaint de mon odeur.

Modif 27/05/21 : synthaxe et titre
Modif 30/05/21 : ortho

Dernière modification par Nicolas36 (30-05-2021 09:09:03)


"Je ne suis qu'une feuille portée par le vent de la Force"

Trombi

Récits-Listes 2021 : Brenne - Ecrins et Queyras

Hors ligne

#2 25-05-2021 19:42:27

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011
Messages : 2 502

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Bonjour Nicolas, smile

Bizarres, ces coups de fusil hors saison...
ça commence comme un polar, mais il n'y a finalement pas besoin de maréchaussée.


Nicolas a écrit :

Je mange, monte l’abri, examine mon corps comme je peux : une tique. Je prend la grosse tire-tique, c’est trop gros. Mes doigts mettent la main sur la petite, je dispose la tique dans la fente, un petite rotation, je lève et … raté. Deuxième chance : elle est enlevée. Je me désinfecterai, pas aujourd’hui, grave boulette, j’ai pas vérifié ma pharmacie. Photo de la scène de crime. La prochaine fois, je prendrai un feutre pour bien marquer.

A défaut de désinfectant, tu peux savonner. wink

Merci pour le partage.


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#3 25-05-2021 20:18:25

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018
Messages : 392

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

ester a écrit :

#613829Bonjour Nicolas, smile

Bizarres, ces coups de fusil hors saison...
ça commence comme un polar, mais il n'y a finalement pas besoin de maréchaussée.

À côté de Plougasnou (Finistère) j'ai aussi entendu plusieurs coups de fusil.
Le patron du camping du Tregor m'a expliqué que c'était destiné à effrayer les choucards choucas (merci Ester wink ) qui pillaient des champs semés depuis peu.
J'ai pas compris toute l'installation qu'il m'a détaillée, mais c'est automatique et ça fonctionne au gaz.

Il est possible que ça soit l'explication... Ou pas roll

Merci de ton récit  smile

Edit: orthographe

Dernière modification par bilqis (25-05-2021 21:30:49)


Sophie

Hors ligne

#4 25-05-2021 20:55:19

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011
Messages : 2 502

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

bilqis a écrit :

#613836À côté de Plougasnou (Finistère) j'ai aussi entendu plusieurs coups de fusil.
Le patron du camping du Tregor m'a expliqué que c'était destiné à effrayer les choucards qui pillaient des champs semés depuis peu.
J'ai pas compris toute l'installation qu'il m'a détaillé, mais c'est automatique et ça fonctionne au gaz.

Il est possible que ça soit l'explication... Ou pas roll

Merci de ton récit  smile

Ah oui, effectivement, il y en a aussi dans la campagne environnante, par chez moi (contre choucas et corvidés).

Des anciens m'ont raconté que, dans leur jeunesse (dans les années 1920-1940), dans les fermes, les jeunes étaient chargés de grimper aux arbres pour dénicher les oeufs de corbeaux afin de préserver les semis.


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#5 25-05-2021 21:50:11

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 6 437
Site Web

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Sympa cet endroit, j'en ai toujours entendu parler sans savoir à quoi ça ressemblait.
Pourquoi dis-tu avoir manqué d'eau avec tous ces étangs ?

Dernière chose : avec les cistudes, il faut toujours avoir raison car le tort tue  tongue


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

Hors ligne

#6 25-05-2021 23:15:29

Nicolas36
Padawan MUL
Inscription : 04-03-2021
Messages : 158

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Ester et Bilquis, vous avez raison maintenant que vous le dites. J'ai déjà vu un de ces appareils en action (et surtout entendu). C'est bien pour effrayer les oiseaux. En Brenne, les cormorans mangent beaucoup de poissons, trop pour le goût des pisciculteurs.

Merci Tolliv pour ton jeu de mot, comment ne puis-je y avoir penser lol
Il y a beaucoup d'eau dans les étangs. Mais il y a aussi une concentration de poissons très importante, notamment dans leur prisons. Pierre Perret chanterait désormais "ouvrez, ouvrez la cage aux poissons ..."
7MWW4q7EJ.Anneau-dlevage.s.jpeg 7MWWAmjsT.Engin-piscicole.s.jpeg
Je n'imagine même pas la quantité de produit chimique qui peut y être introduite.

Les filtres protègent-ils des antibiotiques pour poissons ?
Quelqu'un connaît ces entonnoirs sur boudins flottants ?


"Je ne suis qu'une feuille portée par le vent de la Force"

Trombi

Récits-Listes 2021 : Brenne - Ecrins et Queyras

Hors ligne

#7 25-05-2021 23:45:23

Nicolas36
Padawan MUL
Inscription : 04-03-2021
Messages : 158

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Masse par unitéQuantitéMasse dans sacQtéSur moiImportance (sécurité primaire *** – Confort ** – Distraction*)
Portage 1048
Sac à dos (2007) 1200g103011030***
sac poubelle18118**
Bivouac1651
Abri + hauban3431343***
Lot de Sardine1221122***
Sac de couchage8691869***
Mousse L=1,20m quecha(2016?)1501150***
Tapis de sol : film pare vapeur66166**
Drap de soie1011101**
Hydratation49
Bouteille Vichy Célestin 1,25L36136***
Cri Staline eau communiste 50cL13113
Cuisine185
Couteau27127
Cuiller D4818**
Contenant semoule (Skyr light & free 17+5)22122***
Zip6318
Couteau clandestin, multi fonction1101110
Vêtement10241313
TS ML Merinos D4202001202***
Doudoune D4 trek 100 synthétique35813580*** (bivouac, nuit froide)
Protection Pluie, haut : Imper Respi D4 + housse21712170
Protection Pluie, bas : Imper Respi D416011600** utile si pluie continue ? Utilisation déplacement vélo
Sous vêtement530153
Chaussette35135135**
Paire de pompe65801658***
Couvre chef 2019900190***
Pantalon synthétique19101191*** (protection solaire, supprime la crème)
Collant running Mizuno (XXe siècle)20812080*** (protection solaire, supprime la crème)
Buff4300143*** (si nuit trop froide)
Bonnet D4361360
Lunette260126
Sur gant52100** Gant fin ménager
mouchoir15115
Consommables81
PQ161160**
Serviette 30*30201200**
Masque3130***
Baume à lèvre121120***
Tire tique0,5210***
Brosse à dent6160***
Lime à ongle3130***
Pince à épiler3130***
Ciseaux9190***
Bicarbonate dans œuf818
Divers176863
APN Nikon Coolpix S2900120001120* Offert en 2016, léger, peu réactif, nombreuses photos d'étangs ratées
Boussole331330*** Boussole pliante dont j'ai retiré l'une des 2 parties (gain de 13g)
carnet691690
Crayon de papier2120*
Carte photocopies 1/40000241240***
Téléphone185001185**
Clé, CI, CG, CV, CB, oseille6100161**
Etui tissu nettoyant microfibre pour lunettes - MH ACC 120 - noir30013**
Briquet2200122** le petit ne fonctionnait plus, j'ai pris un grand
Bâton (2008)236002472***
Journal48148Pas eu le temps de lire

Alimentation1208
Semoule1802360
mélange amande, cacahouete, raisins sec, figue sèche, noisette …3251325
Barre énergétic Mac Amande276162
figolu1861186
Eau 1,75175011750

Total sac4214
Total sur moi2176
Total consommable2783
Total consommable + sac + sur soi9173


Modif du 26/05/2021 : ajout de la référence de l'APN et de commentaires en Divers
Modif 27/05/2021 : correction liste "total sur soi", "alimentation", "consommable" et donc le total "consommable + sac + sur soi"

Dernière modification par Nicolas36 (27-05-2021 13:59:42)


"Je ne suis qu'une feuille portée par le vent de la Force"

Trombi

Récits-Listes 2021 : Brenne - Ecrins et Queyras

Hors ligne

#8 26-05-2021 17:15:28

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018
Messages : 392

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Nicolas36 a écrit :

#613881
Les filtres protègent-ils des antibiotiques pour poissons ?
Quelqu'un connaît ces entonnoirs sur boudins flottants ?

Pour autant que je sache, c'est destiné à nourrir (antibiotiques et tout plein d'autres cochonneries) les poissons.


Sophie

Hors ligne

#9 30-05-2021 09:38:17

Nicolas36
Padawan MUL
Inscription : 04-03-2021
Messages : 158

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Bilan après quelques jours.

Ce parcours est très bien balisé et très plat. Si vous montez dix mètres de dénivelé, c'est que vous êtes montés sur un arbre poursuivi par le dahu. Il est prévu sur 3 étapes, je l’ai fait en deux. Plein d’info sur le site du parc (étapes, gpx, photo et d'autres randonnées en Brenne).


Vestiaires :
Les pompes : je les avais déjà testé en marchant et en courant. J’en était très content, notamment leur confort et, comparé aux grosses, le gain en poids est important. C’était ma première longue sortie avec. J’ai eu des ampoules là où j’en ai jamais eu. Avant de changer la semelle, je jouerai sur la tension des lacets.

L’autre nouveauté pour moi, c’est la laine mérinos. Au bout de deux jours, je n’ai pas senti d’odeur désagréable. Adopté. A moins que j’ai chopé un virus.
Dernière nouveauté : le tour de cou. Je n'ai pas encore d'avis dessus, rien de négatif.

Contre la pluie, parfois violente, la veste imper respi D4 Evadict (promo) m’a donné satisfaction. Le côté respirant est nickel. J’avais hésité à mettre le pantalon de pluie au départ de la 2e journée. Le pantalon synthétique D4 MH100 a été trempé, je n’ai pas eu froid, et … il est déjà sec. Pour des sorties de ce genre à cette saison et en plaine, je ne reprendrai pas le pantalon de pluie.

L’abri : la solidité du silpoly 20D est approuvée suite à la chute d’une branche. Le montage est très rapide, comparé à mon vieux dôme : sur ce dernier, c'est la manipulation des arceaux qui fait "perdre" un peu de temps.
Il me reste maintenant à acquérir l’expérience face à d’autre situation. L’inconvénient, c’est celui des tipis, le bâton au centre. Mon bâton est un peu petit, je n’ai pas trouvé de pierre à proximité du lieu de bivouac. Je suis très satisfait du Pioulou.

Le sac de couchage : c’est un synthétique, 15 ans d’âge, à 4° limite confort. Je l’ai stocké  compressé jusqu’à ce que je vous rencontre. Sur ce bivouac, j’ai retrouvé l’impression de bulle de chaleur quand je m’installe dedans qui avait disparue avec le temps et la compression. Il est volumineux et pèse son poids. Pour ma sortie en altitude, j’aurai un quilt pas encore livré.

Le sac de soie : c’est moins lourd qu’un tshirt et un bas, mais pas forcément aussi chaud. Il est blanc. J’ai pu vérifié facilement si des tiques et autres insectes étaient dessus.

Le tapis demi mousse genre D4 va bien mais c’est volumineux. J’étais déjà en réflexion pour une autre solution. Il tenait dans le sac, placé enroulé sur un côté de la poche principale, et à l'intérieur du rouleau, je mettais des petites affaires (chaussettes, nourriture, ...). Je souhaite ne rien accrocher à l’extérieur du sac.

Le sac à dos est ancien, même marque que le sac de couchage (Techland). Il est lourd, mais reste toujours confortable même après avoir enlevé les armatures. Il fera au moins encore une saison, je n’ai pas encore tout mon matériel, donc on verra par la suite. Il lui manque des poches à la ceinture.

La bouffe : j’ai mangé froid sur ces 2 jours. A tester sur une plus longue période.


C’est long de faire le retour d’une sortie. J’ai tapé mon texte sur traitement de texte. J’ai rajouté les référence des photos avant de faire le copier-coller sur le site. Je télécharge les photos puis supprime les références du texte. Mer … credi, le site s’est déconnecté. Heureusement que j’ai copié collé avec les balises un peu avant.
J’ai fait des boulettes sur le tableau, je m’y prendrai autrement la prochaine fois. Ce n’est qu’un coup à prendre.
Vous non plus, n’hésitez pas, à écrire un récit et il n’y a pas que la montagne … même si ce sera certainement le sujet de mon prochain compte-rendu.


"Je ne suis qu'une feuille portée par le vent de la Force"

Trombi

Récits-Listes 2021 : Brenne - Ecrins et Queyras

Hors ligne

#10 31-05-2021 23:13:01

lynx18
mulberry
Inscription : 27-12-2008
Messages : 725

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Merci pour ce retour,Nicolas36
J'ai fait deux courtes incursions en Brenne  au printemps 2020, durant la période de restriction de sortie à moins de 100km ( Mézières en Brenne se situe à 98 km de chez moi smile  )

Nicolas36 a écrit :

#613794Je continue avec pour objectif de rechercher un lieu de bivouac. Avec un hamac, je n’aurais pas eu de peine.

Effectivement, aucun souci pour le bivouac en hamac, il y a un peu partout de petits bois bien accueillants.
En dehors du grand parking en terre de Mézières, j'avais aussi laissé mon véhicule sur le parking bien tranquille de l'église de Migné ( joli bois de la Garenne juste à côté )

Hors ligne

#11 01-06-2021 11:41:32

divad
Membre
Lieu : 14
Inscription : 30-07-2018
Messages : 453

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Merci nicolas36 pour ton retour sur un petit coin de France assez atypique. Je suis étonné que tu n'ai pas vu plus d'animaux notamment Bellebouche et ses hérons pourprés. Lors de ma traversée expresse l'an passé j'avais croisé quelques beaux spécimens de sangliers sans les chercher. Je suis d'accord avec toi, beaucoup de petite routes et donc peut être plus adapté pour un périple à vélo qu'à pied.

En passant, le pays des Milles Étangs est en Haute-Saone wink

D

Hors ligne

#12 01-06-2021 12:43:06

Nicolas36
Padawan MUL
Inscription : 04-03-2021
Messages : 158

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Divad, je n'ai pas de de grande connaissance ornithologique. Sur plusieurs étangs, j'ai vu des oiseaux blancs comme neige, qui faisaient un boucan d'enfer. Quand je me suis levé le 2e jour, j'ai fait peur malgré moi à deux échassiers de type héron.
J'ai éliminé une position de bivouac car il était à proximité d'un lieu de rendez-vous à sangliers. Je les laisse tranquille, ils me laissent tranquille. Marché conclu.

divad a écrit :

#614791En passant, le pays des Milles Étangs est en Haute-Saone wink

Merci pour l'info, je ne savais pas. J'ai toujours entendu parler de la Brenne comme le pays aux milles étangs (souvenir d'école).


"Je ne suis qu'une feuille portée par le vent de la Force"

Trombi

Récits-Listes 2021 : Brenne - Ecrins et Queyras

Hors ligne

#13 01-06-2021 13:33:49

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 590

Re : [Récit + liste] Au pays des mille étangs -23 et 24 mai 2021

Bonjour Nicolas36
et merci pour ce récit.

J'y ai passé une semaine fin mars - début avril, en mode photographe surtout mais j'ai fait de belles randos à la journée et j'ai beaucoup aimé. Beaucoup de petits chemins quand même, de beaux paysages variés même si c'est plutôt plat, de la verdure partout. Lorsque j'y étais les sentiers embaumaient l'aubépine et le genêt. De nombreux observatoires sur divers étangs permettent de voir beaucoup d'oiseau.
Je me suis dit que j'y retournerai un automne.

Côté virée en itinérance dans le coin, le sentier des vallées de la Creuse et de l'Anglin semble assez chouette.

Pour comparer avec un autre coin à multiples étangs pas loin de chez moi : la Dombes (Ain) est plus cultivée, moins verte, et a moins de chemins accessible. J'ai nettement préféré la Brenne.

Je confirme, les coups de fusils sont des détonateurs automatiques à gaz, j'en ai vu plusieurs sur des bords d'étangs.

Pour l'eau, avec un filtre tu n'aurais pas eu de soucis pour t'approvisionner.

Les oiseaux blancs comme beige, si gros, ce pourraient être des aigrettes, mais ça n'est pas trop le style des aigrettes à mon expérience de faire un boucan d'enfer. Par contre, si petits, côté boucan, il y a beaucoup de mouettes.


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

Pied de page des forums