#26 17-06-2021 09:07:05

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 7 357
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Pala2 a écrit :

#616960Après "un peu" de lecture et de (bri)collage, pour ma première rando avec bivouac, sur un weekend avec mon frère, nos sac tournaient autour de 4kg à sec.  cool

4kg sec avec un SdC de 1.2kg et un abri (DIY) de 1.4kg !
Wow !
smile

Dernière modification par Redfish (17-06-2021 09:07:42)

Hors ligne

#27 17-06-2021 09:13:45

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 1 288

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

azerty a écrit :

#616949Comme beaucoup d’activités sportives,les personnes voulant faire de la Rando vont s’équiper en magasin des pieds à la tête en une heure.

Il n’y a que nous pour passer 3 mois juste sur le choix micro polaire vs doudoune.

Actuellement, et surtout par ce temps chaud, je ne m’identifie plus trop aux randonneurs que je croise avec un gros sac. Je ne le dit pas « qu’elle chance » mais « les pauvres ».

Voilà c'est un peu ça, lors de ma derniere rando en Corse j'ai vraiment eu de la peine pour certains enfin surtout certaines qui suivaient leur compagnon chargé comme des mulets.

Je crois que beaucoup de choses ont été évoqué, moi aussi j'etais mulet il n'y a pas si longtemps, j'ai "investis" une certaine somme (qui reste raisonnable) pour mon allègement afin de pratiquer aussi ma passion dans de meilleures conditions...

Avant le tarif était effectivement un frein, je me souviens qu'à l'époque c'était le vieux campeur qui était pour moi synonyme de materiel de marque plus performant et leger, quelle erreur lol j'avais tout de même il y a une vingtaine d'années directement acheté mon sdc de couchage Valandre classic 700gr que j'avais decouvert sur Internet et trouvé une promo chez......... Gosport! Surprenant non ? car je savais qu'en montagne il fallait un truc chaud pas trop lourd, puis j'ai commencé à chercher à faire des économies sur le matériel et je suis tombé sur ce site et là c'était l'évidence il fallait que moi aussi je devienne MUL, inconsciemment je devais le souhaiter lorsque j'étais dans l'effort avec mon sac Deuter de 65L+10L de 3kg! Qui une fois remplit avoisinait les 15/20kg lol
Alors petit à petit j'ai constaté que pour des sommes modiques je pouvais faire la transition...grace aux conseils de forumeurs que je salut au passage et à ce site qu'Olivier à créé merci à lui, je peux pratiquer ma passion qu'est la rando itinérante avec bivouac de façon sereine et en meilleure sécurité. En même temps cette transition a été passionnante car je reconnais que j'ai toujours aimé le materiel de bivouac. Mais au final je crois que le fait de m'être débarrassé de changes et autres ustensiles trop lourds et inutiles que je suis parvenus à un poids sous les 5kg pour partir à l'aventure  wink

Dernière modification par gafyroots (17-06-2021 13:46:45)


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#28 17-06-2021 09:25:39

Gas_part
Gasp
Lieu : Nancy (. . .)
Inscription : 16-06-2021
Messages : 24

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Je peux vous faire un retour de débutant si vous voulez.

Le prix, le prix et le prix, pour avoir un SdC léger, il faut débourser pas mal, et un sac normal et peu cher prendra un peu plus de place.

Dans cette logique on comprend vite pourquoi, nous débutants, nous prenons du 50L (Un rook 50 ospray pour moi (bientôt sans armatures si je le sens))

La popote titane parfaitement adaptée, de la même manière, c'est compliqué de choisir ca au début sachant qu'on doit payer ca une petite fortune sans savoir si on va continuer longtemps, je suis sur une tasse en AI premier prix pour le moment et qui me serre à manger et boire etc, c'est un début.

Pour le réchaud, j'en ai pris un à 26g car j'ai eu la chance de le voir ici même avant de me pencher sur la question.

Niveau des vêtements c'est là aussi compliqué, on fait souvent avec ce qu'on a à la maison le temps de voir les vrais besoins, une doudoune légère c'est un prix tellement fou, on prend la veste de ski qui pèse un âne mort et prends 20l de place, ici un manque d'information dû au fait que l'on ne voit pas ça comme une pratique, mais comme une rando lambda/WE entres potes. (Au début)

Bien entendu tout ceci change dès les premiers retour d'expériences.

Si vous avez des questions pour les nouveaux pratiquants, n'hésitez pas, je suis clairement un bébé sur ce forum, mais sachez que chacun des posts que vous avez rédigés est une bible ouverte!

Merci à tous pour votre temps au service de votre pratique!

Hors ligne

#29 17-06-2021 09:27:06

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018
Messages : 283

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Ruz boutou a écrit :

#616928
Il avait 62 ans (J'aime bien les gens de 62 ans qui randonnent... ça donne des perspectives...).

Merci, ça fait vraiment plaisir de lire cette appréciation big_smile .

L'approche MUL m'est venue à 60 ans.
J'avais du mal à imaginer ne plus randonner parce que le sad devenait trop lourd pour partir plusieurs jours.

Comme l'écrit ester dans sa signature : "grâce à vous j'avance",
je serai éternellement reconnaissante d'avoir trouvé RL qui m'a permis de continuer à randonner en itinérance et sans assistance  big_smile  big_smile  big_smile

Hors ligne

#30 17-06-2021 10:28:39

DOM42
Membre
Lieu : Saint-Victor-sur-Loire
Inscription : 17-03-2009
Messages : 261

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Pour ma part, je randonne depuis l'âge de 12-13 ans et je vais en avoir 64  roll
Au départ, c'était chaussures en cuir et sac à dos avec armatures, je ne me souviens pas du poids, mais ce devait être quelque chose . Principalement en refuges, et puis j'en ai eu un peu marre de la cohabitation et j'ai décidé de revenir à mes premiers amours, le bivouac.
Ensuite j'ai rencontré ce forum (Merci Olivier), et mon approche a changé progressivement. En fonction de mon budget et de mes angoisses que j'ai pu maitriser de mieux en mieux.
Actuellement, j'ai un sac de 4kg sans l'eau et l'alimentation. J'ai mis plusieurs années pour arriver à ce résultat, et je continue à chercher comment m'alléger un peu plus, même si je pense que cela se fera à la marge.
Tout ça pour dire, qu'être Mul ou tenter de l'être me permet de continuer à randonner à un âge respectable sans trop souffrir. Même si c'est arrivé, mais c'était plutôt de mon fait (manque d'entrainement) que lié au poids de mon sac à dos.

Hors ligne

#31 17-06-2021 10:59:11

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 617

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Certains trouvent du plaisir dans l'effort et le portage en fait peut-être partie intégrante.

Tafdak, pour certains c'est un peu comme si on proposait à un haltérophile d'abaisser la charge de sa barre!  tongue


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#32 17-06-2021 11:29:26

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 1 288

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

ith a écrit :

#616991

Certains trouvent du plaisir dans l'effort et le portage en fait peut-être partie intégrante.

Tafdak, pour certains c'est un peu comme si on proposait à un haltérophile d'abaisser la charge de sa barre!  tongue

Bah moi non, parfois c'était même un calvaire ! se concentrer principalement sur l'effort essayer de s'économiser pour arriver...au lieu de profiter des paysages et rencontres, non merci! marcher léger c'est vraiment une autre approche de la rando, de l'effort oui mais pas de la souffrance...


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#33 17-06-2021 11:33:31

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 617

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Gas_part a écrit :

#616969Je peux vous faire un retour de débutant si vous voulez.

Le prix, le prix et le prix, pour avoir un SdC léger, il faut débourser pas mal, et un sac normal et peu cher prendra un peu plus de place.

Dans cette logique on comprend vite pourquoi, nous débutants, nous prenons du 50L (Un rook 50 ospray pour moi (bientôt sans armatures si je le sens))

La popote titane parfaitement adaptée, de la même manière, c'est compliqué de choisir ca au début sachant qu'on doit payer ca une petite fortune sans savoir si on va continuer longtemps, je suis sur une tasse en AI premier prix pour le moment et qui me serre à manger et boire etc, c'est un début.

Pour le réchaud, j'en ai pris un à 26g car j'ai eu la chance de le voir ici même avant de me pencher sur la question.

Niveau des vêtements c'est là aussi compliqué, on fait souvent avec ce qu'on a à la maison le temps de voir les vrais besoins, une doudoune légère c'est un prix tellement fou, on prend la veste de ski qui pèse un âne mort et prends 20l de place, ici un manque d'information dû au fait que l'on ne voit pas ça comme une pratique, mais comme une rando lambda/WE entres potes. (Au début)

Bien entendu tout ceci change dès les premiers retour d'expériences.

Si vous avez des questions pour les nouveaux pratiquants, n'hésitez pas, je suis clairement un bébé sur ce forum, mais sachez que chacun des posts que vous avez rédigés est une bible ouverte!

Merci à tous pour votre temps au service de votre pratique!


Je comprend parfaitement le pourquoi de ton message. En revanche il me semble que 'l’on passe à coté de quelque chose d'essentiel sur la randonnée légère : le matériel est important mais ce n'est PAS le principal.

Je trouve d'ailleurs que le forum n'évolue pas toujours dans le bon sens sur ce sujet. Trop de demande du type "je débute, j'ai regarde vos listes, voici ma liste, que dois-je acheter sur AlphaEpsilon afin d'avoir moins lourd et de randonner léger".

Pour moi : Un sac est lourd essentiellement par manque d'expérience, manque de connaissance accompagné d'une mauvaise attitude vis à vis de la randonnée. Très secondairement à cause du poids du matériel.

Et l'effort demandé pour une randonnée dépend surtout de la condition physique, des connaissances et de l'expérience.

Pour la condition physique tout le monde comprend : on peut quasiment tous gratuitement s'alléger en poids corporel.

Pour la connaissance c'est déjà moins clair, mais il suffit d'imaginer la différence de distance parcourue entre celui qui sait bien lire une carte et celui qui va régulièrement se perdre.

Pour l'expérience, là aussi c'est moins évident, par exemple c'est elle qui va conditionner ce que l'on met dans son sac (quand on se connait bien) ainsi que le choix d'un itinéraire intelligemment conçu.

Pour le matos :

N'emporter que ce que l'on aura besoin et être un minimum raisonnable dans ce choix c'est le plus important. L'argent c'est secondaire.

- Ce n'est pas parce que l'on va avoir un réchaud de 30g vs. 80g que cela va faire une grosse différence au final pour le commun de mortels, si on est bon ailleurs.
Les 50g de gagnés ne seront important que si on va faire la Pierra Menta et que sur tous les autres points on est au top. Sinon c'est juste "un cautère sur une jambe de bois".

- Il ne faut pas non plus tomber dans le markeTOC (je n'ai rien contre le marketING).
Par exemple, j'ai pas mal de truc en titane, mais c'est essentiellement parce que j'aime le beau matériel, pas vraiment pour le gain de poids. 
Par rapport à une humble gamelle en aluminium (je bivouaque depuis plus de 50 ans en toutes conditions), le gain de poids n'est pas souvent là. Et je ne parle pas d'une gamelle de récup du type "boite de conserve". Certes on peut objectiver des aspects pratiques (plus facile à laver), des raisons sociales ou personnelles (comme moi) et même s'inventer des raisons sanitaires...mais cela ne résiste pas vraiment à l’analyse.

- Et puis de nos jours, on a accès à du matériel très peu cher, peut être (et encore) au prix de certaines concessions sur la plan social, éthique et environnemental (mais ça ce n'est pas lié à l'allégement).

Je ne souhaiterais pas que ce message soit interprété comme une sorte de plaidoyer élitiste du type "seuls ceux qui savent...savent" ou "quand tu auras ma liste de course, on pourra discuter"....

...tout au contraire, si ce forum perdure c'est surtout parce que l'on pense collectivement que l'on peut partager les savoirs ce qui permet de progresser plus vite et mieux, comme chacun le souhaite, pour le bien de tous, à commencer par ceux limités par l'âge ou la santé. Et moi, ça me plait comme type de société. smile

En résumé, si on souhaite pas évoluer dans les strates supérieures de la pyramide de Maslow on peut dans 99% des cas de projet de sortie randonner léger, facilement, pas cher pour 99% des gens.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#34 17-06-2021 11:34:48

Maati
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 09-11-2013
Messages : 720

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

ith a écrit :

#616991

Certains trouvent du plaisir dans l'effort et le portage en fait peut-être partie intégrante.

Tafdak, pour certains c'est un peu comme si on proposait à un haltérophile d'abaisser la charge de sa barre!  tongue

Quand j'avais 20 ans, je concevais une fierté virile à porter un sac de 20 kg, a fortiori si les autres portaient moins. Avec l'âge, j'ai compris que ce n'est pas le poids qui compte mais l'endurance.

Hors ligne

#35 17-06-2021 11:34:48

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 617

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

gafyroots a écrit :

#616994

ith a écrit :

#616991

Certains trouvent du plaisir dans l'effort et le portage en fait peut-être partie intégrante.

Tafdak, pour certains c'est un peu comme si on proposait à un haltérophile d'abaisser la charge de sa barre!  tongue

Bah moi non, parfois c'était même un calvaire ! se concentrer principalement sur l'effort essayer de s'économiser pour arriver...au lieu de profiter des paysages et rencontres, non merci! marcher léger c'est vraiment une autre approche de la rando, de l'effort oui mais pas de la souffrance...

je pense que ton opinion est majoritaire sur RL, par conséquent (et sans grand effort de mon coté) je ne peux qu'y souscrire.  tongue

big_smile


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#36 17-06-2021 11:40:51

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 1 288

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

ith a écrit :

#616995

Gas_part a écrit :

#616969Je peux vous faire un retour de débutant si vous voulez.

Le prix, le prix et le prix, pour avoir un SdC léger, il faut débourser pas mal, et un sac normal et peu cher prendra un peu plus de place.

Dans cette logique on comprend vite pourquoi, nous débutants, nous prenons du 50L (Un rook 50 ospray pour moi (bientôt sans armatures si je le sens))

La popote titane parfaitement adaptée, de la même manière, c'est compliqué de choisir ca au début sachant qu'on doit payer ca une petite fortune sans savoir si on va continuer longtemps, je suis sur une tasse en AI premier prix pour le moment et qui me serre à manger et boire etc, c'est un début.

Pour le réchaud, j'en ai pris un à 26g car j'ai eu la chance de le voir ici même avant de me pencher sur la question.

Niveau des vêtements c'est là aussi compliqué, on fait souvent avec ce qu'on a à la maison le temps de voir les vrais besoins, une doudoune légère c'est un prix tellement fou, on prend la veste de ski qui pèse un âne mort et prends 20l de place, ici un manque d'information dû au fait que l'on ne voit pas ça comme une pratique, mais comme une rando lambda/WE entres potes. (Au début)

Bien entendu tout ceci change dès les premiers retour d'expériences.

Si vous avez des questions pour les nouveaux pratiquants, n'hésitez pas, je suis clairement un bébé sur ce forum, mais sachez que chacun des posts que vous avez rédigés est une bible ouverte!

Merci à tous pour votre temps au service de votre pratique!


Je comprend parfaitement le pourquoi de ton message. En revanche il me semble que 'l’on passe à coté de quelque chose d'essentiel sur la randonnée légère : le matériel est important mais ce n'est PAS le principal.

Je trouve d'ailleurs que le forum n'évolue pas toujours dans le bon sens sur ce sujet. Trop de demande du type "je débute, j'ai regarde vos listes, voici ma liste, que dois-je acheter sur AlphaEpsilon afin d'avoir moins lourd et de randonner léger".

Pour moi : Un sac est lourd essentiellement par manque d'expérience, manque de connaissance accompagné d'une mauvaise attitude vis à vis de la randonnée. Très secondairement à cause du poids du matériel.

Et l'effort demandé pour une randonnée dépend surtout de la condition physique, des connaissances et de l'expérience.

Pour la condition physique tout le monde comprend : on peut quasiment tous gratuitement s'alléger en poids corporel.

Pour la connaissance c'est déjà moins clair, mais il suffit d'imaginer la différence de distance parcourue entre celui qui sait bien lire une carte et celui qui va régulièrement se perdre.

Pour l'expérience, là aussi c'est moins évident, par exemple c'est elle qui va conditionner ce que l'on met dans son sac (quand on se connait bien) ainsi que le choix d'un itinéraire intelligemment conçu.

Pour le matos :

N'emporter que ce que l'on aura besoin et être un minimum raisonnable dans ce choix c'est le plus important. L'argent c'est secondaire.

- Ce n'est pas parce que l'on va avoir un réchaud de 30g vs. 80g que cela va faire une grosse différence au final pour le commun de mortels, si on est bon ailleurs.
Les 50g de gagnés ne seront important que si on va faire la Pierra Menta et que sur tous les autres points on est au top. Sinon c'est juste "un cautère sur une jambe de bois".

- Il ne faut pas non plus tomber dans le markeTOC (je n'ai rien contre le marketING).
Par exemple, j'ai pas mal de truc en titane, mais c'est essentiellement parce que j'aime le beau matériel, pas vraiment pour le gain de poids. 
Par rapport à une humble gamelle en aluminium (je bivouaque depuis plus de 50 ans en toutes conditions), le gain de poids n'est pas souvent là. Et je ne parle pas d'une gamelle de récup du type "boite de conserve". Certes on peut objectiver des aspects pratiques (plus facile à laver), des raisons sociales ou personnelles (comme moi) et même s'inventer des raisons sanitaires...mais cela ne résiste pas vraiment à l’analyse.

- Et puis de nos jours, on a accès à du matériel très peu cher, peut être (et encore) au prix de certaines concessions sur la plan social, éthique et environnemental (mais ça ce n'est pas lié à l'allégement).

Je ne souhaiterais pas que ce message soit interprété comme une sorte de plaidoyer élitiste du type "seuls ceux qui savent...savent" ou "quand tu auras ma liste de course, on pourra discuter"....

...tout au contraire, si ce forum perdure c'est surtout parce que l'on pense collectivement que l'on peut partager les savoirs ce qui permet de progresser plus vite et mieux, comme chacun le souhaite, pour le bien de tous, à commencer par ceux limités par l'âge ou la santé. Et moi, ça me plait comme type de société. smile

En résumé, si on souhaite pas évoluer dans les strates supérieures de la pyramide de Maslow on peut dans 99% des cas de projet de sortie randonner léger, facilement, pas cher pour 99% des gens.

C'est bien pour ça Ith que je suis surpris de voir autant de gens à "l'ancienne école"...J'ai parfois même l'impression d'être un extraterrestre avec mes basses et alors si j'enfile ma jupe de pluie là je suis catalogué dingo lol


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#37 17-06-2021 11:48:51

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 617

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Ben tu vois, moi j'ai essayé (à plusieurs reprises) les basses....et j'ai pas aimé (du tout). En revanche j'ai adopté la jupe de pluie (ouf!) dans certaines conditions.

En fait quand j'ai écris "facile", c'était un gros mensonge. Autant c'est plus ou moins facile de se concentrer sur le coté matériel des choses, autant les changements d’attitudes et l'apprentissage des savoirs et leur intégration c'est compliqué et dur (on est notre propre ennemi).

Dans certaines disciplines de vie ne dit-on pas?  : "à chaque coup écraser un démon" (Ndt. : Ikken ha ki)


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#38 17-06-2021 11:53:58

Fred_G
Objectif : - 10 kg
Lieu : Nantes, Aude, Corse
Inscription : 19-05-2020
Messages : 46
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

ith a écrit :

#616995

Gas_part a écrit :

#616969Je peux vous faire un retour de débutant si vous voulez.

Le prix, le prix et le prix, pour avoir un SdC léger, il faut débourser pas mal, et un sac normal et peu cher prendra un peu plus de place.

Dans cette logique on comprend vite pourquoi, nous débutants, nous prenons du 50L (Un rook 50 ospray pour moi (bientôt sans armatures si je le sens))

La popote titane parfaitement adaptée, de la même manière, c'est compliqué de choisir ca au début sachant qu'on doit payer ca une petite fortune sans savoir si on va continuer longtemps, je suis sur une tasse en AI premier prix pour le moment et qui me serre à manger et boire etc, c'est un début.

Pour le réchaud, j'en ai pris un à 26g car j'ai eu la chance de le voir ici même avant de me pencher sur la question.

Niveau des vêtements c'est là aussi compliqué, on fait souvent avec ce qu'on a à la maison le temps de voir les vrais besoins, une doudoune légère c'est un prix tellement fou, on prend la veste de ski qui pèse un âne mort et prends 20l de place, ici un manque d'information dû au fait que l'on ne voit pas ça comme une pratique, mais comme une rando lambda/WE entres potes. (Au début)

Bien entendu tout ceci change dès les premiers retour d'expériences.

Si vous avez des questions pour les nouveaux pratiquants, n'hésitez pas, je suis clairement un bébé sur ce forum, mais sachez que chacun des posts que vous avez rédigés est une bible ouverte!

Merci à tous pour votre temps au service de votre pratique!


Je comprend parfaitement le pourquoi de ton message. En revanche il me semble que 'l’on passe à coté de quelque chose d'essentiel sur la randonnée légère : le matériel est important mais ce n'est PAS le principal.

Je trouve d'ailleurs que le forum n'évolue pas toujours dans le bon sens sur ce sujet. Trop de demande du type "je débute, j'ai regarde vos listes, voici ma liste, que dois-je acheter sur AlphaEpsilon afin d'avoir moins lourd et de randonner léger".

Je suis débutant, et j'allais faire un message dans ce sens, mais tu l'as écrit avant moi.

Quelque part dans la conversation, quelqu'un a expliqué que s'il y avait "toujours autant de mulet", c'est parce que la randonnée est associée au portage de gros sacs à dos dans l'inconscient collectif. Je crois que c'est tout à fait ça. Il faut vraiment tomber sur un forum comme celui-ci pour ne serait-ce qu'entrevoir qu'une autre approche est possible.

Et y adhérer.

Parce qu'effectivement, l'allègement ne consiste pas à remplacer tout son matériel par l'équivalent moins lourd. C'est plus profond que ça. Et beaucoup plus intéressant, parce que le travail porte moins sur le matériel que sur ses propres blocages.
Personnellement, lire ici qu'il était possible de bivouaquer tranquillement sous une simple "bâche en plastique" de quelques centaines de grammes plutôt que sous une tente de 3kg, sans que ça ne pose de problèmes, m'a fait voir le bivouac autrement. Une sorte de révélation, que j'ai vécu comme une libération. Et je remercie Olivier, et tous les participants de ce forum d'accompagner comme ça ma "métamorphose".

Il faut être indulgent avec les mulets. Parce que la transition vers la MUL demande un investissement psychologique que tout le monde n'est pas prêt à faire.


The lunatic is on the grass

Trombi

Hors ligne

#39 17-06-2021 11:54:24

divad
Membre
Lieu : 14
Inscription : 30-07-2018
Messages : 394

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

sqfp a écrit :

#616930Sinon, autre argumentaire entendu récemment - et à plusieurs reprises - chez des randonneurs : "moi j'ai pas peur/l'habitude de porter 22 kg" (avec parfois un petit "j'ai fait l'armée" en prime). Essentiellement des mecs (...mais pas que). Doit y avoir un truc freudien derrière... Montrer qu'on a des gros muscles (le souci omniprésent et permanent de se démarquer en tant que "meilleur performeur") ? qu'on ne redoute pas voire qu'on aime la souffrance ? (on verra l'état des disques intervertébraux dans 20 ans...)

C'est un peu comme les ampoules qui sont une fatalité inhérente à la randonnée! Il faut souffrir mon ami lol


Je discute rarement du poids du sac ou du matériel car c'est pas ce qui m'intéresse quand je rencontre d'autres randonneurs et que les poids sont le plus souvent ressentis qu'avérés et les discours contradictoires. Combien de fois j'ai pu voir à la terrasse d'un refuge des randonneurs se délester de leur paquetage avec soulagement! Malgré tout, je pense que la problématique du poids du sac est bien ancré dans le monde de la randonnée et il m'est arrivé tombé ici ou là sur des conseils du style 'pour faire Compostelle il ne faut pas dépasser 10kg'. Sur RL, la limite serait 2 à 3 fois inférieure! La logique est poussée à l’extrême et passé les pesées ou l'aspect ludique de LighterPack on vient vite à questionner sa relation à l'environnement, sa pratique et s'intéresser aux matériaux et à tout un tas de phénomènes physique ou physiologique. Pour in fine accepter que 1) on est pas à la maison et donc le logiciel de pensée ou les besoins sont différents et 2) ben certains petits inconforts ou désagréments ponctuels ne seront jamais résolu que par le matériel.

Donc longue vie à RL!

D

Dernière modification par divad (17-06-2021 12:16:24)

Hors ligne

#40 17-06-2021 12:00:35

Sails
Membre
Inscription : 22-02-2021
Messages : 88

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Perso la course au poids c'est un défi personnel:  d'améliorer ma technique afin simplifier mes besoins, de me fabriquer mon matériel pour le moins cher possible au moindre de poids possible.

Ça as commence très jeune, a l’époque ou les bretelles étaient rarement rembourrées. Par sélection naturelle on laissait l'inutile a la maison, car autrement elles laissaient leur marque cruelle sur les épaules.

Puis les tentes coton a double paroi... les jeans... et bien d'autres

Ado, je rêvais de passer la nourriture sous la barre des 600gr/jour. Très peu d’information disponible, beaucoup d’expériences et de mauvaises surprises.

Pour réduire le poids il fallait expérimenter, se faire ou modifier son matériel, le réflexe est resté. Surtout quand j'ai commencé a travailler en voilerie ou on as les machines et des chutes de tissu a spi et de cuben a pas savoir quoi en faire.

Puis internet est arrivé, et tout c’est accéléré. les montagnes se sont remplies de monde, et on as découvert qu'on était pas tout seuls a avoir mal aux genoux, a se prendre la tête pour aller plus loin dans de meilleures conditions. les MUL sont nées, et les marques ont commencé a faire attention.

Hors ligne

#41 17-06-2021 12:10:39

Road Tripeur
Plus MUL que babouche
Inscription : 04-07-2014
Messages : 398

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Dans la tête de la plupart des gens, une étape c'est une journée, plus (et peu importe combien) c'est beaucoup.
ça fait longtemps que j'en n'ai pas ouvert un, mais de mémoire quand tu regardes un topo, les étapes font 10 à 20 kilomètres, probablement un reliquat du temps jadis et des sacs de 20 à 30 kg. C'est ancré dans les mentalités qu'une étape fera au maximum 20 kilomètres, parce qu'on ne précise jamais qu'une étape c'est pour 4-5 heures de marche en famille, la limite basse.
Si tu proposes aux gens de faire 30 kilomètres, même sans sac et avec peu de dénivelé, ils vont de répondre que tu es fou et que c'est beaucoup trop, parce qu'ils ont tous grandis avec cette image et qu'on ne leur a jamais dit qu'ils pouvaient le faire. Résultat quand tu as 10-15 kilomètres à faire dans la journée... le poids du sac est rarement un problème.

Le public a changé aussi, c'est devenu une mode, on aime beaucoup jouer à la dinette dans les bois (faut voir les batteries de cuisine de certains). Partir sans guide ('tain le ouf!) est déjà une aventure pour beaucoup de gens alors si en plus tu leur enlève le CONFORT (il me sort par tous les orifices cet argument), c'est même plus la peine.

Comme c'est dit régulièrement, l'allègement est une démarche qui répond à un besoin, or ce besoin (plus vite/plus haut/plus loin/plus longtemps/autre), la plupart des gens ne l'ont pas et n'ont même pas envie de l'avoir.
R.T.

Hors ligne

#42 17-06-2021 12:58:26

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018
Messages : 283

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

ith a écrit :

#616995

En revanche il me semble que 'l’on passe à coté de quelque chose d'essentiel sur la randonnée légère : le matériel est important mais ce n'est PAS le principal.

Pour le matos :

N'emporter que ce que l'on aura besoin et être un minimum raisonnable dans ce choix c'est le plus important. L'argent c'est secondaire.

.......

- Ce n'est pas parce que l'on va avoir un réchaud de 30g vs. 80g que cela va faire une grosse différence au final pour le commun de mortels, si on est bon ailleurs.
Les 50g de gagnés ne seront important que si on va faire la Pierra Menta et que sur tous les autres points on est au top. Sinon c'est juste "un cautère sur une jambe de bois".

Tout à fait d'accord avec ces sages "paroles" d'ith smile .

D'abord, se débarrasser du superflu. Souvent, c'est sur la trousse de toilette que les mulets ont de la difficulté.
Je ne prends même plus de déodorant. Juste brosse à dent, mini tube dentifrice et crème de visage très grasse en petit contenant.
Et un bout de savon qui fait TOUT (toilette, shampooing, lessive...).
Très souvent les randonneurs non MUL se baladent avec une bouteille de shampoing.
Ou la multiplication des ustensiles de cuisine...

En revanche, je viens d'augmenter le poids du réchaud et vais abandonner le brs 3000 t que je trouve trop fragile - un des 3 supports s'est affaissé sans raison dès le début et la popote n'est plus stable, l'ai renversée plusieurs fois. Grrrr ça fait augmenter la consommation de gaz.
J'estime aussi qu'il y a une limite à la recherche du plus léger et viens d'acheter un MSR pocket rocket qui fait  50 gr de plus mais est bien plus solide et stable.
L'un dans l'autre, moins de gaz utilisé, moins d'eau perdue et plus de sécurité. Ça vaut largement les 50 gr  tongue

Hors ligne

#43 17-06-2021 13:12:09

Gunnar
à pieds
Inscription : 11-04-2021
Messages : 415

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

xNicolasX a écrit :

#616922

Gunnar a écrit :

#616915
C'est quoi que tu appelles l'hygiène de confort ? L'hygiène c'est le confort smile . La marche ultra légère n'empêche en rien d'être propre, non ?

À la base l'hygiène c'est un moyen pour être et rester en bonne santé.

Par exemple, se laver les cheveux, ne pas puer, les sous-vêtements (sisi…). Pour moi c'est du confort (ou des éléments de sociabilité).

Ironiquement: les chaussures en mesh mettent mes pieds dans un état lamentables très vite, mais ils ne marinent pas dans l'humidité. Résultat: j'ai beaucoup moins de problèmes qu'à la ville!

Le savon faudra m'expliquer à quoi ça sert… un peu d'eau fait bien l'affaire.

Y'a déjà eu des tas de fils là-dessus sur ce forum si le sujet t'intéresse.

Pour moi se laver c'est mettre de son côté toutes les chances de ne pas chopper tout un tas de saloperies. C'est s'accorder un peu de temps pour faire un contrôle intégral du bonhomme(ou de la nana) pour les ampoules, les tiques ou autres. C'est aussi se coucher dans un quilt qui ne sent pas le rat mort et c'est respecter les gens que je vais croiser et avec qui je vais peut-être partager un peu de temps.

Mon kit pour me laver et laver mes vêtements fait 42 gr et je n'envisage pas de m'en passer.

Maintenant si un "mulet" rencontre un "mul" qui sent le bouc et qui lui explique que c'est le prix à payer pour s'alléger, je comprends pourquoi on croise beaucoup de personnes avec des gros sacs smile .

Dernière modification par Gunnar (17-06-2021 13:32:11)


« Le destin brasse les cartes mais c’est nous qui les jouerons » Bernard Moitessier

Hors ligne

#44 17-06-2021 13:13:25

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 1 288

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

bilqis a écrit :

#617010

ith a écrit :

#616995

En revanche il me semble que 'l’on passe à coté de quelque chose d'essentiel sur la randonnée légère : le matériel est important mais ce n'est PAS le principal.

Pour le matos :

N'emporter que ce que l'on aura besoin et être un minimum raisonnable dans ce choix c'est le plus important. L'argent c'est secondaire.

.......

- Ce n'est pas parce que l'on va avoir un réchaud de 30g vs. 80g que cela va faire une grosse différence au final pour le commun de mortels, si on est bon ailleurs.
Les 50g de gagnés ne seront important que si on va faire la Pierra Menta et que sur tous les autres points on est au top. Sinon c'est juste "un cautère sur une jambe de bois".

Tout à fait d'accord avec ces sages "paroles" d'ith smile .

D'abord, se débarrasser du superflu. Souvent, c'est sur la trousse de toilette que les mulets ont de la difficulté.
Je ne prends même plus de déodorant. Juste brosse à dent, mini tube dentifrice et crème de visage très grasse en petit contenant.
Et un bout de savon qui fait TOUT (toilette, shampooing, lessive...).
Très souvent les randonneurs non MUL se baladent avec une bouteille de shampoing.
Ou la multiplication des ustensiles de cuisine...

En revanche, je viens d'augmenter le poids du réchaud et vais abandonner le brs 3000 t que je trouve trop fragile - un des 3 supports s'est affaissé sans raison dès le début et la popote n'est plus stable, l'ai renversée plusieurs fois. Grrrr ça fait augmenter la consommation de gaz.
J'estime aussi qu'il y a une limite à la recherche du plus léger et viens d'acheter un MSR pocket rocket qui fait  50 gr de plus mais est bien plus solide et stable.
L'un dans l'autre, moins de gaz utilisé, moins d'eau perdue et plus de sécurité. Ça vaut largement les 50 gr  tongue


Dans le meme ordre d'idée je suis revenue il y a peu à la tente avec chambre car j'ai voulu retrouver le confort que procure ce poste, 350gr en plus mais en ayant à l'esprit de rester MUL je suis parvenu à un equilibre en réduisant le poids du couchage et vetement emportés, cuisine, toilette...la chambre sous l'abri pour moi coupe vraiment plus du froid, des courants d'air et de l'humidité et les nuits sont plus sereine (pas d'agacement avec les moustiques et pas de bébêtes au reveil sur le duvet), donc meilleure récupération.
A chacun de trouver suivant sa pratique et son rapport à certains critère plus ou moins indispensable, le bon compromis poids/confort...


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#45 17-06-2021 13:26:02

Gunnar
à pieds
Inscription : 11-04-2021
Messages : 415

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Redfish a écrit :

#616935

Gunnar a écrit :

#616906Je marche de temps en temps avec des potes qui sont très heureux avec des sacs de 12 kilos voir plus et qui n'échangeraient pas leur matos avec un mul.


Je serais curieux de connaitre leurs arguments !
big_smile

La MSR Hubba Hubba est la meilleure tente du monde, mon sac à dos n'est pas confortable, la veste sofshell est indestructible comme la veste de pluie à 700gr. Ils aiment bien avoir plusieurs casseroles. Ne pas prendre de pharmacie c'est de la déraison. Chargeur solaire + power bank sont indispensables même pour les sorties de deux jours.

Tout ce qu'ils me disent tient la route en réalité, c'est juste leur façon de randonner smile . Malgré tout, un de mes amis porte aujourd'hui entre 10 et 12 kilos alors qu'avant il était facilement à 15 donc il y a quand même allègement big_smile .

Dernière modification par Gunnar (04-07-2021 19:21:43)


« Le destin brasse les cartes mais c’est nous qui les jouerons » Bernard Moitessier

Hors ligne

#46 17-06-2021 13:36:29

Phil82
Membre
Lieu : Montauban
Inscription : 22-08-2019
Messages : 1 886

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

azerty a écrit :

#616949Il n’y a que nous pour passer 3 mois juste sur le choix micro polaire vs doudoune.

Et "Polaire ET doudoune" alors? sad
Tant que c'est pas "Doudoune et polaire ou polaire et doudoune?"... tongue

Tu remarqueras aussi que tous les 3 mois quelqu'un relance un fil de discussion là-dessus, donc c'est sans fin quoi, on aura jamais la réponse snif...
D'où peut-être ceux qui emportent polaire et doudoune dans le doute!  lol

Hors ligne

#47 17-06-2021 13:48:39

divad
Membre
Lieu : 14
Inscription : 30-07-2018
Messages : 394

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

bilqis a écrit :

#617010Très souvent les randonneurs non MUL se baladent avec une bouteille de shampoing.
Ou la multiplication des ustensiles de cuisine...

J'ai hésité à lister mes aberrations d'avant RL dont la bouteille de solution lentilles à peine entamée pour une rando de quelque jours lol
L'allégement est une évidence......après coup! Perso, jamais rencontré quelqu'un qui se plaigne d'avoir un sac trop léger!

D

Hors ligne

#48 17-06-2021 13:48:45

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 1 343

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Mon choix est fait.
"Magret ET chocolat "


Profil / trombi ici

En ligne

#49 17-06-2021 13:55:03

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 1 288

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Pour enrichir cette question existentielle lol moi c'est polaire et doudoune systématique en haute montagne, et hors saisons estivale, enfin quand je sais que ça va cailler... tongue


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#50 17-06-2021 13:55:22

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 2 305

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

azerty a écrit :

#617022Mon choix est fait.
"Magret ET chocolat "

Non mais ça, ça compte pas, c'est de l’optimisation. Le gras, c'est la vie !


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)
Si Edition sans raison indiquée : GolgOrth, Saint Taxe, petites précisions diverses...

Hors ligne

Pied de page des forums