#1 16-06-2021 21:13:32

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 1 290

Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Je lance ce sujet car on derive sur un autre fil...

Cette interrogation je me la pose non pas pour me moquer, mais peut-être car j'aimerais justement croiser des gens fous comme nous lors de mes pérégrinations ! Et discuter MUL...

Bref, je suis tombé dans la MUL il y a quelques années et me demande pourquoi la majeure partie des gens ne font pas l'effort pour rendre la rando plus agréable en s'allegeant. Tout en sachant que les grandes surfaces de sport tel Decathlon commencent à proposer du matériel relativement léger, le vieux campeur souvent on entend comme slogan solide et leger... les grandes marques type Vaude, Millet, MSR...diffusent quand même pas mal leur produit avec l'argumentaire poids...les testeurs, les videos sur les listes de matos devraient pourtant inspirer ainsi que ce site qui est la bible de la MUL.

Alors, peut-être que les gens ont des gros sacs avec du materiel léger dedans big_smile mais pour moi ils prennent trop d'affaires et ont de trop gros sacs!


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#2 16-06-2021 21:27:29

SionBhravi
Mul Nul
Inscription : 06-05-2012
Messages : 1 217
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

gafyroots a écrit :

#616885le vieux campeur souvent on entend comme slogan solide et leger... les grandes marques type Vaude, Millet, MSR...diffusent quand même pas mal leur produit avec l'argumentaire poids

Est-ce que ce ne sont pas justement encore trop souvent que des slogans et des argumentaires ?... Ce qui ne peut en aucun cas aider les mulets sur la voie de la MUL. roll

Et pour répondre à la question, déjà donné ici et .


Et toujours, partout, cet irrésistible besoin d'aller voir ce qu'il y a après, surtout si on ne peut s'y rendre qu'à pied.

Hors ligne

#3 16-06-2021 21:52:18

Sails
Membre
Inscription : 22-02-2021
Messages : 92

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

On voit le même phénomène dans toutes les disciplines.

Plus on en sait, moins on a besoin de matériel pour nous rassurer.

L'excès de matériel rime souvent avec manque d'expérience. En sortant et en apprenant tu sépares de mieux en mieux nos vrais besoins des inquiétudes et du marketing qui l'exploite.

Hors ligne

#4 16-06-2021 21:56:54

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 344
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Dans les débuts, on prend beaucoup de "au cas où".
Avec l'expérience, on arrive à s'en passer ce qui permet de réduire le poids.


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#5 16-06-2021 22:06:00

Gunnar
à pieds
Inscription : 11-04-2021
Messages : 491

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Il me semble qu'il peut y avoir beaucoup d'hypothèses :

- Beaucoup de personnes qui débutent la randonnée testent leur nouveau sac plein de trucs inutiles à la maison et estiment qu'il n'est pas trop lourd car en 15 secondes autour de la table du salon il est largement supportable.

- Le fait d'avoir plein d'objets rassure et peut faire croire qu'on pourra mieux faire face à toutes éventualités.

- Papa et papy avaient des gros sacs et ça allait très bien donc il n'y a pas de raison de ne pas faire pareil.

- Le matos léger ou très léger coûte plus cher voir bien plus cher.

- Il y a énormément de vidéo sur youtube de types qui prétendent présenter des sacs et du matos légers alors qu'en réalité ce n'est pas le cas.

- Les gros objets, tentes, sacs à dos, duvets sont peut-être dans l'inconscient synonyme de sécurité et de confort.

- La méconnaissance du monde mul.

- Tout le monde ne veut pas forcément passer autant de temps que nous à approfondir la démarche d'allègement juste parce qu'ils estiment que pour le peu de fois où ils randonnent cela n'en vaut pas le coup.

- Certains trouvent du plaisir dans l'effort et le portage en fait peut-être partie intégrante.

- Simplement parce qu'il faut de tout pour faire un monde.

Voilà quelques raisons parmi tant d'autres mais je pense qu'en cherchant bien on doit pouvoir en trouver plein. Il ne faut malgré tout pas penser qu'on a le monopole du plaisir en rando, je marche de temps en temps avec des potes qui sont très heureux avec des sacs de 12 kilos voir plus et qui n'échangeraient pas leur matos avec un mul.

Dernière modification par Gunnar (17-06-2021 13:33:10)


« Le destin brasse les cartes mais c’est nous qui les jouerons » Bernard Moitessier

Hors ligne

#6 16-06-2021 22:22:40

xNicolasX
Membre
Inscription : 02-09-2019
Messages : 16

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Au vieux campeur, je laisse traîner une oreille quand j'y vais, assez rarement au final.

« Mais ma bonne p’tite dame, vous ne songez pas partir sans notre trousse de toilette, et un bon coussin, et puis… et puis et puis…»

Après ce sont les mêmes qui viennent chialer parce que la vente par Internet les écrase… Au lieu de soigner leur seule plus-value. Au moins à Décathlon t'es pas emmerdé et tu trouves du bon Q/P (pas l'impression d'être pris pour une vache à lait).

Le matériel UL, c'est pas pour s'alléger, mais un argument pour en emporter (et donc en vendre) plus.

Il suffit de regarder certaines chaînes Youtube orientées matos pour s'en rendre compte.

Puis quand il s'agit de partir en couple et tout, c'est ptêt plus difficile d'accepter ne pas avoir d'affaires de rechanges, d'abandonner tout ce qui est hygiène de confort pour se concentrer sur l'essentiel, etc.

La plupart des gens sont très sensibles au jeu des apparances et convenances sociales: il faut “faire randonneur”, partir en grosses, sac de 50L, etc., ramener des photos stéréotypées, pouvoir dire aux collègues j'ai fait le GR©nn. Etc.

Dernière modification par xNicolasX (16-06-2021 22:25:06)

Hors ligne

#7 16-06-2021 22:23:23

Lodewijk
Ors
Lieu : Pays d'Autan
Inscription : 07-02-2019
Messages : 1 337
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Une explication parmi tant d'autres :

Parce qu'on regarde les autres ?? Si on ne se préoccupe que de son cuol et bien on ne voit ni mulet  ni mul ni semi mul..

A tantôt


" Parfois, il faut juste faire les choses" (Scott Jurek)
" Les meilleurs coureurs ne laissent pas de traces" (Lao Tseu, Tao-Te-King)

Hors ligne

#8 16-06-2021 22:37:26

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 1 290

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

.

Dernière modification par gafyroots (16-06-2021 22:48:42)


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#9 16-06-2021 22:39:14

Sails
Membre
Inscription : 22-02-2021
Messages : 92

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

je suis passé hier a D4, le pois des sacs ny est pas indiqué. Perso c’est lq première chose que je regarde, mais en écoutant les vendeurs et les gens, ce sont les indications de poids possible a porter, de distance, et les dix mile gadgets du professeur qui priment. le fait que le sac explose la balance a 2,3kg n’inquiète personne, face a toutes ces poches, la house a pluie, la mousse épaisse au dos et bretelles pour ne pas sentir le poids big_smile big_smile etc etc

Même chose au rayon chaussures, et autres etc etc

J'y vois une sorte de promesse que tout ces objets vont résoudre mes problèmes, et c'est pas vrai! quelque soit la quantité de mousse le sac trop lourd vas faire mal au dos, les poches c’est pour le bordel, la house a pluie c'est pour palier au fait qu'il ne prennent pas la peine de faire un sac imperméable etc etc

Oui la matériel s'améliore énormément, mais il y as une sacré dose de poudre de aux yeux pour vendre...

Hors ligne

#10 16-06-2021 22:43:36

Gunnar
à pieds
Inscription : 11-04-2021
Messages : 491

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

xNicolasX a écrit :

#616909
(...)
Puis quand il s'agit de partir en couple et tout, c'est ptêt plus difficile d'accepter ne pas avoir d'affaires de rechanges, d'abandonner tout ce qui est hygiène de confort pour se concentrer sur l'essentiel, etc.
(...)

C'est quoi que tu appelles l'hygiène de confort ? L'hygiène c'est le confort smile . La marche ultra légère n'empêche en rien d'être propre, non ?


« Le destin brasse les cartes mais c’est nous qui les jouerons » Bernard Moitessier

Hors ligne

#11 16-06-2021 22:44:31

gafyroots
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-02-2017
Messages : 1 290

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

tolliv a écrit :

#616900Dans les débuts, on prend beaucoup de "au cas où".
Avec l'expérience, on arrive à s'en passer ce qui permet de réduire le poids.


Tout à fait vrai.
L'expérience est la meilleure facon quand on souhaites s'alléger, donc cela voudrait dire que les mulets randonnent peu, je sais pas j'y crois moyen roll

Je penses surtout qu'une fois investis dans l'equipement qui dure tout de même, les gens ne se préoccupent plus d'un éventuel allegement qui necessite tout de même un coût! Et ces dernieres années on a pu constater une baisse significative du poids et des tarifs de l'équipement du randonneur, donc on en verra les effets dans quelques années à priori.

 

La plupart des gens sont très sensibles au jeu des apparances et convenances sociales: il faut “faire randonneur”, partir en grosses, sac de 50L, etc., ramener des photos stéréotypées, pouvoir dire aux collègues j'ai fait le GR©nn. Etc.

ça j'en ai bien l'impression, le paraitre au détriment de la liberté de mouvement que procure un petit sac léger, c'est dingue... roll on m'a même signifié tu arrives à marcher avec ça en pointant mes chaussures basses  big_smile

Dernière modification par gafyroots (16-06-2021 22:56:19)


Marcher, c'est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C'est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. J. Lanzmann

Liste 0°C au long court
Liste hivernale

Hors ligne

#12 16-06-2021 23:07:53

xNicolasX
Membre
Inscription : 02-09-2019
Messages : 16

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Gunnar a écrit :

#616915
C'est quoi que tu appelles l'hygiène de confort ? L'hygiène c'est le confort smile . La marche ultra légère n'empêche en rien d'être propre, non ?

À la base l'hygiène c'est un moyen pour être et rester en bonne santé.

Par exemple, se laver les cheveux, ne pas puer, les sous-vêtements (sisi…). Pour moi c'est du confort (ou des éléments de sociabilité).

Ironiquement: les chaussures en mesh mettent mes pieds dans un état lamentables très vite, mais ils ne marinent pas dans l'humidité. Résultat: j'ai beaucoup moins de problèmes qu'à la ville!

Le savon faudra m'expliquer à quoi ça sert… un peu d'eau fait bien l'affaire.

Y'a déjà eu des tas de fils là-dessus sur ce forum si le sujet t'intéresse.

Hors ligne

#13 16-06-2021 23:21:35

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 181
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

xNicolasX a écrit :

#616922Le savon faudra m'expliquer à quoi ça sert… un peu d'eau fait bien l'affaire.

A rester en bonne santé ?


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

En ligne

#14 16-06-2021 23:43:17

Ruz boutou
Traîne-savates tout-terrain
Lieu : Brest
Inscription : 03-10-2019
Messages : 230

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Le problème avec le MUL, c'est qu'il est difficile à repérer. Déjà, il est furtif, mais en plus, lorsqu'on le croise on ne l'identifie pas comme tel. Le MUL est transparent.

On retrouve dans nombre de récits du forum, le constat que, lorsque les gens que l'on croise apprennent que tel randonneur est en autonomie totale pour une semaine avec "un si petit sac", ils n'en reviennent pas et restent incrédules. Pour la plupart des gens, l'image associée à la randonnée est celle du gros sac de 60-70 L bourré à craquer et forcément hyper lourd. Au mieux, avec un petit sac, on part à la journée ou pour une nuit en refuge mais certainement pas plusieurs jours. L'espèce de trailer avec un gros sac (à l'échelle du trail, évidemment), ils ne savent pas qui c'est.

J'en ai moi même fait l'expérience. Le premier MUL que j'ai identifié comme tel (après coup, puisque je ne savais pas que ça existait), c'était en 2017, à la gare de Kiruna (Suède). J'ai fait connaissance avec un Allemand, de Kiel. Il avait 62 ans (J'aime bien les gens de 62 ans qui randonnent... ça donne des perspectives...). Nous avons voyagé ensemble jusqu'à Abisko et il m'a expliqué qu'il partait faire l'intégralité du Kungsleden. Il avait un sac de 26L, mangeait froid, n'emportait en tout et pour tout qu'un kilo d'amandes comme nourriture et bivouaquait quasiment tous les soirs. Il avait bourlingué aux 4 coins de la planète, enchaînant moult GR et autres randonnées au long cours. Moi qui revenait d'une semaine de rando avec mon gros sac, je l'écoutais, perplexe, ne comprenant pas, mais alors pas du tout, comment c'était possible avec un sac de cette taille.

Néanmoins, à partir de là, j'avais une représentation et le soupçon qu’autre chose était possible. Mais pas encore le mode d'emploi.

Je me pose souvent la question de savoir pourquoi j'ai passé autant d'années sans voir, sans avoir l'intuition ou le déclic. Dès que j'ai entamé la démarche, ça a été comme une évidence et la conversion a été très rapide. C'est comme si j'avais toujours attendu ça. Mais voilà, je ne voyais rien. Pourquoi me serais-je posé des questions sur quelque chose qui n'a pas d'existence ? Lorsque je partais en rando, j'étais comme tout le monde. Lorsque j'allais acheter du matériel, je faisais comme tout le monde. Je n'ai jamais rencontré un seul vendeur qui m'ait indiqué du matériel Ultra léger ou qui ait même évoqué le concept. Sur les chemins, chacun avait son gros sac et les brebis étaient bien gardées.

Une des raisons qui peut l'expliquer est que la randonnée pédestre n'était pas mon activité principale. La rando en kayak ne nécessitant pas la même recherche de légèreté, je m'en tenais à du matériel polyvalent (c'était ce que je pensais) qui faisait l'affaire. Je ne souhaitais pas multiplier les investissements vers des choses trop spécialisées. Mais néanmoins, je faisais quand même 7 à 15 jours de rando en autonomie en montagne chaque année. Mais je ne voyais rien qui aurait pu me mettre sur la piste.

Je le constate encore aujourd'hui dans mon entourage. Lorsque j'évoque ma démarche d'allègement, cela suscite plutôt de l'amusement et est perçu comme une fantaisie, comme un hobby de marginal un peu illuminé, comme une excentricité de fanfaron pédestre, mais pas comme quelque chose de très sérieux (ceci dit, il ne faut pas l'être trop non plus big_smile ). Les amis qui randonnent un peu autour de moi ne parviennent pas à s’identifier à un modèle autre que celui du randonneur chargé et lourd. C'est l'image qu'ils ont en tête et lorsqu'ils auront besoin de s'équiper, ils iront chez Décathlon (qui néanmoins évolue... un peu, mais dans le bon sens) et le vendeur leur confirmera au travers de ses conseils que l'image qu'ils ont en tête est la bonne. Ils seront alors dans la norme et tout sera en ordre : ils auront un gros sac, ils galèreront, ils auront mal aux pieds, aux genoux ou au dos mais comme il en sera de même pour les autres, donc tout sera on ne peut plus normal.

Il manque sans doute encore des images fortes, véhiculées par des personnages populaires et charismatiques qui diffusent la démarche auprès du plus grand nombre et permettent aux gens d'identifier un autre modèle que celui du randonneur version mulet trimbalant sa tour de contrôle sur le dos. Il manque un Mike Horn de la MUL en quelque sorte ! (Bon, finalement, c'est peut-être pas mal que ça reste intimiste... tongue )

Bref, tout ça pour dire qu'accéder à la MUL n'est en rien une évidence. L'accès au matériel via des sites quasi confidentiels ou le coût du matériel qui, pour beaucoup, est rédhibitoire, n'aident pas vraiment non plus. Quand on a plongé dans le chaudron, on sait qu'il y a moyen de faire avec pas trop cher. Mais quand on débarque, au départ, on a l'impression que tout coûte un bras.

Désolé, c'était un peu long roll Le minimalisme, qu'il disait...

Edit : Bon, ben, à force d'écrire, j'ai raté plein de messages...

Dernière modification par Ruz boutou (17-06-2021 00:35:18)


Pour l'enfant amoureux de cartes et d'estampes, l'univers est égal à son vaste appétit. C.B.

liste lighterpack été 2021

Hors ligne

#15 16-06-2021 23:47:54

sqfp
Souris qui fait pouic & Drealiste
Lieu : 71 et 2B
Inscription : 29-08-2013
Messages : 492

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Sails a écrit :

#616914je suis passé hier a D4, le pois des sacs ny est pas indiqué. Perso c’est lq première chose que je regarde, mais en écoutant les vendeurs et les gens, ce sont les indications de poids possible a porter, de distance, et les dix mile gadgets du professeur qui priment. le fait que le sac explose la balance a 2,3kg n’inquiète personne, face a toutes ces poches, la house a pluie, la mousse épaisse au dos et bretelles pour ne pas sentir le poids big_smile big_smile etc etc

Même chose au rayon chaussures, et autres etc etc

J'y vois une sorte de promesse que tout ces objets vont résoudre mes problèmes, et c'est pas vrai! quelque soit la quantité de mousse le sac trop lourd vas faire mal au dos, les poches c’est pour le bordel, la house a pluie c'est pour palier au fait qu'il ne prennent pas la peine de faire un sac imperméable etc etc

Oui la matériel s'améliore énormément, mais il y as une sacré dose de poudre de aux yeux pour vendre...

J'avais proposé à Decathlon de coller une balance (style balance à légume de supermarché, pas besoin de machin précis au gramme près) dans chacun de leurs magasins, pour compenser l'absence de l'info "poids" (ou une donnée vague/fantaisiste) sur l'étiquette ou la page web de leurs produits. Zéro retour.

Sinon, autre argumentaire entendu récemment - et à plusieurs reprises - chez des randonneurs : "moi j'ai pas peur/l'habitude de porter 22 kg" (avec parfois un petit "j'ai fait l'armée" en prime). Essentiellement des mecs (...mais pas que). Doit y avoir un truc freudien derrière... Montrer qu'on a des gros muscles (le souci omniprésent et permanent de se démarquer en tant que "meilleur performeur") ? qu'on ne redoute pas voire qu'on aime la souffrance ? (on verra l'état des disques intervertébraux dans 20 ans...)


Déficit éducatif + Vide législatif = Comportement nocif hmm

Hors ligne

#16 17-06-2021 00:05:33

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 7 623
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Gunnar a écrit :

#616906Je marche de temps en temps avec des potes qui sont très heureux avec des sacs de 12 kilos voir plus et qui n'échangerais pas leur matos avec un mul.

Je serais curieux de connaitre leurs arguments !
big_smile

Lodewijk a écrit :

#616910Si on ne se préoccupe que de son cuol et bien on ne voit ni mulet  ni mul ni semi mul...

Enfin, on voit surtout des culs devant soi... (qui se traine dans les montés d'ailleurs lol ).

Sails a écrit :

#616914je suis passé hier a D4, le pois des sacs ny est pas indiqué. Perso c’est lq première chose que je regarde, mais en écoutant les vendeurs et les gens, ce sont les indications de poids possible a porter, de distance, et les dix mile gadgets du professeur qui priment. le fait que le sac explose la balance a 2,3kg n’inquiète personne, face a toutes ces poches, la house a pluie, la mousse épaisse au dos et bretelles pour ne pas sentir le poids big_smile big_smile etc etc

Même chose au rayon chaussures, et autres etc etc

Ca doit dépendre des magasins, dans les deux D4 que je fréquente (un assez petit et un très gros), globalement il y a les poids sur quasi toutes les affiches produits du rayon rando/trail/trek. Y compris les chaussures.

Gunnar a écrit :

#616915C'est quoi que tu appelles l'hygiène de confort ? L'hygiène c'est le confort smile . La marche ultra légère n'empêche en rien d'être propre, non ?

Et puis, même en prenant comme point de départ la liste d'un MUL qui ne prend pas de change, et tu rajoutes dessus un change complet (que tu fais tourner au lavage)... ça n'en fait pas pour autant un sac à 10-15kg sec.

Aller, un tshirt à 150gr, un boxer à 50gr et une paire de chaussette à 30gr... au lieu d'avoir une liste à 4.000gr elle ferait 4.230gr... la belle affaire.
Même en rajoutant une polaire et un pantalon de change on serait sous les 4.8kg.
roll

Dernière modification par Redfish (17-06-2021 00:05:51)

Hors ligne

#17 17-06-2021 00:06:49

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 181
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Ruz boutou a écrit :

#616928(...)

Merci beaucoup pour ton témoignage, je me retrouve dans presque tout ce que tu dis (à ceci près que c'était il y a 20 ans wink ).

Ruz boutou a écrit :

#616928Néanmoins, à partir de là, j'avais une représentation et le soupçon qu’autre chose était possible.

Lorsque j'ai créé ce site, c'était l'objectif principal. Et je crois que ça l'est toujours big_smile : montrer que c'est possible. Ensuite à chacun de voir si ça lui convient ou pas.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

En ligne

#18 17-06-2021 00:12:14

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 7 623
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

oli_v_ier a écrit :

#616936Lorsque j'ai créé ce site, c'était l'objectif principal. Et je crois que ça l'est toujours big_smile : montrer que c'est possible. Ensuite à chacun de voir si ça lui convient ou pas.

Et aussi, surtout je dirais, de voir qu'il y a pleins de moyens de l'atteindre si on veut se lancer là-dedans... c'est quand même plus sympa et ludique qu'un truc tout fait et normé.
wink

Hors ligne

#19 17-06-2021 00:15:35

Ruz boutou
Traîne-savates tout-terrain
Lieu : Brest
Inscription : 03-10-2019
Messages : 230

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Oli_v_ier a écrit :

à ceci près que c'était il y a 20 ans wink

Chanceux que tu es... Clairement, en France en tout cas, tu faisais partie des gens clairvoyants et précurseurs.
Merci pour tout ça !

Dernière modification par Ruz boutou (17-06-2021 00:32:40)


Pour l'enfant amoureux de cartes et d'estampes, l'univers est égal à son vaste appétit. C.B.

liste lighterpack été 2021

Hors ligne

#20 17-06-2021 03:16:44

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 1 590
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Salut à tous  smile

En plus des choix personnels et oserais-je dire philosophiques de la MUL, il y a la disponibilité des matériels légers et de l’information associée auprès du grand public.

Les lignes de production des matériels grand public sont standardisées pour offrir du volume et baisser au maximum les coûts. Pas de place ici pour démultiplier les gammes en jouant ici sur la légèreté, là sur durabilité, ou ailleurs sur la performance ou encore l’esthétique, les goûts et les couleurs de chacun d’entre nous. Il faut un nombre de produits limité, ciblés, fabriqués en masse et pouvant satisfaire le plus grand nombre à moindre coût. Une offre MUL répondant à nos besoins « sur mesure » ne peut pas rentrer dans ces schémas économiques de « prêt-à-porter ». 

L’offre MUL est accessible en petites quantités dans des circuits de distribution parallèles & plus confidentiels, essentiellement en ligne car les circuits des grandes surfaces lui sont inaccessibles (impossibilité de fournir par avance les volumes et d’écraser les coûts). C’est ce raccourcissement de la chaîne de distribution via la vente en ligne qui permet l’accessibilité des articles MUL à prix acceptable. Le développement récent (mais relatif) de la MUL est aussi enfant d’Internet …

Attention, je n’écris pas que la MUL est plus chère, mais que nos exigences  « sur-mesure » la font sortir des impératifs « prêt-à-porter » des grands circuits de fabrication / distribution, lesquels s’appuient sur des moyens de communication / marketing sans commune mesure avec la portée de nos petites voix désintéressées sur ce forum.

Pour finir, on ne peut pas compter non plus sur ces circuits grands publics pour faire la pédagogie qu’une large part de leurs produits sont trop lourds, redondants, voire inutiles.  Une histoire de scie et de branche…


Sitôt sorti de maladie, on oublie son médecin. La gratitude est la mémoire du cœur, merci  smile ... encore hmm

Liste 3 kg - 3 saisons en tableau
Liste en images (à mettre à jour)
Trombi & récits

Hors ligne

#21 17-06-2021 06:19:06

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 1 536

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Comme beaucoup d’activités sportives,les personnes voulant faire de la Rando vont s’équiper en magasin des pieds à la tête en une heure.

Il n’y a que nous pour passer 3 mois juste sur le choix micro polaire vs doudoune.

Actuellement, et surtout par ce temps chaud, je ne m’identifie plus trop aux randonneurs que je croise avec un gros sac. Je ne le dit pas « qu’elle chance » mais « les pauvres ».


Profil / trombi ici

Hors ligne

#22 17-06-2021 06:50:10

Joy Supertramp
MiMulette
Inscription : 25-03-2019
Messages : 1 575
Site Web

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Quand j'ai commencé à m'équiper pour de la rando, j'ai filé chez Decathlon, j'étais étudiante, j'avais un budget plus que limité, j'ai pas cherché.

Ma première itinérance c'était en Corse, en 2014, le desert des Agriates. J'avais bien compris que j'allais avoir besoin de porter de l'eau (6L au départ), je n'avais donc rien dans mon sac : un duvet, un tapis en mousse, un maillot, une serviette et une polaire. Malgré tout, je me souviens que mon sac pesait 7 kilos, avec les affaires de toilette, sûrement un bouquin... Je n'ai pas été chercher plus loin, dans ma tête, matos de rando = décathlon.

J'étais quand même tombée sur RL, j'avais vu que c'était un bordel incroyable et qu'il n'y avait pas de synthèse toute faite sur ce qu'il fallait acheter, ça m'a perdue, je suis partie.

Quelques années plus tard j'en ai eu marre de ce sac a dos qui m'explosait les épaules, j'ai voulu changer et, par opposition, j'ai cherché le grand confort. Je suis partie chez Osprey avec un sac qui pèse deux kilos a vide, séduite par les arguments marketing du type "avec ce sac vous ne sentirez pas le poids sur le dos ". J'ai rencontré ensuite beaucoup de randonneurs avec le même sac, tous très contents, eux aussi, séduits.

A un moment, mon fidèle Lestra de  2 kilos m'a semblé trop encombrant, j'ai chiné sur le bon coin un duvet de piètre qualité qui pesait un kilo, mais déjà, c'était un énorme progrès et j'avais l'impression d'avoir du matos haut de gamme !

Et après, j'ai porté le tout pendant 6 semaines, j'ai eu mal au genou mais j'ai pris du plaisir. Je pensais toujours, quand je n'avais plus de bouffe dans le sac et que je me rapprochais de mon poids de base (9kg) : ah comment ça serait bien si c'était mon poids max !

Et après, seulement après, j'ai compris certains mécanismes, a l'occasion de rencontres avec d'autres MULs.

Tous les gros changements de matos/façon de faire, je les ai opérés suites à des rencontres où j'ai pu voir et échanger a propos du matos.

C'est là pour moi le truc : tant que tu n'as pas pu voir que c'était possible, t'as un peu du mal à y croire. C'est un peu ce qui fait que j'essaye de proposer un max de sorties qui ont aussi ce but : faire profiter aux uns de l'expérience des autres. Si certains mulets sont comme moi, il leur manque peut être juste de vous rencontrer smile


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#23 17-06-2021 08:03:38

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 1 536

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Joy Supertramp a écrit :

#616950C'est là pour moi le truc : tant que tu n'as pas pu voir que c'était possible, t'as un peu du mal à y croire.

640px-The_Incredulity_of_Saint_Thomas-Caravaggio_%281601-2%29.jpg

Pardon  tongue


Profil / trombi ici

Hors ligne

#24 17-06-2021 08:18:36

marcheur75
Membre
Inscription : 22-02-2009
Messages : 3 664

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

En fait, j'ai rarement croisé des mulets lors de mes balades, mais plutôt des vaches, chevaux, moutons, chèvres, cochons et quelques ânes d'agréments. Avec la motorisation le mulet a perdu de son intérêt économique.

Depuis presque vingt ans que je parcoure les sentiers de France et d'Espagne, je ne croise guère de promeneurs-bivouaqueurs, mais essentiellement des randonneurs à la journée et quelques fois des randonneurs dormant en dur.

La dizaine ou vingtaine de bivouaqueurs croisés ne me permet pas de faire des statistiques sur le poids des sacs.

Par contre, dans mes très rares rencontres, j'ai croisé des personnes avec des sacs très légers, qui connaissaient ou ne connaissaient pas ce magnifique forum.

Et pourtant je me contente des grands classiques, GR11, GR10, GR5, sentiers à thème, tour du Queyras, et autres.


Je n'ai pas lu tous les livres, hélas ! Mais la chair est réjouissante...

Hors ligne

#25 17-06-2021 08:33:02

Pala2
MUL frites
Lieu : Bruxelles
Inscription : 16-07-2015
Messages : 2 147

Re : Pourquoi croise t'on toujours autant de mulet ?

Je rejoins ce qui a été dit plus haut: le point d'entrée pour les débutants, c'est la case magasin pour s'équiper. Et force est de constater que c'est souvent le vendeur qui définit la demande.
Je me souviens qu'avant de commencer la rando (autre qu'à la journée), mon plus gros frein c'était le poids du matériel. Et de mon point de vue de néophyte à l'époque, il y avait juste le choix entre le matériel classique, et le "léger" haut de gamme, mais qui coutait le double du prix pour 10-15% plus léger seulement. Si on n'est pas sûr de continuer, l'investissement n'a pas l'air d'en valoir la chandelle.
Du coup je n'ai jamais sauté le pas jusqu'à ce que mon frère découvre RL au retour d'une rando bien MULET comme il faut, que lui et son épouse ont du arrêter parce que leurs sacs étaient trop lourds (la faute entre autres aux boites de conserve  roll )

Après "un peu" de lecture et de (bri)collage, pour ma première rando avec bivouac, sur un weekend avec mon frère, nos sac tournaient autour de 4kg à sec.  cool

Je rejoins aussi ce que dit marcheur75: dans le peu de randonneurs légers que j'ai rencontré (autrement que via des sorties du forum), moins de la moitié était passée par RL pour alléger son sac. C'était plus souvent par le biais d'un autre personne, qui les avait "initiés".


Pierre

(C'est comme ça que je m'appelle dans la vraie vie)

Mon trombi, parce que je sais jamais comment le retrouver facilement...

Hors ligne

Pied de page des forums