Aller au contenu

#51 14-02-2022 20:06:59

Gand'
Membre
Inscription : 28-11-2021

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

fab a écrit :

#643267Pour le buffalo, vous avez une idée du grammage de la polaire ? Ça ne serait pas trop chaud pour du ski de randonnée en France l'hiver ?

Est ce que la version veste n'est pas plus polyvalente ?

Pour mon cas je pense que ça sera trop chaud pour du ski de rando alpin (pour ma pratique en tous cas, sorties à la journée par beau temps, grosse pente, gros skis aux pieds), mais il y a des modèles plus légers.

Comme tu es censé être nu en dessous, la veste ne serait pas vraiment plus polyvalente (mais plus facile à enfiler, et plus pratique pour remettre ces *%£/ de bretelles de pantalon qui remontent quand on a le pantalon sur les chevilles pour ... se rafraichir le séant) ...

Hors ligne

#52 14-02-2022 20:20:03

fab
Membre
Inscription : 02-02-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Gand' a écrit :

#643345

fab a écrit :

#643267Pour le buffalo, vous avez une idée du grammage de la polaire ? Ça ne serait pas trop chaud pour du ski de randonnée en France l'hiver ?

Est ce que la version veste n'est pas plus polyvalente ?

Pour mon cas je pense que ça sera trop chaud pour du ski de rando alpin (pour ma pratique en tous cas, sorties à la journée par beau temps, grosse pente, gros skis aux pieds), mais il y a des modèles plus légers.

Comme tu es censé être nu en dessous, la veste ne serait pas vraiment plus polyvalente (mais plus facile à enfiler, et plus pratique pour remettre ces *%£/ de bretelles de pantalon qui remontent quand on a le pantalon sur les chevilles pour ... se rafraichir le séant) ...

Je pratique le même style de ski de rando. La veste que je garde de la montée jusqu'à la descente (avec une GoreTex en plus si besoin) et la rab alpha direct. C'est une veste géniale. La dernière fois dans le Vercors sa plage d'utilisation (du positif jusqu'à moins 10) à fait que je n'ai même pas mis ma doudoune. J'ai tout fait avec elle.

Hors ligne

#53 14-02-2022 20:32:58

Gand'
Membre
Inscription : 28-11-2021

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Il faut tester, mais à vu de nez la Active Shirt est plus chaude, mais tu as la Belay Shirt qui est plus légère.

Pour l'instant, mon expérience avec se résume aux 10 jours dont il est ici question et 2 balades à vélo par 0~5° avec 60km/h de vent.

Hors ligne

#54 16-02-2022 21:13:52

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Je viens de lire ton récit, belle idée de départ, qui malgré les péripéties ne se termine pas trop mal wink
Le grand nord t'appellera de nouveau.
Bravo pour ce retour plein d'informations utiles  pouce

Hors ligne

#55 17-02-2022 14:58:23

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Je viens de lire le REX sur votre matériel et je suis étonné que vous ayez été confort dans vos duvets par -36. Certes ils sont de qualité mais respectivement 800 et 900 gr de duvet pour du -36 je suis bluffé !
Est-ce que le VBL apporte quelque chose niveau isolation thermique ? A part de garder le duvet au sec ce qui est déjà primordial.

Dernière modification par wwwfabien (17-02-2022 14:58:52)

Hors ligne

#56 17-02-2022 17:23:06

Gand'
Membre
Inscription : 28-11-2021

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

La nuit à (probablement moins que ) -36 (le -36 est la température annoncée par le Sami qui nous a secouru), j'avais :

caleçon merinos
fuseau merinos
TS ML merinos
grosses chaussettes
sous combi polaire
sac de soie
VBL
Duvet (800 pour ma part)
sursac

et je n'ai pas eut froid.
Mais j'ai rarement froid.

(j'ai par contre eut un problème de capuche de sursac à caler qui fait que j'ai passé un moment au milieu de la nuit, sans gants, à essayer d'éviter qu'elle me tombe sur le visage, et qui m'a valu de me geler le bout des doigts)

Hors ligne

#57 17-02-2022 20:56:17

fab
Membre
Inscription : 02-02-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Gand' a écrit :

#643737La nuit à (probablement moins que ) -36 (le -36 est la température annoncée par le Sami qui nous a secouru), j'avais :

caleçon merinos
fuseau merinos
TS ML merinos
grosses chaussettes
sous combi polaire
sac de soie
VBL
Duvet (800 pour ma part)
sursac

et je n'ai pas eut froid.
Mais j'ai rarement froid.

(j'ai par contre eut un problème de capuche de sursac à caler qui fait que j'ai passé un moment au milieu de la nuit, sans gants, à essayer d'éviter qu'elle me tombe sur le visage, et qui m'a valu de me geler le bout des doigts)

C'est quoi une sous combinaison polaire ? Merci

Hors ligne

#58 17-02-2022 21:16:03

Doc
Membre
Lieu : Vercors :D
Inscription : 19-04-2015

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

De mon côté, j'avais paire de chaussettes, combinaison woolnet, buff et bonnet sur le visage, la veste polaire en oreillers et la doudoune au pied. J'ai commencé la nuit avec un sac de survie prêté par Gand en tant que VBL, mais j'étais trempé dedans, du coup je l'ai enlevé assez rapidement. J'ai enfilé la polaire et fait quelques rameurs vers 5h du matin. Et je me suis rendormi sans problème.


He likes it cold !

Hors ligne

#59 17-02-2022 23:03:21

Gand'
Membre
Inscription : 28-11-2021

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

fab a écrit :

#643768
C'est quoi une sous combinaison polaire ? Merci

Un nom de spéléo pour une combinaison intégrale en polaire.

https://www.cabesto.com/fr/verticalite- … -2254.html

Hors ligne

#60 18-02-2022 01:10:20

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

ouahou.

super récit;

j'irai jamais (trop froid) mais qu'est-ce que c'est beau.

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#61 18-02-2022 08:16:37

fab
Membre
Inscription : 02-02-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Gand' a écrit :

#643785

fab a écrit :

#643768
C'est quoi une sous combinaison polaire ? Merci

Un nom de spéléo pour une combinaison intégrale en polaire.

https://www.cabesto.com/fr/verticalite- … -2254.html

Merci. Je visualise mieux.

Bon la semaine où j'y serai il 'e devrait pas faire si froid. Enfin pour l'instant  wink

Dernière modification par fab (18-02-2022 08:17:11)

Hors ligne

#62 18-02-2022 10:24:25

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

wwwfabien a écrit :

#643714Je viens de lire le REX sur votre matériel et je suis étonné que vous ayez été confort dans vos duvets par -36. Certes ils sont de qualité mais respectivement 800 et 900 gr de duvet pour du -36 je suis bluffé !
Est-ce que le VBL apporte quelque chose niveau isolation thermique ? A part de garder le duvet au sec ce qui est déjà primordial.

Un sac avec 800g de bon duvet et bien conçu c’est valable avec un ensemble intégral de sous vêtements pour -20c. Et pour un homme jeune en bonne santé en sous vêtements integral, ça permet de survivre si les conditions sont par ailleurs favorables jusque vers -40c.

Ex sur ce rapport de test : https://fr.valandre.com/sacs-de-couchag … e-neo.html

Si la pratique de ces températures est régulière il sera avantageux de prendre un sac avec au moins 200g de duvet de plus. Odin ou Thor pour citer des sacs sans surprises bien connus depuis longtemps.

Quelques éléments pouvant expliquer la performance relevée ci-dessus :

Un sursac ample donne environ +5c si on gère la condensation. La tenue intégrale en polaire c’est environ 1 clo sur tout le corps, l’apport est d’environ +5c. Le reste renforce ces acquis.

L’apport du VBL, je manque d’expérience. Mais c’est probablement entre +5c et +10c. Un peu par lui-même, pas mal par le fait qu’il garde optimale la capacité du sac à isoler tout au long de la nuit. Évidemment le gain est particulièrement élevé après plusieurs nuits dans le froid.

Sous réserve d’être isolé du sol et du vent, il n’est pas étonnant de pouvoir dormir pour un homme jeune et en forme relativement confortablement et ponctuellement par -35c avec un bon sac de 800g de duvet.

Surtout si c’est pour une nuit, si le sac prends bien son gonflant, si le sac est à la bonne taille, si on est protégé des éléments, si toutes les couches s’agencent bien, si elles sont sèches, si la condensation est bien gérée, si on ne doit pas se relever 5 fois dans la nuit, si on est bien nourri, hydraté et pas épuisé.

Notez qu’il y a beaucoup de si.

smile


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#63 19-02-2022 14:45:56

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Kikoo à tous wink

Je rentre juste d'une ballade dans le désert et je découvre votre retex. Alors un grand merci pour le retour et pour votre honnêteté : c'est pas toujours le cas quand on fait autant de c…ries wink.

Je me permet 1 ou 2 coups de gueule sur la sécurité : on ne part JAMAIS pour ce genre de destination/conditions sans une autonomie météo. AMHA le minimum et un thermomètre/baromètre. Un anémomètre est un vrai plus. Ces outils vous permettent avec un minimum de pratique de pouvoir appréhender vos conditions actuelles, et ensuite, avec un peu d'expérience, vos conditions à venir probables. Et du coup de pouvoir anticiper…

Qu'un membre de votre équipe tombe en hypothermie avec tout l'équipement que vous aviez, c'est limite incompréhensible… Vous aviez tout le nécessaire pour installer un abri, l'isoler du sol, lui apporter une super isolation avec 3 sacs de couchages. Et tout le temps ensuite d'utiliser le poêle, faire de l'eau chaude, allumer un bon feu si nécessaire, bref… je n'arrive pas à comprendre comment vous n'avez pas réussi à mettre un système sécurisé en place. Autant la personne en hypothermie va perdre ses capacités de jugement, cognitives, dextérité, etc ce qui est un vrai danger lorsque l'on est seul... autant en groupe les 2 autres membres auraient du assurer sa sécurité. Amha vous avez besoin de vous remettre sérieusement en question et vous entraîner/préparer pour agir rapidement et correctement dans ce genre de situation => entrainement à la maison, recréez les conditions (même s'il ne fait que -10°C, il suffit de moins s'habiller/etc) et entrainez-vous! smile

Pour le réchaud à essence : c'est le seul type de réchaud qui fonctionne par températures très froides. Donc un aucun cas ne partez avec un réchaud à gaz lors de votre prochaine sortie sinon votre retex risque d'être du même acabit avec la différence : "comment notre réchaud à gaz n'a pas fonctionné". Prenez un réchaud en doublon par sécurité, apprenez à utiliser votre poêle à bois, apprenez à faire un feu dans la neige par grand froid (c'est plus difficile qu'il n'y parait et cela demande apprentissage et entraînement).

Profitez de ce genre de sortie pour tester vos compétences et votre matériel en toute sécurité : par exemple vous trouvez un chalet tout équipé, avec un bon poêle etc => démarrez un feu dans le poêle et allez installer votre campement dehors, mangez/dormez/habillez-vous/séchez/etc dehors, bref faites exactement comme si vous étiez uniquement en extérieur loin de tout abri. Mais en cas de problème, vous avez en sécurité et point de repli l'abri déjà chauffé qui vous attends… Ce n'est que comme cela que vous serez vraiment préparés. Si vous passez votre temps à dormir en cabane, le jour ou vous avez un pépin et que vous devez bivouaquez dehors, vous serez totalement inexpérimentés : vous allez découvrir tous les problèmes, faire toutes les erreurs et forcément cela ne va pas bien se passer wink. Et apprenez à faire un abri en neige type igloo/quinzee/etc

On fait tous des erreurs, j'en ai fait des tonnes également, mais vous devez vous préparer, vous entrainer avant, essayer de recréer au maximum les conditions difficiles que vous risquez d'affronter la-haut. Avant de partir pour les régions arctiques en hiver, j'ai passé quelques années à aller poser mon tarp en hiver sur les sommets des Vosges : dès qu'il y avait une tempête annoncée, des vents de + de 100 km/h, j'y étais. J'ai fait à peu près toutes les conneries à faire, mais j'ai appris, et en sécurité car avec à chaque fois un abri pas trop loin en cas de grosse galère.

Et +1 pour le thermos. Comme le dit Florencia, ce n'est pas que du confort, c'est de la sécurité.

Hors ligne

#64 19-02-2022 18:21:51

Doc
Membre
Lieu : Vercors :D
Inscription : 19-04-2015

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Hello eraz big_smile

Je te trouve sévère un peu sur le autant de connerie smile. On manquait (et on manque encore) d'expérience, mais on savait quoi faire.

Pour le thermomètre/baromètre, la leçon est prise, on ne partira plus sans, même si je ne pense pas que de voir la température réelle aurait changé quoi que ce soit à nos décisions sur le moment. On avait lu les -30°C sur la cabane la veille et on était globalement préparé et équipé pour ça.

Pour l'hypothermie de Grand pas, on a réagi trop lentement, oui complétement, mais au moment ou ça a commencé à ne plus être juste "j'ai froid aux pieds" mais "je commence une hypothermie", on l'a tout de suite couvert avec son duvet, il était sur son tapis de sol et on a tout de suite commencer a allumer un feu (avec difficulté). Entre ce moment-là et l'arriver de la motoneige, il ne s'est pas écoulé très longtemps, en gros le temps de faire démarrer le feu, qui, si on avait continué à l'entretenir nous aurait permis de faire chauffer de l'eau et si la motoneige n'était pas arrivé on se serait surement glissé avec lui dans un duvet pour le réchauffer. Je ne sais pas si on aurait remonté l'abri, ça aurait été une bonne idée mais on cherchait plutôt les actions rapide à mettre en œuvre et monter le tipi n'en faisait pas parti. Sachant que le refroidissement est arrivé pendant un lever de bivouac trop lent, remonter l'abri ne me serait pas apparu comme LA solution, avec un abri qui se monte et se repli plus vite, on l'aurait surement fait.

Pour le réchaud à essence, oui, a tête reposé, les arguments qui m'ont décidé à le prendre plutôt qu'un réchaud à gaz me feront le reprendre aussi la prochaine fois (en le doublant), j'étais toujours énervé par cette foutue pompe de m**** quand j'ai écris mon retex tongue

Edit : Je viens de relire le passage tel que raconté par Grand pas. Il manque en effet quelques petit trucs, certains détails sont occulté, on l'a couvert de son duvet (il aurait été plus efficace qu'il se glisse dedans), la photo du réchauffage des pieds, c'est au tout début, l'abri était à peine démonté.

Dernière modification par Doc (19-02-2022 18:29:53)


He likes it cold !

Hors ligne

#65 19-02-2022 18:50:58

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Bonjour,
Merci à tous les trois pour votre récit.
Intéressant ce retour d'expérience, même si je ne suis pas spécialement attiré par le grand froid.
Finalement, avez vous réussi à votre retour à réparer tranquillement le réchaud ou à l'envoyer en SAV ? A quoi était due la panne ?

Hors ligne

#66 19-02-2022 18:53:32

Doc
Membre
Lieu : Vercors :D
Inscription : 19-04-2015

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Le SAV est en cours, je ne sais pas si on aura un retour de leur part sur la raison de la panne.


He likes it cold !

Hors ligne

#67 19-02-2022 19:52:42

N_75
hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Bonjour, et excusez-moi de m'immiscer dans votre conversation !

Grands Pas a écrit :

#643147Concernant le traîneau à bûches, c’est un achat de dépannage, beaucoup trop lourd, mais qui a remarquablement fait le travail. Il a tout de même pas mal fallu le bricoler pour ajouter un frein (il m’a attaqué plusieurs fois les talons en descente)

Quel est ce bricolage s'il vous plaît pour ajouter un frein ? J'avais lu une fois je ne sais plus où l'idée d'une corde à noeuds jetée dans les descente sous une luge transformée en pulka, mais j'étais sceptique sur l'efficacité (ou alors peut-être éventuellement sur neige dure).

Dernière modification par N_75 (19-02-2022 19:53:13)


Réservé aux juillettistes ! Aoûtien, passe ton chemin... sad
J'en ai plein le cul de la circulation aérienne qui vient  pourrir le silence qui régnerait sur mes bivouacs sans les avions ! cry

Hors ligne

#68 19-02-2022 20:50:27

fab
Membre
Inscription : 02-02-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Doc a écrit :

#643973
Pour l'hypothermie de Grand pas, on a réagi trop lentement, oui complétement, mais au moment ou ça a commencé à ne plus être juste "j'ai froid aux pieds" mais "je commence une hypothermie", on l'a tout de suite couvert avec son duvet, il était sur son tapis de sol et on a tout de suite commencer a allumer un feu (avec difficulté). Entre ce moment-là et l'arriver de la motoneige, il ne s'est pas écoulé très longtemps, en gros le temps de faire démarrer le feu, qui, si on avait continué à l'entretenir nous aurait permis de faire chauffer de l'eau et si la motoneige n'était pas arrivé on se serait surement glissé avec lui dans un duvet pour le réchauffer. Je ne sais pas si on aurait remonté l'abri, ça aurait été une bonne idée mais on cherchait plutôt les actions rapide à mettre en œuvre et monter le tipi n'en faisait pas parti. Sachant que le refroidissement est arrivé pendant un lever de bivouac trop lent, remonter l'abri ne me serait pas apparu comme LA solution, avec un abri qui se monte et se repli plus vite, on l'aurait surement fait.

Est-ce que des chaufferettes chimiques posées sur les artères fémorales auraient fonctionné ?

Pour les abris qui se montent vite, il y a les bothy bag, ou le bivybag UL duo ou le windsac.

Perso, j'ai eu les deux premiers, j'ai trouvé le second plus polyvalent.

Hors ligne

#69 19-02-2022 22:29:35

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Non…c’est une perte de temps.

D’une part une chaufferette chimique est dysfonctionnelle assez souvent et met toujours pas mal de temps à monter en température.

D’autre part son pouvoir thermique est très limité. Tu auras déjà du mal a faire gagner 1 degré centigrade à un litre d’eau avec en la plaçant au contact. Or il ne faut pas la placer directement sur la peau sous peine de brûlure.

Bref cela peut être utile dans une poche contre l’onglet. C’est du confort pas un moyen curatif.

On connait la marche à suivre en début d’hypothermie, qui est souvent difficile à déceler même quand le reste du groupe est complètement ok. Ce qui est assez rare quand il est homogène. :

Agir vite mais doucement. L’important est d’éviter une chute supplémentaire de la température interne. Isoler des éléments, donner des glucides si possible eau tiède sucrée ( seulement si le type est bien conscient!), éliminer les fringues humides, placer la personne dans un ou plusieurs duvets bien isolés du sol et préalablement réchauffés. On peut placer une ou plusieurs bouillottes chaudes mais pas brûlantes si le type est conscient. Au besoin se servir de la chaleur d’un corps bien portant pour réchauffer la personne au contact. Si c’est ok, après quelques dizaines de minutes faire faire un peu d’exercices  à côté d’une source de chaleur.

Pendant ce temps ne pas oublier le reste du groupe afin qu’il n’y ait pas plusieurs autres cas qui se déclenchent assez vite…

Le tout n’est pas si simple à faire dans les conditions réelles qui accompagnent habituellement une hypothermie. D’ou l’importance de la prévention.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#70 20-02-2022 08:24:58

Gand'
Membre
Inscription : 28-11-2021

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

N_75 a écrit :

#643991Quel est ce bricolage s'il vous plaît pour ajouter un frein ? J'avais lu une fois je ne sais plus où l'idée d'une corde à noeuds jetée dans les descente sous une luge transformée en pulka, mais j'étais sceptique sur l'efficacité (ou alors peut-être éventuellement sur neige dure).

C'est une corde attachée de part et d'autre à l'avant de la pulka, mesurant à peu prêt 1,5 fois la largeur de la pulka, et attachée en son milieu par une ficelle aux traits, de manière à ce que les traits tendus l'empêchent de se glisser sous la pulka, mais que dès qu'ils se détendent la corde se glisser en dessous.
Ça marche étonnamment bien sûr toutes neiges.

Dernière modification par Gand' (20-02-2022 08:25:22)

Hors ligne

#71 20-02-2022 10:03:34

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Kikoo Doc wink

Doc a écrit :

#643973Hello eraz big_smile

Je te trouve sévère un peu sur le autant de connerie smile. On manquait (et on manque encore) d'expérience, mais on savait quoi faire.

Voici le retex que j'ai lu : “Personnellement, dès l’enfilage de mes chaussures, je me gèle les pieds. Le temps passe et je me refroidis petit à petit, l’hypothermie s’installant dans le déni. Alertes, Gand' et Doc essayent d’allumer un feu, mais malgré des litres d’essence, seule une petite flammèche perce, pas de quoi se réchauffer. A 11h, nous n’avons toujours pas bougé et la situation devient de plus en plus critique alors que je réponds d’une manière de moins en moins cohérente. Malgré la confusion, j’entends au loin une motoneige que Gand' arrête."
Et la photo qui va avec n'est pas mieux Grand Pas qui est juste sur 2 Thermarest, pas abrité du vent (même s'il y en a peu, on protège toujours du vent) et pas de sac de couchage. Et pas réussi à faire du feu…

Mais bah, j'ai pas évoqué le pire. Il y a des trucs que l'on ne fait pas en arctique.

Pour éviter les c…eries, le principe est de penser sérieusement aux conséquences. Donc on évite de marcher sur des zones de glaces potentiellement fragiles. Quand j'ai lu le commentaire "Test de solidité de la glace : ~5cm suffisent." j'ai halluciné. Imagine que la glace se rompe, là c'est la vraie cata, car d'un, je ne pense pas vu le manque d'expérience sur les autres points que vous soyez préparés pour une sortie de rivière ou lac, que c'est l'hypothermie assurée pour le baigneur, que c'est une vraie gageure de sortir d'une casse de glace avec des skis (et compliqué sans skis) :
• il faut défaire ses skis (sous l'eau…) pour pouvoir ressortir d'une part et pouvoir les utiliser comme renforts sur la glace
• la portance est beaucoup plus grande avec des skis qu'en marchant à pieds (donc on peut aller sur des zones bien plus fragiles, qui ne supportent pas ensuite le poids d'un homme sans skis) : la glace des bords du trou ne supportera pas le poids de la personne qui voudra se hisser sur le bord
• l'hypothermie est sérieuse et très rapide à cause du corps qui reste plus longtemps dans l'eau que sans skis : il faut être extrêmement efficace pour s'en tirer indemne, surtout pour des muls qui ont peu de changes
• tes copains ne peuvent pas t'aider : c'est à toi de te sortir seul du trou…

Donc on évite absolument de marcher sur des zones d'eau profondes recouvertes de glace à moins d'avoir eu une température très froide les jours précédents (donc pour cela on emporte un thermomètre…) ou de bien connaître les cours d'eau. Il y a toujours des zones de fragilisation/glace plus mince sur les zones de turbulences, les entrées et sorties de courants, les passages de courant, la présence d'une résurgence, etc. C'est super dangereux…

Là vous avez eu la chance de n'avoir qu'un pied dans l'eau… cela aurait aussi bien pu se terminer avec Grand Pas sous l'eau et vous n'étiez amha pas préparé pour que cela soit juste une péripétie du voyage…

Et je précise que c'est écrit sans aucune animosité, sans volonté de donneur de leçon, juste avec le souhait de vous motiver à plus de prudence et de préparation wink.

Hors ligne

#72 20-02-2022 10:58:24

Doc
Membre
Lieu : Vercors :D
Inscription : 19-04-2015

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

eraz a écrit :

Et je précise que c'est écrit sans aucune animosité, sans volonté de donneur de leçon, juste avec le souhait de vous motiver à plus de prudence et de préparation wink.

Ne t'inquiète pas, c'est bien comme cela que je le comprends smile Désolé si je semble sur la défensive.

Le récit est raconté du point de vue de Grand pas avec sa perception des événements et son ressenti. Pour un déroulé plus complet de l'incident, Gand' n'hésitera pas à me corriger si j'oublie quelque chose :
On a commencé à plier le camps. Grand pas s'est refroidi les pieds en mettant ses chaussures, Gand' a essayé de lui réchauffer les pieds sous le manteau (la photo), ça a vaguement fonctionné (suffisamment pour quasiment finir de ranger et s'apprêter à partir), pendant la deuxième session de rangement, le froid est revenu, là on s'est rendu compte que l'on arriverait pas à démarrer avant qu'il ne se soit réchauffé, on a commencé à allumer un feu (difficilement, avec pas mal d'essence et un bon morceau de chambre à air, pour forcer la chance et arriver à faire quelque chose), on l'a emmitouflé dans son duvet. La motoneige est arrivé quand le feu commençait à prendre, il était encore petit, mais le bois avait pris. En l'entretenant on aurait eu quelque chose. Il n'y a pas de photo de Grand pas sous les duvets parce qu'à ce moment là j'avais autre chose à faire que prendre des photos.

Pour le commentaire "Test de solidité de la glace : ~5cm suffisent.", il s'agit de la légende d'une photo rigolote, pas de notre fonctionnement sur la rivière, la glace sous la protubérance sur laquelle je prend la pose était bien épaisse, il n'y avait aucun doute la-dessus, je suis monté prudemment en testant plusieurs fois avant de prendre la pose. Le passage de Grand pas qui se retrouve avec les pieds dans l'eau n'était pas du tout à ce moment là (même pas le même jour). Grand pas a mis les pieds dans l'eau a un endroit ou la glace était plus fine, sur le bord de la rivière au niveau de l'embouchure d'un petit ruisseau et de la rivière. On avait relevé la température sur le thermomètre de la cabane (autour des -20°C) la veille et le matin et on est resté à une certaine distance à chaque fois que l'on voyait des résurgences de la rivière ou des endroits ou la glace semblait plus fine qu'ailleurs.

Dernière modification par Doc (20-02-2022 11:13:32)


He likes it cold !

Hors ligne

#73 20-02-2022 11:33:20

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Je pense qu'au stade de pieds froids l'activité physique est le moyen le plus simple et rapide pour se réchauffer au moins le corps et le transmettre aux extrémités, d'autant plus qu'il y avait peu de neige au sol à la vue de la photo autour du bivouac (plus efficace en sautillant à pieds qu'en glissant à ski où les pieds bougent moins). L'immobilité aggrave en plus l'hypothermie lente. Là encore je résonne en mode solidaire, mais tout aussi applicable en groupe pendant que celui-ci s'organise, feu etc.

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#74 20-02-2022 12:06:43

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

+1 avec Florencia.

J'ai toujours démarré avec au mieux les pieds gelés ou au pire avec les pieds complètement insensibles de mon bivouac au Svalbard. Mes pieds se réchauffaient ensuite avec un délai d'1/2h à 2h. Je ne dors pas avec mes chaussures (chaussures SRN) et j'enfile donc des chaussures à température ambiante. Et vu mes petits pieds fins, pour la bataille thermique, c'est toujours la pompe qui gagne wink.

Hors ligne

#75 20-02-2022 20:36:52

N_75
hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012

Re : [Récit + liste] De Ivalo à Tromsø à ski... ou pas

Gand' a écrit :

#644018C'est une corde attachée de part et d'autre à l'avant de la pulka, mesurant à peu prêt 1,5 fois la largeur de la pulka, et attachée en son milieu par une ficelle aux traits, de manière à ce que les traits tendus l'empêchent de se glisser sous la pulka, mais que dès qu'ils se détendent la corde se glisser en dessous.
Ça marche étonnamment bien sûr toutes neiges.

Merci pour l'information ! smile


Réservé aux juillettistes ! Aoûtien, passe ton chemin... sad
J'en ai plein le cul de la circulation aérienne qui vient  pourrir le silence qui régnerait sur mes bivouacs sans les avions ! cry

Hors ligne

Pied de page des forums