Aller au contenu

Annonce

Réservez vos dates pour le Camp d'été 2024 : 10 au 17 août dans le Queyras !

#51 24-03-2023 17:56:04

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Pour les plateaux c'est pas si simple que dit Bruno. Le standart gravel Sram c'est 8 vis, les 3 vis c'est VTT...

C'est quoi ton montage ?

Hors ligne

#52 24-03-2023 18:07:56

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

J'ai un groupe Tiagra 2x10, à l'exception du pédalier qui est un FSA Omega. D'origine, il y avait des plateaux de 32 et 48. Quand j'ai fini de les user, je les ai remplacés par 30 et 46, le minimum pour ce pédalier.

Hors ligne

#53 24-03-2023 18:17:13

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Tu pourrais mettre un 28/42 VTT, en trouvant des manivelles d'occasion 2x10, mais il faut viser haut de gamme pour qu'il soit pas atrocement large.
Un XTR ou X-0 par exemple. Le dérailleur sera a changer..

Hors ligne

#54 24-03-2023 18:27:38

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Avec un pédalier VTT, je crains de me retrouver avec une ligne de chaîne que mon dérailleur avant ne saura pas gérer, à moins de prendre de l'axe carré, en choisissant la bonne longueur d'axe pour avoir la bonne ligne de chaîne.
[EDIT] je n'avais pas lu ton message jusqu'au bout. Je ne vais pas avoir un problème pour actionner un dérailleur VTT avec mes manettes de route ?

Dernière modification par Eloi (24-03-2023 18:28:57)

Hors ligne

#55 24-03-2023 18:37:56

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

42 tu vas te faire chier en descente! 46 mini pour ma pomme.

Hors ligne

#56 24-03-2023 19:15:48

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Actuellement je n'exploite pas complètement le plateau de 46. Je suis très rarement sur les deux plus petits pignons (11 et 13 dents). Un plateau externe de 42 ne me pénaliserait donc pas.

Hors ligne

#57 24-03-2023 19:20:33

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

En ville non, après si tu te laisses descendre oui ça le fait.

Hors ligne

#58 24-03-2023 19:36:51

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Je ne roule pas qu'en ville. Quand j'ai une descente, en général elle est pleine de virages, alors je ne peux pas aller très vite. j'utilise plus les freins que le pédalier. Et puis j'ai tendance à considérer que les descentes servent justement à ne pas pédaler.

Hors ligne

#59 24-03-2023 20:17:03

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Normalement le tirage de cable à l'avant est le même, mais j'ai jamais réussi a trouver les infos techniques..

Hors ligne

#60 27-03-2023 22:42:28

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Je me pose quelques questions sur l'autonomie énergétique. J'aurai mon téléphone (Hisense A5) que j'utiliserai sobrement. Je l'utiliserai comme GPS avec l'application Osmand. L'écran sera en veille la plupart du temps. Lorsque je monterai un col, je n'aurai pas besoin d'afficher la carte. Par contre dans les descentes, je pense l'afficher en permanence car je n'aurai pas envie de manipuler le téléphone en roulant à grande vitesse. Comme je passerai beaucoup plus de temps en montée qu'en descente, la batterie ne devrait pas trop fondre. Comme appareil nécessitant d'être rechargé, j'aurai également une petite lampe qui, pincée à la visière de ma gapette, me servira de frontale au bivouac.
Pour recharger tout ça, j'aurai un moyeu dynamo, un convertisseur USB et une "powerbank" constituée d'un accu 18650 de 3400mAH monté sur un un support Miller ML102.

Sur terrain plat, il est facile de prévoir ce que je peux tirer de ce système. Sur du plat, je roule presque tout le temps à une vitesses à laquelle la dynamo produit le max, soit 3W, la powerbank a une capacité de 3400mAh sous 3.7V, soit 12.6Wh. Je peux donc la recharger intégralement en un peu plus de 4h si je mets de côté les pertes. Mon téléphone a une capacité de 4000mAh, soit 15Wh, et en faisant gaffe à sa consommation, je consomme entre 20% et 30% de sa batterie par jour. Tablons sur le pire : 30% de 15wH, ça me fait un besoin quotidien de 4,5wH, soit 1h30 de roulage à une vitesse où ça charge. Je ne compte pas les pertes (pour transformer le courant de la dynamo en courant "USB", pour recharger l'accu, pour recharger la powerbank du téléphone depuis la powerbank) qui ne sont certainement pas négligeables, mais l'idée est d'avoir un ordre de grandeur. Sur terrain plat, si je roule 5h dans la journée, je couvre très largement mes besoins.
Mais sur terrain vallonné, c'est une autre histoire. Dans les montées, autour de 8km/h, il y a des chances que ça ne charge pas des masses. En descente, je ne charge pas mieux à 40km/h qu'à 25km/h car ça plafonne à 3W. Et les descentes sont beaucoup plus courtes que les montées.
J'ai déjà roulé en terrain vallonné en branchant directement le téléphone à la dynamo (via le convertisseur), sans passer par une powerbank. Résultat : le téléphone s'est déchargé plus vite que si je ne l'avais pas branché. C'est pour ça que je prévois de passer par une powerbank qui devrais se recharger à peu près normalement malgré les variations de puissance. J'ai prévu de confirmer cette hypothèse d'ici là lors de sorties d'un weekend.

Si certains d'entre vous ont déjà expérimenté ce genre de dispositif, je suis preneur de vos retours d'expérience. Pour ma part je l'ai souvent utilisé, mais sur des itinéraires tristement plats.
J'emporterai également un chargeur secteur "au cas où"

Je vais anticiper une remarque : "avec les nuits en camping que tu as prévues, t'emportes un accu de plus ou une grosse powerbank et tu t'embête pas avec ta dynamo."
Oui, c'est vrai, je pourrais tout recharger dans les campings. J'aurai au maximum 5 journée consécutives sans camping (les 5 dernières étapes), soit un besoin de 22.5Wh, ce qui correspond à 6100mAh, donc une powerbank de 10000mAh pourrait me suffire. Mais ça veut dire que si je change de plan, par exemple si je trouve un super spot de bivouac à la place de ce dernier camping, je me retrouverai à sec les derniers jours de la traversée. Et même sans changement de plan, je préfère éviter de passer la soirée dans les sanitaires à regarder les barres de la powerbank s'empiler. De plus, j'aime cette notion d'autnomie.

Hors ligne

#61 28-03-2023 07:53:19

raphus
Membre
Inscription : 22-11-2011

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Hello,

J'ai un peu expérimenté ce point pour mes balades en vélo, et voici en gros ce que j'en ai tiré:
- powerbank en effet indispensable, mon smartphone n'aime pas du tout les intermittences de charge et finissait comme toi par se décharger plus que se charger. Les powerbanks semblent l'accepter bien mieux (divers modèles testés).
- importance du cablage et de la position du powerbank. Il est critique de trouver un cable (1) de bonne qualité et (2) dont la prise reste solidement attachée au powerbank. Et il ne faut pas que tout cela soit trop secoué dans tes sacoches. C'est clairement le point critique en ce qui me concerne.
- charge en montée à 8 km/h : en effet ça me semble plus qu'illusoire. Cela dépend bien entendu du couple convertisseur/powerbank, mais concrètement j'ai remarqué que le seuil était autour de 11-12 km/h pour les configurations que j'ai testées. J'étais un peu inquiet du coup pour les parcours disons bien "gravel" en montagne où je passe bien plus de temps à < 15km/h qu'à >25km/h !
Du coup, pour un parcours tel que le Montanas Vacias en Espagne (que je recommande très chaudement au passage !!), j'avais emporté une powerbank avec 2 accus et un autre accu de secours au cas où... Au final, j'ai eu plus de soucis de cable que de puissance disponible...

Donc en résumé : powerbank avec bon cable, et tout cela solidement fixé de façon à ce que cela ne bouge pas, mais aussi si possible de façon à pouvoir vérifier l'état de charge en roulant (ça rassure). Et si tu n'as pas le temps de tester à coup sûr sur le même type de parcours alors prends un accu de secours.

Hors ligne

#62 28-03-2023 07:55:46

Chat Mauve
Membre
Lieu : Pas trop loin de Fontainebleau
Inscription : 25-07-2019

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

La puissance de sortie d'un moyeu dynamo dépend de la vitesse, mais dans quelle proportion ?
Ne trouvant pas de réponse sur le Web, j'ai interrogé… ChatGPT :
"La puissance de sortie d'un moyeu dynamo Shimano de 3 watts dépend de la vitesse à laquelle vous pédalez. En général, plus vous pédalez vite, plus la puissance de sortie sera élevée.
Selon Shimano, le moyeu dynamo DH-3N72 délivre une puissance de 3 watts à une vitesse de 18 km/h (11 mph), et une puissance maximale de 6 watts à une vitesse de 30 km/h (19 mph). La puissance de sortie à d'autres vitesses peut être calculée en utilisant une formule linéaire en fonction de la vitesse.
…la taille de la roue peut influencer la puissance de sortie d'un moyeu dynamo. Les données fournies par Shimano sont basées sur une roue de 700c (622mm de diamètre de jante), ce qui est la taille de roue standard pour les vélos de route."

Pourquoi maximale ? Y a-t-il un limiteur ???

(Même problématique que toi, mais avec un vélo pliant à roues de 20". J'avais commandé une roue 20" avec un moyeu Shimano, et un convertisseur E-Werk, sachant que sur une petite roue, le moyeu fournirait plus de courant. Mais j'ai dû renvoyer tout ça car la roue était trop large pour ma fourche. J'ai commandé à l'arrache un panneau solaire de 12 W…)


La paresse est mère de l'ingéniosité (maxime MUL)

Hors ligne

#63 28-03-2023 10:14:05

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

La bonne solution serait donc de monter les cols à 30 km/h ?

Hors ligne

#64 28-03-2023 11:52:02

raphus
Membre
Inscription : 22-11-2011

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Oui il y a des limiteurs heureusement (sinon en descente de col à 70km/h tu ferais fumer ton téléphone, c'est pas le but...).
Notez que malgré tout j'ai cramé un convertisseur en descente (Le Spaninga Nomad, qui avait l'avantage de faire lampe sans pour autant couter 300€...).
Vous trouverez des infos très complètes ici et surtout là (en anglais certes).

Pour info, je roule aujourd'hui avec le "cycle2charge" (v2 ou 3 je sais plus) et une powerbank du type "batterie externe DIY" selon le wiki. Je vais tester ce printemps de remplacer par une batterie externe Nitecore 10000.

Hors ligne

#65 28-03-2023 12:58:52

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Le convertisseur que j'utilise est l'USB2BYK. Dans les données techniques, il est dit qu'il sort un courant maxi de 0.5A sous 5V, soit 2.5W. Le surplus, quand il y en a (dans les descentes à 70km/H par exemple) est évacué sous forme de chaleur, il est d'ailleurs conseillé de laisser un cordon USB branché, parce que c'est le cordon USB qui sert de dissipateur thermique.  ça me chagrine un peu de pédaler plus fort pour produire de la chaleur en plein mois d'Aout.

Hors ligne

#66 28-03-2023 13:11:46

beus
Membre
Inscription : 04-01-2007

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Sinon, tu t'arrêtes prendre un café ou une bière au bar, et tu te branches... pas de mal à se faire doublement du bien.

J'en suis à penser que la simplification est devenue obsolète.
Et de l'impression papier, tout simplement?

Tu vires tous les accus, le moyeu dynamo et transfo+câbles, les prises et cordons... combien de centaines de grammes gagnés en utilisant du papier? cool
Principal allègement, l'esprit.
Quand je lis les prises de tête en amont, je trouve qu'il y a plus d'angoisse que de bénéfices, et une volonté de contrôle des éléments qui se dissocie de l'esprit du site (je concède qu'il n'y a pas Une vérité et que la notion de bonheur est très personnelle).

Ce n'est pas une attaque, mais tu as l'expérience de la rando, le matériel.
Une fois l'itinéraire tracé, y plus qu'à.

Je vois bien qu'il y a plein de geeks sur le site qui aiment emporter du matos hyper sophistiqué, ou tester le dernier nés de tel marque.
Dans mon sens, randonner léger, c'est autant dans le poids du matériel (et pour ton vélo c'est raté (ouais, ça c'est une attaque basse wink )) que dans dans la simplification de celui-ci.

Pour finir, je voudrai citer le grand philosophe du siècle dernier :

« La technologie était supposée me servir et non pas m'endormir pour m'asservir. » Akhenaton en 1995 dans le titre " Le calme comme essence " unicorn


Pour finir (2): je te souhaite, surtout, un bon voyage.

Hors ligne

#67 28-03-2023 13:34:47

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

@beus : je peux comprendre que mon message donne l'impression que ce sujet m'angoisse et que je me prends la tête, mais il n'en est rien. Je note ton conseil de virer mon moyeu dynamo, mais il me convient très bien pour avoir un éclairage sans prise de tête (rien à recharger, mes phares sont fixés au vélo, c'est peu sujet au vol), et puis je n'ai pas envie de posséder une 2ème roue avant sans dynamo pour ce vélo.
Tu as raison concernant la carte papier : ça suffirait amplement. je resterai la plupart du temps sur la route, c'est plus simple à gérer que du hors sentier. Cependant, je trouve ça pratique de savoir qu'il faut prendre à droite au prochain carrefour sans avoir à m'arrêter pour regarder la carte. C'est un luxe qui ni me coûte finalement pas grand chose (35gr pour le convertisseur et le cordon USB)
Je bois bien trop vite pour avoir le temps de recharger quoi que ce soit dans un bar.

Hors ligne

#68 28-03-2023 13:43:43

le spectateur
Membre
Inscription : 13-03-2020

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

raphus a écrit :

#678938- importance du cablage et de la position du powerbank. Il est critique de trouver un cable (1) de bonne qualité et (2) dont la prise reste solidement attachée au powerbank. Et il ne faut pas que tout cela soit trop secoué dans tes sacoches. C'est clairement le point critique en ce qui me concerne.

J'ai rencontré un problème similaire sans forcement réussir à l'attribuer au câble. En utilisant un accu avec le petit nitecore f1 en guise de powerbank, pas moyen de charger en roulant (montanas vacias aussi smile )
même en plaçant un élastique pour le maintient dans le sens de la longueur. Prochain test avec la nb10000, je serai fixé sur l'origine : câble ou maintient de l'accu dans le chargeur

Pour osmand, je trouve bien pratique l'option qui permet d'allumer l’écran grâce au détecteur de présence, je trouve que c'est bien plus simple en roulant que de chercher le bouton même si ça reste déconseillé en descente

Hors ligne

#69 29-03-2023 08:32:52

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

le spectateur a écrit :

#678975Pour osmand, je trouve bien pratique l'option qui permet d'allumer l’écran grâce au détecteur de présence, je trouve que c'est bien plus simple en roulant que de chercher le bouton même si ça reste déconseillé en descente

J'ai testé cette fonction, mais je suis revenu aux boutons physiques. Pour sortir de veille, il m'arrive aussi de glisser mon doigt sur l'écran de bas en haut. Le détecteur de présence déconnait quand je mettais le téléphone dans sa housse de pluie, et le bouton physique est très facile d'accès. Au passage, je suis super content de pouvoir utiliser les boutons de volume pour zoomer/dé-zoomer depuis la dernière mise à jour de l'appli. Auparavant, en plus de zoomer, souvent, je déplaçait légèrement la carte involontairement, et je n'étais donc plus localisé au centre de l'écran.

Hors ligne

#70 29-03-2023 09:26:18

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Site Web

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Ça ne répond pas du tout à la question, mais le jour où j'ai testé le compteur GPS avec cartographie ça a été une révélation et je ne reviendrais pas en arrière. Certes ça fait un appareil de plus à recharger (mais ça permet de moins utiliser le téléphone), mais c'est tellement pratique… Sur lbc le Garmin Edge 530 est entre 150 et 200€.


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#71 29-03-2023 11:40:27

maxime le plombier
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 11-01-2021

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

La dynamo est parfaite pour la lumière, le GPS, la frontale et mon enceinte bluetooth mais j'ai arrêté de compter dessus pour recharger powerbank et téléphone, c'est trop long. Ca peut dépanner, de mémoire, je gagnais environ 5% à 10% de batterie par jour sur mon téléphone en mode avion. Ca permet de ne pas être à sec, mais assez inconfortable.

Il faudrait que je teste avec une powerbank plus petite, et peut être plus adaptée aux variations ?

Dernière modification par maxime le plombier (29-03-2023 11:40:54)


Bonhomme allant.

Hors ligne

#72 29-03-2023 13:58:03

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Pour des itinéraires un peu "complexes" où j'affiche souvent la carte, je consomme effectivement 25 à 30% de batterie par jour, mais avec un usage plus sobre, comme en rando pédestre par exemple (avec des affichage certes nombreux, mais toujours ponctuels), je descends à 12%. En suivant le conseil de beus, je peux imprimer des cartes et activer le GPS du téléphone seulement si je me perds (donc potentiellement jamais). Le téléphone allumé en mode avion, à portée de main pour prendre quelques photos devrait consommer seulement quelques % par jour. Je vais de toute façon tester tout ça sur des sorties de 2 jours avant de partir. Si ça me semble trop tendu, j'emporterai plus d'accus.

Hors ligne

#73 12-04-2023 21:19:09

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Ce weekend, à l'occasion d'une sortie de 3 jours, j'ai un peu testé la recharge en roulant. Ce n'est pas très convainquant.

J'ai une petite question d'ordre vestimentaire : Habituellement en rando à vélo, je porte un pantalon de rando de chez D4 qui a les jambes amovibles. Je trouve ça assez pratique car je peux laisser les jambes quand il fait frais, les retirer quand il fait chaud, et les remettre mais en ouvrant le zip vertical (qui permet de les retirer en gardant les chaussures) lorsque je veux protéger mes mollets du soleil tout en les ventilant. Mais ce pantalon présente aussi un inconvénient : il est trop ample au niveau des chevilles et je dois mettre des pince-pantalon pour qu'il ne se prenne pas dans la transmission.
Quel genre de pantalon me recommanderiez vous ? Idéalement, j'aimerais pouvoir protéger mes jambes du soleil sans crever de chaud.

Hors ligne

#74 13-04-2023 00:45:16

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Hors ligne

#75 14-04-2023 16:24:28

besmedve
Membre
Inscription : 05-05-2021

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Ou des jambières anti UV.
Du style castelli UPF 50+ Light Leg Sleeves (d'autres marque doivent faire l'équivalent), j'ai ça pour les bras et la tête et c'est rafraichissant tout en protégeant du soleil.


Il faudrait que je me présente, lecteur pour le moment avec quelques avis sur le vélo

Hors ligne

Pied de page des forums