Aller au contenu

#1 03-09-2023 11:10:48

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

[Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

JourLienTrace
J00Lyon - BanyulsRécit J00
J01Banyuls - Le PerthusRécit J01Trace J01
J02Le Perthus - Amélie-les-BainsRécit J02Trace J02
J03Amélie-les-Bains - Les CortaletsRécit J03Trace J03
J04Les Cortalets - Pla GuillemRécit J04Trace J04
J05Pla Guillem - Vallée d'EyneRécit J05Trace J05
J06Vallée d'Eyne - BolquèreRécit J06Trace J06
J07Bolquère - L'HospitaletRécit J07Trace J07
J08L'Hospitalet - Cabana SordaRécit J08Trace J08
J09Cabana Sorda - El SerratRécit J09Trace J09
J10El Serrat - MounicouRécit J10Trace J10
J11Mounicou - CertascanRécit J11Trace J11
J12Certascan - Enric PujolRécit J12Trace J12
J13Enric Pujol - Alós d'IsilRécit J13Trace J13
En guise de conclusionConclusion
ListeListe

Cela fait quelques années déjà que je rêve de la HRP… J'ai fait la traversée des Alpes de Menton à Saint-Gingolph, par le GR5 - mais on n'est certainement pas dans la même catégorie avec la HRP.

J'avais fait une première tentative l'été dernier. J'étais parti de Cerbère, et dès le premier jour avais été tué par la chaleur, particulièrement forte cet été là. J'avais abandonné au bout de quelques jours. Pour l'essentiel je n'étais allé que jusqu'au refuge des Cortalets, puis après une pause avais rejoint l'Hospitalet en train pour un nouveau départ, avorté au bout de quelques kilomètres. Je n'étais clairement pas dans le coup, physiquement et surtout moralement.

Cet été nouveau départ. Ma préparation est meilleure, je suis plus en forme, et mon équipement s'est encore allégé. Je pars cette fois-ci de Banyuls. En effet l'itinéraire depuis Cerbère est plus long, et je sais que plusieurs sources sont à sec, notamment la source François Grand qui aurait été la première rencontrée après Cerbère et aurait pu me permettre de refaire le plein d'eau.

Au final j'aurai fait un peu moins de la moitié de la HRP cette fois-ci, je me suis arrêté à Alós d'Isil. La 2e moitié attendra l'été prochain.
Voici le récit de cette demi-traversée, réalisée du 12 au 26 juillet 2023.
Je donnerai ma liste et ferai un retour sur le matériel à la fin.

-----

Pour le chiffrage des étapes ci-après :

- Temps de marche et de pause, distances et dénivelés tels que calculés par VisuGPX (avec comme réglages : pas de seuil, lissage 3 points - c'est ce qui se rapproche le plus de ce que me donne la montre Garmin).
- Quelques corrections manuelles dans VisuGPX ou Iphigénie pour les quelques sections non enregistrées ou erreurs manifestes dans l'enregistrement.
- Les km-Effort (kmE) sont calculés selon la formule d'Hervé27 : 220 m de D+ ou 330 m de D- équivalent à 1 km.
- Carte copiée dans Iphigénie (fond de carte OpenTopoMap).
- Profil réalisé sur le site GPS Traces.

-----

J0, mardi 11 juillet : Lyon - Banyuls

Départ de Lyon le matin. Avant de franchir la porte je photographie mon sac dans le hall de l'immeuble. Bon, j'aurais pu nettoyer mes bâtons…

88jBm9HQG.bf_20230711_IMG_3774.jpeg

Allez, c'est parti. Le trajet en train sera sans histoire, une pause à Perpignan me permet de déjeuner tranquillement dans un restaurant en face de la gare. J'arrive à Banyuls à 13h25. Je remarque immédiatement que la chaleur est moins pesante que l'an dernier à Cerbère, c'est de bon augure pour la suite.

J'ai réservé un hôtel à l'écart du centre, un peu en hauteur, avec vue sur la mer. Je le rejoins puis pars faire un tour en ville, où je me fais photographier sur la plage. Je fais un peu tache au milieu des baigneurs…

88jBnL2N1.bf_20230711_IMG_3782.jpeg

Je vais aussi acheter quelques provisions pour mon petit déjeuner et mon déjeuner du lendemain, puis repérer le chemin jusqu'au début du sentier.

Le soir je mange une excellente pizza dans un restaurant italien, dans une petite rue à l'écart de l'agitation du bord de mer.
Une bonne nuit de sommeil, demain c'est le départ…

Modification : Table des étapes, description du chiffrage

Dernière modification par bernard_lyon (13-09-2023 19:22:16)


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#2 03-09-2023 11:13:34

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

pouce


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi & Récits
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

#3 03-09-2023 12:30:53

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Salut Hervé  smile


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#4 03-09-2023 13:28:19

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

J01, mercredi 12 juillet : Banyuls - Le Perthus

Pour éviter la chaleur, je démarre tôt ce matin. Il est 5h quand je sors de l'hôtel, le jour n'est pas encore levé. Il fait bon, même si l'on sent déjà que la chaleur n'est pas loin. Un petit vent apporte cependant un peu de fraîcheur.

Je pars avec 1 litre et demi d'eau (une bouteille de 500 ml  dans une poche de bretelle et une bouteille d'un litre dans la poche filet du sac à dos). Je sais pouvoir compter sur la source des Chasseurs, à 4,5 km de Banyuls, pour refaire le plein. Ensuite a priori plus rien jusqu'à la fontaine de la Tanyarède. Ça devrait aller.

Je vais d'abord sur le front de mer, me prendre en photo devant la fresque du GR10 (la HRP n'y est pas mentionnée !).

88jBrPl4u.bf_20230712_IMG_3790.jpeg

Puis je rejoins le début du sentier, qui démarre à droite d'une petite rue à la sortie de la ville. Quand j'y arrive le jour pointe à peine. Un panneau indique "Le Perthus 12h20", on va voir ça… Le Perthus est en principe mon objectif du jour, même si je peux bivouaquer avant.

88jBsMhvp.bf_20230712_IMG_3791.jpeg

Je m'engage sur le sentier, et pendant une dizaine de minutes m'aide de la frontale pour éclairer le chemin caillouteux. Puis ma vue s'accoutume à l'obscurité, en même temps que le jour se lève peu à peu. Je range la frontale.

Je m'élève tranquillement et découvre bientôt Banyuls en contrebas. Le vent a beaucoup forci, par endroits les rafales sont violentes.

88jBtRa2I.bf_20230712_IMG_3796.jpeg

J'arrive à la source des chasseurs au bout d'une heure. Il y a un bel emplacement de bivouac tout près, avec de la place pour une seule tente je pense. Je refais le plein d'eau, et ajoute 1,5 litre supplémentaire dans ma poche Platypus, j'ai donc maintenant 3 litres. Même si ce n'est probablement pas nécessaire, je filtre l'eau, je me souviens de la mésaventure d'Hervé l'an dernier.

88jBuLjW2.bf_20230712_IMG_3797.jpeg
88jBvZuaJ.bf_20230712_IMG_3799.jpeg

Le chemin continue à grimper tranquillement, et je me rends rapidement compte que mes lunettes de vue ne conviennent pas du tout à la marche. Pour la première fois de ma vie, je porte depuis 6 mois en permanence des lunettes de vue avec des verres progressifs. Auparavant je randonnais avec d'une part des loupes (j'en ai besoin pour voir les détails de la carte sur le téléphone ou la montre), d'autre part des lunettes de soleil. L'idée des verres progressifs est que je peux les porter en permanence, et y ajouter un clip solaire quand c'est nécessaire. En ville, ça me convient assez bien. Mais je constate rapidement que sur des sentiers accidentés, c'est une autre paire de manches. J'évalue mal les distances et ma position, et manque trébucher à plusieurs reprises. Bref, les lunettes rejoignent une poche de bretelle, qu'elles occuperont tout au long de la HRP, sauf sortie occasionnelle pour consulter la carte plus en détail.

88jBwRGUc.bf_20230712_IMG_3802.jpeg

J'arrive au niveau de la bifurcation vers la source François Grand, où un panneau en plexiglas annonce la source vers la droite. D'après les retours que j'ai lus, je sais qu'elle est à sec cet été, mais je vais quand même vérifier. C'est effectivement le cas hélas.

88jBxDYKc.bf_20230712_IMG_3804.jpeg
88jByyyHu.bf_20230712_IMG_3805.jpeg

Je rejoins le sentier et continue jusqu'au replat du Sailfort, où se trouve le refuge Tomy, annoncé par son arbre caractéristique taillé en tête de chien ou de loup.

88jBzrSHS.bf_20230712_IMG_3807.jpeg
88jBBcdeO.bf_20230712_IMG_3808.jpeg

J'y arrive un peu avant 9 heures. Déjà presque 1000 m de dénivelé. Je fais une bonne pause grignotage de barre et café, et découvre dans le refuge plusieurs bonbonnes d'eau. Je suppose que c'est Maurice Parxes, le créateur du refuge, qui les y a montées, merci à lui (c'est lui aussi qui a aménagé la source François Grand). Du coup j'en prélève un peu pour refaire les niveaux… je ne peux pas remplacer l'eau que je prends, la source étant à sec.

88jBBXRtH.bf_20230712_IMG_3809.jpeg

Je repars au bout d'une demi-heure. La HRP suit les crêtes, mais après le Puig dels Quatre Termes je m'en écarte involontairement et me retrouve en sous-bois, sur le GR10. Je bifurque à gauche et remonte sur la crête. Le Puig Neulos apparaît au loin, avec ses antennes (au pied desquelles il n'y a pas de réseau d'ailleurs !).

88jBMWDdw.bf_20230712_IMG_3822.jpeg

Un peu avant le pic Neulos, je passe par le refuge de la Tanyarède, dont l'intérieur a été copieusement décoré de graffiti par les mêmes sauvages qui défigurent nos villes. Enfin j'arrive à la fontaine de la Tanyarède, qui coule abondamment. J'y fais une bonne pause pour déjeuner, puis y refais le plein d'eau (ici je ne filtre pas).

88jBRhVvo.bf_20230712_IMG_3827.jpeg
88jC1OAaP.bf_20230712_IMG_3831.jpeg
88jE8j6MU.bf_20230712_IMG_3862.jpeg

Je grimpe alors au Puig Neulos, c'est un peu raide alors que j'entame la digestion…

88jC36eLS.bf_20230712_IMG_3874.jpeg

Puis c'est la longue descente vers Le Perthus. La chaleur est de plus en plus présente. Au col de la Comtesse, je découvre la borne frontière 580, et les chênes-lièges rouges dégarnis de leur écorce jusqu'à mi-tronc, bien secs.

88jC4EWci.bf_20230712_IMG_3876.jpeg
88jC5rQwp.bf_20230712_IMG_3878.jpeg

J'ai choisi de m'arrêter au Perthus et de passer la nuit dans le gîte de Paco, où j'avais déjà dormi l'an dernier : en pleine ville, il dispose d'emplacements de bivouac sur des terrasses autour d'une villa avec douches et toilettes.

88jC6Kh1i.bf_20230712_JIOT7746.jpeg

Une fois la tente montée, douche prise et lessive faite, Paco arrive et m'offre une bonne bière bien fraîche… discussion sympathique sur - entre autres sujets - la HRP… Puis je descends manger un bout à un restaurant tout près, et une bonne nuit m'attend.

-----

En quelques chiffres

Total J01 :
32,3 km

D+ 1924 m

D- 1626 m

Marche 9h44 (+ pauses 1h43)

km-Effort 46,0
IBP 162

Itinéraire

88jL2bMCH.HRP-01.jpeg

Profil

88jNlqhgy.HR-01-profil.jpeg

Modification : ajout de photos

Dernière modification par bernard_lyon (07-09-2023 17:20:57)


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#5 03-09-2023 13:42:20

WouinWouin
Membre
Lieu : Soignies
Inscription : 30-03-2021

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Le bonheur de septembre avec les premiers récits  big_smile

Je vais te lire avec grand plaisir !

Hors ligne

#6 03-09-2023 13:47:52

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Salut WouinWouin  smile


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#7 03-09-2023 14:16:46

ludof
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 24-08-2021
Site Web

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Chouette, un récit HRP, ça va me permettre de rêver en attendant de pouvoir m'y élancer à mon tour l'été prochain (je croise les doigts ...).

Une première journée bien chargée, tu ne t'es pas ménagé pour un démarrage  pouce

Vivement la suite  smile


Ludovic

PS: petite question au vu de la photo de ton sac au départ, tu n'avais pas pris de piolet / crampons ?

Hors ligne

#8 03-09-2023 14:20:50

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Non, pas de piolet/crampons. Je prévoyais de me les faire envoyer si nécessaire, selon les retours des randonneurs O-E que je croiserais.
Je crois que je n'en aurais pas eu besoin, mais la question ne s'est pas posée, je me suis arrêté avant le col de Molières.


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#9 03-09-2023 16:13:13

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

J02, jeudi 13 juillet : Le Perthus - Amélie-les-Bains

Je me réveille avant l'aube, j'ai passé une bonne nuit, il y a eu beaucoup de vent cette nuit et la tente est sèche, pas de condensation. D'ailleurs le vent ne s'est pas calmé, et je vais prendre mon petit déjeuner et finir le rangement de mes affaires dans la véranda de la maison.

Je démarre un peu avant 6 heures. Je me dirige vers le parking sur le côté duquel part le sentier que je dois suivre. Celui-ci monte vers le fort de Bellegarde, puis bifurque avant de l'atteindre, et se dirige vers le col de Panissars. Un peu avant le col, j'entends un grognement, et une truie traverse soudain le sentier à 2 mètres de moi, suivie de ses marcassins. Impressionnant quand même !

La lumière est encore chaude, il n'y a plus de vent. J'arrive à la redoute de Panissars, construite en 1678.

88jRpvVjj.bf_20230713_IMG_3889.jpeg

Un peu en contrebas s'étendent des ruines romaines, restes d'un trophée de Pompée, et se dresse la borne frontière 567.

88jRq90zt.bf_20230713_IMG_3891.jpeg

J'entame la douce montée en sous-bois vers le coll del Priorat, qui franchement mérite à peine le nom de col…

88jRqJD6M.bf_20230713_IMG_3892.jpeg

Et bientôt je me retrouve sur une piste, qui va monter de 300 mètres environ jusqu'aux abords du puig Calmelles, redescendre un peu, remonter au puig de la Calcina, puis descendre franchement jusqu'au village de Las Illas. Les derniers kilomètres se font sur une petite route qui fait de nombreux lacets dans la pente, pas moyen de couper.

J'arrive à Las Illas un peu après 9 heures et me dirige vers l'auberge (Hostal dels Trabucayres), mais elle est fermée jusqu'à 10 heures. Je frappe à la porte, et ils acceptent gentiment de me servir un café et de quoi grignoter un peu. Je m'installe à une table en terrasse, et une petite chatte toute jeune me prend aussitôt en amitié. Elle me saute sur les genoux, ronronne, redescend, joue avec mes lacets - bien craquante !

88jRs8fa3.bf_20230713_IMG_3906.jpeg
88jRroYsR.bf_20230713_IMG_3902.jpeg

Je repars à 9h40 : le sentier débute directement à l'angle de l'auberge.

88jRt4B1o.bf_20230713_IMG_3907.jpeg

Il chemine le long d'un ruisseau, puis s'élève jusqu'au coll de Lli, qui marque la frontière entre la France et l'Espagne. Un petit monument rappelle la mémoire de réfugiés de la guerre d'Espagne. C'est une porte toute simple dans le grillage qui permet de passer en Espagne.

Je me retrouve alors sur une piste, en partie à l'ombre de grands arbres, qui s'élève de 300 m avant d'atteindre le sanctuaire des Salines (1080 m). Les dernières centaines de mètres se font sur un joli chemin en sous-bois.

88jRtVOGe.bf_20230713_IMG_3908.jpeg
88jRuNzRh.bf_20230713_IMG_3910.jpeg

Aux Salines, je me dirige vers la fontaine, près de laquelle se trouvent des tables en pierre, et y déjeune tranquillement. Mon repas terminé, je vois débarquer un groupe d'une vingtaine d'ados espagnols surexcités qui occupent les lieux et m'éjectent quasiment de la table où j'étais installé. Je vais faire mon plein d'eau à la fontaine et file.

88jRvIJGr.bf_20230713_IMG_3913.jpeg

Une montée raide en sous-bois m'amène au coll del Pou de la Neu (1239 m), où je repasse en France en traversant un "passage canadien". On n'est pas des bœufs…

88jRxrB8L.bf_20230713_IMG_3916.jpeg

À gauche de ce petit plateau débute le beau sentier qui va m'amener vers 1360 m, sous le roc de France. Je chemine à flanc, entre de grands arbres. Au roc de France se trouve un emplacement possible de bivouac.

88jRy8NPY.bf_20230713_IMG_3919.jpeg
88jRyOCaZ.bf_20230713_IMG_3920.jpeg

Puis le chemin descend franchement en direction d'Amélie-les-Bains. La pente est parfois raide, je suis prudent car il y a beaucoup de feuilles mortes qui cachent parfois les irrégularités du chemin.

88jRA3w27.bf_20230713_IMG_3922.jpeg

Arrivé au col del Ric, je choisis de prendre à gauche en direction de Can Felix, plutôt qu'à gauche par le chemin de crête, que je connais déjà. Je tourne un peu en rond au niveau de la ferme de Can Felix pour trouver le bon itinéraire qui permet de la contourner, et finis par la traverser, avec l'autorisation de la propriétaire… Et la longue descente vers Amélie se poursuit. Au niveau du pla del Rossinyol, j'aperçois la ville dans sa vallée pour la première fois. Je finis par y arriver un peu après 16 heures.

88jRAU3KL.bf_20230713_IMG_3924.jpeg

J'ai réservé une chambre d'hôtel, mais je commence par aller faire quelques courses pour compléter mon ravitaillement pour les jours suivants. Puis je rejoins l'hôtel, situé au sud de la ville, près des thermes.

-----

En quelques chiffres

Total J02 :
32,5 km
D+ 1585 m

D- 1654 m

Marche 9h04 (+ pauses 1h29)

kmE 44,8
IBP 145

Total cumulé :
64,9 km

D+ 3509 m

D- 3280 m

Marche 19h

kmE 91

Itinéraire

88jU0Cug8.HRP-02.jpeg

Profil

88jWUa3pU.HRP-02-profil.jpeg

Dernière modification par bernard_lyon (05-09-2023 13:27:36)


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#10 03-09-2023 17:53:49

ludof
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 24-08-2021
Site Web

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Trop mignonne la chatte de Las Illas  unicorn  unicorn

Petite question pratique : y a t il une raison particulière du choix de passer par Amélie les Bains vs Arles sur Tech (a priori plus direct) ? Commerces plus fournis à Amélie les Bains ?

Hors ligne

#11 03-09-2023 22:05:54

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Pas vraiment plus direct.
Amélie-les-Bains est sur le chemin "classique" de la HRP, Arles-sur-Tech est plutôt sur le GR10.
Pour les commerces, je ne connais pas Arles-sur-Tech, mais d'après ce que j'ai lu il y en a plus à Amélie-les-Bains.


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#12 04-09-2023 07:44:18

brons07
Membre
Inscription : 27-06-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Bonjour,
chouette retour qui va égayer mes soirées.
En 2019 j'étais parti à 15h00 de Cerbère ( en suivant l'idée d'Hervé) hé ben...il faisait très chaud (15 août)  un vent terrible et pas d'eau au refuge col de Banuyls.
un début éprouvant...donc je comprends ton choix pour le départ.
ceci dit cette HRP est un excellent souvenir, les désagréments s'oublient vite...

Hors ligne

#13 04-09-2023 08:22:53

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Salut Bernard,
joli début.
Note : tes photos ne sont pas terribles, tu aurais dû utiliser un APSC  lol


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#14 04-09-2023 08:24:32

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

tolliv a écrit :

#689793Note : tes photos ne sont pas terribles, tu aurais dû utiliser un APSC  lol

Ben oui…  big_smile


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#15 04-09-2023 15:27:06

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

J03, samedi 15 juillet : Amélie-les-Bains - Les Cortalets

Finalement je me suis fait un jour zéro à Amélie-les-Bains… Un peu tôt dans la traversée, je sais, mais j'ai préféré être prudent après ma mésaventure de l'an dernier. Un 14 juillet bien tranquille, où j'ai surtout passé du temps à lire, et un peu complété mes achats, beaucoup de magasins étant ouverts le matin.

Bref, le lendemain, bien reposé, je me réveille avant l'aube, déjeune dans ma chambre d'hôtel, et démarre juste avant 6h. Il fait encore nuit ou peu s'en faut. Au lieu de prendre le sentier qui passe par le village de Montbolo, j'ai choisi de prendre un autre chemin, peut-être un peu moins parcouru, qui va m'amener plus directement au col de la Reducta, où il rejoint le sentier qui vient de Montbolo.

De l'hôtel je remonte vers la rivière du Tech, la traverse, et cherche mon chemin pendant quelques minutes… Le GPS me confirme que je suis sur la bonne rue, et que le sentier en part en principe à gauche, mais je ne vois aucun sentier… En fait il est tellement envahi d'herbes qu'il est à peine décelable. Je finis par le dénicher et m'y engage. Un peu plus loin une bifurcation laisse le mauvais sentier à gauche, et s'élève à droite en direction du nord-ouest. Pas si bien réveillé que ça, je la rate mais m'aperçois vite de ma méprise. Le sentier est agréable, il monte doucement en sous-bois, ponctué de flaques de lumière dorée par le soleil levant.

88lcmgSCj.bf_20230715_IMG_3930.jpeg

Parfois une trouée laisse apercevoir l'horizon de crêtes noyées dans une brume de lumière.

88lcmZ0GC.bf_20230715_IMG_3932.jpeg

À huit heures j'arrive au col de la Reducta, où le bivouac serait possible. On y trouve une prise d'eau dont l'ouverture est verrouillée (le puits sur la photo ci-dessous), mais en contrebas un déversoir fournit une eau fraîche qui me permet de compléter mes réserves. J'ai choisi de laisser ma bouteille d'1 litre à Amélie, je n'ai que ma bouteille de 500 ml, et la flasque de même contenance pourvue d'un filtre BeFree, plus la poche Platypus au cas où.

88ldqbaQJ.bf_20230715_IMG_3933.jpeg

Le chemin s'élève plus franchement, et devient très raide pour la fin de la montée vers l'ancienne gare minière de Formentera, où il devient une piste qui longe une série de bâtiments ruinés.

88ldr1fJU.bf_20230715_IMG_3939.jpeg

Je suis la piste jusqu'au col de Formentera, puis le sentier qui en part à gauche dans les bois et s'élève en direction de Batère. Un peu avant le col de Bufador, une branche d'arbre en travers du chemin a longtemps constitué un piège où les randonneurs pouvaient gaillardement se cogner le front… Elle était encore là l'été dernier, mais depuis elle a été sciée.

88ldrHlTu.bf_20230715_IMG_3942.jpeg

Le sentier finit par déboucher au soleil, et rejoint une piste d'où j'aperçois la tour de Batère.

88ldsyeI8.bf_20230715_IMG_3943.jpeg

Je reste sur la piste puis une courte section de route pour grimper au refuge de Batère (1465 m), où j'ai l'intention de me poser un moment. Le refuge utilise une partie des anciens bâtiments miniers du site de Batère.

88ldthZ2n.bf_20230715_IMG_3945.jpeg

J'arrive au refuge juste avant 11 heures. Accueil sympathique, rougaille, café… et inévitables discussions autour de la petite taille et du faible poids de mon sac à dos. À cette occasion je rencontre Thibault, qui vient de Lille et avec qui je cheminerai par intervalles jusqu'à l'Hospitalet.

Au bout de trois-quarts d'heure, je repars en direction du col de la Cirère (1729 m), que j'atteins en une vingtaine de minutes. Là deux directions s'offrent à moi. À gauche, je peux monter sur les crêtes, presque mille mètres plus haut jusqu'au Roc Nègre. Mais la météo indique une possibilité d'orage dans l'après-midi, et le vent est violent au col de Cirère. Je préfère continuer en direction des Cortalets, je rejoindrai les crêtes dans un jour ou deux à partir de Pla Guillem. Donc c'est tout droit…

88lducdWu.bf_20230715_IMG_3946.jpeg

Ce très joli sentier du "Balcon du Canigou", le plus souvent en sous-bois, chemine essentiellement à flanc avec pas mal de montées et de descentes.

88lduMe6j.bf_20230715_IMG_3949.jpeg

Sur le chemin je rattrape Thibault, qui est parti un peu avant moi mais s'est arrêté à côté d'un petit torrent et lit tranquillement… Vers 13h30 j'atteins la cabane de l'Estanyol, où la source coule abondamment avec une eau très fraîche. J'y fais une courte pause.

88ldvxndX.bf_20230715_IMG_3956.jpeg

Je repars et dépasse un groupe de VTTistes espagnols qui ont dû descendre de leurs montures et sont à la peine dans ce chemin accidenté encombré de pierres et de racines. Je continue en direction de la cabane du Pinatell, où je ne m'arrête pas.

88ldwe5WE.bf_20230715_IMG_3959.jpeg

Les VTTistes me rattrapent alors que le chemin est devenu plus roulant, puis sont à nouveau ralentis et j'aide l'un d'eux à faire descendre son vélo d'un gros rocher qui forme une haute marche sur le sentier, avant la traversée du torrent du Correc del Prat del Prior.

88ldwX5ns.bf_20230715_IMG_3961.jpeg

Le sentier s'élève alors plus franchement jusqu'à rejoindre le replat du Ras de Prat Cabrera (1738 m).

88ldxOwiG.bf_20230715_IMG_3964.jpeg

Là, pour rejoindre le refuge des Cortalets, j'ai le choix entre la piste, devant moi, et un sentier qui démarre en sous-bois à gauche. Les cyclistes prennent la piste. Pour ma part, après une courte pause, je repars sur le sentier à gauche pour la rude et longue montée vers le refuge à 2150 m.

Le sentier débouche rapidement au soleil. Il n'est que 16 heures, la lumière commence à s'adoucir, mais reste brûlante.

88ldzUqBt.bf_20230715_IMG_3971.jpeg

Le paysage est magnifique dans ce cheminement vers les crêtes. Le sentier est bordé de nombreux arbres morts qui composent une ambiance un peu menaçante, d'autant plus que le temps est en train de changer et que les nuages apparaissent, de plus en plus noirs. Mais la pluie ne vient pas, c'est plutôt un brouillard qui se lève. Le sentier devient très minéral, avec des pierriers à passer.

88ldBhLDf.bf_20230715_IMG_3973.jpeg
88ldCJNw7.bf_20230715_IMG_3977.jpeg

Tout au bord du sentier apparaissent soudain quelques vestiges d'un avion anglais qui s'est écrasé ici en 1961. Des imbéciles ont cru bon de le maculer de leurs graffiti, décidément ils sont partout, même ici.

88ldDqft8.bf_20230715_IMG_3978.jpeg

J'arrive au refuge des Cortalets un peu avant 18h. Je passe par l'accueil mais, bien qu'il y ait de la place, je décide finalement de faire mon sauvage…  smile Je dormirai sous la tente et ne profiterai même pas du repas. Je vais planter la tente un peu à l'écart, et mange tranquillement une bonne semoule bien chaude et bien épicée, suivie de quelques carrés de chocolat. Le brouillard arrive, puis quelques gouttes de pluie. Je glisse vite dans le sommeil. Elle est pas belle la vie ?

88ldEejEE.bf_20230715_IMG_3981.jpeg

-----

En quelques chiffres

Total J03 :
31,9 km
D+ 2402 m

D- 484 m

Marche 9h47 (+ pauses 2h08)

kmE 44,2
IBP 171

Total cumulé :
96,7 km

D+ 5911 m

D- 3764 m

Marche 29h

kmE 135

Itinéraire

88lvFHBSj.HRP-03.jpeg

Profil

88lwRTRSY.HRP-03-profil.jpeg

Dernière modification par bernard_lyon (05-09-2023 13:26:19)


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#16 04-09-2023 16:34:41

ludof
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 24-08-2021
Site Web

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Merci pour ce CR super détaillé, c'est une mine d'info, en plus du plaisir d'admirer les photos pouce


bernard_lyon a écrit :

#689824Au bout de trois-quarts d'heure, je repars en direction du col de la Cirère (1729 m), que j'atteins en une vingtaine de minutes. Là deux directions s'offrent à moi. À gauche, je peux monter sur les crêtes, presque mille mètres plus haut jusqu'au Roc Nègre.

un grand merci pour cette mention de l'itinéraire la les crêtes jusqu'au Roc Nègre (et potentiellement ensuite jusqu'à Pla Guillem ?), que je n'avais pas vu mentionné sur aucun des topos HRP que j'ai potassé. Une variante qui a l'air bien sympa pouce

Hors ligne

#17 04-09-2023 16:44:03

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

ludof a écrit :

#689829Merci pour ce CR super détaillé, c'est une mine d'info, en plus du plaisir d'admirer les photos pouce


bernard_lyon a écrit :

#689824Au bout de trois-quarts d'heure, je repars en direction du col de la Cirère (1729 m), que j'atteins en une vingtaine de minutes. Là deux directions s'offrent à moi. À gauche, je peux monter sur les crêtes, presque mille mètres plus haut jusqu'au Roc Nègre.

un grand merci pour cette mention de l'itinéraire la les crêtes jusqu'au Roc Nègre (et potentiellement ensuite jusqu'à Pla Guillem ?), que je n'avais pas vu mentionné sur aucun des topos HRP que j'ai potassé. Une variante qui a l'air bien sympa pouce

Va voir ici :
https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=38043
C'est ce que j'aurais voulu faire, mais avec le fort vent je n'ai pas osé. Thibault qui cheminait par là le même jour n'a pas osé non plus.


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#18 04-09-2023 17:55:51

Matt81
Membre
Inscription : 22-02-2008
Site Web

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Hello,
sacrées étapes !
C'est rigolo d'arrêter à Alos d'Isil, en plein milieu de nulle part  smile
Y'a plus qu'à patienter pour comprendre pourquoi  big_smile

Hors ligne

#19 04-09-2023 17:58:48

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Un peu de suspense  cool


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#20 04-09-2023 19:04:33

ludof
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 24-08-2021
Site Web

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

bernard_lyon a écrit :

#689833Va voir ici :
https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=38043
C'est ce que j'aurais voulu faire, mais avec le fort vent je n'ai pas osé. Thibault qui cheminait par là le même jour n'a pas osé non plus.

Merci !



Matt81 a écrit :

#689844C'est rigolo d'arrêter à Alos d'Isil, en plein milieu de nulle part  smile
Y'a plus qu'à patienter pour comprendre pourquoi  big_smile

Il y a déjà quelques indices ailleurs sur le forum ... je dis ça je dis rien  big_smile

Hors ligne

#21 05-09-2023 16:35:10

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

J04, dimanche 16 juillet : Les Cortalets - Pla Guillem

J'ai passé une bonne nuit, mais au matin la tente est humide de condensation, et le duvet aussi à un moindre degré : il a un peu plu pendant la nuit, et l'atmosphère est au brouillard ce matin. Il faudra faire sécher tout ça en chemin.

88mZd3OnX.bf_20230716_IMG_3982.jpeg

Je laisse le campement et vais m'asseoir face au soleil levant pour prendre tranquillement mon petit déjeuner. La lumière est douce, le soleil me réchauffe, la vallée en contrebas est masquée par une mer de nuages. Le spectacle est à la fois magnifique et apaisant. La photo prise au téléphone ne lui rend hélas pas justice, elle brûle le soleil sans récupération possible.

88n7dQJet.bf_20230716_IMG_3983.jpeg

Puis je retourne à la tente pour tout plier et ranger. Je démarre plus tard ce matin, un peu avant 8 heures. La journée sera plus courte, mon objectif est Pla Guillem. Je repars d'abord sur le chemin par où je suis arrivé hier soir, puis bifurque après quelques minutes en direction de la crête du Barbet. La montée est régulière, d'abord sous les arbres, puis dans un environnement rocailleux où l'énorme masse du Canigou apparaît au sud-ouest.

88mZdLuXV.bf_20230716_IMG_3987.jpeg

Je peux voir, bien plus bas, le refuge des Cortalets assiégé par une mer de nuages qui noie les vallées à l'est.

88mZekyye.bf_20230716_IMG_3990.jpeg
88mZeY2I2.bf_20230716_IMG_3991.jpeg

Arrivé sur la crête du Barbet à 2745 m à 9h, je suis face au Canigou (2784 m), où l'on distingue les randonneurs qui y sont montés ce matin.

88mZfM23F.bf_20230716_IMG_3998.jpeg

Puis je commence la longue descente. D'abord une portion rocailleuse et bien pentue, qui m'amène au replat de la Porteille de Valmanya.

88mZgsHrM.bf_20230716_IMG_3999.jpeg
88mZh9J87.bf_20230716_IMG_4001.jpeg

Juste en-dessous de celle-ci, en me retournant j'aperçois le Canigou, avec la bifurcation du chemin : à gauche, le Canigou ; à droite, la crête du Barbet d'où je viens. Il y a pas mal de monde qui monte, pour l'essentiel vers le Canigou, et une forte proportion de trailers.

88mZhTOFY.bf_20230716_IMG_4007.jpeg

Je reprends la descente, et atteins bientôt la Font Nostre, belle fontaine aménagée où je reprends de l'eau. Puis la descente continue jusqu'au Pla de Cadi, et j'arrive au refuge Arago à 10h30. Bel endroit, il y a aussi de la place pour bivouaquer. Bien sûr il n'y a plus personne à cette heure.

88mZiIrJ0.bf_20230716_IMG_4010.jpeg

Un peu plus loin je fais une courte pause grignotage, juste avant que le chemin bifurque à gauche pour descendre vers la traversée du Cady, qui se fait sur des rochers. Le chemin alterne montées et surtout descentes, et finit par atteindre le refuge Mariailles (1700 m), où j'arrive à 12h30. Juste à temps pour mettre les pieds sous la table…

Je profite de l'étendage du refuge pour mettre la tente à sécher au soleil. Puis c'est rougaille (décidément, c'est le plat cette année), tarte, café. Entre temps Thibault, qui a aussi bivouaqué au refuge des Cortalets, est arrivé, et nous planifions de nous retrouver tout à l'heure au refuge de Pla Guillem.

Je repars vers 13 heures en direction de Pla Guillem, bien lesté de nourriture et d'eau. La chaleur et la digestion ne contribuent pas à rendre mon pas alerte… Le chemin suit d'abord une piste, et j'y trouve une source dont je profite pour boire de l'eau fraîche et compléter ma réserve. Puis j'arrive à un campement où se trouvent un mobile home et une yourte, et quelques chevaux dans un enclos. Plus un chien qui dort sous le mobile home et ne me repère pas tout de suite, mais ça ne tarde pas et il m'aboie dessus sans chercher à m'approcher. En fait je m'aperçois que j'ai raté l'embranchement du chemin que je dois suivre, et je reviens sur mes pas de quelques centaines de mètres.

Je trouve le petit sentier qui s'élève en direction de la Collada de la Roqueta (2081 m). Dans cette belle montée assez régulière, je me retourne pour photographier le vallon d'où je viens. Puis le chemin se raidit en approchant du col.

88mZjvqLx.bf_20230716_IMG_4012.jpeg
88mZkexgL.bf_20230716_IMG_4013.jpeg

Une fois au col, je pars à gauche sur un large sentier qui chemine à flanc tout en gagnant de l'altitude. Je finis par arriver sur une piste, où je repère la source dite "Enrico" déjà mentionnée sur le forum. J'ai mon plein d'eau, je n'en prends pas plus.

Un peu plus loin je distingue, un peu au-dessus de moi à quelques centaines de mètres, la cabane du refuge de Pla Guillem. Je monte  pour la rejoindre et me retrouve sur un immense plateau herbeux, où paissent des moutons, et où le brouillard me rattrape. La cabane est masquée soit par les ondulations du terrain, soit par le brouillard.

88mZkSY6o.bf_20230716_IMG_4014.jpeg
88mZmNeFa.bf_20230716_IMG_4021.jpeg

J'arrive au refuge un peu avant 16 heures. Il est vide, et le vent violent m'ôte pour l'instant toute envie de monter la tente. Il faiblira plus tard, mais je serai déjà installé à l'intérieur  smile

Un peu plus tard Thibault, qui est parti après moi, arrive à son tour, et décide aussi de dormir à l'intérieur. Le refuge comporte une salle commune avec une table, et un dortoir avec une vingtaine de couchages.

88mZlBYK6.bf_20230716_IMG_4015.jpeg
88mZmbVKH.bf_20230716_IMG_4016.jpeg

Bientôt arrive un groupe d'une quinzaine de jeunes de 14-16 ans, en provenance de Martigues, venus s'initier à la montagne avec un accompagnateur. Celui-ci a décidé qu'ils allaient passer la nuit dehors, sans tente, il faut les endurcir ces jeunes, crédiou… L'enthousiasme n'est pas délirant pour ce beau projet, mais le vent faiblissant, la majorité d'entre eux dormira en effet dehors, quelques-uns rentreront dans le dortoir au cours de la nuit.

Une bonne soirée de discussions, nourriture (semoule ou bien semoule ?), tisane chaude… et une nuit paisible.

-----

En quelques chiffres

Total J04 :
18,7 km
D+ 1220 m

D- 1109 m

Marche 6h22 (+ pauses 1h45)

kmE 27,6
IBP 135

Total cumulé :
115,4 km

D+ 7131 m

D- 4873 m

Marche 35h

kmE 163

Itinéraire

88n2pkzYZ.HRP-04.jpeg

Profil

88n5FURQe.HRP-04-profil.jpeg

Dernière modification par bernard_lyon (22-01-2024 21:37:39)


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#22 05-09-2023 16:56:56

ludof
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 24-08-2021
Site Web

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Même avec le soleil cramé, la photo du lever reste splendide, ça respire le calme et la zénitude  pouce

Je suis surpris que tu ais soigneusement contourné le Canigou sans monter au sommet, tu y étais déjà monté l'an dernier lors de ta tentative écourtée ?

Hors ligne

#23 05-09-2023 17:02:51

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

ludof a écrit :

#689906Même avec le soleil cramé, la photo du lever reste splendide, ça respire le calme et la zénitude  pouce

Je suis surpris que tu ais soigneusement contourné le Canigou sans monter au sommet, tu y étais déjà monté l'an dernier lors de ta tentative écourtée ?

Non plus.
Je crains la foule, et je n'avais pas envie de me retrouver dedans alors que la montée au Barbet, je l'ai faite dans le calme le plus total, sans personne  cool


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#24 05-09-2023 17:47:15

pap35
Membre
Lieu : Rennes
Inscription : 29-02-2020

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Merci Bernard pour ce récit auquel je m'abonne, qui me rappelle mes bons souvenirs de mes pérégrinations 2021 (de Banyuls à L'Hospitalet) et 2022 (de L'Hospitalet à Salau).

Moi aussi j'avais apprécié d'être strictement seul sur les crêtes du Barbet.

Les crêtes à partir du Pla Guillem semblent terriblement ventées dans tous les récits de HRP. Moi j'avais poussé ce jour là jusqu'à la cabane de la portella de Vallmanya et j'étais content de m'y mettre à l'abri du vent, qui était néanmoins totalement tombé au coucher du soleil (classique régime de brise de montagne).

Hors ligne

#25 05-09-2023 17:52:05

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Récit + liste] Ma HRP 2023 - De Banyuls à Alós d'Isil

Salut pap35… nous nous étions croisés sans le savoir près de l'Hospitalet l'an dernier  smile

Effectivement, tu verras dans le récit de la journée suivante (de Pla Guillem à la vallée d'Eyne, bientôt sur vos écrans) que le vent y était violent quand j'y suis passé, au point d'être déstabilisant parfois, notamment à la cabane de la portella de Vallmanya de Rotja. Ça s'était calmé dans l'après-midi.

Modification 22/01/2024: Rotja, pas Vallmanya  smile

Dernière modification par bernard_lyon (22-01-2024 21:43:46)


Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738
"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

Pied de page des forums