Aller au contenu

#51 17-01-2024 16:46:51

Etimul
Membre
Inscription : 13-03-2013

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

la demi clé gansée comme ici avec un seul tour pour le bon glissement de la corde ?

8bOXpGFPB.Demi-cl-ganse.png

Hors ligne

#52 17-01-2024 16:57:13

N_75
happyculteur et hamacoeur
Lieu : loin des livres !
Inscription : 29-11-2012

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Ytreza a écrit :

#697022un nœud astucieux pour un ancrage dans la neige. L'idée étant de faire ce nœud autour d'un bout de bois, enterrer le bout de bois comme une ancre, et le lendemain il suffit de tirer sur un brin du nœud (qui dépasse de la neige) pour que le nœud se défasse et coulisse autour du bout de bois. Du coup pas besoin de déterrer le bout de bois.

Peut-être un noeud de Sibérie ou noeud sibérien ? (la toile est pleine de vidéos). Au moins à essayer à la prochaine chute de neige, voir s'il se défait facilement sous une neige tassée puis gelée...

Dernière modification par N_75 (17-01-2024 17:02:34)


"Il faut se méfier des gens qui vendent des outils, mais qui ne s'en servent jamais" (Pagnol)
"C'est curieux chez les intellos ce besoin de faire des phrases" (Audiart)

Hors ligne

#53 20-01-2024 10:18:30

riybik
Membre
Inscription : 30-03-2023

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Bon, je pars sur une tentative dans le Cézallier pour des raisons pratiques. Ça sera la semaine du 24/02 si la météo est favorable. J'ai parlé à quelqu'un du coin et apparemment, ça peut beaucoup varier au cours de l'hiver, la personne me disait que le dérèglement climatique a là aussi commencé à bien chambouler les choses. Donc je vais devoir attendre quelques jours avant pour savoir si oui ou non je vais sur place. Cela le laisse encore un mois pour étudier le sujet...

J'ai compris que beaucoup de personnes font simplement fondre la neige pour se ravitailler en eau, processus qui prend beaucoup de temps. Pour les habitués, vous utilisez un contenant de quelle capacité pour cela (même si je me doute qu'il n'y a pas de réponse universelle à cette question) ?


Edition sans précision : orthographe et/ou formulation modifiées.

Hors ligne

#54 20-01-2024 10:39:39

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Coucou Ribyik,

Tu as un MP...

smile

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#55 20-01-2024 11:03:05

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Pour faire fondre de la neige, une grande popote facilite les choses. Je m'en sors pas trop mal avec une popote de 900mL.
Il y a un truc à savoir : si tu mets juste de la neige dans la popote, elle va passer très vite de l'état de neige à l'état gazeux (vapeur). Le fond de la popote va surchauffer et tu n'obtiendras pas d'eau liquide. Je te conseille de démarrer avec un fond d'eau liquide et d'y ajouter la neige petit à petit.

Hors ligne

#56 20-01-2024 12:32:18

riybik
Membre
Inscription : 30-03-2023

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Merci pour cette astuce  pouce


Edition sans précision : orthographe et/ou formulation modifiées.

Hors ligne

#57 20-01-2024 18:40:48

Damien l'aventure
Membre
Lieu : Gujan-Mestras
Inscription : 21-01-2020
Site Web

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Je ne participe pas mais profite des questions et réponses données, merci.


Un chapeau, une chemise et des aventures !

Hors ligne

#58 20-01-2024 18:57:03

Gand'
Membre
Lieu : Vercors
Inscription : 28-11-2021

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Autre truc : penser à minéraliser l'eau de fonte avant de la boire pour éviter les crampes liées au manque de minéraux ; du thé ou une infusion c'est super, même après plusieurs passage. Ou ne pas faire la vaisselle (la minéralisation du pauvre)

Hors ligne

#59 21-01-2024 10:43:10

fab
Membre
Inscription : 02-02-2006
Site Web

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Deux petites choses confort que je viens d'essayer :
- un petit sachet de chaufferette chimique à mettre dans le sac de couchage quand il fait très froid (< -10°). C'est pas mal et pas trop lourd (on peu bien sûr faire la même chose avec une gourde d'eau chaude). Un en backup c'est bien je trouve.
- un petit Thermos pour avoir de l'eau encore chaude le matin. M’évite d'avoir à ressortir le réchaud le matin et vu que je suis plutôt long à tout ranger j'accepte ce surpoids. La gourde chaude dans la doudoune, ou dans la vest, par moins 15 cela ne garde pas la chaleur. Après on peut la mettre dans le sac de couchage mais je n'aime pas ça. J'ai toujours peur que cela fuit.

Hors ligne

#60 21-01-2024 19:08:37

riybik
Membre
Inscription : 30-03-2023

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Merci à vous.

Dernière modification par riybik (21-01-2024 19:09:37)


Edition sans précision : orthographe et/ou formulation modifiées.

Hors ligne

#61 21-01-2024 20:44:14

Damien l'aventure
Membre
Lieu : Gujan-Mestras
Inscription : 21-01-2020
Site Web

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Pour mineraliser l'eau de fonte, de la poudre électrolyte ça doit le faire non ? Ou simplement un peu de sel ?


Un chapeau, une chemise et des aventures !

Hors ligne

#62 23-01-2024 08:10:24

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Il me semble que le besoin de minéraliser l'eau dépend de tes apports journaliers avec la nourriture.
Avec des fruits secs (abricots, bananes,...) , des noix diverses et variées, amandes etc... je n'ai jamais ressenti ce besoin. Certes mon autonomie dans ces conditions hivernales à boire de l'eau de fonte n'a pas dépassée une 15aine de jours.

Hors ligne

#63 11-02-2024 06:36:04

riybik
Membre
Inscription : 30-03-2023

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Bonjour,

Concernant l'utilisation d'un réchaud à gaz inversé... Si on ne se trouve pas dans des conditions de températures inférieures à -10°, y a t-il un avantage à avoir un tel réchaud plutôt qu'un réchaud du type BRS-3000T avec une cartouche de gaz isobutane/propane ?

Autre question totalement différente. Comme mentionné plus haut, l'idée d'origine était d'aller dans le Cézallier à partir du 24 février mais au vu des températures actuelles, il semble de plus en plus improbable qu'il y ait des conditions hivernales à cette date. J'ai rapidement zieuté un site avec des webcams dans le jura et ça n'a pas l'air d'être beaucoup mieux en ce moment au niveau enneigement.
Auriez-vous un endroit à me conseiller qui ne soit pas non plus de la haute montagne vu mon inexpérience, et où j'aurai quand même une chance de trouver vraiment un milieu enneigé ?


Edition sans précision : orthographe et/ou formulation modifiées.

Hors ligne

#64 11-02-2024 09:44:36

Joy Supertramp
Sempervirens
Inscription : 25-03-2019
Site Web

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Actuellement en France je crois que ça n'existe pas vraiment. Ça vient de tomber un peu dans les Alpes a basse altitude, mais de là a dire que ça sera encore hivernal dans deux semaines... Rien n'est moins sûr.


Edit sans précision : ortho ou faute de frappe !

Liste montagne été top confort

Hors ligne

#65 11-02-2024 10:06:29

riybik
Membre
Inscription : 30-03-2023

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

J'en ai bien l'impression. Je ne perd pas espoir mais tel que ça se profile, je crois que ça a plus de chance de se faire l'hiver prochain...


Edition sans précision : orthographe et/ou formulation modifiées.

Hors ligne

#66 11-02-2024 12:52:28

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

riybik a écrit :

#698594Concernant l'utilisation d'un réchaud à gaz inversé... Si on ne se trouve pas dans des conditions de températures inférieures à -10°, y a t-il un avantage à avoir un tel réchaud plutôt qu'un réchaud du type BRS-3000T avec une cartouche de gaz isobutane/propane ?

Il me semble que même dans les cartouches orientées hiver, il y a un tout petit peu de butane. Mais il existe sans doute des marques avec des mélanges exotiques. wink
Oui, on peut se débrouiller avec un réchaud classique style BRS-3000T dans des températures légèrement négatives, le réchaud va fonctionner.
MAIS le BRS-3000T n'accepte que de petites popotes. En hiver, on se tourne en général vers de plus grands volumes, parce que la meilleure façon de fondre la neige, c'est d'avoir un fond d'eau chaude, dans lequel on ajoute petit à petit de la neige compactée. C'est faisable avec une popote de 50 cl, mais tu vas y passer du temps.
De plus, les réchauds inversés sont plus stables que les réchauds classiques, car plus larges et plus proches du sol. Et ça tombe bien, parce que quand il fait froid, on a des gestes moins sûrs (mains un peu engourdies, gants, moufles), on popote de nuit à la frontale (visibilité moins bonne), et la fonte de neige oblige à beaucoup de manipulations (on retire le couvercle, ajoute de la neige, remets le couvercle, transave dans une gourde, etc...). Renverser la popote ou le réchaud a moins de risque d'arriver avec un réchaud déporté qu'avec un réchaud vertical.

Si tu n'es pas sûr que le bivouac hivernal te plaise, fais avec ton BRS-3000T, tu amélioreras ton matériel petit à petit.


Pour une sortie dans la neige en France, mais pas en montagne, je ne suis pas certain que tu puisses trouver ça. Le mieux à faire est sans doute de poster une annonce dans la section "sorties" du forum, tu trouveras bien quelques membres habitués à la montagne et prêts à t'accompagner pour tes premières fois ! smile


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#67 11-02-2024 14:48:03

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Archimboldi a écrit :

#698612De plus, les réchauds inversés sont plus stables que les réchauds classiques, car plus larges et plus proches du sol. Et ça tombe bien, parce que quand il fait froid, on a des gestes moins sûrs (mains un peu engourdies, gants, moufles), on popote de nuit à la frontale (visibilité moins bonne), et la fonte de neige oblige à beaucoup de manipulations (on retire le couvercle, ajoute de la neige, remets le couvercle, transave dans une gourde, etc...). Renverser la popote ou le réchaud a moins de risque d'arriver avec un réchaud déporté qu'avec un réchaud vertical.

Je ne suis pas tout à fait de cet avis. En ce qui me concerne, mes réchauds sont un MSR Micro-Rocket (droit) et un Optimus Vega (inversé). Avec l'Optimus, en effet le trépied est large est bas, mais le tuyau qui le relie à la cartouche est assez raide et se comporte comme un ressort lorsqu'il n'y a plus assez de poids sur le réchaud. Si je ne fais pas assez attention, quand je soulève la popote, le réchaud se retourne. J'ajoute que le réchaud à cartouche inversé nécessite plus d'attention et de soin qu'un réchaud droit. Il y a un délai assez important entre le moment ou ou tourne le robinet et le moment où ça change la puissance de la flamme, du coup, on passe pas mal de temps à manipuler le robinet pour réguler la flamme. Il faut aussi éviter de secouer ou choquer la cartouche pendant l'utilisation.

Un exemple de chose désagréable qui peut se passer avec un réchaud à cartouche inversée : Le réchaud s'éteint parce tu n'as pas augmenté le débit de gaz assez tôt quand la flamme a diminué. Tu coupes le gaz, mais le tuyau contient du gaz à l'état liquide qui continue de s'échapper sous forme gazeuse. ça se passe sur la table d'un refuge non gardé (et non chauffé). La table est métallique est très froide. Le gaz qui s'échappe silencieusement du réchaud forme une nappe qui s'étend au raz de la table, et quand cette nappe de gaz atteint la flamme d'une bougie ou du réchaud d'un de tes potes, t'as un bel effet pyrotechnique.

Tout ça pour dire que le réchaud à cartouche inversée est un bon moyen d'exploiter tout le gaz contenu dans une cartouche, mais ne présente pas que des avantages. Si les températures le permettent, il est plus simple d'utiliser un réchaud droit.

Hors ligne

#68 11-02-2024 16:46:31

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Merci Eloi, tu fais bien de signaler que tout n'est pas rose au pays des réchauds à gaz inversés.  pouce

J'ai aussi un Optimus Vega, et j'ai toujours pesté sur le flexible trop rigide, qui a mon avis le rend dangereux car il peut faire ressort et renverser le réchaud lors de son utilisation.
Avec le temps et les incidents avec ce réchaud, j'en suis venu à l'utiliser de la façon suivante :

  1. Utilisation uniquement en extérieur, jamais au grand jamais dans la tente.

  2. Dans la neige, dégager un espace très large, et accumuler la neige à faire fondre en un seul endroit, à côté de là où l'on va poser le réchaud.

  3. Une seule personne est dédiée au réchaud, et ne fait que ça. Personne ne passe à proximité !

  4. Tasser la neige au sol et déplier le réchaud

  5. Visser la cartouche, et la retourner en la secouant, pour s'assurer qu'il n'y a pas de fuite au niveau du raccord flexible/cartouche

  6. Poser la bouilloire avec un peu d'eau

  7. Allumer le réchaud en mode gazeux, attendre quelques secondes et retourner lennnntement la cartouche.

  8. Ajouter la neige peu à peu dans la bouilloire, en se tenant le plus éloigné possible du réchaud.

  9. Quand la bouilloire est pleine, redresser la cartouche (passage en mode gazeux), afin de pousser le gaz liquide restant dans le tuyau. A l'utilisation, on entend très bien la différence entre le mode liquide et le mode gazeux. wink

  10. Une fois en mode gazeux, éteindre le réchaud et remplir les gourdes

  11. Recommencer à l'étape 6

En plus, quand j'ai terminé la fonte je débranche la cartouche, et je la secoue pour m'assurer que le clapet empêchant la sortie du gaz s'est bien refermé.

Avant je ne passais pas par l'extinction du réchaud, je le laissais tourner en mode gazeux (en le surveillant) le temps de remplir mes gourdes. Mais un soir le réchaud a basculé alors qu'il était en mode gazeux et que je venais de retirer la bouilloire deux secondes auparavant. J'ai tout juste eu le temps de lui flanquer un coup de pied, il est allé s'éteindre dans la neige et j'ai pu couper le robinet en sécurité.


C'est la façon de procéder la plus sécurisante que j'ai trouvé. Jusqu'au prochain incident.  big_smile
Mais c'est tellement lourd à suivre qu'il vaut mieux à mon sens accepter de porter quelques grammes de plus, et prendre autre chose que l'Optimus Vega et son fichu flexible. Ou alors prévoir un support style planche en bois, pour fixer le réchaud.



Comme tu le vois riybik, la randonnée en hiver est parsemée de petits pièges, c'est pour ça que je pense qu'une rencontre avec des gens expérimentés est le meilleur moyen d'apprendre en sécurité.  smile

Dernière modification par Archimboldi (11-02-2024 16:50:26)


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#69 11-02-2024 17:24:52

Ytreza
Flocon de neige
Lieu : Baumugnes
Inscription : 06-01-2020

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Même constat pour le flexible du whisperlite. Avec l'habitude j'ai fini par prendre le coup de main, mais l'année dernière ça m'a coûté une moufle.

Toujours utiliser un parevent bien enveloppant, même en l'absence de vent : ça sécurise la flamme. Si j'avais pas fait l'erreur de l'oublier j'aurais pas cramé ma moufle.

Poser la casserole avant de retourner la cartouche pour ne pas avoir une grande flamme, surtout quand on est dans l'abside. Appuyer sur la casserole permet de stabiliser le réchaud pendant l'inversion, rapport aux problèmes de flexible trop rigide. Retourner lentement, comme quand on ouvre une bouteille de soda qui a été secouée smile

Évidemment toujours réfléchir à deux fois avant d'activer le truc.

C'est pas vraiment fait pour cuisiner : on n'est pas censé ajuster la flamme. Tu ouvres à fond, tu fais chauffer l'eau, tu éteins.

Ne jamais laisser tourner à vide. Laisser reposer quelques minutes après extinction, avec la casserole dessus, le temps que le thé infuse.

Ça reste quand même beaucoup moins dangereux que l'essence...

... et beaucoup plus stable qu'un réchaud droit. Comme dit Archimboldi, si c'est pas stable même avec une casserole dessus, faut en changer.

Dernière modification par Ytreza (11-02-2024 17:28:05)

Hors ligne

#70 11-02-2024 17:31:09

riybik
Membre
Inscription : 30-03-2023

Re : [Questions multiples] Premier bivouac en hiver

Archimboldi a écrit :

#698627Comme tu le vois riybik, la randonnée en hiver est parsemée de petits pièges, c'est pour ça que je pense qu'une rencontre avec des gens expérimentés est le meilleur moyen d'apprendre en sécurité.  smile

Ah mais moi je suis totalement partant pour le faire avec d'autres personnes plus expérimentées si je trouve des personnes intéressées smile

Dernière modification par riybik (11-02-2024 17:31:59)


Edition sans précision : orthographe et/ou formulation modifiées.

Hors ligne

Pied de page des forums