#76 15-10-2009 16:06:59

mad
Jaguar anar
Lieu : Essonne et reste du monde
Inscription : 06-07-2007
Messages : 3 121

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bien intéressante discussion, attention à ce que le ton ne monte pas wink !

Mon petit grain de sel - basé ET sur l'expérience, ET sur des considérations théoriques (moi je suis resté en amphi en cours de thermo, même que j'ai eu la meilleure note big_smile ) :

Je suis d'accord avec VdS pour dire qu'une tarp sera efficace et diminuera la rosée déposée sur le duvet. A condition toutefois qu'elle ne soit pas trop loin du dit duvet, et qu'elle obture un grand angle solide. Cela joue sur la perte par rayonnement, mais aussi par convection.

Je pense qu'on pourrait faire un vrai modèle physique de ça, mais j'ai un peu la flemme. Si je me décide, je vous en ferai part smile !


Un bon hamac vaut mieux qu'un long discours !

Hors ligne

#77 15-10-2009 16:08:56

NThony
Membre
Inscription : 11-07-2007
Messages : 1 422

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Vaer_dig_selv a écrit :

De toute évidence NThony n'était pas dans l'amphi à ce moment là, et depuis, il n'a pas rattrapé le cours qu'il a manqué.

Il ne suffit pas de scander des mots magiques comme "convection", pour devenir magiquement thermicien distingué.

lol lol

Heureusement que je sais prendre ça au second degré... roll


Pour revenir au sujet, je n'ai jamais estimé être expert en la matière, je suis juste en droit de me poser des questions avec les maigres -voire inexistantes - connaissances que j'ai. C'est, je le répète, le principe d'un forum de discussion.

Je prendrai le temps de faire un schéma pour expliquer mes doutes que je tente de montrer depuis 3 posts. D'ici là, permet moi de te rappeler que je ne suis pas là pour prouver le contraire de ce que tu dis, mais d'émettre une hypothèse d'invalidité de ton raisonnement. J'ai malheureusement l'impression que tu le perçois comme une attaque personnelle.

Hors ligne

#78 15-10-2009 19:47:28

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

.

Dernière modification par Vaer_dig_selv (08-11-2009 23:33:06)


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#79 15-10-2009 20:54:40

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

.

Dernière modification par Vaer_dig_selv (08-11-2009 23:33:33)


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#80 15-10-2009 21:44:40

Bison
OpaRando
Lieu : Quaregnon - Belgique
Inscription : 05-01-2007
Messages : 4 266

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

J'ai installé un grand tarp (3m*3m) en position "haute" dansmon jardin, avec un thermomètre posé au milieu, dans l'herbe.

Bon, on n'aura pas deux fois la même nuit!

Les conditions à Bruxelles ce soir:

2009/10/15 19:20
EBBR 151920Z 01005KT 9999 SCT044 08/04 Q1029 NOSIG

Léger vent du nord (venantde 010°, force 5 kts = 9 km/h)
> 10 km de visi
Couverture nuageuse (des strato cu, d'après mon observation) :  entre un quart et une moitié de ciel, à 4.400 pieds (1.350m)
Température +8°, point de rosée +4°
Pression athmosphérique réduite au niveau de la mer :  1029 hP
Pas de changement rapide.

Il fait un peu plus humide qu'hier ...
Les cartes générales montrent l'arrivée cette nuit d'un front affaibli.
Le ciel sera vraisemblablement couvert, le refroidissement sera moindre.
Les prévisions officielles confirment ce raisonnement et indiquent une probabilité de bruine à partir de 8 heures du matin, demain.

On verra demain matin où on en est réellement.

Je vais m'acheter quelques thermomètres pas cher chez D4. et je ferai des test complémentaires dans les jours qui viennent.


La balance n'est pas un maître, mais un serviteur

Hors ligne

#81 15-10-2009 22:52:26

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

velox a écrit :

Euh, VdS, tu veux dire que c'est la rosée qui s'est posée sur la toile (respirante) de son sursac qui l'a empêché de bien évacuer la condensation?

En fait oui, bien que j'aie commencé par te ramener au plus grave, qui demeure la rosée.
Pour que son eau de perspiration quitte entièrement le sac, il faut que la fuite de chaleur à travers le sac fournisse bien ces 2248 joules par gramme d'eau à évaporer, et on en a dans les 22 g par heure à évaporer.

En nuit claire, il y a bien plus de chaleur que cela à fournir, de l'ordre de 200 à 250 W/m² vers le ciel (différence nette entre l'émis et le reçu), telles sont les lois du rayonnement. Le dormeur n'en fournit évidemment pas autant, mais seulement dans les 40 à 50 W à travers le duvet. Le complément, de l'ordre de 150 à 200 W est fourni par la condensation de la rosée sur le duvet du dormeur, ou sur son sursac. Donc franchement, il vaut mieux que ce complément de chauffage par la condensation, se produise sur la toile de tente que sur ton duvet, et en ruisselle le plus loin possible...

Dernière modification par Vaer_dig_selv (15-10-2009 22:53:16)


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#82 16-10-2009 00:06:38

Bison
OpaRando
Lieu : Quaregnon - Belgique
Inscription : 05-01-2007
Messages : 4 266

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bonsoir,

Voilà, à 22h45, le thermomètre au sol indiquait +5.
Ciel encore dégagé

Mince couche de condensation sur les deux faces de la toile du tarp
Pas de condensation sur le sac de rangement du tarp posé au sol sous le tarp

A demain

Edit tardif

À retenir :  la rosée peut se déposer (assez rapidement dans le cas présent) sur la face intérieure d'un tarp, et cela :
- sans source d'humidité à l'intérieur du tarp (pas de dormeur exhalant de la vapeur d'eau à chaque respiration), pas de lac ou étang à proximité.
- sans brume ni brouillard ... (l' observation locale et les mesures faites à l'aéroport de Bruxelles montrent que l'atmosphère était encore loin d'être saturée).

Dernière modification par Bison (16-10-2009 10:32:22)


La balance n'est pas un maître, mais un serviteur

Hors ligne

#83 16-10-2009 00:08:10

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Merci Bison !
Au moins tes expérimentations sont indiscutables, faites avec soin.


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#84 16-10-2009 00:30:13

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

.

Dernière modification par Vaer_dig_selv (08-11-2009 23:33:58)


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#85 16-10-2009 08:25:18

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Vaer_dig_selv a écrit :
velox a écrit :

Euh, VdS, tu veux dire que c'est la rosée qui s'est posée sur la toile (respirante) de son sursac qui l'a empêché de bien évacuer la condensation?

Non, en fait tu agglomères là ma première question, où je pensais évacuation de l'eau de perspiration du dormeur, et ma réponse détaillée, où il n'est plus question de cela.

Vaer_dig_selv a écrit :
velox a écrit :

Euh, VdS, tu veux dire que c'est la rosée qui s'est posée sur la toile (respirante) de son sursac qui l'a empêché de bien évacuer la condensation?

En fait oui, bien que j'aie commencé par te ramener au plus grave, qui demeure la rosée.

Qui croire? big_smile

Une autre question alors:
Pourquoi dans ce cas la rosée ne s'est-elle pas déposée de la même manière sur le sac de couchage de l'ami snop un fois le sursac retiré et jeté au loin?


Pour mémoire...

snop a écrit :

La nuit à -4°C, vers Passo Galardino, j'ai commencé la nuit avec le sursac...quand j'ai vu que ça condensait, je l'ai viré illico presto...et au matin, la fine petite pellicile de gel n'était que la condensation que j'avais récupéré le soir avec le sursac. Autrement dit, j'ai bien fait de me passer du sursac cette nuit là.

Dernière modification par velox (16-10-2009 08:30:20)

Hors ligne

#86 16-10-2009 10:25:20

Bison
OpaRando
Lieu : Quaregnon - Belgique
Inscription : 05-01-2007
Messages : 4 266

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bison a écrit :

Bonsoir,

Voilà, à 22h45, le thermomètre au sol indiquait +5.
Ciel encore dégagé

Mince couche de condensation sur les deux faces de la toile du tarp
Pas de condensation sur le sac de rangement du tarp posé au sol sous le tarp

A demain

Bonjour!
Aujourd'hui matin ... La suite des TP

D'après les observations à l'Aéroport de Bruxelles, le ciel s'est complètement couvert à partir de une heure du matin (la tempétrature est minmale à ce moment :  + 5°), le vent est passé à l'ouest tout en restant faible. Les températures on commencé à remonter dans la deuxième partie de la nuit, sous un ciel couvert, et avec l'effet d'un petit vent d'ouest. :  +9° à 7 heures du matin. Les pressions ont légèrement baissé, la bruine est signalée à 07:50 (heure d'été).

La météo nocturne a donc été clémente.

Observations dans le jardin à sept heures :  très léger dépos de condensation sur la face extérieure du tarp, rien sur la face intérieure (c'est un tarp D4, relativement lourd donc relativement épais (pas du silnylon léger!).

Le dispositif expérimental.

dscn983300010001.jpg

Tempé au sol +8 (le matin, sept heures sous le tarp)
Le sac d'emballage des piquets du tarp, placé sous le tarp est sec.
Le sac d'emballage du tarp, placé sur la pelouse hors abri, est mouillé.

Résumé : 
1. La rosée peut se déposer sur la face extérieure seulement, ou sur les deux faces (cfr hier)
2. Un tarp placé "haut" a gardé son intérieur au sec, alors que la rosée était bien présente à l'extérieur. Ceci dans les conditions du test - test à renouveler donc dans diverses conditions plus dures avant d'espérer en tirer des leçons plus consistantes.


La balance n'est pas un maître, mais un serviteur

Hors ligne

#87 16-10-2009 10:46:39

Bison
OpaRando
Lieu : Quaregnon - Belgique
Inscription : 05-01-2007
Messages : 4 266

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Vélox a écrit :

Qui croire?

Une autre question alors:
Pourquoi dans ce cas la rosée ne s'est-elle pas déposée de la même manière sur le sac de couchage de l'ami snop un fois le sursac retiré et jeté au loin?


Pour mémoire...


snop a écrit :

La nuit à -4°C, vers Passo Galardino, j'ai commencé la nuit avec le sursac...quand j'ai vu que ça condensait, je l'ai viré illico presto...et au matin, la fine petite pellicile de gel n'était que la condensation que j'avais récupéré le soir avec le sursac. Autrement dit, j'ai bien fait de me passer du sursac cette nuit là.

Dernière modification par velox (Aujourd'hui 08:30:20)

Plusieurs explications possibles :
a) la condensation a diminué fortement au cours de la nuit. Cela peut arriver. L'air peut s'assécher et  de l'air à moins de zéro degré contient très peu de vapeur d'eau. En montagne, pendant la nuit, on peut avoir des coulées d'air froid venant des hauteurs. Cet air peut être archi sec!
b) la chaleur dégagée par le dormeur, en réchauffant le sac de couchage, réchauffe aussi, un temps soit peu, la surface extérieure de celui-ci. Si la surface extérieure du sac de couchage est à température un fifrelin plus élevée que celle de l'air ambiant (disons -3° par rapport à -4°), il n'y aura aucune condensation possible du type "dépot" de rosée ou de givre.

L'espérience de Snop nous montre que tout cela est bien piégeux ...

Dernière modification par Bison (16-10-2009 10:50:03)


La balance n'est pas un maître, mais un serviteur

Hors ligne

#88 16-10-2009 10:55:16

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bison a écrit :
Vélox a écrit :

Qui croire?

Une autre question alors:
Pourquoi dans ce cas la rosée ne s'est-elle pas déposée de la même manière sur le sac de couchage de l'ami snop un fois le sursac retiré et jeté au loin?


Pour mémoire...


snop a écrit :

La nuit à -4°C, vers Passo Galardino, j'ai commencé la nuit avec le sursac...quand j'ai vu que ça condensait, je l'ai viré illico presto...et au matin, la fine petite pellicule de gel n'était que la condensation que j'avais récupéré le soir avec le sursac. Autrement dit, j'ai bien fait de me passer du sursac cette nuit là.

Dernière modification par velox (Aujourd'hui 08:30:20)

Plusieurs explications possibles :
a) la condensation a diminué fortement au cours de la nuit. Cela peut arriver. L'air peut s'assécher et en particulier, de l'air à moins de zéro degré contient très peu de vapeur d'eau.
b) la chaleur dégagée par le dormeur, en réchauffant le sac de couchage, réchauffe aussi, un temps soit peu, la surface extérieure de celui-ci. Si la surface extérieure du sac de couchage est à température un fifrelin plus élevée que celle de l'air ambiant (disons -3° par rapport à -4°), il n'y aura aucune condensation possible du type "dépot" de rosée ou de givre.

L'expérience de Snop nous montre que tout cela est bien piégeux ...

Je penche surtout pour la première explication : il y a eu inversion de température au sol, c'était donc stable. L'air refroidi qui avait déjà cédé son humidité au sol, bin, il n'avait plus d'eau à condenser encore, ou si peu ! Et il n'a pas été renouvelé, en raison de la sur-stabilité atmosphérique de proximité du sol.
Mais la seconde n'est pas fausse non plus : le duvet sans sursac est légèrement moins isolant, donc sa température externe est plus élevée, d'environ trois degrés. En raison du sauvage central...

Dernière modification par Vaer_dig_selv (16-10-2009 11:14:41)


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#89 16-10-2009 11:02:28

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bison a écrit :

Tempé au sol +8 (le matin, sept heures sous le tarp)
Le sac d'emballage des piquets du tarp, placé sous le tarp est sec.
Le sac d'emballage du tarp, placé sur la pelouse hors abri, est mouillé.

Résumé : 
1. La rosée peut se déposer sur la face extérieure seulement, ou sur les deux faces (cfr hier)
2. Un tarp placé "haut" a gardé son intérieur au sec, alors que la rosée était bien présente à l'extérieur. Ceci dans les conditions du test - test à renouveler donc dans diverses conditions plus dures avant d'espérer en tirer des leçons plus consistantes.

Merci. Pour moi, ta démonstration est faite et concluante.
Et surtout, on n'est pas les premiers à la faire. On a juste confirmé une connaissance existante, mais qui n'avait pas encore percolé jusque chez les MUL.


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#90 16-10-2009 11:04:06

mad
Jaguar anar
Lieu : Essonne et reste du monde
Inscription : 06-07-2007
Messages : 3 121

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Vaer_dig_selv a écrit :

... En raison du sauvage central...

J'aime beaucoup celle-là lol !
Et je suis d'accord, c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles je dis qu'il ne faut pas que la tarp soit trop loin du dormeur (pas trop près non plus, sinon on se retrouve dans la situation sursac).
La manip de Bison (outre que la nuit dernière ne ressemblait pas à celle d'avant), devrait être refaite avec un Bison à l'intérieur wink ... Ou un machin qui dégage de l'humidité et de la chaleur (les ronflements ne sont pas indispensables pour cette manip, sauf si ils sont assez intenses pour faire ruisseler la rosée par vibrations big_smile )
Et avec plusieurs positions de la tarp (distance verticale) ...


Un bon hamac vaut mieux qu'un long discours !

Hors ligne

#91 16-10-2009 11:12:51

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Vaer_dig_selv a écrit :
Bison a écrit :
Vélox a écrit :

Qui croire?

Une autre question alors:
Pourquoi dans ce cas la rosée ne s'est-elle pas déposée de la même manière sur le sac de couchage de l'ami snop un fois le sursac retiré et jeté au loin?


Pour mémoire...



Dernière modification par velox (Aujourd'hui 08:30:20)

Plusieurs explications possibles :
a) la condensation a diminué fortement au cours de la nuit. Cela peut arriver. L'air peut s'assécher et en particulier, de l'air à moins de zéro degré contient très peu de vapeur d'eau.
b) la chaleur dégagée par le dormeur, en réchauffant le sac de couchage, réchauffe aussi, un temps soit peu, la surface extérieure de celui-ci. Si la surface extérieure du sac de couchage est à température un fifrelin plus élevée que celle de l'air ambiant (disons -3° par rapport à -4°), il n'y aura aucune condensation possible du type "dépot" de rosée ou de givre.

L'expérience de Snop nous montre que tout cela est bien piégeux ...

Je penche surtout pour la première explication : il y a eu inversion de température au sol, c'était donc stable. L'air refroidi qui avait déjà cédé son humidité au sol, bin, il n'avait plus d'eau à condenser encore  ou si peu ! Et il n'a pas été renouvelé, en raison de la sur-stabilité atmosphérique de proximité du sol.
Mais la seconde n'est pas fausse non plus : le duvet sans sursac est légèrement moins isolant, donc sa température externe est plus élevée, d'environ trois degrés. En raison du sauvage central...

Attendez!, vous êtres en train de dire que snop a retiré son sursac pile poil au moment ou l'air environnant avait cédé toute son humidité et n'avait plus rien à déposer sur le duvet. Quel heureux zazard  lol

Question (simple) à snop: au moment ou tu as quitté ton sursac, était-il recouvert de rosée?

Dernière modification par velox (16-10-2009 11:16:47)

Hors ligne

#92 16-10-2009 11:26:19

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

velox a écrit :

Attendez!, vous êtres en train de dire que snop a retiré son sursac pile poil au moment ou l'air environnant avait cédé toute son humidité et n'avait plus rien à déposer sur le duvet. Quel heureux zazard  lol

Question (simple) à snop: au moment ou tu as quitté ton sursac, était-il recouvert de rosée?

Voilà, tu as compris dans quel piège logique Snop était fourré. Mais il est loin d'être le seul à qui semblable mésaventure vexante peut arriver. En l'occurrence, Snop était piégé par la pensée magique distillée par les commerciaux, qui ne peut remplacer une compréhension des circonstances météorologiques, et une pratique des moyens à mettre en oeuvre.


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#93 16-10-2009 11:27:45

Bison
OpaRando
Lieu : Quaregnon - Belgique
Inscription : 05-01-2007
Messages : 4 266

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bonjour!

MAD a écrit :

La manip de Bison (outre que la nuit dernière ne ressemblait pas à celle d'avant), devrait être refaite avec un Bison à l'intérieur  ... Ou un machin qui dégage de l'humidité et de la chaleur (les ronflements ne sont pas indispensables pour cette manip, sauf si ils sont assez intenses pour faire ruisseler la rosée par vibrations  )
Et avec plusieurs positions de la tarp (distance verticale) ...

J'ai surtout voulu illustrer deux ou trois choses.
Justement en faisant abstraction du dormeur!

Oui, on peut avoir de la ROSÉE sur les deux faces (Ce n'est pas évident pour tout le monde ...).  Sur la face intérieure, c'était bien de la rosée, vu qu'il n'y a avait pas de dormeur!
Oui, sur une même nuit, on peut avoir de la rosée qui disparaît de la face intérieure ...
Et puis, pour les personnes qui préfèrent comprendre avec des images plutôt qu'avec des formules, je trouve que l'illustration de tel ou tel cas particulier, ce n'est pas mal! (Je n'ai pas voulu surcharger, mais j'ai des photos de l'objet mouillé et de l'objet sec ... )

J'ai aussi pensé à faire quelques mesures avec une source de chaleur connue, une lampe de 75 W, bien embalée à l'intérieur d'un sdc (moultes précautions à prendre) - éliminant le facteur respiration/perspiration, mais montrant l'effet d'une source de chaleur interne.

Finalement, pour les expériences avec dormeur inclus, là je préfèrerais, égoïstement, prendre des mesures dans ma tente, pour en apprendre un peu plus en ce qui concerne directement mon mode de couchage. J'ai l'impression qu'il y a vraiment trop de variables difficilement maîtrisables, avec un tarp!

L'hypothèse de VDS selon laquelle le dépot de rosée bloquerait la respirabilité d'un sursac est originale, à ma connaissance, sur le forum.
Elle me semble très réaliste, une bonne piste!

Les mesures de respirabilité en labo sur des tissus ou des membrannes ne sont jamais faites avec une face mouillée, ni même en athmospère saturée d'humidité. On fait son maximuim pour que la face extérieure soit déperlante, mais la déperlance a ses propres limites ...
J'ai toujours eu du mal à croire que mes botinnes "goretex" pourraient évacuer de la transpiration quand elles trempent dans une flaque d'eau!

Bonne journée!

Dernière modification par Bison (16-10-2009 11:32:19)


La balance n'est pas un maître, mais un serviteur

Hors ligne

#94 16-10-2009 11:35:31

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Well..
Je suis tout à fait persuadé que la rosée se déposant sur une surface respirante peut tout à fait empêcher celle-ci de faire son travail. J'en ai fait l'expérience répétée avec mon pantalon de vélo en Paclite: Là ou la pluie se pose sans s'écouler suffisamment vite - ie sur le haut des cuisses -, ma transpiration n'est pas évacuée (eh oui, je transpire du haut des cuisses). Ailleurs oui.
(Bison, le fait qu'un tissu membrané saturé d'eau ne fasse plus son travail - ce qui arrive très vite à vélo sous une pluie battante - a déjà été évoqué sur le forum)

Je suis également convaincu qu'une bâche judicieusement positionnée va pouvoir empêcher ou réduire ce dépôt de rosée sur les objets placés en dessous d'elle.

Mais...
Amha, le problème qu'a rencontré snop est ailleurs. Attendons sa réponse à ma question, mais si ce n'était pas la rosée qui avait empêché son sursac de respirer, alors quoi?

J'imagine que ce sursac est de bonne qualité et que le tissu respirant dont il est en partie fait est lui aussi au top.
D'ou vient alors que sa condensation se soit aussi mal évacuée?
J'ai émis l'hypothèse que ça pouvait provenir du fait que, lors des mouvements nocturnes désordonnés du dormeur wink; la partie totalement imper avait fini par passer au dessus du bonhomme.
D'autres explications peuvent-elles être envisagées?
Si oui, lesquelles?
Aurait-on rencontré les mêmes problèmes avec un sursac entièrement respirant. Soit imper/respi - en goretex par exemple, ou seulement déperlant -  disons en pertex machinbidule. BC semble penser que oui. D'autres avis?

Ces questions m'intéressent au plus haut point parce que - jusqu'à ce compte rendu - j'envisageais très sérieusement de demander à ma couturière (qui n'est pas donnée big_smile) de me confectionner un sursac sur le modèle de celui utilisé par snop: Fond imper, partie supérieure respirante (mais plus large, un peu plus long et avec une plus grande capuche).
Et mériteraient sans doute (ces questions) un fil à elles toutes seules.



Pendant que j'y suis, tiens, une autre question à snop: respirais-tu à l'intérieur du sursac?

Dernière modification par velox (16-10-2009 11:48:16)

Hors ligne

#95 16-10-2009 11:55:13

Bison
OpaRando
Lieu : Quaregnon - Belgique
Inscription : 05-01-2007
Messages : 4 266

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Velox a écrit :

Bison, le fait qu'un tissu membrané saturé d'eau ne fasse plus son travail - ce qui arrive très vite à vélo sous une pluie battante - a déjà été évoqué sur le forum

Certes, ici ou là ...
Mais on n'a jamais approfondi (attention, j'ai la mémoire qui flanche ...)


La balance n'est pas un maître, mais un serviteur

Hors ligne

#96 16-10-2009 12:07:37

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bison a écrit :

J'ai aussi pensé à faire quelques mesures avec une source de chaleur connue, une lampe de 75 W, bien embalée à l'intérieur d'un sdc (moultes précautions à prendre) - éliminant le facteur respiration/perspiration, mais montrant l'effet d'une source de chaleur interne.

40 W suffira, vu qu'une partie notable des 75 W de métabolisme de base est emportée par la respiration.
Prends par exemple DEUX 75 W en série sur le 230 V. La résistance ne sera pas tout à fait doublée, en raison du coefficient thermique très important de la résistance. Tu vas te trouver vers les 50 W de puissance dissipée, mais avec une température locale moindre.
Réflexion faite, je préfèrerais même trois 75 W en série, le danger sera sérieusement diminué. Mais prévois quand même des épaisseurs de carton dans un carton de grande taille. La température interne de l'ampoule, même sombre, dépassera quand même les 500°C. Donc leur support et la cage qui supporte le carton doivent endurer cela.
Si la ventilation est un peu faible, les douilles en plastique sont assez vite cuites par les ampoules à incandescence qu'elles supportent, et l'isolant du fil aussi.

Une solution alternative serait-elle de mettre une baladeuse avec une ampoule de 40 W, sur un panneau d'agglo, dans un carton, etc. ?
Non, parce que la baladeuse est prévue pour être refroidie par une libre convection tout autour d'elle. Elle va cramer si on l'entoure d'isolant. Il nous faut vraiment de la classe antidéflagrant, et sous-alimenté.

J'ai déjà fait la manip de mettre deux ampoules de phare de 12 V en série pour limiter l'intensité et les dégâts d'un chargeur de batterie, elles s'allument quand même toutes les deux, bien jaunes, mais lumineuses quand même.


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#97 16-10-2009 12:17:04

Vaer_dig_selv
Banni(e)
Lieu : Vaulx en Velin
Inscription : 12-03-2009
Messages : 708
Site Web

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bison a écrit :

L'hypothèse de VDS selon laquelle le dépot de rosée bloquerait la respirabilité d'un sursac est originale, à ma connaissance, sur le forum.
Elle me semble très réaliste, une bonne piste!

Les mesures de respirabilité en labo sur des tissus ou des membrannes ne sont jamais faites avec une face mouillée, ni même en athmospère saturée d'humidité. On fait son maximuim pour que la face extérieure soit déperlante, mais la déperlance a ses propres limites ...
J'ai toujours eu du mal à croire que mes bottines "goretex" pourraient évacuer de la transpiration quand elles trempent dans une flaque d'eau!

On a aussi évoqué le cas des chaussettes en Gore-Tex. Leur nom m'échappe. Skin-Z ?
Là encore, plage d'efficacité des plus limitées, et beaucoup de récits de déceptions.
Mais c'est un joli objet, tentant.


Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

Hors ligne

#98 16-10-2009 12:20:26

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Sealskinz
Et ce n'est pas du Goretex, mais une autre membrane (qui le vaut bien). Strech.
J'en possède une paire et j"en suis fort satisfait.
Pour un usage coupe vent et coupe pluie à vélo. Avec des sandales, Shimano ou Keen.
Pas pour traverser les rivières à pied, ou là, j'ai un petit doute.
Très bien également pour marcher au lever pieds au sec dans la rosée du petit matin.
Prix intéressants chez Chain Reaction ou Wiggle.
Mais on s'éloigne...

Dernière modification par velox (16-10-2009 12:28:33)

Hors ligne

#99 16-10-2009 13:52:21

Herdubreid
Membre
Inscription : 15-06-2008
Messages : 1 199

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bison a écrit :

Oui, on peut avoir de la ROSÉE sur les deux faces (Ce n'est pas évident pour tout le monde ...).  Sur la face intérieure, c'était bien de la rosée, vu qu'il n'y a avait pas de dormeur!

Je ne voudrais pas compliqué le sujet, mais ...

Cette démonstration de Bison part du postulat que seul le dormeur peut produire une humidité autre que de la rosée. Pour ma part, j'ai toujours pensé (cru ?) que la nature du sol y était aussi pour quelque chose : j'ai cru remarqué, en bivouac, que l'humidité en face intérieure de l'abri est d'autant plus importante que la végétation est abondante. (Je préfère préciser de suite : au fond je n'en sais rien, je n'en ai pas la preuve ni les capacités d'en fournir une big_smile.) Qu'en pensez-vous ? Aurait-on eu autant d'humidité en face interne si Bison avait placé son tarp, par exemple, au dessus d'une cour en béton (ou goudron ou tout ce qu'on voudra) ?

Bien sûr, même si j'ai raison, cela ne prouve pas que la rosée est impossible en face interne. Cela voudrait seulement dire que l'humidité en face interne résulterait au moins de deux phénomènes (rosée+sol).

Hors ligne

#100 16-10-2009 14:08:15

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Abri] Condensation [SRSR]

Bonne question, Mister Herdubreid.
Un peu d'eau (de condensation) à ton moulin:
Mois de septembre dans les Vosges. Il a plu depuis 3 jours et ce jour-là également, mais uniquement en matinée. Puis, l'après midi, grand et chaud soleil.
En fin d'aprem, je monte mon tarp, puis rejoins mes camarades pour manger.
Quelques heures plus tard, au moment d'aller me coucher, l'interieur du tarp est couvert d'humidité,  alors que l'extérieur est sec.
Explications? wink

Dernière modification par velox (16-10-2009 14:11:01)

Hors ligne

Pied de page des forums